A la croisée des chemins

Remedios VaroVous aurez remarqué que je publie moins ces derniers temps. Nous sommes dans un sas et dans ce sas nous ne pouvons rien faire de mieux que nous adapter et nous préparer sereinement à l’ouverture de la porte. Je pense avoir déjà passé l’essentiel de ce que j’avais à transmettre quant à cette préparation et je remarque, pour continuer à veiller pour vous de la même manière sur ce qui se dit ailleurs, que tous ceux qui avaient vraiment quelque chose à dire n’ajoutent à présent que quelques détails afin de paufiner le message, là ou d’autres continuent à bercer copieusement l’illusion.

En attendant d’avoir une parole à donner qui me semblera utile, voici un petit conte qui par ces temps ramène à l’essentiel…

Le Passeur.

Mboté à tous,

Il était une fois un vieil homme assis à l’entrée d’une ville du Moyen-Orient.

Un jeune homme s’approcha et lui dit :

– Je ne suis jamais venu ici; comment sont les gens qui vivent dans cette ville ?

Le vieil homme lui répondit par une question :

– Comment étaient les gens dans la ville d’où tu viens ?

– Égoïstes et méchants. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle j’étais bien content de partir, dit le jeune homme.

Le vieillard répondit :

– Tu trouveras les mêmes gens ici.

Un peu plus tard, un autre jeune homme s’approcha et lui posa exactement la même question.

– Je viens d’arriver dans la région; comment sont les gens qui vivent dans cette ville ?

Le vieille homme répondit de même :

– Dis-moi, mon garçon, comment étaient les gens dans la ville d’où tu viens ?

– Ils étaient bons et accueillants, honnêtes; j’y avais de bons amis; j’ai eu beaucoup de mal à la quitter, répondit le jeune homme.

– Tu trouveras les mêmes ici, répondit le vieil homme.

Un marchand qui faisait boire ses chameaux non loin de là avait entendu les deux conversations. Dès que le deuxième jeune homme se fut éloigné, il s’adressa au vieillard sur un ton de reproche :

– Comment peux-tu donner deux réponses complètement différentes à la même question posée par deux personnes ?

– Celui qui ouvre son cœur change aussi son regard sur les autres, répondit le vieillard. Chacun porte son univers dans son cœur.

Un anonyme.

Source originale. Vu sur La Presse Galactique.

Source : http://www.urantia-gaia.info (en cas de copie, merci de respecter l’intégralité du texte et de citer la source)

À propos de Le Passeur

Nomade sur le chemin...
Ce contenu a été publié dans 06- Tous les articles, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

213 réponses à A la croisée des chemins

  1. Lunesoleil23 dit :

    Excellent conte que je ne connaissais pas , Je viens de rejoindre la grand famille Urantia Gaïa , Uranus Terra … 🙂

  2. François dit :

    Le sas…..
    ça me donne l’image de ces étudiants qui attendent , fébriles, nerveux, agités de lire leur nom sur la liste des reçus à l’examen. Les peurs, les doutes se réveillent comme toujours lors de ce genre de période. Les questions, incertitudes fusent. Et pourtant…. je, et la plupart d’entre nous sommes fins prêts, c’est une évidence.

    Bien sûr nous connaissons toutes et tous encore quelques remous qui peuvent être déstabilisants, qui peuvent nous faire douter et générer de la peur. C’est sans véritable fondement. Le ‘travail de préparation’ est fait, fini, terminé. Ce qui reste ce ne sont que des ultimes et illusoires résistances de notre ego qui essaie désespérément de nous faire croire que nous sommes encore dans l’ancienne vibration. Nous n’y sommes plus.!
    Mais comme nous (enfin à part celles et ceux qui y sont déjà) ne sommes pas encore de l’autre côté, comme nous n’avons pas encore, pour la plupart, franchi la porte de sortie du sas, c’est un peu le ‘cul entre deux chaise’ qui nous est proposé. C’est, certes, assez inconfortable. Cet inconfort est principalement lié à notre impatience, liée elle-même à nos doutes de savoir si nous sommes prêts. Et comme la réponse est oui, Nous sommes prêts, alors s’inquiéter de quoi finalement?
    Pourquoi ne pas se détendre comme on le fait au cinéma ou devant un spectacle auquel nous allons assister car c’est bien de cela qu’il s’agit. Nous avons la chance inouïe d’assister en live a la déconstruction d’un vieux monde et à la reconstruction d’un nouveau. Quel Cadeau magnifique! Le plus grand spectacle de tous les temps offert à l’humanité. La découverte de son potentiel d’amour, de partage, de joie.
    De mon point de vue, pour qui y a mit un minimum de conscience ces derniers mois ou semaines le passage est en cours. Je pense qu’il n’y avait rien d’autre de demandé par le ‘Ciel’ que notre participation à faire un choix. Le choix d’aller en soi guérir de nos vieilles et douloureuses blessures. Le reste n’est pas de notre domaine et nous n’avons aucune idée de ce qui se passera. C’est l’Ultime et Divine épreuve. Je suis heureux de la vivre. Je vous le souhaite aussi.
    Je ne sais pas si tout le monde passera par le sas ni quand. Et tant mieux parce que franchement je ne serais pas capable de gérer ça. Ce que je sais c’est que ce ‘passage collectif’ est avant tout un passage individuel et là c’est chacun sa destinée et ses choix. Tout est juste.
    Je vous embrasse mes sœurs et frères d’ascension.
    Et le dernier arrivé au quai paie sa tournée…:-) ♥

    • Acacia dit :

      Oh oui, François, je partage absolument ton point de vue ! 🙂
      Ni inquiétude ni doute, à quoi bon ? puisque tout est dans un ordre et un équilibre parfait.
      Rendez-vous au Bar de la Nouvelle Ere, chic !
      Je t’embrasse, je vous embrasse tous ♥♥♥

    • Cécile dit :

      François,
      Un grand merci à toi pour ce texte magnifique. Tu y résumes tout ce dont j’ai l’intuition sans bien savoir le formuler. Et tu me rends confiance, alors que je doute souvent. Merci pour ce beau cadeau en ce début de journée, après cette nuit d’éclipse à la fois si déstabilisante et si transformatrice…
      Je t’embrasse aussi. Et à bientôt, de l’autre côté ? Tchin !

    • pierrot dit :

      Oh non pas ça, pas le dernier je suis plutôt du style pousseur que tireur.
      Mais bon comme tu l’as dit c’est individuel alors je vais retrouver ma bien aimée, la nature. Ça je sais bien faire partir seul en forêt. Et quand la nature est ton guide tu n’as plus besoin de te poser les questions du style est-ce que c’est bien prudent de lui faire confiance … Il n’ y a plus de personne dans ce que tu vois, entend, ressent, et tu te rends compte que tu continues de t’en poser car tout est projection. Et que celui qui se les pose c’est nous-même et que si tu creuses tu te rends compte que le fond est vide et que nous-même est encore une projection et là tu te retrouves sans repère plus rien à quoi te raccrocher.
      Cela m’est arrivé et je n’ai pas su franchir ce seuil, j’étais adolescent à l’époque.
      Mais attention, faut être prudent n’y aller pas seul. Je taquine désolé.

      • graffitique dit :

        Je te lis avec un grand plaisir Pierrot 🙂 et que soit belle ta forêt pour toi, et son silence si vibrant de signes

    • Marie-Anne dit :

      Oh! François, je n’avais pas vu ce commentaire-ci!
      Heureusement que mes amies Acacia et Cécile ont l’Oeil!
      Donc , je peux me joindre à elles pour te remercier pour cette belle synthèse de la situation et pour ce rappel très encourageant!
      Cela m’a (je cherche mon mot) soulevée, oui soulevée, avec reconnaissance et
      re-connaissance lorsque j’ai lu:
      « Je vous embrasse mes soeurs et mes frères d’ascension »!
      Mais oui, c’est vrai, c’est ce que nous sommes (aussi) !
      Alors, regarde bien:
      Nous t’embrassons aussi, notre frère d’ascension !
      (et tous nos autres frères et soeurs aussi, puisque nous ascensionnerons tous un jour ou l’autre! Et le dernier arrivé aura un fabuleux comité d’accueil ! )

  3. Louisetta dit :

    Puisqu’il semblerait que c’est la période des remerciements en cette période ou nous passons une nouvelle porte, je tiens à dire à tous les intervenants que je lis chaque jour, un puissant merci. Merci, car malgré les diverses maladresses de chacun, il se tient ici un véritable dialogue permanent sur les dernières questions du mental, mais de sujets très nobles, dans la recherche de les transcender ensemble.

    Depuis l’enfance, je vis déjà dans une réalité que je souhaite voir éclore du plus profond de moi. En ce moment est une période particulièrement éprouvante, car en plus de me confronter comme tous à mon manque d’amour basé sur l’illusion, je perçois la misère autour de moi, que j’ai toujours contourné avec un optimisme qui a toujours surpris et porté mon entourage, et qui était sans doute nécessaire jusqu’ici.
    Je ne suis absolument pas habituée à regarder certaines choses, mais c’est comme un passage obligé. Et tant de choses alors me répugnent, me touchent ou m’attristent, qu’il me faut beaucoup de temps seule pour retrouver mon énergie propre, m’élever au dessus de cela. Guérir ce que j’ai sentie comme un reflet d’une ancienne blessure, ou bien me détacher avec bienveillance de ce qui est si loin de moi et m’horrifie littéralement.
    Parfois, je quitte littéralement un diner, un repas, une émission, un lieu, pour aller pleurer tout mon saoul et me ressourcer.
    C’est à la fois très libérateur, et en même temps, j’avoue être impatiente de retrouver mon énergie d’innocence, de douceur, de beauté et de grâce qui est chez moi depuis toujours et qui m’a toujours consciemment portée.
    Alors, merci, car vos interventions sur des sujets si nobles m’aident à me retrouver, comme un quai de gare ami ou l’on peut retrouver le train de ses rêves parmi une multitudes d’autres beaux rêves prêts à éclore.

    Et merci à vous, ô lecteurs silencieux qui n’interviennent jamais, mais qui lisent en silence les articles ainsi que tous les commentaires qui suivent. Votre réceptivité est un don en soi.

    Avec toute ma tendresse.

    • Lucie dit :

      Merci Louisetta de penser aux lecteurs silencieux…
      Quand on a rien à dire, on se tait et on écoute.
      D’autres diraient:
      « Ce n’est pas parcequ’on a rien à dire qu’il faut se taire. »

      Avec vous tous, pour le 21 novembre…
      Si Dieu le veut.
      Toutefois, n’oublions pas tous ces êtres qui oeuvrent. Chaque instants de leurs vies, chaque jours de leurs existences est un 21 novembre.

    • Stéphanie dit :

      Bonjour Louisetta,

      Merci pour ce vibrant témoignage, je suis de tout cœur avec toi dans ce passage difficile. Ne crains rien et garde la foi en ce qui vient, car comme tu le dis si justement ton énergie est celle de l’innocence, de la douceur, de la beauté et de la grâce. C’est l’énergie qui arrive … merci d’être ici pour le passage.

      Je t’embrasse tendrement.

    • Marie-Anne dit :

      Courage, Louisetta,
      Nous passons tous par ces « nuits noires »; elles sont, comme tu l’as bien remarqué, un passage obligé: tu as déjà très bien compris ce qui se passait.
      Recentre-toi en ton Coeur et n’oublie pas de voir au-delà de l’illusion ; garde confiance en toi et en tout évènement qui t’atteint et qui porte sa sagesse.
      Je t’embrasse

  4. marie christine dit :

    Un mot en passant … Communique-t-on avec son prochain pour se rassurer ? Quelle drôle d’idée !
    Le but essentiel n’est-il pas de se dépasser soi-même et de se dépasser ensemble dans le coeur et dans la connaissance ?

    • Cent Nom dit :

      Je dirais qu’au début c’est pour nous rassurer.
      Parce que nous n’avons pas l’environnement adéquat dans lequel nous exprimer.
      On voit qu’il y a des gens qui pensent différemment de la ligne conductrice.
      Parce qu’au départ nous sommes faibles et que l’on a besoin de se sentir rassuré.
      Après, normalement on assume ce qu’on pense et on devient de plus en plus fort.
      Et cette force nous sert à aimer l’autre et soi même.
      Dans un même temps, nous touchons du doigt nos limites et nous cherchons à les dépasser. Du coup l’échange qui au départ se voulait rassurant tourne dans le sens du dépassement de soi par les infos que possède l’autre.

      Un parfum agréable m’enivre
      Comme le soleil qui me fait vivre
      dépose en moi cette douce énergie
      qui au delà de moi te sourit

      Porte toi bien Marie Christine

      • marie christine dit :

        Cent Nom, je te réponds ici .
        Jolie poésie pleine de douceur …! Et belle réponse .
        En ce qui concerne ton expérience sur les voleurs d’amour ou de lumière, c’est tout à fait juste pour qui a le même parcours .
        Il y a le style vampire et le style qui se laisse bouffer .
        Il s’ensuit un jeu de Barbapapa, tu sais ces personnages qui changent de forme: je t’enfonce, je me laisse enfoncer jusqu’à la moelle (l’avantage, c’est que tu connais la personne à fond mais l’inconvénient c’est que ça fait beaucoup souffrir) …
        Puis arrive un moment où celui qui se laissait enfoncer décide d’arrêter le jeu et mettre la limite au centre de lui-même : stop ! On arrête là ! On ne va pas plus loin .
        Et ton centre commence à te parler . Il te dit que finalement tout est question de conscience et d’inconscience . La méchanceté est inconscience, la mesquinerie est inconscience, l’égoïsme est inconscience … Alors tu ne peux pas reprocher à quelqu’un son inconscience !
        Qu’est-ce qui fait souffrir ? Ton amour de la vérité . Tu souffres de voir que les autres n’ont pas ce même amour . Tu leur veux du bien, tu leur fais du bien et tu voudrais qu’il le reconnaissent . Mais la vérité est cruelle . La lumière est cruelle . L’amour est cruel . La bonté est cruelle . La beauté est cruelle .
        Quand tu as découvert en toi une vérité, tu es obligé de la dévoiler . Dieu t’y oblige quelles que soient les conséquences douloureuses . Mais tu ne peux pas attendre des résultats . Les résultats suivent un processus qu’on ne connaît pas encore, une maturation qui portera ses fruits en temps voulu . On nous demande de semer, c’est tout . Et on a accompli pleinement sa mission .
        Ton centre te dit aussi que ce ne sont pas les émotions qui te dominent mais que c’est toi qui en es le maître . C’est toi qui les contrôles, les diriges, les réfrènes ou les laisses s’exprimer . Parce que ton centre te rassemble, te concentre, te maintient ferme . C’est le trône de ton royaume intérieur et tu en es le souverain . Rien ni personne ne peut te destabiliser parce c’est ton être unique, ta parcelle divine unique, tout comme chaque être est unique dans sa relation privilégiée avec son Origine .
        Tu ne peux plus te disperser, ni te perdre, ni te laisser balader comme une plume au vent . Ton mental s’apaise . Il n’y a plus de lutte, seulement de la vigilance . Elle est à ton service . Elle veille sur toi en permanence et agit à ta place . Tu es en sécurité .
        Enfin, quand je dis « tu », ce n’est pas forcément toi . Je n’ai pas la prétention de te connaître à ce point . Je me parle un peu à moi-même, ou en général …
        Je t’embrasse affectueusement .

        • Cent Nom dit :

          Belle journée Marie Christine,

          C’est marrant. J’ai lu ton commentaire hier et il n’avait pas du tout la même saveur que maintenant.
          Hier, lorsque j’ai lu ton message, je l’ai senti déconstruit et déstructuré. Il n’avait aucun sens pour moi.
          Je me suis même demandé si tu ne t’étais pas forcé pour m’écrire.

          Et là je le relis : miracle.
          Ta réponse est un bijoux.
          Il n’est plus déstructuré ou incohérent.
          Il est parfait.
          Je suis heureux de ne pas t’avoir répondu hier.
          J’aurai surement écris n’importe quoi.
          Je me demande si je n’était pas en miette, en quelque sorte.
          Je suis très heureux de ta réponse.

          Je vais savourer ton commentaire, comme on savoure un bon plat.
          Bon appétit!

          Le Soleil brille,
          il fait jour,
          dans mon cœur,
          ce Ciel où c’est envolé l’Aigle Royal,
          Le soleil brille,
          il fait noir,
          dans mon cœur,
          cette caverne d’où m’observe le jaguar.

          🙂
          d’agréables moments
          Porte toi bien

    • Marlyse dit :

      Bon, je crois que je ne suis pas encore partie … la table est trop bonne, sans doute et le vin coule à flots !

      La réponse à ta question est dans la dernière phrase du conte « Chacun porte son univers dans son coeur ». D’un certain point de vue, c’est absolument et totalement égoiste, égotique, égocentré. L’Univers, tout ce qui le compose (humains, animaux, végétaux) n’est qu’à l’image des projections à l’extérieur de ce que nous sommes à l’intérieur, de la manière dont nous nous ressentons (bon ou mauvais, clair ou obscur, triste ou heureux, intelligent ou bête, coléreux ou pacifique, etc, etc… etc …).

      A l’extérieur, tu ne rencontres finalement que toi-même, dans la multiplicité de tes différentes facettes que d’autres interprètent, incarnent pour toi comme toi, tu le fais pour les autres … d’où la nécessité de la règle de l’Amour « Aimer son prochain comme soi-même » en sachant que charité bien ordonnée commence par soi-même.

      Nous sommes des miroirs qui nous reflétons à l’infini, nous sommes des miroirs les uns pour les autres. Alors, communique-t-on avec son prochain pour se rassurer ? Non, on communique avec son prochain pour retrouver ce que nous sommes et nous rassembler (pour rassembler tous les morceaux éclatés de la totalité que nous sommes après les avoir reconnus en l’autre) et cette totalité est une des cellules du Corps Divin, de l’Univers. Et, c’est ainsi que l’on peut comprendre la parole de Jésus « ce que tu as fait au plus petit des miens, c’est à moi que tu l’as fait », sachant que le plus petit des miens, c’est la cellule que « Je Suis » (un microcosme) ; si j’agis sur ce que « Je Suis » alors j’agis sur l’ensemble de la Création (le macrocosme).

      Tchin, à la tienne !
      Marlyse

      • marie christine dit :

        J’adore ta réponse, Marlyse .
        Mais ce n’est pas du vin ! C’est du nectar !
        Tchin !

      • François dit :

        C’est dur de partir d’ici hein….!! 🙂 ha ha ha … moi aussi j’avais essayé et pô pu… 😉

        Perso Marlyse j’aime bien te lire, c’est comme un voyage pour moi. Comme un orchestre qui joue et dont certaines notes subtiles entrent discrètement à l’intérieur. Elles ne révèlent pas de suite leur tonalité, elles arrivent à la conscience quand elles doivent arriver.
        Merci d’être juste sortie prendre un verre… tchin! ♫

        • Marlyse dit :

          Bonjour François,

          Ce que tu dis me touche profondément et va me permettre de rendre hommage aux auteurs qui m’ont enseignée : Etienne Perrot, Christian Charrière, Marie-Louise von Franz, etc … tous des Alchimistes dans l’Ame, qui, parlant du travail de transmutation des métaux, l’appelait, tout comme leurs prédécesseurs, « l’art de musique » où l’on parle la langue des oiseaux.

          Sache que j’aime te lire également.

          Finalement, je n’ai pas eu d’autre choix que de rentrer de nouveau, dehors on se les gelait de trop. Alors, OK pour un bon grog.

          En toute amitié,
          Marlyse

  5. Dioex dit :

    Pardon, le bon lien pour le troisième exemple sur les comètes, le 13 octobre 2012

    http://www.youtube.com/watch?v=75iuxxSee5M

    by

  6. Dioex dit :

    Salut Passeur,
    Je vais profiter du sas pour préciser des notions sur des sujets que la dernière période m’a inspiré sur lesquels j’ai déjà écrit.
    Premièrement les femmes, c’est grâce à vous mesdames,par votre exemple,par le pouvoir du calme et de la sérénité qui aime et écoute la nature et ses besoins avant tout que le monde peut être sauvé. Et aux hommes qui suivent et défendent cette voie. Pas celle de la guerre et de l’amplification de la destruction des écosystèmes à travers le monde par notre mode de vie irresponsable.

    Le paradigme change et le pouvoir du féminin sacré se renforce naturellement. En tant que gémeaux je suis très fier que pour la première fois , nous venant du monde créatif du soleil levant, du coté féminin du monde, le chevalier d’or des gémeaux soit une femme.

    Athéna est une désse réincarnée, par une femme « normale ».C’est sorti hier soir, c’est actuel .Des millions de japonais puis des millions de terriens qui verront cette série,notamment les jeunes, projetterons ces images à la vitesse de la lumière.
    Et oui, les femmes ont accès à l’ultime cosmos. Et plus facilement que les hommes.

    http://www.nwanime.com/saint-seiya-omega-episode-31/watch/3748456ef5f1ecd96c06/

    Cette série à déjà fêter ces 25 ans, c’est une première dans l’histoire. c’est en jap, désolé.
    Que ce soit le chevalier d’or énigmatique(capable de terrasser le pope et de prendre sa place) du signe de ceux et celles qui sont nés entre le soleil et le centre de la galaxie, qui connaissent les secrets des dimensions, l’explosion galactique et le contrôle de l’esprit n’est pas anodin.

    Heureusement que petit dragon a un père éveillé au septième sens depuis des années,lol, il va pouvoir le ramener des projections dans les autres dimensions,lol

    Paradoxe est son doux prénom.

    Bref

    Merci également aux japonais dans le domaine scientifique pour l’expérience sur le comportement de la surface du soleil en laboratoire qui montre que la soidisante « anomalie » de la couronne solaire qui est plus chaude que la surface du soleil provient tout simplement des rayonnements que le soleil reçoit de l’extérieur.

    Merci à eux car c’est une évidence qu’on veut nous cacher dans la compréhension de notre propre étoile. Et des autres.

    Alors que c’est si simple et logique, la couronne solaire est plus chaude que la surface car de l’énergie électromagnétique venue de l’extérieur chauffe et produit également des phénomènes de connexion/déconnexion magnétique des taches solaires qui provoquent des éruptions solaires.

    D’où la comète qui peut déclencher une éruption solaire, l’argument de la masse est partiel par rapport au champ de la comète qui provoque une disruption magnétique des taches solaires et des éruptions en chaine.

    C’est incohérent de dire que ce n’est pas possible parce-qu’une comète n’est pas assez massive pour déclencher une éruption solaire qui vaut des milliards de mégatonnes d’énergie. Le soleil a en lui bien assez d’énergie pour se le permettre. Il suffit juste d’admettre que le soleil n’a pas qu’un coté émitif mais également un coté réceptif, un coté féminin, qui réagis à son environnement stellaire.

    Voilà trois exemple (pas besoin que la comète frappe la surface):

    Vortex de plasma solaire

    http://www.youtube.com/watch?v=WvTHmIYTNn0&feature=related

    Comète de pégase,lol

    http://www.youtube.com/watch?v=B40iY2Nt0Ec

    Récemment:

    http://www.youtube.com/watch?v=75iuxxSee5

    C’était de l’autre coté du soleil. Ce genre d’évènement se produit assez régulièrement, ce n’est pas de la fiction.

    Si une tache géante, comme 1598 récemment, est en face de nous et qu’une comète frappe à cet instant du bon coté, notre société de l’électronique pourrait rudement en pâtir.

    Un risque réel dont on n’entend jamais parler car la théorie officielle du dogme refuse d’admettre qu’une comète peut déclencher une éruption solaire. Comme ça on en parle plus, ceux qui voudrons dire le contraire n’auront aucun crédits, bien entendu.

    C’est le calme actuellement sur le plan de la météo spatiale de notre coté mais ça ne durera pas éternellement. Ce sas est provisoire. Le récent évènement cométaire donne à réfléchir.

    Il y a eu malgré tout de notre coté, le premier novembre, l’arrivée d’une faible tempête géomagnétique qui a bien multiplié les séismes d’une manière visible par rapport au jour d’Halloween.

    C’était un petit rappel à l’ordre sur la faiblesse du bouclier magnétique terrestre et des conséquences de toute charge ou énergie ou rayonnement trop puissant venant sur nous peut provoquer.

    Car comme le soleil, avec sa couronne, le coté réceptif de la Terre dépend de la force de son bouclier magnétique. L’extérieur a de l’influence sur nous.

    Nous ne sommes pas la seule, unique et exceptionnelle planète habitée de tout l’univers , ou la vie multicellulaire a pu se développer .L’humanité est loin d’être le nombril de l’univers.

    C’est impossible statistiquement.

    Il y a un nombre trop grand d’étoiles et l’univers à déjà des milliards d’années au compteur.

    Détourner l’attention des gens de problèmes réels qui peuvent entrainer un accident nucléaire à l’échelle de la planète par des fausses théories dans un système de surconsommation ou l’argent est plus important que la vie humaine et l’avenir du monde est assez traitre je dois bien le dire.

    Surtout que ce qui est valable sur la couronne solaire est également valable pour la plupart des étoiles et également les trous noirs. L’horizon des évènements d’un trou noir est juste la limite ou le champ externe interagit avec le champ du trou noir. La chaleur et l’énergie issue de cette interaction crée l’horizon des évènements, la couronne du trou noir supermassif.

    Au délà, c’est être accéléré au centre à une vitesse de plus en plus incroyable, surement supérieure à la vitesse de la lumière pour ce qui concerne les photons et les ondes électromagnétique et une accélération énorme pour la matière.

    La matière d’un nuage de poussière qui se projette dans le trou noir peut créer des galactique flare, les explosions galactiques. L’énergie du galactic flare est propulsée dans le sens nord sud principalement, dans le sens magnétique de la force.

    http://www.youtube.com/watch?v=ou3TukauccM&feature=related

    Mais pas besoin d’aller si loin pour trouver un trou noir supermassif, il y en a un dans la constellation D’Orion, une info « qui vient de sortir » car bien sur personne ne s’est jamais intéressé à cette constellation sur Terre. Aucun peuple sur Terre n’as bien entendu jamais eu accès à cette information car ils étaient bien sur extrêmement primitifs.

    Les pyramides de Gizeh n’ont pas la configuration du baudrier d’Orion, c’est pure spéculation de la part d’illuminés sans crédibilité. Ce n’est pas important à connaitre. Il vaut mieux réfléchir sur les cadeaux de Noël à acheter, c’est plus rentable pour les marionnettistes. Car bien sur personne n’est au courant de ce qui n’est pas écrit dans les dogmes paternalistes Etats Uniens et officiels en général.

    L’envahissement par les séries, la musique,les films et les émissions américaines à la télévision française est au départ une pression des États Unis sur l’audiovisuel français dans des accords post deuxième guerre mondiale. Les héros, les sauveurs du scénario préétablit imposent leur culture aux autres. Bling bling time.

    Pour la stabilité sociale dans une pseudosécurité ou on peut bouffer et se lobotomiser toute la journée avec la télévision tout en injectant ses ressources financières dans l’état et le grand capital en permanence,ou une poignée récolte le fruit du travail de millions de personnes, il ne vaut mieux pas trop en dire.

    Ce sont les marchés financiers qui dirigent le monde, c’est bien connu. C’est ça l’important, les mouvements de l’argent, pas les mouvements du cosmos et l’évolution de la Terre et des cycles.

    Pour que les moutons restent calmes et disciplinés. Dans une vision commune, laïque et universelle de la science qui nous apporte les bases pour comprendre la vie et l’univers. Une science libre et non formatées par les lobbys, bien entendu, ou le conflit d’intérêt et le délit d’initié n’est pas la règle principale.

    J’arrête cette ironie de constat du système actuel face aux défis qui sont à nos portes, des défis énergétiques majeurs ou il va bien falloir se rendre compte ce que c’est que l’énergie radiante et comment on peut l’accumuler pour obtenir gratuitement de l’électricité. Je crois que quelqu’un s’en est déjà rendu compte il y a déjà plus de 100 ans mais que son investisseur JP Morgan lui a dit que ce n’était pas rentable et a arrêter de le financer.

    Pourtant il avait dompter la force des chutes du Niagara en créant la première centrale hydroélectrique du monde moderne, il aurait pu mériter d’avoir les fonds pour faire aboutir ses projets au lieu que ceux ci soient récupérés par l’armée US.

    « La théorie de la relativité est un mendiant habillé de pourpre que les ignorants prennent pour un roi » disait Tesla, je suis bien d’accord avec lui car l’électromagnétisme et la théorie de l’univers électrique a une bien plus grande importance que ce que l’on veut bien nous faire croire.

    Mais bien sur la théorie d’Einstein est également hautement respectable et ouvre une voie de compréhension majeure mais qui ne doit pas rester unique, unilatérale, unidirectionnelle, psychorigide et sans appel. Je ne suis pas assez qualifié pour dire que ce qu’il dit est faux, mais il ne peut pas être le seul humain capable de définir les lois de la nature.

    L’homme a d’une manière évidente un fonctionnement électromagnétique en lui, lui expliquer l’univers sur une théorie qui part cette énergie me parait logique et plus adaptée à l’heure actuelle. Car c’est ce facteur qui varie actuellement, la masse de la Terre est stable.

    « science sans conscience n’est que ruine de l’âme mais la science de la conscience est la libération de l’âme »

    Cette science est connue et elle va à la vitesse de la lumière, il n’y a aucun doute à avoir là dessus. Son unité suprême est le Tesla, ce qui en dit long sur ce que ce grand homme a apporté à la science.

    Tout est déjà écrit, il suffit juste de lire les bons chapitres, pas ceux qu’on nous impose
    pour nous endormir en portant atteinte aux libertés individuelles et au droit fondamental à l’information. Une pratique contraire à la constitution et aux droits de l’homme. Une pratique pourtant généralisée chez les gouvernants. Mais punissable, au moins c’est déjà ça, c’est réconfortant. Il ne reste plus qu’à mettre la théorie en pratique,lol.

    Des moyens existent pour faire pression sur ceux qui nous doivent tout et sont aux manettes. Ils suffit juste d’avoir les preuves et la justice tranchera. L’analyse des ingénieurs sur les évènements du 11 septembre dans le cadre de la destruction contrôlée des tours est un exemple de ce qui peut être fait pour décrédibiliser la théorie officielle et les plans des marionnettistes et libérer la population de la manipulation.

    Tout n’est pas vain et inutile, la vérité peut émerger aux yeux du plus grand nombre. Et dans ce cas le déni de ces informations n’aura plus de raison d’être, car la théorie officielle sera la bonne théorie, ou du moins celle qui se rapproche le plus de la vérité d’où émane la justice, pas celle qui nous en éloigne pour mieux nous diviser.

    Bonne soirée et bonne continuation à tous

    • marie christine dit :

      Dioex, est-il possible que les trous noirs du Soleil soient des énergies qui aspirent et absorbent les émanations du Subconscient de la Terre qui s’est ouverte ? En quelque sorte, le symbole d’une Réalité bien réelle : l’absorption progressive de l’Ombre par la Lumière ?

      • Dioex dit :

        Salut Marie Christine,
        je t’avais écrit une réponse très explicative sur les taches solaires et les coronal hole et le cycle solaire qui sont des zones sous la surface plus froide, ce que tu appelle les trous noirs du soleil mais mon ordi a beugué.
        Je v essayer de répondre simplement à ta question qui est très difficile.
        C’est sous cette forme qu’il faut voir le soleil pour comprendre. Là tu vois l’énergie des boucles magnétiques du soleil ou les évènement éruptif peuvent survenir.
        Une tache solaire vue sous cet angle n’est pas un « trou noir » plus froid mais une concentration d’énergie électromagnétique puissante et intense. Réceptive à ce qui se passe autour. Les phénomènes de connexion/déconnexion magnétique avec la Terre ou d’autres planètes du système solaire provoquent des éruptions solaires.

        http://sdo.gsfc.nasa.gov/assets/img/latest/latest_1024_0171.jpg

        La théorie de l’univers électrique appelle ça des courants de Birkeland. La mission Thémis lancée en 2007 a clairement détecté un courant spiralé de type courant de Birkeland entre la Terre et le Soleil.

        Là ou la vision de la matière te montre un « trou noir », une tache solaire ou un coronal hole, la vision magnétique te montre une grande lumière. Qui peut se manifester par un flash très puissant.

        http://www.youtube.com/watch?v=SRgACPSl-Kc

        Mais aussi un grande éjection de matière chargée, le plasma solaire.
        Pour l’instant c’est 1429 qui a été la grande star solaire de l’année 2012.

        Le rayonnement de la Terre diminue actuellement, ce qui est visible sur le graphique de l’activité solaire de notre point de vue.

        http://www.swpc.noaa.gov/SolarCycle/sunspot.gif

        Alors que le cycle devrait logiquement monter en puissance, il diminue, contre les prévisions du pic attendus en mai 2013. La Terre est plus ouverte donc l’énergie du vent solaire et du plasma solaire charge plus intensément l’atmosphère , notamment à travers l’élément de l’air et la croute et le manteau terrestre.

        Notre moyen d’expression est quand un nuage de plasma augmente par induction la puissance du champ magnétique terrestre, une réaction en chaine peut se produire avec la tache solaire.

        C’est au moment ou le monde est le plus violent, le plus soumis aux influence néfaste sur le psychisme et sur la santé des tempêtes géomagnétique que l’humanité s’exprime.

        Donc pour répondre à ta question je dirais que les mises à l’épreuve de l’influence du plasma solaire sur le subconscient humain et toute la planète provoque un rayonnement terrestre qui revient à la vitesse de la lumière vers la tache solaire.

        La matière est plus lente et prévisible, elle met au minimum 24 heures pour arriver, par contre les échanges d’énergie à la vitesse de la lumière mettent 8 minutes pour arriver à destination.

        La faiblesse de notre champ induit un mode furtif de la terre ainsi qu’une plus grande vulnérabilité. C’est pour cela que pendant les tempêtes géomagnétiques il vaut mieux être un pilier de lumière cohérente dans l’atmosphère que de succomber à ce que la charge électrique venant du soleil produit en nous. C’est une réponse plus digne au soleil, le calme au lieu que l’agitation.

        Avec moins de masse grasse, les hommes sont plus soumis aux variations électrique de l’atmosphère dans leur comportement. Alors qu’il n’ont pas l’intuition féminine qui vit dans ce monde de lumière sans complexe.

        Cerveau de raison et cerveau d’intuition, fusion thermonucléaire et électromagnétisme solaire, vasopressine et ocytocine, amour paternel et amour maternel , gravité et électromagnétisme,temps matérialiste et temps synchronique,corps et esprit,eau et amour,chaleur et lumière, masculin divin et féminin divin,océans d’eau liquide et champ magnétique terrestre, niveau 99

        gemini

        La vision des prophètes en tant qu’hommes solaires ne doit pas faire oublier le nombre de femmes solaires sur la planète. Le nombre de femmes de cœur.D’ailleurs au début de l’épisode 31 que j’ai mis plus haut, un éclair rouge s’abat sur la statue de Jésus à Rio au début de l’épisode.

        Pour que la lumière dorée de l’ultime cosmos soit également porté par une femme. Qui ne connait pas seulement la voie de la lumière mais également la voie de l’antilumière, l’ultime cosmos des ténèbres.

        Normal ,pour déclencher une explosion galactique il faut projeter de la matière dans le trou noir central de la galaxie.Faire fusionner une source de matière et une source d’antimatère. En salle dans les télescopes spatiaux courant 2013. La flèche du Sagittaire va nous parler avec des rayons X de haute énergie.

        L’interaction entre le soleil et la terre est très important, mais il y a aussi d’autres acteurs autour de nous à ne pas sous estimer, notamment des planètes du système solaire. Surtout si on faiblit de jours en jours.

        by

        • marie christine dit :

          Merci Dioex de t’être donné la peine de me répondre et merci pour tes liens (et les autres) .
          Tu me réponds « simplement », dis-tu ? Ben dis donc, qu’est-ce que ça serait si j’avais fait bac+15 comme toi !
          On aurait fait exploser le soleil tout entier !
          Nan, je rigole .
          Je comprends qu’il y a une forte interaction du magnétisme terrestre et des mouvements électro-magnétiques du soleil, et que ces phénomènes dépendent des activités psychiques des humains, qui sont fluctuantes .
          Il me semble comprendre que la libération des vieilles croyances affaiblit le magnétisme terrestre et illumine la Terre, et que l’augmentation de l’amour provoque des éruptions solaires, et vice versa .
          Hou, la, la ! Je rame …
          Je compte sur ton indulgence, Dioex .
          Merci encore !

          • Dioex dit :

            Désolé, j’intègre dans ma réponse les changements actuels sans te donner une réponse à l’état basal du système.
            Oui, la conscience globale de l’humanité, en tant qu’impulsion émotionnelle synchronisée du cœur de millions d’humains est une force de la nature.
            Qui peut aller influer sur le soleil à la vitesse de la lumière.
            C’est bidirectionnel , c’est cyclique , les photons du soleil excite les électrons sur Terre qui en se désexcitant produisent de photons qui repartent vers le soleil.Le système vu de la manière la plus simple.
            Un scientifique russe dont je ne me souviens plus le nom disait que les hommes étaient les enfants de l’effet photoélectrique du soleil.
            Je trouve ça juste et simple, c’est cette énergie qui anime la vie. Et la vie rayonne cette énergie.

            à bientôt Marie Christine, bonne continuation

    • acacia dit :

      Bonjour Dioex
      Passionnante rubrique !
      As-tu entendu récemment parler d’un faisceau de lumière qui descendrait de la Voie Lactée vers la Terre ?

      Par ailleurs, y a un moment déjà, j’avais regardé ça :

      http://www.eveildelaconscience.ca/treilliscosmique.htm première partie

      http://www.eveildelaconscience.ca/treilliscosmique2.htm seconde partie

      http://www.eveildelaconscience.ca/kryeon20110410.htm

      N’ayant aucune formation scientifique je serais intéressée par ton avis sur ce qui y est écrit.
      Ça m’avait semblé « réel » en tout cas.
      Et en plus j’attends avec intérêt ta réponse à Marie-Christine !
      Voilà. Prends ton temps surtout, j’ai cinq minutes ♫
      Je t’embrasse

      • acacia dit :

        suite de ma réponse à Dioex à qui je demande un avis…
        L’avis de chacun m’intéresse forcément aussi !!
        J’ai une tête de linotte…

      • Dioex dit :

        Bonjour acadia,
        dans la réponse à Marie Christine il y a la réponse à ta question. Les explosions galactique envoient des rayons X vers nous.

        http://www.tgdaily.com/space-features/67055-galactic-black-hole-emits-massive-flare

        Voilà des images d’un faisceau de lumière provenant de Sagitarius A

        by

        • acacia dit :

          Merci Dioex !
          J’ai retrouvé de mon côté une interview :
          Interview du dr Dieter Broers biophysicien à propos de 2012
          13 août, 2009 (19:33) | Plus… | By: lespacearcenciel
          A propos des phénomènes électromagnétiques, des galaxies… et de nous.

          Un entretien très très intéressant , qui traite entre autre d’informations laissées par les mayas. Leur connaissance d’un rayon de synchronisation qui serait dirigé (à partir du centre de notre voie lactée) vers notre terre afin de permettre un réalignement de notre humanité.
          Or les astrophysiciens de la Nasa parlent de ce rayonnement énergétique qui s’amplifie de manière « inconcevable » selon eux.

          Quelques pages de lecture sans une seconde d’ennui, même pour les néophytes comme ma pomme.
          … j’aime bien voir coïncider toutes sortes d’évènements « mystérieux » !
          Bonne soirée

      • graffitique dit :

        Bonjour Acacia,
        J’ai entendu parle de cette énergie, et il y a peu de jours, j’ai trouvé la confirmation que j’attendais à ce sujet.
        Bien qu’en principe cette énergie soit de nature à produire quelques changements substantiels, il est possible que tout le monde ne s’en aperçoive pas également.
        Merci d’ailleurs pour tes liens, j’y trouve quelques corrélations très intéressantes qui vont dans le même sens, sans doute celui d’intuitions phénoménales, enfouies sous les décombres de l’exclusion, du jugement, du mécanisme.
        Tout ceci est fort utile pour exercer les facultés dont nous avons besoin, et qui se manifestent peut-être même sous des formes inhabituelles ou méconnaissables.
        Ainsi décrivons-nous notre monde dans sa cohérence comme une réalité fluide et continue, intégrée.

        • acacia dit :

          Bonsoir Graffitique !
          Peut-être seras-tu intéressée par le lien que je viens de laisser sur ma réponse à Dioex.
          Je ne dirais pas qu’avec tout ça on sait où on va… mais comme on y va et que je suis très myope je ne vais pas snober les allumeurs de réverbères !
          Très bonne soirée à toi

          • graffitique dit :

            Oui, merci Acacia.
            Ça m’intéresse (le mot est faible :))
            Merci Passeur, pour rappeler le lien vers ce document.
            Tout ceci prend effectivement une « consistance » saisissante ces derniers jours, comme un bout de voile qui se lève … et l’intuition fait son chemin dans le coeur des humains intentionnés.
            🙂

    • Cent Nom dit :

      super Dioex,

      J’aurais jamais eu le courage de faire ouvertement la relation entre les chevaliers du zodiaque et la Terre.
      Il y a un nombre incalculable de manga qui parle de choses comme ça.
      Celui que j’ai retenu c’est Heroic Age. Celui là m’a littéralement aidé à dépasse ma condition. C’était il y a longtemps, au temps ou je croyais au conspirationnisme.

      Il y a une chose que beaucoup ne croit pas, c’est que les infos sont partout.
      Je parle des véritables infos, celles qui construisent.
      Toutefois elles sont noyées inexorablement dans la masse.
      Comme tout, il faut être objectivé et avoir du discernement.

      Mais maintenant que tu parles mangas, j’avais remarqué, après avoir adulé ce peuple, qu’il était soumis et non discipliné comme on tente toujours de nous faire croire. Et surtout d’une perversité remarquable.
      Et je fais le lien avec ce que disait Jonas 27, que les grands mammifères marins sont des protecteurs dans le bas astral.
      Et je me demande pourquoi cet acharnement afin d’abattre ces animaux sur Terre.
      Car nous avons nous aussi notre part dans l’astral.
      Tu vois ou je veux en venir? Si ce qui est en bas est comme ce qui est en haut.
      Mais n’allons pas trop loin en supputations diverses et variées.

      Tu as raison de mettre en avant Einstein et Tesla.
      Un était le promoteur d’une humanité libre
      l’autre d’une humanité asservie.
      L’un est mort dans la gloire de ses horribles inventions,
      L’autre dans l’anonymat et le dénuement malgré ses inventions géniales qu’on lui a volé.
      De plus Tesla disait déjà à l’époque que la lumière allait bien plus vite que ce qu’on en disait.

      J’adore ton explication sur la ligne des évènements. Merci.

      De plus je pense qu’on ne dort pas, on ne veut pas admettre les choses c’est tout.
      Pour finir, je vais te soumettre ce qui m’est venue lorsque j’ai regardé cette vidéo.
      http://vimeo.com/32001208
      Je me suis dit : dit donc le ciel n’aurait pas raccourci???
      Un peu comme si la Terre avait grossit. Et au lieu que l’air disparait, chose impossible au même titre que l’eau. En fait l’air est distendu.
      Avant il y avait beaucoup d’air pour une petite surface, maintenant il y a moins d’air pour une grande surface.
      Ce qui expliquerait les trous de la couche d’ozone et le gruyère qu’est devenue notre atmosphère laissant passer les émissions coronales du soleil.
      Tout cela parce que notre Terre change.
      ou qu’elle nous rapproche de l’espace afin que nous profitions un maximum des radiations cosmiques.
      Du coup comme tu me l’expliquais dans tes commentaires précédents, nous pouvons devenir des dragons à la surface de la Terre.
      Parce que tous les champs protecteurs ont disparut.
      Mais je me demande vraiment si c’est nocif pour nous de respirer l’air de l’espace.
      On nous dit qu’on va mourir congelé, et si c’était pas le cas??
      Pourquoi tout ce qui est fait(nourriture, pollution, wifi…) est fait afin de neutraliser notre champ énergétique personnel??

      Sais tu pourquoi la majorité des gens adhèrent au postulat du 911?
      A cause du syndrome du père Noel.
      J’explique. Tout petit les parents mentent, en sachant qu’ils mentent, à un enfant.
      La sphère d’influence est la suivante.
      Le plus beau des cadeaux(l’enfant) que l’on manipule pour son bien être, étant ceux qui le protègent (les parents).
      L’échange n’est pas unilatérale, ne l’oublions pas.
      Et donc lorsque l’enfant comprend soit par lui même, soit parce qu’on le lui dit que tout cela n’est qu’une saloperie de farce, alors l’enfant est traumatisé.
      Il entre en défense psychologique contre la Vérité.
      Il ne veut pas qu’on lui enlève son bien être.
      Il ne peut pas admettre que ses protecteurs lui ont menti.
      Et si il arrive à l’admettre il enfoui ce souvenir perturbant, et il fera en sorte que rien ne puisse venir le perturber de la sorte.
      Il ne faut pas oublier toutes l’émotion et les énergies qui en découle qui ont été libérée à ce moment et qui étaient agressives car non comprises.
      Du coup, les gens sont dans le même rapport.
      Soit ils le comprennent et se disent c’est quoi ce bordel?
      comment les gens qui sont sensé me protéger peuvent me trahir.
      On va venir encore m’enlever mon bien être?
      Soit ils le nient et sont les plus ardent défenseur du jeu en place.
      Non parce qu’ils ne comprennent pas mais parce qu’ils ont peur du traumatisme.
      et je te parle même pas de la récupération énergétique en cours comme tu me l’as très bien expliqué par la focalisation des masses sur le sujet.
      Merci papa Noel !!!
      C’est une très belle fête si les acteurs en présence agissent correctement.
      Vis à vis d’eux mêmes et de leurs proches
      Dans le cas contraire, nous voyons les résultats tous les jours.

      Merci pour ton partage Dioex
      Belle journée
      Porte toi bien

      • Cent Nom dit :

        Zut je voulais te parler du soleil jaune qui est devenu blanc désormais.
        Mais ça semble normal si les couches d’air qui étaient nos filtres se sont raréfiés parce qu’elles sont distendues.
        Et dire que l’on en profite pour culpabiliser les humains en disant que c’est leurs activités qui sont nuisibles alors qu’il y a peut être une autre explication.
        De plus à l’heure actuelle tout est géo-synchornisé par l’informatique.
        Alors comment se rendre compte en temps que pilote qu’on fait 25.000 miles de plus?? Alors que c’est un ordinateur qui prend tout en charge! Et que la notion de conscience du temps peut être manipulée. Il suffit de voir le changement d’heure en France.
        Comment s’apercevoir que la Terre ralentie alors que personne ne prête attention au ciel et que surtout toute l’horlogerie est synchronisée même les nouvelles montres aux horloges atomiques.
        Comment prêter attention alors que notre attention se porte sur autre chose.
        Il y avait une vidéo sur le net, j’ai plus le lien, ou le gars avait deux films de la lune à quelques mois d’intervalles et qui montrait en février la lune dans une position et en mai dans une autre.
        L’explication selon lui, comme la Lune ne peut pas bouger, c’est que c’est la Terre qui a basculée.

        Mais attention à prendre le recul nécessaire. Pardonnez moi de le dire.
        Rien ne dit que ce soit faux, rien ne prouve le contraire.
        Puisqu’on ne peut pas l’expérimenter personnellement et que nous sommes dépendant d’autrui dans ces cas.

        Portez vous bien

      • Dioex dit :

        La constatation claire et nette que la Terre et son bouclier est devenue faible et vulnérable dans cette série est cet épisode, vostfr.

        http://hidan.eklablog.com/saint-seiya-omega-27-vostfr-a57872233

        C’est sans appel, mais ce n’est pas pour ça que tout est perdu.

        Mais ça devient dangereux

        Des infos récentes sur les trou noirs qui passionnent soudainement les astronomes ,qui tombent des nues à tous les coups. Ça doit être l’effet 2012, lol.

        http://www.maxisciences.com/trou-noir/un-trou-noir-supermassif-decouvert-dans-la-nebuleuse-d-orion_art27361.html

        http://www.pourlascience.fr/ewb_pages/a/actualite-ballet-au-plus-pres-du-trou-noir-central-30508.php

        On voit bien les aurores boréales sur ta vidéo Cent Nom, l’interaction visible électrophotonique entre le plasma solaire et le champ magnétique terrestre. Si les aurores boréales descendent jusqu’à l’équateur, c’est mauvais signe. Si il se met à faire jour en pleine nuit comme en 1859, toute notre technologie collapsera à vitesse grand V. Partout sur Terre.

        Une tache solaire est un être sensible, qui exprime les émotions énergétiques du soleil à diverses sollicitations, mais également un canon à plasma titanesque.

        Le flash de lumière nous attendra toujours si une éruption se produit de notre coté du disque solaire, par contre le plasma c’est pas à tous les coups. L’enseignement de la lumière est toujours bon à prendre mais celui du plasma est plus difficile à canaliser en lumière cohérente, il est plutôt source de troubles que d’autres choses sur le plan humain et géophysique.

        On est clairement dépendant des sources d’informations pour se faire son opinion, sauf si on ressent directement les flux d’énergie atmosphériques globaux induit par la lumière solaire (activation de tous les chakras ouverts version lumière cohérente), le plasma solaire(tous les chakras ouvert version électrique incohérente) , la conscience globale de l’humanité (lumière cohérente comme le flash de lumière de l’explosion solaire),par Jupiter (chakra rouge stimulation électrique), par Saturne (chakra couronne version électrique), par la Lune (bras gauche électrique) pour savoir ce qu’il se passe dans la musique des sphères célestes.

        Ça on peut l’expérimenter soi même et se faire soi même son opinion.

        Les transmissions énergétiques inter humaine suivent le même principe de connexion/déconnexion magnétique et d’échange de photons et d’électrons quantifiés entre les 2 bio résonateurs. La résonance limite la perte d’énergie liée à l’atténuation de l’énergie électromagnétique qui décroit comme la carré de la distance.

        En 1897,avec un résonateur alimenté par une batterie de 12 volt, Tesla a failli détruire l’armature en acier d’un building en construction grâce à la résonance. Les ouvriers ont cru à un tremblement de terre…..

        Dans les interactions entre les planètes, les astrophysiciens appellent cela la résonance orbitale. Entre deux être humains ont peut appeler ça de l’amitié ou de l’amour.

        Les sensations sont les mêmes que les flux d’énergie venant du soleil et des planètes. Il n’y a pas que le soleil avec qui ont peu avoir des coups de foudre et des coups de cœur,lol
        Et des échanges « d’email quantiques » à la vitesse de la lumière.

        L’intention dirige là ou la boucle magnétique de la pensée va se connecter. Jamais aucune technologie ne pourra avoir toutes les capacités et les fonctions d’un être humain. Il peut scanner le soleil, la lune ,les étoiles , les planètes,l’atmosphère , la ionosphère,les minéraux, les animaux , les autres humains,ou lui même dans le miroir comme Leonard de Vinci sans problème.

        Suffit de lui dire que c’est possible, et lui donner les outils pour l’intégrer dans sa conscience et dans ses sensations. Comme les marqueurs solaires par exemple. Un argument scientifique médical pour le dire est que le système périneural, les méninges et certaines structures osseuses et tendineuses du corps contiennent des cristaux de magnétite.

        http://www.swpc.noaa.gov/today.html

        Tout est calme pour le moment, le sas se poursuit

        Ce n’est pas pour ça qu’il ne faut pas penser sérieusement à arrêter le plus vite possible les centrales nucléaires.

        Bonne soirée Cent Nom, merci pour ton message, à plus

        • alain thomas dit :

          Bonjour Dioex,

          Tu parles de l’influence de la lune et du bras gauche électrique.
          Cela fait plus de sept mois maintenant que j’ai une atteinte radiculaire C8 avec capsulite rétractile de l’épaule gauche et décharges électriques intenses dans tout le bras avec des pics en mai, juin et juillet.
          Aujourd’hui ça va mieux, j’ai toujours mal la nuit mais plus vraiment de décharges, par contre l’épaule est bloquée.
          On cherche l’origine et pour l’instant, les neurologues ne comprennent pas car les IRM et radio ne montrent rien d’anormal au niveau cervical, mis à part l’arthrose classique des gens de mon âge.
          Compte tenu de tes lumières, peux-tu m’éclairer sur ce phénomène (handicapant au demeurant) ?
          Merci, même si tu n’as pas de réponse évidemment.

          • Le Passeur dit :

            C’est l’épaule droite ? A part ça ne t’inquiète pas, il y a quelques années, durant plus de 3 ans j’ai eu ces décharges électriques dans tout le corps avec des douleurs intenses dans toutes les articulations et les muscles, un oedème généralisé et des insensibilisations passagères, au total 17 symptômes différents. Les différents « spécialistes » concernés n’ont rien trouvé non plus mais étaient toujours prompts à vouloir à me droguer massivement, ce que je ne leur ai pas laissé faire. Beaucoup de personnes aujourd’hui sont travaillées au corps en ce sens et les médecins ne trouvent rien parce qu’ils ne peuvent rien trouver là où ils cherchent. Nos corps s’adaptent aux paliers vibratoires, évacue ses toxines et ses mémoires, et notre ADN relie ses brins. Ca ne durera pas.

          • alain thomas dit :

            Non, c’est l’épaule gauche.
            Depuis le début, c’est-à-dire le mois de mars, je refuse tout traitement. Ils ont quand même essayé de me refiler du rivotril (anti épileptique), de la cortisone (ils peuvent toujours courir), des anti-inflammatoires (ça bouffe le foie à doses régulières) et des antalgiques.
            Quand j’ai vu que les antalgiques ne m’apportaient rien (au bout de 24 heures), j’ai vu mon homéopathe et c’est avec lui que je bosse, ainsi qu’une amie vietnamienne de Cochin à Paris qui me fait quelque séances d’acupuncture.
            Autrement, je fais de la rééducation passive en balnéothérapie.
            Enfin, j’ai un grand ponte qui me manipule les cervicales, me fait porter une minerve la nuit et une attelle pour éviter le bruxing. Son seul défaut est qu’après chaque manipulation, il me prescrit dix jours de cortisone à haute dose (pour éviter de souffrir), que je ne prends pas bien sûr.
            Je lui dis et il se marre. Il préfère que je porte une minerve la nuit pendant les huit jours qui suivent la manipulation.
            Je t’avoue, apparemment comme toi, que j’ai pas mal souffert pendant trois mois pleins à ne rien dormir, du fait des décharges terribles dans le bras gauche.
            Réveillé toutes les heures, obligé de me lever pour réchauffer les muscles, je me rendormais pour une heure. Pas simple mais j’ai toujours pensé que ça passerait un jour car mon moral est au beau fixe.
            Aujourd’hui, l’électromyogramme révèle quand même l’atteinte radiculaire et confirme celle de juillet. Il y a donc bien quelque chose. Ils ont pensé à la maladie de Lyme (que je n’ai pas) et maintenant, ils veulent me faire un myelo-scanner et là, ils iront se faire voir.
            Alors toi, ça a duré trois ans avec 17 symptômes différents ? Elle est pas belle la vie ?
            Bon, si j’ai compris, on est sur la bonne voie…
            Merci Passeur, ça fait du bien ce que tu dis là.

            • Le Passeur dit :

              Oui, 3 ans et demi avant que les dernières décharges électriques ne me quittent. Le pire c’était les douleurs articulaires et musculaires, il me fallait 20 minutes pour arriver à me lever le matin pour s’accoutumer par paliers à la douleur. J’en rigole, mais ce qui est bien c’est que sans savoir pourquoi j’avais conscience à l’époque que c’était utile à quelque chose. Du coup je l’acceptais et ça se passait bien. Je crois que tu as la bonne attitude, vérifier quand même s’il n’y a pas quelque chose et refuser la chimie destructrice qui semble la seule réponse à la médecine occidentale. Heureusement, tu n’en as probablement pas pour longtemps à vivre ça.

          • alain thomas dit :

            C’est fort ce que tu dis parce que j’ai la même sensation que toi, que c’est utile.
            Tu parles des articulations et des muscles.
            Oui, le matin, j’ai mal aux poignets et dans les muscles des deux bras et parfois dans les genoux et chevilles.
            Curieusement, je n’ai jamais fléchi, au contraire, je me sens plus fort, beaucoup plus fort.
            Quand je dis « je », je me trompe en fait. Je me sens porté et inondé par une joie que je n’explique pas mais que je prends profondément et je n’arrête pas de remercier.
            Maintenant, tu dis que je n’en ai pas pour longtemps à vivre ça.
            Alors, je demande à ce que ce soit valable pour quiconque… sans exception.
            Faîtes que je sois entendu !

          • Dioex dit :

            Je ne peut pas te donner un avis personnel puisque je ne connais pas ton age ni ton dossier mais globalement l’arthrose provoque souvent des atteinte radiculaire avec une névralgie cervicobrachiale.
            Le facteur travail manuel est souvent présent.
            Si il y a en plus une capsulite retractile à travailler du même coté en kiné pour conserver et faire progresser les amplitudes articulaires, ça implique une deuxième pathologie associée avec toutes les conséquences sur les contractures musculaires cervicales et de la coiffe en plus.
            Il y a trop de cause décelable pour évoquer un phénomène énergétique qui n’est pas radiculaire mais provoque des paresthésie généralisée du bras.
            L’origine n’est pas cervicale mais centrale, dans le cerveau. J’ai eu la chance de pouvoir expertiser par électroencéphalogramme ce symptôme du bras gauche lunaire chez une de mes patientes.
            Le neurologue dans un des plus haut lieu de la neurologie a conclu que ça ne correspondait à aucun syndrome connu.
            L’électroencéphalogramme montre des ondes de basse fréquence insulaire gauche, du même coté, alors que la neuroanatomie voudrait que ce soit le bras droit qui ai les symptômes dans ce cas.
            L’insula est le saint des saint de la sensibilité humaine,tous les sens s’y retrouve, les épilepsie partielle insulaire étant parfois dénommé la maladie de Dieu.
            C’est une synchronisation de l’insula gauche sur la résonance de Schumann avec activation des cristaux de magnétite du coté gauche.
            Le signe clinique pour le médecin « quantique » qui émet un champ du cœur assez puissant est qu’il n’a qu’à se rapprocher de la patiente pour que les symptômes augmentent.
            Aucun effet des antiépileptiques, fluctuations avec le cycle lunaire et l’état géomagnétique.
            Puisqu’apparement, ce signe d’examen clinique et ce diagnostic n’existe pas dans les livres officiels , je vais l’appeler le syndrome du bras lunaire de Dioex,lol

            Malgré tout, même si c’est une atteinte nerveuse cervicale, les fluctuations électrique de l’atmosphère modifie également les symptômes des atteintes « physique ». De toute manière,dès qu’il y a un phénomène qui atteint la sensibilité et provoque des douleurs, le cerveau l’intègre bien sur au niveau central. Il y a une atteinte sur le psychisme.
            L’arthrose est un également facteur de sensibilité aux variations climatique, c’est un baromètre intégré.
            Il vaut mieux utiliser des médicaments quand c’est nécessaire que de laisser s’amplifier les circuits de la douleur et de la mémoire de la douleur. On peut être de plus en plus heureux dans la vie mais également de plus en plus malheureux, ,vulnérable, douloureux, anxieux, avec des troubles du sommeil. La forge de l’esprit marche dans les deux sens.
            Pour conclure, je dirais ce que m’a dit un neurochirugien qui procède à l’ablation du lobe temporal à la perfection pour guérir des jeunes de l’épilepsie avant que des foyers secondaires se développent et qu’un traitement curatif soit impossible. Les lobes temporaux contiennent des information qui provient des 2 coté, on peut enlever un des 2 sans séquelles. L’autre accomplira la fonction des 2.
            Ça à l’air de la barbarie mais dans ce cas, avec des doigts d’or ,une concentration surhumaine, une connaissance immense,en sachant exactement ou est le foyer épileptogène avec juste la marge de sécurité parfaite pour être curatif et non destructeur , on peut
            faire un miracle.
            Là l’espace temps se déforme et se plie à la volonté et à l’art du chirurgien qui a tout prévu de A à Z. C’est son temps de fusion avec la vie et sa mission de faire son possible pour l’améliorer.
            Ce maitre qui devait avoir encore la trentaine, m’as dit après l’opération « l’épilepsie ça peut tout donner, de la grande crise d’épilepsie généralisée à des troubles du comportement psychiatrique très fins »
            Chaque personne est unique et il faut la rencontrer, l’examiner et connaitre son histoire avant d’avoir le moindre avis sur sa santé. Écouter avant d’agir, quelque que chose de simple ouvre les portes du cœur féminin de lumière.
            Si tous les internes qui bossent comme des acharnés avaient conscience qu’à chaque fois qu’ils s’activent pour aider leur prochain ils progressent sur la voie de la lumière et du cœur et de la biorésonance issue de l’empathie, que ce type d’enseignement faisait partie du cursus, la flamme de la vocation et non de la position sociale serait plus grande.
            Heureusement, maintenant 80% de femmes réussissent le concours, elle font ça plus naturellement, pas besoin de leur expliquer. Quoique avec la bonne science en poche, pas celle du tout chimique issu des labos, on pourrait surement potentialiser le champ quantique du réseau de soin français. Le biomaillage de l’espace temps du soin.

            Allez je v bosser

            by

          • alain thomas dit :

            Merci Dioex pour ces explications, même si je n’ai pas compris grand chose.
            Bien à toi

          • marie christine dit :

            Si ça peut aider …

            « L’aigle . Les mains – Les épaules – Les clavicules

            L’Aigle est le gardien de la « Porte des dieux » .
            L’Aigle arrache à la mort celui qui vient d’intégrer le Noir .
            L’aigle royal par excellence est l’apôtre Jean l’Evangéliste, apôtre du divin secret . Sa fête est célébrée au solstice d’hiver, dans la mort des profondeurs hivernales . C’est alors qu’éclate Noël : la terre germe le divin .
            La Porte des dieux correspond, dans le schema corporel, au plan de la gorge que gardent les deux clavicules prolongées de deux bras et de deux mains : les deux ailes de l’Aigle .
            La main est liée à la connaissance : Yada = « je connais », veut dire aussi « j’aime » . Cette connaissance est mariage . Elle est amour .
            Nous pourrions dire que la main est douée de vision, et l’oeil d’une certaine qualité de toucher . Les deux mains de l’homme connaissant structurent et vivifient .
            Par ses cinq doigts, la main est reliée à des organes précis du corps .
            Le pouce (doigt de Vénus) est lié à la tête ; l’index (doigt de Jupiter) est lié à la vésicule biliaire ; le médius (doigt de Saturne) est lié à la rate-pancréas ; l’annulaire (doigt du Soleil) est lié au foie ; l’auriculaire (doigt de Mercure) est lié au coeur .
            Chaque doigt a son secret et sa puissance . Tous les gestes de la main et des doigts que les yogis et les danseuses sacrés accomplissent, mobilisent ainsi des énergies qui mettent l’homme en relation avec tel ou tel aspect de sa potentialité divine .
            Les clavicules sont les clefs de la Porte des dieux .
            Celui qui, dans la tradition chrétienne, a reçu le pouvoir des clefs est l’apôtre Pierre : Petros = celui qui ouvre . Chaque apôtre reçoit un pouvoir qui appartient à tous . Celui qui exerce un pouvoir sans connaissance tombe dans le piège de l’autoritarisme, donc des rapports de force . Il devient celui qui ferme et non plus celui qui ouvre .
            Dans la perspective du développement de l’Homme à travers le temps, le schema corporel se présente un premier étage (premier triangle) depuis les pieds jusqu’au niveau des hanches et des reins : c’est celui de l’enfance et de l’avoir . Le deuxième étage (deuxième triangle) joignant les épaules et le tronc corporel est celui de l’être . Au troisième, la tête est déterminée par les nouveaux champs de conscience ; elle est appelée à changer et à être couronnée .
            Au premier étage, l’homme existe . Au deuxième, il est .
            Par sa forme même (quadrilatère), ce deuxième étage se définit comme un temps d’arrêt, un temps d’épreuve . Le nombre quatre est symbole de stabilisation .
            La quadrilatère apparaît alors comme une matrice . Toute matrice est une porte . Toute épreuve comporte sa fin qui est dépassement .
            Deux tendances opposées peuvent apparaître chez l’homme : celui qui se range dans la catégorie des résignés, qui ne voit en le 4 que son aspect d’arrêt ; et celui qui ne voit au contraire que l’aspect passage .
            Entre la terre et le ciel, l’Homme est tendu comme entre les deux pôles d’un aimant . S’il vient à lâcher l’un de ces pôles, le courant ne passe plus . Dès lors, l’Homme, ou se volatilise dans un faux spiritualisme, ou s’enlise dans la matière, mais il ne s’accomplit pas .
            L’Homme ne peut donc passer la Porte que dans la Connaissance qui est expérience vécue .
            Cette porte franchie, il gravit les douze degrés de ses douze vertèbres dorsales .
            Dans son ascension le long de ses douze vertèbres, l’Homme laboure, arrose,et cultive ses terres intérieures afin que chacune, peu à peu, donne la totalité de ses fruits .
            Lorsque tous les fruits sont récoltés, la moisson accomplie, l’Homme frappe à la Porte des dieux .
            Nous nous trouvons là face à l’ultime et mystérieuse naissance . »
            (Annick de Souzenelle – le symbolisme du corps humain)

          • Dioex dit :

            Salut alain thomas,
            Je disais juste que le « syndrome du bras gauche lunaire électrique » se manifeste plus par une atteinte de tous les territoires nerveux que d’une seule racine cervicale, C8 en ce qui te concerne.
            Des paresthésie ,c’est à dire des fourmillements de tout le bras gauche, et non sur le trajet d’une seule racine.

            c plus simple comme ça

            bonne continuation

            Pour le cas du Passeur c plus grave , ça vient vraiment d’une autre dimension ,lol

            La chimie peut être utile et puissante, surtout si l’esprit potentialise son effet au lieu de la combattre.

            Pour atteindre un certain résultat

            Faire plier les probabilités futures de plus en plus vers la guérison. Plus facile à deux que tout seul si le courant passe.

            Regarde ce graphique Passeur pour voir ce que ça donne avec tes symptôme, pendant trois ans c’est louche.

            http://www.woodfortrees.org/graph/pmod/from:1979

            Bonne soirée

            • Le Passeur dit :

              C’était entre 2001 et 2005 à peu près (j’ai une mauvaise mémoire des dates), le pic devant être vers 2002. Grosso modo comme ton graphique. C’est grave docteur ?

          • alain thomas dit :

            Merci Dioex, je comprends mieux.
            Je garde encore quelques fourmillements dans les deux derniers doigts, de temps à autre.
            Je n’ai pas utilisé la chimie. Une amie neurologue m’a dit la même chose que toi au niveau de la « mémoire de la douleur » mais que veux-tu, je suis un enfant.
            Si c’est plus grave pour le Passeur, apparemment, il s’en est bien sorti.
            Marie-Christine, je n’ai pas tout compris ce que tu as écrit, je ne sais pas si cela s’adressait à moi.

          • Dioex dit :

            Tu me fais rigoler Passeur,
            C’est sur qu’environ ça peut coller. Le graphique que j’ai mis est l’irradiance solaire mais pour les symptome « électrique » c’est l’indice AP ou KP qu’il faut regarder.
            Au dernier cycle, le pic de rayonnement et des taches solaires était en 2001 mais le pic des tempetes geomagnetique en 2003. C’est cohérent selon ce que tu dis.

            http://www.ngdc.noaa.gov/stp/geomag/image/apstar07.jpg

            Le jaune c’est le cycle des taches solaires et le rouge l’activité géomagnétique. En général c’est après le pic du cycle,dans la phase de descente du cycle solaire qu’il y a le plus de tempête géomagnétique.

            Ce n’est pas grave, ça veut juste dire que t’es connecté à l’énergie de la terre, ce qui n’est pas une découverte en soi,lol

            Bonne journée

  7. Marlyse dit :

    Bonjour à tous,

    Le Passeur nous invite à un peu plus de circonspection et de modération alors que nous sommes entrés dans le sas.

    Ma première réaction (voir plus bas) a été plus ou moins « épidermique » et « brutale » dans sa forme écrite. Je m’en excuse. Nouvelle sur le site et y étant entrée, d’une certaine manière comme un chien dans un jeu de quilles, j’ai eu du mal à admettre que le Passeur invite au silence et à la sérénité alors même que la parole se libérait en moi. Je me suis donnée le temps pour m’interroger et j’ai compris que le Passeur nous invitait à faire appel à toutes les ressources de l’énergie du Féminin Sacré en nous, cette énergie qui est le fondement des cycles Vie/Mort/Renaissance.

    Dans les sociétés antiques, ce savoir était dispensé aux femmes dans des écoles de Mystères. La société moderne, avec les prouesses de la Science, tente de repousser les frontières du Mystère en le parant d’un costume de technicité et de mécanicité. Ce Mystère n’en restera pas moins vivant et actif pour les siècles des siècles.

    Nos mères, avant l’heure de gloire de la Science, savaient instinctivement comment agir. L’initiation se perpétuait, de mère en fille, de façon inconsciente et dans le silence de gestes répétés, toujours les mêmes, au fil du temps. Nos mères, passeuses, savaient, sans peur, avec la plus grande humilité et le plus grand respect, veiller un mourant, recueillir son dernier souffle, laver son corps, l’habiller pour la route, le veiller, le pleurer, rester en prières, le porter en terre. Nos mères, porteuses de vie, accoucheuses et sages-femmes, savaient donner naissance dans l’acceptation de la douleur physique suivie de la joie libératrice. Nos mères savaient toutes ces choses simples et « futiles » dont nous pensons que la Science a bien fait de nous libérer alors que c’est, dans ces choses, que repose l’essence même de la Vie. Le progrès s’est fait au détriment de la connexion instinctive à notre corps de chair et au corps de chair de notre terre nourricière, dans le rejet et le mépris de ce que les Alchimistes appelaient la pierre que l’on foule sur le chemin sans même la remarquer.

    Je vais en arrêter là pour pouvoir vivre dans la jubilation de l’Ame le grand Mystère Vie/Mort/Renaissance auquel nous sommes tous invités à participer. Je vais garder ma lampe allumée là où la Vie m’a placée et aider, du mieux que je peux, ceux qui seront pris dans la tourmente du Passage.

    J’ai été heureuse de vous rencontrer au court de cette halte sur « El Camino », le chemin placé sous le patronage de St Jacques qui doit nous mener à Composstella (le champ des étoiles).

    Avec un coucou spécial et un grand Merci à Marie-Anne, la petite fourmi laborieuse et généreuse. Sans doute, notre approche « amoureuse » de CG Jung et des continuateurs de son œuvre nous a sensiblement rapprochées.

    Merci à Marie-Christine (qui, par son auto-interrogation suite au cri de révolte de Marie, m’a fourni une clef de lecture importante et de compréhension personnelle).

    Merci à Marie d’avoir poussé son cri de révolte. J’ai pris conscience que ce cri grondait aussi, encore toujours, au fond de moi et qu’il n’était que l’expression de la colère de l’Ame à l’égard du Maitre de l’Illusion Totale, Celui qui a fixé les règles du Jeu et doit tenir compte du fait que les dés, d’une certaine manière, ont été pipés dans notre dimension.

    Merci à Cécile pour sa capacité remarquable d’esprit synthétique et une leçon admirable de « Savoir Recevoir ».

    Merci à toutes et à tous pour la nourriture que vous avez apportée et partagée sur la table dressée dans « l’Auberge du Passeur ». Je suis rassurée : je l’ai finalement trouvée, cette « Auberge de l’Ange Gardien « dont la Comtesse de Ségur, une voix venant d’outre-tombe gravée dans la collection rose, m’avait entretenue quand j’étais petite, moi, Marlyse, «Un bon petit diable » dont on voulait faire «Une petite fille modèle ».

    Merci du fond du cœur, le Passeur, d’avoir été, comme je l’ai dit en entrée, une borne lumineuse où j’ai rechargé ma lampe en huile.

    Paix à toutes et à tous !
    Glück auf ! (Bonne chance) comme se souhaitaient les mineurs de fond qui descendaient au charbon pour récolter l’énergie noire arrachée aux entrailles de la terre, énergie, qui remontée à la lumière du jour, éclairait et chauffait le corps et le cœur des humains.

    Voici mon cadeau d’Au-Revoir :
    http://www.youtube.com/watch?v=XqUoL3tl3ks

    Amicalement,
    Marlyse

    • Le Passeur dit :

      Merci à toi d’avoir apporté ici ce que tu es. Bien sûr, tu reviens quand tu veux.

      • marie christine dit :

        Quoi ? J’ai raté quelque chose ? Où y a-t-il eu réaction violente de ta part, Marlyse ?
        J’ai à chaque fois franchement apprécié et admiré tes commentaires si judicieux et de haute volée . Mais je n’ai pratiquement pas eu l’occasion de te le dire (d’autres l’ont fait à ma place, heureusement), tellement je me faisais de soucis pour notre ami Cent Nom (qui par ailleurs me donne aussi des joies). Il faut dire que maintenant, les joies et les peines s’entremêlent et se partagent … Tout est inter-connecté .
        Je te souhaite le plus grand bonheur, Marlyse, mais j’espère que ce n’est pas un adieu .
        Amitié .

        • marie christine dit :

          PS : Au fait, vive l’Auvergne et les Auvergnats qui m’ont si gentiment adoptée !

        • Marlyse dit :

          Merci Marie Christine et bonjour à toi,

          Tu vois juste : « les joies et les peines s’entremêlent et se partagent ». C’est ce que CG Jung appelait la conjonction des opposés ou l’union des contraires qui correspond à l’exercice difficile de notre crucifixion au cours duquel nous acceptons d’être un point d’équilibre immobile (la paix du coeur) comme le fléau de la balance où s’annulent toutes les tensions et contradictions qui nous déchirent et nous tirent à hue et à dia (les 4 directions de la croix). La Chrétienté y place le coeur irradiant d’amour du Christ, le même coeur qui a été transpercé par une lance. Les Rose-Croix y placent la rose qui ne serait pas une rose si elle n’avait pas d’épines … car ce n’est qu’en acceptant consciemment cet écartèlement douloureux de notre être (entre joie et peine) que nous parvenons à transcender notre condition humaine (qui, par les temps qui courent, a pris le nom d’illusion).

          Joie et peine sont les deux faces en apparence opposées mais obligatoirement complémentaires de ce que nous sommes comme l’envers et l’endroit, le côté pile et le côté face d’une pièce de monnaie. Nous ne pouvons faire l’économie d’aucun des deux côtés.

          Amicalement et que la Force soit avec toi !
          Marlyse

    • Cent Nom dit :

      Bonne continuation et bonne route Marlyse
      Porte toi bien

      • Marlyse dit :

        Merci Cent Nom,
        Mes voeux t’accompagnent également.
        Et surtout, n’oublie pas la paire de chaussettes pour la route ! (smile)
        Porte toi bien.
        Marlyse

        • Cent Nom dit :

          🙂 Ultreia !!

          Buen Camino Marlyse !!

          Je suis heureux pour toi !!

          Par contre comme je suis absorbé dans autre chose, j’ai pas compris ton clin d’oeil pour la chaussette.

          Bise et porte toi bien

    • Marie-Anne dit :

      Merci, Marlyse,
      J’espère que ce n’est qu’un au-revoir!
      Voici mon petit cadeau à moi, à comprendre comme le message des Etoiles dans le Tarot: càd comme une certitude de retrouver son ëtre entier, de retrouver l’Esprit dont nous sommes issus:

      http://www.youtube.com/watch?v=UOwNBP_B1xo

      Amicalement,
      M-A

      • Marlyse dit :

        Bonjour Marie-Anne,

        Tu fais bien de me rappeler le Tarot …

        Car il se pourrait bien que mon Mat, une fois de plus, a fait des siennes (j’entends des folies) en me faisant agir avec trop de précipitation alors qu’il connait la direction depuis si longtemps :

        http://www.dailymotion.com/video/xlba4u_maxime-le-forestier-c-est-une-maison-bleue-extraits-19-septembre-2011_music

        Je vais donc rester un peu plus longtemps que le temps décidé à l’arrache par un mental non encore suffisamment discipliné et obéissant à sa bonne étoile. Cela nous donnera, je l’espère, plusieurs occasions de casser la croute (casser ce qui fait résistance en nous) ensemble.

        En toute amitié,
        Marlyse

        • Marie-Anne dit :

          Super nouvelle, Marlyse!

          Tu sais que c’est aussi le Mat ( le Fou) que j’ai tiré quand j’ai interrogé le Tarot à propos du passage dans les dimensions vibrant plus haut?
          (J’en ai parlé un peu dans un de mes commentaires relativement récent).

          Quant au mental encore un peu indiscipliné: non, non, je ne vois vraiment pas de quoi tu veux parler ! 🙂

          Avec toute mon amitié aussi, M-A

    • Cécile dit :

      Merci à toi Marlyse pour ta clarté, tu apportes une belle et unique lumière sur ce site. Peut-être ai-je loupé un de tes commentaires car moi non plus je n’ai pas vu où tu avais eu une réaction « brutale ». (Quant aux réactions « épidermiques », ne le sont-elles pas toutes ? Si elles ne le sont pas, alors ce sont simplement des réponses.)
      Quoi qu’il en soit, tu as pleinement ta place ici. Ne possédant pas ta culture, je ne comprends pas toujours tes interventions à leur pleine valeur, mais ce que tu m’as écrit l’autre jour avait du sens et continue de m’éclairer. Quand on reçoit des réponses de la qualité de la tienne, ou de celles que les « Urantiens et Urantiennes » m’ont envoyées, difficile de ne pas savoir recevoir !
      Bon chemin à toi vers le Champ des Étoiles, donc, et j’espère à une autre fois, ici ou ailleurs.

      • Marlyse dit :

        Bonjour Cécile,

        « Ma » culture : c’est bien là le problème.
        D’un côté, j’entendais « il faut que tu apprennes », de l’autre « la culture, c’est comme la confiture : moins on en a, plus on l’étale ».
        Difficile de trouver le juste milieu entre réelle Connaissance et infatuation.
        « Ma » culture n’est finalement que le fruit du travail que d’autres ont fait avant moi et que j’ai digéré, assimilé. Aujourd’hui, comme vous toutes et tous ici, je ne fais que partager mon gâteau et goûter, avec de réelles surprises à la clef, les gâteaux que d’autres ont préparés.

        En toute amitié,
        Marlyse

  8. elba dit :

    Bonjour Passeur, bonjour à tous ! ♥

    Merveilleux, ce conte ! Effectivement, celui qui ouvre son coeur change son regard sur les autres… Et parfois aussi il fait changer le regard et le coeur des autres. Là n’est pas son but, bien entendu. Cependant lorsqu’on a de l’empathie envers les autres, il est rare que ces derniers ou tout du moins une partie d’entre eux, ne soient pas « contaminés » par cet élan.

    La méfiance attire la méfiance, la méchanceté attire aussi la méchanceté… La joie attire la joie etc. Je l’expérimente chaque jour.

    Un grand merci à vous Passeur, pour cette histoire que je n’appellerais pas un conte, mais le reflet de notre réalité.
    A présent, je vais lire les commentaires. Nombreux. 🙂

  9. Jonas 27 dit :

    Miroir ,miroir dit moi qui est le plus lumineux.
    Seriez-vous d,accord pour dire que ceux qui ont commis des crimes seraient les mieux outillé pour changer le système et aider l’humanité.En fesant naitre la lumière qui est en eux quel pourait être les changement qui en découlerais en unification et sans jugement avec les gens déja en place .Copier,coller cette équation et utilisé la quand un problème parrait insurmontable et vous y trouverai un ombre ,une lumière et un (MIROIR)mais,lequel est lequel.Respectueusement avec toute ma lumiombre.

    • marie christine dit :

      Oui Jonas, quoi de plus puissant qu’un criminel repenti ? Celui qui a touché le fond du fond a pu donner un grand coup de pied en bas pour rebondir dans un élan vigoureux vers le haut . J’espère que nous avons tous été des criminels . Enfin … Je dis ça pour la bonne cause ! Nous avons aussi été des martyres .
      Mais tout ça, c’est FINI !!! Do ré mi fa sol la si !

    • Cent Nom dit :

      Mince j’ai effacé mon commentaire !!

      Bon ben merci pour ton équation, je vais voir ce que ça fait

      Chaleureuse soirée Jonas 27
      Porte toi bien

  10. Nada dit :

    Merci de ta réponse Alain Thomas. Tu exprimes les idées de beaucoup, et les choix de beaucoup ( s’occuper des proches).

    Je préfère te répondre avec cet article, ayant peu de résonances avec Monique Matthieu.
    Tu écris ne pas croire aux changements brutaux de l’évolution, plutôt à l’évolution perpétuelle.
    Hormis ce qui est dit sur la fin de l’Atlantide, même lors d’une révolution politique, industrielle ou technologique, cela ne change pas brutalement la vie quotidienne.
    Je crois qu’il faille 1 ou 2 générations pour s’y adapter.
    Exemple: assimiler et utiliser la valeur de l’€. Je n’y arrive tjs pas.

    Croyant en Jésus, cela fait 2000 ans qu’il a parlé et vécu l’amour en humain.
    Et pourtant, les peuples se divisent toujours et entretiennent ainsi les armées, les services secrets, les polices…Les pouvoirs.

    Concernant ce sas ( ce moment temporel ), je ne crois pas non plus à un changement rapide, à un saut quantique extraordinaire de quelques-uns, à un événement cosmique médiatisé, à des vagues d’ascension finale.
    Je crois en ce moment, certes à une vague d’ascension, et qui serait plutôt une vague de conscientisation de ce qui ne devrait plus être utilisé. Qui est nommé la séparativité.

    J’ai regardé un document assez objectif sur les 2 candidats des USA.
    L’un a essayé de réunir les Démocrates et les Républicains, les Bleus et les Rouges comme ils disent. Il n’a pu réussir à unir les peuples des différents états américains.C’était son principal but. On le dit maintenant idéaliste, fonctionnaire,…
    L’autre promet d’utiliser ses compétences économiques pour solutionner la crise. On le dit pragmatique avec l’argent, un vrai patron,…

    Ce 6 novembre est un choix de conscience aux USA.
    ____________________________________________

    1:les USA sont aussi les descendants des lignées familiales de nombreux pays du monde.
    2: les USA ont simplement accéléré à grande vitesse l’accès aux richesses, alors qu’en Europe et ailleurs, cet accès avait mis des générations.

    Continuer le rêve malgré les résistances de l’autre Amérique.
    Revenir en arrière avec un homme de traditions, promettant la sécurité financière aux riches séculaires.
    Et bien, ce mot sas utilisé par le Passeur est tel ce 6 nov 2012: un choix de conscience.

    Quand j’écrivais tantôt sur le déclic interne et personnel, il est dépendant de ce choix de conscience. Un choix autant individuel que collectif.
    Ce déclic devrait ôter les peurs de l’insécurité, et autoriser des aspects latents de soi à se réveiller pour acter autrement.

    Je reviens à Obama.
    De 2008 à 2012, il fut propulsé par une énergie collective qu’il a concrétisé dans les mots: »Yes, we can. »
    En 2010, les résistances et les réalités: il a modifié ses stratégies, quitte à subir une espèce de kabale impopulaire.
    En 2012, il est présent comme malgré lui. L’énergie collective n’est plus là.
    Alors ?
    Yes, we can ou yes, we cannot ?

    J’ai revisité les visions de la bulgare Vanga.
    Un président noir…> les peuples des USA en guerres du sud au nord …> 3 ème guerre mondiale.
    Obama…> unir les D et les R comme lors de la réforme de la santé…> ses nlles stratégies: des opérations secrètes contre le terrorisme ( cf ce document)

    Et…ne sont-ce pas ces feux du terrorisme qui alimentent ce conflit israelo-palestiniens, et donc la séparativité totalitaire des croyances religieuses.
    Le détonateur d’une guerre des religions qui serait immaîtrisable.

    J’observe donc.
    La petite vieille de Bulgarie rencontrait aussi Mickaël Gorbatchev.
    Je crois que beaucoup de ses visions ont été dévitalisées grâce à cette culture du New-âge.

    • Relience dit :

      Je suis d’accord.

      De plus, d’après différentes conférences sur ce thème et moi-même, les cinq dimensions sont en soi-même. On monte, on redescend, on remonte, on choisi, on saisi, on reste là, on repars, etc…

      Je pense que le future est une grave erreur. Que les prédictions trop marqué comme communiqué aux gens génèrent l’attente en ceux-ci. Que ce soit spirituel, gouvernemental, générationnel, etc… C’est comme perdre son temps.
      Le future, le passé n’existe pas. Juste dans une construction mentale.
      Et plus la conscience le démontre part l’étendu des scénarios que ça engendre, plus il est difficile de vivre encore dans ce système, dont l’être lui-même en est le premier et seul responsable puisque c’est en lui que tout se manifeste !
      On est le quatre novembre et la pression autour du 21 décembre 2012 est encore une histoire pour ma pare, encore un scénario.

      Et nous avons déjà un Jésus Chris incarné ici : Amma.
      Il ne prédit rien du tout. Il donne à l’in condition.
      Donc ces guerres ne riment à rien.

      Je ne sais pas ce que nous sommes censé faire ou être.
      A mon sens être soi-même en étant aussi mauvais et bien en soi-même sans que le mental vienne toujours jugé les faits et gestes par de l’information !

      C’est difficile de connaitre le meilleurs de la cinquième dimension et d’avoir l’impression d’être retombé en troisième dimension. Surement avais-je atteins bien plus haut que la cinquième… Autant de chiffre que de se stopper à y penser !
      « Se sentir en paix, méditer un maximum, etc… autour du 21/12/2012 » ! Nan. J’en est marre. Voilà, je le dis. C’est dis. Dsl, mais je devais transmettre ce message. Chacun son rythme.

      Il n’y a pas de repère dans notre monde au monde…
      A soi de se créer son idée au travers de ses sentiments et expériences.
      Et la souffrance est parfois difficile à canaliser.

      Je pense que nombreux des articles posté ici sont d’une aide précieuse. Surtout pour certain qui chez moi ont fait mouche et m’on aidé à me libérer à un moment donné.

      Je connais ce conte du vieillard au quai de la gare.
      Le changement est en soi et non au dehors de soi.

      J’ajouterais une phrase bien mené tiré de l’histoire d’Harry Potter :
      « si vous devez demander jamais vous ne saurez,
      si vous savez, vous n’avez qu’à demander. »

      Reprendre confiance en soi.

      Merci Nada.

    • alain thomas dit :

      Bonsoir Nada,

      Les Etats-Unis sont au bord de l’asphyxie sur le plan économique.
      Ils s’en tapent.
      Pourquoi ?
      Parce que leur dette a été utilisée pour garder la suprématie sur la technologie et l’armement.
      Pourquoi ?
      Parce que pour remettre les compteurs à zéro, ils ont besoin de faire la guerre.
      Et ils vont la faire.
      Pour quelle raison ?
      Ce sera une guerre de religion.
      Comment ?
      J’en sais rien
      Quand ?
      …….

      • Nada dit :

        Relience, tu me remercies.
        Tu écris que y’en a marre du 21/12/2012.
        Tu écris que le changement est en soi, non via l’extérieur.

        Je précise de nouveau que je crois encore actuellement que décembre 2012 est un divin repère, que je nomme un choix de conscience vers la liberté.
        Nous pouvons chaque jour et surtout chaque nuit modifier des choses en soi. Je préfère le mot métamorphose plutôt que changement.
        Néanmoins, de retour dans notre corps, il existe toutes les limitations à acter des choix.
        La majorité de ces limitations sont celles des effets de la dualité.
        La matrice disent certains.
        Car, même si quelques humains sont prêts à vivre sans les anciennes lois de cette matrice, celle-ci est si incarnée qu’il est encore ardu de s’en libérer.
        Vis-tu sans argent ?
        Il y a peu d’ermite dans les bois.

        Je dirais ces jours-ci que la liberté est la nouvelle loi à connaître.
        Ce serait cela 21/12/2012.

        Je dirais ces jours-ci de se pencher sur la définition humaine des mots: couple , famille, et gouvernement. Là où la liberté a bien été définie par les rites païens, les religions, les philosophies, les doctrines politiques.

        Ces mots ont créé la matrice.

        Sans aller dans les annales akashiques, mais bêtement dans l’histoire officielle, comment ces mots se sont-ils définis depuis les nomades des cavernes, les sédentaires des villages , la création des états. Tribus avec chefs, dynasties royales, républiques.

        Donc, pour moi, un humain ne peut se « changer » tant qu’il participe aux lois de cette matrice.
        Celles-ci sont complexes.

        De ce que je crois et connais, ceux qui se sont libérés , ne sont pas dans un corps physique limité par les lois de la matrice .
        Ceux qui ont fait le choix de se libérer ont décidé de vivre la liberté dans un corps physique sur terre. Cela peut prendre des siècles.

        Donc, sur terre, « se changer soi = changer la matrice ».
        Certains disent qu’en changeant la matrice de la terre, c’est toute la galaxie qui est concernée.

        Bonsoir Alain Thomas.
        Et bien, depuis dimanche, je ne crois plus à cette 3ème guerre mondiale des religions. Il y aura peut-être des guerres religieuses, mais locales.

        Reprenant ces élections aux USA.
        Possible que le choix de conscience sera celui que j’ai précisé plus haut: yes, we can construire la nouvelle loi de la liberté, même si cela devait prendre des siècles.

        Le 17 décembre, date précise, j’ai acté 3 fois une décision de libre-choix. Mais, pas de suite concrètement faisable.

        6 nov: jour des élections.
        17 déc: élection définitive avec leur système des grands électeurs.

        Alors, écoutons, lisons, partageons, et surtout observons ce qui se passe en nous-même.

        • Nada dit :

          Ce weekend, j’étais attiré par Jean Moulin de nouveau.
          Je venais de voir à la TV un film sur la chasse aux nazis.
          Dans ce film, Klaus Barbie disait que Jean Moulin était plus intelligent que De Gaulle. Qu’il était son meilleur ennemi.
          Que lui, Klaus Barbie avait changé le cours de l’histoire.

          Le mystère de l’arrestation de Jean Moulin, que des rumeurs pensent qu’il aurait pu être élu tantôt Président.

          Est-ce que Jean Moulin aurait apporté de l’eau au moulin de la liberté ?

          J’ai découvert ceci que je copie-colle:
          Pierre Cot, ami de Jean Moulin ( dit l’article)

          Pierre Cot est alors de retour d’un voyage en… U.R.S.S.
               Pour la première fois, un ministre en titre du gouvernement français s’était rendu au pays des Soviets, persuadé, comme il l’écrira dans un livre publié en 1944

          « qu’une synthèse unissant l’esprit de la Révolution française et l’esprit de la Révolution russe peut fournir à l’Europe les formules capables de renouveler son idéologie politique et de rajeunir sa démocratie ».

          http://souverainement.canalblog.com/tag/Jean%20Moulin

          Alors, vois-tu Alain Thomas, tu peux certes écrire sur le côté noir des USA, il y a aussi son côté blanc.

          Personnellement, j’aimerais que chaque citoyen réveille son aspect Jean Moulin.
          Que la France décide enfin de faire face à cette histoire avec franchise, comme l’a fait l’Allemagne, l’Italie, le Japon.
          Cela aiderait à diminuer les impacts de la matrice.

          Ce sas peut aussi se définir par la question: est-ce que l’humanité veut ou ne veut pas rester dans cette matrice?
          Et, possible, que selon son choix, ce Divin décide enfin de nous accompagner plus ouvertement.

          • alain thomas dit :

            Bonjour Nada
            Les américains ne sont pas gouvernés par des américains.
            J’aime le peuple américain comme j’aime tous les peuples de cette planète.
            Aujourd’hui, notre planète est entre les mains d’une douzaine de familles et New York est leur siège.
            Je regrette que 50 millions d’américains vivent avec des tickets pour manger.
            C’est le premier pays au monde qui connaît un inversement de la durée moyenne de vie.
            Oui, le processus s’inverse.
            Bien à toi

  11. François dit :

    Les contes, les mythes, l’humour sont aussi de puissants enseignants.

    Il y a quelques temps une personne me dit, je cite:
    « qui s’endort avec le cul qui pique, se réveille avec le doigt qui pue »

    Bon dans un premier temps j’éclate de rire, 🙂 puis je me dis que ce n’est pas très ‘délicat’, (du genre amis de la poésie, bonjour ! ) 😉 puis enfin j’y pense ♥…. et voici là où j’avais besoin de l’entendre:

    Si au moment d’entrer dans le sommeil j’ai des pensées lourdes empreintes d’émotions telles que les ressentiments, la colère, la frustration, l’inquiétude, le doute, etc…. C’est comme si je m’endormais avec le ‘cul qui pique’ et, de fait, je ne peux éviter les conséquences.
    J’ai donc appris depuis lors à être attentif à l’état intérieur dans lequel je m’abandonnais à mon sommeil.
    Et j’ai découvert que : « qui s’endort en paix avec lui-même se réveille »

    • Thau dit :

      « Et j’ai découvert que : « qui s’endort en paix avec lui-même se réveille » »
      Proverbe chanté en Suisse (Stéphan Echer)???
      Je plaisante!
      Fraternellement

      • François dit :

        En suisse c’est
        « qui s’endort ne voit pas pourquoi il se réveillerait car il n’y a pas le feu au lac »
        🙂 🙂

    • alain thomas dit :

      C’est très juste ce que tu dis François.
      Tu sais, avant une anesthésie générale, autrefois, nous étions plutôt abandonnés, attendant la piqure et le produit qui allaient nous emmener dans un certain coma. Le réveil n’était pas toujours agréable, loin s’en faut.
      Cet été, suite à une nouvelle anesthésie, l’infirmière spécialisée m’a préparé formidablement, depuis la prémédication jusqu’au moment crucial.
      Là, tout en étant très douce, en gestes et en paroles, elle me dît :
      « Pensez à quelque chose d’agréable ! »
      Je me mis alors à imaginer mon âme soeur que j’emmène régulièrement dans notre ciel bleu blanc, au milieu des univers, là où les astres et les étoiles sont en myriades colorées.
      Nous sommes alors deux anges aux corps translucides et asexués, elle pose son pied tendu et grâcieux sur le sable fin et d’or de notre lac rond et salé, au milieu duquel rayonne notre soleil à moitié émergé.
      L’image, digne d’un des tableaux de Dali, est là dans mon esprit, puis s’en va.
      Au réveil, j’étais comme un enfant, j’ai de suite pensé à cette infirmière que je n’ai pas revu.
      Il y a beaucoup de personnes pleines d’humanité, dans tous les domaines.
      Bon François, comme tu es ici un grand poète au coeur d’enfant sensible et très positif et que tu embrasses toutes les femmes qui interviennent, alors à mon tour c’est moi qui t’embrasse !
      N’y vois là aucune ambiguité s’il te plaît (sourire)

      • François dit :

        Merci Alain-Thomas, je prends l’embrassade avec plaisir…. 🙂
        (je croyais qu’il m’était arrivé aussi d’embrasser les ♂ ici et pas seulement les ♀ …. meuh bon… )
        ça me rappelle deux anecdotes.

        Tu sais, j’ai cru 2 fois avec une profonde sincérité dans ma vie que j’étais réellement en train de mourir. Une fois à 23 ans et une fois à 35. Que l’on soit clair ces deux fois là j’ai parlé au ciel en disant « j’arrive » car Tout mon être SAVAIT que je mourais.
        Ce qu’il s’est produit alors m’a ouvert les yeux et surtout le cœur. Le tout dernier regret qu’il me restait après avoir vécu la gamme large des peurs inhérentes à cette certitude a été ‘je n’ai pas assez dit aux personnes que j’aime que je les aime.’
        Depuis j’embrasse (entre autres) le plus de personnes possible quand je suis dans un partage de cœur car c’est une façon parmi d’autres de dire je t’aime.
        Alors Alain-Thomas permets moi de t’embrasser aussi. 🙂

        • alain thomas dit :

          Tu es rafraichissant François, c’est un bonheur simple de te lire.
          Tu as donc vécu des situations très « spéciales » qui t’ont permis d’évoluer dans un sens qui t’honore.
          Je t’avoue que j’aime beaucoup raconter certaines expériences de vie car c’est dans ce genre de situation que l’homme est authentique.
          Si tu as frôlé la mort à deux reprises et à douze ans d’intervalle, peut-être un jour aurons-nous droit à un récit qui ne peut que nous faire grandir !
          A méditer l’Ami François.

          Bon, pour les petits signes que tu manipules facilement, je te les envoie tous (je ne sais pas faire), enfin tous ceux qui plaisent à ton coeur bien sûr.

          • François dit :

            Salut Alain-Thomas,

            L’année de mes 35 ans je fais de la chasse sous-marine au large d’une toute petite ile du Sénégal, pays que j’avais choisi pour une année sabbatique avec ma famille afin de faire le point sur quel sens donner à ma vie car malgré un ‘train de vie’ confortable je n’étais pas heureux en profondeur.
            Le dernier jour de cette aventure, je vais donc une ultime fois en mer, seul comme à mon habitude. Ce jour là la mer était d’une exceptionnelle beauté et transparence. Elle m’accueillait les bras et probablement le cœur grands ouverts. Je prends un plaisir particulier, tout , absolument tout est magnifique. J’en jouis pendant 4 heures d’affilées. 🙂
            Puis alors que je tentais de ramener une énorme raie, elle m’a piqué avec son dard et m’a enlever un morceau de mollet en plus de l’empoisonnement au venin que je sentait monter à ma tête. Mon corps est en train de se paralyser complétement.
            Dans un dernier sursaut d’énergie et de peurs, je me défait de ma ceinture de plomb, j’enlève mon masque et je tremble. Mon sang coule en abondance et je cherche désespérément du regard une aide. Personne et la plage est à un kilomètre environ. Je sens que ‘je pars’ , je lutte tant que je peux mais je dois me résigner, je suis en train de m’évanouir. C’est précisément à ce moment là que je prends conscience (j’aurais envie de dire de mon inconscience 😉 ) du réel danger pour ma vie. Au mieux je me noie, au pire je sers de repas aux bancs de barracudas et petits requins qui pullulent à cet endroit. Je vis une peur indescriptible.
            Puis, passe dans mon esprit comme un film de ma vie, ce qui , je l’avoue m’a mis encore plus les jetons 😉
            Là je ‘vois’ toutes les occasions de donner et de recevoir de l’Amour que j’ai manquées…. par peur de m’ouvrir aux autres et à moi-même, ça me secoue au plus profond de mon âme, c’est clair. La vie n’est donc pas autre chose que ça?! S’Aimer et Aimer! ben merde alors….! C’est si basique et si ÉVIDENT pour moi à ce moment là , que je m’abandonne totalement. Je regarde le ciel, demande pardon, pleure de tout mon être et je déclare à voix haute ‘je suis prêt, j’arrive, merci de m’accueillir quand même’ . Et, d’un seul coup, je vis une grande libération, une joie douce et tendre comme l’attention d’une mère à son bébé. Une sensation d’être vivant dans tous les sens du terme, un feu d’artifice d’amour qui fait vibrer chacune de mes cellules, c’est impressionnant de calme et de puissance en même temps. Et je m’en vais…… Heureux! Enfin !

            Je me suis ‘réveiller’ quelques dizaines de minutes plus tard dans les bras de deux sénégalais qui me sortaient de l’eau pour me poser dans leur pirogue. Je suis passé par la case hôpital avant de reprendre l’avion avec ma tribu pour revenir en Europe. Ces deux hommes que je n’ai jamais revu m’ont sauvé la vie, paix et amour à eux. Je les reverrai un jour de toute façon. 🙂
            Voilà ma deuxième expérience de rencontre de ce subtil processus vie/mort.
            Alors mon cher, on s’embrasse sans ambiguïté… ?! hé hé 🙂
            à +

          • alain thomas dit :

            Tu vois François, ces témoignages-là, quand j’ai la chance de les lire, ils me prennent aux tripes parce qu’ils sont authentiques.
            Tu as apparemment vécu une expérience qui n’est pas vraiment une NDE, mais ce peut être comparable, avec le processus du passage de la souffrance indescriptible à une grande libération.
            Je suppose que là, pour en revenir à la question que nous posait Zeitgeist, ce fut quand même un moment déclencheur dans ta vie car ce type d’expérience n’est pas commun. On en tire un enseignement.
            Enfin je pense.
            Et je suis convaincu que depuis, tu vois la vie d’une autre façon et chaque situation est vécue pleinement non !?
            Alors je t’embrasse avec toute mon affection 🙂

      • François dit :

        Oui des choses ont changées depuis cet instant. En quelques mois j’ai divorcé 🙂 , j’ai avec l’accord des enfants eu leur garde à 100% 🙂 , j’ai démissionné de mon travail 🙂 , j’ai trouvé un nouveau job beaucoup plus en accord avec ce que je voulais vivre 🙂 , je me suis acheté une nouvelle moto 🙂 , j’ai déménagé 🙂 ,

        Mais avant ça je me suis vraiment demandé si j’avais encore besoin de mettre ma vie en danger pour me décider une fois pour toutes à vivre. Pourquoi avais je besoin de me faire peur à ce point? Pourquoi je n’arrivais pas à être heureux?
        Chaque décision que je cite plus haut s’est prise dans des grands instants de découragements et de colère à la fois, de joie de l’étape franchie et de peurs de la suivante en même temps. Bref un chaos permanent pendant des mois. Maintenant je mets des smiley et ils sont sincères , mais sur le coup ça n’auraient certainement pas été ceux là que j’aurais tapé sur mon clavier. Certainement pas.

        Alors Alain-Thomas et qui lit , le déclencheur quel est il? L’expérience ou les questions sans réponse que j’ai vécu ensuite et que j’ai du aller chercher?
        La prise de conscience que je n’aimais pas ma vie au point de me créer un évènement d’une telle violence, ou que ça pourrait peut-être être plus simple?
        La colère contre moi-même quand je découvre que je ne peux aimer mes enfants qu’au mieux de ce que je m’aime ?
        La prise de conscience que mon malheur ne pouvais pas venir que des autres, mais de moi?
        etc.?
        Je vais finir par une phrase que j’ai entendu dans un film un peu plus tard et qui résume l’enseignement que cette expérience m’a offert:
        « Faut il attendre d’aller mal pour aller mieux?! »
        Voilà mon déclencheur ! ♥

        • Marie-Anne dit :

          François, quel beau commentaire de ton commentaire!
          C’est vrai que ce qui est Juste est parfaitement Beau!

          Dans le récit de ton accident de plongée sous-marine, on est avec toi; on ressent et on voit la beauté de la mer; on sent ton inconscience du drame que tu vas pourtant chercher dans les profondeurs de l’océan (toute une symbolique!), on vit la morsure , on tremble , puis on ressuscite à nous-mêmes et à la simplicité amoureuse de la vie, tout comme toi: c’est fort.
          Mais ce qui m’a le plus « soufflée », c’est le commentaire que tu as donné ensuite: le 1er récit était celui de l’élève; la seconde intervention était celle du Maître! Waow! comme dirait un de mes chers amis suisses ; quel questionnement puissant , d’une telle justesse , d’une telle sage évidence!
          Et pourtant!
          Que de difficultés pour l’Humain avant d’en arriver là: « faut-il attendre d’aller mal pour aller mieux ?! »

          Merci de tout coeur pour ce récit et ses clés, François,
          et permets-moi de prendre la place dans la file pour t’embrasser! 🙂

        • pierrot dit :

          Pour ma part j’ai tendance à m’épanouir dans l’adversité.
          Quand on me tire dessus cela m’oblige à regarder en moi et c’est l’EGO qui s’en prend plein la gueule alors cela me fait vibrer.

          • Cent Nom dit :

            Tu dois être au top de ta forme avec tout ce qu’il se passe à l’heure actuelle dans le monde.
            C’est bien.

            Merci Pierrot
            Porte toi bien.

          • pierrot dit :

            Cent Nom,
            selon mon expérience personnelle, ce qui nous arrive personnellement nous fait plus grandir que tous les concepts que l’on peut se faire sur la vie et le monde.
            Et le plus drôle avec du recul bien sûr, c’est de transformer ton expérience personnelle en expérience impersonnelle et cela me fait vibrer.

    • acacia dit :

      Voilà bien le remarquable savoir-faire helvétique : prendre une barre de chocolat et en faire un lingot d’or !
      Merci pour ce bel exemple d’alchimie – à consommer sans modération.
      amitié rieuse et sincère

      • François dit :

        🙂

        • marie christine dit :

          Un très beau et poignant récit, François !
          La Vie nous donne toujours ce dont on a le plus besoin au bon moment .
          Heureusement que tu es là pour nous en parler ! Mais il n’y a pas de hasard . Tu DEVAIS être sauvé .
          Affectueuse amitié .

        • acacia dit :

          Merci pour ton témoignage, François.
          Sûrement on ne porte plus ensuite sur sa vie le même regard… surtout quand on a saisi dans toute sa fulgurance l’évidence que nous sommes là pour Aimer… et que dans une même fulgurance l’Amour est là et se répand…
          C’est fabuleusement beau cette réponse instantanée de l’Amour à qui s’y abandonne totalement…

          Theillard de Chardin disait « l’Amour est la plus formidable, la plus merveilleuse, et la plus universelle des énergies cosmiques ».
          Je partage modestement son avis… (là je mets un sourire)
          Je t’embrasse

          • Soleil Bleu dit :

            Que j’aime ces histoires de vies comme celle que tu viens de vous offrir François. C’est tout simplement merveilleux à lire et à ressentir.
            La vie quoi ! ♥
            Merci de ce cadeau cher ami.
            S.B

  12. François dit :

    Bonjour Passeur,

    Je viens quotidiennement sur ton site depuis plusieurs mois maintenant et chaque jour tu es là: Merci de ton engagement.
    Tu prends de ton temps de vie pour ouvrir au plus grand nombre les portes qui te semblent justes : Merci de ta générosité.
    Tu encourages la lumière chez chacun: Merci de ton attention de cœur.
    Tu prends du temps pour expliquer sous toutes les formes possible les bases d’une vie vivante: Merci de ta créativité.
    Tu es cohérent avec ce que tu dis: Merci de ton exemple.
    Tu assumes pleinement tes propos : Merci de ton courage.
    Inlassablement …. : Merci de ta patience.
    Je tenais, une fois au moins, à te dire ma gratitude pour ce que tu accomplis. Merci de ta présence.
    Avec mon plus profond respect.

  13. marie christine dit :

    « Pour chacun il y a une misère ou une peine particulière qui est son outil de transformation » a dit Satprem .
    J’en suis persuadée et on peut facilement l’observer . On est comme poursuivis pratiquement toute sa vie par une difficulté particulière, très personnelle, comme si c’était une grande force en nous qui avait été étouffée et qui devient notre faiblesse, notre blessure intime .
    Et on se demande : « Mais pourquoi est-ce qu’il m’arrive toujours le même genre de déboires ? Pourquoi est-ce que je tombe toujours sur le même genre de personnes ? Pourquoi ai-je toujours cette réaction, ce sentiment face à telle situation ? »
    Alors on consacre la plus grande attention à cet aspect de nous qui pose problème . C’est sur lui qu’on porte les plus grands efforts, qu’on fait les plus intenses prières . C’est cette chose-là qu’on veut résoudre .
    Et c’est justement le but ! Parce que c’est cette chose-là qui, en se transformant, nous apportera la plus grande réalisation et la plus grande béatitude . Parce que c’est cela que l’on est, plus que tout le reste .
    Heureusement que chacun a une difficulté différente ! Décidément le Royaume de Dieu est d’une intelligence fantastique . Il a tout prévu dans les moindres détails !
    Parce que si tout le monde avait la même problématique, on serait tous d’accord sur les vérités et sur LE mensonge commun (qu’on ne pourrait pas voir comme un mensonge, forcément !) . On tournerait éternellement en rond dans notre harmonie illusoire et on n’avancerait pas .
    Conséquence, on a une difficulté propre, que les autres ont à peu près résolue (et vice versa), et bien sûr les autres la détectent ou la ressentent mieux que nous-mêmes, dans notre aveuglement de recherche d’une solution (ou de fuite) .
    C’est là, à mon avis, qu’il faut faire attention de ne pas tomber dans le piège de la jalousie, de la convoitise ou de la fausse imitation pour faire comme si …
    On n’est donc pas là pour prouver quoi que ce soit mais pour apporter ce qu’on peut apporter à l’ensemble car, à part ce point précis à régler, nous avons par ailleurs beaucoup de points forts, acquis à la sueur de notre front depuis des vies et des vies .

    Je ne sais pas pourquoi on n’accepte pas l’idée d’être dans l’enfance de l’humanité . Ce n’est ni condescendant ni méprisant . C’est juste réaliste .
    On a le droit de regarder en arrière pour voir tout le chemin parcouru mais si on ne regarde pas en même temps l’immensité qui est devant …

    • graffitique dit :

      Je trouve belle et juste cette conclusion, en phase avec ce conte … ça ne s’invente pas.

    • Marie-Anne dit :

      Exactement, chère Marie-Christine,
      On ne peut mieux dire, merci! ☼ ♥

    • Thau dit :

      Marie-Christine,
      Nous Sommes dans le Tout, dans l’Eternité, dans L’Être…et ce court passage au sein de l’humanité n’est qu’une expérience qui va se dissoudre dans l’infinie présence.
      Fraternellement

    • Cent Nom dit :

      Ma blessure?? ah oui…
      Je lis et je pense que je fais tout pour essayer de ne pas comprendre ce que tu as écrit Marie Christine.
      D’une telle évidence que c’en est presque blessant.
      Ce que j’écris je ne le pense même pas
      Ce que je vis je ne m’en aperçois pas
      Et qui je suis ne m’intéresse même pas
      La lassitude à chacun de mes pas
      D’une telle évidence que c’en est presque transcendant

      Porte toi bien

      • acacia dit :

        Bonjour Cent Noms
        Que l’immensité qui est devant toi ne te décourage pas !
        A chaque palier atteint on découvre un peu plus de cette immensité. Alors parfois il faut juste s’asseoir, se reposer, respirer.
        Tu as beaucoup gravi ces dernières semaines. C’est ce que je lis en tout cas.
        Ta route est plus riche que tu ne le crois.
        Affectueusement

        • marie christine dit :

          Ce que tu dis est très beau et tellement juste, Acacia !

        • Cent Nom dit :

          Merci Acacia,
          Oui c’est vraiment grâce à tous les commentaires que j’ai pu progresser, certains me parlent plus que d’autres.
          Qu’ils soient sympa ou non.
          Mes réponses aussi, sympa ou non, m’ont permis de comprendre que je faisais parfois des non sens.
          Et donc j’ai pris conscience de beaucoup grâce à vous.
          Parfois dans la douleur et l’agacement.
          Le plus souvent en partageant sympathiquement.
          Je ne veux m’enfermer dans rien.

          Merci à vous tous enfants bénis du Divin.

          Je ne sais pas si la forêt est riche de diversité car pour l’instant je suis devant l’arbre qui la cache.
          Et je dois prendre du recul, en activant mes énergies du coeur.

          Porte toi bien

    • acacia dit :

      Chère Marie-Christine
      « Pour chacun il y a une misère ou une peine particulière qui est son outil de transformation » a dit Satprem .
      Et comme tu le soulignes : heureusement que nous n’avons pas les mêmes car nous n’aurions plus guère d’occasions de découvrir quoi que ce soit !
      Oui le chemin est long qui nous ramène à notre source.
      Oui nous avons à nous épauler les uns les autres.
      Je te remercie ici Marie-Christine, pour les messages par lesquels tu réponds, avec assiduité et beaucoup d’intelligence et de sagesse, aux commentaires des uns et des autres.
      Ce site est un jardin précieux.
      Avec amour

      • marie christine dit :

        Chère Acacia, sache que je te remercie moi aussi et que j’apprécie inconditionnellement tes commentaires qui arrivent toujours à bon escient, pleins de sagesse, de réconfort et de justesse . Je ne peux pas toujours te le dire pour ne pas encombrer le site mais je me sens en phase avec toi quand je te lis .

        Et on ne remerciera jamais assez le Passeur d’accueillir patiemment nos « élucubrations spirituelles » (ben si, il doit bien y en avoir dans notre mi-ombre) mais tout le monde, je crois, a conscience d’être encore en « formation » .

        Marlyse, oui je reconnais dans ma vision intérieure tout ce que tu dis .
        Pour moi, la croix c’est deux barres coupées à leurs extrémités .
        Mais je les imagine comme des lignes se prolongeant à l’infini . La ligne verticale représentant le lien entre le ciel et la terre, l’esprit et la matière, dans notre notion de l’espace/temps . L’unité spirituelle ( corps/esprit ne faisant plus qu’un) dans une autre dimension .
        La ligne horizontale se prolongerait aussi à l’infini . Elle représenterait les relations entre les hommes . Et dans une autre dimension, ce serait l’unité dans le multiplicité .
        L’intersection des deux, en effet, c’est le Coeur, l’Amour, la Vérité, l’Unité totale . C’est peut-être ce qu’on appelle le point zéro .
        Pourquoi Jésus a-t-il été crucifié ? Parce qu’il a dit des vérités qui fâchent . La Vérité frappe en plein coeur celui qui n’a pas envie de l’entendre . Jésus s’est fait le miroir des hommes et les hommes lui ont cloué le coeur . Il le savait d’avance . C’était une question de nombre . La Vérité a perdu face au nombre . Mais elle s’est cachée à l’intérieur des hommes et a fait son travail discrètement au long des siècles . Elle a grandi, grandi dans les coeurs et les esprits, et le nombre a commencé à diminuer . Bientôt, la Vérité ne pourra plus jamais être crucifiée .

        Soleil Bleu, tu as vécu de belles expériences d’éveil . On ressent bien leur intensité quand tu les raconte . Et il me semble qu’il y a un lien entre elles …

        • pierrot dit :

          Le message de Jésus n’est pas tant dans sa crucifixion que dans sa résurrection.
          L’amour est plus fort que la mort.

          • marie christine dit :

            Bien d’accord avec toi, Pierrot !
            Historiquement, l’Eglise catholique a toujours voulu nous faire croire le contraire . Et c’est resté gravé dans nos ADN . Toutes nos éducations, nos lois, nos comportements en sont imprégnés .
            Quand on aura supprimé tous les calvaires et les croix qui envahissent partout notre pays, peut-être y verra-t-on plus clair …
            On ne croit à la résurrection (immortalité de l’âme) que dans l’au-delà, c’est-à-dire dans un soi-disant « autre côté » : voilà la grande division !

          • Cent Nom dit :

            C’est vrai qu’on pourrait se poser la question à savoir pourquoi ils ont insisté sur le message de l’homme mort et pas sur le message de l’homme ressuscité.

            Il y a énormément de façon d’interpréter la croix.
            Est ce que la représentation que nous nous faisons de celle ci ne sont pas teintées de l’amertume de nos expériences?

            La croix représente pour moi, un homme.
            Sans main donc ne pouvant agir.
            Sans pied donc ne pouvant se diriger.
            Sans tête donc ne pouvant penser et comprendre.

            Il suffit de voir l’homme de vitruve de vinci et de faire une comparaison. La croix étant le symbole de.
            Toutefois j’émettrai une réserve par rapport aux religions, car pour moi elles sont un passage « obligé » et parfois une béquille dans l’évolution de l’homme.
            Dans cette évolution telle que nous l’avons vécue et non pas telle que nous aurions pu la vivre.

            Belle journée

          • marie christine dit :

            La crucifixion est inscrite dans nos cellules .
            Quand le CORPS tout entier aura conscience de son immortalité, alors nous n’aurons plus peur de la mort .

          • Stéphanie dit :

            Bien dit Pierrot ! L’amour est immortel tout comme l’est notre âme.

          • Marlyse dit :

            Cent Nom,

            Je reprends tes propos :
            « La Croix représente pour moi, un homme
            Sans main, donc ne pouvant agir.
            Sans pied, donc ne pouvant se diriger.
            Sans tête donc ne pouvant penser et comprendre. »

            Mais n’est-ce pas justement ce que le Passeur nous invitait à faire dans le texte précédent « Le sas » : ne plus rien ajouter mais entrer dans le dénuement de l’Etre ?

            Que cette étape du sacrifice de l’ego sur la croix est difficile ! Que l’abandon de tous nos biens ou attachements (possessions matérielles, physiques, affectives, intellectuelles, voire même spirituelles) est difficile pour chacun d’entre-nous !

            L’homme sur la croix est abandon total : c’est une étape du Chemin … sans doute la plus difficile et c’est pourquoi, Marie-Christine, la Chrétienté a tant insisté sur cette image qui est, du point de vue psychique, une nécessité absolue : on ne peut renaitre que si l’on a accepté de mourir, de tout perdre.

            Je suis d’accord avec toi pour dire que l’Eglise Catholique nous a largement culpabilisés en trahissant le message initiatique véritable et nous a fait perdre du temps sur le Chemin. Mais, de génération en génération, le message a été transmis de la même façon que les contes racontés autrefois véhiculaient, d’une génération à l’autre, toute une sagesse populaire.

            Par contre, je ne suis pas sure que de faire disparaitre toutes les croix soit efficient. La Croix est un symbole universel qui a existé de tout temps et sous toutes formes car il y aura toujours quelqu’un en route vers la croisée des chemins … à moins que ??? … Quelqu’un que j’aime beaucoup, avait pour habitude de dire que ce n’était pas en dévissant l’ampoule clignotant dans une voiture pour signaler un problème mécanique, que le problème disparaissait pour autant.

            La Chrétienté n’est pas la seule à avoir fait mourir un héros-sauveur sur la croix car c’est un archétype fondamental ancré profondément dans l’inconscient collectif tant et si bien, et ça, c’est pour Marie-Anne, qu’on le retrouve dans le Tarot sous la forme du Pendu, suspendu, dans une position d’attente immobile, non active, à l’envers, prêt à être expulsé de la matrice, à un arbre mort qui commence à bourgeonner, prémisses de la Résurrection. La où la Chrétienté décompose le processus : Croix/Tombeau/Résurrection, le Tarot l’assemble en une seule carte. L’arbre de Mort (la croix) est l’arbre de Vie, à qui a été identifié le Christ ressuscité. C’est le même arbre !

            On va finir par me prendre pour une grenouille de bénitier si je continue de la sorte …

            Alors pour réconcilier totalement les contraires, je dirai que la foi du charbonnier, la foi simple de nos aïeux, a fait nombre de merveilles !

            Bien à vous,
            Marlyse

          • Thau dit :

            Ce « message » est ambigu, peu de personnes on vu le Christ réssuscité. Bizarre cette absence devant les foules, les romains et les pharisiens: l’histoire était pliée…

        • Cent Nom dit :

          Marlyse,

          Je suis d’accord avec toi.
          Mais le problème comme je m’en suis aperçu lorsque j’ai parlé de TS Eliot, c’est que l’on peut donner à un texte différentes explications et cela suivant sa sensibilité.
          Là ou tu vois abandon, ce qui est très juste en soi, il y a aussi incapacité et immobilisation.

          Comme tu peux le voir il y a toujours cette dualité qui est présente et toujours de manière subtile.
          La réponse pour moi se trouve dans le recul par rapport à toutes choses et surtout dans la 3ème solution qui n’englobe aucune des deux solutions précédentes.
          On retrouve cela dans la culpabilité qu’a maintenu l’église mais aussi elle a maintenu la tête de l’homme hors de l’eau.
          Donc il y a forcément une autre voie, voix, voit….

          Belle journée pleine de Vie
          Porte toi bien

          • Marlyse dit :

            Cent Nom,

            Incapacité et immobilisation s’est s’abandonner à plus Grand que soi, c’est accepter de ne plus rien comprendre, c’est s’ouvrir sur l’Inconnu, sur l’Autre, c’est être dans l’émerveillement total, c’est remettre sa vie entre les Mains de Dieu, des Forces Vibratoires de l’Univers qui a toujours la réponse adaptée à notre problème sauf que nous ne savons pas décrypter le message que l’Univers nous envoie parce que nous attendons une réponse sous une forme bien précise et que, malheureusement pour nous, ce n’est pas comme cela que cela fonctionne.

            « Frappez et l’on vous ouvrira » est la façon de dépasser la dualité.

            Imagine une rangée de portes : tu penses qu’il faut frapper à une porte bien spéciale (la tienne) (c’est ce qu’on t’a fait croire) pour passer le seuil et tu t’acharnes à vouloir entrer par là en ne te rendant même pas compte, qu’au bout de la rangée, il y a une autre porte qui s’est ouverte, que tu n’as pas vue ou alors tu penses que c’est la porte de quelqu’un d’autre et que tu n’as pas le droit de l’emprunter alors que la porte du bout de la rangée s’est ouverte justement parce que tu as frappé sur celle que tu pensais être la tienne : elle n’attend que ça, que tu te décides à entrer !

            Porte toi bien
            Marlyse

          • Cent Nom dit :

            Marlyse,

            Ton passage sur les portes me touche particulièrement.
            Je ne sais pas ce que c’est mais ça résonne largement en moi.

            Agréable soirée
            Porte toi bien

  14. Mj auer dit :

    Bonsoir.
    Merci encore mille fois pour vos textes et commentaires… Etant nouveau sur ce site, j ai l impression d avoir beaucoup de retard et a la fois que vous avez bien travaille pour moi. Je ne sais pas ou en est mon coeur, mon ego, mon mental etc… Mais il m est impossible depuis peu, de dire du mal, d en faire.. Je l explique un peu par votre travail qui s infiltre dans ma realitee…je ne sais pas si il y aura une porte pour moi, mais vos temoignages, votre amour me montre le chemin… Je suis ici maintenant tenant la main seul de mes enfants. Vous etes l horizon que je veux leur montrer…

    • Zeitgeist dit :

      Éclates-toi !

      Le chemin, tu y es déjà…. la portes est derrière… 😉

    • François dit :

      Bonjour Mj Auer,

      et bienvenue dans cet endroit unique en son genre…. 🙂

      « je ne sais pas si il y aura une porte pour moi »

      Bien sûr que tu sais tout comme tu sais que tu as la main sur la poignée. 😉 Comme nous tous…. Et quand tu exprimes que tu ne peux plus ni dire ni faire de mal alors c’est que ta porte est déjà entr’ouverte.
      Alors …. et si on allait respirer l’Air de l’autre côté, après tout , ne sommes nous pas là pour ça. ?
      Merci de ton témoignage et bisous à tes enfants.

    • Soleil Bleu dit :

      Tu es à part entière un des constituant de cet horizon Mj auer, sois-en assuré ! En re-connaissant le rôle important que joue la nature de ton Être, tant auprés de tes enfants, que de ta propre personne, et auprés de chacun de nous.
      Nous sommes tous interdépendants les uns des autres dans ce grand oeuvre qui s’annonce.
      Merci de ta venue sur le site du Passeur.
      Namasté
      S.B

    • elba dit :

      Bonjour MJ et bienvenue à toi. ♥ Tu sais, nous sommes tous l’horizon les uns des autres. Ca s’appelle le partage, et ça vient avec tout ce que nous possédons de bien en nous – et de moins bien, bien entendu –
      Comme dans un bon repas de famille, où chacun apporte un peu de quoi manger…

      Je suis heureuse que nous soyons « un de plus »… à chaque fois que cela se produit.
      🙂

    • acacia dit :

      Bonjour Mj auer !
      je suis heureuse que tu joignes ta voix (et ta voie) à la nôtre, on ne sera jamais trop nombreux à dégager cet horizon que nous voudrions tout beau pur et lumineux.
      Ici on partage, on s’épaule… on avance en somme ! et c’est ce qui compte !
      je vous embrasse tes enfants et toi

    • marie christine dit :

      Tout à fait d’accord avec toi, Marlyse . Il faut toujours voir le positif derrière les apparences . C’est le principe de l’évolution qui ne s’arrête jamais . Sinon on ne comprend rien à nos vies .
      Le jour où on enlèvera les croix (je parle de celles qui portent un Christ ensanglanté), ce sera en pleine connaissance de cause, comme un vêtement devenu inutile .
      Tu parles d’abandon, abandon de toutes possessions quelles qu’elles soient . Disons que c’est l’abandon de notre attachement à ces choses . Ces choses en elles-mêmes n’ont que l’influence qu’on leur donne .
      Je ne sais pas si on mesure bien à quelle point toutes nos sociétés sont régies, structurées, organisées autour de l’idée de la mort : nos systèmes de sécurité, lois et garanties en tout genre concernant notre protection physique, celle de nos biens, de notre santé, de nos comptes en banque, de nos nations … Les guerres ne sont rien d’autre que la peur de manquer et de disparaître, alors il vaut mieux attaquer et s’approprier ce qui risque de nous faire défaut … C’est l’ego qui ne veut pas mourir .
      L’abandon, le vrai, c’est pour moi celui de la peur de la mort . C’est cela que nous devons regarder en face et traverser . Je ne vois pas comment on peut passer en 5ème dimension en conservant cette peur . C’est cela le voile, et je crois qu’il ne nous sera pas ôté d’un coup de baguette magique si on n’y met pas un peu du sien .
      Apprendre à faire confiance, confiance en la divinité, en nous-mêmes, pour notre corps, notre vie, notre devenir . Les clés sont en nous .

  15. Cent Nom dit :

    C’est vraiment un beau conte.
    Il est criant de Vérité, comme j’ai pu m’en apercevoir dans un de mes commentaires précédent.
    Mais il pose un petit problème, qui ne doit pas en être un, mais que je ne comprends pas pour l’instant.
    On les voit comment les militaires, les pharmaco, les médocs et compagnie qui détruisent la vie et la planète et qui prennent en otage la population mondiale?
    C’est un effet d’optique?
    Je comprends bien que cela dépend de mon point de vue mais là quand même.
    Un gentil militaire : y a pas un non sens?
    Ou c’est une autre sphère qui est appelée parce que mes croyances leur permettent d’exister? Mais quand même cela pose un problème sur le regard basique posé sur les choses.
    Parce que qui sur Terre n’a pas entendu parler de toute cette bande de crapules qui détruise la planète?
    C’est vrai que quelque part c’est ma faute. Je le reconnais.
    Et il suffit que je change mon regard intérieur pour plus les voir comme ils se montrent à moi mais comme ils sont vraiment.
    Ok pour l’être humain c’est de ma faute si je le vois comme ça, mais qu’est ce qu’on fait de leurs armes? Là ce n’est pas ma conscience ou mon point de vue qui est en cause.

    Le problème (qui n’en est pas un) est bien plus profond qu’un conte léger qui nous présente les choses correctement mais qui ne prend en compte qu’une petite partie du problème : c’est à dire nous en tant qu’individu.
    Cela peut trainer les gens sur la pente de la culpabilité, et là c’est pas gagné pour s’en sortir et yen a des milliers d’organisations qui l’ont déjà fait.
    Donc oui à un niveau concernant notre responsabilité personnel et notre engagement quel qu’il soit.
    et non à un autre niveau et qui nous ferait supporter un phénomène qui nous dépasse(sinon nous n’en serions pas là).
    Bien que nous ayons été d’accord pour nous incarner sur cette Terre en cette période.
    Parce qu’il y a quelque chose de plus subtil que la responsabilité personnel de chacun dans tout ce qu’il se passe à l’heure actuelle. Enfin je crois.

    Merci à vous
    Portez vous bien

      • Cent Nom dit :

        Merci Zeigeist pour ton lien.
        je connais les tenant de cette théorie et ce qu’elle implique: Moi.

        C’est moi la base de tout ce mensonge.
        C’est moi qui absorbe toute idée et la corrompt
        C’est moi et uniquement moi.
        C’est moi qui a rejeté Dieu
        C’est moi qui me suis coupé du Tout et qui abuse mes frères
        C’est moi la Lumière du monde qui assombrit les esprits.
        Me pardonnerez vous?
        Alors que je vous met à genoux.
        C’est moi qui suit contre vous et pompe votre énergie.
        C’est moi qui détourne le savoir
        Et me cache dans le noir
        C’est moi qui cache l’évidence par ma fourberie
        Je ne regrette même pas ce que j’ai fait
        Je ne tends même pas la main vers Dieu qui m’a fait.
        Mes larmes ne coulent pas
        Je suis effroyable
        Je suis celui qui rejette et fait couper les liens
        Je suis celui qui rigole de votre souffrance
        Je suis celui qui pense que vous ne méritez que mon mépris
        Je suis celui qui vous a tout pris
        J’ai souillé le sacré
        Par mes mensonges remplacés votre santé
        J’ai corrompu les esprits et scellé votre intelligence
        Et chaque moment pour moi est une danse
        Je suis celui qui est fort dans votre faiblesse d’Amour
        Je suis celui que vous ne voyez pas car j’ai aveuglé vos coeurs.
        Mes mots vous ensevelissent
        Ma vision inverse vos standards
        J’ai pollué la Nature, notre nature profonde
        Ma main ne tremble pas, mon assurance est étourdissante
        Ma noirceur est ma Lumière et vous aveugle.
        Je ris. C’est un jeu, je rigole, vous me faites rire.
        Mais mon coeur est triste
        Mes yeux brule de ne laisser couler mes larmes.
        Je n’ai même pas la volonté de tendre la main vers Dieu
        Je suis faible et ma faiblesse vous attendri
        Je suis la peur et vous m’effrayez
        Je ne sais pas ce qu’est l’Amour,
        Vous le savez et pour cela je vous hais
        Vous prenez soin de moi et de là je sape vos bases.
        Vous me rejetez, je vous le reproche, retour dans la même case
        Le vice est ma candeur
        L’amour est mon horreur
        Je ne veux plus de tout cela
        et je ne fais rien pour empêcher ma nature profonde de nuire.
        Je n’arrive qu’à vous faire fuir.
        Je ne veux pas aller au bout de mon histoire
        car je connais votre fin et vous pouvez me croire.
        Je ne veux pas le permettre.
        Car seul c’est ce que je ne veux pas être
        Que puis-je faire contre cela?
        Je ne suis même pas honnête envers moi.
        Je veux tout, tout pour moi.
        Vous? qui êtes vous? vous n’êtes pas moi !
        Me le donnerez vous? Ce que je vous vole!
        Et qu’inlassablement vous me donnez!
        Ne me le donnez pas, je veux vous le voler!
        Je suis impitoyable, fort dans ma lâcheté.
        Je veux vous voir soumis.
        Ne pas faire de compromis.
        Ne vous faites pas mes amis,
        l’amour dans ce mot à mon contact flétri
        Je ne regarde ni en Haut, car je ne vois plus.
        Je ne regarde ni en Bas, car je ne sens plus.
        Je suis un être mort.
        Et même lorsque j’ai tord,
        je vous retourne sans aucun remord.
        Pourrais transcender ma triste nature?
        Ne plus fuir ce dont j’ai pris la mesure?
        Qui désormais voudra m’aimer?
        Moi, le plus grand des meurtriers

        Portez vous bien

        • marie christine dit :

          Waouh ! Quel regard exhaustif et sans concession de ce que peut être l’Ombre ! Quelle lucidité !
          Ben maintenant, une fois qu’on a fait le tour de tous les pièges possibles du grand Mensonge, on est prêt à vivre l’autre face des choses : la Vérité cachée . Comme le dit Mesnet, pffft !
          Moi je crois que la cause de beaucoup de souffrances est de se croire l’auteur de ce qui est en nous . Et on fixe cette douleur dans le coeur, dans la tête ou dans l’estomac ou ailleurs . Il faut la faire circuler, par la respiration par exemple, et la prière si on le peut .
          Ce que je vis m’est infligé mais ce n’est PAS moi .
          Pourquoi ça m’est infligé à moi ? Parce que j’ai une constitution spirituelle particulière qui fait que je suis parmi ceux qui sont venus porter le Poids du monde, l’endurer et le transcender . Pourquoi moi ? Parce que j’ai une force intérieure hors du commun capable de le faire . Non, ce n’est pas l’ego qui parle, c’est vraiment une réalité : on peut sentir à l’intérieur une puissance capable de soulever des montagnes (ou des pyramides …!) . Y a des Astérix, des Obélix, des Falbala, des Panoramix, des César … de la spiritualité !
          Chacun a une capacité hors du commun particulière . Et chacun a sa méthode particulière hors du commun .
          Tout ce que je ressens, ce n’est pas ce que je suis car je me suis déjà largement purifié . Je ressens ce que le monde ressent . Je le ressens exactement comme il le ressent et je crois que je suis comme ça aussi ! Alors je me vois horrible parce que j’ai atteint une hypersensibilité , pendant que beaucoup dans le monde ne voient même pas où est le problème .
          Grosse erreur : croire être comme ce que l’on porte .
          L’idéal serait de ne plus du tout s’identifier à rien de ce qui nous perturbe : l’égalité d’âme .
          Cent Nom, dans mon expérience, une tristesse inexprimable accompagne toujours un lâcher-prise . Et plus le lâcher-prise est important, plus la tristesse est grande .
          Peut-être le temps est-il venu de ne plus rien « porter » parce que, malgré les apparences trompeuses, le monde a beaucoup évolué en conscience . Le fardeau est donc en train de se répartir et de s’alléger . Les griffes se desserrent … Les subconscients libèrent leur souffre .
          Cent Nom, je tombe peut-être complètement à côté en ce qui te concerne mais c’est pas grave, j’aurai lancé une piste …

          • Cent Nom dit :

            Marie Christine,

            Oui un regard lucide car cela fait parti de moi d’une certaine manière.
            C’est pour cela que le lien de Zeigeist m’est inutile. Je sais ce qui se cache derrière.
            J’y suis passé et cela fut utile. Nous avons chacun notre temps.

            Tu ne tombes pas à côté Marie Christine.
            En fait je ne sais pas quoi te répondre.
            Je suis justement en pleine identification car j’ai toujours refusé cette identification.
            Et cette identification c’est toujours reporté sur des gens, des situations, des états autour de moi.
            Et finalement je suis aussi blessé que si je m’étais identifié moi, mais cela n’aurait concerné que moi.
            Mais j’avais peur.
            La seule solution que j’ai trouvé c’est de tout me réapproprier et de laisser tourner mon cœur et son énergie à bloc. Ne sachant pas vraiment comment faire, je laisse faire en confiance.
            J’en suis là.
            Mais je suis triste.
            Si je m’identifie pas je le vois dans le monde et le monde devient insupportable.
            Si je m’identifie je ne le vois pas dans le monde mais le monde devient insupportable et moi aussi.
            Et dans ces cas ne pas juger devient quasiment impossible.
            Les seules fois ou le problème disparaissait c’est lorsque j’avais compris les tenant et les aboutissant du mécanisme. Mais c’est usant, pénible (car il doit y avoir absolument identification aux facettes que l’on choisit d’explorer), et déstructurant mentalement et il y a forcément des répercussions « physiques »
            Là je ne suis plus face à une facette, je regarde l’ensemble.

            Je vais essayer ta technique de respiration mais je ne peux clairement laisser cette vision des choses se balader hors de moi. Mais c’est déjà largement le cas.
            Que faire?
            La solution est là
            Et je ne la vois pas
            …pour l’instant, or je sais que je dois m’ouvrir au 3ème choix mais ce n’est pas évident.
            Lorsque je viens pour attraper une solution, pouf elle disparait de devant moi, elle est clairement effacée de ma mémoire.
            C’est toujours assez déroutant et pénible à la fois.

            Faire quelque chose c’est l’alimenter d’énergie.
            Et si cette énergie est « positive » elle se fait détourner. Si elle est « négative » elle renforce.
            Ne rien faire c’est aggraver les choses, car ça se répand et ça corrompt. Je viens de m’en apercevoir.

            Le voir c’est le rendre important.
            Ne pas le voir c’est le laisser libre d’agir à sa guise.

            Est ce que tu comprends la situation Marie Christine? Ce que tu me proposes est inefficace.
            1 parce que déjà testé et vu les conséquences
            2 parce qu’il y a d’autres dimensions concernées
            3 ce n’est pas parce que je ferme les yeux que le monde arrête de tourner.

            Mais ne t’arrête pas de m’aider, j’ai déjà bien progressé par rapport à avant.
            De plus ma compréhension du temps n’est plus du tout linéaire. Je ne te parle même pas de la signification de la mort.
            Continue de faire ce que tu fais, ça ne tombe jamais à plat en ce qui me concerne.
            Merci de m’avoir permis de m’exprimer à ce sujet Marie Christine tu es un baume.
            Et c’est pour cela que tout les Textes du site m’aident, et tout les commentaires me sont précieux. J’ai énormément progressé dans mon problème ces dernières semaines.
            Il y a forcément une solution parce que désormais je le regarde et le voit agir.
            Je ne peux pas le hair, c’est le renforcer
            Je ne peux pas l’aimer, c’est me corrompre
            ……

            ps : tu es pas mal lucide toi aussi!!

            Douce soirée
            Porte toi bien

        • Zeitgeist dit :

          Cent nom, Marie-Christine, Alain Thomas, qui veut s’exprimer,
          Quel a été l’événement qui vous a fait avoir cette « Prise de conscience » sur la vie, sur l’homme, sur tout ce qu’il se passe ?
          Je réalise que depuis des années que je passe du temps sur les blogs, il y a tjs des nouveaux éveillés , heureusement me diriez-vous !¨
          Mais voilà, pour en arriver à ce fameux stade, qui fait que nous ne pouvons plus reculer, qu’est-ce qui a éclairé vos lumières ?
          Merci pour votre aide !
          A+
          Z.

          • Zeitgeist dit :

            Même si Le Passeur veut aussi partager un vécu, c’est avec grd plaisir !

          • marie christine dit :

            Il n’y a pas forcément un événement particulier, Zeitgeist . Ca dépend de chacun … Toi-même, tu as eu un « déclencheur » . En fait, le moment, c’est quand on était prêt . Mais ça, ce n’est pas nous qui l’avons décidé .
            Amitié à toi, Zeitgeist .

            Cent Nom, je ne sais pas trop quoi te répondre non plus parce que je tâtonne moi aussi . Les derniers escarpements de la montagne sont abrupts .
            Il est vrai que si on souffre de ce que l’on porte en soi, c’est qu’il y a encore une certaine « correspondance » en nous à résoudre . On devrait pouvoir tout vivre sans en être affligé .
            Ce qui me vient à l’esprit est le mot : indulgence .
            Etre indulgent avec soi-même . Se voir comme un petit enfant qui fait de son mieux pour y arriver . Se voir avec les yeux débordants d’attendrissement pour cet être si plein de bonne volonté pour arriver jusqu’à Lui . Et tu verras la bienveillance et l’amitié de tous ici, Marie-Anne et les autres .
            Tu sais, selon les religions, il y a un Dieu impersonnel ou un Dieu personnel . Un Dieu lointain, vaste, immuable, transcendant ou un Dieu personnel qui ressemblerait à l’homme . Celui-là m’aide beaucoup parce qu’il est comme un ami proche, intime, toujours souriant .
            A l’intérieur de moi, Dieu, c’est cette immensité infinie, cette Source de Tout, cet Amour total et parfait . C’est aussi cette incroyable puissance de réalisation, cette énergie phénoménale qui a créé l’univers . Et c’est ce regard, cette oreille, cette présence attentive qui me suit pas à pas .
            Tu n’es jamais livré à toi-même, Cent Nom . Tu es toujours soutenu, vivifié, encouragé . Tu es tendrement aimé .
            C’est le vouloir qui gâche tout . Le vouloir est un désir, et le désir amène la déception .
            Quand on cesse de vouloir, on apprend mieux à observer . Et dans cet état d’observation passive, on devient disponible, réceptif, alors l’énergie divine a une chance de déverser en nous son baume de lumière . Je sais, c’est difficile de ne pas désirer ce qui nous manque cruellement . Mais c’est tout à fait possible .
            Le taux vibratoire de la Terre augmentant, tout devient plus aigu, plus intense, plus puissant . Nous devons nous adapter . Notre coeur, notre corps, tout en nous doit s’assouplir . Nous ne pouvons donc pas fixer des noeuds, avoir des obsessions . Il faut que tout circule . C’est la loi divine . Tout ce qui est en nous appartient à l’Univers et c’est Dieu qui décide d’en faire ce qu’Il veut . Tu n’as pas le droit de retenir ce qui ne t’appartient pas car ce n’est pas toi . Si tu lâches tes souffrances dans l’atmosphère, ne crains pas pour les autres, les forces divines sauront quoi en faire . Elles seules savent dissoudre ce qui est à dissoudre .
            Ne pas s’agripper à ses pensées ni à ses émotions . Cultiver la paix . Seulement dans la paix peut venir la vraie compréhension .
            Je sais, c’est toujours facile de donner des conseils ! Mais la Paix est Amour et Puissance .
            Indulgence, paix, confiance en l’Amour de Dieu pour tous ses enfants qui sont des parcelles de Lui . J’ai lu quelque part que quand des gens se battent, c’est Dieu qui joue à se battre avec Lui-même . Alors tu vois, même nos luttes sont Lui ! Il n’y a pas de drames, pas de catastrophes, pas de souffrances . Vu de là-haut, tout est Jeu .
            A nous de rendre ce jeu moins amer pour nos petites intelligences !!!
            Je t’embrasse affectueusement, ainsi que tous .
            Et je pressens que plus nous nous élevons en vibrations, plus nous nous rapprochons de notre divinité, plus nous découvrons un « Qui Je Suis » fantastique !

          • alain thomas dit :

            En ce qui me concerne, il y a eu plusieurs paliers franchis Zeitgeist.
            Une petite anecdote : 1968, je suis encore au lycée en 1ère. Ce matin-là du mois de mai, les étudiants révolutionnaires ont pris le bureau du Proviseur et de la fenêtre, au micro, ils ont demandé à ceux qui étaient pour la grève de se mettre à gauche puis à ceux qui étaient contre de se mettre à droite.
            Il y avait environ 80% de grévistes.
            Un seul n’a pas bougé en restant assis par terre au milieu de la cour. C’était moi et je réfléchissais. Qu’allais-je pouvoir faire de ma journée puisqu’on n’allait pas en cours. J’étais content. Comme j’étais champion de billard français, j’ai passé la journée dans mon petit club de billard à me perfectionner.
            A cette époque, j’en avais rien à foutre de leurs conneries, je n’étais pas encore prêt à ça.
            Très vite, dans la fin des années 70, j’ai parlé de la décadence du monde occidental et de la société qu’il a construit. Je voyais les gens s’endetter dans une société de consommation, j’ai très vite su que ça ne fonctionnerait pas.
            Le premier vrai tournant de ma vie fut le 11 septembre 2001 quand, après moultes recherches personnelles, j’ai réalisé avec certitude que Al Qaïda était une invention de la CIA et que les tours jumelles ne se sont pas effondrée à cause de l’impact des avions mais parce que des explosifs ont été placés quelques jours auparavant, sans doute par le Mossad (pas de certitude là-dessus) avec le concours de certaines « familles » qui mènent le monde.
            Tout avait été soigneusement préparé bien avant car aujourd’hui, ce n’est pas l’Europe la plus mal lotie sur le plan économique mais les Etats-Unis et le monde anglo-saxon qui se préparent à la guerre par une suprématie de la technologie en s’endettant de façon scandaleuse.
            Il fallait donc justifier la prochaine guerre de religion en envahissant les pays laïcs du Moyen Orient comme l’Irak, la Libye et la Syrie, initier le printemps arabe et faire en sorte que les frères musulmans reprennent le pouvoir dans cette région.
            Dans le même temps, il fallait à nouveau coloniser et récupérer les richesses naturelles de cette région, reconstruire en gagnant les marchés.
            Les dictateurs, car ce sont des dictateurs, au nom de la démocratie sont morts. Au nom de quelle démocratie, alors là !
            Puisqu’en fait, la femme, qui est l’enjeu du troisième millénaire, reperd ses droits avec la montée de l’islam.
            Tout ceci peut-être justifiera la prochaine guerre (sauf si nous arrêtons le processus).
            Le deuxième vrai tournant est lorsque j’ai étudié le bouddhisme, très assidûment pendant trois ans avec une pratique régulière. Aujourd’hui, dix ans après, je reste très proche de la philosophie, je ne suis pas religieux. Le bouddhisme est la science de l’esprit, et en tant que telle, elle m’a appris que l’esprit est non né et que rien ne peut causer sa mort.
            Ainsi, il n’y a pas de naissance ni de notion de temps, de taille, de direction, de haut ou de bas, ni centre. L’infiniment petit et l’infiniment grand se rejoignent en un point.
            Il n’y a pas de Dieu créateur qui soit une entité extérieure. Tout est interrelié. Nous sommes vides d’existence propre et cela, nous pouvons l’expérimenter par la méditation de la nature de l’esprit.
            C’est personnel et unique.
            Je crois au sacré et à la magie de la Création et de l’auto-création.
            L’Unique Certitude est la foi.
            C’est mystérieux mais c’est la foi. Cela ne se discute pas, c’est comme le talent.
            Le talent est un don. Il nous est donné, il ne nous appartient pas. Il nous traverse.
            C’est ce qu’on appelle ici l’étincelle divine.
            La Source est la Lumière immuable qui est notre vraie nature. Nous sommes des enfants de la Lumière, sans forme dans l’Absolu, Lumière indivisible, non séparée du Tout.
            Dans ce jeu auquel nous participons et dans lequel nous avons accepté une mission après notre rencontre avec les anges de l’oubli, nous expérimentons la contradiction et le paradoxe de la dualité à l’échelle humaine, à l’opposé de notre vraie nature. Le jeu consiste à nous connecter à cette nature divine au Coeur (l’Ethique) par le pont de la foi pour vivre des expériences de vie incomparables.
            Nous avons la chance inouïe de disposer d’un corps pour vivre « tous les possibles ».

            Voilà mon ami Zeitgeist
            Fraternellement

          • Zeitgeist dit :

            Merci pour ta réponse Marie Christine,

            Je ne comprends pas quand tu dis qu’il n’y a pas de déclencheur, par contre je comprend tout à fait que cela arrive lorsque l’on est prêt.

            Donc pour toi, si ce n’est pas forcément un (ou des) élément déclencheur, qu’est-ce qui t’as amené là où tu es aujourd’hui ?
            Merci !
            🙂

            P.S: En + de 9 ans, je n’ai jamais lu ce genre de questions. Je suis quand même assez étonné, que tous les bloggeurs donnent leurs avis, leurs convictions, leurs soi-disant vérités, mais jamais, jamais, je suis tombé sur qqun qui partage et explique comment il a ouvert les yeux sur la vérité de la vie ! ABE je vous salue !

          • François dit :

            Bonjour Zeitgeist,
            Je te réponds suite à ton comm sur les déclencheurs.
            Pour ma part il y en a des milliers . Chaque événement de la vie est un déclencheur si on souhaite l’accueillir.
            La question me semble plutôt être  » Est ce que je suis ok pour saisir le déclencheur lorsqu’il se présente à moi? »
            Si tu as la réponse à cette question , alors tu as la réponse à la tienne. Si tu ne l’as pas alors médite dessus car ce pourrait bien être un déclencheur. Ou pas. 😉

          • Zeitgeist dit :

            François,
            Merci pour ta réponse 😉
            Tu as aussi sûrement raison, nous sommes tous différent avec un parcour autant différent, donc des prises de conscience unique à la personne !
            Je n’ai pas fini d’apprendre 🙂
            Merci encore !
            A+
            Z.
            Maintenant je vais lire le com d’Alain…. hihi

          • Cent Nom dit :

            Bonjour Zeigeist

            Parce que cela relève de l’intime de parler de sa progression.
            Parler de spiritualité c’est comme parler politique, c’est un échange qui, si les personnes en contactent sont intelligentes, permet une amélioration de son point de vue par la discussion.
            On prend ce qui nous parle le reste on le laisse.

            Et lorsque tu postes un lien sur le conspirationnisme ne demande pas aux gens de parler de leur intimité.
            C’est un peu contradictoire.
            Tu vois ce que je veux dire?
            Parce qu’il y a un lien de cause à effet.
            Après tu me diras que je ne suis pas obligé de raconter toute ma vie.

            Pour te dire: là ou je vois un salaud, se tient un Ange de Dieu, un de ses enfants bien aimés.
            A moi de réaliser cela concrètement dans mon quotidien.

            Mais quel a été le facteur particulier pour en arriver là?
            Au départ tu as un puzzle, c’est à dire plein d’infos ou pas.
            Mais tu ne sais pas comment les agencer alors tu avances au départ au hasard.
            Et puis au fur et à mesure tu fais le lien, tu gommes, tu refais, tu collectes.
            Tous les pas, chaque pierre, chaque personne, chaque lecture, chaque insulte, chaque encouragement, toutes les claques et toute la tendresse reçues, chaque pleurs, chaque partage, toute la solitude, chaque rayon de soleil, tous les films et toutes les musiques, chaque regard ou rejet, tout te permet d’avancer.
            Tu ne comprends pas?
            N’oublie pas que le temps linéaire est une tromperie.
            Une chose que tu as trouvé il y a vingt ans te servira peut être dans 30 ans.
            Tu comprends comment est agencé ta progression?

            Ton environnement ne te plait pas?
            Et pourtant c’est ta vie, c’est toi !!!
            Change toi et ton environnement changera.

            Quel est le tournant, le déclencheur?
            Je dirai toute une vie.
            Une vie c’est 1sec ou 1 min ou 1 heure ou l’éternité.
            C’est le moment présent ou tu prendras soin et conscience de toi.
            Il parait qu’on peut s’éveiller en 1sec ou 1min ou 1 heure ou que cela peut prendre l’éternité.

            La question est : qu’est ce que tu mets dans cet espace de temps????
            A partir de là tu sais quel est le facteur déclencheur.

            Et s’il te plait, ne dit pas qu’il y a des gens éveillés et d’autres non ou moins, car chacun suit son chemin.
            Il y a des compréhensions plus poussées que d’autres, d’accord.
            Il n’y a de Sage que parce qu’on croit être un idiot.
            Et si c’est le cas, il y a un travail d’Amour sur soi à faire.
            Et un Sage ne dira jamais qu’il en est un, parce que ça voudrait dire qu’il y a des idiots et il sait qu’au final il serait cet idiot dont tout le monde parle.

            Porte toi bien.

          • Cent Nom dit :

            Marie Christine,
            Merci pour tes propos.
            Bien sur je retiens tout.
            Mais ce que je ressors de tes dire qui me parle le plus :
            « Tu n’as pas le droit de retenir ce qui ne t’appartient pas car ce n’est pas toi  »

            Je veux bien mais comment je fais???
            Et si je le vois pourquoi ça ne serait pas moi????
            Pourquoi ça frappe le monde comme ça???

            Ne me répond pas, cette fois.
            Je vois ce que tu veux dire, ces questions c’est à moi que je les pose, ne t’inquiète pas.

            Le lâcher prise….

            Je t’embrasse affectueusement
            Agréable soirée
            Porte toi bien

          • Soleil Bleu dit :

            Bonjour Zeitgeist,

            Je m’invite à ta proposition d’échanger sur son vécu qui a amené chacun à être là où il est dans sa relation avec l’autre réalité.
            J’ai débarqué à 13 ans dans ce monde (pour des raisons trop longues à expliquer), sans en connaître ni les codes ni les contours, je naissais à une réalité qui m’était complètement inconnue et chaque pas que j’y faisais m’en faisait découvrir l’essence hasardeuse.
            De ce jour, je me cognais sans cesse à des murs invisibles, les claques physiques et morales pleuvaient comme un rappel à l’ordre. Mais de quel ordre s’agissait-il ? Comment un enfant peut-il assimiler un ordre où le coeur est mis en arrière plan ?
            Je me suis donné alors un ultimatum « ou tu meurs, ou tu te montres plus maligne qu’eux et tu abdiques en surface » j’ai choisi la seconde option en pensant gagner contre eux, en réalité j’allais en payer également le prix.
            A partir de là, je me suis tue, j’ai rapetissé dans un coin à l’abris des regards, et j’ai observé inlassablement comment le fatras humain fonctionnait. Tout mon être était tourné et réduit à sa fonction cérébrale. En mon silence intérieur j’apprenais à établir les lois de causalité, j’abordais cette vie comme un jeu dont il fallait que j’en comprenne les règles pour les utiliser, non pas à mon avantage, mais seulement pour y survivre. Je suis devenue ainsi une tricoteuse hors pairs, faisant des liens et laissant apparaître une immense toile qui semblait souvent échapper à d’autres. Pour autant, je me sentais toujours étangère de ce système, ma terre d’asile était ailleurs mais où ?

            Et puis un jour ! j’avais 22 ans, une amie me prête un livre aprés m’avoir posé la question « Tu crois toi qu’une aiguille qui tombe sur ton plancher ça a des répercussions à l’autre bout de la terre? » à ce moment quelque chose en moi a exulté, enfin quelqu’un me rejoignait sur ma planète et me disait quelque chose de sensé, j’étais dans tous mes états et je lui disais « OH OUI ! OUI ! Pourquoi ? dis-moi pourquoi ? » et elle me répondit « Parceque je crois que ce livre va t’interresser »
            Ce livre c’était « Le mental des cellules » de SATPREM, qui durant les 3 jours de sa lecture m’a réouvert en grand et dans une reconnaissance sans nom, les portes de mon monde oublié de celui-ci. Le yoga supramental (le peu que j’en ai assimilé) est devenu mon crédo d’amour quotiden durant 2 ans, captée entièrement et émerveillée par l’ordre nouveau des causalité qu’il instaurait dans ma vie.

            En même temps que j’ai découvert le livre de SATPREM, comme s’il avait été déclencheur d’un mouvement plus vaste, la même amie me prête alors un autre livre qui l’aide beaucoup dans les épreuves qu’elle traverse « Dialogues avec l’Ange » de Gitta Mallasz. Et là BOUM ! Encore une nouvelle re-connaissance de mon monde oublié, j’y reconnais tout (enfin ! jusqu’à un certain point du livre puisqu’il me faudra y revenir 7 fois, espacées de plusieurs mois, pour parvenir à le lire en entier).
            Et pour couronner le tout, quasiment en même temps que ces deux merveilleux livres, j’entends parler pour la 1ere fois de mécanique quantique, et là encore, à l’écoute de la théorie, sa résonnance vibratoire avec mon Être fut grandiose ! Une des rares fois qu’il m’ait été donnée de vivre une expérience de ce qu’on appelle, je suppose, « un état de conscience modifié ».

            Le plus important dans tout ça, est sans doute que j’ai perçu de façon très claire que ces 3 aventures, par des biais et approches trés différentes, allaient dans la même direction et oeuvraient à la réunification de la science et du spirituel, de l’humain et du Divin, prélude à la naissance du pont de conscience que l’Ange confiait à Gitta être le but de l’Homme en devenir.

            A partir de là, j’ai remis ma connection au Divin au premier plan de Tout ce que je vivais, et j’suis restée sur ce chemin là, celui qui nous fait aujourd’hui se rencontrer sur le site du Passeur.
            Merci la Vie.
            Bizzz
            S.B

          • Zeitgeist dit :

            Cent nom,
            Merci aussi pour ton point de vue !
            Dommage que tu ne participes pas, même si tu donnes un avis… car tu me prouves que la spiritualité est encore pire que la politique… En politique, nous avons le choix entre 10 ou 20 partis ! En spiritualité, il doit y avoir 7 milliards de partis, d’imageries intellectuel de LA spiritualité.
            Qui peut détenir la véritable connaissance de la spiritualité ? N’est-ce pas une représentation de nôtre âme…. propre à chacun ? Qui pour moi n’a rien à voir avec une prise de conscience.

            Concernant ta remarque sur les francs maçon, c’était un clin d’oeil à ton texte: « Mais il pose un petit problème, qui ne doit pas en être un, mais que je ne comprends pas pour l’instant.
            On les voit comment les militaires, les pharmaco, les médocs et compagnie qui détruisent la vie et la planète et qui prennent en otage la population mondiale? C’est un effet d’optique? » Rien à voir avec ma question concernant l’éveil, relis mes coms, cela fait + de 9 ans que je me posais la question, j’ai eût une partie de mes réponses ici, merci 🙂

            Je comprends aussi ta façon de voir la chose, mais il me semble que le mot éveil http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89veil_spirituel reste pour le moment + compréhensible pour ma part 😉

            Je rajouterais à ta citation:  » Nul n’est plus désespérément esclave, que ceux faussement convaincus d’être libres ! JWG »

            Merci encore à toi, j’apprends bcp de vous tous….

            A+
            Z.

          • Zeitgeist dit :

            Soleil Bleu…. Merci mille fois !
            On essaye (ex : par l’intermédiaire de ce blog) de trouver des gens qui pense comme nous, afin de pouvoir se rassurer de notre propre place et lieu d’être sur cette Terre.
            Je te remercie infiniment de raconter ton histoire, il me semble, que c’est peut-être LÀ le début d’une prise de conscience sur l’absolu. L’absolu de quoi ? L’absolu de se comprendre…
            D’apprendre à apprendre…
            D’apprendre de soi, et aussi des autres…. Car sans eux, nous n’existons pas. Si tu te retrouve seul, ton regard ne voit personne… sauf dans le miroir….
            Nous passons des soirées entières, des journées entières, à donner son avis sur ci ou sur ça !!??!!??!
            Serions-nous pas + constructif à nôtre niveau, de commencer par partager ce ou ces moments qui nous ont amené à discuter sur ce genre de blog ???
            Ton témoignage me touche énormément, quel dur et belle histoire à La Foi….Merci.
            Merci encore à tous et il faut absolument que je réponds à Alain, pour raconter ma prise de conscience aussi 😉 pour ne pas qu’on me dise, fais ce que je dis, pas ce que je fais….
            A+
            Z.

            P.S: Dommage qu’il n’y ait pas d’onglet « Répondre » sous chaque réponse…

            P.S: Merci à toi Le Passeur, qui sans ton blog…. et bin…. on ne pourrait partager ainsi…

          • Zeitgeist dit :

            Cher Alain… (Thomas pour les nouveaux),

            Étant le premier à avoir partagé ton expérience, je voulais à toi, te renvoyer la mienne ! (En l’occurrence, merci encore à tous les autres qui ont témoignés sans avoir attendu le mien)

            Il me semble dans l’absolu, important de connaître sur les grandes lignes, le parcours d’autrui, si l’on veut pouvoir un jour réussir à ; apprendre à apprendre… à apprendre à comprendre la vision des autres, et de cela, à comprendre les subtils de la vie ! Merci donc pour ton honnête réponse.

            Bon, fini les dérives…

            De ce que je me rappel, ma 1ère vraie prise de conscience fût lorsque j’avais 11 ans, après avoir vu un reportage sur des braconniers ?!? Je ne savais pas que c’était possible que des hommes puissent avec autant de plaisir tuer comme cela… et encore aujourd’hui ce choc me suit….

            Je pense que pour la 2ème prise de conscience, ce ne fût pas un choc, mais plutôt mon éducation et mon propre parcours, et je pense que c’est celle-ci qui devrait être la + importante dans la vie d’un Être !

            Je parle d’éducation sans limite d’âge, car pour ma part ma petite fée du logis y est aussi pour bcp ! J’en apprends d’elle encore tous les jours…

            Ensuite, l’attente avant, et la naissance de mon premier enfant…. Que dire sur LA prise de conscience…. Il y en aurait des pages….

            Juste celle-ci nous mène dorénavant chaque jour à se demander avec « discernement 😉 » comment DOIT-ON faire pour demain, afin de réserver à nos enfants, une meilleure Terre d’accueil….

            Voilà, c’est mon histoire 🙂 J’ai hâte d’en découvrir d’autres…

            Meilleures pensées.
            Z.

          • alain thomas dit :

            Salut Zeitgeist

            Je comprends ce que tu ressens aujourd’hui.
            Tu as fui le béton pour la Terre et tu as une magnifique petite famille que tu veux préserver.
            Tu es un chevalier des temps modernes parce que tu sais… et que ton coeur (Ethique) est ouvert.

            Pour éviter d’être trop long je vais citer Platon (429-347 av. J.C)

            « Lorsque les pères s’habituent à laisser faire les enfants, lorsque les fils ne tiennent plus compte de leurs paroles, lorsque les maîtres tremblent devant leurs élèves et préfèrent les flatter, lorsque finalement les jeunes méprisent les lois parce qu’ils ne reconnaissent plus au-dessus d’eux l’autorité de rien et de personne, alors, c’est là en toute beauté et en toute jeunesse le début de la tyrannie. »

            Reste où tu es mon cher Zeitgeist, tu es au bon endroit.

            Je vais maintenant te faire part de mon ressenti suite à la vision du film en deux parties sur la franc-maçonnerie.

            J’ai retenu trois choses par rapport à tout ce que je savais déjà :

            1.) Il n’y a effectivement que 1% de cette confrérie, du 30ème au 33ème degré qui soit dans le secret ultime.
            Cela signifie que 99% des francs-maçons sont utilisés comme « soldats » ou « exécutants », sans poser la moindre question. C’est le principe de la mafia.

            2.) Les rituels tels que vus et revus tout au long de ce film m’ont fait verser des larmes ; j’ai ressenti un immense dégoût et une grande souffrance.
            Cela signifie que je ne serai jamais d’accord avec tout ce qui est dit sur le fait de ne plus souffrir, d’éradiquer les peurs et les pensées négatives. Mon égo est bien présent. Je le reconnais, je le câline, je l’utilise dans mes émotions, mes ressentis et mes accès de colère. Je m’efforce de ne pas m’identifier à mon égo, de garder le recul nécessaire pour l’identifier séparément de ma vraie nature mais je l’utilise chaque fois que c’est nécessaire, quand je dois créer, agir, régler.
            Si par totale coïncidence, je me retrouve dans une pièce où un enfant est torturé, je fais appel à mon égo pour tuer toutes les personnes qui sont actives ou complices d’un tel agissement.

            3.) La fin du film est presque aussi insoutenable que tout son contenu. Lorsque ces personnes qui se réclament de cette église que l’on peut contacter sur RencontrerDieu.com parlent, je ressens également un malaise qrandissant au fur et à mesure de la teneur de leurs propos sectaires et prosélytes.
            Cela signifie qu’il est pour moi intolérable que ces personnes jugent les hommes de cette Terre et parlent à la place de Dieu avec véhémence comme s’ils connaissaient exactement la pensée de Dieu.

            Tu vois Zeitgeist : toute ma vie, je n’ai souscrit à aucun mouvement, syndicat, groupement, parti politique, association, confrérie, religion, dogme etc…
            J’ai créé ma première entreprise à l’âge de 23 ans, j’en ai deux aujourd’hui. A part mes secrétaires qui étaient les seules salariées et à qui je donnais les clés de la maison, les autres étaient des collaborateurs qui ont toujours su qu’il n’y avait pas de hiérarchie chez moi.
            Présentement, je n’ai plus de secrétaire depuis quatre ans. Je suis tout seul, entièrement libre.

            Ce qui corrompt l’individu est le pouvoir, toute forme de pouvoir. Plus le pouvoir grandit, plus l’homme veut s’en approprier plus. Il ne cesse d’être insatisfait.
            Alors commence le jeu des pouvoirs où, là aussi, tous les possibles s’expriment, jusque dans l’horreur absolue.
            Chaque fois que j’ai eu la possibilité de gagner de l’argent, j’ai fait en sorte d’en gagner moins par la suite. Chaque fois que j’ai l’opportunité d’acquérir une certaine renommée, je me suis ensuite éclipsé pour repartir à zéro ailleurs ou au même endroit mais d’une façon discrète.

            L’homme ne peut pas vivre sans avancer.
            Il doit garder à l’esprit qu’il est là pour une « mission ».
            Peu importe le nom de la mission, si ce n’est qu’elle a un rapport avec « l’amour » et « autrui ».

            Bien à toi l’Ami

          • Zeitgeist dit :

            Alain Thomas,
            Merci encore pour ton partage et ton vécu !
            Je ne savais non plus ce que veut dire oblatif… encore un point en commun…. 😉
            Merci pour tes conseils !!! Mon ego essaye de les prendre avec discernement….
            Je te comprends tout à fait sur les points 1-2-3 ….l’Obsolescence de l’Homme.
            Sinon belle fin de com ! Il me semble que je marche dans tes pas 🙂
            J’avoue quand ça me porte ce genre d’échange sur le vécu de mes frères Terriens, c’est peut-être une sorte de nourriture comme dit Cent Nom…
            Il me reste à retrouver aussi un petit extrait qui te parlera sûrement ! Plus qu’à fouiller ds les cartons.
            Bonne nuit l’ami !
            Au plaisir de te relire.
            A+
            Z.

        • elba dit :

          Cent Nom, j’ai lu par hasard sur un site, une citation que j’ai beaucoup aimée :

          « La moitié du mal que l’on fait en ce monde est dû aux gens qui veulent se sentir importants. Ils ne veulent pas faire le mal – mais le mal leur est indifférent. Ou bien ils ne le voient pas, ou bien ils le justifient, parce qu’ils sont absorbés dans un interminable effort pour penser du bien d’eux-mêmes.  »

          T. S. Eliot (je n’ai pas pris la peine de savoir qui était cette personne, et je n’en ai aucune idée… flemmardise de ma part ;))

          Je trouve cela assez juste. Il nous faut donc être suffisamment vigilants pour ne pas nous sentir nous-mêmes trop ‘importants’.

          Mes bisous d’amitié pour toi. Et mon sourire : 🙂

          • Cent Nom dit :

            Oui oui Elba tu as raison
            J’ai eu à traiter cette question d’importance de soi et de cet interminable effort pour penser du bien de moi même.
            C’est un processus normal quand on ne s’aime pas.
            Et ça passe par l’archétype du héro ou de l’élu voire de l’incompris.
            Mais là ce n’est plus le cas.
            Ce n’est plus le mal que je fais, c’est le mal que je crois être.
            Et comme la plupart du temps il y a identification parce que pas assez de recul, c’est le bordel.

            Et je rajouterai qu’il faut être suffisamment vigilant pour ne pas nous dévaloriser nous mêmes.

            Merci pour tes bisous et ton sourire
            Agréable soirée
            Porte toi bien

          • Cent Nom dit :

            Autre chose Elba

            « La moitié du mal que l’on fait en ce monde est dû aux gens qui veulent se sentir importants.
            – Est ce que quelqu’un veut se sentir important? ou bien n’est ce pas qu’On le voit important?
            N’est ce pas de l’hypocrisie et de la malhonnêteté que de faire des mauvaises actions sous couvert qu’il y en a un qui se prend pour le bon Dieu???
            Pour qui il se prend lui de faire du bien !!!
            De penser correctement et d’agir correctement!!
            Alors que nous vivons d’orgies et de décadences.
            Il nous renvoie notre merde en plein visage, le pédant, crions vengeance mes frères contre lui.
            Comment dire qu’il se prend pour le bon Dieu alors qu’on est pas dans sa tête???
            C’est exactement le problème de l’éthique pour des scientifiques, ou des compagnies qui ne cherchent que leurs profits et leurs petits intérêts.

            Ils ne veulent pas faire le mal – mais le mal leur est indifférent. Ou bien ils ne le voient pas,
            -Pourquoi? Faire le mal est une marque de fabrique? On doit faire le mal, c’est notre lot???
            Donc celui qui ne fait pas le mal est un pédant outrecuidant qui se prend pour le bon Dieu et on va le faire redescendre de son escabeau???
            Quitte à tuer, violer tout sur notre passage, notre colère est justifiée???

            ou bien ils le justifient, parce qu’ils sont absorbés dans un interminable effort pour penser du bien d’eux-mêmes. »
            – N’est ce pas tendre vers ce qui est beau, bon et bien qui rend les gens semblables à ce qu’ils recherchent, à ce vers quoi ils tendent????
            C’est à dire d’aller vers Dieu qui en est la source???

            T. S. Eliot
            -Ce gars là pour moi est un idiot.
            (et je pèse mes mots)
            Il a retourné les valeurs du sacré et il prône que tout les gens qui voient des personnes cherchant le sacré et l’appliquant concrètement dans leur vie quotidienne sont des marauds impudents qui ne méritent que le bâton qu’ils donnent pour se faire battre.

            Cela me fait penser au Catharisme, éliminé par la souche décadente de l’église qui voyait dans ce mouvement une menace pour leur business.

            Donc au départ oui c’est super ce qu’il dit, et quand on se penche un peu plus sur ses dire, on voit qu’il ne mérite que l’enfer des mots et de l’intention qu’il a crée.

            Douce soirée
            Porte toi bien

          • marie christine dit :

            Ben je te réponds quand même, Cent Nom !

            La honte et la culpabilité nous font croire que Dieu ne nous aime plus . On n’ose même plus le regarder en face . Et pourtant Lui nous regarde en souriant parce qu’il sait que tous nos « défauts » font partie du processus .

            C’est l’idée même d’erreur qui fait souffrir .

            Bon, allez, je te lâche les baskets . Promis, juré !

          • Soleil Bleu dit :

            @ Cent Nom

            Il y a toujours un élément ou plusieurs dans tes posts qui me sont familiers. Le dernier en date est celui où tu abordes le processus en oeuvre lorsqu’on regarde une facette d’un objet et le branlebas qui s’opère lorsqu’on les introduit toutes dans la vision globale de celui-ci. Et ça m’a sauté aux yeux (ou au coeur) que le facteur « temps » jouait dans ce scénario un rôle plus important qu’il n’y paraissait.
            J’observe d’une manière tangible et trés concrête cette accelération du temps dont il est fait état un peu partout, et j’ai notamment observé en quoi elle s’appliquait aussi à la compréhension des processus qui oeuvrent à la mise en lumière de la connaissance de Soi.
            En te lisant, cela me frappe. Ce que tu mets quelques jours ou quelques semaines à atteindre, il m’a fallu parfois des années pour l’élucider. J’ai eu ainsi le temps de l’approcher, de le humer, et enfin de l’absorber avec tous les ajustements nécessaires à ce que ça ne casse pas la barraque.
            Et chez toi, comme chez mes enfants, je constate que vous recevez Toutes ces balises à une vitesse folle, dans un temps qui se contracte, mais qu’en dépit de ça vous parvenez à les choper tout en gardant l’équilibre (même si ça doit être à 4 pattes) sur un surf qui défie une vague aujourd’hui devenue énorme.
            Mais comment font-ils pour parvenir à éviter les récifs alors que la visibilité se rétrécit, à ne pas se fracasser entre les lames de fond susceptibles de les emporter et les courants contraires qu’ils traversent ? Là est souvent ma question, en même temps que la seule réponse qui me vient en ces instants s’inscrit dans l’humilité et la confiance de savoir que je ne sais rien.
            Seule ouverture de conscience me permettant d’entrevoir, sans l’appui de mon cerveau, qu’un « possible » qui me dépasse est en train d’accomplir son grand oeuvre. (sans compter la confiance que cela restaure pour aborder, malgré l’illusion des apparences, le devenir de ceux que j’aime)

            MERCI infiniment à toi Cent Nom et que la nuit te soit douce.
            In lake’sh
            S.B

          • Cent Nom dit :

            A quelques uns, et à d’autres aussi

            Marie Christine, permet toi je t’en prie, tout ce que je voulais dire et faire c’était afin de ne pas t’impliquer dans mon problème.
            Oui je sais c’est égoïste de ma part. Pardon.
            Je ne voulais surtout pas t’empêcher de répondre.
            Bien au contraire sans toi libre de moi !!
            Et c’est exactement ce que tu as fait en me répondant et je te remercie.
            aaahhhhhh, je suis gêné !!! Je sais pas quoi te dire
            Accepte mes excuses si tu t’ai senti exclue d’une manière ou d’une autre!!!
            Tu viens de me refaire toucher du doigt une façon d’être qui n’est pas adéquate!!

            Je vais encore répondre à Elba, mais Marie Christine tu vas comprendre que je continue à te répondre à travers mon message pour elle.

            T. S. Eliot
            -Ce gars là pour moi est un génie.
            (et je pèse mes mots)

            Je sais que je viens de le traiter d’idiot, et alors??
            Un idiot cache souvent un génie et le contraire est aussi valable, non???

            En fait mon second message a Elba m’a fait soulever ma poussière. Réaction.
            La nuit porte conseil. Décantation
            Le matin apporte sa réponse. Révélation.

            En fait Zeigeist c’est aussi la mosaïque des commentaires qui permettent d’appréhender autres choses. Pour moi ce n’est pas la biographie de chacun qui m’aurait permis d’avancer, mais bien chacun des petits engrenages que chacun décrit avoir.
            Parce qu’après je mets en application.
            Ca ne reste pas lettre morte quelque part dans mon esprit.
            Moi je te parle de Politique, toi tu me parles du bordel électoral mis en place pour détourner les esprits des gens.
            Je te parle de conspirationnisme tu me parles de Francs maçon.
            Il y a aussi des funanbules, des trapézistes, des banquiers, des policiers, des anorexiques…que des gens du Divin peut importe l’étiquette ou le masque qu’ils ont mis.
            Je te parle d’un mouvement subtil et interne, tu me parles de ce qu’il se passe dans le monde, mouvement « grossier » et externe.
            Certes c’est relié, mais si tu parles d’une roue de voiture ça ne veut pas dire que tu parles de la voiture, non?
            Si je ne suis pas rentré dans les détails de ma biographie, la raison est toute simple, parce que c’est le message qui est intéressant pas le messager. C’est ce qu’il c’est passé dans le monde, les gens ont regardé le messager et pas le message. Du coup, je te fait pas une peinture !!
            Zeigeist, si tout se met ensemble au travers d’un seul personnage. Cela suffit. Les autres auront la réponse, et il n’y a pas besoin d’être l’un à côté de l’autre pour recevoir le message. Il suffit d’être ouvert au message.
            Pourquoi?
            Parce que comme l’a dit Soleil Bleu, les réponses arrivent plus rapidement pour certains.
            Et si je reçois et ses enfants et d’autres reçoivent plus rapidement, c’est parce qu’il y a déjà eu quelque chose que d’autres ont fait en amont.
            Merci à eux tous qui ont déblayé la route.
            Pour que d’autres avancent plus vite vers de nouvelles réponses.
            Ici sur ce site, merci à toi le Passeur.
            Voilà ce que c’est que d’être humain.

            Mais le plus amusant pour moi vient.
            J’avais la compréhension que je devais ne plus voir le mal, que je devais l’absorber afin de complètement l’illuminer.
            C’était faux.
            Merci monsieur Eliot.
            Parce dans cette façon habituelle de voir les choses on essaie de se situer.
            De quel côté de la barrière nous nous situons?
            Nous voyons que nous sommes d’un côté et les marauds de l’autre.
            Et nous devons leur envoyer de l’amour….LoL

            C’est impossible comme le dit TS Eliot, il y a de la part des gens qui sont pour et dans le « bien » du Divin un aveuglement total de la réalité.
            Et cet aveuglement est blessant pour ceux qui sont exclus de leur façon d’aborder les choses.

            Il m’est arrivé deux fois d’abaisser les barrières totalement. Parce que j’aimais totalement la personne en face de moi et je l’avais complètement acceptée dans ses qualités et ses défauts et elle aussi m’avait accepté totalement dans mes défauts et mes qualités.
            Comme quand une femme aime un homme.
            Les différences sont totalement transcendées.
            Ils s’en suit pour les différents protagonistes une autre façon d’être. En effet quand on est amoureux, nous sommes comme sur un nuage, rien n’a plus d’importance. Absolument plus rien.
            La seule chose qui compte c’est de maintenir cet état d’excellence.

            Imaginez :
            Aimer le monde entier sans restriction aucune !!
            Ok mais comment???
            Merci TS Eliot
            En libérant notre Amour.
            En libérant notre Lumière.
            Jusqu’à présent nous l’avons retenu. Parce qu’il y a des gens qui mérite notre amour et d’autres non.
            Il faut briser le barrage qui retient en nous tout cet Amour.
            Parce que pour moi c’est l’autre qui avait une barrière infranchissable. Il est le mal.
            Non : il est. Point.
            Mais pour ma compréhension il y a cette barrière du mal qui repousse tout mon amour.
            Mais c’est totalement erroné…
            En fait Ce mal demande et supplie tout notre Amour. Il l’appel et le réclame.
            Il ne nous appel pas nous, ni nos jugements, ni nos croyances….
            Ce mal appel cette énergie que nous possédons, qui est en nous et que nous gardons pour nous très jalousement.
            Parce que nous croyons que si nous la donnons alors nous nous perdrons, nous serons assimilés dans le mal et cela nous fait peur.

            Mais toutes les claques que nous avons reçu c’était pour nous dire lâche ton Amour moi aussi je le veux, donne le moi !!!!
            Moi aussi je mérite l’Amour de Dieu.
            Et c’est toi qui l’a, donne le moi.
            Je ne te veux pas Toi, je veux ton Amour….

            Nous ne pouvons donner que ce que nous possédons, ce qui nous appartient.
            Et ce que l’on donne est démultiplié et nous reviens parce qu’il n’y a pas d’espace vide dans le Divin.

            Comprends tu?
            Comprenez vous Ma libération de mon questionnement actuel??
            C’est peut être Votre libération, ou peut être qu’une pièce de votre puzzle.
            Quoiqu’il en soit les choses ne s’arrête pas à ça, j’en suis persuadé.

            Et lorsque je disais d’Eliot : qu’on voit qu’il ne mérite que l’enfer des mots et de l’intention qu’il a crée.
            Je comprend maintenant pourquoi il a tenu à me faire partager son enfer.

            Mon travail n’est pas d’activer mon cœur et d’utiliser l’énergie de l’Amour pour « illuminer » les ténèbres mais de libérer mon cœur des entraves que j’y ai mis afin que l’Amour coule librement vers ceux qui supplie Dieu de me faire lâcher l’Amour qui leur est destiné et qui ne fait que passer à travers moi.
            C’est Cent Nom qui affame le monde…de la nourriture que Dieu donne à ses enfants quels qu’ils soient. Pour ceux qui ont compris l’analogie.

            Zeigeist, Le Passeur a dit des tonnes de fois tout ce que je viens de dire. Mais c’est les commentaires de chacun qui m’ont permis cette réalisation. Parce que les engrenages ont été mis de façon à ce que je puisse les capter.
            Tu dis que je n’ai pas participé, je n’ai pas participé comme tu voulais c’est vrai. Mais je ne voyais pas participé autrement.
            Tu comprends de quelle façon j’ai retenu « ta nourriture ». De quelle manière on retient les choses que les gens veulent, ça devient évident pour moi.

            Je vous embrasse toutes et tous avec Amour
            Que votre journée soit remplie d’Amour et de Vie
            Portez vous bien

          • Cent Nom dit :

            @ Soleil Bleu
            oui la question du temps est intéressante.
            La notion d’espace-temps.
            Au début c’est une illusion.
            Parce qu’on dit et on admet inconsciemment que le soleil se lève.
            Le soleil ne se lève pas, il a un mouvement apparent dans le ciel, ce qui bouge c’est la Terre.
            Ensuite on comprend que le temps c’est une durée.
            Mais cette durée est en fait une mesure de distance. Petit à petit le jour se fait dans notre esprit, les illusions tombent.

            Ensuite on comprend que si la notion d’espace-temps fut tellement bousculée et changée au cours de notre histoire c’est parce que c’est notre conscience qui était manipulée en fait. Car cette notion représente la conscience humaine. Une zone, une genre de bulle dans la création soumise à ses propres lois.

            Toute idée relève du temps et la vision qui a amené cette idée relève de l’espace.
            Et on comprend la dynamique du fonctionnement de la conscience.
            Ce n’est pas une science exacte car scientifiquement je ne peux le démontrer, donc acceptez d’avoir tout le recul nécessaire par rapport à ce qui est écrit.
            Donc lorsque l’on comprend le fonctionnement dynamique ou qu’intuitivement on l’a décelé alors l’utilisation devient de plus en plus aisée, d’ou cette notion d’accélération du temps.

            Ensuite tu t’aperçois que les choses sont devant derrière, en haut en bas. Et non pas de façon linéaire. Les choses existent en elles mêmes.
            Une chose dont tu avais conscience et qui n’est plus, existe maintenant.
            Mais la conscience de cette chose était différente dans ce qu’on appel « avant ».
            En fait on regarde toujours la même chose mais la compréhension de la chose était différente.
            C’est pour cela que l’histoire se répète.

            Et puis tu hallucines quand tu vois ce que tu écris c’était ce que tu rêvais lorsque tu étais petit.

            Personnellement je n’y suis pour rien, c’est que tu prends conscience que cette conversation a déjà été.

            Belle journée
            Porte toi bien.

          • Zeitgeist dit :

            Cher Cent Nom,
            Excuses-moi, mais je ne me reconnais pas dans ce que tu en tire de mes coms…. Sorry
            On ne s’est peut-être pas compris.
            J’ai aussi un peu de mal à comprendre dans tes réponses… sorry
            En effet, je n’ai pas le temps de tout lire (+ de 100 coms par sujet), donc il ce peu que je loupe des marches aussi de temps en temps…. Sorry
            Je me retrouve dans certaines choses que tu dis, et pas dans d’autres. …Et ces fameux « autres » ne sont pas pour moi un opposé à ma vision des choses, mais bien ton idéal à toi, ton monde à toi. Ton vécu…. Qu’il faut que je respect.
            Comme je l’ai déjà dit auparavant, nous ne marchons pas sur le même chemin, mais nous allons sûrement dans la même direction.
            Concernant les liens des Francs-maçons, ce fut juste pour plaisanter (2ème degré) à la question que tu te posais concernant « L’effet d’optique ? ».
            Je réalise qu’à ma question de départ « Quels événements auraient, Chère Madame et Cher Monsieur Tout le Monde, provoqué en vous (être profond et spirituel) UN DÉCLIC permanant, qui vous aurait fait avoir une prise de conscience ? », nous l’avons tous vécu différemment, et surtout d’une manière et d’un contexte aussi surprenant ! Merci !
            Portes-toi bien Cent Nom 😉
            P.S : Je vais prendre + de temps pour lire les coms afin de mieux répondre….
            A+
            Z.

          • Cent Nom dit :

            Zeigeist,

            Excuse moi, c’est normal que tu ne te reconnaisses pas dans le post car j’ai fait une réponse amalgamée concernant plusieurs intervenants que je cite et parfois non.
            J’aurais du faire une réponse à chacun.
            Donc ne soit pas désolé, c’est du à moi.

            Porte toi bien

          • Zeitgeist dit :

            Cent Nom,
            Ok, je te remercie 🙂 !!!
            Et encore une fois, excuses-moi d’avoir dit que tu ne partageais pas, au regard de toutes ces pages remplient des tes commentaires, il en est injuste….
            Merci et portes-toi bien !
            A+
            Z.

      • alain thomas dit :

        Cher Zeitgeist,

        Je connais le sujet pour l’avoir étudié pendant près de deux ans.
        Je suis passé à autre chose depuis et le fait de me replonger dedans en visionnant ce film que je ne connaissais pas, sans doute parce qu’il est récent, m’a donné à nouveau la nausée.
        Mais dis-moi, comment puis-je visionner la partie 2 ?
        Nous pourrons échanger après si tu veux bien.

        Sachant que là, on s’éloigne du sas bien sûr.

        • Zeitgeist dit :

          http://www.prisedeconscience.org/

          Partie 2: http://www.prisedeconscience.org/manipulation-et-complot/inedit-sur-le-web-la-franc-maconnerie-dissequee-partie-2-au-coeur-de-lhorreur-2737

          Je ne dis pas que c’est la vérité, ou l’une des vérités, mais vu comment se déroule notre monde, cela ne m’étonnerais pas…

          Chiche pour échange ! Apprendre à apprendre !

          A+
          Z.

          • alain thomas dit :

            Je ne pourrai sans doute pas visionner ça aujourd’hui mais je te remercie.
            A trsè bientôt Zeitgeist

          • Zeitgeist dit :

            …je n’ai pas encore fini la 2ème partie non plus…

            Bon dimanche !

            Z.

          • alain thomas dit :

            Mais dis-moi, as-tu regardé ce film assez connu que j’ai visionné il y un an environ et qui avait retenu toute mon attention ?

            http://interobjectif.net/zeitgeist-moving-forward/

          • Zeitgeist dit :

            Bonsoir l’ami 😉
            Oh que oui !
            D’ailleurs, il y a des années que j’ai ce pseudo… hommage au 1er film, qui à l’époque m’avait tant appris.

            Ce que j’aime dans la série des films de Fresco, est qu’il est très Terre à Terre. Lorsqu’on se regarde dans le miroir après avoir vu 8 ou 10h de ces films, on ne se demande plus pourquoi la vie est si difficile, on le comprend….

            🙂

          • alain thomas dit :

            J’avais le sentiment que tu me répondrais à peu près ça. 😉
            Suis d’accord avec toi.
            Bien à toi

          • Soleil Bleu dit :

            Un grand grand Merci Alain Thomas pour le film que je viens de visionner en lien avec le pseudo de Zeitgeist. Tout y est expliqué d’une façon simplement tellement claire, que je crois que ce serait une action de santé publique qu’il soit diffusé sur une grande chaine publique ou privée à une grande heure d’écoute.
            Je sais, je suis une incorrigible utopiste…:-) C’est ma Foi.
            Bisous et à+
            S.B

          • alain thomas dit :

            Oui, tu as raison.
            Ce film est un « best ».
            Il y en a plein d’autres.
            Demande à Zeitgeist.
            Bien à toi

          • Zeitgeist dit :

            A partir de la 10ème minute, ouvrez vos yeux et vos oreilles… imaginer qui ou quoi l’aurait créé ?
            http://www.prisedeconscience.org/science/lerreur-de-darwin-leffondrement-de-la-theorie-de-levolution-par-la-science-partie-2-2082
            Comment est-ce possible dans nôtre corps humain ?!?…. J’adore et on se fait pleins de films !

            J’aime bien son point de vue ! http://www.prisedeconscience.org/science/rechauffement-climatique-la-grande-arnaque-1099

            Pour secouer certains curieux…
            http://nous-les-dieux.org/Zeitgeist
            http://nous-les-dieux.org/Zeitgeist_Addendum

            A + SB
            Z.

          • alain thomas dit :

            Voilà Zeitgeist, j’ai tout visionné mais ne me refais pas un coup pareil car là, tu m’as fait travailler beaucoup.
            En fait, j’avais déjà vu l’Addendum de Zeitgeist, j’ai voulu le revoir.
            Je me suis arrêté au projet Vénus de Fresco car je ne crois pas à l’idée figée d’un monde que nous pourrions créer. Je crois plus au basculement d’une Conscience Globale qui permettrait à la Pensée d’évoluer.

            La première vidéo est passionnante parce que du point de vue scientifique, nous devrions maintenant acquérir la certitude que certes, si nous avons toujours envie d’explorer et de découvrir comment fonctionnent l’univers dans son immensité ainsi que de la plus petite cellule de notre corps, et bien nous ne trouverons jamais la Vérité à partir du moment où nous avons accepté de jouer à ce jeu.
            Cela n’aurait pas de sens.
            Cela ne veut pas dire pour autant que nous ne devons pas créer, avancer et parfaire notre évolution et notre savoir mais plutôt que d’aller chercher à l’extérieur une bonne raison d’évoluer, si simplement nous prenions conscience de nous poser et de rester calme et centré avec notre propre esprit, nous n’aurions plus ces velléités de pouvoir et d’avidité de confort.

            La deuxième vidéo sur le réchauffement climatique et son origine est très intéressante, je te remercie sur ce point car apparemment, une fois de plus, on nous prend pour des moutons. J’ai tout de même noté que nous produisons notamment dans les villes du CO2 qui pollue notre atmosphère et augmente le nombre de maladies liées à la pollution de l’air, ce qui ne signifie pas que c’est la cause d’un réchauffement climatique.

            En ce qui concerne les deux vidéos de Zeitgeist, qui durent tout de même près de quatre heures (que ne ferais-je pour respecter ta proposition), j’invite vraiment ceux qui ne connaissent pas la série « Zeitgeist » à regarder.
            Ici, sur ce blog, nous sommes censés connaître tout ça, comment fonctionnent nos sociétés, les institutions, le système monétaire, le scandale du 11 septembre, le pourquoi des guerres déclenchées par les américains, l’existence de propriétés et sociétés privées comme la FED ou encore le fonctionnement des banques centrales, de la banque mondiale et du Fonds Monétaire Internationnal.

            Le Passeur nous dit que maintenant nous devrions dépasser ce problème connu et tourner notre esprit vers une autre façon de penser, dès maintenant, afin de faciliter le fameux basculement. Je ne lui donne pas tort mais je ne sais pas si tout le monde ici est bien conscient de comment fonctionne notre monde.

            En résumé, il y a trois pouvoirs qui doivent s’effondrer d’eux-mêmes :
            – Le système monétaire
            – Le système politique
            – Le système religieux.
            Si nous arrivons à un tournant de notre humanité c’est parce que ces systèmes totalement corrompus doivent maintenant perdre leur pouvoir du fait des erreurs que les élites, propriétaires de ces pouvoirs, commettent, d’une façon de plus en plus visible et identifiée.
            Je pense que le premier pouvoir qui va chuter est celui du système monétaire. Il ne peut plus fonctionner et il n’y en a pas pour très longtemps. Tous les Etats du Monde sont maintenant à un point de leur endettement qui n’est plus supportable dans cette mascarade du « Monopoly » tel qu’il est actuellement joué.
            Un pays comme la France paye chaque année et ça évolue évidemment tous les ans plus de 55 milliards d’euros d’intérêts de la dette. Cela représente la première dépense de l’Etat, plus encore que le budjet de l’Education Nationale (le plus élevé).
            C’est comme si un ménage, lorsqu’il est couvert de dettes, finit par trouver un nouvel emprunt pour effacer les dettes antérieures en s’engageant à rembourser encore plus. Il ne peut pas. Alors, on le déclare en faillite (insolvabilité), on remet les compteurs à zéro en effaçant toutes les dettes. Là, c’est la banque qui s’assoit sur son argent.
            Et bien pour les Etats, il en sera de même.

            Pour ma part, je suis depuis longtemps convaincu que notre système monétaire est en fin de cycle et que cette crise est systémique.

          • alain thomas dit :

            Au début du film sur l’Addendum, le court extrait très connu de Krishnamurti avec en prime la musique, me fait vibrer à chaque fois.
            C’est tellement ça.

          • Zeitgeist dit :

            Salut Alain Thomas !

            Promis je vais calmer la chose… 😉 mais ce n’est pas gagner quand même…. Car on se sent le devoir de partager cela pour ouvrir les yeux de certains !

            T’inquiète je ne suis pas figé sur UNE idée précise comme Fresco (Qui peut s’en vanter d’ailleurs, de connaître LA solution…?) Je suis tout à fait d’accord avec toi, comme dit mon Padawan Jiddu, nôtre monde vie une crise de conscience ! Ce ne sera pas le matérialisme qui apportera la Paix dans nos cœurs… mais, il me semble que la vision de Fresco aide justement à amener en quelque sorte, à cette prise de conscience de vivre ensemble sur cette petite boule 😉

            C’est très bien ce que tu en sors de la vidéo sur les flagelles bactériens, j’adère. Quand je l’ai vue, j’ai réalisé qu’il avait trouvé qqch d’unique ! Bien sûr, comme tu le dit, on ne saura jamais la vérité, car le petit est sûrement aussi infini que le grand. Mais découvrir que l’une des + petites cellules de nôtre corps soit un moteur parfait, qu’il n’a pas pu devenir une évolution, mais une fabrication !?!?!

            De qui ? De quoi ? Aujourd’hui encore mon imagination travail !!!! Ton avis sur le sujet ? 😉

            Il me semble que le CO2 fait parti de gaz à effet de serre, mais que le gaz le + important à effet de serre est (roulement de tambours) : L’AIR !!! Composée de vapeur d’eau !!! Dont les gouttes réfléchissent les rayons !! On ne nous le dit pas dans les merdias ?!? …..à la place on nous fait peur et donc payer à la fin du mois 😉

            Je te comprends complètement sur les vidéos Zeitgeist, ce sont elles qui m’ont réellement ouvert les yeux ! J’avais beau être aussi dans le spirituelle avant, qu’il m’a fallu comprendre le fond du fonctionnement de notre système « pourri » afin d’avoir une prise de conscience réel de la vie qui m’entour ! De nos devoirs envers autrui ! De lier notre spirituelle aux épreuves de la vie réel 4D ! Enfin etc, etc 😉
            Je pense comme toi au sujet de la place qu’a ici ce genre de sujets. Mais je comprends aussi Le Passeur qui n’a sûrement plus rien à apprendre du système actuel et passé, et qui est là pour nous apprendre autre chose, + profond, + en règle avec nos prises de consciences divers et variées, nous faire passer les bons messages de La Vie !

            Concernant les 3 systèmes il me semble que tu es dans le mille !

            Comme toi à chaque fois que je regarde le passage avec Krishnamurti ! J’adore cette petite musique mélangé à sa voie, il y a comme une lucidité qui se crée en nous, enfin c’est mon ressenti 🙂

            Merci encore d’avoir répondu cher Alain !

            Au plaisir de te relire ! Ici ou ailleurs… 😉

            Portes-toi bien le + mieux possible !
            A+
            Z.

          • pierrot dit :

            Tout système a une limite, c’est justement parce qu’il sont une limite qu’ils changent continuellement.
            Tiens je ne sais pas pourquoi je te dis ça mais ça me fait rire alors je partage =)

          • alain thomas dit :

            Z, je te cite

            « Mais découvrir que l’une des + petites cellules de nôtre corps soit un moteur parfait, qu’il n’a pas pu devenir une évolution, mais une fabrication !?!?! »

            La seule explication rationnelle qui n’engage qu’un point de vue c’est que nous créons notre monde avec nos pensées.
            la cellule fonctionne à partir de données qu’elle reçoit à chaque instant, en fonction de nos pensées et de nos émotions. Nous évoluons tout au long de notre vie et chaque cellule fournit son travail.
            Si nous pensons d’une certaine façon, elle produira à partir de ces informations.

            « Il me semble que le CO2 fait parti de gaz à effet de serre, mais que le gaz le + important à effet de serre est (roulement de tambours) : L’AIR !!! Composée de vapeur d’eau !!! Dont les gouttes réfléchissent les rayons !! On ne nous le dit pas dans les merdias ?!? …..à la place on nous fait peur et donc payer à la fin du mois. »

            Là, j’ai reproduit intégralement ton texte, il se suffit à lui-même.
            EDIFIANT.

            Merci Z

          • Zeitgeist dit :

            La pensée créatrice ! J’y crois à fond comme toi !

            As-tu vu « Le Secret de Rhonda Byrne » ?

            Mais étant un esprit venant de la mécanique, je trouve que cette info devrait sortir + au grd jour !!!

            A bientôt!

            Z.

          • alain thomas dit :

            Non, je n’ai pas vu « Le Secret de Rhonda Byrne ».
            Peux-tu m’offrir le lien s’il te plaît ?

          • Zeitgeist dit :

            Salut l’ami !
            A prendre au 2ème degré par rapport à la mise en scène, mais le message dans le fond est bon !

            http://www.dailymotion.com/video/xbhr7s_le-secret_shortfilms

            http://vimeo.com/39633856

            A bientôt !
            Z.

          • alain thomas dit :

            Salut Zeitgeist,

            J’ai regardé le film en question.
            Effectivement, il faut le prendre au deuxième degré.
            Effectivement, le fond est très juste.
            Avec nos pensées, nous créons le monde, c’est vrai mais attention.
            Dans ce film, il est question d’argent, d’envie, de désir matériel.
            Je ne crois pas que l’on obtienne tout ce que l’on veut par la pensée si l’Ethique (coeur) n’est pas la base de tout.
            Dans l’absolu, celui qui ne doute pas est capable de tous les possibles et ça, n’importe qui peut le réaliser.

            Merci
            A+

          • Zeitgeist dit :

            Salut Alain !
            D’où le 2 ème dregré…. tu as bien raison…
            Faut pas tout le temps croire au Père Noël 😉
            Y a mieux que l’argent à souhaiter non mais !?!
            A+
            Z.

        • marie christine dit :

          Zeigeist, la question est intéressante mais plus compliquée qu’il n’y paraît .
          Il y a quelques années, j’aurais répondu en mentionnant un événement particulier ou un ras-le-bol particulier dû à une prise de conscience de l’absurdité de ma vie qui tournait en rond .
          Aujourd’hui, avec le recul, je vois que tout a été mis en place dès ma naissance, que c’est le fruit d’une longue maturation jalonnée de clins d’oeil divins que mon âme a profondément enregistrés, et beaucoup d’autres où je suis passée à côté .
          Disons que le départ est venu sous forme d’une résolution qui m’a été soufflée de ne plus prononcer un certain mot . Ca m’a pris quinze jours, et à partir de là, les choses ont commencé à démarrer, les portes à s’ouvrir, les occasions de progresser à se présenter sur le chemin .

          • Zeitgeist dit :

            Merci pour ton témoignage Marie Christine !
            Tu me prouves (sans certitude svp) qu’une prise de conscience est vraiment propre à chacun. Cela peut aller d’une éducation de puis l’âge zéro, jusqu’à un choc + ou – violent…
            Il y a l’eau, le sirop et tous ces mélanges….
            Portes-toi bien !
            🙂

        • pierrot dit :

          Alain-Thomas,
          je dirais la pensée du coeur, n’est-ce pas cela l’intuition?

          • alain thomas dit :

            Pierrot,

            Ce n’est pas limitatif.
            Cependant, l’intuition émane d’un coeur ouvert, libre des pensées adventices.
            Tant que tu ne t’identifies pas à tes pensées, à ton talent, bref, tant que tu considères que tes pensées ou ton talent ne t’appartiennent pas en propre, ton coeur reste ouvert.
            De là, tout peut émerger du divin en toi, parfait et non séparé.
            Bien à toi

          • pierrot dit :

            Alain-Thomas,
            Au niveau informationnel, cela arrive en premier au coeur et ensuite le coeur l’envoie au cerveau. la problématique est justement lorsque le cerveau n’entend pas ce que lui dit le coeur.
            Le coeur reçoit même l’information avant que l’évènement ait lieu. C’est cela qui fait les pressentiments mais si nous sommes trop pollués par nos pensées on n’entend plus notre coeur, cette petite voix.
            Il y a un film là-dessus je ne sais plus le titre.
            C’est pour cela que j’insiste tant sur le coeur.

          • alain thomas dit :

            Tu as raison d’insister sur le coeur.
            Nous n’avons aucune preuve que le cerveau est le siège de la pensée.
            Dans le bouddhisme, coeur et esprit signifient la même chose.
            Dans la méditation, si tu n’agites pas le bocal (le mental), tu déposes ton esprit ordinaire qui se dissout dans la nature de l’esprit.
            C’est ainsi que tu ouvres ton coeur (esprit) et que la lumière passe.
            Les intuitions émergent et tout devient possible.
            C’est ainsi que nous créons.
            Beaucoup d’artistes utilisent cette méthode sans le savoir et ils créent.
            Avec de l’attention, de la vigilance (rappel de l’attention) et un esprit spacieux (ouvert dans la détente), tout devient clair.
            Le talent s’exprime, alors qu’il ne nous appartient pas.
            Nous sommes des vecteurs du divin en nous.
            Bien à toi.

          • pierrot dit :

            Quand la pensée vient du coeur, elle devient vibrale et à mon avis c’est justement cette vibration qui crée.

          • alain thomas dit :

            Peut-être, je ne sais pas.
            Je n’ai pas la même expérience.
            Mon expérience est quand je laisse passer la lumière du coeur par les yeux, les intuitions émergent et je n’en suis pas propriétaire.
            Les intuitions peuvent émerger aussi dans l’introspection, en étant calme et centré.

  16. Soleil Bleu dit :

    Pour en revenir au conte que tu nous a offert Passeur, OUI, 3x OUI, l’autre ne prends l’apparence que de ce que nous portons en nous. Il n’est que le fruit de notre projection mais n’Est pas cette projection (bonne, désagréable, lumineuse ou sombre).
    Je ne sais qui a dit « si tu veux changer le monde, changes toi toi-même » mais Tout est dit dans cette phrase.
    Ne plus, vouloir, désirer, s’appliquer à, se centrer sur, expliquer que….mais l’Être ♥ et le miracle s’opère sans volonté aucune de notre part.
    Merci encore Passeur de ta patience à nous rappeler qu’avant la grande synphonie, il nous reste à continuer de travailler à parfaire nos gammes.
    S.B

  17. Soleil Bleu dit :

    Merci Passeur, je suis allignée sur la même fréquence.
    Depuis dimanche je ne postais plus sur Urantia Gaïa (ni ailleurs) avec le sentiment que Tout avait été dit pour mettre en oeuvre ou en mouvement dynamique le grand Soi/Sois créateur.
    Il y a eu comme une urgence qui s’est faite ressentir à « le vivre » et non plus à « le faire vivre » à travers un schéma ou un autre. L’impératif du fond reprenait de l’ascendant sur la forme et me soufflait :
    « Sois le » en chaque instant et quelle que soit la forme que puissent revêtir tes rencontres, qui ne sont que révélateurs à te montrer ce qu’il t’est plaisant de regarder en toi autant que ce qui n’est pas transmuté parceque tu refuses que cela soit, Aussi, en toi ».

    Du concept au Principe il y a le pas de « l’Être » à franchir. Pour ma part, ce n’est que dans l’attention au moment présent et ce qui s’y passe que se révèle Qui « JE SUIS », l’humilité étant de savoir qu’à peine l’avoir pensé et de surcroît écrit, je m’en suis écartée pour
    repporter mon attention sur son image ou son concept, exercice qui nourrit autre chose en moi que la connaissance de ce « JE SUIS »
    Mais même à cette renonciation momentanée de la quête initiale il s’agit d’offrir un « Oui », pas celui de se confirmer dans cette renonciation, mais celui d’accepter que l’on aura toujours des failles à combler, tel un Être en mutation constante dont l’expansion ou l’évolution est sans fin car le point à atteindre n’existe nulle part que dans notre imagination cloisonnée par le temps et emprisonnée par nos affects qui veulent inlassablement repeindre ce qui Est, avec des couleurs plus chatoyantes à leurs yeux

    Le seul endroit où je suis attendue et qu’il me faut atteindre, J’y Suis à chaque instant, pour peu d’accorder de l’attention et de l’écoute à sa présence, et d’accepter de jouer avec Ce qui y Est.
    J’y retourne donc pour répondre à l’invitation d’un petit cawa bien chaud ♥

    Namasté
    S.B

  18. guil dit :

    Bonjour Passeur,
    Je voudrais ton point de vue sur l’advaita vedenta et ceux qui, du moins en apparence, le vive, leur illumination est-elle compatible avec l’illumination « new-age » qui consiste grosso modo, a faire grossir le coeur, l’amour, pour effacer la haine? (bien que nous sachions qu’un pole creé toujours son opposé je crois)?
    Que penser des Nisargadatta maharaj, eckhart tolle, karl renz, ramana maharshi, jac o’keeffe, (et la liste est longue), qui prônent de voir simplement, qui disent que l’amour n’est pas la voie (ben oui, ils disent ca…) mais qui, tout comme le bouddhisme des 1ers ages (le tchan), nous apprennent que la voie se trouve là ou il n’y a pas choix, la ou l’amour et la haine son dépassé et vu comme une simple illusion qui maintiendrait celle ci?
    Qui enseigne que le « je » est l’illusion, que le « je » est l’ego (et non pas juste une partie de ca que l’on pense ou fait)?
    Extrait du Sin Sin Ming, l’un des textes les plus ancien du bouddhisme des origines :
    « La grande Voie n’est pas difficile,
    il suffit d’éviter de choisir.
    Si vous êtes libre de la haine et de l’amour,
    elle apparaît en toute clarté. »
    Alors?
    Certains affirme que l’ego est a transcender, d’autres disent qu’il est a supprimer, et d’autres encore nous apprennent qu’il a son utilité mais qu’il doit être maitrisé.
    Alors, je vois simplement que sur cette planète du moins, il y a du tout et du rien (clin d’œil a Christine 😉 ), et que quand nous trouvons ou voyons quelque chose, son contraire existe forcement, du coup, faut-il renforcer le sentiment d’amour en nous, avouons nous quand même que la question se pose sérieusement.
    Alors new-age ou veda, il semble bien que nous parlions de deux choses complétement antagoniste, et non complémentaires comme bcp aimerais que ça soit (car on pourrait enfin se reposer, non? 🙂 )?
    Monique Mathieu côtoyant Krishnamurti est assez impensable, pourtant ici c’est le cas.
    Je vois mal Monique expliquant l’ascension, Asthar Sheran et les guides de lumière a Jiddhu?
    J’aimerais donc votre avis.
    Amitié

    • guil dit :

      PS : J’hésite depuis très longtemps a poser vous (te? 🙂 ) cette question, mais je pense en fin de compte que tout peut être dit, tant qu’il n’y a aucune émotions néfastes, aucune rancœur de quoi que ce soit, juste une question simple (comme tout le monde s’en pose sans des fois se l’avouer peut-être?)
      Alors j’ose en toute amitié, que cela soit clair, nous sommes dans le même bateau, ou dans la même illusion je crois.
      Amitié

      • Soleil Bleu dit :

        Hello Guil,

        Tu ne savais probablement pas lorsque tu as posté ta question au passeur, que tu lèverais un voile, bien présent, là, en permanence, sans que je ne sache le définir ni même situer où, ou à quel niveau il se situait.
        Et tout d’un coup, en te lisant, c’est clair comme de l’eau de roche et c’est un soulagement ou plutôt un éclaircessent sans nom qui m’apporte une paix…comme tu ne peux sûrement pas l’imaginer.
        Cet endroit est génial et je le répète parceque je le vis une fois de plus à l’instant : C’est quand on attend Rien que par surprise Tout arrive ♥
        A bientôt aux croisements de nos chemins de découvertes☺
        C’est tellement important ces partages qui éclairent et s’offrent avec générosité.
        Merci !
        S.B
        ps : Je n’avais jamais entendu parler de l’Advaita vedânta, je viens de commander le livre de Dennis Waite

    • Le Passeur dit :

      Je vais te décevoir, je n’ai pas d’avis sur tous ceux dont tu me parles. Ne t’inquiète pas de leurs contradictions apparentes, les voies sont multiples et nombreux sont les enseignements qui n’ont plus de sens aujourd’hui où nous sortons de la scène. Effectivement, l’amour renforce son contraire…. mais dans la nécessité de l’équilibre d’un système duel. Lorsque je parle d’amour ici, je ne parle pas de ce sentiment humain, mais de la Connaissance. Car l’Amour, c’est la Connaissance. Avec elle va la compréhension et la tolérance. Et tout au long de l’infini cycle de la Vie, nous ne faisons qu’avancer dans plus de connaissance et notre Amour grandit à sa mesure.

      • guil dit :

        Je ne suis pas déçus, je n’avais pas de préconception concernant ta réponse.
        Merci pour ton point de vue, très intéressant.
        Bonne soirée.
        Amitié.

        • marie christine dit :

          Guil, tu me remets en mémoire les quatre pouvoirs actifs de l’Esprit, dans la pensée ancienne de l’Inde . Ces quatre pouvoirs de la nature humaine qui sont devenus des caricatures figées en système de castes en Inde et chez nous en partis politiques et classes sociales .
          – brâhmane : l’homme de connaissance ou le prêtre
          – kshatriya : le guerrier
          – vaïshya : le commerçant
          – shoûdra : le serviteur ou l’ouvrier

          « … Car l’idée extérieure grossière qu’un homme est né brâhmane, kshatryia, vaïshya ou shoûdra, et rien d’autre, n’est pas une vérité psychologique de notre être . Le fait psychologique est que ces quatre pouvoirs actifs existent en nous, ces quatre tendances de l’Esprit et de son Energie exécutrice, et que la prépondérance de l’un ou de l’autre dans la partie la plus formée de notre personnalité détermine nos tendances principales, nos qualités et nos capacités dominantes, notre tournure pratique dans l’action et dans la vie . Mais ils sont plus ou moins présents en tous les hommes (ici manifestés, là latents, ici développés, là atténués ou réprimés ou subordonnés), et dans l’homme parfait, ils seront portés à leur plénitude et à une harmonie qui, en la liberté spirituelle, jaillira dans le libre jeu des attributs infinis de l’esprit au sein de la vie intérieure comme de la vie extérieure et dans le jeu créateur du Moi avec le Pouvoir de sa nature et de la Nature du monde, pour la joie de Lui-même . » (Sri Aurobindo)
          C’est un petit aperçu . Il y a tout un développement détaillé de chacun de ces pouvoirs en nous, en allant du niveau inférieur jusqu’au le plus élevé, pour ceux que ça intéresse .

  19. Marlyse dit :

    Bonjour Passeur,

    Le processus qui se déroule actuellement dans le sas est double MORT/RENAISSANCE :
    – d’une part, on assiste à l’agonie d’un monde intérieur/extérieur maintenu sous assistance respiratoire et sous perfusion et il s’agit effectivement de le laisser aller en paix ;
    – d’autre part, on assiste à l’accouchement de l’homme nouveau car « la femme est dans les douleurs de l’enfantement ». Ne faut-il donc lui prêter aucune assistance ?

    Bien à vous
    Marlyse

    • Marie-Anne dit :

      Bonjour Marlyse,
      Si si, nous pouvons prêter assistance à l’accouchement de l’Homme nouveau, notre propre accouchement/renaissance.
      C’est notamment pour cela que nous nous retrouvons sur ce site, grâce au Passeur.
      Maintenant, chacun aide à sa manière et de son mieux, mais ne peut forcer personne à accepter son assistance.
      Et chacun a droit bien évidemment à son propre chemin.
      Merci à toi de participer à ces échanges et d’y apporter tes propres lumières.
      Amicalement, M-A

      • Cent Nom dit :

        Merci à toi Marie Anne, et à tous les autres aussi, d’être ouvert à toutes les autres lumières.

        Portez vous bien

      • Marlyse dit :

        Marie-Anne,
        Je serai brève car je ne manie pas bien l’art du compliment. Alors, tout simplement : « Merci de tout coeur pour le message présent et tous ceux que tu as déposés suite à mes commentaires ».
        Amicalement,
        Marlyse

        • Marie-Anne dit :

          Bonsoir, Marlyse,
          Les messages que j’ai déposés suite à tes commentaires étaient/sont sincères .
          Je trouve tes interventions très intéressantes, très claires, et plus que pertinentes, donc, je le dis! 🙂

          J’en profite aussi pour te dire que je suis, moi aussi, une « fan » de Jung, que je ne connais pas aussi bien que toi, visiblement, mais que j’ai toujours trouvé passionnant, intellectuellement et spirituellement courageux, et précurseur!

          Très amicalement,
          M-A

  20. marie christine dit :

    Ne voir en autrui que ses qualités de coeur . Voilà une bonne attitude !
    Dans ce cas, je ne vois même plus de déni ! Déni de quoi ? Ma mémoire s’évapore …

  21. ornon dit :

    Mes amis,
    Dans le texte très profond et riche d’ensignements « Que l’Amour soit ton bouclier » on peu lire,
    …le monde que tu vois est le monde que tu es,…
    Divin si tu vois le Divin, poussière si tu vois la poussière.

  22. Dioex dit :

    Salut Passeur,
    Ce conte social ne dit pas que le monde du jeune homme qui a du cœur et celui du jeune homme qui voit un monde égoïste et méchant coexistent et que la réalité de notre société aura tendance a prendre à celui qui donne.
    Tant que tout le monde n’aura pas conscience de l’ouverture de la porte et ne mettra pas un pied dans le sas de décompression de la clarté de la vie humaine et cosmique, la déviance sociale de voir le monde par le cœur et non l’intérêt personnel pourra être source de difficultés et de souffrances. Même si ceux de même nature que lui viendront sur sa route pour partager et faire grandir la lumière.
    Tu as transmis beaucoup de choses Passeur mais il me semble que ton point de vue et ton analyse de la situation énergétique, humaine, géopolitique ,sociale et cosmique à un instant t est utile et révélateur. Comme tu es plus proche de la vie dans la lumière du cœur que nombre de tes lecteurs, tes post donne un temps d’avance et une meilleure compréhension pour ceux qui veulent évoluer sur cette voie.
    C’est mon avis personnel mais tant que la porte n’est pas ouverte aux yeux de tous, la transmission de toute information utile sur la voie du changement de la Terre et des hommes est bénéfique.

    bonne fin de journée,by

    • Le Passeur dit :

      La porte ne sera jamais ouverte au yeux de tous. Même lorsque l’évidence paraîtra à ceux qui aujourd’hui ne voient encore pas, certains demeureront dans le déni jusqu’au bout. C’est ainsi et il n’y a nul jugement à porter sur cela. Pour ma part, je m’efforcerai de continuer jusqu’au bout à passer ce que je peux, mais là, dans ce sas, je ne peux rien ajouter qui me paraisse utile dans l’immédiat.

      • graffitique dit :

        Curieusement, il m’a semblé parfois que le déni peut prendre des formes surprenantes, y compris l’apparence contraire.
        Bien des « jugements » seront anéantis par eux-mêmes et les termes qui les matérialisent.
        Ce joli conte sonne un peu comme « lève-toi et marche ».
        Belle feuille de route en somme 🙂
        Merci

      • Marie-Anne dit :

        Oui, Passeur, certains resteront cette fois-ci, dans le déni jusqu’au bout, jusqu’à ce que la « Porte » se rouvre à nouveau pour eux et qu’ils soient prêts à la franchir.
        L’Humanité est Une, et nous franchirons tous la Porte; peut-être pas en même temps ( et certains l’ont déjà très probablement franchie), mais nous la franchirons tous, j’en suis certaine.
        Cela dit, je suis d’accord avec toi: le temps me semble à l’intégration ; ce qui n’empêche ,évidemment pas, les échanges, les questionnements, les soutiens, etc,….
        D’autant que, comme je le disais à Cécile, plus la Lumière grandit, plus l’ombre accourt .
        Merci pour ce petit conte qui parle très efficacement à tous les niveaux de l’être (comme tous les contes, comme tous les symboles) et qui, justement, aide à l’intégration.
        Merci de tout coeur, Passeur, pour le travail que tu accomplis pour tous, M-A

      • Dioex dit :

        Merci pour ta réponse claire et lucide, que ce sas soit régénérateur et profitable dans ce temps de respiration avant la suite des évènements. Bon week end

  23. Yuca965 dit :

    J’aime bien l’image du sas, c’est parlant je trouve.

    • marie christine dit :

      Ouais, mais il est bien étroit . On est pressés comme des citrons !

    • Nada dit :

      Nom masculin invariant en nombre
      (technologie) zone munie de deux portes étanches permettant le passage entre deux milieux différents (air et eau, air à des pressions différentes, climatisation…)

      partie du canal entre les portes d’une écluse

      tamis de tissu ou de soie tendu sur un cadre de bois

      Ouais, et si c’était la définition du tamis ?
      Elimination des solides croyances, des solides attachements, etc..?

      Quoiqu’il en soit, je rejoins le Passeur.
      On ne peut pas ajouter grand chose à ce qui a été transmis sur les routes.
      Mes focus d’intérêts diminuent d’heures en heures.
      Et je trouve çà normal.

      Je suis aussi dans la compréhension que c’est un moment sans projections dans le futur, que l’on demande d’être comme ces prompts soldats de l’ONU, sachant demeurer dans l’attente d’actions justifiées et opérationnelles. Comme un déclic interne et personnel. Comme si ce qui est en latence dans le cosmos dépasse tous les entendements.
      Je suis de nouveau rebranché Etoiles.
      Tout en actant ses obligations dans le monde, évidemment.

      C’est quand même un sas d’ennuis. Ennuyant est le mot récurrent ces derniers mois, et chaque jour davantage. De fait, je crois que la cause est la nostalgie de vivre en ce qui est nommé magique, féérique, libre et joyeux. Cela partout sur cette terre entre les humains. Peut-être, la nostalgie des Etoiles!
      Cette magie gracieuse existe: j’ai visionné sur youtube ces ralentis dans la nature, ex découverte de Michel pépé.
      Des ralentis des cristaux d’eau s’expansant sous l’effet de Mozart.
      On oublie de voir ce microcosme Vivant tant les affaires du monde les occultent.

      Au-delà de cet ennui, ce petit texte d’aujourd’hui sied à ces heures.
      Néanmoins, difficile de le valider à 100% alors que dans les rues, dans les lieux de travail, dans les maisons, dans les médias, c’est toujours l’hyperactivité des socialisations normalement conventionnelles.

      Possible, le Passeur, qu’au lieu de sas, il faille parler de se ralentir dans nos actions corporelles, car nous serions hyperactifs de l’autre côté.
      C’est ainsi que je me suis ressenti today.

  24. Salvia dit :

    Bonjour Passeur,
    pas plus tard que hier soir je me suis dit que je ne ressentais plus le besoin de commenter. Je ne voulais même pas aller sur ton site et plutôt laisser faire l’alchimie de tout ce que j’avais appris grâce à toi en l’intégrant de mon mieux à mon quotidien.
    Mais à l’instant j’ai eu comme une intuition d’aller juste jeter un coup d’oeil, et voilà que tu mets ce simple conte si parlant, avec ton introduction toute aussi parlante.
    Je vais donc me retirer pour un temps et appliquer ce qu’intuitivement j’ai capté.
    Merci pour ton aide précieuse.

    • Salvia dit :

      PS … :je ne veux pas oublier de remercier toutes les personnes qui partagent leurs réflexions sur ce site et avec lesquelles j’ai eu beaucoup de plaisir à échanger. Vous m’avez, tout comme les textes du Passeur, permis d’avancer sur le chemin du Retour.
      Je suis certaine que ce n’était ni la première ni la dernière fois que nous nous sommes rencontrés.
      Je vous envoie à tous mes pensées d’Amour, heureuse de savoir que nous cheminons ensemble vers la Lumière dont nous sommes chacun un rayon.

      • Marie-Anne dit :

        Merci, Salvia,
        Suis ton Intuition ; laisse l’oeuvre alchimique se dérouler en toi;
        Le but ( pour autant qu’on puisse parler de but!) n’est pas de commenter sur un site ( aussi intéressant cela soit-il) 🙂 , mais de retrouver Qui Nous Sommes Réellement.
        De tout coeur, merci pour toutes tes sages interventions!
        A bientôt, sûrement, ici à nouveau, ou ailleurs « pour de nouvelles aventures ».
        Je t’embrasse, M-A

      • acacia dit :

        Chère Salvia

        Le partage continue de toute façon, il est sans limites de temps ou d’espace.

        ♥ ♥ ♥ ♥

    • François dit :

      Bonjour Salvia,
      Merci pour tes partages et nos échanges ….
      🙂
      Je t’embrasse.

    • Soleil Bleu dit :

      Chère Salvia,

      ♥♥♥ 🙂
      Merci !
      S.B