Le Grand Appel

Par Soria.

Il y a fort longtemps, cette planète était un petit joyau. Des êtres, Etincelles de Vie, y sont descendus et y ont trouvé un petit paradis où ils évoluèrent en toute tranquillité. La violence n’existait pas, la douceur baignait tout. Puis sont arrivées d’autres entités chargées d’une lourde mémoire et rompues au jeu égotique. Ce paradis de l’origine est entré dans la mémoire planétaire et cette humanité le cherche, non pas dans les Cieux mais bien sur cette terre.

Votre planète fut jadis le plus beau des jardins de tous les Univers. Les Esprits de la Nature s’étaient donnés sans compter en vue de faire de ce jardin édénique un havre de paix où tout être désireux d’y venir pourrait s’y reposer. Bien des millénaires plus tard, les visiteurs et les habitants d’Urantia sont toujours à sa recherche et, dans leur imaginaire, ce paradis existe toujours quelque part. Mais ne l’ayant pas encore trouvé ici, ils l’ont cru ailleurs, dans un endroit mystérieux.

Chers enfants de la Terre, vous aurez beau chercher sur n’importe quelle planète habitée dans cet univers ou un autre, vous ne trouverez pas un paradis identique à celui qu’il y eut sur la vôtre.

Toutes les forces cosmiques se sont données rendez-vous sur Urantia afin d’offrir un joyau parfait au Sans-Nom. Vous êtes à la recherche de quelque chose qui a existé ici et non dans un quelconque autre ciel. Il est vrai que ce que vos yeux distinguent à la surface de cette terre ne ressemble en rien à ce qui fut. Pourtant, si vous êtes honnêtes, vous devez admettre qu’il y a énormément de beauté dans ce rien.

En outre, il est exact que cette planète souffre aujourd’hui. Elle est parvenue à un rendez-vous, ayant choisi de vivre et de perdurer dans le temps. Aussi va-t-elle renvoyer tout ce qui la gêne. Des créations difficiles, il est vrai, tentent d’atteindre ses marées intérieures, mais c’est ignorer sa force, son pouvoir et réfuter la présence de tous ces êtres de lumière qui vivent en son sein et s’activent afin d’éviter une catastrophe. Toutefois, ce qui était possible encore il y a dix-huit mille ans ne l’est plus aujourd’hui. Votre planète était bien plus en péril à cette époque, mais en aucun cas cela signifie qu’il faut tolérer ce qui s’y passe actuellement, ou même penser qu’elle ne crie plus sa souffrance.

Tout cela s’avère exact, mais vous êtes parvenus à ce point de rendez-vous où la Terre va vomir tout ce qui l’encombre et rejeter toutes ces constructions aliénantes. Savez-vous pourquoi ? En raison de ce rendez-vous et parce que vous, enfants d’Urantia, êtes venus avec des programmes, des gènes particuliers permettant l’appel de la lumière non pas individuellement mais bien collectivement.  Examinons cet appel si vous le voulez bien. Pensez-vous être seuls ? Je vous assure du contraire. Sur chaque continent se trouvent en effet des groupes massifs d’hommes et de femmes qui appellent et réclament la paix, la beauté et l’abondance. Ainsi, ce cri général donnera à votre Terre la possibilité d’en arriver à cet instant où elle pourra vomir ce qui ne fait pas partie de la beauté, de l’amour, de la fraternité et tout ce qui représente une atteinte à la liberté.

Dans le moment qui vient, il vous faudra user d’amour et de douceur pour vous-même. Vous vivrez des heures d’extrême tension où, malgré votre envie d’aider votre voisin ou un membre de votre famille, vos paroles, votre sagesse et votre lumière seront repoussées. Ne sombrez pas alors dans la dépression; sachez tout bonnement admettre que l’être devant vous n’est pas prêt à recevoir cette qualité, ce rayonnement d’amour.

Vous êtes juste à la veille d’entendre, de voir des évènements peu faciles; ne vous débattez pas dans ce qui s’écroule. Reconnaissez simplement que ce sont là des schémas qui s’effondrent. Au moment venu, n’oubliez pas l’amour tapi en vous, envoyez de l’amour faites appel à l’amour et à la douceur. Vous vous êtes tous préparés en vue de ces instants, mais des milliers d’hommes, de femmes vivront les évènements sans être prêts. Ils se poseront alors de grandes questions, et certains s’affoleront. Aussi, si vos pas croisent les leurs, les seuls choses dont ils auront grandement besoin, ce sera de l’amour, de la tendresse et de l’écoute. Mais ils ne chercheront pas forcément à entendre vos paroles et vous devrez l’accepter.

(…)

En attendant, vous avancez au devant du plus grand rendez-vous de cette planète et ce changement est majeur pour elle, car elle déposera tous les jeux de personnalité qui l’ont encombrée et appellera des êtres purs.

A vous de savoir quels seront vos choix et votre progression. Mais sachez que les petits choix que vous ferez aujourd’hui et demain auront des répercussions pendant des milliers et des milliers d’années. Vous vous engagez dès maintenant, et ne croyez pas que ce que vous tolérez encore aujourd’hui sera possible demain. Comprenez que cette tolérance peut, ou va, fermer certaines portes, pas celles des autres mais bien les vôtres. Nous, qui sommes établis dans la Lumière de Vie, ne risquons rien. Je veux vous faire comprendre qu’à force de jouer à autre chose que ce que vous êtes, vous avez grand plaisir à vous défiler lorsqu’on vous présente à votre propre lumière. Soyez bien attentifs aux choix que vous ferez, à la manière dont vous vous présenterez à la Vie; et ne croyez pas que les gestes du quotidien sont exclus de ces choix.

Vous avez une grande responsabilité envers la Terre et les Cieux, mais la plus grande a trait à votre évolution. Nous allons assister à bien des évènements, et ceux-ci détermineront et extérioriseront les choix que vous avez faits, comme ceux que vous avez omis de faire.

Ne venez pas rejeter la faute sur vos guides et vos anges, car ils ont bien occupé leur place. Ne rejetez pas non plus la faute sur vous-même, cela ne servirait à rien; la douceur commence par la responsabilité de soi et le respect de sa véritable personnalité. L’amour vous invite à ne plus faire semblant et à revêtir le vêtement de la maîtrise. Vous pouvez utiliser tous les jeux que vous voulez, vous avez tout de même rendez-vous avec vous-mêmes. Et cela, nous ne pourrons vous l’éviter.

(…)

Vous nous avez appelés, lançant des S.O.S. Les ayant entendus, nous sommes descendus. Vous avez une responsabilité par rapport à notre venue.

Nous avons quitté nos demeures célestes afin de venir dans l’aura d’Urantia Gaïa, vous avez une part de responsabilité envers nous, et nous en avons une envers vous. Nous sommes responsables. Et vous, l’êtes-vous ? Nous avons tant d’amour pour vous que nous acceptons de quitter nos lieux et de nous défaire de nos vêtements de lumière pour en revêtir d’autres qui nous permettent de nous installer ici. Avez-vous de l’amour pour nous ?

Je vous pose ces questions, car il est temps pour vous de comprendre que vous êtes partenaires de nos visites, du changement de la Terre, comme vous l’avez été dans la défiguration  de cette planète. Votre degré de responsabilité est engagé. Petit ou grand, cet engagement est là. Il est temps de cesser d’être de petits enfants turbulents, têtus et oubliant leurs responsabilités.

A l’évidence, on vous a demandé beaucoup, et vous savez très bien que ce qui vous attend correspondra aux efforts fournis. Par conséquent, vous recevrez beaucoup. Toutefois, vous devez auparavant réapprendre la responsabilité commune, la responsabilité fraternelle, universelle. A cette fin, vous réinvestirez vos vêtements de maître, et l’on est maître que de ses propres énergies. Et j’ajouterai ceci : aujourd’hui, vous possédez un certain degré de connaissance; si vous regardez devant vous, vous ne savez rien, si vous regardez derrière, vous constatez que vous avez oublié. En réalité, vous ne connaissez rien.  Il en sera toujours ainsi, car il y aura toujours devant vous quelque chose de plus grand à apprendre et à reconnaître. Vous avez, bien sûr, une certaine dose de connaissance intérieure, mais elle est tellement infime par rapport à tout ce qui vous attend ! Ayez beaucoup d’humilité.

Je ne veux pas vous briser les ailes mais vous installer au bon endroit sur votre chemin. J’aimerais que vous déposiez ces faux états d’être et qu’enfin vous acceptiez tous d’être tels que vous êtes, en toute simplicité, en toute humilité. Ainsi, nous pourrions ouvrir en grand les portes des Cieux afin de vous accueillir; vous y avez votre place et nous vous y attendons. Nous sommes partenaires et, à ce titre, avons encore de grandes choses à effectuer ensemble.

Soyez sincères. C’est ce que nous attendons de vous.

Vous allez repartir vers chez vous, et dès votre arrivée, soyez doux, accordez-vous de l’amour. Si vous osez un pas dans ce sens, nous ouvrirons les portes du Ciel pour que l’amour divin coule en vous, venant ainsi vous consoler et guérir vos mémoires intérieures.

Le collectif Soria – canalisé par Régine Françoise Fauze.

Extraits recueillis par le Passeur du livre « Réalisation Solaire » Tome VI. – Editions Ariane.

Source : http://www.urantia-gaia.info (en cas de copie, merci de respecter l’intégralité du texte et de citer la source)


A propos Le Passeur

Nomade sur le chemin...
Ce contenu a été publié dans 06- Tous les articles, 07- Messages, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 Responses to Le Grand Appel

  1. Alkinoos dit :

    je vois que tu as trouvés la bonne question !!
    tu avais bien une petite idée derrière la tète en rediffusant ce texte non ?

     »
    en raison de ce rendez-vous et parce que vous, enfants d’Urantia, êtes venus avec des programmes, des gènes particuliers permettant l’appel de la lumière non pas individuellement mais bien collectivement !!!
     »
    je croix qu’il nous est demandé dans ce passage de synchroniser nos rêves..

    vous en pensaient quoi ?

    (
    Examinons cet appel si vous le voulez bien. Pensez-vous être seuls ? Je vous assure du contraire. Sur chaque continent se trouvent en effet des groupes massifs d’hommes et de femmes qui appellent et réclament la paix, la beauté et l’abondance. Ainsi, ce cri général donnera à votre Terre la possibilité d’en arriver à cet instant où elle pourra vomir ce qui ne fait pas partie de la beauté, de l’amour, de la fraternité et tout ce qui représente une atteinte à la liberté.
    )

  2. Emmanuel dit :

    Bonjour le Passeur,
    Bonjour et merci de ton engagement. Cela fait quelques mois maintenant que je viens régulièrement sur le site d’Urantia Gaia. Je lis et relis des textes , des messages qui me parlent , me font vibrer. Merci.
    Ce soir je vois que que ce message de Soria n’a pas fait l’objet de commentaires , alors je me décide, je prends enfin la plume pour exprimer ma gratitude à tous ceux et toutes celles qui participent à la diffusion de tels messages provenant de notre Famille Universelle. Merci.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *