Méditation avec les crânes de cristal le 12.12.12

Par le Passeur.  Pour rappel…

Comme je l’indiquais, je n’ai pas pour habitude d’inviter chacun à une méditation collective, mais deux dates me semblent efficientes dans notre relience à nous même, au collectif et à Gaïa. Après celle du 21 Novembre qui appelle à une méditation collective importante pour faciliter la transition, celle du 12.12.12 représente peut-être au sein du monde ancien l’ultime palier où nous pouvons contribuer à conscientiser collectivement l’avènement de l’Âge d’Or. Neuf jours auparavant, le 3.12.12, Saturne, Vénus et Mercure seront parfaitement alignées, telles le baudrier d’Orion, selon l’alignement des trois pyramides de Gizeh qu’elles survoleront ainsi et que nous verrons où que nous soyons, comme il y a plus de 2.700 ans. Les aiguilles de l’horloge cosmique nous indiquent que l’heure a sonné.

Il est difficile d’expliquer l’alchimie à l’œuvre tant par la force du symbole que celle de l’intention présente le 12.12.12. Disons que c’est une étape que l’on peut voir comme l’activation d’une trame énergétique liée au processus global de rééquilibrage de la Terre. Si l’on devait la visualiser, on pourrait voir s’illuminer la grille énergétique tellurique de la planète par les codes cristallins activés ce jour-là. Une dimension de lumière s’intègre et transcende une dimension de matière. Les êtres qui s’y joindront en seront les vecteurs conscients en leur intention et les crânes de cristal, eux-même porteurs de codes ensemencés en prévision de ces temps, y seront étroitement associés.

Tout se fera quoi que nous fassions ou pas, mais rappelons-nous que nous sommes aussi venus dans un but précis pour contribuer à la fin d’un cycle difficile et la naissance d’un autre en harmonie avec les lois de l’Univers. Si personne n’est indispensable au bon déroulement de la bascule, ne mésestimez pas votre rôle individuel sur la portée des évènements en cours et votre réelle capacité à rendre plus facile pour un plus grand nombre ce passage collectif du chas de l’aiguille (voir cet article). Ne doutez pas finalement de votre capacité à libérer un pan du voile qui assombrit encore le monde.

Le 12.12.12 donc, s’organise spontanément et loin de tout commerce une réunion des crânes de cristal et des porteurs de lumière que vous êtes toutes et tous sur plusieurs sites sacrés. Vous pouvez vous y rendre ou bien y participer de chez vous. Le mouvement part de la terre de France en liaison avec la terre du Mexique où les mayas actuels sont enthousiastes à l’idée de ce pont qui s’établit à nouveau entre nos cultures. Nous espérons que les initiatives se répandront sur l’ensemble de la planète.

Le crâne maya Kin-Batz, confié depuis plusieurs mois par les mayas Lacandons afin qu’il vienne s’imprégner de l’énergie celte de France en différents lieux sacrés, sera présent ce jour-là à Carnac en Bretagne. Après quoi il repartira à Palenque chez les Lacandons. Il est demandé à tous les méditants, quelle que soit la forme de leur méditation et où qu’ils soient, en présence d’anciens crânes ou pas, de se relier à lui dans l’intention commune d’appeler à nous le Nouveau Monde que nous avons déjà présent en nous.

Un site web a été créé et se développe chaque jour pour expliquer et organiser l’évènement avec vous, vous pouvez le consulter là : event-12-12-12.com.

Fraternellement,

Le Passeur.

http://www.urantia-gaia.info Cet article est autorisé à la copie à la seule condition de ne pas l’associer à une démarche commerciale, de respecter l’intégralité du texte et de citer la source.

À propos de Le Passeur

Nomade sur le chemin...
Ce contenu a été publié dans 01- Mes articles, 06- Tous les articles, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

170 réponses à Méditation avec les crânes de cristal le 12.12.12

  1. Thau dit :

    Bonjour,

    Un documentaire sur un crâne de cristal fait par le national geographic:
    http://www.2012un-nouveau-paradigme.com/article-cranes-de-cristal-enquete-du-national-geographic-113519196.html

    Bon visionnage

  2. Stella dit :

    Je suis toute nouvelle sur ce forum
    Je tiens à vous remercier pour toutes ces belles réponses faite avec amour et dans la lumière
    En ce jour c’est ce que je vous offre avec tout mon cœur et une bougie comme symbole
    de lumière et d’espérance.

    Bonne journée
    féconde et inspiratrice

    • Soleil Bleu dit :

      Bienvenue à toi Stella. Que la nuit te soit, à toi aussi, inspirante et éclairante.
      heuuuu, pas au point de t’empêcher de dormir quand même 😉
      à+
      S.B

  3. pierrot dit :

    Tiens je viens de tomber sur cet article qui parle des crânes de cristal.
    http://www.arcturius.org/chroniques/?p=2920

  4. Maryse dit :

    Bonsoir Monsieur Le Passeur,
    Tout d’abord mils merci de mon cœur pour vos lettres que j’aime énormément et pour votre grande Sagesse.
    Je voulais vous demander un éclaircissement au sujet de l’alignement des trois planètes.. qui, d’après trois amies qui sont astrologues et ont regardé dans leurs éphémérides et les trois planètes en questions ne seront pas du tout dans un alignement parfait …???…
    alors je ne comprends pas pourquoi il est dit cela ???…!!!???
    Merci de me dire si toutefois tu vous avez des renseignements à ce sujet
    belle et douce soirée
    Maryse

    • Le Passeur dit :

      Monsieur le Passeur, ça sent le sapin non ? Passeur suffira bien. Pour ce qui est de l’alignement de ces trois planètes, il ne s’agit pas d’astrologie mais d’astronomie, et les astrologues ne sont pas sensés tout ignorer de l’astronomie. Et je confirme qu’elles sont bel et bien alignées à cette date comme indiqué. D’ailleurs vous pourrez tous les voir dans le ciel au Sud-Est un peu avant le lever du soleil pour la France à partir de 7h. A partir du 4 décembre et les jours suivants elles seront encore visibles mais Saturne se séparera des deux autres et montera alors que Vénus et Mercure disparaîtront derrière l’horizon.

      • Maryse dit :

        Un grand MERCI Passeur, pour cette réponse que j’aurais dû deviner moi-même au lieu de vous déranger ! je n’y avais pas pensé.
        Douce et magique soirée et encore mils merci pour vos lettres si magnifiques !
        Maryse la fée

      • Salvia dit :

        Je viens d’aller sur ce site
        http://blog.world-mysteries.com/science/2012-and-the-pyramids-at-giza/
        Il est (malheureusement pour moi) en anglais. Mais les images sont très belles et parlantes.
        Y a-t-il un site analogue en français à part celui qui indiquait ce lien?
        http://jack35.wordpress.com/2012/05/19/pyramide/
        Autre question: pourquoi ne pas avoir choisi la date du 3 ou du 4 décembre dans ce cas?

        • Le Passeur dit :

          Parce que le 12.12.12 a une signification puissante quant à la fin de notre cycle de base 12. L’alignement du 3 n’est je pense qu’une indication de l’horloge cosmique. A noter que le 13 Novembre, demain, a lieu la dernière éclipse solaire de l’année qui pourrait bien clore le processus engagé lors de l’éclipse de 1999, dont le souvenir m’imprègne encore. A noter encore que depuis 2 jours il y a beaucoup de séismes de plus de 4 sur l’échelle de Richter à peu près partout dans le monde, et qu’il y en a eu 6 en France entre 2.5 et 3.2, rien que hier après midi, en Haute-Normandie, Rhône-Alpes, Provence et Auvergne, ce qui est exceptionnel.

          • Salvia dit :

            Merci pour cet éclairage.

          • Cécile dit :

            Oui, je me souviens de cette bizarre sensation de basculement du monde, en ce 11 août 1999. Une sorte de début de la fin…

          • Soleil Bleu dit :

            Merci Passeur et zut, j’ai lu aujourd’hui les infos que tu donnais pour hier. Mais c’est pas grave, parce que ce dont je peux témoigner, pour l’avoir observé en toute conscience, c’est qu’il s’est produit hier, sur mon lieu de travail, un véritable basculement quand à la fréquence vibratoire qui y régnait depuis plusieurs mois. Je reconnais que je me suis mise en disposition pour que cela se produise, mais la réponse a été tellement rapide dans le temps, que je veux bien croire avoir été épaulée au niveau cosmique dans cette tache.
            Or j’ai produit cet effort qui m’était demandé de longue date, mais que j’étais toujours par avance lessivée d’entreprendre, justement hier ???
            L’intuition a bien fonctionné sur ce coup là 🙂

          • Salvia dit :

            L’éclipse de hier a très fortement secoué tout mon corps. Heureusement que depuis quelques temps j’ai appris à faire confiance et même à souhaiter vivre ces changements de façon intense et consciente. Hier je fus servie!
            Ce qui est très réconfortant, c’est d’une part de d’abord passer comme dans l’étranglement d’un goulot (un rêve du jour précédent m’y a d’ailleurs rendue attentive), et puis, lorsque la pression dans la tête devenait trop forte, de ressentir une détente après avoir demandé de l’aide « en haut lieu ».
            Merci Passeur de nous avoir préparé à accueillir sans peur ces changements, sans tous tes textes je ne sais comment j’aurais réagi, probablement pas de la bonne manière 🙂

          • Soleil Bleu dit :

            Salvia, ton post touche quelque chose en moi qui m’invite à regarder les choses sous un autre angle.
            Depuis hier, j’ai les oreilles que l’on dirait communément bouchées, ma collègue m’a dit « Eh ! Qu’est-ce que tu ne veux pas entendre en ce moment » et en te lisant, je prends la pleine mesure de ses mots, je m’en ressens tout de suite apaisée.
            Tout est bien ! Merci à toi

  5. mesnet dit :

    Je commence à peine à comprendre le sens de mes propres « cartes » : pourquoi je vis ceci à ce moment, pourquoi je rencontre telle personne….Chaque carte est une expérimentation « en live » et j’ai la capacité aujourd’hui de voir ce que « l’on » veut me faire comprendre.
    Mais si je comprends mon chemin et les symptomes de mon chemin, qui suis-je pour comprendre le chemin de l’autre ? Je sais « tout » sur Je, mais rien sur l’autre et ne peux concevoir la trame de vie sous-jacente de mes frères. je ne peux que concevoir la perfection de ce qui les mène et ne faire que ce qui m’est possible de faire : me concentrer sur mon être et changer ce qui peut l’être.
    Et pour le coup, je m’aperçois que lorsque je n’utilise plus le « tu devrais pratiquer le lâcher prise, ou tu devrais concevoir les choses ainsi et pas de cette manière », mais bien en me centrant sur « JE vis tel ou tel réalité », je peux changer la perception de l’autre.
    Juste en me centrant sur JE, la vibration apaisée sur ce que JE suis fait résonance sur celui qui échange avec moi.
    C’est une drôle de découverte puisque depuis des éons, on s’efforce de changer l’autre en lui donnant des leçons et en lui affirmant qu’il fait fausse route !
    Alors que si je me centre sur ce que JE suis et que j’en fais part à l’autre sans jugement sur ce qu’il est, d’un coup, cela peut modifier son point de vue, en dehors de l’égo….tout simplement parce que JE suis humble et ne renie rien de l’autre.

    • marie christine dit :

      Magnifique ! On entre là dans une grande subtilité, Mesnet .
      Tu/Je/Nous es/suis/sommes parfait(e)(s) !
      Le Sans Forme (le Père) est amoureux de la Forme qu’Il s’est donnée (Sa Création) . Elle est sacrée .
      Union divine . Trois Pouvoirs inséparables .
      21 = Conception
      11 = Energie créatrice
      12 = Incarnation

      Merveilleuse expérience avec les cristaux, Cécile !

      • Cécile dit :

        Oui, ils me font régulièrement de magnifiques « cadeaux de vision et de guérisons » et j’en suis chaque fois reconnaissante et émerveillée !

      • Saam Enki dit :

        la règle de trois:
        Pensée
        Parole
        Acte ou
        Père, Fils, Saint esprit….La trinité, nous l’avons tous. Mesnet, fais l’expérience de qui tu es, et sache qui tu es, il n’y a pas plus grand bonheur que de se découvrir…

    • Marie-Anne dit :

      Je trouve ton attitude très sage, Mesnet; merci de nous rappeler que chaque chemin est parfait et, que l’aide et le partage que nous pourrions apporteraux autres, demandent respect et reconnaissance du caractère unique et original de chacun.

    • Cécile dit :

      Mesnet,
      Ce que tu dis est d’une grande sagesse et d’une grande simplicité ! Merci…

  6. mesnet dit :

    Si je puis me permettre…ce qui te gène peut-être Sans nom dans l’intervention de « l’autre », c’est le « tu »….j’en avais déjà parlé ici.
    Quand l’autre utilise le « tu », derrière ce « tu », il ya forcement « tu devrais être ceci » ou « tu ne devrais pas être cela »…..il n’y a pas la perception que JE suis parfait et donc, l’autre JE est aussi parfait dans ce moment présent. S’il y a JUGEMENT, il n’y a pas PERFECTION.
    Donc, ce « tu » renis tout simplement ta perfection et tu réagis…et c’est normal.
    Tu es parfait, tu fais parfaitement ce que tu as à faire, tu amènes parfaitement les vibrations que tu dois amener sur ce site et si l’autre réagis et estime que « tu » ne devrais pas être ce que « tu » es, c’est que le miroir que tu lui tends est douloureux. Et réciproquement ?
    JE perçois les choses ainsi et c’est parfait, lol.
    JE ne suis plus dans le jugement et essaie autant que faire se peu de converser en utilisant une autre vibration que la vibration duelle : JE commence toujours en disant que je perçois les choses de telle manière et que ma réalité étant parfaite, je suis à l’écoute de la réalité de l’autre qui est toute aussi parfaite, même si elle est différente. Ma perfection entraine logiquement la perfection de l’autre, c’est une loi cosmique il me semble…..c’est l’unité ? ….du coup, l’ego se calme à chaque fois, et les échanges sont profonds et non dans l’argumentation du « tu devrais faire comme moi et ce que tu vibres est mauvais ou ridicule ou moins évolué que ce que je vis ».
    Bonne route à toi cent non, je me sens très proche de ta vibration…tout simplement parce qu’elle est parfaite, lol…..comme toutes les vibrations de ce site et du monde.
    Nous sommes de beaux esprits et nous offrons chaque jour à l’autre la carte parfaite qui le fait grandir…et nous recevons parfaitement de l’autre ce que nous devons apprendre.

  7. François dit :

    Vu la météo un peu orageuse de ces derniers jours , je me disais qu’un peu de détente….

    Il était une fois un couple extra-ordinaire. Elle était extra et lui était ordinaire.
    Pour gagner son amour il a fait de grandes choses. Il a gravit les plus hauts sommets, franchit les plus grands déserts, explorer les mers les plus profondes…..
    Elle a quand fini par partir…… il était jamais là..!
    😉

    • Acacia dit :

      Elle n’appréciait donc pas sa tranquillité ?… Et lui, a-t’il remarqué qu’elle était partie ?… Je propose une longue discussion sur le sujet. 🙂
      Bonne journée à tous !

    • alain thomas dit :

      Les histoires d’amour finissent toujours bien… même mal.

      • Soleil Bleu dit :

        Ah ! Quelle vérité profonde François ! Dés qu’il y a effort « pour »…ça sent le « il faut que ».. au regard du « car je ne le mérite pas »… qu’est jamais loin.
        Donc, farniente du doute, mise en berne du vouloir, Oui pour seul pagne destiné à ne rien cacher, seront mes accessoires pour cette soirée délicieuse…:-)
        Quelle inspiration ! extra-ordinaire ♥
        Bizzz
        S.B

  8. Jonas 27 dit :

    Cher Cent nom,
    Je n’ai pas peur de dire , ou que tu sois ,je suis la ,je te vois ,tu n,est pas seul.
    Tu est tellement important pour ce qui va suivre.
    Tu n’est que le reflet de ce qui existe mais,qui est ignoré et c’est pour ca que je t’aime mon frère ,oui mon frère!!!le temps est proche ,pas seulement ici sur ce site que j’adore .
    Je vais te dire pourquoi je l’adore .Parce ce qu’ici c’est le début .Les être ici ont la capacité(l’ouverture)oui je sais que ca ne parrait pas pour l’instant mais,ils savent même s’il ignore.
    Quand l’être aura décidé de ce reconnecter il fera ce qu’aucun autre homme ne peut faire car il est lumière amour( même si tu crois le contraire).Ce que la lumière ne peut faire facilement c’est d,accepter l’ombre et on peut le voir dans la réaction des autres .(((LA PEUR)))TU sais ce que c’est la fin du monde ,c’est le début de leur chemin et (((personne)))ni échape .Quand la lumière regarde dans le miroir devine ce qu’elle voit et c’est la clef.Les être ne veulent plus être ,mon peuple (la spiritualité)n’avance plus,la foi ne crois plus et la science ne voit plus.Je suis de l’autre côté depuis un bon bout et je vois les être éveillé parlé dans leur sommeil ,oui toi qui me lis !!!Je n,ai pas peur d’être reconduit a la porte avec amour inconditionnelle pffff!!!!!UNIFICATION!!!!LE TOUT!!!!!!!!!IL est dit dans l’éveil que les hommes reviendront voir les première nation pour savoir mais j’attend (demandé)!!!
    On sait débarrasé de l’ego ,après c’étais les croyance et bientot la spiritualité oups!!j’ai vendu le punch ???Je n’ai pas peur des mots ,non je n,ai pas peur que ceux qui ce crois en haut et tiré par le bas (en eux)essais car je suis LIBRE et ce n’est pas qu’un mot.L’ego est un maitre clôneur et il se fait passer pour la lumière.Mais j’ai quand même de la pitié car je sais que la peur controle ceux qui ni leur ombre et maintenant que le rideau ce lêve ,regardons les marionettiste agiter leur doight et dire regardé ,il s’agite!!!!
    J’aimerais bien un jour qu’on publit un article sur les ((((MENTALIStES))) etleur technique pour hipnotiser les hommes depuis le début des temps.Le haut est en bas et le bas est en haut.Je vais demander a mes orque de t’aider ,accepte les il te protègerons.AVEC TOUTE MA LUMIOMBRE TEL QUEL!!!!

    • pierrot dit :

      J’habite au Québec à côté de la maison amérindienne d’Otterbun-Park.
      J’ai beaucoup de gratitudes envers le peuple amérindien

      • Jonas 27 dit :

        Bonjour Pierrot et merci de ton message ,je te lis souvent et j’ai cru remarquer que tu aimais beaucoup l’humour alors écoute bien ca.
        J’habite au québec moi ausi mais,quand je regardais ta photo,j’étais sur que tu étais cultivateur de vignoble qui habitais en Itali lol!!!Peut être que la syncronisité fera croiser nos chemin bientôt ,je l’espère.Avec toute ma lumiombre.

  9. Louisetta dit :

    Cent nom,

    Il faut bien que quelqu’un te l’avoue, ces gesticulations contre le vent commencent à devenir risible, de fait.

    Il y a tant à faire en pour l’âge à venir, plutôt que de perdre son énergie de cette drôle de façon!

    Ne t’embourbe pas à me répondre, je t’en prie d’avance très amicalement, Nous savons tous ici que tu es enclin à passer à autre chose en toute dignité.

  10. alain thomas dit :

    Salut CENT NOM

    Le problème est que tu t’exprimes à travers un blog qui n’est pas le tien.
    Il y a des règles. C’est comme les enfants dans une école. Il y a la récréation puis il y a la classe.
    Parfois il m’arrive d’avoir envie de dire certaines choses et je me retiens. Parce que je ne suis pas chez moi. Quand je suis invité à une table, je fais attention.
    C’est dommage parce que tu exprimes beaucoup de choses, vraiment. J’ai grand plaisir à te lire comme j’avais grand plaisir à lire Waterbreathing.
    Pour ma part, dans cette symphonie que nous propose la Création, toutes les énergies ont une raison d’être. La tienne est pleine de lumière. Il faut juste que tu en prennes conscience et que tu te réconcilies avec tout ce que tu fabriques.
    Si tu veux jouer aux cartes le 21, je suis libre.
    Cela ne m’empêchera pas d’être présent avec cette grande communion.
    Porte-toi bien

    • Le Passeur dit :

      Tu sais Alain, il ne s’agit même pas de ça, on n’est pas ici à l’école et je ne me sens pas non plus dans ce rôle. Waterbreathing a toujours apporté de saines contradictions issues d’un mental fort, mais jamais avec la moindre agressivité ni avec l’intention de tirer tout le monde vers le bas pour rassurer un égo qui se sent en danger. C’est toute la différence et qui sait, peut-être cette différence disparaîtra-t-elle.
      Les soubresauts de l’égo seront forts et déstabilisants encore dans les semaines à venir, il s’agit de laisser éclater les bulles émotionnelles pour dissoudre leur énergie. Ca ne va pas être sans difficulté pour tout le monde. Je suis donc redevable à chacun de ne pas laisser ces débordements envahir les échanges en ce lieu. Ce n’est pas pour ça que les uns et les autres y viennent.

      • Romarin dit :

        c’est marrant Passeur, tu dis : »Les soubresauts de l’égo seront forts et déstabilisants »
        pil poil, hier je me suis « engu…lée avec 2 automobilistes; très forte de mon bon droit (tu sais l’égo dans son bon droit….) car j’avais raison bien sûr ! hihi.
        la 1ère m’a piquée la place de parking que j’attendais depuis 5 mn, qu’est ce que je lui ai mis (bla bla bla)
        la 2ème, 30 secondes plus tard, allait me prendre une autre place !
        re bla bla bla véhéments, le problème c’est que, à cet instant précis c’est moi qui lui chipais sa place.
        Je me suis sentie mal le reste de la journée car l’effet miroir ne s’est pas fait attendre et je me suis pris ma propre agressivité en pleine figure par une femme bien plus patiente et tolérante que moi !
        je vous lis tous depuis longtemps et parallèlement j’avais l’impression de bien progresser en travaillant sur moi…que neni, le mental, rien que le mental et dans l’instant présent….il ne reste rien !
        je me suis fait tester par l’Univers (synchronicité fulgurante ) et il m’a placé en face de mon égo auquel je m’identifie un peu trop, je le sais très bien : il me faut un peu plus d’humilité et de respect envers les autres.

      • marie christine dit :

        « Pour ma part, dans cette symphonie que nous propose la Création, toutes les énergies ont une raison d’être . La tienne est pleine de lumière . Il faut juste que tu en prennes conscience et que tu te réconcilies avec tout ce que tu fabriques . »

        « Je suis redevable à chacun de ne pas laisser ces débordements envahir les échanges en ce lieu . Ce n’est pas pour ça que les uns et les autres y viennent . »

        Que dire de plus …?

        Il n’y a rien à marteler puisque la fécondation est faite . C’est le moment de la gestation . On ne force pas le développement du foetus, on l’observe et on l’accompagne .
        Le hibou peut aller se reposer sur la branche et regarder tout ce qui se déroule sous ses yeux intérieurs . Il verra sûrement des choses très intéressantes .
        Et qui sait …l’agresseur d’aujourd’hui, une fois libéré et apaisé, peut devenir le précieux soutien de demain …

    • Nada dit :

      Je suis d’accord avec toi, Alain Thomas.
      Invité à une table, on fait attention.
      Je comprends que le Passeur veuille continuer à veiller sur son blog.
      D’ailleurs, il publie tout sauf exception. Et, çà marche.

      J’apprécie de lire la plupart des partages de Cent Nom.
      Comme il écrit, ses facettes sur un écran.
      De l’agressivité chez lui, pas observé.

      Plusieurs fois, en lisant ou en écoutant au téléphone une voix, je voyais un profil de l’émettant. Quelle surprise en rencontrant physiquement la personne!
      Parfois, l’opposé…

    • Sang NoN dit :

      Tu as raison Alain Thomas.
      Quand on est autour d’une table on se tient correctement.
      Et ce n’est pas moi qui invitait.
      Et ce n’est pas parce que l’hôte à une conduite bizarre qu’il faut manquer de courtoisie.
      J’ai manqué de courtoisie.
      Je présente mes excuses auprès de tous les lecteurs sincères dans le changement et l’évolution des choses pour eux, les leurs et l’humanité entière.
      Mais je ne pense pas que ce soit vous les plus choqué dans ces échanges.
      J’ai fait ce que je devais faire.
      Ce fut intéressant pour un temps.
      Maintenant il est temps de passer à autre chose.

      Je prends la décision de ne plus intervenir sur ce site.
      Cela évitera toute tension pour les plus sensibles.
      Pour ceux qui sont moins sincères dans leur démarche vis à vis du grand public, je ne vous oublie pas, je vous vois.
      Vous ne serez pas oublié, parce que ce que vous faites se voit.

      Je vous souhaite à tous une très bonne continuation dans vos avancées.
      Pour tous une très bonne méditation du 21.11
      Et une pensée très particulière pour Marie Christine qui m’a fait franchir des ponts de compréhension et des gouffres d’incompréhension. Merci de ton aide. Tu restes dans mon cœur. Je t’embrasse et amuse toi bien.
      Si un jour ça ne va pas, pense au secoué du bocal et ça ira mieux 🙂

      Passeur, merci pour tout ce que tu as permis à tous et à moi en particulier,
      Bonne Continuation.

      A toutes et tous portez vous bien
      Cent Nom.

      • alain thomas dit :

        Si tu veux, un de ces jours, on ira boire un café avec Pierrot et François.
        Tu verras, il aura un goût unique.
        Porte toi bien
        A+

      • marie christine dit :

        Cent Nom, je sais que tu as dépassé la peur .
        Je sais que tu es allé jusqu’au fond de la connaissance de soi (donc des autres) .
        Je sais que cette connaissance a développé en toi d’extraordinaires ressentis et intuitions .
        Je sais que tu ne te contentes pas des discours sur l’amour, que ton intuition y voit une fuite, une peur de se découvrir soi-même .
        Je sais que tu t’es heurté contre des murs et tapé la tête bien souvent .
        Je sais que c’est une générosité sans borne qui t’a toujours guidé .
        Je sais que cette générosité a été interprétée comme un mental agité ou un ego surdimentionné .
        Je sais que tu as supporté d’être raillé, méprisé, incompris par un amour qui cherche à se protéger .
        Je sais donc que cet amour est incomplet et fluctuant car il lui manque la connaissance, cette connaissance de soi qui fait si peur et pourtant qui est la seule manière d’acquérir la force à toute épreuve, la force de l’ Amour qui ne faillira plus .
        Je sais que tu ne te retranches pas derrière les textes des grands Maîtres, qui ne seront d’aucune utilité le moment venu car c’est en nous seuls que nous devrons trouver les ressources .
        Je sais que tu es tel l’aigle, le seul animal capable de regarder le soleil de la vérité en face .
        Mais tu as largement rempli ta tâche, Cent Nom . Tu as droit au repos .
        J’éprouve une immense gratitude envers toi .
        Et tous, un jour reconnaîtront ce que tu as voulu faire .
        Ne te tourmente plus .
        Je t’embrasse affectueusement .

        • Cécile dit :

          Marie Christine, je suis très touchée par cette intervention. Je la trouve sensible, juste, généreuse et courageuse.

          • marie christine dit :

            Je n’avais pas vu ton commentaire, Cécile .
            Comment expliquer que Cent Nom a porté à bouts de bras et contenu ce que nous ne voulions pas voir ?
            Qu’il a porté toute l’Ombre du monde (mentale, émotionnelle, corporelle) pendant que nous ne voulions vivre que la lumière ?
            Comment être serein dans ces conditions ? Qui le serait ? Et plus on parlait zen, plus on alourdissait son fardeau . Plus on s’allégeait, plus on reposait notre ombre sur lui .
            Croyons-nous qu’il est arrivé ici par hasard ?
            Il est venu nous dire de regarder nos zones d’ombre en face .
            Bien sûr, chaque fois qu’on en voit une, on peut la dissiper par l’amour et c’est très puissant . Mais ça ressemble à un match de ping pong qui n’en finit jamais . N’est-ce pas la permanence que l’on vise ? Et la permanence, c’est la disparition définitive des ombres . L’amour tel que nous le vivons actuellement a besoin de la force de vérité .
            C’est ça qu’il est venu nous proposer .
            La force de vérité s’acquiert par la connaissance de soi dans tous les retranchements, le miroir sans taches, le regard sans fuites . C’est la seule solution pour découvrir toutes les merveilles qui nous habitent .
            Tout accepter dans les moindres détails, ne rien éluder de ce qui nous déplaît pour atteindre définitivement le fameux « Ce que je suis vraiment » mais que je ne suis pas encore ! Regarder en face, sans dramatiser, avec l’amour qui nous accompagne, et traverser .
            Je vais même plus loin .
            Se regarder en face, c’est percevoir les énergies qui nous traversent, en prendre conscience . Or, quand on a conscience de ces énergies, on devient capable de les maîtriser . Ce ne sont plus elles qui nous submergent et nous font tourner en bourriques, c’est nous qui les dominons .
            Résultat de première importance !
            Car, si un jour nous subissons des catastrophes naturelles par exemple, nous aurons le pouvoir de maîtriser la peur (ou bien, elle n’existera même pas) et nous savons très bien qu’ainsi nous n’attirerons rien .
            Je t’embrasse très affectueusement, Cécile .

        • Stéphanie dit :

          Merci Marie-Christine, pour ce commentaire lucide et lumineux en réponse à Cécile. Ton sentiment sur Cent Nom est aussi le mien. Je partage ton exhortation à regarder et à accepter l’ombre à l’intérieur de nous, c’est la voie de la maîtrise et je sens qu’elle va être nécessaire pour faire face à ce qui vient (catastrophes naturelles par exemple).

          Dans son dernier commentaire à Cent Nom, Jonas a écrit que pour nous il était facile d’intégrer la lumière mais beaucoup moins l’ombre. C’est très juste, mais ce qui vient c’est la ré-unification du Tout et personne n’y échappera, d’ailleurs c’est aussi ce que dit le Passeur à sa façon lorsqu’il parle du passage du chas et de la confrontation avec les gardiens du seuil.

          • Cécile dit :

            Marie Christine, Stéphanie et tous les autres,
            Cent Nom si tu lis ceci,

            Oui, regarder l’ombre en face, sans rien craindre,
            ni juger, ni éluder.
            Tout est là.
            C’est ce que je retiens des interventions de Cent Nom.
            Jonas le résume tellement bien, « avec toute sa lumiombre »…
            Je vous embrasse de tout cœur

          • marie christine dit :

            Oui Stéphanie, cela a toujours été le message de Jonas .
            Dieu est Amour absolu . C’est incontestable .
            Et l’Amour est-il toujours tendre avec nous dans nos vies semi-conscientes ?
            Ne se fait-il pas parfois la raie qui vient nous mordre le tibia au fond de l’océan pour nous sortir d’un hypnotisme béat et nous éveiller chaque fois plus à Lui ?
            Aimer Dieu totalement et inconditionnellement, n’est-ce pas accepter toutes ses morsures salvatrices et libératrices ?
            Comme le suggère Pierrot, Cent Nom n’était pas forcément entièrement conscient du rôle qu’il jouait . Il tâtonnait, tout comme nous . Mais nous savons ce qui nous attend au bout . Et c’est là l’Essentiel .
            Je t’embrasse sincèrement, Stéphanie .

      • pierrot dit :

        J’ai 2 questions qui me viennent.
        Avons nous besoin de personnes si nous sommes quelqu’un?
        Et si nous sommes personne avons-nous besoin de personnes?

        • marie christine dit :

          Pierrot, il me semble que la personne s’efface peu à peu . Elle se retrouve de plus en plus à l’arrière-plan, comme en stand-by et elle n’est plus l’initiateur des mouvements . Elle devient de plus en plus habitée par des visions intérieures qui sont des visions d’échanges d’énergies, des interconnexions qui apportent en même temps des ressentis dans la conscience du corps . La personne fait partie de ces échanges mais en tant que corps énergétique, pas en tant que personnalité car elle n’a plus d’opinions personnelles, ou, si elle en a, celles-ci sont immédiatement paralysées et neutralisées, interdites d’agir car elles voilent momentanément l’intuition .
          Je crois que la personnalité peut se fondre dans l’Immuable par la méditation ou dans le Mouvement universel par la conscience . Mais ce sont deux aspects de l’Un qui se rejoindront un jour, deux manières d’aborder les choses . Elles ne sont pas à opposer, elles se complètent . Elles sont toutes deux indispensables pour accéder à l’Unité car elles en sont des parties constitutives .
          Ta question est intéressante, Pierrot . J’y ai répondu assez maladroitement car tout n’est pas encore clair, loin de là .
          Le fait d’avancer par étapes garantit l’humilité parce qu’on sait toujours qu’on n’a pas encore atteint le but .
          Il y a l’Etre, et à l’intérieur de l’Etre il y a les échelons à gravir . Encore une apparente contradiction à faire disparaître . Revoir notre grammaire qui fait partie de la falsification : verbes d’état et verbes d’action, opposition être et avoir, être et faire … Faux ! On est tout ça en même temps . Dieu est statique et dynamique, immuable et créateur, Amour et Connaissance … Etre, c’est Etre Dieu, c’est être tous ses aspects .
          Je t’embrasse .

        • Thau dit :

          Dépend où est ce que tu Es…

          • marie christine dit :

            Y a-t-il un lieu précis, Thau ?
            Je ne sais pas … Il me semble que quand on ne s’identifie plus exclusivement à son corps dense, on se sent partout …

        • alain thomas dit :

          Pour répondre à ta question Pierrot, si je prends conscience de plus en plus profondément que je n’existe pas en tant qu’entité indépendante, je ressens que je fonctionne en instants de conscience successifs qui ne sont pas « moi » mais qui à chaque fois expriment quelque chose de nouveau.
          C’est ainsi que nous créons.
          Si nous sommes parfaitement détachés du « moi » nous pouvons alors être « caméléon » et livrer les intuitions qui émergent de notre esprit et qui ne nous appartiennent pas.
          Nous avons alors en nous une infinité de facettes.

          Par contre, lorsqu’on se trouve avec des coppains dans une soirée d’anniversaire comme cette nuit, nous redevenons, vivant avec nos vêtements habituels. Nous avons plus de mal à nous détacher de nos conditionnements.

      • Cécile dit :

        Cent Noms, je n’ai pas lu dans le détail la totalité de tes interventions sur ce site, mais j’y a toujours ressenti un même mélange explosif fait d’une part de doutes, de méfiance et de besoin de comprendre où tu vas, et d’autre part d’une très grande envie de bien faire, le tout exprimé de manière parfois un peu rugueuse. Derrière certaines attitudes radicales, il y a souvent un grand cœur et un vrai appel intérieur à « faire avancer le débat ». C’est ton cas. Tu as le don d’appuyer là où ça fait mal ; je ne m’étonne pas que cela entraîne des réactions. Pour ma part, certaines de tes interventions m’ont forcée à creuser certains sujets où j’aurais eu tendance à rester dans de confortables certitudes. Même si je n’apporte pas toujours les mêmes réponses que toi à telle ou telle question, tes paroles m’auront fait avancer vers plus de lucidité, et c’est, entre autres, pour cela que je viens sur ce site. Sois-en remercié et que le soleil brille sur ton chemin, qu’il soit ici ou ailleurs.

        • pierrot dit :

          Et le présent se fout du passé.
          Qu’elle ne se sente pas d’être tenue par sa parole!
          Si ce qu’elle veut faire passer vient du coeur, je ne vois pour ma part aucune objection à la lire de nouveau.

        • Marie-Anne dit :

          Cécile, je me joins de tout coeur à toi pour dire à Marie-Christine combien j’apprécie son courage et sa générosité; et pour dire à Cent Nom que mon ressenti vis-à-vis de ses interventions est très proche du tien ;
          pour te dire, Cent Nom, combien je pense qu’il est utile pour toi de faire une pause dans ton Coeur pour t’y rassembler et faire la lumière sur l’essentiel pour toi, loin des discussions et des avis extérieurs: les vraies réponses sont en toi, et elles sont belles!
          Cécile, Marie-Christine, Cent Nom, je vous embrasse ♥

      • Saam Enki dit :

        Cent Nom, Sang Non

        Comme on le dit chez moi en Afrique , tu es un enfant terrible! lol tout le monde parle de toi.
        Mais s’il y a une chose que je veux dire à tout le monde, c’est de te laisser exprimer ton SOI, n’est ce pas qu’on ne peut en aucun cas être pareil? dans une famille il peut avoir des enfants dociles et au moins un qui est rebelle. C’est ça l’harmonie, je trouve, la différence de couleur, de points de vue, de comportement. C’est parce que le mal existe qu’on sait ce c’est que le bien. Alors Cent nom soi toi même. se tenir correctement à table et se conformer à ce que les autres veulent de toi finalement tu ne seras que le reflet des autres. Mais un peu de modération quand même, lol

        Je vous aimes tous!

      • Marlyse dit :

        Histoire à l’intention de Cent Nom

        Il était une fois un écrivain qui avait décidé de faire le tour de la question sur le « point », cette toute petite chose, absolument et ridiculeusement minuscule … c’était plus fort que lui … comme une urgence, une nécessité fondamentale. Aussi, décida-t-il d’écrire à son sujet en tentant d’aborder les « cent noms » de la chose, un par page : le point-virgule, le point à la ligne, les points de suspension, le point d’interrogation, le point d’exclamation, le point de mire, le point de vue, le point d’arrêt, la mise au point … il lui arrivait parfois de déborder du cadre qu’il s’était fixé en écrivant sur le coup de poing, le poing de frappe, l’arme de poing, le poing levé …

        Quoiqu’il en soit, arriva le jour où il manqua d’inspiration. Les cent pages étaient empilées sur la table de la terrasse à l’extérieur de sa maison quand une soudaine et brusque bourrasque de vent fit s’envoler l’ensemble de tous les feuillets. Il se hâta de tous les rassembler. Surprise … au moment du décompte, il y avait un feuillet de trop qui portait l’inscription : « Le point 0 ». L’écrivain en conclut que le hasard avait bien fait les choses puisqu’il venait de lui fournir le titre de son ouvrage.

        Le point 0, l’Alpha et l’Omega, la fin qui rejoint le commencement, l’Ouroboros, le serpent qui mange sa queue, le point final où toutes les contradictions s’abolissent en s’unissant ….

        Porte toi bien à tout point de vue !!!!
        Marlyse

    • Jonas 27 dit :

      (Les énergie ont une raison d ‘être )c’est ce qui me semble important dans ton miroir (oups!)commentaire.

  11. Salvia dit :

    Bonjour tout le monde,
    je sors un peu de mon retrait volontaire, car je survole évidemment les commentaires. Et là j’ai envie de parler des cristaux, constatant l’ignorance à leur sujet. Ce n’est pas grave en soi, nous avons tous passé par cette ignorance. Mais avant d’affirmer quelque chose il est sage d’en faire l’expérience, pas seulement d’aller sur internet pour y puiser des informations.
    Les cristaux sont vivants quoique certains puissent en douter! Leur rythme de croissance est simplement tellement lent pour notre conception de vitesse que nous pouvons avoir l’impression d’une inertie totale. Erreur ! De plus ils laissent non seulement passer la lumière qu’ils redistribuent en mille et une couleurs, mais comme ils sont polarisés, (+ et -) ils sont de précieux outils pour l’évolution de notre Terre et de tout ce qui y vit. Nous-mêmes avons dans chacune de nos cellules un micro cristal. Ce qui nous permet de comprendre pourquoi il nous est facile de nous connecter à d’autres cristaux si nous le désirons et d’en recevoir des informations. Avec les cristaux nous pouvons nous rééquilibrer, retrouver notre harmonie et notre santé. S’ils étaient non vivant cela serait tout simplement impossible. De plus ils sont capables d’enregistrer des mémoires et les stocker indéfiniment (voir les innombrables utilisations où le cristal de quartz est un élément indispensable).
    Les crânes de cristal sont de ce fait une merveilleuse bibliothèque qui est offerte à nous les Humains, si nous voulons bien nous donner la peine d’ouvrir la porte qui y mène. Et cette porte est notre coeur…
    Alors oui, je me relierai avec conviction et en conscience à tous ceux qui le 12.12.12 se connecteront à ces mémoires qui nous sont ainsi offertes pour vivre une expérience unique d’un partage où l’Amour sera Maître.

    • Stéphanie dit :

      Bonjour Salvia,

      Merci pour ce commentaire sur les cristaux qui me va droit au cœur et merci pour ta présence chaleureuse et sage à la fois … Mon cœur adore ce que tu écris ici, je suis complètement ignorante en la matière, cependant, je sais intuitivement que les cristaux sont bien vivants et qu’ils peuvent nous transmettre une infinité de choses (connaissance, sagesse, amour, guérison). Ils sont la lumière dans la matière …

      • Salvia dit :

        merci Stéphanie, l’intuition n’est-elle pas le meilleur des guides?
        Tu sais, l’histoire du Petit Poucet m’a toujours beaucoup plu avec ses cailloux sur le chemin. Je les vois s’éclairer lorsqu’il retrouve le chemin du Retour, après avoir passé par son Initiation dans la Forêt. Alors ces simples cailloux deviennent autant de lumières sur son chemin.
        Si tu dis que tu es ignorante en ce qui concerne les cristaux, je n’en suis pas si sûre! Quelque chose en toi sait. Ces connaissances sont en chacun de nous, et lorsque le moment du Savoir arrive, on nous met les bons outils sur notre chemin, et le Savoir devient Connaissance, et ensuite Sagesse, dans cette vie ou la prochaine … ♥

        • stephanie dit :

          C’est moi qui te remercie de tout cœur Salvia, ce que tu dis est très juste merci. J’adore cette référence au Petit Poucet, elle est vraiment brillante ! Enfant, j’avais une véritable passion pour les fables, celle du Petit Poucet était bien sûr l’une de mes préférées … et comme nous le répète si justement le Passeur tout n’est qu’une question de regard, donc même si l’ogre me faisait très peur, que ses parents puissent l’abandonner me faisait souffrir … En réalité, ce que je retenais de cette fable c’était précisément ce que tu mets en lumière, l’Initiation dans la forêt et que les petits cailloux étaient ses/mes fidèles amis. Tu ne peux pas savoir à quel point mon cœur aimait ces petits cailloux qui éclairaient le chemin du Petit Poucet et quelle gratitude il éprouvait à leur égard …

      • Le Passeur dit :

        J’imagine le niveau vibratoire de la grotte, a doit être quelque chose. Pour ce que j’en sais d’ailleurs, personne n’y demeure plus de 7 minutes.

      • François dit :

        Merci Pierrot , j’avais vu ce reportage à l’époque et c’est très impressionnant. Je m’étais aussi dit qu’il devait y régner une énergie hors du commun.

      • Stéphanie dit :

        Merci Pierrot pour ce document, cette grotte de Naica est fantastique, mon cœur est en joie à la vue d’une telle beauté et d’une telle lumière. J’ai la sensation qu’il en existe de nombreuses autres de part le monde. Il se peut que comme pour les pyramides enfouis et oubliées, elles soient révélées prochainement …

        En attendant, c’est quelque chose de surréaliste de voir ces hommes avec leur combinaison dans ce milieu qui semble totalement « alien » à notre monde. Le Passeur et François ont tout à fait raison le niveau vibratoire de cette grotte doit être gigantesque totalement hors de notre portée, et effectivement après une dizaine de minutes l’organisme humain entre en souffrance sérieuse, après 15 minutes ou 20 minutes il y a risque de mort. Je trouve que cela laisse à réfléchir …

        • François dit :

          Stéphanie,
          « Je trouve que cela laisse à réfléchir… »

          Oui, ça nous remets à notre juste place….. l’humilité devant toute cette magnificence qu’est la Vie et ses mystères énergétiques… Moi aussi ça me laisse rêveur…

          • Stéphanie dit :

            Oui François, c’est une très belle leçon d’humilité que nous donne ces magnifiques êtres vivants. Ce sont les hommes qui sont des « aliens » dans ce monde niméral.

      • Salvia dit :

        Pierrot,
        un grand merci pour cette vidéo que je découvre. Fabuleux!

    • Cécile dit :

      Salvia,

      Merci pour ce rappel plein de sagesse et de bon sens sur la nature et la beauté des cristaux. J’ai découvert l’univers des cristaux il y a quelques années après un rêve marquant.

      Je me trouvais sur le parvis d’une église médiévale et une femme tenait un étal de bijoux de pierres précieuses. Je choisissais une paire de boucles d’oreilles et en les essayant, je m’apercevais qu’elles avaient appartenu à ma grand-mère et qu’elles murmuraient des paroles à mon oreille.

      Quelques mois plus tard, alors que j’avais totalement oublié ce rêve (je l’ai retrouvé des mois plus tard par hasard en relisant un cahier où je l’avais noté), je me suis rendue au marché annuel de producteurs bio de Plaisance, dans le Sud-Ouest. Devant l’église, il y avait… une femme qui tenait un étal de pierres précieuses. Je suis passée plusieurs fois devant sans oser m’approcher. Quand je me suis décidée, j’ai demandé à cette femme comment il se faisait que les cristaux pouvaient nous aider sur les plans physique ou émotionnel, car à l’époque, c’était un mystère que ma pensée rationnelle avait du mal à admettre.

      Pour toute réponse, elle m’a dit “Choisissez la pierre qui vous appelle et prenez-la dans vos mains”. Je l’ai fait. J’ai pris une pierre brune en forme d’œuf allongé. Trois secondes plus tard, une énorme vague est montée en moi. J’ai tenté de résister en me disant “C’est de l’autosuggestion, en vérité je ne ressens rien”, puis j’ai renoncé et je me suis mise à pleurer. Je ne comprenais pas ce qui m’arrivait.

      J’ai reposé la pierre ; la femme m’a invitée à passer de l’autre côté de l’étal et m’a offert une tasse de thé. Elle m’a dit que la pierre avait simplement fait son travail de libération émotionnelle. (De fait, j’étais à l’époque en violent conflit avec ma mère, et j’ai inexplicablement été libérée d’un lourd fardeau de souffrance).

      La pierre était un shiva lingam. Je ne l’ai pas achetée – elle était trop puissante pour moi ! – mais je me suis offert une labradorite en pendentif, que je porte très souvent et avec laquelle je suis en profonde affinité. C’est par cet épisode que j’ai découvert le monde du Peuple des Pierres.

      Par la suite, je m’y suis intéressée de plus près et j’ai rassemblé des cristaux. Le jour du solstice d’été dernier, j’ai demandé un message à une pierre que j’appelle “le cristal-maître”, un bâton de quartz. Voici un extrait de ce qu’il m’a dit.

      « Notre vibration est lente et profonde, bien qu’elle puisse agir rapidement sur vos systèmes toujours en mouvement. Notre vibration vous ramène à votre calme intérieur, à la paix des pierres, à la haute vibration du cristal. Nous vous étirons entre les mondes. Nous vous accompagnons des mondes d’en bas aux mondes d’en haut, tout au long de la colonne de lumière, de l’échelle de lumière, qui vibre en chacun de vous, vous qui marchez sur la Terre. Nous vous réalignons à chacun des étages, à chacune des étapes de ce chemin de la Terre vers le Ciel. Nous libérons les canaux. Nous faisons vibrer les sept notes en harmonie. Nous accompagnons la lumière, le passage de la matière vers la lumière, du dense vers le spiritualisé, car sous nos dehors massifs et immobiles, nous sommes pure vibration. Nous sommes une concrétisation, une cristallisation de l’Un dans le monde de la matière et nous gardons en nous, au cœur de chacune de nos cellules, la vibration de la lumière universelle. Nous vous la donnons pour votre guérison si vous savez travailler avec nous. »

      En prenant cet enregistrement, j’ai ressenti une présence qui vibrait à un niveau très différent de la mienne : une sagesse absolue, inébranlable, un non-désir total, une puissance énorme et une exceptionnelle qualité d’amour en même temps.

      Tout cela pour dire que je suis persuadée que les crânes de cristal sont là pour nous aider, et que je me joindrai en conscience et en confiance à la journée du 12 décembre.

      Merci à toi, Salvia, d’avoir ouvert ce sujet sur les cristaux !

      PS : Une petite question. J’ai remarqué depuis deux ou trois ans que les têtes de mort étaient très à la mode, pour les vêtements et les bijoux des adolescents. Dans un premier temps, j’y ai réagi de façon assez négative. Depuis quelques semaines, je commence à me demander si cette tendance ne serait pas une interprétation (inutilement morbide) et une récupération d’un appel inconscient vers l’énergie des crânes de cristal. Certains d’entre vous ont-ils eu le même ressenti ?

      • François dit :

        Coucou Cécile,

        Waow… voilà un magnifique témoignage vécu d’une libération, Merci beaucoup de nous offrir ces moments de ta Vie, ils ont la valeur de l’expérience et c’est inestimable. ☼

      • Tchunka dit :

        Cécile, ton rêve est magnifique, quelle belle image ces boucles qui murmurent à l’oreille et ton parcours avec les cristaux l’est tout autant. Merci de nous offrir ces instants de vie si personnels et par conséquent si vibrants.
        Lors de la lecture de ta conversation avec le cristal, je peux t’assurer que mon corps était parcouru de frissons et tu sais qu’ils traduisent en moi la signature d’une vibration pure. Merci !
        Le 12 je penserai bien à toi, miss cristal.

        Pour ce qui est des crânes qui fleurissent sur les accessoires vestimentaires et en général dans nos vies, l’énergie n’est-elle pas neutre à la base ?
        Notre regard colore la vibration que nous voulons y accorder. Cela me rappelle le texte du Passeur sur l’anecdote des deux jeunes qui arrivent dans un nouveau village. Celui qui est négatif verra du négatif, celui qui est positif verra du positif. Libre à nous de changer comme tu le proposes si naturellement.
        Je t’embrasse 🙂 ♥ ♪♪♪♪ ♫♫♫ ♥

      • Salvia dit :

        Bonjour Cécile,

        … et moi qui voulais un peu me retirer d’écrire un commentaire, là, après ce que tu nous offres, je ne peux pas rester muette!
        D’après mes expériences avec les cristaux il n’y a rien à retirer à ton commentaire et j’y souscris sans restriction.
        Tout comme toi, ce sont les cristaux, qui, dans des rêves sur pas mal d’années, m’ont interpellé, en parlant à travers de très beaux symboles. Moi aussi je les ai heureusement notés, et ils m’ont amenée progressivement vers un monde inconnu. Ce serait trop long à raconter ici. Mais une chose est sûre: ce n’est pas nous qui choisissons une pierre, c’est elle qui nous choisit!
        Pour ce qui est des têtes de mort dont tu parles à la fin, mon ressenti est que l’ombre aime à singer la lumière, peut-être par jalousie… mais je peux me tromper… jusqu’au jour où tous les contraires seront unifiés.
        En communion avec toi et avec tous ceux qui participeront à la connexion aux crânes de cristal d’une façon ou d’une autre… un chaleureux merci à toi 🙂

        • Stéphanie dit :

          Coucou Salvia,

          Oui décidément, ce thème des cristaux nous enchante et délie nos cœurs et nos langues. Merci les filles !

          J’ai sursauté en lisant cette phrase Salvia : « Ce n’est pas nous qui choisissons une pierre , c’est elle qui nous choisit ! ». J’ai exactement cette perception, d’autant plus que je SAIS que cela se passe de la même façon avec les animaux et plus particulièrement avec nos guides animaux, ce sont eux qui nous choisissent et pas le contraire.

      • Stéphanie dit :

        Bonjour Cécile,

        Merci pour ce merveilleux partage de ton expérience intime. Le message que tu as reçu du « cristal maître » résonne profondément en moi, ils sont la vibration de la lumière universelle dans la matière. C’est très juste, merci Cécile.

      • Marie-Anne dit :

        Cécile,
        Je dirais même plus: Waow!
        Merci pour ce double témoignage : ton rêve, ta rencontre avec cette femme devant son étal, le bijou qui t’a libérée d’une émotion prégnante; et le magnifique message que tu as reçu de ton cristal-maître!
        Ce message est d’une limpidité! C’est la première fois que je « saisis » avec simplicité et clarté le rôle des cristaux.
        Un grand merci à toi et à ton maître-cristal (qui, pour la petite histoire, t’a parlé le jour de mon anniversaire!).
        Jusqu’ici, mes rapports avec les cristaux étaient assez superficiels et assez mentalisés.
        Sauf peut-être une ou deux fois, mais je n’avais pas vraiment donné suite.
        Pourtant, l’une de ces fois-là, j’avais contacté mon améthyste préférée (que je tenais dans la main) par le mental d’abord , puis par le coeur, et je crois bien , par le 3ème oeil; et au moment où je m’y attendais le moins, un rayon rose-violet fin et intense a surgi du coeur de la pierre.: un rayon vivant, intelligent, sage, autre chose encore ; peut-être même, toute la Vie. C’est ainsi que je l’ai ressenti.
        C’était là une réponse, je le savais, et mon coeur a bondi de joie et de reconnaissance (dans les 2 sens du terme!).
        Mon 3ème oeil a aussi réagi!
        Mais très vite, mon mental a repris le dessus: je me suis dit que, malgré l’obscurité ambiante, j’avais tout simplement vu un reflet; j’ai tourné alors la pierre de toutes les façons possibles pour reproduire ce rayon laser, mais en vain.
        Je n’y suis plus jamais parvenue.
        Grâce à toi et à ton cristal, je vais réessayer de rétablir ce contact étonnant et si difficile à décrire.
        De tout coeur, merci!

        En ce qui concerne cette « invasion » de crânes sur les vêtements et bijoux de nos adolescents, je n’avais pas pensé à cet appel inconscient ou à cette attirance parfois maladroite envers les crânes de cristal.
        Mais pourquoi pas?
        A côté de la provocation naturelle à cet âge, à côté de l’angoisse existentielle ou du cri de déception de l’ado, on pourrait voir aussi, en filigrane, cette symbolique du crâne porteur des « secrets divins de l’Homme ».
        Dans certaines croyances dites primitives, le crâne est censé contenir l’essence immortelle des êtres mortels ; et les alchimistes » utilisaient l’image du crâne (l’occiput surtout) comme symbole du « vase rond » de transformation, car il abrite le cerveau, siège aussi bien de la pensée et de l’intelligence que du mystère « (J.de la Rocheterie).
        Et selon le Rig- Veda, le crâne serait le cadre de l’être primordial.
        Alors, peut-être que ces crânes exhibés par nos ados montrent l’extériorisation de leur refus +/- inconscient de se complaire dans la souffrance ou les traumatismes anciens pour ne conserver que la « substantifique moëlle », la quintessence, la sagesse qui ressortent de ces dures expériences (et pour mettre cette sagesse nouvelle au service d’une vie nouvelle ). C’est aussi un appel pour nous!
        Nous sommes là sûrement très près des messages et actions des fameux crânes de cristal!
        Tout cela est passionnant.
        Je me demande ce que notre amie Marlyse pourra en dire dès qu’elle pourra à nouveau se connecter !
        En tous cas, merci à toi, Cécile pour tous ces partages !

        • Cécile dit :

          François, Salvia, Tchunka, Stéphanie, Marie-Anne,
          Je suis très émue de vos réponses chaleureuses, encourageantes, érudites et éclairantes. La beauté des cristaux nous « parle » immédiatement. Elle nous touche de telle façon que nous sortons du mental pour aller à leur rencontre avec notre cœur et avec notre troisième œil, comme tu le dis justement Marie-Anne, ou même avec nos cellules. Et comme tu le dis, ce qui vient d’eux est « vivant, intelligent, sage ». Merci à Salvia pour l’information sur le micro cristal dans nos cellules. J’ignorais cela, mais cela me semble à présent limpide ! Tchunka, je serai au rendez-vous par la pensée…
          Amitiés cristallines à tous et à toutes

      • Marlyse dit :

        Cécile,

        Ton expérience est absolument magnifique !
        On y voit toute l’intelligence de l’Inconscient à l’oeuvre qui, souvent, prépare le terrain très longtemps à l’avance dans le but d' »amortir » les effets déstabilisants des expériences hautement significatives et puissantes que l’on sera amené à vivre, que ces expériences soient négatives ou positives. L’Inconscient fait preuve d’un génie immense pour nous préparer à vivre ces grandes étapes sur le Chemin.
        La pierre en forme d’oeuf …. portant le germe du nouveau … prêt à éclore au niveau des oreilles, dans la fonction « écoute ». C’est beau !

        Quant aux cranes, j’y verrai plutôt autre chose. Quand mes filles étaient adolescentes, elles s’emballaient, la plupart du temps, dans des immenses tee-shirt noirs informes. Je disais, en les taquinant, qu’elles faisaient le deuil de leur adolescence. L’adolescence est en effet un passage charnière entre l’enfance et le début de l’âge adulte, moment où l’on entre en pleine possession de sa vie (corps, âme, esprit). Nos sociétés ont perdu ce qu’on appelle les rites de passage qui organisaient la césure entre prise en charge infantile et auto-responsabilisation de l’individu en devenir. On fabrique des « Tanguy » aujourd’hui. Les adolescents ressentent néanmoins la nécessité inconsciente du « devoir rompre » avec un état antérieur qui n’est plus de mise à ce moment précis de leur existence. Ce « devoir-rompre » est une obligation de nature : on ne peut s’y soustraire. Quoi de mieux pour exprimer cette mort nécessaire à l’enfance et la mort prochaine à l’adolescence, des morts à soi-même, que le symbole d’une tête de mort ? Je crois qu’ils tentent tout simplement de nous dire, même si, en apparence, cela peut paraitre morbide ou choquant, qu’ils sont en phase de transformation intérieure. « Si le grain de blé ne meurt, il ne portera pas de fruit ». Là réside le problème majeur : la société leur offrira de moins en moins de possibilité d’auto-réalisation créatrice et nul n’ignore que l’énergie non utilisée, qui tourne en rond dans le vide, est toujours dangereuse. A moins que ???

        • Cécile dit :

          Merci à toi Marlyse !
          Ce que tu dis de l’inconscient qui « amortit » le choc à l’avance: génial. Je ne l’avais pas vu ainsi, mais ça semble tellement évident.
          Ce que tu dis sur les ados : oui, c’est sans doute aussi le sens à comprendre de cette floraison de têtes de morts sur les bagues et les T-shirts… J’en fais l’expérience ces jours-ci avec ma fille de quinze ans, dans une grande souffrance mais refusant d’être aidée. Elle veut manifestement s’en sortir seule, donc je m’interdis de trop intervenir, bien que cela me soit difficile. Il est vrai que le manque de rituels de passage pour les jeunes est d’une grande violence. Quand je vois mes enfants grandir tant bien que mal, j’ai parfois l’impression que cette société a tout mis en place pour plonger la jeunesse (et les gens en général) dans un univers où rien n’a de sens, où trouver sa place exige une force intérieure surhumaine…
          Merci pour tes belles lumières, Marlyse.
          Reçois toute mon amitié.

          • pierrot dit :

            Manque de rituel de passage, c’est il me semble encore plus frappant pour les garçons vu que pour les filles, il y a tout de même une transformation hormonale bien marquée.

          • Salvia dit :

            Pierrot,

            et la barbe des garçons, la mue de leur voix, c’est pas visible et audible…? 🙂
            A part cela je suis tout à fait d’accord que l’absence de rituel de passage est dommage. Le bizutage n’est-il pas un peu cela? D’aucuns diront que ce rôle du rituel était tenu par le service militaire… Ce qui ne veut pas dire que je regrette sa disparition!
            Mais la Nature ne nous fournit-elle pas de multiples possibilités de passer par des portes lors de rituels d’initiation dans une grotte, ou dans une forêt, par exemple? Peut-être est-il temps de retrouver le sens de ces rituels.

          • pierrot dit :

            Les rituels dont tu parles salvia étaient justement pratiqués par les amérindiens.

          • Salvia dit :

            Pas seulement, Pierrot, les Celtes aussi les pratiquaient et les pratiquent encore… d’où probablement cette attirance mutuelle pour cette méditation avec les crânes, anciens souvenirs toujours présents et réactivés de nos jours. Ces connaissances ont été transmises secrètement durant quelques temps afin de les protéger, mais n’ont jamais été oubliées ni perdues.

        • Marlyse dit :

          Je voudrais prolonger mon propos car j’ai le sentiment de ne pas être allée jusqu’au bout de mon raisonnement et cela me turlupine l’esprit. L’ajout que je vais faire ne contredit en rien ce que j’ai dit plus haut, il complète l’interprétation qui ne voyait que le point de vue individuel alors qu’il y a lieu de considérer également le point de vue collectif.

          La résurgence de crânes peut vraisemblablement s’expliquer par un fort pressentiment intérieur propre à l’adolescence d’aujourd’hui, qui se sait être la prochaine « génération sacrifiée » (ne serait-ce que sur le marché de l’emploi) et qui, intuitivement, perçoit que ce monde est finissant. En quelque sorte, cette résurgence affiche la couleur du temps qu’il fait en pointant le doigt sur les dangers du retour possible des barbares de tout poil. Les adolescents comme nouveaux porte-étendards manipulés ?

          Il y a à peine 60 ans, la dernière génération sacrifiée ! En guise d’annonce, les têtes de mort se mirent à fleurir sur les képis et les ceinturons des officiers SS, les escadrons de la Mort.

          Marie-Anne disait « Quand la Lumière grandit, l’Ombre accourt » ce qui autorise une mise en parallèle entre crânes de cristal et têtes de mort.

          Quelle époque ! Et, dire que nous avons tous dit « oui » …

  12. Dominique dit :

    Bonjour Passeur,
    Je viens parfois sur ton site, je suis en accord avec ta façon de ressentir les choses mais par moment je n’éprouve pas le besoin de lire des articles. Ça faisait un moment que je n’étais pas venu sur ton site et là j’ai ressenti comme un appel… Je sais que peu importe où l’on se trouve pour s’unir aux autres dans l’intention mais voilà, j’habite près de Carnac. Est-ce que la méditation autour du Crâne est privée ou peut-on y participer?
    Merci pour ta réponse
    Belle journée à toi
    Dominique

  13. Béa dit :

    Merci à tous pour vos échanges et vos partages !

    Je me demande si l’heure n’est pas venue de reconnaître ,en toute humilité,que toutes ces connaissances sont ignorances,une façon prétentieuse de prendre la partie pour le Tout,une vision fragmentée(par le petit bout de la lorgnette!) qui nous prive de l’œuvre de Création dans sa totalité.Ce prétendu savoir n’alimente-t-il pas une quête infinie en posant d’interminables questions qui suggèrent un but à atteindre dans un temps linéaire avec l’idée de progression ,se base sur le passé pour échafauder l’avenir et nous vole irrémédiablement à la perfection du Présent ?

    L’humilité pourrait représenter la porte étroite que l’on ne peut franchir que nu de tout savoir,libéré de toute référence au passé,défait de toute projection en un avenir potentiel.Un « je sais que je ne sais rien » qui clôt le processus et nous place dans l’accueil et l’abandon inconditionnel au Présent où la magie opère sans que nous puissions la définir, l’Être ne pouvant se Vivre qu’en devenant lui-même l’indicible, lorsque le mental n’opère plus (car simplement reconnu moteur illusoire de séparation et de peur) .

    Ce passage dans l’inconnu,cette ascension, ne peut avoir de continuité avec le connu,le su,le vécu.Pour oser ce grand saut et laisser la lumière œuvrer en nos centres, seules suffisent la foi,l’intégration de La Réalité de l’unité,l’assurance sans faille en la Vérité ultime ,un retentissant « OUI » à tout ce qui nous est donné à vivre d’instant Saint en instant Saint…un lâcher-prise des attaches (affectives et mentales) qui nous gardent prisonniers dans l’enfer du doute, du manque et de l’absence,un affranchissement total du connu, des conditionnements subis ou choisis.

    La perfection de l’absolu ne peut être contenue dans les limites mentales,dans l’éphémère illusion de séparation ,dans les jugements que nous portons,dans la vision dualiste,dans la croyance insensée et insane que la perfection peut engendrer l’imparfait…offense faite au Divin ! Cauchemar où l’on joue à se faire peur !

    Le chemin spirituel ne s’achève-t-il pas lorsque l’on réalise qu’il n’y a rien à chercher,attendre,parfaire ou suivre ? car tout EST déjà là, parfait, selon un Divin Plan qui nous dépasse, nous enlace ,qui est Amour en constante expansion,divisible seulement dans nos esprits tordus, limités et confus par les incessantes complexités du mental en action.

    La vérité est Une,simple,inébranlable,inchangeable.C’est la légèreté de celui qui ne se pose plus de questions, inspire, expire,reçoit et donne pareillement,conscient,fidèle et appliqué à n’être rien que le Tout qu’il est déjà !!!

    Merci au mental-égo pour ce voyage sans distance!
    Merci de nous avoir conduit là où nous ne sommes jamais partis!!

    Retournons au Présent(seul cadeau qui soit!), à la Source de nos origines,à ce que nous sommes éternellement
    :transparents,simples,humbles,libérés du mental qui nous éloigne et nous égare et dont la survie dépend de la moindre attention que nous lui portons et du moindre crédit que nous accordons à ses délires.Il porte injure à La Création en introduisant dans nos réflexions,le doute,la peur,l’imperfection,l’échec,comme si la vie pouvait engendrer la mort ou l’absolu des limites ou l’Amour de la peur…

    N’est-ce pas là la plus grosse des absurdités ?celle sur laquelle ce monde est construit?,le mensonge premier que la vérité ne manque pas de faire voler en éclats en ces temps de révélation ?La Révélation que la séparation n’est qu’illusion ?La Révélation qu’il n’existe aucune continuité entre éphémère et absolu,peur et Amour ?

    La sortie du bocal 3D ne peut se faire que par un changement de point de vue,une vision élevée qui nous donne toujours plus à voir, à intégrer,toujours plus de paix,de joie,d’Amour.

    Les miracles et synchronicités ne se produisent-ils pas quand notre volonté d’égo se dissout dans la Volonté du Tout,quand, ici et maintenant, nous nous nous laissons pénétrer par « ce qui est », cadeau de vie,Présent éternel,guidés naturellement par le Divin qui nous traverse,nous comble,nous ravit ,nous donne Vie???

    L’Amour ne se conjugue-t-il pas qu’au Présent ?

    Nous sommes immortels,aimés depuis toujours et à jamais…il n’y à rien à chercher, à craindre,à nier ou fuir,rien contre quoi se révolter ou s’opposer.Faire le vide pour se sentir plein ,oser n’être rien pour devenir tout…maintenant !

    Merci à ceux qui voudront bien me dire ce que cette vision leur inspire même si ,inévitablement,il est impossible d’enfermer l’indicible dans des mots,même si tout cela n’est encore que dichotomie du mental en action !!!!

    Lumineuse journée à tous !

    • Le Passeur dit :

      Et voilà une autre parole de sagesse. Merci à toi.

    • muriel dit :

      Merci à toi Béa.

    • François dit :

      Oui Béa , merci beaucoup pour tes sages et justes paroles. Et si les mots ne peuvent dire l’indicible, la vibration derrière tes phrases est, quand à elle, tout à fait parlante. ♥

    • Thau dit :

      Merci Béa,
      Ce message en début de journée est un vrai baume pour le coeur !
      Il en émane beaucoup de Lumière. Ce qu’il m’inspire est simple: il me demande de vivre pleinement ce que tu énonces avec tant d’évidence: changer de point de vue/regard; rester tranquille et en Paix; accepter/intégrer les changements vibratoires et la Lumière; rester centré et aider les autres.
      Merci, sincèrement, pour ton aide.
      Fraternellement

      • Béa dit :

        Merci à tous pour vos retours qui me touchent !

        La Vérité transcende et,si ce que j’écris résonne en vous c’est que c’est bien Elle qui parle à travers moi.Merci donc de me confirmer cette troublante intuition.

        Ne dit-on pas que l’on enseigne ce que l’on apprend ?

        Je salue cette communion de Cœur à Cœur qui manifeste l’Un,réunit,guérit,renforce et indique de plus en plus sûrement la fin des temps.

        Soyons et osons Etre pleinement Le Cadeau que le Divin Présent dépose dans nos vies à chaque pas.
        On ne peut appréhender ce qui nous dépasse ,on ne peut que s’y fondre pour saisir son immensité et gouter à l’extase qu’elle recèle .

        Merci Passeur ,tu es le lien manifesté qui participe à la levée des voiles,à la réunion des âmes,à la paix des cœurs et la tranquillité des consciences…

        Lumineuse journée à chaque Un dans la bienfaisante certitude que TOUT EST PARFAIT !!

    • guil dit :

      Merci pour ce post Béa.
      Bonne journée.
      Amitié.

    • Cent Nom dit :

      Ta vision des choses Béa me touche en plein Coeur.
      Je suis enthousiasmé d’un côté.
      De l’autre…je suis plutôt mal à l’aise.
      Il y a quelque chose qui me met mal à l’aise.
      Ce n’est pas ta vision puisqu’elle est belle, c’est quelque chose de profond en moi.
      Je ne sais pas ce que c’est. Parfois j’ai l’impression de savoir et te tenir cette sensation fugace et puis elle disparait et j’ai pas le temps de vraiment savoir.
      Une partie de moi veut te rejoindre sur ton ile paradisiaque.
      Une partie de moi ne sait pas.

      Merci pour ce partage.
      Agréable journée
      Porte toi bien

    • alain thomas dit :

      « tout EST déjà là, parfait, selon un Divin Plan qui nous dépasse, nous enlace ,qui est Amour en constante expansion »
      Joli cri Béa, plein d’amour.
      Merci

    • Zeitgeist dit :

      Bravo Béa !

      Que de vérités de la Vie dans tes propos….

      Tous les parents du monde devraient penser comme toi ….

      Bcp de travail encore…

      A+
      Z.

    • pierrot dit :

      Wouaw Merci Béa 🙂

      • Soleil Bleu dit :

        Voilà comment la clarté et la simplicité de tes mots Béa, traduisent à merveille les processus mentaux qui nous éloignent d’Être, en l’instant, libéré du passé et du « pour » un futur imaginé encore et toujours par un mental 3D.
        Ce nu innocent demande avant tout à se déformater d’oripaux qui, s’ils nous ont été utiles, nous engoncent aujourd’hui dans une forme appelée pourtant à lâcher-prise pour épouser un mouvement sans limite et sans cesse en découverte de soi/lui/elle-même.
        Vivons ces découvertes extra et ordinaires (cling à l’histoire de François), à fond, de toutes les manières que nous choisissons de créer dans nos vies, dans le seul réél, parfait et achevé : Ici et maintenant 🙂
        Merci infiniment à toi Béa, c’est que de la joie depuis toujours acquise et méritée à laquelle tu nous réinvites à goûter.
        S.B

  14. marie christine dit :

    Tes explications du tarot sont toujours très intéressantes, Marie-Anne .
    L’ascension qui se fait étape par étape … Remonter les douze vertèbres dorsales une à une .
    Relier le coeur et l’esprit mais en passant par le corps sinon pas d’enracinement possible, pas de spiritualisation de la matière .
    Je crois que tout notre corps est fait de cristaux (comme le dit Cent Nom), et que le crâne est le symbole de notre mental à purifier, à rendre transparent, non pas pour disparaître mais pour se spiritualiser car il est le chemin entre l’esprit et le corps où réside notre âme .

    Un mot en passant, Cent Nom . Je crois que les énergies divines ne sont pas des choses abstraites qui agissent indépendamment de nous sur Terre . Elles ont besoin de notre propre énergie humaine pour accomplir ce qui doit être accompli . Et plus nous serons disponibles, réceptifs et purs dans nos intentions et nos coeurs, plus elles auront de puissance pour arriver à leurs fins . L’agitation mentale ou affective est un frein qui les affaiblit, l’orgueil une rigidité qui les paralyse, la peur une émotion qui les éloigne, la colère un sentiment qui les dévie, etc … Ton coeur est pur, offre-le comme il t’est offert !

    • Thau dit :

      Marie Christine,
      Crois-tu aider cent nom avec le message précédent ???

      Cent nom,
      Fais une pause internet mon ami (les éléments vont aider…)
      Porte toi bien

      Fraternellement à tous 2

    • Marie-Anne dit :

      Merci, Marie-Christine,
      Oui, le Tarot est un magnifique et étonnant livre de Vie, lisible sur bien des niveaux (matériel, psychologique, spirituel, individuel, collectif, et autres)
      Il décrit symboliquement – donc très efficacement-toutes les phases essentielles, « archétypales » (donc communes au développement de tous) par lesquelles passent l’être incarné.
      Evidemment, chacun vit ces expériences archétypales à sa manière- sobrement ou avec une sophistication extraordinaire; facilement ou avec d’énormes résistances, etc,…, mais chacun, dans toute manifestation, doit vivre ces passages obligés.
      (Ex. d’archétype: la naissance: naissance d’un individu, d’un projet, d’une attitude, d’une relation, d’une idée, d’une compréhension, d’un conflit, d’un amour, etc,etc…).

      Tu parles des 12 vertèbres dorsales: c’est vrai que Le Pendu dont nous venons de parler, Marlyse et moi, porte le N°12, et que je le considère un peu comme celui qui marque vraiment le début du processus ascensionnel , même si l’on pourrait déjà faire commencer ce processus dès l’arrivée dans la matière (et même encore avant: d’ailleurs , y-a-t-il réellement un début?).

      Ce que tu dis à propos du symbolisme du crâne, symbole du mental à purifier, me parle très particulièrement!

      Je te rejoins également dans ta réponse ci-dessus à Cent Nom: je pense aussi que nous sommes (dans l’incarnation sur Terre; dans la/les dimension(s) qui sont encore nôtres), la prolongation de ces « énergies » divines, et que nous pouvons participer , en ouvrant notre coeur, au mariage de l’esprit et de la matière et à l’élévation de celle-ci.

      Je profite enfin de ce commentaire, Marie-Christine, pour te remercier aussi, de tout coeur, pour tout ce que tu nous donnes, patiemment, et avec une grande sagesse , à tous, au fil de tes interventions.
      Ce n’est pas toujours facile! Merci à toi pour ta disponibilité.
      Très amicalement à toi et à tous!

    • guil dit :

      « Un mot en passant, Cent Nom . Je crois que les énergies divines ne sont pas des choses abstraites qui agissent indépendamment de nous sur Terre . Elles ont besoin de notre propre énergie humaine pour accomplir ce qui doit être accompli »

      Je vais essayer de le faire dans la plus grande douceur possible :
      Crois tu que ce que conceptualise comme « dieu » a besoin que tu pense d’une certaine facon pour que « son but » soit atteind?

      Tu reviens souvent sur les posts de Pierrot, mais je te le dit en toutes amitié, tu n’est pas apte a comprendre un non-dualiste, ca n’est aucunement une critique, mais il y a bien ceux qui sont affranchis et ceux qui ne le sont pas et qui poursuivent leurs concepts.

      Je post ce message en esperant rencontrer comprehension et partage, et non pas filtrage par le mental « j’aime/j’aime pas » ou plutot « cela entre dans mon paradigme que j’espere/ cela n’entre pas dans mon paradigme(…)
      Il y a des personnes ici qui vous encouragent a lire Krishnamurti, well done, puissiez vous en comprendre l’essence.
      Amitié

      • guil dit :

        Au lieu de vous déprogrammer comme il faut, vous ajoutez nombres de concepts spiritualistes, pourquoi pas? Ca viendra après, tout vient avec le temps.

      • guil dit :

        Chaque chose a son utilité, il parait.

        • marie christine dit :

          Pendant que la Belle-au-Bois-Dormant s’endort pour cent ans, le Prince Charmant débroussaille .
          Tout va bien !

          • guil dit :

            Il y a ceux qui ont des opposés et des opposants, qui filtre tout par l’ego qui se cachent sous de belles formules d’amour et de lumière, qui sont en conflit externe et interne, qui ont besoin d’améliorer ce qui est, et ceux qui n’en ont plus.

            l’éducation aide seulement à cultiver la mémoire. Nous transformons les êtres humains en machines à mémoire. Nous fabriquons des médiocres qui peuvent retenir des faits et des opinions, et y faire appel quand ils se trouvent en avoir besoin. Nous façonnons des hommes dont les esprits sont conditionnés par les traditions, les croyances, les religions, etc.

            « Il me semble que la véritable éducation commence quand vous vous
            affranchissez de tous les facteurs conditionnants de cette sorte; quand vous comprenez le processus de la pensée.
            « Ce n’est pas la société qui va vous aider dans vos efforts pour vous
            affranchir de ces facteurs conditionnant. Elle a besoin de produire des médiocres afin de maintenir ses traditions.

            « Vous devrez vous révolter contre une telle société. ».

            Personne ne peut vous conduire à la Vérité.
            Vous devez, au prix d’un rude effort, y parvenir par vous-même. Aucun gourou, aucun guide ne peut vous aider à vous libérer. Si vous vous libérez du souvenir du passé et des rêves du futur, vous pouvez vous trouver face à face avec le présent vivant. La Vérité cachée en lui pourrait se révéler d’elle-même, si seulement vous le lui permettiez. »

            « Lorsque vous demandez : « Quel est le chemin ? », vous retombez dans le processus. Il n’y a pas de chemin ».
            J.Krishnamurti

            « Nous ne pouvons pas débattre longtemps, sur le chemin évolutif, des alternatives truquées, ni
            nous ingénier à départager des chemins qui sont les mêmes à l’arrivée, qui mènent au même
            lieu, en dépit de la différence d’itinéraires. La droite ou la gauche, deux systèmes qui
            possèdent une forme antagoniste (yin, gauche, yang, droite), mais qui s’avèrent l’un et l’autre
            incapables de faire leurs preuves, puisqu’ils ont la même origine: la naïveté déconcertante de
            croire que de simples positions idéologiques peuvent influencer la marche du monde. Ce n’est
            pas entièrement faux, mais la confiance attribuée à ces deux stratégies rivales, et qui dans le
            fond participent de la même illusion, est, elle aussi, fondée sur le mythe religieux de la valeur
            du choix, l’idole de la liberté, le dieu du oui OU du non. Si l’on choisit la droite contre la
            gauche, ou inversement, en prenant très au sérieux leur comparaison, c’est tout simplement
            qu’on n’a pas encore décidé que ces choses-là étaient secondaires. Bien sûr, l’on peut aller
            voter, mais il s’agira d’un simple rite social, une contrainte contingente consentie, pas la peine
            de croire outre mesure dans la politique pour déposer son bulletin dans l’urne.

            Le monde transformateur se passe ailleurs. Il n’est pas dans l’objet ni dans l’action, il est à
            l’intérieur de soi, quand la fascination de l’action-solution s’efface en faveur de la
            transparence: de « l’accepter de voir ». La transformation prend racine dans la dissidence du
            calme, du repos, de la paix, — souvent de ce qui semble inutile, mais qui est pourtant
            parfaitement nécessaire, comme le vide du récipient, cher à Lao-tseu, sans lequel les
            contenants n’auraient pas de contenu. Réfléchir, respirer, absorber le ciel, sentir la terre sous
            ses pieds. Remettre sa journée écoulée à l’Infini, en le remerciant de la nourriture du temps.
            L’inutile est un trésor, dans les moments gagnés contre le nivellement des valeurs acharnées à
            se combattre, une victoire contre la banalité des événements qui servent à de petites choses
            insignifiantes, un oasis contre les innombrables cycles routiniers et rassurants qui font dormir
            l’homme les yeux ouverts. Envoûté par ses certitudes qui l’emmènent de choix dérisoire en
            choix mesquin, d’option bon marché en promotion, de rabais en soldes. Le temps collectif ou
            bien « la durée obligatoire », nous met à l’abri des décisions solaires qui le menacent. Oser
            décider. Tant que le moi n’a pas encore pris conscience de sa souveraineté par rapport au
            milieu qui lui a donné le jour, il surestime le cercle humain, accepte son influence délétère, se
            laisse guider par des courants morts-nés, bref il se soumet au passé ».

            natarajan
            Extrait de « Précis d’évolution accélérée »
            2012.

            Amitié

          • Jonas dit :

            Cher Guil tous ce que tu dis ,je le comprend mais ,au dela il ya bien quelque chose.Ici c’est L’être qui parle et si bien des gens de l’être pense avoir traversé ,ils seront bien triste quand enfin ils véront ((((LE CHEMIN))))L’être c’est le début du chemin,la déconnection pour la reconnection mais,ils fait si bon vivre seulement avec l’être que je comprend( ta peur ).Tout ce qui vit commence par l’être.La terre =le noyaux,l’homme =le nombrill etc…c’ est l’énergie pure provenant de la source.Du noyaux terrestre nait la terre (sous nos pied)qui est le seconde reconnection (La spiritualité)et ici les guides sont vraiment utiles et vrai ,ce n’est pas la société qui les ont imposé mais,les premier hommes qui ont foullé cette terre il savait (le grand tout).Suivant la logique ca nous amènera a l’eau qui est a près de 80 % dans toute forme de vie (La foi)en quoi que ce sois mais la foi mon ami !!!!et pour finir L’air que l’on respire et devine ce qui la représente ,et oui!!!l’ego (notre condition d’humain et si tu reconect après la déconnection tu trouvera ((((LE TOUT)))un être humain connecté avec le tout (((LE VRAI)))et qui ne se cache pas derrière ceci est faux ceci est vrai mais bien ,toute est vrai alors j’écoute cette personne et je comprend et j’écoute celle-ci et c’est parreil .L’unification c’est une grande toile d’areigné tissé depuis le début des temps alors comment faire pour unifier 7 milliard d’être humain ensemble ,d’abord en étant unifier en nous même.Renier tout ce qu’on n’est n’aide en rien mis a part pour mieux ce retrouver pour retrouver son chemin et après il y a la vie et vu sous cette angle c’est merveilleux ,crois moi.La vie c’est un miroir caché dans l’ombre alors celui qui lis ce message a ce moment le sais ??????????????????????????????

      • Cent Nom dit :

        Guil,

        Au vue de ton post, je me demande si je ne suis pas extra-sensible : Parce que tu veux me dire les choses dans la plus grande douceur possible.
        Je n’ai pas cette impression d’être si sensible que ça, mais pourquoi pas?

        Je ne pense pas que ce que je conceptualise comme Dieu ait besoin que j’aborde une certaine façon de penser afin de faire ce qu’Il veut. Bien au contraire, il se sert de ma façon de penser afin de m’emmener sur son terrain.

        Es tu en train de me dire que je refuse activement l’aide de Dieu, qui ne cherche qu’à me faire transcender mes frontières?
        ….
        ……

        Je me demande bien pourquoi Dieu provoquerait la peur par son appel ou sa présence.

        Je ne suis pas apte a comprendre un non-dualiste??
        S’il te plait j’ai besoin de savoir (alimenter mon mental par la lecture) ce dont tu parles.
        Pourrais tu me diriger vers un site qui propose une conception non duelle?
        Peut être que ce que j’ai lu sur la non dualité était erroné. Qui sait?

        J’ai lu Krishnamurti, ce que je retiens de ces lectures c’est que tout cela n’a pas d’importance. Mais je me trompe peut être.
        Du coup j’ai jeter à la poubelle tous ces livres de sagesses soit disant indispensables qui disent que rien n’est indispensable car alimentant le mental.
        Il ne me reste que la Bible et la vie des Maitres qui vont bientôt suivre le même chemin.
        Tu vois je suis dans le détachement et l’ouverture au vrai, dans ma vie.
        Crois tu me connaitre alors que tu ne vois que des facettes de moi, au travers mes commentaires que tu lis.

        Lorsque je réagis, je réagis vis à vis d’une facette.
        Vis à vis d’un commentaire.
        Est ce que j’ai déjà dit à quelqu’un qu’il était dans le mental, ou qu’il suivait les mauvaises directives de son ego?
        Ai-je été aussi catégorique?
        N’est ce pas la marque de l’ego, tel que vous le définissez, d’être catégorique et absolu?
        J’ai toujours dit pourquoi et j’ai justifié mon point de vue.
        Ce faisant, je suis tombé dans LE piège du mental. 🙁

        Guil, lorsque tu dis : « cela entre dans mon paradigme que j’espere/ cela n’entre pas dans mon paradigme(…)
        ET en étant non dualiste tu devrais accepter sans réserve ce que je dis et dire que ce que je dis est vrai et juste.
        Tu me demandes de suivre un concept que personne ne suit, mais que tout le monde dit suivre??

        J’ai loupé quelque chose???
        Bon ben si tu le dis, ok : j’ai loupé quelque chose.

        J’espère t’avoir répondu comme tu m’as répondu, dans la douceur et le partage.

        Porte toi bien

        • pierrot dit :

          Mon truc Cent Nom,
          lorsque je me sens offensé, je mets mon attention sur mon coeur et je demande de l’aide. Cela me remplit de paix.
          Nous faisons tous partis d’une pièce de théâtre et nous essayons au mieux de notre connaissance d’y apporter notre touche.
          Reconnaître mon ignorance me permet de me pardonner mes réactions.
          🙂

    • Cent Nom dit :

      Ton cœur est pur, offre-le comme il t’est offert !

      C’est ce que je fais Marie Christine, tu peux me croire.

      As tu compris que la pureté de ton intention sera soumise à l’intention de celui ou ceux qui ont initié ce mouvement : quoique tu fasses ou que tu penses???
      Il ne suffit pas que tu dises que tout soit beau pour que cela le soit.
      As tu oublié toutes les expériences de la Vie qui t’ont mené jusqu’ici?
      Peut être as tu eu une vie rose et parfaite, et c’est tant mieux.
      Mais balancer toute ton expérience, parfois durement acquise parce qu’il faut être dans la joie et la bonne humeur : si tu le dis, je te crois.
      Si cela te concerne, cela sera.
      Dans un mouvement collectif, cela sera une autre histoire.

      si tout ce passe bien dans l’avenir : tout le monde en rira.
      si ça ne ce passe pas bien : tout le monde dira, on nous avait pas prévenu.

      Le bon sens, c’est tout ce dont il est besoin.
      Et surprise, pour certains, c’est sans mental ajouté.

      Avec toute mon affection
      Porte toi bien.

      • marie christine dit :

        Ah, maintenant je comprends mieux, Cent Nom !
        Lâcher toute une vie de luttes acharnées, d’efforts surhumains, de peines, de volonté de bien faire, de désir ardent de se rapprocher du Divin . Tout ça pour rien ? Toute une vie qui perd son sens ? Anéantie, inutile ?
        Pourtant, On nous dit que le moment est arrivé de lâcher, que ton travail est terminé, accompli . Seulement, cette vie de labeur reste encore dans la mémoire de tes cellules et agit comme un automatisme . C’est la poule qui continue à courir avec la tête coupée .
        Mais j’ai une bonne nouvelle pour toi .
        Sache que RIEN n’est oublié . Tout est soigneusement inscrit dans le grand Registre Universel . Et lorsque tu auras accepté l’idée de lâcher, lorsque tu auras fait le « transfert » du poids que tu portes (le poids de l’humanité), que tu déposeras le paquet dans les bras de Dieu, alors un jour, tu verras le Grand Livre s’ouvrir à la page précise . Et on te montrera toute la richesse de ton action, toute la valeur de ta vie . Et une immense vague de Gratitude divine envahira ton coeur et tu entendras : « Regarde ce que tu as fait pour Moi ! » .
        Tu reverras dans tous les détails les actions qui ont été guidés par ton âme . Tu seras même époustouflé et émerveillé de voir à quel point des paroles, des actes qui te paraissaient anodins, naturels, que tu as fait comme ça sans y penser, ont eu une répercussion incroyable .
        Quant aux choses négatives, au « mal » que tu aurais pu commettre, elles sont gommées au fur et à mesure de ta repentance sur terre, elles n’existent plus . C’est nettoyé .
        Ta vie est le cahier de brouillon, ton travail est le crayon, ton repentir est la gomme . Tes actes faits en conscience sont le stylo, ton âme son encre indélébile .

        Il y a parfois un amalgame facile entre la quantité d’activité mentale et la taille de l’ego . C’est une vue simpliste . J’ai connu des gens très « mentaux » avec un tout petit ego et des gens peu mentaux avec un ego énorme . L’ego n’utilise pas seulement le mental pour faire des siennes . Il s’invite aussi dans tout le monde des sentiments et des émotions ainsi que dans la conscience corporelle . L’importance du moi, le désir de vouloir exister à tout prix, de s’imposer, la peur de ne pas être reconnu, etc … n’est pas forcément mentale . Elle peut se manifester spontanément et très puissamment, de manière réactive, sans réfléchir .
        Non, ce n’était pas en vain

  15. Sylvie / Philia dit :

    Rendez-vous pris pour ces deux méditations d’Amour et de Lumière où nos coeurs batteront à l’unisson.

    Merci et Bonne journée !

  16. Cécile dit :

    Marlyse,
    Je suis bluffée par l’acuité de tes observations. Sherlock Holmes et Sigmund Freud à eux deux n’auraient pas fait mieux…
    Pour l’aspect triple du principe féminin, il y a bien sur la triple déesse, symbolisée par la lune triple (une lune pleine à laquelle sont accolées une lune croissante et une lune décroissante), et qui représente la Jeune Fille, la 
    Mère et la Vieille Femme, mais tu dois déjà connaître cette figure majeure du panthéon celtique ?

    • Marlyse dit :

      Merci Cécile !

      Mais, toute médaille a un revers : j’ai le même défaut que Sherlok Holmes, (je fume) et Freud est en disgrâce en ce moment.

      Quant au panthéon celtique, je veux bien que tu développes un peu le sujet … Le 3 m’intrigue.
      Jung, quant à lui, voyait les choses sous l’angle de la quaternité pour l’homme comme pour la femme (Facette maternelle/paternelle, facette Séductrice/Don Juan, façette Amazone/Guerrier, facette Prêtresse/Prêtre). Nous ne les incarnons pas toutes en même temps. Il s’agit de prendre conscience de ces quatre facettes qui vivent en nous et de les amener en pleine conscience pour devenir entier. Jung disait qu’il y avait un passage à faire du 3 au 4 et à un niveau supérieur du 7 au 8 (notre polarité masculine/féminine).

      En route pour un autre mystère ? Tu es du voyage ?

      Amitiés,
      Marlyse

      • Cécile dit :

        Marlyse,

        Je vais essayer de te poster dans la journée une réponse point trop sotte sur ce que j’en sais, c’est-à-dire pas grand-chose, mais cela pourra peut-être te donner des pistes de réflexion – un art auquel tu excelles bien plus que moi.

        • Cécile dit :

          Marlyse,

          En quelques mots, ce que je peux te dire sur la Déesse Triple. Dans la tradition celtique, le chiffre trois est très présent, voire essentiel. La fréquence des symboles tels que le triskèle ou la triqueta en sont l’expression. (Tchunka te parlera mieux que moi du triskèle !)
          Il y a ainsi soit des éléments regroupés par trois, soit des notions divisées en trois aspects complémentaires et dynamiques, dont la déesse triple est un exemple typique

          Elle est une image des trois grandes étapes de la vie féminine, de ses trois visages.
          – Le premier visage est celui de la Jeune Fille : le germe en train d’éclore, le commencement, la croissance, le potentiel non encore pleinement exprimé. C’est une énergie montante, caractérisée par l’élan, l’accumulation et l’extériorisation.
          – Le second visage est celui de la Mère : l’épanouissement, la plénitude, la venue des fruits, garants des futures générations. C’est une énergie stable, caractérisée par un équilibre paisible entre l’intérieur et l’extérieur.
          – Le troisième visage est celui de la Vieille Femme : la maturité, l’expérience, la sagesse acquise au fil de la vie. C’est une énergie descendante, caractérisée par l’apaisement, le dépouillement et l’intériorisation.

          La Déesse Triple est représentée visuellement par la Lune Triple, ce symbole figurant une lune ronde à laquelle sont accolés deux croissants de lune. Seulement voilà, c’est un peu à l’image des Trois Mousquetaires, qui en réalité sont quatre : la Déesse Triple est en fait quadruple.
          Comme c’est souvent le cas, l’image, pour être comprise dans son sens plein, doit aussi être considérée à travers ce qu’elle ne montre pas. La Lune Triple semble complète alors qu’une autre notion est suggérée en creux, par son absence : la lune noire, cette période du mois où on ne la voit pas dans le ciel.
          En réalité, cette lune noire, bien qu’absente à nos yeux, est toujours là. Elle est juste “voilée”. Symboliquement, on peut dire qu’elle est toujours présente mais sur un autre plan, de l’autre côté du voile.
          C’est le quatrième visage de la Déesse, la mort, état intermédiaire entre la fin du précédent cycle et le début du suivant. Ce quatrième état fait partie du cycle de la vie. Il est lui aussi un moment d’équilibre, mais un équilibre “au point bas” (contrairement à l’équilibre du visage de la Mère, qui est un équilibre “au point haut” du cycle). Il est caractérisé par l’état latent, la graine non germée, le sans forme, le non-manifesté.
          Comme pour les Trois Mousquetaires, on se retrouve donc avec un groupe de quatre, en relation avec la division de l’année en quatre parties. La Jeune Fille est le printemps, la Mère est l’été, la Vieille Femme est l’automne et l’absente est l’Hiver.
          (A propos de l’hiver, tu peux aussi établir un parallèle intéressant avec le mythe grec de Cérès qui, si ma mémoire est bonne, parle de l’hiver comme de la saison vivante de l’année, en ce qu’elle est la plus riche de “concentré de vie”, à l’image de la graine qui est dans le sol, en attente de germination, mais là, on sort de la tradition purement celtique, bien qu’il puisse y avoir des liens).
          Pour creuser la question de la Trinité dans la tradition celtique, je te recommande le bouquin de Robert Ambelain, Les Traditions celtiques, chez Dangles. Il est possible qu’il soit épuisé mais j’ai cru voir qu’il avait récemment été réédité et “repackagé new-age” chez un autre éditeur, peut-être Trédaniel, mais c’est à vérifier.
          Voilà, ma chère Marlyse, ce que nous pouvons dire ce soir sur ce sujet…
          En espérant que cela pourra nourrir tes réflexions, je t’envoie toute mon amitié.

          • Marlyse dit :

            Cécile,

            Finalement, c’est toujours la même chanson en quelque langue que ce soit :

            « Tous pour Un, Un pour tous »

            Merci beaucoup Cécile pour la peine que tu t’es donnée ! Ton exposé est clair et brillant. Je laisse incuber …

            A bientôt,
            Marlyse

          • Tchunka dit :

            Cécile et Marlyse je vous ai répondu, tout en haut 😉

          • Tchunka dit :

            Bon il se fait tard, j’ai mélangé les titres des articles et j’ai répondu sur l’autre… oups !
            Les deux concernent une méditation, c’est l’essentiel et puis il n’y a pas de hasard !

  17. sophie dit :

    merci passeur..je serais présente,à tout ces rassemblements..je n y connais rien en crane de cristal et autres élèments extèrieurs,seul l intention de m unir avec mes frères et soeurs avec mon coeur m intéresse..Ces communions planétaire et celle proposés en France (c est rare) permettent de nous regrouper…j ai participé à la méditation des Hators,en date du 4 nov proposé par Tom Kenyon avec ces sons sublimes céleste ….nous UNIR actuellement comme un seul coeur,me semble approprier au vu des énergies de la terre qui montent crescendos…merci à tous pour vos partages

  18. Marlyse dit :

    Bonjour à tous,

    Voici mon expérience de la même Réalité qui est « la chose Une » mais vécue de façon autre :

    Il y a quelques années, je fis un rêve. En voilà l’histoire : « Je traversais le parvis de l’église de notre village quand une femme, surgie de nulle part, m’interpella et me dit en substance, qu’il fallait que je me rende à l’Office de 18 heures. Je jetai un coup d’oeil à la montre du clocher de l’église et constatai qu’il était 17 heures 40. La femme insistait pour que je pénètre dans l’église. Je lui dis que j’avais encore des choses à régler mais qu’elle pouvait compter sur moi : je serai présente à 18 heures (alignement de la petite et grande aiguille qui relie le Haut et le Bas). Elle insista encore pour me dire qu’il fallait prendre le temps de se préparer pour l’Office. Je partis néanmoins car les affaires du monde appelaient encore (j’avais encore des choses à régler, à clarifier).

    Quelques mois plus tard, alors que j’allais chercher de l’essence, un 4/4 noir se gara à côté de mon véhicule. Il était entièrement recouvert de peintures et de textes faisant référence à l’Apocalypse : la Bête courait sur les deux flancs du véhicule peint de flammes rouges et jaunes. J’étais dans un état de stupéfaction totale et j’en tremblais littéralement … surtout en découvrant une sorte d’horloge qui me donnait l’heure. Je m’explique. Sur l’un des ailerons, il y avait un cercle, coupé en quatre quarts égaux. Dans chacun des 3 premiers quarts, un 6 était inscrit. Dans le dernier quart, aucune inscription. Je voyais cela comme une gueule ouverte qui allait avaler le monde jusqu’à ce que le dernier quart ait rejoint le haut et que le cercle ne soit plus constitué alors que de trois tiers portant chacun le 6 (3 x 2) faisant au total 666 qui est le chiffre de l’homme, de l’humanité accomplie. Il y a une hiérarchie en Haut Masculine (Le Père, le Fils et le St Esprit) à laquelle correspond une hiérarchie en Bas Féminine, celle des Grandes Ténèbres Divines qui, je suppose, est triple également. En outre, comme je l’ai dit, cela ressemblait étrangement à une montre et m’indiquait, qu’il était maintenant 18 heures moins le quart. Je fis une règle de trois en comptant le temps qui s’était écoulé depuis le rêve de l’Office et cette scène et j’appliquai le décompte des minutes ainsi mis à jour à la période allant de 17 h 40 à 18 heures. 18 heures, l’heure de l’Office, me ramenait vers fin 2012/début 2013.

    A cette époque, j’étais totalement affolée, paniquée. Les Grecs avaient un Dieu pour symboliser et incarner cet état : le Dieu Pan, l’état de « folie » qui peut nous saisir à l’approche du Sacré avec l’intention de nous apprendre à juguler en nous la crainte, la terreur et d’apprendre la prudence, le respect face à ce qui dépasse notre entendement. La mythologie nous a appris une manière de procéder au travers de l’histoire de la Gorgone, la Tête de la Méduse (en se servant d’un bouclier pour lui retourner l’énergie pétrifiante qu’elle nous envoie). Clarissa Pinkola Estès, dans son livre « Les femmes qui courent avec les loups », explique la même chose au travers de contes parlant de la sorcière Baba Yaga et de ses deux cavaliers (Le Cavalier du Jour et le Cavalier de la Nuit) ; il faut savoir voiler son regard à un moment donné (voir sans voir) et laisser faire les cavaliers le travail qu’ils savent être le leur.

    CG Jung a mis en lumière que le SOI (la Totalité) avait deux faces : l’une sombre (Grandes Ténèbres Divines), l’autre lumineuse (Hiérarchie Céleste). Pendant que les uns descendent de plus en plus profond venant de l’adret et de l’ubac de la vallée, les autres montent vers le sommet par le versant nord ou le versant sud mais ils travaillent tous au Mystère de la « Chose Une ». Il faut avoir rencontré en soi le visage des Ténèbres (le fond de la vallée) si l’on veut monter sur la Montagne des Bienheureux comme l’appelle la Tradition Alchimique (sur laquelle Jésus a fait le serment des Béatitudes). Cette montagne est la PYRAMIDE, le mont du Feu (« Pyros » en grec signifie feu).

    Depuis, j’ai compris que si Apocalypse , Révélation il y a, c’est avant tout un cataclysme intérieur qui se produit en nous et qui opère un renversement total de notre façon de voir le monde et de nos valeurs « Terre nouvelle, cieux nouveaux » de la même manière que « Chacun porte son univers dans son cœur ».

    Je serai au rendez-vous de l’Office (l’alignement de 18 heures) célébré dans mon temple intérieur en communion de coeur et d’esprit avec vous.

    En toute fraternité
    Marlyse

    • mesnet dit :

      Je te site Marlyse : « l’état de « folie » qui peut nous saisir à l’approche du Sacré »
      J’ai vécu cette étape : entre deux réalités, le mental veut reprendre la main et nous hurle que nous sommes en train de sombrer dans la folie et que tous ce que nous pressentons à portée de main n’existe que dans notre tête.
      Pour moi, une seule nuit de folie, à hurler de peur et de douleur et puis le lendemain, le « programme interne divin » était éfficient : je vivais harmonieusement DANS les deux réalités.
      Ceux que je croise en ce moment sont souvent sur cette faille entre deux mondes. Ils me parlent de leur peur d’être fou, que « tout ça » n’exite pas. Ils se sentent « appelés » et en même temps, cette réalité 3D les retiens.
      C’est je crois une des étapes les plus douloureuses. Et le mot folie est approprié.

      • Marlyse dit :

        Mesnet,

        Oui, c’est un épisode total d’obscurcissement douloureux de la Conscience qui produit en nous ce que les Anciens appelaient « Terreur Sacrée ». Il se produit chaque fois que l’on approche de la Porte et que l’on est appelé à rencontrer son gardien : le petit gardien du Seuil pour la Porte des Hommes, le grand gardien du Seuil pour la porte des Dieux. Marie-Christine en parlait en faisant référence à Annick de Souzenelle et à son ouvrage « Le symbolisme du corps humain ».

        Le premier est le reflet de notre ombre qu’il faut reconnaitre ; le second, le reflet de notre lumière. Chacune des deux « confrontations » (que ce soit avec l’obscurité ou la pleine lumière) génère une peur. L’épisode qui le relate le mieux c’est la bataille de Jacob avec l’Ange pendant toute une nuit (çà te parle ?) car il s’agit bien de lutter (mais c’est une lutte amoureuse comme dans certains jeux et divertissements de l’amour physique). Pour d’autres, la nuit est plus longue.

        L’humanité approche de la Porte des Hommes pour effectuer un passage de monde (comme dans la série Sliders), « entre deux réalités » comme tu le dis. C’est à cette porte qu’on a comme un choc en retour : toute l’ombre personnelle et collective amassée nous revient en pleine face comme un boomerang et il s’agit de laver, au moins, son linge sale personnel (avec l’aide du Ciel). Pour l’ombre collective, d’autres forces sont en jeu, qui nous dépassent. Mais, le simple fait de travailler sur soi soulage la charge de leur propre travail. « Faire la méditation » comme le propose le Passeur, c’est une attitude : c’est offrir à ces forces la possibilité d’un passage en douceur en raison d’une moindre résistance en nous et donner notre acquiescement pour qu’elles opèrent de façon subtile en nous.

        Ce que tu dis des gens que tu croises est juste également. Certains sites d’informations alternatives parlent de l’augmentation record des taux de suicides ainsi qu’une recrudescence d’actes de folies et de barbarie. On ne peut tout simplement pas chasser le naturel (notre part animale), sinon elle revient au galop. Il faut l’intégrer.

        Amicalement
        Marlyse

    • Cécile dit :

      Marlyse,
      Je viens de t’envoyer une réponse mais elle est partie deux paragraphes au-dessus.

    • Marie-Anne dit :

      Bonjour, Marlyse,
      J’ai, comme toi connu plusieurs épisodes de nature hautement symbolique qui faisaient se télescoper rêves et « réalité quotidienne »; et , parmi eux, il y a plusieurs années, un épisode basé sur la répétition du chiffre « 5 », et menant aussi au 21-12-2012 et au mois de Janvier 2013!

      J’ai lu aussi ce que tu as écrit sur la Croix, et sur le Pendu du Tarot, dans un de tes précédents commentaires.
      C’est très intéressant, et, oui, dans le Tarot, le Pendu volontaire est effectivement celui qui s’est soustrait aux Puissances « inférieures » du monde des sens, dans l’attente ou la réceptivité sereine et confiante des Puissances « Célestes »( donc, de la Lumière qui expanse son Être).
      Ce Pendu- ou ce crucifié- vit une initiation qui lui permet de se libérer de la matière et de ses lois, en se laissant, paradoxalement, entraver les pieds et les mains .
      Ce qui lui arrive ressemble extérieurement à un échec, mais ce n’est là qu’un échec apparent: l’Apothéose suit!
      Avec Le Pendu, on change de plan! Et son gibet est signe de passivité « active « et réceptrice, dans la conscience et la confiance de Ce Qui Est réellement.
      On peut en fait situer Le Pendu au début de l’Ascension.

      As-tu lu « Anna, grand-mère de Jésus »?
      Dans ce livre extraordinaire, on aborde et on explique l’initiation que représente la crucifixion(mourir aux limitations de l’être dans la matérialité, et permettre ainsi à la conscience séparée de laisser place à la conscience unificatrice) ;
      on y voit aussi la manière dont la compréhension de cette initiation a été déviée- notamment- par les croix des supplices (alors que , symboliquement, la croix est un emblème magnifique: celui de l’esprit qui rejoint la matière);
      on y parle aussi de la résurrection (l’alignement sur la vie éternelle et sur l’innocence originelle) , et de l’illumination de la conscience qui prend place, étape par étape, au fur et à mesure de l’ascension.
      Cela nous renvoie à nos propres initiations actuelles !
      Amicalement,
      M-A

      • Marlyse dit :

        Marie-Anne,

        Comment pouvons-nous ne pas être en sympathie ?

        Le Pendu au début de l’Ascension ? Oui, mais alors vraiment au début du début car le Mat n’est pas encore totalement mort, l’Arcane sans Nom n’a pas fait son travail jusqu’au bout et la véritable résurrection « Le Jugement » (la naissance de l’être androgyne) n’a pas encore eu lieu pour accéder à l’Ascension, le Monde. Est-ce que c’est comme ça que tu le comprends ?

        Je n’ai pas lu le livre dont tu parles. Mais, oui tout n’est qu’apprentissage et initiation à l’Ecole de la Vie. On a tendance à oublier trop vite qu’ on est venu pour apprendre. C’est l’enfance de l’humanité : un écolier qui veut pas faire ses devoirs de classe. Parfois, on redouble …

        Je vais être absente pendant quelques jours : ma fille déménage et plus d’accès à Internet. Alors, ne m’en veux pas si je « fais le mort » pendant quelque temps.

        Amitiés
        Marlyse

        • Marie-Anne dit :

          Ah oui, Marlyse, nous sommes en sympathie!
          Et j’en suis ravie! Ce que tu écris m’a intéressée dès le 1er mot, et ça continue!
          Wow, comme dirait notre ami Jonas!

          Pour en terminer (momentanément) avec notre Pendu: je suis d’accord avec toi: il n’est qu’au début du processus d’Ascension;
          Mais, en réalité, y-a-t-il réellement un début?
          L’arrivée dans la matière peut être aussi considérée comme le début , le point de départ de notre processus ascensionnel.
          Nous aurons encore- sûrement et notamment- l’occasion
          d’en parler après ton retour sur le Net!
          Bon déménagement et amitiés à la maman et à sa fille.

          • Cécile dit :

            Marie-Anne, Marlyse,
            Ce Pendu n’est-il pas Odin, l’ancêtre des chamans, pendu 9 jours et 9 nuits à l’Arbre du Monde, recevant des dieux les runes, outils de Connaissance ?

          • Marie-Anne dit :

            Bonjour Cécile,
            D’abord, je voudrais te dire que même si je m’intéresse beaucoup au Tarot, je ne suis pas une spécialiste!
            Cela dit, oui, Le Pendu peut effectivement évoquer le mythe d’Odin, comme il peut évoquer le sacrifice volontaire de nombreux dieux , « héros », ou « sauveurs » , acceptant de se « sacrifier »(= aussi: rendre sacré) pour transcender la mort et ouvrir une porte sur la Lumière et sur Sa Vie éternelle, Sa Sagesse, Ses Connaissances,… .
            Cela peut-être aussi Hercule brûlé par la robe de Déjanire montant sur le bûcher de l’Oeta et libéré par sa flamme pour une apothéose (divinisation); Ce Pendu peut aussi évoquer Jésus monté sur la Croix pour démontrer à l’humanité la possibilité, pour elle, de transcender la matière et ses illusions, de transcender la mort et de retrouver la Lumière que l’Homme est;…..
            Il y a tant à dire sur Le Pendu!
            Peut-être que Marlyse pourra te confirmer tout ceci.
            Très amicalement

          • Cécile dit :

            Marie-Anne,
            Pour quelqu’un qui ne s’y connaît pas, tu t’y connais drôlement…
            Merci pour ta réponse exhaustive !

          • Cécile dit :

            Marie-Anne,
            Je voulais dire « pour quelqu’un qui n’est pas spécialiste ». Mille excuses.

          • Marie-Anne dit :

            Ne t’excuse pas, Cécile! 🙂
            Les 2 façons de dire sont aussi justes l’une que l’autre .
            Je ne suis ni une spécialiste, ni une « connaissante », mais seulement une « amateure » enthousiaste!

    • Jonas 27 dit :

      Wow !!!Marlyse,
      Incroyable ,stupéfiant et encors et encors.
      Ce que tu dis décris bien le tout subtile qui est dans tout.
      Le rapport entre la mythologie et les étoile dépasse notre entendement.
      Ce ne sont pas que des histoire ,il sont d’une syncronisité remarquable avec les phénomène céleste .Je t’invite a prendre une histoire des dieux grec et de lire ce que les scientifique dise sur ces même constellation et tu vera pourquoi il nous ont lègué toute ces histoire.Ce que tu dis sur l’ombre et la lumière est………parfait merci.Avec toute ma lumiombre.

      • Marlyse dit :

        Jonas,

        Avec un nom pareil, tu ne pouvais être appelé qu’à l’exercice imposé du ventre de la baleine !
        Quant à tes suggestions, oui, j’essaie de lire ce que je peux. L’enseignement est disponible partout. On nous a juste dissimulé les clefs pour le lire et le comprendre et on s’est servi des symboles à notre détriment, pour nous contrôler.

        Que ta lumiombre soit joyeuse !

        Amicalement,
        Marlyse

  19. Thau dit :

    Bonjour,

    Pour ceux qui sont intéressés par les crânes de cristal, voici des infos US :
    « LES CODES DE LA LOI DE UN
    Cristallus Maximus. Le Paradigme et le But des Crânes de Cristal
    L’Archange Métatron via James Tyberonn »

    http://www.earth-keeper.com/CODES%20%20DE%20%20LA%20%20LOI%20%20DE%20%20UN.pdf

    Bonne (et longue…) lecture à tous (c’est en traduit!)
    Fraternellement

  20. Nada dit :

    Bonjour le Passeur.
    Tu écris qu’habituellement il n’y a pas d’invitation à une méditation collective sur ton site.
    Néanmoins, tu en proposes 2.
    Comme j’estime qu’ici sont attirés des êtres sincères et aspirant à être responsables, dans la reconnaissance de nos limites, je m’autorise à écrire mon point de vue.

    D’ici ce compte-à-rebourd du 21/12/2012, qui reçoit les impacts de plus en plus touchants du calendrier Maya, le discernement et le libre-arbitre sont toujours à cultiver.

    En réactualisant le sujet des 13 crânes de cristal, j’ai fouillé le net de nouveau.

    Ma réaction aujourd’hui : pourquoi cette légende ( on y croit ou on est sceptique) concerne t-elle des crânes ?
    Le crâne est le réceptacle du mental. Ces crânes conserveraient les révélations sur le secret de la vie ?
    Est-ce au crâne, au mental si illuminé soit-il de révéler le secret de la vie ?

    N’est-ce pas au coeur de révéler le secret de la vie ?
    Si des cristaux millénaires patientent une date cosmique pour de nouveau vibrer, je choisis de les imaginer dans le coeur.

    De ma connaissance limitée.
    Les cristaux sont une création de la nature.
    A l’origine, ils sont purs et se sont colorés des particularités des couleurs de la lumière du soleil. Ceci afin de créer les diversités de la vie, si particulières de la Terre.

    Les cristaux ont servi l’humanité, et ils se sont ainsi imprégnés des vertus et des vices de ceux qui avaient appris à les utiliser comme un instrument, un outil. Les Atlantes.
    Dans la conscience voilée depuis l’Atlantide, nous les percevons comme des beautés magiques. Nostalgie de cette époque réanimée par les fantasmes, les imaginaires new-âge.
    Egalement, ces attraits pour les métaux précieux et les pierres précieuses.

    Nous sommes inconscients des mémoires dans les cristaux.
    Ces mémoires sont autant celles des mages noirs que des mages blancs du patrimoine atlantéen.

    Donc, en ce qui me concerne, la confiance en la réunion de 13 crânes de cristal est nulle.
    Je préfèrerais la réunion de 13 cristaux dans le coeur. La particule de la vie est dans le coeur.
    C’est l’organe de la vie, pas le cerveau. Un humain est diagnostiqué cliniquement mort quand le coeur n’est plus dans son mouvement vivant.

    Participer à une méditation collective est un acte de responsabilité.
    On ne peut prévoir si la méditation sera efficace.
    On ne peut prévoir les effets. Sont-ils désirables ou indésirables pour le bien des 7 milliards d’incarnés?
    La méditation est-elle un acte dans l’innocuité ?

    Je n’y participe pas, lorsque le doute est présent même à 0,01%.

    D’après les quelques sites avec commentaires lus ce matin, 13 crânes de cristal devraient être réunis le 21/12/2012.

    Et bien, bonjour la France !
    – Carcassonne
    – Paris ( celui du quai Branly)
    – Taenchel
    – Ste Baume ( Mandelieu)
    – Carnac
    -etc…

    • Le Passeur dit :

      Voilà une confusion avec la légende des 13 crânes, dont je me préoccupe bien peu. Ce qui est proposé ici est une méditation collective c’est tout. Des crânes de cristal anciens et contemporains y seront liés. Un cristal est encodé et demeure toujours actif, seulement on entre ou non en résonance avec lui selon la vibration que l’on porte. Quant au crâne c’est une onde de forme puissante et nous en sommes tous porteur d’un (enfin espérons). Le cristal lorsqu’il revêt la forme du crâne est ainsi conçu pour activer une résonance particulière avec l’espèce humaine.
      Des crânes anciens, il y en a bien plus que 13 et certains d’ailleurs ressortent de terre aujourd’hui, comme ceux du Pérou qui semblent vouloir presque tous venir en France. Un pont se tisse visiblement à nouveau au-dessus de l’Atlantique.

      • Nada dit :

        Bonjour le Passeur.

        Je prends note de ta réponse sur la crainte, la peur et le bocal du mental.
        Plusieurs se sont exprimés sur ce sujet dans le oui, le non, le pourquoi pas, le peut-être, le à voir.
        Cette diversité aidera aux discernements durant ces quelques semaines, qui intensifieront le climat chez les adeptes du 21/12/2012.

        Je précise que je ne fus nullement dans la crainte d’écrire mon point de vue, sachant que ce sujet et ses commentaires ont été lus, seront lus par ceux qui possèdent des crânes, notamment en France.

        Si ce type d’actions collectives fut prévu dans la loi de cause à effet, le destin, je perçois ce matin que leurs efficacités sont devenues illusoires. Ces actions sous couvert de participer au bien de tous ont, n’ auront un impact que vers ceux qui s’y connectent.
        Tant pis ou tant mieux pour eux. Sincèrement écrit !

        J’ai foi en la conscience de l’humanité qui demande, à présent, autre chose que des groupes s’estimant aptes et responsables pour les autres.
        Ce choix de l’humanité que je ressens, ce matin, modifie les graines de destinée, semées et lues par le calendrier maya par exemple.
        Et donc, l’efficacité de ce type de regroupement pour la globalité de la terre.

        Si pas de nouvelles observations, clôturons SVP !

    • Cent Nom dit :

      Ton analyse est pertinente Nada,

      On nous parle toutes les deux secondes de laisser le mental et l’ego de côté, et c’est le symbole de ceux ci qui nous sont présentés comme contenant la libération de l’Homme.

      Comme tu le dis si bien, et l’ouverture de Coeur dans tout ça?
      Il n’y a pas son symbole qui est quelque part?
      Et sur lequel nous pouvons nous fixer?

      Quelque chose m’est venu suite à cet article sur les crânes de cristal.
      N’oublions pas que les choses sont vécues intérieurement avant d’être extériorisées.

      De quoi sommes nous constitué??
      Nous sommes constitués des différents règnes, des élémentaux et des émanants.
      Du règne minéral, nous avons les eaux cristallisées et la terre du corps.
      Du règne végétal, notre gout de l’élévation et de la lumière.
      De l’animal, notre ego, la conscience du plaisir.
      Des élémentaux nous sommes constitués d’eau, de feu, de terre, d’air et d’éther.
      Des émanants notre psychisme, notre capacité de reflet.
      La liste n’est pas exhaustive et peut être refondue.

      Regardons bien attentivement.
      Ne sommes nous pas constitué de minéraux?
      De cristaux? Les cristaux ne sont-ils pas programmables?
      Sans notre structure osseuse, nous ne sommes rien.
      Les cristaux de notre corps ne sont-ils pas programmés ou programmables?
      Ne diffusons nous pas l’info que l’on a emmagasiné en nous?
      Nous savons que nous sommes émetteur-récepteur.
      Et la plupart du temps nous ne savons pas qu’est ce que nous recevons comme émission.

      N’est-il pas temps de reprogrammer les cristaux de notre corps?
      Par un acte d’Amour intérieur, qui se voit à l’extérieur?

      Lorsqu’on nous présente les crânes de cristal, n’est ce pas là un acte de détournement d’attention?
      Au lieu de nous fixer sur nos cristaux, nous regardons les crânes de cristal.
      En plus un crâne c’est le symbole de la mort.

      Quelqu’un sais comment on déprogramme un cristal?

      Enfin ce ne sont que quelques questions d’un mental de cristal.
      ça n’a pas d’importance.

      Portez vous bien.

      • Christiane M dit :

        Je suis toujours touchée quand on fait référence au Coeur ! N’est-ce pas là l’Essentiel ? Très belle journée.

      • Nada dit :

        Bonjour Cent Nom. J’aime tes questions posées.

        Je perçois que sur le sujet des méditations collectives, il y a les 2 attitudes : le mysticisme et l’occultisme.
        Le mystique aspire à connaître les hautes fréquences en se laissant guider par les énergies extérieures. C’est plutôt le corps astral qui est actif. L’effet est le charisme du magnétisme animal, observé chez les leaders de groupes. C’est de la séduction qui charme.
        Le mystique a besoin des autres pour exister.
        L’occultiste aspire à maîtriser les hautes fréquences en se laissant guider par les énergies intérieures. C’est plutôt le corps mental qui est actif. L’effet est le discernement pour toutes les formes-pensées captées par son cerveau. Très difficile, moins confortable que l’attitude mystique. Le discernement est le boulot de la pratique de la méditation.Cf un post d’Alain Thomas.
        L’occultiste, aimant les autres, a besoin d’isolement. Afin de discerner quelles sont les pensées à lui, quelles sont les pensées des autres. Afin de préserver son identité, son égo, sa particularité au sein de la multitude. Afin d’être libre dans ses choix. Afin que ses choix ne soient pas les choix de ceux qui séduisent en charmant. Il apprend à se libérer du magnétisme animal.

        Aujourd’hui, le mystique devient l’occultiste tandis que celui-ci devient mystique.
        Le coeur synthétise et est le centre du discernement des vécus du corps. La réelle intelligence.
        Tant que le coeur est en veille ou en cours d’éveil, il est sage d’user du mental, de son égo en cultivant l’innocuité.
        En cette synthèse, le magnétisme animal circulant dans le champ éthérique de la terre devient inutile pour vivre.
        C’est pas gagné, car le magnétisme animal est encore la loi en 3D.
        La loi des attractions-répulsions sexuelles et de ses effets relationnels: amours/haines, douceurs / violences, sains / pervers, amis/ennemis, etc…

        Si nous naissons avec un cristal particulier ( un minéral ) dans le coeur, je vois son éveil comme le cristal d’eau s’expansant grâce aux fréquences de l’amour christique. CF vidéo avec Mozart. Je n’ai plus le lien.
        C’est ce cristal qui remet en route tous les minéraux de notre corps physique, qui contiennent nos mémoires.
        L’éveil graduel ( respectant l’histoire de chacun ) de ce cristal réanime les mémoires. Le boulot est de les éliminer dans l’amour-sagesse.
        Je suppose que nous savons que plus on s’éveille, plus on réanime des mémoires collectives. Ici, apparaissent les apprentis-sorciers animés de bonnes intentions.

        Nettoyer, la vie peut de nouveau s’exprimer.
        Avez-vous observé qu’ en contact avec la sympathie, le corps se dilate, tandis qu’avec l’antipathie le corps se contracte ?
        Où se contracte t-il et où se dilate t-il ?
        Quel est le déclencheur ?
        Une mémoire ?

        Les cristaux que nous rencontrons dans notre histoire.
        _____________________________________________

        Dans mon histoire: de 1989 à 1995.
        Depuis, aucun cristal dans mes mains.
        Je sais qu’ils sont sous mes pieds, quelque part dans la terre.

        Neutraliser leurs mémoires lorqu’ils viennent à nous ?
        Etre soi-même dans une attitude de neutralité, sans volonté 3/4 D.
        Demander à l’innocuité d’être présente.
        Là, effectivement, le corps mental et le corps astral sont simplement et spontanément neutres.
        La confiance intuitive est présente.
        Il n’y a aucune expectation. C’est le laisser-faire.

        La neutralisation se fait par le feu.
        Passer quelques secondes intuitives le cristal à quelques centimètres d’une flamme. Ressentir quand la purification de mémoires est finie. Toutes ses mémoires ne seront pas purifiées forcément, par respect du cristal et des êtres vivants le contactant.
        Cet acte est un acte accompagné par le divin.
        1 fois, avant d’acter avec 3 petits cristaux purifiés en cette technique, j’eus un grand doute. Toujours, et les effets ? Suis-je dans l’innocuité ?…D’une petite église, en bas de la colline, j’ai entendu un choeur d’anges, une musique des sphères.

        Le cristal n’est pas une entité indépendante.
        Le cristal est un outil, il « obéit ».

        Pour répondre ce matin à le Passeur.
        Certes, tu ne fais pas référence à cette légende. Et, tu simplifies leurs existences.
        Néanmoins, parler de crânes de cristal amène à cette légende.
        Si tu y prêtes peu d’attention, ceux qui les possèdent y pensent dur comme fer. Ceux qui les possèdent ont des intentions 3/4D.

        • Cent Nom dit :

          oohh, merci Nada pour ces explications.

          Mais alors les crémations avant de rendre à la Nature les cendres d’un humain?
          On aurait effacé toutes les mémoires de la personne avant de rendre à la Terre : rien !
          Quand on lui rend le corps, bien sur.
          N’est ce pas là un acte anti-naturel?

          Porte toi bien.

          • Nada dit :

            Et bien, Cent Nom, je précise que les petits cristaux touchés étaient arrondis comme des billes.
            Les autres, je les regardais.
            Ma conscience ressent ses limites avec les invisibles. Tant mieux pour moi, car je suis toujours vivant et en santé, assumant toujours mes obligations en 3D.

            La Crémation, selon mes croyances.
            Les feux purifient les germes déclarés ou latents des maladies dans le corps physique. Ainsi la terre n’est pas contaminée.
            C’est l’âme qui trimbale les mémoires de vie en vie, via le corps.
            De ceci, à chacun de tirer ses conclusions selon sa relation à la mort et à la réincarnation.

            La marche sur le feu.

            Une technique, dit-on, accessible après une certaine préparation.
            Des mémoires sont purifiées dans les corps subtils créant un état de légéreté extatique à court terme.
            Mais, sans l’innocuité, cette aventure avec l’élémental feu ouvre la porte à la révélation d’autres mémoires, et peut ouvrir la porte des invisibles. Insupportable pour l’identité humaine ayant VOULU accélérer le processus de purification.
            Cela aggrave l’état de santé dans sa globalité.
            Seul un guérisseur holistique peut aider à surmonter les effets, et encore.
            On ne refera plus cette expérience dans une autre vie.

            C’est idem, avec les feux des chakras.

            Bon, et bien, vu la tournure de ces échanges, possible qu’au vu de ce compte-à-rebours 21/12/2012, certains sont dans l’intention de bonne foi d’accélérer les choses.
            Et comme tu l’as écrit, la prévention est meilleure que la suite.

        • marie christine dit :

          Magnifique, Nada !
          Mystique/Occulte, d’autres diront Amour/Connaissance … Ta description est époustouflante . Le rapprochement est imminent parce que ce sont les deux approches d’un unique Tout . Et je suppose que chacun a dû se priver d’un aspect (l’ubac ou l’adret de Marlyse) pour exploiter à fond son versant d’escalade de la Montagne . Jusqu’à la « Réunion au Sommet » …

          Juste une petite remarque . Pour moi le mental n’est pas l’ego . Le mental est un de nos divers corps, et l’ego est sa lunette déformante .
          Le cristal : pouvoir divin de purification et de transformation ? Reflet de la vérité (agréable ou désagréable) ? L’ego jouant les trublions en appuyant là où ça fait encore mal afin de provoquer des réactions donc des prises de conscience .
          Le crâne de cristal représenterait le mental purifié et transparent, le conduit vertical par où l’esprit pourra enfin déverser sa lumière de vérité .
          Ainsi le mental « cristallisé » ne se prend plus pour Dieu lui-même (par le truchement de l’ego), il devient « un outil et il obéit » .
          Amour et Connaissance se rejoignent en un éclatement, une Joie toujours renouvelée de recevoir les splendeurs de l’Esprit dans la ferveur d’un Amour permanent .

          • Nada dit :

            Et bien Marie-Christine, vu ta réaction, cette description des 2 voies est compréhensible.

            Le mental n’est pas l’égo: je suis d’accord.
            Allons le dire aux occidentaux si orgueilleux du « Je pense donc je suis ».
            J’observe que ces temps-ci, j’en ai marre de la France. Mais, ailleurs, c’est idem.

            Quant à l’égo, je ne sais pas ce que c’est. Hormis son association à l’égoïsme, à l’égocentrisme.
            Je me suffis de la définition de mon identité.
            En trouvant les compromis entre mon identité depuis ma naissance et les ressentis de l’identité mon âme.
            Cet égo est nécessaire au sein de la mondialisation des cultures, afin de ne pas subir l’uniformisation des conduites existencielles.
            Les divers modes de vie séculaires deviennent des folklores.

            Un cristal naturel demeure un cristal, c’est-à-dire des particules figées dans une forme.

            Un crâne de cristal façonné par des identités humaines ou extra-planétaires demeure de la matière cristalline, figée dans l’espace-temps.

            Or, le vie est mouvement.
            La vie ne peut être figée dans une forme matérielle.
            C’est le big problème du cosmos!

            Ces crânes ne sont pas des représentations d’un mental pur et transparent, servant de médiateur à l’esprit. Ils sont une création, soit artisanale soit sophistiquée d’une volonté de stocker des infos.
            Et ces infos, qui serviront-elles ?
            Les 7 milliards d’humains ou quelques clans ?

            • Le Passeur dit :

              Nada, c’est une réponse pour toi mais aussi pour tous ceux qui s’agitent du bocal : arrêtez d’avoir peur, arrêtez de craindre toujours quelque chose ! Il est là votre mental et pour ce dont nous avons tous besoin aujourd’hui, il ne vous aide pas. Tout ce pourquoi vous avez vécu toutes ces vies vous demande à présent de connecter votre être profond et de vous laissez aller à ressentir, à lâcher prise.

          • Stéphanie dit :

            Merci Passeur pour cette réponse qui est d’une grande justesse. Oui, arrêtons d’avoir peur et accueillons avec joie et confiance cette reconnexion qui de toute façon arrive.

          • Cent Nom dit :

            Passeur,
            Contrairement à ce que tu dis, je ne suis pas dans la peur.
            C’est toi qui le dit.
            Et tu ne devrais pas croire tout ce que ton mental te dit.
            La peur n’est qu’une information. Elle informe, c’est tout, de ce qui se passe ne nous.
            Donc tu confonds une information avec un état.
            Et tu suggères à ceux qui te lisent de faire de même. Confondre information et état.
            C’est pas super, super.
            Je comprends pourquoi tu dis qu’il ne faut rien définir, ça permet ce genre de tour de magie.
            Et qui va subir tout ça??

            On s’en fout, vu qu’on est dans l’amour.
            Ah bon??

            Vu de la manière dont tu tentes de stigmatiser ceux qui ne suivent pas la ligne directrice, il y a de quoi ce poser quelques questions.
            Mais bon, ça c’est parce qu’on a encore notre mental, dont on nous avait prévenu qu’il fallait se débarrasser ou peut être est-ce du à l’ego??

            Tu balances à la face des gens des étiquettes, sans rien savoir de ce qui se vit dans leur intérieur.

            On essaye de partager, assis devant un écran et un clavier. C’est tout.
            Si nous étions en face, vu ta façon de réagir, je me demande si tu aurais continuer à m’adresser la parole?
            Surement tu m’aurais dit : dégage.

            Tu n’es donc même pas dans l’ouverture, malgré les apparences.
            Tous ceux qui ont osé dire qu’il faudrait faire attention, tu leur as gentiment sauté dessus en leur disant : que ce sont des agités du bocal????

            Ou sont passés toute cette compassion, tous ces mots de liberté et d’ouverture d’esprit dont tu remplissais tes textes???
            Les as tu oublié??
            Ou est cette main tendu aux agités du bocal???

            Cette réponse n’est qu’une façon de mépriser les gens qui s’agitent du bocal.
            Et pour moi, de la façon dont tu réponds signifie qu’ils ont raison de s’agiter du bocal.

            Lorsque je lis sur ton site que certains aiment maltraiter leur ego et qu’ils en tirent tout leur plaisir, je fais la relation avec ces religieux qui pour expier ou pour rester humble se flagellaient.
            Qui donc est l’agité du bocal??

            Lorsque l’on fait une randonné le bon sens veut que l’on se prépare.
            On se prépare parce qu’on ne sait pas ce que l’on va rencontrer.
            Tous ces gens qui ont pris les devant et qui ont permis d’éviter nombre d’accidents sont donc des agités du bocal???

            Bien sur qu’il n’y a pas à s’inquiéter!
            Donc soit tu sais des choses que tu évites de dire,
            soit tu ne sais rien de ce qu’il se passe constamment sur cette planète depuis un certains nombres d’années, a ce moment là il faudrait que tu te renseignes.
            Mais tu vas sortir ton joker de ta manche en disant : ….

            Donc je suis un agité du bocal.
            Et je n’ai aucun problème avec cette étiquette.
            Je veux bien la porter.

            Comme je l’ai dit avant,
            Si tout se passe bien, ce sera bien et tout le monde rira.
            Si tout ne se passe pas comme « attendu », « voulu », « exprimé », tout le monde dira mais on ne nous a pas prévenue.

            Bon ou devrait se situer le peu de sagesse qu’il nous reste???

            Encore une chose. Tous les textes que tu as soumis à notre sagacité, pour la plupart, jamais ils n’ont porté à interprétation. Soit on est pour, soit on est contre. Ca s’est toujours arrêté là.
            Mais concernant les commentaires, c’est une autre paire de manche.
            Dans certains on sent la colère, dans d’autres la frustration ou encore la joie ou bien encore de la gentillesse cachant le plus amer mépris.
            Il y a donc bien une série de personne qui sont au delà du commun des mortels et qui dirigent les esprits humains suivant une ligne bien pensée et dirigée vers un résultat qu’eux seuls connaissent et qui n’est même pas partagé.
            Ils ne prennent même pas la peine de dire ce qu’ils veulent.
            Ils nous disent ce que nous devons faire.
            Et nous devons obéir????
            Je me trompe??
            Surement, puisque je suis un agité du bocal.
            Mais c’est pas de ma faute c’est mon mental, qui exacerbé par mon ego sournois et mesquin agite mon bocal dans tous les sens. 😉

            Excuse moi d’être moi.
            Alors que je te respecte et te soutiens dans ta démarche, tu ne prends même pas le temps, la peine, ou la décence d’être respectueux de tous ceux qui te lisent et te soutiennent.

            Bonne méditation dans la Paix.
            Porte toi bien

            • Le Passeur dit :

              Plusieurs personnes ont essayé de te dire gentiment que tu n »tais pas en position pour le moment de tout comprendre ici. Et pour ma part je t’ai déjà averti que je ne laisserai plus exprimer ici ton agressivité. Alors je vais te dire une dernière fois clairement les choses, lorsque je fais une réponse dont je précise qu’elle est pour Nada et pour tous, je ne m’adresse pas en particulier à un certain Cent Nom. Malgré ta grande capacité à vouloir capter ici l’attention et l’énergie de tous et les tartines que tu ponds pour justifier tes positions, tu n’es pas le centre du monde.
              Ton égo blessé t’aveugle au-delà de ta volonté de contacter autre chose en toi. Cette part qui te conduit à venir sur ce site que l’autre part de toi ne cesse de dénigrer ces derniers jours, montre bien que tu es déchiré entre l’appel du large et l’agitation intérieure qui te fait tourner en boucle en accusant autrui de tout ce que toi-même tu montres de toi ici à travers tes messages. Ce sont là les facettes typiques d’un égo qui a peur de mourir. Je doute que tu aies lu tous les articles que j’ai écrits sur le sujet, mais si tu ne vas voir ne serait-ce que le petit bréviaire de l’égo, tu y trouveras résumé ces facettes.
              Maintenant, je ne passerai pas plus de temps à répondre à tes agressions égotiques, tu es prévenu pour la seconde fois et tu as un choix à faire sur la part de toi que tu désires exprimer ici. Si tu acceptes de te laisser tirer vers le haut par tous ceux ici qui apportent ce qu’ils sont et donc que tu te ranges à un peu d’humilité pour voir clair en toi, tu as ta place pour exprimer ce qu’il y a de meilleur en toi. Mais si tu continues à vouloir tirer autrui vers le bas où ton égo compte demeurer, tu le feras définitivement ailleurs. J’espère que nous nous sommes compris, je n’accepterai plus d’agressivité de ta part et il n’y aura plus de réponse qui y sera faite.

  21. less dit :

    Bonjour a tous et encore merci a toi passeur pour ces deux dates extremement importantes dans le cheminement de notre evolution a tous. Le rendez-vous est pri.
    C’est magnifique!!! Je ne sais plus qui a dit « que tout est dans un ordre divin parfait! »

    bonheur et joie…

  22. Soleil Bleu dit :

    Merci beaucoup Passeur,
    J’avais déjà noté dans mon agenda la date du 03/12 comme une date exceptionnelle, j’y ajoute donc celle du 12/12. Quant au 21/11, le programme sera pour moi de rester centrée dans l’ouverture du coeur durant une grand messe bien 3D qui dure toute la journée.
    Haut les coeurs enfants de la terre 🙂
    Bizzz à tous.

    • Le Passeur dit :

      L’heure n’a pas beaucoup d’importance. La date du 12.12 s’étale sur 48h en raison des divers décalages horaires sur la planète. Certaines réunions se passent d’ailleurs le soir vers 21h.

      • Soleil Bleu dit :

        Ah OK, merci Passeur, même si en réalité, à ces dates, je ferai exactement le même programme que celui dans lequel je me mets chaque jour et quelles que soient les circonstances, avec toute la sincérité et le lâcher-prise que je peux.
        Peut-être en me « déconnectant » encore un peu plus de…..
        Bien à toi.

  23. babouchka dit :

    PASSEUR. MERCI du fond du cœur
    Profondément impressionnée par ce message…faisant suite à celui de la méditation du 21/11/12
    Ce qui pouvait passer pour de l’utopie se réalise…
    J’ai rencontré les crânes de cristal..il y a des années grâce à des êtres réalisés.dont peu connaissent la vraie présence…car ils travaillent dans le silence et l’humilité..des passeurs .

    Ma plaque de cheminée (1737, fleurs de lys martelées et détruites pendant la révolution de 1789 ) représente un phénix renaissant de ses cendres..ce serait une plaque d ‘alchimiste.
    Le site event 12-12-12.com est magnifique.
    J’ai eu le bonheur d’aller en Egypte…en 1979 -il y avait moins de touristes – ce fut un choc que je comprends mieux maintenant-et les étoiles au dessus des pyramides me remplissent d’une joie ineffable..et d’une grande émotion.
    Je remercie la Vie et l’Univers de me permettre de vivre ces moments exceptionnels et souhaite à chacun de trouver son chemin et son étoile.Joie Sérénité Sourire à vous

    • pierrot dit :

      C’est presque mieux qu’en VRAI , les parfums, la chaleur et la foule en moins… Un beau voyage :

      – un clic sur la petite image qui est sur le côté droit
      – un clic sur la grande image et cela défile…
      – un clic sur un hélicoptère et c’est un autre point de vue…

      http://www.airpano.ru/files/Egypt-Cairo-Pyramids/2-2

      De très belle vues aériennes sur les pyramides

    • Romarin dit :

      Babouchka quel joli pseudo russe et une bien jolie chanson de Kate Bush, il y a quelques années!!
      En ce qui concerne les pyramides, j’ai visionné plusieurs vidéos concernant une théorie très intéressante sur les pyramides, personnellement j’étais schotchée, à chacun de garder son discernement.
      je ne sais pas si je peux citer, Le Passeur censurera si besoin, il s’agit de :
      Patrick Lambert : la porte des étoiles
      bonne journée

  24. Ambre dit :

    Merci, Passeur…:)