Les vieilles méthodes sont terminées !

Par John Smallman.

Le moment de votre éveil se dessine inexorablement plus proche; soyez joyeux et ouvrez vos cœurs en acceptant l’abondant Amour que votre Père vous offre en permanence pour que vous l’embrassiez et le partagiez. Alors que Son Amour afflue et enveloppe la planète, tout le monde peut et est encouragé à s’ouvrir à son accueil. C’est ce que vous recherchez tous, indépendamment de ce que vous pouvez penser désirer, et Il est là parmi vous attendant que vous en preniez conscience et l’acceptiez, afin que vous puissiez profiter de l’expérience exaltante d’être totalement un avec votre Père dans une constante extase de joie.

La Volonté de Votre Père pour vous est la joie éternelle. Pour être joyeux, vous devez être libre de la colère, la culpabilité, le jugement, l’amertume et le ressentiment.

Lorsque vous manifestez ou vous vous accrochez à ces attitudes, ou toute autre semblable, elles étouffent le potentiel de joie en vous. Il n’est tout simplement pas possible d’être joyeux quand vous maintenez ces sortes d’attitudes: elles vous dépriment, et ainsi vous plongez dans un profond état de sommeil, en ayant votre attention étroitement fixée sur ce qui vous dérange. Être éveillé c’est être complètement ouvert afin que la joie inhérente à la Réalité imprègne tout votre être et se reflète dans vos pensées, paroles et actions.

Quand vous regardez à travers vos yeux ou écoutez avec vos oreilles, et utilisez votre mental pour décider quelle réponse apporter à l’information qui arrive, vous jugez – bien / mauvais, bon / méchant, beau / laid – et cette joie est étouffée.

La joie est votre état naturel, pleinement vivant, éveillé à chaque instant et Un avec la Réalité. Tout autre état est illusion, séparation, discorde, refus et confusion, et plus vous essayez de lui donner un sens plus il devient confus, parce que l’illusion n’a vraiment aucun sens. Ce qui a un sens pour vous est de vous réveiller, c’est votre destin inévitable et inéluctable, et vous allez le réaliser en libérant toutes les attitudes qui sont incompatibles avec ce saint état où tous sont acceptés et aimés inconditionnellement.

Il est difficile, après tant de temps apparemment passé à lutter et parfois se battre pour votre survie dans un environnement qui est souvent extrêmement inhospitalier, d’ouvrir vos cœurs et de vous aimer les uns les autres en toute confiance. Cependant, en faisant exactement cela, en lâchant vos agendas personnels, en faisant confiance aux autres, et en étant absolument et résolument vous-même digne de confiance, vous avez le moyen de sortir de l’illusion et d’entrer dans la Réalité. La quantité d’aide disponible pour vous aider dans cette tâche est immense et sans précédent. Beaucoup d’entre vous se prévalent d’elle et changent d’attitude en laissant tomber les barrières défensives qui vous ont divisés et tenus séparés pendant si longtemps – beaucoup d’entre vous, en fait, s’approchent du point d’inflexion, le point à partir duquel, tout à coup, un grand nombre d’entre vous va se rendre compte qu’il n’y a rien à gagner en continuant dans les vieilles attitudes de confrontation qui vous ont servi de façon inadéquate.

Les effets qu’ont ces changements d’attitude peuvent être vus à travers toute la planète, tandis que de plus en plus d’entreprises coopératives, conçues pour aider les non-privilégiés et les pauvres à atteindre un niveau de vie qui honore et respecte leur dignité en tant qu’enfants aimés de Dieu, sont mises en mouvement. L’expérience des horribles privations et suppressions qu’ils ont subi va cesser, car il est enfin devenu évident pour tous qu’il n’y a absolument aucune raison pour que n’importe qui, n’importe où, ait à vivre dans de telles exécrables conditions. Ces changements d’attitudes et d’expansion de votre conscience sont les tâches primordiales que vous avez entreprises sur votre chemin vers l’éveil, et votre capacité croissante à les réaliser assure qu’il n’y aura pas de retour en arrière, la seule possibilité pour vous tous est de progresser vers votre éveil.

Comme vous vous approchez de la fin de ce voyage, qui a souvent semblé sans fin, interminable, voire impossible à remplir, regardez autour et faites le point en voyant les énormes progrès que vous avez fait dans cette seule vie, et si vous avez encore des doutes au sujet de votre éveil qui arrive, ce que vous voyez vous convaincra sûrement que les énormes changements comportementaux, qui doivent être faits afin de vous permettre de vivre éternellement dans la paix et le bonheur, se produisent rapidement là où vous posez votre regard.

Ne vous focalisez pas sur les anciennes attitudes de guerre, de confrontation, de corruption et de trahison qui peuvent encore être vues dans de nombreux endroits – parce que ces méthodes sont terminées ! Au lieu de cela, fixez votre attention sur les résultats merveilleux que de nombreux groupes et individus, aimants et compatissants, réalisent de partout. Agir ainsi élève votre esprit et intensifie les énergies qui vous soulèvent tous vers le haut et plus loin vers votre état de pleine conscience. La Volonté divine est que vous vous éveillez dans cet état, et vous le voulez aussi. C’est absolument inévitable.

Avec tout mon amour,

Saul.

Page originale  traduite par Christine – Vu sur Du Tout et du Rien.

Source : http://www.urantia-gaia.info (en cas de copie, merci de respecter l’intégralité du texte et de citer la source)

A propos Le Passeur

Nomade sur le chemin...
Ce contenu a été publié dans 06- Tous les articles, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

19 réponses à Les vieilles méthodes sont terminées !

  1. Lunesoleil dit :

    Je partage cette réflexion très juste, il est inutile de s’accrocher a ces vieilles habitudes le lâcher prise est fondamental. Et je rajouterais lorsque le teste n’ai pas trop long il favorise davantage d’ouverture vers un plus grand nombre et c’est ce que je fais sur mon blog lorsque j’aborde mes réflexions astrologiques. Avec l’essor des vidéos , le monde de l’information audio a pris le pas sur le texte écrit. Accepter de s’adapter dans cet échelle de valeur permet de vivre plus en accord avec notre monde en mutation…

  2. marie christine dit :

    Y a plus qu’à tenir en équilibre au milieu des conflits . Ne pas se laisser déstabiliser … Un défi pour la foi et l’endurance, quoi qu’il arrive .

  3. waterbreathing dit :

    Ceci dit le monsieur ne dit pas vraiment comment se débarrasser de ces attitudes, ah oui, en se connectant à la joie, s’éveillant, et ne s’identifiant plus à l’ego, meme si il faut bien vivre avec cet ego par ailleurs .. mais bref, qu’est-ce qu’on peut en faire de ce tas de sentiment, et considérations difficiles ?Les ignorer, coller de la joie par dessus, s’y adonner pour en ressentir encore plus ?d’ailleurs les « accepter » en qupoi cela les supprime ?salut je ressens un gros tas de sentiments ho négatif, à l’égard de l’humanité, je l’accepte ! mais bon, ça y change pas grd chose

    • Salvia dit :

      Tu te demandes comment trouver la joie? Tu dis qu’il faut peut-être la coller sur le négatif. Et si au lieu de retenir fébrilement ces sentiments négatifs tu les donnais? A qui, à quoi? Peu importe, mais jette-les une bonne foi pour toute. On dirait que tu y tiens vraiment, que de t’en séparer te fait peur. Et puis, personne ne peut donner de recette toute faite. Si tu lis une recette de cuisine tu n’es pas nourrie, encore faut-il tenter de réaliser cette recette si tu veux manger! Alors tente l’expérience de donner tes peurs! Il y a même des poubelles dans lesquelles ont peut jeter ce dont on ne veut plus. Ce sera tout aussi efficace dans un premier temps. Seule compte la sincérité avec laquelle tu fait ce geste.

      • waterbreathing dit :

        je me demande plutot comme on fait qd précisément on ressent colère, jugement, et compagnie et que par ex, on lit que c’est qq chose qui nous restreint, est involutif, etc( moi j’arrive pas à « accueillir », aucune idée de comment on fait, mais bon au moins je les accepte ! mais ça change rien).genre qd on sait que cela ne fait pas avancer, mais qu’on le ressent qd meme .. non moi j’ai essayé d’atteindre la joie, par dessus, des états chargés, sans les décharger forcément. donc cela donnait qq chose de drole, tragicomique, comme arriver à atteindre un semblant de joie, lors d’états de médit, puis retomber dans ses sentiments tel que cité juste ensuite… ce n’est pas que j’y tiens, mais j’ai comme une forme d’indifférence quant au fait de vivre des états plus lumineux ou sombres, il n’est pas une évidence pour moi à choisir la joie, et que la joie, par ex, il n’est pas une évidence à choisir ce que l’on ressent.Mais bref, qd on sait que ce que l’on ressent est restrictif, et tout ce que peut dire ce texte, je ne trouve pas que cela aide toutefois, car à la limite on en vient à juger ces états comme « négatif », comme à vouloir, d’ailleurs s’en débarrasser(ce qui marche pas!) à se dire qu’on a encore « bcp  » à travailler sur soi, à s’évaluer sur l’échelle de la lumière etc

      • waterbreathing dit :

        donc qd je les ressens, pour ma part, je tombe dedans, après, non, mais de les accepter, limite, j’ai une connivence avec ces états.. bizarre.comme si ça les cultivait..

        • Salvia dit :

          N’aurais-tu pas pris une espèce de sens giratoire dans tes commentaires? Tu tournes en rond, tu lis chaque panneau indicateur, c’est à dire les réponses d’autres lecteurs à ton questionnement et à chaque fois tu réponds : » non, ce n’est pas cela la direction que je veux prendre, ça c’est la vôtre. Moi je veux continuer à tourner en rond, même si cela m’agace. J’ai pris l’habitude de ce rond point, je veux tout juste savoir si vous avez connu ce genre de situation, comment vous avez fait pour sortir de votre rond point à vous, etc… ». Et ainsi tu rajoutes à chaque fois une nouvelle couche qui voile un peu plus ta joie au fond de toi.
          Tu vois bien que différentes routes te sont proposées, mais aucune ne te convient, n’est à ton goût. On ne peut connaître sa route par avance, mais peut-être que tourner en rond te plais même si tu t’en défends. A chacun ses choix…

          • waterbreathing dit :

            pour moi il y a quelque chose qui ne trouve comme pas de réponse dans cette forme de colère/etc, et tant que cela ne trouve reponse, ni en moi, ni à lextérieur, cela reste, et grandit, prend d’autres formes.

    • Salvia dit :

      … j’aimerais rajouter ceci: si tu mets la joie par dessus tes ressentis négatifs, tu les camoufles seulement. Et au moindre petit coup de vent cette joie s’envole et tu retrouves tes pensées négatives avec encore plus de force. En fait la joie ne se trouve pas au-dehors, la joie se trouve en-dedans, tout à l’intérieure de nous, de chacun de nous, dans notre coeur. Les peurs, les sentiments négatifs étouffent petit à petit cette joie.
      Une graine, emprisonnée sous le béton ou le bitum peut avoir assez de volonté et transpercer cette couche parce qu’en elle se trouve une infime goutte de lumière qui cherche à se connecter à la grande lumière qui est Amour. Elle ne jalouse pas ses soeurs qui peuvent s’épanouir en plein soleil, elle cherche patiemment à se connecter à l’énergie du soleil et ce qui paraît être un miracle peut se produire: elle transperce cette couche et à son tour se met à rayonner.
      Laisse rayonner ton coeur, alors tes peurs, tes sentiments négatifs se dissoudront petit à petit. Tente l’expérience, cela en vaut la peine!

  4. waterbreathing dit :

    Pour être joyeux, vous devez être libre de la colère, la culpabilité, le jugement, l’amertume et le ressentiment.Lorsque vous manifestez ou vous vous accrochez à ces attitudes, ou toute autre semblable, elles étouffent le potentiel de joie en vous. Il n’est tout simplement pas possible d’être joyeux quand vous maintenez ces sortes d’attitudes: elles vous dépriment,

    oui, j’avais remarqué que ces attitudes déprimaient, mdr.je lis la suite plus tard.

    • Le Passeur dit :

      Pour être franc, je ne vois pas l’intérêt de balancer des commentaires ping pong comme on tire à la kalachnikov. Tu n’as pas l’article mais tu envoies déjà un propos ironique et sur le coup assez peu constructif. Smallman dit des choses certes très simples mais bien plus profondes sur l’ensemble qu’il n’y paraît, c’est pourquoi je le publie parfois. Qui plus est, pour ne prendre qu’un exemple, j’ai connu des personnes qui ne sont que colère, fonctionnent en équilibre dans le conflit permanent et ne sont pas pour autant déprimées.

      • waterbreathing dit :

        bref, propos plus constructif, on fait quoi des tas de « sentiments négatifs, jugements, ressentiments, colères » et compagnie ?une personne qui souhaite s’éveiller et qui ressent de la colère, par ex, devrait en faire quoi au juste ? je vois pas en quoi accepter d’etre en colère fait partir la colère pour ma part par ex.on est censé coller de la joie ou des états extatiques par dessus ?on les réprime car finalement,  » ils sont illusions, et puis, ils nous coupent de la joie,  » et donc on les juge ce faisant ?

        • waterbreathing dit :

          mes excuses pour ce comment non constructif sinon.

          • Jonas dit :

            Si tes la il y a une raison .Hier ,j étais faché du bonheure qui rayonne sur ces page .Les réponse en biscuit chinois je trouvais ca un peut trop pis je voulais faire redescendre cette joie.Jai tournée en rond une journée puis pour les meme raison pour lesquel je me suis retrouvé ici j ai trouvé ma réponse.L article (l impeccabilité sinon rien) .Cest un bonne article évolutif ,mais c est ma réponse.Ta trouvé le chemin jusqu ici ,tu va trouver le reste.En passant cette article c est le tout premier ,mais j avais survoler la majeur partit des article sans essayer de vraiment comprendre et ressentir leur bien fait .Jte fais pas la moral car je suis au début de ce trajet .Mais de l aide il y en a et ces pas toujours ou l on pense que l on la trouve . J espere avoir de tes nouvelle bientot.

        • Le Passeur dit :

          Waterbreathing, c’est la énième fois que tu poses la question et la énième que quelqu’un te répond. Pour ma part, je te l’ai dit, et tu l’as déjà lu dans « l’Eveil en Soi ». Ce n’est pas en reposant encore la question que la réponse va changer. L’intégrer par contre apporterait un début de soulagement, mais ça, ça t’appartient à toi seule.

          • marie christine dit :

            Trop d’ambition, trop d’impatience ne sont guère compatibles avec la gratitude .
            Et pourtant, c’est dans la reconnaissance de tous les bonheurs, petits ou grands, que l’on éprouve la joie de la gratitude .
            La vraie humilité nous fait voir des miracles à tous les instants .
            Tu trébuches fortement sur le trottoir mais tu ne tombes pas . Comment est-ce possible ? C’est tout simplement la main de Dieu qui t’a retenu in extremis ! Quelle gratitude pour son amour, son soin, son attention, sa protection !
            Bien sûr, si t’es dans ton ego, tu n’auras que la honte ou la rage de te sentir ridicule aux yeux des autres . Entre les deux manières de voir les choses, ça fait une sacrée différence dans la vie !
            On a la foi ou on ne l’a pas .
            Si on ne l’a pas, si on se méfie de tout, si on ne croit en aucune aide, évidemment tout est plus difficile et angoissant . Si on ne sent pas la douceur d’une Présence, l’existence de cette Présence tout près de soi, la bienveillance, la chaleur amie, la disposition à répondre à nos appels, à nos confidences, à nos questionnements, l’intelligence de nous guider sur le meilleur chemin possible, alors …! Pourtant, cette Présence est là, en permanence .

            Si on part du principe qu’on nous a largués cruellement sur cette terre, et débrouille-toi !
            Evidemment, c’est un peu violent comme sentiment !
            Si on se croit seul au monde, on ne sera pas mieux dans l’au-delà ! Parce que dans l’au-delà, c’est pas le paradis non plus .

            Le seul remède est la Foi . Confiance totale . Je n’en vois pas d’autre .
            Et dans les milieux spirituels, paradoxalement, ce n’est pas forcément le cas pour beaucoup de gens, qui tiennent à leur libre-arbitre avant tout .

  5. Doud dit :

    Merci Le Passeur pour ce texte.

    Il est vrai que les énergies positives nous entours car depuis que je me concentre sur mon corps énergétique pour être dans le moment présent,je ne suis plus malade et cela m’ouvre d’autre perception comme si mon être intérieur voulait aller au- delà de ce que je vis en ce moment.En tout cas c’est réel,mais le fait d’avoir la sensation de vertige et de vide dans la tête ou des bruits très aigus dans les oreilles est ce normal?

    Amour paix sérénité.

    • Le Passeur dit :

      Ca fait partie des symptômes possibles de notre transformation. Voir cet article.

    • Luc dit :

      Merci pour les sifflements aigus permanents dans les oreilles, c’est aussi mon cas, et ce depuis des années. Génial! pas besoin de faire 3615 code doctissimo qui renvoie de toute façon chez le vétérinaire. Bon, je suis heureux d’être parmi les zélus et les zéveillés. Désormais, ces sifflements seront assimilés aux messages cosmiques tentant vainement de raisonner une vieille bourrique comme moi.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *