L’illumination du corps de lumière

Voici décrit par Jasmuheen le processus de mise au diapason de nos corps physique et lumineux. Ce processus, qu’elle voit en douze étapes, a débuté il y a pas mal d’années et tout le monde n’est pas au même moment au même endroit du chemin, ce qui n’a aucune importance. Que chacun marche à son rythme.

Je suis parfaitement conscient que certains auront du mal à tout accepter de ce qui est dit là, mais j’estime toutefois que cette description éclairera la majorité sur ce qui a été vécu et sur ce qui est vécu aujourd’hui sur les plans physique, psychique et spirituel en accord avec l’élévation de la fréquence vibratoire de notre Terre d’accueil. Cela devrait aider à une mise en perspective de son vécu personnel et donner un éclairage bienveillant pour celles et ceux qui s’en inquiètent encore. Ne prenez donc ici que ce qui vous aide à vous sentir mieux et laissez de côté ce qui vous irrite aujourd’hui.

Le Passeur.

Par Jasmuheen.

Nous savons déjà qu’au moment où notre planète subit une modification en vue d’une fréquence plus élevée et ce parce qu’elle est un système vivant d’énergie en mouvement, tous ceux qui demeurent à l’intérieur de ses champs énergétiques vont vivre l’expérience de ce réalignement. Par conséquent, j’aimerais aborder deux points dans cet article.

Premièrement, je parlerai de ce que beaucoup expérimentent de manière naturelle pendant que la planète se transforme et qui est ce qu’on appelle la « Création du corps de Lumière ». Ces quelques pages vont décrire dans les grandes lignes les différents états que nous pouvons vivre à ce moment là et comment cela se manifeste dans nos propres champs magnétiques, par exemple des grippes soudaines, des migraines, etc.

Deuxièmement, puisque ces changements enthousiasment et rendent joyeux un grand nombre, j’aimerais parler de choses concrètes que nous pouvons faire consciemment pour construire et accroître le quotient de Lumière dans nos corps. Nous accorder aux octaves les plus élevés de Lumière et changer nos fréquences vibratoires a été évoqué largement dans les chapitres précédents. Je vais quand même les résumer brièvement et ajouter quelques techniques supplémentaires afin d’accélérer ce processus.

Le processus de transition vers la Lumière est progressif. Nous ne sommes pas matière un jour et pure Lumière le lendemain. Nos champs énergétiques sont baignés de Lumière et réalignés progressivement. Sinon, ce serait le « court-circuit ».

Dans le texte « Révélation d’un Archange – Ascension dans la 12e Dimension », l’Archange Ariel nous explique que la totalité de la structure de la matière était activée jusqu’au 3ème niveau du corps de Lumière, pour tous les habitants de la planète, en avril 1989. La création du Corps de Lumière est due au processus naturel de transition des planètes et n’est pas une expérience ou un processus facultatif. Les êtres qui, à ce moment là, ne souhaitent pas faire partie de ce processus vont choisir une mort accidentelle, une catastrophe naturelle ou bien la décadence et la maladie.

Il est prédit qu’ils continuent leur cycle d’évolution sur une autre planète dont la fréquence est comparable à la leur. Il n’y a là aucun jugement, c’est seulement le changement de nature de l’énergie.

Selon Ariel, le Corps de Lumière se crée graduellement par la transmutation de notre corps physique actuel qui se transforme et absorbe davantage de Lumière. Une fois encore, ceci est directement lié au réalignement de nos champs énergétiques sur les fréquences et les octaves les plus élevés de la Lumière. La liste qui suit décrit le véritable processus physique et les symptômes courants au moment où ce changement se produit. Nous évoluons tous et nous absorbons la Lumière chacun à notre allure. Certains travaillent consciemment avec ces changements et donc leur transformation est plus rapide. D’autres n’ont pas conscience qu’ils absorbent cette lumière et leur changement est lié au changement planétaire. Quoiqu’il en soit, on peut classer cette création par étapes :

Première étape :

Lorsque le corps perd de sa densité, il montre des symptômes de mutation tels que la grippe, les migraines, la diarrhée, des éruptions de boutons, des douleurs dans les muscles et les articulations. La plupart des épidémies de grippe sont en réalité des épidémies de Lumière. L’alchimie du cerveau change. Les fonctions des cerveaux droit et gauche se mélangent et la taille des glandes pinéale et pituitaire commence à se modifier. La structure de l’ADN et de ses composants chimiques change et recueille les atomes d’hydrogène et les substances chimiques supplémentaires dont les cellules ont besoin pour absorber la Lumière la plus élevée, non différenciée et pour la reproduire en codes de Lumière reconnaissables par l’ADN.

Deuxième étape :

Le corps ethérique est inondé de Lumière et libéré des expériences karmiques. On peut se sentir désorienté et aussi attraper la grippe. Beaucoup commencent à se demander : « Pourquoi suis-je ici ? ». La Lumière dans le corps ethérique libère la structure de la 4e dimension et provoque des rotations rapides dans les structures géométriques des corps émotionnels, mental et spirituel. Le changement est rapide et beaucoup se sentent fatigués.

Troisième étape :

Les sens physiques deviennent plus aiguisés. Non seulement nos différents corps absorbent la Lumière pour leur propre transformation, mais ils se comportent aussi comme des transmetteurs/décodeurs d’énergie de lumière supérieure pour toute la planète.

Le processus d’inspiration est irréversible maintenant, comme un élastique qui aurait été étiré au maximum et qui reviendrait à sa position initiale.

Quatrième étape :

Des changements importants se produisent dans le cerveau ainsi que des échanges chimiques et électromagnétiques au niveau de l’énergie. Les symptômes sont des migraines fréquentes, une vue trouble, une perte d’audition et parfois des douleurs dans la poitrine. Les mécanismes du cristal, dans le corps éthérique, empêchent les rayons de lumière du plan de la 5e dimension de se connecter, et ce jusqu’à ce que nous soyons prêts. Les douleurs dans la poitrine sont causées par l’expansion des énergies du cœur, car il s’ouvre à des niveaux plus profonds. La vue et l’ouïe sont réalignées afin de fonctionner différemment. Le corps mental commence à se demander s’il en est vraiment responsable et les personnes ressentent une envie forte, inexplicable et indéniable de suivre leur esprit sans hésiter. Certaines personnes peuvent avoir des éclairs de télépathie, de clairvoyance et presque toutes commencent à faire l’expérience de l’empathie. C’est un moment pour ressentir, honorer, accepter et reconnaître notre corps émotionnel et aussi pour apprendre à le contrôler.

Cinquième étape :

Le corps mental a décidé de s’aligner sur l’esprit, les rêves sont différents et peuvent devenir plus « clairs », vous avez une impression de déjà vu. Les processus de pensée ne sont plus linéaires, l’être oscille entre la connaissance et le doute. Nous nous rendons compte de la nature habituelle de notre pensée et de notre comportement. Nous voyons naturellement  la déprogrammation et la reprogrammation comme un moyen de créer le « Je Suis » que nous souhaitons être, et non le « Je » que nous pensions être à cause de notre interaction avec nos parents, nos pairs, la société etc. Le changement semble être constant et nous commençons à faire le discernement consciemment, depuis notre cœur plutôt que de juger en fonction des implants et « réponses conditionnées ».

Sixième étape :

Nous attirons les autres à nous afin de nous soutenir mutuellement et de stimuler notre croissance. Nous nous posons les vraies questions. Notre processus mental et notre manière de nous identifier aux autres et à nous-même, change rapidement. Cette réévaluation peut être désagréable mais nous sentons qu’elle doit être faite. Nous regardons nos relations, travail, environnement, style de vie. C’est un moment pour lâcher prise et aller de l’avant. Nous changeons d’amis. Tout semble être en état de changement continuel mais nous nous sentons plus légers, plus vastes, plus libres d’une certaine façon. À ce point, le taux de lumière dans notre être est de 33%.

Nous sentons que nous ouvrons nos sens intérieurs et la clairvoyance, la clairaudience, etc. nous semblent naturelles et tout à fait normales.

Septième étape :

Le chakra du cœur s’ouvre d’avantage, nous devenons plus « vrais » avec les émotions, nous devenons justes nous-mêmes ! Nous nous libérons de nos blocages et de nos vieux schémas. C’est un moment de très grande intensité car nous cherchons à nous débarrasser de nos bagages émotionnels. Nous nous sentons plus alignés avec chaque moment, plus présents. Nous nous sentons nous écouler au rythme de la vie. Souvent, les anciennes relations se terminent ou se modifient rapidement car l’Être va en profondeur et honore ses sentiments. Il n’y a tout simplement plus de place pour le reniement, à aucun niveau. Nous commençons à perdre notre attachement émotionnel aux autres. Les douleurs de poitrine (l’angine par exemple) sont plus fréquentes car le cœur continue d’ouvrir ses champs énergétiques. (Faire la méditation d’unification des chakras peut aider à l’ouverture du cœur).

À ce moment-là, la peur disparaît car les champs énergétiques de tous les corps sont réalignés à partir du cœur et donc, ainsi alignés, la peur diminue. La pression au niveau du front, du dos ou de la tête est due à l’ouverture des glandes pituitaire et pinéale puisqu’elles absorbent plus de lumière. Quand ces glandes sont totalement ouvertes, actives et fonctionnent au niveau le plus élevé, le vieillissement et la mort cessent. Lorsque la glande pinéale est totalement ouverte, nous avons une expérience multidimensionnelle et pourtant la dualité semble augmenter à mesure que nous la quittons. Certains jours nous nous sentons connectés et joyeux; d’autres, nous avons peur et nous sommes empêtrés dans des problèmes de survie. Beaucoup souhaitent « s’élever » et quitter la planète à force de ressentir la réelle possibilité d’ascension à travers l’approfondissement de notre connexion avec l’esprit. En apprenant à être guidés par notre joie, il se peut que nous voulions « sauver la planète » et aussi que tout le monde se laisse guider par sa joie. Tout cela n’est qu’une étape de la progression et reflète notre changement de perception. En ce qui concerne la diététique, on a envie d’une nourriture saine, de manger moins et plus léger. Beaucoup, arrivés à ce point, ont cessé de manger de la viande, du sucre et de boire de l’alcool car ils « ressentent » les effets de ces substances sur les champs vibratoires de leur corps.

Huitième étape :

Nous voyons le Maître en tout et nous souhaitons, d’une manière pure, être au Service. Nous abandonnons notre fonctionnement en « mode de sauvetage » en faveur du désir de servir la Volonté Divine. Les glandes pinéale et pituitaire changent de forme. (Si les migraines persistent, demandez aux Êtres avec lesquels vous travaillez, de « mettre un bémol » afin de ne plus sentir la douleur, ou demandez-leur de libérer des endorphines – l’opium naturel du cerveau).

Le cerveau est activé et particulièrement le cérébrum, le « géant endormi ». Un développement de la boîte crânienne est fréquent. Les « graines de cristal » triangulaires au niveau du front et aussi les cristaux enregistreurs du côté droit du cerveau sont activés en accord avec les 8e, 9e et 10e chakras. Nous commençons à être branchés sur le secteur des langages de Lumière.

Les Glandes pituitaire et pinéale sont complètement ouvertes et travaillent ensemble à créer « l’Arc de l’Alliance », un arc-en-ciel lumineux qui se courbe depuis le sommet de la tête jusqu’au troisième oeil et qui sert de décodeur à un langage d’une dimension supérieure. Cela peut nous sembler difficile de trouver les mots pour nous exprimer car nous pensons en termes de géométrie et de tonalités. (Si vous êtes confus, faites la méditation de l’unification des chakras et demandez que les messages soient décodés et traduits).

De nouveau, nous devenons plus conscients de l’immensité et de l’aspect multidimensionnel de notre nature, du fait que nous pouvons être tout ce que nous voulons. Nous arrêtons d’agir par obligation et les relations deviennent transpersonnelles. Nous prononçons des paroles qui viennent de notre cœur, de notre âme, et les autres se sentent parfois désorientés quand ils s’adressent à nous car ils n’ont plus de repères pour se raccrocher à nous. Nous agissons depuis un niveau de sérénité profond avec une sensibilité élevée et une conscience qui s’est déjà établie et transformée. À ce stade, il est possible d’être purement alimenté par la Lumière et le Prana, de ne plus prendre la nourriture sur le plan atmosphérique, mais d’être nourris sainement par le monde ethérique.

Neuvième étape :

Le décodage des figures géométriques et des tonalités est plus facile. L’esprit utilise les langages de la Lumière, déplaçant le corps de la 6e dimension vers un nouveau corps ethérique pour notre corps de Lumière de la 5e dimension. Notre corps physique change de forme, car les champs énergétiques bougent. Nous nous sentons intimement reliés partout à tous les Êtres, et moins connectés avec les opinions des autres. Nous relâchons le désir et l’énergie de soutenir le « jeu de la séparation et de la limitation » et nous nous sentons véritablement libres. Pendant la neuvième étape, on observe une descente massive du Corps de Lumière dans sa forme physique. De même que la 3e et la 6e, cette étape marque une forte réévaluation. Car nous commençons à nous en remettre finalement à l’Esprit et à devenir un véritable instrument du Divin. À ce stade, c’est l’Esprit qui détermine nos revenus, notre travail, les personnes dans notre vie, tout.

C’est la dissolution de l’Ego, et quand nous sommes extatiques, ça peut être douloureux. Faire un bond peut être effrayant, même si nous avons déjà évolué à travers des siècles et des siècles pour atteindre ce point…

On peut avancer et reculer, en se cramponnant à nos anciennes zones de confort avant de lâcher complètement. Aucune marche arrière n’est possible et tout doit être libéré. La 9e étape est celle du lâcher prise, puis de l’extase et de l’abandon du « Je ». Nous réalisons que tout en étant réel, le libre arbitre est aussi une illusion, car il est seulement là pour nous guider et nous permettre de ne faire qu’Un avec l’Esprit. Or, les peurs liées à la survie disparaissent, concentrées sur le Ici et Maintenant…

Bien que des peurs puissent remonter, elles semblent irréelles et sont facilement écartées. Nous avons tendance à nous déconnecter des consensus de la réalité et nos choix ainsi que la réalité paraissent irréels aux yeux des autres. À partir des 7e, 8e et 9e étapes, la Lumière intérieure irradie considérablement. A présent, nous nous sentons incroyablement enracinés, connectés, centrés, utiles et désirant uniquement servir. Pendant un temps il se peut que nous pataugions entre la 8e et la 9e étape, à force de nous sentir sur le point de redevenir un « Être humain limité ». Cela se stabilise à la fin de la 9e étape. Alors nous nous sentons continuellement connectés et nous agissons guidés par le Christ qui est en nous. Notre intention, de même que notre motivation, vise toujours ce qu’il y a de plus élevé, bien que les autres, à cause de leurs problèmes et de leurs conflits intérieurs, puissent choisir de ne pas le voir. C’est à la 9e étape que l’on commence à s’accrocher à notre « Je suis ». Les trois dernières étapes unifient tous les champs énergétiques, tous les chakras sont unifiés et nous devenons totalement connectés avec notre présence « Je suis ».

Dixième étape :

Nous ne faisons qu’un avec la Source de la Conscience Universelle et nous savons que tout est possible… L’ADN ne se compose plus seulement de 2 rangs mais de 12 filaments. Or, la téléportation, la manifestation, etc. sont instantanées. Le Merkabah (un autre nom pour le Corps de Lumière) est construit et nous permet de traverser l’espace, le temps et les dimensions, complètement, et dans notre entièreté. Il a sa propre conscience et nous la dirigeons.

Onzième étape :

Tous les niveaux du Corps de Lumière ont été construits, activés et sont reliés à notre corps physique par des « points rotatifs ». Ces matrices lumineuses s’alignent le long des méridiens physiques d’acupuncture et forment des lignes de lumière s’entrecroisant dans de belles figures géométriques. C’est un nouveau système de circulation de lumière dans la 5e dimension. La régénération cellulaire est accomplie. Le temps n’est plus linéaire, mais simultané – passé, présent et futur coexistent – tout existe parallèlement. Il n’y a plus de séparation et nous manifestons entièrement notre vision du Paradis Terrestre et exprimons l’extase de l’Esprit…

Beaucoup accèdent à présent à ce « cadre » de la conscience éveillée et créent de nouvelles technologies basées sur la Lumière, de nouveaux systèmes de vie communautaire, de nouveaux systèmes gouvernementaux et des systèmes équitables de distribution de la nourriture et des ressources. Tous ont reçu des entraînements spécialisés et les talents appropriés, afin d’aider à créer et à manifester le Nouveau Monde –  » l’ Âge d’Or « .

Douzième étape :

C’est la continuation de la Création Pure et de l’implantation du Système du Nouveau Monde, en association avec d’autres initiés de la douzième étape, qui donnent vie à de nouveaux gouvernements, un nouveau système financier, un nouveau système d’éducation, une meilleure répartition de la nourriture et des ressources etc.. Tout sera redéfini lors de l’étape finale de l’Ascension de la Terre afin que tout existe dans la joie, l’égalité et l’harmonie. À ce moment là, la planète et tous ses habitants auront été « retissés » de Lumière afin de briller de leur gloire toute entière lorsque la dernière étape du Plan Divin se déroulera. La planète entre dans la Lumière, sort de cette dimension et est emmenée dans un système à plusieurs étoiles où chacun est un corps de Lumière et suit l’Esprit en totale maîtrise. Toutes les réalités parallèles sont redessinées et réabsorbées par l’Esprit et chacun a aligné sa volonté sur le Divin…

Jasmuheen – Extrait du livre « The Art of Resonance »

Vu sur La Presse Galactique.

Source : http://www.urantia-gaia.info (en cas de copie, merci de respecter l’intégralité du texte et de citer la source)

A propos Le Passeur

Nomade sur le chemin...
Ce contenu a été publié dans 06- Tous les articles, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

101 Responses to L’illumination du corps de lumière

  1. WELLER dit :

    Merci N@m@sté Amour/Lumière sur Nous Tous ((( <3 )))

  2. Mélanie dit :

    Merci pour ce texte. Certains diraient que c’est de l’ego ou du mental, mais personnellement, ça me fait du bien de savoir où j’en suis. Au niveau 8 semble-t-il, quelqu’un m’a dit récemment qu’il y avait un arc en train de se créer entre mon 7e et 6e chakra mais qu’elle ne savait pas ce que ça voulait dire. Merci de m’avoir donné l’info, c’est vrai que je commence à « capter » de plus en plus d’info me concernant ou les autres.
    Bon dimanche

  3. titi dit :

    Bonjour passeur et merci pour votre réponse,

    autre sujet, concernant les chemtrails, ne pensez vous pas qu’ils sont là pour empêcher les ondes cosmiques d’arroser la terre ? j’ai remarqué qu’un jour avec quelques nuages il n’y a aucune traînée dans le ciel, alors que ce matin , pas de nuages mais un quadrillage dans le sud ouest assez impressionnant, on aurait pût faire un morpion !!

    merci

  4. titi dit :

    Bonjour @ tous,

    quelqu’un pourrait il m’aider:

    depuis une semaine, je suis victime de problèmes intestinaux, impossible de guérir de façon traditionnelle, seul l’argent colloïdal m’a aidé, de plus depuis 2 jours je ressent une chaleur intense au thorax, je me sens bien et de très bonne humeur (malgré le plan des marionnettistes qui se met en place inéluctablement), et j’ai envie de faire le bien autour de moi .

    je suis mentalement prêt pour le grand bouleversement à venir, mon corps serait il en train de recevoir des ondes positives ?

    merci

    • Le Passeur dit :

      C’est un symptôme assez répandu ces derniers temps chez quelques personnes qui m’en ont témoigné. J’ai d’ailleurs moi aussi vécu il y a quelques jours cette brûlure intérieure dans le thorax. Votre corps se transforme, il évolue sous l’influence des énergies qu’il reçoit et qui ont franchi un palier particulièrement net depuis l’éclipse annulaire. Le transit de Vénus le 6 Juin est une autre date importante à cet égard.

    • François dit :

      J’ai aussi remarqué ces symptômes assez fréquents en ce moment. De ce que j’ai pu en observer c’est que quand le digestif « fait des siennes » c’est souvent lié à de vieilles émotions (diverses et variées liées à notre histoire personnelle) qui cherchent à se transformer, a « s’évacuer ». Et que ces émotions « compriment » notre plexus solaire (thorax). Le plexus nous invite à Être un soleil parmi les autres soleils que sont nos sœurs et frères humains. Les anciennes émotions, croyances, etc, nous réduisent et empêche notre propre soleil de briller. Accepter la transformation par le biais d’une attention (là nous avons chacun nos « outils » allant de la méditation, aux techniques diverses de transformation) permet , alors, la libération du plexus et ainsi en lui donnant cette liberté d’être lui-même, nous effaçons la douleur. Merci Passeur de préciser les événements astros qui en ce moment sont particulièrement puissants. Entre les éclipses et alignements, conjonctions et oppositions, etc, il y a de quoi se sentir bousculé. Mais n’est-ce pas là le souhait de notre Âme?!
      F.

      • J dit :

        alors ça, ça me rassure énormément!
        il y a presque 2 mois j’ai fait un pneumothorax spontané!
        (n’ayant jamais entendu parler de ce mal, ni meme dans ma famille ou autour de moi, aucun signe ne présentait que cela allait m’arriver…puis 8 jours de soins intensifs après une admission aux urgences!) ce qui a résulté en effet secondaire de me faire arreter la clope et une autre substance « nocive fumable » dont j’était dépendante depuis longtemps! un grand mal pour beaucoup de bien (sans compter l’effet sur mes trés proches, qui se sont enfin rendus compte qu’il fallait porter de l’atention à ceux qu’on aime)
        depuis mon poumon est totalement recollé, mais des douleurs persistent sous mes cotelettes devant (thorax au dessus des seins) mais en ayant vu mes radios et scanners mon médecin n’a pu me prescrire que des anti-inflamatoires car je n’ai rien de visible…
        ce que vous dites à propos du thorax me rassure, je commence à comprendre. Il me semblait bien, mais sans en etre certaine, avoir lu quelque part que les douleurs au thorax faisaient partie des symptomes de notre évolution en cours.
        (alors avec mon pneumothorax en prime, mon corps a fait un sacré bond dans son évolution 😉 !!!)
        (Je suis plusieurs fois par semaine votre site et d’autres qui parlent de notre mutation en cours, tout en lisant éckart tolle « le pouvoir du moment présent ».) alors ce commentaire qui m’éclaire sur mon mal…à point nommé (comme souvent sur ce site)
        encore MERCI Passeur
        et MERCI à vous internautes lisant et commantants
        avec tout mon coeur

        • Le Passeur dit :

          Cela dit, si quelque chose semble sérieux ou qu’on a un doute, il faut toujours vérifier auprès de la médecine. Mais il est vrai aussi qu’au regard des maux ressentis en cette période de transition, si on se précipite à chaque fois chez le médecin, autant y camper.

          • François dit :

            y camper bien sûr avec une tente…. à oxygène si possible…

          • Stéphanie dit :

            Bonjour à Tous,

            Ta réponse m’a fait sourire Passeur sur nos maux …

            Je voulais partager avec vous un fait étrange qui m’arrive dernièrement et qui m’intrigue. En l’occurrence, il ne s’agit pas de l’apparition d’une douleur mais de sa disparition là où elle devrait être. Cela a peut-être quelque chose à voir avec les modifications de l’ADN dont il est question ici, comme je suis complètement ignorante en matière de science quelqu’un pourra peut-être m’éclairer et me fournir une explication logique.

            Voilà, j’ai remarqué qu’à chaque fois que je me brûlais un doigt en cuisinant je ressentais la douleur sur l’instant et donc je retirais ma main du feu ou de la source de chaleur, mais une fois ce geste accompli la douleur cessait complètement et la peau de mon doigt était blanche, auparavant elle devenait rouge et je devais me mettre le doigt sous le robinet d’eau froide pour atténuer la morsure du feu. Cela s’est produit plusieurs fois et sur le moment j’ai trouvé cela étrange, mais je n’ai pas focalisé dessus mon attention.

            Il y a quelques jours, je me suis renversée de la tisane fumante sur la poitrine et le même phénomène s’est produit, j’ai ressenti la douleur du choc thermique ensuite une fois essuyé l’eau chaude la douleur avait disparu, ma peau ne pressentait aucune altération ni de couleur ni de sensation de feu où chaleur dû à la brûlure. Cet article tombant à point, cette fois il m’est impossible de ne pas prendre conscience qu’il s’agit là d’une réaction étrange de mon corps en particulier de ma peau en cas de brûlure !

            • Le Passeur dit :

              D’aucun trouverait à te dire que tu es une tétraplégique qui s’ignore, mais pour ma part je te dirai que c’est le début de la maîtrise, et comme tu le vois, cela se fait sans apprentissage, c’est la conséquence naturelle de ton Être à ce stade de son évolution. Tu n’es pas au bout de tes surprises. D’ailleurs, NOUS ne sommes pas au bout de nos surprises.

          • Tchunka dit :

            Bonjour à tous,
            En réponse à Stéphanie,

            Je m’en suis rendue compte en brûlant une verrue plantaire la semaine dernière. Normalement j’ai une cloque quelques secondes plus tard et le pied est sensible quelques jours durant. Cette fois-ci j’ai à peine senti la brûlure, je n’ai pas eu de cloque blanche, pas de douleurs ou de picotements les jours suivants ! Je m’étais concentrée comme d’habitude pour que la douleur me traverse sans rester, mais cette fois-ci le résultat était vraiment visible.

            J’ai même mieux à partager, hier une heure avant de me coucher j’ai senti une douleur dans le bas du dos. Je n’ai pas réussi à trouver le sommeil tant cela était incommodant. Plutôt que de m’énerver voyant les quarts d’heure passer je me suis mise à penser à toutes les belles choses que je souhaite voir se réaliser dans ma vie puis j’ai trouvé le sommeil apaisée ainsi. Dans la nuit j’ai fait un rêve magnifique. Une femme apparue au milieu du ciel m’a offert un cadeau que j’ai accepté sans comprendre. Elle semblait animée de si bons sentiments que je lui ai fait confiance. Une voix féminine me disait que j’aurais dû l’écouter depuis le temps qu’elle m’en parlait et qu’elle m’annonçait que je recevrais la visite de cette femme. Un peu plus tard un homme est apparu et m’a expliqué ce qu’avait fait cette femme, il a employé ces termes « Elle a guéri ta douleur en bas du dos, tu n’as pas remarqué que tu n’as plus mal ? ».

            Effectivement je me suis réveillée juste après, impressionnée, ma demande avait été entendue.
            Demandons et créons…

          • Lucie dit :

            Stéphanie,
            Concernant la guérison spontanée de tes brûlures, je me joins à notre Passeur pour te le dire :
            C’est la conséquence naturelle de ton Être à ce stade de son évolution.
            Le début de la maîtrise…
            Tu n’es pas au bout de tes surprises !
            Voilà encore un point commun qui nous unit, chère soeur.
            Peut-être qu’un de ces jours tu pourras offrir ton service, tu sauras quoi faire, sans autre apprentissage…
            Ne te brûles pas trop tout de même. (sourire)

          • Stéphanie dit :

            Merci cher Passeur pour cette réponse surprenante…
            Je confirme cependant qu’il n’y a aucun apprentissage, ni vouloir ni faire, oui il y a juste à être. Merci du fond du cœur pour ta présence bienveillante qui est une bénédiction pour TOUS.

            Merci chère Lucie pour confirmer le « diagnostic » du Passeur. Ton post m’a beaucoup émue (j’en ai les larmes aux yeux). Reçois ma gratitude infinie pour ce message qui éclaire cet appel profond et intense de la lumière que je ressens ces derniers temps sans pour autant réussir à comprendre comment me mettre à son service dans la matière. Je suis en paix maintenant puisque tôt ou tard cela me sera révélé, tout est vraiment pour le mieux. Merci du fond du cœur chère sœur !

            Merci Tchunka, ton rêve et ses conséquences sont tout simplement merveilleuses. Merci pour avoir partagé cette expérience avec nous. Mon cœur déborde de joie d’être entouré d’âmes aussi lumineuses les unes que les autres !

            Merci François pour cette anecdote sur ton ami prête et sa relation au feu, elle m’a beaucoup fait sourire. Je crois que je l’aurai aimé d’emblé moi aussi si je l’avais connu, car seul le message de Notre Ami Jésus compte. Merci François, en effet, c’est une vraie joie de vous lire, j’ai la sensation de retrouver ma famille d’âme avec vous tous ! Merci.

        • Lucie dit :

          Tchunka,
          En effet, ton rêve est magnifique !
          Demandons et créons… N’oublions pas de remercier.

          • François dit :

            Ha le Feu Sacré arrive enfin… Il y a quelques années de cela j’ai rencontré un prêtre particulier. Je l’ai aimé d’emblée ce qui, pour moi est une chose absolument incroyable. Faut dire qu’il vivait avec une femme, faisait l’Amour et profitait de la vie. Rejetant ainsi l’église et prenant seulement le message de Notre Ami: Jesus. Il m’a expliqué qu’il avait un rapport spécial au feu. Qu’il avait fait du feu son « ami », et que depuis lors il ne se brûlait plus. J’ai entendu la leçon et j’ai moi-même entamé en méditation une démarche « d’apprivoisement de cet élément ». Ce fût alors une révélation et un cadeau. J’ai compris que le Feu considéré comme sacré, ne brûle pas, ne génère pas de souffrance, ni de cloques, mais Guérit, Transforme et correspond à ce que l’Ami disait « j’apporte le Feu ». Merci à lui.
            Ma joie est réelle de vous lire
            F.

  5. elba dit :

    Merci passeur pour cette nouvelle page de lecture.
    J’ai tout de même l’impression que nous sommes très loin d’avoir atteint ce douzième niveau… Il me semble plutôt que tout va de mal en pis et que nous devenons de plus en plus individualistes, de plus en plus égoïstes, de plus en plus esclaves aussi de cette « civilisation » de l’argent et du loisir. Il me semble que crimes et corruption en sont à leur paroxysme (même si je suis consciente que cette sensation me vient du fait que nous recevons de plus en plus d’information ou de désinformation.) Je parle globalement, bien entendu.
    J’espère que je me trompe.
    Je me dis en fait (je me persuade), que nous sommes dans le temps des révélations (apocalypse) et que tout ce qui était caché remonte à la surface, d’où cette impression de montée de la violence et de la corruption, qui sans doute étaient déjà là depuis longtemps.

    Ce que je ressens fait que j’ai de moins en moins envie de participer à toute cette agitation. J’ai lu un commentaire qui faisait état de « disparitions relationnelles » : les amis d’autrefois ne sont plus forcément ceux d’aujourd’hui… C’est ce qui se passe dans ma propre vie, et parfois ça me chagrine : je me demande si c’est moi qui suis en quelque sorte ‘coupable’ de ne plus apprécier la surconsommation (c’est souvent ça qui me sépare de certaines personnes), je me demande aussi ce que recherchent ceux qui « font la course » à l’argent, aux vacances à l’étranger, aux belles voitures, aux maisons luxueuses, alors que tout un tas de monde est dans un dénuement extrême.

    En fait, je me sens un peu perdue mais je garde confiance en me disant que ce sentiment est dû sans doute aux changements qui s’opèrent actuellement.
    … Et puis, cette fatigue aussi, contre laquelle je dois toujours lutter (qui a l’air d’être tout à fait naturelle, si j’en juge par ce que je lis)… Je pourrais dire que ça m’épuise doublement. Mdr !

    Ca me fait du bien de venir lire les commentaires qui sont écrits sur votre site. Je retrouve là, des valeurs qui sont les miennes, et je ne me sens ainsi plus tout à fait ‘anormale’.

    • Salvia dit :

      Bonjour Elba,
      pas plus tard que hier j’ai fait l’expérience de me retrouver volontairement parmi des gens »normaux », le monde habituel en quelque sorte. J’ai trouvé l’expérience bien intéressante; elle m’a permis de constater plusieurs choses: d’une part que la majorité est restée identique à elle-même, semble ne pas bouger, sinon dans le sens du toujours plus (manger, boire, se divertir). Je trouvais ça plutôt un peu drôle (?…), pardon, ce n’est probablement pas très gentil de ma part, mais seule parmi eux, j’ai pu observer leurs comportements, et j’ai constaté que tout restait bien paisible en moi, sans aucun jugement, une simple constatation. C’était comme si je regardais un vieux film en noir et blanc.
      Pour se sentir exister ces gens ont vraiment besoin de baigner dans l’agitation, alors que toi, moi et de plus en plus d’autres personnes recherchent les eaux tranquilles et paisibles.
      La fatigue est peut-être aussi une indication dans quelle direction notre personnalité souhaite évoluer, elle nous oblige à nous poser, à prendre le temps.
      Les amitiés qui changent, je crois qu’il faut accueillir cela sans aucune mauvaise conscience, c’est le choix de chacun d’évoluer à son rythme, le leur, comme le nôtre. Et se sentir un peu perdu, comme tu dis, c’est un petit désagrément à passer si on souhaite respirer un air plus léger, plus pur…

      • François dit :

        Bonjour,
        Pour ma part aussi, fatigue inappropriée quelques fois.Je sens qu’elle vient chaque fois que je vais mettre quelque chose en conscience et qui va demander à se « nettoyer ». Donc , finalement, c’est sympa, très sympa mais il faut le dire chiant à vivre. L’effet « ascenseur ». pfff…
        Quant aux « gens », après une période de relative abstinence sociale, j’y reviens doucement et avec aussi de l’amusement. Je suis, à nouveau, heureux de partager même et surtout quand il ne s’agit que d’une simple bouffe, juste prendre un verre. Refaire le monde à chaque instant alors qu’on a déjà de la peine de savoir comment nous refaire nous-même, devient des discussions stériles bien souvent. Juste être ensemble sans prises de tête. Dans l’instant. De temps en temps.
        F.

        • marie christine dit :

          Bien d’accord .
          La vie dans le monde, dès qu’on est plusieurs, fait automatiquement baisser le taux vibratoire . Des regards, des actes, des pensées, des paroles positives parfois mais aussi négatives nous atteignent . On ne le sent pas forcément sur le moment, mais après oui . Il faut décrasser, et ça demande beaucoup d’énergie .
          D’autant plus quand on est en pleine transformation intérieure : le moindre résidu de crasse en nous prend des proportions, des intensités sans rapport avec la réalité, justement pour les mettre bien en évidence sous notre nez et nous obliger à les liquider le plus vite possible .

          • Lucie dit :

            Bien d’accord avec toi, marie christine.
            Pas tous égaux en ce qui concerne le taux vibratoire.
            Certains prennent tout de plein fouet, et doivent se nettoyer afin de ne pas devenir une poubelle.
            En effet, celà demande beaucoup d’énergie.
            D’autres, se régénèrent au fur et à mesure…
            Certains doivent apprendre.
            Pour d’autres, c’est inné on dirait.
            Pas juste ! Tout de même.
            Bizarre la nature.

          • Louisetta dit :

            Je tiens à compléter ces précieux messages par des paroles récentes de mon frère que j’ai trouvé fort vraies lors d’une discussion semblable à celles que l’on trouve sur ce site: « Personne n’est plus avancé que les autres, certains ont d’avantages développés des domaines et qualités qui ne sont pas encore les nôtres et vice versa. nous avons tous des acquis différents mais tout autant précieux ».
            Personnellement, cela m’a bien remis en place.

            Le meilleur moyen d’encourager une âme est d’honorer ce qu’elle a cultivé de plus beau, mais en aucun cas on ne peut juger les rôles de chacun, ni même une fréquence vibratoire ou une manière de gérer la transition actuelle.

            Je me suis aperçue que la présence humaine de nos proches valent mille fois leurs idées, qu’elles qu’elles soient, et aujourd’hui c’est ce qui prime à mes yeux ! Et mon cœur est vraiment en joie lorsque je vis cela!

            J’ai remarqué que les gens sont tous positivement sensibles à une vibration de paix, de joie simple et de respect attentionné, peu importe leur niveau d’éveil.
            A nous, qui avons le seul mérite de mettre des mots sur cette période de transition, de semer du soleil un peu partout, délicatement.

    • Stéphanie dit :

      Chère Elba,

      Tu n’es pas « anormale », tu es l’une des âmes les plus lumineuses qui passent sur ce site, de celles que j’aimerais serrer sur mon cœur et dans mes bras physiques. La simplicité et la grande humanité qui se dégagent de la vibration portée par tes mots sont justement un antidote à toutes les choses que tu énumères ici et qui appartiennent à l’ancien monde.

      N’oublie pas que nous sommes dans les temps qui précédent l’aube du nouveau jour (les heures les plus sombres). Nous devons tous faire face en quelque sorte à nos propres démons et ombres. Il est tout à fait normal Elba que nous alternions la fatigue physique et psychique à des états plus légers et lumineux. Cela est lié au retour de la lumière cosmique.

      Courage ma sœur ! J’ai une foi absolue dans la destination qui est la tienne, je sais que nous nous retrouverons dans le nouveau monde. Je me sens proche de toi également par mes racines physiques dans cette incarnation. Ma ville natale est Cholet qui se trouve au confins de la Vendée où tu résides, par la lignée de mon père je suis liée à la Bretagne et par la lignée de ma mère à la Vendée.

      Reçois toutes mes pensées lumineuses et mes amitiés les plus chaleureuses.

      • elba dit :

        Stéphanie, je te remercie pour ton petit mot chaleureux, seulement je ne suis pas une âme plus lumineuse que les autres. J’ai comme tout le monde beaucoup de travail à faire sur moi-même : j’ai parfois une tendance colérique due à ma spontanéïté que je ne parviens pas toujours à modérer, entre autres.
        Il y a beaucoup de belles âmes ici, dont tu fais également partie, et je pense que c’est un soutien pour nous tous, lors des baisses d’énergie, de nous retrouver ici, grâce au Passeur.

        Reçois aussi mon amitié sincère. Mon mail : elbadimrofchezlive.fr
        (le ‘chez’ remplace l’arobase… :)) Si tu veux que nous communiquions un peu plus, ce sera volontiers.

        • Stéphanie dit :

          Bonjour Elba,

          Merci à toi pour la sincérité et la transparence de ton être, cela réchauffe mon cœur de rentrer dans la vibration de tes mots. Nobody is perfect ! Ne sommes nous pas humains ? Nous avons tous nos imperfections et nos zones d’ombres, l’important est sans doute d’en prendre conscience et aussi de commencer à prendre la distance avec tout cela.

          Je suis touchée par ta proposition et c’est avec beaucoup de joie que j’y répondrai, merci Elba tu es une très belle âme « lumineuse ».

          • Jonas dit :

            Bonjour a toi Steph,
            Je n’en revien pas ,chaque fois que je te lis je ressent tous l’amour qui est en toi et je l’avou ca me réchauffe meme si tu les adresse a d ‘autre.un jour tu as demandé si j’étais fou ou sage 🙂 un peu des deux .Je ne sais pas l ‘age que tu as ou ton état physique et je ne veux pas le savoir car ca ne change rien .Ton ame est une sinon la plus chaleureuse et lumineuse que j’ai jamais connu.J’espere qu’un jour sans l’avoir prévu, je te rencontrerai et je suis sur que je te reconnaitrai.Continue ton merveilleux travail dans ton role car tu apporte la lumiere et c ‘est en cela pour moi que ton guide le Python si je ne me trompe pas ,consiste (le chemin) .J’aimerais tellement avoir été un de tes amis de tous les jours .Tu ma beaucoup aidé et je t’en remercie.J’ai décidé de refaire ma vie a la campagne et c’est merveilleux ,j’ai marché le long des plage et des rocher pendant toute une journée je me suis nourrit des fruit de la mer ,chaque jours est un cadeau c’est beaucoup grace a ta lumiere tu est toujours présente dans mes pensées et tu le restera quoi qu’il arrive je t’aime mon amie.Je n’ai pas internet la-bas donc ca prendra un bout de temps avant de t’écrir

          • Stéphanie dit :

            Bonjour Jonas,

            Je te remercie du fond du cœur pour ce merveilleux cadeaux que tu me fais aujourd’hui. J’avoue que ta présence ici me manquait mon ami.

            Tu sais, je dois te dire qu’en réalité j’admire ton côté fou car tu as la force et le courage d’aller au fond de tes impulsions et de suivre ton cœur jusqu’au bout. Je suis heureuse pour toi, tu as pris une sage décision et je suis certaine que ce retour à la nature te seras très bénéfique.

            J’aimerais te dire que toi aussi tu m’as beaucoup aidé sur mon chemin. Ce lien qui s’est créé entre nous au fil de nos échanges m’a permis de me reconnecter à de vieilles mémoires qui sont en moi et que je chérie car elles ont beaucoup à voir avec la lumière que je porte aujourd’hui.

            Nous pouvons être amis ici et maintenant peu importe si un océan nous sépare. Ta lumière aussi est toujours présente dans mes pensées et dans mon cœur et m’accompagne pour toujours. Reçois tout mon amour et ma gratitude infinie mon ami.

  6. olympe dit :

    bonsoir
    très très intéressant ces étapes
    je voudrai demander quels sont les 8e, 9e et 10e chakras
    et aussi je voudrai parler de la peur qui revient souvent dans les textes , je dois dire que je ne connais pas la peur, quand on me dit » j’ai peur » je réponds
    – ce mot ne fait pas partie de mon vocabulaire.
    je même une vie simple , avec des gens simples je m’emmerveille tous les jours devant la nature et devant tout ce qui m’entoure et je les aimes
    pour vivre cela j’ai du quitter la France et quitter un emploi qui ne me satisfaisait point et j’ai une vie merveilleuse.
    voilà, je me demande à quelle étape je suis .
    merci d’ être là

    • François dit :

      hello,
      visiblement à l’étape où maintenant tout va bien. Si c’est ça il n’y a plus de question et ça doit être cool

      • olympe dit :

        oui , c’est cool, maintenant je sais pourquoi je suis là, ma vie a un sens.
        de plus je sais que certaine personnes qui entrent dans ma vie, ne sont pas là par hasard, je ne suis plus seule, d’autres sont comme moi.

        • aureana dit :

          dans quel pays te trouves tu Olympe, car pour ma part, j ai quitte egalement la France pour me retrouver et vivre dans la simplicite. Comme beaucoup de francais,je me suis intallee a Londres afin d’echapper a ma vie Francais qui me pesait de trop.

    • jos dit :

      les chakras 8 à 12 sont en quelques sortes notre futur ‘gouvernement’, ce sont les espaces qui nous appartiennent et qui nous permettent de réaliser l’action juste avec le groupe. Cf Christophe Allain si vous souhaitez en savoir à ce sujet.

      • elba dit :

        Hou là là ! Il me semble que je devrais faire un tour sur plusieurs sites pour m’informer plus amplement. Mais je suis un peu flemmarde sur ce point…
        J’avoue que hormis le chacra du plexus solaire, je n’y connais pas grand-chose.
        Merci, Jos.

  7. François dit :

    Salut tout le monde,
    Il paraît que Tout est Parfait !
    Il arrive quelques fois que l’on rencontre des Êtres qui sont lumineux, naturellement beaux et cela nous génère toujours une petite ou grande joie, mais une joie tout de même. Et je constate qu’il ne s’agit pas toujours de personnes qui sont « orientés spirituel ». Et ça m’a un jour suffisamment interpellé pour j’aille vraiment voir dans mon dedans ce qui générait cette joie., ce plaisir de voir une belle personne quel que soit l’aspect physique ou matériel de celle-ci. Non juste autre chose. Et là je me suis dit (plus honnêtement, la partie de moi qui veut bien aller a dit à la partie qui trouve que la vie est dure) que ce devait être en lien avec l’instant présent. Alors c’est quand qu’on vit l’instant présent ? C’est peut-être quand on est en train de vivre ce que l’on aime. Quelle que soit l’activité exercée si j’aime ce que je suis en train de faire, de dire, de vivre, alors je suis totalement absorbé par ce qui se vit et de facto, comme on dit, je suis dans l’Instant Présent. La focalisation naturelle par amour…. Waow… 
    Ce n’est pas une concentration « prise de tête » pour savoir si je suis juste, aligné, suffisamment pur ou compétent, si je lâche assez prise ou pas pour vivre ce que je vis. Si j’aime ça alors je le Sais. En fait, la question ne vient même pas parce qu’étant posée par l’ego il va se prendre une bâche et l’ego n’aime pas se prendre des bâches, d’autant plus qu’elle est naturellement posée sur un fauteuil d’amour. L’amour de Soi suffisant pour faire, dire, vivre ce que j’aime. C’est un choix que je peux faire relativement facilement si je suis convaincu de mes croyances que tout est parfait. Si je suis « aidé, guidé, que je me dis être conscient de l’énergie, des ET ou tout autre », alors cette « perfection » s’applique aussi dans mon sens. Donc je ne vais manquer de rien de ce que j’ai réellement besoin si je me lance dans un projet de quelque chose que j’aime puisque Tout est Parfait. Donc la seule question qui reste est : en Aurais-je le cran ?
    Personnellement, je me dis que parfois je suis rudement long à la détente (ça doit être le « cran de sureté ). Mais que je m’aime quand même….donc… vous aussi puisque….
    F.

    • Béa dit :

      Pleinement d’accord avec toi François !

      Il me semble que toute notre perception est fonction de la relation à Soi,de la considération que l’on s’accorde ou pas,de la liberté d’exprimer pleinement nos particularités,nos préférences sans craindre le jugement,sans l’attente d’une approbation…

      Chacun de nous est doué pour quelque chose.Chacun à sa part bien particulière pour apporter sa touche à l’ensemble de l’Oeuvre.
      La peur et les pressions extérieures nous font hélas trop souvent renoncé à cette créativité.

      Pourtant,quand nous osons nous dévoiler et manifester cette aspiration qui couve en nos centres,les effets sont sans communes mesures avec les plaisirs éphémères de l’avoir et du paraître parce que seule l’expression du Soi véritable permet le miracle de la vie…

      C’est le grand défi de cette fin des temps : s’affranchir des pressions extérieures pour oser la pleine liberté d’expression de notre essence et de notre essentiel.C’est toute la différence entre subir ou choisir,avoir ou Etre,craindre ou Aimer,survivre ou Vivre…

      L’Amour est incontestablement La Voie,celle qui nous rend vivants,celle de la fluidité,de la dignité,de l’authenticité et de tous ces bienfaits ,héritages de notre filiation divine que l’humanité appelle de tous ses voeux.

      C’est tout ce que je souhaite à chaque Un,cette reconnaissance de notre beauté,de notre grandeur originelle et l’application mise à manifester,à incarner cette merveilleuse identité première qui fait de nous des êtres créatifs.

      Renonçons au doute,à la peur et à la petitesse et découvrons les infinis potentiels de nos pouvoirs intérieurss afin de participer,ensemble, à la réalisation du meilleur qui coule en nos coeurs…

      • François dit :

        Merci Bea,
        OUI osons être différents pour enfin devenir complémentaires et avancer car comme tu le dis si bien « nous sommes tous doués pour quelque chose ». Si on Ose le vivre, se vivre alors on peut dire qu’on rend service à l’humanité et donc à soi-même ET inversement. Voyons comment Le Passeur nous montre la Voie. Et l’important ce n’est pas quoi faire mais de la façon dont on le fait. Dans quel état d’esprit. Si l’Amour est présent dans l’acte alors il devient Sacré et Sert….

  8. laurore dit :

    J’ai apprécié les considérations de la huitième étape. Celles – ci me paraissent cruciales eu égard aux fonctions « directrices » et « libératrices » de la glande pinéale.
    Bien à tous.

  9. Salvia dit :

    Petite question de pure curiosité: lorsqu’il est dit que « La structure de l’ADN et de ses composants chimiques change », ceci est-il reconnu par la science officielle ou bien est-ce par clairvoyance ou autre que cela est vérifié?
    Ma question est peut-être signe d’un mental 3D :-), mais elle me taquine depuis un moment, alors autant la poser une bonne fois pour toute …

    • Le Passeur dit :

      La plupart des biologistes estiment encore que la mutation des gènes ne peut se faire que mécaniquement, d’où leur approche actuelle de la génétique. Cela dit, depuis longtemps dans le milieu il est reconnu que la structure génétique est perméable à la manière de se nourrir ou de se servir de son corps par exemple. On sait que la pratique d’un sport peut modifier la structure génétique, c’est juste un exemple. Au-delà ce cette première ouverture, les scientifiques, surtout les russes qui sont finalement les plus partageurs, disent que le Soleil émet des particules nouvelles depuis un certain temps et que ces particules sont en train de modifier la matière dans sa structure. Cela ne peut se faire sans que soit directement concernée la molécule présente dans chacune de nos cellules : l’ADN. (voir ce lien par exemple).
      Je ne doute pas que les hommes qui ont accès à l’étude de la génétique savent qu’il est en train de se produire une mutation au moins chez certains êtres. Je ne doute pas non plus qu’un embargo soit placé sur cette information susceptible d’aider à la prise de conscience des falsifications qui nous concernent, comme sont placées sous embargo bien d’autres informations dans d’autres domaines qui indiquent clairement que tout est en train de changer. Au premier rang desquelles les infos sur la sismologie depuis deux ans ou l’apparition de failles plus ou moins importantes en surface un peu partout à travers le monde, y-compris en Europe.
      Cela dit, des voix dissonantes s’élèvent aussi publiquement dans le monde scientifique, à l’image de celle du biophysicien Dieter Broers, qui fit l’objet de l’un des tout premiers articles de ce site : http://www.urantia-gaia.info/2011/04/26/2012-le-saut-quantique/

      • Salvia dit :

        Un très grand merci pour cette réponse bien détaillée et qui me parle bien. J’ai jeté un coup d’oeil sur le lien que tu indiques. Pour l’instant j’ai tout juste lu l’introduction, en attendant de découvrir la suite. Cela semble en tous les cas très intéressant.
        Ce sera aussi le moment de relire le saut quantique, les relectures apportent toujours de nouvelles compréhensions.

      • Salvia dit :

        J’ai lu la suite concernant l’ADN, c’est très bien expliqué, et j’ai envie de citer ce passage: « Chez les êtres humains également, les comportements, croyances et attitudes fondamentales que nous observons chez nos parents se retrouvent « imprimés » dans nos circuits internes, sous forme de connexions synaptiques, au niveau de notre subconscient. Une fois programmés dans notre subconscient, ces schémas vont nous dominer tout au long de notre vie, à moins que nous ne trouvions le moyen de les reprogrammer. Bruce Lipton, The biology of belief, cité dans Nexus magazine, 44, 2006″. C’est surtout la dernière partie de cette phrase concernant la possibilité de reprogrammer nos schémas qui m’interpelle. Ça confirme, si besoin était, nos potentialités latentes et qui n’attendent que notre mise en oeuvre.

        • Salvia dit :

          … n’est-ce pas cela que nous cherchons à réaliser, nous tous qui communiquons sur ce site, reprogrammer notre ADN?

          A ce propos, à mon tour de dire merci à tous ceux dont je croise la route en lisant leurs commentaires. Il est bien réconfortant de sentir ainsi une toile de lumière se tisser de plus en plus, et de voir sa luminosité s’agrandir de jour en jour.

        • AlKriS dit :

          J’ai travaillé (et continue à utiliser pour mon usage personnel) pas mal de temps avec les techniques d’hypnose et PNL. Je confirme que dans nos comportements et nos « programmes internes » tout peut plus ou moins être reprogrammé, modifé, amoidrit mais également magnifié. Il ne s’agit finalement que de piéger l’ego, et celui-ci est toujours pret à se laisser berner par quelques tours de passe passe s’il pense y trouver son compte.

          Après ce type de reprogramation on ne peut pas dire que nous soyons fondamentalement différents, disons plutôt que nos egos (car penser que nous n’avons qu’un ego/personnalité homogène et durable serait une grossière erreur) sont nombreux, qu’il y en a toujours un pret à renverser le pouvoir pour prendre la place du petit copain quand l’occasion ou le besoin s’en fait sentir… et que du coup, ce que nous tenons pour fondamental dans la perception que nous avons de nous même, est sans doute la chose la plus maléable et la plus inconsistante qui puisse être.

          Pourtant nous y croyons dur comme fer. Sans doute l’illusion la plus preignante et la plus urgente à faire tomber (avant d’aller chercher à la faire tomber ailleurs…. 😉 )

          • alain thomas dit :

            Je vous rejoins Alkris.
            C’est pourquoi il est préférable de l’accepter sous toutes ses formes parce qu’on n’a pas d’autre choix que de vivre avec lui en permanence, puisqu’il n’est pas séparé de nous.
            Ce qu’il aime notre égo aux mille facettes, c’est de nous berner comme vous dîtes, c’est-à-dire de nous faire avaler autant de couleuvres qu’il en existe.
            Si on veut vraiment vivre avec lui et le dissoudre dans l’espace infini de notre esprit, restons simplement conscients de tout ce qui émerge, autant qu’il est possible, et sourions-lui, donnons-lui notre amour, respectons-le, aimons-le !

            Rien que cela est profitable.
            C’est un grand bienfait.

          • François dit :

            Oui. Pour ma part ces « multiples facettes » de l’ego, je les représente comme des personnages qui vivent en moi. Il y a les « blancs » et les « noirs ». Les blancs représentent l’aspect social de qui je suis, alors que les noirs sont les principes plus archaïques. Les blancs sont liés au mental. Les noirs sont instinctifs, spontanés. Les blancs connaissent, les noirs savent. Les blancs pensent, les noirs agissent. Etc. Tant que les blancs et les noirs sont du même avis sur un sujet, un moment, alors la vie coule comme un fleuve tranquille et les synchronicités sont agréables. Le bug intervient quand il y a divergence d’avis entre les 2 pôles. L’un veut aller à droite et l’autre à gauche. L’un veut agir, l’autre réagir. L’un souhaite garder sa liberté, l’autre se sacrifier sur l’autel du besoin de reconnaissance.
            La disharmonie entre ces deux là entraine des synchronicités moins agréables. C’est le moment, alors , comme le dit si justement Alain-Thomas, de sourire et d’aimer ce « conflit » en nous.

      • catB dit :

        bonjour
        « les russes qui sont finalement les plus partageurs, disent que le Soleil émet des particules nouvelles depuis un certain temps et que ces particules sont en train de modifier la matière dans sa structure.  »

        Cela aurait-il un lien avec ce que je vois qui se passe dans le ciel. Il n’y a plus un jour sans que des « avions » voilent le soleil et transforment sa lumière qui devient plus blanche et agressive, et que le ciel si bleu et pur quelquefois disparait derrère les griffures rectilignes qui s’étalent et empêchent même la nuit de voir les étoiles.
        Mon intuition me dit « qu’on » empêche le soleil de venir à nous ou les êtres d’accéder à quelque chose.
        Et quelque fois, le jour se lève sur un ciel bleu, lavé et comme généré. Sans avions, sans traces et vivifiant.
        Et je respire de tout mon être le soleil et le ciel à ce moment-là.
        Ils sont ridicules ces petits avions là-haut non ?

        • Le Passeur dit :

          Les chemtrails ont plusieurs utilités dans l’optique de ceux qui les décident. C’en est peut-être une parmi d’autres. Cela dit, je ne sais pas si c’est partout pareil, mais j’ai le sentiment qu’il y en a beaucoup moins depuis quelques mois. Tout au moins dans mon coin je n’en vois plus.

          • François dit :

            oui j’en constate aussi moins depuis quelques mois dans ma région. Tant mieux. Quelques voix se sont levées contre cette pollution et ont peut-être été entendues.

          • Maria Blanco dit :

            De ce côté-ci, en Catalogne, les chemtrails se sont raréfiés pendant deux mois…mais ils ont repris de plus belle depuis une semaine……
            â part ce fait, et pour en revenir à notre étoile, depuis un certain temps (et je ne sais pas pourquoi) pendant mes promenades, je me connecte visuellement en pensée au soleil. Je visualise un chemin de lumière qui relie ma glande pinéale et le soleil. Résultat : rêves prémonitoires, télépathie répétitive avec ma soeur et certitudes de faits qui se passent au jour le jour….
            alors quand je lis un texte comme celui-ci…je commencerais à comprendre pas mal de choses….

          • Laura dit :

            Je vois aussi moins de Chemtrails depuis quelques mois et j’en suis heureuse, mon ciel est souvent bleu. POur ce qui est de l’ADN j’ai lui quelque part qu’on avait constater que les enfants qui naissent depuis quelques années ont plusieurs brins d’adn. Nous on a deux et eux on disait 3 et 4. Alors peut être que les nouveaux enfants sont déjà bien programés pour nous aider.

          • Salvia dit :

            Hélas, les chemtrails, absents durant quelques semaines, reprennent de plus belle! Regardant cette nuit le ciel éclairé par la lune j’ai constaté avec surprise un ciel nocturne strié en tout sens. Serait-ce une des raisons pourquoi on les aperçoit moins dans la journée? Ce serait intéressant à vérifier par d’autres personnes.
            Mais dans la journée ça reprend également, ciel merveilleusement bleu puis traçage. J’ai pris quelques photos très édifiantes car les avions ne volaient pas en ligne droite mais faisaient littéralement des ronds, ce qui est tout sauf logique pour une ligne aérienne!

          • Mesnet dit :

            Vous êtes chanceux. En Bretagne, c’est pire que tout. Il n’a pas fait beau du tout ces derniers mois….sauf l’autre jour : un temps magnifique ! Un ciel, mais un ciel ! Bleuuuuuuuuuuu……si bleu. Et en 30 mn, il a commencé à devenir blanc sale…

          • graffitique dit :

            Bonjour toutes et tous.
            Nouveau ici pour le dire (mais pas tout à fait pour le lire).
            Je réponds ici au sujet des remarques ou observations faites par vous tous sur les chemtrails.
            Je le vois aussi la nuit, les épandages commencent parfois après le coucher du soleil, ou bien le matin très tôt avant son lever.
            Les vents, notamment lorsqu’il s’agit de jet-streams égarés sur nos contrées (printemps tardif ici), donnent évidemment l’impression d’un « nettoyage » de l’air, mais c’est peut-être une apparence.
            Il me semble que les jours de « relâche » sont peu nombreux, et que le nombre de vols augmenterait plutôt.
            D’où l’idée de les rendre peut-être moins spectaculaires.
            Je n’affirme rien, mais…

        • graffitique dit :

          « Si on remonte la chaîne de causalité, se peut-il que la cohésion de la matière sur un plan plus général – y compris les forces en jeu dans cette cohésion, et leurs interactions – soient sur le point d’être affectés par « quelque chose ».

          « Bien au-delà de l’échelle galactique, peut-être notre univers « entier », même s’il n’a pas de borne précise.
          « La notion même de « limite » peut-être moins nette, avec moins le sens d’une borne que d’une « transition ».

          « Il se peut aussi qu’il se produise même des boucles de rétroactions au sein même des chaînes de causalités – au sens où nous l’entendons à la portée de nos concepts.

          « Nos schémas les plus profonds doivent alors se trouver assez généralement dépassés, sans doute.

          « Ce ne sont que des images, bien sûr 🙂 »

          J’ai risqué cette proposition de béotien il y a peu, au sujet de l’observation des phénomènes sismiques terrestres.
          Je la propose ici pour ce que ça vaut, sans connaissance de ces sujets qui, heureusement, confinent d’ailleurs à la complexité.

      • Nikola Belimedved dit :

        Oui, et l’on parle également de + en + des télomérases. Ces bouts de chromosomes qui se régénèrent au point de garder les cellules intactes. En Français, elles ne vieillissent pas 😉 Le début de la néguentropie ?

    • elba dit :

      Amusant, Salvia : si tu n’avais pas posé cette question, j’étais prête à le faire…
      Belle journée à toi. Je m’en vais lire la réponse du Passeur.

  10. Soleil Bleu dit :

    J’avais déjà lu un message similaire dans son contenu, qui sait ! peut-être même était-ce celui-ci, mon cerveau oublie trés vite la source et le contenu des infos qu’il reçoit, mon corps et quelque chose que je ne sais pas situer en garde la mémoire…ailleurs, et se rapelle à moi sous forme de ressenti.
    En tout cas, cela m’avait permis de mettre en lien des symptômes physiques, aussi inhabituels que douloureux, avec un processus de transformation et d’adaptation à la nouvelle fréquence de vibration de notre chére Gaïa.
    Pas d’examens médicaux pour venir attester ou infléchir l’origine préssentie du problème, non, mais une tranquilité d’esprit et une absence totale de peur me confortaient et me confortent encore aujourd’hui à l’aborder sous l’angle d’un réajustement cellulaire.
    A l’exception des pressions qui s’opérent sur le front au niveau du 3eme oeil, et au dessus de la tête (réflêchir dans ces conditions est un vrai casse-tête) seule la fatigue physique et intense reste un vrai problème à gérer au quotidien. Le corps dans son ensemble, lui, il fait mal de partout, mais ses grincements ne génèrent aucune inquiétude mentale.
    J’ai le sentiment et la vision que ce corps se remodelle (pas toujours à mon goût) et en même temps je me détache de plus en plus de son apparence dans l’acceptation de sa métamorphose que je regarde avec curiosité.
    Finalement, même si elle est raide à vivre aux entournures, je trouve cette expérience physique vraiment intéressante à observer et à ressentir à d’autres niveaux plus subtils.

    Douce et belle nuit à tous.

  11. François dit :

    Salut Passeur, Bonjour à Tous,
    Beaucoup d’éléments dans cet article résonnent en moi. Une façon claire de décrire un processus qui, bien qu’individuel, reste néanmoins quelque chose de collectif. Pour ma part je ne m’arrête pas aux « détails techniques » puisque chacun va devoir vivre ce qu’il a à vivre en fonction de sa propre histoire de vie et des guérisons inhérentes. Je te remercie chaleureusement. Je viens ici depuis environ 1 mois et chaque jour je découvre de nouvelles possibilités. Il y a autant à apprendre à travers tes textes ou ceux que tu proposes qu’à travers les commentaires de ces personnes formidables et belles qui me, nous, nourrisse de leurs pensées. Je l’ignorais mais il y a un certain temps que je vous cherchais. Je vais faire un bout de chemin avec vous tous le temps qu’il sera juste.
    F.
    F.

  12. elleven dit :

    merci pour ce texte. J’ignore si cette lumière dont elle parle est celle que j’ai vue. Comment savoir ?

  13. Anne B dit :

    je n’ai aucune idée de l’étape où je suis ,bien sûr je sens des choses , je suis malade (chouette ) Mais je me souviens seulement de ce livre qui fut ma bible dès l’âge de 14 ans , LA VIE DES MAITRES , récit qui me semblait tout naturel et pas du tout romancé comme j’ai pu le lire et je reconnais bien ce processus parfaitement accompli par ceux qu’on appelle des Maîtres….J’ai pris un vrai plaisir à lire ce texte, merci …On the road again , câlin à tous

  14. AlKriS dit :

    Encore un gouvernement ? Encore un système financier. Encore un système de répartition des richesses et/ou des ressources ? Le tout globalisé j’imagine. C’est ça l’âge d’or ?

    Bien, bien, bien….. Elle est où la planète des recalés de l’ascension ? Je prends un ticket de suite 🙂

    Je ne comprends pas bien ce décallage entre la « vision » de la libération du potentiel humain, et le fait de se raccrocher toujours et encore à un système tel que le nôtre, même éclairé de toute cette lumière qui nous vient. Limitation de la capacité d’une imagination qui a du mal à se libérer de ses repères ?

    Ca manque d’audace. Et c’est encore contraindre et plier cette énergie créatrice pour la faire tenir dans la matrice de la matière.

    J’ai la naïveté de penser que la prochaine étape sera plus radicale. Et plus utile.

    • Le Passeur dit :

      Ce n’est d’ailleurs pas forcément de la naïveté…

    • Marie-Anne dit :

      Mêmes questions :
      A quoi peut ressembler un système financier dans un monde de Fraternité, d’Egalité , de Partage et d’Amour?
      Pourquoi simplement une « meilleure  » répartition de la nourriture et des ressources ,et, pas , tout simplement , une répartition équitable et répondant aux besoins de chacun?
      Et d’ailleurs: quelle nourriture, si on se nourrit de prana?
      Et quelles ressources? Encore de l’exploitation?
      Bon, moi je ne prends pas de ticket pour la Planète des recalés, mais je me mitonne immédiatement un Nouveau Monde à ma façon !
      Toutes les bonnes idées sont les bienvenues !
      Merci, 🙂 M-A

    • Nn. dit :

      « De nouveaux systèmes gouvernementaux…? »
      Qui dit gouverner, dit pouvoir délégué.
      Hors ce qui manque en partie chez l’humain de cette 3ème dimension c’est le manque de maturités pour s’assumer dans ce monde dense. Il y a toujours cette facilité confortable de s’en remettre aux autres.
      Avoir un gouvernement rassure. (la peur)
      Dans l’inconscient il y a ce besoin de se reposer sur d’autres. (manque de confiance en soi)

      C’est dans la prise de conscience de ce qu’il est réellement et dans la capacité à s’assumer que l’humain passera de ce besoin d’être assisté par peur, à l’âge adulte. C’est à dire être dans toute l’expression de ce que cela représente.
      Ce qui lui permettra de se réaliser pleinement.

      • Le Passeur dit :

        Il y a toujours eu autant de réalités que d’êtres humains. Il y aura encore des réalités différentes demain. Comme je l’ai dit, ne vous arrêtez pas à ce qui irrite, tout le monde n’a pas le même chemin à suivre même si tout le monde finit par remonter le courant et cet article me semble intéressant pour d’autres raisons.

        • Nn. dit :

          Il est vrai que mon commentaire si dessus est une vue limitée à l’échelle d’un état d’être 3D. Il faut composer avec deux états d’être (du moins en ce qui me concerne). Celui qui fait notre quotidien et notre réalité d’aujourd’hui. Un état finissant dont je m’éloigne de plus en plus. Et il y a celui qui se met en place petit à petit à son rythme. Un nouvel état prometteur que l’on pressent comme quelque chose de totalement différent de notre réalité actuelle. Je ne suis pas en mesure de définir ce qu’il sera. Cela viendra en son temps. Mais c’est cette mutation en cours qui est ma priorité d’aujourd’hui. Un parcours passionnant, même si, il faut bien le reconnaître, le chemin est difficile pour celui qui s’y investit.
          (L’article est en effet très intéressant. Merci)

  15. thierry dit :

    Bonjour Passeur,

    je vous lis depuis peu et je trouve intéressante votre ouverture aux mondes supérieurs, les marionnettistes nous préparent un joli spectacle pour cet été avec des ovnis terriens ( en première partie le film Prometheus ), ceci dans le but de nous faire perdre toute croyance religieuse .

    une question simple : croyez vous en dieu le créateur ?

    je vous remercie par avance

    thierry

    • Le Passeur dit :

      Je crois surtout que ce que peut croire ma conscience encore limitée n’a pas beaucoup d’importance pour la progression de tous. Quant à ce qui se passera cet été, l’été seul nous le dira…

    • Mikael dit :

      Dieu a sans doute été créé pour combler l’ignorance de tout ce que nous ne pouvons comprendre!
      Restons humbles et apprécions le moment présent à chacune de ses étapes.L’été est proche,nous verrons…

      • Louisetta dit :

        Nous pouvons l’appeler Dieu ou ce que nous voulons, c’est cette essence intelligente d’amour, de vie, et de mouvement en évolution qui compose tout ce qui est, que pour ma part je ressens.

    • alain thomas dit :

      Si on parle de création, on parle d’une entité créatrice.
      Mais cette entité créatrice, qui l’a créé ?
      On peut aller ainsi indéfiniment.
      Je pense qu’au-delà de la vie et de la mort (fenêtre de temps), il n’y a plus le temps tel que nous le concevons.
      Si le temps n’existe pas, alors, il n’y a pas de création.
      Il y a la non naissance et la non mort.
      Ces deux concepts nous dépassent mais ils pourraient bien être une approche réaliste.
      Le mystère prend alors tout son sens.
      Cependant, cette idée ouvre bien des portes.

  16. Séb dit :

    Merci Passeur, très intéressant, même si l’on peut reconnaître divers signes simultanés de diverses étapes. Vu que c’est un processus vibratoire, et qu’à ce niveau, tout est imbriqué/intriqué, il me semble impossible de se situer réellement avec précision dans l’évolution par étapes. Pour ma part, je m’habitue à l’alternance de phases évolutives et de régressions plus ou moins fortes.
    Une des clés, semble-t-il (pas forcément en rapport avec le texte ici transmis), est le bien-être, mais ce dernier peut se trouver lui aussi à différents niveaux. On trouve entre autres celui de l’esprit conscient dans un corps apaisé, ou celui du corps physique ou du mental, beaucoup plus facilement accessible, mais aussi très enfermant et limitatif (entraînant notamment addictions et Cie). D’un point de vue multidimensionnel, les deux états, pourtant en apparente contradiction, peuvent se côtoyer, l’un ayant un aspect ascendant (ou ascensionnel) et l’autre plutôt régressif. Je les considère comme les deux mouvements d’une même respiration, ce qui me permet de ne plus me juger (tout au moins aussi durement que ce que la société, l’éducation, ou la religion me l’avaient inculqué) et par là même de porter un regard extérieur de moins en moins critique. Le tout est d’être conscient de ce que l’on est et des choix de survie qui en découlent.

    Maintenant, il est vrai que la position du « cul entre deux chaises » est souvent inconfortable. Je suis moi aussi thérapeute et, je le souhaite, pour très peu de temps encore, tout au moins dans ces conditions à l’aveuglette (pour les patients très souvent, pour le thérapeute parfois) où le diagnostic différentiel entre ce qui est lié à l’ascension et ce qui n’y est pas semble délicat. Au final, lorsque les personnes viennent nous voir, ils ne savent pas forcément pourquoi, dans le sens « finalité ». Ce qui fait que l’on se retrouve à donner des coups d’épée dans l’eau. Néanmoins, la loi de l’attraction permet de rencontrer une majorité d’êtres qui vibrent sur les mêmes fréquences que soi. Dommage que le carcan socio-professionnel soit toujours autant omniprésent. Je suppose qu’il ne tient qu’à moi de le briser… c’est en cours de maturation.

    J’ai observé, ressenti et vécu suffisamment de « preuves » multidimensionnelles, et je pense qu’il est inutile (cela n’engage que moi) de travailler dur sur soi, de méditer x heures par semaine, de manger sainement (y a-t-il encore une parcelle de cette planète qui ne soit polluée sous cette dimension?) autrement que consciemment (y compris si ça fait grossir, le tout est de le savoir, de ne pas porter de jugement et surtout d’y prendre du plaisir), etc… Les processus se déroulent, quelle que soit notre hygiène (mentale, spirituelle, physique), et tant que l’esprit n’a pas pris totalement sa place de chauffeur (soit l’enlèvement complet du voile de l’oubli), nous sommes soumis à notre ligne de vie, oscillante mais prédéfinie, avec une bonne dose d’inconscience.

    Ceci dit, je souhaiterait ne pas être dans l’attente du « meilleur à venir », et déjà y être, ici et maintenant, de manière stable et définitive, et non par intermittence. Ce voyage interdimensionnel semble parfois long, parfois extrêmement plaisant. Peut-être (et là je rebondis tout de même sur les propos de l’article) est-ce fonction de la classe avec laquelle on voyage (dans le sens SNCF du terme).

    Sur ce bon voyage à tous!

    • Marie-Anne dit :

      Merci pour tes mots, Séb.
      Ils correspondent à ce que je ressens en ces temps inconfortables et pourtant passionnants, et assez romantiques, quand j’y pense d’un autre point de vue.
      Mais, moi aussi, je trouve l’aventure un peu longuette et j’ y réagis aussi avec des accès très élévateurs ,et d’autres tout à fait régressifs, pour lesquels je ne m’en fait plus maintenant.

      Je suis ravie de voir que je ne suis pas la seule à me dire que travailler dur sur soi, se forcer presque à méditer systématiquement ou se casser la tête à manger sainement ne sont plus vraiment essentiels: d’abord, on ne force pas les Portes du Royaume; ensuite, rien ne vaut la culpabilité ou la hantise de ne pas faire les choses correctement pour nager insidieusement dans une mer de basses vibrations!… Et rien ne vaut la légèreté, la bonne et sage humeur ainsi que le plaisir dans ce que l’on fait, pour porter tout naturellement cette « mer » au « ciel  » !

      Je ne veux pas dire qu’on ne peut pas méditer si on en ressent le besoin, ni qu’on peut se jeter n’importe comment sur tous les produits que les markettings nous poussent à avaler, mais qu’il est temps de nous détacher de tous les « il faut, il ne faut pas » ; qu’il est temps de lâcher prise à toutes les illusions( y compris celle de la parfaite attitude du parfait candidat à l’Ascension), de nous alléger de tout ce qui nous limite et de nous rappeler que nos croyances créent!
      Quant aux « nécessités » liées à l’Ascension, je me rends compte qu’elles viennent tout naturellement au bon moment, pas besoin de forcer: juste écouter son corps et son ressenti.
      A nous de faire basculer l’inconscient collectif vers une ouverture à l’iilimité, ce que nous ne pourrons évidemment pas « faire » si nous restons nous-mêmes figés dans des croyances limitées, aussi pleines de bonnes intentions soient-elles.

      Donc: restons confiants, légers, sages et vigilants!
      Vous avez dit « inconfortable » , acrobatique, même?
      Oui, mais plus on avance avec Amour et donc, dans le non-jugement, plus nos classes (version SNCB du terme) seront de qualité et de meilleur confort, je le sens!
      Amitiés à tous, M-A

  17. Salvia dit :

    Passeur, cela fait un an environ que je lis les articles de ton site. Je me rends compte que la lecture de celui de Jasmuheen est comme un résumé des étapes que j’ai pu parcourir grâce à tes publications. Je n’en suis pas arrivée à la douzième … 🙂
    Beaucoup de symptômes côté physique décrit dans cet article furent et sont encore les miens, mais la peur s’est évanouie, des amitiés s’évanouissent également comme par enchantement. Je les laisse partir sans plus me tourmenter d’un pourquoi inutile, reconnaissante d’instants partagés. C’est comme un élargissement en tout et un besoin de connexion à autre chose. Ce qui m’enchante peut-être le plus c’est que mon côté « jugement » est en train de se dissoudre et de ressentir une souplesse qui prend doucement le relais.
    Dans certaines étapes décrites il y a encore des choses que je n’ai pas intégrées. C’est comme un grand puzzle dont il manquerait des pièces mais dont le cadre serait bien tracé. Peut-on ainsi aller d’une étape à l’autre, avancer, puis revenir en arrière pour peaufiner tel aspect dont on n’avait pas pris conscience?

    • Le Passeur dit :

      Bien sûr, ce qui est décrit donne une perspective mais rien n’est cadré de la sorte. En fonction de sa guérison, certains aspects d’un même palier sont transcendés et d’autres pas encore, mais nous avons une capacité d’adaptation phénoménale qui nous permet bien des aller-retours.

    • Lucie dit :

      Ne rien forcer. Tout arrive en son temps pour chacun, dit-on .
      Le détachement opère peu à peu…
      Le détachement ne conduit-il pas à la Liberté ? !

  18. Valyyen dit :

    …les etres qui, à ce moment là, n’auront pas choisi de faire partie du processus, vont choisir une mort accidentelle, une catastrophe naturelle…la décadence ou une maladie…Attention aux termes, il s’agirait de bien préciser les choses, ceci afin de na pas perturber , voire amener le doute chez les « ascensionnants ». En tant que térapeuthe, je ne peux pas laisser passer cette contradiction : l’Ascension rend effectivement « malade », hé oui, c’est bien décrit dans le texte! …Fatigue, troubles occulaires, cardiaques, prurits divers et variés, difficultés digestives, vertiges, fatigues intenses, etc etc; mais bon sang, il est assez « léger » à mon sens de n’alléguer tous ses symptomes qu’au seul processus ascentionnel !!!!!…Si vous sentez que votre corps « dérape », je vous en prie, CON-SUL-TEZ !!! Combien de personnes passent à coté de maladies réelles, surtout en cette fin de cycle perturbé ou nous subissons abondance de rayons pas tous ‘illuminatoires », pollutions de tous bords, chimiques, psychiques, relationnelles, nutritionnelles…Je vous en prie, gardons aussi à l’esprit que les fortes énergies lumineuses peuvent AGGRAVER un problème physiologique déjà existant!…Et je suis bien placée pour en parler, je vis cette transformation comme le « cordonnier mal chaussé », puisque mes problèmes cardiaques réels sont amplifiés, (ou « sublimés ?!…) par la Lumière, ce qui représente pour moi un défi et non pas une « bifurcation » vers une fréquence adaptée à mon niveau. En outre, etre malade est plutot bon signe, non ? C’est le marqueur comme il est dit dans le texte d’un excellent travail des corps les plus subtils à intégrer la Lumière, d’un « allègement », paradoxalement. Simplement, les symptomes ne doivent pas dépasser le mal-etre pour aller vers la « décadence », justement, ou la dégénérescence..Si une aspirine soigne votre migraine…alors c’est juste une migraine…Si rien n’y fait ( visite médicale, radio, etc..) alors…Ce sont surement les Couronnes Radiantes Activées ! C’est bien, au moins, vous souffrez de maux de tete, mais vous n’avez rien de grave !…Quand aux ames qui disparaissent rapidement, je ne suis pas certaine du tout qu’elles ne bénéficient pas de l’Illumination Globale de là ou elles sont, et j’aimerai bien avoir la définition exacte de la Décadence..Certains partis tot ont « terminé » leur mission, d’autres rejoignent leur patrie stellaires pour assister au Spectacle, certes, d’autres continuent sur d’autres mondes, univers, à leur propres « fréquences »..Mais pour moi, pas de « voies de garage »!..Tout est hautement honorable, quelque soit le choix, le niveau vibratoire, l’état physique, mental , spirituel de chacun..TOUT, TOUT est bien, tout est bon..Alors, « décadence » ?…MOUAIH !.. le mot est déja un jugement à lui tout seul…Alors, petites etoiles en plus ou moins « bonne forme », bon chemin à chacun, et accrochons-nous aux branches, car s’il reste vrai que la panacée est tout de meme d’etre là, sur Terre, dans son corps, conscient de vivre plus ou moins sereinement ce Grand Evènement; sain de corps et d’esprit ( rappelons-nous que les grands brulés, les Gueules cassées des accidents divers, les comateux-légumeux VIVENT PLEINEMENT comme tout le monde, l’Ascension, heureusement!!!!!!…Les « simples d’Esprits », les malades mentaux, qui d’ailleurs, comme dit l’adage « les premiers seront les derniers » ; arriveront certainement avant tout le monde dans l’Age de Cristal..et qui pourtant, pour nous souvent, représentent la « Décadence »…) il n’en demeure pas moins vrai que tous les « chemins mènent à Rome », et que, quelque soit le Pélerin, sa démarche est honorée et honorable….Lumière à tous et toutes. Valyyen

    • Le Passeur dit :

      Comme je l’ai dit en préambule, laissez de côté ce qui vous gratte. Maintenant il est question avec le mot « décadence » de maladie et de décadence physique du corps dans certains cas de choix d’âmes différents, rien de plus. Et bien sûr, si certains sont inquiets pour leur santé, qu’ils consultent si ça les apaise. Par ailleurs je n’ai vu nulle part qu’il soit dit que ceux qui partent à présent ne bénéficient pas eux aussi de la transformation actuelle. Vous semblez l’avoir compris ainsi mais ça n’est dit ou sous-entendu nulle part. Il est dit par contre : « Il est prédit qu’ils continuent leur cycle d’évolution sur une autre planète dont la fréquence est comparable à la leur. Il n’y a là aucun jugement, c’est seulement le changement de nature de l’énergie ».

      • marie christine dit :

        Le corps est mis à rude épreuve .
        Il y a ceux qui ne savent pas pourquoi et consultent la médecine officielle avec des médications chimiques .
        Il y a ceux qui sont capables de pratiquer systématiquement l’auto-guérison .
        Et il y a ceux qui savent mais ont parfois besoin d’un coup de pouce extérieur pour soulager leurs maux, par les thérapies alternatives naturelles .
        La Terre tremble dans les corps et fait battre les coeurs . C’est très inconfortable .
        Je comprends que c’est l’ego qui se sent disparaître . Il sent l’angoisse de l’anéantissement prochain et il ne sait pas par quoi il va être remplacé .
        Rome a enfermé le Christ dans un tabernacle depuis des millénaires . La porte s’ouvre, il se dirige vers tous les coeurs prêts à l’accueillir . C’est par lui que l’ego sera remplacé .
        Il faut nettoyer et préparer la crèche intérieure et extérieure .

        • Lucie dit :

          J’acquiesce ! marie christine:
          Le temps n’est-il pas venu de descendre Jésus de sa croix ?!
          Le Christ n’est-il pas Vivant au milieu de nous ?!

          • marie christine dit :

            Au milieu de nous, oui . Frappant à la porte de nos coeurs . Cherchant qui lui ouvrira avec une disponibilité inconditionnelle .

        • Stéphanie dit :

          Bonjour Marie Christine,

          Merci pour ce commentaire vibrant de vérité … Il me parle et me touche profondément.

          Je me joins à ta voix et à celle de Lucie. Oui IL EST TEMPS d’accueillir le Christ qui vient frapper à la porte de nos cœurs. Il est bien Vivant et au milieu de nous, réjouissons nous !

          Merci de tout cœur mes sœurs.

          • Lucie dit :

            Stéphanie, je te serre contre mon coeur comme une soeur .
            Mais, de grâce ! Ne m’envoie pas en religion…
            J’y dépérirrais à coup sûr ! (sourire)

          • Stéphanie dit :

            Bonjour Lucie,

            Oups ! mon commentaire était peut-être ambigüe, sans doute de vieilles mémoires qui se réveillent car je me sens une disciple du Christ depuis de nombreuses vies expérimentées à travers diverses voies.

            Je te rassure, j’ai une aversion depuis toujours pour tout dogme et en particulier pour l’Eglise Catholique Romaine au sein de laquelle j’ai été élevée, malgré ma connexion à l’énergie du Maitre Jésus qui a toujours été très forte en moi. C’est bien là tout le paradoxe !! …

            Il n’y a pas que la terre qui tremble en Italie ces jours ci, le Vatican commence lui aussi a vacillé sous le poids des scandales que la lumière révèle à un rythme qui s’accélère. Cela est pour moi une excellente nouvelle. Ma conscience et mon âme sont en paix, la Vérité sera bientôt enfin rétablit IL EST TEMPS !

            Je te serre moi aussi Lucie comme une sœur sur mon cœur ainsi que toutes les très belles âmes qui passent sur ce site. Je rejoins le Passeur en ceci le nouveau monde basé sur la fraternité, l’Amour, l’unité de cœur et d’esprit, les lois divines et universelles est déjà né, il est en nous et j’en ressens fortement toutes les vibrations dans toutes les cellules de mon corps.

          • marie christine dit :

            Bonjour Stéphanie,
            Tes paroles résonnent de sincérité profonde .
            Oui, Jésus est au coeur de la vie, au coeur de toute chose .
            La matière est vivante .
            La matière est sacrée .
            Tout est sacré .

      • Valyyen dit :

        …Justement cher Passeur, il aurait été utile de le préciser, puisque mon interprétation interpelle d’autres travailleurs de Lumière..j’aime bien « rassurer » mon monde, car les choses ne sont pas si simples…Et pourquoi les etres qui « ne souhaitent pas faire partie du processus » iraient-ils droit vers des planètes de fréquences similaires, n’y a-t-il pas tous les cas de figure, ne pourraient-ils pas se trouver, comme certaines entités lumineuses le disent : en stase ? pas très loin de nous, attendant eux aussi l’ultime Transformation ? Je ne voudrais pas que certains lecteurs se posent la question de savoir s’ils sont « malades » du fait du processus ascentionnel, ou car leur Etre Supérieur a décidé qu’ils n’étaient pas prets à vivre cela, d’ou maladie, départ anticipés. C’est tout simple. Comme vous dites, je « gratte ou ça démange » ! Il ne faut pas mésestimer le coté parfois « anxiogene » de tout ceci…C’est mon coté « infirmière », désolée !…Amicalement Valyyen

        • Le Passeur dit :

          Il me semble pourtant bien que c’est précisé justement. Pour le reste laissez chacun discerner à sa guise, d’autant que les inquiétudes encore actives ne viennent jamais que de l’ego cherchant toujours son contrôle.

        • Lucie dit :

          Chère Stéphanie,
          Comme toi, je souhaite vraiment que la Vérité éclate.
          Tant de mensonges au fil des siècles, induire les hommes en erreur…
          (Pour notre bien… ? Celui de l’institution qu’est l’Eglise …?)
          La Dame s’est révélée à moi, j’avais 19 ans, mais je ne me doutais de rien… Elle m’a montré Le Chemin.
          Plus tard, je lui ai demandé de me donner un être humain (un guide) Ce qui fut fait !

          J’ai bientôt 59 ans, et ce guide ne m’a jamais induit en erreur.
          Il m’a montré le chemin du Christ, hors l’Eglise.
          Je dois bien avouer que parfois je le lâche…
          Mais, lui, ne m’a jamais lâché.
          Nous avons donc un point commun Stéphanie :
          L’amour du Christ hors du Vatican .

          • Stéphanie dit :

            Bonjour Lucie,

            Merci pour cette confidence qui fait déborder de joie mon cœur. Je suis si heureuse de partager ce merveilleux point commun avec toi Lucie. Tu vois mon intuition avait bien raison de me souffler que nous sommes « sœurs », et il est fort probable que nous nous soyons déjà croisées au cours d’autres vies en tant que suivantes du Christ.

            A dire la vérité, il n’y a pas que le Vatican qui est dans mon collimateur, mais toutes les sectes qui se réclament du Maitre comme les évangélistes, les mormons, les témoins de Jehova etc. Toutes les religions basées sur un dogme et de soi disant « écrits saints » sont en réalité à mettre dans le même sac.

            Il est grand temps que les hommes grandissent en conscience et se reconnectent par expérience directe à la Source Divine, l’amour est la clé et le cœur est la porte d’accès. Nous sommes UN, nous sommes des étincelles du « Grand Tout », notre pouvoir créateur est immense. Je suis venue dans cette incarnation avec cette conscience, tout cela était inscrit dans mes mémoires cellulaires. J’ai le don de l’empathie et de la télépathie depuis toute petite notamment avec les animaux (j’en ai beaucoup parlé) car ma connexion au champs de conscience unifié est très forte. Cela m’a permis de ne pas croire à ce que l’on a voulu m’enseigner mais de me fier exclusivement à mon propre ressenti qui passe par l’axe terre ciel (corps, émotion, âme).

            Ces temps sont vraiment particuliers puisque nos perceptions sont en train de s’élargir, nous devrions recevoir ce que nous émettons (si j’ai bien interprété les propos du Passeur). J’ai reçu le 11 Mars 2011 une très belle vision du Maitre qui correspond exactement aux vibrations qui sont les miennes, même si au niveau du cœur physique la sensation était très douloureuse, peut être s’agissait- il d’une sorte de choc vibratoire entre les différentes dimensions. Cette vision est pour une moi une confirmation de ce que je sais et ressens depuis toujours.

            Mon égo quant à lui me suggère qu’il pourrait s’agir d’une « illusion » produite par mon cerveau. Que dire il s’agit là d’un bien grand mystère !

          • Lucie dit :

            Bonjour Stéphanie,

            Peut-être qu’un seul regard a t’il suffit pour irradier toutes nos vies…
            Dans ce domaine, je préfère rester prudente.
            Dans cette vie, j’ai bien rencontré quelques illuminés, mais pas mal de félés aussi !
            Pour cette vibration dont tu parles très clairement, je vois bien ce que tu veux dire.
            En ce qui concerne ce choc vibratoire que j’ai également vécu il y a plusieurs années (je n’en raconterai pas les détails), je puis t’assurer que s’il n’avait pas été suivi d’un fait des plus tangible qui soit, j’aurai pensé que mon cerveau était en cause…
            A moins que j’ai moi-même réalisé ce qu’on appelle un miracle !!!
            Non, je ne suis pas encore assez félée pour imaginer celà. (sourire)
            Si nous étions en mesure de tout expliquer, il n’y aurait plus de mystères.
            Allez chère soeur…
            Que ma pensée illumine ta journée !

          • Stéphanie dit :

            Bonjour Lucie,

            J’aime beaucoup la sagesse et l’humilité de tes paroles chère sœur …

            Je comprends ta prudence et je la partage. Tout est, cependant, toujours pour le mieux. Des « anges humains » qui sont des amies très proches ont été en mesure de me rassurer quant à ma santé physique et surtout psychique grâce à leurs formations, leurs métiers ou leur dons. Je suis tout à fait saine de corps et d’esprit, je ne suis ni illuminée ni « fêlée », j’ai juste une sensibilité un peu plus élevée que la moyenne et une certaine facilité à me connecter au champ de conscience unifié.

            Ton expérience et le fait tangible que tu as reçu ensuite m’a renvoyé tel un miroir à mon propre vécu concernant la télépathie avec les animaux. J’en parle souvent et volontiers parce que je n’ai absolument aucun doute sur la véracité de ce fait, il ne s’agit pas de mon imagination ou autre mais d’une réelle communication télépathique. Ces expériences restent dans le domaine de l’extraordinaire et ne font pas parti encore de mon quotidien (même si je suis persuadée que ces communications entre les différents règnes seront la normalité et très fréquentes sur la nouvelle terre). A chaque fois que j’ai eu la grâce de communiquer par télépathie avec des animaux la communication s’est effectuée à travers le cœur et le champ de conscience unifié (d’ailleurs un scientifique anglais travaille justement sur cette hypothèse et affirme la même chose).

            La preuve tangible est la suivante : après chaque échange télépathique les animaux ont toujours agit dans la matière en confirmant par le geste ce que j’avais reçu comme information au cours de l’échange. J’ai vécu toutes ces expériences avec un sentiment d’émerveillement tel un petit enfant et une immense joie dans toutes les cellules de mon corps et en particulier dans mon cœur. C’est la grâce de l’unité, la prise de conscience qu’il n’y a pas de limites entre les différents règnes qui existent au sein de Gaia, nous sommes unis et connectés et nous pouvons communiquer et échanger des informations, l’amour est toujours la clé et le cœur la porte d’accès aux autres dimensions.

            Merci ta pensée a illuminé ma journée.

          • Lucie dit :

            Oui Stéphanie, les animaux nous transmettent des messages. Tout est vibratoire.
            Quand ils souffrent, leurs « antennes » les guident.
            Il suffit d’observer.
            Pour ma part, ce n’est jamais par hasard qu’un animal a croisé mon chemin.
            J’ai beaucoup appris des animaux.
            Parfois, j’ai dû dépassé ma sensiblerie.
            La vue du sang et la douleur m’effrayent toujours.
            J’aurais fait une très môvaise infirmière.
            Ta belle sensibilité me délie la langue.
            Je comprends bien ton immense joie du coeur que tu sais mettre en mots.
            Claire et simple à la fois.
            Pas si facile pour Lucie (sourire)

          • Florence dit :

            Bonjour à tous,

            Stéphanie, je te rejoins totalement au sujet de la communication avec les animaux, quand tu dis d’une si belle façon « J’ai vécu toutes ces expériences avec un sentiment d’émerveillement tel un petit enfant et une immense joie dans toutes les cellules de mon corps et en particulier dans mon cœur ».

            Je pratique tout comme toi cette communication avec les animaux et ces échanges passent par le coeur, en fait c’est une communication de coeur à coeur. Comme tu dis il ne s’agit pas du fruit de notre imagination, les résultats sont visibles et bien réels !

            Merci Stéphanie pour ta lumière et merci à tous pour vos commentaires qui sont une véritable source de joie dans laquelle je ne me lasse pas d’aller puiser.

          • Stéphanie dit :

            Merci chère sœur.

            C’est une grande joie et un honneur pour moi si ma sensibilité délie ta langue, car un être aussi lumineux que toi a des trésors de sagesse et d’amour à exprimer au monde. Merci Lucie d’être !

          • Stéphanie dit :

            Merci à toi Florence pour la générosité et la beauté de tes propos.

            C’est une grande joie pour moi de pouvoir communiquer avec l’un de mes semblables qui porte la même sensibilité que la mienne envers le monde animal.

            Merci d’être Florence ! notre œuvre portera bientôt tous ces merveilleux fruits.

Répondre à marie christine Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *