Alignements, Éclipses et Transits

Par Dana Mrkich.

Les alignements planétaires actuels nous propulsent simultanément dans un tourbillon d’accélération évolutionnaire sans précédent et laissent un grand nombre d’entre nous anéantis en raison du processus de nettoyage. Celui-ci arrive plus vite à un niveau plus profond que tout ce que nous avons connu jusqu’à ce jour. Ce nettoyage n’implique pas des pages d’écriture sur un journal ou bien d’aller chez le guérisseur le plus proche. Il survient naturellement dans chaque aspect de notre corps énergétique, dans notre corps physique, dans nos cellules, dans notre ADN et dans notre vie, que nous en soyons conscients ou pas, que nous soyons prêts ou pas.

Tout ceci arrive grâce à un ‘déferlement parfait’ d’alignements, tels qu’ils ont été prophétisés par les Mayas, les Amérindiens et autres gardiens de la sagesse ancienne et moderne. Ce ‘déferlement’ est une phase extrêmement positive de notre évolution; cependant elle est également difficile comme peut l’être tout passage d’une phase de notre vie vers une autre. Elle nécessite un niveau plus élevé de maturité, de responsabilité et de conscience, déclenché par notre ascension vers un niveau supérieur de conscience destiné à la découverte d’une nouvelle réalité.

La Terre faisant l’expérience d’un alignement après l’autre cette année, il semble que nous soyons dans un flipper en faisant ping, ping, ping, ping ; à chaque alignement/contact, un portail ou passage s’ouvre en laissant passer un flot d’énergie cosmique/galactique qui inonde notre planète d’une énergie que nous n’avons pas connue depuis au moins 26,000 ans, si ce n’est plus. Tout comme dans une machine à sous, parfois vous avez la chance d’avoir quelques pommes qui s’alignent, ou bien qui vont en diagonale ou verticalement. Cet ‘alignement parfait’ est semblable à l’alignement des pommes dans chaque espace et directions ! Ding ding ding ding ding !! C’est le jackpot de tous les jackpots ; tellement énorme en fait, que nous ne pouvons même pas concevoir actuellement ce que cela signifie pour nous.

Imaginez une vague géante qui se précipite sur le rivage en entrainant vers l’océan des tonnes de débris. Elle passe et repasse, en répétant son processus, jusqu’à ce qu’elle s’arrête enfin ; et le calme revient. Alors que nous regardons autour de nous, seul reste ce qui est fort, vrai et réel. En ce moment, nous faisons l’expérience de ces vagues ; seulement ce ne sont pas les vagues de l’océan, ce sont les vagues galactiques et solaires qui viennent à nous grâce à ces alignements.

Ces vagues nettoient les débris de la planète, ainsi que les nôtres. Pour ceux qui se sentent complètement déprimés en ce moment par l’état du monde, nous assistons à la montée d’un chargement massif de débris qui ont toujours été là ; seulement maintenant nous en voyons la version amplifiée et intensifiée. Alors que le processus de nettoyage se passe, ces débris se présentent à nous ; ce qui est inconfortable mais une bonne chose. Comment pouvons-nous créer une nouvelle réalité si nous ne savons pas ce à quoi nous avons à faire pour commencer ? S’il y a des détritus cachés sous le tapis, il est important de le savoir avant de commencer à décorer notre maison.

Ces débris sont nettoyés à tous les niveaux : personnel, social et mondial. Ces nettoyages ont laissé un grand nombre d’entre nous littéralement sur le dos ces deux dernières semaines, puis à nouveau pendant les jours précédant l’Éclipse Lunaire et le Transit de Vénus ; ils ont pu se manifester par des symptômes de rhume ou de grippe alors que vous n’avez pas été malade depuis des années, par une fatigue extrême, des douleurs dans le corps ou par une énergie plutôt basse. Le nettoyage se fait plus facilement lorsque nous dormons ou bien lorsque nous nous reposons. Donc parfois, nous sommes obligés de faire une sieste ou de ralentir (si nous ne nous sentons pas bien), de sorte que quel que soit le travail énergétique nécessaire, il puisse se produire sans que nous nous mettions en travers.

Dans ce lot actuel de nettoyage, ce qui nous appartient est seulement une partie et le reste appartient aux autres personnes qui ne s’approprient pas leur processus de nettoyage personnel. Nous sommes actuellement dans une période où nous avons besoin d’être alignés à 100% à nos énergies supérieures ; et cela peut être difficile pour ceux qui n’ont pas réglé leurs problèmes majeurs à l’intérieur d’eux-mêmes. Les débris qui se présentent à certains en ce moment sont un peu comme un camion benne qui décharge des décennies de déchets à leur porte. Ceux qui sont sur le chemin depuis longtemps ont tendance à avoir une personnalité de ‘guérisseur’ ; donc inconsciemment ils émettent de vibrations qui disent « Ne vous inquiétez-pas ! Je vais vous aider ! Je vais en faire une partie pour vous ! ».Maintenant, c’est un grand non, non et non ! Cela n’aide personne et vous non plus d’ailleurs. Traverser nos débris nous a donné de la force et nous a permis de nous connaître. Cela a été une partie essentielle de notre processus évolutionnaire. ‘Sauver’ quelqu’un de ses débris, c’est l’empêcher de trouver l’or qu’il pourrait y trouver. Nous parlons spécifiquement de transformer les charges émotionnelles des autres à leur place. Nous le faisons lorsque nous jugeons les autres, lorsque nous nous sentons ‘mal’ pour quelqu’un et lorsque nous sommes en colère lorsque la personne fait xyz au lieu de abc. Lâchez-prise.

Comment savez-vous que vos maux, vos douleurs ou votre fatigue viennent de vous ou des autres ? Un nettoyage personnel semble profitable, même si vous êtes coincé au lit avec dix boîtes de mouchoirs à côté de vous. Vous savez intérieurement que ‘votre corps en a besoin’. Vous avez la sensation de lâcher quelque chose, même ci ce n’est pas très confortable. Lorsque vous nettoyez pour les autres, vous finissez par être épuisé et il y a un sentiment insidieux qui ne semble pas juste. Vous avez l’impression de résister à quelque chose qui essaie de s’écouler. Si vous n’êtes pas sûr, à tout moment, c’est une bonne idée de demander « Si cela ne m’appartient pas, merci de disparaître/merci de retourner vers le propriétaire légitime ». (Répétez-le 100 fois, si c’est nécessaire!). C’est également bien d’affirmer ‘Je suis 100% … (votre nom), … rien de plus, rien de moins ».

Éclipse Solaire de Mai 2012

Cette éclipse solaire a été un événement unique en 26,000 années, car la Terre, le Soleil et la Lune se sont alignés avec Alcyone, notre Soleil Central du Système Stellaire Pléiadien. S’aligner avec cette étoile de super haute vibration, c’est comme de tourner le cadran d’un coffre-fort et d’entendre un clic alors que vous obtenez le bon code et que la porte s’ouvre. Cette porte stellaire nous entraîne, personnellement et collectivement, vers notre niveau suivant, en inondant notre corps et celui de la planète de l’énergie d’Alcyone – ce qui pour beaucoup est l’énergie d’où nous provenons (Home).

Pendant l’éclipse, et à n’importe quel moment maintenant, vous pouvez ressentir des picotements dans vos cellules, quelque chose en vous qui devient vivant et qui s’éveille. L’alignement d’Alcyone est comme quelqu’un qui appuie sur le bon code pin afin d’activer notre prochaine phase, celle où nous allons nous souvenir. Si vous vous sentez ‘en attente’, comme si votre ancien travail était terminé mais que le nouveau n’était pas encore commencé, vous pouvez commencer à recevoir de forts ressentis sur ce que vous êtes supposé faire par la suite et sur ce que vous pouvez faire de mieux afin de soutenir notre planète et l’humanité, alors que nous sommes à un tournant de notre chapitre évolutionnaire. Pour certains, leur nouvelle mission ne commencera pas avant 2013 ; et bien que cela puisse sembler une éternité, le fait de le savoir peut aider à traverser tous sentiments de frustration. Ceci est vrai pour beaucoup de ceux qui ont passé des années au service des autres.

C’est une année pour faire en sorte que tout soit équilibré ; donc si vous avez l’impression qu’il vous a été donné un temps d’arrêt, posez-vous cette question : Est-ce que j’ai besoin d’être un peu plus à mon service ? Est-ce que j’ai besoin de prendre un peu plus soin de mon Soi ? Cela ne signifie pas plus d’autonomie, cela se réfère à l’idée de profiter plus de la vie, d’avoir plus de plaisir, de passer plus de temps dans la nature, plus de temps avec les amis et la famille, plus de temps à faire des choses ancrées comme de cuisiner ou de jardiner ou bien de créer pour la pure joie que cela procure. Comme conséquence de cet alignement, nous allons également commencer à faire de plus en plus activement l’expérience de nos capacités multidimensionnelles y compris la télépathie, les synchronicités magiques, une intuition amplifiée, une connexion plus claire avec nos proches qui sont décédés ainsi qu’avec nos familles stellaires non-physiques, et également une plus grande conscience de pourquoi les choses sont telles qu’elles sont.

Transit de Vénus du 5/6 Juin

Et maintenant, tout le monde sait que le 5/6 Juin, nous avons fait l’expérience de la seconde moitié du Transit de Vénus, depuis 114 années. Ces transits se produisent par paire à huit années d’intervalle – la première partie était en 2004. Les transits de Vénus par eux-mêmes, tout comme les éclipses, ne sont pas responsables du changement de la conscience entière d’une planète. Cependant, lorsque nous faisons l’expérience d’un ‘déferlement parfait’ d’alignements – une éclipse d’Alcyone, un Transit de vénus, un alignement avec le Centre Galactique, pour n’en nommer que quelques uns – cela met en place les conditions qui ont conduit les anciens à prévoir que ce temps annoncerait de grands changements sur cette planète et un grand éveil. Si l’éclipse d’Alcyone concernait l’éveil de notre âme, la paire de transits de Vénus concernait l’éveil du Féminin Divin. Cet éveil ne s’applique pas seulement aux femmes. Il s’agit du Féminin Divin en chacun de nous. Beaucoup de ce qui est régit par le Féminin Divin – l’intuition, le ressenti, la créativité, la naissance, les arts de la guérison et vivre avec le cœur – a été réprimé pendant si longtemps. Nous avons vécu collectivement avec une énergie Féminine déséquilibrée et avec une énergie Masculine dominante déséquilibrée.

Le processus d’aborder cet équilibre avait déjà commencé mais après le Transit du 5/6 Juin, nous allons le voir s’accélérer. Vous pouvez le constater dès maintenant dans des domaines comme la politique où les gens prennent position contre les dictateurs malhonnêtes et les représentants de gouvernements corrompus. Pendant trop longtemps, nous avons haussé les épaules avec une sorte de « C’est ainsi qu’est la mentalité politique » ; mais une impulsion de prise de pouvoir remplit l’humanité, en nous rappelant que c’est peut être la façon dont cela a été mais que ce n’est plus ainsi que cela doit être. Les gens sont à la recherche d’honnêteté et de transparence pour leur leaders et veulent quelqu’un qui parle et agit avec le cœur. Les anciennes manières de faire ne vont plus fonctionner et cela va laisser un grand nombre de l’ancienne garde confus parce qu’ils vont se demander pourquoi les gens ne leur répondent plus comme ils avaient l’habitude de le faire !

Sur le plan personnel, le transit de Vénus se passe alors que Vénus est Rétrograde donc c’est un double message pour vous demander : Quelle est votre valeur ? Comment-vous considérez-vous ? Comment permettez-vous d’être traité ? A quoi donnez-vous de la valeur ? Passez-vous du temps avec les choses/les personnes que vous appréciez, ou bien êtes-vous distrait par l’ancienne énergie Masculine qui vient de la tête ? Note: il n’y a rien de mal avec l’énergie Masculine ou avec l’utilisation de notre esprit ! Ce qui change maintenant, c’est la manière dont nous nous relions à notre énergie Masculine (déséquilibrée) qui met l’accent exclusivement ou principalement sur le mental/logique, en ignorant les ressentis et l’intuition de ce que nous désirons réellement faire.

2013, et au-delà, concernera ce que nous voulons vraiment faire – plutôt que ce que nous devrions faire, ou ce que nous sommes supposés faire, ou bien ce que nous ‘avons pour mission’ de faire. Cela a déjà commencé de manière évidente pour tous ceux qui ont quitté un emploi, des relations ou des lieux géographiques afin de suivre leur cœur pour aller vers le grand inconnu.

Faire l’expérience de tous ces alignements peut être vécu comme si vous vous teniez en face d’un tunnel géant avec un vent qui souffle sur vous à 1000 miles à l’heure – c’est exaltant mais en même temps tout ce que vous pouvez faire, c’est de vous accrocher sans vous effondrer. Pendant l’éclipse d’Alcyone, il a été précisé ceci – aller vers votre centre sera ressenti comme des vents soufflant à 1000 miles à l’heure, sortir de votre centre sera ressenti comme des vents soufflant à 1000 miles à l’heure, mais être DANS votre centre est l’espace où vous trouvez votre point zéro, le calme, la tranquillité, la clarté, la connexion fluide à la Source.

Être dans notre centre, dans notre vérité, dans notre authenticité, dans notre TOTALITÉ, quoi que cela inclut et peu importe la forme que cela prend, désormais c’est cela notre sanctuaire.

Dana Mrkich – Traduction Marinette Lepine

Source originale.

Source : http://www.urantia-gaia.info (en cas de copie, merci de respecter l’intégralité du texte et de citer la source).

A propos Le Passeur

Nomade sur le chemin...
Ce contenu a été publié dans 06- Tous les articles, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

82 Responses to Alignements, Éclipses et Transits

  1. elba dit :

    Je ne sais pas où répondre à Alain Thomas pour son petit mot du 13.6 à 15h05, alors je le fais ici.
    Merci donc à vous, Alain, pour ces encouragements à nous laisser porter par le courant, au lieu d’être touchés par tous les mensonges actuels et abus en tous genres. Je vais tâcher de suivre votre conseil judicieux.
    Bien que je pense tout à fait comme vous, je ne parviens pas à avoir un lâcher prise par rapport à tout ce qui se passe un peu partout.

    Mais vous m’aidez dans ce sens avec votre optimisme du « vous n’êtes pas seuls ». 🙂
    Amitié.

    • alain thomas dit :

      Une précision Elba.
      Il n’est pas incompatible d’entrer dans les négativités en observant avec discernement tout ce qu’il se passe sur notre planète et rester positif sur notre évolution.
      Je pense même qu’il est important de rester en équilibre entre notre réalité la plus sombre et celle que nous imaginons parce que nous la devenons.
      Nous sommes des enfants.
      Nous pouvons mourir de faim et nous pouvons aussi être émerveillés devant n’importe quoi.
      C’est ainsi.
      Gardons notre âme d’enfant, autant que possible, même dans la plus noire des réalités !
      Bien à vous Elba

      • marie christine dit :

        Personnellement, je ressens tout de même une tristesse de l’âme pour toutes ces personnes qui se multiplient en ce moment dans mon entourage : des personnes qui ne veulent rien savoir et à qui il arrive catastrophe sur catastrophe . Beaucoup de gens qui meurent, se suicident, ont des accidents, des maladies, jeunes et vieux …
        Je sais que cela va les éveiller à autre chose, je suis confiante, mais ça me fait de la peine malgré tout .

        • marie christine dit :

          Je veux dire : ça va éveiller ceux qui restent et qui souffrent .

          • Stéphanie dit :

            Il est normal de ressentir de la tristesse en pareil cas Marie Christine, cela fait partie de notre don de l’empathie, sans cela nous ne serions pas vraiment humains …

            Abandonne toi à cette tristesse sans la refouler, laisse la te traverser de part et d’autre, et puis laisse la repartir comme elle est venue sans la retenir, au fond, elle ne t’appartient pas cette tristesse, elle n’est pas tienne. Tu seras, alors, une lumière qui brille de mille feux et illumine le chemin avec Amour, compassion et sagesse dans les ténèbres de la souffrance de ces personnes de ton entourage. C’est ton rôle Marie Christine puisque que toi tu connais la Vérité et tu as accès à ton Soi Divin, tu as toute la force, le courage, la lumière et l’amour nécessaires pour mener à bien ta mission. Merci.

  2. Jonas dit :

    merci a tout ceux qui m’ont répondue il faut que je parte a la campagne alors je ne pourrais pas vous répondre mais merci de me répondre .J’aime chacun de vos commentaire et bien sur, les article aussi .Tout les étape de cette transformation ne sont pas uniquement pour nous mais, aussi pour ceux qui les écris et ont ressent l’ouverture d’ame,d’esprit etc …c,est vraiment bien la paix ,l’amour merci Passeur!

    • marie christine dit :

      Merci pour ton commentaire, Stéphanie .
      Je ne peux pas la refouler, cette tristesse . Elle est là constamment jour et nuit . C’est comme une douce musique qui berce mon âme et me relie aux autres âmes . Mais aucun sentiment de déprime . C’est simplement comme un accompagnement … Parallèlement, je ressens que la Présence divine est là, tout près, sachant absolument ce qu’Elle fait, pourquoi Elle le fait . Il y a un grand respect de ce qui doit être, quelles que soient les circonstances .

  3. JONAS dit :

    Bonjour a vous mes amis,
    Fin d’un emploi ,de relation, ce retirer pour vivre a la campagne .Je reconnais absolument tout dans cette article.Si je peux me le permettre, le role pour moi ,ne va pas changer et il est bien claire.Le soir du 20 mai je me suis levé ,je suis sortie de chez moi avec un but précis (répondre présent a l ‘appelle ).J’ai cherché pendant deux heure environ, un toit accessible pour observer et photographier ce phénomene .Je trouvais des habitation accessible mais ,il y avait toujours quelque chose qui n’allait pas (pas assez haute ,trop voyant,trop dangereux etc ,et puis finallement j’ai trouvé .J’ai passé la plus belle soirée de ma vie sur l’aréna qui abrite la patinoire de ma ville.J’y suis resté jusqu’a ressentir des tremblements insuportables car il fesait beaucoup froid.Les réponses qui mon été données son personelles mais je peux vous dire que l’univers est …………………il n ‘y a pas de mot pour le décrir.Pourquoi j’ai décidé de monter sur un toit ,je suis guidé et je crois au bien qui est en moi .Quand j,avais douze ans j’ai eu une révélation pendant un cour a la petite école.Un homme d ‘église était venu nous parler de dieu et un sentiment de dévoument envers dieu mavais envahi .J’ avait demandé a la fin des classes tout ce qu’il fallat savoir pour etre serviteur de dieu.Malheureusement la peur que famille ressentait face au homme d’église m’en avait éloignée.L’année d’apres c’est un tout autre appelle que j’ai recu a l’anniversaire de mes 13 ans (la drogue).Je sais qu’on est pas dans un site de partage de notre vécu mais c’est seulement pour dire que ceux qui ne savent pas encors leur role il viendra peut etre a vous en souvenir ,mais il faut vraiment vouloir le savoir et l’accomplir peut importe ce qu’il en coute c’est le grand test !Pour ceux qui ce demande pourquoi je parle de l’univers qui est a l’esprit de ma foi qui est a dieu dans un site de l’etre C’est que je désir de tout mon coeur l’unification dans tout ce qui est .Merci, chaque fois que je revien lire ici tout ce qui est écris coordonne avec ce que je vis meme si je suis en désacord et j’ai tout le temps des révélations et je sais que le lacher prise qui est en ce moment est général .Il faut en profiter ,j’ai dit a un vielle ami hier que j’avais perdu 34 année de ma vie et que je ne perderai plus une seule seconde .

    • Le Passeur dit :

      On ne perd jamais une seconde dans une vie, tout est utile et ces 34 années ont été indispensables pour déterminer l’expérience.

      • JONAS dit :

        merci Passeur ,
        Je voulais seulement reprendre une phrase ou je dit (même si je ne suis pas d ‘accord) ,c’est (plutôt meme si je ne suis pas toujours d’accord )et je peux dire maintenant que les peurs et les barrières sont belle et bien tombées et que ton site pour moi semble respirer .Merci continue ton role, c’est vraiment bien ce que tu fait et merci encors.

    • François dit :

      Il a fallu 34 ans d’expériences pour faire de Toi ce que tu Es aujourd’hui. Pour faire qu’à ce jour tu veuilles changer d’expérience par … Amour. Je trouve que cela mérite que tu te remercie de ne pas en avoir eu besoin de 10 de plus.

      • JONAS dit :

        J’oublie souvent de me remercier ,
        Merci de me le rappeller car je le sais mais ,le dire a haute voix devant le miroir je vais essayer de le faire tout les jours merci mon ami.

    • Soleil Bleu dit :

      Bonjour Jonas,

      C’est toujours aussi rafraîchissant et bienfaisant de te lire. Merci de nous faire partager tes expériences de vie dans cette humilité et ton Amour de l’univers qui rayonne à chaque mot.
      Bien à toi dans l’in-Un-fini qui respire Sa lumière.

      • JONAS dit :

        Merci a toi soleil bleu,
        Tes mots m’apportent la lumière dons j’ai besoin en ce moment.Je ne traverse pas un moment difficile mais plutôt qui pourrait l’être si je ne lâche pas prise et tu fais rayonner vers moi ton être et ca m’aide vraiment, merci mon ami.

    • Marie-Anne dit :

      Bonjour, Jonas, J’ai été très heureuse de voir ton nom dans la colonne des commentaires récents.
      Tu es si différent de moi et pourtant si proche! C’est peut-être une question d’âge ? Quoique tu en penses, tu es jeune, et beaucoup plus sage, plus vrai , plus déterminé et courageux que moi qui ai presque 20 ans de plus que toi !
      Et c’est vrai pour beaucoup de jeunes actuels. Je le vois avec mes filles et leurs copains: vous êtes nos enseignants au moins autant que nous sommes, au départ, vos guides plus ou moins maladroits dans ce monde.
      Nous, des années 50 et 60, avons dû composer avec un monde dense et, pour la plupart, nous nous sommes laisser piéger. Dans un sens, heureusement, car nous aurions trop soufferts, si nous ne nous étions pas adaptés!
      Tu vois, moi, c’est à 34 ans très exactement, que j’ai seulement commencé à trouver le courage de ne plus accepter de m’engager dans un chemin qui n’était pas le mien. Je trouvais aussi dommage d’avoir mis tant de temps pour cela, mais quelque chose en moi me faisait comprendre que, ça aussi, c’était parfait .
      Pour vous, les 20-30 et des ans, la situation est un peu différente: vous êtes, pour un bon nombre d’entre vous , beaucoup moins prêts à composer avec un monde qui fonctionne à l’envers. Et pour ce monde de fous, ceux qui perdent la tête, c’est vous! Il y a de quoi faire sauter de temps en temps les plombs chez beaucoup d’entre vous! Mais, de manière générale, la détermination et le regard juste posé par la jeunesse s’étendent sur la Terre. C’est un des moyens par lequel l’Amour reprend ses droits sur notre belle Planète .
      L’Amour peut être ardent et déterminé, mais il est aussi , par ses qualités réunificatrices, sage et pacifique .
      Et, merveille des merveilles, en réalité, nous sommes l’Amour !

      • Jonas dit :

        Bonjour Marie-Anne,
        je veut te parler de mon père.Il m’a chargé de colère(racisme) envers la race blanche car il a été blessé quand il était enfant alors il va un jours quitté ce monde sans pouvoir ou vouloir changé.Une vie guidée par la colère .Tu m’apporte la paix interrieur et je t’en remercie .Ce qui est facile pour nous ne l’est pas pour vous ,je le sais .Tu est une tres bonne ensaignante car la difficultée de ton test est incroyablement difficile ,je t’aime

        • Marie-Anne dit :

          Merci, Jonas, tu es adorable! J’ai mis longtemps à comprendre et surtout, à accepter , que je ne pourrais jamais « guérir » mes parents ( d’ailleurs, j’ai encore tendance à essayer de le faire, je dois vraiment me re-centrer pour lâcher-prise).
          Je me rappelle que cha

          • Marie-Anne dit :

            …Ah! on a été coupé! Je reprends:…
            Je me rappelle, donc, que chacun a son rôle et que l’Amour nous aidera tous à guérir au moment le plus parfait pour nous.
            En attendant, j’envoie de la Lumière et je m’adresse aux Mois Divins de mes parents. Je leur demande ce qu’Ils me conseillent comme meilleure attitude pour le plus grand bien de mes parents et pour le plus grand bien de tous .
            Reste dans la Paix, Jonas, dans la Joie, dans la Confiance, dans la Détermination , dans la Sagesse…
            et qu’il en soit de même pour nous tous!
            Je t’embrasse, M-A

    • Stéphanie dit :

      Bonjour Jonas,

      Merci de nous ouvrir ton cœur avec autant d’humilité et de sincérité. Ton commentaire m’a beaucoup touché (le miroir), J’ai connu comme toi l’appel de la lumière très tôt dès ma petite enfance et je connais ma mission (celle d’incarner la lumière et l’amour sur ce plan) depuis toujours.

      Au cours de mon adolescence, j’ai vécu un traumatisme que je n’ai pas été en mesure de dépasser tout de suite, la souffrance émotionnelle a été tellement forte que je me suis retrouvée dans la situation de Jésus sur la croix qui prononce cette phrase « mon père pourquoi m’a tu abandonné ! ». A partir de là pour pouvoir survivre physiquement sur ce plan et donc continuer ma mission, j’ai accepté de laisser mon égo prendre les reines de mon vaisseau terrestre. J’ai consciemment « débrancher » ma connexion avec le divin en moi parce que j’étais en colère et que mon égo m’a entrainé dans tous ces travers en particulier le déni.

      J’ai mis 25 ans pour me libérer du poids de ce traumatisme et pour guérir, cette guérison m’a permis de me reconnecter (finalement) avec mon Soi divin. Je suis d’accord avec Le Passeur aucun des instants de ces 25 ans n’ont été inutile, tout est pour le mieux. Aujourd’hui, je sais que la lumière et l’amour ont toujours été présent dans mon cœur et dans l’essence de mon être, seul mon égo ou mental à tenter de me détourner de la vérité en vain …

      Ces 34 années n’ont pas été inutile Jonas pour toi non plus. Il est fort possible que pour parvenir à l’unité, nous devons fusionner l’ombre et la lumière en nous, cela est nécessaire en ces temps de fin de cycle. Comme je te l’ai déjà dit tu as une grande lumière intérieure, moi je l’a vois ( et je ne suis pas la seule) et elle est aveuglante. Tes guides spirituels (l’orque, le loup et le corbeau) sont merveilleux et possèdent une immense sagesse, une force et un courage qu’ils te transmettent. Ce sont les guides d’un être ayant une grande âme et un grand cœur.

      Moi j’ai foi en toi ! Puisse mon amour t’accompagner ! Merci.

      • Jonas dit :

        Je manque de mots pour t’exprimer le bien que tu me fais .Je rescent la souffrance qui ta un jour habitée.Trauma!c’est un mot vraiment important qui fait toute la différence et que l’on banalise dans notre société je comprend la force de tes commentaires et cela me touche et en lisant c’est mots je comprend tes peurs .Tu lis en moi comme dans un livre ouvert et je te l’avoue je me questionne très souvent a ce propos bien que cela ne concerne peut-être pas cette incarnation bref..tu m’est très cher .Aujourdhui le compteur est a zéro j’ai dit a ma mère (je ne me suis jamais senti aussi bien de ma vie) et ce qui est vraiment drole c’est que je n’ai plus rien .J’ai vendu tout mes meuble ,j’ai quitté mon ex conjointe,j’ai donné ma voiture a ma mère pour la fête des mère car j’ai besoin de me reconnecter avec la nature et j,essai de lacher prise pour accepter une garde partagé pour mon garcon .Je crois que j’ai aussi besoin de temps pour faire de long voyage .Tout au long de c’est 34 années cette phrase était toujours dans mes pensées(dieu pourquoi ma tu abandonné)et tu dois surement connaitre la peinture des traces de pas sur la plage qui l’accompagne.Il y a deux trace de pas no:1 moi no:2 dieu puis après une seule (moi)et la phrase (dieu pourquoi ma tu abandonné) et il répond (je ne t’ai pas abandonné ,je te portais sur mon dos).J’ai toujours possédé une peinture représentative de cette histoire .Je sais que tu comprend et que je n’ai pas besoin de te décrir les expérience et les réponse qui me sont arrivé avec celui que l’on nomme Dieu .Je me suis dernièrement demandé pourquoi moi!!! et hier cette phrase (souvent la lumière la plus vive nait dans l’obscurité la plus sombre ).Wow ! ca ma fait du bien .J,adore te parler ici ,sur c’est page mais, comme au village ou je m’en vais dans quelque minute ,il n’y a pas d’internet je t’envoie souvent mes messager (les oiseaux) te transmettre que tu est importante pour moi et que si tu as besoin de moi je suis la !je t’aime vraiment beaucoup prend soin de toi xxx

  4. Marie-Anne dit :

    Chers Tous, j’ai fait un rêve étonnant. Pas seulement par son contenu, vous allez voir.
    Il s’agissait d’une sorte d’histoire criminelle, dans laquelle j’étais impliquée, dans des rôles variables selon l’avancée du rêve.
    Ce rêve mettait en scène un petit nombre de proches actuels et passés, quelques connaissances auxquelles je ne pensais plus, et quelques « inconnus ».
    J’ y ai donc participé au développement des faits ( crime non compris, le corps de la victime avait disparu), à la manière dont un piège allait se refermer sur un faux coupable, à la découverte, 7 ans plus tard- et grâce à un médium- des vrais coupables; à l’enquête qui a fait suite, et donc, à la découverte aussi, du corps disparu de la fillette assassinée 7 ans auparavant. Et , pour terminer, j’ai vécu aussi le suicide d’un des coupable (je crois) qui, entretemps, avait d’ailleurs changé de sexe.
    Vous suivez? Si non, ce n’est pas grave.
    L’important, c’est, qu’au moment de la désignation des coupables, une voix « off » , qui expliquait le dénouement, s’est encore exprimée un peu avant le moment de la découverte , dans les bras d’une statue, du corps entouré de bandelettes de la fillette assassinée .
    Cette voix disait:
    « Bien sûr, vous tous,… vous avez de la compassion pour la victime, mais, s’il vous plaît, gardez beaucoup de votre compassion, de votre amour, de votre lumière pour les Enfants Perdus que sont ceux que vous appelez ses assassins.  »
    …Et le rêve a continué son déroulement…
    A mon réveil, j’ai voulu l’écrire pour l’analyser, comme je fais très souvent pour mieux réécouter les messages de mon inconscient.
    Mais j’ai compris que ce n’était pas la peine: ce rêve était un nettoyage, comme la plupart de ceux que je fais ces temps-ci.
    J’ai donc , en me rappelant le conseil de ma voix « off », pardonné à tous les personnages du rêve, je les ai remerciés, je  » nous ai  » délivrés de tous les liens qui nous enchaînaient les uns aux autres, et j’ai envoyé de la Lumière à tout le rêve.
    A ce moment précis, un orage a éclaté et une pluie drue s’est mise à tomber pendant 5 à 10 min.
    Puis l’orage s’est éloigné. J’osais à peine y voir un signe d’approbation et de purification du Ciel.
    Et pourtant, tout semblait tellement naturel !
    Maintenant que je vous écris, il fait grand soleil dehors ! 🙂

    Le grand  » nettoyage » se fait effectivement à tous les niveaux.
    Merci à vous si vous avez pris le temps de lire ce long témoignage. Je vous embrasse, MA

    • François dit :

      Hello Marie-Anne,
      Merci de nous partager ton rêve. Effectivement il est très instructif. Aimer ce qui est aimable, beau, tendre, attentionné est chose aisée. Aimer son ennemi, l’assassin, le pervers l’est beaucoup moins. Et pourtant c’est probablement là que le Cœur s’exprime dans sa plus grande noblesse. En tout cas je le pense. Merci encore.

    • Tchunka dit :

      Bonjour Marianne,

      Très beau rêve !
      Je partage l’avis de François et j’ajouterais que lorsque l’on visualise des rayons de soleil, d’amour qui illumineraient ceux avec qui on a le plus de souci, quelque soit le contexte, alors la vie change et les situations s’éclaircissent.
      Bien sûr nul n’est obligé d’accepter notre présent mais notre intention qui s’apparente à un bouquet de fleurs, ou à un cristal purificateur que l’on offre à ces personnes agit comme un rayon bienfaiteur et nous transforme car nous vivons cet amour que nous adressons sans retour particulier.
      Merci à tous

      • Marie-Anne dit :

        OUI, Tchunka et François, il faut se rappeler de rayonner pour tous, et à fortiori pour ceux qui sont le plus cernés par l’obscurité.
        Je me rappelle régulièrement que le Soleil brille effectivement pour tous et qu’il nous fait tant de bien quand nous sommes déprimés!
        Très bientôt, je l’espère, nous ne devrons même plus nous le rappeler: nous rayonnerons… et voilà!…

        Merci à vous, de tout coeur, de partager avec moi !

  5. mesnet dit :

    Je retiendrais le mot vitesse.
    Quand on me dit, « il y a deux jours tu as eu telle réaction qui induie mon comportement d’aujourd’hui vis à vis de toi », ça n’a plus aucun sens.
    Il y a deux jours ? mais je n’étais pas celle que je suis là, maintenant. Rien à voir.
    Il semble qu’un vent cosmique à anihilé les anciens programmes de mon personnage et que de nouveaux sont en place. Je ne suis plus la même personne, je suis « décantée » jusqu’à l’âme et cette dernière touche s’est faite en moins de 15 jours….vite, très très vite, concentré de temps.
    Là ou un élément de l’expérience me faisait mal il y a 10 heures, il n’y a plus que détachement.
    Gratitude à ceux qui jouent la pièce avec moi, proche ou moins proche.
    Et je me joins à vous tous pour saluer Quintus. Quel humilité. Et l’humilité et LA vibration qui met l’ego en veille.
    Chacun son chemin. J’adore le mien. Le tien est parfait aussi. Le vôtre aussi.
    Tous les chemins mènent à la source de toute façon.

    • François dit :

      Mesnet, la vibration même de tes mots a changé. Profite bien de ces instants de paix… merci de ton témoignage et bonne continuation dans le changement.

  6. laurore dit :

    Un orage terrible! 17 heures et des poussières.
    J’avais placé des miroirs dans le jardin pour piéger les étoiles; ils sont tous tombés.
    Et le tonnerre qui gronde toujours!!
    Je m’ennuie.
    J’ai mangé une orange; elle était exquise.
    Puis j’ai mangé une banane; la peau, je l’ai accroché à une branche de mon vieux cerisier.
    Mais elle est tombée elle aussi.
    Ca se calme.
    Gaïa fume et sent bon…

    • Marie-Anne dit :

      Ici, une pomme verte dévale la pente, tandis que la Lune abritée luit mystérieusement sous son voile!
      Ah! Vivement la clarté d’un jour pareil … à rien!

      • mesnet dit :

        C’est beau les filles !
        Gratitude pour ces belles images.
        Beau, beau, beau, tout est beauuuuuuuuuuuuuu !
        Tiens, en passant je vous invite à écouter un garçon qui s’appelle Alex Permanyer. Vous trouverez des vidéos de lui sur le net. Il fait de la musique-sons avec un drôle d’instrument, et ça fait monter les vibrations….beau, c’est beau…..
        Bonne journée à vous tous.

        • romarin dit :

          bonjour,
          l’instrument s’appelle un hang, c’est très beau, j’ai eu l’occasion de l’entendre pour la première fois au Puy en Velay pour la fête du roi de l’oiseau, c’est un son très « cosmique » qui peut atteindre un certaine puissance et tout cela juste avec la force des doigts de de la main. le thème était la musique renaissance et sur cet instrument c’était magique.

          • laurore dit :

            Très étrange et fascinant instrument en forme de soucoupe volante! jamais vu, jamais entendu d’aussi cosmique et voyageur. Les qualificatifs me manquent pour dire à quel point j’ai été « touché » par ces sonorités très épurées.

        • JONAS dit :

          bonjour a toi mesnet ,
          Je vais aller écouter le garcon dons tu parle meme si ton message ne m’ est pas destiné .Tu peux aller a ton tour écouter un enfant qui joue de la guitard il s’appelle Sungha Jung il a été là pour moi quand je me suis liberé et c est un ange !

          • Marie-Anne dit :

            OUI, il est doué, ce petit Sungha Jung!… et on le sent lumineusement passionné par sa guitare , passionné avec art et simplicité !
            Merci, Jonas

          • laurore dit :

            la valeur n’attend pas le nombre des années…, des années cosmiques j’entends…, comme cette Bonne Mère Universelle qui pose amoureusement son « tourne – disque » sur son ventre rond pour faire écouter à son embryon les meilleures musiques d’Eternité qui sont à sa disposition.

        • guil dit :

          Merci mille fois pour le lien, sublime ce son, cet instrument (le hang) Je ne connaissais pas.
          Bien a toi
          guil

        • Marie-Anne dit :

          Merci, Mesnet; et, à vous tous qui aimez les belles vibrations: connaissez-vous les sons « organiques » de Tom Kenyon?
          Ce sont des Sons qu’ il reçoit en mode parapsychique, selon lui, et qu’ il retransmet vocalement. J’ étais un peu sceptique avant de les écouter,mais, vraiment, c’est très beau et très…comment dire? élévateur? transformateur? oui, c’est cela.
          Je recommande aussi les musiques de Jacotte Chollet.

          PS: j’ai écouté Sungha Jung ( dont nous parle Jonas) : il est doué ce petit gars de 10 ans! Il joue super bien , il utilise sa guitare de façon originale et très réussie, et l’entendre jouer U2 ou le canon de Pachelbel sur sa guitare, est un beau cadeau très…inattendu!
          Merci

      • JONAS dit :

        très beau, et cette denière phrase …

        • mesnet dit :

          Heureuse du partage de ces sons.
          Ils étaient aussi pour toi Jonas, bien évidement. Pour tous. Pour nous, quoi.
          J’irais ce soir voir « l’enfant à la guitare ».
          Je viens de faire une significative rencontre. J’ai l’impression que les belles personnes poussent comme des champignons en automne, tout partout dans mon voisinage.
          Des voisins ! Mes voisins ! Il y en a plein avec de belles lumières. Il n’y a que se baisser….ou lever la tête, ça dépend du point ou on se trouve, lol.
          Gratitude.
          Bonne soirée.

  7. marie christine dit :

    Dana, des paroles d’équilibre qui font du bien .
    Entre l’autoritarisme du masculin et l’excès d’émotivité du féminin : le CENTRE .
    Pour bien donner, il faut recevoir l’intuition juste .
    Pour bien recevoir, il faut être à l’écoute .
    Ne rien forcer …
    On n’a rien à forcer si la force est déjà en nous .
    Et la Force se trouve dans notre CENTRE .
    Aspiration sincère … Pureté des intentions … Quoi d’autre ?
    Pas de bénéfice personnel . Ce n’est plus à l’ordre du jour .
    Oeuvrer pour le Divin Seul .
    Et tous en récolteront les fruits, quels qu’ils soient .
    Il ne nous appartient pas d’en exiger ni la forme, ni la qualité, ni la saveur, ni la date de leur maturité . Qui suis-je pour avoir cette prétention ?
    Mais il suffit de savoir qu’IL NE NOUS VEUT QUE DU BIEN . Cela n’est-il pas suffisant ?

  8. J.P KÂ dit :

    Salut Passeur. Je me deamndais si tu avais un site à conseiller pour être au courant et en conscience des prochains évènements astrologiques pour l’année en cours notamment les prochaines éclipses.
    merci.
    belle journée à toi.

    • Le Passeur dit :

      Non désolé mais je n’ai pas de site à conseiller de ce point de vue. Cela dit, pour être au courant des calendrier astronomiques, une rapide recherche sur un moteur de recherche donne déjà plusieurs résultats. Quant à la compréhension de ces phénomènes du point de vue astrologique, les astrologues s’expriment toujours abondamment sur la question le moment venu.

    • François dit :

      Bon je ne suis pas du genre à faire de la pub et ne suis pas féru d’astrologie mais ma compagne regarde régulièrement les interprétations de Danielle Clermont. C’est juste une info et si elle n’a pas sa place ici, Passeur, tu peux zapper ce post.

    • Mélanie dit :

      Le site de Danielle Clermont au Québec, avec bulletin météo astro tous les mois :
      http://www.danielleclermont.com/dotclear/index.php?Bulletins-meteo-astro

      • Marie-Anne dit :

        Merci pour l’info! Je suis allée sur ce site qui me semble, à 1ère vue très intéressant et empreint de bonté et d’honnêteté !
        Evidemment, le discernement et le libre choix restent encore de mise.

    • JONAS dit :

      je n’aime pas donner de réponse a ce niveau mais je te dis le 27 aout ce serait un tres!!!!!!!!belle soiré pour observer la lune .Ce serait trop long t’expliquer mes sources j’ai fait des recherche intanse 24 heure par jours et je commence a les remettres en place .Tu m’en reparlera dans l’article qui sera publié sur ce sujet .

  9. laurore dit :

    Un jour qui a duré…, je ne sais.., peut – être quarante cinq ans.., ou peut – être 10000 fois plus.., la directive semblait hyper – autoritaire, sans appel.., à laquelle je dus me soumettre.., et puis, le lacher – prise, l’acceptation sans compromission qui m’a conduit là où elle avait décidé que j’aille. J’y suis allé dans des aller – retours du tournic.
    Vaille que vaille, j’ai été vaillant, je me suis laissé conduire par elle; puis insensiblement les transformations sont apparues. J’ai atteint les niveaux demandé et puis.., et puis c’est comme le calme, comme une béatitude sans espace et sans temps..
    Aujourd’hui, la directive dort dans mes archives qui pèsent plusieurs bibliothèques.
    Elle s’est endormi dans un sommeil profond sur un matelas d’encre et defeuilles moelleux.
    C’est comme un alignement en spirale plus que correct que mes écrits auto – analytiques sont parvenus à parfaire.., une satisfaction 2012 du devoir accompli pour l’éternité de mes nouvelles vies.
    Merci la directive au visage ondiforme de femme!!
    Elle est toute musique de l’oubli mémoré.
    Bien au Passeur et à tous.
    Sont – ce les galaxies stelaires qui nous ressemble, ou bien sont – ce nous qui parfois leur ressemblons?

    • laurore dit :

      Pour dire à Dana que les deux peuvent marcher de concert: le nettoyage vibratoire associé à nos prises de consciences « couchées » sur le papier qui correspondent à un petit bonus.
      Bien à Dana.

  10. Mikael dit :

    Je pense que la période que nous vivons actuellement est effectivement propice à un retour vers le »Soi ».Après tant d’années d’empathie,le lâcher-prise nous rééquilibre intérieurement.
    Notre mission si extravertie laisse place à un retour au fondamental:pourquoi sommes-nous?
    Le scintillement des étoiles nous apaise et la prochaine phase est prometteuse.
    Je l’espère et l’attends sincèrement…

  11. Quintus dit :

    C’est fabuleusement fabuleux ce que des gens peuvent ressentir.. pour nous!
    Je ne vois rien, je ne sens rien. J’ai comme la désagréable impression qu’on veut nous faire prendre des vessies pour des lanternes. Vois comme ce chat est blanc.. euh pardon madame mais il est noir, non, non il est blanc. Ah bon vous êtes sûre, mais oui il est blanc.
    Alors puisque la dame le dit c’est qu’il est blanc. etc.
    Au fait je n’ai pas encore eu de rhume ou quelques maux que ce soit et je dors très bien.
    Je suis cynique n’est -ce pas?
    Ce n’est pas politiquement correct par les temps qui courrent. J’ai de mauvaises énergies Je ne pourrais pas franchir le chas ou être téléporté sur une planète merveilleuse ou encore être aidés par de gentils extraterrestres. Je serais recyclé c’est sûr.
    Ma vibration est trop basse il faut que j’augmente le volume pour m’aligner sur la fréquence terrestre bla bla .
    Franchement.
    C’est mon jour de monsieur ronchon.

    • Le Passeur dit :

      Certains ressentent et transmettent pour tenter d’éclairer un chemin. Que tout le monde ne s’y retrouve pas est une évidence, mais ne préjugez de rien sur ce que vous êtes ou vous n’êtes pas. Et comme ronchonner bruyamment n’apporte rien de très constructif…

    • François dit :

      Bonjour Quintus,
      Une réponse qui n’en est pas une, juste une résonance.
      Personnellement, je ne pense que tu sois cynique. Le cynisme en soi n’existe d’ailleurs pas, il est une conséquence. Je me trompe peut-être, mais je pense que quand il se présente, il vient par la colère.
      Or, la colère, si c’est de cela qu’il s’agit, n’existe, la plupart du temps, que par une émotion intense qui ne trouve pas de réponses. C’est une tentative de contrer une forme de désespérance. En même temps elle est géniale dans le sens où c’est une colossale énergie du Feu de Dieu qui apporte le « jus » nécessaire à une transformation. Tout dépends de comment on l’utilise.
      Au moins deux options se présentent, alors, face à une émotion qui nous submerge. Soit on la regarde en face et ça fait souvent mal, c’est vrai. Soit on l’évite (cynisme) et ça finit par faire mal quand même. (ça met juste un peu plus de temps)
      Alors quoi faire ? Un choix aura une conséquence et l’autre choix aura une autre conséquence. C’est tout. Parler de ses émotions fait prendre un risque énorme. C’est ce que tu fais en écrivant ton post et je t’en remercie chaleureusement. Je t’en remercie car ton intervention me permets d’aller au fond de moi chercher mes propres questionnements sur ce que je vis dans ma « Réalité » par rapport à ce que je lis, entends, vois et sens ou pas.
      (J’ai longtemps cru que j’étais cynique et je me suis rendu compte qu’en fait j’étais surtout fâché. Contre les autres, contre mes parents, contre la société avant de me rendre compte que c’était surtout contre moi. Contre mon désir d’être heureux et simultanément le constat d’avoir trop souffert et que , par conséquent, le bonheur n’existait pas. Je ne dis pas que c’est ton cas , bien entendu, je donne juste un exemple.)
      Encore merci pour ta courageuse et interpellante intervention.
      F.

      • Quintus dit :

        Bonjour François,
        Il ne faut pas m’en tenir rigueur mais j’ai toujours des réactions épidermiques quand je sens, détecte, des comportements ou des textes qui ont une fâcheuse tendance à induire, appuyer vers une vision des choses quasi édénique. Attention à cela, j’ai une dent contre la manipulation des esprit et vers ce que certains voudraient nous faire avaler.
        Je suis terriblement hostile et sur le qui-vive pour ce qui semble toucher à l’emprise et à la perte de liberté de penser et de s’exprimer . Nous ne sommes que des humains et bien trop imparfait encore. Les choses simples et directes. C’est ma façon de voir. J’abhorre les écrits mielleux, sirupeux, résolument tournés en une vitrines merveilleuse de la vie et du changement en cours.
        Faut faire attention à cela.
        Mais il y à eu aussi d’autres textes qui eux par contre respiraient le vrai, le bien et le beau. Je n’ai pas hésité à le dire aussi.

        Merci au passeur pour sa réponse et à à vous François également.

        • François dit :

          Rigueur??? mais de quoi?
          qui serais-je pour te juger de quoi que ce soit?!
          Continue surtout à garder ton esprit critique, tes coups de gueule envers ce qui ne parle pas à ton cœur.
          Quintus « le cinquième » mais de loin pas le dernier….
          Nous sommes sur le juste bateau comme te le dit si justement Valyyen avec humour et caractère…

    • Valyyen dit :

      cher Quintus, ( et chers tous ) ton témoignage m’a amusé et attendri ( attention, dans le sens le plus noble !) il évoque pour moi la situation la plus courante pour l’humanité, beaucoup ne voient « rien », ne sentent « rien », ne vivent « rien », n’entendent « rien », et sont certes pourtant au courant du processus…Tu en fais partie car tu interviens sur ce site au lieu de regarder Pékin Express (?)…Et tu as parfaitement raison d’emettre des doutes…MAIS…Tu es ici, à exprimer avec une pointe d’amertume (si si !) ta certitude de recalage à l’Ascension..Sache que tu arriveras surement avant tout le monde! …Les PREMIERS seront les DERNIERS, quelqu’un de célèbre a dit ça ( pas Paris Hilton, non ) Et tu seras peut-etre tout surpris de la facilité avec laquelle les choses se seront déroulées..Quand au effets médiatico-sciento-militaro-New Age (destructions, tornades, Tsunamis, sauvetage ET, basculements polaires, jours d’obscurité, etc et j’en passe ) EST-CE que nous cautionnons de telles inepties ?..Nous attendrions un spectacle de Fin des Temps; alors que l’horreur est DEJA ( et depuis des Eons!) en oeuvre sur notre pauvre Gaia ? Je n’entends aucun « son », et pourtant, c’est un marqueur important des bouleversements du moment, qu’il soit interne, ou externe. Peut-etre pour toi le changement de temps a déjà eu lieu (petit veinard), peut-etre ton statut vibratoire t’épargne le cortège de maux physiques et de contrariétés divers et variés, peut-etre sont-ce les évènements externes de ta vie qui marquent TON passage…7 milliards d’individus, 7 milliards d’expérience ascentionnelles ; il est bon de conserver, de plus , dans le petit coin de l’ Ego humain, un petit doute, une légère hésitation : en ces temps qui approchent et qui changent, viennent les faux-prophètes et profiteurs spirituels en puissance, qui en voulant vous amputer de votre ego « diabolique » ( qui entre parenthèse, est l’OUTIL de l’expérience humanoide..) vous embarquent dans l’Ego Spirituel, qui est pire…Je n’aime décidément pas du tout cette impression de rejet , d’etre un « raté de l’Ascension », voire un « oublié » que créent certains messages…Voilà, cher Quintus, un petit coup de gueule stellaire…interroge ton Coeur, c’est le vrai « Juge » de ce qui t’arrive (ou ne « t’arrive pas », comme tu dis !) Lumière à tous et toutes…

    • Soleil Bleu dit :

      Salut Quintus,

      Je me joins à François pour te remercier de me renvoyer l’écho de mes propres doutes, ou plutôt résistances à vraiment tout lâcher.
      Ton courage et ta simplicité à être en vérité avec le moment que tu traverses est un cadeau généreux, que je reçois avec reconnaissance car il témoigne d’une partie d’un Tout avec lequel chacun a peu ou prou à faire. ça m’aide à regarder, sans faux semblants, et aussi moins d’inquiétude, les mécanismes mentaux à l’oeuvre destinés à contrer la question.
      C’est génial ! Merci.

    • Mélanie dit :

      Quelle chance, Quintus, quelle chance ! J’échangerais bien ma place contre la vôtre. Moi c’est mon jour de révolte contre mon hypersensibilité. Je n’en peux plus de passer des heures à dormir parce qu’à moins de 8 heures par nuit je suis épuisée, de ressentir dans mon corps tout ce qui se soulève et se réaligne. C’est vrai aussi que depuis qqs temps les choses dans ma vie se font beaucoup plus facilement, voire se font toutes seules, et que je commence à « capter » des infos qui ne m’arrivaient pas aussi facilement avant. Bon, je vais travailler l’acceptation…
      Profitez bien. Je vous embrasse

      • elba dit :

        Un peu pareil, Mélanie… Je dors comme une marmotte au moins six heures par nuit. Et j’ai toujours sommeil.
        Je travaille comme je le dois, mais lorsque je rentre à la maison, je n’ai plus envie de contacts, mais seulement de dormir. J’ai l’impression d’être en compote.
        Et puis je peste contre moi-même : à chaque fois que j’entends des mots qui me bousculent (du genre « bombardement », « forces armées », « torture », et bien d’autres), je fonds en larmes sans savoir pourquoi. En fait, je ne supporte plus ces mots, sans même voir des images, même si je ne me sens pas concernée.

        Mais que m’arrive t’il ? Je me dis tout de même que ça passera, mais ce n’est pas vraiment agréable.

        Merci Passeur pour cette nouvelle lecture. Merci également à vous tous pour vos commentaires. ^^

        • marie christine dit :

          Je te comprends, Elba . On sent comme une sourde tristesse de tout ce qui doit disparaître, de tout ce qui va disparaître …
          Ca sonne comme un adieu .
          Les griffes se desserrent … Elles perdent leur force .
          La résistance ne sait plus où diriger sa hargne . Elle est désorientée, elle se désorganise : le commencement de la désintégration …?

        • François dit :

          Bonjour Elba,
          Je pense que tu voulais dire 10 heures par nuit. Il y a plusieurs possibilités.
          -Tu es en transformation et là pas grand chose à faire sinon effectivement patienter et honorer ton corps de son courage à aller vers plus de lumière.
          – tu te fais « voler » ou tu perds de l’énergie. Là tu peux observer avec qui il y a de l’émotionnel dans les échanges, de l’inquiétude, du jugement par rapport à quelqu’un ou quelque chose.
          – un manque de Feu. Là ce peut être lié à une peur. Souvent la peur inconsciente de découvrir QUI tu es vraiment et des conséquences potentielles sur ton entourage, ton travail, ton mode de vie. En effet « aller vers sa propre lumière » va impliquer de faire des choix et ces choix peuvent avoir des conséquences sur ton entourage en général.
          – garder une « excuse » liée à ton ancien fonctionnement qui permet de continuer à penser « que le monde va mal ». ça peut paraitre idiot mais c’est très fréquent.
          Voilà il y aurait encore beaucoup de possibles. Je crois que les réponses à ces questionnements se trouvent être en nous même. Ce ne sont que des pistes que tu peux ou non explorer. La fatigue est quelquefois générée par nos résistances à accueillir ce qui vient quand bien même c’est ce que nous souhaitons au plus profond de nous. Pour ma part je me lève de plus en plus tôt, adieu les grasses matinées alors que j’adorais ça. Bon mon potager adore lui les nouveaux horaires et quelques fois les oiseaux aussi. 🙂 Je te souhaite courage et joie.

          • elba dit :

            Merci, François.
            Non, je voulais bien dire six heures. Quelque soit l’heure à laquelle je me couche, je me réveille automatiquement au bout de ce laps de temps.
            C’est donc que mon rythme biologique est ainsi, et que ça doit me suffire.

            Tu as mis le doigt sur quelque chose de juste me concernant : je perds de l’énergie effectivement. Je n’ai pas à raconter ma vie, mais en effet, en ce moment je passe mon temps à combattre une émotion intérieure due à une séparation que je n’ai pas comprise. Et je ne parviens pas à trouver un équilibre au milieu de cet état émotionnel qui dure (même si je ne fais pas trop voir ce qui est en moi : les gens qui m’entourent n’ont pas besoin d’être ennuyés par ce que je ressens) et dont je n’arrive pas à me défaire, avec en prime toute cette violence dans le monde actuellement, comme le dit si bien le Passeur dans la réponse tout à fait juste qu’il m’écrit (merci à vous, Passeur.) Les pays « occidentaux » mettent le moyen orient à feu et à sang, on n’aide pas les grecs, et on insufle de l’argent dans les banques espagnoles au lieu d’aider les travailleurs… Tant de gens malheureux ou qui meurent, juste à cause d’un argent qui n’en est pas, puisqu’il n’est que chiffres sur les écrans ! Et puis, cette surconsommation actuelle dans nos pays…le foot… les élections bidons… Parfois je me demande où est l’amour. Heureusement que je viens ici pour me rendre compte que je ne suis pas la seule à vouloir vivre différemment.

            Pourtant, je me sens utile dans mon travail, et ça devrait m’équilibrer, me donner goût à la vie. Mais au lieu de cela, j’ai un peu l’impression de vivre en spectatrice du monde actuel, et non en harmonie avec tout ça.
            Punaise, l’émotionnel je dirais que ça me mange mon énergie, oui. J’aurais envie que tout aille bien pour tout le monde, alors que c’est loin d’être le cas.
            Bref ! Je suis trop émotive, et je le sais. Mais comment soigner ça ? Et puis, une vie sans émotionnel, est-ce vraiment vivre ?
            Le soleil est radieux ce matin, et j’ai la chance de vivre dans un petit village tout tranquille. J’adore les mois de mai et juin : les fleurs sont partout et les oiseaux chantent à tue-tête. Je vais faire comme eux. Et vous écouter, Passeur, en me disant que je me détournerai de tout ça un de ces jours.

            Belle journée à tout le monde.

          • François dit :

            Bonjour Elba,
            J’ai hésité un moment à te répondre car je ne sais pas si c’est l’endroit pour (?)….
            ‘Combattre une émotion’ . Je ne sais pas si l’on sort indemne d’un combat avec nos émotions. Je crois que l’alternative pourrait être de les accepter et voir où elles mènent. Elles ne sont pas nos ennemies mais plutôt notre baromètre.
            ‘ne pas ennuyer les gens qui m’entoure’ . Parler de soi à tout le monde ne me parait effectivement pas judicieux pour beaucoup de raisons, cependant en parler à quelques personnes qui sont dans l’écoute peut permettre quelquefois d’avoir un éclairage sur ces émotions et une fois l’émotion éclairée elle se transforme, c’est inévitable.
            ‘vivre en spectatrice’ personnellement c’est ce que j’essaie de faire depuis un moment. Non pas que je ne me sente pas concerné par ce qui se passe mais il y a toujours eu au fond de moi une voix qui dit: « le monde est une immense pièce de théâtre, chacun est un acteur plus ou moins conscient qu’il joue. Alors joue mon petit François, joue mais ne prends pas tout ça trop au sérieux non plus ». Être spectateur n’implique pas une disharmonie surtout si le sujet justement disharmonieux.
            ‘que tout aille bien pour tout le monde’ je pense que c’est le cas si on part de l’hypothèse que nous sommes ici sur cette belle planète avec un chemin à accomplir et que nous avons choisi ce chemin en conscience avant de venir. Cependant je sens parfaitement ce que tu veux dire car j’ai aussi longtemps pensé que sans émotion la vie doit être bien fade. Je me trompais sur toute la ligne. Non seulement mes émotions n’ont pas disparues (juste transformées) mais aujourd’hui elles me rendent service. Enfin j’en ai encore de lourdes, soyons clair, mais disons que je m’en accommode jusqu’à ce qu’elles me révèlent la cause de leur existence.
            C’est vrai qu’un émotionnel « débordant » consomme beaucoup d’énergie. Mais l’émotionnel nous invite aussi au cœur, nous fait nous poser des questions, nous bouscule, nous invite à la vie. Tant qu’il ne nous noie pas, il nous nourrit. Et puis nous avons le droit d’avoir nos hauts et nos bas. Nous sommes souvent, les « émotifs », plus conciliant avec les autres qu’avec nous-même. Vive les émotifs pas anonymes. ! 🙂
            Merci de ton témoignage et plein de lumière d’amour pour toi et tous les autres… émotifs.

          • muriel dit :

            Elba,

            Les émotions sont belles Elba. Elles nourrissent nos expériences et font d’elles ce qu’elles sont… des expériences.
            Ressentir nos émotions, les ressentir dans le cœur et les vivre, n’est-ce pas là l’essence même de ce qui nous fait vibrer, quel qu’en soit le sens ?
            Ce sont nos émotions ou encore nos sensibilités qui nous poussent à aller de l’avant.
            Ce sont elles encore qui nous différencie les uns des autres en sachant que nous sommes des miroirs les uns pour les autres. De ce fait elles nous unissent.

            Nous sommes la vie et la vie est le fruit de l’amour… et des émotions.
            Il ne peut y avoir d’amour (inconditionnel ou pas) sans les émotions et l’amour est partout, en tout.
            Elles nous permettent de « comprendre » nos expériences en ce monde… et de cette compréhension nait le grandissement des êtres.
            Elles nous aident à avancer pas à pas, à expérimenter la vie, toujours plus, tout au moins pour tenter d’en appréhender son sens.

            Les émotions sont belles Elba et les vôtres le sont aussi.
            Vos émotions sont ce qui fait de vous la personne que vous êtes… Elba.
            Vous êtes Elba, avec vos émotions, et votre âme est belle… car elle est dans l’émotion, le ressenti, la générosité, le cœur, la Terre aussi et les étoiles…

            Le tout, et certes le plus difficile, est d’accueillir ses émotions sans les juger… sans se juger, s’aimer et rester soi, s’accepter tel que l’on est… avec bienveillance et amour.
            C’est le plus beau cadeau que l’on puisse faire à la vie, à l’amour et donc à soi comme à autrui…

            Bien chaleureusement Elba et merci.

        • Le Passeur dit :

          C’est normal, tu n’es pas seule dans ce cas, les expressions de violence sous toutes leurs formes, et je suppose particulièrement à la télé, deviennent insupportables. C’est une énergie qui ne trouve plus sa place dans la nôtre. Par ailleurs les mensonges deviennent parfaitement clairs et quasi épidermiques, à l’image de la propagande contre le régime syrien accusé de toutes sortes d’horreurs, perpétuées en réalité par d’autres au service de ceux que nous avons laissés jusque-là diriger la planète.
          Bref, ça ne passera pas mais tu te détourneras peu à peu des sources de cette expression et celles-ci d’ailleurs se détourneront de toi en n’entrant plus en résonance. Tout va bien non ?

          • marie christine dit :

            D’accord avec Passeur . Les violences seront un jour des coups d’épée dans l’eau .

          • alain thomas dit :

            Merrci du fond du coeur Passeur d’avoir cet immense courage de dire la vérité sur la Syrie (entre autres).
            Je voudrais attirer l’attention de tous à ce sujet.
            Il ne s’agit pas d’entrer tête baissée dans les négativités mais il faut aussi s’informer réellement de ce qu’il se passe.
            N’écoutez pas les médias de masse, la télévision, la presse parlée, écrite.
            Nous ne nous rendons pas compte à quel point on nous ment.
            Je vous souhaite à tous ici une profonde compréhension de votre vraie nature d’amour.
            Ne jugez pas, laissez-vous porter et oubliez-vous, fondez-vous dans le courant de la rivière en son lit, vous n’êtes pas seuls, vous n’existez pas séparément du reste.
            Vous n’êtes que lumière, énergie et amour.

          • Stéphanie dit :

            Merci du fond du cœur Alain Thomas pour ce merveilleux commentaire vibrant de vérité !

            Oui on nous ment impunément depuis des éons … Comme je partage ta vision : « ne jugez pas, laissez vous portez et oubliez vous, fondez vous dans le courant de la rivière en son lit, vous n’êtes pas seuls, vous n’existez pas séparément du reste. Vous n’êtes que lumière, énergie et amour. »

            Oui, il est temps que nos cœurs s’ouvrent de nouveau à la vérité de ce que nous sommes : Lumière, énergie et amour. Merci Alain Thomas.

          • alain thomas dit :

            Stéphanie, tu as une belle sensibilité, un peu écorchée sans doute mais c’est rare de voir la pureté de l’enfant chez un être.
            Tu es limpide comme l’eau de l’océan là où les bateaux ne passent jamais.
            Je ressens beaucoup de joie à vous lire, Jonas et toi.

          • Stéphanie dit :

            Bonjour Alain Thomas,

            Merci de tout cœur pour ces mots qui me touchent beaucoup. Moi aussi, je ressens beaucoup de joie et de paix lorsque je m’immerge dans la vibration de ton être toujours en équilibre tel un funambule des étoiles. La profonde humanité, la grande sagesse, l’Amour et la Lumière qui se dégagent du cœur de ton être sont une bénédiction pour nous tous ici qui te lisons avec gratitude et respect …

            Oui je sais, tu me répondras que tu n’es qu’un passant et tu as raison nous le sommes tous. Peu importe le rôle que nous interprétons dans cette vie, ce qui compte au fond c’est notre âme immortelle et la tienne est vraiment lumineuse. Elle sait éclairer avec sagesse, compassion et amour tous les êtres qui ont la chance de croiser son chemin. Merci chère semence d’étoile !

          • Marie-Anne dit :

            Elba, ce que tu as écrit m’est allé droit au coeur.
            Courage, tu n’es vraiment pas toute seule!
            Je rejoins François dans la réponse qu’il t’a si généreusement donnée et je vais te faire une suggestion qui a marché pour moi (et pour bcp d’autres).
            J’ai remarqué qu’une blessure émotionnelle, quand elle dure (donc dans 99% des cas), est comme une croûte qu’on ne peut s’empêcher de gratter: on ressasse sa douleur, consciemment ou pas . En plus, on ne voit plus que ce qui ne va pas autour de soi, probablement par résonance ,et ainsi, on est bien achevé!
            Ma solution a été de remplacer une émotion négativement prégnante par une autre, passionnante et belle , et de sortir de mon cocon habituel pour faire et voir du beau et du passionnant, le tout, avec une présence amie.
            Dans mon cas , cette solution a été d’aider une amie à préparer un voyage initiatique pour un groupe de personnes autour du thème: « sur les pas de Marie Madeleine » ( rien à voir avec la religion, ici, il s’agissait plutôt d’une rencontre symbolique avec le Féminin Divin). Bref, pendant une semaine, en voiture, nous avons toutes les deux, en guise de préparation, visité Vézeley, Avallon, La sainte Baume, les Saintes Maries de la Mer, Tarascon, Autun , etc…,mais aussi d’autres petits villages magnifiques, moins connus, et recélant pourtant des merveilles que nous avons découvertes tout à fait « par hasard ».
            Nous avons appris et remarqué des choses passionnantes, rencontré des gens étonnants là où nous nous y attendions le moins.
            Je n’ai vraiment pas l’habitude de ce genre de périple, je t’assure; c’était la 1ère fois que j’ai fait 2 ou 3 milliers de Kms moi-même au volant en si peu de temps et que je me levais sans problème à 7h du matin! La Vie me l’a bien rendu au centuple !
            Pas une seule fois, pendant ce voyage, je n’ai pensé à mes problèmes, et au retour, j’avais acquis un beau recul et une plus grande confiance en moi.
            Bien sûr, je te donne juste un exemple.
            Mais peut-être que dès que tu en auras l’occasion, tu pourrais essayer ce genre de formule (mise à ta sauce, évidemment) ?
            Bon courage, Elba, n’oublie pas que ce qui nous arrive nous arrive pour nous aider ;
            Je t’embrasse, M-A

          • alain thomas dit :

            Stéphanie tu exprimes des mots très beaux et je ne doute pas un instant que tu sois sincère dans tes élans.
            Je crois vraiment que nous sommes tous lumineux, peut-être que certains ont plus de facilité que d’autres pour faire passer des messages d’amour.
            Cela s’appelle le charisme, il y a forcément une grande part d’égo.

            Ceci dit il est vrai que les intuitions ne nous appartiennent pas et si elles profitent aux autres, c’est l’essentiel.
            Après tu sais, il y a les actes de la vie et là-dessus, chacun y va de sa partition.
            En ce qui me concerne, j’ai la chance de vivre des expériences toujours très fortes, ce qui n’est pas sans souffrance mais aussi sans grande joie.

            C’est une chance inouïe de pouvoir vivre des émotions douloureuses comme le décrivent très bien par ailleurs Elba, Marie-Christine, Muriel… et en même temps des instants de joie profonde pour de simples raisons.

            Les yeux sont des fenêtres ouvertes qui laissent passer la lumière du coeur.
            Selon ce qu’ils voient et ressentent, des larmes coulent, un mélange de bonheur et de souffrance.
            Ce sont ces larmes qui nous permettent de rester connectés à notre Source et plus elles coulent, plus elles remplissent nos coeurs d’expériences de vie à offrir.
            Ces expériences nous éveillent et les autres s’éveillent avec nous.

            Sois en paix chère Stéphanie !

        • Louisetta dit :

          Oh Elba je comprends parfaitement ce que vous voulez dire!
          Je ne peux plus regarder la télé, au mieux elle me fais sourire, au pire elle me fait pleurer et rejeter de tout mon être ce qui se passe!
          J’ai un petit ami qui la regarde pas mal, hélas, et même si je fais autre chose la plupart du temps, la dernière fois, devant un téléfilm qui racontait une horreur familiale, je me suis mise à pleurer pendant au moins une demi heure sans pouvoir m’arrêter, juste pour le principe de ce que c’était. Et mon mental raisonnait en criant « plus jamais ça! », et je pleurais, pleurais, comme si toute une énergie entière se vidait littéralement à travers moi! Et ce n’est pas le seul exemple. Mais ensuite, tout est plus léger.

          Vivons de repos et de joies intenses, et laissons passer les derniers fantômes avec confiance.

          Bien à vous tous.

          • Stéphanie dit :

            Bonjour Marie-Anne et Elba,

            Tout d’abord, je vous prie de me pardonner si je viens mettre mon grain de sel sur un commentaire qui ne n’est pas destiné.

            Je voulais juste te dire Marie-Anne que le récit de ton expérience offert à Elba m’a beaucoup touché personnellement. Je le trouve vraiment très beau ce périple sur les traces de Marie Madeleine en compagnie d’une amie, à sa lecture j’ai ressenti une grande chaleur dans la poitrine, des picotements sur les bras et des larmes dans les yeux, c’est un grand don de la vie que tu as reçu Marie-Anne. Merci de tout cœur de l’avoir partagé avec nous, c’est une source d’inspiration. Merci.

          • Marie-Anne dit :

            Stéphanie, mes commentaires sont évidemment pour tous, et , pour moi, tu es plus que la bienvenue . Je suis sûre qu’il en est de même pour tous ici, sur ce site!
            Cela dit, oui, ce voyage sur les pas de Marie Madeleine n’en finit pas de dégager ses bienfaits, et je suis heureuse de vous en faire bénéficier ici.
            Je t’embrasse bien fort aussi, Stéphanie, à bientôt
            🙂 , M-A

    • Marie-Anne dit :

      Bonjour Quintus, décidément, tu en provoques des réactions!
      Valyyen (que je salue au passage) t’ a répondu pour moi (à très peu de chose près) .
      Je vais donc juste ajouter ceci à ses propos:
      Quand j’étais enceinte, je me suis attendue (les 2X), à tous les petits et grands tracas qui attendent d’habitude une femme enceinte ( ou au moins à une partie).
      De par ma formation, je les connaissais TOUS!
      Or, je n’ai strictement rien eu de tout cela! Même pas une petite nausée; j’étais en pleine forme (jeu de mot compris) ; et quasiment jusqu’au bout, ma vie quotidienne n’a présenté aucun problème.
      Si j’avais été un des personnages de la caverne de Platon, c-à-d, incapable de me voir et de me toucher, j’aurais pu croire que rien ne se passait, que je n’étais pas enceinte puisque je ne présentais aucun des symptômes dont se plaignent la grande majorité des femmes !
      Pourtant, enceinte, je l’étais bel et bien , et mes enfants, qui ont maintenant la petite vingtaine, sont et ont toujours été des Amours !
      Bien sûr, le processus de gestation se serait très bien déroulé sans moi .
      Il n’était pas important que je sache ce qui se passait en moi au 2ème ou au 6ème mois, ça se serait passé de toute façon … et ça s’est passé de toute façon!
      Mais il était tout de même bien que je sois au courant de ma grossesse, ne serait-ce que pour l’accompagner avec conscience pour l’entourer d’Amour, et puis aussi, pour prendre quelques précautions élémentaires!
      J’aurais pu m’en tenir là, sauf que, moi, ça m’amusait, ça m’émerveillait, ça me faisait patienter aussi, de me tenir, mois par mois, au courant du déroulement des opérations (ou de me les rappeler).
      Tout cela pour te dire qu’aujourd’hui, nous sommes tous, si nous le voulons bien, « enceints » du Nouveau Nous et du Nouveau Monde que nous allons projeter à partir de ce Nouveau Nous!
      Tous les cas de figures sont possibles:
      -pour une majorité, la grossesse s’accompagnera de petits ou gros tracas, et ceux-là, il est bon de les rassurer;
      -pour d’autres, ce sera plus facile, et ils auront alors le choix: certains laisseront les choses avancer tout naturellement sans vouloir s’encombrer de détails « techniques » (ce seront les plus « cool », les plus sages, en fin de compte!);
      les autres, encore un peu trop dépendants des habitudes prises dans la Caverne, auront encore, éventuellement, besoin d’accompagnement pour bien reconnaître une grossesse dont ils ne voient pas grand-chose.
      (Je ne parle évidemment pas des quelques personnes qui nient cette grossesse: j’ ai connu des femmes avec un ventre de 9 mois qui semblaient sincèrement apprendre leur grossesse au moment où elles accouchaient!).
      Etc,etc,..A chacun SON Aventure !
      Evidemment, personne n’accouchera pour nous!

      Et puis, aussi:
      -« Le désespoir est causé par les fortes croyances que vous avez sur ce qu’ il devrait se passer dans votre vie » ( Messages de Ieshua, PK)
      (on pourrait remplacer « désespoir » par « cynisme » qui peut en être un des fils)
      -« Quand on sait que la vie est un rêve, cela peut aider à faire de limpossible une réalité » ( Le Serpent de Lumière,Drunvalo Melchizedek)
      Amitiés à tous, MA

      • Marie-Anne dit :

        Ah! Petit Supplément de commentaire à mon supplément de commentaire à Quintus :
        Peut-être, Quintus, que le fait d’être ronchon à un moment donné ( car je suppose que depuis ton dernier commentaire, tu as retrouvé de la bonne humeur!), peut-être donc, qu’être ronchon est en soi, un « symptôme » de ton passage par le chas ! 🙂
        C’est sans doute ton mental qui a peur du merveilleux et du « trop beau » qui a réagi là; donc, ça veut dire que ça bouge plus que tu ne le crois en toi. Et c’est peut-être aussi pour équilibrer cette attitude plutôt masculine, que je t’ai « bombardé » de féminin dans mon com. précédent?
        (De toute façon, je pense que l’essentiel est que l’on soit conscient de ses humeurs :Conscience= Lumière.
        De ce côté- là, pour toi, pas de problème!)
        Cela dit, je suis d’accord avec toi : nous devons garder notre discernement .
        Pour cela rien de tel que l’intelligence du Coeur( intuition) en étroite collaboration avec celle de notre esprit .

    • Doud dit :

      Bonjour Quintus
      Comme dit le Passeur tout est à ça place; le fait de se mettre en colère contre certaines situations j’ai connu aussi .
      Tu fais ce qu’on appel un lâché prise inconscient tu t’allèges de ton passé ,n’est crainte nous passons tous par là avec des chemins différents c’est tout.
      De mon coté ma femme réagi comme toi et d’autres personnes mais c’est ainsi nous somme tous différent quant aux réactions des énergies qui nous arrivent.

      Que l’Amour soit avec nous

    • jeanne dit :

      au moins vous avez de l’humour!!c’est bon signe pour la suite !!

    • JONAS dit :

      Tu m’apporte le sourir et le mot est encors petit tu ma fais rire merci.je crois que tu parle comme quelqu’un qui attend quelque chose mais qui devrait apporter au autres quelque chose .Je ressent que tu as des connaissance qui doivent etre partagé .Personnellement je te dis ,ronchonne mon amie ne laisse rien a l’interrieur te dévorer et ensuite, apres cette vague ………

  12. Tchunka dit :

    Merci de nous faire partager ce beau texte dont je me sens si proche.

    Passé le cap de cette actualité politique, financière… si peu altruiste, une fois accepté l’idée que nous ne pouvons pas changer le passé, que nous n’avons pas à assumer les responsabilités de ceux qui régissent le monde, nous pouvons nous sentir plus en équilibre avec nous-mêmes. Le voir comme un grand nettoyage est une belle image. Nous ouvrons les yeux sur un mode de vie que nous refusions de voir de manière lucide, pris dans la spirale du quotidien. Désormais nous pouvons être actifs et avancer dans une direction différente plus respectueuse des autres, en tout cas c’est mon idéal.

    Pour en revenir aux changements qu’évoquent Dana, depuis peu lorsque je me repose je ressens des ondulations, comme si mon corps était relié à un système plus grand, qu’il communique d’une manière nouvelle. D’autres ont-ils ce type de ressenti ? Au point que mon métabolisme change, je ne suis plus frileuse ! Il semble que je m’adapte à une nouvelle forme de vie, j’adore !

    Bon weekend à tous.

    • JONAS dit :

      bonjour a toi tchunka,
      Personnellement les changements son très fort et multiple.Je me trouvais sur la plage la semaine derniere sous de gros nuage menacant et il y fesait un froid de canard .Je me suis relié au tout et j’ai décidé que le froid n’existais pas ou plutôt que c’étais de l’énergie et que moi aussi j’en étais alors je me suis unifier et j’y suis resté 2 heure .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *