Le monde ne s’arrêtera pas en 2012

Le fameux calendrier maya du Tzolk’in qui a fait couler tant d’encre et de salive ces dernières années doit rester ce qu’il est : un balisage réalisé selon des connaissances anciennes qui nous échappent en partie, et qui doit nous aider à nous situer dans notre rôle au sein des grands cycles où nous nous incarnons. Ses diverses interprétations présentent toujours le risque de nous éloigner de son sens premier.

Voici la vision qu’en avait au début de cette décennie l’initié maya Carlos Barrios. Un article qui date de 2002 mais qui plus que jamais me semble important aujourd’hui.

Le Passeur.

Par Steven McFadden.

Historien, anthropologue et chercheur, Carlos Barrios naquit au sein d’une famille espagnole de l’Altiplano, sur les hauteurs du Guatemala. Sa famille vivait à Huehuetenango, qui est également le lieu de résidence de la tribu maya Mam. Les Mam sont considérés chez les Mayas comme les Gardiens du Temps, des références et des autorités au niveau des anciens calendriers.

Après avoir étudié pendant 25 ans auprès des Anciens de la tribu Mam, Barrios devint lui-même un Ajq’ij Maya, un prêtre habilité à officier des cérémonies et un Guide Spirituel du Clan de l’Aigle.

Les calendriers Mayas font actuellement l’objet d’un grand intérêt auprès de milliers de personnes, car ils se focalisent sur la fameuse date du 21 décembre 2012. Carlos Barrios étudie depuis des années les différents calendriers mayas avec l’aide de son frère Gerardo. Ils ont interrogé plus de 600 Mayas. « Les anthropologues visitent les sites des temples », dit Carlos Barrios, « ils lisent les stèles et les inscriptions et inventent des histoires à propos des Mayas, mais ils ne savent pas lire les signes correctement. Certains annoncent la fin du monde pour décembre 2012. C’est simplement leur imagination. Les anciens Mayas ne sont pas contents de cette interprétation. Le monde ne va pas se terminer. Il sera transformé. Les Indiens ont des calendriers et savent comment les interpréter de façon précise, mais pas les Occidentaux. »

Les Calendriers mayas.

La compréhension maya du temps, des saisons, des cycles est vaste et complexe. Les Mayas ont eu 17 calendriers différents, dont certains décrivent les événement temporels de façon précise pendant plus de 10 millions d’années. Le calendrier qui a tout particulièrement attiré l’attention, depuis 1987, est appelé le Tzolk’in ou Cholq’ij. Il est basé sur le cycle des Pléiades, est considéré comme sacré et détermine d’importants tournants de l’histoire de l’humanité.

Le Tzolk’in : l’un des 17 calendriers mayas.

Les prévisions des Mayas étaient si précises qu’elles se basaient sur une unité de temps qui correspond à 1 millième d’une journée de 24 heures, soit moins de 1 minute et trente secondes.

Par exemple, dans l’année dite « du Roseau », un jour y est mentionné en tant que très important pour les Amérindiens. Ce jour correspond au dimanche de Pâques du 21 Avril 1519, jour où Hernando Cortez et sa flotte de 11 galions espagnols arrivèrent du vieux continent et accostèrent sur la côte bordant ce qui est aujourd’hui devenu la ville de Vera Cruz au Mexique. Quand les navires espagnols apparurent à l’horizon, les populations indigènes les observèrent et attendirent de voir ce qui allait se passer. Les voiles ondulantes des navires ressemblaient vraiment à des vols de papillons rasant la surface de l’océan. Or, cette arrivée était justement annoncée par le calendrier Tzolk’in sous la forme d’un vol de papillons.

Une ère nouvelle a alors commencé, mais ce n’était pas une ère de paix, d’harmonie ni de fraternité. Les Mayas ont appelé cette ère « les Neuf Bolomtikus », ou « les Neuf Enfers » de 52 années chacun. Les neuf cycles se sont déroulés exactement comme les Anciens l’avaient annoncé : les terres et la liberté furent arrachées aux Indiens. La maladie, la convoitise, la haine et l’égoïsme s’installèrent durablement dans cette partie du monde.

Ce qui commença avec l’arrivée de Cortez, a duré jusqu’au 16 août 1987 (1519 + (9 x 52) = 1987), date dont beaucoup d’entre nous se souviennent comme étant celle de la Convergence Harmonique. Des millions de personnes ont célébré cette date par des cérémonies dans des sites sacrés, priant pour une transition fluide vers la nouvelle Ère, le Monde du Cinquième Soleil.

Selon Carlos Barrios, nous sommes depuis 1987 dans une période où le bras droit du monde matérialiste est en train de disparaître, lentement mais inexorablement. Nous sommes sur la cuspide de la nouvelle Ère, là où la paix commence et où les gens vivent en harmonie avec la Mère Terre. Nous ne sommes plus dans le monde du Quatrième Soleil, mais nous ne sommes pas encore dans le monde du Cinquième Soleil. C’est la période entre les deux, la période de transition.

Cette période de transition se traduit par une énergie colossale de destruction de l’environnement, de chaos social, de guerre et de changements terrestres. Tout ceci avait été prévu de longue date par les anciens Mayas. Ce n’est, selon Barrios, qu’une simple question de « spirale mathématique ». « Il y aura de grands changements », affirme-t-il, « tout changera ». Il dit que les Gardiens du Temps mayas considèrent le 21 décembre 2012 comme la date de la renaissance, le début du Monde du Cinquième Soleil. Ce sera le démarrage d’une nouvelle Ère résultant du réalignement de l’axe polaire avec le centre de notre galaxie.

Détail de l’un des calendriers mayas montrant le cinquième Dieu du Soleil Toniatiuh entouré des représentations des quatre cycles de création et de destruction précédents (Cancun – Mexique).

Au lever du Soleil du 21 décembre 2012 et pour la première fois depuis 26.000 ans, le Soleil se lèvera pour se joindre à l’intersection de la Voie lactée et du plan écliptique. Cette croix cosmique est considérée comme une incarnation de l’Arbre Sacré, l’Arbre de la Vie, un arbre reconnu dans toutes les traditions spirituelles du monde.

Certains observateurs, disent que cet alignement avec le cœur de la galaxie en 2012, ouvrira un canal pour l’énergie cosmique afin qu’elle puisse couler à travers la terre, la nettoyant ainsi que tout ce qui demeure en elle et élevant tout vers un plus haut niveau de vibration. Ce processus a déjà commencé, indique Carlos Barrios : « le Changement s’accélère maintenant et il va encore continuer à s’accélérer. Si l’humanité parvient à atteindre 2012 dans de bonnes conditions, sans avoir trop saccagé la planète, nous nous élèverons à un plus haut niveau. Mais pour en arriver là, nous devons transformer d’énormes et puissantes forces qui cherchent à nous bloquer le passage. »

Le Chemin à venir.

A partir de sa compréhension de la tradition et des calendriers mayas, Carlos Barrios dresse un portrait de la situation actuelle de l’humanité :

La date qui correspond au solstice d’hiver de l’année 2012 n’indique pas la fin du monde. De nombreuses personnes utilisent cette date pour faire du catastrophisme. C’est la preuve qu’elles sont mal informées. Ceux qui ont la véritable connaissance sont les Indiens dépositaires de l’ancienne tradition. « L’humanité va continuer », annonce-t-il, « mais d’une autre manière. Les structures matérielles changeront. A partir de là, nous aurons l’opportunité d’être plus humains ». Nous vivons actuellement la plus importante décennie de toute l’histoire de l’humanité. Toutes les prophéties, toutes les traditions du monde convergent sur ces années que nous sommes maintenant en train de traverser.

Le temps n’est plus au jeu mais à l’action. Bien des âmes puissantes ont choisi de se réincarner au cours de cette période, et elles sont venues avec de grands pouvoirs. C’est vrai des deux côtés, de la Lumière comme de l’Ombre. La haute magie est à l’œuvre des deux côtés. Les choses vont changer, mais le degré de difficulté ou de facilité des choses à venir, dépendra de nous tous et de chacun d’entre nous.

La puissance de l’économie libérale est un leurre. Les premières cinq années de la période de transition (d’août 1987 à août 1992), ont marqué le début de la destruction du monde matériel. Les banques sont désormais fragiles. Elles passent par un moment délicat. Elles pourraient s’effondrer au cours des prochains mois sans que nous ne puissions rien y changer. Si les banques s’effondrent, nous serons forcés de nous centrer sur nous-mêmes et sur la Terre. Les Pôles Nord et Sud vont tomber tous les deux. Le niveau de l’eau dans les océans va monter. Mais au même moment, des terres jailliront de l’océan, en particulier près de Cuba.

Un appel pour la fusion.

Au cours de son cycle de conférences données à Santa Fe, Carlos Barrios a raconté une histoire concernant les dernières cérémonies mayas du Nouvel An au Guatemala (NdP : 2002). Il a dit qu’un Ancien Mam très respecté, qui vit isolé dans une grotte à flanc de montagne, a fait le trajet jusqu’à Chichicastenango pour venir transmettre un message aux populations. Il a appelé les êtres humains à se rassembler pour soutenir la vie et la lumière. Actuellement chaque personne et chaque groupe vont de leur côté. L’Ancien des montagnes a dit qu’il ne peut y avoir de l’espoir que si les travailleurs de la lumière se rassemblent et s’unissent.

Cérémonie du Feu à Chichicastenango (Guatemala) en présence de l’Ancien des montagnes.

Carlos Barrios a apporté ce commentaire : « nous vivons dans un monde de polarité : jour et nuit, homme et femme, positif et négatif. La Lumière et l’Ombre ont besoin chacune de l’autre; elles sont en équilibre. Seulement, actuellement le côté Ombre est très fort et très déterminé quant à ses objectifs. Ses priorités sont clairement établies et sa hiérarchie parfaitement structurée. La hiérarchie de l’Ombre travaille afin que nous soyons incapables de nous connecter avec la spirale du Cinquième Monde en 2012. »

« Du côté de la Lumière, chacun pense qu’il est le plus important et que sa compréhension, ou la compréhension de son groupe, est la clé. Il y a une diversité de cultures et d’opinions, donc il y a une compétition, une argumentation et non pas une vue unique ».

Selon Carlos Barrios, le côté Ombre travaille pour empêcher l’éveil des consciences et renforcer le matérialisme. Il essaye aussi de détruire ceux qui travaillent avec la Lumière en vue de faire évoluer la Terre vers un niveau plus élevé. Ses représentants aiment l’énergie de l’ancien, le Quatrième Monde décadent, le matérialisme. Ils ne veulent pas du changement. Ils ne veulent pas de l’union. Ils veulent rester au niveau de conscience actuel et craignent le prochain niveau.

Le pouvoir de l’Ombre sur ce Quatrième Monde décadent ne peut pas être détruit ni ignoré. Il est beaucoup trop puissant. Les serviteurs de l’Ombre peuvent cependant se transformer en présence d’êtres au cœur aimant et ouvert. C’est ainsi que l’on parvient à la fusion, un concept essentiel pour le Monde du Cinquième Soleil.

Carlos Barrios a expliqué que l’avènement de l’Ère du Cinquième Soleil nécessite un élément très spécial. Alors que les quatre éléments traditionnels, terre, air, eau et feu ont dominé les époques du passé, il y a désormais un cinquième élément à prendre en compte, qui marquera l’avènement de l’Ère du Cinquième Soleil : c’est l’éther.

Le dictionnaire définit l’éther comme un élément raréfié de l’atmosphère. L’éther est en réalité le plus actif dans notre univers. Il pénètre tout espace et transmet des ondes d’énergie sur une vaste gamme de fréquences, depuis les téléphones mobiles jusqu’aux auras humaines. Ce qui est  »éthéré » touche des régions bien au-delà de la Terre. L’éther, l’élément du Cinquième Soleil, est céleste et manque de substance matérielle, mais il est aussi réel que le bois, la pierre ou la chair.

« Dans le plan de l’éther, il peut y avoir une fusion des polarités », ajoute Carlos Barrios. « Ce n’est plus l’Ombre ou la Lumière, mais une fusion structurée entre les deux. Actuellement, le Royaume de l’Ombre refuse cette fusion. Ils se sont organisés pour la bloquer. Ils cherchent à déséquilibrer la Terre et son environnement de façon à ce que nous ne soyons pas prêts pour l’alignement de 2012. Nous avons besoin de travailler ensemble pour la paix, et l’équilibre avec l’autre côté. Nous avons besoin de prendre soin de la Terre qui nous nourrit et nous abrite. Nous avons besoin de nous concentrer entièrement, corps, âme et esprit, à la quête de l’unité et à la fusion. »

Comment se préparer à ce Moment Historique.

À Santa Fe, Carlos Barrios a insisté sur le caractère critique des années que nous allons traverser. « Nous sommes perturbés », a-t-il déclaré, « parce que nous réalisons que nous ne pouvons plus continuer à tricher. Notre planète sera soit renouvelée soit ravagée. C’est à chacun d’entre nous maintenant de s’éveiller et d’agir. Chacun a sa raison d’être ici-bas. Aucun d’entre nous n’est ici sans raison. Chaque être qui se trouve ici maintenant a une mission importante. C’est un moment difficile mais exceptionnel. Nous avons tous l’opportunité d’évoluer, mais nous devons être prêts à assumer ce moment de l’histoire ».

Carlos Barrios a offert un certain nombre de propositions pour aider les gens à rester équilibrés au cours des années qui viennent. « Les prophéties vont se réaliser », affirme-t-il, « l’attitude et le comportement de chacun détermineront leur degré de sévérité ou de douceur ».

Il nous faut désormais agir et élire pour nous représenter des personnes qui respectent la Terre et prennent des décisions politiques adaptées au degré d’urgence. La méditation et les pratiques spirituelles sont bonnes, mais l’action est tout aussi indispensable. Soyons clairs sur ce que nous sommes et sur notre relation à la Terre. Nous avons le droit de rester fidèles à nos traditions et à nos engagements. Et nous devons respecter nos différences tout en recherchant l’unité.

Mangez raisonnablement. La plupart des aliments sont dénaturés de manière subtile ou grossière. Faites attention à ce que vous mettez dans votre corps. Apprenez à préserver la nourriture et à conserver son énergie. Apprenez quelques bonnes techniques de respiration, de façon à avoir la maîtrise de votre souffle. Soyez clairs. Suivez une tradition qui ait des racines profondes. Peu importe la tradition que vous choisirez, votre cœur vous guidera, mais elle doit avoir des racines profondes.

Nous vivons dans un monde d’énergie. Une tâche importante en ce moment est d’apprendre à sentir et à voir l’énergie de chacun et de tout : les gens, les plantes, les animaux. Plus nous nous rapprochons du Monde du Cinquième Soleil et plus cela devient important, car il est associé avec l’élément de l’éther, le règne à travers lequel l’énergie vit et se diffuse… Allez dans les sites sacrés de la Terre pour prier pour la paix et le respect de la Terre. Respectez-la pour ce qu’elle vous donne : les aliments, les vêtements et les abris. Nous avons besoin de réactiver l’énergie de ces sites sacrés. C’est notre travail.

Selon la lecture du calendrier maya de Carlos Barrios, si la guerre éclate à la fin de l’année 2002 ou au début de l’année 2003, c’est terrible, mais pas catastrophique. Mais si elle arrive entre avril et novembre 2003, elle serait catastrophique, réellement épouvantable ! Elle pourrait entraîner éventuellement la mort des deux tiers de l’humanité. « Soyez actifs », a-t-il répété, « si nous sommes actifs, nous pouvons transformer la planète. Les Anciens nous observent pour voir ce qui se passe ».

Beaucoup parmi les Anciens Mayas et les Gardiens de la Connaissance pourraient être éliminés au cours des prochaines années. Dans cette première moitié de l’actuel Katun (une période de 20 ans) le côté de l’Ombre a beaucoup de pouvoir. Mais ce pouvoir disparaîtra dans 3 à 4 ans. Ce qui semble inarrangeable peut très rapidement changer. Des choses étonnantes sont sur le point de se produire.

Une technique simple et efficace de prière est d’allumer une bougie blanche ou bleu clair. Pensez un moment à la paix. Énoncez votre intention à la flamme et envoyez la lumière sur les dirigeants qui ont le pouvoir de faire la guerre ou la paix.

Nous avons tous du travail à faire.

Selon Carlos Barrios, si nous nous sommes incarnés dans cette période, c’est que nous avons un travail spirituel à accomplir pour rééquilibrer la planète.

Voici ses dernières paroles avant de quitter Santa Fe : « La plus grande sagesse est la simplicité. L’amour, le respect, la tolérance, le partage, la gratitude, le pardon, tout cela n’est ni difficile ni complexe. La véritable connaissance est gratuite. Elle est encodée dans votre ADN. Tout ce dont vous avez besoin est à l’intérieur de vous. De grands Enseignants l’ont dit depuis le commencement des temps : Trouvez votre cœur, et vous trouverez votre chemin ».

© Steven McFadden – Octobre 2002 – Article original en anglais.

Source originale (en anglais).

Source : http://www.urantia-gaia.info (en cas de copie, merci de respecter l’intégralité du texte et de citer la source)

A propos Le Passeur

Nomade sur le chemin...
Ce contenu a été publié dans 06- Tous les articles, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

124 Responses to Le monde ne s’arrêtera pas en 2012

  1. wendy33 dit :

    bonjour, a tous!!
    je suis une maman avec 4 enfants ma plu grand a 13 ans et elle et très inquiet que le 21 décembre et la fin de monde de fois il lui arrive de pas dormir la nuit.

    je ne sais pas vraiment quoi lui répondre car moi même j`a peur et je suis confuse avec toutes ses différents histoire ou version que`on écoute?

    que peut je lui dire pour la calmer ou nous calmer tous!!

    merci..

    • Le Passeur dit :

      Que voulez-vous que je vous dise ? Si vous êtes vous-même dans la peur et la confusion, comment voulez-vous aider votre fille à ne pas l’être ? Il n’y a pas de fin du monde prédite par qui que ce soit le 21 Décembre. Et encore moins par les mayas qui n’ont jamais dit ça non plus. Cessez d’écouter les ignorants et plus particulièrement, si vous voulez vraiment un conseil pour vous désintoxiquer de la peur, jetez votre télé. Pour le reste, vous avez largement de quoi lire ici qui vous expliquera ce que nous sommes en train de vivre et vers quel nouveau monde serein nous allons.

  2. Billie_Holiday420 dit :

    Vous auriez pu vous contenter de la dernière phrase 😉

  3. Lunesoleil dit :

    Voilà l’étude astrologique que j’ai faite sur ce fameux 21/12/2012

    Retransmission de l’article publié sur le Post en Novembre 2009

    Nous vivons dans un monde qui créer continuellement la peur , qui entretien le passé , on oubli de vivre au présent et condamne son futur . Comment voulez vous que notre société actuelle n’arrive pas à retrouver ses repères pour construire un monde meilleur . Lorsque on vous bombarde votre quotidien de drame de tout genre .
    Chez les astrologues c’est Pluton le faiseur de trouble comme ailleurs , les Médias créer l’illusion de la fin du Monde en 2012 .
    Mais que dit les astres ce jour du 21 Décembre 2012 , le Soleil en Capricorne s’applique à Pluton , (encore celui-là) en carré (aspect de tension) à Uranus symbole de coup de foudre , de rupture de catastrophe imminente …. en conjonction à la Lune qui en astrologie mondiale sert de déclencheur dans l’événement .
    Il peut très bien se produire ce jour là une sorte d’illumination intérieure après un choc de conscience d’une nouvelle qui vous tombe dessus . La fin d’un amour , le coup de foudre avec un homme divorcé , non libre . La rupture d’un contrat de travail . Vous perdez votre porte monnaie qui contenait 300€ ….. Il y a une multitude d’événement qui peut survenir ce jour là ….
    Mais si vous commencez à vivre dans la peur , vous augmentez ce phénomène autant sur un plan psychologique que sur le plan collective que vous alimentez qu’on appel ça un égrégore .
    Sur le plan karmique les Nœuds lunaires peuvent apportez un éclairage pour comprendre un conditionnement général .
    Le Nœud nord sera dans le signe du Scorpion qui génère à lui tout seul , une sorte de dépendance aux angoisses qui surgissent sur un plan cyclique . Des changements sur le plan de la conscience en se libérant de ce qui n’est plus conforme à nos aspirations .
    C’est le signe par excellence de la mutation qui passe par la destruction de l’ancien vers une renaissance sur tous les plans de l’être .
    Mars qui est le maître traditionnel du signe du Scorpion se trouvera ce 21/12/2012 dans le signe du Capricorne ou il a sa dignité la plus haute . Ce qui lui confère une action qui ne sera pas bloqué .
    La Peur qui préside il faut aller la rechercher à la racine de la cause et en astrologie karmique c’est la position du Nœud sud qui sera étudié .
    Le Nœud sud est l’axe opposé au nœuds nord qui se trouve en Scorpion et le Nœud sud en Taureau qui a pour maître Vénus le règne des Maya ?
    Dans cette carte du 21/12/2012 , Vénus se trouve en Sagittaire ce qui se trouve au loin dans le passé (puisque maître du Nœud sud , les acquis antérieurs en conjonction Mercure , la diffusion de l’information en opposition Jupiter / Lune noire ( ce dernier un point fictif qui n’en reste pas moins influent sur le plan psychologique .
    La conjonction Lune/Uranus fait le pont à cette opposition apporte avec lui un renouveau et un changement réformateur vers un progrès humain .
    L’axe des Nœuds lunaire dans l’axe Taureau/Scorpion suggère de réaliser un grand nettoyage en profondeur . L’on quitte se qui entrave à notre évolution pour s’investir d’une conscience plus en adéquation avec nos idéaux , nos objectifs de changement vont agir sur un plan intérieur et modifier dans le même élan l’extérieur .
    Pour bien comprendre ce qui est susceptible de changer dans votre vie , il faut se rappeler ce qui s’est produit lorsque le Nœuds nord était dans le signe du Scorpion de Février 1994 à Juillet 1995 et vous aurez un début de réponse
    Ce Nœud nord est encadré par Vénus/Saturne , Neptune conjoint Chiron et Jupiter en proie à la folie douce avec la lune noire . Tous ces facteurs astrologiques créer une sorte de dépendance psychologie , d’appréhension de quelque chose qu’on ne peut pas maitriser , mais aussi de carence sur le plan spirituel , de maturité absente ; de fragilité sociale , d’inquiétude par manque de repère . Tout ça génère du vide en soi qu’il nous faut remplir par des actes d’amour

    © Lunesoleil

  4. Dania dit :

    Marie-Christine,

    Oui, je suis quelqu’un de sensible (trop) et d’empathique, et beaucoup reste à faire pour atteindre la Maîtrise…
    Après la tempête qui s’est déchaînée en moi, le calme est revenu.
    Pardon de l’avoir exprimée ici.

    Quant à la notion de tout est à sa juste place dans le processus d’évolution, j’ai beaucoup de mal avec ça. Faut-il vraiment tant de souffrance ? L’histoire de l’humanité ne regorge-t-elle pas déjà d’énormes souffrances et tragédies ?
    Ma raison me dit : « méfiance, vigilance ». Mon coeur me dit : « vis, aime, crée! »
    Quoique les deux ne sont pas incompatibles…

    Belle soirée à tous,

    • Soleil Bleu dit :

      Bonjour Dania

      « Faut-il vraiment tant de souffrance ? L’histoire de l’humanité ne regorge-t-elle pas déjà d’énormes souffrances et tragédies ? »

      Il y a 2 jours, j’étais en pleine interrogation vis à vis de cette question, ou plutôt, je me disais que ma fréquence vibratoire ne me permettait pas encore de « voir » ni « répondre » paisiblement à celle-ci.
      J’ai alors choisi de ne pas mentaliser là dessus, et déposé la question sans réponse hors de la zone d’influence de mon égo, soit : J’ai accepté de l’oublier…
      Et ce matin en lisant ton post, je m’aperçois que la réponse est là !

      Je ne sais pas s’il « faut » que cette souffrance existe, mais ce qui semble certain c’est que c’est « nous » et personne d’autre, qui l’avons non seulement rendue possible, mais surtout qui continuerons à l’alimenter tant que nous ne prenons pas conscience qu’elle n’est que l’expression condensée et visible de nos propres petites ou grandes colères/souffrances contenues dans nos pensées individuelles.

      Je ne crois pas que poser une action en « contre » ou en « pour » un élément quel qu’il soit, fournisse une réponse judicieuse à sa transformation. Cette demande, qu’elle soit noble ou pas aux yeux de nos valeurs, continue et persiste à affirmer notre position duelle, renforçant un peu plus et à notre insu notre « séparation » d’avec les autres alors que tout en nous aspire à l’esprit unifié.

      « Vouloir » sépare inéxorablement l’objet de la quête d’avec celui qui l’émêt puisque la pensée et donc le temps s’est introduit entre ce qui « est » et « Soi » pour donner vie à un « je » qui le refuse. Ainsi naît le jeu de la dualité.
      Il n’y a qu’une seule manière je crois de servir la paix et mettre ainsi fin aux injustices que moi/toi/nous perpétrons dans ce monde, c’est d’être d’abord conscients de notre responsabilité individuelle dans leur avènement, savoir ensuite se pardonner la rupture que nous opérons par moments d’avec cette conscience, parvenir ainsi à s’aimer Soi, pour s’appliquer ensuite à ÊTRE, et non cultiver, la chose à laquelle nous aspirons.

      Je crois qu' »ÊTRE » est simultanément un merveilleux diffuseur pour les autres, de l’essence même qui le caractérise, mais notre mental/égo n’a aucun intérêt à ce qu’on s’en souvienne et pour cela il sait user de tous les subterfuges, y compris celui de nous piéger par nos propres sentiments, qui semblent traduire en apparence nos valeurs les plus élevées. Ah il est doué le bougre pour nous retourner comme une crêpe dans notre « volonté » de s’aligner sur une fréquence plus belle et plus juste pour les autres !
      On en oublierait presque d’agir envers Soi…..heuuuu….. pour faire dans le vrai…. on oublie du coup le seul vrai travail productif qui serait d’agir en/vers Soi.

      « ÊTRE ou ne pas ÊTRE ? là est la question (et aussi la réponse) ! » ben ! j’crois bien qu’il avait raison l’monsieur !

  5. Francis Jalain dit :

    Au sujet de la fin du monde en 2012 ! Ma croyance personnelle va vers ce texte :

    Nous nous sommes posé la question de savoir pourquoi était véhiculée l’idée de fin du monde pour le 21 décembre 2012. Tout d’abord nous avons cru qu’il s’agissait d’une date issue du calendrier Maya. Manque de chance, la fin du calendrier Maya se situe le 28 octobre 2011. En somme, nous vivons déjà la nouvelle ère. Le 21 décembre 2012 correspond au solstice d’hiver, soit la nuit la plus longue de l’année. C’est une symbolique d’initié qui n’a rien à voir avec les Maya. Alors pourquoi cette date ?

    Au lieu de rechercher des raisons ésotériques, il faut en revenir à plus de pragmatisme. Nous avions évoqué dans Morphéus l’usurpation en 1913 de la souveraineté monétaire US par le cartel bancaire. Fut établi alors un bail de 99 ans, qui remettait le destin de la Réserve Fédérale américaine entre les mains de ces faux-monnayeurs. Or, l’échéance de ce bail se termine le 22 décembre 2012. En clair, le 21 décembre 2012 quand minuit aura sonné, ce sera la fin du monde pour le cartel bancaire privé. Soit il aura mis en place un système mondialisé de contrôle total de la monnaie au-dessus de toutes les banques centrales (type BRI), soit il perdra le contrôle total, libérant enfin la souveraineté monétaire des peuples.

    On peut comprendre que des banques à coût de milliards de dollars, lancent des films et séries hollywoodiennes de fin du monde. Sans doute pour rappeler à leurs agents du Nouvel Ordre Mondial que tout peut être perdu le 21 décembre 2012, s’ils ne font pas leur besogne.

    Frédéric Morin

    • alain thomas dit :

      Francis, votre information est bouleversante.
      Je savais que la FED était une organisation privée qui fait tourner la planche à billets des étasuniens sans limitation, en prêtant le papier monnaie qu’ils fabriquent pour les Etats-Unis en échange d’un intérêt. Je savais que ces gens-là ont mis en place en Grèce, en Italie et à la BCE des personnes qu’ils maîtrisent parce qu’ils sont tous des anciers banquiers de Goldman Sachs (banque d’affaires privée étasunienne) mais je ne savais pas qu’ils n’étaient que titulaires d’un bail amphythéotiqie (99 ans).
      Le fait que ce bail se termine le 21 décembre 2012 est tout à fait remarquable car la date du 21 décembre 2012 n’est pas anodine dans le calendrier maya. Certes, le calendrier s’arrête le 28 octobre 2011 mais tous les spécialistes savent qu’une fenêtre de temps est commencée depuis cette date dont on ne maîtrise pas bien la limite.
      Parce que si nous savions les choses, franchement, le jeu n’aurait pas de sens. Par contre nous avons des indices et celui que vous émettez est tout à fait extraordinaire.
      Nous savons maintenant que le système monétaire international est condamné mais nous ne savons pas quand et comment. Nous savons que les Etats-Unis d’Amérique sont dans une situation économique catastrophique mais nous savons aussi que leur politique est volontariste car ce pays maîtrise tout, notamment la haute technologie et l’armement.
      Nous savons que Goldman Sachs a mis la Grèce à terre en spéculant sur sa faillite. Le peuple grec voit actuellement ses enfants tomber d’inanition par manque de nourriture aussi bien dans les écoles qu’à la maison.
      Nous savons qu’en Syrie, l’histoire est manipulée de toutes pièces (comme en Libye) et que des mercenaires d’Al Qaïda (CIA) se sont infiltrés sous le couvert de nations occidentales (Etats-Unis, Royaume-Uni, France) pour faire croire que c’est le pouvoir en place qui tue son propre peuple (absurde) (un colonel français a été fait prisonnier dernièrement).
      Nous savons que les réserves d’énergie (pétrole) ne peuvent plus satisfaire à la demande au point que les prédateurs occidentaux que nous sommes font pression sur les pays africains et moyen-orientaux pour puiser dans leur sol au point de les affamer encore plus et extraire ce que nous appellons la « richesse » mais surtout pour satisfaire à la préservation de nos privilèges.
      Nous savons que les tours du WTC ne sont pas tombées par hasard et que cela a permis d’entrer en Irak comme si demain l’Iran entrait en France.
      Nous savons que l’endettement des Etats est tel qu’ils ne pourront jamais rembourser leurs dettes mais qu’ils doivent respecter les échéances de remboursement des intérêts sinon les « familles » seraient menacées et ça, ce n’est pas « supportable » pour elles.
      Nous savons que quelques « familles » dans le monde tiennent dans leurs mains ce dernier et qu’elles feront tout pour conserver leurs prérogatives.
      Nous savons que le peuple de la terre a de plus en plus de mal à se nourrir correctement et que le fossé se creuse entre ceux qui engrangent et ceux qui souffrent.
      Nous savons que la redistribution est un principe simple :
      Quand un footballeur comme Anelka signe pour 400.000 euros par semaine en Chine, il reçoit l’argent en circulation. Or, cet argent en circulation, même s’il est fabriqué virtuellement, est en circulation. Cela signifie qu’une partie de l’argent en circulation est pris pour payer le salaire hebdomadaire d’Anelka, ce qui réduit la part restante à distribuer aux autres. Ici, je veux dire que si Anelka accepte de recevoir cet argent, il contribue inconsciemment à l’expansion du nombre d’êtres humains dans le monde qui n’ont plus accès à la nourriture.
      Le monde doit se réveiller.
      Le monde se réveille mais cela ne suffit pas.
      Le monde doit se révolter pour permettre à ses enfants de ne pas mourir de faim.
      On ne peut pas laisser les enfants de la terre mourir de faim.
      Nous devons nous révolter mais pacifiquement.
      Nous devons nous révolter pacifiquement mais en très grand nombre.
      Le fait de savoir que la FED, au 21 décembre 2012, n’aura plus de pouvoir si rien n’a été fait pour reconduire son bail est une formidable raison de descendre dans la rue car comme le dit Francis :
      « Soit il aura mis en place un système mondialisé de contrôle total de la monnaie au-dessus de toutes les banques centrales (type BRI), soit il perdra le contrôle total, libérant enfin la souveraineté monétaire des peuples. »
      Pourquoi ce fait ne serait-il pas le détonateur du nouveau monde qui arrive ?
      Pourquoi resterions-nous dans nos baskets sans bouger sous prétexte de « pensées positives » alors que nous avons la possibilité dès maintenant de réveiller le monde ?
      L’information de Francis est une Révélation.
      Certes, nous pouvons spéculer sur le fait de « laisser faire » mais dans le doute, diffusons au moins cette information en restant vigilants !
      Fraternellement.

  6. marie christine dit :

    Dania, je comprends ta révolte. Cela prouve que tu es sensible au malheur des autres .
    Quand on dit que tout est à sa place, ça ne veut pas dire que tout est bien . Ca veut dire que tout est à sa place dans le processus évolutif . Tout se passe comme ça doit se passer pour être réveillé et changé .

  7. elba dit :

    Je reviens pour vous dire que je vous ai tous lus, et que je vous remercie de vos commentaires. Je partage cette peine que j’ai de voir la Grêce être le théatre de ce que j’appellerais ‘un essai’ de la part des z’élites (qui mettent beaucoup de zèle à détruire pas mal de gouvernements) « essai » qui sera déterminant comme le dit Alain Thomas, pour la suite dans les gouvernements espagnols, italiens, français… en gros, destruction de l’Europe, quoi.
    Je veux continuer à être optimiste : je me dis que peut-être cette situation (difficultés financières, sociales…) nous sera bénéfique, dans le sens où nous trouverons enfin (toute la population) le vrai sens de la vie, qui n’est pas l’argent que l’on peut amasser, ni la « propriété » que l’on peut vouloir de quoi que ce soit sur la terre, mais le partage et l’entr’aide.
    Mais je me dis également que nous nous devons de réagir tous ensemble.
    Je ne pense pas non plus voter.

    Pour ce qui est d’une rencontre, why not ? Je pense que si elle a lieu d’être, elle se fera…
    J’habite en Vendée.

    Amitié à tous et toutes.
    elbadimrof(chez)live.fr

  8. Doud dit :

    Bonjours à tous

    Passeur J’ai trouvé un livre PDF Parlant de nos vrais origines je vous donne l’adresse.
    ISIS blue nebadonia La Nouvelle Alliance
    http://www.lepouvoirmondial.com/media/02/01/1043381862.pdf
    Le titre: La Guérison de l’humanité . ce livre fait le lien entre ce que vous dites dans votre site Urantia Gaïa est Monique Mathieu  » Du ciel à la Terre ».

    Amour Paix Sérénité.

    • Salvia dit :

      cher Passeur,
      as-tu lu ce qui se dit sur le lien proposé par Doud? Et si oui, qu’en penses-tu?
      J’ai parcouru quelques pages de ce livre. Puis j’ai encore un peu survolé la suite. C’est un vrai pavé, plus de 500 pages! Si c’est vrai ce qui y est écrit alors je me fais toute petite et rentre dans mon trou de souris…!
      Ma réaction n’est peut-être pas à publier.

      • Le Passeur dit :

        Non je n’ai pas eu le temps de regarder de quoi il s’agissait. De toutes manières, tout ce qui peut entraîner des peurs est involutif et à délaisser.

      • Doud dit :

        Bonjour Salvia
        Désolé d’avoir provoqué cette, peur loin de moi cette idée .
        acceptes mes excuses .

        Amour Paix Sérénité.

        • Salvia dit :

          merci Doud de m’avoir répondu. Et tu n’as vraiment pas besoin de t’excuser, tout cela n’est pas à prendre personnellement…
          En fait, ayant écrit un peu à la hâte mon commentaire, après avoir parcouru quelques passages, ces paroles ne m’ont pas fait peur, loin de là. Je me suis simplement dit: « encore! » Quel amalgame d’un tas de choses dont certaines sont vraies, d’autres fausses, et tout cela mélangé à beaucoup d’ego de façon plus ou moins adroite. Et le tout plus ou moins invérifiable. Là, ou on y croit, ou on change de direction. Je trouve cette littérature inintéressante et une perte de temps. En tous les cas elle ne m’apporte aucune bonne nourriture.

          • elba dit :

            Salvia, j’ai survolé ce livre, comme toi. Peut-être que je devrais le lire en entier pour me faire une opinion plus fiable que celle que j’en ai. Mais en fait, je trouve ça plutôt confus et comme ça m’embrouille les idées, je vais laisser tomber, je crois.
            Amitié. 🙂

    • Bubulles ( Nada ) dit :

      Dans ce pdf, p181 : ses propos sur la France.
      J’ai cette idée que plusieurs focus new-âge sont en train de partager de plus en plus leurs pensées sur la France.
      Peut-être, cette élection de 2012 est très spéciale.
      N.Sarkosky semblait épuisé hier soir en annonçant sa candidature. Comme s’il ne le voulait pas ! Quinquenat prévu trop pénible ou certitude que l’UMP ne sera pas choisie ?
      F.Hollande semblait lui trop, trop sûr de lui !
      A lire vos commentaires et la décision de ne pas voter cette année ( ma décision aussi), est-ce parce que nous n’avons pas à nous mêler de ces jeux de  » plus menteur que moi, je meurs » ?
      Blue parle de contrat d’âme avec ce qui est nommée « la loge noire »…
      Etonnant, car à une élection précédente, j’avais rêvé cette scène : J-P C. signait un papier avec autour de lui des hommes en capuches noires ????

      Je précise que depuis que Blue existe, je n’adhère pas à ce qu’elle dit.
      Aujourd’hui, pour m’occuper, je lis en diagonale son livre, qui me semble être sa compilation de documents existants, adaptée à son histoire.
      Il y a cette idée fixe du couple solaire.
      Or, depuis quelques temps, on parle plus de son propre couple : soi amoureux de soi.

      Je retiens aussi ses propos sur le 13 ème crâne de cristal: il serait dans une pyramide atlante au fond de la mer, et sera activé par un couple vivant l’amour pur.
      Evidemment, c’est son couple solaire.

      • Le Passeur dit :

        Toujours avoir beaucoup de discernement. J’ai zyeuté en diagonale quelques passages et j’y flaire aussi pas mal d’ego en vadrouille.

      • Relience dit :

        C’est intéressant. J’étais tombé sur une station de radio où ils parlait justement de la planète saturne et de ses trois anneaux via mars, qu’il serait jumaux d’un lien de deux pour accéder à des 3 dans le 4…

        La pair amoureuse, jumelle sur le plan célèste c’est à dire en dedans soi serait de nature unique. Indépendante. L’accès à l’éternité de l’être étherique en fait.

        Et le 3 avec le 5, donc la 3D en 5D, serait l’aboutissement de l’infini avec le chiffre 8, si on le met à l’horrizontale, il donne le symbole de l’infini.

        Donc on tourne un peu en rond en se répétant sous différente forme. Le fond est identique. On est un.

        Merci, ça me permet de retrouver mon milieu de l’entre deux. Le jumaux est très révélateur de l’amour amoureux sur ce plan de réalité actuel autant duel qu’unitaire. On est tous relié. Pas besoin de bouger. Remonter dans le temps c’est vivre l’intemporalité des réalité tempéré indépendant. C’est se relié à sa profondeur, la terre du milieu : La conscience s’active en point coordinnaux via cet aspet là aussi oui.

        Simpa.

  9. Dania dit :

    Merci pour cette piste à explorer Passeur. Merci

  10. Dania dit :

    Vous avez raison Passeur. Je suis envahie par la colère et c’est à moi seule de gérer cette colère.
    Trop d’incompréhensions, trop de contradictions, trop de filtres dans mon univers… les digues cèdent…
    Bien à vous,

    • Le Passeur dit :

      Le colère est bien compréhensible mais justement c’est un outil très parlant en ceci qu’il est assez facile de remonter à sa source. Restez dans cette colère un moment et identifiez le sentiment (souvent d’injustice) précis qui la suscite. Si c’est une injustice, ne vous contentez pas de ça, remontez plus loin à la source, identifiez celle que vous n’avez pas acceptée et acceptez-là, comprenez-là, puis laissez-là partir. L’injustice est une émotion de souffrance que nous vécu et revécu tout au longs de plusieurs de nos vies sur cette Terre. Cette émotion est profondément enracinée et filtre encore nos attitudes tant qu’on n’a pas pris la mesure du jeu que nous avons bien voulu jouer ici-bas. je sais que c’est difficile à accepter tant que ces filtres émotionnels sont là, mais aussi cruel qu’il puisse parfois paraître, c’est un jeu, une illusion bâtie, un laboratoire d’expériences. Et tout le sens de cette vie présente et d’en prendre la mesure et de s’en extirper pour montrer ainsi le chemin à ceux qui suivent de près.

      • waterbreathing dit :

        bien du mal à laisser partir un sentiment d’injustice pour ma part. pour ensuite aller me ranger aux rangs de qui s’en tiennent à un bout ou à un autre ?Même si à penser vies passées, ou vies alternatives, ou vies parallèles(pourquoi parler de vies précédentes, ou antérieures pour des vies qui se joueraient en même temps que celle ci, comme ce que j’ai lu) je l’aurais déjà fait, même si je l’ai surement déjà fait.. c’est précisément quelque chose dont je n’arrive à me détacher, croyant plus ou moins que cela entrainera une indifférence morbide à certains actes, evènements, comme si je ne voulais pas di tout intégrer la possibilité de cs derniers en moi.

    • freespirit dit :

      Bonjour Dania,
      Tu n’es pas responsable de ce qui arrive. C’est l’ensemble des pensées négatives de l’humanité qui a engendré ce qui arrive. Et ce n’est que le début d’un processus de nettoyage qui se met en place.
      Il faut relativiser car nous sommes avant tout une énergie. Nous ne mouront pas (nous changeons de forme).
      En ayant de mauvais sentiments tu vas baisser ton niveau d’énergie et tu risques de sombrer dans la maladie.
      Et puis les événements ne sont-ils pas manipulés pour nous amener à la guerre civile ? N’y a-t-il pas eu assez de destruction ?

      http://www.youtube.com/watch?v=r_YOG3jMlV4

  11. Dania dit :

    Cette remarque ne t’était pas destinée en particulier Salvia. Dsl de m’être mal exprimée. C’était une réaction de colère face à ce qui se passe en ce moment en Grèce, aux USA, en d’autres lieux sur notre Planète et l’attitude de « zénitude » qu’on est censé adopter en toutes circonstances. Il s’agit de nos FRERES ET DE NOS SOEURS !

    Je voudrais reprendre un commentaire du Passeur :
    « Je ne crois pas vraiment que nos choix d’être humain en cette période puissent avoir la moindre résonance avec les hommes qui ont voulu jusqu’à présent le pouvoir sous toutes ses formes. Cette énergie-là disparaît et il ne sert à rien d’alimenter son moulin ».

    Ca signifie quoi au juste ? Que nos choix de mode de vie (consommation, environnement, nutrition par exemple) n’ont aucune importance et sont parfaitement inutiles de toute façon ?!
    Que toute action, toute forme de résistance à l’écrasement des peuples déjà en marche n’a pas la moindre utilité ?!?
    N’est-ce pas faire injure à nos aînés qui se sont levés pour résister à l’occupation nazie ? Et ce n’est qu’un exemple.

    Que proposez-vous Passeur ? Une attitude d’acceptation totale face à la tragédie humaine qui est en cours et qui je le crains va s’étendre sur tous les continents ?! Ne serait-ce pas là le meilleur moyen pour l’Elite Mondialiste d’aller au bout de leurs sombres projets ?!?

    Je déteste faire du catastrophisme mais ces derniers jours, j’ai le sentiment qu’un autre voile s’est levé et je ressens dans tout mon être une urgence à agir!!!

    Franchement, je m’interroge sur le message d’Amour et de « tout est parfaitement à sa place » véhiculé par le mouvement NEW AGE et sur ce site… Si nous sommes INCARNES ici-bas, c’est parce que nous avons, je pense, un rôle à jouer dans cette dimension 3 D. Il ne suffit pas d’émettre des pensées positives pour faire advenir le Nouveau Monde auquel nous aspirons tous de tout notre coeur!

    Que vaut la VIE sans FRATERNITE, SOLIDARITE ET COMPASSION ?!

    • Le Passeur dit :

      J’ai passé beaucoup de temps à dire ici justement que nous sommes responsables de nos pensées, de nos paroles et de nos actes, ainsi qu’à expliquer l’importance du pardon et ce qu’était la pure compassion, hors des filtres de nos propres souffrances, je ne vais pas recommencer dans les commentaires et je pense que vous vous emballez un peu et dépassez largement le cadre de mes propos. Quand je dis que tout est toujours à sa place, ça ne veut pas dire que tout est figé. Au contraire, tout est toujours en mouvement et doit trouver sa fluidité.

    • Martine dit :

      Ta colère est complètement justifièe.
      Mais tout le monde aujourd’hui est en colère.
      C’est la seule réponse que les êtres humains semblent avoir trouvés pour résoudre leur problèmes.
      La planète croule sous notre colère et on lui en rajoute encore des tonnes chaque jour.

      Je ne suis plus en colère parce que c’est une énergie trop difficile à maîtriser mais j’ai simplement choisi d’être triste et pas d’accord et je pose les actes justes que mon intuition me propose de poser.

    • Salvia dit :

      Dania, tu ne t’es pas mal exprimée, et moi j’ai parlé un peu vivement, je te demande pardon pour cela.
      Je me suis exprimée évidemment en mon nom, mais également en pensant à beaucoup de mes connaissances qui agissent sans faire de bruit et cherchent à être le plus efficaces possible pour que demain soit un monde meilleur. Si nous préférons évoquer la beauté, si nous essayons d’avoir des pensées positives malgré nos difficultés au quotidien, c’est que nous préférons utiliser notre énergie pour construire, et non alimenter par nos peurs et nos colères ce qui est appelé à disparaître.

    • Lucie dit :

      Est-il besoin de colère pour éprouver fraternité, solidarité, compassion ? Je ne comprends pas la logique ?

      • Relience dit :

        Non, on en a pas besoin. Mais le besoin de ressentir sa colère est important afin de sentir la blessure qui s’y cache. Je le vis. Ce n’est pas facile. Mais, j’apprend à accepter, ainsi, en assument l’entière responsabilité de ma blessure, je peux aider les gens sans débordé. Bien que réscement j’ai débordé et ça à été sous influance. Mais autant de ma volonté à vouloire me prouver que j’avais une valeur quelconque par sentiment totalement inverste car je n’avais pas confiance en moi. Et je crois qu’à ce niveau d’intensité actuel, l’être ne souhaite plus avoir confiance, il souhaite juste être en accord dans tout le corps. Je sens que c’est ça le lâché prise. Et oui, Passeur est dans le vrai, tout comme Martine et tout les articles exposé ici. Parce qu’être dans le vrai, c’est peut être agir en dedans soi en étant juste soi-même sans ses mécanisme hélas habituel qui nous faut apprendre à déjouer progressivement. Et là, je dis tout ça mais je sais quel est la blessure derrière, en fait, c’est la vanité mêlé au sentiment d’infériorité… Parce que je rentre dans ce jeux de dialogue… Mais de qui je me moque ?! Voilà.

    • alain thomas dit :

      Dania vous avez une saine colère pour ne pas dire sainte.
      Je ne crois pas qu’il faille dicter une attitude particulière devant la tragédie humaine.
      Chacun fait selon ce à quoi il aspire.
      Je pense que si nous pouvions nous trouver au coeur des événements, je veux parler de la Syrie, de la Libye, de l’Afghganistan, l’Egypte, les Etats-Unis, les réserves indiennes d’Amazonie ou d’Arizona, les zones de non-droit, les trottoirs de Manille ou de Calcutta, nous ferions une expérience humaine.
      Nous sommes des êtres spirituels qui faisons des expériences humaines.
      Chacun a son parcours.
      Peut-être que pour certains, le regard posé sur la souffrance de l’autre a plus d’importance que l’amour et la lumière posés sur soi.
      Des ermites vivent toute une vie dans une grotte, d’autres dans un monastère, d’autres ont à peine le temps d’ouvrir les yeux qu’ils meurent de faim dans la corne de l’Afrique.
      Pouvons-nous imaginer vivre des instants totalement différents de ceux que nous avons l’habitude de vivre ?
      Et si nous nous trouvions au coeur des événements, pouvons-nous préjuger de notre attitude face à la tragédie humaine en « live » ?

  12. Alix dit :

    Bsr, je suis née le 31.12 et j ai déménagé ce dernier 27 décembre dans une nouvelle région qui me correspond. J avais 3 jours pour m’inscrire sur les listes dans ma nouvelle ville. C’est bon pour moi de lire votre choix car m est venu comme une évidence que je ne voterai pas cette année. Moi qui est TJS voté ! Je me suis dit que je ne cautionnais plus une situation où les dés étaient pipés ! et je me suis sentie libre ! Waoouh ! Quel bonheur.

    Merci passeur de ce beau texte, si nourissant.

    Une douce pensée du coeur à tous et toutes.

  13. Dania dit :

    Bonsoir Salvia, Bonsoir à tous,

    Certes, nous aspirons tous à ce nouveau monde mais chacun a sa propre perception de ce qu’il convient ou non de faire.
    Il est clair aussi que nos points de vue divergent beaucoup et que pour ma part, je ne peux me contenter de quelques méditations et regarder l’ancien monde s’effrondrer sans froncer le sourcil !

    Et dire que tout va bien et que tout est à sa juste place, là, je peux pas!!!

    • Salvia dit :

      Et qui est-ce qui te dis que je regarde l’ancien monde s’effondrer en croisant simplement les bras ou en fronçant le sourcil?
      Le troisième accord toltèque dit: « Ne faites pas de suppositions ». A méditer!…:-)

    • Martine dit :

      le chaos a trouvé la place que nous avons choisi de lui attribué .
      Il a pris l’exacte place que lui a donné la conséquence de nos actes et attitudes conscients et inconscients. Il est donc à sa juste place.

  14. marina dit :

    Que penser de cet article????

  15. louisetta dit :

    Allez, un petit rayon de soleil léger…

    En ce jour de Saint Valentin, et même si c’est une fête commerciale, j’en utilise le prétexte pour rappeler combien le couple peut être un outil puissant de transformation et de travail sur soi, et combien un homme et une femme en harmonie peuvent rayonner parmi leur entourage! C’est ce que je vous souhaite à tous qui lisez ces lignes! (paroles de femme Balance^^) Bonne journée !

  16. alain thomas dit :

    Nous avons tous une mission pour laquelle nous avons choisi de nous incarner. Il n’y en a aucune meilleure qu’une autre. Elles participent toutes de la synchronisation, de l’harmonisation, de la dissipation sous forme spiralaire de l’évolution spirituelle de l’humanité.
    Il y a des énergies positives, négatives, les unes passant du positif au négatif et inversement, il y a des énergies actives, d’autres passives, il y a surtout des énergies complémentaires et ce blog n’échappe pas à la règle.
    Le Christ s’est mis en colère avec les marchands du temple.
    Le Dalaï-lama s’est mis en colère avec les moines Shugden.
    Nous pouvons interagir activement et/ou passivement.
    L’intention et l’aspiration à l’amour, la motivation, l’esprit d’éveil, le coeur, sont des mots « clé » de notre évolution.

    • freespirit dit :

      bonjour,
      Tu dis que « nous avons tous une mission pour laquelle nous avons choisi de nous incarner » et bien personnellement je ne me souviens pas de ma mission. Comment s’en souvenir ?

      • Béa dit :

        Ta mission est peut-être d’être simplement toi dans l’éternel présent !

        C’est l’égo qui pose sans cesse des questions pour nous voler à l’instant.Comme je me dis souvent : la vie ne donne plus qu’à ceux qui sont déjà pleins de « ce qui est » !

        S’abandonner en confiance,lâcher-prise permet de se reconnecter avec le Soi et d’entendre,à chaque pas, sa sage guidance.

        C’est tout ce que je te souhaite freespirit (esprit libre !),à toi et à chacuns d’entre nous car je crois que notre mission est de mettre en pratique ce que les sages nous enseignent depuis longtemps afin de créer le monde auquel nous aspirons tant…

        • freespirit dit :

          En effet je pose beaucoup de questions car j’aime comprendre, j’aime apprendre, j’aime évoluer. J’ai encore du travail à faire car pour lâcher prise il faut que j’arrête de me poser des questions.

      • Salvia dit :

        Les uns s’en souviennent, les autres pas. Peut-être que la mission de certains est de ne pas se souvenir de leur mission…
        Si je connaissais ma mission, si mission il y a, je me demande si cela ne serait pas un handicap pour moi. Car je pourrais me dire « voilà ma mission » et me planter complètement. Personnellement, à tors ou à raison, je préfère ne pas me poser ce genre de question.
        Par contre, que mon incarnation présente ait un sens, cela j’en suis convaincue depuis très longtemps. Mais cela n’a rien à voir avec l’idée d’une quelconque mission que j’aurais à accomplir.

      • Martine dit :

        Notre mission première est de réapprendre à nous AIMER pour aimer l’humanité

        • freespirit dit :

          oui.
          et comme cela est expliqué dans les articles du passeur, notre raison d’Etre est de nous éveiller.
          Il faut réveiller la parcelle divine qui dort au centre du mental agité.

          • alain thomas dit :

            Voilà une belle mission.
            Et pour réveiller la parcelle divine qui dort au centre du mental agité, il faut se connecter au coeur… par l’amour… l’amour.

      • louisetta dit :

        Freespirit,

        Il arrive qu’on l’a trouve lorsqu’on se demande simplement ce qu’on adore faire et qui nous transporte corps et âme.
        La première fois que je me suis posée la question, la première pensée qui m’est apparu est « Danser, et exprimer la Beauté et la Légèreté par tous les moyens »
        J’adore danser, et chanter, et rien qu’y penser me donne beaucoup d’énergie. En étudiante classique, je fais du baby babysitting souvent, et les enfants en bas âges adorent qu’on leur chantent des berceuses le soir, souvent ils me regardent avec des grands yeux, m’écoutent religieusement, et en redemandent^^ C’est vraiment agréable de donner ainsi.

        Un autre de mes amies lorsque je lui ai posé la question, m’a répondu « soigner les animaux » et en effet elle suit une formation pour la podologie naturelle des chevaux, qui leur permet de retrouver des sabots naturels sans ferrage.
        (C’est une méthode alternative encore peu connue, mais je suis certaine que ce genre de chose représente l’avenir, et je l’encourage de tout mon cœur)
        Peut être que ça va t’inspirer! Chacun peut trouver ses mots clés. (Et ça fait plaisir que tu aies apprécié mon « rayon de soleil ») Bonne soirée!

        • freespirit dit :

          Les passions qui nous transportent corps et âme.
          Les passions n’ont pas vraiment d’explications: on aime ça et c’est ainsi. Peut-être y a-t-il un lien avec des vies antérieures ?

    • Béa dit :

      Je suis d’accord avec toi Alain-Thomas,il faut de tout pour faire un monde !

      Ce qui est important c’est d’assembler les apparents opposés pour en faire d’harmonieuses complémentarités,sortir de la dualité et tendre vers l’unité, ôter cette facheuse tendance à tout séparer par nos jugements erronés et nos prétentions de savoir.

      Il n’y a pas de « bons » comportements,il n’y a que ceux qui expriment fidèlement qui l’on est dans l’éternel présent.

  17. Salvia dit :

    Je viens de survoler un peu en diagonale les échanges concernant cet article. Voici ma petite contribution de pensées: se rencontrer physiquement? Pourquoi? Est-ce que les liens que nous tissons à travers nos écrits ici-même ne sont pas de vrais liens? Bien plus qu’une simple rencontre faite pour … pour quoi au juste? Se rassurer? Se réchauffer les uns les autres?
    Mais toutes nos paroles échangées ici ne nous aident-elles pas justement à nous sentir moins seul?
    Moi je vois de plus en plus de liens se tisser, une toile qui grandit de jour en jour. Dans la solitude dans laquelle je vis au quotidien, je me sens de plus en plus reliée à vous, à toutes ces bonnes volontés, aux coups de gueule aussi, toutes nos expressions reflétant nos quêtes multiples mais qui tendent toutes vers le même but: un nouveau monde!
    Et les personnes que nous côtoyons et qui semblent enfermées dans leur peurs matérielles, que savons-nous de ce qui se passe vraiment en elles? Ne nous laissons pas troubler par leur apparence de refus, et continuons notre travail en toute simplicité et en toute confiance. Il ne faut pas nous laisser désarçonner, ce serait la victoire pour l’Ombre, alors que nous essayons d’être des points de Lumière.
    Voilà où la lecture des articles du site du Passeur, au fil des mois, m’a permise d’arriver à ce jour. Certaines personnes auxquelles j’ai transmis l’adresse du site me remercient chaleureusement, d’autres disent que c’est trop compliqué pour elles. Ce n’est pas grave, ce n’est pas à nous de décider quand ce sera compréhensible pour elles. Elles s’éveilleront le jour où ce sera bon pour elles. Il me semble que nous pouvons (devons…) transmettre, redonner ce que nous avons reçu, sans restriction, mais également sans attendre de résultat, car le résultat ne nous appartient pas. Nous n’avons pas à convaincre mais à « ETRE » …

    • clamande dit :

      Bonjour Salvia,

      Tes remarques sont justes mais je pense simplement que nous ne sommes pas fait non plus pour vivre chacun dans notre coin. Une vrai rencontre est toujours mieux qu’une rencontre virtuelle même si il est vrai que nous tissons des liens fort au fur et à mesure à travers les commentaires de ce site et que nous nous sentons moins seul. Peut-être que ça suffit aujourd’hui. Lorsque nous saurons aller à notre propre rencontre en toute sincérité alors nous pourrons aller vers les autres avec cette même sincérité et nous pourrons commencer à créer ensemble. Nous avons besoin des uns et des autres. Nous ne ferons pas un nouveau monde chacun dans notre coin (quoi que !) mais il faudra bien nous rencontrer pour le mettre en route, pour nous soutenir (physiquement)… Mais je comprends que pour certain c’est prématuré de se rencontrer. L’idée de l’adresse électronique par le Passeur est une bonne idée. On pourrait aussi se communiquer un signe distinctif lorsque le moment sera venu car une rencontre au hasard dans la rue pourrait être une belle rencontre…
      Il y a 10 ans de cela, j’étais dans un restaurant au Laos avec mon futur mari et mes beaux-parents et on parlait de refaire le monde comme tous le monde l’a déjà fait. Mes idées était très utopistes : une vie sans argent possible, se faire confiance, chacun fait le métier qu’il veut quand il veut (après formation par celui qui connait le métier mais qui veut découvrir autre chose), tout simplement car il en a envie et qu’il y a temporairement ce besoin à ce moment-là. La vie s’organiserait d’elle-même… J’ai beaucoup fait sourire… J’y croyais. Mais moi seulement. Et mon beau père a décidé d’appeler « mon » monde Utopia. Aujourd’hui, je sens que ce monde est possible car nous sommes plusieurs à l’entrevoir. Il faut atteindre la masse critique qui fera tout basculer car plus on est nombreux et plus notre pensée aura du pouvoir. Moi, je suis dans l’Isère.

      • Salvia dit :

        Bonjour Clamande, et merci de ta réponse.
        Nous avons chacune et chacun notre sensibilité propre et il est naturel de vouloir se retrouver suivant sa sensibilité. Les uns ont besoin de se retrouver physiquement comme tu dis, d’autres, et j’en suis, participent de façon plus solitaire, tout en étant en communication avec beaucoup de personnes.
        Il y en a qui offrent un bouquet de roses, d’autres un bouquet de fleurs multiples. L’important n’est-il pas l’intention qui est derrière le geste? … ceci en tant que petit clin d’oeil au commentaire de Louisetta !

  18. fredus dit :

    Les proverbes sont comme des images, Ils valent mille mots. Simples, efficaces et révélateurs sans grand discours. Je n’ai jamais voté précisément grâce à l’un d’eux :

    « Le changement de chef fait la joie des sots »

    L’élite, perchée jusque à ce jour sur sa montagne avait le pouvoir de « couper » toutes les têtes qui dépassaient du brouillard mais aujourd’hui le brouillard monte inexorablement…
    Patience et confiance, chacun et chaque chose est à sa place.

    Bonne journée.

  19. Relience dit :

    Pour résumer, ce concentrer sur le bon. Apprendre à aimer ce qui nous fait du bien. Aller en profondeur. Rester ouvert à l’émotion présente dans le corps. Le cœur éveil les rayons pour se répandre dans toutes les particules du corps. L’important n’est plus le monde. L’important est l’univers uni vers l’unisson des leçons sur le son écouté et modéré. L’éveil des sens pour l’essence de l’essentiel en ciel sensé esprit ail d’être éther éthériquement enraciné à sa destiné terre. Un pas en avant et l’autre maintiens l’équilibre. Les dates ou sans les dates, ce qui compte est l’instant présent par l’état de présence entre soi et ses ressenti toujours fidèle à ce qui est. Ben c’est cool. Merci pour cet article.

  20. Dania dit :

    Je partage entièrement ton coup de gueule Alain et j’étais à deux doigts de l’explosion hier, face à l’endormissement que j’observe autour de moi.
    Ce qui se passe en Grèce est l’écrasement planifié, organisé du peuple par une bande de banksters, piloté par « l’Elite mondialiste » et ça se passe à côté de chez nous, dans un pays voisin !!!

    Nul doute que la France ne sera pas épargnée !!! Qu’en est-il aujourd’hui de l’Italie, de l’Espagne ou du Portugal. Il ne faut pas compter sur les médias pour le savoir…

    Nourrir des pensées positives, méditer, prier, guérir ses propres blessures génèrent des énergies positives, j’en suis convaincue, dans notre univers et sans doute bien au-delà. Mais je pense aussi que cela ne suffit pas !! Il faut agir concrètement, s’organiser, s’entraider pour faire face aux difficultés à venir, (tendre vers l’autosuffisance par exemple) et se rassembler, comme nous le disent les Hopis d’ailleurs … It could be a good time…

    C’est pourquoi l’idée de nous rencontrer (pour ceux qui le souhaitent) me plaît beaucoup !!
    Tout seul dans son coin, on peut pas grand chose… A plusieurs, ça change tout !

  21. alain thomas dit :

    2012 –
    Les douze gardiens de la Sagesse Maya le disent, il y aura de grands bouleversements. Les scientifiques le disent aussi d’une certaine manière quand ils parlent de la précession des équinoxes, l’inversement des pôles, de la résonance de Schumann, l’accélération du temps, de l’alignement des planètes, de la comète naine brune, du réchauffement climatique, de l’activité soutenue du soleil, des augmentations des séismes, tsunamis ou autres réveils des activités volcaniques. La liste est longue et peut inquiéter.
    Pour les numérologues, 2012 est une année d’air et de feu, le mois de mars est truffé d’événements marquants, ainsi que septembre et décembre bien sûr.
    Dernièrement, un maître bouddhiste a rencontré les sages indiens mayas et hopis et s’il n’est pas fait état de fin du monde proprement dit, les calculs arrivent au même endroit et l’activité de la terre cette année est très importante.
    Mais si le monde ne s’arrêtera pas en 2012, ne voyons-nous pas tout de même ce qui est en train de se préparer concrètement en Europe et particulièrement en Grèce ?
    Comment pouvons-nous être spectateur de ce qu’il se passe dans ce pays ? Certes, l’Etat grec a fait des erreurs. Il s’est fait piéger par une banque d’affaires (Goldman Sachs), qui lui a prêté de l’argent virtuel à un taux usurier tout en spéculant sur sa faillite. Ceci n’est pas une médisance mais un fait avéré. Comment le peuple grec peut être responsable de la cupidité de ses gouvernants, lesquels, pendant que le smic baisse de 22 % à moins de 500 euros mensuels, refusent de voir leurs indemnités d’élus (16.000 euros par mois) baisser ?
    Comment pouvons-nous continuer à accepter que notre peuple frère, en tout cas de la même zone que nous, paye pour une bande de banksters et de politiciens corrompus ?
    L’élite mondialiste (quelques familles dans le monde), a remplacé le premier ministre grec par un ancien banquier, le président italien par un autre ancien banquier et le patron de la BCE également par un ancien banquier.
    Alors que les policiers ont reçu l’ordre de frapper avec brutalité les manifestants grecs, le parlement vote sans consultation un énième plan d’austérité qui va affamer définitivement le peuple grec pour des décennies.
    Comment peut-on ne pas voir ici que ce qu’il se passe en Grèce se passera ensuite au Portugal, en Espagne, en Irlande, en Italie et en France ?
    Comment ne pas comprendre que cette phrase que l’on entend à chaque coin de rue sur la terre, cette phrase prononcée par tout le monde ou presque comme une fatalité, cette phrase, clé du devenir de l’humanité :
    « IL Y A TROP DE MONDE SUR LA TERRE » ;
    Cette phrase, qui est à l’origine des pires maux que l’humanité va connaître si nous laissons faire, si nous allons voter, si nous continuons à accepter d’être des moutons qui ne bougent pas, qui croient que la simple pensée positive va permettre un changement radical de notre conscience ; nous n’avons plus beaucoup de temps pour « être » oui « être » dans la rue, comme l’ont fait les Indignés mais cette fois-ci en nombre beaucoup plus important, en nombre tellement immense qu’il suffira d’ « être », simplement, sans violence, sans haine, juste frères, solidaires, joyeux mais pas d’accord ni sur le système monétaire, ni sur toute forme de pouvoir, simplement vivre autrement, en harmonie, sans criminalité parce qu’il n’y aura plus rien à voler, seulement à prendre ce que la terre nous offre depuis si longtemps.
    Utopie, allez-vous me dire ! Sans doute avez-vous raison, mais je n’ai rien d’autre à proposer que le partage de l’abondance de la terre.

    Pardon pour ce coup de gueule mais ce qui se passe en Grèce est pour moi la goutte d’eau qui risque fort de noyer le monde et ce ne sera pas par un tsunami.

    Et moi j’habite dans la région lyonnaise.

    • Relience dit :

      Oh punaise !! Ce sera vraiment géniale ! L’écroulement via/pour l’état de présence continue… Afin de vivre l’écho des bonnes directions allant rejoindre ses familles d’âmes et rester connecter ensemble afin de décoller. Ce chaos sera vrai et tellement bon. Travailler la présence, le soi et c’est tout bon ! Plus besoin de manger, de nourrir l’égo afamé… Ce sera la nouvelle terre. Cela comme déjà maintenant. Hihi ! Merci Alain.

    • Béa dit :

      Je suis tout à fait d’accord avec ton analyse et me pose les mêmes questions quant à la suite des évènements et l’attitude à adopter.

      Il me semble qu’aussi désastreuse et cruelle que soit la situation,y accorder notre attention (aussi bienveillante soit-elle) ne fait qu’alimenter le problème.

      Je crois que le serpent finira par se « mordre la queue » car la direction prise par nos gourvernements est vouée à l’échec car contre nature.

      Apocalypse veut dire révélation.Les voiles de l’illusion et du mensonge se lèvent peu à peu.Les gens sont de plus en plus conscients de la manipulation dont ils sont l’objet.Cela suscite des sentiments de colère et beaucoup se révoltent contre ce pouvoir d’une élite avide et égoïste.

      Les gouvernements s’attendent à de violentes révoltes .Ils s’y sont préparés en votant des lois liberticides qui viendront nous opprimer davantage.

      La spiritualité nous apprend à ne pas réagir à la violence par l’attaque et,ton intention de manifestation pacifique ne peut aboutir à rien car il y aura toujours au sein de ces rassemblements des gens incapables de maitriser leur rage.

      Il me semble que la solution est dans le maintient individuel de la paix intérieure.De ne pas être alimentée,cautionnée ou encouragée,la folie du monde actuel est vouée à s’éteindre d’elle-même car la vie ne souffre d’aucune limitation pour poursuivre son expansion.

      Le grand défi est peut-être de ne plus entrer dans des comportements action-réaction mais de créer,en parallèle les prémices du Nouveau Monde que nos âmes appellent.

      La seule réponse à la guerre est la paix aussi sûrement que la seule réponse à la haine est l’amour.

      Les gouvernements ont assis leur pouvoir en nous maintenant dans la peur,nous rendant ainsi soumis et impuissants.La vérité nous libère en nous dressant le tableau de ce qui se joue en coulisse et qui ne mérite pas notre aval.

      A nous d’être plus futés en apportant une réponse novatrice que les égos qui nous gouvernent ne sauront pas gérer.Reprendre notre souveraineté individuelle dans nos comportements et choix au quotidien,offrir la paix dont se monde distordu et souffrant a tant besoin est l’attitude de celui qui assume sa responsabilité individuelle au sein du collectif.

      Cela implique de porter attention sur les aspects créatifs et les issues inovantes que suscite toute fin de cycle.

      Quelque soit la peine que tant de désastres et injustices suscitent en nous,rien ni personne ne doit nous faire perdre de vue le sens de cette fin des temps que nous traversons.Accompagner l’inévitable déstruction d’un système devenu obsolète,incarner le changement que nous voulons en ne cédant pas aux pressions,préserver la flamme qui, en nous, parle de confiance et de renouveau est l’unique contribution que chacun peut induire pour inverser le cours des évènements dramatiques.

      Hélas,on n’échappera pas à plus de violences et de répressions et notre foi sera durement mise à l’épreuve mais,je ne peux croire qu’un monde aussi distordu puisse continuer à perdurer.

      Ne perdons pas de vue la lumière au bout du tunnel et acceptons que ces crises soient des passages nécessaires (conséquences de nos inconséquences individuelles et collectives) pour grandir en conscience et franchir une nouvelle marche évolutive dans l’histoire de l’humanité.

      Bien à vous

      • Martine dit :

        Bien-sûr ce n’est pas la révolte saignante qui résoudra le problème,
        c’est l’union des gens , des peuples et je vois des MILLIONS de personnes dans les villes et contre un tel rassemblement les autorités ne pourront rien faire car la violence ne sera plus necéssaire.
        Seule L’UNION SERA NOTRE FORCE INVINCIBLE et ça les gouvernements nous pensent incapables de le réaliser.
        c’est exactement ce que l’Univers tente de nous apprendre depuis des siècles .

      • marie christine dit :

        Je suis d’accord avec toi, Béa . Tout fait partie d’un immense et « lent » processus : le Jeu divin . Trop lent à notre goût, c’est pourquoi nous voulons toujours accélérer la croissance des animaux par des hormones, la croissance des fruits, des légumes … On a oublié le sens des mots : laisser mûrir . Nous faisons de même avec notre vie, les événements car nous ne voyons pas ce qui se passe derrière, nous ne voyons pas les énormes mouvements d’énergies qui se déplacent dans l’atmosphère, dans la partie immergée de l’iceberg, si je puis dire . Vouloir précipiter les choses peut provoquer un déséquilibre général . Si tout se transformait en même temps, ce serait le chaos . Je fais confiance à la Sagesse de la Grâce divine qui sait être dans le Rythme vrai, à chaque instant, juste ce qu’il faut pour éveiller les consciences sans les déboussoler .
        Croire que rien ne se fait, c’est manquer de foi .
        Tout ce qui se passe est le résultat du travail permanent que nous réalisons en nous . Ce que nous faisons en nous n’est pas vain mais nous n’en voyons pas les effets . Par notre aspiration, notre intensité spirituelle, notre coeur, nous dégageons dans l’atmosphère une quantité de forces qui agissent . Elles ne nous appartiennent pas, elles agissent pour le monde .
        Alors, nous ne pouvons pas nous rebeller contre quelque chose qui est parce que ça doit être (et que nous avons contribué à produire) .
        Et concrètement, si nous devons agir physiquement, seule notre intuition, notre voix intérieure nous le dira . Elle nous dira exactement où, quand, comment et même pourquoi .
        Ce n’est pas la voix de la télé ou de la radio !

    • freespirit dit :

      J’ai la même colère quand je vois ce qui se passe. J’essai de transmuter cette colère en bon sentiment créatif.
      Une manifestation pacifique risque de dégénérer à coup sûr.
      L’élite n’attend que ça de pouvoir nous identifier pour nous éliminer.
      L’éveil des masses devient urgent pour nous engager vers la création d’un autre monde.
      Il faut que les gens ne soient plus dépendants du système.

    • Martine dit :

      Pardon pour ce coup de gueule???????????
      Plutôt mille fois merci pour ces paroles criante de vérité. Il est urgent que chacun sache exactement pour quelles raison le monde va si mal et pourquoi il faut réveiller nos consciences, comprendre et admettre notre part de responsabilité dans le fait d’entretenir une telle société et de pourrir l’humanité.
      Moi aussi , il fut un temps , j’ai contribué à ce gachis et j’en demande chaque jour pardon à l’Univers. J’étais trop ignorante, matérialiste et nombriliste pour regarder en face la souffrance qui amplifiait autour de moi: çà fait trop peur et « mes petits chaussons sont plus rassurants ».
      Oui le réveil est douloureux à présent mais il faut FAIRE FACE courageusement,
      savoir quel monde on veut vraiment!
      Et si on choisit le changement d’un même cœur, d’une même voix, nous créerons un vaste espace qui permettra aux idées nouvelles d’émerger ca

      • Martine dit :

        suite
        car il y a des génies qui attendent le moment d’exprimer leurs idées novatrices pour recréer un monde juste et intelligent .
        Et cela n’est pas une utopie.
        Maintenant que je l’aie bien regardé en face, la réalité est moche !
        J’EN VEUX UNE AUTRE!
        Je n’irai pas voter .

      • Jonas dit :

        J ai écrit un commentaire qui n a pas été publié a ma grande surprise .Il parlait de créé un espace libre pour les idées et j en proposais deux d une simplicitées enfantine et tres reveuse .Peut etre mes paroles était maladroites ou tres flou mais j étais dans un état de création incontrolable (création de la sinergie).Maintenant que 109 etres en discutent, peut etre que je pourais m exprimer sur ce site ou ailleurs sans vouloir offencer personne car je suis reconnaissant pour l enseignement aquis sur ce site mais comme un frere disais plus bas, le savoir a toujours été en nous .Peut etre aussi qu on n a cru que j étais guider par mon égoime car j étais tres entousiaste .Chaque probleme ne demande qu une solution mais réunis nous pouvons lui fournir 7 milliard de solution et autant de chercheurs et une banque de connaissance incalculable .Pour prouver ma bonne foi, j ai voulu éffacer mon nom sur le site par un numéro mais ca na pas fonctionner .Je sens qu il ne devrait pas y avoir d identification relié au idée pour éliminer l égo de la cause (gaia).Je crois que dans cette éveil il y a des roles et quand on connait le notre il est impossible de faire marche arriere on ne doit pas se sentir offencé du role passif ou actif des autres car on est le tout et on fait tous des erreurs, il suffit d apprendre et d avancer .Mon role est de dire que les problemes complexes qui on perdurés pendant des sciecles et qui n ont pas été résolus meme par les plus grande scientifique et meme par la religion son SIMPLE pour le tout .Maintenant il faut materialiser le tout ,sinon le tout devient comme le reste une illusion ,une belle histoire qui sera déformé par nos générations futures .Je ne suis pas revenu lire sur ce site a la suite de ma non publication car j étais découragé de l incapacité des autres a passer a l action et je me suis sentis coupé du tout .Je suis revenu trois jours apres et quelle surprise de voir tout cette énergie qui va dans le meme sens sans meme se connaitre.Merci, Je vous aime et j espere avoir la chance de me conecter a vous via vos idées A+

        • Le Passeur dit :

          < < j étais dans un état de création incontrolable>>

          Comme vous le dites. Je vous ai répondu par mail en vous demandant de rendre moins confus et plus compréhensible votre long message auquel je ne comprenais rien. Vous n’avez pas répondu. Même si vos intentions sont sûrement bonnes, celui-ci est à peine moins confus. Le site et les commentaires ne sont pas une tribune mais un échange. Pour cela, il faut faire un minimum d’effort pour se rendre clair et compréhensible des autres.
          Si vous souhaitez créer votre « espace libre pour les idées » pour reprendre vos termes, je vous suggère d’en créer vous-même un et vous verrez bien si sous cette forme d’expression il trouve son lectorat contributif. Pour ma part, comme je l’ai déjà dit, je n’ai pas le temps ni les moyens financiers de créer et d’assurer un forum. C’est un gros travail.

        • Salvia dit :

          bonjour Jonas,
          Vous écrivez: « Malgré mes tors , j’avance et j’apprend ».

          Je préfère dire: « grâce à mes tors, mes erreurs, j’apprend et j’avance ». Pourquoi? Parce qu’ils nous indiquent là où nous faisons fausse route.

    • waterbreathing dit :

      Je vous lis, et cela me fait prendre conscience de ma position rapport au monde ; les indignés ? comme si des tas de gens venaient de découvrir l’indignité dont l’on nous amène à nous nourrir depuis des années, et plus encore.c’est comme si j’avais renoncé à « ce monde là », que je n’y réagissais plus.J’ai souvent lu Elba, qui parlait d’elle, à regarder les infos, à essayer d’envoyer des pensées d’amour, positive à ceux qui vivaient des horreurs, moi, je les regarde pas, et récemment, suis tombée sur un flash info, parlant de la syrie, : j’ai réagi comme une sorte de taré, éprouvant les habituels lassitudes, et , presque, m’insupportant, de l’état du monde, répétant ses inconsciences séculaires.Moi, j’en peux plus de ça, je veux pas m’intégrer dans une telle humanité, un monde comme ça, me sentant pour autant pas porter autre chose au quotidien, avec d’autres.Ma tactique à moi, c’est de me dire, ce monde n’existe que de sa contribution, de ce qu’on lui donne de soi, et de lui donner de moi, de moins en moins.Mais je tends vers le retrait, la solitude, « chacun dans son coin », descendre manifester, ça me vient pas souvent à l’esprit, comme aller réclamer pour son évidence, qui alors déjà du silence serein, de l’harmonie, se grince, déforme, du bruit, à essayer de se faire comprendre d’une autre fréquence.

      • Martine dit :

        Moi aussi au début de ma prise de conscience j’ai hurlé, j’ai agressé tous ceux qui voulait me montrer les infos et j’ai réfléchi longuement, très longuement .
        Puis j’ai fini par pleurer en admettant que de me voiler la face n’était pas la bonne solution. alors j’ai accepter de regarder la réalité du monde où je vis.
        Oui ça me fait mal quand je vois les atrocités que l’on fait subir à toute la Création et toutes ses formes de vie. Oui il faut un courage immense pour soutenir la vision de toute cette souffrance.
        Mais ce n’est pas en se lamentant continuellement devant l’écran qu’on changera la face du monde et ce n’est pas non plus en restant dans son fauteuil que l’on prendra les meilleures decisions
        Il y a de bon actes à poser , chacun à sa mesure.

        en osant affronter la vérité, la compassion est née goutte à goutte dans mon coeur et la compassion n’est absolument pas passive: elle observe, elle prie puis elle agit : elle INSPIRE les bonnes attitudes dans le coeur de chacun et en respectant ce que chacun est capable de donner.

        • alain thomas dit :

          Si en plus vous regardez la télévision et croyez en ce qui est annoncé comme information, alors c’est terrible parce que quasiment tout est de la désinformation.

          • waterbreathing dit :

            Je regarde pas trop pour ma part, mais des fois je tombe dessus, et des gens hurlent, crie, parfois, ont l’air de vivre des drames, peut-etre est-ce quil font des danses, sortes de rituels, je sais pas?( humour douteux hm)

  22. Dania dit :

    Moi j’habite en Pays de la Loire Marie-Christine.

    • marie christine dit :

      On n’est pas loin, Dania, Papillon Bleu . Je ne vois pas d’inconvénients à ce que le Passeur communique mon adresse e-mail .

      • Le Passeur dit :

        Ca risque de devenir un peu compliqué pour moi si en plus je dois gérer les échanges d’adresses entre les uns et les autres. Je crains manquer de temps pour ça. Par contre, pour ceux qui souhaitent communiquer publiquement leur adresse à d’autres, il suffit de la mettre dans un commentaire sous la forme : truc(chez)bidule.com. Le (chez) remplace le @. Ainsi les robots spameurs qui pullulent sur le web ne pourront pas récupérer l’adresse.

  23. papillonbleu dit :

    ok pour une bouffe au centre de la france.

  24. Dania dit :

    Voter pour le moins pire ou ne pas voter ? Je me pose encore la question, quoique… Je pense que tout ou presque se joue à Bruxelles et que quelque soit le futur président, ça ne changera pas grand chose à la politique qui se dessine en Europe…

    Tout comme vous Clamande (et nous sommes quelques uns ici), je me sens plutôt seule et je pense que si nous pouvions nous rencontrer, nous pourrions plus facilement échanger nos idées, réunir nos savoirs-faire, nous organiser peut-être et agir concrètement ensemble ! L’union fait la force n’est-ce pas ?
    Que diriez-vous d’un pique-nique géant au printemps ? Il faudrait déterminer un lieu ou plusieurs (par région ?). Qu’en pensez-vous Passeur ?
    En attendant, je vous souhaite une belle soirée !

    .

  25. freespirit dit :

    Bonjour à tous,

    Je pense que la meilleure action à entreprendre c’est le boycotte. Si personne n’achète un produit alors ce dernier disparaît. De même que si personne ne vote alors les politiciens disparaîtront. Si personne ne paient les impôts alors il n’y aura plus d’impôts.

    Le problème c’est qu’on n’est vraiment pas nombreux à voir la vraie réalité.
    Peu de gens se posent des questions. Nombreux sont ceux qui préfèrent se réfugier dans leur confort et leurs addictions, en croyant toutes les bêtises de la télévision.
    Hier je suis tombé par hasard sur l’émission E=M6 qui concernait les magnétiseurs, les énergies, coupeurs de feu,…. Et toute l’émission ne faisait que discréditer ces pratiques alternatives !!!

    J’ai l’impression d’être dans un train roulant à vive allure sur des rails qui mènent à un mur que personne ne voit. L’arrêt d’urgence ne fonctionne pas. Le train va trop vite pour sauter.
    Que faire ???

    • Martine dit :

      changer d’impression ! Nous sommes les co-créateurs de notre vie.

      • freespirit dit :

        oui nous sommes les co-créateus de notre vie (je l’ai expérimenté).
        sans cesse j’imagine le monde tel que je le souhaiterai.
        mais l’impression que j’ai provient de mon intuition et je ne pense pas que l’on puisse changer l’intuition.
        qu’en pensez-vous ?

        • Martine dit :

          je ne comprends pas ce que vous voulez dire  » j’ai provient de mon intuition » ?????

          • Martine dit :

            vous voulez sûrement dire que ça provient de votre intuition. Alors là, on ne peut que rester observateur.
            il y a 10 ans, j’ai eu un rêve (ou une vision): je regardais l’océan quand soudain j’ai vu arriver une vague d’une hauteur effroyable comme une falaise,
            j’étais abasourdie, fascinée mais nullement effrayée.
            je voyais la vague avancer et au moment où elle allait s’abattre sur moi , je me suis volatilisée pffut!
            S’extirper de la peur et rester observateur, c’est la leçon que j’en aie tirée.

          • freespirit dit :

            je me suis mal exprimé.
            je reformule plus simplement:
            j’ai l’intuition que l’humanité n’est pas prête au changement donc l’ascenssion planétaire va se faire dans le chaos.

    • Relience dit :

      Sauter en restant en dedans soi.

  26. Martine dit :

    merci pour tous vos partages qui m’ont bien éclairée.
    Je doutais de l’utilité du vote.
    Grâce à vous tous, je ne doute plus : je n’irais pas voter !
    merci mille fois et PAIX à vous tous.

  27. clamande dit :

    Moi aussi, je voulais voter blanc mais peut-etre est-ce mieux de ne pas voter ?!
    Je vois que je ne suis pas seule à ne plus croire en la politique et à ne plus vouloir alimenter ce système injuste que je ne supporte plus, bien que je ne sois pas « à la rue ». Ce serait bien si un jour tous les lecteurs de Urantia Gaia pouvait se rencontrer ou du moins que ceux qui ne sont pas loin les uns des autres… Une piste à étudier peut etre Passeur puisqu’il faut se rassembler. Pour moi c’est pareil, quand je parle de tout ça autour de moi, je fais peur… Le changement est long pour ceux qui m’entourent meme si des fois je perçois un petit début de prise de conscience et nous sommes plusieurs (je le constate dans les commentaires) à nous sentir seul et à ne pas savoir quoi faire. Merci de faire part de vos idées.

  28. joce dit :

    Bonjour,

    Encore merci pour ces sujets de réflexion que vous nous proposez!
    2012; année de changement;année d’engagement;année de transition.
    Oui, nous avons toutes et tous choisis d’être présents en cette magnifique période,et cela donne le frisson car plus que jamais l’action est à l’ordre du jour.
    Une bougie, une prière, un refus d’obtempérer etc….
    Pour le vote, je rejoins bon nombre de commentaires!Pour qui?Le plus mieux, le moins pire?Le ou La du reste!
    Le grand guignolesque de nos hommes politiques m’afflige.
    Comment ou quel moyen pourrions nous mettre en oeuvre pour les amener à comprendre
    que désormais nous ne voulons plus de leurs faux semblants et que nous (je dis nous mais
    chacune et chacun n’aspire peut être pas à cela ?) aspirons à élire un dirigeant ou une dirigeante soucieux(se) du sort de ces citoyens(nes), soucieux de l’environnement,libre de tout lien avec quelque groupe que ce soit ,et prêt(e) à mouiller la chemise pour dire NON à toute aliénation !Une nouveau<> ?Un nouveau<>
    Et vous avez raison de souligner que nous avons notre libre arbitre, seulement cela ne rend pas plus sereine.Il est parfois difficile de poser l’acte juste,n’est ce pas?
    Quelqu’un m’a dit qu’il vaut mieux faire ou entreprendre que de ne pas agir!Et c’est bien vrai.
    Cette année 2012 est un merveilleux tremplin pour poser les premières pierres d’une autre façon de vivre et je vous avoue que je ne sais pas , personnellement, si la truelle en main et le ciment seront bien utilisés ;en tout cas j’essaierai.
    Chaque jour qui passe amène une autre réflexion et je me dis qu’il est possible que le pire soit éviter.
    Lumineuses pensées à vous!

    • Martine dit :

      l’essentiel je pense est d’aller en profondeur en soi pour décider vraiment ce que je veux faire de ma vie, qui je veux être, ce dont je ne veux plus et quelles sont les vraies valeurs qui soutiennent ma raison d’exister et le réaffirmer chaque jour pour l’imprimer dans mes vibrations et initier le processus de ma transformation intérieure .
      C’est le premier grand pas vers l’Amour en soi qui mène à l’évolution et à l’inévitable transformation de mes conditions de vie .
      Ensuite tout naturellement l’Amour prend les rennes…

    • Relience dit :

      Voilà. Sans oublier qu’il y a agir ou réagir.
      Si tu réagis, quel est ton état d’être ?
      Es-tu dans une action régis par l’autre, donc sous influance,
      ou te laisses-tu guidé par tes intuitions ?
      Qu’est ce que l’action et comment se pose-t-il ?
      Je pense que l’action est bien ça : aller en profondeur.
      Entre soi et soi, comme Martine le dit.

      • Martine dit :

        Il y a des réactions saines et d’autres malsaines, des nécessaires et d’autres inutiles. une réaction est surtout mue par l’ instinct, vieux réflexe ayant pour but, à l’origine, de nous protéger.

        Puis il y a l’acte, fruit de la réflexion raisonnée ou intuitive.
        la raison peut-être influençable car elle est intellectuelle.
        l’intuition n’est pas influençable car elle est de source spirituelle, source de la Connaissance Divine.

        • Relience dit :

          Ouai et ces réflèxes sont aussi des co-créations. On va se posé dans une situation, comme celle-ci, avec ce dialogue, où je suis mise entre deux états. La volonté de répondre à ce qui m’a gêner dans l’écrit de pensé de la pièce à conviction « Joce » parce que ça me renvoyais à une blessure que je n’admettais pas. Ainsi, pour arrangé à ma sauce et en rajouté une tone (débordement émotionnel via la générosité par compensation), en te faisant passé pour ma propre blessure: l’insatifaction, toi, Martine, j’y est mis la tartine, en reprennant ton idée et ajouté un truc entre adapté et mal adapté et surtout et avant tout inutile ! lol ! Enfin voilà, et là, en disant tout ceci, je me rassure de ma pauvre bonne foi. C’est autant pitoyable qu’indéniable. Mais, bon, je lâche prise aussi. Teste ma peur.

      • Relience dit :

        Ps : en fait, c’est la culpabilité qui me pousse à écrire ça. Je suis dedans cette blessure en ce moment. Donc c’était une erreur de répondre et en même temps, une prise de conscience. Mais je ne voulais pas laissé passer ça non plus. Je devais répondre. Allé visiblement dans l’aveux. Surtout que ce sentiment (un senti qui ment) me pousse à vouloire réparé et donc ça en rajoutai. Bon, je verrais la conséquence. Le mieux aurait été donc de me taire. Et j’ajouterais que je suis d’accord avec toi quand tu parle. Tu disais avant : « profondeur ». Tu dis « soi »… Je ne parle pas de source une via le divin car ça renvoit aux connotations religieuses, l’origine du monde (religion du démon en anagramme). Ainsi, je préfère origine de l’univers, la profondeur, ça renvoit à la graviation de l’univers (loi vital régnant sur la vie)… Ainsi, l’unité, l’univers, un… Sont des expression plus souple je trouve. Je ne veux pas juger ni rien non. Je veux dire que c’est plus simple de s’en tenir à ce qui nous fait du bien. C’est aussi pour ça que je parlais d’action et de réaction. Et tu dis vrai. L’un est intuitif, ce que disait et l’autre est davantage soumis à l’appel des blessures, des peurs. Donc c’est fou que des fois, ce parasite soit vraiment gênant. Trop.

  29. marie christine dit :

    « L’état anarchique est le vrai état divin pour l’homme, à la fin comme au commencement, mais au milieu, il nous mènerait tout droit au diable et à son royaume .
    Les gouvernements, les sociétés, les rois, la police, les juges, les institutions, les Eglises, les lois, les coutumes, les armées, sont des nécessités temporaires qui nous sont imposées pendant quelques séries de siècles, parce que Dieu nous a caché Sa face .
    Quand elle apparaîtra de nouveau devant nous en sa vérité et sa beauté, alors, dans sa lumière, ces nécessités s’évanouiront . » (Sri Aurobindo)

    « L’état anarchique est le gouvernement de chacun par lui-même .
    Et ce sera le gouvernement parfait quand chacun sera conscient du Divin intérieur et n’obéira qu’à Lui et à Lui seul .
    On n’est libre que quand c’est le Divin qui prend les décisions en chacun de nous, autrement les hommes sont les esclaves de leurs désirs, de leurs habitudes, de toutes les conventions, de toutes les lois, de tous les règlements … Et plus ils se croient libres, plus ils sont liés ! » (la Mère)

  30. less dit :

    Bonsoir passeur, bonsoir a tous. je suis nouveau sur ce site que j’ai decouvert il y a quelques mois seulement malheureusement et je trouve vraiment tres bien documenté tres clair et surtout tres enrichissant. En fait depuis a peu pres six mois je vis une sorte de transformation psychologique suite a quelques bouleversements famillial. Ces changements que j’ai du mal a bien interpretés et a bien assimilés, je sais au fond de moi qu’il on un sens, c’est comme si je l’avais toujour su, mais il y a encore telment de chose que je ne saisi pas et surtout personne avec qui en parler ou le partager, je fait peur a ceux a qui j’ai essayé d’en parlé alors j’en parle de moins en moins. Je suis constament entre confiance et doute meme si au plus profond de moi je sais qu’il n’y a aucun doute! c’est tres difficile a expliqué. Heureusement qu’il y a des site comme celui la qui me permet de lire nombre de gens qui partage mes ressentis, je me sens moins seul et surtout plus confiant encore. mais l’aimerais telement aller plus loin et m’investir sérieusement et sincerement sans savoir comment. je ne sais pas comment je suis arrivé jusqu’ici mais je suis sur que ce n’est pas par le fruit du hasard. j’ai encore pas mal de zones d’ombres a éclaircir, alors je compte sur vous pour m’aider! merci a tous d’avance.
    Que l’amour précède chacun de vos pas. bonne soirée a tous. A bientot.
    PS: Pardon pour les fautes d’ortographes!!!

    • Le Passeur dit :

      Bienvenue ici. Comme vous, beaucoup se sentent seuls dans leur environnement et dans la difficulté d’exprimer et de partager ce qu’ils sentent se transformer. Mais où que l’on soit, chacun s’éveille à sa façon ou résiste à sa façon à la transformation en cours. Il est également de plus en plus aisé d’en parler dans la mesure où le nombre de gens qui s’éveillent grandit chaque jour. Tous les évènements en cours et à venir sont le reflet de ce qui change sur et en-dehors de la Terre et tous sont propices à ouvrir les yeux de chacun sur ce qui ne peut plus être et sur ce que chacun a le pouvoir de créer en lui et donc autour de lui. Vous verrez nombre d’articles sur ce site qui vous parleront de tout ça et vous trouverez dans la rubrique « l’Eveil » un décryptage qui j’espère vous aidera.

      • less dit :

        merci beaucoup passeur pour ce message de reconfort. Oui j’ai deja lu nombre d’article sur votre site qui m’aide beaucoup notament ceux sur l’eveil. ca fait chaud au coeur de savoir que l’on est pas seul et que ca nest pas notre imagination qui nous joue des tours! mais j’ai néanmoin une question c’est pourquoi par moment on se sent conpletement frustré et a coté de la plaque si je puis dire? J’ai parfois l’impression d’etre completement largué! Lorsque le doute me gagne, c’est telement intense que j’ai l’impression que mon coeur va s’arraché! pourquoi cela est si dure a supporté?

    • Soleil Bleu dit :

      Bonjour Less,
      Tu as raison, le hasard n’existe pas, alors si tu es arrivé là c’est bien que quelque chose s’y joue pour toi et par toi.
      Sinon, beaucoup de points communs dans mon quotidien avec ce que tu ressens ou que tu vis, mais la bonne volonté et les bons choix amènent toujours plus de lumière dans nos parcours de vie, et un site comme celui du Passeur nous y aide de façon, je dirai…….généreuse et saine.
      A bientôt, bye et belle route à toi.
      In lake’sh

      • less dit :

        Bonjour soleil bleu. Merci pour ton message de soutien. Oui je suis completement d’accord avec toi, ce site est vraiment important pour continuer a recevoir la lumiere divine. je pense que sans des site comme celui du passeur nous serions constament dans le doute! Merci encore a toi soleil bleu et bonne evolution, a bientot.

  31. pierrot dit :

    Et si la clef n’était pas dans nos croyances?
    ‘Le pardon est la seule illusion qui n’en crée pas d’autres’ Un cours en Miracles.

  32. Eva dit :

    …alors vite ….
    … a tous tels que nous sommes .. au travail c`est urgent…
    envoyer plein de LUMIERE et AMOUR dans l`univers
    tous les jours, a chaque instant
    pour le meilleur pour tous et pour Gaia qui est si belle…
    la lumière sait si bien ou il faut se placer et pour faire son travail. la ou s`est nécessaire…
    CONFIANCE /FOI… cela marche!!!!! dans la vie quotidienne de l`homme simple au plus complexe, dans notre univers a tous les niveaux.. . nul besoin de dire simple.. complexe… grand petit….Energie EST
    soyons juste dans l`amour inconditionnel et la lumière…
    que le meilleur soit
    COURAGE et voyez et bénissez cette beauté et lumière qui est dans chaque ETRE et notre TERRE MERE
    avec amour et gratitude

    Eva

    Merci beaucoup a Passeur pour tout son travail

  33. Françoise dit :

    Il est vrai que cette question de vote est importante !! j’ai fait le choix de voter blanc pour peut être permettre de dire « aucun de vous n’est convenable , nous attendons quelqu’un de plus HUMAIN » Si beaucoup de personne votent blanc ils finiraient par se demander ce qui se passe ….

    • Le Passeur dit :

      Sachez tout de même que dans notre beau pays le vote blanc n’est tout simplement pas comptabilisé… Donc parfaitement inutile.

      • alain thomas dit :

        Et oui Passeur, voilà pourquoi je ne vote plus.
        Si les votes blancs étaient comptabilisés, ils seraient certainement majoritaires.

        • Le Passeur dit :

          Et c’est bien pour ça que les pouvoirs bien assis n’en veulent pas dans leurs comptes.

          • alain thomas dit :

            Evidemment.
            La démocratie s’éloigne de son concept premier. Regardez la Grèce aujourd’hui ! Les banksters du monde dirigent le parlement grec au mépris de son peuple. Je souhaite profondément que les grecs resteront debouts et auront le courage d’affronter leur révolte. Les argentins et les islandais ont montré par le passé qu’ils pouvaient se passer de la dette forcée. Nous devons comprendre que la mondialisation va à l’encontre des principes de responsabilité et d’autonomie.

      • Luc dit :

        Heu, non, le vote blanc est comptabilisé. En fait, les zélus se les partagent afin d’atteindre le pourcentage requis pour prétendre être en partie remboursés des frais de campagne. Le vote blanc n’est pas considéré en temps qu’expression mais il est comptabilisé.

        • Luc dit :

          C’est pourquoi il est utile de se poser la question, devant la pourriture de ce système, de pourquoi voter. Pour ma part, la réponse est claire.

          • alain thomas dit :

            Le vote blanc est connu mais pas reconnu.
            En l’assimilant à de l’abstention, le vote blanc n’est pas reconnu. Le chiffre est connu puisque chaque bureau de vote doit comptabiliser les votes blancs, mais il n’est pas reconnu officiellement dans la mesure où il est mélangé avec l’abstention.
            Pourtant, le vote blanc est un moyen d’expression pensé qui a une signification différente du vote nul, c’est-à-dire d’un électeur qui s’est trompé ou qui a mis un commentaire sur le bulletin sans savoir que ça allait l’invalider. Or, si le vote blanc exprime une défiance à l’égard des candidats, il reconnaît la légitimité de l’élection.

    • Doud dit :

      Bonjour à tous

      Pour cette élection je voterai sur un bulletin à part :Amour Paix Sérénité
      voilà ce qui ressort de mon Coeur ,après je ne connais pas les conséquences que cela peut avoir.
      Mais c’est en moi et c’est ce que je veux depuis des ANNÉES sur Urantia Gaïa.

      Amour Paix Sérénité.

  34. Nada dit :

    Cette année, en moi, voter = mentir.
    Je me désolidarise de ces mensonges, hypocrisies dites démocratiques.

    Devenir la paix = le plus beau cadeau au monde.
    Ces cadeaux sont les solutions.

  35. marie christine dit :

    Rester vigilants, volontaires, aimants, sincères (donc clairvoyants), et garder toujours en mémoire la certitude de la victoire finale : la victoire de la Vérité sur le Mensonge . Inéluctable !

  36. elba dit :

    Voter pour une personne qui a à coeur le bien de l’humanité… Mais elle est où, cette personne en question ?

    Texte encourageant et sensé. Mais combien faudra t’il de victimes innocentes avant que la nouvelle ère soit installée ?

    Une chose m’a fait sourire, Passeur : depuis plusieurs mois à présent, chaque soir au moment de me coucher, je fais brûler une des petites bougies que l’on appelle ‘chauffe-plat’, en priant (qui ? je ne sais pas… : c’est une prière intentionnelle, en quelque sorte) que la guerre en Iran n’ait pas lieu et pour qu’un peu de bon sens arrive au cerveau des gens qui nous dirigent… Je pensais que peut-être cette action ne servait à rien, mais chaque soir, c’est plus fort que moi… Je n’oublie jamais ce que j’appelle « ma bougie de la paix ». Et voilà que je vois dans ce texte que c’est peut-être quelque chose d’efficace ! 🙂 J’espère vraiment que ça l’est.

    Simplicité, amour, respect, tolérance, partage, gratitude, pardon, comme il est dit ci-dessus. C’est ce que je nous souhaite à tous de vivre.

    • Martine dit :

      Oui Elba, je suis bien d’accord. Moi aussi, je prie, j’allume des bougies dès que je me lève le matin, je médite, j’invoque l’amour et la paix sur Terre de façon à réussir notre passage dans la nouvelle ère, je fais attention, autant que possible, à mes attitudes et mes paroles pour demeurer dans la paix avec moi-même comme avec les autres et briser l’emprise infernale de la négativité qui sévit sur notre belle planète,
      mais personne ne parle ce langage au gouvernement et… je ne sais pas pour qui voter
      Et pourtant Il est dit que tout est en nous et dans les choix que nous ferons !

      • Le Passeur dit :

        Je ne crois pas vraiment que nos choix d’être humain en cette période puissent avoir la moindre résonance avec les hommes qui ont voulu jusqu’à présent le pouvoir sous toutes ses formes. Cette énergie-là disparaît et il ne sert à rien d’alimenter son moulin.

        • Martine dit :

          Merci Passeur
          Cela veut-il dire que je peux me passer d’aller voter ?
          Je connais beaucoup de personnes qui sont dans ce questionnement.
          Pour nous , les personnes qui demandent un changement profond, est-ce que voter ( notre devoir de citoyen) signifie encore quelque chose ?

        • AlKriS dit :

          Exactement pour ça que j’ai pris la décision de ne pas voter. J’ai renoncé à faire renouveler ma carte, et ne le ferai plus je pense. Car je trouve bien contradictoire d’attribuer mon énergie et mon attention (voir mon intension) à des systèmes conçus pour supporter une vision du monde qui doit disparaitre. Et ce serait encore je crois décider d’alimenter une forme de dualité dont je commence sérieusement à me lasser. Dans tous les domaines.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *