Emergence de multiples Nœuds Chaotiques

Un Message Planétaire Hathor via Tom Kenyon.

Votre planète entre dans une « phase de transition » critique caractérisée par une multiplicité de Nœuds Chaotiques.

Dans nos précédentes communications nous avons parlé des transformations de votre Terre dans le contexte d’un seul Nœud Chaotique. Mais à présent nous voyons émerger de multiples Nœuds Chaotiques. Ces nœuds complexes et interactifs provoquent des anomalies climatiques extrêmes, l’augmentation de l’activité sismique et volcanique, des défis majeurs pour les écosystèmes planétaires, pour l’agriculture et les ressources alimentaires, tout autant qu’une instabilité politique et économique.

Outre ces Nœuds Chaotiques planétaires, le soleil de votre système stellaire atteint un niveau supérieur d’instabilité. Il entre lui-même dans de multiples Nœuds Chaotiques produits par ses propres cycles internes mais également largement conditionnés par le centre galactique, comme nous l’avons mentionné dans des messages antérieurs.

Les épreuves physiques que vous allez prochainement affronter sont nombreuses, cependant notre message d’aujourd’hui ne concerne pas l’aspect physique des difficultés. Ces changements, et les épreuves qui en résultent, sont évidents à quiconque observe les événements actuels au delà des apparences.

L’objectif de cette communication est la crise émotionnelle et spirituelle que vous affrontez.

Quand un système entre dans de multiples Nœuds Chaotiques, il y a une tension accrue sur les éléments et les êtres vivant au niveau vibratoire où les Nœuds Chaotiques se manifestent.

Abordons cela un instant en d’autres termes que ceux de l’existence humaine. D’après notre expérience, d’autres dimensions de conscience et d’existence vivent leurs propres formes de Nœuds Chaotiques. Ainsi les épreuves auxquelles vous êtes confrontés ne se limitent pas seulement à la Terre, elles s’étendent aussi à toutes les dimensions de conscience et à tous les êtres, y compris non incarnés (êtres énergétiques sans corps), qui sont en relation avec la Terre et cette galaxie.

Mais revenons sur Terre, à ce point de connexion de votre existence dans l’espace et le temps.

Comme nous l’avons dit auparavant, les êtres qui vivent dans un domaine d’existence subissant de multiples Nœuds Chaotiques sont inévitablement stressés par les accumulations d’événements chaotiques.

Quand des éléments chaotiques accentuent les perturbations climatiques de la planète, que les difficultés de l’agriculture se multiplient et que les problèmes économiques se développent, l’anxiété de l’humanité entière augmente.

Ce type d’anxiété a tendance à se focaliser sur la survie physique et, alors que l’angoisse de survie peut conduire des êtres humains vers une forme d’irrationalité ou de folie, il y a quelque chose de plus insidieux, de plus caché, dans la phase de transition où vous entrez actuellement.

Ce danger caché est lié aux formes-pensées entretenues par quelques unes de vos principales traditions religieuses et spirituelles. Ces formes-pensées et ces systèmes de croyance maintiennent la notion de séparation entre les aspects physiques et interdimensionnels (spirituels) de votre existence. Le monde physique est perçu comme impur, la nature est considérée comme devant être contenue et dominée (par opposition à la co-création avec le monde naturel) et le monde est fondamentalement perçu comme quelque chose dont il faut s’échapper.

Nous ne partageons pas cette croyance. Notre expérience est que la conscience est un continuum, depuis les vibrations les plus hautes jusqu’aux plus basses de la matière, que les atomes eux-mêmes et les particules subatomiques qui composent votre monde sont, par nature, sacrés – si par sacré on entend relié à la totalité.

Avec l’augmentation des tensions engendrées par les multiples Nœuds Chaotiques, de nombreux humains auront tendance à entrer dans des états de conscience « dissociés et délirants ».

Ceux qui adhèrent à la forme-pensée qu’il existe un schisme éternel entre le règne de la matière et celui de l’esprit seront les plus enclins à cette aberration de conscience. Les tensions s’accentuant à cause de l’interaction complexe des multiples Nœuds Chaotiques, certains de ces individus manifesteront une nette propension à se déconnecter toujours plus des réalités de la dimension physique. Ce type de dissociation collective sera renforcé par des formes-pensées religieuses ou spirituelles telles que « la Fin des Temps », « le Jugement Dernier » et « la Purification de la Terre ». Cet état d’esprit délirant deviendra une sorte de « virus mental ou émotionnel » collectif quand des groupes entiers de personnes succomberont au stress et seront submergés dans leur lutte pour faire face à l’ensemble des effets des multiples Nœuds Chaotiques.

Le point de non-retour

De notre perspective, un point de non-retour a été atteint dans la conscience humaine. Ce point n’est rien moins que la ligne de démarcation entre ceux qui soutiennent la dissociation entre matière et esprit, selon les dogmes des principales religions du monde, et ceux qui ne le font pas.

Le côté de la ligne où vous vous situez détermine largement ce à quoi vous êtes ouvert en termes de transformation planétaire et personnelle.

Tous les Initiés doivent décider pour eux-mêmes ce qui est vrai ou non, tout particulièrement pour ce qui concerne cette scission religieusement perpétuée entre matière et esprit. Par Initiés, nous voulons seulement parler de ceux qui s’efforcent d’élever leur conscience, quelles que soient la méthode ou les traditions spirituelles qu’ils suivent.

La voie du cœur

De notre point de vue, un Initié passe des mondes vibratoires inférieurs aux mondes supérieurs, d’abord et avant tout, au travers du cœur. Le transfert de conscience est essentiellement un voyage intérieur depuis les chakras inférieurs vers les chakras supérieurs. C’est seulement quand un Initié transcende et transforme simultanément sa fixation personnelle sur la sécurité, le sexe et le pouvoir que la spirale ascendante s’ouvre. L’entrée dans cette spirale ascendante de conscience se  produit quand le chakra du cœur devient énergétiquement ouvert et perméable.

Le paradoxe et la difficulté viennent de ce que vous vivez dans un univers dualiste où toute action engagée rencontre virtuellement une force contraire. Ce paradoxe, cette difficulté, ressemble métaphoriquement au grain de sable dans une huître: c’est irritant. Mais dans le processus d’évolution personnelle, l’objet d’irritation (la dualité) devient une perle et, paradoxalement, une chose de valeur émerge de ce qui était problématique. Ainsi chaque Initié doit créer cette perle de transformation personnelle pour soi-même. Aucune religion, aucun maître, aucun enseignant ou gourou ne peut le faire pour vous.

Cela peut paraître un peu trop simpliste mais, d’après notre expérience, le plus grand catalyseur d’évolution, le plus grand champ de sécurité vibratoire pour relier les phases de transition (comme celle où vous entrez collectivement), passe par le cœur, votre cœur.

Soyons à présent plus précis. Avec l’augmentation du nombre de Nœuds Chaotiques, les défis à la stabilité mentale et émotionnelle se multiplieront. Il en résultera une augmentation du nombre de personnes qui entreront dans des états de conscience irrationnels. Ces personnes auront tendance à se comporter de façon auto-destructrice. Comme vous êtes connecté à toute vie sur cette planète, le désarroi des autres vous affectera jusqu’à un certain point.

C’est pourquoi il vous serait très profitable, en tant qu’Initié, de cultiver un état émotionnel cohérent auquel vous pouvez toujours revenir, renforçant ainsi ce que nous appelons un attracteur positif.

Ce sera alors comme si vous aviez une bulle énergétique de cohérence tout autour de vous. Vous serez capable de voir clairement et de réagir au monde duel dans lequel vous vivez, pendant que votre essence vibratoire restera protégée des niveaux croissants de chaos et d’irrationalité des autres. La façon dont vous le faites relève de votre choix. Il y a de nombreux moyens de l’accomplir. Nous vous en proposons simplement deux.

Le premier est le plus basique et fondamental, mais c’est aussi le fondement de celui qui est plus élaboré. Nous sommes bien conscients que beaucoup de ceux qui lisent ce message découvrent ce type d’information alors que d’autres sont très avancés. C’est pourquoi nous proposons deux techniques.

La technique de base

La première méthode est pour ceux qui ne sont pas familiers avec l’étendue de leur propre conscience intérieure. Elle est simple mais hautement efficace.

Nous vous recommandons de cultiver régulièrement cet état cohérent dans le jardin de votre esprit.

Pour réaliser cela, vous vous installez simplement dans un sentiment de reconnaissance ou de gratitude, sans raison particulière. En d’autres termes, vous ne cherchez pas dans votre environnement ou votre vie quelque chose qui vous inspire de la reconnaissance ou de la gratitude. Vous entrez simplement dans cet état vibratoire pour aucune autre raison que de choisir de le faire.

Cet état vibratoire crée une cohérence dans votre corps et votre esprit, ce genre « d’élévation » mentale ou émotionnelle présente une alternative à la spirale descendante que de nombreux humains vont connaître.

Nous vous recommandons d’entrer dans cet état émotionnel plusieurs fois par jour. Juste une minute ou deux suffisent. Ainsi, en entrant dans cet état vibratoire tout au long de la journée, vous entraînez votre cerveau-esprit-corps à pénétrer à volonté dans un état cohérent. Cela sera pour vous une « habileté mentale » très utile et importante quand vous avancerez plus loin dans cette phase de transition planétaire (l’émergence de multiples Nœuds Chaotiques).

La raison pour laquelle nous disons que cette « habileté mentale » vous sera très utile est liée aux effets inhérents des multiples Nœuds Chaotiques.

Beaucoup d’entre vous trouveront davantage de sources de frustration dans la vie quotidienne. Cela vient de ce que les actes conduiront de moins en moins aux résultats attendus. Même ceux d’entre vous qui êtes doués intellectuellement et qui maîtrisez les manifestations pourront se heurter à des blocages et à des interférences non prévues, non causées par vous, mais plutôt par les actions ou inactions des autres autant que par des problèmes imprévisibles dus à l’augmentation des événements chaotiques dans le monde qui vous entoure. Alors quand vous ne saurez plus quoi faire, pour ainsi dire, si vous avez cultivé l’attracteur positif de reconnaissance ou de gratitude, vous pourrez l’utiliser pour influer sur votre agitation émotionnelle car, si vous succombez à votre propre stress émotionnel, la contagion de l’hystérie de masse pourrait bien vous atteindre.

Pensez à cette technique simple comme à une bouée de sauvetage. C’est quelque chose de passif, vous y reposez simplement et cela crée un champ vibratoire qui, par nature, protège votre essence spirituelle et émotionnelle.

La technique avancée

La seconde technique que nous souhaitons partager avec vous s’adresse à ceux qui ont davantage l’expérience des mondes intérieurs.

Nous avons présenté la première partie de cette méthode dans un message précédent appelé “l’Extase et le Cœur”.

La technique implique de se centrer sur le cœur physique, pas sur le chakra du cœur. Tout en focalisant l’attention sur le cœur physique, on entre dans un état de reconnaissance ou de gratitude (exactement comme dans la méthode simple que nous venons de donner).

Maintenir la conscience dans le cœur physique tout en éprouvant la reconnaissance ou la gratitude a pour effet de créer la béatitude ou l’extase si vous conservez suffisamment longtemps les deux ensemble.

Une fois que vous entrez dans la béatitude ou l’extase, vous devenez conscient de l’espace entre les atomes de votre corps et de votre environnement. C’est une transformation de votre attention mentale fondée sur la réalité quantique de la matière physique, constituée d’espace à plus de 99%.

Bien entendu vous ne percevez pas cet espace entre les atomes de votre corps et dans votre environnement immédiat par les sens physiques limités de votre système nerveux. Mais l’aspect « non-local » de votre conscience non assujetti aux limitations de votre réalité physique « peut » expérimenter cet espace.

L’étape finale de cette technique implique une bascule de l’attention. En devenant conscient de cet espace dans votre corps et dans l’espace autour de vous, vous accomplissez une prouesse paradoxale de conscience. Vous envoyez la reconnaissance et la gratitude que vous éprouvez simultanément dans l’espace intérieur de votre corps et dans l’espace extérieur, tout autant que vers les particules de matière comprenant votre corps et le monde environnant.

Ce « maintien » simultané de l’espace et de la matière dans le règne de la reconnaissance ou de la gratitude révèlera finalement la nature de votre être à la fois incarné et non-incarné – en tant qu’être vivant au travers d’un corps ou d’une forme physique et simultanément en tant que conscience non limitée par la forme. Si vous persévérez dans cette méthode, vous finirez par vous ouvrir un portail miraculeux, un portail qui conduit à une compréhension profonde de la nature de l’ascension.

Pour choisir quelle méthode employer, nous vous suggérons de commencer là où vous êtes.

La première méthode, quoique simple, est hautement efficace pour vous protéger de la contagion de l’irrationalité humaine. Elle vous élèvera dans les courants de la spirale ascendante, même si autour de vous les autres prennent la spirale descendante.

Quand vous vous sentez prêt vous pouvez explorer la méthode avancée. Il ne s’agit pas d’une course à celui qui atteindra plus vite la méthode supérieure.

La seule chose requise est que vous vous installiez dans la reconnaissance ou la gratitude aussi souvent que possible sans raison particulière. Ce simple domaine vibratoire vous sera un grand allié dans la traversée de la phase de transition planétaire actuelle.

Une autre alliée dans cette transition est la méditation que nous avons donnée dans l’une de nos précédentes communications. Nous l’appelons “Le Palais de Cristal Intérieur”, nous vous encourageons à vous y entraîner. Si cela vous convient, utilisez-la souvent car elle vous connecte à la sagesse de Gaïa, la Terre, et active un canal central vers les domaines supérieurs de votre existence, que votre science nomme la glande pinéale et que nous nommons « le joyau dans la tête ».

Pour ceux d’entre vous qui ont prévu de nous rejoindre dans la Méditation Mondiale du 11 novembre de cette année (11/11/11), nous vous demandons de travailler la “Méditation du Palais de Cristal” aussi souvent que possible pour vous préparer au prochain Ajustement Dimensionnel, qui sera effectué pendant la Méditation Mondiale.

Cet Ajustement Dimensionnel sera une méditation sonore créée pour transmettre la lumière dans l’hypophyse, le régulateur majeur de votre système endocrinien. Nous vous donnerons des instructions sur la manière d’utiliser cette méditation sonore par vous-même et pour la méditation mondiale du 11/11/11.

Nous posterons « l’Ajustement Dimensionnel de l’Hypophyse » (méditation sonore) dans la page Sound Gifts du site web fin septembre ou début octobre.

Résumé

Comme nous l’avons dit au début de ce message, vous entrez dans une phase de transition critique. À ceux qui ne connaissent pas notre message précédent appelé “États Transitoires de Conscience”, nous suggérons fortement de jeter un regard à cette communication.

Votre Terre aborde une période périlleuse de son mouvement ascensionnel. De nombreux aspects de votre réalité vont se transformer juste sous vos yeux, plus rapidement que vous ne l’auriez jamais imaginé.

À cause de l’accélération du temps, la transformation de votre civilisation s’accroît exponentiellement. Votre mot «transformation» signifie littéralement aller au-delà de la forme, ainsi les structures de votre réalité, à savoir les formes-pensées et croyances autant que les réalités extérieures de votre vie, vont subir un vif changement.

Une plus grande fluidité de conscience est exigée. La protection de votre essence vibratoire est vitale. Vous  entrez dans une période douloureuse, et pourtant, dans cette complexité se trouvent d’immenses opportunités pour votre propre évolution personnelle.

Nous pensons qu’il y aura davantage de divergences entre les gens avec l’accroissement, en nombre et en intensité, des Nœuds Chaotiques. Cependant, même au milieu de cette polarisation, si votre cœur-esprit est ouvert vous aurez des moments de communion profonde avec les autres, mêmes étrangers, chaque fois que vous regarderez dans les yeux un autre être humain qui reconnaît la dimension sacrée de ce moment, la dimension sacrée de la vie et la dimension sacrée de cette Terre.

Nos pensées et bénédictions vous accompagnent.

Les Hathors – 12 août 2011.

——-

Pensées et Observations de Tom

D’après les Hathors nous sommes actuellement témoins de l’émergence de multiples Nœuds Chaotiques ayant pour résultat l’accroissement d’événements et situations chaotiques dans le monde entier.

Les Hathors ont pointé quelques uns de ces Nœuds dans leur message, comme des tensions extrêmes sur nos écosystèmes, des modèles climatiques étranges affectant en retour à la fois l’agriculture et nos ressources alimentaires, tout autant que des transformations terrestres (séismes et volcanismes), sans parler de l’instabilité politique et économique majeure.

Mais ils ne s’attardent pas sur les détails de ces calamités physiques. Ils disent très justement, je pense, que les conséquences de ces Nœuds Chaotiques peuvent être découvertes par quiconque regarde sous la surface des événements actuels.

Le premier objectif de leur message est double : premièrement, comment chacun de nous peut créer un champ vibratoire de protection alors que nous entrons collectivement dans cette phase de transition (et dans l’augmentation associée du chaos). Deuxièmement, ils évoquent ce qu’ils voient comme un danger caché qui paradoxalement n’est pas physique mais mental.

Ils éreintent certaines des principales religions et traditions spirituelles du monde pour les effets toxiques et insidieux de leurs formes-pensées fondamentales. D’abord, que la nature est quelque chose à dominer et soumettre à notre volonté (« par opposition à la co-création avec le monde naturel », pour utiliser les propres mots des Hathors). Ensuite qu’il y a une scission et une bataille éternelle entre matière et esprit. Les Hathors sont tellement convaincus que ce sont des formes-pensées toxiques qu’ils les ont mentionnées dans deux de leurs récents messages.

Je travaille avec les Hathors depuis plus de vingt ans maintenant, normalement ils sont davantage bienveillants quand il s’agit d’introduire les autres à leurs propres perceptions. Les voir prendre une telle attitude intransigeante est particulièrement inhabituel.

Après avoir reçu ce dernier message, j’ai interrogé l’un de mes guides Hathors sur cette attaque sans précédent de deux formes-pensées communes à de nombreuses traditions religieuses et spirituelles. Leur réponse est que l’humanité se trouve à un point critique et que les deux formes-pensées mentionnées sont un poison toxique qui a contaminé, et continue de polluer, notre approche collective de la vie elle-même (puisque selon certaines traditions la vie est soit une punition, soit une erreur et/ou une illusion).

Les Hathors considèrent que ces idées sont illusoires en essence car, selon leur perception, il n’y a pas de séparation entre esprit (les réalités interdimensionnelles) et matière. En fait, disent-ils, ils voient la conscience comme un continuum depuis les vibrations supérieures de la lumière jusqu’aux vibrations inférieures de la matière. C’est seulement que les choses bougent plus lentement dans les mondes matériels que dans les royaumes de lumière.

En pur style hathorien, ils disent que tout Initié (quiconque s’efforce de vivre l’élévation de conscience) doit prendre ses propres décisions concernant « la scission religieusement perpétuée entre matière et esprit ». En d’autres termes, ils ne nous disent pas ce qu’il faut croire (ni ce qu’ils feraient). Mais indéniablement leur position est claire comme le cristal.

Folie collective

Ils disent également comme nous seront nombreux à éprouver de fortes réactions de stress quand les effets des Nœuds Chaotiques s’intensifieront. Une des conséquences de la tension humaine sera, selon eux, un accroissement de l’instabilité mentale et émotionnelle. En outre, pensent-ils, « de nombreux humains auront tendance à entrer dans des états de conscience « dissociés » et « délirants » ».

L’histoire psychosociale de l’humanité montre assez clairement, je trouve, que quand des tensions sociales, économiques et/ou environnementales atteignent un certain stade, dans la famille collective humaine les problèmes de santé mentale foisonnent comme les champignons au printemps.

Le psychiatre Carl Jung a prédit la seconde guerre mondiale à partir des rêves tourmentés de ses patients peu après la fin de la première guerre mondiale. L’intensité et la similarité des cauchemars de ses patients indiquaient, selon lui, que la collectivité humaine était profondément perturbée et traumatisée par quelque chose qui se matérialiserait dans un avenir proche.

En fait, dans un champ relativement neuf de la psychosociologie on observe les interactions complexes des pressions sociales et économiques, comment elles génèrent des réactions de stress chez les gens et comment ce type de stress peut provoquer des problèmes de santé mentale. À ce propos, j’ai découvert une étude passionnante publiée par l’Institut National de Santé Mentale. Pour ceux qui s’intéressent à ces sujets, je vous renvoie à un document intitulé : « Facteurs de Stress Social, Ressources Sociales et leurs Conséquences pour la Santé », Bureau de Prévention et de Projets Spéciaux NIMH, Bethesda, MD, 17-19 août 1995. Vous pouvez aussi chercher sur internet et trouver le document en copiant cette adresse URL dans votre serveur de recherche :

http://www.mhsip.org/nimhdoc/socioeconmh_home2.htm

Mais ramenons notre attention sur les commentaires des Hathors au sujet de la folie grandissante et des états dissociés de conscience. Ils en évoquent un aspect dans les nombreuses prédictions sur l’imminence du « Jugement Dernier » (certains diraient que nous y sommes déjà).

Les scénarios de fin du monde

L’idée que nous sommes proches d’une apocalyptique fin des temps n’est guère nouvelle.

À la fin du premier millénaire, une sorte de Folie des Temps Derniers s’est emparée de l’Europe. Persuadés que le monde arrivait à sa fin et que le retour de Jésus était proche, un nombre incalculable de gens abandonnèrent leur village et leur moyens d’existence, puis partirent en pèlerinage pour expier ce qu’ils ressentaient comme des péchés contre Dieu. À l’aube du premier jour du nouveau millénaire (an 1.000 après JC), voyant que le monde n’était pas fini, beaucoup de fervents croyants furent sans doute consternés. Finalement le retour de Jésus avait permis d’échapper à la folie de leur temps.

Plus récemment, un prophète des temps modernes avait calculé que le dernier jour de la création serait le 21 mai de cette année (2011). Il s’est appuyé sur ce qu’il appelait une analyse méticuleuse de la Bible. Sa vision de la Fin Apocalyptique des Temps s’est répandue comme un virus dans de nombreux groupes fondamentalistes de chrétiens évangélistes. Comme une étrange reprise du précédent millénaire, beaucoup de ces dévots croyants ont quitté leur emploi pendant que d’autres dilapidaient l’épargne de toute une vie pour publier des avertissements en pleines pages et afficher leur volonté de sauver les « barbares incroyants » de la damnation éternelle en les ramenant au bercail pendant « les derniers jours ».

Quand le 21 mai arriva et passa, puis l’aube du 22 mai, inconscients du fait que rien n’était censé arriver, nombre de ces croyants furent sans doute en état de choc. D’autres, toutefois, se sont désolidarisés et disent maintenant que ce 21 mai était une erreur de calcul et que la date correcte pour la fin du monde est le 21 octobre 2011.

Mais cette « Folie des Temps Derniers » ne se limite pas aux chrétiens fondamentalistes. Le Nouvel Âge a sa propre lourde et forte décoction appelée « Fin des Temps Maya ». Selon ces littérateurs, le monde s’achèvera quand l’actuel Calendrier Maya à Compte Long se terminera le 21 décembre 2012.

Personnellement, je pense que le Calendrier Maya est plutôt comme un compteur. Quand le Calendrier arrive à sa fin, il tourne tout simplement et commence un nouveau cycle de temps. L’ancien compte du temps se termine mais un autre commence. Dire que le monde finira le 21 décembre de l’année prochaine est, pour moi, comme dire que ma voiture disparaîtra quand le compteur arrivera à 100.000 km. Je n’y crois pas.

J’ai demandé plusieurs fois aux Hathors ce qu’ils pensaient de la fin du Calendrier Maya, leur position a été constante. La fin du Compte Long Maya ne signifie pas pour eux la fin du monde, mais bien la fin du monde tel que nous l’avons connu. Ils croient aussi qu’une énergie puissante sera libérée le 21 décembre 2012 par le noyau galactique, qu’on appelle parfois Soleil Central. Que cette énergie ait un puissant effet de transformation sur l’humanité ne signifie pas, pour eux, la fin de l’Homo Sapiens. En fait certaines de leurs prédictions des événements cosmiques centrés sur l’humanité évoquent 2023. Autrement dit, ils ne voient pas une fin prochaine de l’humanité mais assurément une transformation radicale dans la conscience globale même de l’humanité.

La conséquence implicite cachée

L’Histoire, bien entendu, révèlera en fin de compte qui a raison et qui a tort par rapport à toutes ces « espèces de Fin du Monde » – en supposant, bien entendu, qu’une quelconque Histoire future existe pour l’humanité.

Il se peut que les annonceurs de catastrophes aient raison et que le monde s’achèvera en un jugement final rendu par un Dieu courroucé ou, comme l’attestent ceux qui croient en l’intervention antique d’extraterrestres, le monde se terminera quand les Annunakis reviendront réviser leur force de travail, leurs esclaves génétiquement modifiés (l’humanité).

Peut-être, comme certains le croient, que les Grands Bienveillants vont revenir et nous sauver de nous-mêmes. Et la fin du Calendrier Maya nous ouvrira la voie d’un nouvel Âge des Dieux et toutes ces choses cauchemardesques que nous voyons arriver autour de nous seront comme un mauvais rêve quand nous nous réveillerons.

À moins que les littérateurs mayas aient raison et que, quand le Calendrier Maya se termine, de même le temps, de même notre monde.

Mais la Pensée Apocalyptique présente, au moins à mes yeux, des problèmes intrinsèques quelle que soit son origine. D’abord – par sa nature même – c’est limitant et essentiellement incapacitant. Et puis passer trop de temps à creuser les multiples scénarios Apocalyptiques peut mener à un état d’esprit vraiment très négatif.

La conséquence cachée de ce genre de pensée est qu’elle dévalorise toute activité que nous pourrions entreprendre pour nos existences. Et notre pouvoir d’action, de transformation des situations de nos vies, est l’une de nos capacités les plus importantes.

Champs vibratoires et protection

Dans ce message, les Hathors nous ont donné deux méthodes pour faire face à la nature chaotique de la « phase de transition » dans laquelle entre notre planète. Les deux techniques se rapportent au cœur et/ou aux états émotionnels associés au cœur. Ce n’est pas surprenant puisque les Hathors m’ont dit dès le premier jour que les moyens les plus efficaces et les plus sûrs pour accélérer son évolution spirituelle passent par le cœur et par les sentiments de reconnaissance et/ou de gratitude.

La méthode qu’ils offrent en premier s’adresse à ceux qui découvrent ce genre d’information. Si vous êtes pratiquant expérimenté, vous souhaiterez peut-être passer la prochaine section, relativement basique. Mon analyse de la technique avancée se trouve plus bas sous le titre « La technique avancée – Considérations philosophiques ».

La technique de base

L’idée ici est d’entrer dans le sentiment, ou état émotionnel, de reconnaissance ou de gratitude. On entre dans cet état physique et émotionnel sans autre raison que de choisir de l’expérimenter.

Autrement dit vous ne cherchez pas dans votre vie quelque chose qui vous fasse ressentir de la reconnaissance ou de la gratitude. Vous entrez dans cet état émotionnel par un acte de volonté.

Selon les Hathors, quand vous vous établissez dans cet état du corps et de l’esprit, vous créez ce qu’ils appellent un « attracteur positif ». Cela influe sur votre humeur, votre pensée, votre comportement et, diraient-ils, tout autant votre champ d’énergie vibratoire.

Les Hathors suggèrent que nous entrions dans cet état émotionnel de reconnaissance ou de gratitude plusieurs fois par jour – pour en devenir maîtres – ce qui signifie pouvoir y entrer n’importe quand, de jour comme de nuit, à volonté.

Ils disent que cette capacité nous servira grandement quand nous, et les autres presque 7 milliards de gens sur cette planète, aborderons plus profondément les conséquences de tant de Nœuds Chaotiques. En d’autres termes, le sentiment de reconnaissance ou de gratitude est un antidote, une protection mentale et émotionnelle contre les réactions de stress chaotiquement induites.

Plus vous pratiquez cette bascule de votre état mental et émotionnel dans les sentiments de reconnaissance ou de gratitude, mieux vous y serez. Cette sorte de capacité cérébrale émotionnelle n’est que cela – une capacité. Et comme pour toutes les capacités, la maîtrise s’acquiert avec la répétition. Nous devons construire les circuits neuronaux de nos cerveaux avant de pouvoir compter sur leur réactivité quand nous en aurons le plus besoin.

Si vous êtes le genre de personne qui a un réseau neuronal bien développé vous donnant accès à vos émotions, vous pouvez probablement simplement faire appel au sentiment de reconnaissance ou de gratitude. En agissant ainsi, vous remarquerez la qualité de vos émotions se transformer en un sentiment cohérent et positif de reconnaissance ou de gratitude. Maintenant, tout ce dont vous avez besoin c’est de choisir d’entrer dans cet état émotionnel plusieurs fois par jour. Faites-le comme une sorte d’expérience mentale. Faites-le dans des situations où c’est facile et faites-le dans les moments difficiles, quand vous êtes ennuyé, impatient ou en colère. Voyez ce qui se passe quand vous intervenez dans votre expérience mentale ou émotionnelle avec cet état émotionnel cohérent (reconnaissance ou gratitude). Et souvenez-vous : plus vous le pratiquez, plus vous le maîtrisez et en devenez expert.

Si vous êtes le genre de personne qui n’a pas accès directement à vos émotions, vous pourriez essayer la « méthode du rappel de souvenir ». L’idée ici est de vous rappeler un événement ou une situation où vous avez éprouvé une émotion, et l’émotion tend à revenir à votre conscience quand vous accédez à son souvenir.

Ainsi la première étape est de rappeler quelque chose de votre passé qui vous a fait ressentir de la reconnaissance ou de la gratitude. Peu importe le sujet ou la raison. Cela peut avoir été une chose remarquable ou infime. Cela n’a vraiment pas d’importance, pour autant que vous ayez ressenti un certain niveau de reconnaissance ou de gratitude.

L’étape suivante est de rappeler le souvenir exact. Rappelez-vous la situation, les détails de là où vous étiez. Ramenez tous vos sens dans cette expérience. Imaginez-vous réellement y être physiquement. Regardez-la, entendez-la, sentez les sensations physiques. En ajustant précisément votre mémoire sur ce qui vous a fait éprouver de la reconnaissance, vous allez vous retrouver en train de ressentir à nouveau cette émotion.

L’étape finale est de laisser tomber votre souvenir pour qu’il ne vous reste que l’état émotionnel lui-même. En vous reposant dans ce sentiment cohérent de reconnaissance ou de gratitude, familiarisez-vous à cette qualité. Finalement vous serez capable de rappeler l’état émotionnel de reconnaissance ou de gratitude sans devoir aller dans le souvenir. À ce stade, vous êtes prêt à entrer dans l’état émotionnel cohérent de reconnaissance ou de gratitude plusieurs fois par jour. Et souvenez-vous… la pratique perfectionne.

Certaines personnes sont incapables d’accéder à l’état émotionnel de reconnaissance ou de gratitude, que ce soit directement ou par la méthode du rappel de souvenir. C’est généralement dû à de nombreux facteurs tels que le réseau neuronal dans le cerveau et spécifiquement l’histoire passée. Autrement dit, quand ces personnes cherchent dans le passé quelque chose qui leur a fait ressentir de la reconnaissance ou de la gratitude, elles se retrouvent devant un vide. Elles ne peuvent tout simplement pas se souvenir d’une quelconque expérience positive qui génèrerait ces sortes de sentiments.

Si vous êtes une de ces personnes, vous pouvez créer dans votre cerveau un réseau neuronal qui vous permettra de vivre l’état émotionnel de reconnaissance ou de gratitude, même si vous ne l’avez jamais réellement éprouvé dans votre vie.

Pour le faire, vous vous engagerez dans ce qu’on appelle le « fantasme créatif ». Aussi étrange que cela puisse paraître, dans certaines situations le corps-esprit ne peut pas distinguer la différence entre un événement réel et une situation imaginaire.

Quand vous créez un fantasme thérapeutique, vous libérez de puissantes réactions de guérison dans votre corps-esprit, même si la source de ces réponses thérapeutiques est votre imagination !

La première étape de cette méthode particulière est de penser à quelque chose qui vous ferait ressentir de la reconnaissance ou de la gratitude. Peu importe ce qu’est cette chose imaginaire. Cela peut être quelque chose de vraiment important ou quelque chose de simple. Cela a juste besoin d’être quelque chose qui vous ferait ressentir de la reconnaissance ou de la gratitude.

Ensuite vous commencez à construire le fantasme en vous imaginant dans la situation de recevoir tout ce qui pourrait vous faire ressentir de la reconnaissance ou de la gratitude. Imaginez-vous pleinement et complètement dans cette situation, comme si elle arrivait vraiment. Voyez-la, ressentez les sensations physiques, entendez les sons.

En remplissant vos sens, le fantasme vous semblera de plus en plus réel. Quand vous sentez l’émotion de reconnaissance ou de gratitude s’élever en vous, abandonnez le fantasme pour rester avec l’émotion.

Parfois les gens ont une réaction secondaire qui s’ajoute au sentiment de reconnaissance ou de gratitude. Ces réponses secondaires peuvent inclure des sentiments tels que tristesse, regret ou colère de n’avoir jamais rien eu dans leur vie qui leur fasse ressentir de la reconnaissance ou de la gratitude.

Si cela vous arrive, autorisez-vous à éprouver les réactions secondaires. L’idée ici n’est pas de masquer quoi que ce soit, et surtout pas des réponses émotionnelles authentiques aux situations de votre vie.  L’idée est d’introduire un nouvel état émotionnel avec lequel vous pouvez travailler.

Si vous vous laissez ressentir les réactions secondaires suffisamment longtemps, elles vont finalement faiblir en intensité. À ce stade, revenez au fantasme et laissez l’état émotionnel de reconnaissance ou de gratitude s’élever à nouveau. Puis reposez dans cet état émotionnel cohérent aussi longtemps qu’il vous est confortable pour pouvoir commencer à reconnaître sa qualité.

Certaines personnes ont de nombreuses réactions secondaires et peuvent devoir pratiquer cette méthode de fantasme créatif plusieurs fois. Accrochez- vous, car ceci et vous-même êtes également dignes de cet effort.

Quand vous sentez l’état émotionnel de reconnaissance ou de gratitude s’élever de votre exercice du fantasme sans réaction secondaire, vous êtes prêt à commencer à pratiquer l’état émotionnel cohérent comme décrit plus haut. Expérimentez-le. Essayez-le dans tous types de situations. Plus vous pratiquerez l’entrée dans la reconnaissance ou la gratitude à volonté, plus vous la maîtriserez.

Il y a un autre bénéfice, souvent inattendu, à faire cette pratique. À force d’entrer dans cet état émotionnel cohérent de reconnaissance ou de gratitude à volonté, vous créez un « attracteur positif ». Finalement vous attirerez à vous des situations, des gens et des opportunités qui vous feront ressentir de la reconnaissance ou de la gratitude dans votre vie réelle.

La technique avancée – Considérations philosophiques

Je pense qu’il est tout à fait important d’analyser les implications philosophiques de la Technique Avancée avant d’aller vers d’autres détails plus subtils. La raison de ma réticence est que la Technique Avancée altère le processus cérébral et la perception intérieure à des niveaux profonds. Je pense que vous devez savoir où vous allez pour décider si finalement vous voulez expérimenter cela ou non.

En lisant les instructions des Hathors pour cette méthode, vous noterez qu’à un moment de la technique vous vous focalisez sur votre cœur physique tout en ressentant l’émotion de reconnaissance ou de gratitude.

Si vous maintenez cela suffisamment longtemps, il y aura une montée spontanée de béatitude ou d’extase. Et puis, selon les Hathors, vous restez dans la béatitude tout en contemplant (en étant conscient) le vide ou l’espace qui comprend votre corps.

Cette double conscience de félicité et de vacuité produit une profonde transformation de votre perception intérieure. C’est une sorte de libération puisque vous éprouvez directement la nature infinie et non localisée de votre propre conscience. Dans cet état de conscience intérieure, les contraintes de votre corps et les limitations du monde sont transcendées.

Vous êtes entré dans un état d’esprit infini qui ne connaît pas de frontières.

Si vous allez aussi loin dans cette technique, je suggère que vous passiez un bon moment dans cet état d’esprit étendu et que vous en jouissiez réellement avant de passer à l’étape suivante. Je dis cela car pour moi c’est, au minimum, un état du corps et de l’esprit profondément nourricier et reposant.

Dans l’étape suivante vous envoyez la reconnaissance à la fois dans l’espace comprenant votre corps et dans la matière réelle comprenant votre corps – vous rappelant que toute matière, votre corps inclus, est de l’espace à plus de 99%.

J’imagine que chacun de nous vivra sa propre expérience à cette étape. Pour moi c’est une expérience viscérale. Je suis emmené dans un état d’esprit démesuré où je suis, dans le même temps, enfermé dans les limites de mon corps tout en les transcendant. Autrement dit je suis simultanément non local et localisé. C’est véritablement un état étrange.

Quand je reste assez longtemps dans ce double état de conscience non localisé et localisé, je commence à ressentir des montées d’énergie venant de ce qui semble être l’espace intérieur de mon corps. Et mon corps commence spontanément à entrer dans une sorte de mouvement de balancier circulaire (si je suis assis droit ou avec les jambes croisées), que les yogis et yoginis appellent « kriyas ». Les kriyas sont le signe que des énergies subtiles traversent le corps.

Cette phase de la technique, au moins pour moi, n’est pas reposante, elle est puissante et énergétique.

D’après les Hathors, ce stade de la Technique Avancée génère un flux d’énergies subtiles depuis l’espace interdimensionnel du corps vers le KA (corps énergétique) et de là dans les cellules du corps physique via les mitochondries, puis dans l’ADN. Sachez que je n’ai aucun moyen de déterminer si c’est vraiment ce qui se passe. Je ne fais que rapporter ce que les Hathors m’ont dit à ce sujet quand je leur ai posé des questions précises sur mes expériences personnelles avec la méthode.

Ils disent que l’énergétisation des KA-mitochondries-ADN révèlera spontanément des compréhensions profondes du processus et de la nature de l’ascension si le pratiquant travaille avec cette technique assez longtemps.

C’est le point crucial du dilemme philosophique. La Technique Avancée altère la perception intérieure de telle manière que vous éprouverez les aspects non localisés (transcendants) de votre être autant que les aspects localisés.

En outre cela crée un pont entre l’aspect de vous qui est incarné et l’aspect de vous qui a transcendé votre incarnation. L’un des effets de ce « pont dans la conscience » est que vous apportez à votre corps de très puissantes énergies à partir des aspects de vous qui transcendent votre corps.

Je ne proposerais pas cette technique à quelqu’un qui croit en une scission entre matière et esprit ou qui pense qu’il y a une lutte entre l’esprit et la chair. À son niveau le plus fondamental, cette méthode consiste en une spiritualisation de la matière. Si ce n’est pas quelque chose qui vous intéresse, je ne vous conseille pas du tout de vous engager dans cette technique.

Voilà deux liens vers notre site web que peut-être vous trouverez utiles par rapport à ce dernier message des Hathors.

Les deux liens sont des fichiers mp3, ils se trouvent sur la page ‘Sound Gifts’ de notre site : www.tomkenyon.com. Si vous lisez ceci en ligne, cliquez sur le lien ci-dessous, il vous mènera à la licence d’écoute. Si vous êtes d’accord avec les termes, cliquez sur la mention ‘I agree with the terms and conditions’ à la fin de la page. Cela vous donnera accès à tous les fichiers audio actuellement offerts dans la section ‘cadeaux sonores’.

Chiens et Chats : Reconnaissance ou Gratitude

‘Cats and Dogs : Appreciation or Gratitude’

http://tomkenyon.com/sound-gifts

Le Palais de Cristal Intérieur : une Méditation Energétique

‘The Crystal Palace Within: An Energy Meditation’

http://tomkenyon.com/sound-gifts

Note : Prenez soin de lire la description transcrite de la méditation. Son lien est dans le corps de la description, avant d’arriver en fin de page au lien qui vous mène au fichier audio.

Note : Ce matériel est protégé par un Copyright International. Vous pouvez copier ce message des Hathors, mais pas les fichiers audio de la section ‘Sound Gifts’. Vous pouvez publier ce message des Hathors dans tout média à condition de ne pas le vendre, de ne le modifier en aucune façon, de citer l’auteur et d’inclure intégralement cette note de copyright.

© Tom Kenyon – 2011

Source originale

Source : http://www.urantia-gaia.info (en cas de copie, merci de respecter l’intégralité du texte et de citer la source)

A propos Le Passeur

Nomade sur le chemin...
Ce contenu a été publié dans 06- Tous les articles, 07- Messages, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

17 Responses to Emergence de multiples Nœuds Chaotiques

  1. marie christine dit :

    Personnellement, c’est ma mémoire qui semble se vider à vitesse grand V .
    Mon passé devient nébuleux, il n’a presque plus d’influence sur mes réactions présentes .
    Et ma mémoire immédiate en prend un coup . Je ne sais plus ce que j’ai fait l’instant d’avant ou ce que j’allais faire l’instant d’après . Je commence à faire collection de casserole brûlées, d’objets disparus et retrouvés, de noms, de têtes qui s’embrouillent … Heureusement, je sais encore comment je m’appelle . Pour le moment …

  2. agathe dit :

    bonsoir, je voudrais vous raconter une expérience que j’ai faite il y a un an environs! je revenais d’un séjour au bord de la mer où j’avais étudié un livre sur l’importance du moment présent, déjà un an auparavant, lors d’un voyage au coeur d’un sanctuaire naturel près de la mer au Portugal, je me suis retrouvée dans un état de paix intérieur qui m’avait fait communiquer avec la nature comme jamais je l’avais vécu! je me sentais à la fois être moi et être l’arbre que je regardais, un état que je n’oublirai jamais et qui m’a amené à découvrir par le biais d’une rencontre le premier livre de Eckart Tolle, « le pouvoir du moment présent » je l’ai lu l’année suivante et j’ai fais une expérience que je vais vous raconter : je revenais de chez des amis à environs 20 km de mon domicile, je conduisais et j’étais dans un état de joie intense quand soudain j’ai perdu le contrôle et en l’espace de quelques secondes je me suis retrouvée à 200 mètres de l’endroit où je roulais au milieu d’un boulevard que je devais traverser dans sa largeur pour atteindre la bretelle de l’autoroute, avant il y avait un feu, je suis incapable de vous dire s’il était rouge ou vert, en tout cas, quand je me suis aperçu que j’étais au milieu du boulevard je me suis dépêchée pour dégager vite fait avant qu’une voiture se pointe en face bien sur j’avais le temps de voir venir!!j’ai été choqué mais au même temps encore assez lucide pour réagir ensuite, ce que j’ai compris, c’est que mon état intérieur avait eu un impact sur mon cerveau, j’ai parlé de cette expérience à une amie, en lui disant j’ai quitté la courbe du temps! je ne regarde pas de film de science fiction j’ai horreur de ça et en plus je n’ai pas l’esprit mathématique, mais j’ai intuitivement sentie comme une rupture par rapport au temps j’aimerai avoir votre avis sur le sujet. merci beaucoup

    • Le Passeur dit :

      Ce sont des expériences qui semblent se multiplier ces temps-ci. J’en ai eu témoignage autour de moi.
      Ca semble plus facilement observable au cours d’un trajet, justement parce qu’il y a une progression linéaire dans l’espace et dans le temps concentrée sur le seul objectif de rallier d’un point X à un point Y. Donc, ça se remarque aisément. Ainsi il arrive que l’on se retrouve en un point du trajet en un temps qui ne correspond pas du tout à l’habituelle réalité. Ou que l’environnement vivant du trajet disparaisse, seul demeurant le décor. En fait, c’est probablement la focalisation sur l’objectif qui déclenche cela lorsque l’être concerné est en état d’harmonie dans l’instant présent.
      Il y a aussi a possibilité de passages éphémères dans un vortex, un nœud de l’espace-temps qui permet de sauter d’une ligne à une autre qui n’est pas dans notre programme. Ca arrive dans le coin où je vis et ailleurs, et c’est probablement lié aux caractéristiques des lieux en rapport avec l’état de conscience de la personne au moment où ça se produit. Théorie sûrement incomplète mais je pense qu’il y a un fond de vérité là-dedans.

  3. Rachel dit :

    Bonjour à tous,
    J’ai imprimé le texte pour le lire à tête reposée et surtout en plusieurs fois car pas toujours évident à la première lecture.
    Et il y a quelque chose qui m’a parlé, lorsque Tom Kenyon parle du coeur, sans rentrer dans les détails de ma vie, j’ai eu une expérience très troublante dans le courant du mois de Mars et qui perdure encore aujourd’hui. J’explique et si quelques bonnes âmes veulent me trouver une explication …
    Je me suis réveillée un matin du mois de Mars avec une puissante présence dans ma tête, dans mon corps et surtout mon coeur que j’ai immédiatement assimilé à mon grand amour de jeunesse comme une évidence incontournable. (j’en avais 20 et j’en ai 40! et plus du tout de contact, bref). Mais, après analyse, cela ne ressemblait pas à de l’amour physique, c’est tellement plus grand et tellement inconditionnel, et je parle au présent parce que cela continue encore aujourd’hui. Mais ce qui est troublant c’est le contact avec le Soleil, lorsque toute submergée par cette déferlente d’émotions je me suis installée au volant de ma voiture. Le Soleil du matin est venu réchauffé ma peau et là mon coeur s’est ouvert comme une fleur , ce fut d’abord une sensation physique presque douloureuse, et puis j’ai senti cet Amour immense envahir le reste de mon corps, j’ai eu l’impression d’émettre quelque chose de tout aussi puissant, j’avais presque l’impression de pouvoir le voir. Jai ressenti une puissance sans limite chaude et dorée comme la lumière du Soleil. Absolument merveilleux comme instants.
    Aujourd’hui nous sommes en septembre et je crois que je me suis habituée à cet état qui n’est pas permanent mais très fréquent. Je ne fais pas particulièrement de méditation, je voyage déjà tellement facilement en gardant les yeux ouverts que lorsque je les ferme je m’endors même assise en tailleur sur le carrelage !
    Je ressens les changements que je comprends comme une puissante énergie depuis quelques années déjà, depuis 2008 et tout s’accélère, je sens les gens autour de moi qui n’assimilent pas cette accélération et qui se laissent envahir par le stress, la colère et l’incompréhension. Les fossés se creusent, leur temps s’accélère alors que le mien semble ralentir…j’ai l’impression de vivre avec ma famille mais en dehors en même temps c’est compliquer à expliquer avec des mots. Le stress, la colère n’ont plus d’emprise sur moi, ils glissent comme si j’avais une protection…mais je suis triste car je n’arrive pas à inclure mes enfants dans ma sphère car je n’ai pas le droit de choisir pour eux.
    Je suis juste une femme, doublée d’une mère de famille normale qui se sent un peu à l’étroit dans ce monde qui devient tous les jours un peu plus fou.
    Passeurs il m’arrive régulièrement de « partir » les yeux ouverts en lisant tes lignes pleines de sagesse. Alors peut être as tu une explication …
    Je vous envoie à tous mes rayons de Soleil.

    • Le Passeur dit :

      Tu es tout simplement depuis un certain temps déjà en état d’illumination. Et comme apparemment tu es également bien ancrée là par ta vie quotidienne, je dirais que tout a l’air d’aller merveilleusement bien pour toi. Ne t’inquiéte pas pour tes proches, chacun est une âme indépendante qui suit son programme de vie et aucune ne t’appartient. Il est possible aussi que tu sois très agréablement surprise par eux dans quelques temps.
      Si tu pars les yeux ouverts sur certains de mes textes, alors c’est tout simplement que tu es en résonance avec l’énergie que véhiculent les mots. Que du bonheur !

  4. Alain dit :

    Bonjour à tous,

    Je me suis réveillé ce matin vers 4 h avec une information qui m’avait été donnée lors d’un soin, il y a quelques mois. L’information est la cohérence cardiaque face aux évenements qui pourraient sugir, je vis à la campagne et me suis dit, comment ferais-tu pour traverser la forêt la nuit avec en plus certains évenements à la clé sans paniquer ou avoir le trouillomètre à zero? je pense que le travail simple de la respiration est trés important pour retrouver son unité, se recentrer, trouver la paix pour seulement accéder ensuite à la technique de base mentionnée lors du dernier article..
    Il s’agit d’inspiration et d’expiration profonde selon un timing bien précis, c’est un exercice à faire 3 fois par jour pendant 5 minutes. je vous encourage aussi à faire vos recherches sur la cohérence cardiaque sur le web.
    le lien pour l’exercice sur youtube est :
    http://www.youtube.com/watch?v=22deFxgJF4Q
    Vous pouvez télécharger le logiciel gratuit vdonwloader pour extraire la vidéo de youtube et la convertir en 3gp pour voir la vidéo sur votre téléphone portable et vous exercer au bureau, dans le train…..
    De même que l’on peut rajouter un autre outil de P.n.l (programmation neuro linguistique), l’ancrage qui serait fort bien utile en cas d’urgence, il s’agit de rentrer dans un état positif, par exemple, aprés l’exercice de cohérence ou une joie… et de s’ancrer cet état par une pression sur le corps par exemple au niveau du poignée ou ailleurs, ainsi l’état sera accessible plus rapidement en cas de besoin, nous vivont tous avec des ancrages plus ou moins positif dans notre vie (bruit, odeur, toucher…) qui impliquent automatiquement des états émotionels différents.
    Bonne route.

    • Equibella dit :

      Merci infiniment pour ce partage altruiste, qui m’arrive à point ; je ressens en effet le besoin d’installer en moi un calme purement d’origine physique , en plus du calme induit par les pensées d’amour et de paix, car je me prends des fois à douter de pouvoir garder le cap en cas de grosses turbulences…et puis mon coeur va apprécier ce traitement de faveur, moi qui l’avait un trop stressé les années auparavant ! Bonne route , dans la communion avec la Source universelle !

  5. Dania dit :

    Merci d’avoir partagé ce message. C’est un autre point de vue qui me parle beaucoup…
    Simple et efficace la technique de base. Je suis souvent dans cet état de gratitude mais toujours pour une petite ou grande chose. En fait, c’est simple de l’être spontanément pour rien. Il faut juste y penser.
    Je reprends cette phrase qui m’a particulièrement interpellé :
    « Ainsi, en entrant dans cet état vibratoire tout au long de la journée, vous entraînez votre cerveau-esprit-corps à pénétrer à volonté dans un état cohérent ».
    « Cerveau-esprit-corps »… j’ai tendance à oublier que mon corps ici et maintenant joue aussi un rôle dans cette évolution…

    Douce nuit à tous

  6. AlKriS dit :

    Entrange ce mélange entre canalisation et projections personnelles. En général je trouve l’utilité d’une canalisation dans le fait qu’elle est la retranscription d’une information en provenance d’une source différente (a priori) de l’éméteur lui même. D’où le nom. Charge à chacun d’en tirer bénéfice, à sa façon, avec sa sensibilité et son degré de compréhension si on peut dire.

    Je ne vois pas alors l’intéret d’une « traduction » ni d’une explication de cette canalisation. Si elle n’est pas destinée à l’origine à être comprise, alors elle ne le sera pas, et ne sera sans doute pas transmise. Enfin je crois. Je ne vibre pas trop avec cette idée de relais qui à la fois nous transmet un message reçu (et qui nous est alors destiné également, charge à nous de le comprendre ou pas, de le vibrer ou non, d’en tirer quelque chose ou pas) et une suite d’explications et de réserves, comme de mises en garde ou une manière de se dédouaner en partie du message, ou encore de lui trouver une pseudo justification « logique ». En gros un message d’une source passé à la moulinette d’une suite de filtres personnels (ceux du canal/conseiller) et de nos propres filtres par là dessus. Autant dire qu’à l’arrivée on risque fort de comprendre autre chose.

    Et pourquoi donc tous ces « selon les Hators ceci, selon les Hators celà… » ? S’ils ne sont pas fiables, pourquoi les canaliser ? Sinon alors pourquoi ne pas simplement assumer et transmettre en faisant taire un peu son mental ?

    Bref, à vue de nez comme ça, ça me semble pas très inspiré quoi. Et pourtant en général je suis bon public ^^

    • Le Passeur dit :

      C’est la méthode de Tom Kenyon. Personnellement, je trouve ça plutôt intéressant dans la mesure ou être le relais d’un message transmis n’est pas en être l’auteur ni le propriétaire. Son éclairage est précis, peut-être trop même, mais il présente l’avantage de ne rien laisser dans l’ombre pour ceux qui ne sont pas familiers du sujet.
      Pour ma part, j’ajouterai que la technique avancée me semble vraiment réservée à ceux qui ont l’habitude de pratiquer la méditation. Je conseillerai aux autres de se focaliser sur la maîtrise de la première méthode.

    • Abricotier dit :

      Il me semble, AlKriS, que la différence essentielle des canalisations de Tom Kenyon est qu’elles ne proviennent pas d’Etres de Lumière mais de « grands frères » comme ils le disent eux-même. Ils ont vécu la dualité dans la 3e dimension et ont évolué. Ils nous proposent leur expérience vécue pour faciliter notre ascension. Je ne reçois pas leurs messages comme un enseignement mais comme une communication d’expérience.
      Tom Kenyon travaille avec eux depuis tellement d’années qu’il peut nous expliquer l’impact de ces expériences sur des humains en 3e dimension. Je n’ai pas l’impression qu’il joue un rôle de traduction, mais plutôt de « grand frère intermédiaire » qui a expérimenté lui aussi et nous en communique ses conclusions. C’est une démarche attentionnée vis-à-vis de tous ceux qui peuvent lire ces messages, quelle que soit leur avancée sur le chemin. Du coup, personne n’est exclu.
      Je le trouve honnête : il donne le message tel quel et ensuite il nous informe en annonçant bien que ce sont ses pensées personnelles.
      Je trouve son procédé vraiment intéressant et respectueux : chacun est libre de prendre le message brut et d’en faire ce qu’il veut ou de tenir compte également de l’éclairage de quelqu’un qui connaît les Hathors depuis longtemps.

  7. marie christine dit :

    Ah, que ces explications me font du bien ! C’est d’une précision remarquable !
    Merci, Passeur, de me permettre de lire ce texte car je ne lis pratiquement rien d’autre sur internet . Pas envie de m’embrouiller l’esprit avec des discours oiseux, vaseux, pleins des désirs de ceux qui les écrivent . Celui-ci me parle beaucoup .
    J’ai remarqué que la gratitude (à part chez les enfants) était une des choses les plus rares chez l’être humain . On se conduit comme des seigneurs à qui on doit tout, ou bien on ne voit la vie que pour le profit que l’on peut en tirer . C’est misérable !
    Bien sûr, je suis passée par là, comme tout le monde, mais je dois dire que je n’ai jamais une seule fois dans ma vie, jamais une seule fois eu l’idée d’incriminer le Divin pour quelque infortune que ce soit . Mais malgré ce qu’en dit Tom Kenyon, j’avoue que j’en suis encore à remercier pour tout ce qui m’arrive de bien . Donc pas gratuitement, pour une certaine raison …
    Quant à l’histoire de la séparation esprit/matière, je suis entièrement d’accord : c’est extrêmement dangereux .
    Pourtant, il me semble évident que si l’on croit aux maladies psychosomatiques, on sait que l’esprit n’est pas séparé du corps donc de la matière . Il y a inter-action .
    Alors pourquoi en même temps croire à leur nécessaire séparation ? Je ne comprends pas cette contradiction . La santé et l’esprit vont de paire . Santé physique et santé psychique .
    Est-ce que l’on confond tout ?
    D’un côté il faut se détacher de la matière, d’accord, mais pas physiquement, il faut s’en détacher EMOTIONNELLEMENT . D’un autre côté, il faut s’élever, d’accord, mais pas mentalement, il faut s’élever EN CONSCIENCE .
    Des événements nous tombent dessus, nous sommes bousculés, tout devient incertain … C’est vrai . Comment dans ces conditions s’intéresser à notre petite vie quotidienne ?
    J’ai trouvé un truc : faire les petits actes de notre vie en offrande au Divin : repeindre sa maison, jardiner, cuisiner … Les offrir en amitié au Divin, et avec gratitude …

    • marie christine dit :

      Merci Passeur d’avoir réunifié mon commentaire . C’est très gentil de votre part .
      La perfection et la beauté des actes est en marche . Les petits actes comme les grands . Il n’y a pas de petits actes car tous, sans discrimination, peuvent déclencher de grandes et belles émotions .
      La gratitude est amour . La beauté est amour . La sincérité est amour . Le don de soi est amour . Le respect est amour . La loyauté est amour .

  8. elba dit :

    Une petite question : c’est quoi au juste, un noeud cahotique ?
    Je reviendrai relire ce texte. Le fait de se concentrer plusieurs fois par jour sur la gratitude me semble un truc pas mal du tout.
    … Je fais souvent cela le soir avant de dormir. Je remercie la vie de ce qu’elle m’a apportée dans la journée.

    Bonne soirée, Passeur…. ainsi qu’à tous les lecteurs de ce site.

    • Le Passeur dit :

      Selon la terminologie de Tom Kenyon, un nœud chaotique se manifeste lorsqu’il y a convergence de plusieurs lignes du temps. Ces « nœuds du Temps » s’illustrent par des débordements d’une ligne sur l’autre ou de plusieurs lignes sur plusieurs autres. Les probabilités de chaque ligne temporelle sont alors affectées les unes par les autres, ce qui provoque des situations d’apparentes désorganisations, donc chaotiques.
      J’ai parlé des lignes du temps en Mai dernier dans cet article et j’ai une vision très proche de lui sur ce point. Inelia Benz en parle aussi dans cette vidéo du mois de Juillet.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *