Le chant de la reconnexion (2)

Par Alain.

Et voici qu’à nouveau la nuit s’avance…
La voute céleste, si lointaine et si proche à la fois, s’illumine de présences et nous percevons comme un chuchotement d’étoiles derrière le manteau des apparences…
Là où fut l’obscurité, se lève maintenant le visage de la lumière. Non que l’obscurité ne soit plus, mais que le visage de l’homme s’éclaire d’une compréhension nouvelle…
Car il y a, plus loin et plus profond que ne pourrait porter et supporter notre regard, derrière l‘habit usé de nos croyances, un silence d’étoile qui brille et s’éveille dans nos nuits d’homme. Il y a une certitude, encore ténue mais si prégnante, que ce qui vient est un prélude au renouveau.

Qu’évoque ce silence d’étoile ? Qu’invoque ce qui se tient là, nous traverse et nous éclaire ?

Il semble que l’univers murmure que nous faisons partie d’un tout indissociable et cohérent, d’une unité de conscience régie par des lois universelles. Et ce murmure entre en résonnance avec chacun de nos battements de cœur. Nous grandissons d’innocence à cet appel qui déploie et ouvre de nouveaux espaces intérieurs (voir ‘L’émergence de nouveaux espaces’).
Au travers du chant de la pluie dansant sur le pavé ou encore du vent sifflant sur les cimes habillées de blancheur éternelle, nous pressentons ce même murmure. Là où nous posons parfois un pas souple mais encore fragile, où nous trébuchons de n’être pas suffisamment celui auquel nous aspirons, enivré par ce parfum d’éternité qui se répand partout, nous devenons abeille pour offrir le miel de nos âmes…

Par-delà toutes les barrières de raison, il y a maintenant une invitation qui se présente à nous ; un appel à Être.

Si les paysages de notre vie changent, quelque chose se passe maintenant en nous qui ne change plus, qui nous attire et nous élève. Plus profond que nos errances, plus aiguisées que nos certitudes les plus absolues, nous sommes face à quelque chose qui entame une danse de vie et nous entraine irrésistiblement…
Quelque chose émerge lentement et inexorablement du plus profond de notre conscience ; et à force d’écouter et d’entendre, nous devenons nous-mêmes ce que nous écoutons et entendons…
Et peut-être ne comprenons-nous pas, et faisons figure d’homme surpris et désemparé, face à ce murmure qui nous remplit de perplexité…

Il nous a été si souvent dit d’apprendre à aimer et à pardonner. Il nous a été si souvent enseigné d’idolâtrer des Dieux vengeurs et de craindre afin d’être sauvés, que nous sommes parfois devenus nous-mêmes vindicatifs. Et si les Dieux vengeurs nous semblent déjà lointain, nous en portons encore tous les stigmates : cette vieille peau usée de peur, flétrie de croyances et de certitudes qui se lézarde maintenant irrémédiablement sous le soleil du renouveau…

Quelque chose est bien là, qui ne nous quitte plus. Cela se tient prêt de nous, comme une présence à la fois forte et bienveillante. Cela apparaît parfois fugacement au travers du regard d’un enfant que nous croisons ou d’un chant d’oiseau que nous entendons au loin. Cela peut prendre tant d’expression, tant de formes, mais cela reste unique et nous attire d’une façon qui dépasse l’entendement. Cela peut nous apparaître presque irrationnel et pourtant une partie de nous le reconnait. Quelque chose est entrain d’advenir, de se poser dans notre conscience…

Allons-nous nous opposer ou composer avec ce qui vient ?

Difficile de se positionner face à quelque chose qui semble nous échapper. Il y a cependant en nous une telle aspiration à accueillir ce qui vient que nous ne pouvons plus imposer quoi que ce soit et devons bien reconnaître que nos habits de raisons s’étiolent, que nos certitudes fondent comme neige au soleil.
Cela (voir ‘Cela’) arrive doucement, sans bruit, dans une sorte de silence à la fois majestueux et fragile. Nous nous étonnons souvent de ne pouvoir le nommer ou le comprendre, et ce n’est pas faute d’essayer ! Mais que savons-nous réellement du monde et des lois qui régissent l’univers ?
Parfois nous lâchons quelques théories de ci de là pour nourrir le verbe et la métaphore. Alors des mots sont prononcés qui ensemencent et nourrissent le parterre de nos questionnements : lois quantiques, nouveaux paradigmes, ascensions…

Mais qui peut vraisemblablement expliquer au travers de toutes ces théories la métamorphose d’une chenille en papillon ?

Car c’est bien de ceci qu’il s’agit ici. C’est bien ce que nous pressentons sans pouvoir l’expliquer avec clarté : notre propre métamorphose… D’ailleurs, en vertu de quoi une chenille pourrait-elle parler d’un papillon ? Est-ce du rôle de la chenille d’expliquer son futur état papillon ? Il y a certainement mieux à faire…
Au lieu d’expliquer, commençons à accompagner… Et munis de nos outils les plus précieux que sont l’innocence et l’humilité, commençons à reconnaître que nous ne savons pas grand-chose et revêtons l’habit de celui qui contemple au lieu d’endosser l’armure de celui qui affirme.
Car la métamorphose ne demande pas d’être comprise mais requiert simplement notre propre présence à nous-mêmes ; une présence à nous-mêmes soutenue par le regard apaisé et serein de celui qui sait qu’il porte en lui les outils de sa propre transformation.
Pour le reste, il y aura toujours des gens pour essayer d’expliquer… Qu’ils expliquent… Nous avons mieux à faire.

*

Plongeons plutôt dès à présent le regard en nous-mêmes, dans le fleuve de notre conscience. Mais au lieu de dériver, apprenons à simplement nous observer ; devenons spectateur de nous-mêmes, sans jugement de valeur. Cette faculté d’observation participe d’ailleurs, d’un ensemble d’évidences qui commencent à germer en nous-mêmes.
Nous nous étonnons de nous regarder vivre, d’avoir besoin de communiquer avec non plus les mots mais avec le cœur, d’être désarmé de tous nos bagages de raisons et de jugements face à la simplicité et la beauté de la vie qui nous entoure.

Que se passe-t-il, pourquoi tout cela semble à la fois si fort et si fragile ?

Nous avons vécu tant et tant d’incarnations et malgré les nuages de la vie et les tempêtes, nous avons encore et toujours appris. Malgré les heurts et les déceptions, malgré les colères et les contrariétés, nous avons persévéré parce que nous souhaitions encore et toujours apprendre afin de grandir d’amour.
Au nom de cet amour, nous avons accepté d’être parfois tremblant de fragilité parce que nous savions qu’en cette fragilité se jouait notre devenir et notre intégrité.
Sous le joug de nos contradictions, sous le feu de notre nature paradoxale, nous avons souvent oublié que celui qui reste pur et innocent ressemble parfois à un oiseau fragile en ce monde…

Mais voici que se joue maintenant la dernière partie de cette grande pièce de théâtre. Après avoir revêtu mille et un visages dans un véhicule de chair, nous apprenons à déposer tous nos masques de composition pour enfin reprendre notre identité originelle…

Alors, soyons les bienvenues en nous-mêmes ! Bienvenue sur la partition du chant de la reconnexion, dans ces nouveaux espaces qui émergent du silence des étoiles et nous invitent à nous reconnecter à nous-mêmes.
Bienvenue à bord de la planète terre, dans cette période dite de Révélation, dans cette erre de célébration du vivant où l’Arbre de la vie étire ses branches au ciel et plante ses racines au plus profond de la terre…

L’oiseau n’a pas succombé à l’arrogance. Il a su conserver ses ailes d’amour et s’apprête maintenant à prendre son envol vers cette ligne d’horizon qui unit la terre au ciel…

Fraternellement,

Alain.

Source originale.

Source : http://www.urantia-gaia.info (en cas de copie, merci de respecter l’intégralité du texte et de citer la source)

A propos Le Passeur

Nomade sur le chemin...
Ce contenu a été publié dans 06- Tous les articles, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

78 réponses à Le chant de la reconnexion (2)

  1. Dioex dit :

    Des milliards bien sur c’est exagéré, ça serait trop puissant.
    Ce n’est pas le potentiel guerrier qu’il faut voir mais la capacité de fusion avec les lois de la nature, de protection et de développement de la biosphère. Une vocation féminine du futur.
    Peut être que le simple rétablissement de cette peuplade permettrais une atténuation sensible de l’anomalie magnétique de l’atlantique sud. Elles auraient naturellement à cœur de s’occuper de ce problème pour empêcher que les rayonnements et les charges venues de l’espace stresse la Terre et provoque des changements climatiques globaux de plus en plus fort.
    Quand on comprend les végétaux, les animaux, les minéraux , les forces du ciel et de la Terre à la vitesse de la lumière, qu’on est dans l’instant présent, le temps synchronique de l’électromagnétisme, le temps féminin et non le temps linéaire de la gravité, le temps masculin, tout cela devient évident. et naturel.
    Un seul paramètre fait varier tous les autres, sur Terre et dans les cieux, c’est l’intensité du champ magnétique terrestre. Ça explique l’évolution et les transformations de la vie sur Terre qui peuvent s’accélérer ou se ralentir en suivant ce seul paramètre qui met tout en relativité.
    Et au lieu de nous l’expliquer et de savoir ou cela en est exactement à l’heure actuelle, on laisse l’humanité partir à la dérive dans une sorte d’incompréhension et de stress inconscient de ces changements tous les jours plus influent dans notre vie et la vie de la planète.
    Alors que c’est le paramètre universel qui met tout le monde d’accord. La fréquence de résonance de Schumann en découle et il me semble qu’un simple graphique de l’évolution de la résonance de Schumann sur Terre depuis les années 80 est impossible à obtenir.
    Pourtant les cancers, les troubles du sommeil, les dépressions, les problèmes cardiovasculaires et beaucoup de chose y sont corrélés directement. Il n’y a qu’à mettre ce paramètre à l’épreuve des statistiques des différents troubles de santé, c’est très simple, les statistiques parleront d’elle même. Voilà un problème de santé publique non révélé majeur. Plus que de santé publique, de santé planétaire.
    L’augmentation de l’hyperélectrosensibilité aux ondes artificielles en fait également parti. Et également aux ondes naturelles, l’éveil fait également parti des manifestations de l’évolution de ce paramètre. c’est normal et évident.

    Pourquoi la population française a grandi depuis les années 70? C’est un mystère, ça doit surement venir de l’alimentation………….bref. On va tout nous expliquer, avoir des milliards de connaissances dans tous les sens sauf ce qu’il y a de plus essentiel. Des choses bien connue par ailleurs, mais dans certaines sphères, pas chez le commun des mortels.
    Et comme un con je ne m’en aperçoit réellement que maintenant, j’ai un retard considérable sur chaque conscience informée qui a déjà prévu ses plans, c’est à dire qui est déjà parti dans son destin et sa ligne de temps personnelle.
    Si les initiés comme le directeur de la NASA qui demande à tous ses employés de prévoir un plan d’urgence préconçu et sur, du prévisionnel, basé sur une notion familiale et élitiste de la vie sont déjà dans leur propre ligne de temps de savoir ce qu’il ont à faire au cas ou provoque une divergence dans la conscience globale de l’humanité.

    Vivre dans l’instant présent ,c’est de savoir que d’autres humains sont en vie sur Terre au même moment et que leur cœur bat dans l’atmosphère.

    Quoi qu’il aient pu être ou faire, ils sont une énergie électrocardioencéphalographique à un instant t sur Terre prêt à agir à la vitesse de la lumière par l’émotion. Le peuple a naturellement la convergence harmonique entre ses mains.

    Sauf si il est désuni et désinformer, orienté vers la guerre.
    On doit retrouver le savoir faire de biorésonance mondiale d’une civilisation de niveau 1.

    Il faut juste être satisfait et heureux que chacun vive au même moment que soi sur la Terre. C’est l’instant présent.
    Avec les bons outils, c’est un moyen de rapprocher la magnétosphère de l’état de supraconductivité.

    Si le champ magnétique s’arrête, c’est la biosphère qui devient la magnétosphère, donc il faut être titanesque et avoir un électrocardioencephalogramme géant et ultrapuissant en intensité pour survivre. Être un dinosaure est une bonne solution en soi dans ce cas de figure. Heureusement que la masse de la Terre retient l’atmosphère vers nous.

    Etre énorme donne un nombre de cellules énorme. Je parierais sur les capacités d’albédo et de réfraction de la lumière de ces créatures. Et même de champ d’adn protecteur supraconducteur. Sang froid et cerveau reptilien pour etre en accord géothermique de base avec son environnement et les cycles.

    Comme quand une femme allaite, elle apprend et transmet des signaux basé sur la thermorégulation à son enfant. Qui est basé sur le rayonnement infrarouge qui au sens large va loin dans l’espace.

    En cas d’arrêt du champ magnétique, c’est ce qui se passe sur Terre électrobiologiquement qui rayonne dans l’espace.

    En ces temps, c’est la vie qui protège l’atmosphère. Mais d’un point de vue bestial, lol, il ne peut en rester qu’un sur Terre Mc Leod.

    Chez les prédateurs, surtout si il n’y a qu’un seul continent, la Pangée, pour des créatures instinctives dont l’inctinc naturel va à la vitesse de la lumière et qui rugissent dans l’espace leur rage, le mondial fight devait être tendu. Et le meilleur moyen de faire monter un peu le cardio c’est de faire un peu d’exercice physique et d’émettre plus de chaleur.

    Quand toute la Pangée écoute et ressent à l’instant t et que des évènements atmosphériques,ionosphériques et magnetosphériques suivent les concurrents…….Si ces animaux résistaient à la destruction par le feux de l’absence de magnétosphère, nous ne sommes absolument rien face à eux. Ce sont réellement des dragons.

    Voilà une réponse simple, les dragons sont les créatures capable de vivre et de s’adapter dans un environnement de destruction par le feu à la surface du globe.

    Une variation de la gravité a également le pouvoir potentiel de faire varier la taille de la biosphère. Cette théorie que j’ai lu dans un site est très pertinente. Un changement du temps gravitationnel ou du temps électromagnétique change beaucoup de chose sur Terre.

    Pour l’instant ça à l’air progressif, les échelle de temps précis de la durée de ces phénomènes est connue par le paleomagnétisme. Tout est connu ,mais rien n’est expliquer simplement.

    Quoi que ce détail précis semble inconnu puisqu’il est dépendant de la dérive des continents et de la position précise des masses terrestres sur Terre.

    La réponse est inscrite en nous, vers ce quoi nous convergeons naturellement. L’hypophyse est la terre dans le cerveau humain, elle est divisée en deux, la Pangée, l’antéhypophyse et la masse des océans, la post hypophyse. Une des plus belle représentation du yang et du yin, de sa matérialisation au cœur de nombreuses vies.

    Du temps gravitationnel masculin et du temps électromagnétique féminin. Du temps linéaire et du temps synchronique.

    Cronos est bête et prévisible, il fait partie du temps linéaire alors que le temps synchronique est divisé en de nombreuses longueurs d’ondes. Heureusement que les mayas ,qui voulaient que chaque roue du temps,chaque orbite planétaire qui correspond à chaque calendrier emboité l’un dans l’autre soit à une harmonie nous ont transmis leur savoir.
    Du Soleil à Saturne.
    C’est à la fois un calendrier astronomique orbital précis
    dans le domaine de la science des orbites, d’un point de vue astronomique, mais également un indicateur de temps synchronique Parque chaque objet pris en compte à son propre rayonnement qui influe sur la Terre.
    Si les deux principaux titans du système solaire sont pris en compte, 60 et 19% du moment cinétique du système solaire ,plus la force d’émission électromagnétique de leur dynamo géante, ce calendrier est suffisant pour comprendre beaucoup de chose dans la mécanique du système solaire.
    Ce qui est visible dans le ciel à l’oeil nu est un bon point de répère, il faut juste comprendre ou s’arrête ce qui fait partie du système solaire et ce qui n’en fait pas partie.
    Chacun de ses objets à une personnalité électromagnétique et se sont les plus proches de nous.
    Aujourd’hui c’est le 7, le reflet, et le silex dont la définition commence par le mot « miroir de la réalité » qui sont au programme.
    Si un 7 se reflète on obtient 77, peut être que c’est un jour pour ceux nés en 77, je crois que c’est mon cas,lol
    Donc pour résumer on pourrait dire que la baisse du champ magnétique terrestre et l’augmentation de la fréquence de résonnance de shumann sont deux marqueurs objectifs des variations de l’écoulement du temps synchronique, le temps électromagnétique, sur Terre.Toutes les espèces y sont sensibles. Dommage qu’on est pas accès à cette donnée facilement et librement.

    Bon week end

    • Dioex dit :

      Les plus touchés actuellement par la diminution du champ magnétique terrestre sont les personnes âgées. Les conséquences comportementales, cardiovasculaires , neurologiques jusqu’au décès chez les plus fragiles sont amplifiés par rapport au sujet jeune.
      Au niveau cérébral ,l’atrophie corticale fait que le champ électrique cérébral présente des anomalies diffuses, le pourcentage d’eau cérébrale diminue, la masse maigre diminue, il y a une senescence cellulaire dans les tissus de tous les organes, la fonction cardiaque est souvent altérée. Si le sujet fait 40 kilos, les effets des tempêtes géomagnétiques sont majeures. La dernière période saturnienne qui stimule le cerveau(hexagramme au pôle nord, la tète) a fait perdre
      la raison a de nombreux de nos anciens ainsi que la vie.
      L’espérance de vie arrête de progresser et si on laisse ce phénomène s’amplifier sans le comprendre et y remédier, si on laisse les plus fragiles être emportés par l’influence électromagnétique du cosmos dans leur corps électromagnétique et cellulaire qui vont de paire puisque si le nombre de cellule diminue, le champ électrique cellulaire diminue, il est probable que l’espérance de vie diminue.

      Il y a de plus un énorme décalage entre le rythme du monde actuel et le rythme du monde de leur jeunesse. Mais ils ont en eux le rythme de la terre en mode basse fréquence, le calme, la sagesse est écrite en eux. C’est d’un point de vue numérologique maya le 19, le pouvoir de la grâce de Dieu. Tous ceux nés au vingtième siècle ont ce numéro dans leur date de naissance. Ils ont grandis dans des conditions normales de résonance de Schumann. Sauf ceux nés à la fin du vingtième siècle,quand le changement climatique à commencer à se manifester plus fortement.

      Il y a donc une différence fréquentielle électromagnétique environnementale lors du développement entre jeunes de notre époque et leurs parents et grands parents qui désavantage la communication intergénérationnelle et la transmission des valeurs éducatives et morales.

      Le 77 est la colonne vertébrale de la vigilance dans laquelle se rencontre les 144 000 fibres mystiques de la soif du corps pour la prophétie, selon une prophétie maya moderne de 1992 pour compléter ce que je racontais plus haut.

      Aujourd’hui c’est le 1 ,l’unité et le signe solaire du serpent.

      L’enfant nait, se développe et vit dans les fréquences de son milieu naturel.

      C’est à la société de le comprendre et de s’adapter, pas par des camisoles neurochimiques amphétaminiques de la classe du médiator ou des neuroleptiques.

      L’utilité pour la santé dans les lieux d’habitation, les hôpitaux et autres de résonateur Schumann est peut être quelque chose d’efficace. Ça mettrait également à l’esprit qu’entre un lieu et l’extérieur, il y a une différence des conditions électromagnétiques et que ces conditions ont un impact sur la santé.

      Les choses ont assez stagné, le facteur du bouclier magnétique terrestre doit être mondialement reconnu et discuté. Les centrales nucléaires sont d’un autre temps, leur dangerosité augmente.

      Pas besoin de la troisième guerre mondiale pour changer, les changements frappent à notre porte depuis plusieurs années. Et leur œuvre est de plus en plus visible à de nombreux niveaux.

      La lumière des éruptions de Sagitarius A, le trou noir du centre de la galaxie, devrait nous parvenir en 2013,un flash a été enregistré il y a peu par L’ESA. Un nouveau nuage de matière va être engloutit par Sagitarius A dans quelques temps, provoquant des jets de matière qui émettent des rayons X qui nous parviennent.

      La flèche du sagittaire ne peut pas nous atteindre par le jet de matière mais par sa lumière de haute énergie. La galaxie « tire » a 90 degrés du plan de l’écliptique.
      Une partie de l’énergie de ces éruptions galactiques charge le nuage moléculaire Sagitarius B qui diffuse par la suite des infrarouges qui sont la rémanence de l’énergie de l’éruption sur des années.

      Plus l’horloge avance, plus chaque partie du ciel prend de l’importance. Plus le volcanismes et les failles sismiques s’activent. Le champ magnétique se désorganise de plus en plus et le vent solaire s’y engouffre plus facilement. Au moins le sel de rosée augmente en puissance, c’est au moins quelque chose de positif. Les pommes d’or qui concentrent la lumière dorée vont revenir. L’eau hautement énergisée également.

      Antéhypophyse= influence gravitationnelle sur la vie, bien représentée par la masse des continents terrestres. entre autre
      Post hypophyse=eau,masse liquide,vasopressine,amour masculin+champ magnétique terrestre,ocytocine,amour féminin

      Niveau 99,lol, ces deux hormones ont 9 acides aminés.

      Le miroir actuel de la Terre, d’autant plus que la glaces des pôles à l’albédo élevé fondent, est l’océan pacifique. Les failles qui l’entourent sont plus communément appelé la ceinture de feu du pacifique. L’eau ne réfléchit pas la lumière comme la glace, elle produit un champ magnétique en réponse à celui qui est appliqué par son diamagnétisme. Le miroir de feu de l’océan pacifique diffuse aux failles alentours de l’énergie qui lui provient de l’espace. Le plancher océanique s’enfonce.

      Le champ magnétique est également un miroir car quand un nuage de plasma vient charger la magnétosphère le rayonnement de la Terre augmente par induction magnétique. Je pense que ce rétro rayonnement peut perturber la stabilité d’une tache solaire et provoquer une éruption.

      Mais à priori la faiblesse électromagnétique de la terre engendre un relatif désintérêt de tirer dans notre direction de la part des taches solaires. C’était déjà visible en 2011. La tache solaire 1598 en face de nous actuellement qui a émis du niveau X lors de son arrivée sur la partie visible du disque solaire s’est tue face à nous. Un cas de plus sur la liste.

      Tant qu’une comète ne frappe pas le soleil quand la tache solaire est en face de nous. Un phénomène éruptif solaire d’origine cométaire renié par la science actuelle. D’origine électromagnétique et non gravitationnelle. L’argument des scientifiques est qu’une comète n’a pas une masse suffisante pour déclencher le dégagement d’énergie de milliards de mégatonnes d’une éruption solaire.

      C’est un argument einsteinien sans valeur, on parle ici de disruption de champ magnétique ,pas de masse de l’objet. c’est plutôt l’intensité du champ magnétique cométaire qui compte. Plus la comète se rapproche du soleil, plus son champ s’intensifie, plus elle peut provoquer une IEM, une impulsion électromagnétique qui provoque une éruption solaire d’une tache solaire, qui se propage par un effet de tsunamis à la surface du soleil et engendre des éruptions en chaine au niveau des autres taches solaires.

      Donc potentiellement une comète peut frapper une autre tache solaire et enclencher secondairement l’éruption d’une tache solaire en face de nous.

      Les taches solaires s’intéressent moins à nous mais le vent solaire et le rayonnement de base continue son œuvre. On peut le dire, on est bombardé par toutes les radiosources qui nous entourent. De plus en plus.

      Mais on ne peut pas se cacher éternellement, un jour ou l’autre une tempête solaire va venir nous tester, nous, la santé de nos champ d’énergie et la résistance de notre technologie à cette onde de choc.Une tempête solaire c’est plusieurs ondes de choc électromagnétiques enchainées.

      Mais un seul coup assez puissant peut suffire à tout griller. Plus qu’à voir les effets du roi des dieux,Jupiter, qui se rapproche de nous et devrait avoir son mot à dire sur le comportement du soleil dans l’alignement Jupiter Terre Soleil de la fin d’année. La Terre est un bonne antenne relais entre le système solaire externe ou réside les planètes géantes et le soleil. Faut voir ce que ça va donner.

      http://www.kazeo.com/external/http://www.raben.com/maps

      à suivre, pour l’instant camouflage, lol, Terre en mode furtif, donc conditions atmosphérique plus en mode humain en proportion, sans stimulation éruptive de la lumière ou du plasma solaire qui engendrent des changements photoélectriques et électrophotoniques atmosphériques mondiaux.

      by

      • Cent Nom dit :

        C’est super intéressant Dioex ce que tu dis.
        J’ai pas compris pourquoi tu le disais, mais je suis resté suspendu à ce que tu as écrit.
        être un dragon : signifie-t-il qu’il faudra vivre sur une Terre sans atmosphère?

        Et le truc de la NASA? je copie-colle :
        « sont déjà dans leur propre ligne de temps de savoir ce qu’il ont à faire au cas ou provoque une divergence dans la conscience globale de l’humanité.
        Vivre dans l’instant présent ,c’est de savoir que d’autres humains sont en vie sur Terre au même moment et que leur cœur bat dans l’atmosphère.
        Quoi qu’il aient pu être ou faire, ils sont une énergie électrocardioencéphalographique à un instant t sur Terre prêt à agir à la vitesse de la lumière par l’émotion. Le peuple a naturellement la convergence harmonique entre ses mains.
        Sauf si il est désuni et désinformer, orienté vers la guerre.
        On doit retrouver le savoir faire de biorésonance mondiale d’une civilisation de niveau 1.
        Il faut juste être satisfait et heureux que chacun vive au même moment que soi sur la Terre. C’est l’instant présent.
        Avec les bons outils, c’est un moyen de rapprocher la magnétosphère de l’état de supraconductivité. »

        Qu’est ce que ça veut dire????
        C’est quoi une divergence dans la conscience globale???
        La convergence harmonique???
        Là tu me sèches Dioex
        Une explication?
        Merci à toi pour toutes ces infos

        Porte toi bien

        • Dioex dit :

          Salut Cent Nom,
          Répondre à ta question sur comment obtenir un biochamp assez puissant pour pallier à l’absence de champ serait pure spéculation imaginative.
          Les volcans auront probablement déjà provoqué un hiver nucléaire avant que l’intensité du champ atteigne 0.
          Il faut 100 000 spécialiste de la méditation, de la guérison par les mains pour égaler le champ magnétique terrestre si éventuellement ils arrivaient parfaitement à se synchroniser.
          Et pour celui qui ne connais pas les transmissions quantiques d’informations inter humaine, naturelles et cosmiques à la vitesse de la lumière, en particulier les hommes de notre société qui s’agitent de plus en plus en s’illusionnant dans le matérialisme, le champ magnétique terrestre est 100 millions de fois plus puissant lui.
          C’est sur humain d’avoir un biochamp de cette puissance.
          Celui qui aurait du Tesla entre les mains, c’est à dire l’ordre de grandeur d’une tache solaire pourrait surement bien s’amuser.
          La meilleure solution est d’avoir un ovni, être un bioovni soit même parait difficile à accomplir,lol
          Ça n’existe dans les mangas les machines qui produisent un biochamp quantique utilisable par les éveillés.

          http://www.youtube.com/watch?v=epVpOGlp-Fo

          Je sèche à cette question, je v y réfléchir, avec la bonne technologie ça doit être facile. L’homme a des limites seul mais à plusieurs de grandes choses doivent être possible.

          à plus

      • Salvia dit :

        J’ai lu les 2 commentaires de Dioex, un peu en diagonale il est vrai.
        C’est peut-être juste ce qu’il dit, mais je n’y comprend pas grand chose. Cela me donne tout juste le sentiment d’être vraiment une ignare 🙁
        Question: est-il utile ou important de savoir tout cela pour la petite humaine que je suis et qui cherche simplement à Etre?

        • Soleil Bleu dit :

          Moi non plus Salvia je n’y comprends pas grand-chose, mais va-t-en savoir pourquoi, ça me parle à un autre niveau que le mental et je me sens étrangement concernée par et connectée à, ce qu’il expose.
          En tout cas, un grand Merci à toi Dioex de prendre le temps de nous expliquer en détail le fruit de tes recherches. (même si je ne suis pas la lectrice idéale pour en saisir toute la portée)
          Bon w.end et continue de nous instruire sur ces lois cosmiques, mystérieuses à mes yeux, mais qui semblent avoir tant d’influence sur nos rythmes et fonctionnements biologiques.
          A bientôt
          S.B

          • Dioex dit :

            Je sais que je suis un peu rude pour les doux esprits féminins et intuitifs avec ma science.
            Mais c’est également une voie de développement pour vous de fixer des balises de raison sur la route de compréhension du monde à la vitesse de la lumière.
            De cristalliser le monde de l’énergie mesurable et le monde de l’énergie ressentie en une connaissance à un instant t dans la mémoire.
            J’essaye d’augmenter votre puissance les filles. Ça résonne mais ce n’est pas intégrable instantanément. C’est une ouverture pour des connexions inter hémisphérique et une augmentation du potentiel par association de notions scientifiques astrophysiques et humaines.
            Ce que j’écris sont des sortes de rapport sur l’évolution de l’état solaire, géomagnétique et humain à un instant t et de l’évolution de ma compréhension du monde.
            Ce monde qui change. Mais principalement en fonction d’un seul et unique paramètre, ce qui simplifie la compréhension et permet de mettre lumière cosmique et lumière à la surface de la terre en balance.
            L’affaiblissement du champ magnétique terrestre est une réalité depuis plusieurs années. Chacun est largement assez intelligent pour savoir les yeux fermés ce que cela peut signifier sur le plan climatique et humain.
            Il n’a qu’à vivre sur Terre pour le constater tous les jours.C’est une bonne base de réflexion et de recherche pour comprendre le changement actuel.
            Les sources de lumière de la terre et des cieux se rapprochent, les preuves scientifiques montrent que c’est un fait réel, observable et mesurable.
            Et on est là pour voir ça , c’est parfait.
            Le monitoring de la météo spatiale apporte des informations pratiques sur le mode énergétique de la terre à un certain moment, c’est instructif et utile.
            Si cela entre dans le domaine de la sensibilité
            et de la conscience, plus besoin de satellites pour obtenir ces informations car ces flux photoélectriques ou électrophotiques d’énergie qui parcourent l’atmosphère ont un effet direct sur la grille énergétique du corps humain.
            Savoir identifier une influence externe sans se laisser piéger par ses effets sur le comportement ou l’état de santé au lieu que cette information et cette énergie agissent seulement d’une manière inconsciente par le système nerveux autonome notamment peut être salvateur et source de développement et de compréhension du monde de la vacuité. Ou tout est interconnecté à la vitesse de la lumière.
            Votre attention vous pousse naturellement vers des objets terrestres proches de vous sur le plan humain et affectif. Élargir votre champ d’intention à d’autres sources d’énergie peut être une bonne idée.
            Ceci ne sont que des suggestions, des propositions, des opinions, des ressentis et des observations personnelles sur ma voie d’évolution. Chacun a la sienne mais certaine fois l’expérience d’un est utile pour d’autres.
            Le partage dans la paix et la compréhension peut être fertile.

            à bientôt Soleil Bleu, bonne fin de week end.

          • Salvia dit :

            Oui, Soleil Bleu, je suis toute ouverte à cela, mais le langage m’était trop compliqué. Et puis, un peu de fatigue a fait le reste. Si les 2 textes de Dioex ne m’avaient pas interpellé, un peu comme toi, je n’aurais pas eu l’idée de commenter. Sinon je me tais et continue la lecture d’autres commentaires… Quelque chose m’a parlé, mais de façon confuse, et j’aime bien comprendre ce que je lis 🙂 !
            La réponse de Dioex à Cent Nom est déjà bien plus abordable, et là je comprends ce dont il parle, du moins à mon petit niveau. Donc merci Dioex …

          • Cent Nom dit :

            Les sources de lumière de la terre et des cieux se rapprochent, les preuves scientifiques montrent que c’est un fait réel, observable et mesurable.
            Et on est là pour voir ça , c’est parfait.
            Tu as un lien Dioex?

            Savoir identifier une influence externe sans se laisser piéger par ses effets sur le comportement ou l’état de santé au lieu que cette information et cette énergie agissent seulement d’une manière inconsciente par le système nerveux autonome notamment peut être salvateur et source de développement et de compréhension du monde de la vacuité
            Et comment on fait Dioex?

            Je sais je t’ai posé beaucoup de question.
            Mais c’est super ce que tu dis, j’adore.

            J’aime bien ce que tu dis sur les doux d’esprits et les filles, je suis un doux d’esprit ! ça m’a fait rire.
            Bon ben va falloir renforcer tout ça…

            Si il y a trop à dire, n’hésite pas à m’orienter.

            Agréable we
            Porte toi bien

          • Soleil Bleu dit :

            Oh oui Dioex ! Je suis réceptive à tout ce que tu dis dans ta réponse à mon post. Je dirais même que ça exulte un peu à l’intérieur de moi à sa lecture.
            Alors je vais relire avec joie et une légère pointe d’exaltation tous les échanges venus de ton post qui réunissent autour de la tablée Cent Nom, Salvia, Stéphanie, et toi.
            Un grand Merci, J’écoute et je capte quelque chose…..dans ce que tu dis, qui me parle profondément…

        • Dioex dit :

          Salut cent nom:
          Ça ne te dis rien la convergence harmonique? La théorie d’une évolution de la conscience globale de l’humanité à un niveau supérieur. Le nombre fait la force. Si d’un seul coup tous les humains résonnent ensemble par une émotion commune induite par un évènement X ou Y, cette union pouvant engendrer une impulsion électromagnétique planétaire. Comme lorsque le second avion à frapper la deuxième tour le 11/09/2001.

          PS:J’ai pris un dinosaure par hasard pour me rappeler les dimensions et les théorie à propos de ces animaux légendaires. Le diplodocus, dont certaines espèces faisaient 58 mètres ont le nombre d’or ou proche dans le rapport entre la taille du corps et du cou et 7 sur 3 entre le cou et la queue.Ça correspond à des rapports de longueurs d’onde de forme,donc de dissipation et d’accumulation des fréquences électromagnétique de cette longueur d’onde (en mètres).
          Le diplodocus possède également une griffe draconique au membre antérieur et deux aux membres postérieurs dont la fonction est inconnue. Intéressant.lol
          Être un dragon signifie avoir un champ assez puissant pour résister à l’absence de magnétosphère, à avoir sa propre sphère atmosphérique autour de soi et résister à des chaleurs extrêmes et aux rayonnements extérieurs.
          Se nourrir d’électrons, de photons et de protons.L’essence de la nourriture pranique. Il faut quand même de l’oxygène et une respiration.
          Faudrait chercher qu’elle est l’intensité du champ d’un cœur de dinosaures de plusieurs tonnes. C’est un V12 mais en version biologique.
          Toutes ces tonnes en action induisent un choc piézoélectrique neuromusculosquelletique à chaque mouvement bien plus puissant que ce qui se balade sur Terre actuellement. Ainsi qu’un choc sismique et sonore surement très impressionnant.
          Comment une si petite tête peut elle manger autant de végétaux et soutenir une telle masse. Le rythme de croissance des diplodocus était extraordinaire. Maturité sexuelle en un peu plus d’une décennie. Puis continue de grandir.
          Eux aussi ont connu des excursions et des inversions du champ magnétique. Un diplodocus mutant ça doit donner, lol. Peut être un dragon, qui sait?

          By cent nom,bon week end

          • Cent Nom dit :

            Oui Dioex, la convergence harmonique ça commence à me parler. Surtout avec ton exemple.
            J’en avait une vague idée mais là tu m’as bien ancré.

            Concernant le mode d’alimentation, j’avais vu un livre ya longtemps sur le fait de se nourrir de lumière de Jasmuheen. C’était intéressant mais je l’ai pas mis en pratique, j’ai pas pu laisser mes liens matériels pour mettre en œuvre ce qu’elle dit.
            Mais ça rejoint ce que tu dis.

            Et comment on fait pour avoir un champ bio-énergétique suffisant pour pallier à l’absence de magnétosphère?
            Je voudrais bien savoir.

            Merci d’avance
            Bon we Dioex
            Porte toi bien

          • Dioex dit :

            Salut Cent Nom,
            Super tu suis déjà les bons marqueurs.
            Un article récent sur le champ magnétique terrestre:

            http://www.2012un-nouveau-paradigme.com/article-communique-de-presse-de-l-esa-la-magnetosphere-terrestre-se-comporte-comme-une-passoire-111758207.html

            Le directeur de la Nasa:

            http://www.youtube.com/watch?v=ECzjhSDD_kM

            Be prepare for your family

            Bonne semaine à toi

          • Cent Nom dit :

            Bonsoir Dioex,
            C’est quoi cette vidéo sur le directeur de la nasa??
            Et surtout pourquoi tout le monde y a accès.

            Ce ne serait pas une préparation ou un exercice de pré-focalisation pour les masses?
            Comme les gens s’en moque de toutes leurs conneries, ils essayent de recapter l’attention des gens et de la refocaliser sur leur but afin d’obtenir le même effet que pour le 911 avec ce qu’ils tentent de préparer comme feux d’artifices.
            LOL il m’a bien fait rire.
            Merci à toi Dioex.
            Et si t’as d’autres trucs sur les questions que je t’ai posé je suis preneur.

            Porte toi bien

        • Dioex dit :

          c’est beaucoup de bla bla pour dire que quand notre bouclier magnétique diminue, le temps s’accélère dans l’atmosphère ou nous vivons.C’est déjà connu en plus.
          L’équation est en nous, rien que le fait de vivre est une activation du sceau divin qui est en toi.
          Je ne sais pas si c’est juste, je fais parfois des associations hasardeuses.
          Comme la distance entre nous et le trou noir central de la galaxie est de 25900 années lumière et la période du cycle des équinoxes officielle est de 25800 ans.Cette corrélation est elle juste ou hasardeuse et infondée?
          La lumière d’un évènement galactique met 25900 ans à nous parvenir et la période de précession des équinoxes est de 25800 ans.
          Associé ou pas, juste ou faux?
          Chacun a la liberté de choisir d’entrer en résonance avec l’information qu’il lit ou pas. Je propose des données et tu en dispose selon ton intuition. Peut être que certaines vont te parler et pas d’autres, mais si le moindre passage t’apporte quelque chose, j’en suis heureux.

          A plus Salvia, bonne soirée

          • Salvia dit :

            Bonjour Dioex,
            merci pour ta réponse bien claire. Curieusement je ne l’avais pas lue avant d’envoyer le commentaire de tout à l’heure en réponse à Soleil Bleu.
            Donc là je te suis parfaitement! Il est vrai que de parler de ces choses n’est pas simple, car les informations nous arrivent un peu pelle-mêle. C’est à nous, suivant notre intuition comme tu le dis bien justement, d’en faire le tri et aussi la synthèse. On ingurgite puis on digère puis on restitue sans oublier d’évacuer ce qui ne nous convient pas pour le moment! Faut que l’ensemble de notre véhicule s’adapte harmonieusement si on veut éviter le dérapage …

          • Cent Nom dit :

            C’est génial, merci pour tes explications.
            Il y a des trucs que tu dis et qui mettent en relation des infos que j’avais mais que je ne me servais pas.
            Notamment sur la relation baisse du champ énergétique de la Terre et donc augmentation de la vitesse de déroulement du temps avec, la conscience que l’on a du temps, qui passe de plus en plus vite.
            Je regarde tout les jours le site :http://www.n3kl.org/sun/status.html
            Mais c’est pas en français, t’en aurais un qui donne le même genre d’info mais en français?

            Mais ce qui m’intéresse plus c’est ce que tu as dit sur les gars de la nasa, et les précautions qu’ils prennent.
            Tu peux en dire plus ou me diriger?

            Merci à toi pour toutes ces explications.
            C’est super
            Porte toi bien

      • Stéphanie dit :

        Bonjour Dioex,

        Merci de tout cœur pour ce partage de tes connaissances et de tes découvertes. J’adore la réponse que tu as donné à Soleil Bleu. Mon cœur me soufflait bien que tout cela partait d’une bonne intention, reçois donc toute ma gratitude pour ta contribution à ce qui vient …

        Comme mes amies Salvia et Soleil bleu et probablement la majorité des filles du site, je me perds souvent dans ta science, d’autant plus que je suis une parfaite ignorante en la matière, j’ai toujours fonctionné en mode intuitif et imaginatif.

        En tout cas, j’aime beaucoup te lire, il y a une très belle énergie qui se dégage de tes mots et de ton être.

  2. barbara dit :

    Bonjour, j’ai lu il y a une semaine l’article sur l’émergence des nouveaux espaces et je tenais à partager le bonheur et la justesse de ce texte. Merci également pour la belle énergie transmise sur le site du passeur.LOV.B

  3. elba dit :

    « Car il y a, plus loin et plus profond que ne pourrait porter et supporter notre regard, derrière l‘habit usé de nos croyances »
    « quelque chose se passe maintenant en nous qui ne change plus, qui nous attire et nous élève »

    Ces deux petits morceaux de phrases parmi le texte sont bien révélatrices de ce que je ressens. J’ai cette sensation « d’habits usés de mes croyances » qui peut-être vient du fait que j’aimerais que toutes les religions, toutes les ‘philosophies’ puissent se rejoindre dans un grand puits d’amour, puisque c’est uniquement cet amour qui nous unit tous.

  4. Alain dit :

    Bonjour,

    En réponse à Thau

    Ta réflexion est tout à fait légitime. Finalement on se dit que tout le monde écrit la même chose.
    Seulement je ne pense pas que l’on puisse écrire autre chose à notre époque. Je m’explique.
    Pour faire court, si je donne par exemple une méthode ou une technique pour atteindre l’illumination, le mental va s’en emparer quelques temps et puis l’oublier. Et cette méthode va rester lettre morte ou quelqu’un va s’en emparer pour faire sa propre cuisine ou créer une religion (c’est ce que nous enseigne l’histoire du monde).
    Il faut donc essayer d’aborder l’enseignement sous un angle différent.

    Le chant de la reconnexion est un appel à se retrouver soi-même. Nous ne sommes pas une technique ou une méthode. Nous sommes avant tout un être énergétique qui vibre à une fréquence donnée.
    Il est donc plus judicieux, au travers des mots, de transmettre une énergie qui dépasse les mots. Les mots en eux-mêmes ne sont que des coquilles vides. Ce qui les rend vivant c’est l’énergie ou la vibration qu’ils transmettent. En absolu, les mots n’ont même pas vraiment d’importance. En revanche, ce qui en a beaucoup plus, c’est l’intention qu’il y a derrière les mots.
    Ce texte est un appel à se reconnecter à soi-même. Il offre simplement une partition ou trame énergétique vide dans le lequel le lecteur va pouvoir poser ses propres notes et se connecter à lui-même. On peut prendre une image différente ; Imaginer des rayons qui convergent vers le même centre, vers la même Source. Chaque partition est un rayon qui permet de se positionner. Chacun choisit son rayon mais pour que cela soit possible les rayons doivent être posés ou ancrés dans la matière. Une fois positionnés, nous pouvons donc trouver notre place en nous reconnectant à nous-mêmes. Et nous pouvons finalement commencer à tous nous harmoniser les uns par rapport aux autres.

    Et cette harmonisation va ouvrir d’autres portes qui sont rapport direct avec les crânes de cristal…

    Peut-être que cela pourrait faire l’objet d’un article. Mais est-ce si important ? Je crois que l’essentiel aujourd’hui c’est de poser des partition.

    Fraternellement,

    Alain

    • Thau dit :

      Alain,
      Merci pour ton commentaire.
      En effet « les mots » sont fort mal adaptés à traduire notre ressenti vibratoire une fois le changement de regard opéré. D’où mon commentaire, bienveillant, sur l’article. D’où aussi l’intérêt de ce site où chacun tente de partager avec beaucoup de sincérité ses ressentis, ce qui est assez unique.
      Merci à tous
      Fraternellement

    • Cent Nom dit :

      Bonjour Alain.
      Très beau texte. Je te suis entièrement dans ton raisonnement.

      Alain tu dis : »Nous sommes avant tout un être énergétique qui vibre à une fréquence donnée. »
      Anne Marie tu dis : »Assumons donc notre humanité; assumons le partenariat encore délicat Coeur/Mental… »
      C’est tellement vrai tout ça.

      Après avoir partagé, comme j’ai pu, avec ma famille ce we, je n’ai pas put dormir.
      Je me posais la question : pourquoi est-ce qu’ils sont comme cela. Je n’ai rien à voir avec eux pourtant je suis de leur famille?
      Ils me montrent bien qu’ils m’acceptent aussi comme ils peuvent.
      Donc pas d’affolement, l’ouverture cœur se fait.

      Toutefois, lorsque je suis en leur présence c’est comme si j’ai affaire à quelque chose d’autre. Je ne suis jamais arrivé à savoir ce que c’était et pourtant hier soir, il me semble avoir compris quelque chose : le Tao.

      Nous avons tous en tête cette image d’un cercle renfermant du blanc contenant un point noir et du noir contenant un point blanc.
      C’est l’image du Tout. Facile, non?
      Mais quelle application concrète?
      La Lumière. Tout le monde parle de la Lumière par ci et la Lumière par là. Mais qu’est ce que c’est exactement?
      Si on entend par Lumière : essence. Alors nous voulons revenir vers Soi, l’essence de nous mêmes, notre fondement.
      Ce Soi c’est le Tout. Et le Tout contient suivant le Tao deux choses qui ont pour symbole blanc et noir. Afin de faciliter la compréhension je dirai Ténèbre pour Noir et Céleste pour Blanc et non pas Lumière.
      Nous savons aussi que chaque chose est polarisée : le jour/la nuit; le bien/le mal; le positif/le négatif, en bref ce que l’on nomme dans la dualité, le genre et son opposé.
      Nous savons que l’Amour est un ciment, un liant et qu’il permet la création.
      Voilà j’ai tout dit. Maintenant je vais le mettre en forme.
      Si le symbole du Tout contient deux polarités, que sont les petits points qui sont dans chacune des parties? Je dirai que ces points correspondent aux extrêmes de ces polarités.
      Nous disons que nous sommes à l’image de Dieu. Et nous disons que c’est notre corps qui est l’image de Dieu. Et si Dieu n’est qu’énergie? Alors cela devient simple.
      L’humanité est la représentation symbolique de Dieu.
      Il y a le Céleste, je dirai le Peuple Noir qui est son positif le plus extrême. La Partie Blanche du Tao.
      Il y a la Ténèbre qui est le Peuple Blanc qui est son négatif le plus extrême. La partie Noire du Tao.
      Il y a le Peuple Jaune qui serait le Céleste Négatif, le rond noir dans la partie blanche.
      Et le Peuple Brun qui serait la Ténébre Positif, le rond blanc dans la partie noire.
      Pourquoi le Peuple Noir serait le Céleste?
      Tout Simplement parce qu’il n’y a que l’Amour qui peut supporter et je n’ai même pas besoin d’élaborer dessus.
      C’est idem pour les genres, la femme est l’énergie Céleste et l’homme l’énergie Ténèbre. Tout Simplement pour les mêmes raisons.

      On le voit bien, les systèmes hiérarchiques doivent disparaitre.
      Une énergie équivaut à une autre énergie. Si il y a compréhension contraire il y a discordance entre les deux flux d’énergie.
      Dire que l’une vaut mieux que l’autre est aussi stupide que de dire que la nuit est moins bien que le jour. N’oublions pas que l’on nous a appris a vivre le jour et dormir la nuit.
      D’autant plus que les énergies sont complémentaires. Je m’explique.
      L’homme Ténèbre et la femme Céleste se rencontre, il se passe une chose l’amour.
      Et l’amour amène une chose la pro-création. C’est donc bien lorsque les deux « soi-disantes » énergie opposée s’accorde qu’il y a création. Un homme et un homme ça fait rien, une femme et une femme ça fait rien.
      Je vais peut être choquer, mais c’est pas grave.
      On tente de nos jours de nous faire croire qu’il y aurait un sentiment amoureux qui se dégage entre deux personnes du même sexe. Je dirai que c’est du à l’aliénation qu’engendre notre système de croyance. Excusez moi si j’ai choqué quelqu’un.

      L’homme est fondamental en lui même ainsi que la femme. Ce qui veut dire qu’ils ont tout les deux une référence inamovible.

      Et c’est là qu’intervient la Lumière.
      L’homme croit à la Lumière de la Ténèbre et se maintient Homme.
      C’est sa référence qui le maintient tel qu’il est, sinon un coup il serait homme et un coup il serait femme et le genre humain changerait toutes les deux secondes de sexe.
      Je le formule autrement, la Ténèbre est la Lumière de l’Homme. J’entends par là son essence. Comme le Céleste est la Lumière de la Femme.

      Je ne parle pas des Ténèbres ou de l’Ombre, qui ont pour moi une référence au religieux.
      Je parle du Flux de Vie qui se décompose en deux polarités qui doivent se joindre dans l’Amour afin de créer.
      Ainsi dans le Tao et pour l’Homme.
      Le Tout est de nature Céleste et Ténèbre. Il se joint à lui même dans un élan d’Amour qui permet toute création.

      Voilà ce qu’appel en moi le chant de la reconnexion : quelle est ma lumière?
      Non pas en tant que masculin ou féminin, mais en tant qu’être humain vivant dans un flux d’énergie qu’il ne me semble pas reconnaitre.
      Afin, justement de m’y connecter et de faire la paix avec moi même et mes illusions
      J’ai fait court car je voulais pas trop polluer mais je voulais quand même le partager avec vous. Je vais continuer ce sujet sur le site de la 5ème ère pour ceux qui veulent le lire en entier. Mais pas tout de suite.

      Marie Christine, j’espère que tu me feras l’honneur de le lire une fois que je l’aurai publié sur le forum. Tu es une très bonne modératrice et un muse pour moi.
      Ca à l’air abstrait comme ça, mais pour moi c’est très concret et très pratique car cela fait partie de mon immersion dans les énergies du Coeur.
      Donc merci d’avance.
      Et toi aussi Jonas (l’Indien), que j’aimerai lire afin d’apprendre de toi.
      Tout les autres aussi sont les bienvenus.
      Je mettrais une annonce dans l’article sur le forum. A bientôt.

      Portez vous bien

  5. Saam Enki dit :

    Chers tous,

    Je profite de cette page pour vous annoncer avec une immense joie que ma femme a donné naissance à un beau garçon ce Samedi.

    Je vous embrasse.Merci

    • Le Passeur dit :

      Bienvenue à lui aux portes de l’Âge d’Or !

    • Florence dit :

      Saam Enki, l’annonce de la naissance de ton fils me va droit au coeur et je vous envoie, à toi et ta famille, tous mes voeux pour une vie lumineuse et remplie de joie !

      L’annonce de cette naissance me touche particulièrement car de mon côté, cela fait des années (j’aurais envie de dire des siècles, malgré la vitesse du temps qui passe) qu’avec mon mari nous essayons d’avoir un enfant, mais pour l’instant sans succès. C’est douloureux mais en même temps cette expérience nous fait beaucoup avancer et je sais que si les choses se passent ainsi, c’est pour une bonne raison (ne serait-ce que celle d’avancer justement !). Nous gardons espoir, il n’est pas encore trop tard, tout en essayant de ne pas faire dépendre notre bonheur de cet évènement, ce qui n’est pas évident parfois.

      Alors je t’envoie toute la joie que je ressentirais moi-même si c’était la naissance de mon enfant !

      Amour et lumière à ce nouvel enfant et à vous tous,

      • Saam Enki dit :

        Florence,

        Considère cet enfant comme le tien. Et il est celui de chacun d’entre nous car je considère tout le monde ici comme frère et sœur et ami. Tout le monde ici est parent de ce petit ange. Dieu ne t’a pas encore permis d’en avoir, certes, il est tout puissant et il sait ce que nous ignorons. Il t’a donné aussi surement quelque chose que moi aussi je recherche ardemment. Je le prie et je souhaite qu’il donne le bonheur à tout le monde d’avoir un ou des enfants.
        Aussi j’espère de tout cœur que cet petit ange suivra nos traces dans la quête de la sagesse et de la connaissance. Je compte sur chacun.
        Flo, si j’avais ton mail, je t’enverrai la photo de ton fils.
        Je t’embrasse.
        Merci à tous.

        • Soleil Bleu dit :

          Bien-venu que ce petit ange de lumière.
          Félicitations et reconnaissance à la maman, belle joie au papa, et pensées pleines de conivences enfantines avec ses petits frêres et soeurs.
          Que la route vous soit bienheureuse à toute la famille Saam Enki.
          S.B

        • Florence dit :

          Saam Enki,

          Ton message me touche au plus profond de mon cœur, j’en ai les larmes aux yeux et je le reçois comme un véritable cadeau du Ciel. Merci, merci infiniment.

          Quand tu dis (en parlant de Dieu) : « Il t’a donné aussi surement quelque chose que moi aussi je recherche ardemment ». Cette phrase résonne fort en moi, car hier en t’écrivant j’avais justement cette sensation étrange d’avoir dans ma vie quelque chose que tu souhaiterais profondément, tout comme dans la tienne tu as ce que je recherche de tout mon cœur. Je ressens que nous sommes côte à côte chacun sur notre chemin, en train de surmonter les mêmes difficultés, mais traduites différemment. Enfin je ne sais pas bien comment expliquer ce ressenti, c’est comme si on vit les mêmes choses au même moment alors que le contexte (situation, pays, etc) est totalement différent, voire presque opposé. C’est magnifique 🙂

          Si tu veux m’envoyer un mail, tu peux aller te connecter sur ce site sous « fonctionnalités » et une fois dans ton profil, tu cliques sur « messages », puis « send » et tu trouveras mon nom dans la liste qui va s’afficher si tu tapes « F » dans l’expéditeur.

          Encore merci pour tes mots, Saam Enki. La sagesse, le courage et la beauté de ton âme me touchent beaucoup. Je suis heureuse que ce petit ange qui vient d’arriver sur ce monde ait un papa tel que toi !

          Avec toute ma gratitude,

      • Stéphanie dit :

        Bonjour Saam Enki et félicitations pour cette belle nouvelle qui nous réjouit tous …

        C’est un immense don du ciel et un très grand honneur de pouvoir accompagner ces nouveaux enfants en temps que parents. Ma fille est l’une de ces nouveaux enfants et depuis qu’elle est née tous ne cessent de nous répéter (à son père et à moi) que nous pouvons être très fiers de notre fille qui est vraiment spéciale.

        Avec humilité nous répondons simplement oui et nous gardons dans notre cœur ce secret pour lequel nous avons tant de gratitude. Du haut de ses huit ans, c’est elle qui nous enseigne et éclaire notre chemin de sa Sagesse infinie …

        Florence, ta souffrance m’a beaucoup touché et J’aimerais te serrer très fort sur mon cœur pour te transmettre toute ma compassion et tout mon amour … Ne désespère pas car tu le dis toi-même il n’est pas encore trop tard. Continue de vivre ta vie en offrant avec autant de générosité la magnifique lumière qui est dans ton cœur et tôt ou tard peut-être lorsque tu n’y penseras plus le « miracle » s’accomplira … Je te souhaite le meilleur ma belle amie.

        • Florence dit :

          Stéphanie,

          Merci de tout cœur pour ton message. Tes encouragements, ton soutien et ton Amour me réconfortent et m’apportent beaucoup de douceur.

          A mon tour je t’envoie tout mon Amour et je suis heureuse de t’avoir comme amie.

    • François dit :

      Rôôôô… 🙂 le grand veinard de venir au Monde juste maintenant et en plus avec un Papa et surement une maman qui sont en Quête du Sacré. Je lui souhaite une toute belle bienvenue sur sa planète.
      J’embrasse toute la famille ♥

    • Cent Nom dit :

      Bienvenue à lui en cette fin d’ère et félicitation à la maman qui l’a aidé dans son passage dans cette dimension.
      Le papa doit être heureux, merci à lui de ce partage.

      Portez vous bien

    • Blue dit :

      Toutes mes félicitations!
      Étant moi aussi du 13 octobre, je sais combien cette journée est « spéciale » 😉
      Il a beaucoup de chances de venir à cette période, de même pour toi et ta femme.
      Vous verrez que ces nouveaux-nés sont extra-ordinaires 🙂
      Avec Amour!

    • Marie-Anne dit :

      Oh!!! Quelle jolie nouvelle, Saam Enki !
      Bienvenue à cet enfant de la Nouvelle Terre, et félicitations aux parents heureux qui l’accueillent !
      Dans la Joie et l’Amour, je suis de tout coeur avec vous !

    • Tchunka dit :

      Saam Enki, je suis heureuse de lire ta fierté dans ces lignes, ton sourire se ressent au-delà de l’Afrique, beaucoup d’amour se dégage de ton être en ce moment. Merci pour cette belle nouvelle. Je vous souhaite beaucoup de bonheur à tous les quatre, te voilà, à ton tour, père d’une belle famille ! L’amour des bébés est si pur, que je suis très heureuse que tu accueilles un tout jeune venu dans cette nouvelle vie 🙂

    • acacia dit :

      A ton fils nouveau-né et à tous les nouveaux-nés de la Terre je dis « merci de nous rejoindre ».
      Et à ta femme et toi je souhaite mille bonheurs.
      Merci de nous avoir donné cette si jolie nouvelle !
      Acacia

  6. François dit :

    Merci Alain,
    Aller en soi comme dans un jardin sacré, y chercher les fleurs d’Amour qui y poussent, en recueillir les parfums et les couleurs dans ce qu’ils ont de plus lumineux, et ensuite revenir les offrir au monde.
    Bonne semaine à toi.

  7. Alain dit :

    Merci Tchunka et Marie anne pour le partage de vos connaissances et expériences.
    L’Amour est le grand dissolvant de cette humanité, il apaise tout et dissout tout ce qui n’est pas de sa même vibration. C’est un outil extraordinaire.

    Bonne semaine.

    Alain

  8. Alain dit :

    Bonjour,

    Je me suis endormi après une journée de travail, rempli d’informations diverses, de cris d’enfant et dans ma méditation avant de m’endormir, peut être en semi-somnolence avec l’énergie du coeur qui est de plus en plus active en moi depuis mars 2012, j’ai eu la sensation d’être connecté avec l’ énergie du coeur de chaque être et de chaque chose J’avais ce sentiment que le bien-être de chaque chose nature, animaux et de chaque personne m’importait, c’était merveilleux, j’était interconnecté et je me suis dit, si tous êtres à ce moment là étaient connectés comme je le suis, la difficulté, la souffrance… serait rayées de ce monde. Car il serait impossible pour l’être d’y rester indifférent et de ne pas agir pour rétablir l’équilibre avec l’amour qu’il a en soi.
    J’ai essayé aussi de me connecter à des personnes avec qui je n’avais pas forcément de l’amour pour eux à cause de souffrance que j’avais eu avec eux, mais le lien ne se faisait pas, je ne savais pas me relier à eux. Mais ce champ d’amour était toujours actif en moi.

    C’était une expérience que je voulais partager avec vous.

    Bonne journée.

    Alain

    • Tchunka dit :

      Alain, tu viens de décrire avec justesse la raison pour laquelle nous n’avons pas à nous en faire, les peurs peuvent s’évanouir. Le monde tel que tu la ressenti est si exceptionnel que personne ne peut être indifférent à sa beauté et à son équilibre universels. Cet amour sans intention, sans arrière-pensée, à disposition de tous EST la vie et non une illusion. Vivement le moment où cette prise de conscience sera collective ! Merci d’avoir partagé ce moment de vie.

    • Marie-Anne dit :

      Bonjour, Alain,
      Merci pour ton témoignage: je viens justement de proposer à Thau que nous partagions de temps à autres certains « résultats » de nos tentatives -ou réussites- de connexions avec Qui Nous Sommes réellement, avec le Tout, avec l’Amour,…
      Ce que tu nous dis à propos de ta difficulté de connexion avec des personnes pour qui tu ne ressens pas forcément beaucoup d’amour, montre à quel point nous sommes encore englués dans nos expériences terrestres et dans notre émotionnel.
      J’ai les mêmes difficultés que toi à éprouver de l’amour pour certaines ( rares) personnes, bien que je sache très bien qu’elles ont simplement joué leur rôle de miroir, de révélateur ou d’aide à une prise de conscience; bref, qu’elles m’ont rendu service; ça ne change pas grand-chose: mon égo a encore un peu mal et est juste capable de ressentir une certaine compassion- qui me semble sincère- pour « ceux qu’il n’aime pas quand même ».
      Une certaine compassion, c’est déjà « ça », mais c’est tout de même difficile à accepter dans un premier temps, surtout quand on aimerait être tout Amour et qu’on pense avoir bien compris le vrai rôle de l’égo.
      Alors, j’ai décidé de m’accepter avec cette difficulté-là ; j’accepte la souffrance encore présente de mon égo et je lui envoie de l’Amour, de la Lumière, de tout mon Coeur!… et je ne le force pas ( l’égo) à se connecter avec « qui il n’aime pas ».
      Par contre, grâce à cette acceptation, j’arrive , à communiquer sereinement avec Le Moi Divin de ces personnes .
      En fait, je dis à ces Mois Divins, que je suis consciente de l’aide qui m’a été fournie par leurs « extensions » terrestres, que je les remercie pour cela, mais que je ne peux pas, décemment et pour l’instant, dire que j ‘aime ces « extensions ».
      Pour moi, cette façon d’agir, n’est pas une entourloupe; c’est plutôt une rééducation douce, par étapes ; et si je n’arrive pas à dépasser une étape, eh bien, je me pardonne!
      Et bonne nouvelle: depuis, je suis beaucoup plus en paix, en ce qui concerne ces personnes!( en paix, intérieure et extérieure!).

      Encore merci pour tes interventions, Alain

      • Tchunka dit :

        J’adore ta manière de penser Marie-Anne et merci de l’avoir partagé. Tu as trouvé une bien jolie manière de vivre et de composer avec ce qui te posait un problème. Les petites rivières forment un grand fleuve 😉

      • Saam Enki dit :

        Merci Alain, et merci à toi Marie, j’apprécie beaucoup ton discernement, ta sagesse. Comme tu l’as si bien dit, il ne faut pas forcer son égo à se connecter avec ce qu’il n’aime pas. De mon côté dès que je me dis que chacun à son destin et que je n’ai pas à détester l’autre au contraire si je ne peux aimer alors je ne déteste pas et je donne de l’amour à quiconque m’approche ou que j’approche car voir tout le monde heureux est le plus grand bonheur que je puisse avoir. Un sourire vaut mieux qu’une larme.

        je t’embrasse.

    • Soleil Bleu dit :

      Bonjour Alain,

      J’ai vécu cette nuit une expérience synchrone avec la tienne, même si elle est quelque peu différente dans les faits.
      Avant de m’endormir, je venais de terminer ma séance de « silence mental » lorsque mon corps, plus précisément l’intérieur de mon corps, s’est mis à vibrer de manière spectaculaire.
      Cela m’était déjà arrivé quelquefois, mais devant l’ampleur du phénomène qui se produisait inopinément ma peur avait toujours pris le dessus et celui-ci avait céssé rapidement.
      Cette nuit, sans doute parceque j’étais plus décristalisée de mon mental que les autres fois, j’ai pû entendre ma peur, l’accueillir, mais sans y céder pour autant. J’entendais une voix dont je ne savais pas dire si elle venait de moi ou d’ailleurs qui disait « laisse faire, laisse faire » et j’ai observé le phénomène qui prenait une ampleur incroyable. La vibration de mon corps (même si ce n’était pas exactement mon corps physique, plutôt un autre à l’intérieur de celui-ci) devenait énorme en même temps que je sentais tout l’intérieur de mon Être aspiré dans un mouvement tournoyant à l’intérieur d’une sorte de tunnel.
      Je me souviens m’être dit « est-ce que je rêve ou bien est-ce que ça se passe vraiment » tout en ressentant que la réponse n’avait aucune importance car je le vivais bel et bien à cet instant.
      La dernière chose dont j’ai gardé le souvenir c’est d’avoir commencé à ressentir une forme d’inquiétude (mais pas vraiment de la peur) sur l’aboutissement de ce voyage qui me dépassait tant dans sa forme que dans ses appréhensions physiques qui semblaient toujours aller en expansion.
      Là s’arrête ma mémoire et je ne sais donc pas ce qu’il est advenu ensuite.
      Aujourd’hui je suis heureuse d’être parvenue à ce « lacher-prise » qui a permis que quelque chose s’exprime d’un autre auteur que « moi ».
      Et si c’était…♥

      Merci Alain de ton bel article qui a tilté avec mon vécu de la semaine.
      S.B

      • Tchunka dit :

        Bonjour Soleil Bleu, ce que tu décrits est très beau. Est-ce important de se souvenir pour l’instant… la suite te sera certainement révélée quand tu en auras besoin. Tu as très bien fait d’écouter cette petite voix. Lâcher prise comme tu dis et prendre ce qui vient sont des portes qui nous font vivre de belles expériences. Merci.

        • Soleil Bleu dit :

          Tu as raison Tchunka, je laisse le souvenir à ce qu’il fut et ne garde que la joie d’avoir carressé la peur sans m’y noyer. Et sans non plus avoir manifesté de rejet violent à son égard. J’ai choisi de m’abandonner et laisser faire….
          Merci à toi et belle nuit.
          S.B

    • Dioex dit :

      Par le chakra couronne ont peut se connecter avec n’importe qui sur terre , le cœur c plus difficile car il faut que le chakra du cœur soit ouvert ou du moins réceptif. Une fois que la connexion s’établit, on peut éveillé le chakra du cœur de l’autre pour qu’il y trouve équilibre, courage et foi en l’avenir.
      De plus , une personne qui n’est pas dans un état méditatif, qui est occupée à différentes taches diverses et variées en y mettant son intention, dont les ondes cérébrales sont dans les hautes fréquences est beaucoup moins réceptive.
      Même si c possible, il ne faut jamais rien forcé et respecter l’intégrité de la personne.
      Par contre si elle pense à toi, les portes s’ouvriront et dans ce cas tu pourras lui transmettre ton message de paix et d’amour. C’est très difficile, pour moi en tout cas et surement plus facile pour d’autre, de reconnaitre la signature énergétique précise d’une personne donnée. Mais les personnes qu’on connait bien ont une activation particulière de leur grille énergétique et de leur différent chakras et lorsqu’on reconnais cette signature, on sait qui c’est.
      Et par le cœur, le dernier point d’énergie à s’éveiller en théorie dans l’évolution d’une personne, on peut beaucoup donner. Même si la biorésonnance par le cœur est une chose merveilleuse et on a l’impression et c’est vrai que le niveau d’énergie augmente car les 2 s’ajoutent, c’est le coté émitif de ce chakra et à trop donner ont peut se fatiguer. Il ne faut pas oublier d’ouvrir ses ailes et de respirer par la partie postérieure de ce chakra pour recharger son énergie. C’est bien de le faire consciemment au lieu que cela se fasse trop pendant le sommeil car c’est une porte ouverte à des énergies qui peuvent être négative et au final baisser ton énergie et te réveiller fatigué.

      Merci encore pour ton texte inspiré , c une pure merveille, bonne journée

      • Dioex dit :

        Je met ce commentaire ici pour qu’il soit écrit sur la toile aujourd’hui car c’est une info qui suit le raisonnement des commentaires de l’article du suivi du soleil de Ferlin qui n’a pas encore mis son blog à jour.

        C’est un message de prévention, d’alerte au genre masculin, une histoire que l’on retrouve dans les mythes. La réalité de ce mythe est que d’après les lois de la nature, si un corps d’élite féminin unifié dans les lois de la lumière et de la gravité se met en place, elles iront protéger la foret amazonienne, le poumon de la terre et on les appelleras les amazones. à nouveau

        J’espère que le patriarcat moderne généralisé aura assez de respect pour les femmes pour ne pas les obliger à passer à l’action car ce sera le seul moyen de bien faire pour la planète.

        Un homme qui réfléchit à la vitesse du poids de son corps face a un corps unifié à la vitesse de la lumière qui contrôle les éléments de la terre et du ciel de milliards de femmes c’est une boucherie messieurs, je vous préviens. C’est trop puissant pour vous.

        Vous n’en reviendrez pas

        Si les lois synchroniques à la vitesse de la lumière reviennent naturellement de plus en plus entre nos mains, ce seront bien entendu les femmes qui seront les plus puissantes car c’est dans leur nature d’écouter avant d’agir.

        Écouter ce dont la terre à besoin tout comme on veille à son enfant.

        Je réexplique le phénomène de base qui existe pour toute créature avec un cœur et un champ électrique autour d’elle.

        Si la contrainte gravitationnelle qui oblige le cœur à maintenir une certaine tension artérielle donc à une certaine activité électromagnétique de base est stable alors que l’intensité du champ magnétique de la Terre diminue, la puissance relative dans les lois à la vitesse de la lumière sur le géomagnétisme terrestre donc également solaire et lunaire de chaque être vivant augmente.

        La contrainte matérielle nous oblige à avoir une aura électromagnétique de base ne change pas alors que la puissance du champ autour de nous diminue, nous sommes à la fois plus puissant dans les lois de l’électricité de l’atmosphère mais en même temps nous sommes plus sensibles au rayonnement extérieurs.

        La puissance du rayonnement des objets titanesques qui nous entourent se renforcent dans notre milieu naturel puisque notre bouclier diminue.

        C’est assez simple.

        Et intuitif

        Donc un certain Sagitarius A va se démasquer au bout d’un moment car si les choses sont ainsi, n’importe qui sera capable de reconnaitre sa signature d’annihilation matière/antimatière dans le ciel.

        Et naturellement on place le début du cycle des équinoxes sur le lion, car sa signature est une géante rouge la plus émettrice d’infrarouge dans le ciel. Notre spécialité préférée.

        Dans ce monde là, les dieux ont mis pied à terre

        L’influence de chaque planète du système solaire se dévoile de plus en plus, l’astrologie va revenir à la mode,lol

        La connexion au cosmos dont le rayonnement devient de plus en plus puissant d’un point de vue relatif.

        Demander cela à n’importe quel scientifique au monde, si l’intensité de la protection qui nous entoure diminue, l’intensité du rayonnement de chaque objet qui nous entoure augmente.

        C’est pas plus complexe que ça.

        Et comme chaque être vivant dont la force électromagnétique reste stable est naturellement plus émitif face à ces différentes sources d’énergie, il obtient plus d’informations quantiques sur ces sources de rayonnement électromagnétique.

        Plus on envoie différents rayonnement sur une cible, plus on obtient diverses catégories d’informations

        Celui qui peut obtenir des réponses quantiques et intégrer des informations sur toute les longueurs d’onde du spectre électromagnétique est l’égal de dieu dans un monde 10 puissance 40 plus puissant en proportion.

        Même quand 2 trou noirs se rencontre on n’arrive pas à détecter d’onde gravitationnelles, une honte. Par contre des champs magnétiques ultra puissant ça on en détecte et on en modélise.

        Je file

        C’est la reconnexion à se qu’il se passe sur terre, dans le système solaire et probablement dans la galaxie.

        Plus d’informations à la vitesse de la lumière

  9. Dioex dit :

    Le champ d’énergie du cœur de chaque être humain est en train de se renforcer d’un point de vue relatif car le champ magnétique de la Terre s’affaiblit mais la contrainte gravitationnelle qui oblige notre cœur à maintenir une certaine pression artérielle ne faiblit pas. Chaque être humain devient progressivement de plus en plus important et agissant dans les lois de la nature. Chacun peut de plus en plus facilement être maitre de son destin et de sa ligne de temps et les synchronicités et les réponses du destin par rapport à ses propres choix s’accélèrent.
    Nous retrouvons notre liberté passée, comme il y a 32 000 ans lorsque le champ magnétique de la Terre s’est affaiblit. Nous y étions, nous savons ce que c’est. Nous pouvons à nouveau être en paix et en harmonie avec la terre et le cosmos. Nous pouvons Etre ce que nous sommes, nous pouvons enfin vivre la vraie saveur de la vie simplement et humblement. Dans toute sa splendeur et ses couleurs visibles à notre oeil et également invisibles.
    Enfin la loi des cycles joue en notre faveur et ces milliers d’années d’attente et de souffrances sont peu de chose face à une simple respiration dans ce nouveau monde d’unité et de vérités simples et naturelles qui s’offre à nous.

    Que la paix et l’amour soit avec vous mes frères et soeurs, merci à Alain pour cette brise subtile et d’une profonde douceur

  10. Salvia dit :

    Tout simplement merci pour ce texte.
    Une petite phrase m’interpelle plus particulièrement car elle me remet en lumière que les autres sont miroirs pour nous. C’est celle-ci: « devenons spectateur de nous-mêmes, sans jugement de valeur. » Avant de devenir spectateur de nous-mêmes, nous nous donnons en spectacle …
    Un ami, pas plus tard que hier, m’a fait une remarque au sujet d’un de mes comportements, ce ne fut pas agréable à entendre. Mais comme par hasard, c’est cela même qui souvent a pour effet de m’exaspérer chez lui. Je me suis sentie jugée, et immédiatement je me suis jugée et je fus assez secouée de ce que je constatais de ma façon d’être.
    Alors, sans jugement envers moi-même, je vais tâcher de changer ce trait de caractère qui agace les autres et qui m’agace en eux.
    Cette phrase y est un bel encouragement; « Car la métamorphose ne demande pas d’être comprise mais requiert simplement notre propre présence à nous-mêmes ; une présence à nous-mêmes soutenue par le regard apaisé et serein de celui qui sait qu’il porte en lui les outils de sa propre transformation. »

  11. Jonas 27 dit :

    Merci Alain ,Hier soir j,ai chanté ma reconnection avec la terre .
    J’ai due me rendre ou je suis née a 600 km de ma demeure .Pour être présent a 13 :00 pm pour l’anniversaire de mon garcon j’ai du partir a 18:00 pm pour un parcourt de 8:00,quand tout va bien.Le problème c’est que je fesais du stop.J’ai resté bloqué a mie parcour et j’ai du dormir dans ma tente de toile dans un froid du nord presque hivernal.J’ai compris quelque choses a mon réveil forcé par l’humidité qui transpercait mes vêtements .Il n’y a pas de lois qui régis l’univers comme la nature mais,plutôt des courant.Quand on se réveil en même temps que les oiseaux pour les mêmes raisons(le froid) et quon se flatte le visage en même temps qu’eux se flattent les aile sa parait si simple.(Pour moi c’est une des premières reconnection qu’il faut expérimenter(seul).Par la suite j,ai rencontré un homme qui ma fait un cadeau innestimable(une clef)pour un projet que je chérie depuis un bout alors je continue mon chemin avec détermination et ouverture envers mon prochain pour un jour exister en unification dans ces multidiversités qui sont un cadeau pour chacun .Merci mes amis d’être ce que vous êtes.

  12. alain thomas dit :

    Très beau texte emprunt de sagesse et de poèsie.
    Comme le mariage de l’ange et de l’animal sur le pont de la foi, cette unique et mystèrieuse certitude.
    L’évidence racontée en mots simples et profonds.
    Clair et limpide.
    Magnifique.

  13. Marie-Anne dit :

    Merci pour ce beau texte, Alain.
    Tu nous dis: « Au lieu d’expliquer, commençons à accompagner..Et munis de nos outils les plus précieux que sont l’innocence et l’humilité, commençons à reconnaître que nous ne savons pas grand-chose et revêtons l’habit de celui qui contemple au lieu d’endosser l’armure de celui qui affirme.
    Car la métamorphose ne demande pas d’être comprise mais recquiert simplement notre propre présence à nous-mêmes…(…) »

    Oui, tout ceci constitue un véritable défi pour la plupart d’entre-nous, moi comprise.
    C’est pour cela que nous avons régulièrement besoin de nous l’entendre rappeler!
    La chenille n’a très probablement pas une conscience très prégnante de son individualité, ni un Mental (et un Emotionnel) hyper développé: le challenge est donc très différent pour elle!
    Assumons donc notre humanité; assumons le partenariat encore délicat Coeur/Mental , en attendant que celui-ci ( le Mental) se mette ,dans la Paix et la Joie, à l’écoute et au service du Coeur.
    Merci, Alain pour ton invitation au lâcher-prise, merci au Passeur , et amitiés à tous!

    • Alain dit :

      Bonjour Marie-Anne,

      Il y a tout de même quelques ‘règles de vie’ qui permettent de faciliter ce défi.

      La première chose que j’applique au quotidien c’est de considérer que tout ce qui crée une séparation avec le monde est une illusion, une manifestation plus ou moins masquée de l’égo. Donc il suffit de regarder cette séparation avec un regard neutre. Par neutralité j’entends une désidentification d’avec cette illusion. Et même face à ce qui peut être ressenti et vécu comme de grandes bouffées d’amour, il faut garder la tête froide. Ce n’est pas simple car nous sommes soumis aux énergies de la transition qui sont parfois très fortes.

      Mais ce qui est vrai est très simple et se manifeste dans la plus grande simplicité. Une fleur se développe dans le silence et une fois arrivé à maturité elle se montre sans effort et sans bruit dans toute sa beauté de fleur.

      Et puis, chose qu’on ne fait pas suffisamment, et c’est ce qui est enseigné dans les enseignements de sagesse, c’est demander de l’aide à ses Parents (son âme et son esprit). Simplement s’asseoir, fermer les yeux et demander à ses Parents de nous guider et nous aider à grandir. C’est vraiment d’une grande aide quotidienne.

      Du moins, c’est ce que j’essaye d’appliquer au quotidien afin d’aller à l’essentiel…

      Alain

      • Marie-Anne dit :

        Oui, Alain,
        Tu as parfaitement raison (celle du coeur et celle du mental qui s’aligne sur le coeur et le traduit!).
        Pour ce qui est de demander de l’aide à nos Parents, comme tu les appelles ( moi, je les appelle aussi: nos « Moi divin (et christique) », nos « Je Suis », nos « Moi réel »,….peu importe, Ils sont tout ça aussi), cela devient assez habituel, pour moi.
        Je leur parle aussi , simplement pour leur parler d’Amour: une phrase transmise par Sananda ( L’Amour Couronné) (via les livres de P. Arcan) me revient très souvent: « Mon Ami, parle-moi, et je te répondrai (…) car l’Amour répond toujours à l’Amour ».
        Alors, je parle à l’Amour ( et Il « répond » très bien!).
        Je parle aussi à nos « Moi divin » quand je suis heureuse, pour les associer, consciemment, à mon bonheur (quand je dis « parle », ça ne veut pas dire que je leur envoie un monceau de phrases; non, parfois juste quelques mots, ou un petit clin d’oeil, ou même un ressenti profond).

        Pour ce qui est des manifestations de l’égo et du mental, chez moi, c’est un petit peu plus laborieux!
        Je dois rester vigilante: ferme, car déterminée; mais souple aussi, car compréhensive!
        Je vais faire comme toi: regarder la Séparation avec un regard neutre et me désidentifier d’elle ; cela m’aidera à avoir l’attitude naturellement juste dans toute situation.
        Mais là aussi- et surtout au début- vigilance!

        Merci Alain pour ce partage

  14. Dania dit :

    Merci pour ce texte magnifique. Oui, quelque chose est bien là qui nous élève et nous attire. Quelque chose qui nous entraine irrémédiablement. Il suffit de l’accueillir en son coeur et de faire confiance. Je ne l’ai jamais ressenti aussi fort qu’en ce moment… Une reconnexion au Divin, à l’Unité, qu’importe les mots.

    Toute ma gratitude et mon amour,

  15. Béa dit :

    Une belle approche de l’indicible…Merci !

  16. Stéphanie dit :

    Merci Alain pour ce magnifique texte dont la lecture m’a profondément émue et touché. Je suis en totale symbiose avec tout ce que tu exprimes ici avec autant de poésie, de justesse et de simplicité, et en particulier, sur notre transformation/métamorphose qui passera par l’innocence et l’humilité.

  17. Thau dit :

    Beau texte en effet, fluide et apaisant. Un petit regret toutefois, une fois la lecture achevée : il n’y a rien de présenté ici que nous n’ayons tous, « suiveurs » de ce site, déjà lu de nombreuses fois: La chenille qui devient papillon, les temps achevés, le chemin intérieur, le sentiment de non-prise sur « le réel » etc, etc…L’Inspiration en supplément de la qualité littéraire constituerait un beau cadeau.
    Fraternellement
    Un « suiveur » peut être trop exigeant

    • Marie-Anne dit :

      Bonjour, Thau,
      Je suis aussi parfois un peu comme toi: je suis en attente de nourriture spirituelle, de « révélations » et de nouveautés, encore et encore…et puis, je me calme et je me dis: nous avons déjà reçu, en très peu de temps, tant de révélations, d’explications, d’éclaircissements, de commentaires ou de conseils à ce sujet ! ( si on s’en tient à ce site, vois les nombreux textes du Passeur et d’autres messagers entendus ici!)
      Une fois notre discernement bien exercé, les avons-nous toutes bien intégrées, ces révélations ou ces explications ?
      Les avons-nous même bien comprises dans toute leur essence et dans toutes leurs implications?
      Et surtout, les avons-nous correctement appliquées à notre vie de tous les jours?
      Clairement, la réponse est , pour moi, et, je le vois, pour beaucoup d’entre-nous:
      « à peu-près! ».
      Je dois alors m’avouer que si j’avais suffisamment bien tout intégré et appliqué, je ne devrais plus être en attente de toujours plus de révélations de l’extérieur; l’extérieur est le reflet de mon intérieur.
      Si j’avais bien tout intégré, je me tournerais , d’abord et surtout , vers l’intérieur pour y trouver la suite de mes propres révélations et de celle de ma propre vérité, et je ne les attendrais pas d’abord de l’extérieur.
      « Aide-toi, et le Ciel t’aidera »: « intègre déjà ce que ton évolution de conscience t’a permis d’apprendre et de comprendre, et des révélations supplémentaires te seront apportées ( de l’intérieur d’abord pour certains, puis quand ceux-ci seront assez nombreux, ces révélations pourront passer à  » l’extérieur ») ».

      C’est pourquoi, je pense qu’il est bon que l’on nous rappelle régulièrement le choix que nous avons fait et le lâcher- prise qu’il implique; qu’il est bon que nous nous encouragions les uns les autres et que nous nous aidions par nos témoignages divers, mais que, surtout, nous n’oubliions pas d’avancer d’abord par nous-mêmes, de l’intérieur vers l’extérieur .

      J’ai mis tous ces principes en application avant d’écrire ce commentaire: j’ai donc regardé à l’intérieur de moi, et il en est résulté…ce commentaire…, et… une « réflexion » ( que je n’attendais pas) sur « Qu’est-ce qui fait que l’on aime vraiment quelqu’un »: après 5 minutes de « vide » , la réponse s’est installée en moi: j’aime qui me rappelle la Vie et l’Amour Que Je suis; j’aime qui réveille, qui appelle, même à distance , la Vie en moi!
      Mais alors , l’Amour est égoîste? Réponse: « Nous sommes les miroirs et les rappels les uns des autres; l’Amour est Un, alors, que veut dire égoïste ou altruiste à un certain niveau? »

      Voilà, Thau, tu voulais de l’inspiration, en voilà un peu.
      Puis-je te suggérer de faire de même ( et le suggérer à qui veut ici , sur le site, d’ailleurs); cette inspiration viendrait, de temps en temps, de toi, de moi, de nous tous; ce serait aussi une autre façon de nous exercer à une meilleure connexion à nous-mêmes, tout en faisant profiter les autres de notre introspection (quand nous la jugerions intéressante pour tous).
      C’est d’ailleurs ce que nous faisons déjà un peu, parfois, dans certains nos commentaires habituels.
      En tous cas, j’en profite pour encore remercier Le Passeur pour ses nombreuses et sages inspirations, et pour remercier Alain pour tout ce qu’il réussit à faire surgir en nous, tout en nous incitant à une meilleure (et plus efficace) reconnexion à Nous-mêmes!
      Amicalement, M-A

      • François dit :

        Coucou Marie-Anne,
        C’est tout à fait ça….
        Merci et OUI aime l’Amour que tu Es comme tu dis car il est au plus authentique dans ce que ton cœur peut offrir et ça c’est très généreux. Je trouve que tu es une personne généreuse Marie-Anne et je pense que c’est une direction merveilleuse que tu nous indique avec tes réflexions teintées de cet amour.

        • Marie-Anne dit :

          Merci, François, mais comme dit Tchunka: « les petites rivières forment un Grand Fleuve ».
          Je suis heureuse d’être une ces petites rivières, comme tu l’es aussi, et comme de plus en plus le sont, pour participer à ce Grand Fleuve Que Nous Sommes.

      • Thau dit :

        Bonsoir Marie-Anne,
        Merci pour ton(es) commentaire(s) remplis d’Amour et de sincérité. Tu m’invites à « partager » un peu de mon expérience/ vécu et tu as parfaitement raison: je me livre bien peu. Mais comment parler de la Lumière? Le papillon se fiche des expériences intérieures et des questionnements de la chenille, tout comme le Néant se fiche de l’envol du papillon… Une fois le changement de regard opéré sur cette réalité dans laquelle nous sommes encore tous immergés, le partage se dissout de lui même avant de pouvoir être exposé! Ces derniers temps, seules les promenades-communions-fusions dans la nature me font encore Exister sinon le reste du temps… je regarde fonctionner cet autre qui est moi et qui m’intéresse si peu …Ces A/R incessants entre 2 états (ou regards) ne sont , tu l’imagines, pas toujours confortables.
        Voilà ma petite contribution à ton idée de Partage.
        Fraternellement

        • François dit :

          Salut Thau,
          Je souris car tu décris ce qu’il m’arrive quelquefois de ressentir quant au partage d’expériences. Pas facile …. 🙂 🙂 Je ne compte plus les fois où j’ai commencé à écrire ou répondre à quelqu’un puis j’ai cliqué finalement sur ‘annuler la réponse’ car je me perdais dans ma narration. Et merci à celles et ceux qui arrivent a le faire avec tant de clarté que c’en est une évidence à lire.

          Maintenant, je ne pense pas que qui ou quoi que ce soit se « fiche » de l’expérience. Le papillon ne peut pas se ficher des questionnement de la chenille puisque ce sont ses questions qui ont préparé le terrain possible à la transformation. Il doit plutôt lui en être reconnaissant. Le néant est probablement dans une grande Joie de constater l’envol du papillon qui est justement synonyme de Vie, d’acceptation au changement et au courage de sauter dans le vide sans avoir aucune expérience antérieure qui dit que tout va bien (car tu sais voler). Le papillon , à cet instant, doit avoir une sacrée paire de couilles, si tu me permets l’image. Je crois que c’est ce qui nous est demandé en cette époque… faire confiance en une expérience si incroyable qu’elle peut en devenir déstabilisante. Il y a eu quelques témoignages à ce sujet ces derniers jours. La chenille ne parvient à devenir papillon qu’à partir de l’instant où elle a cette confiance en la vie et…. à partir du moment où elle accepte aussi de vivre les derniers instants de son état de chenille jusqu’au bout (et je rajouterais ‘dans la joie’ si possible) car elle prépare ses ailes.
          Si elle s’observe en tant que chenille et se juge de n’être (que) ça, alors elle manque certainement quelque-chose dans son processus. Si le futur papillon n’est déjà plus intéressé par son état actuel de chenille, alors c’est un refus flagrant de ce qui est. Or refusé ce qui est c’est se monter tout seul un mur, certes illusoire mais qui s’inscrit tout de même dans le vécu, entre nous et notre chemin d’évolution. Si notre chemin doit encore nous amener à vivre la boue, ce n’est pas pour nous embêter c’est surement parce que c’est dans la boue que se trouve la nourriture qui donnera l’énergie pour l’envol que nous allons devoir bientôt tous oser. La boue est souvent considérée comme un retour en arrière que nous n’aimons pas, mais comment permettre à l’énergie d’exister si on pense que selon d’où elle vient elle est bonne ou pas. La boue est la moitié de l’énergie dont nous avons besoin. Il n’y a plus de retour en arrière passé un certain niveau, mais juste à aller encore et encore guérir nos blessures qui prennent de la place, qui encombrent les canaux par lesquels l’énergie passe.
          Je suis comme tout le monde, ou presque, je suis total allumé de joie à l’idée de l’ascension et en même temps, je dois le dire, j’ai (un peu) la trouille. Si on observe les oisillons qui s’installent au bord du nid pour leur premier envol on constate facilement ce que je ressent. L’appel de la liberté, de l’amour, de la lumière et …. ben aussi la peur du vide, de l’inconnu….mais…y’a pas le choix …. si je veux en faire l’expérience et je suis venu ici pour ça , alors…. je dois… faut sauter quoi…. hé hé… ♥
          C’est le moment idéal pour partager nos expériences car les choses s’accélèrent et , en tout cas pour ma part, ça me fais du bien de savoir que nous sommes de plus en plus à vivre ces états A/R et que les retours ne sont que des nettoyages pour l’aller.
          Alors bon voyage à nous tous ici et ailleurs.
          🙂

          • Thau dit :

            Cher François,
            Juste une remarque pour complèter mon ressenti. Quand nous sommes en sommeil profond (hors rêves) quid de notre vécu sur cette terre (expérience de la chenille, voire du papillon…)? Pourtant bien sur nous Sommes! C’est ce que je voulais exprimer en parlant des différents niveaux vibratoires. Une suite de phénomènes saltatoires (discontinus) en quelque sorte.
            Fraternellement

          • Marie-Anne dit :

            Merci François,
            Tu as exactement donné à Thau la réponse que je voulais lui envoyer ( à une allusion particulièrement virile-mais très juste, près, peut-être ! 🙂 )

            Bonjour Thau,
            François a donc parfaitement exprimé ce que j’avais envie de te dire;
            j’aimerais juste insister sur un point:
            ce « personnage » terrestre des environs de la 3D que tu es encore ici, ne le trouve pas inintéressant:
            il est la Lumière qui, courageusement, intelligemment et généreusement, a décidé de plonger dans ce monde si dense, si dur, si limitatif, pour le Bien et l’expansion de Tous.
            Aime-le, même si tu ressens , comme nous tous, une certaine lassitude bien compréhensible au terme d’un voyage si long!
            A bientôt peut-être!

    • sycaly dit :

      Mais non …mais non!!!

  18. Soleil Bleu dit :

    « Cela » reste incroyable à vivre et Alain vient de m’en fournir un merveilleux exemple.
    Je me suis réveillée ce matin en conscience d’avoir franchi un seuil dont la traversée a commencé il y a quelques jours. Je n’avais pas décidé de ce pas, je n’ai pu que constater durant cette semaine, avec néanmoins beaucoup de joie, qu’il se faisait lui-même.
    J’étais donc en train de lire le début de l’article il y a quelques instants, et Cela m’a invitée à aller observer comment ces changements avaient opéré, avec quels appuis, et où Cela m’avait propulsée. (sache françois que l’empreinte de douceur et d’Amour fraternel que tu y a déposé a été le déclencheur du feu d’artifice fin prêt à s’exprimer, Merci infiniment de ce cadeau).
    Et en reprenant la lecture de l’article aprés cette introspection aussi génératrice de joie que de sérénité confiante, je reste skotchée car il exprime EXACTEMENT les révélations lumineuses qui viennent d’être mises à jour l’instant d’avant.
    Je l’accueille comme un signe du Divin qui me confirme que ce pas n’est pas un leurre (il connaît la hauteur de mes doutes), il s’est bel et bien produit et illumine d’une aube nouvelle mon présent.
    Merci Passeur d’en avoir été le messager, et pensées chaleureuses aux âmes bienveillantes qui habitent ce site.
    In lake’sh
    S.B

    • Thau dit :

      On attend avec joie de savoir en quoi consistent ces merveilleuses révélations.

      • Soleil Bleu dit :

        Bonjour Thau,

        Il me sera difficile de les exprimer car justement l’une des premières est que les mots, aussi bien choisis et utilisés dans leur forme soient-ils, ne peuvent qu’être une description réduite et remodelée en 3D d’un phénomène multidirectionnel qui s’exprime de façon unique et propre au vécu et à l’environnement tout aussi uniques de la personne qui le vit.
        Néanmoins, le pas qui a été franchi pour moi cette semaine m’a révélé en terme de vécu que : (en vrac et sans ordre prioritaire pour l’un ou l’autre puisque tout se jouait simultanément)
        – L’intention et l’effet produit ne sont pas les mêmes entre « faire quelque chose pour.. » et « faire quelque chose parceque…)
        – Les principes de base diffèrent entre « vouloir se penser être » et faire l’expérience « d’Être »
        – Les mots instruisent la distance qu’il y a entre expliquer ou parler d’un principe, et le laisser se déployer en Soi dans un silence qui dit Tout.
        – Adresser des pensées, même d’amour, est un acte de nature différente que celle « d’entrer en Amour » avec quelque chose ou quelqu’un.
        – Ce sont les faits les plus banals qui revêtent les vérités les plus profondes.
        – Conseiller ou inciter quelqu’un à prendre une voie ou une autre est, au pire, vaniteux, au mieux, un conseil qu’on s’adresse à soi-même par voie de procuration.
        – M’offrir au réveil et avant de m’endormir le soir quelques minutes de silence mental, m’aident à aborder avec confiance, légèreté et même joie ce qui Est, plus sûrement que tout ce que j’avais jusqu’alors entrepris.
        – Je n’entre plus en conversation avec mon étincelle divine, je la rejoins dans le ressenti silencieux du « Rien ».
        – Pour finir, bien que la liste soit loin d’être exhaustive de ce que ce « pas » m’a révélé, je dirais qu’il m’a remis en contact avec un acte insignifiant pour beaucoup tant ils le vivent quotidiennement, pourtant absent de mon univers perso depuis trés longtemps : LE RIRE
        Et c’est François dans sa joyeuseté contagieuse qui a activé ce levier qui, tel un détonateur, a libéré des forces prisonnières d’un « vouloir » qui se mouvait dans l’ombre de mes peurs et détournait mon attention.
        Pour faire court et revenir à l’essence-ciel « La vie, c’est aussi simple et aussi subtil qu’un éclat de rire ».
        Avec toute mon affection et ma tendresse Thau.
        S.B

        • Thau dit :

          Partant pour aller partager un bel éclat de rire dans la lumière du Soleil Bleu qui nous illumine !
          Continue de briller sur ce site et ailleurs.
          Fraternellement

    • François dit :

      Merci Soleil Bleu de ta gratitude…
      voilà que je te cite dans un commentaire récent… »Je suis heureuse de ta guérison pour toi/moi François. Celle de ton corps m’offre certainement celle d’un amas de cellules dans le mien, et je t’en remercie infiniment. »
      On récolte ce que l’on s’aime chère amie. Voici venu pour toi le temps de la Moisson. Je suis heureux de ta Joie nouvelle et merci d’en profiter le plus possible , ce sera mon cadeau. 🙂

  19. Daniel dit :

    L’Observateur prend conscience d’un profond sentiment de gratitude à la lecture de ce si beau texte…..Merci

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *