Vous n’êtes pas qui vous croyez…

Voilà un bref et beau témoignage de vie que je partage et que je vous transmets :

Une des citations qui me touche le plus a été écrite par Teilhard de Chardin et dit : « Nous ne sommes pas des êtres humains vivant une expérience spirituelle. Nous sommes des êtres spirituels vivant une expérience humaine. »

Le jour où j’ai réellement et intimement fait l’expérience décrite dans cette citation, ma vie s’est transformée. Ma quête spirituelle s’est arrêtée; le temps de l’exploration et de la découverte d’un monde nouveau et infini s’amorçait. Ce jour-là, toutes les particules de ce que je croyais être moi se sont entrechoquées pour se dissoudre dans un gigantesque feu d’artifices, une noce de lumière. Ce que je croyais être moi a cessé d’exister, ce que Je suis vraiment a émergé, libre de toutes croyances sur son identité. Simplement Je suis.

J’ai l’intime conviction que tous les êtres de la Terre sont appelés à retourner à leur état originel, à Je suis. Je crois que tous peuvent se libérer de leurs croyances sur leur identité et découvrir leur nature véritable.

Toute notre vie nous cherchons le bonheur. Le bonheur n’est pas à l’extérieur de nous, ni à l’intérieur de nous, c’est nous. Il n’y a pas d’intérieur ni d’extérieur, il n’y a que l’être. Tout le reste est une expression de l’être.

Je suis certaine que vous qui lisez ces lignes, vous sentez ou entendez parfois l’appel de l’être qui aspire à la liberté, à la paix et au bonheur. Tout le monde cherche à être heureux. Pas étonnant, la joie et le bonheur sont notre état originel, notre nature véritable.

Vous arrive-t-il d’avoir le sentiment d’être Un avec tout ce qui existe ? Vous arrive-t-il d’être dans un espace de pure potentialité où tout est possible et rien n’est manifesté ? Vous arrive-t-il de sentir la joie, le bonheur ou l’amour en si grande quantité que ça déborde, ça se répand sur les autres ? Je suis certaine que vous avez des rappels occasionnels de votre état Source.

Dites-moi, que faites-vous de cet appel de l’être ? Vous l’accueillez avec attention ou vous l’ignorez, ou le faites taire ?

Mon message est simple et clair : « Vous n’êtes pas qui vous croyez être. » Vous êtes tellement plus que cela ! Si vous croyez être un homme, une femme, une infirmière ou un parent, je vous invite à poursuivre votre investigation jusqu’à ce que vous trouviez la Vérité que vous êtes. Le plus grand mensonge, c’est de faire croire aux êtres humains qu’ils sont leurs rôles, leurs émotions ou leurs pensées. Ça s’appelle aussi s’identifier à quelque chose. Nous sommes identifiés à nos rôles et nous oublions de découvrir ce que nous sommes vraiment, des êtres.

Vous êtes est silence, amour et paix !

Lorsque vous aurez découvert qui vous êtes vraiment, vous pourrez alors en toute conscience décider de vous incarner pour donner vie à une identité qui s’investira dans une relation ou une activité. Vous serez alors un être spirituel vivant une expérience humaine en toute conscience.

J’éprouve beaucoup de joie à partager cette fabuleuse découverte. Merci de vous laisser toucher par mes mots. Ce sont les vôtres. Nous sommes Un.

Source originale

Transmis par Dav  sur 2012 un nouveau paradigme, merci à lui.

Source : http://www.urantia-gaia.info (en cas de copie, merci de respecter l’intégralité du texte et de citer la source)

A propos Le Passeur

Nomade sur le chemin...
Ce contenu a été publié dans 06- Tous les articles, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

12 Responses to Vous n’êtes pas qui vous croyez…

  1. the witness dit :

    l’important c’est que ce soit dit ,lu et relu.

    C’EST LA VÉRITE

    MERCI LE PASSEUR

    • alain thomas dit :

      Oui, c’est CELA.
      On accepte mieux nos souffrances physiques, nos peurs, nos maladies et notre souffrance morale inscrite comme une empreinte.
      Quand on a découvert cela, on ne cesse de voir la souffrance de l’autre et on cherche à l’atténuer.

  2. Denise dit :

    De savoir qu’un nouveau monde s’ouvre à nous et que de plus en plus de gens s’intéressent à ce que nous sommes venus faire sur la terre , m’apporte un grand bonheur .
    Merci pour ce partage qui ne pourrait exister sans la découverte de l’internet .

  3. babouchka dit :

    tres beau texte que j’ai mis sur Face book ,trouve sur le site des passeurs (‘canada ) et donnant comme source l’éveil spirituel. La net’etiquettes ne semble pas toujours être respectée.

  4. FNH11 dit :

    Mon cher PASSEUR , d’où venez vous ? Moi ,je me suis déjà expliquée , mais vous , vous détenez un tel savoir qui fait resurgir pour moi certains souvenirs , que je me pose des questions ! On ne’ se lasse pas de vous écouter . Au près de vous , je ne me sens plus si seule à partager certaines choses : j’entends enfin quelqu’un qui ne me prendrais pas pour une folle ou une illuminée comme me disent mes proches .
    Merci , ça me fait tellement de bien .
    FNH11

  5. lila dit :

    L’expérience de l’éveil est différente selon le chakra qui domine la conscience.
    Si l’on place la Conscience sur le chakra cardiaque alors, l’éveil est un grand amour inéxprimable en mots, une connexion intense avec le monde autour de soi.
    Si la conscience se place dans le 3éme oeil, alors l’éveil est l’expression de l’Infini des possibles, passé-futur et présent se tissent à chaque respiration : chaque pensée nous conduit vers une fréquence et un certain chemin dont les aspects sont déterminés avec des pointillés (potentiels)
    Si l’on fait l’éveil avec sa conscience placée sur le chakra racine, alors le Serpent d’énergie monte d’un seul coup et cela peut tuer autant que cela peut transformer les cellules en leur apportant une plus belle énergie. Bref, là où l’on place sa conscience d’Etre, sa Paix intérieure, son humilité profonde; là se trouve une connexion avec l’universel.

  6. angie dit :

    Il y a des transformations, des expériences du Je suis qu’il est impossible de mettre en mots…C’est de l’ordre de l’indicible, au delà du mental…Un matin, je me suis réveillée avec une envie d’étreindre le monde entier, je ne sais pas où je suis allée dans la nuit, mais ce que je sais, c’est que mon coeur était tellement ouvert, qu’il m’étais difficile de garder cela pour moi….Depuis, je me sens si différente….

  7. elba dit :

    Merci Passeur pour ce texte que j’ai déjà lu pas plus tard qu’aujourd’hui sur un autre blog… Comme quoi les belles choses se partagent et se propagent… ^^
    J’ai apprécié de le relire une fois de plus.

  8. fedydurke dit :

    Comment decouvrir ce que nous sommes vraiment ?

    • Le Passeur dit :

      Ma foi, je crois que le chemin est différent selon chacun, mais le processus respecte un ordre et des étapes qui sont communes à tous. C’est ce que je m’efforce de transmettre dans l’Eveil.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *