Voyage au centre de la conscience

Par le Passeur.

Dans la série des témoignages d’éveil spontané, j’ai pris connaissance en 2008 de l’expérience de Jill Bolte Taylor, qui m’a alors particulièrement conforté et réconforté dans les expériences rencontrées sur mon chemin. J’espère que ce témoignage est toujours aussi contagieux.

Jill Bolte Taylor est une scientifique, une neuro-anatomiste qui a vécu à la suite d’un accident vasculaire cérébral une expérience de déconnexion totale et provisoire de l’hémisphère gauche du cerveau. Ce qu’elle raconte de cette expérience extraordinaire avec beaucoup d’humour et une saine émotion n’est pas sans rappeler certaines expériences dites mystiques que l’on peut parfois toucher en méditation profonde, dès lors qu’est atteint un stade où l’on n’existe plus dans l’illusion de nos frontières.

Je vous invite à voir cette vidéo extraite de l’une de ces conférences, qui a fait le tour du web en 2008, lorsque sortait en librairie son livre « Voyage au-delà de mon cerveau » (Editions Lattès). Cette exploration qu’elle a pu réaliser en tant que scientifique, et non en tant que mystique,  au sein de sa propre conscience fait de son témoignage celui qui probablement aura le plus contribué à faire avancer les sceptiques sur leur représentation de la réalité. D’ailleurs, le magazine Time l’a élue au nombre des cent personnes qui ont apporté le plus au monde cette année-là.

Je ne prétends pas que ce qu’elle a vécu est une expérience d’éveil à proprement dite. Encore que qui sait ce qu’est l’éveil ? En revanche elle décrit de l’intérieur ce qui se passe lorsque le mental est totalement déconnecté et qu’il ne peut plus filtrer et ordonner notre perception de la réalité de manière à rassurer le Moi qui l’agite.

Le Passeur.

Source : http://www.urantia-gaia.info (en cas de copie, merci de respecter l’intégralité du texte et de citer la source)

Vidéo de 18 mn, en anglais sous-titrée en français.


À propos de Le Passeur

Nomade sur le chemin...
Ce contenu a été publié dans 01- Mes articles, 06- Tous les articles, 08- Vidéos, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

31 réponses à Voyage au centre de la conscience

  1. Serena dit :

    Merci le passeur pour la texte et la diffusion de cette vidéo.
    Un autre texte en relation avec cette expérience:

    « LE CERVEAU MYSTIQUE »

    Le jour où Jill Bolte Taylor, chercheuse en neurosciences à Harvard, est victime à trente-sept ans d’un accident vasculaire cérébral, sa vie bascule : elle assiste à la dégradation de ses facultés au point qu’en l’espace de quelques heures elle ne peut plus marcher, parler, lire, écrire, ni même se rappeler à quoi sa vie ressemblait jusque-là. Il y a quelque chose de Christophe Colomb chez cette femme qui a découvert et exploré les territoires les plus reculés de son cerveau. A travers son récit, elle nous confie avec autant de précision que d’humanité ses observations, ses émotions et ses techniques pour se réapproprier le monde durant les huit années qu’il lui a fallu pour retrouver toutes ses facultés. Expérience scientifique unique, cette fascinante exploration des rouages du cerveau se double d’un guide précieux à l’usage des victimes d’un accident cérébral, mais aussi d’un témoignage profondément émouvant sur la paix intérieure à laquelle chacun de nous peut accéder.

    Biographie de l’auteur
    Le Dr Jill Bolte Taylor, née en 1957, est neuro-anatomiste affiliée à l’université de l’Indiana et porte-parole de la Banque des cerveaux de Harvard. Le magazine Time l’a élue au nombre des cent personnes qui ont apporté le plus au monde en 2008.

    L’incroyable guérison
    du Dr Jill Bolte Taylor Figaro

    Quand nous lisons le livre « voyage au-delà de mon cerveau » de cette neuroscientifique (Dr Jill Bolte Taylor) ayant eu un accident cérébral qui l’a obligé à vivre pendant des années avec uniquement son cerveau droit, on comprend vraiment l’intérêt de développer la pratique de cette partie du cerveau. On comprend alors ce qui nous bloque, nous freine, ce qui nous fait ressasser, ce qui nous procure les moments de paix, comment on peut contrôler nos émotions, comment être dans l’ici et maintenant au lieu du passé et futur et pourquoi etc…… On comprend pourquoi certaines personnes sont tournées vers l’humain et d’autres l’économie et la finance. On comprend l’intérêt pour tous de nous connecter à notre cerveau droit. Voilà pourquoi je vous propose en coaching de travailler sur vos intuitions, de lâcher prise, deux qualités essentiellement développées grâce au cerveau droit.

    VOICI comment fonctionne et ce qu’engendre le cerveau droit démontré par le Dr Jill Bolte Taylor : Adaptation au changement Ici et maintenant uniquement Batifole, amical, souriant Se concentre sur la plénitude de l’instant présent Il jouit de ce qui fait la richesse de la vie au quotidien Eternellement satisfait, optimiste Ne juge pas que ce soit en bien ou en mal Prends les choses, les informations et s’adapte Pas de jugement de valeur Tout le monde est à part égale dans la grande famille humaine Tempérament aventureux, sociable, généreux Réceptif à la communication non verbale et aux émotions Déborde d’empathie Se met au diapason de l’entourage et donne le sentiment de fusionner avec l’univers entier Tendance mystiques, sagesse, observation, intuition, clairvoyance Renouvelle les points de vue sur les choses Permet de mettre les dossiers du cerveau à jour en rectifiant les informations dépassées Considère n’importe quelle éventualité Aime la nouveauté Créativité admirable Bouge avec fluidité dans son environnement Se montre attentif aux messages subtils que lui communiquent les cellules, et qui se traduisent par ce que je nomme, l’instinct Jouit d’une entière liberté Ne se laisse pas entraver par son passé Il ne craint pas l’avenir Explore le monde avec les 5 sens Savoure son existence au quotidien Il se félicite de sentir son corps en bonne santé Il ne se soucie pas seulement de soi mais de ce qui nous entoure, notre bien être a tous au sein d’une même société, et de notre relation avec la terre Force vitale et d’ailleurs, il s’en réjouit tellement qu’il en entonne régulièrement les louanges Il affirme que nous sommes tous liés les uns aux autres tant que représentants de l’espèce humaine. Va de l’avant à son propre rythme sans jamais se départir de son enthousiasme Mon cerveau droit (d’autant plus libre qu’il ne s’attache à aucune limite) m’affirme que j’appartiens à un tout qui me dépasse Pense par juxtaposition d’images (alors que cerveau gauche langage) S’attache aux valeurs humaines Se laisse aller à la paresse Ne perçoit que le spectre lumineux que des longueurs d’ondes les plus élevées (vision estompée, adoucie de l’environnement), ne s’attache pas aux contours, se concentre sur l’ensemble du décor pour en conclure que « tout est lié » Enregistre les fréquences sonores les + basses (bruits de fond de notre organisme), voilà pourquoi le cerveau droit semble conçu sur le plan biologique pour surveiller notre état de santé physique

    VOICI comment fonctionne et ce qu’engendre le cerveau gauche démontré par le Dr Jill Bolte Taylor

    S’attache aux détails (planning, emploi du temps.) Tiens compte des expériences passées pour prendre les décisions Pose des limites (bon ou pas, juste ou pas) Juge sans nécessairement consentir à réviser son opinion en « virant à droit », une fois décision prise, elle est gardée pour toujours La plupart des hémisphères gauches dominants ne tiennent pas à partager l’espace limité qu’ils occupent à l’intérieur de notre crâne avec leur homologue droit beaucoup plus ouvert Il associe les informations transmises par les sens aux fabuleuses potentialités qui apparaissent à chaque instant de mon hémisphère droit pour en former une représentation de l’environnement qui permet d’interagir avec lui Sert à communiquer avec le monde extérieur Réfléchit à l’aide d’un langage verbal (cerveau droit images) Le cerveau gauche nous parle sans cesse Si je me considère comme une entité solide indépendante du flux cosmique de l’univers et du monde infini qui m’entoure, c’est parce que le centre du langage de mon hémisphère gauche n’arrête pas de me rappeler qui je suis Outil de traitement de l’information Capacité à décrire, analyser et cataloguer absolument tout S’épanouit de calculs incessants Formule des théories Emmagasine des informations C’est un perfectionniste qui excelle à tenir un intérieur ou à gérer une entreprise Chaque chose à sa place et donc chaque chose à sa place c’est sa devise S’attache à l’économie et aux finances (cerveau droit s’attache à l’humain) Plusieurs corvées à la fois, prends du plaisir à multiplier les activités Excellent bâtisseur Identifie tout de suite les répétitions ce qui lui permet de traiter d’énormes quantités d’informations à une vitesse remarquable Le cerveau gauche frôle la surchauffe Analyse la partie du spectre lumineux qui correspond aux longueurs d’ondes les plus courtes, ce qui l’aide à mieux percevoir la frontière entre une chose et une autre Enregistre les fréquences sonores les plus élevées, d’où l’aptitude à interpréter le langage verbal Possède entre autres la caractéristique d’élaborer des scénarios. La partie de notre cerveau gauche qui nous « raconte des histoires » nous permet de trouver un sens au monde qui nous entoure à partir d’un minimum d’informations combinées en une structure temporelle cohérente Le cerveau gauche excelle dans l’improvisation il comble les lacunes entre les données dont nous disposons. Lorsqu’il échafaude un scénario plausible, notre hémisphère gauche n’oublie jamais De nous en proposer d’autres en solution de remplacement. Et s’il traite d’un sujet qui nous touche (ressenti en bien ou en mal) il épuisera à coup sûr l’éventail des possibles en envisageant tous les « SI » et les « MAIS » Le cerveau gauche est donc capable de nous raconter des sornettes et qu’il est important de ne pas perdre de vue qu’un abime sépare ce que je sais de ce que je crois savoir ! L’expérience raconte des histoires à tourner au drame ou à monter en épingle les incidents qui émaillent le quotidien Fâcheuse tendance à échafauder des contes à dormir debout qu’il prend ensuite pour argent comptant et a aussi la fâcheuse tendance à la redondance à ressasser sans arrêt les mêmes idées Les pensées s’enchaînent sans répit et les scénarios catastrophes L’auteur du livre nous indique qu’il a tiré une croix sur la partie de son hémisphère gauche qui incite à la mesquinerie Aux tracasseries incessantes Au dénigrement de soi et des autres entrainant en plus des effets sur l’organisme (cœur serré, tension artérielle qui grimpe, mal de crâne) Le fait d’être têtue, Arrogante, Envieuse, Mauvaise perdante, Rancunière, Menteuse, Désir de vengeance.

    L’auteur nous indique qu’avec les cerveaux droit et gauche « je dispose de 2 ponts de vue différents » sur chaque situation , voir le verre à moitié vide ou voir le verre à moitié plein. voici ce qu’elle écrit : Imaginez que vous venez à moi en fulminant. Soit je montrerai à mon tour sur mes grands chevaux en me braquant contre vous (et en faisant appel à mon hémisphère gauche), soit je vous témoignerai de l’empathie (grâce à mon hémisphère droit). La plupart d’entre nous ne se rendent pas compte de ce qui les pousse à opter pour telle ou telle réactions. Nous avançons souvent en pilotage automatique. Rien ne donne plus confiance que de se découvrir libre de ne plus ressasser des pensées génératrices de souffrance. Bien entendu il y a aucun mal à songer à ce qui nous attriste à condition de ne pas perdre de vue la possibilité qui nous est sans cesse offerte de ne plus activer les circuits de neurones correspondants. Cela libère de savoir que rien empêche de chasser les pensées négatives quand on en a assez. Quelle délivrance de se convaincre qu’il ne dépend que de soi de se laisser envahir par l’amour et la quiétude (de l’hémisphère droit) peu importe ce qui m’arrivait, dit l’auteur « il me suffisait de virer à droite en me focalisant sur l’instant présent au lieu de ressasser des évènements ». Selon l’auteur, il est de notre intérêt de nous laisser envahir autant que possible par la quiétude dans laquelle baigne notre hémisphère droit, et de n’utiliser les facultés de notre hémisphère gauche que pour interagir avec le monde extérieur.

    2 citations « cerveau droit » :

    Docteur Kat Domingo : «l‘éveil ne résulte pas d’un apprentissage mais d’un désapprentissage de ce que l’on croit savoir »
    Docteur Jerry Jesseph : «mieux vaut prendre la paix intérieure pour point de départ que se la fixer pour objectif. __
    Pour conclure, puisque la question m’a été posée, je dirais que l’intuition, la paix, ne sont pas le privilège des femmes mais du cerveau droit Les hommes utilisent de plus en plus leur cerveau droit et ont donc aussi àccès à ce qu’on appelle leur part féminine et donc leur cerveau droit. leur permettant d’avoir accès à tout ce qui est écrit dans ce billet. Ensuite nous rationalisons et définissons les objectifs dans notre cerveau gauche avec les éléments et informations venus du cerveau droit. L’idéal étant d’utiliser évidemment les deux. Pour utiliser son cerveau droit et lâcher prise il est très important de travailler « l’ancrage ou l’enracinement » c’est à dire avoir les 2 pieds dans le sol pour ne pas complètement « partir » et ne plus être ancré dans la réalité. Le risque en serait d’être en dehors de sa propre vie, de sa réalité. J’irais même jusqu’à dire que si vous n’êtes « plus là », vous ne pouvez pas recevoir la vie. et donc pas recevoir, un travail, un amour, un changement de vie etc….

    CATHERINE BIDAN

  2. angie dit :

    Je découvre!!!! c’est bon de se rappeler….J’en ai des larmes de Joie…..MERCI

  3. maryannick dit :

    Ma maman a fait a l’âge de douze ans , une paraplégie du cerveau côté gauche, et je comprends donc mieux pourquoi elle a appréhendée la vie comme elle l’a fait….j’explique l’histoire de ma maman sur mon blog.(Ma Maman)…amour en soi

  4. Isis Noor Yalagi dit :

    Merci pour cette belle vidéo de Jill Bolte Taylor

  5. Doud dit :

    Bonjour le passeur et bonjour à tous.

    Je viens de lire des textes alarmants sur ce site:http://rustyjames.canalblog.com/ à la période du 4 octobre 2011.
    je voulais avoir votre avis sur ceux-ci.
    merci d’avance.
    que l’Amour soit dans nos Coeur.
    Merci encore pour ce témoignage qui élève nos coeurs.

    • Le Passeur dit :

      Des textes alarmants, il y en a plein le web, sans parler des dates catastrophe où rien n’arrive mais où l’on veut nous accrocher à la suivante. Il n’y a qu’une règle pour toute information acquise : utilisez votre discernement et laissez ce qui nourrit la peur.

      • Salvia dit :

        Voici un court extrait d’un message donné par Anne Givaudan sur son site, fin septembre:
        « Vivez ! C’est le moment de vivre pleinement votre vie, qu’elle soit courte ou longue, faites en un parcours joyeux et acceptez que ce parcours ne soit pas toujours à la hauteur de vos attentes mais soyez convaincu qu’il est parfaitement juste et tel que votre âme l’a choisi.
        Agissez comme vous le pensez juste, aimez et levez vous à l’intérieur de vous. Ne regrettez pas le passé, n’ayez aucune crainte du futur il sera ce que nous en ferons… »

      • Doud dit :

        Merci le passeur.

        Que l’Amour soit dans nos Coeur.

      • Mary dit :

        Bonsoir Passeur,

        « Des textes alarmants, il y en a plein le web, sans parler des dates catastrophe où rien n’arrive mais où l’on veut nous accrocher à la suivante. »

        En effet, ces nouvelles deviennent lassantes pour finir. J’apprécie que votre site ne véhicule pas ce genre d’information, pourtant, je peine à saisir la raison pour laquelle vous nous proposez des sites d’autres passeurs, qui eux, font l’éloge de la catastrophe. En les lisant je n’y vois rien de beau ni d’encourageant, bien au contraire.

        • Le Passeur dit :

          J’estime que chacun est assez grand pour trier. Sur la plupart des sites que je propose en liens, ce n’est pas le cas. Pour quelques rares, ça l’est parce qu’ils ont décidé d’être assez généralistes. Maintenant, encore une fois, chacun applique son filtre et ne lit que ce qu’il choisit.

  6. elleven dit :

    Témoignage intéressant. Néanmoins, ce genre d’expérience semble tellement marginal et exceptionnelle, je plaide pour un éveil « ordinaire » et massif. Celui qui fait lâcher un job de m. pour retrouver le plaisir d’une activité qui fait sens . Celui qui place des miroirs à nos comportements quotidiens pour en voir la sclérose de l’habitude. Celui qui donne le courage de dépasser un peu nos peurs qui nous font répéter nos justifications et des « on pas le choix » Etc. L’éveil c’est pour moi un appel a faire et être quelque chose de nouveau, pas demain, pas peut-être, ni en 2012. Alors ce serait déjà un bon début non ?

  7. AlKriS dit :

    Magnifique témoignage.

  8. rachel dit :

    En 2000 lorsque j’ai accouché de mon premier enfant j’ai connu quelque chose de presque similaire. Pour faire bref, nous étions nombreuses à accoucher cette nuit du 27 décembre avec très peu de personnel soignant. Après la naissance de ma fille, ils m’ont laissé dans une salle pour que je sois tranquille car j’étais très fatiguée. Sauf que je me suis tranquillement vidée de mon sang j’ai senti la vie me quitter alors j’ai dit à mon compagnon de récupérer ma fille car je m’en allais. Je me souviens parfaitement de ce moment, j’ai vu comme un vortex nuageux gris et moelleux s’ouvrir sous mes pieds et j’ai glissé. Et là plus de corps, plus de douleur, aucune peur, plus de fatigue, rien, un bien être extraordinaire, un silence apaisant, avec la sensation de ne faire qu’Un avec l’Univers. J’ai continuer à glisser et soudain le retour, mon coeur ne s’est pas arreté de battre mais ma tension artérielle était réellement très basse, mais mon Dieu le retour, quelle violence, tout ce bruit infernal, Le Monde fait un bruit infernal et surtout cette terrible sensation de porter toute la douleur du Monde ça m’a écrasé et effrayé. Puis est venue la douleur physique comme si j’avais été battue, les articulations, chaque muscle semblaient avoir été torturés. Je ne voulais qu’une chose, retourner d’où je venais pour retrouver le silence et la paix. Et puis une paire de petits yeux noirs en amande se sont rappelés à moi alors j’ai accepté le bruit, la douleur et la souffrance par amour pour ces tous petits yeux tous neufs. Quand j’ai réouvert les yeux, une infirmière m’a dit « Mais vous étiez partie où ? Bienvenue parmis nous !  » alors je l’ai regardé et j’ai pleuré. Il y a maintenant presque 11 ans mais on n’oublie pas, jamais! Je n’ai plus peur de la mort, car je sais qu’elle est douce et libératrice. Quand le moment viendra je me laisserai glisser à nouveau, car c’est ce qu’il a avant qui est difficile c’est sans doute cela le passage du chas.
    Rachel.

  9. Doud dit :

    Un énorme merci pour cette vidéo.
    Un Jour proche le monde sera Amour ,alors la vie renaitra dans la féérie.

    Doud

  10. c’est tout simplement magnifique!
    merci pour ce témoignage qui fait du bien au coeur et a l’ame.
    et merci a toi passeur <3

  11. Grain de sable dit :

    merci pour cette vidéo et pour le partage, magnifique témoignage!

  12. AmiCuicui dit :

    A tous ceux qui ne l’ont pas encore lu :  » Le pouvoir du moment présent » de Eckhart Tolle… ça raconte exactement ça, sauf qu’on peut le faire consciemment.

    http://www.terrenouvelle.ca/PDF/livres/Eckhart%20Tolle%20-%20Le%20Pouvoir%20Du%20Moment%20Present.pdf

  13. Freeedman dit :

    Cela pourrait faire penser aux seances de shamanisme ou les perceptions sensorielles sont étroitements les même qu’elle a décrite et qui changent souvent la perception de voir les choses. L’Intuition Zone est une partie formidable qu’il faut apprendre a exploiter. Il est dommage que cela ait failli lui couter la vie, mais comme elle le dit elle en vie, l’expérience en mémoire, et le fait d’être partagée est merveilleux et courageux de sa part. Merci pour cette publication de témoignage.

  14. marie christine dit :

    Très intéressant de voir comment la Conscience donne à Jill Bolte Taylor la connaissance du fonctionnement des hémisphères cérébraux .
    Personnellement, ça prendra le temps qu’il faudra, je préfère opter pour la méthode douce et naturelle : sans accident !

  15. Dania dit :

    Magnifique témoignage ! Beaucoup d’émotion et d’espoir ! Merci

  16. elba dit :

    Je ne connaissais pas ce témoignage. Il est très émouvant. C’est raconté d’une façon aussi ludique que très profonde.
    Je crois que nous pouvons faire des choix dans notre vie, même si les deux parties de notre cerveau sont connectées entre elles. Mais ce que je crois est-il la réalité ? Le pouvons-nous vraiment ?

    J’ai bien apprécié le commentaire d’Alain Thomas également.
    Merci à vous, Passeur. Merci à vous tous qui commentez également.

  17. Feudanse dit :

    Merci de permettre de rejoindre ce monde illimité invisible à nos yeux dans notre monde matériel. Ce témoignage me réconforte, renforce mes pensées et mon esprit dans le sens que je me sens connecté à cette Force ultime qui nous relie tous et toutes.

    Merci du plus profond de mon coeur!

  18. vuolo dit :

    je connaissais aussi cette vidéo, merci de nous la présenter à nouveau.
    En fait nous savons encore peu de chose sur l’Esprit, la Conscience, l’Ame.
    Seul notre corps physique nous permet dans cette dimension d’appréhender celà et c’est grâce à certaines « décorporations » (le seul terme qui me vient mais qui n’est pas limitatif) que nous prenons peu à peu « conscience » des divers élements matériels et imatériels qui nous composent, nous les Humains. Nous ne sommes qu’à l’aube de l’ère nouvelle et sommes tous des passeurs car nous assurons la transition entre deux mondes, l’ancien et celui qui vient.

  19. Pax64 dit :

    Merci, beaucoup d’émotion après cette vidéo…C’est juste sentir en moi qu’il est possible de vivre le paradis sur Terre en étant « incarné »dans un corps de chair et de sang… avec un cerveau droit et un cerveau gauche !! Douces pensées.

  20. alain thomas dit :

    Oui cette expérience est très connue et a suscité beaucoup d’interrogations et de questionnements, tant chez les sceptiques que chez les scientifiques et les spirituels ; quand bien même Jill Bolte Taylor, qui est britannique, possède le sens de la théâtralité.
    Là encore, Jill Bolte Taylor traite de la dualité… et de la non dualité. Nos hémisphères droit et gauche gouvernent chacun leur spécificité.
    Pourtant, le cerveau n’est pas l’esprit.
    Jill Bolte Taylor a vécu une sorte de NDE consciente, une mort clinique rare car elle a pu observer sa mort et la commenter ensuite.
    Son témoignage se situe dans la nombreuse série des témoignages vécus par tant de personnes depuis des millénaires qui ont survécu à une mort clinique et et ont pu raconter ensuite leur expérience (tous n’ont pas le même charisme, la plupart ont peur d’être catalogués comme fous et n’osent pas s’exprimer).
    Toutes ces expériences ne sont pas les mêmes en causalité, cela dépend de facteurs que nous ignorons et qui sont liés à notre évolution personnelle.
    Elles ont toutes un point commun. Lorsqu’il s’agit de mort quelle qu’elle soit, nous quittons la dualité pour une expérience de non dualité. C’est ici que les choses sont remarquables et différentes à tout ce que nous percevons ici-bas.
    Ici, nous connaissons la séparation et la souffrance. Nous sommes esclaves de notre égo, tel un cheval fou qui a perdu son cavalier. Certes, nous apprécions les choses de la vie, la splendeur de la nature et tout ce qui découle de nos cinq sens que nous croyons réels.
    Au-delà, nous faisons connaissance avec l’Unité, le Tout, dans lequel nous ne pouvons être séparés. Nous ne sommes plus un corps et nous ne souffrons plus. Nous ne sommes plus seuls car nous ne sommes plus jamais séparés du reste.
    Cette expérience n’est pas donnée à tous. Cela ne signifie surtout pas que chacun est laissé pour compte. Cela signifie que pour chacun, le temps viendra où par sa propre évolution sur son fil, le funambule commencera à trouver son équilibre entre les extrêmes, ce qui le rapprochera de l’Eveil.

  21. Annie dit :

    Merci beaucoup  » Passeur » je connaissais cette merveilleuse vidéo, mais c’est un réel bonheur de la regarder à nouveau et de voir ce que cela « Est » quand la science et le Spirituel se rejoignent et permettent à beaucoup d’ouvrir les yeux et plus…….
    Namasté.
    In Lakesh
    Annie.

  22. Soleil Bleu dit :

    Merci Passeur de mettre sur notre route ces témoignages aussi beaux que réconfortants.
    En même temps que j’observe à leur lecture, tout le lâcher-prise qu’il me reste à faire, c’est aussi le souffle d’un possible qui me chuchotte sa vibration et m’invite à sa fête.
    Que je laisse »Tout » exprimer « Qui » Il/Elle est !
    Amitié à tous.