Vérité et Transparence

Par Dana Mrkich.

Il y a une expression qui dit « Je peux voir à travers vous » et qui n’a jamais été aussi applicable qu’à l’heure actuelle. Il semble que tous ceux qui nous entourent, y compris nous même, deviennent de plus en plus transparents, alors que tout ce qu’ils sont/ce que nous sommes – et tout ce qu’ils ne sont pas/que nous ne sommes pas – est mis à nu. Cette transparence se fait que nous l’aimions ou pas – ce n’est pas comme si tout d’un coup chacun se sentait encouragé à être totalement franc et honnête avec les autres. C’est plus comme un rideau qui était épais autrefois et qui devient de plus en plus fin ; et donc il n’y a plus rien derrière quoi se cacher.

Alors que ce processus se produit, nous pouvons ne pas toujours aimer ce que nous voyons. Nous pourrions préférer l’illusion de ce que quelqu’un ou de ce que quelque chose était, plus que d’aimer la réalité. Même si nous avons une idée assez juste de ce que quelqu’un ou de ce que cette chose était, la transparence de ce que se passe actuellement est comme si on tournait le variateur de lumière de moyen à élevé. Nous pouvons penser que nous voyions clairement il y a un an ou bien même il y a un mois, mais le jeu devient maintenant complètement différent.

De votre degré d’attachement à toute illusion spécifique, par opposition à la réalité de sa vérité (qu’il s’agisse d’une personne, d’une relation, d’une croyance culturelle ou religieuse), dépendra l’intensité du déclencheur émotionnel alors que le voile s’effondrera. Alors que quelque chose se révèle à vous, dans certains cas pour la première fois et dans d’autres pour la centième fois, vous pourriez ressentir soit une profonde peine ou bien une colère intense dues aux derniers ‘attachements’ de fins de situation, soit vous sentir comme un observateur légèrement amusé ou à peine intéressé en voyant ces même ‘détachements’ de fin de situation.

Si vous sentez que quelque chose se déclenche en vous, il sera utile de réaliser que la ‘vérité’ que vous voyez est nécessaire pour vous dans sa révélation. Votre réaction émotionnelle est simplement l’ego qui résiste, toujours désireux de s’engager dans une vieille histoire ou drame. Cependant, si vous vous arrêtez un instant et que vous revenez dans votre centre, vous pourrez vous désengager émotionnellement, suffisamment longtemps pour pouvoir vous poser la question : « Est-ce que cette vérité que je vois m’ennuie vraiment, ou bien est-ce libérateur que de pouvoir enfin la voir ? ». Si vous êtes en colère parce que certaines personnes agissent d’une certaine manière, posez-vous cette question : «  Est-ce que je désire vraiment qu’elles agissent de la manière dont j’ai envie ? Ou bien est-ce qu’on n’est pas en train de me faire un cadeau dans cette situation ? Et si c’est un cadeau, quel est-il ? ».

Notre liberté réside dans la réalisation que nous n’avons pas à réagir, ou tout du moins nous pouvons choisir consciemment comment ou même si nous devons répondre. Nos anciens liens karmiques se terminent et donc nous ne sommes plus obligés de continuer à jouer nos anciens rôles ou schémas ou bien de nous engager dans des relations anciennes et dans des dynamiques qui ne nous servent plus. Si quelqu’un ‘fait’ que vous ne vous sentez pas assez bien, ou honteux, ou jugé, sachez que c’est vous qui choisissez encore de rester connecté à une vieille histoire. Il n’y a aucune valeur dans le choix d’y rester connecté. Il est temps de se souvenir consciemment que ce ne sont pas les autres qui nous définissent.

« Ce que vous pensez de moi n’est pas mon affaire » – Terry Cole-Whittaker

Dans l’ancien cycle, nous avions besoin que les autres jouent le rôle de déclencheur afin de nous rappeler qui nous étions, en nous traitant souvent comme moins que rien. Nous nous en sommes souvenus via la douleur, la souffrance, la répression ou autres difficultés. Nos têtes s’étaient détournées de qui nous étions, de la source d’énergie et de la plénitude de notre lumière ; donc nous avons marché dans les histoires de manque, de limitation, de restriction et de déconnexion. Dans le nouveau cycle, nous devenons des humains qui ‘vivent éveillés’. Notre tête regarde vers l’avant afin d’aller une fois encore vers la plénitude de notre lumière. Imaginez un tuyau qui avait été tordu et où l’eau ne pouvait plus passer ; maintenant il n’a plus de torsion et l’eau peut s’écouler librement une fois de plus. C’est ce qui se passe pour nous lors de ce Changement. Nous entrons et nous incarnons notre divine identité, notre pouvoir et nos capacités. Notre monde à l’envers se remet à nouveau à l’endroit ; et tout comme ces globes de neige que l’on secoue, le processus de retournement donne l’impression que tout est chaotique pendant un moment, mais sachez que les choses sont en train de se replacer dans le bon sens.

Certains d’entre nous souffrent de la perte ou de la mort de personnes qui n’ont jamais réellement existé. Bien sûr, l’être physique a existé et il est encore en vie, mais la projection que nous portions sur lui, l’identité que nous lui avions donné n’existait pas. Nous le constatons maintenant et il pourrait être difficile de le ressentir et d’y faire face.

Vous pouvez avoir l’impression que chaque jour est un exercice où vos boutons sont poussés, et vous aimeriez vraiment passer à autre chose. La seule façon de le faire, c’est de vraiment en finir avec ça. Arrêtez d’avoir besoin que quelqu’un devienne ce qu’il ne sera jamais, ou bien ce qu’il ne peut pas être pour l’instant ou ce qu’il n’aura jamais envie d’être. Arrêtez d’agir comme si vous étiez responsable des actions et des émotions des autres. Débarrassez-vous du sentiment que les autres sont responsables de vos actions et de vos émotions. Il est temps de prendre la pleine responsabilité de ce que nous sommes et de comment nous sommes, et de débrancher les fils qui nous attachaient aux autres et inversement. Il est temps de se débrancher des projections que nous avons faites sur les autres ou que les autres ont faites sur nous.

Une des plus grandes projections qui se produit en ce moment est celle que nous avons faites sur cette année 2012. Nombreux sont ceux qui croient que c’est soit la fin du monde ou bien l’année où notre famille des étoiles va venir nous sauver. Ces deux croyances nient tout sens d’auto-responsabilité ou de responsabilité collective pour le monde que nous avons créé et qui est encore à créer. Alors que nous franchirons le seuil du 21 Décembre 2012, ce sera un moment essentiel de pouvoir pour l’humanité car nous pourrons être enfin libérés des prophéties et de leurs interprétations erronées. Nous pourrons sortir de l’illusion que ce que nous faisons n’a pas vraiment d’importance parce que de toute façon le monde va soit disparaître ou soit être ‘sauvé’.

« Minuit viendra, rien ne se passera sauf un peu de neige qui tombera doucement ; et les gens se réveilleront le lendemain matin avec une planète qui aura besoin qu’on s’occupe d’elle. Le nettoyage des systèmes apocalyptiques de croyances seront extrêmement douloureux parce que donner plus d’attention aux croyances qu’à la planète devra cesser » – Barbara Hand Clow, The Pleiadian Agenda

Barbara Hand Clow faisait allusion au début du nouveau millénaire, mais ces mots peuvent s’appliquer également à la fin de cette année. Il y a aura de la tristesse alors que le voile sera enfin totalement enlevé car les gens réaliseront que personne ne viendra les sauver. Les Hopis étaient intelligents lorsqu’ils disaient «  Nous sommes ceux que nous attendions ». Nos familles des étoiles nous regardent, ils sont tout près et je suis sure qu’ils vont venir nous rendre visite. Cependant ‘nous sauver’ contredirait l’essentiel de notre intention évolutionnaire qui est celle de s’éveiller, de se souvenir et de réaliser que nous savons comment nous sauver nous-mêmes.

A la consternation des alarmistes, les seules vagues qui déferleront sur la planète seront celles de vibrations énergétiques élevées. Ces vagues nous incitent à nous éveiller, à nous rappeler qui nous sommes, à nous souvenir de notre pouvoir et de notre véritable identité et origine galactique divine. Ces vagues nettoient notre corps énergétique en faisant remonter à la surface tout ce qui reste de l’ancienne vibration. Ces vagues purifient notre cœur, notre esprit et nos yeux et nous permettent d’entendre et de voir plus clairement. Les vagues ne sont pas comme une baguette magique, qui nettoient et purifient indépendamment de notre participation personnelle. Elles sont simplement ‘des révélateurs de vérité’ – ce que chacun fera de sa propre vérité et comment il répondra à la vérité qui se révèlera de plus en plus, dépendra de nous.

Pour certains, cette période de ‘révélations’ sera vécue comme un cauchemar. Pour d’autres ce sera une grande joie. C’est pourquoi il est important d’être le plus conscient possible en 2012 – plus vous serez disposé à faire face à toute cette vérité, plus ce sera facile. Cela pourra être encore difficile, mais il ne sera pas nécessaire que ce soit douloureux ou effrayant. Si vous ressentez de la tristesse ou de la peur, demandez-vous : A quoi est-ce que je résiste ? Pourquoi est-ce que je ne peux pas regarder cela en face ? De quoi est-ce que j’ai peur ? Ne jugez pas ou bien n’ayez pas peur des personnes qui ne semblent pas être sur un chemin ‘conscient’. Il y a beaucoup de chercheurs spirituels qui ne veulent pas regarder leur côté obscur et qui ont donc encore un certains nombres de vérités à affronter alors qu’ il y a des personnes qui n’ont jamais lu un livre de développement personnel de leur vie et qui savent exactement qui elles sont, qui disent les choses comme elles sont et qui peuvent voir à travers les autres à une distance d’un mile.

Il y aura des célébrations lorsque le voile sera enfin complètement levé car tous ceux qui sont prêts et disposés à participer à la construction de la nouvelle terre relèveront les manches et commenceront (continueront) à faire ce qu’il faut pour que cela se produise.

« Avant l’Illumination, coupe du bois, transporte de l’eau. Après l’Illumination, coupe du bois, transporte de l’eau ». – Proverbe Zen

Il y a beaucoup d’émotions et beaucoup d’énergie dans l’air actuellement ; et il va être de plus en plus important de ne pas être pris ou distrait par ce qui ne nous appartient pas et par ce qui n’est même pas réel (à savoir les anciennes projections ou illusions). Souvenez-vous, nous allons vers une fréquence énergétique plus élevée et tout ce qui n’est pas en alignement avec la vibration supérieure doit faire surface afin d’être nettoyé en devenant plus visible, plus évident. Il semblera que les choses empirent mais sachez que ce sont les signes mêmes qui nous disent que les choses sont vraiment en voie d’amélioration. Nous ne pouvons pas savoir comment faire les choses correctement tant que nous ne sommes pas totalement conscients du moment où nous nous sommes trompés. Nous ne pouvons pas prendre pleinement notre pouvoir si nous ne sommes pas pleinement conscients du comment et où nous l’avons perdu.

A propos des illusions et des projections, il y a une rumeur qui dure depuis longtemps et qui dit que les anciennes puissances qui ont existé vont essayer de créer un faux événement en utilisant la technologie holographique et en simulant une attaque par une race ‘extraterrestre’ ou bien qu’elles vont projeter dans le ciel le visage de personnages religieux juste pour obtenir une ambiance fin du monde. Nous savons qu’elles ont cette technologie, nous savons qu’elles peuvent créer de tels évènements afin de déclencher la peur et de prendre encore plus de contrôle, donc ce n’est pas si exagéré. Cependant, avec chaque jour qui passe, les intentions et les énergies de l’ancienne réalité auront de plus en plus de mal à exister avec les énergies élevées, donc je ne suis pas sure qu’elles puissent encore le faire. Ceci étant dit, il est bien d’être conscient que de telles intentions existent et que SI quelque chose se produisait, vous seriez préparés.

La meilleure façon de se préparer est de se familiariser avec vos véritables sentiments. Et c’est encore une autre raison de l’importance de se déconnecter de la réaction constante à ce que les autres font ou ne font pas. Si quelqu’un vous disait ‘ monte sur le vaisseau spatial s’il vient’ et que l’autre vous disait ‘ne monte pas’, que feriez-vous ? A ce moment-là, écoutez votre propre cœur. Vous ressentez si une personne est bien ou pas chez vous ou dans une soirée, ou dans un centre commercial, et bien c’est la même chose ici. Il n’y a pas un type de race stellaire, il n’y a pas un type de vaisseau spatial, il n’y a pas une seule intention commune de visiteurs qui pourraient venir. S’ils viennent et que tout semble un peu dans le contrôle ou la condescendance, vous n’aurez probablement pas envie de vous joindre à eux. Si vous pleurez de joie parce que vous ressentez que vous êtes réunis avec votre famille, embrassez-les tout de suite ! Écoutez votre conseiller intérieur et faites-vous confiance.

Lorsque ce que vous n’aimez pas vous est est révélé, utilisez-le comme un catalyseur qui vous rappelle ce que vous voulez et ce que vous préférez. Essayez de trouver le moyen de vous orienter vers cette préférence en changeant votre manière de penser ou d’agir. Actuellement, chaque chose que chacun fait de façon juste ou pas va déterminer le genre de monde que nous allons créer avec cette opportunité unique de créer une toute nouvelle réalité. Nous faisons tous partie d’un immense puzzle de 7 milliards de pièces. Votre pièce compte. Votre pièce est importante. La question maintenant n’est pas : Quel genre de monde allons-nous avoir au-delà de 2012 ? Elle est : Quel genre de monde désirez-vous avoir au-delà de 2012 et qu’allez-vous faire avec votre pièce du puzzle pour que cela se réalise ?

Dana Mrkich – Traduit par Marinette  Lepine

Source originale.

Source : http://www.urantia-gaia.info (en cas de copie, merci de respecter l’intégralité du texte et de citer la source)

A propos Le Passeur

Nomade sur le chemin...
Ce contenu a été publié dans 06- Tous les articles, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

27 réponses à Vérité et Transparence

  1. elba dit :

    J’ignore ce qui se passe aujourd’hui, Passeur, mais ma connexion automatique a été annulée, et lorsque je me suis connectée à votre site comme je le fais très souvent, la page qui s’est ouverte est celle-ci.
    Chose curieuse, ce post date du 10 mai, jour de mon anniversaire, et de plus il met exactement le doigt sur le « souci » principal qui occupe mon présent (et qui n’est pas du tout la question de la fin du monde.) :

    « …Vous pouvez avoir l’impression que chaque jour est un exercice où vos boutons sont poussés, et vous aimeriez vraiment passer à autre chose. La seule façon de le faire, c’est de vraiment en finir avec ça. Arrêtez d’avoir besoin que quelqu’un devienne ce qu’il ne sera jamais, ou bien ce qu’il ne peut pas être pour l’instant ou ce qu’il n’aura jamais envie d’être… »

    Dans ce petit morceau de texte, le mot « besoin » est déterminant pour moi.
    Je viens de me demander grâce à vous, grâce à ce texte, si c’est vraiment un besoin pour moi de voir l’autre tel que je pensais qu’il était et non de le voir comme il semble être à présent.

    Et si je réponds honnêtement à cette question, je m’aperçois que oui, c’est un besoin pour moi de pouvoir constater que « tout est beau » en quelque sorte, que les gens sont francs, transparents et honnêtes. Même, et surtout, en ce qui concerne leurs petits défauts (les qualités, on les voit souvent plus vite…)

    Alors je vais m’attacher à travailler sur cette autre partie du texte, qui suit ce que je viens de citer, à savoir :
    « Alors que ce processus se produit, nous pouvons ne pas toujours aimer ce que nous voyons…/…/…Ou bien est-ce qu’on n’est pas en train de me faire un cadeau dans cette situation ? Et si c’est un cadeau, quel est-il ? ». »

    Pas vraiment facile à faire, tout ça. Mais sans doute nécessaire afin de pouvoir atteindre la sérénité.

    Merci à vous, donc, et merci au hasard qui m’a permis d’arriver sur cette page que je n’avais pas lue (j’étais en vacances lorsque vous l’avez posté.)
    Et joli jour à vous. 🙂

  2. Yakodjaz dit :

    Le Silence murmure un secret,
    Tel un écho vers l’Infini
    Délivre le Verbe de l’Aimant…

  3. marie christine dit :

    La plus grande des dualités n’est-elle pas de séparer l’esprit de la matière ?
    La plus grande des confusions n’est-elle pas de croire que la terre, le corps, la vie c’est la 3D et que l’esprit c’est la 5D ?
    Le visible n’est pas séparé de l’invisible .
    L’action n’est pas séparée de l’esprit qui l’anime, à chaque instant de notre vie .
    Vouloir trop savoir à l’avance empêche de voir ce qui est sous notre nez . On nous fait signe ici, maintenant, mais nous méprisons le petit car nous voulons voir le grand, le gigantesque, le spectaculaire . Mais le petit peut être tellement spectaculaire quand on lui donne sa juste valeur ! Chaque minute de la vie EST spirituelle .
    Notre vie de tous les jours nous ennuie, on la trouve morne, sans intérêt . On a tort car c’est elle qui nous révèle à nous-mêmes . C’est elle qui conduit notre destin . C’est elle qui crée ce que la Source attend de nous, au jour le jour .
    Si je suis en attente, je ne vis pas, je ne crée pas . En attente de quoi ? De ce que je devrais être en train de créer .
    Il n’y a pas un temps pour se recueillir, un temps pour agir . Là est la dualité . Il n’y a pas un temps noble, un temps sans intérêt . Tous les temps sont nobles . Toutes les actions sont recueillies . D’ailleurs, il n’y a plus de temps …

    • alain thomas dit :

      Très belle description de ce qu’est la réalité.

      • Béa dit :

        Oui,merci Marie-Christine !

        C’est la loi de l’unité à vivre dans l’éternel cadeau du Présent.

        La perfection de la Création est une extansion continue que seuls nos jugements d’égo et nos distorsions mentales peuvent obstruer.

        Lâchons-prises de nos prétentieux « vouloir » et accueillons la vie comme il se doit, c’est à dire INCONDITIONNELLEMENT…!

  4. Soleil Bleu dit :

    « Arrêtez d’avoir besoin que quelqu’un devienne ce qu’il ne sera jamais, ou bien ce qu’il ne peut pas être pour l’instant ou ce qu’il n’aura jamais envie d’être. Arrêtez d’agir comme si vous étiez responsable des actions et des émotions des autres. Débarrassez-vous du sentiment que les autres sont responsables de vos actions et de vos émotions. Il est temps de prendre la pleine responsabilité de ce que nous sommes et de comment nous sommes, et de débrancher les fils qui nous attachaient aux autres et inversement. Il est temps de se débrancher des projections que nous avons faites sur les autres ou que les autres ont faites sur nous ».

    J’avoue que j’ai beaucoup de mal à concilier cette position avec celle de responsable d’un service où, par principe, vous insuflez une direction collective, formez les personnes à être performantes là où on les attends, bref ! à être plus souvent du poil à gratter qu’un césame pour l’expression individualisée de chacun dans le boulot qu’il a à faire.
    Les « compromis » nécessaires pour faire place et valoriser la personalité de chacun, mais dans le respect des droits et des valeurs défendues par la nature même de notre boulot (travail social) débouche le plus souvent pour moi à des « compromissions » avec « Qui » je suis, dans un malaise qui me maintient les pieds au dessus du sol et la tête qui n’atteint pas les étoiles. Un entre deux mondes aussi instable qu’improductif dans les 2 directions (je rectifie, ça produit, mais les résultats apparaissent tellement mineurs par rapport à la somme d’efforts que cela me demande…..)
    Bref ! J’ai le sentiment que je commence seulement à approcher ce qu’implique, concrêtement, le don de « s’aimer inconditionellement ». Pour moi, contrairement à beaucoup d’entre vous, cela consiste à retourner m’immerger dans cette réalité 3D dans laquelle je n’ai, je crois, jamais trouvé racine, et laisser remonter SANS PEUR ni jugement, les éléments qui me relient à elle.
    C’est angoissant car cela donne l’impression de nourrir un monstre (monstre dans le sens où c’est la partie intérieure qui constitue TOUT ce que vous voudriez voir transmuté) et extrêmement interrogeant sur la violence exercée par un auto-conformisme à un dogme, que celui-ci soit matérialiste ou spirituel. (j’utilise le mot « dogme » au travers de l’exemple des mots qui sont aujourd’hui communément utilisés en matière d’ouverture spirituelle, « lumière », « amour de soi », « Amour inconditionnel », « lâcher-prise », et qui cachent en réalité des perceptions individuelles trés différentes au regard du concept qui s’y cache. Le mot « Conscience » en est pour moi le meilleur exemple, on finit par diluer le signifié, le contenu, ce qu’elle Est dans son essence, dans le signifiant ou contenant « conscience de.. »)

    Comment parvenir à accepter et au final aimer cette dualité qui s’exprime également là où chacun tente de la transcender, sans créer simultanément un énièmme conflit mental qui me fait me ressentir comme une inadaptée permanente aux interactions humaines ?

    J’ai le sentiment que les éléments relevant de ma foi réelle (qui ne trouvent pas racine dans l’expérience des autres), et ceux auquels « j’aspire à croire » (car ils représentent le soutien moral dont j’ai besoin), sont en mouvement de remonter à la surface pour mettre en lumière « Qui » je suis réelement dans sa globalité.
    Périodes de doutes et d’incertitudes profondes et destabilisantes accompagnent cette mise en vérité qui, paradoxalement, me procure une forme de soulagement dans la difficulté que j’ai à vivre dans ce monde.
    Namasté (j’ai une bonne vib avec ce mot) 🙂

    • François dit :

      Waow… Respect. J’entends tellement ce que tu exprimes. Pour ma part c’est la famille génétique , enfin ce qu’il en reste, qui me fais peur et quand bien même j’entends l’invitation de mon cœur qui me dit sans cesse : vas y plonge dans ta propre obscurité, vas y courage, vas y nous sommes là en toi et nous pouvons le faire ensemble ce pas vers l’inconnu de notre inconscient. Alors quelquefois j’ai peur et quelques fois je le fais en conscience avec tout l’Amour que je peux avoir pour moi-même comme « lampe de poche » afin d’éclairer mes zones qui ont encore peur ou qui sont en souffrance. Et là c’est un espèce de mélange entre des douleurs physiques très vives et très fugaces et une Joie indescriptible qui m’emporte littéralement vers une puissante émotion de bonheur. Puis d’un coup le rideau tombe, l’explosion « nucléaire » a lieu. Et alors une Sérénité, comme une « absence » à tout et simultanément une présence totale de ma conscience si j’ose dire, de Lumière, m’envahit autant que nous nous apprivoisons. Merci Soleil Bleu de nous éclairer de tes mots.
      F.

      • Soleil Bleu dit :

        Merci à toi François de m’inviter dans tes pas qui portent pour moi l’empreinte des mots « espoir et confiance ».
        In lake’sh

    • Marie-Anne dit :

      Bonjour, Soleil Bleu !
      Je crois que je comprends, en partie, ce que tu veux dire.
      Je pense qu’aujourd’hui, maintenir les pieds ancrés au sol, ce n’est pas adhérer aux règles de la 3D. Ce n’est pas avoir une vision matérialiste dans le sens du profit, de la performance ni même de l’efficacité, mais plutôt dans le sens de se sentir, en conscience , connecté à la Terre et de sentir qu’on en fait partie; que la Terre nous a servi d’école; que, maintenant, notre écolage est terminé et que nous sommes là pour aider cette matière à s’élever par le  » dedans » ,en élevant notre propre corps. Cette simple prise de conscience nous ancre et nous élève également.
      Je crois que si, dans tout ce que tu fais , tu restes simplement dans la compréhension de ce qui se passe actuellement (donc, dans la compréhension de cette montée  » énergétique » et transmutante qui, dans un 1er temps transitoire est perturbatrice), tu augmentes ton taux vibratoire, ta conscience, et tu te rapproches des étoiles !
      N’oublie pas non plus que l’extérieur est le reflet de l’intérieur.
      Evite surtout de te juger,et de te culpabiliser et
      tu as raison de ne pas chercher à coller à un « dogme », colle plutôt librement aux intuitions vraies de ton Coeur. Et même là, ne juge pas ton avancée; suis ton coeur, sans chercher le résultat (c’est lui qui s’en occupera). C’est difficile pour nous de ne pas chercher le résultat, une fois que nous avons décidé( selon notre coeur) de ce que nous voulions et que nous avons mis les choses en place( selon notre sagesse )!
      Je pense aussi sincèrement que tu peux être responsable d’une équipe sans prendre sur toi de « guérir » chacun dans cette équipe.. Tu peux les orienter, les conseiller, les guider , les encourager, agir en conscience,…mais tu n’es pas tenue de réussir pour eux. Et tant pis pour ton patron, même si c’est toi le patron!
      Evidemment, nous sommes dans une période de transition, donc de déséquilibre, et tout ne roule pas aussi vite ou aussi facilement qu’on le voudrait! Soyons tout de même confiants: plus nous avançons (le plus sereinement possible!), plus l’équilibre nouveau prend de l’ampleur ,et moins nous devrons répondre aux anciennes exigences de la 3D(performance,réussite à tout prix et en dépit du bon sens!etc…)

      Encore un dernier petit point: tu sais, nous devons tous  » laisser remonter sans peur ni jugement , les éléments qui nous relient à la 3D « ! Il nous faut aussi les voir, les remercier pour leur rôle et les transmuter!
      Il n’y a aucun monstre: seulement des pions noircis qui nous ont été bien utiles pour jouer la partie, et qui demandent maintenant à retrouver leur Lumière (mais qui ne le peuvent pas si nous les maintenons dans l’obscurité de nos craintes, de nos doutes ou de nos jugements négatifs).
      Tu te demandes comment aimer la dualité sans provoquer de nouveaux conflits?
      Je te dirais que tu ne peux aimer sereinement la dualité que si tu comprends son rôle, et pour cela, je ne peux que te conseiller de (re)lire le texte de Pamela Kribbe
      publié par le Passeur le 27 avril 2012( Cycle karmique personnel et cycle planétaire). On y comprend mieux qui se cache derrière le « monstre ».
      Ma réponse est un peu longue, mais elle m’a aidé à mettre de l’ordre en moi; j’espère que l’effet aura été le même pour toi! Merci, en tous cas! 🙂
      Amicalement, M-A

      • Soleil Bleu dit :

        Bonjour Marie-Anne,

        Ce que tu dis, j’en adhère au principe, c’est d’ailleurs ce que je me répondais face à mes mal-êtres il y a encore très peu de temps.
        Ce que j’exprimais dans mon post, c’est plutôt que je me suis tellement immergée dans cette perception pour échapper à la réalité de ce monde dans laquelle je ne m’imbriquais pas, qu’aujourd’hui il m’est demandé d’y retourner, comme si quelque chose n’était pas accompli.
        Ce retour à la source (tiens !…serait-ce la même que celle dont on parle plus souvent ici ?) m’est en quelque sorte imposé de l’extérieur, car du jour au lendemain, plus aucun texte, plus aucun commentaire du site n’entraient plus en résonnance avec moi.
        Je n’y voyais que des mots, privés de la vibration dont j’étais plutôt adicte.
        Mais cette coupure, aussi brutale qu’inattendue, porte (j’en ai la foi profonde) la signature du Divin en ce sens qu’il n’y a pas de remise en cause de son contenu, mais le ressenti d’un voile qui est mis dessus pour m’aider à franchir le pas vers cet inconnu que j’ai toujours fui.
        C’est drôle, et même ça me fait sourire, l’ascenssion est toujours traduite comme une élévation, ben ! pour moi, ça commencerait plutôt (je le ressens comme ça) comme une ouverture vers mes chakras inférieurs….
        Belle nuit et Merci à tous. Pensées fraternelles au Passeur

        • François dit :

          Hello,
          C’est une découverte que j’ai aussi faite récemment. Les chakras du « bas » sont le Feu sacré de la terre, et la Terre du feu. Nous ne pouvons « monter » sans avoir au préalable posé des racines dignes de ce nom. Or les racines se trouve justement là où les auto-jugements peuvent être très puissants. L’ego a fort affaire à nous dire des pensées comme « le noir est négatif, le sexe pour le sexe c’est mal ou incomplet, la colère n’est pas bien, etc… »
          J’observe mon potager et je regarde cet arbre nouvellement planté. Devant mon impatience a le voir s’élever il me réponds que lui aussi souhaite tutoyer le ciel mais qu’auparavant il Doit descendre dans ses racines, dans le sombre le plus absolu de la Terre car sans cela au premier coup de vent le seul feu qui lui restera à vivre sera celui de la cheminée. Je suis ok avec la pensée que pour monter il faut prendre de l’élan vers le bas. La Lumière ne vient à nous que lorsqu’il y a de la place pour cela. Or cette place nous ne pouvons la faire qu’en acceptant de nous libérer de vieilles croyances désuètes, lourdes qui avec le temps se trouvent être dénuées de sens réel. Il y a un principe de nettoyage qui peut permettre notre pardon à nous-même, transmuter nos regrets en leçons de vie, en opportunités à nous découvrir dans ce que l’on qualifie d’imperfections et qui ne sont en fait que des tentatives de rester aimer et reconnu par l’extérieur.
          Voilà, juste un mot ou deux pour démarrer ma journée dans le partage de nos expériences qui sont toutes très « réveillantes »
          Merci.
          F.

        • Marie-Anne dit :

          Je comprends! Tu sens que tu dois d’abord encore effectuer un retour à la matière pour pouvoir vraiment l’embrasser et l’ancrer plus fortement à toi avant de l’élever avec toi toute entière.
          Je crois que tu n’es pas la seule dans ce cas.
          Mais tous les chemins sont bons et leur difficulté n’est que transitoire. Courage et Amour!
          Très amicalement,M-A

          • Marie-Anne dit :

            …petit ajout important: …pour pouvoir aussi ressentir, accepter, comprendre la matière et faire la Paix avec elle. (R.: tu fais aussi ,peut-être, une overdose de spirituel et tu dois te rééquilibrer avec son pendant apparent: la matière (qui est aussi spirituelle, d’ailleurs).Ca m’arrive souvent!
            Quoiqu’il en soit, bonne route! M-A

  5. étincella dit :

    superbe !!! je suis surprise et toujours ravie de voir tant de connexion entre la vie qui s’offre à moi et ces textes qui répondent aux questions et pensées du moment …
    Merci de ces cadeaux

  6. laurore dit :

    Les dates et les heures: des vérités qui étonnent mais qui comblent le coeur.

  7. laurore dit :

    Mes nuits sont transparentes comme mes jours.
    Mes joies sont transparentes comme mes peines aussi.
    Le monde s’est effondré.
    Que reste – t – il?
    Le « Grand Verre » où passent, d’ici à là, un instant fugace, tant de vies, au travers duquel des reflets outrepassent des souvenirs, des revenirs.
    Bien à tous.

  8. fredus dit :

    Superbe! Il est plus que jamais temps de se détacher de l’ancien et savourer paisiblement ce qui vient…

    Bonne journée!

  9. Laura dit :

    Texte rassurant dans le sens ou je vis présentement des émotions assez fortes au niveau de la famille, et je me suis reconnue dans ma façon de réagir. Depuis la dernière pleine lune du 5 mai ça été assez fort comme émotion. Le calme revient tout doucement. Merci pour ce texte qui me rassure.

  10. less dit :

    Bonjour a tous. Merci beaucoup!!!

  11. Blandine dit :

    MERCI avec gratitude et reconnaissance :=) belle journée.

  12. Jonas dit :

    FRACAS!!!!!!!!!
    C’est le mot qui résonne dans mon esprit (Ego).Liberté c’est la voie qui je suis dans mon coeur(Foi).Amour c’est ce que je suis dans mon (être).Vivant c’est le chemin que j’arpente dans ma spiritualité.Je suis heureux quand je lis des article libre de choix comme celui-ci .Certain jour,je suis triste quand je lis un article qui oriente vers une fin ou certain paye et d’autres gagne.Le bon n’étais-il pas le ROI qui puni.Le juste le prête,celui qui juge au nom de Dieu.Le brave ,le soldat qui tue pour son pays qui n’existe pas et le peuple, les serviteurs aveugle de toute cette mascarade !Je sais qu’on ressent le colère et la tristesse dans mes écrits ,mais comme une amie ma dit c’est moi qui a choisi cette incarnation.Je ferais tout pour l’humanité car c’est a ce point que je m’aime ,pas tout les jours mais j’essais.Bientôt j’entreprendrez une grande aventure , un grand voyage et je ferrai une halte en revenant ou je serai nue devant tous .Je parlerai en tant que Gardien de la terre au risque d’être traité de fou et d’être discrédité .Je l’ai fais et le referai jusqu’a mon dernier souffle car c’est (MON) morceaux du puzzle et j’en suis fier .Je n’ai besoin de personne car vous avez tout choisi déja et c’est bien d’être différent .J’essais de faire naitre Dieu dans la science,de faire grandir la vérité dans la foi,d’avancé en spiritualité et et d’etre enfin! et a jamais HUMAIN!!! h =homme,u=unis,m=maison de dieu,a=ancré a la terre,i=intelligent,n=nouveau!merci.

  13. Renouveau dit :

    Merci 🙂

  14. Xablo dit :

    Jamais deux sans trois.
    Merci, encore une fois.

  15. vanessa dit :

    MERCI !!!!!!!!!!!!!!

  16. François dit :

    MERCI…!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *