Du cœur du Soleil au cœur de l’Homme

Voilà un article déjà ancien mais qui était alors d’avant-garde et dont le sujet – le lien étroit entre le soleil et l’humain – s’impose aujourd’hui au premier plan de l’actualité. C’est pourquoi, au regard des années qui se sont écoulées depuis, je le soumets à votre perspicacité.

Le Passeur.

 

Par Michael Brown.

Bien que j’ai cette intuition en moi depuis de nombreuses années, il ne m’a semblé approprié de ne la partager que maintenant. Il est possible que la raison en soit que ce qui dans le passé nous serait apparu « tiré par les cheveux », ou éloigné de notre expérience humaine en cours, est maintenant rapidement en train de devenir une réalité acceptable. Et bien que j’aie attendu de nombreuses années pour mettre cette intuition par écrit, je suis encore en avance sur les plus grands évènements qui viendront pleinement valider l’immensité des situations que je décris ici.

Pour ceux d’entre vous qui sont émotionnellement sensibles et éveillés, cette information sera à la fois une confirmation et une intégration. Pour ceux d’entre vous pour lesquels ceci est nouveau, cette information servira à vous préparer à répondre au lieu de réagir aux évènements inévitables qui vont surgir à l’horizon de notre expérience collective.

Dans les quelques prochaines années, notre soleil va faire les gros titres. Les discussions autrefois réservées aux passionnés d’astronomie vont faire leurs entrées dans les halls sacrés de la diffusion audiovisuelle comme CNN (phonétiquement prononcé: « see an end »= voir et finir), et d’autres médias grand public.

Parce que ces observateurs ne se penchent sur notre expérience humaine que pour en commenter les « effets », et par conséquent restent ignorants des causes de notre expérience collective, il est prévisible qu’ils parlent du comportement étrange et imprévisible de notre soleil dans des termes suscitant la peur collective. L’ignorance, et l’analyse infructueuse qui en découle, provoquent toujours la peur. Penser que notre soleil pourrait nous « faire du mal » revient à croire que les dealers sont d’une certaine façon responsables de l’addiction à la drogue, ou que les politiciens ont la capacité de donner du pouvoir aux gens.

Durant la période à venir le soleil va se comporter d’une manière à la fois imprévisible et sans précédent. Nous allons voir une augmentation des tâches et des éruptions solaires. Ces éruptions auront un impact si fort sur notre planète qu’il sera impossible d’en ignorer le phénomène. Il y aura un large éventail de conséquences, dont voici quelques unes :

A un niveau physique, notre sentiment de sécurité sera malmené. Nos réseaux électriques vont sauter, parfois pour plusieurs jours, nos satellites orbitant près de la Terre seront endommagés et beaucoup de nos systèmes de communication comme les téléphones portables ou l’Internet connaîtront des interruptions. Cette activité a déjà commencé, ceux qui y prêtent attention auront remarqué de telles perturbations pendant la première semaine de Décembre 2006, particulièrement pour nos systèmes de communication terrestres. Le climat deviendra aussi de plus en plus farouchement imprévisible. Ceci est aussi à présent une réalité.

A un niveau mental, cela causera de la confusion dans notre mécanisme de pensée. Il deviendra difficile de « penser droit », de communiquer entre nous clairement, et même de comprendre des concepts qui nous apparaissaient autrefois simples. La pensée linéaire et la logique vous venir à nous manquer. Nous ferons également l’expérience de brouillages dans nos facultés de mémoire (mémoire à court et long terme).

A un niveau émotionnel, nous ferons l’expérience de vagues de peur, de colère et de chagrin inattendus. Les gens qui la plupart du temps paraissaient calmes, tranquilles, et maîtres d’eux-mêmes, deviendront imprévisibles. Des débordements émotionnels inattendus de la part de personnalités publiques deviendront la norme.  Nous nous sentirons envahis par des états émotionnels inexprimables. Les conflits émotionnels connaîtront une escalade exponentielle entre les individus, les groupes, les pays. Les médicaments qui stoppent les états émotionnels authentiques deviendront de plus en plus populaires.

A un niveau vibratoire, nous pourrons nous sentir « spirituellement déconnectés » ou alors de plus en plus éveillés, en fonction de ce à quoi notre attention sera ancrée.

Les médias, et tout ce qui dans notre famille humaine est focalisé sur les « effets », auront leur attention première concentrée sur les conséquences physiques de l’activité solaire. Parce que leur réaction à cette situation ne sera pas unifiée, et donc par conséquent manquera d’information, cela causera de la peur. Les gens envisageront de construire des bunkers sous-terrains et des abris pour se protéger du soleil. Certains gouvernements sont déjà au courant de ce cycle solaire à venir et vous pouvez être sûrs que des actions sont menées pour construire des complexes sous-terrains dans l’espoir que certains groupes sélectionnés puissent survivre à ce nettoyage solaire imminent.

Il n’y a aucun endroit où se cacher parce que rien ne nous pourchasse à part nous-mêmes.

Pour la plupart, notre famille humaine aura du mal à établir une connexion entre l’augmentation des tâches solaires et les vagues d’inconfort conséquentes sur les plans physique, mental, émotionnel et vibratoire. Le but de cet article est donc de devancer ces situations de façon à nous y préparer en donnant un aperçu simple sur ce qu’il va se passer, sur comment cela nous impacte personnellement, et sur ce que nous pouvons initier pour consciemment répondre à ce nettoyage solaire. Intégrer cette information fera décroître notre peur, nous donnera la capacité de suivre consciemment en synchronicité cet évènement extraordinaire, et donc, à travers notre exemple individuel, nous permettra d’assister ceux qui se trouveront dans notre champ d’expérience.

La meilleure façon d’atteindre le but de cet article est de présenter une revue détaillée de ce qui va se dérouler au fur et à mesure que le soleil procèdera au nettoyage par le biais de ses éruptions solaires. Nous commencerons par le soleil et nous considèrerons notre cheminement à partir de là.

Une éjection de masse coronale se produit à partir de l’activité solaire, qui est dirigée directement vers la Terre :

Pour commencer, le soleil n’est la « cause » de rien; le soleil a une activité qui vient d’un niveau d’existence vibratoire plus profond. Le soleil est énergie en mouvement (energy in motion = e-motion) et de ce fait il est le centre émotionnel de notre système solaire. Le soleil est une externalisation de notre centre du cœur collectif et individuel. C’est le chakra du cœur de la famille que constitue notre système solaire. Quand il devient actif, cela signifie qu’une communication arrive depuis le domaine vibratoire. Tout comme notre chakra du cœur est le portail à travers lequel nous communiquons et recevons de l’information du domaine vibratoire, le soleil joue ce rôle pour l’entière entité vivante que nous appelons « notre système solaire ». La perspective que « notre soleil nous fait cela à nous » est donc incorrecte.

Il fut un temps où nous croyions que le soleil tournait autour de la Terre, puis nous nous sommes éveillés à la réalité que c’était la Terre qui tournait autour du soleil. Pendant longtemps nous avons également cru que le soleil était le point causal de la vie sur Terre. Il est maintenant temps de réaliser que le soleil transmet simplement l’information, comme un portail, depuis le point causal vibratoire de toute vie. L’information qu’il transmet nous permet de nous mouvoir « en formation » avec le but vibratoire que la Vie a pour notre système solaire. Quand nous ne sommes pas conscients de l’activité solaire, quand nous sommes ignorants de ses cycles, nous ne pouvons pas comprendre l’intention de la pulsion de la Vie au sein de notre système solaire.

Beaucoup de cultures perçoivent le soleil comme le point causal de leurs expériences. Nous entrons maintenant dans une phase de transformation de conscience dans laquelle nous allons être invités à embrasser une perspective plus large que cela : le soleil est simplement « un portail » dans le point causal de toute vie. C’est donc une erreur de perception que de clamer que « le soleil essaie de nous faire du mal ». Croire cela est la même chose que de croire que le soleil se déplace d’est en ouest dans notre ciel. Le soleil, comme une radio ou une télévision, ne fait rien de son propre chef. C’est un système neutre de communication qui doit être activé depuis le domaine vibratoire pour toutes ses activités. Quand le soleil manifeste une éjection de masse coronale qui est dirigée vers la Terre, cela signifie que de l’information nous est délibérément délivrée depuis le domaine vibratoire. Quand nous entrons dans la peur, nous nous fermons à cette transmission et nous sommes donc incapables de digérer ce qui est communiqué.

Après une éruption solaire, les tempêtes magnétiques entrent en action.

En l’espace de peu de temps, généralement environ deux jours après que l’éjection de masse coronale ait été vue sur la surface du soleil, la Terre connaît des tempêtes magnétiques. C’est là que les conséquences physiques de l’évènement solaire nous impactent.

Cela peut aller des dommages aux satellites et aux interruptions dans les systèmes de communication et d’électricité jusqu’à une activité climatique, volcanique et sismique sans précédent. La Terre est inondée de radiation (comme nous le faisons pour le cancer en chimiothérapie) et cela est visible sous la forme d' »aurores », de jeux de lumière, qui douchent la Terre depuis l’hémisphère Nord. Ce phénomène est aussi connu en tant que « Lumières du Nord », et dans les prophéties scripturales, en tant que « lumières dans le ciel ».

Parce-que nos avancées technologiques basées sur l’externe l’emportent maintenant sur toute tentative de développer des systèmes de communication internes (visions et intuition), nous dépendons maintenant totalement du téléphone, plutôt que de la télépathie. Nous sommes également totalement dépendants de l’Internet qui recouvre l’infinie sagesse intérieure de la conscience universelle. Le téléphone est la télépathie externalisée, tout comme Internet est la conscience universelle externalisée.

Il n’y a pas de problème à l’externalisation de ces capacités internes, cela le devient quand nous devenons dépendants de leurs formes externes au point d’effacer toute conscience des noyaux internes qui en sont à l’origine. Nous entrons alors dans des expériences manquant d’équilibre et qui se révèlent auto-destructrices. Ces déséquilibres spécifiques, parmi beaucoup d’autres, seront réparés pendant le nettoyage solaire auquel nous faisons face.

Alors que les communications externes seront interrompues et coupées nous devrons plutôt nous éveiller, et commencer à utiliser et à faire confiance à leurs équivalents internes, ou nous serons complètement déconnectés. Les conséquences d’une déconnexion totale sont que nous faisons des choix qui sont auto-destructeurs. Nous nous sommes installés de façon massive dans certains endroits de la Terre, conduits par l’appât du gain et sa justification mentale, ignorant la nature de la Terre en tant qu’être vivant. C’est l’une des raisons pour laquelle nous ne pouvons pas entendre les communications qui nous arrivent depuis le vibratoire : nous avons connecté les sens de la Terre au concret, tout comme nous avons connecté les nôtres au bruit extérieur, à la distraction, et à la dépendance au physique.

Ces circonstances sont sur le point d’être réalignées par de brusques changements terrestres, et par des vagues inattendues d’eau et de perturbations climatiques. Si nous « écoutons », nous serons informés que nous devons nous déplacer avant de tels évènements. Si nous vivons d’une façon déséquilibrée et alignée sur « l’externe », à travers les téléphones portables et les jeux électroniques, il est peu probable que nous percevions ces communications internes.

Aucune des conséquences physiques des éruptions solaires n’a pour but de nous faire du mal; nous nous le faisons déjà à nous-mêmes. Les conséquences physiques des éruptions solaires sont la pilule amère que l’enfant de Dieu doit avaler parce qu’il expérimente un état de maladie qu’il s’inflige lui-même. L’activité du soleil ne perturbera que nos agendas personnels. Quand nous nous éveillerons au but empli de Grâce qu’est l’intention vibratoire de cette activité solaire, nous serons reconnaissants que ce portail puisse être disponible pour être utilisé de telle façon que la lumière puisse être apportée à notre ignorance et les obstacles nécessaires à notre arrogance.

Il n’y a rien que nous puissions ou ayons besoin de faire maintenant concernant les ajustements physiques qui sont sur le point d’arriver et qui se déroulent déjà à travers la planète Terre. Si nous tentons d’entrer dans cette expérience par le biais de la réaction, nous entrerons dans la peur. La planète n’a pas besoin d’être « sauvée par nous », nous n’avons pas non plus besoin de « sauver ou d’être sauvés par quelqu’un d’autre ». Tout ce qui est requis est un ajustement de notre conscience au point causal de notre expérience. Faites cet ajustement et entrez dans « le flux. »

Dans les jours suivant l’activité géomagnétique, nous connaîtrons de plus en plus de vagues de confusion mentale et de débordements émotionnels. Cette activité se poursuivra et s’intensifiera au delà de trois semaines après chaque éruption solaire qui impactera la Terre. C’est dans ce domaine de notre expérience que nous avons une possibilité de répondre et donc de travailler avec le nettoyage solaire.

Ce que nous n’avons pas encore réalisé, c’est qu’il y a une relation directe entre les tempêtes géomagnétiques initiées par les éruptions solaires et le fonctionnement des blocs mémoires individuels et collectifs. C’est pourquoi nous connaîtrons d’abord la confusion mentale après ces tempêtes, une situation où ce qui paraissait clair – au niveau des souvenirs – entre dans un état de turbulence. Mais cela va plus loin.

Notre mémoire fonctionne comme un aimant, nous attirons les souvenirs que nous aimons, dont nous avons besoin et qui nous sont utiles, et nous repoussons les souvenirs que nous n’aimons pas, que nous ne voulons pas expérimenter, et qui nous causent de la peur, de la colère et du chagrin. Nous sommes tous devenus des experts en mémoire sélective, supprimant certains souvenirs au point où nous ne sommes même plus conscients que nous les avons en nous. Et ce n’est pas tout : parce-que nous sommes devenus des êtres essentiellement mentaux, beaucoup de souvenirs responsables d’avoir imprimé sur notre corps émotionnel des schémas dysfonctionnels ne nous sont plus consciemment accessibles parce qu’ils sont devenus de pures signatures énergétiques. Nous ne pouvons lire ou identifier ces mémoires causales parce qu’il n’y a plus de concepts qui y soient rattachés, et donc nous les rangeons dans le tiroir « dossiers classés », comme une information inutile qui nous paraît sans rapport avec notre expérience de vie du moment.

De plus, parce que la conscience de notre corps émotionnel (la perception à travers le ressenti) est en grande partie éteinte, nous n’avons pas les moyens d’interagir consciemment avec ces mémoires causales, même si nous le voulons. (Cette situation difficile est ce que « Le Processus de la Présence » – « The Presence Process » – aborde et permet de surmonter.) Toutefois, ce n’est pas juste parce-que ces mémoires ne nous sont pas consciemment accessibles, qu’elles n’impactent pas notre expérience de vie 24 heures sur 24.

Tous nos comportements qui sont caractérisés par le besoin et l’envie, par l’égoïsme, par les projections de peur, de colère et de chagrin, sont déclenchés directement par ces mémoires causales. Ce que nous expérimentons dans ce monde est en état de conflit parce que nous, en tant qu’humanité collective, sommes conduits inconsciemment à un comportement de réaction les uns envers les autres et envers notre environnement par ces mémoires supprimées et inaccessibles.

Les comportements déclenchés par ces mémoires, qui se transmettent de génération en génération par le biais du conditionnement émotionnel dans l’enfance, sont responsables de toutes les guerres, des conflits religieux, de la pollution, du crime, et de tous les aspects dysfonctionnels de l’Humain.

Notre défaut actuel est que, en grande partie à cause de notre manque de conscience émotionnelle, nous n’avons pas la capacité de percevoir cette situation difficile que ce soit à un niveau individuel ou collectif. En conséquence, nous nous comportons comme si nos expériences et nos situations actuelles reposaient sur les paramètres mentaux et physiques de notre expérience. Nous pensons en fait que si nous pouvons changer notre façon de penser, ou arranger notre situation physique actuelle à travers la force et la technologie, nous pourrons rétablir l’équilibre. C’est à cette fausse idée spécifique, à ce virus perpétuel, que le nettoyage solaire vient s’adresser.

Ce moment de Grâce imminente pour l’humanité, qu’est cette activité solaire à venir, a été prévu et prédit par nos visionnaires depuis des siècles. Cependant, quand ils ont essayé de l’expliquer à leurs pairs, ils ont été incompris car l’humanité n’appréhende les choses que par le biais des paramètres de son expérience personnelle du moment. C’est pourquoi « Le Processus de la Présence » est un outil tellement important. Il élargit les paramètres de notre expérience personnelle pour que nous puissions comprendre par l’expérience la séquence d’évènements suivants :

Entrer dans un comportement inconscient est inévitable dans ce champ dense de matière et donc, le domaine vibratoire met en place des opportunités cycliques pour tout ce qui existe dans cette expérience, afin de périodiquement procéder à un nettoyage de la perception et à un réveil de la conscience vibratoire que ce nettoyage déclenche.

Ce processus se déroule en réalité à l’intérieur, mais tous ceux qui ont une conscience physique externalisée et qui sont donc dépendants de la croyance que l’aspect physique de l’expérience est le point causal de la vie, perçoivent ces évènements comme se produisant « là-bas ». La réalité est que ce qui paraît prendre place « là-bas », sur le soleil, est simultanément en train de se produire dans le centre (chakra) individuel et collectif du cœur humain.

Le champ vibratoire déclenche ces séquences d’évènements de nettoyage de la perception en transmettant au soleil une intention de nettoyer.

Dans notre système solaire, et dans notre expérience externalisée, nous vivons cette transmission comme un comportement soudainement explosif de notre soleil, quand les tâches solaires d’où jaillissent les éruptions sont dirigées vers la Terre.

Ces éruptions, entre autres choses, impactent le champ magnétique terrestre causant des tempêtes géomagnétiques. Parce-que le champ magnétique humain, collectif et individuel, est inséparable du champ magnétique terrestre, une tempête géomagnétique se répand sur la surface de la Terre et simultanément dans le chakra du cœur de la conscience humaine, collective et individuelle.

Cette activité court-circuite notre capacité individuelle et collective à être sélectifs à propos des mémoires que nous choisissons de reconnaitre et celles que nous choisissons de supprimer.

Cela provoque le début de l’émergence des mémoires refoulées dans notre champ conscient, des mémoires plus anciennes que n’importe quelle archive actuelle. Parce que notre conscience est externalisée de manière addictive, nous ne percevons pas ces mémoires émergentes comme des « images dans nos têtes », mais plutôt comme une activité « à l’extérieur de nous » qui provoque de l’inconfort. Ces mémoires refont surface en tant que conflits extérieurs croissants et en tant que situations dans l’expérience de notre monde qui nous causent de la peur, de la colère et du chagrin.

Et parce que la conscience de notre corps émotionnel est éteinte, nous percevons tout d’abord ces mémoires émergentes comme « une sensation de confusion mentale » et nous interagissons avec elles en conséquence.

Lorsque l’on tente de supprimer ces mémoires émergentes, de quelque manière que ce soit – ce que nous faisons en réagissant par habitude – notre corps est physiquement atteint. Cette résistance cause une friction interne qui provoque de la chaleur. Il fait aussi chaud qu’en Enfer. En conséquence, en l’espace de trois semaines d’activité solaire, les maladies cardiaques et les attaques cérébrales augmentent s’accompagnant de démonstrations de débordements émotionnels extrêmes chez les individus. C’est aussi pendant cette période que les personnes âgées se retrouvent en état de maladie chronique et meurent. C’est aussi pendant cette période que les personnes qui sont en pleine santé à tous points de vue manifestent soudain des symptômes inattendus de maladie.

La plupart des gens ne perçoivent pas que leur rencontre soudaine avec des conflits extérieurs ou avec l’inconfort corporel est un reflet d’une sensibilité soudainement exacerbée aux authentiques conditions de leur propre corps émotionnel.

Bien qu’exprimées comme différents états de conflits externes, ou comme de la confusion mentale, ou comme des éruptions soudaines de maladies physiques, ceci ne constitue pas l’identité réelle des mémoires profondément refoulées qui émergent. Il y a une signature émotionnelle qui sous-tend ces expériences.

En d’autres mots, les énergies à l’intérieur du corps émotionnel qui ont été bloquées, refoulées, ou qui ont été dysfonctionnelles, sont déclenchées directement par les éruptions solaires pour qu’elles puissent entrer dans notre champ conscient et être intégrées avec compassion. L’intégration consciente de ces dysfonctions émotionnelles passées jusqu’alors inaperçues, neutralise le comportement destructeur qui est à l’origine de tout conflit humain collectif et individuel.

Ceux qui ne peuvent pas intégrer ces signatures émotionnelles émergentes vont soit expérimenter une panne de leur corps physique, au point où leur conscience ne pourra plus rester avec lui, ou vont réagir de façon auto-destructrice aux mémoires qui se reflèteront à l’extérieur et entreront en lutte avec les illusions que ces signatures émotionnelles émergentes reflèteront sur leur expérience externe. C’est ce qu’est le conflit.

De cette façon, soit par la désintégration du corps, soit par des conflits auto-destructeurs avec les autres, tous ceux qui vivent à partir d’une illusion (étant dirigés inconsciemment par des mémoires non-intégrées) et qui ne peuvent se réveiller eux-mêmes de leur comportement aveugle, seront délibérément et systématiquement retirés de la scène de l’expérience humaine. Les voyants du passé et des cultures actuelles ont annoncé que de cette façon il était possible que nous connaissions la disparition de un à deux tiers de la population mondiale, causée par des projections réactives à ce nettoyage; à savoir, par la maladie et le conflit.

Ceux qui répondront consciemment au nettoyage solaire en prenant la responsabilité de leur expérience, en nettoyant leur corps émotionnel de façon à pouvoir rester dans la clarté mentale et la présence physique, seront transportés vers un état d’Etre sur Terre dans lequel nous reconnaîtrons à nouveau collectivement le domaine vibratoire en tant que point d’origine de toute vie. C’est de cette façon que L’Âge d’Or démarre toujours. Non à travers l’accomplissement de la technologie humaine, ni par le remplissage du cerveau humain avec des idées et des concepts, ni par la dissection du monde physique pour comprendre son fonctionnement.

L’Âge d’Or est toujours initié par les éruptions solaires (dieu en couleur) nettoyant l’énergie des dysfonctions de création qui sont à l’intérieur de nous et qui nourrissent l’erreur de perception.

Ce que cela signifie, c’est que peu importe que nous soyons riche ou pauvre, instruit ou non, ayant un statut social ou non, et que nous nous considérions « spirituel » ou non. Peu importe aussi que nous soyons Asiatique, Européen ou Américain. Peu importe que nous soyons Juif, Chrétien, Musulman, Hindou ou athée. Peu importe que nous soyons démocrate, républicain, communiste ou écologiste. Peu importe que nous soyons un intellectuel, un couturier, un militaire ou un marin. Aucune de nos façades et aucune de nos croyances sur nous-mêmes et sur les idées que nous nous faisons de Dieu ne peuvent nous sauver d’avoir à faire face aux véritables conditions de nos propres cœurs.

La seule réponse qui peut nous sauver à travers et au-delà de cette expérience c’est l’honnêteté : être honnête avec nous-mêmes concernant les conditions véritables de notre propre cœur.

Peut-être croyons-nous que nous pouvons continuer à cacher au monde des parts de nous-mêmes, pourtant, comme Dieu, le soleil ne se soucie pas de ce que nous croyons. Ce nettoyage solaire favorise seulement ce qui est vrai, ce qui est authentique, l’intégrité, celui qui est capable de devenir aussi nu et vulnérable qu’un enfant pour qu’une pure intimité avec toute la création puisse être rétablie.

Il n’y a pas besoin non plus de chercher à s’abriter de ce nettoyage solaire, puisque si nous sommes dans un corps humain, nous sommes équipés d’un champ magnétique personnel. Ce champ magnétique est intimement connecté à celui de la Terre et le champ magnétique de la Terre répond précisément aux transmissions émises à travers le soleil. Nous aurons beau creuser la terre profondément, nous serons toujours sur Terre. Essayer de se soustraire à cette expérience c’est comme essayer de s’échapper du battement de notre propre cœur, ou de notre respiration, ou du sang qui coule dans nos veines. Un tel comportement réactif est futile.

Il y a bien des façons de réagir dans la peur à cette situation difficile, et nous devrions les voir toutes se produire de plus en plus sur cette planète. Pourtant, il n’y a qu’une seule réponse consciente : de façon symbolique, se tourner et faire face au soleil, écouter et absorber. En d’autres mots, se tourner vers l’intérieur et faire face aux conditions véritables de notre cœur, l’écouter, absorber la peur, la colère et le chagrin que nous avons enfoui à l’intérieur de nous-mêmes.

Comme le soleil, notre cœur nous parle à travers notre douleur. Il nous dit : « résiste à cette douleur émergente en toi et tu brûleras dans les flammes de la friction qui résultera de cette attitude. Fais plutôt face à la douleur et demande : que me dis-tu, apprends-moi à écouter. »

Quand nous nous ouvrons à cette expérience, quand nous travaillons de façon responsable avec nos malaises émotionnels dans l’intention d’intégrer tout cet inconscient qui émerge, nous découvrons que telles les impulsions qui viennent de l’intérieur de notre chakra du cœur, ces transmissions solaires sont empreintes d’intuition et d’information profondes. Elles nous activent. Les rayons émis par notre soleil à travers ses éruptions nous « éclairent » tout comme la libération des états émotionnels le fait.

Ce nettoyage solaire imminent est un magnifique reflet de ce qui se passe au cœur même de notre être, individuellement et collectivement.

Si notre cœur est bloqué, les mots de Dieu apparaissent sous la forme de la douleur. Quand nous nous accrochons au passé, ceux qui voudraient nous délivrer nous apparaissent comme des démons. Quand nous ouvrons notre cœur, les mêmes transmissions deviennent des hymnes chantés délibérément pour réveiller nos âmes d’un long hiver, froid et solitaire. Et l’hymne nous dit : « little darling, tout va bien ».

Avant d’adhérer à n’importe quelle superstition héritée d’anciennes cultures, rappelons-nous que tout ce que nous avons pu observer sur toute civilisation avant nous a été « le récit de la décence dans l’ignorance ». Nous ne savons rien des Egyptiens à leur point culminant, ni des Toltèques, ni des Mayas ou des Aztèques à leur point culminant. Nous pensons seulement le savoir.

Nous ne pouvons percevoir la nature d’une civilisation à son apogée que lorsque nous y sommes nous aussi. Et ce n’est pas encore le cas.

Quand les civilisations entrent dans ce cycle récurrent de nettoyage solaire, que certains disent arriver tous les 13.000 ans, ceux qui répondent consciemment à cet avènement accèdent à des dimensions qui sont incompréhensibles aux êtres figés dans la matière. De tels êtres « s’élèvent » de façon métaphorique et laissent derrière eux ceux qui s’en sont sortis pendant le nettoyage solaire mais qui n’ont pas la capacité d' »être à la hauteur ». Ces populations restantes continuent et vivent dans l’ombre de « ce qui a été mais qui n’est plus ». Ces populations-vestiges sont ces groupes de gens que l’on continue de découvrir.

C’est la condition dans laquelle les Espagnols découvrirent les Mayas et dans laquelle les Anglais découvrirent les Natifs Américains. Ces groupes de survivants d’anciennes civilisations détiennent encore les vestiges de la connaissance du nettoyage solaire, mais à cause de la densité du monde physique, ils ont inévitablement recours à un comportement où « l’expérience physique est le point causal de la vie ». Donc, cette connaissance devient encore une fois externalisée et enveloppée de rituels et de cérémonies externes.

Ils croient donc par erreur en un « Dieu Soleil », au lieu de croire en « L’Enfant de Dieu » que nous sommes tous. Par conséquent, les Mayas qui n’ont pas suivi leurs Ancêtres Ascensionnés ont fait des rituels de sacrifice pour honorer le Dieu Soleil afin que la vie continue. Ils se sont perdus dans une métaphore qu’ils ont externalisée par ignorance en rituels physiques.

Le soleil ne nous demande pas de faire des rituels pour continuer à vivre. En tant que portail de communication vibratoire, il nous transmet le message que nous devons sans délai regarder profondément à l’intérieur de nous, et prendre la responsabilité de la condition de notre propre cœur pendant que nous sommes encore vivants dans ce corps, pour que nous puissions consciemment nettoyer les blocages énergétiques qui nous empêchent de comprendre que l’aspect vibratoire de notre expérience est le point causal de toute vie.

Une fois que nous avons réalisé cette Vérité par l’expérience, nous savons que ce que nous sommes ne peut jamais mourir; nous renaissons alors dans une conscience de vie éternelle. Le soleil n’essaie pas de nous faire du mal. Ne croyez pas les gardiens de « la conscience dirigée » – ceux qui ne peuvent que « voir et finir » (CNN). Ne réagissez pas à la peur qui découle de l’ignorance, répondez plutôt à la Grâce qui baigne l’humanité de façon grandissante depuis le cœur vibratoire de tout ce qui est la Vie. Ressentez ce qui est vrai et guérissez.

Retirez votre cœur du lieu où vous l’aviez caché tant que vous êtes encore vivant et faites le travail intérieur dont vous serez bénis, ce travail de la conscience de votre soi authentique. Faites ce sacrifice sur l’autel antique de votre propre expérience pour que votre conscience transcende les limitations de la matière et entre dans la danse infinie de la conscience de l’immortalité.

Il est essentiel que nous développions une relation consciente avec le soleil avant que les médias n’entrent dans le jeu et ne commencent à nourrir notre relation inconsciente avec lui.

C’est facile à faire. Entrez dans vos « Favoris » les sites suivants :

 

Solar Activity Monitor (en anglais) : http://www.n3kl.org/sun/status.html

Ce site est très utile parce qu’il fait le rapport de l’intensité de l’activité solaire et géomagnétique. D’un coup d’œil on peut voir ce qu’il se passe. Si quelque chose se produit et que nous ayons besoin de plus de détails dans un langage accessible, nous pouvons aller à:

Space Weather (en anglais) : http://www.spaceweather.com/

Le Passeur : il existe plusieurs sites francophones qui font de même, par exemple :

Activité solaire (en français) : http://jeffredo.pagesperso-orange.fr/direct.htm

 

En surveillant les tâches solaires, les éruptions solaires et les tempêtes géomagnétiques qui en sont la conséquence, et donc notre propre correspondance physique, mentale et émotionnelle à cette activité, nous commençons à voir « un schéma de conséquences ». Cela nous permet de comprendre que ce n’est pas quelque chose qui nous arrive et sur lequel nous n’avons pas de contrôle, ou qui n’a rien à voir avec notre expérience de vie quotidienne. Nous sommes tous intimement connectés les uns aux autres, à cette Terre, et au point causal vibratoire depuis lequel tous les courants de vie arrivent. Se badigeonner de crème solaire n’y changera rien.

 

VOICI LE SOLEIL

Voici le soleil,

voici le soleil,

et je dis tout va bien

Little darling

l’hiver a été long, froid et solitaire

Little darling

c’est comme si son absence avait duré des années

voici le soleil

voici le soleil et je dis

tout va bien

Little darling

les sourires fleurissent à nouveau sur les visages

Little darling

on dirait que son absence a duré des années

voici le soleil

voici le soleil et je dis

tout va bien

le soleil, le soleil, le soleil

le voici venir

Little darling

je sens que la glace est doucement en train de fondre

Little darling

on dirait qu’il n’a pas fait clair depuis des années

voici le soleil,

voici le soleil,

et je dis tout va bien

Tout va bien.

 

Georges Harrison

 

Nous sommes responsables de notre expérience à la hauteur où nous choisissons de l’être. Dans le même ordre d’idée, nous sommes libres à la mesure du niveau de responsabilité que nous choisissons.

Michael Brown © – Traduction : Cornemuse (remaniée par Le Passeur)

Source originale : http://www.thepresenceportal.com/index.htm

Source : http://www.urantia-gaia.info (en cas de copie, merci de respecter l’intégralité du texte et de citer la source)

A propos Le Passeur

Nomade sur le chemin...
Ce contenu a été publié dans 06- Tous les articles, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

6 Responses to Du cœur du Soleil au cœur de l’Homme

  1. Li dit :

    Bonjour à tous!
    Je ne me souviens plus si ce texte de Michael Brown; « Le vrai secret » a déjà été publié…? Dans le doute…:
    http://passageemergence.blogspot.fr/2012/11/le-vrai-secret-michael-brown.html

  2. elba dit :

    Je viens de relire ce texte. Pouvez-vous me dire, Passeur, à quel moment il a été écrit ? (bien que ça n’ait pas une importance capitale : c’est ma petite curiosité qui demande cela.)
    Je me posais la question, justement, à propos de quelque chose qui m’arrive depuis… six mois, un an, peut-être ? A savoir que lorsque je m’exprime, tout d’un coup j’ai un trou de mémoire pour un mot très simple parfois. Et pourtant, je n’ai pas oublié le mot en question. C’est, je dirais, « provisoire » mais ça revient assez souvent, ces pertes de mémoire. (j’avoue que je pense parfois à la maladie d’Alzheimer. ^^) Par contre, mes souvenirs semblents intacts.
    Dernièrement j’ai eu une preuve que je parvenais à faire de la télépathie entre une de mes filles et moi. J’ai aussi des intuitions à tout bout de champ, qui se révèlent justes. J’écoute donc ma petite voix intérieure.
    J’éloigne de moi colère et peur progressivement. Je me sens plus sereine, mais j’ai l’impression de me couper un peu du monde extérieur, malgré le fait que j’ai toujours des amis, des relations. En gros, j’ai besoin de solitude de plus en plus. Mais parfois, oh bizarre, il me prend de vraies crises de chagrin, sans trop savoir pourquoi. Rien de justifié en apparence…
    Et chose que j’accueille comme ça vient, j’ai la nette impression que je ne suis pas à ma place, là où je vis actuellement. Mais j’ai aussi cette sensation que ce n’est pas le moment pour moi de « bouger ». Cela se fera en temps voulu, me dit cette petite voix intérieure, depuis pas mal de temps déjà.
    J’ai donc des syptômes de cette activité solaire, tout en étant persuadée que rien de mal ne peut m’arriver.
    Autre chose : je n’appelle plus que rarement les gens au téléphone. J’ai le sentiment de ressentir que « tout va bien » et qu’il est inutile de parler (et pourtant je suis une bavarde !!) ^^ Je me sens « reliée » et n’ai pas vraiment besoin d’un lien plus « physique ».

    J’aimerais avoir le témoignage d’autres personnes à ce sujet. Je pense que je ne suis pas la seule dans mon cas…

    Belle journée à vous.

    • Le Passeur dit :

      Bonjour Elba, Je ne sais plus la date exacte mais il me semble que ce texte date de 2007.
      Pour ce qui est des « symptômes » que vous décrivez, nulle inquiétude, ils sont ceux que chacun vit à un moment du chemin. Les trous de mémoire, ne plus trouver ses mots ni structurer sa pensée sont des symptômes du lâcher prise lorsque le mental se déconnecte. Ca arrive plus certains jours que d’autres, il n’y a pas à s’en inquiéter, ça va avec l’élévation de la vibration. Je vis en un lieu où la terre vibre particulièrement haut en fréquence, ce qui peut être très perturbant pour les « endormis » qui y viennent. Je vois à chaque fois le même scénario, surtout pour ceux qui sont très « dans le mental ». Il ne faut généralement pas plus de deux jours pour qu’ils ne trouvent plus leurs mots ni ne parviennent à s’exprimer clairement. Le mental décroche ! Et lorsqu’ils repartent, un processus s’est enclenché qui poursuit sa route.
      Quant à la télépathie, c’est là aussi de plus en plus fréquent car c’est en fait l’une des toutes premières capacités qui se manifeste lorsque la fréquence vibratoire de l’être monte. Vos besoins de solitude sont l’expression de la différenciation qui se manifeste de plus en plus avec votre environnement, vos chagrins non expliqués, des nœuds émotionnels qui se défont et remontent à la surface. J’ai parlé de tout ça dans l’Eveil si vous l’avez lu. En renouant peu à peu avec votre être véritable, vous allez vers l’essentiel tout en ayant conscience que tout est juste et que ce qui se passe est positif malgré parfois les apparences. Votre voix intérieure ne vous trompe pas, et rassurez-vous, un très grand nombre d’êtres vivent cela en conscience aujourd’hui.

      Belle journée aussi à vous.

  3. Soleil Bleu dit :

    Super clair, à la portée de tous, que du bonheur !
    Comme elba, Merci à Doudou de nous avoir offert le lien sur le site 4D5D.
    Un Grand Merci également à vous « Le Penseur » pour l’aide et la lumière que vous nous apportez sur le chemin de…..(on verra quand on y sera)
    Coeur-dialement
    Soleil Bleu

  4. elba dit :

    Un merci à Doudou, du commentaire précédent, pour m’avoir donné l’occasion de vous lire, cher passeur. Et merci à vous également.

  5. Aubois dit :

    Boujour
    Tout simplement grandiose ce texte, j’ai mis un lien sur le site 4d5d.fr
    Merci pour votre travail d’éveil
    Doudou

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *