Le chant de la reconnexion (1)

Par Alain.

Lorsque la nuit tombe, que le silence s’installe, et que le brouhaha des villes se lasse et disparait dans les profondeurs du sommeil, il y a une vie de silence et d’étoiles qui reprend ses droits et nous invite à regarder en nous-mêmes.

Sur notre terre, la vie humaine est régie sous le signe de l’impermanence. Instable et fragile, l’équilibre que l’homme a mis si longtemps à bâtir semble souvent se rompre à la moindre brise. L’homme tente alors de s’extraire de cette impermanence en se construisant des châteaux de sable que l’océan des choses passées et futures effacent, laissant un présent vide de sens. C’est parfois le corps qui s’exprime au travers d’un mal-être afin d’esquisser une promesse d’amour non-tenue, ou une rancœur qui nous retient le cœur… Au travers de toutes ces expériences, nous constatons que vivre est souvent synonyme de souffrance. Pour répondre à cette souffrance, nous tentons de construire notre bonheur et de peindre sur la voute céleste des étoiles filantes de joie pour éclairer l’impermanence de nos vies. Mais nous constatons que malgré la présence de ces étoiles un peu trop filantes, le ciel continue de s’obscurcir de nuages et l’orage n’est pas loin… Est-ce que tout cela à un sens ?

Nous sommes dans un corps mais ne sommes pas qu’un corps. Nous faisons l’expérience du monde dans ce corps mais ne sommes ni cette expérience, ni ce corps.
Nous ne sommes pas qu’un corps de matière perdu dans l’immensité de la vie, naissant et mourant par hasard. Nous sommes pétris d’éternité, nous sommes une parcelle de conscience divine en voyage sur des mondes.
Et si nous pouvons nous considérer comme une parcelle de conscience divine, c’est parce que dans la notion de divin se dessine les concepts de pouvoir et de lumière. Il y a en chacun de nous une parcelle de ce pouvoir et de cette lumière qui a justement le pouvoir d’éclairer. Ce n’est d’ailleurs pas à proprement parler un pouvoir mais plutôt un principe qui sommeille en chacun de nous.

Le corps physique par exemple est un véhicule qui va permettre à une partie de cette parcelle de conscience divine de s’incarner dans un corps afin de s’aligner sur la fréquence vibratoire du monde et de pouvoir agir sur ce monde.

(…) Le voyageur de lumière a pris corps.
Il a revêtu habit de chair.
Dans cette lumière si dense,
Il entame sa danse (…)

Ainsi, faire l’expérience de l’incarnation terrestre, habiter un corps, c’est accepter de s’immerger dans une densité qui peut être considérée comme un arrachement ou une chute. Cela est dû au niveau vibratoire du monde visité. Dans un monde de matière, la fréquence vibratoire est extrêmement basse, d’où cette sensation parfois douloureuse d’être coupé de tout.

Nous pouvons alors essayer de nous barricader, de fuir cette douleur qui peut nous poursuivre toute notre vie. Mais nos barricades s’useront face à l’impermanence des choses. Nous ne pourrons nous cacher qu’un court instant à grand renfort de réussite sociale, de conquêtes, de richesse, de privilèges ou d’excitant de toutes sortes.
Mais vient le temps où tout ceci se transforme en non-sens, ou nous prenons conscience que tout ceci ne mène nulle part et ressemble à une ritournelle vidée de sens qui se répète à l’infini.
Derrière ces barricades, nous prenons conscience que nous ne pouvons pas fuir éternellement nos propres responsabilités qui est d’incarner ou de manifester ce principe « divin » et il devient alors grand temps de passer tout simplement à autre chose…

Il y a quelque part en nous une voix, un appel (voir ‘Source de vie’). Au plus profond de notre cœur, nous ressentons le besoin de remplir nos vies de choses qui nous grandissent et nous rendent meilleur, de choses qui répondent à l’impermanence du temps qui passe, qui correspondent à ce que nous sommes réellement, qui répondent à nos aspirations profondes (voir ‘Nouveau monde’)… Et c’est ainsi que, lorsque plus rien d’autre ne semble pouvoir assouvir notre soif de devenir, débute une histoire qui nous élèvera vers nous-mêmes en nous faisant plonger en nous-mêmes…

Fraternellement,

Alain.

Le chant de la reconnexion (2).

Source originale.

Source : http://www.urantia-gaia.info (en cas de copie, merci de respecter l’intégralité du texte et de citer la source)

A propos Le Passeur

Nomade sur le chemin...
Ce contenu a été publié dans 06- Tous les articles, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

106 réponses à Le chant de la reconnexion (1)

  1. Lunesoleil23 dit :

    Le chant de la reconnexion passe par la musique dont certaine élève notre esprit sur les hauts plateaux des sphères célestes
    En cette période de fêtes =>
    Gregorian 2.- Silent Night
    http://www.youtube.com/watch?v=oD8Oaato-dg
    MUL MANTRA – Snatam Kaur
    http://www.youtube.com/watch?v=f3zUYK4YU8M
    Lokah Samastah Sukhino Bhavantu Amma
    http://www.youtube.com/watch?v=ILeToVl4QWs

    En espérant que ce choix vous inspire à une plus grande paix intérieure

    Joyeux Noël à tous 🙂

  2. acacia dit :

    Pour ceux qui voudraient visionner une magnifique séquence humaine et animale je vous invite à aller sur le site l’Echelle de Jacob, il y a là une vidéo intitulée « come tenderness ». Lorsque tous nos rapports entre êtres vivants auront la beauté des moments filmés nous serons arrivés dans l’Age d’Or !
    Tendresse à chacun de vous.

  3. marie christine dit :

    Jonas, Stéphanie, Cent Nom, et chers tous,
    Je remarque que plus on s’élève spirituellement, plus on s’universalise . C’est connu . Mais cette universalité, on la vit de plus en plus dans le coeur et dans le corps . Alors bien sûr, les guerres, les haines, les tentatives de division, on les ressent douloureusement à l’intérieur parce qu’on les VIT concrètement .
    Chacun selon sa sensibilité vit ce conflit à sa manière .
    Certains maintiennent en eux tout l’amour dont ils sont capables, et, dans un grand élan du coeur, le projettent sur le monde . C’est grâce à eux que le monde n’est pas pire qu’il n’est . Car il pourrait être cent fois pire ! Tous les jours, des êtres « ordinaires » s’ouvrent un peu plus à la lumière, à la tolérance, à l’amitié, à la compréhension, à l’entraide, à la notion de solidarité . Tout ça grâce à quelques être infiniment aimants et conscients de l’importance primordiale de leur action pour le monde …
    D’autres vivent une bataille intérieure dans leur corps tout entier : ils le sentent dans leur chair, dans leur sang, dans leurs tripes et leur coeur, dans leur tête et dans leurs nerfs à vif . Leur bouillonnement intérieur est celui du monde . Alors ils rejettent constamment, par leur foi et leur volonté consciente d’agir pour le monde, aux assauts hostiles . Leur combat est d’ apporter au monde plus de conscience, de connaissance de soi, de compréhension de leurs intentions et de leurs actes, plus de sens de leurs responsabilités .
    Je vois les choses comme ça, mais il y a une infinité de variantes, évidemment …
    Gardiens de la terre … Cette expression m’apparaît de plus en plus concrète .
    La période est rude mais le pouvoir d’Amour est fort et c’est lui qui vaincra .
    Jonas, tout n’est pas perdu … Les circonstances rebondissent toujours de manière inattendue même quand les situations paraissent désespérées .
    Courage, Stéphanie, comme nous tous ici, tu fais exactement ce que tu dois faire, et c’est beaucoup !
    Cent Nom, t’as pas lu mon message plus bas ? Tu boudes ou quoi ?

    Sur les animaux, j’aimerais vous transmettre ce passage de Satprem :

    « Pour un oiseau, une langouste, une musaraigne, le monde est immédiat ! Il communique pourquoi ? Pas pas parce qu’il « regarde » quelque chose qui est au loin et qu’il doit voir mieux …. Il EST instantanément le monde dont il a besoin . Le monde n’est pas quelque chose d’extérieur à la mangouste ! La mangouste EPROUVE, VIT le monde : elle vit le cobra, elle vit l’odeur, tout cela fait partie d’elle-même . Alors elle n’a pas besoin de « deviner » … Et l’oiseau qui vient de Sibérie n’a pas besoin de deviner que Ceylan est quelque part là-bas ! Ceylan n’est pas là-bas ! Le monde se déroule à chaque instant dans l’animal . Et puis, au moment où ça doit être là, c’est là . Ce n’est pas là-bas . Ce n’est pas « demain » .
    L’instinct de l’oiseau, c’est qu’il EST le monde . Il EST la géographie . Il EST Ceylan . Il EST à chaque minute là où il vole ; et à chaque instant, tout le monde est là en lui-même, ce n’est pas lui qui vole sur le monde .
    Mais le jour où l’homme retrouvera cette étendue de l’animal, cette communion totale de l’animal, avec la conscience qu’il a acquise, son rayon d’action justement ne sera plus enfermé dans un rayon d’oiseau, dans un rayon de mangouste ou dans un rayon de chien : il aura une étendue d’action beaucoup plus vaste . »

    • Stéphanie dit :

      Merci Marie Christine pour ce très beau commentaire et ce passage de Satprem sur les animaux. La clarté et la force de tes mots sont une aide précieuse pour retrouver mon équilibre et me recentrer sur mon être. Une phrase m’a frappée particulièrement :
      « La période est rude, mais le pouvoir d’Amour est fort et c’est lui qui vaincra ». Je n’ai aucun doute sur ce point … Merci de tout cœur …

    • Tchunka dit :

      Marie Christine merci pour cette très belle réponse, si sincère et mature, si bien accompagnée d’une citation si pure, si vraie.

      Quand chacun comprendra qu’il est à sa place, inutile de convoiter les richesses de cœur ou financières de certains ou de se lamenter sur la puissance destructive de notre système. Satprem décrit très bien ce phénomène de la vie à travers l’observation des animaux. Chacun de nous rayonne et fait vibrer ce monde dans le présent, quand viendra le moment où nous accepterons que nous sommes au bon endroit, à la bonne place, nous aurons atteint un apaisement qui nous transformera à jamais.

      L’illusion de notre temps linéaire nous joue des tours et nous pousse à oublier que le moment que nous vivons est essentiel, peu importe ce qui s’est passé, si cruel cela a-t-il pu être, car en se connectant à soi-même, au monde, à la nature, à la source, chacun EST lui-même et accède à de vraies merveilles.

      C’est toujours une question de lâcher prise sur les aspects matériels et de se faire confiance pour plonger dans la reconnexion à la vie, au cœur, à l’amour. L’abondance d’idées, l’abondance de solutions, l’abondance de bonheur… sont là pour tous ceux qui y croient, qui ont la foi en eux.

      Alors guides, animaux totem, proches disparus, archanges, élémentaux… plus tous ceux que nous ne connaissions pas encore et qui nous observent depuis bien longtemps… sont accessibles, au sein même de notre être. Ils apportent les réponses tant espérées et permettent de vivre dans un merveilleux sentiment de paix. Il n’est plus question de jugement, de peur du regard d’autrui, de limites… Tout devient réalisable, par notre propre potentiel nous donnons vie, nous créons, nous sommes inter-reliés à TOUT.

      Ayons foi en nous, peu importe le moyen que utilisé, le vocabulaire, le rituel… l’essentiel est de se recentrer sur soi pour aller y trouver la porte d’accès aux autres dimensions. Pas d’argent à investir, juste d’être à l’écoute de la vie… Les animaux et les plantes sont de merveilleux maîtres, d’une humilité remarquable et à notre portée quel que soit le lieu où l’on vit. En pleine ville ou au beau milieu de nulle part, les voiles tombent et nous devons continuer d’avancer confiants.

      Jonas, j’ai une pensée toute particulière pour toi en ce premier jour de reprise… après un si long break. Bon courage !
      À tous, je vous souhaite de trouver la paix en vous-même, elle est une si belle clef pour ouvrir la porte tous les possibles.

    • Cent Nom dit :

      Bonjour Marie Christine,

      C’est parce que j’étais absorbé par le flux de l’ancienne énergie.
      J’ai répondu rapide à Jonas, parce qu’il est en plein mouvement, donc urgence de lui répondre.
      Je prends maintenant le temps de te répondre parce tes messages me semblaient moins urgent. Désolé si je t’ai mis dans l’attente. Ce n’était pas mon intention.
      Tu as parlé de beaucoup de choses, les zombies et les vampires.
      L’allégorie du calendrier grégorien, l’Amour.
      Et tu as fais preuve de présence apaisante. Comme un baume.

      Pour moi l’allégorie du calendrier est très juste. D’un point de vue élevé les choses ne sont pas différentes, on les appréhende de manière différente.
      C’était le but de ma question de l’oeuf et de la poule (oula, encore????).
      Ce n’est pas la réponse qui est intéressante mais la façon d’arriver à cette réponse. Et pour trouver la réponse il fallait s’extraire de la question.
      Comme tu le vois, les chemins sont différents mais il n’y a qu’une arrivée.
      C’est pareil, pour les zombies.
      Au départ je voulais te faire partager mon point de vue, et après réflexion je me suis aperçue que ça ne changerait rien à l’affaire.
      Que je ne ferais que polluer un peu plus l’atmosphère avec une pensée inutile.
      Et que ta façon de voir, lorsqu’on sait les motivations profondes d’un groupe ou bien d’un autre, amène à changer notre regard sur eux.
      Mais c’est vrai qu’au départ, quoique je vois, entend, écoute ou lis, jamais je ne devrait juger, car cela fausse l’observation.
      Mais bon, je suis parfait mais je ne le sais pas….encore.

      Mais je me demande quand même pourquoi on doit en passer par là?
      N’y avait-il pas une voie plus simple?
      Ca a l’air si simple pour les animaux. Quand nous n’intervenons pas.

      C’est vrai que depuis quelques temps, je ressens dans les commentaires une autre façon de voir les choses, ou j’ai ouvert les yeux!
      Mais c’est agréable de savoir que chacun apporte sa pierre à l’édifice, au lieu de croire qu’il y a des saboteurs partout.

      Il y a de la sérénité qui se dégage lorsque tu cites satprem.
      Ca rejoint ce que je lisais sur les initiations dans les anciennes écoles de Mystère.
      On enfermait quelque dans le noir le plus absolu, et sous terre.
      Il devait retrouver son chemin sans lampe.
      Et du coup sans repère, les gens pouvaient extérioriser leurs peurs profondes et y faire face dans l’obscurité du lieu.
      Mais, je ne comprenais pas comment on pouvait trouver un chemin sans le connaître et sans repère.
      Grâce à ton texte, je comprends mieux.
      De plus ça veut dire que la réponse que je cherche tant, doit être là attendant que je me découvre et me libérant de toutes mes peurs afin de l’approcher.
      Tu m’apportes beaucoup au travers de tes commentaires.
      Précieuse amie.

      j’ai écrit à Jonas :
      « Jonas il me vient une image et je la partage avec toi
      Tu dis que : »C’est dans l’endroit la plus sombre que naît la flamme la plus vive. »
      Et moi je vis : je suis la lumière qui entoure l’obscurité (cette obscurité est en moi).
      Et c’est aussi le cas de l’Occident qui est lumière mais qui contient une grande obscurité.
      Tu prends consciences de l’obscurité qui vous entoure et moi je prends conscience de l’obscurité qui est en moi. »

      Marie Christine est-ce que tu pourrais me donner ton impression sur ce que je viens d’écrire à Jonas?
      Si rien ne te viens pas de souci.

      Agréable soirée
      Porte toi bien

      • marie christine dit :

        Cher Cent Nom, tes commentaires déclenchent en moi tellement de choses à dire ! Mais je ne vais pas développer ici une tirade de 10 mètres de long ! Alors je vais essayer de synthétiser au maximum .
        Tout d’abord, quand j’ai lu ta phrase adressée à Jonas, j’ai pensé : « Waouh, ça y est, il est en train de faire le déplacement de conscience et de voir le monde de l’ego avec un regard extérieur . » Ca veut dire que tu es capable de te placer dans ton être véritable (qui serait la lumière autour) et de voir l’ancien monde tourner à l’intérieur . Et bien sûr, à partir de ce moment-là, toutes les relations changent : le haut, le bas, l’intérieur, l’extérieur, etc … ne sont plus des points figés dans l’espace mais des échanges continus, interdépendants . Les contraires, qu’est-ce que c’est ? Des cellules multipliées à partir d’une cellule souche, et qui ne reconnaissent plus leur origine, des gouttes d’eau dans la mer qui ne se reconnaissent pas comme soeurs et se bagarrent entre elles ? Il y a encore bien des zones de mystère …
        Je voulais te dire aussi que certaines âmes ont choisi de porter une grosse part de la perversité du monde pour la transformer à l’intérieur d’elles . Mais comme, selon la loi de la Mort (calendrier grégorien-ego-illusion), on devient amnésique à la naissance, ces âmes croient être ce qu’elles portent . Elles doivent expérimenter à fond les perversions et en souffrir pour les « travailler » . Mais elles ne le savent pas au début et pendant longtemps . Elles souffrent de ces laideurs insupportables (qu’elles pratiquent elles-mêmes sans pouvoir s’en empêcher) mais qui choquent leur sens profond de la beauté et de l’harmonie . C’est pourquoi elles en éprouvent beaucoup de dégoût et de culpabilité . Mais au fur et à mesure des prises de conscience, elles découvrent peu à peu qu’elles ne sont pas ce qu’elles portent .
        Tu sais, Cent Nom, toute ma vie j’ai lutté contre la colère, la révolte, la rancune . Je ne pouvais pas faire autrement que lutter pour les éradiquer . Parce que mon amour d’enfant était tellement débordant et fusionnel, j’aurais volontiers donné ma vie pour voir un sourire sur le visage d’un adulte . Mais on m’a fermé toutes les portes . Cet amour était toujours rejeté . Maintenant, je sais pourquoi . Je sais que c’était pour me faire avancer, pour me pousser dans mes derniers retranchements, pour me faire découvrir mon propre règne . C’était Dieu qui se refusait à moi pour mieux m’étreindre au bout du chemin .
        Ton histoire de chat me rappelle celle-ci :
        J’ai connu un peintre qui faisait des tableaux magnifiques : de grands tableaux abstraits, toujours dans des tons bleus délicats, transparents . Il avait deux chats blancs parfaitement propres qui allaient toujours dans leur caisse de sable . Puis il a divorcé et s’est laissé aller à une vie dissolue, pris par l’empire des sens . Il a commencé à peindre des tableaux pleins de rouge sang avec des têtes grimaçantes . Et tous les matins, les chats se sont mis à faire leurs crottes au pied du chevalet (leur instinct …) . Le peintre est devenu furieux, il tapait les chats et a fini par s’en débarrasser (il les a donnés à quelqu’un) .
        Je ne sais pas s’il a pris conscience de la signification symbolique de tout ça . Je crois qu’il le savait dans son subconscient (il n’était pas bête), mais il le refoulait .
        Toi, dans ton cas, tu en as pris conscience, et c’est ce qui fait l’énorme différence .

        Stéphanie, je profite de ce post pour saluer tes grandes qualités de coeur qui sont précieuses à tous . Seuls les yeux du coeur voient dans la nuit .

        Tchunka, ton message plein de douceur et de sagesse m’a beaucoup émue . Je l’ai trouvé admirable !

        Cent Nom, on avance chacun à sa manière originale . Je crois que je suis arrivée sur ce site un peu comme toi, comme un cheval débridé ! Je me suis calmée depuis, c’est tout .

        Je vous embrasse tous .

        • Cent Nom dit :

          Bonjour Marie Christine

          Très heureux de te lire.
          C’est vrai que j’ai fait une grande avancée au niveau de la prise de conscience de ma situation dans le monde et particulièrement dans ma famille.
          Je ne suis cependant pas Atlas.
          Ce que tu décris très bien, je le vis au quotidien avec ma famille. Je m’aperçois que ces personnes qui m’entoure font parti de « mon monde » comme tu l’as si bien dit avec la citation de Satprem. Mais désormais je les vis, comme la mangouste vis le cobra.
          Et je me suis aperçu qu’ils portent mes fardeaux.
          Je voudrais bien le récupérer mais apparemment ce n’est pas encore le moment.
          Donc je m’attelle à communiquer avec moi afin de ressentir ce que je dois.
          Comme je communique avec toi ça déclenche des choses en toi.
          Comme tu communique avec moi ça enclenche des choses en moi.
          Nous ne sommes pas l’un à côté de l’autre, il y a une dimension qui nous sépare.
          Cette dimension est représentée par l’ordinateur. C’est comme une porte entre nous. Parce que nous n’arrivons pas encore à se mettre en phase pour communiquer par la pensée de manière instantanée.
          C’est la même chose avec mes proches, j’ai beau leur parler, ils ne m’écoutent pas trop ou avec le sourire.
          Ca veut dire deux choses: la première que je ne suis pas en phase avec ce que je dis.
          La deuxième que je ne sais pas communiquer.

          Je pourrais dire que je suis à 45%, et je suis optimiste, en phase avec ce que je dis. Le reste n’est soit pas expérimenté convenablement donc ne fait pas partie de mon expérience à proprement parlé. Donc ce reste n’est tout simplement pas viable, car on apprécie un puzzle qu’une fois terminé. En attendant c’est sa construction que l’on apprécie ou pas.

          Mais comprend bien une chose, c’est que si c’est pour l’instant à un niveau très local (familiale dans mon cas), mais que la résolution à lieu localement, on pourra considérer que dans le monde cette résolution est active. Après cela dépend des valeurs et point de vue de chacun d’accepter ou non ce changement dans leurs vies. Mais je ne t’apprends rien.

          Tu m’as beaucoup apporté ces derniers temps et j’ai trouvé que j’étais en phase avec toi.
          Maintenant je vais faire rentrer « l’invisible » dans ma vie.
          Je ne laisse pas tomber mon problème de cœur.
          Seulement pour communiquer à ce niveau, j’ai besoin de la Véritable communication. Celle dont tout le monde parle sur ce site.
          Ca passe par le ressenti, mais aussi par une immersion totale dans l’invisible, ou une acceptation de l’invisible.
          Pour ceux qui se posent la question, je les renvoie à la lecture du post de Marie Christine partageant la citation de Satprem qui traduit très bien l’invisible, du moins une partie.
          J’ai déjà vécu ce genre de choses, mais c’est resté lettre morte.
          Désormais je veux que cela soit actif dans ma vie, ainsi je pourrais enfin communiquer avec « mon cœur » et illuminer correctement mon obscurité.

          Je comprends tout à fait lorsque tu dis que : » certaines âmes ont choisi de porter une grosse part de la perversité du monde pour la transformer à l’intérieur d’elles. »
          Il y a énormément de choses comme ça dans ma vie, et je me suis rendu compte que je ne pouvais pas les porter, ma famille m’a aidé.
          Mais moi, je n’avais pas compris qu’ils m’aidaient, je leur ai jeté des pierres et j’ai donc ouvert des blessures.
          La seule chose que je pouvais porter c’était la Lumière, mais je n’avais pas conscience que cette Lumière avait comme support l’obscurité. Mon obscurité.
          Maintenant que j’en ai conscience, je récupère mes tares petit à petit. Et leur renvoie leurs lumières qu’ils m’ont confié, parce que c’est la seule chose que j’acceptai.
          Bien sur il y a des parties sombres que moi seul fut capable de porter.

          Mais je suis à un moment ou l’acceptation « officieuse » est sans effet.
          Il me faut autre chose, et j’y vais.

          Notamment par l’acceptation « officiel » de mes guides, par l’acceptation « officiel » que les humains ne sont pas les seuls à progresser. Par l’acceptation « officiel » de mon statu de perturbé mental….Bref je ne me cache plus.
          Ainsi je libère ce que j’avais caché en moi. Ca fait de la place pour la Lumière…

          J’ai vraiment hâte de me reconnecter avec mon intérieur, suivant les conseils de mes guides parce que j’ai hâte de nettoyer mon cœur. Et rendre à ma famille tout l’honneur que je leur dois. Te rappels tu, Marie Christine, lorsque tu avais écris : les ivrognes cherchent l’extase divine perdue. Les fumeurs cherchent à respirer l’éther ….
          Cela m’a vraiment permis un grand changement de point de vue, disons qu’il s’est élaboré.

          Lorsque tu dis : »Je sais que c’était pour me faire avancer, pour me pousser dans mes derniers retranchements, pour me faire découvrir mon propre règne »
          Je me dis que tu dois vivre des choses vraiment magnifiques.
          La plupart du temps on ne s’en rend pas compte, mais je suis sur que ça le sera de plus en plus, pour toi, jusqu’à le vivre constamment. Si ce n’est déjà fait…

          Je partagerai avec toi et ceux qui lisent ce que je pense.
          Je contient un Univers. Un véritable univers. Un univers comme celui qui nous contient, mais à l’intérieur de moi. Il y a des soleils, des mondes vivants, des hommes mais aussi des êtres évolués qui ne sont pas des hommes. Et de l’énergie, beaucoup d’énergie. C’est l’énergie de tout un univers…
          Je suis leur dieu. Et lorsque j’ai besoin d’aide, je leur demande. Je m’adresse aux « maîtres spirituels » de mon univers. J’ai une grande relation avec eux. Car ma conscience locale est l’amalgame de toute les consciences des « maîtres » de mon univers et ils partagent avec moi toute mon expérience. Maintenant, eux et moi, nous allons nous adresser à l’invisible de « mon » niveau. Et ils bénéficieront de tout, grâce à eux, je m’élèverais en vibrations.
          Et lorsque je rentrerai en contact avec une haute énergie, ils regarderont leur évolution, le futur s’ouvrira alors pour tout mon univers.

          Merci Jonas pour ton explication pour mon Animal Totem. J’y ferai attention.
          Bonne continuation à toi dans tout ce que tu vis et que les voies divines s’ouvrent à toi et tous les tiens.
          Je suis de tout cœur à tes côtés.

          Salvia, lorsque je dis à Stéphanie de me pardonner mon comportement, je lui donne l’occasion aussi à travers moi de pardonner tous les « perturbés mentaux » qui maltraitent les animaux. Mais si elle a une petite pensée pour moi au passage, c’est un pansement de plus sur mon cœur, et aussi je verrai mieux « mon Chemin ». Car une blessure de guéri, c’est de la Lumière en plus qui nous éclaire.

          Mon cœur se remplit de joie à la lecture des commentaires de chacun.

          Merci de votre compréhension à tous, c’est un précieux cadeau.

          Très agréable journée
          Portez vous bien

          • Stéphanie dit :

            Re bonjour mon ami,

            Merci du fond du cœur, tu viens de me faire un cadeau immense. De ton cœur noir commence à jaillir une splendide lumière Cent Nom …

            Je viens de te pardonner dans mon précédent mail comme tu me le demandais, et tu as parfaitement raison cela m’aide aussi à pardonner à « tous les perturbés mentaux » qui maltraitent les animaux. Il y a deux semaines, j’ai décidé de proposer mes services comme volontaire dans un refuge pour animaux abandonnés. Je suis allée sur différents sites et j’ai pleuré comme une madeleine en prenant conscience des conditions pitoyables dans lesquels vivaient ces malheureux animaux, de l’indifférence au mieux et de la cruauté au pire des humains dont ils étaient les innocentes victimes.

            Depuis j’hésite, je me donne de bonnes raisons pour repousser ma demande, en vérité, j’ai peur de ne pas être « émotionnellement » assez forte pour supporter toute cette souffrance, pour ne pas me faire happer par les ombres (colère contre les maltraitants) … C’est une très belle leçon que tu me donnes là mon ami et je t’en remercie (les animaux aussi). Cette prise de conscience va m’aider à faire le saut …

          • marie christine dit :

            Ce sont des paroles d’une grande maturité, Cent Nom .
            C’est vrai que chaque progrès des uns fait faire un bond aux autres . Tout est interactif .
            Ce que nous vivons concrètement dans notre vie quotidienne est le symbole de ce qui se passe dans la vaste Conscience à l’intérieur de nous, je le vois aussi .
            Tu es en train de réaliser quelque chose de grand, que toi seul peux réaliser puisque chaque histoire est unique .
            Un bon de communiquer est aussi de devenir de plus en plus attentifs aux moindres signes que nous offre la vie autour de nous … Et on comprendra …!
            Je t’accompagne affectueusement en pensée .

            Merci Salvia pour ce rappel du passage du chas .
            A nos pics et nos piolets pour la grande escalade du siècle !
            je t’embrasse .

          • Cent Nom dit :

            Tu sais Stéphanie, cet après midi m’est venu l’image du mouvement des flux.
            La conscience est dans l’homme. Il se met en couple avec une femme.
            Cette femme n’existe pas vraiment (même si elle a une vie qui lui est propre). Elle est une projection de la conscience de l’homme au moment ou il sera en relation avec elle. La conscience de l’homme regardant sa propre conscience mais avec la polarité féminine. Cette femme existe mais sur un autre plan et elle fera la même expérience de sa conscience mais avec une polarité masculine.
            C’est pour ça qu’il y a tant d’incompréhension dans les relations homme/femme/enfant/autorité/voyou, ce n’est pas l’autre que nous ne comprenons pas, c’est nous même que nous ne comprenons pas.
            Comme la relation de conscience de la Terre et du Soleil.
            Comme me l’expliquait Marie Christine, le jour et la nuit sont un changement de conscience dans la relation du Soleil à la Terre.
            Et il me semble que les choses passe de l’un à l’autre comme ça, tout simplement.
            Un peu comme l’immuable(le soleil) et le dynamique(la Terre) entretienne le changement de conscience qui permet à la conscience d’expérimenter les points de vue dans ce que nous appelons la dualité, c’est le jour et la nuit.
            C’est comme ça que j’ai reconnu « mes points noirs »
            chez l’autre que je prenais pour un étranger mais qui finalement ne m’est pas si étranger que ça.

            Tout ça pour te dire que tu vas peut être expérimenter quelque chose de fort avec ces animaux. Qui sera profitable à tous.
            Tout ce que je peux te dire c’est de ne pas nier cette émotion quand tu la ressens.
            Tu peux t’entraîner chez toi en attendant de faire le grand saut.
            Prend un film ou un livre qui te tire les larmes du corps ou un qui te révolte.
            Installe toi confortablement et commence.
            Lorsque tu sens une émotion grossir en toi, ressens ce qu’elle produit en toi. N’essaie pas de la canaliser ou de l’identifier. Prends juste conscience qu’il y a une émotion en toi, accueille la et demande lui de délivrer le message qu’elle t’apporte. Ensuite soit attentive aux signes…c’est peut être le message que l’émotion te délivre.
            C’est comme ça que j’ai fait pour la peur, j’ai regardé des films horribles et j’ai ressenti les émotions en moi et je prenais conscience de mes réflexes conditionnés de jugement, d’inattention de rejet. Au début on ne s’aperçoit même pas qu’on juge, puis on prend conscience qu’on juge sans s’en apercevoir, puis on s’en aperçoit mais on ne peut rien faire. Et à un moment on dit non, je ne juge plus : et c’est gagné !!!!
            C’est pareil lorsque nous parlons. Nous utilisons par réflexe le vocabulaire qui décris ce que nous pensons et l’état dans lequel nous sommes.
            Jusqu’à ce qu’on en prenne conscience et qu’on commence à s’influencer pour changer notre conscience et donc les mots que nous utilisons.
            Ca c’est pour la théorie, pour la pratique il faudra faire attention à la panique et l’inattention et le jugement réflexe au moment ou tu vis ton expérience. Mais si tu fais bien la théorie, je pense que tes amis animaux t’aideront grandement à faire ce que toi seule pourra faire pour nous tous. Embrasse tes animaux pour moi.

            De tout cœur avec toi, que tu fasses cette expérience ou pas.

            Marie Christine, effectivement tu as raison et c’est pour ça que je te disais que j’étais en phase avec toi, parce que lorsque je pensais à quelque chose, de façon brouillonne, tu l’exprimais merveilleusement bien.
            Ensuite je l’ai vue dans ma vie lorsque j’ai demandé à nettoyer les mines cachées en moi. Et ça continue….
            Merci pour ta présence à mes côtés.

            Mes pensées les meilleures pour vous deux

            Bonne soirée
            Portez vous bien

          • Stéphanie dit :

            Merci infiniment Cent Nom pour cette réflexion très juste et très profonde. Tes sages « conseils » me sont très précieux puisqu’ils me font avancer vers ce qui me tient le plus à cœur … Reçois toute ma reconnaissance car tu m’as offert un don inestimable …

            Amour et Gratitude.

    • Jonas dit :

      Merci Marie-Christine ,
      J’accepte toute la lumière que tu m’envois et je dis que l’instinct est l’évolution de l’intuition

      • marie christine dit :

        Jonas, je te raconte … :
        Quand j’ai aménagé là où j’habite, je ne connaissais pas grand chose à la nature . Et puis il y avait ce grand arbre, le plus grand, avec un énorme tronc . Il doit être très vieux . Je me suis prise d’affection pour lui . Il était crucifié de clous et de fils de fer plantés dans sa chair, vestiges d’une ancienne barrière de barbelés, qui le faisaient souffrir dans sa croissance en largeur . Munie d’une pince, je les ai soigneusement arrachés . Il était aussi étranglé par une invasion de lierre aux racines énormes qui s’enroulaient autour de ses branches vers le haut, au point de se fondre à elles en un mélange indistinct . Je les ai arrachées une à une pour qu’il respire .
        Un soir de forte tempête, une personne de ma famille était chez moi, inquiète, craignant le pire . Effectivement, une grosse branche de cet arbre a volé sur le toît de la grange et en a démoli une partie .
        Depuis ce temps-là, tout le monde me presse de faire couper cette autre branche qui surplombe tout le reste, insolite insolente, en forme de plumeau évasé vers le haut et se balançant aux vents .
        Je ne l’ai jamais fait, parce qu’elle abrite un nid de corbeaux .

  4. Cent Nom dit :

    Bonjour à tous,

    Est ce que quelqu’un veut bien partager sur l’évolution des animaux???
    J’ai commenté sur ce que j’ai vu des fourmis.
    Tout le monde dit qu’il y a changement, mais quels changements???
    Ya t-il des changements notables chez vos compagnons?
    Moi, je n’en ai pas.
    J’avais un chaton mais dès que j’allais prendre une douche, il allait faire une crotte sur le canapé ou sur mes affaires. Pourtant il savait aller dans sa litière et était très propre.
    Pour sur à l’époque que je ne comprenais pas que je faisais de la merde et notamment que je pensais de la merde.
    Peut-être quelqu’un a-t-il une autre explication pour ce comportement?
    Un jour que j’étais chez mes parents, il s’est échappé, car je l’amenais partout avec moi.
    Plus jamais revu.
    J’étais tellement perturbé par son départ, qu’un jour dans un rêve, il est revenu sonner à ma porte et il s’est excusé d’être parti, il ne savait pas que j’avais besoin de lui dans ma vie. Suite à ce rêve, j’allais mieux suite à son départ.
    C’était une petite chatte toute blanche avec seulement le bout de la queue bariolée.
    Trop belle…

    Merci à tous pour vos commentaires ils font ressortir des choses inattendues.

    Portez vous bien

    • Quintus dit :

      Cent Nom, croit-tu un seul instant que l’espèce humaine soit la seule espèce sur Terre et ailleurs à faire l’ascension, à évoluer?
      Crois-tu aussi que les animaux ne sont pas dignes de s’élever eux aussi? Humm..!
      Le pense tu vraiment?
      Si tu es enclin inconsciemment ou pas, à nier leur ascension en tant qu’être vivant et bien qu’il en soit ainsi.
      Tu as forcément raison.
      Peut-être n’a tu pas jusque là prêté une attention suffisante et porté un regard différend sur l’animal. D’ailleurs, à ce titre je retiens la leçon qui m’était gentiment « reproché » de ne pas porter un regard différend sur l’être humain.

      L’homme n’est pas le centre de l’univers et encore moins le détenteur de la conscience.

      • Quintus dit :

        Mais bon, pardonne moi Cent Non, des fois je dérapes un peu..
        Passeur excusez moi.

        • Cent Nom dit :

          Que les animaux fassent une ascension, c’est bien pour eux mais moi j’en sais rien, c’est pour ça que je demandais.
          Moi je crois rien.
          Quand je sais pas je demande, c’est tout.
          Et après je fais ma propre expérience.
          Je nie l’expérience de personne, ni des animaux.
          Justement j’ouvrais ma conscience à cela en demandant les expériences et point de vue de chacun à propos des animaux parce que moi j’en ai pas.Donc au quotidien c’est plutôt pas évident à suivre leur évolution spirituel.

          Mais ne t’en fais pas, tu n’es pas seul.
          Je marche à tes côtés, et je t’aiderai pour cette « rage » que tu ne peux porter.
          On m’a aidé à porter la mienne, un petit coup de main c’est toujours appréciable.
          Et puis, ça peut toujours arriver de déraper….
          En ce moment c’est pas très stable XD
          (je parle de l’ascension…)
          Surtout tranquillise toi, y a pas de dommage.

          Porte toi bien

    • Stéphanie dit :

      Bonjour Cent Nom,

      J’ai l’impression que ta demande est une provocation, puisque tu es totalement conscient du pourquoi le chaton (qui était un petite chatte) non seulement te faisait des « bêtises » en laissant des souvenirs désagréables sur tes affaires, mais est même allée jusqu’à s’échapper …

      Pardonne moi si je te donne mon ressenti à tes commentaires (ce n’est pas un jugement, ni une théorie conceptualisée), juste un ressenti celui d’une grande souffrance que je perçois en toi, qui peut-être n’est que le reflet de la mienne …

      Pour quelqu’un d’hypersensible (comme toi et moi) vivre dans ce monde n’est pas de tout repos. Je comprends tes cris face à la souffrance du monde qui me traverse souvent comme un flux d’énergie qui s’engouffre par tous les pores de ma peau et me laisse sans souffle. Heureusement (pour moi), j’ai aussi accès aux énergies liées à « l’amour inconditionnel » et il m’est absolument impossible de t’en donner une définition ou une clé pour y accéder puisque nous sommes ici dans l’ordre du ressenti. La porte d’accès est le cœur.

      En ce qui me concerne l’une des clés en ma possession pour ouvrir cette porte c’est la relation avec les animaux. Sincèrement, je ne sais pas si les animaux sont en train d’évoluer (même si cela semble logique) parce que de toute façon pour moi ce sont déjà des êtres évolués, et de grands enseignants (il n’y en a pas de meilleur) sur le lâcher-prise (avec notre mental), sur comment vivre dans l’instant présent, sur l’acceptation de l’ombre (instinct) et de la lumière (amour inconditionnel) que nous portons tous en nous (ce sont nos frères en ce sens). Avec eux, ce que l’on émet nous revient à l’instant … Avec eux, il y a juste à être dans le cœur ici et maintenant …

      Porte toi bien Cent Nom et ouvre ton cœur à tout ce qui t’entoure tout simplement …

      • Marie-Anne dit :

        Stéphanie, Cent Nom, et Quintus,
        Concernant l’élévation des animaux, j’aimerais vous expliquer ma façon de voir les choses.
        Je crois avoir compris ( et cela résonne juste en moi, sinon, je n’en parlerais pas) que c’est nous, êtres humains, qui en élevant nos vibrations ( donc, notre conscience), provoquons un appel à la Conscience divine.
        Conscience divine qui descend alors en nous -qui lui permettons ainsi de s’incarner . Notre propre conscience en est donc bien sûr élevée, mais toutes nos cellules, tous nos atomes , toutes nos énergies aussi.
        Par résonance,(je suppose) ,il semblerait que le rôle de l’être humain est d’élever la vie terrestre, en même temps qu’il s’élève, lui et sa propre matière (… et ce, à partir d’une certaine valeur seuil).
        Nous aurions donc cette responsabilité d’élever en même temps que nous, tout ce qui fait notre 3D ( en ce, évidemment compris, les animaux).
        Il ne s’agit en aucun cas d’une question de valeur, de supériorité ou d’infériorité de l’Homme par rapport à l’Animal ( irions-nous dire qu’un enfant de 6 ans vaut moins qu’un adulte de 2O ans? Non) ; il s’agirait juste de notre rôle ici ( rôle accepté par nous, dans une autre dimension).(D’ailleurs, n’oublions pas que tout ce qui est en haut est comme ce qui est en bas, mais inversé: donc, si le plan de conscience d’un animal ou d’une pierre est moins élevé ici ( en « bas ») , il est donc, inversément, plus élevé  » en haut »).
        Tout cela pour dire que, l’Homme, sur cette Terre, étant -contre toute apparence- en train de s’élever, il me semble normal que les animaux, les végétaux et les minéraux ( notamment) suivent le mouvement.
        Mais l’Homme a déjà tant de difficulté à se débarrasser de sa vision 3D habituelle de lui-même et de ses capacités ! Il me semble assez logique, alors, qu’il ne voie pas nécessairement mieux l’élévation des animaux que la sienne (quoique?).
        Amitiés à vous tous

        Il en résulte

        • Quintus dit :

          C’est parfaitement ce que je pense avec plus de profondeur.
          Merci Marie-Anne

        • Cent Nom dit :

          ohlala, c’est donc cela??
          Merci Marie Anne, ton commentaire me parle.
          Merci pour tes explications.

          Je ferais en sorte de m’élever en conscience mais cette fois en incluant toute vie sur la Terre.
          Moi, je comprenais que l’homme s’élevait.
          Et ça ne m’avait même pas traversé l’esprit 2sec, qu’il en était de même pour les animaux, jusqu’à ce que je vois de mes propres yeux le comportement des fourmis que j’ai décrit dans un commentaire.

          Très belle journée
          Porte toi bien

      • Cent Nom dit :

        Bonjour Stéphanie,

        Non, non, ce n’est pas de la provocation.
        Et tu fais bien de donner ton ressenti à mon commentaire.
        Je prends conscience que je dois mieux m’exprimer.

        L’histoire avec mon chaton date de 2007, et à l’époque quand c’est arrivé, je ne me suis pas dit qu’il m’envoyait un message sur ce qui ce passait en moi.
        Il a tout simplement volé à l’autre bout de la pièce.
        Et n’allez pas conclure que c’est pour ça qu’il s’est échapper. Puisqu’elle était toujours avec moi. Et qu’elle a eu maintes occasion de s’échapper avant.
        Chez mes parents, lorsqu’elle est partie, je ne l’avais pas avec moi. C’est ma belle sœur qui m’a dit : ah j’ai vu ton chat partir. Je l’ai regardé et je lui aurait volontiers mis un coup de tête (parce que dans ma tête c’était : mais t’aurais pas pu la rattraper espèce de c…).
        C’est maintenant que j’ai un regard différent sur ce qu’il c’est passé avec mon chat, pas à l’époque.

        Merci encore pour ton commentaire et je suivrais ton conseil de d’ouvrir plus mon cœur à tout ce qui m’entoure.

        Agréable journée
        Porte toi bien

    • Jonas dit :

      Bonjour cher cent noms,
      Je t’ai dis que je pourrais t’aider pour tes guides animaux,je pense que tu commence déja a savoir ou je vais en venir avec ca.(LE CHAT)de la facon d’ontu décrit ton expérience j’en suis sur.Si tu peux y croire un seule animal peut t’aider et oui mon ami .Je t’invite a te rendre sur totem animaux définition du chat et regarde si ca te parle.Je pourrais tout te dire sur le chat,mais comme je t’ai dit ,c’est a toi de voir.Si tu veux tout savoir (selon moi bien sur!).Comment voir des changement de l’éveil pour ce qui concerne les animaux quand on sait qu’ils sont nos guides (enseignant).Moi je suis le corbeau(entre autre)et je voudrais que tout le monde sois des corbeau c’est impossible car chacun a ses guides .Merci mon ami d’être qui tu est tes commentaire mon aidé car j’étais un peu perdu.

      • Cent Nom dit :

        Merci Jonas !!

        Aurais tu le lien du site totem animaux?
        Parce qu’il y a des milliers qui parlent de totem animaux.
        Pour moi, ce que tu dis est vrai, je te fais entièrement confiance.
        Ensuite je verrai par ma propre expérience. Et je demanderai à mon ego son ressenti, je serai vigilant et j’utiliserai mon discernement.
        Donc pas de problème !!

        Sinon pour mon histoire avec mon chat, ça doit remonter à 2007, je crois.
        Lorsque j’étais petit je martyrisai les chats sauf mon chien.
        Mais lorsqu’il est devenu vieux je me suis détourné de lui, et maintenant avec le recul j’ai compris qu’il m’en voulait car je me souviens de son regard.
        J’espère qu’il me pardonnera mes « erreurs de jeunesse ».
        Ca me fait quelque chose d’y repenser…

        Donc, comment savoir si c’est vraiment le chat mon animal totem et pas le chien ou un autre animal?

        Merci d’avance !!!
        Porte toi bien

        • Stéphanie dit :

          Bonjour Cent Nom,

          Tu sais, ton rapport aux animaux et aux chats (en particulier) est vraiment déroutant et perturbant pour moi. Nos expériences, vécus et ressentis dans ce domaine sont aux antipodes d’où une certaine réaction et provocation de ma part dans mon précédent mail. Je m’en excuse car je dois l’avouer j’étais bien dans la réaction et le jugement …

          Je ne sais pas si cela peux t’intéresser et t’aider dans ton chemin, mais je me joins à Jonas pour pointer le doigt sur ta relation avec le CHAT qui m’interpelle moi aussi. Tu devrais sans doute te poser la question pourquoi tu martyrisait les chats ?! Et pourquoi ce rêve sur ton chaton qui était très profond ?! Je ne cesse de répéter ici que je suis une amie des animaux depuis toujours et je le suis. Il y avait cependant un animal qui de toute la création était l’unique pour lequel je ressentais une profonde aversion, il venait souvent me visiter en rêve pour m’apporter des informations sur mon âme.

          Aujourd’hui, je sais qu’il est mon guide animal le plus important (même si comme le dis Jonas nous en avons plusieurs).Je ne ressens plus la peur à son contact (qui en réalité était la peur de moi-même) mais un profond respect pour son immense sagesse et de l’amour inconditionnel pour ce qu’il EST, pour ce que nous sommes …

          • Cent Nom dit :

            Merci, Stéphanie
            J’ai bien conscience que ma relation avec les animaux n’est pas « au top ».
            J’ai de profonde lacune dans ce domaine.
            Mon comportement était vraiment dur et erroné avec eux, et avec moi même par l’occasion.
            C’est pour cela que je demandais, comment ça se passait pour les animaux.
            Comme je l’ai écrit dans un commentaire, je n’imaginais même pas que les animaux étaient en évolution eux aussi, jusqu’à ce que le comportement des fourmis m’interpelle.

            Ca ne te mettra pas du baume au cœur, mais maintenant quand je me ballade, je fais attention à ne pas écraser des bestioles et à être respectueux de l’environnement.

            Essaie de me pardonner pour le comportement que j’ai eu avec les animaux, j’ai besoin que tu me pardonnes, afin que je puisse continuer mon chemin.
            Ma conscience d’avant n’est plus ce qu’elle fut.
            Excuse mes actes, c’était les actes d’un perturbé mental.

            Bonne soirée
            Porte toi bien

          • Salvia dit :

            Cent Nom,
            ce n’est pas à Stéphanie qu’il faut demander pardon, mais il faut te pardonner à toi-même et aux animaux. Mais par ta réponse à Stéphanie, n’est-ce pas ce que tu as justement fait, et en toute sincérité? Alors tout est bien pour toi.
            Nous avons tous des passés sombres qui jour après jour se remplissent de lumière.
            Je suis heureuse pour toi… et ton chemin sera bien beau à partir de maintenant!

          • Salvia dit :

            … lorsque j’ai écrit  » il faut te pardonner à toi-même et aux animaux » j’ai évidemment voulu dire « demander pardon aux animaux » … mais tu auras de toi-même corrigé mon erreur 🙂

          • Stéphanie dit :

            Bonjour Cent Nom,

            Tu n’as pas à me demander pardon (comme le dit si justement Salvia). Ce n’est pas à moi que tu as infligé de la souffrance mais avant tout à toi-même et à ces divines créatures qui ont accepté (par amour) ce rôle ingrat à tes côtés pour t’aider dans ton évolution. A ton égard, passé le stade de l’incompréhension et de la réaction, je ne ressens que de la compassion et j’ai une grande foi en toi.

            L’unique chose que tu as à faire c’est d’ouvrir ton cœur pour y laisser passer l’amour et la lumière, et je pense sincèrement que tu es sur la bonne voie, lorsque cela se produira tu vivras une sorte d’illumination et tu pleureras de joie. Le jour où tu établiras un contact basé sur l’amour et le respect avec un chat, un chien ou tout autre animal tu comprendras que tu es pardonné car tout est lié et interconnecté.

            Marie Christine qui est une précieuse amie (comme tu le dit si bien) pour tous, a laissé un commentaire hier soir qui m’a beaucoup touché et émue (merci). Ton image sur ton cœur noir entouré de lumière m’a beaucoup interpellé, le mien est blanc et lumineux entouré de noirceur. Notre amie commune m’a rappelé combien nos chemins sont difficiles, mon ami Jonas insiste souvent sur le fait que des ténèbres naissent les plus grandes lumières et je sais qu’il a raison …

            Je te pardonnes et je t’aime car cela est inné en moi, c’est mon chemin (ma croix) … Je veux que tu saches que tu n’étais pas un perturbé mental, tu servais simplement le Tout à ta manière. Tu sais, tout n’est qu’une question de regard, j’apparais souvent un peu « fuori di testa », perturbée, aux yeux de mon entourage qui a des difficultés à comprendre tout cet amour inconditionnel que je voue aux animaux. La pureté et l’innocence de mon cœur sont aussi souvent mal jugées …

            Courage mon ami, mon frère, j’ai foi en toi et dans ton chemin …

        • Jonas dit :

          Bonsoir cent nom,
          Je comprend absolument tout ce que tu dis et ne t,en fait pas pour moi j’ai besoin quelque fois de faire KOUACKKKK!car je suis le corbeau et c’est mon rôle alors ,pour toi je dis(LE CHAT)
          Symbole femin.Son symbolisme oscille entre le positif et le négatif.Sa dualité se situe dans un sentiment doux ,sentimental mais quelque fois sournois et hypocrite.Il fut de tout temps un symbole sexuel,se rapprochant de la signification du serpent.Est-il sagesse supérieur ou neutralité dans les sentiments?A travers la philosophie du terrien le chat représente l’homme axé sur les bien matériel,vers l’instinct primitif.Je ne t’écris pas toute les supertitions qu’on lui a donné a travers le temps car pour moi cela n’apporte rien .
          Clairvoyant,ingénieux,remplie d’adresse pour nous les occidentaux,le chat nous met en garde contre les trahison et les ruse.Son attitude rejoint celle de la femme qui n,a parfois aucun autre choix comme arme de défense,pour lutter contre l’inégalité dans laquelle souvent sa situation la place dans la société.Enfin bref, le chat a beaucoup d’importance puisqu’il se manifeste si souvent dans chacun (DE NOS RÊVE)!!! Il nous place dans un esprit de méfiance.Pour ton rêve je te dis fais toi confiance .Si tu crois qu’il est un de tes guides évoque le (demande lui)sans cérémonie ,tu en as le pouvoir maintenant que tu sais.Ma copine ne voulais pas être le dolphin .Elle le trouvais trop majestueux trop TROP!!Elle la rejeter mais le message de ce guide est de respirer comme lui quand il nage (prendre le temps de respirer dans la vie).Elle a toujours souffert de crises d’anguoisse qu’il lui font prendre les mauvais choix alors vois-tu ou je veux en venir avec cela (pour elle).(je pense)que le chat est ton guide de l’être oui car tu en a d’autre et je sais que tu va l’aimer celle la (tu en a un de l’ego),il t’aide a te dépasser ,a faire ce que les autre ne peuvent pas faire .Garde les yeux et le coeur ouvert il viendront a toi et en toi .Porte te toi bien mon ami

  5. Anne B dit :

    Big up pour 100 Nom (avec ou sans , nom ? )Quel rafraichissement , tous ces mots en vrac ds ma tête et exprimés par toi , oui ça bouillonne mais, je trouve ça plus sain que tout le béni oui oui parfois de spirituel land …La loi de l’analogie ? Oui je te suis , notre monde est ce que nous sommes ….peu flatteur mais réel et p)lein d’enseignements sur les meilleures choses à faire pour faire évoluer tout ça ! Bonne journée lumineuse à tous , il y a de la JOIE

  6. Alain dit :

    Lorsque je vous lis tous, au travers de vos interrogations, je me dis : voilà que nous prenons conscience du caractère limité de notre capacité de raisonnement. Non que nous soyons pas capable de penser, mais que nous nous heurtons à notre propre raisonnement qui tourne en boucle et ne peux pas résoudre ces interrogations. C’est en cela que notre époque est une époque charnière parce que nous prenons véritablement conscience, au travers de nos expériences présentes, du caractère limité de notre mental qui aimerait bien… Mais qui n’arrive tout simplement pas…

    Parce que, pour aller au bout de ce raisonnement, il faudrait assumer le fait que chaque seconde, il se passe en ce monde des événements qui défient la raison et la morale. Il se passe des choses qui, selon nos critères, sont tout simplement impensables.

    Alors comme nous savons que nous faisons tous partie d’une famille qui se nomme l’humanité, nous voulons l’aider à accoucher d’elle-même. Parce que tous les hommes sont mes frères et si je renie un seul de mes frères, je renie l’humanité entière.

    En ce monde, l’état de violence, la haine, la volonté de puissance constituent pour moi véritablement un Etat ou un Empire. Mais derrière tout ceci se cache notre propre obscurité que je reconnais en moi tout d’abord. Parce que je suis porteur aussi bien de lumière que d’obscurité. Ceci est bien réel et j’en fais l’expérience tous les jours.

    Comment me positionner face à tout ceci ?
    En fait je n’arrive pas à me positionner car je ne peux pas crier qu’il faut la paix dans le monde, que l’injustice est injuste et que la haine est emprunte de violence. C’est pourtant bien réel en ce monde mais crier la violence c’est comme crier sous l’eau ; personne n’entend et cela nourrit encore plus le sentiment d’injustice et de violence. Des gens diront : J’ai bien vu qu’il a criée et personne ne l’a attendu ! C’est vraiment injuste ! Cela prouve et démontre bien que le monde est injuste et pourri ! Je vous l’avais bien dit !

    Et puis après ? Notre histoire est jonchée de cadavres idéologiques qui ne servent plus. Alors que doit-on faire ?
    Il y a des sites qui dénoncent quotidiennement les injustices du monde, ils ont raisons. C’est préférable d’informer que de laisser faire.

    Mais derrière tout ceci, j’entrevois un autre Etat : c’est l’Etat d’innocence. Et c’est cet Etat là qui me semble porteur des plus grands germes d’avenir, c’est une semence de transition.

    Paradoxalement, tout le monde souhaite le changement mais personne ne parle d’innocence comme si cela restait quelque chose d’enfantin ou de pas très sérieux. Mais l’Etat d’innocence est notre Etat originel qui reflète notre véritable identité. Et tant que nous resterons fermés à notre véritable identité, nous resterons quelque part des orphelins… Et un orphelin souffre de ne pas avoir de parents. Et un être qui souffre ne peut pas retrouver son innocence…

    • Le Passeur dit :

      Je partage totalement ta vision. Pas toujours facile de porter l’innocence comme le flambeau qui éclaire le chemin lorsqu’elle est encore vue comme une vulnérabilité. Pourtant de plus en plus le font, qui naturellement se regroupent sans savoir pourquoi et sans attacher beaucoup d’importance en ce pourquoi. Voilà bien l’innocence, elle est confiance en la vie, elle se laisse porter en conscience.

      • marie christine dit :

        J’aime bien ce que vous dites, Alain et passeur .
        Entre l’innocence vulnérable de l’enfant et l’innocence retrouvée de l’adulte, il y a eu un énorme travail de dépouillement . Et cette innocence retrouvée n’est pas fragilité car elle est enrobée de Conscience . Mais il faut du courage pour la maintenir « en état » !
        C’est vrai que si on regarde le monde avec les yeux du monde, on crie que tout va mal, qu’il faut tout changer, etc … C’est un regard horizontal, au niveau des pâquerettes, si je puis dire .
        Si on regarde le monde d’un peu plus haut, on perçoit mieux le sens des choses, à une échelle géographique et historique plus
        large . On a une vue plus périphérique (même si c’est encore incomplet) .
        Ce matin (comme par hasard) je tombe sur une émission de radio au sujet des vampires et des zombies, des gens qui aiment ce genre de films …
        Personnellement, je n’ai jamais aimé ça, et je me plaçais dans un raisonnement « d’en-bas » quand je déplorais tout cet attrait pour la morbidité, le glauque …, les mouvements gothiques qui s’égarent dans des mondes dangereux, etc … (ce qui n’est pas exclu non plus pour certains) .
        Mais il y avait un sociologue qui expliquait très bien tout ça, et des auditeurs qui parlaient de leur expérience d’une manière si lucide que j’en ai été franchement surprise .
        En résumé, le monde des vampires représenterait notre monde intérieur qui prendrait toute sa force d’attraction à l’adolescence lors de l’éveil de la sexualité : attraction irrésistible vers l’autre, désir de le posséder, de le dévorer ; et en même temps peur panique cet l’autre qui nous fait perdre le contrôle de nos émotions, et qui dévore lui aussi . Contamination .
        Le monde des zombies serait un monde appartenant à une couche plus profonde de notre être, le monde reptilien, je suppose . Il est en rapport avec les ténèbres primordiales .
        Il y a une jeunesse cynique (voir les nouveaux humoristes qui ne font pas dans la dentelle !) qui, très lucide sur l’état de notre monde, agit à sa manière avec la faible marge de manoeuvre dont elle dispose . Et ce qui semble émerger est un élan de dédramatisation et de dérision de tout ce que cette société caricaturale veut nous faire voir comme sérieuse, grave, désastreuse, dangereuse, prédatrice .
        Il y a donc des mouvements « vampiriens » conscients de ce qu’ils font . Ils déclarent qu’ils veulent montrer au monde, par un effet miroir, ce qu’il est .
        Et il y a des mouvements zombies qui disent sentir la fin d’un monde, une apocalypse, et vouloir traverser la mort en la démystifiant, pour émerger sur autre chose car l’idée de l’immortalité les habite .
        Alors, tout ce monde « horrible », vu d’en bas, devient une formidable dynamique de progrès vu d’en haut, une dynamique à grande échelle spatiale et temporelle .
        On s’aperçoit que tout et tous, chacun à sa manière, chacun avec son degré ou son angle de conscience, concourt à la naissance de ce Nouveau Monde . Les uns ayant encore besoin de mettre la main à la pâte, d’autres ayant une fonction plus généralisée …
        Je ressens ce site comme un « centre de formation » où chacun apporte, au fur et à mesure de ses propres découvertes, des ingrédients nouveau qui viennent enrichir la potion magique dans la Marmite de la Transformation .
        Prenons soin de notre innocence et développons-la, ensemble, comme un bel oeuf d’or, magnifique, précieux, essentiel .
        Elle est la gardienne divine de l’Oeuvre qui s’accomplit . .

        • Marie-Anne dit :

          Oui, Marie-Christine: tout dépend du point de vue que l’on prend pour chaque chose, donc de l’état de conscience qui est le nôtre face à tel ou tel évènement.
          J’ai beaucoup apprécié ton commentaire, ainsi que ceux d’Alain et du Passeur.
          L’Innocence est un état que nous commençons tout juste à accepter ( et encore!).
          L’innocence retrouvée de l’adulte, c’est surtout la compréhension que toute chose a sa raison d’être, multidimensionnellement parlant, et que tout contribue à l’expansion de la Création et au jeu enrichissant de la Conscience que nous sommes.
          Nous sommes venus jouer des rôles différents afin de tout expérimenter : l’acteur qui joue le rôle du « mauvais » sur scène, doit-on le condamner pour autant à la Ville ? Non, bien sûr; les spectateurs dans la salle vibrent à ce qui se passe sur scène, mais ils savent bien -aujourd’hui, faire la distinction entre « rôle » et « réalité ».
          Le Divin est, en quelque sorte ici, le spectateur qui vibre à la pièce; et nous, nous sommes les acteurs innocents ( qui, 3D, oblige, se sont pris à leur jeu et n’en voient plus la

          C’est difficile , car le monde qui nous entoure (et qui est notre reflet) est encore très conflictuel- tout comme nous le sommes encore.
          Il n’est pas toujours facile de voir les choses dans leur multidimensionalité , d’apercevoir l’unité derrière tout chose.

          • Marie-Anne dit :

            OUPS! Quelques phrases de mon commentaire se sont perdues! Désolée!
            Je complète donc le « blanc » entre « la » et  » c’est difficile »…!
            « …et nous, nous sommes donc les acteurs innocents dans leur essence (qui 3D oblige, se sont pris à leur jeu et n’en voient plus la finalité , ni les subtilités multidimensionnelles).
            Accepter notre Innocence est encore difficile pour nous.
            C’est difficile, car le monde… »

          • marie christine dit :

            Oui Marie-Anne, ton commentaire me fait voir les choses encore sous une autre facette . L’image de la scène de théâtre est bien caractéristique .
            Tu sais, je me faisais la réflexion …
            Et si un petit enfant me demandait : « C’est quoi le calendrier grégorien ? »
            Je lui répondrais :
            « Imagine que tu es assis avec tes copains et tes copines autour d’une grande table ronde . Vous discutez, vous vous chamaillez, vous vous souriez, vous vous embrassez, vous vous tirez la langue, vous vous bagarrez … Tous les jours c’est pareil, n’est-ce pas ? Eh bien c’est ça le calendrier grégorien !
            Et puis un jour, pour une raison ou pour une autre, tu décides de grimper debout sur la table . Tu regardes en bas et tu vois tout le monde discuter, se chamailler, etc …
            Mais les copains ne sont plus en face de toi, tu les vois d’en haut, et de là tu vois ce qui est devant, derrière et tout autour d’eux . Ils ne peuvent rien te cacher, même pas un légo, parce que tu as la vision totale . »
            En fait, les enfants « flairent » tout naturellement les gens, parce qu’ils sont dans l’Amour, mais c’est une impression floue de « quelque chose qui cloche » ou de quelque chose de lumineux . Ils n’ont pas la discrimination suffisante pour pouvoir se protéger .
            D’où notre nécessité de « monter » en conscience .
            Et du haut de la conscience, comme du haut de la table, on voit le devant et le derrière, l’apparence et le véritable sentiment derrière, l’acte ou la parole et la véritable motivation derrière .
            On ne peut plus se confronter de la même manière parce qu’on n’est plus face à face . Ce n’est plus une question de deux points de vue qui s’affrontent . C’est un point de vue qui rencontre une vue périphérique ! Alors la vue périphérique ne peut plus juger, argumenter puisqu’elle connaît déjà les tenants et les aboutissants . Elle ne peut qu’aider l’autre à grimper auprès d’elle sur la table .
            Voilà, c’est une image qui m’est venue . Je trouve que ça parle bien les images .

        • Marie-Anne dit :

          Marie-Christine, je réponds ici (question de place) à ton commentaire sur « la grande table ronde » .
          Oui, ton exemple est très bon: il permet de comprendre comment prendre conscience d’autres points de vue; comment avoir une vision plus multidimensionnelle.
          Tu as raison, rien ne vaut une image, une allégorie, ou une analogie pour comprendre ce qui est encore limite pour nous!

      • louisetta dit :

        A vous deux Passeur et Alain, pour cet esprit de synthèse, pour cette profonde justesse, merci. Innocemment et simplement, avec toute la force de la vulnérabilité, je vous rejoins.

        Louisa.

    • Cent Nom dit :

      Bravo Alain,

      Je partage entièrement ton commentaire
      C’est admirablement bien dit…
      Un véritable baume au Cœur….

      Agréable journée
      Porte toi bien

    • Stéphanie dit :

      Merci Alain et Merci Passeur pour exprimer avec des mots clairs et simples ce que mon coeur ressent et que mon mental ne parvient pas à conceptualiser.

  7. Ambre dit :

    Merci Alain…
    Qunitus, tu dis que les animaux font une ascension étonnante en ce moment..je confirme pour les abeilles, mais aussi les chats..:)

    • Quintus dit :

      Oui Ambre; les chats et aussi les chiens. Plusieurs personnes m’ont rapportées également leur étonnement face à des comportement animaux qui n’ont plus rien à voir avec ce qu’ils étaient auparavant.
      Certaines attitudes sont remarquablement proche de celles.. d’un humain parfois et d’autres qui s’inscrivent dans de l’innovation.
      Ils évoluent.

  8. Cent Nom dit :

    bonjour,

    Merci pour tous ces très beau commentaires.
    Merci pour la question qui les a amené.

    Il y a beaucoup de chose qui sont dites et mon point de vue en fait partie.
    J’aimerai que vous utilisiez la Loi de l’analogie pour répondre à la question posée par Quintus; et donc :
    Ce qui est en haut et comme ce qui est en bas.

    Nous parlons de saut quantique et ou de passage dans d’autres dimensions.
    Chacun s’y prépare et s’active avec son niveau d’expérience et/ou de compréhension.

    Nous essayons pour certains de comprendre et/ou, de ressentir pour d’autres.

    Nous voyons cette violence un peu partout, et cette violence a toujours été, elle est le signe que quelque chose est comprimée, tordue, arrachée…bref elle est le signe que quelque chose de non naturelle est en train de se produire.

    Nous regardons les massacres, les tortures, les viols, la violence, les guerres et toutes les absurdités de la « vie » comme si nous ne les vivions pas intérieurement.
    Certes, nous ne voulons pas les voir dans le monde, mais intérieurement nous ne faisons pas grand chose ou nous le faisons mal et nous en voyons les conséquences dans nos vies ou celles des autres.

    La question est : quand est-ce que nous allons arrêter de nous voiler les yeux?

    Nous voulons le changement, mais nous ne faisons rien pour changer.
    Nous parlons de transition et/ou d’adaptation pour les plus frileux.

    Qu’y a t-il de naturelle dans l’autorité publique?
    Au nom d’un principe anti-naturel, Quintus a adhéré à un mouvement qui prône le principe de soumission par intérêt. Si ce principe n’est pas respecté, la violence devient un outil légitime de répression.
    Qu’est ce que tu t’es imposée, qu’as tu refoulé, disputé ou emprisonné en toi de manière violente pour voir cette violence à l’extérieur de toi?
    Et du coup tu en fais un problème générale : « ils nous veulent tous du mal… »
    Héroïquement, tu vas jusqu’à discuter avec cette « violence » pour lui dire : « eh coco, qu’est ce qui va pas??? »

    Concrètement la Loi d’attraction de permet pas ce genre d’infraction sauf si nous avons commis une infraction similaire.
    C’est à dire de vivre une chose qui ne nous concerne pas.
    Et par la Loi d’analogie, nous vivons notre propre vie intérieure.

    C’est là l’éternelle question : pourquoi les pigeons vivent-ils en ville alors qu’ils seraient mieux à la campagne???….

    L’occident en massacrant les indiens d’Amérique, les indiens d’Amérique du sud, en convoitant tous les trésors de la Terre, en faisant l’esclavage, en massacrant par de « justes » guerres des millions de gens et les soumettant à nos propres points de vue, nous montre ce que nous avons vécu intérieurement par l’adoption de notre mode de vie.
    Ceci sous tend la question : qu’est ce que les gens ont massacré, torturé, soumis, tué, emprisonné, mis en esclavage en eux pour le vivre dans leur quotidien à un niveau moindre et en faire une marque d’exportation via les guerres à un niveau plus globale?

    Si je me trompe rectifiez moi, merci:

    La France : le cœur,
    Le Brésil : les poumons
    L’Afrique : le corps
    La Chine : la vitalité (énergie)
    Le Japon : La discipline
    Les USA : La spiritualité
    Le Vatican : La religion
    L’Angleterre : le mental : avec à sa tête une reine dans une société patriarcale. (ça ne vous fait pas penser à la pierre d’angle(angleterre) d’un bâtiment?? N’y a t-il pas la notre plus grand paradoxe(féminin au sommet du patriarcal en niant le rôle de la femme dans le monde)).

    Bon ya d’autres pays donc d’autres fonctions et d’autres organes.

    Par la Loi de l’analogie, ne contenons-nous pas les mêmes organes et fonctions????

    Qui a dit que ce qui est en haut et comme ce qui est en bas???

    Ce qui pourrait dire que nous sommes les cellules (les familles sont l’analogie), les organes (entreprises, sociétés, nature, associations) d’un être qui nous contient.

    Et par analogie, comme notre société est « malade » cela voudrait dire que cet être est malade.
    Et que les « petits ET » qui interviennent sur notre planète, sont en fait la chirurgie ou des micro-robots (je sais plus le noms de cet invention) qui interviennent pour réparer ou changer des choses qui ne vont pas dans ce corps.

    Et que si il y a une intervention plus générale des « ET », c’est à notre dépend et pour « Son » bien » (à ce grand Être dont nous sommes les cellules ou/et les êtres unicellulaires », regroupé en organe.etc).

    Ce qui nous renvoie à : nous sommes les « dieux » des cellules de notre corps.
    En effet, sans notre désir de guérir, pas de guérison.
    C’est à dire que notre conscience est la Grande Conscience qui « impose » et influe l’orientation générale des cellules de notre corps.
    Comment fonctionne notre corps????
    Par analogie : de la même façon que nous vivons dans le grand corps de cet Être « divin ».

    Nous sommes soumis à SA volonté en général, et nous remplissons notre rôle en particulier.

    Qui a dit que c’était bien qu’il y ait des téléphone, des ordi, l’exploitation du pétrole…etc….
    Qui a dit qu’il y aura un NWO et qu’il y a un gouvernement secret.
    Qui a confirmé tout ce que tout le monde croit sans qu’il y ait jamais un seul témoin valable
    (apparition, mode, qui crée les blagues, le mystères des pyramides, les mythes urbains…etc).
    Qui a dit que c’était le gouvernement qui ferme les écoles, n’y a-t-il pas un problème plus générale de la conscience qui se dissout??? Et pendant qu’il y a dissolution nous parlons de perte des blocages et d’ouverture d’esprit au ressenti et d’expansion de conscience???

    Nous savons tous que le monde est petit, et nous connaissons tous ou presque, un breton, un corse ou un parigot. Nous avons tous déjà rencontré un étranger « sympa »

    Nous savons tous le dernier ragot du village, nous savons tous que les « bruits » du village ou de la ville vont plus vite que la lumière.

    On connaît tous le type que tout le monde connaît.

    Mais pourtant nous disons qu’il y a des « maîtres » ascensionnés, des grands Guides…etc.
    Et par la Loi d’attraction, personne n’a eu le courage de dire qu’il les avait rencontré???
    Pire.
    Si nous ne les rencontrons pas c’est normal car nous ne sommes pas prêt spirituellement, et si on est un peu lourd d’esprit et qu’on insiste pour les voir, alors on nous sort du chapeau « vous avez votre libre-arbitre » donc nous ne pouvons intervenir.
    De qui se moque-t-on?????
    Ca a la couleur, l’odeur et le goût des principes qui ont fait leurs preuves dans les « bonnes vieilles religion », si je ne m’abuse????

    Beaucoup d’entre vous cherchez à grandir spirituellement afin d’obtenir l’accès aux autres dimensions.

    Voici la Clef : la loi de l’analogie.
    Vous pourrez visiter toutes les demeures de l’être. En vous, à côté de vous et au-delà de vous.
    Avec, vous avez accès à toutes les dimensions que vous voulez : familiale, national, international, galactique…il faut juste ouvrir notre conscience.
    Lorsque vous regardez un enfant vous pourrez y voir votre enfant intérieur.
    Lorsque vous verrez la violence, vous pourrez y voir votre violence.
    Lorsque vous verrez l’amour, vous pourrez y voir votre amour.
    Lorsque vous voyez une crise, vous voyez votre crise.
    Lorsque vous voyez une guerre, vous voyez votre guerre.

    A vous de rentrer dans les détails…

    Oui, oui, la Loi de l’analogie vous fera franchir toutes les dimensions de l’être.

    Lorsque vous verrez de la violence autour de vous, vous pourrez vous demandez à quoi est-ce que vous avait fait violence en vous? Et vous pourrez régler le problème…Génial non??
    Lorsque vous verrez la famine en Afrique vous aurez le droit de vous poser la question : qu’est qui est naturel en moi et que je n’utilise pas? Littéralement je le prive d’énergie car je n’y prête pas d’attention donc je l’affame, mais comme c’est l’Afrique c’est quelque chose qui m’est étranger et que j’ai du mal à comprendre….et qui et loin de moi.

    Parce que si on regarde bien, tout va mal.
    Nous avons tous plus ou moins souffert dans la « vie ».
    Tout est en état de dégénérescence plus ou moins avancée et/ou va de travers.

    Et nous nous disons que tout va bien et qu’on se prépare au saut quantique : ne serions nous pas sous sédatif ou sous oxygène, c’est à dire presque en plein délire???
    Parce que notre être « divin » est à l’hôpital???

    Lorsqu’on regarde bien tout autour de nous prône la mort : la nourriture, les religions, les moyens de transport, le sexe.
    Et nous on se dit qu’on va bien…

    Regardons comment chacun de nous fonctionne à l’heure actuelle, par analogie vous êtes les cellules d’un corps ne l’oubliez pas, donc vous n’utilisez plus ce qui vous ait naturel pour communiquer, vous utilisez un portable ou internet, vous n’utilisez plus la vision car la tv l’a remplacée. Vous n’utilisez plus l’énergie subtil vous utilisez des énergies fossiles….Nous sommes tout sauf des êtres et/ou des cellules naturelles. Il n’y a rien de naturel en nous désormais.

    Et on va traiter un indigène de sauvage !!!
    Et tous les lecteurs diront, non pas moi, moi je suis élevé spirituellement je m’intéresse… Et je vous répondrai que si il y a sur cette planète des gens en état d’involution c’est parce que nous le sommes un peu au fond de nous et que nous n’avons toujours pas guérit cette partie de nous qui est en souffrance.

    De plus, ce fameux saut quantique, quand on y pense, ne serait-ce pas ce que chacun de nous expérimente dans la vie au moins une fois : la mort.
    C’est vrai chaque cellule d’un corps fait un passage dans la mort et rejoint le « grand tout » que nous sommes et on pourrait dire qu’elle s’harmonise définitivement.

    Parce que si le grand être dont nous sommes la vie, est en train de mourir alors nous allons faire un sacré bon quantique à un niveau planétaire…
    Des choses nouvelles, on va en voir, on va en entendre et on va s’émerveiller….

    Ca à l’air un peu pessimiste tout ça, mais c’est parce que vous l’êtes. Non je rigole.
    Bien sur, on pourra dire que c’est n’importe quoi.
    On pourra finir la lecture et se dire que la période de transition est pas mal et que nous donnons le meilleur de nous mêmes afin que nos enfants aient un avenir.

    Bien sur je ne fais pas « autorité » donc comme je vous le vends pas avec un stage de 2 we. Ou que je n’ai pas le diplôme et/ou que je ne fais pas partie du « réseau » Bien être et santé pour un passage quantique en douceur ».
    Il y a peu de chance que vous preniez en compte ce que je vous dis. Pourquoi?

    Parce que tout simplement, le mouvement « new-age », »les verts » correspondrait aux anticorps.
    Les anticorps c’est comme vous fonctionnez tout les jours.
    Lorsque c’est désagréable, vous l’oubliez
    Lorsque c’est déstructurant, vous le niez.
    Lorsque c’est perturbant, vous y remédiez.
    Lorsque la sensation est vraiment trop intense, soit vous éradiquer ou vous demandez aux autorités de faire le nécessaire puisque vous reconnaissez que vous n’en êtes pas capable.
    Et si jamais les infos ou notions qui arrivent dés-harmonisent la maladie en cours dans le « grand être » et ré-harmonisent les cellules concernées, un peu comme ce site le fait, alors il y a absorption pure et dure du principe qui fut nié au départ.
    Comme cela fut le cas du principe « Jésus ». Impossible de lutter contre. Désaffection de la population locale à tout ce qu’on dit en cours, qui risque d’être généralisé à l’ensemble. Risque imminent d’illumination de chacun!!!!
    La société répondit : Absorption en cours…traitement des données…réappropriation du programme initial…
    Tadammmm !!!! Nouveau message : Jésus est mort sur la croix et il est le divin fils inapprochable pour nous mécréant qui avons voulut lui nuire, comme il n’est plus présent parmi nous, permettez nous de vous en parler simplement….il reviendra… dans la gloire.

    De période de transition, il n’y en a pas. Soit on est, soit on est pas.
    L’entre deux n’est que pure fantaisie.
    Donc soit il y a instantanéité, simultanéité, connaissance.
    Soit il n’y a rien car ce que l’on vit n’est que pure imagination du moment, c’est à dire un fantasme.

    Donc cela est ou cela n’est pas.
    Cela peut-être ou pourrait être, n’est qu’illusion.

    La seule chose que tout le monde sait faire, c’est trouver des excuses.
    Pas le temps, pas les moyens, une autre fois, manque d’argent, comprend pas….

    Du coup les choses qui se mettent en place ne sont que transitoire, il n’y a pas d’effets visibles parce que personne, pas même les soit-disant « maîtres », font quelque chose.
    Et si quelque chose était fait, alors ça se saurait…n’oublions pas la communication naturelle qui fait que chaque chose qui est fait sur cette « planète » est su par l’ensemble.

    Et lorsqu’on vous dit quelque chose, vous fantasmez.
    Du coup les « autorités » compétente l’on bien compris.
    On vous interdit quelque chose, vous le voulez.
    On vous permet quelque chose, vous le négligez.
    On vous dit qu’il est bon de prier, vous dites à bat la religion.
    On vous dit que la religion c’est des foutaises, et vous demandez et Dieu alors?
    On vous dit comment faire, vous dites que vous avez votre libre arbitre
    On ne vous dit pas comment faire, vous criez au scandale.

    Bien sur, bien sur, pas sur ce site…

    Que voulez vous réellement???

    L’ouverture de conscience n’est pas de suivre le mouvement générale,
    en disant c’est génial : c’est vrai.
    C’est d’expérimenter des choses auxquelles nous n’aurions jamais pensé, et de nous ouvrir à elles.

    Pourquoi ce commentaire?
    Peut être pour vous voir faire le grand saut quantique, grâce, par et à cause du mensonge général et non pas pour vous mêmes.
    Peut être pour savoir qu’une à deux personne seront se réaliser. Et pour le reste, pouf aux oubliettes…

    Mais si on utilise la Loi de l’analogie, ce serait un peu comme vous : pour voir ce monde disparaître!!
    -mais on n’a jamais dit qu’on voulait le voir disparaître, on veut le voir changer.
    Quand est-ce que vous allez abandonner l’argent, les voitures, les mensonges(à vous ou à autrui), dire qu’il faut du temps alors (que le temps c’est de l’argent….dans cette société) que le temps n’existe pas puisqu’il est conscience.
    Quand est-ce que nous allons arrêter de prendre la nature pour un idiote, en faisant des expériences plantes-esprits (des botanistes envoie de l’amour à une plante…et elle se réjouit????)
    La nature sait très bien se débrouiller sans nous, c’est nous qui avons besoin d’elle. Pas le contraire. Et après l’avoir massacré on joue au guérisseurs????
    En sachant que nous même sommes presque totalement amputés???
    En disant qu’on fait de notre mieux???

    En regardant les gens en difficultés comme de vilains petits canards alors que nous sommes nous mêmes en difficulté…voire dans une impasse spirituelle…Il n’y a rien de nouveau et rien de nouveau a été fait.

    Sur ce site les lecteurs diront :oui nous faisons de notre mieux !!!
    Alors faisons mieux que mieux….et pas que pour nous…mais aussi pour nous.

    Je crois que Notre Divinité nous le demande.

    Bien sur avec tout le respect que je dois à tous.

    Portez vous bien

    ps : j’ai vraiment bien aimé tous les commentaires suscité par le beau texte d’Alain. Merci

    • Jonas dit :

      haha !!non tu est vraiment drôle !!
      je m’explique ,je ne veux pas rire de toi j’admire la force et la détermination dont tu fais preuve mais,détrompe toi ,comme nous ce que tu vois pas(les guides etc..)c’est peut-être que tu ne veux pas le voir.Je peux assurément t’aider a connaitre tes guides animaux mais je ne peux que t’aider.La spiritualité ne ce vit pas derrière un clavier, il faut y aller(dans la nature).(Les lois)hihi! La loi n’existe pas ,je me suis présenté devant la loi cette année et je me suis déclaré mort (ce que les autres voulais que je sois).On a essayé de m’enlever mon garcon de 4 ans parce que je tenais des discours qui ont semés la peur chez mes proches(dieux,les anges,extraterrestre,l’éveil,les vie anterrieur,les défunt parmis nous etc….)Le chemin n’est pas un discours qui englobe tous les autres ,il est unique et spécial pour chacun de nous ainsi que le grand saut et quand enfin on pense avoir réussi a traverser on voit l’horizon et le reste du parcours mais ,ce n’est encors qu’une illusion.Dieu ,je le connait et c’est un sacré farceur(pour moi).Tu sais la dernière fois que je l’ai vue il ma dit(n’oublis pas les étoiles que tu place dans le ciel car c’est elle qui te guiderons).On choisis chaque épreuve selon notre dernière vie.
      On peux le nier ou (logiquement lui demander).Les réponses sont un cadeau mais,tu sais pourquoi personne ne les vois parce qu’il les donnent au moment les plus difficiles.Quand on vie une grande noirceur, il faut prendre le temps et regarder alors on sait et c’est pour la vie.Tu parlais du peuple Amérindien ,il préfère Innu mais,ont continu de les appeler Amérindien ou indien et pourtant.Moi je suis moitié un et moitié l’autres alors le pont je l’ai traversé souvent .Innu veut dire tous pareils et si on place innu dans un miroir on peut lire Unni(unis) c’est drôle non.Tu dis que les gens ne font rien je suis d’accord et pas en même temps car la plus petite pensée positive peu changer quelque choses alors je remercie chaque jours les être de la lumière qui se trouve ici pour leurs travails.D’autres comme moi et toi doivent faire des gestes ,tous dépend des rôles et du chemin.Il y a en chacun de nous des clefs et des cadenas et il nous reste qu’a nous les échanger.J’ai rencontré la mort cette année sur une route enneigée ,je fixais la neige qui tombais dans mon pare-brise et c’était très glissant .
      J’avais vécu une situation difficile a la maison et j’avais la haine dans le coeur puis je me suis imaginé mort avec mon garcon qui m’accompagnais et tout d’un coup je me suis réveillé de ce rêve éveillé et je me suis dis non la vie est belle et je me suis concentré sur l’amour et quelque seconde après j’ai appercu deux phares dans la noirceur et ils ont disparus et puis j’ai vue dans une fraction de second figé dans le temps qui a paru très longue ,un véhicule en dérapage 360 degrés .J’ai dirigé mon véhicule dans le fossé et j’ai appercu des arbre et je me suis dis sa y ais c’est finit .Une force a pris les commande et ma ramené sur la route a la facon des champion de formule un .Je me suis re -réveillé a 100 mêtres de mon véhicule et j’étais entrain d’aider l’autre conducteur qui n’avait rien mais ,qui était sur le choc.Ca fesait déja quelque mois que je conduisais de cette facon en envoyant de l’amour au autres conducteurs car c’est la seule choses que l’on peut controler(je n’aime pas ce mot).
      Plusieurs mots devrait disparaitre (selon moi)les lois ???des courant plutôt je pense , a l’image des animaux .Je me suis déconnecté de tout ces loi et j’ai fais un retour au source incroyable .Matériellement ,je suis plus riche que jamais mais, poutant je n’ai aucun salaire.Les guides ou sont-ils ???ici ,la bas, en haut , en bas.Je me suis présenté devant les dirigant de ma province et j,ai parlé avec mon coeur
      d’enfant . Il est revenu en moi et j’en prend soin le plus souvent que possible .A l’endroit ou mon enfant interrieur ce trouvait c’était très sombre mais,j’ai transcendé..
      Croyez en vous et ouvrez vous au autres !!!j’adore ce que tu écris mon ami.

      • Cent Nom dit :

        Jonas,

        J’avais oublié : si je ne les vois pas c’est que je ne veux pas les voir !!!! Comme c’est facile !!!

        Les religions disent la même chose pour leurs dieux : si vous ne le voyez pas c’est que vous n’en êtes pas digne !!!

        Est ce que ça voudrait dire que si quelqu’un souffre et ne voit pas d’amélioration dans ça vie, c’est qu’elle n’en veut pas?
        Est ce que ça voudrait dire que si tous les gens qui se sont fait massacrer, c’est parce qu’ils le voulaient ou qu’ils le méritaient?
        Est ce que ça veut dire que le relatif confort dont nous jouissons en occident est tout à fait mérité et que tous les peuples que nous avons massacré, volé, pillé, spolié, menti, abandonné, exploité…le méritaient, tout cela pour notre « petit » confort?
        Nous avons bâti notre richesse sur leurs biens et nous les avons rendu pauvre, et maintenant leur pauvreté est insupportable et nous leur disons qu’ils n’ont qu’a s’aider afin que le Ciel les aide.

        Mais jusqu’où va notre hypocrisie???

        Nous avons vidé de leurs substances tous les autres pays, maintenant ils nous servent d’amusement (parcs à vacances).

        Nous leur avons volé leur Lumière et maintenant nous leur disons comment marcher dans le noir????

        Là ou ça t’amuse, j’ai le cœur qui saigne…

        Je me rends compte des dégâts irrémédiables occasionnés, parce que nous, en Occident, ne supportions pas nos propres ténèbres.
        Et nous ne les supportons toujours pas….
        Je me rends compte que tous les peuples de cette planète ont pris, supporté, soigné, nos propres ténèbres en les prenant sur leurs épaules.

        Crois tu vraiment que les africains sont un peuple d’affamés, de soumis, d’ignares????
        Non, ils portent sur leurs épaules ce que nous en Occident ne pouvions supportés dans nos vies.

        Crois tu vraiment que les Amérindiens se sont fait massacrés, sans savoir qu’ils le faisaient pour nous les occidentaux???
        Eux avaient les réponses…Et si ils se sont « réveillés » au dernier moment, cela devait être pour une bonne raison et sûrement pas une façon bien judéo-chrétienne de régler le problème : le sacrifice de soi.

        Maintenant, on se ballade dans nos beaux pays, et on parle du dernier stage de chamanisme et/ou du langage des esprits, du subtil et/de l’invisible.
        A-t-on oublié à qui nous avons pris tout ça????

        Lorsque je parle des Lois, ce sont celles de l’Univers pas du code civil. Mais je pense que ça t’a donné un tremplin pour exprimer quelque chose et merci pour ce partage.
        Pour avoir aussi vécu un accident, je dois dire que c’est vraiment impressionnant quand les choses se passent au ralenti….

        Et je suis désolé de te le dire comme ça, mais si tu as essayé de parler à tes proches et qu’ils étaient effrayés, c’est parce que toi, tout au fond de toi, tu étais effrayés par les discours que tu tiens.
        Tu peux dire que non. Et je le respecterai….

        Sans te manquer de respect :
        Est-ce que le fou sait qu’il est fou???
        Cette question m’a énormément aidé, c’est grâce à elle que j’ai pu me poser la question puis-je avoir conscience de quelque chose dont je n’ai pas conscience???
        Grâce à cela j’ai pu écouter ce que je disais lorsque je parlais, et j’ai pu changer mon vocabulaire donc ma façon de penser.
        Mais, malheureusement/heureusement, cela m’a emmené jusqu’à découvrir la Loi de l’analogie.
        J’ai découvert, grâce à cela, mon cœur.

        Un cœur noir entouré de Lumière.
        Et maintenant je pleure parce que j’ai conscience de la signification d’une partie de ma vie.
        C’est pour ça que j’essaie de découvrir, la signification de l’Amour.
        Parce que j’ai besoin de guérir mon cœur et donc j’utilise les moyens qui sont a ma porté. Et c’est pour cela que je suis aussi derrière mon clavier.
        Je ne suis pas désolé de ne pas être 24h/24 dans la Nature.
        J’ai besoin de théorie.
        Que je mets en pratique de façon immédiate.

        Là si je te dis que je vis dans l’intérieur de mon être, est ce que ça te parle?
        Et bien, je le vis et c’est comme ça que j’ai pu voir mon cœur et que je cherche une solution.
        Car j’ai pu voir tout ce que je n’avais pas pu porter et que les « autres » avaient porté pour moi.
        Pour toi qui est de l’autre côté de l’ordi, ça te parait être passif, mais pour moi c’est très actif, je peux te l’assurer.

        Lorsque tu dis je peux t’aider à connaître tes guides animaux, je veux bien.
        Si tu veux tu peux ouvrir le sujet sur le forum de la 5ème ère.
        Ou ici.
        C’est comme tu veux, je suis à ta disposition.

        Merci pour ton commentaire, il m’aide beaucoup.

        Très belle journée à toi

        Porte toi bien

        • Jonas dit :

          Salut mon très cher ami ,
          Je sens beaucoup de colère dans ton message et c’est très bien.On partage ensemble ici sans savoir le vécu de l’autre et parfois on peut blesser ,est-ce mal?Si ton chemin ta conduit ici c’est qu’il y a une raison et n’oubli pas il y a la vérité et ce qu’on n’en fait pour nous sentir mieux mais, moi je ne porte pas de voile .La complexité du sujets (les facteurs x)des Innu qui on perdu leur terre (FAUX)pour les autochtone la terre n’appartient a personne même pas a eu .L’assimilation a permis a cette mentalité d’être vue de cette facon,.Tu dis (hypocrisie)alors,mon frère vien nous en aide ,mon peuple a été retranché sur les terre du nord(Québec)et comme le dit mon père il vont maintenant finir le travail et au yeux de tous(le plan nord).Je te demande (A L’AIDE!!!A L’AIDE!!!)sera tu la demain a mes côté??C’est facile pour tout le monde de dire mais,de faire c’est autre choses.Moi je le fais et quand j’aurai libèré mon peuple je continurai ma marche autour du monde.Vous êtes tellement a lire ici ,la seule choses qui peut changer quelque choses c’est l’opinion mondial alors quoi de plus facile que de s’informer(Plan Nord).Mon père dit que l’opinion mondial est au courant depuis longtemps et qu’il laisse les choses arriver pareil .Si tu veux savoir ce qui c’est passer au temps de la colonisation regarde au Québec tu pourra le regarder comme une télé réalité cool non?Je ne suis pas un saint ma vie je l’ai vécu et ce que je dis je le vis ce n’est pas qu’un opinion.Je demande pourquoi personne essait de recoller tous les morceaux .Il y en a tellement, a l’interrieur ,a l’exterrieur ,en haut, en bas.Donner les réponses je déteste ca car,c’est ce qui compte le plus(de le trouver seule).J’ai toujours cru que ceux qui avaient fait l’erreur devait venir ici la corriger(la colonisation).Tu sais pourquoi je suis venu ici(sur le site)par le plus grand et merveilleux des hasards.J’essayais délaborer une théorie (la théorie du tout) et j’ai trouvé ici une lueur d’espoir car les en parlaient.Si je te dis que j’entend dieu me croira tu mon frère(soeur).Si je te dis que j’ai entendue les extraterrestre dira tu que je suis fou???Le tout n’a aucune frontière ,elle n’a aucune couleur.
          Je vais te relire et m’ouvrire a ce que tu dis car,des l’instant ou je t’ai lu je t’ai reconnu ,c’est peut-être trop pour toi mais,c’est ce chemin qui me dit ,allez vas y!!!Si un jour tu traverse le pont(l’océan)je te ferais entrer au coeur de la terre pour renaitre(cérémonie ancestral).Aucun mots ne peu l’expliquer car je m’exprime avec les mots de ceux qui sont venu alors peut être sauras tu pourquoi tu ne peux me comprendre.Ils ont fait des pensionnat ou ils ont ammener les enfant Innu .Ils les ont forcé a oublier leur language par des coups d’une (viol)ence sous l’emblème de la croix de Dieu mais pourtant les Innu sont les personnes les plus croyante qu’il y a au monde .Est-ce qu’ils sont stupide ?il sait passé quelque choses et pour eu dieu existe .C’est dans l’endroit la plus sombre que naît la flamme la plus vive .Il faut que la science croit,que la foi voit ,que la spiritualité avance et que l’être soi.merci mon ami et continue a t’exprimer librement comme tu le fait car c’est ca ton chemin .

          • Stéphanie dit :

            Jonas,

            Je viens de me renseigner sur « plan nord » que j’ignorais. Je suis de tout cœur avec toi et avec ton peuple, je comprends mieux maintenant certains de tes messages. Ce qui est en marche est un crime contre ton peuple, contre les hommes, contre les animaux, contre les végétaux et contre la terre notre mère. Ce qui se passe chez toi a lieu partout sur la planète, je partage ta souffrance (et celle de Cent Nom) et de tous les êtres conscients qui ne supportent plus toute cette destruction, toute cette civilisation basée sur la mort et le non AMOUR !!!

            Je suis émue et je pleure parce que tout cela n’a aucun sens, tout est renversé, et je me sens si impuissante et si misérable … Alors je tente de donner un sens à ce monde en perdition en me focalisant sur ce qui est l’essence de mon être : l’amour inconditionnel et je rêve que cela puisse suffire à changer le monde. Je ne suis qu’une petite humaine bien limitée qui a encore pratiquement tous ces voiles, par conséquence, il m’arrive aussi de penser comme Cent Nom que tout cela n’est que fantasmes et qu’il est temps de passer à l’action.

            Je suis honorée Jonas d’être ton amie car tu m’enseignes la force et le courage, je t’admire vraiment pour ton action et aussi pour la sagesse qui est la tienne.

            Mon ami, je ne sais pas ce que je peux faire concrètement (à part envoyer toute ma lumière et tout mon amour) pour aider ton peuple que j’aime et que j’admire énormément (tu le sais), mais je vais y réfléchir et mon cœur me suggéra ce que je dois faire (je lui fais confiance).

          • Jonas dit :

            Bonjour mon amie,
            Ton message arrive a point ,j’en avais vraiment besoin.Quand on se trouve dans la noirceur une seule étincelle suffit pour nous guider ,merci.Tu me donne l’opportunité de m’expliquer sur mes derniers messages creux et qui cherche a imposer l’action aux autres.Ce que j’ai fait dans mes actions,ce n’est pas tout le monde qui le peux.On a tous des rôles et parfois même si je le dis ,je l’oublie.Je suis un être impatient car mon le chemin que j’ai choisis l’impose(ce que je dois faire).Toi, mon amie tu est la lumière ,le chemin comme plusieurs autres .Si il n’y a aucune action possible pour toi ,ne t’en fait pas tu as fait déja beaucoup pour moi car tu m’accompagne.J,ai parlé a mon père il y a une semaine et le gouvernement veut acheter les terre de notre famille et malgrés sa rage envers la société il veut vendre (plusieur milliers de dollars).Je suis décu car il a semé en moi ….?Mais ou sont les gardien de la terre ?Demain je vais aller travailler,le premier jours depuis un ans .J’ai peur ,peur de me perdre la dedans mais ,je sais qu’il faut j’y retourne maintenant que je sais.Je vais comprendre quelque choses mais ,c’est très difficile car ,je n’ai besoin de rien ,j’ai tout ce que je veut.cette souffrance que l’on resssent sur ces pages dernièrement est tellement importante ,ce n’est pas grave .La transcendance sera bientôt merci mon amie.

          • Cent Nom dit :

            Jonas, merci pour ton commentaire.
            Je suis heureux que certains voient en moi, la colère et la rage. Parce que je pensais que je ne les avais plus.
            Si donc ces énergies sont encore en moi, alors je pourrais y accéder et cette fois m’en servir correctement pour m’aider dans ce que je viens de découvrir en moi.
            Avant, lorsque j’étais « rageux » et colérique, je crois que j’aurai pu détruire des mondes. Seulement tout cela m’a fait souffrir (et ceux autour de moi) et j’ai du travailler ma colère et ma « rage ». J’ai donc été très sensible à Quintus qui me l’a montré et je l’accueille. Cette fois pour me servir.
            J’ai besoin de l’Amour, je connais à quoi ressemble mon cœur et je sais à quoi ressemble le chakra du cœur.
            J’ai besoin d’une étincelle. Mais apparemment, je ne la trouverai pas en demandant, quelque chose d’autre m’est demandé.

            J’utilise énormément la Loi d’attraction et la Loi de l’analogie.
            Donc loin de moi l’idée de blesser et froisser quelqu’un.
            Car je sais que à mon tour je serais blessé et froissé par quelqu’un.
            Donc si quelqu’un s’est senti agressé, froissé, insulté, moqué ou je ne sais, veuillez accepter toutes mes excuses.
            Et je partage votre ressenti en toute humilité.

            Jonas, je sais très bien que la Terre n’appartient à personne.
            Pour moi, la nature est l’expression de la conscience de la planète.
            C’est pour cela que je suis contre toute forme d’agriculture et cela va jusqu’au potager de la ménagère.
            La plupart diront mais comment on va faire pour manger???
            Est ce qu’il est vraiment nécessaire de se nourrir de cette manière??
            Peut être qu’il est temps de se mettre en harmonie avec une façon de se nourrir qui laissera la nature se développer comme la Terre l’entend et pas comme Nous le voulons.
            Si la Terre s’exprime et que nous, nous décidons de changer sa façon de s’exprimer, que crois tu qu’il va se passer???
            Notre façon de s’exprimer sera à son tour modifiée.
            La Terre s’exprime à travers la nature.
            Et nous faisons partie de cette expression consciente.
            C’est pour cela que je dis que l’homme tente de se séparer de cette conscience et que la planète tente aussi, de son côté de guérir cette partie d’elle qui est blessée.
            Cette partie blessée ce sont les hommes.

            C’est pour cela cher Jonas, que je ne fais rien pour intervenir dans le monde.
            Parce que je dois me guérir intérieurement.
            Si j’y arrive alors je verrais cette guérison dans le monde.
            Lorsque tu me dis de m’informer sur le plan du nord, c’est pour moi alourdir d’informations une conscience (celle de l’homme) déjà malade et qui a besoin justement de nettoyer sa conscience de ce genre d’infos.
            Je ne suis pas insensible à ce que tu me dis.
            Je ne suis pas insensible à ce que tu vis.
            Au contraire, je me dis que je dois rapidement me mettre en harmonie avec la réponse que j’ai demandé.
            Parce que temps que je ne l’ai pas fait, la souffrance continue de ronger la planète.
            Et si, je me concentre sur ton problème alors je détourne une partie de l’énergie que je dois utiliser pour résoudre mon problème, afin de résoudre ton problème.
            Et finalement, aucun des deux problèmes ne sera résolu, ils seront modifiés pour contenter et apaiser tout le monde, en attendant un autre cycle pour recommencer à gonfler pour exploser.
            Ce processus peut être répété à l’infini, je crois. Et rien n’aura réellement changé.

            Comme tu le comprends, pour moi intervenir dans le monde est un faux problème.
            Puisque le monde est le reflet de notre vie intérieure. Donc si je veux changer quelque chose à l’extérieur, je dois me rendre à l’intérieur et le changer.
            Et ce qui m’a permis de me rendre dans mon intérieur et de prendre conscience de mon état, c’est la Loi de l’analogie.
            C’est peut-être pompeux ce que je dis, mais pour moi, je touche concrètement les choses.
            Et j’ai vu le chakra du cœur, et ben c’est pas joli, joli à voir.
            Lorsque tu me demandes A L’AIDE, j’entends ton appel. Et mes larmes coulent.
            Mais je ne pourrais venir te tenir le bras.
            La seule aide à mes yeux que je pourrais t’apporter et qui sera efficace c’est de résoudre mon problème. Car sa résolution se répercutera dans le monde entier.

            Je crois en toi, et j’ai confiance en toi et tout ton peuple afin qu’il trouve la solution au problème qu’il rencontre.
            Et je suis sur de t’avoir déjà vu rigolé devant l’absurdité du problème qui était posé et que vous avez « déjà » résolu.

            Je suis un être du Ciel et toi un être de la Terre.
            J’agis avec les forces célestes et toi les forces telluriques.
            Là, ou je ne comprends pas pour toi c’est évident.
            Là, ou tu ne comprends pas pour moi c’est évident.
            J’ai besoin de ce que tu sais et toi accepte ce que je te donne.
            Essai, si tu en as l’occasion de te brancher sur mon esprit. Si ta demande de solution est juste pour toi et le monde entier, je te le permets.
            Je suis sur que te trouvera dans mon esprit, une réponse ou un début de réponse à ce qui te pose problème.
            Je suis sur que vous êtes proche de la solution, tenez bon et ne vous laissez pas aspirer par un combat qui ne doit pas en être un.
            Il y a des gens qui devront combattre, au niveau matériel et d’autres qui doivent apporter une solution au niveau spirituel.
            Toi Jonas, ou est ce que tu te situes?
            Moi, je ne me situe pas dans ceux qui aident au niveau matériel, ce n’est pas ma fonction.

            Comprends tu mon empressements?
            J’ai mal au cœur de voir mes amis qui apportent une solution matérielle vivre dans la souffrance et pour certains périr. Je me dois de leur apporter toutes solutions le plus rapidement possible afin que le moins de monde souffre. Car leurs souffrances est la mienne.

            Lorsque tu me dis que tu entends Dieu, je te crois
            Lorsque tu me dis que tu entends les ET, je ne pense pas que tu sois fou.
            La seule chose que je me dis c’est que j’ai accès aux infos dont j’ai besoin pour résoudre mon équation.
            Donc je n’ai pas besoin des infos d’une autre qualité. Et si j’ai besoin d’une info supplémentaire, alors je serai guidé vers elle.
            C’est d’ailleurs comme ça je j’ai « atterrit » sur ce superbe site.
            Depuis ma conscience s’est élargie et j’ai pu faire le lien entre des choses qui pour moi n’en avait aucun.
            Et grâce à certaines personnes sur ce site, j’ai pu toucher du doigt la réalité de ce dont je demande la résolution.

            Tu demandes ou sont les gardiens de la Terre??
            Je crois, sincèrement que tu fais parti de ces gardiens.

            Prend ma main…
            Si tu viens dans la partie de l’Esprit que j’occupe, ne prend pas peur si il y a pas mal de détritus, je réalise…

            Porte toi bien Jonas

          • Cent Nom dit :

            Jonas il me vient une image et je la partage avec toi

            Tu dis que : »C’est dans l’endroit la plus sombre que naît la flamme la plus vive. »

            Et moi je vis : je suis la lumière qui entoure l’obscurité (cette obscurité est en moi).
            Et c’est aussi le cas de l’Occident qui est lumière mais qui contient une grande obscurité.

            Tu prends consciences de l’obscurité qui vous entoure et moi je prends conscience de l’obscurité qui est en moi.

            Parce qu’il n’y a pas de distance, pas de temps.
            Donc il y a sûrement une info que nous pouvons partager et qui fera connexion entre nos lumières

            Porte toi bien

          • Stéphanie dit :

            Bonjour mon ami,

            Je te remercie pour tes paroles qui sont un baume pour mon cœur qui « bouillonne » parfois lorsqu’il se sent happé par les ombres …

            Je vais continuer à faire ce que je sais faire Aimer et transmettre la lumière …

            Ne sois pas trop sévère avec ton père, il fait ce qu’il peut …. Les graines qu’il a semé en toi sont magnifiques et elles porteront leurs fruits (j’en suis certaine). Je sais que les gardiens de la terre sont bien vivants et que tu en ES un (comme la majorité d’entre nous ici).

            Je te souhaite le meilleur pour ton travail. Je t’accompagne et tout ira bien, tu ne te perdras plus, puisque tu sais exactement ce que tu dois faire ICI ET MAINTENANT. Tu ne peux pas savoir comme j’admire ta capacité à te laisser porter par le flux … Moi, j’ai beaucoup plus de résistance à m’abandonner que toi moi ami.

  9. Anne B dit :

    Merci à tous pour le thème de cette discussion dont vous parlez mieux que je ne saurais le faire ! Saam Enki quelle joie de lire ton témoignage je me pose tant de questions sur les personnes qui vivent ton type d’expérience douloureuse , quelle place la spiritualité peut-elle tenir ds ce contexte , tu y réponds fort bien ,merci .Plus ça va plus je constate que je n’ai plus de mots à mettre sur cet éveil ,mais les vôtres, me nourrissent merveilleusement …Belle lumière blanche à tous

    • elba dit :

      Tout pareil, Anne… Je ne commente plus que rarement les articles posés par le passeur, mais je suis présente parmi vous, et j’apprécie les trésors que sont tous vos commentaires.
      Alors, merci à vous tous. ♥

  10. marie christine dit :

    Alain décrit très bien le début de l’éveil .
    D’abord, on prend conscience de soi dans le monde, et conscience du monde avec toute l’absurdité de sa mécanique répétitive et éphémère .
    Puis on fait l’expérience de l’Immuable en reprenant contact avec cette « part » divine qui était voilée en soi . Cela procure un bien-être nouveau, une joie nouvelle, une foi nouvelle .
    On peut rester éternellement dans cet état béatifique . On devient le gardien de l’Amour immuable .
    Cependant cet état, à lui seul, n’a pas la capacité de transformer ni de créer . Il est stérile car incomplet dans sa réalisation (grande compassion, faibles résultats) . Mais il contient le germe de l’élan créateur, involué .
    Ce qui est est = La fixité est . Le mouvement est .
    L’une attend l’action miraculeuse . L’autre attend un consentement . Statu quo .
    Si l’on sent une quelconque frustration, on tournera son regard plus loin vers l’intérieur et on découvrira cette capacité créatrice, cette dynamique qui est en nous . Parallèlement, on saura aussi distinguer chez autrui la vraie Force de construction, la Force évolutive, que, grâce à ce nouveau regard, on ne confondra plus avec les forces destructrices effrayantes du monde ordinaire .
    On sera l’Amour qui fait confiance, l’Amour qui donne, l’Amour qui se donne .
    L’Amour-fixité rencontrera l’Amour-mouvement .
    Amour et Force ne seront plus opposés mais complices et ils se féconderont l’un l’autre .
    Célébration des noces divines . Le Ciel et la Terre réunis . L’illusion masculin-féminin disparue .
    Alors notre Puissance de réalisation sera libérée pour exprimer pleinement et instaurer définitivement la Beauté et l’Harmonie d’un Nouveau Monde .
    L’Immuable prenant conscience de sa Totalité = Amour Créateur .
    La Force évolutive prenant conscience de sa Totalité = Force d’Amour .
    Accès au sens de l’Immortalité . Disparition de toute peur . Percement du voile . Mort traversée .
    Ensemble, ces deux aspects du Divin (immuable et dynamique) redeviennent UN en toute conscience et propulseront l’humanité à un niveau supérieur .
    Dans la foulée, tous les règnes seront tirés vers le haut . L’animal aura accès au raisonnement mental et résoudra des problèmes . La fourmi pensera (n’est-ce pas, Cent Nom ?) . La plante manifestera ouvertement ses sentiments . La pierre frissonnera .

    • Quintus dit :

      Et l’abeille marie christine? Car j’élève aussi des abeilles.
      Les animaux actuellement font une ascension étonnante.

      • Cent Nom dit :

        Bonjour !

        De quelle manière les abeilles ont fait un bon de conscience?
        Un peu plus d’explication?

        Merci et très belle journée

        Portez vous bien

        • Quintus dit :

          Prouve moi Cent Non que des ET on mis un pied sur la Terre, prouve moi que la vie existe après la mort?
          Allez je t’écoute.
          Quand on ressent la terre on est la Terre. Elle nous donne toutes les informations nécessaire pour la comprendre.
          C’est Essentiellement du ressenti chez les abeilles. Je les élèves depuis 8 ans et je vois aussi les changements qui s’opèrent dans cette entité matriarcale qu’est une ruche.
          Je vais pas développer ici un cours d’apiculture ce n’est pas le sujet.
          J’ai 100 ruches et je connais bien mes abeilles. Mais elles me connaissent tout autant. Elles ont 80 millions d’années derrières elles d’évolution.
          Les chiens et les chats et les autres animaux c’est nettement plus visible.
          A tu un seul animal Cent Non et depuis quand?

          • Le Passeur dit :

            nt nt nt… Pas d’agacement ici, n’oublions pas que tout le monde ne maîtrise pas l’écrit au point de ne jamais entrouvrir la possibilité d’un malentendu.

          • Cent Nom dit :

            Ah…si tu t’es senti agressé par mon commentaire, je te prie d’accepter mes excuses Quintus.

            Bien sur que je peux te prouver la présence des ET, dès que tu m’auras prouvé l’invisible, les dimensions quantiques, les neutrons, les protons, les photons…etc

            Et bien sur ne va pas utiliser une des théories de ces « rigolos » de scientifiques, ou utiliser des « on-dit », je veux une démonstration à toi, bien à toi…..

            la vie après la mort??? seule les religions ont parlé d’une vie après la mort.
            La spiritualité parle d’une autre façon d’aborder la vie et la mort.

            De quoi est-ce qu’on parle???

            Comme Jonas le dit, si tu les a pas vu c’est que tu veux pas les voir…XD

            Lorsque, je demande plus d’explication, ce n’est pas une mise à l’épreuve.
            C’est comme lorsque j’ai parlé du comportement des fourmis.
            C’est tout.
            Je me demandais en quoi est ce qu’elles avaient changé…
            Si jamais c’est de l’ordre du ressenti, alors c’est de l’ordre du ressenti…
            Et en aucune manière je ne veux remettre en question ton vécu…
            Non pas que je ne veuille pas, mais je ne peux pas le remettre en question.

            Non je n’ai pas d’animal.

            Espérant que tu ne te sentes plus offensé, car cette offense je la partage.

            Porte toi bien Quintus

    • Cent Nom dit :

      Bonjour Marie Christine,

      Suite à mon post, je me demandais ce que pouvais bien être l’Amour.
      Car c’est de l’Amour dont j’ai besoin pour amorcer mon changement mais je sais toujours pas ce que c’est et toi pouf, merci synchronicité, tu en parles.

      Euuuuuhh…arrête de lire dans ma tête !!! XD

      Mais je te dirai que je n’ai rien compris !!! Même si ça a l’air simple.
      Je vais le lire et re-lire….jusqu’à l’étincelle

      Merci, Belle journée.

      Porte toi bien

      • marie christine dit :

        Hé, hé, Quintus, les abeilles, bien sûr !

        Cent Nom, je vois que tu bouillonnes, tu bouillonnes (d’idées !) . C’est sûr, ça va déboucher sur quelque chose !
        C’est normal que tu ne comprennes rien à ce que je dis mais ce n’est absolument pas grave . Ce sont mes visions personnelles et chacun est unique dans ses perceptions .
        Je remarque que le débat se tourne vers le problème de la violence dans la monde et la spiritualité . Comment concilier tout ça ? C’est très intéressant .
        Je dirais que ceux qui (comme nous tous ici) sont fortement poussés vers la vie spirituelle ont déjà un grand vécu et de grandes connaissances en ce domaine . Ce n’est pas par hasard ni en vain : ils portent une grande responsabilité envers le monde .
        Mais nous devons comprendre que nous ne pouvons plus l’aider à la manière ancienne habituelle .
        Nous ne pouvons plus l’aider que par la Conscience, par l’énergie de notre conscience intérieure . Dans nos rapports sociaux, toutes nos pensées, nos paroles, nos actes, tout ce que nous faisons doit être fait en conscience, depuis notre Moi divin .
        En ce qui concerne le cadre de vie, j’ai remarqué que quand on n’a globalement plus grand chose à travailler sur soi, les circonstances nous éloignent tout naturellement de l’agitation du monde .

        • Quintus dit :

          Je vois surtout que Cent Nom bouillonne de rage.

          • Le Passeur dit :

            Alors tentez de voir autre chose. Toujours la nature du regard que l’on porte…

          • Cent Nom dit :

            ahlala…Merci, mais j’ai passé le cap, je ne me laisse plus enfermer dans les attentes de l’autre….

            Mais j’accepte volontiers ta rage, si tu ne peux pas la porter…

            Je te le redis, mille excuses si tu t’es senti agressé. Ton commentaire n’est qu’un exemple pour moi, un support, et toi toi je ne te connais pas personnellement, donc loin de moi l’idée de dire que tu es comme ci ou comme ça.

            Cependant j’accepte volontiers la leçon que tu me donnes. J’en retirerai des fruits mais je me demande bien comment??

            Porte toi bien Quintus.

            ps : un jour tu porteras la « rage » de quelqu’un, comme j’ai accepté la tienne que tu ne peux porter.

      • marie christine dit :

        Cent Nom, je ressens ta douleur et elle fait fondre mon coeur .
        Je te serre dans mes bras avec une certaine joie parce que je sais que cette douleur est passagère . Tu as un grand pouvoir de rebondir, de refuser ce qui fait mal car ce qui fait mal c’est l’anti-divin . Et ce pouvoir c’est un pouvoir de l’Amour .
        Alors si tu ne sais pas ce que c’est que l’Amour, il est pourtant bien LA, en toi, au sein même ce pouvoir . Mais on a peine à le reconnaître parce qu’il se déguise, exprès, pour nous faire avancer encore plus loin, le bougre ! Oui, il prend des allures de révolte parfois . Mais ce n’est pas la révolte grossière du drogué en manque de came ni du petit jeune en manque d’argent pour s’acheter des Nike ni du bourgeois pour défendre ses biens .
        C’est une profonde révolte de l’âme qui ne supporte plus tout ce qui est anti-divin dans le monde, qui ne supporte plus les hypocrisies, les mensonges, les injustices, les égoïsmes . Ca grince et ça fait mal à l’intérieur du corps comme une déchirure .
        Mais disons-nous (pour nous consoler) que nous n’avons pas encore toutes les pièces du puzzle, que dans des vies antérieures nous avons peut-être été l’Africain ou l’Indien exploité, ou le colon qui a massacré, ou les deux alternativement, et que nous revenons dans une peau d’occidental pour rétablir les choses de l’intérieur, dans le milieu qui correspond le mieux à l’action que nous devons mener … Tout est possible … Notre vie dans le monde est une série de rééquilibrages … jusqu’au jour béni où nous tiendrons enfin debout sur le fil . Et sans filet, ma chère ! Waouh !
        Je t’embrasse affectueusement et t’encourage dans ta recherche de la vérité , Cent Nom .
        Et je ne vois pas de discordance avec Quintus . Seulement un dernier petit ajustement de points de vue dans le « chant de la reconnexion » .
        PS : En ce qui concerne les animaux, personnellement on m’a donné de force un canari . Bien sûr, je ne peux pas le lâcher dans la nature . Alors toute la journée dans sa cage, il médite .

        • Cent Nom dit :

          Marie-Christine,

          Merci pour tes encouragements.
          Merci pour ta lucidité d’esprit qui t’a permis de voir qu’il n’y avait aucune agression.
          Merci pour tes commentaires et ton partage, ils sont instructifs (comme toujours).
          C’est vrai qu’une allégorie fait mieux comprendre qu’un long discours.

          Je suis vraiment très heureux de t’avoir rencontré même si c’est par clavier interposé.
          Tu ressembles au calme. Quand je te lis tu m’apaises.
          Un jour je serai comme toi.
          Et un jour je saurai aussi bien m’exprimer que Le Passeur

          Merci à tous
          Joyeuse journée

          Portez vous bien

  11. Marie-Anne dit :

    Merci Alain pour cette synthèse de notre parcours sur Terre; pour ce résumé des compréhensions et des prises de conscience que ce parcours finit par provoquer pour nous mener vers Nous-Mêmes, là où Nous Sommes de toute éternité.
    J’ai lu ce texte comme un poème ( intelligent et sage, d’accord, mais fluide comme un chant ou comme un rêve)!
    La toute première phrase m’a presque mise en état de méditation :
     » Lorsque la nuit tombe…il y a une vie de silence et d’étoiles qui reprend ses droits et nous invite à regarder en nous-mêmes. »
    (Je te rassure, j’ai tout de même pu lire la suite!)

    R.: superbe peinture pour illustrer ce début de texte.
    J’imagine l’effet que cette peinture doit provoquer en  » grand » ( de quoi plonger aussi dans un état méditatif) !
    Merci donc à Alain et au Passeur

  12. Quintus dit :

    Bonsoir,
    Bien, il est possible que ce que je vais dire ici ne sera pas perçu comme faisant parti du propos et pourtant…
    Je serais heureux que chacun d’entre vous puisse me répondre sur une question qui me taraude l’esprit depuis longtemps et dont je ne parviens pas à avoir une image très nette de la place que cela doit tenir dans ma vision du monde et de l’Univers.

    Ce site accueille des personnes adorables, postant des propos sur l’universalité de l’être, l’Âme, la conscience, l’Amour, l’Harmonie etc..

    Adorable je ne sais pas, mais en tout cas je partage ces propos.

    L’amour entre les êtres vivants et le respect de chacun à vouloir et pouvoir s’ouvrir à une conscience plus vaste est largement débattu dans les textes du passeur ainsi que dans nos réponses . En fait, vivre libre dans la communauté humaine en lâchant prise aux idées fixes, aux a priori, aux illusions de tous ordres et en se laissant porter aussi dans le grand flux de la vie.

    C’est bien joli de penser et de pratiquer cette philosophie de vie. Et c’est là que je pose
    LA QUESTION

    Ou vivons nous notre quotidien?
    Dans le 93, à la Courneuve, Bobigny, Vaux en Velin, le Mirail?
    Ou, à la campagne ou, dans de belles citées loin du bruit et de la fureur des banlieues?

    Peut-on croire encore que beaucoup de « jeunes » de ces banlieues sont dans le même état d’esprit que nous? Voyez l’ actualités depuis ces dix dernières années.
    Ont-ils de si belles paroles? Sont t-ils dans le lâcher prise, l’Amour etc..
    Des « Jeunes’ apatrides, africains et Magrébins que la haine dévore chaque jour un peu plus.
    Des « jeunes » qui agressent, volent, molestent férocement, torturent, caillassent en règle, et tuent.
    Des « jeunes » qui nous haïssent, nous qui prêchons l’Amour sur ce site? Allons! quelque chose ne va pas. Des « jeunes  » qui n’hésitent pas à se rendre dans les campagnes pour y commettre des cambri et ou torturer les vieux. J’en sais quelque chose en la matière.
    Peut-on parler de Fraternité et de liberté, de nouvelle conscience, se gausser de nos propos philosophico-spirituels, quand en face on ne pense qu’à nous massacrer à la moindre occasion.
    Je vis aujourd’hui à la campagne loin du bruit et de la fureur, mais j’ai aussi vécu la banlieue.
    Je vous parle ainsi parce que je suis un dépositaire de l’autorité publique et que je vous affirme que 80% de la population carcérale est d’origine étrangère.

    J’ai pu discuter avec quelques uns d’entre eux et entre quatre yeux (discrètement) alors qu’ils étaient menottés. J’ai pu dialoguer sûrement avec certains.
    Par ailleurs, J’en avait presque mal de voir des esprits qui ne comprenaient pas ce que je leur disait ( des violents ) et d’autres ( criminels) qui au contraire s’ouvraient et avaient une religiosité propre.

    Croyez moi une dimension nous sépare. Ou alors j’ai rien compris.

    Alors peut-on vivre aujourd’hui avec des gens comme cela, peut-on se sentir libre dans sa chair et son âme. Que penser de cette situation dans la nouvelle conscience qui émerge?

    Que penser de quelqu’un qui veut vous enlever la vie à  » l’occasion pour obtenir ce qu’il veut et cela sans état d’âme.
    Que penser de quelqu’un qui veut vous imposer sa culture sa religion et sa façon de vivre et de voir les choses. Que penser de quelqu’un qui n’a rien à faire de votre spiritualité et du changement de paradigme émergeant, si tant est qu’il sache ce que veut dire paradigme.

    Je vous pose la question ou met-on ces gens là qui ne nous veulent pas du bien dans cette nouvelle conscience et dans notre philosophie de type « bourgeois et de nantis ».
    Comment voyez vous la chose?

    Je suis un citoyen de la Terre et je suis très large d’esprit. J’aime par nature le brassage des cultures et donc j’ai la fibre cosmopolite. Pour moi chacun et libre d’aller et venir où il le souhaite sur Terre.
    Mais, dans le respect de l’autre. La liberté des uns s’arrête là où commence celle des autres.
    Merci d’ éclairer ma lanterne s’il vous plaît.

    • Le Passeur dit :

      Rien ne nous sépare mais la réalité qu’appellent à eux les uns n’est pas celle qu’appellent les autres. La réalité des banlieues difficiles, je la connais aussi, il m’est arrivé d’y travailler à l’époque en région parisienne, j’ai connu ces tours où personne ne s’aventure le soir tombé, où il n’y a plus de serrures aux portes ni d’ascenseur qui fonctionne et ces camps délaissés à la misère et la prédation sous les ponts des échangeurs d’autoroutes sur lesquels circulent un autre monde lui aussi enfermé en lui-même. Pourtant je n’y ai jamais rencontré de problèmes notables, mais surtout des gens porteurs d’une lumière bien visible et reconnaissable. Les autres je les croisais sans qu’ils viennent à moi parce que sans doute je ne les appelais pas.
      e n’est donc pas une question de lieu, c’est comme ça été expliqué dans maints articles une question de regard porté sur les choses et de résonance avec ce que ce regard crée en soi et autour de soi. La défiance appelle la peur, la peur appelle l’objet de la peur et à partir de là s’enchaînent les réactions.
      C’est pour ça que plusieurs réalités cohabitent déjà en ce monde et que ces mondes multiples vont de plus en plus s’imprégner de leur réalité propre. Il est un moment où le monde se divisera entre ceux qui du fond de leur cocon s’enfermeront dans la peur de la chenille et ceux qui ouvriront avec joie leurs ailes de papillon. Tout le monde sans exception a ce pouvoir de chrysalide, mais tout le monde bien sûr ne deviendra pas encore le papillon qu’il est en son potentiel. Tout le monde n’y est pas prêt, je dirai même qu’une majorité n’y est pas prête, chacun avance à son rythme, il n’y aucune pression à cela ni aucun jugement à porter.
      Merci d’avoir posé cette question, car elle préfigure aussi d’une situation dimensionnelle qui va se généraliser dans un avenir proche et des conditions tout à fait nouvelles.

      • Quintus dit :

        Oui Passeur c’est une question de regard que l’on porte sur l’autre.
        C’est aussi ce qu’il me semblait bien ressentir.
        Mais je voulais quand même avoir votre avis.
        Nous pennons tous le même train mais à des heures différentes et une gare différente.
        Merci Passeur pour votre réflexion.

    • graffitique dit :

      Quintus, je ne sais pas ce qu’est l’autorité « publique ». Je ne connais que celle d’une structure qui prétend représenter l’intérêt collectif. Il y a confusion : cette structure est intrinsèquement inapte à remplir cette fonction, indépendamment des gens qui la dirigent ou la servent. Ce schème n’est pas fonctionnel, aussi est-il entré dans cette phase d’obsolescence.
      Ses « responsables » ne peuvent qu’essayer d’occulter sa propre faillite. Ils servent plus rarement l’humain, que certains groupes d’humains au détriment d’autres.
      Elle doit donc recourir à beaucoup de mensonges, dont celui de faire passer pour légitime ce qu’elle a décrété légal, et illégitime ce qu’elle a décrété illégal.
      Ainsi génère-t-elle aussi beaucoup de violence, pas forcément spectaculaire au départ d’un cycle action / réaction qui le devient rapidement après.

      Qui croira qu’il n’existe pas d’amour dans les quartiers populaires ici ou là, même s’il n’a pas les mêmes formes apparentes que celui des « nantis ».

      Une réflexion intéressante au sujet de la dignité dans la relation entre l’individu et l' »intérêt collectif » :
      http://resistance71.wordpress.com/2012/09/21/resistance-politique-la-toute-premiere-constitution-de-lhumanite-celle-de-la-confederation-iroquoise-montre-un-chemin-egalitaire-deja-debroussaille/

      • Quintus dit :

        Merci graffitique je suis d’accord avec ta réflexion. Je le pense aussi tout autant que toi peut-être.
        Cette structure de l’autorité est désuète et moribonde. Autre chose doit naître.

      • Quintus dit :

        Vraiment passionnant ton lien graffitique. J’ai toujours été un ardent partisan d’une société matriarcale. Et j’ai toujours aimé les nations indiennes et leur philosophie de vie en rapport avec la Terre Mère.
        Merci pour ce lien.

    • Jonas dit :

      Bonjour Quintus ,
      j’adore ton commentaire car j’ai eu cette interminable discution avec plusieurs personne dans ma vie.Premièrement qui sont ces personnes(criminel) et qu’elle sont leur vie (réalité).Une phrase (il n’y a pas de liberté sans loi).Au début des temps comment vivaient les gens ,qu’elle a été le premier crime et qu’elle a été la punition.Je pense que le premier criminel a été nommé (malade)et comme les gens était très unis (communauté),il l’on soigné du mieux qu’il le pouvais.Le mal est un manque au nivaux
      mental ou un résultat d’abus qui se répète éternellement car nous ne sommes plus proche les un des autres.Il y a trop de malades et trop peu de soignant.Dans la communauté autochtone les valeurs ne sont pas les même car nous vivons en communauté .Sur les ondes de la radio autochtone les gens sont simple et très proche.A chaque jour ,a la fin de l’émission l’animateur dit bonjours au gens de la communauté qui sont en prison et leur adresse une prière.La froideur de la société nous a imposé des rôles,les bons et les mauvais.Le bon qui ne commet aucun délit mais qui n’aide pas son prochain est -il meilleur que le mauvais qui regrette et qui se sert de son vécu pour aider.Je pense qu’il faut trouver nos rôle dans cette société selon nôtre vécu pour en faire profité les autres .Il y a trop de facteur a considèrer pour te transmettre toute la porté de mon message.Je te dis simplement merci pour ton message car c’est un sujet qui me touche et toi aussi je sais et je respecte ton opinion mon amie.

      • Quintus dit :

        Oui Jonas, on trouve souvent des saints en prison et des criminels dehors.J’ai du souvent déférer au parquet des personnes qui à mon sens, hormis la faute qu’elles avaient commise, étaient à mes yeux des personnes agréables et désolées de leurs actes.
        Et cela ça me touche.
        Le système à vite fait de juger une personne malade et de la condamner. Mais comme dit le passeur tout dépend du regard que l’on porte sur l’autre.
        Même ceux qui avaient tués avaient droit à ma compassion et c’était plus fort que moi, j’étais incapable de ressentir autrement.
        Et comme tu dis Jonas, il y a trop de facteurs pour te transmettre ce que je pourrais dire sur ce point. C’est une expérience que j’aurais aimé partager car peu de personnes sont en contact avec des détenus comme je le suis.
        Mais je dois aussi faire attention.
        Merci Jonas

    • Tchunka dit :

      Quintus,
      Chacun fait comme il peut et à son rythme, essaye de ne pas voir le monde qui t’entoure comme une agression, cherche à te centrer sur toutes tes richesses. Vois le beau et tu crées du beau. Chacun quoi qu’il fasse au regard de la société est et reste un être de lumière. Notre système ne tourne pas rond et nous en sommes conscients mais en s’y attardant, en s’y lamentant apportons-nous une lumière à ce chaos ?

      Ne perds pas de vue qu’une décision qui semble difficile à prendre n’est qu’une illusion, ce qui nous fait retarder notre prise de décision ce sont nos peurs. Or ces dernières si tu les regardes droit dans les yeux, deviennent très relatives, notre imaginaire nous joue des tours.

      Comme tu as reçu une très belle réponse du Passeur, j’aimerais reprendre sa métaphore, n’oublie pas que nous sommes tous dans une chrysalide, un papillon en devenir. Sommes-nous prêts à ouvrir grand nos ailes ou nous faut-il encore un peu de temps ? Peu importe, tout se fait au bon moment et au bon endroit. Il est préférable de vivre dans l’instant, d’apprendre, de respecter et d’aimer la vie sous toutes ses formes…

    • Béa dit :

      Il est dit que la peur (de perdre,de manquer,de mourir…) n’évite pas le danger mais ,sans aucun doute,elle évite l’Amour.Or,l’Amour est la voie de la libération,l’ascension hors de la dualité,au-delà de nos perceptions distordues venues de croyances erronées ( indignes des enfants de l’Un !).

      Quintus,je saisis ta judicieuse question mais on ne peut résoudre les problèmes du monde avec le mental qui les recrée en permanence.Ta question est empreinte de cette peur qui nous emprisonne (dans des conditionnements du type action-réaction,attaque-défense,bien-mal…) et qui nous interdit-pour sa seule survie-de goûter à la légèreté de l’Être.

      Être qui ,humblement, renonce au connu.
      Être qui,sans condition ni jugement, accueille et embrasse,dans l’éternel Présent, »ce qui est ».
      Être qui,reconnaissant l’absolue perfection du Tout,ne s’autorise plus à obstruer ce flux vital et lumineux qui,ainsi, peut le traverser ( l’illuminer) pleinement et le dissoudre dans La Grâce infinie de sa Divine Providence, là où plus rien d' »extérieur »(illusion) ne peut troubler l’infinie Paix intérieure.

      Le monde cruel et destructeur que nous percevons n’est que la projection illusoire de pensées racines basées sur la peur .

      Aimer rend responsable et libre.L’Amour ne connaît pas la peur et ne voit en l’autre nulle attaque car il est protection et abondance infinie.

      La peur divise ce que l’Amour multiplie.Il est donc essentiel de choisir sur quoi nous portons attention,de quelle énergie se nourrit notre intention et qu’est-ce qui comble notre intégrité.

      En donnant de l’Amour,nous réalisons que nous n’en manquons jamais ,que nous ne sommes ni vides ni incomplets.

      Ce monde est basé sur le manque et l’absence selon une vision falsifiée, limitée et insane de « qui nous sommes ».

      La Vérité est au-delà du connu.Elle se révèle dans l’humilité et la simplicité,par un renversement de la conscience par un détachement systématique de l’illusion et de l’éphémère,par la transparence et l’entière fidélité au Soi.

      C’est la voie de l’Unité,de l’absolu,de l’Amour inconditionnel,celle du Tout qui,par définition, ne souffre d’AUCUN opposé.

      C’est le saut quantique,voyage sans distance (du mental au cœur ), que l’on ne peut opérer qu’en se reconnaissant papillon dans l’Éternel Instant.

      Seuls la foi d’un cœur grand ouvert et l’abandon confiant nous comblent de miraculeuses synchronicités et nous rend à l’infini Cadeau qu’on nomme si justement Présent ! …

      Pour la chenille c’est la mort,naissance et envol pour le papillon !!

      Qui choisissons-nous d’être ici et maintenant ???!!

      Bien à toi et à vous tous !

      • Quintus dit :

        Merci béa, je ne peux que reconnaître dans tes propos cette lumière et cette conscience qui me touche profondément.
        Merci pour ton commentaire et surtout ce qui s’en dégage.
        Merci

        • Béa dit :

          Merci à toi, Quintus, d’avoir pris le temps de répondre à chaque Un et tant mieux si nos différents points de vue t’éclairent un peu mieux sur le sens et la direction.

          On enseigne (ou partage) ce que l’on apprend !

          Bien à toi et à tous les lumineux passeurs qui nourrissent brillamment cet espace d’échanges et de sagesses !

    • AlKriS dit :

      Je me suis également posé ces questions là. Mes proches aussi, tout aussi engagés que moi dans la découverte de cette évolution en marche, se sont posé ces questions. Je crois que c’est inévitable.

      C’est d’autant plus parlant me concernant que les choses n’ont pas été un long fleuve tranquile ni un parcours de nantis (sans avoir été non plus quelque chose d’horrible). Mais je crois connaître un peu l’envers du décor, le côté obscure de nos « banlieues » pleines d’expériences grincantes et douloureuses qui servent de pretextes à des penchants qui n’en demandent pas tant pour trouver un terrain fertile.

      Honnêtement je ne sais pas s’il existe une réponse définitive et universelle. Ce que je sais c’est que j’ai troqué le « comment les autres, l’humanité toute entière, vont-ils évoluer » par un « que suis-je en train de faire moi pour vivre ce que je souhaite voir venir ».

      Depuis je ne me pose plus trop de questions. Je fais ce qui doit être (selon moi, mes penchants naturels, mes convictions, mes élans) et le reste évolue très bien de son propre chef. J’ai surtout tendance comme le dis le Passeur à focalsier mon attention sur ce que je souhaite moi même construire. Pour le reste j’observe juste et je porte de moins en moins de jugements.

      Il serait bien trop tentant et facile de se décharger de nos prorpes responsabilités sur les manquements des autres. Et c’est les accabler un peu trop que de faire cela. Il y a mieux à faire pour les aider à opérer leurs propres choix, je crois.

      Je ne cherche plus à dire aux autres ce qu’ils devraient faire pour que mon monde soit comme je le souhaite. J’ai pris la décision de vivre comme je le veux (évidemment toutes les contraintes ne sont pas encore levées, mais ça pimente un peu le jeu 😉 ) et par là j’offre aux autres le témoignage de la danse que j’engage avec la vie. Libre à eux d’y trouver ce qui peut les aider, ou les interpeler, ou les amuser….. Le seul risque que l’on court alors est de se laisser surprendre à terme par le résultat d’une telle synérgie. Ce sera bien plus grandiose et riche que si tout venait par le biais d’un seul point de vue. Il suffit d’avoir confiance et de se souvenir de vivre. Maintenant.

    • Saam Enki dit :

      Cher frère Quintus,

      Je comprend parfaitement ce que tu dis car je peux prendre mon cas comme exemple. Ce site par la grâce de Dieu réunit Riches , pauvres, moins riches etc… il ya quelques jours je m’étais posé la question à savoir si c’était la peine que je « perde » mon temps sur ce site et de toujours continuer à croire à tout ce qui est dit. Car Je suis très pauvre , je tire le diable par la queue pour subvenir aux besoins de ma famille, je suis un Africain je vis en Afrique de l’ouest dans un pays instable qui vient d’être occupé par des islamistes armés, ma femme est enceinte et à terme, au lieu de songer à trouver des solutions à ces « vrais » problèmes, je trouve le temps une ou deux fois par jour pour lire les articles sur ce site et essayer de sortir de l’ordinaire.Ce site n’est pas un échappatoire pour moi au contraire, il me donne la certitude, la conviction, renferme ma foi, me donne le courage de continuer à me battre puis me permet de me mettre au dessus de beaucoup de choses.
      Je suis musulman, et on nous dit que le jour du jugement dernier quand les gens se plaindront et répondront à Dieu : seigneur c’est parce que j’étais riche que je n’avais pas le temps pour vous adorer et pratiquer l’aumône j’étais toujours plongé dans mes affaires, Dieu répondra étais tu plus riche que le Roi Salomon? pourtant lui était l’un de mes plus dévoués serviteurs….quand un pauvre dira seigneur j’étais trop pauvre et absorbé par mes problèmes que je n’ai pas pu vous adorer correctement alors Dieu lui dira , étais tu plus pauvre que Jésus? lui n’avait que seule richesse sa tunique…c’est pour dire qu’ en réalité aucune situation sociale ou économique ne doit empêcher un être humain de se tourner vers le divin ne serait-ce qu’une minute une fois par jour ou par semaine.

      Merci à vous tous.

      • acacia dit :

        Saam tu me fais ici un vrai cadeau de vie ! Et sûrement beaucoup le ressentiront ainsi. Ayant vécu et travaillé quelques années au Cameroun (plus calme que le pays où tu vis, n’est-ce pas ?) je te dirai simplement : Bismillâh ,Saam, Saam, vas en paix.
        Que la naissance de l’enfant soit un jour de joie et que la femme qui te le donne soit forte et heureuse.
        La planète entière vit d’intenses changements. Chacun dans son pays les ressent. Tu nous parle d’Afrique et nous parlons d’Europe ou du Canada mais à l’heure de l’avènement puisse la Lumière pénétrer chacun de nous !

      • Marie-Anne dit :

        Saam Enki,
        Merci pour ton témoignage : il est admirable et tend un miroir d’Amour à chacun d’entre-nous.
        Tu vis une expérience difficile, mais il est vrai aussi que chaque expérience est un apprentissage que nous envoie notre Être profond : si nous acceptons cela avec confiance , nous utilisons cette expérience comme un moyen de mieux comprendre ce qu’est le monde (encore) actuel, et Ce Que Nous Sommes réellement au plus vrai de nous-mêmes.
        Garde ta Foi en toi, en l’Etre spirituel magnifique, courageux, que tu es !
        Ton témoignage me guide, merci, cher Ami ; et toi, que la Paix et la Confiance te guide!
        Très fraternellement, M-A

      • Quintus dit :

        Saam Enki tu viens enfoncer encore un peu plus ma détermination et ma foi. Je souhaite de continuer à te lire, ta vision et claire, simple et tellement belle pour cette humanité en perte de repères.
        Je te remercie pour ta clairvoyance et ta lucidité.

      • Quintus dit :

        Tiens j’avais publié une réponse.. pour Saam Enki mais ou est-elle donc passée??

    • Marie-Anne dit :

      Merci Quintus, d’avoir posé si clairement cette question et d’avoir permis les échanges qui ont suivi.
      Merci pour ton ouverture de coeur et d’esprit ; j’espère que celle-ci touchera de plus en plus de dépositaires de l’Autorité publique.
      Oui, de tout coeur, merci

      • Quintus dit :

        Je l’espère aussi Marie-Anne, mais je ne peux absolument pas parler de cela dans ce milieux et j’ai bien peur de sortir du lot.
        Je me sent bien seul la dedans.
        Heureusement que je vais en sortir très bientôt.
        Mais 800 ans de cette institution n’a pas encore permis d’entrevoir une lueur d’espoir.
        Mes abeilles me donnent beaucoup plus de sérénité.

  13. Jonas dit :

    L’unification???????hum!
    Qui va l’emporter? (la science )=le mental,l’ego,le cerveau,élément (l’air)
    (la religion)= la foi ,l’âme,le coeur ,élément (l’eau)
    (l’énergie)=l’enfant interrieur,l’être,le nombril,élément (le feu)
    (la spiritualité)=connection avec Gaia ,les sens,les pied,élément (terre)
    Dans chacune de ces croyances(fait),chacun se bat pour être le premier(la vérité absolue).
    Qu’est-ce que (la science)?C’est une théorie accepté par l’ensemble des scientifique et qui est l’absolue vérité jusqu’au jour ou quelqu’un d’autre la remplace (l’évolution)?
    Qu’est-ce que la (la foi)?C’est l’absolut vérité croyez moi!!???
    Qu’est-ce que (l’énergie)?C’est un savoir disparue qui revient aujourd’hui donc,c’est l’absolue vérité?????
    Qu’est-ce la spiritualité C’est le lien qui nous relie avec la terre donc ,c’est l’absolue vérité???
    Qu’est-ce que l’absolue vérité ???C’est peut-être qu’il y en a pas ou que tout est vrai???
    Ouffff!!!!Qu’est-ce que l’unification???C’est de s’ouvrir les uns au autres et en nous même
    et (D’ACCEPTER)les différences sans jugement pour grandir en nous et envers les autres.
    Qu’est-ce que la lumière???C’est le divin,le phare qui guide le chemin(le père),le ciel
    Qu’est-ce l’ombre???le réel,le chemin(la mère)la terre.
    Qu’est-ce que le questionnement c’est un discussion entre l’ombre et la lumière
    Qu’est-ce que l’éveil ???c’est la fusion,(LE CONTACT),le pheonix dans la transcendance.
    Qu’est-ce qui reste a dire ???rien!mais toute a vivre.

    • Saam Enki dit :

      Très belle déduction Jonas, je pense comme tu l’as dit, tout doit être vécu et expérimenté. Certaines personnes (initiés) ont pu maitriser ces éléments, les chakras. A défaut de pouvoir le faire il faut connaitre son élément et être en symbiose avec lui.Ces éléments semblent toujours en conflit, en vérité il n’en est rien. Ils se complètent.Connaitre son élément est une chose mais fusionner et le maitriser en est une autre.

  14. Tchunka dit :

    Cher Passeur, une fois de plus je suis sous le charme des illustrations. Cette peinture de Tomasz Alen Kopera résonne en moi, j’ai l’impression d’y lire toute l’histoire de la vie. J’adore ! J’y lis une invitation à rentrer « chez moi », cette demeure d’unicité au-travers et au-delà du corps d’expérience, cette puissance d’amour plus forte que tout. Ceux qui me connaissent savent combien je suis amoureuse, combien cet homme m’aime et combien nos âmes s’aiment depuis des lustres. Cette peinture vient de m’offrir une image de cet amour. Je ne me lasse pas de la regarder ! Merci.

    Cher Alain, merci pour ce texte qui nous rappelle oh combien nous devrions lâcher prise, nous reconnecter avec notre propre source (divine/âme) et voir jaillir en nous des merveilles au lieu de toujours chercher à regarder par la fenêtre ce qui se passe à l’extérieur commençons par visiter notre propre demeure… elle est sans limites, toute lumineuse et pleine d’enseignements.

    Beaucoup de lumière à tous !

  15. graffitique dit :

    J’aime beaucoup tes textes, très beaux et lumineux, Alain.
    Bravo.

  16. Alain dit :

    C’est juste AlKriS, le terme « résister » peut prêter à confusion.
    J’ai changé la fin de l’article.

    (…) Il y a quelque part en nous une voix, un appel. Au plus profond de notre cœur, nous ressentons le besoin de remplir nos vies de choses qui nous grandissent et nous rendent meilleur, de choses qui répondent à l’impermanence du temps qui passe, qui correspondent à ce que nous sommes réellement, qui répondent à nos aspirations profondes…

    Et c’est ainsi que, lorsque plus rien d’autre ne semble pouvoir assouvir notre soif de devenir, débute une histoire qui nous élèvera vers nous-mêmes en nous faisant plonger en nous-mêmes… (…)

    • AlKriS dit :

      Ca me parle mieux là 😉

      En fait c’est un paradoxe énorme que cette évolution et cette aventure intérieure que nous vivons actuellement.

      Je ne sais pas pour les autres, mais je pars à l’origine d’une posture très engagée émotionnellement. Je crois en savoir l’origine et le carburant. Suffit de chercher du côté égotique. Ou plutôt de constater que l’égo se saisit et s’approprie cet élan et cette étincelle qui viennent de plus profond encore, du plus intime.

      Puis tout invite inexorablement au détachement, à la posture de l’observateur afin de taire l’égo. Et ce qui est merveilleux je trouve c’est que, une fois cette étape atteinte (plus ou moins) l’élan et l’intécelle ne s’en trouvent pas étouffés ni éteints.

      Bien au contraire, je trouve qu’on peut alors laisser libre cours à ses énergies, mais ce qui change fondamentlement c’est qu’alors on peut choisir, en pleine conscience, la posture que l’on souhaite adopter. Je crois que c’est ça le libre arbitre ? Je ne suis pas certain de la définition mais je crois que oui.

      Donc bien loin de se détacher des choses et de vivre un peu à la manière spiritualisante new age à la mode, je trouve au contraire que l’on peut désormais retrouver tous les attributs du guerrier dans le sens chamanique du terme : une fois la cause ou l’objectif embrassés, on s’y jette corps et âme. Mais comme tout à une égale valeur, on peut tout aussi bien décider dans l’instant d’agir autrement.

      C’est une danse avec la vie. Les postures changent en permanence. Rien n’est figé. Tout n’est que liberté.

      Je crois n’avoir jamais aussi bien compris Castaneda qu’en ces jours ci.

      Pour résumer, c’est alors que plus rien n’a d’importance ni de substance solide, que tout devient important et tangible, comme cela ne l’a jamais été. C’est passionnant.

  17. sophie lafont dit :

    VIVE LA VIE… suite a l’article du passeur… en ce moment j’entends souvent parler d’elevation vibratoire de difficultes entre le corps et l’esprit mais essayons d’etre SIMPLE: le corps est le vehicule et l »‘ame » son essence comme une voiture il nous faut les deux pour avancer!!! pourquoi ne pas faire confiance en l’univers croyez vous que la vie « s’amuserait » a construire une terre et une experience terrestre qui serait inutile? la gamme, basse, du taux vibratoire nous amene a composer et surtout a decouvrir la SENSATION qui n’est possible qu’au travers d’un corps…alors oui nous avons besoin de combattre cette partie de l’humanite qui tends a nous uniformise et ainsi enleve a l’experience sa tonalite unique et la composition avec l’autre pour nous faire devenir un robothomme manipulable a souhait mais avant tout souvenons nous que nous sommes venus ici vivre le ressenti et soyons donc HUMAINS ENFIN (partie d’un univers et non son centre ou sa reference)un peu d’humilite que diable.

  18. AlKriS dit :

    Très clair sur le passage de l’impermanence et de ses symptomes. Moins concenrnant le remède.

    Je n’arrive pas à me résoudre à devoir élever le sens de « ma vie », de mon incarnation, vers des objectifs plus lumineux, plus « nobles » et légitimes.

    Je crois que j’en arrive à ne plus avoir aucune soif si ce n’est du moment présent. Pourquoi donc irais-je encore et encore me vider l’intérieur à grands coups de « devenirs » alors que l’acte présent et la Présence emplit si bien corps et conscience ?

    Ce qui pourtant ne m’empèche pas au quotidien d’avoir des projets. Je sais par contre qu’ils ont une valeur égale. Et qu’en avoir ou non importe peu. Mais vouloir resister à l’impermanence…. en voilà un objectif étrange je trouve.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *