Tirer à hue et à dia

Par Joeliah.

Lorsque j’avais une dizaine d’année et que j’allais en vacances à la campagne à Chassigny en France, j’étais fascinée par le travail d’un cheval au labour. Je regardais le laboureur lui donner des ordres et je rêvais de pouvoir conduire cet attelage.

Un jour, à force de me voir sur le côté du champ, cet homme m’invita à venir faire un essai et ma joie était à son comble. Il m’indiqua comment tenir les rênes et toute heureuse je lançais mon premier « Hue ».
Le cheval avança tranquillement et je voyais son énorme arrière train travailler… au bout du champ, il fallait tourner à droite, alors je criai ‘dia’ en tirant sur la rêne de droite.

Comme nous n’étions pas tout à fait au bout, le laboureur qui était devant rectifia aussitôt en criant un ‘hue’ pour qu’il continue d’avancer droit et moi qui ne voyais pas tout, je continuais à crier ‘dia’ pour qu’il tourne… Le cheval hésita en écoutant les deux ordres et commença à remuer sa queue de manière agitée.
Le laboureur l’apaisa et m’expliqua qu’il ne pouvait pas répondre à deux ordres contradictoires.
Le cheval se soulagea alors d’un gros crottin…
Il le fit tourner au bon moment, et je fis le rang de retour, jusqu’au « hooo là » final en discutant avec cet homme, que les gens qualifiaient de rustre.
Je lui disais que j’aimerais beaucoup être vétérinaire pour guérir les animaux et que je détestais voir un animal malade ou souffrir.

Il me dit en gros : « si tu veux être docteur pour animaux et que tu as peur du sang ou de les voir souffrants, tu seras malheureuse toute ta vie car c’est justement ça qu’il voit tous les jours et tu risques de te trouver souvent ‘dans la merde’.
Il vaut mieux t’occuper bien de ton chien et tu seras plus heureuse.
La vie est comme ce champ que tu vas labourer régulièrement pour récolter ce que tu choisis, alors pense à ce cheval et aux ordres à lui donner. Tu ne sèmes pas tout à la même époque et le temps de récolte n’est pas toujours le même ».

Cette leçon du laboureur m’a beaucoup servi dans la vie lorsque je voulais prendre des décisions importantes.
Je me posais souvent la question : est-ce que ma tête et mon cœur sont en accord ? Est-ce que je ne tire pas à ‘hue et à dia’ en même temps et est-ce que mon cheval intérieur peut répondre aux ordres ?

C’est pour ça que j’ai changé d’emploi plusieurs fois. Pour gagner mon salaire je devais continuer à crier ‘hue’ en suivant strictement la ligne fixée mais pour ma conscience il fallait absolument crier ‘dia’ et changer de sens ou de voie.
Faire le ‘holà’ était bienvenue alors.. pour prendre un temps de repos et réajuster la ligne de mire pour un but plus élevé et en accord avec les choix de ma conscience.
C’est comme ça que j’ai quitté une société qui vendait des produits qui polluaient la terre, alors que je prônais sa protection.
Ce nouveau champ dans ma conscience n’avait jamais été labouré… et j’ai mis des années à retrouver une bonne récolte mais c’était toujours écrit ‘hue’ sur mon objectif.

Et vous ?
Observez-vous votre façon de labourer le champ de toutes les possibilités.
Est-ce que vous êtes bien en accord avec vos idées ?
Est-ce que vous suivez bien le rang choisi, ou est-ce que vous labourez de travers ?
Donnez-vous des ordres contradictoires à votre « cheval » ou moteur intérieur ?
Est-ce que vos buts sont dans la même lignée et que vous labourez pas à pas, ou dans deux champs complètement différents ?

Tout comme il est impossible de labourer deux champs à la fois avec la même charrue, il est impossible de viser deux buts opposés ou avec des idées opposées.

Si vous tirez à hue et à dia en même temps, sûr que votre circuit neuronal risque de ‘péter un plomb’…

Prenez un temps de pause, faite ‘holà’ dans votre vie, pour pouvoir lui faire une belle ‘ola’ avec ceux qui vous entourent.
Que le meilleur soit !

© Joéliah. 

Source originale.

Source : http://www.urantia-gaia.info (en cas de copie, merci de respecter l’intégralité du texte et de citer la source)

A propos Le Passeur

Nomade sur le chemin...
Ce contenu a été publié dans 06- Tous les articles, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

7 Responses to Tirer à hue et à dia

  1. fred dit :

    Sitte officiel français de Grabovoï :
    santé info russie
    (voir les vidéos en 1er)

    Voir aussi vidéos d’un autre scientifique,
    Gregg Braden  » la divine matrice  »  » vidéo censurée hopital chine  » etc..

    Vidéo faite par plusieurs autres physiciens (quantiques) :
     » dans les terrier du lapin  » ( » in the rabbit hole « ),
    il y a 2 vidéos, l’une plus récente.

    Tout est information :
    il y a des vidéos sur  » la théorie des cordes « .

    p.s.
    Faites une expérience à ce sujet,
    Concentrez vous légérement comme pour vous rappeler quelque chose,
    mais pas dans votre tête, seulement et uniquement sur l’os du front.
    Vous serez surpris de souvenirs que vous ignoriez (extérieur mais liés à vous).
    Vous pouvez le faire aussi sur des objets,
    en les faisant « travailler » comme s’ils étaient votre mémoire,
    et uniquement eux, pas le cerveau je rappelle
    (un vieux stylo, la porte de chez vous,…).
    Selon s’ils ont stockés une information (extérieure à vous),
    ils la réstitueront
    (par ex. la porte c’est pratique pour savoir si quelqu »un est passé chez vous en votre absence….).
    Bref les applications sont multiples, souvent utiles ou amusantes….

  2. anne benaros dit :

    Oui Tibo en m’endormant hier soir je me suis rappelée que j’avais mal écrit le nom de Grabovoï, désolée , merci d’y avoir remédié……Un autre site , Santé info Russie ……Bonne journée

  3. freespirit dit :

    On pourrait se poser la question : « y a-t-il besoin de labourer ce champ ? ».
    En effet on pourrait simplement laisser le champ se reposer et y semer les bonnes graines sans labourer.
    Le cheval n’aurait plus d’ordre à recevoir.

    L’agriculture biologique moderne ne pratique plus le laboure.

    Ainsi pour nous même, on pourrait directement semer les bons sentiments et les bonnes idées sans chercher à remuer ciel et terre.

  4. Tibo dit :

    Et un peu nunuche en orthographe russe aussi ^^
    non mais je vanne, je vanne, mais moi non plus je ne sais pas mettre de liens !!!
    Par contre, le nom de ce scientifique russe est Grigori Grabovoï, ça facilitera peut-être les recherches des autres.
    C’est effectivement fascinant ce que l’on dit de lui, sa théorie sur le fait que tout est information me rappelle les vidéos que j’ai pu voir des conférences de Jacqueline Bousquet concernant les travaux d’Emile Pinel et les rapprochements qu’elle fait avec la cabale, un site à consulter : arsitra.org
    Bonnes recherches, bonne route !
    Amicalement

  5. anne benaros dit :

    Belle parabole , si parlante et juste , je suis justement en train de faire un état de « mes » lieux et d’ajuster quelques intentions ….Quelqu’un a-t-il entendu parler du scientifique russe Grégory Gramovöi ???? Il m’interpelle ce garçon ,trop nunuche en informatique pour vous mettre les liens mais vous trouverez sur google. Amitiés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *