Les changements à venir sur la Terre

Par un auteur inconnu.

A l’heure actuelle, il y a un changement vibrationnel intense dans et sur la Terre et toutes les formes de vie sentent l’augmentation de l’énergie spirituelle à mesure qu’elle pénètre les royaumes intérieurs.

L’effet accélère les schémas de comportement, qu’ils soient positifs ou négatifs.

Il y aura en apparence une augmentation marquée du négatif pendant que ces schémas sont brassés et libérés, comme la poussière agitée en bougeant un objet demeuré trop longtemps immobile.

Sachez que pendant ce déblaiement, une force intérieure apparaîtra. Vous recevrez les vibrations divines comme jamais auparavant et vous devez porter attention à stabiliser continuellement votre énergie pour être prêt au prochain changement et à celui d’après.

Ces changements viendront comme des vagues se rapprochant sans cesse les unes des autres. Laissez passer et ne vous fixez pas sur ce qui ne marche pas pour vous. Vous sentez-vous lourds ? Trouvez vos fardeaux et laissez-les tomber ! Trouvez-vous les nourritures engorgeantes, les pensées pesantes, les habitudes dégradantes, des personnes épuisantes ?

Libérez-vous et élevez la fréquence de votre corps physique. Accordez-vous au cœur le plus pur de la Terre Mère et faites-y vibrer votre corps.

Cette période apparaît à certains trop difficile à affronter consciemment et ils choisissent la mort, la maladie, la toxicomanie ou la folie comme moyen d’éviter ce changement.

Sachez qu’il n’existe aucun moyen d’éviter la transformation ni aucune raison d’en avoir peur. Et sachez aussi que maintenant, toute résistance à la vérité aura des répercussions immédiates. Demeurez aussi conscient que possible du processus. Coopérez avec l’ordre élevé dont vous faites partie. Observez les échanges et l’augmentation des mouvements.

Vous verrez un flux tellement rapide qu’il sera difficile de suivre les nouvelles, les progrès dans de nombreux domaines et spécialement l’effondrement de croyances, d’organisations, de systèmes.

La clef, c’est de simplifier, de se centrer, d’être un canal pour les plus hautes énergies d’amour et de vérité qui pénètrent la planète actuellement.

Recevez de plus en plus de pureté et ayez confiance en l’expression spontanée provenant du cœur. De cette façon votre sensibilité se développera, de même que la capacité de vos nerfs, de vos glandes, de vos corps subtils à diriger les voltages croissant sans en être brûlés.

Nous n’avons plus le luxe d’un processus lent et graduel d’assimilations. Ceux qui suivront le sens du changement seront incités par des niveaux supérieurs à demander l’accession à des capacités accrues. Vos corps se transformeront.

Méditez souvent et centrez-vous constamment dans l’unité et le moment présent.

Ouvrez votre cœur, renforcez votre corps physique. Abandonnez vos dépendances, apprenez à vous reposer réellement et soyez dans un état d’esprit joyeux. Recevez la nourriture au moment où vous agissez en ressentant le processus de canalisation.

Grâce et Paix sur Vous Tous.

Vu sur La Presse Galactique.

Erratum : j’ai attribué dans un premier temps par erreur ce texte à Joël Ducatillon, alors qu’il semble qu’il ait été écrit par un anonyme. Désolé pour la confusion.

Source : http://www.urantia-gaia.info (en cas de copie, merci de respecter l’intégralité du texte et de citer la source).

A propos Le Passeur

Nomade sur le chemin...
Ce contenu a été publié dans 06- Tous les articles, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

123 Responses to Les changements à venir sur la Terre

  1. Cécile dit :

    Taoufiq, Thau, je vous réponds ici.
    Taoufiq, merci pour ton compte rendu de cette conférence !
    Thau, merci pour cette info sur l’activité solaire du 19 février. Il se trouve – je crois en avoir parlé quelque part ici sur Urantia – que le mardi 19, j’ai ressenti une explosion de lumière blanche dans le ciel, une luminosité inhabituelle, et la sensation que les particules de lumière se démultipliaient. C’était une impression très forte, et même nerveusement éprouvante. J’ai dû aller marcher dehors en demandant à mes systèmes de s’aligner sur ces vibrations, tellement l’inconfort était grand. J’ai, en quelque sorte, respiré le prâna, et c’est rentré dans l’ordre. Dans les jours qui ont suivi, la sensation/vision était toujours là, mais atténuée et supportable. J’avais aussi la sensation que l’atmosphère se fractionnait, que des milliards de micro-fractures la parcouraient. J’ai cherché sur internet des infos sur l’activité solaire ce jour-là mais sans succès, et je n’ai pas osé demander de l’aide sur Urantia… mais elle est venue, grâce à toi ! Merci pour la video que tu as mise en lien, et belle journée à toi.

    • Katerina dit :

      A la lecture de ton message , j ai repensé à ce que j ai ressentis ce matin en regardant le soleil .J avais des lunettes de soleil mais quand je le regarde une très importante quantité de lumière je dirais molle , l entoure . Je ne pense pas avoir vu cela dans ma vie ces dernières années .
      J essaie de comprendre , de savoir si c est juste un effet d optique mais je ne crois pas .
      C est beau en tous les cas , cela me surprend tout de meme et créer un doute en moi .
      Amitiés
      Katerina

    • margelle dit :

      Merci Cécile de partager tes ressentis… c’est fort et subtil à la fois…

    • Thau dit :

      Cécile,
      Fin Avril début Mai il y aura un alignement planétaire soleil-terre-saturne en conjonction avec un probable pic d’activité solaire…Donc un risque de « fort vent solaire » couplé à un autre risque de perturbations magnétiques terrestre…Bref une période agitée pouvant impacter sur les satellites et autres transformateurs électriques. Faire qq courses les jours précédents pourrait être utile…
      Fraternellement
      Assurance Thau risque…

  2. Katerina dit :

    Merci Alain Thomas ,

    j ai aussi ce ressenti , dans la lumière il y a la lumière .
    Les pensées n ont plus de raison d etre .
    Les mots et les phrases non plus .
    Amitiés
    Katerina

  3. Katerina dit :

    Bonjour Aiouch ,

    J ai lu ton message concernant la conférence que tu as suivi .
    Je connais bien le monde scientifique . Mon expérience m a fait connaitre quelques astrophysiciens .
    Ceci simplement pour dire que la théorie vaut ce qu elle vaut et change d ailleurs continuellement l essentiel pour moi est de montrer l exemple et d expliquer avec amour et pour le bien de tous dans le partage .
    Amitiés
    Katerina

  4. Katerina dit :

    Bonsoir ,

    J ai lu avec beaucoup d intéret l article précedent .
    Je médite tout le temps c est à dire que je n ai pas l impression de méditer .
    Mes pensées viennent constament et d une façon tellement différente qu avant .
    Ceci pour la petite histoire .
    Ce que je ne comprends pas c est comment peut on stabiliser l energie . Comment sait on si elle est stabilisée ?
    De quoi cela dépend-il ?
    Avec toute mon amitié
    Katerina

    • alain thomas dit :

      Bonsoir Katerina

      L’énergie ne se stabilise pas, elle circule.
      Pour qu’elle circule correctement, nous pouvons apprendre la respiration profonde et la pratique du calme mental.
      Par cette pratique, c’est notre esprit ordinaire que nous stabilisons, graduellement, par la non saisie des pensées qui elles, enchaînées les unes aux autres, empêchent l’énergie de circuler correctement.
      En libérant les canaux subtils pour laisser circuler prana (le souffle), la lumière passe. Elle émerge du coeur (esprit) et passe par les yeux.
      Tu es en paix.

      Bien à toi

      • Katerina dit :

        merci Alain Thomas ,

        Je dois alors stabiliser l énergie sans le savoir . Depuis le début de mon changement l air que je respire me semble plus frais et pur comme si j étais en haut d une montagne . J ai de moins en moins d idées ordinaires comme tu le dis , et quand je ferme les yeux je vois des étoiles et peut etre meme des sortes de galaxies …
        Je me rends compte que beaucoup d entre vous expriment leur vibration avec beaucoup de poésie c est très appaisant et je vous en remercie .
        Je sais que mes textes sont simples ce n est pas de la froideur de ma part , je suis finalement plutot timide et réservée . J aime beaucoup la musique classique , je joue moi meme du piano et aujourd hui je peux enfin etre harmonie avec les notes de musique .

        Avec toute mon amitié
        Katerina

  5. alain thomas dit :

    http://www.dailymotion.com/video/x7r3pg_une-breche-geante-dans-le-champ-mag_tech?search_algo=2

    Voici un documentaire qui explique le problème (dépêchez-vous de le regarder car il a déjà été supprimé sur YouTube):

    http://www.dailymotion.com/video/xulgd8_le-champ-magnetique-terrestre_tech?search_algo=2

    Bonne journée

    • Salvia dit :

      Merci Alain Thomas pour cette vidéo.
      Je n’ai pas le temps de tout visionner, j’ai tout juste regardé le début, donc mon commentaire est éventuellement déplacé.
      Voilà: si la Terre, un jour, n’est plus protégée par la magnétosphère, donc que ces bombardements nocifs arrivent jusqu’à nous, ne serait-il pas envisageable qu’en élevant notre fréquence vibratoire, tout ira bien pour nous et la Terre? Autrement dit, si tout est inscrit dans un plan divin, cette situation, alarmiste si nous ne changeons pas, devient « la » possibilité de notre évolution?

      • alain thomas dit :

        Je ne pense malheureusement pas que l’énorme brèche qui existe au sud-est de l’Amérique du Sud puisse se modifier en fonction de l’élévation de notre fréquence vibratoire.
        Je crois qu’il est important ici de bien comprendre que la Terre est un organisme vivant qui a connu la naissance et connaîtra donc la mort.
        Le problème éventuel pour ceux qui ont peur serait de savoir quand.
        Or justement, là n’est pas le sujet.
        Quelle que soit la destinée de notre planète, en tant qu’êtres animés doués de conscience, nous participons de l’évolution globale de la pensée. Nous élevons notre fréquence vibratoire par la qualité de notre pensée.
        Ainsi, nous continuons à perpétuer par la continuité la capacité infinie de l’esprit à se manifester au nom de l’amour universel en créant de nouveaux schèmes en permanence.
        Notre condition matérielle n’est pas importante.
        C’est de notre esprit dont il s’agit.
        Les deux outils essentiels qui conditionnent la qualité de notre chemin spirituel sont une foi inébranlable dans le Divin en nous associée à la pratique permanente de l’état d’être, pour le bien de tous les êtres.

        • Salvia dit :

          Alain Thomas,
          tu as su bien mieux que moi, et avec plus de profondeur, développer ma réflexion. Merci pour cela 🙂

        • pierrot dit :

          pensée ou conscience?
          j’aime le silence intérieur où justement il y a une absence de pensée.

          • Salvia dit :

            … conscience! … évidemment 🙂
            la pensée est du domaine du Mental, la conscience est du domaine du Supramental

          • alain thomas dit :

            Tu aimes bien poser les questions fermées Pierrot 😀
            Ce que je vais t’écrire là est mon point de vue à cet instant précis. Il n’a donc aucune valeur de référence, sauf ce qui est entre guillemets.

            Ce que nous appelons souvent la Source ici, j’aime bien l’appeler Esprit mais on pourrait l’appeler Claire Lumière ou encore Dieu.
            Il n’y a rien d’autre. Personne ne l’a créé, c’est pourquoi il est non né et rien ne peut causer sa mort.
            De l’Esprit, Tout peut se manifester mais rien en dehors de Lui car il n’y a rien qui soit à l’extérieur.
            C’est pourquoi il n’existe pas vraiment. D’une certaine manière il existe mais d’une autre il n’existe pas vraiment car il n’y rien d’autre qui puisse justifier son existence.
            Son essence est vide, sa nature est lumineuse et connaissante et son énergie compassionnée illimitée.

            Toutes les manifestations proviennent de l’Esprit, telles les consciences qui sont agrégats.
            De ces consciences émergent des facteurs mentaux, des événements.
            La pensée est une fabrication mentale, chef de file de l’esprit ordinaire.
            C’est lorsque l’Esprit est dénué d’esprit ordinaire que sa vraie nature se révèle, immuable et immaculée.
            Comme les nuages dans le ciel ou les vagues dans l’océan, les pensées émergent puis meurent.

            Le silence intérieur est tout sauf absence de pensée. La pensée est mouvement, la vie est mouvement.

            « La transformation complète des pensées en sagesse discernante se produit lors de l’éveil. La sagesse discernante qui se déploie à ce moment-là est la connaissance exacte, individuelle et distincte de toute chose. »
            Thrangou Rimpoché
            « Le Traité des 5 Sagesses et des 8 consciences »

          • Aiouch dit :

            A pierrot et alain thomas pour tes paroles silencieuses alain …

            « Ce que nous appelons souvent la Source ici, j’aime bien l’appeler Esprit mais on pourrait l’appeler Claire Lumière ou encore Dieu.
            Il n’y a rien d’autre. Personne ne l’a créé, c’est pourquoi il est non né et rien ne peut causer sa mort. »

            un verset du coran dit :
             » Allah ou Akbar – Dieu Est. le plus Grand
            Allah ou Ahad – Dieu est l’Un
            Allah hou Ssamad – (… ?)
            Lam yalid oua lam youlad – Il n’enfante pas et n’a pas été enfanté (c’est mon interprétation)
            Oua lam yakoun lahou koufouàn Ahad » – Il est sans associé, sans égal et sans intercesseur.

            j’ai cherché un sens à cette dernière phrase dans Wiki :
            « C’est la croyance en un dieu unique sans représentation mentale possible, sans associé, sans égal et sans intercesseur. Son terme vient du verbe unifier « wahada » (وحد), qui signifie unifier, rendre unique ou encore déclarer qu’elle est la seule à posséder cette spécificité dans un sens plus figuré. (…) »
            http://fr.wikipedia.org/wiki/Tawhid

            Je cherche, je cherche …

            Tao ufiq 😉

          • pierrot dit :

            Alain Thomas,
            petite précision je voulais dire l’espace entre 2 pensées plutôt qu’absence de pensées.
            La pensée est un outil pratique mais pas une finalité à mon sens.
            Penser pour penser fait procrastiner il me semble =).
            Dans l’action véritable il n’y a pas de place pour la pensée car la présence est requise.
            Y a -t-il une quelconque pensée dans le flaire?
            Je ne suis pas un fervent adepte des visualisations même si il m’arrive d’en faire.
            Peut-on penser tout en étant dans l’ici et maintenant?
            On ne dit pas on est des pensées mais on a des pensées donc je vois les pensées comme un habit.
            Bien sûr la pensée fait parti du tout comme tout le reste il ne faut pas l’exclure mais il ne faut pas non plus y donner une importance exagérée sinon gare aux identifications et exclusion qui sont les contre parties.
            Alors ayons des pensées légères et joyeuses et une petit pensée toute particulière pour le coeur.
            Et si on fait une erreur dans le choix de nos pensées et bien soyons bon joueur et rions en car après tout c’est juste une pensée.
            Avec mes meilleures pensées!

          • alain thomas dit :

            pierrot 😀

            « petite précision je voulais dire l’espace entre 2 pensées plutôt qu’absence de pensées. »

            Le jour où tu parviendras à vivre réellement un espace entre deux pensées sera un instant d’éternité.

            Car il y a plusieurs niveaux de pensées
            – un niveau grossier facile à reconnaître
            – un niveau subtil difficile à reconnaître
            – un niveau très subtil que seuls les grands méditants peuvent en de rares occassions capter
            – un niveau secret inaccessible, sauf pour ceux qui ont atteint l’éveil. Alors, pour ceux-là, tous les pouvoirs sont en eux (télépathie, téléportation, corps de lumière ou d’arc-en-ciel au moment de la mort, etc…)

            D’après les scientifiques, nous émettons 60.000 pensées par jour, ce qui fait plus d’une pensée par seconde.
            Mais ce chiffre correspond seulement au niveau grossier, le premier niveau.

            La vie est mouvement, la pensée est mouvement, donc la pensée est la vie.
            La magie de la vie amène le mouvement en tout phénomène, y compris dans les phénomènes mentaux.
            Il ne s’agit donc pas de vivre sans la pensée, c’est impossible.
            Dans la méditation par exemple, nous nous entraînons à reconnaître les pensées pour ce qu’elles sont. Nous les acceptons parce que nous ne les maîtrisons pas, elles émergent de nulle part. Nous voudrions qu’elles n’émergent pas mais nous constatons qu’elles émergent sans que nous puissions nous y opposer.
            Alors nous les acceptons, nous ne les rejetons pas, nous les accueillons toutes, quelles qu’elles soient.
            Plus nous méditons, plus nous acquerrons de l’expérience et plus nous sommes aptes à observer notre esprit.
            Nous apprenons la pratique du calme mental qui consiste à déposer l’esprit, afin que l’intervalle entre les pensées augmente. C’est possible après d’innombrables heures d’entraînement.
            En concentrant son esprit sur la respiration, il est possible pendant plusieurs secondes d’empêcher l’émergence des pensées au niveau grossier.
            On entre alors dans la luminosité.

            « Dans l’action véritable il n’y a pas de place pour la pensée car la présence est requise. »

            Tout vient de l’esprit, particulièrement dans le « faire » car dans chaque mouvement, il y a une pensée. La pensée crée l’acte. Elle crée même le monde qui nous entoure. La pensée est créatrice de tout.

            « Peut-on penser tout en étant dans l’ici et maintenant? »
            Oui parce que l’ici et maintenant est dans le mouvement. Il n’est pas figé. Le présent n’existe pas parce que même dans l’intervalle entre deux pensées, on ne le trouve pas.
            C’est pourquoi le temps est un concept. D’une certaine manière il existe parce que si je te plonge dans une eau à cinquante degrés, tu vas trouver le temps long mais d’une autre manière il n’existe pas vraiment parce qu’on ne le trouve jamais.

            Il ne s’agit pas de donner de l’importance ou pas aux pensées, il s’agit de les reconnaître pour ce qu’elles sont, des fabrications mentales que nous ne maîtrisons pratiquement jamais, sauf dans la vision profonde qui suit l’attention.

            Assis-toi quinze minutes puis observe ton esprit. Regarde-le et essaye de te concentrer sur ta respiration. Tu verras émerger une telle quantité de pensées que tu n’y croiras pas… si tu acceptes de rester assis quinze minutes et d’être attentif et vigilant à tout ce qui émerge.

            Bien à toi jouisseur tardif 😀

          • pierrot dit :

            Alain Thomas,
            Ah, bon?
            ‘Le maître zen, Hakuin, vivait dans une ville du Japon. On le tenait en haute estime et bien des gens venaient l’écouter dispenser ses enseignements spirituels. Un jour, la fille adolescente de son voisin tomba enceinte. Les parents de cette dernière se mirent en colère et la réprimandèrent pour connaître l’identité du père. La jeune fille leur avoua finalement qu’il s’agissait d’Hakuin. Les parents en colère se précipitèrent chez lui et lui dirent en hurlant et en l’accusant que leur fille avait avoué qu’il était le père de l’enfant. Il se contenta de répondre: ‘Ha, bon?’
            La rumeur du scandale se répandit dans la ville et au-delà. Le maître perdit sa réputation et plus personne ne vint le voir. Mais cela ne le dérangea pas. Il resta impassible. Quand l’enfant vint au monde, les parents le menèrent à Hakuin en disant: ‘Vous êtes le père, alors occupez-vous en!’ Le maître prit grand soin de l’enfant. Un an plus tard, prise de remords, la jeune fille confessa à ses parents que le véritable père de l’enfant était le jeune homme qui travaillait chez le boucher. Alarmés et affligés, les parents se rendirent chez Hakuin pour lui faire des excuses et lui demander pardon. ‘Nous sommes réellement désolés. Nous sommes venus reprendre l’enfant. Notre fille nous a avoué que vous n’étiez pas le père.’ La seule chose qu’il dit en tendant la bébé aux parents fut: ‘Ah bon?’
            Le maître réagit de façon identique au mensonge et à la vérité, aux bonnes nouvelles et aux mauvaises nouvelles. Il dit ‘Ah, bon?’ Il permet à la forme que prend le moment, bonne ou mauvaise, d’être ce qu’elle est. Ainsi, il ne prend pas part au mélodrame humain. Pour lui, il n’y a que ce moment, ce moment tel qu’il est. Les évènements ne sont pas personnalisés et il n’est la victime de personne. Il fait tellement un avec ce qui arrive que ce qui arrive n’a aucun pouvoir sur lui. C’est seulement quand vous résistez à ce qui arrive que vous êtes à la merci de ce qui arrive et que le monde détermine votre bonheur ou votre malheur.
            Il a pris soin de l’enfant avec beaucoup d’amour. L’adversité se transforme en félicité grâce à son absence de résistance. Et, répondant encore à ce que le moment présent exige de lui, il rend l’enfant quand c’est le moment de le faire.
            Imaginez un instant comment l’ego aurait réagi au cours de ces divers évènements.’

          • alain thomas dit :

            pierrot 😀

            Cette histoire est une référence dans le monde bouddhiste.
            Elle est racontée de différentes manières selon les écoles.
            C’est une belle histoire qui révèle que tout peut être accepté, quels que soient les événements qui surviennent car ils n’ont pas d’existence véritable, ils ne changent pas l’Immuable.

            Bien à toi 🙂

    • Thau dit :

      Merci Alain thomas pour ces liens , le documentaire de 50 min sur le champ magnétique terrestre est excellent. Je crois important de bien avoir conscience que les changements qui surviennent sont tout autant d’ordres physique que spirituel. Il est très vraisemblable qu’un pic d’activité solaire débute cette année…quelle seront son intensité et sa corrélation avec les fluctuations du champ magnétique de la terre (qui tjrs existées) ???
      Wait and see.
      Bien à toi

      • alain thomas dit :

        Bonne question, l’essentiel n’est pas là et le Passeur aime bien nous faire des piqures de rappel régulièrement.
        Il ne faut pas non plus se voiler la face.
        Bien à toi

    • Aiouch dit :

      Merci Alain Thomas, pour cet éclairage supplémentaire.
      Quelle richesse dans ce site Urantia …

      Le seul bémol à la 2ème vidéo, en mon sens, est le coté alarmiste du documentaire au sujet de ces EMC de forte ampleur. Je constate avec acceptation ce phénomène (au risque de me tromper) enregistré par la sonde THEMIS en 2008, et je pense que tout est dans l’ordre des choses. Ces éjections doivent surement agir sur le vivant, en bien ou en mal, je ne me pose vraiment pas la question. Comme dit Thau « wait and see » 😉 en étant dans notre Chemin,

      Excellente journée ♥

      • alain thomas dit :

        Non, je ne vois pas de côté alarmiste au sujet des EMC.
        Les scientifiques savent tous que 2013 est une année où il y aura des classe X. Il y a toujours eu des périodes de grande activité solaire. Nous entrons dans l’une d’elles.
        Bien à toi

    • Aiouch dit :

      Bonsoir,

      En écoutant le 2ème documentaire, et si j’ai bien compris, ce n’est pas l’inversion des pôles magnétiques de la terre, qui représentent un danger pour les formes de vie, mais le temps ou la durée que met la « dynamo interne » pour se remettre en marche.
      (le mot danger n’est pas approprié, je pense plutôt à évolution.)

      Pendant ce temps, le champ magnétique terrestre refaisant « peau neuve » ne permet plus de protéger le navire de l’énergie fabuleuse produite par le soleil.

      Comme si la terre, pendant sa mutation (inversion des pôles), se régénérait, et nous avec, à l’image de la chenille, dans son cocon, son « champ magnétique », qui mue, pour devenir papillon et s’affranchir un peu plus de la gravitation.
      Comme nous même, dans la matrice de nos mères, muons en passant de l’eau, à l’air puis … vers l’éther ?
      Elle est pas belle la Vie ?

      Taoufiq

      • alain thomas dit :

        « A condition que l’espèce humaine puisse s’adapter, elle devrait survivre »
        Elle est belle la vie Taoufiq, alors respectons-là… et nous connaîtrons de nouveaux horizons, toujours plus merveilleux…
        Bien à toi

        • Thau dit :

          L’hypothèse de conditions permettant des mutations évolutives est séduisante…

          • margelle dit :

            Le livre « Colère » de Denis Marquet exprime cette hypothèse. Lors d’une grosse catastrophe, le couple qui a vaincu la peur de la mort survit… mais a tout à recréer !! beau programme !! faut avoir envie !

          • Thau dit :

            Mutations évolutives ne signifie pas nécessairement pour moi catastrophes mais plutôt « changements » …wait and see (again)

          • alain thomas dit :

            Oui Thau mutations impose adaptations.
            Et c’est évolutif.
            C’est extraordinaire la vie, c’est magique. L’homme s’adapte naturellement et fait son évolution, de toute façon.

          • margelle dit :

            Oui, d’accord Thau, tu parlais de mutations…. mais on peut prendre le mot « catastrophe » dans le sens premier qui est bouleversement…. ce qu’entraîne toujours une mutation… Je pensais que quand on vainc la peur de la mort, on vainc aussi -sans doute- celle du bouleversement, quel qu’il soit… mais peut-on prétendre réellement avoir vaincu ces peurs là ??? C’est la question….. On peut toujours en parler….

        • Aiouch dit :

          Hello alain thomas,

          je reviens sur le doc que tu as mis en ligne, sur le champ magnétique terrestre et sur la « vision-compréhension » que j’ai eu sur l’évolution de Gaïa en interaction avec le Soleil.
          Plusieurs choses me sont venues à l’esprit et je voulais avoir ton avis, ainsi que celui de Thau, de Salvia qui sont intervenus ainsi que celui du Passeur qui n’a pas encore intervenu par écrit, si cela vous interpelle.

          Tout d’abord, l’inversion des pôles magnétiques, Nord/Sud et Est/Ouest (ceintures de Van Hallen). En discutant avec mon père tout à l’heure, il a été interpellé par une citation dans le coran à propos des 2 Est et 2 Ouest :
          « le Coran mentionne qu’ Allah est le Seigneur de deux Est de Ouest dans la Sourate al-Rahman’ (il l’est), Seigneur des deux levants et Seigneur des deux Couchants: « [al-Qur ‘ an 55 : 17] dans le script arabe d’origine, les mots Est et Ouest ont été utilisés dans le double écran. Cela implique qu’Allah est le Seigneur des deux Est et deux Ouest. »

          Cela n’est il pas une parabole pour signifier que l’Est et l’Ouest peuvent s’inverser ?
          Comme les études scientifiques l’ont découvert dans les mesures sur les poteries anciennes et les carottes de laves refroidies ?
          Inversion des pôles correspondant à une extinction du vivant sur terre et sa Régénération.

          Ensuite la forme du champ magnétique terrestre, ressemble à mon sens à celui de la méduse, et dans la mythologie grec, celle-ci a une signification particulière et représente celle qui ensorcelle … ensorcelle le soleil ? (http://fr.wikipedia.org/wiki/M%C3%A9duse_%28mythologie%29) ou le seul animal immortel ? (http://www.gentside.com/m%E9duse/une-meduse-serait-le-seul-animal-immortel_art11049.html)

          C’est drôle, mais je viens de faire avec ma fille une sculpture (dans le cadre d’un projet d’art plastique sur le thème de la mythologie pour son année de brevet) d’un portrait qu’elle a choisi, et … c’est une représentation de la méduse … je m’étonne de la synchronicité.

          Demain, j’aurai la chance d’assister à une conférence, donnée par Serge Haroche, Prix Nobel de Physique 2012, sur le thème : « Importance des technologies quantiques dans notre vie quotidienne ».

          J’ai l’intention de lui poser plein de questions avec une amie férue de cosmogonie et mon père mathématicien et toujours en recherche … (il aura demain 85 ans … )

          Ce commentaire je voulais l’écrire pour vous demander si vous avez des questions à poser à Serge demain (si la possibilité se présente), je me ferai un plaisir et un honneur de transmettre …

          Avis aux amateurs 😉

          Bien à vous toutes et tous,
          Taoufiq

          • alain thomas dit :

            Bonjour Taoufiq,

            Je suis heureux pour toi que tu puisses assister à une conférence de Serge Haroche, Prix Nobel de Physique 2012 sur le thème dont tu fais état.
            Si je devais lui poser une question, ce serait la suivante :
            « Pensez-vous que le monde de l’apparence (matière sous toutes ses formes) est illusion et qu’il est uniquement le produit de la pensée créatrice ? »

            Pour le reste, je n’ai aucune compétence pour te répondre.
            J’ai trouvé très intéressant l’article disant « au conditionnel » que la méduse serait une espèce ayant trouvé la solution au rajeunissement et donc à la vie éternelle ».
            J’ai quelques réserves à ce sujet, cependant cela ne change pas le fait que quel que soit sa forme (vide ou apparente), l’esprit se manifeste à l’infini.
            J’aurais tout de même une remarque qui me vient de ma philosophie personnelle : tout être animé qui connaît la naissance connaît la mort, s’agissant de son enveloppe et non de ce qui l’anime qui est Esprit non né.

            J’ai une pensée fort respectueuse envers ton père mathématicien et homme de recherche qui a l’âge des sages.
            J’ai également une pensée pour ta fille avec qui tu as produit une œuvre qui vous a permis de créer avec toute l’attention que cela permet.

            Enfin, pour te donner tout de même un point de vue sur la première partie de ton commentaire :
            Je ne suis plus en recherche d’explications de phénomènes à venir ou pas.
            Je suis en phase avec le Passeur sur ce plan. Nous avons atteint un point ou le plus important est l’énergie que nous offrons au monde pour élever notre esprit spirituellement. Il n’est plus temps de vouloir expliquer ce qui nous dépasse.
            Les deux conditions pour que notre espèce puisse se perpétuer sont une foi inébranlable en le Divin en nous associée à une pratique de chaque instant de l’amour altruiste dans l’attention pure à l’instant présent.

            Bien à toi avec toute ma sympathie

          • graffitique dit :

            Merci Taoufiq,
            Les questions que tu pourras poser à Serge Haroche et les réponses que tu obtiendras seront probablement les mieux qualifiées et satisfaisantes pour tous, je pense.
            Je trouve très belle cette image de méduse, tes liens sont très intéressants.
            Je ne peux m’empêcher de faire un rapprochement avec ce commentaire de Dioex :
            http://www.urantia-gaia.info/2013/01/24/les-premices-du-basculement/#comment-27562. 🙂

          • Cécile dit :

            Taoufiq,
            N’étant pas scientifique, je suis plus dans le ressenti que dans l’explication, mais si tu veux nous faire un petit résumé de cette conférence, je le lirai avec plaisir.
            Merci à toi et belle journée !

          • margelle dit :

            Je dis pareil que Cécile 🙂

          • Thau dit :

            Taoufiq,

            Une question qui m’intéresse:
            Que pense le conférencier de l’analogie de l’univers considéré comme un immense ordinateur quantique?
            En corollaire la vie ne pourrait-elle être considérée comme une structure ayant émergée (par hasard ou par nécessité) des lois de la mécanique quantique?

            Bien à toi

          • pierrot dit :

            Pensez-vous que la pensée existe justement parce qu’on pense avoir un libre arbitre?
            Dit autrement n’est-ce pas le fait de penser qui fait que nous nous racontons pleins d’histoires?

          • Aiouch dit :

            Bonsoir graines de lumière 😉

            j’écris à chaud, sans prendre de recul.
            après avoir digéré ce que j’ai entendu, (la conférence était un peu « bridée » et abrupte).
            Pas eu la possibilité et l’envie de poser oralement nos questions (je suis aphone depuis l’après midi … étrange 🙂 ) mais j’ai posé 2 questions par mail ce soir à son adresse sur ens (école normale supérieure) :
            « Bonsoir M. Haroche,

            Je n’ai pas eu l’occasion lors de la conférence d’aujourd’hui de demander votre avis sur certaines questions que je me pose. L’heure était courte et vous deviez rejoindre l’Ambassadeur de France à Rabat.

            Je me permets de le faire par mail, si cela ne vous dérange pas.

            Peut on extrapoler les actions et réactions de l’infiniment petit, vers une échelle plus grande, à savoir celle de l’humain. Nous sommes constitués de particules élémentaires (atomes, photons, électrons etc …). Pensez vous que l’espèce humaine (entre autre) existe t’elle en même temps dans différents plans vibratoires, dans différents espaces/temps ?
            (je crois plus à l’intemporalité que la linéarité du temps découpé en passé présent futur)

            Une autre question, celle-ci posé par un ami internaute : « Pensez vous que le monde de l’apparence (matière sous toutes ses formes) est illusion, et qu’il est uniquement le produit de la pensée créatrice ? »

            J’ai évidement beaucoup d’autres questions, mais je ne veux pas abuser de votre temps, aussi, je vous souhaite plein de graines de lumières, ces photons que vous avez réussi à apprivoiser 😉

            Sincères salutations,
            Taoufiq AIOUCH »

            A Thau, il a été question pendant la conférence de l’ordinateur quantique, de la loi de Moore, tous les 18 mois, les ordinateurs doublent leurs capacités de calcul) « Gordon Moore avait affirmé dès 1965 que le nombre de transistors par circuit de même taille allait doubler, à prix constants, tous les ans. Il rectifia par la suite en portant à dix-huit mois le rythme de doublement. Il en déduisit que la puissance des ordinateurs allait croître de manière exponentielle, et ce pour des années. Il avait raison. Sa loi, fondée sur un constat empirique, a été vérifiée jusqu’à aujourd’hui. Il a cependant déclaré en 1997 que cette croissance des performances des puces se heurterait aux environs de 2017 à une limite physique : celle de la taille des atomes. »

            http://www.futura-sciences.com/fr/definition/t/informatique-3/d/loi-de-moore_2447/

            C’est ce qu’à reprit Serge Haroche aussi.
            Rien de plus à ce soir, mais nos questionnements sur ce site – Merci infiniment Passeur – sont hautement plus enrichissants grâce à vous toutes, grâce à vous tous !!!
            Taoufiq

          • Thau dit :

            Une vidéo de la Nasa sur l’éjection des masses coronales à la surface du soleil…si vous avez 4 min c’est splendide (HD activé + pleine écran requis)!

            http://www.nasa.gov/mission_pages/sdo/news/coronal-rain.html

            NB: une tâche solaire (6 fois la terre) est apparue le 19/02

            Fraternellement

          • alain thomas dit :

            Face à tes deux questions pierrot, voici à cet instant une réponse qui n’a aucune validité sinon celle de ma propre expérience et mon ressenti du moment :

            La pensée est illusion de par son caractère provisoire. Elle est un instant de conscience. Elle n’a pas d’existence véritable ; elle est impermanente, produit de la création. Elle connaît la naissance et donc la mort.
            Cependant, en tant que manifestation de l’Esprit non né, elle existe d’une certaine manière. Elle a un pouvoir créateur de tout. Je dirais qu’avec nos pensées, nous créons notre monde.
            Nous croyons qu’il existe une séparation entre ce que nous pensons (sujet) et ce qui apparaît (objet). C’est cela l’illusion.

            Comme nous ne sommes pas maîtres de toutes nos pensées, le libre arbitre n’est pas totalement maîtrisé. Il dépend de causes et conditions.
            Ainsi, nous fabriquons nos histoires.

            Dans l’Absolu de la Claire Lumière, j’ai l’intuition qu’il n’y a pas de pensée.

            Bien à toi 🙂

          • alain thomas dit :

            Merci beaucoup Taoufiq d’avoir posé à Serge Haroche la question que je t’ai suggéré.
            J’espère que tu auras les réponses à ton mail.
            Bien à toi 🙂

          • pierrot dit :

            Alain-Thomas,
            donc d’un certain point de vue tout n’est pas parfait et on s’invente des objectifs pour évoluer, et d’un autre point de vue tout est parfait. 🙂

          • alain thomas dit :

            Je ne sais pas si le mot « parfait » convient bien pierrot, je préfère dire que d’une certaine manière cela existe et d’une autre pas vraiment.
            Parce que les mots sont illusoires et que le sens lui est soit provisoire soit ultime.

            Ce que je veux te dire c’est que nos échanges ici sont des risques que nous prenons de dire beaucoup de bêtises.
            Il ne faut pas se prendre trop au sérieux et beaucoup utiliser l’humour, la poésie, la musique, l’art en général, et autant que possible ne rien affirmer car nous ne savons pas.

            Cependant, le choix d’émettre une opinion est toujours intéressante, même empreinte d’une certitude momentanée car lorsqu’elle est émise pour la première fois, elle est pionnière d’une pensée nouvelle, créatrice et avant-gardiste d’une évolution individuelle et spirituelle.

            Tu vois ce que je trouve merveilleux dans la magie de la vie est cette capacité que nous avons tous à créer en permanence par le jeu des intuitions et cette capacité est illimitée alors n’hésitons pas à dire des conneries souvent car dans le lot parfois, il y a des choses intéressantes.

            La seule vérité qui soit et que l’on peut offrir est l’Amour qui est en nous et qui nous a été donné. Il ne nous appartient pas en propre, il est là pour les autres, pour soi aussi bien sûr mais il se donne instantanément.

            Bien à toi 🙂

          • margelle dit :

            Entièrement d’accord avec toi Alain -bien que Pierrot avait parlé d’imparfait et de parfait simultanément, je crois-
            J’ai lu que du Mésil (je crois) a dit « ce que je vais dire est faux, ce que l’on va me rétorquer le sera également, mais je suis dans l’obligation d’énoncer ce que j’ai à dire »…. de chrysanthème en chrysanthème… d’erreurs en erreurs, j’avance !!

  6. joel ducatillon ne précise pas dans sa copie que le texte a été disribué par un inconnu et que le texte est donc d’un auteur inconnu. vous conviendrez que l’objectif qui a été le mien va dans votre sens. Il n’est pas important de connaitre l’auteur mais c quand même bien que finalement les bon texte trouve l’audience qu’ils meritent.

  7. Maria Blanco dit :

    Merci beaucoup pour ce texte…ce sont vraiment des mots qui soulagent et nous donnent confiance….Une confiance qui n’est pas difficile de perdre par les temps qui courent, où tout semble basculer dans un chaos, une turbulence et une confusion qui semblent vouloir nous engouffrer dans la folie….
    Merci, Le Passeur, pour tous ces messages qui communient avec nombre de personnes qui vous lisent, et qui silencieusement, nous connectent les uns aux autres.
    Et bien sûr, n’oublions pas que nous sommes dans le FAIRE, à travers notre Ego, mais que notre essence pure réside dans l’ÊTRE. Et là, est précisement le travail pour lequel nous sommes ici, sur la petite Bleue, pour arriver à se retrouver soi-même dans l’Etre.
    Merci.

  8. Hélène dit :

    « La clef, c’est de simplifier, de se centrer, d’être un canal pour les plus hautes énergies d’amour et de vérité qui pénètrent la planète actuellement.(…) Méditez souvent et centrez-vous constamment dans l’unité et le moment présent. »
    Voilà ce qui me semble essentiel.
    Merci pour ce texte Le Passeur..

  9. elba dit :

    Merci, Passeur. Je retiens de ce texte surtout les deux derniers paragraphes qui me semblent aller à l’essentiel.

    Merci aussi à vous tous qui avez laissé des commentaires. J’avais commencé à en faire un (long !) et puis je l’ai effacé, parce qu’en fait je n’ai rien à dire de plus que vous tous.
    Je ressens en moi de la confiance en l’avenir et pas de peur. J’ignore ce qui pourra se passer plus tard, mais effectivement, c’est l’instant présent qui compte pour moi.
    Et comme François, je dirais que la vie m’offre opportunément tout ce dont j’ai besoin au fur et à mesure des jours qui passent. Comme si quelqu’un veillait sur moi.

    En union avec vous tous,

  10. Aurélie dit :

    merci pour ce merveilleux texte.

    j’aimerai partager avec vous un poème que j’ai écrit il y a plus de 10 ans, car j’y vois de plus en plus une ressemblance avec les temps que nous vivons.

    Tout est là.
    il n’y a aucun chemin. c’est en nous.
    arrêtez-vous, prenez sur vous et rencontrez vous.
    si vous n’ouvrez pas les yeux vous ne saurez voir. la dualité est présente, les extrêmes vont se rencontrer.
    vous êtes tous concernés. je vous en prie, souvenez vous qui vous êtes.
    Notre mère est là et notre père nous attend.
    ne soyez pas effrayés. la confiance, l’amour et la sagesse sont des clés,
    ne les oubliez pas.
    le temps n’est qu’on leurre, n’en tenez pas compte.
    chercher votre prochain, soyez dans la communion.
    votre force est là, rappelez-vous, ouvrez les yeux.
    accueillez dans vos bras ceux qui ne sauraient voir.
    rappelez vous la promesse pour laquelle vous êtes nés.
    contribuez à rester entier, regroupez vous, chercher entre ciel et terre.
    cessez de vous mutiler, vous ne saurez vous détruire, la mort n’entraîne que le renouveau.
    tant que vous serez une manifestation de la vie,
    MANIFESTEZ-VOUS!

    Merci à vous tous

  11. Xavier dit :

    Bon, pour ma part je plussoie ! Autour de moi, des personnes de mon entourage deviennent ces dernières semaines et ces derniers jours excessivement méchants et négatifs, destructeurs, tandis que d’autres deviennent positivement critiques par rapport à ce que rapportent les mass media, chez le coiffeur les gens disent « souhaiter la fin d’un monde, car notre société ne va plus du tout ». Pour ma part tout mon petit monde s’effrite à une vitesse supersonique, par exemple mon entreprise se désagrège littéralement (sans explication !) je pense pouvoir affirmer que dans un an tous mes biens matériels se seront évanouis, et pourtant, je suis joyeux, je peux même affirmer n’avoir jamais été aussi heureux de ma vie, et n’avoir jamais apprécié ainsi chaque seconde de l’instant que je vis. Il était attendu, ce changement, mais qu’il est délicieux !

    • François dit :

      Bonjour Xavier,
      Pour ma part ‘mes biens matériels’ se sont évanouis il y a déjà quelques années et , comme toi, je suis joyeux aujourd’hui comme je ne l’ai jamais été. Cela m’a permis de faire le point sur ce que j’avais vraiment besoin et ce qui me rendait heureux. Et ça m’a naturellement amené à plus d’autonomie et de paix. L’argent rentre quand il faut et à la quantité qu’il faut et ce de façon parfaitement adaptée en fonction de mes réels besoins du moment. Je peux ainsi observé avec délectation les synchronicités qui se mettent en place et qui me servent, du coup j’ai une foi de plus en plus claire vis-à-vis des événements et de moi-même dans ces événements.
      Je te remercie de ton message.
      🙂

  12. Mj auer dit :

    Bonsoir encore merci pour ce texte… Je remarque que beaucoup de personnes et moi meme, se sentent coincees dans leur vie. Je travaille dans une grande enseigne de commerce electronique et on nous demande de plus en plus que de la marge, des ventes de garantie et surtout d etre en competition pour etre 1 er sur les tableaux des ventes.. Il y a ceuxqui foncent et ceux qui rejettent .. Ainsi beaucoup sans etre spirituel ou autres se posent des questions, pourquoi? Combien de temps cela va durer? Et me disent que tout cela ne peut durer… Donc juste pour dire que meme ces personnes que je connai bien ( et qui risque pas encore de venir ici sur se site) ressentent lurgence des changements et les incoherences de notre mode de vie actuel…merci d etre la car c est tres difficile pour moi de travailler dans ce magasin et de faire semblant chaque jour

    • Le Passeur dit :

      En effet, tout e monde sent bien que tout ce système ne peut durer et la plupart n’y adhèrent plus et réclament au fond d’eux autre chose. L’éveil de conscience touche tout le monde sans exception, mais certains en sont à la conscience de leur pouvoir créateur sur la réalité là où d’autres sont encore dans l’inconfort du rejet du changement. Certains n’avanceront pas plus mais mais tous avancent d’une manière ou d’une autre.

      • Zeitgeist dit :

        Bonsoir Passeur,
        Qu’entends-tu par, je te cite: « Certains n’avanceront pas plus mais mais tous avancent d’une manière ou d’une autre. » ?
        Est-ce que certains n’avancerons plus du tout ? Ou ils avanceront encore mais pas sur le même chemin que d’autres ?
        Merci 🙂
        A+
        Z.

    • François dit :

      Bonjour MJ, 🙂

      « car c est tres difficile pour moi de travailler dans ce magasin et de faire semblant chaque jour »

      C’est vrai que c’est de plus en plus difficile de faire semblant…. je te comprends bien. Néanmoins il pourrait y avoir un autre angle de vue si tu ne peux pas quitter cet emploi….par exemple, profiter de ce que tu rencontre beaucoup de monde pour offrir à tous ces gens ton sourire,( ta joie de vivre) , ta présence, tes conseils. Je suis sûr que si tu viens ici c’est que ton cœur est en route vers ta propre lumière, et en + tu as une connaissance précieuse quand on est , comme moi, un peu largué par la rapidité de la technologie. Alors quand je tombe sur une vendeuse ou un vendeur qui me sourit, me parle avec sincérité, a une attitude détendue, qui réponde à mes questions sans s’énerver et sans me faire sentir que je suis le plus nul des nuls, cela me fait un grand bien et je suis heureux du moment de partage. Enfin … ce n’est pas un conseil mais juste une observation de client lambda…. 🙂

    • Acacia dit :

      Bonjour Mj
      Une petite réponse de fin de journée.
      Puisque je travaille aussi dans un magasin – un chouette et original magasin, je dois dire, où on vend des tissus, de belles matières, de belles couleurs, on peut créer nos décors comme on l’entend le patron ne dit rien (d’ailleurs on le voit rarement, c’est un bucolique qui s’occupe de son terrain et de ses canards), j’ai de la chance.
      Je reviens sur cette idée de « faire semblant » que tu évoques.
      Il ne s’agit pas de faire semblant, en réalité il s’agit de trouver son équilibre dans une situation mouvante.
      L’équilibre est au centre de nous. Pas à l’extérieur.
      Il y a un moment où on le trouve, et parfois d’un coup. Et puis on le re-perd, et puis on le retrouve, et peu à peu il s’installe parce que c’est là qu’il est chez lui. Dans le Cœur.
      La clé de l’équilibre c’est l’Amour.
      Travailler dans un magasin qui accueille beaucoup de monde est usant parce que le système qui régit ce genre d’entreprise se nourrit de nos énergies humaines et en demande toujours plus.
      En plus du « ralentissement » dont je parle dans ma réponse à Quintus je pratique la « bulle de lumière dorée » dont je m’entoure. Il peut arriver que certaines personnes m’agacent, mais ça reste sans portée réelle. Ça s’efface très vite. Et puis je sollicite régulièrement les guides de lumière – puisqu’ils nous demandent de leur demander je demande. 🙂
      Franchement, dans mes journées de travail je croise beaucoup de personnes tout à fait gentilles qui sont simplement en quête d’aide et de conseils. Il y a parfois des enquiquineurs mais j’ai remarqué que ceux là sont généralement vite adoucis par une manifeste envie de leur rendre service (et s’ils ne le sont pas tu les refiles à un collègue – non, je blague !)
      Je ne sais pas si toutes ces paroles te rendront service :),
      Je t’embrasse

      • Mj auer dit :

        Merci toi et a francois pour vos conseils… Les clients ne m embetent pas c est plutot la direction. Qui gouverne que par le profit et la division ( comme les gouvernant). Je fais toujours le clown et les clients viennent a moi pour ca souvent. J arrive doucement a vivre dans le present et a ne pas m inquieter ( meme si j eleve seul mes quatres enfants). Cela grace aussi par ce site et tout ces commentaires. Pour cela je vous envoie mille bisous.

  13. mimosa dit :

    Plus que jamais je me sens complètement dépassée par tous ces mots, et tout le reste… Peut-être suis-je embrassée par le syndrome du nez dans le guidon, mais excepté un ressenti proche de celui de la cocotte à pression il n’y a guère autre chose, je ne parviens même plus à ressentir ne fût-ce qu’une once de lâcher-prise dans mon quotidien… Comme si tout ce qui se passait dans ce vaste monde trouvait résonance à l’intérieur, avec un chambard de tous les diables, et la tête qui fracasse…

    • Le Passeur dit :

      Je publierai quelque chose tout à l’heure qui vous aidera peut-être à y voir plus clair.

    • Béatrice dit :

      C’est exactement ce que je ressens, Mimosa. Plus moyen de rester centrée.
      Mon mental tourne en boucle dans un immense brouillard où je me perds sans pouvoir me réapproprier. Je me sens étouffée, malmenée et harcelée par mon entourage, incapable de me rendre maître de mes émotions.
      Tout cela déclenche peur et panique.
      Je me suis réveillée avec surprise ce matin d’une humeur massacrante, chose qui ne m’était plus arrivée depuis des années et sans explication « logique ». Juste retour des énergies, semble-t-il.

  14. Margelle dit :

    Ce texte est magnifique et d’une limpidité totale, je me joins à ce qui a été dit par beaucoup. Je vis totalement ce qui est dit. J’adore le partage de Quintus. Quel bel humour ! Je ressens tout à fait ce besoin d’allègement, qui ne va pas de soi mais qui s’impose peu à peu. Ainsi que le discernement qui s’opère par petites touches, mais régulièrement, presque en continu. Rien n’est innocent, tout nous interpelle à vivre au présent, même dans les petites choses. Quant au négatif qui augmente en apparence, je le ressens également comme une invitation à ne pas s’endormir sur nos couronnes et à renforcer notre attention.

  15. Quintus dit :

    Eh ben voilà, clair et limpide ce texte. J’aime beaucoup.

    Méditer je crois aussi n’est pas une recherche mais un état ou on laisse … revenir sa conscience, comme vous dites passeur.S’abandonner au champ unitaire d’énergie, en immersion totale dans cet océan originel, dans cette matrice, dans laquelle nous baignons tous.
    Les anciens peuples connaissaient tout cela.
    La connexion.
    Il ne faut pas pour autant se sentir hors de notre réalité physique. Un état ou des états méditatifs à mon sens, ne doivent pas faire oublier les aspects matériels quotidiens pour lesquels nous sommes tributaires.
    C’est encore une Terre lourde et c’est vrai que je trouve tout lourd y compris moi même.
     » Sans jeu de mots ». La nourriture me pèse vraiment, et j’ai de plus en plus fréquemment des problèmes digestifs et je sais que je dois changer sur ce point. Il est temps de voir une autre nourriture. C’est essentiel pour ma santé. Je dois m’alléger. Est-ce que d’autres sont dans le même cas que moi?
    Tout cela à commencé par un besoin irrésistible de lumière solaire, de chaleur aussi.
    Je ne supportais pas la lumière et la chaleur auparavant.
    Puis est venu le besoin de manger beaucoup de fruits et de boire de l’eau.
    Puis les sensations de m’évader, de partir, de voir autre chose, je trouvais que tout était arrêté, lourd, très lourd, primaire, désuet, absurde etc..
    Je me posais la question de ce que je faisait là etc.
    Puis j’ai trouvé le besoin de cesser brutalement de fumer, du soir au lendemain et cela fait aujourd’hui 4 mois.
    Et maintenant c’est la libération de toute viande et d’alléger l’alimentation qu’elle quelle soit.
    Et en plus je trouve bizarrement que ceux qui ne font pas ces démarches autour de moi, je suis d’une tolérance que je me connaissait pas et elle est durable. J’accepte parfaitement leur choix. Je n’ai jamais été comme ça.
    Je ressens en moi aussi depuis des peu de temps, deux mois ou trois au plus un amour pou l’humanité, pour mes congénères quels qu’ils soient. C’est bigrement étrange chez moi. Je peux vous le dire.
    Je ne pouvais pas voir l’homme.
    Je suis aujourd’hui un boulimique des mœurs de tous les pays du monde. Je fais tout ce qu’il faut pour apprendre la vie sociale des autres à travers la planète.
    Du jamais vu chez moi!!
    Mais c’est ce sentiment d’amour que j’éprouve et d’empathie envers l’autre et même mon pire « ennemi » je n’en reviens pas.. car je n’ai jamais recherché cet état. Aujourd’hui c’est complètement naturel.
    Je découvre chaque semaine un sentiment ou un changement chez moi.
    Mais j’ai encore du retard à rattraper, disons pas mal.
    Je change, mais je change vite c’est très très intéressant.

    Il m’arrive cependant de m’emporter encore contre quelqu’un, ou d’avoir un tiraillement de l’égo qui me pousse au conflit, au duel, mais je le vois aussitôt, c’est presque automatique. Il y a encore le petits lutins intérieurs qui résistent et qui ne veulent pas être entrainés vers la lumière, vers le haut. Mais ils tiraillent de plus en plus faiblement.
    Tout cela est très intéressant.
    Je vais vous raconter une anecdote amusante qui m’est arrivé hier pour dire que l’action/réaction est immédiate.C’est fût très mesquin de ma part.
    J’ai voulu éliminer un tas assez important de débris végétaux. Au lieu de les porter à la déchèterie à 12 kms, je me suis dit que je pouvais les décharger dans une très belle forêt de pins à 4 kms de chez moi, des végétaux dans des végétaux .. pour moi c’était pas un crime . Mais les propriétaires ne vivent pas sur place, car c’est une forêt privée. Cependant les voisins, ne devaient absolument pas voir mon déchargement c’était évident.

    En chemin, ma conscience me martelait que cela n’était pas bien, et que je n’aurais pas aimé que l’on décharge des végétaux chez moi . J’étais donc sur le point de faire demi-tour;mais c’était sans compter sur mes lutins intérieurs qui m’ont dissuadés par moult arguments aussi fallacieux les uns que les autres. J’ai souri, ma feignantise aidant, je me suis dit que j’allais au moins payer le prix d’avoir écouté les mauvais génies.
    Et bien, je suis tombé en panne d’essence avec mon camion, en plein bois, à l’endroit du déchargement et j’ai dû me faire remmener par le voisin qui ne devait surtout pas me voir.
    Je ne suis pas fier, mais cela m’a bien fait rire de moi et de mon esprit mesquin. Le retour à été immédiat comme je l’avais prévu et on ne peut plus clair.
    Voilà les anciennes énergies, l’ancien monde, les anciens schémas de pensées. Qui heureusement me quittent maintenant et que je reconnais très vite.
    Je vous livre à cœur ouvert mes bêtises. Pour dire que c’est pas encore le top.
    Si quelqu’un subit des changements je serais heureux de partager.
    Merci à tous

    • Thau dit :

      Salut Quintus,

      Concernant les changements physio. liés à l’alimentation, il y a eu plusieurs com. sur ce point….la difficulté c’est de les retrouver! Ts expriment la même chose que toi. Concernant les changements de conscience et de comportement, ils sont légions et là encore tu es raccord! Chacun son chemin mais la direction est la même…
      Fraternellement

    • graffitique dit :

      Bonjour Quintus,
      Ravi que tu exprimes dans ces termes ce que tu es en train de vivre.
      Compte tenu du métier que tu fais (tu y as fait allusion auparavant je crois), la difficulté n’est pas mince et les contradictions peuvent te sembler parfois irréductibles, et pourtant… 🙂
      Une remarque à 2 balles, j’espère que ton voisin t’a permis le déchargement de ces déchets organiques, les voyant inopinément comme une ressource et non une charge 😉

      • Quintus dit :

        C’est pas une mince affaire effectivement graffitique avec ce que je fait comme job. Mais là aussi, je suis en perdition avec cette institution. Je vais rompre tout simplement mon contrat qui me lie avec elle. Je ne suis plus en phase, mais vraiment plus du tout.Quand j’en viens à refuser les missions et que je me range du côté adverse, c’est qu’il est temps de partir. Je ne supporte plus l’autorité et la hiérarchie imbécile. Et de voir des gendarmes mobiles tabasser des opposants à NDDL à Nantes, je suis fou de rage. Il est vraiment temps que je parte.
        Pour ce qui est du voisin, je lui ai demandé et il à accepté sans aucun problème. C’est beaucoup mieux. Je me sens plus net.
        Et cette nuit j’ai rêvé que je volais dans les air, en faisant des figures avec une adresse digne d’un oiseau. J’étais surpris et heureux de voler avec tant de légèreté.

        • graffitique dit :

          Je me permets de saluer ton courage Quintus.
          D’ailleurs l’autorité et la hiérarchie imbécile vont éprouver des temps difficiles, compromises par la confusion bien arrangeante entre « légalité » et « légitimité ».
          A n’en pas douter, en plus haut lieu encore, le mensonge est organisé et structuré en fonction de ce que nous serions supposés être. Cette présomption ne tient plus, et la structure du mensonge s’étant laissée finalement découvrir à force d’user de facilités grossières, de plus en plus de gens ne font plus confiance.
          Or, on le voit en matière monétaire par exemple, sans confiance, il n’y aura bientôt plus rien. Ce système, devenu à lui même son pire ennemi, ne peut désormais plus servir de référence pour la civilisation.
          Il n’est pas étonnant qu’on le voie s’autodétruire, pris à son propre piège, aveuglé par sa peur et sa rage de prédations, paralysé par ses formes caduques.
          Place aux vols d’oiseaux et à ses figures libres, Quintus, il est temps de créer 🙂

          • Quintus dit :

            Plus rien ne tiens debout graffi, on le voit autour de nous les gens pètent un câble, sont agressifs.. bref ils perdent pieds. Pas plus tard que ce matin une amie m’a dit que le curé d’une paroisse à fait un discours ce dimanche aux ouailles de la paroisse, car il est effaré du nombre de gens autour de lui qui le sollicite parce qu’ils ont peur de la fin du monde le 21 décembre. Ils ont peur de ne plus avoir pour certains de téléphone portable et d’autres de voir éclater la planète etc.
            Beaucoup pensent au suicide. Ce curé appelle les gens de bonne volonté à venir en aide à ceux qui ont peur. Il parait que les standards téléphonique d’aides psychologiques sont saturé et même celui de l’archevêché de l’Aveyron.
            Il n’ y a qu’a regarder cette classe politique dans son ensemble elle n’est même plus crédible depuis longtemps et cela s’aggrave. Elle est pitoyable.
            Enfin, tout s’effondre et le phœnix renaitra de ses cendres.
            Amen.

        • AlKriS dit :

          Super ton témoignage Quintus 🙂 Il arrivé à point nommé pour moi qui me frotte aussi en ce moment à des énergies pour le moins contradictoires. Au taf plus rien ne colle vraiment entre mes aspirations profondes (faire des trucs vraiment utiles – comme dormir, rêver, faire du surf, passer du temps avec ma famille et des amis, planter un potager, se balader…., tourner la page et construire autre chose) et la réalité de mon activité professionnelle. Pas facile, surtout quand on se sent impuissant à changer les choses (chacun va à son rythme et je dois bien subir encore pour le moment les actions et réactions de mes petits camarades de jeux, pour certains encore bien englués) et qu’on sait surtout quoi devoir faire…. mais que ce n’est pas encore tout à fait le bon moment… Pas facile de ronger son frein en restant zen.
          Sinon pour les synchronicités, en effet de plus en plus de trucs troublants arrivent. Malgré tout, il reste pas mal de turbulances quand même et ça coince parfois aux entournures. Alors forcément c’est qu’il y a encore des choses à travailler pour s’aligner. C’est évident. Mais je prendrais bien quelques vacances quand même, deux trois jours histoire de souffler. Non en fait, je prendrai bien des vacances tout court ^^ Vivement que je termine avec ce foutu nettoyage intérieur. Quand on pense avoir tout récuré, on trouve encore des trucs planqués sous le tapis Grrrrr

          • Quintus dit :

            Beaucoup pensent et sont comme toi AlKris, ça remue pas mal. Les vieux schémas en nous ne vont pas se laisser faire comme ça. Il y à forcément alternance de l’ombre et de la lumière et ce encore pour mal de temps.. enfin je crois.Ce serais trip beau et trop facile d’être du jour au lendemain changé en lumière pure.
            Faut pas rêver.

    • Marie-Anne dit :

      Ton coeur ouvert a beaucoup d’humour et de lumière, Quintus.
      Et rassure-toi, nous passons tous par ces changements, semble-t-il. Et de plus en plus vite!
      Les « bêtises » comme tu dis sont encore nombreuses, mais nous en prenons conscience, nous les comprenons et nous ne leur « en voulons » pas car elles nous montrent où nous nous fourvoyons !
      Comme nous sommes de plus en plus en conscience, ces « bêtises » deviennent moins nombreuses, moins « grosses », avec, de temps en temps de belles régressions où on les accumule et où on se dit: » mais ce n’est pas possible, ça! »!
      Puis on prend la décision d’accepter ces régressions et de comprendre qu’elles nous aident aussi: on les prend +/- vite avec humour – amour et on se recentre!
      Je crois que l’important n’est pas que nous soyons au « top », mais que nous ayons choisi en profondeur notre direction (l’Amour), et que nous maintenions ce cap, du mieux que nous pouvons, en Etant le plus possible ce que nous voulons voir advenir.
      Tout cela aussi pour te dire, cher Quintus, que j’ai lu ton récit avec beaucoup de joie et que je salue le courage de ton Coeur !

      • Quintus dit :

        Bonjour Marie-Anne
        Pour ce qui est de retomber Marie-Anne de temps en temps c’est sûr, et quand cela arrive c’est gros comme le nez au milieu de la figure. Comme qui dirais un éléphant ( le mauvais de soi) dans un couloir ça ne se rate plus maintenant.
        C’est la conscience de son état d’être du moment. Et cela va en s’améliorant avec l’aide des nouvelles énergies.
        Comme tu dis Marie-Anne la seule direction c’est l’Amour et il faut effectivement faire de son mieux pour garder un cap.
        Merci à toi.

    • Acacia dit :

      Bonjour Quintus
      Le changement le plus remarquable, en ce qui me concerne, est le même que celui que tu remarques en toi : cette compréhension immédiate quand je me vois en train de dire ou faire quelque chose que je sais maintenant devoir éviter… Les lutins malins sont encore là – quoique de moins en moins nombreux… – mais je les devine tout de suite.
      C’est dans le cadre de mon boulot qu’ils se font les plus actifs, forcément. Je suis pourtant d’un naturel aimable et souriant (si si), mais par moments je dois me réveiller (mais non je ne dors pas au boulot, ce n’est pas ce que je veux dire) pour reprendre pied dans ma nouvelle réalité. Et ne pas envoyer promener quelquefois des collègues ou des clients qui dépassent la mesure de ma patience – laquelle a encore des progrès à faire, je le lui ai dit.
      Alors j’ai élaboré une technique qui me réussit très bien. Technique simple : le ralentissement. C’est quand je me laissais entraîner par la cadence précipitée que veut toujours imposer l’entreprise que tout en moi devenait à cran.
      Maintenant je vais doucement, de plus en plus doucement même :), et je veille à ne pas me laisser reprendre par cette accélération débile qu’on appelle le rendement.
      Parfois j’ai le vague espoir que le patron va finir par me trouver un peu lente et me mettre en retraite anticipée…
      Merci pour ton récit, Quintus, je dois dire que j’ai beaucoup ri en imaginant la situation ! Et merci surtout pour tout ce qu’il révèle de vérité et de confiance dans les lecteurs de ce site. – enfin c’est ce qu’il ‘a semblé.

    • Cécile dit :

      Quintus,
      Au contraire, sois fier ! Quelle magnifique transmutation intérieure tu vis ! Et quel courage d’en parler avec tant d’humour et de simplicité !
      Je lis depuis quelques mois, ou peut-être même quelques années, tes commentaires et j’y ressentais une dureté envers toi-même et envers le monde.
      Je découvre aujourd’hui un autre Quintus, toujours aussi acéré, mais avec tendresse et lucidité. C’est une grande joie. Et ton aventure dans la forêt est un vrai petit conte initiatique… Merci de ce superbe partage !

  16. Thau dit :

    Ce texte comme bcp à l’heure actuelle, me donne le sentiment, comme le faisait remarquer le Passeur il y a qq temps que  » l’essentiel a déjà été dit »…Une remarque toutefois concernant le titre « les changement à venir »: il me semble que nous dedans jusqu’au cou (voire totalement immergés …)
    Fraternellement

    • Zeitgeist dit :

      Salut Thau !

      Je ne comprends pas ton com, « il me semble que nous dedans jusqu’au cou (voire totalement immergés …) »

      Des changements nous en auront toute notre vie ! Nous sommes dans l’eau jusqu’au sirop sur pleins d’éléments qui nous entour, à différents niveau de perception, non ?

      Certe nous sommes immergés dans bien des choses, mais quel est le lien avec

      • Thau dit :

        Salut Zeitgeist,

        Je voulais simplement dire que le titre est à mon sens inapproprié car les changements (de la terre et/ou de la conscience) ne sont pas « à venir » comme mentionné dans le titre de l’article mais en cours et plutôt en phase terminale. Clair ?
        A+

      • schuss dit :

        d’accord avec Thau,
        c’est pas facile d’être à la fois observateur et acteur. Il faut prendre du recul pour s’apercevoir du chemin parcouru.
        C’est comme les enfants qui grandissent à nos cotés. J’ai toujours l’impression qu’ils sont petits et pourtant mon dernier me dépasse déjà en taille. Preuve qu’il à changé au delà des impressions qui sont en moi.
        le bassin méditerranéen est à feux et a sang ! si c’est pas du changement ! Les magouillent de nos gouvernants ne peuvent même plus être cachées ! cela aussi c’est le changement.
        La majorité des citoyens rejettent les modèles économiques qui faisaient merveille par le passé. Changement aussi !

  17. schuss dit :

    Bonjour à tous,

    J’observe et me pose toujours la question de savoir si mes peurs ne crées pas un miroir aux alouettes en souhaitant que d’éventuels frères galactiques nous sortent du bourbier dans lequel nous nous sommes nous même enfoncés… voilà pour mes doutes. Pour ce que je vis au quotidien avec mes patients, il se passe la chose suivante. L’année 2012 est une année atypique en ce sens que généralement les pathologies suivent les saisons; c’est à dire une majorité de troubles gastriques et hépatiques au printemps, des problèmes cardiaques en été, pulmonaires en automne et rénaux en hiver. Et bien sur le plan pathologique , l’année 2012 a ressemblé a un long automne avec des problématiques d’origine pulmonaire qui peuvent également signifier …un lâcher prise. Depuis 1 mois les symptômes « cardiaques » se multiplient et la plupart des patients résolvent des conflits anciens comme si une longue période prenait fin. Et afin de démarrer autre chose il fallait solder les vieux schémas obsolètes au regard de la nouvelle ère qui s’annonce ! les humains fonctionnent comme les sociétés ou l’inverse plus exactement ! comme j’aimerai que tout ce qui s’annonce se réalise vraiment et pas seulement dans mon imaginaire. Notre modèle de société est au bout du rouleau … je n’en peux plus des mensonges, de la dualité, la compétition, l’irrespect, le fric comme objectif de vie. bref, de tout ce qui fonde nos sociétés modernes actuelles. j’ai envie de fraternité ! Que les changements s’opèrent …vite maintenant. Nous sommes dans la dernière ligne droite je n’en peux plus de savoir que le vrai changement est là sous nos yeux, devant nous et de ne pas y être déjà ! Amen !

    • graffitique dit :

      Bonjour Schuss,
      Ton point de vue est intéressant pour refléter ces tendances observables par le biais des pathologies qui se présentent à toi. Ça le sera encore plus lorsque nous aurons (si possible) des observations de ce type sur de plus grands nombres de patients.
      Il semble cependant qu’un certain nombre de médecins et thérapeutes remarquent des changements, mais je ne suis pas qualifié pour en parler.
      La seule chose que j’aimerais dire est que le changement que tu invoques est déjà « là », pour peu que nous en prenions conscience.
      Seulement nous avons peut-être « besoin » (pour nous « rassurer ») de pouvoir l’évaluer à l’aune de repères mieux connus. Le temps (séquenciel) est tout à la fois aussi prégnant qu’illusoire, nous devons considérer cet élargissement conceptuel que certaines contradictions ne sont qu’apparentes. Il s’agit peut-être que notre intuition nous permette de reconnaître et admettre les champs de corrélations qu’habituellement nous ignorons plus ou moins consciemment.
      Notre faculté de former du rêve et de l’imaginaire est probablement l’outil le plus puissant dont nous disposons, pour peu qu’avec discernement nous apprenions à le manier.
      C’est là juste ce que je ressens :), bien sûr…

      • schuss dit :

        Bonsoir graffitique,

        Je ne nie pas le changement j’ai du mal à concevoir que des entités puissent prendre soin de nous et guidez les transformations de notre petite sphère !
        Il faut dire que mon histoire personnel n’abonde pas dans ce sens non plus…
        Donc sans être fermé je suis dans  » l’attente » des révélations !
        Bonne soirée.

        • Thau dit :

          Bonsoir Schuss et Graffitique,

          J’essaye quant à moi de ne RIEN attendre, tout en restant totalement disponible à accueillir l’Inconcevable.
          Je me fiche en particulier de toutes les dates serinées à longueur d’ articles, des possibles interventions d’êtres ou d’entités « supérieures ainsi que des configurations cosmiques particulières devant entraîner etc…
          Mon ressenti est que nous sommes TOUS PARFAITS de toute éternité (dans un temps illusoire)…
          Notre « Mission » étant de le réaliser ici et maintenant.
          Fraternellement

  18. Marie-Anne dit :

    Le texte juste au juste moment.
    Merci, Passeur.

  19. Pascal dit :

    Extraordinaire Notre désaccord n’est qu’une illusion …N’est pas !!!!

    Si vous rechercher cet état… c’est qu’il y a encore un rêveur qui cherche
    il n’est plus un temps de chercher quoi que ce soi
    chercher est maintenir l’illusion de quelque chose à atteindre le TOUT es Déjà LA
    c’est l’illusion d’une personne qui cherche ET il n’y a PERSONNE

    peut-être que Tony Parson sera plus convainquant

    http://www.dailymotion.com/video/xnk0q2_tony-parson-amsterdam-day1-vostfr_lifestyle?search_algo=2#.UKjAeYetXcg

    Seront nous un jour d’accord Passeur ??? même ces désaccords …sont une illusion : – ))
    et pourtant il sont juste ce qui EST

    Merci pour échange

    • Le Passeur dit :

      Etrange que vous voyiez un désaccord entre nous. Apporter une précision est donc un désaccord ? N’y a-t-il pas là nature à s’interroger sur l’éternel et indigeste sentiment d’imperfection ?

      • Pascal dit :

        Rien est étrange …..c’est ce qui EST même les résistance sont ce qui EST.Notre échange est parfait car il est ce qui EST en cet instant
        Il ne peut être autrement

        ce qui est juste c’est que personne ne parle avec personne

        Je vous salut respectueusement

    • Zeitgeist dit :

      Cher Pascal,
      Il est sympas ton gourou 😉
      Mais son avis sur « L’Être » est SON avis 🙂
      Il me semble que dès que tu sors de l’état de méditation, justement tu ne vis plus le moment présent. Tu es constamment entrain de penser à qqch.

      Quoi que tu fasses, nettoyer ta salade, rouler à vélo, discuter avec qqun, etc, TES SENS sont à l’écoutent sur ce que tu vis en surface !

      Mais lorsque tu prends du moment présent (méditer par ex.) pour toi et toi seul… Là ! tes sens sont à l’écoute de ton être profond…. et te disent la vérité !!! 😉

      Non ?

      A+
      Z.

    • freespirit dit :

      salut Pascal,
      Si tu mets un lien ici, c’est que tu cherches toi aussi à convaincre.Tu cherches à nous rallier à ton idée.
      Tout comme Tony Parson cherche à convaincre qu’il n’y a rien à chercher.
      Un peu contradictoire comme démarche.
      L’illusion est peut être de croire que tout est déjà là ?
      Si nous sommes là c’est qu’on a peut être des expériences à vivre.
      Et si on ne fait rien parce qu’il n’y a rien à chercher, je pense que l’on peut rester longtemps dans cet état stationnaire de 3D en enchainant successivement les incarnations….
      « ce qui est juste c’est que personne ne parle avec personne », y a-t-il une âme charitable pour m’expliquer cette affirmation ?

      • Marie-Anne dit :

        Freespirit, voilà comment je comprends cette phrase: nous sommes les multiples extensions des multiples facettes du UN/E;
        nous sommes chacun, ici, une part unique et originale de ce Un/e , et chaque part contient de façon holographique le tout.
        En réalité, on peut dire qu’il n’y a aucune vraie séparation du UN/E; juste des projections innombrables du « Diamant » qu’est le UN/E dans les multidimensions de la Manifestation .
        Donc, quand je parle avec l’autre, c’est aussi avec moi que je parle: je parle avec une (des extensions d’une ) des facettes du Diamant que Je Suis , autre facette que je suis aussi puisque je suis aussi tout le diamant (holographiquement).
        C’est le UN/E qui parle avec le UN/E, et personne d’autre, puisqu’il n’y a personne d’autre!
        C’est une explication encore très schématique, mais pratique pour que nous comprenions un peu ce qui nous dépasse encore.

      • alain thomas dit :

        Du point de vue bouddhiste, il y a deux vérités, la vérité relative, celle que nous expérimentons dans cette vie et la vérité absolue, celle immuable au-delà de la vie et de la mort, notre essence fondamentale.
        Dans le jeu de la vie, nous expérimentons un corps auquel nous nous identifions. Ainsi naît l’esprit duel du sujet et de l’objet qui nous fait croire que nous existons réellement en tant qu’entités indépendantes et séparées, alors que la forme est vide, comme les reflets de la lune dans l’eau.
        Dans notre condition intemporelle, le monde du sans-forme, nous n’avons plus d’identité, nous sommes confondus dans le Tout, multiples dans l’Unicité, non séparés.
        D’où l’expression :
        « ce qui est juste c’est que personne ne parle avec personne »

        Car dans notre parcours sans naissance ni mort, c’est bien de la Vérité absolue dont nous sommes issus.

      • pierrot dit :

        Donc tant que nous sommes ignorants de nous même on se raconte des histoires, le libre arbitre est aussi une histoire 🙂
        Il permet de se raconter des bonnes ou des mauvaises histoires mais cela reste des histoires.
        Et si nous dépassons nos histoires que reste-t-il?

      • Pascal dit :

        Simple … tant qu’il y en chacun une personne qui cherche …qui médite …l’ETAT d’ETRE n’est pas accessible car nous vivons dans l’illusion…..
        Il n’y à pas de gourou ou alors tant qu’il y à des chercheur…..
        Personne en ce monde n’a trouvé l’éveil….. l’EVEIL se révèle de lui même……. le mental donne cette illusion
        Pour le reste mais amis c’est tellement simple que la plus part ne voient pas ce qui EST
        Je ne peux rien dire et rien faire pour expliquer CELA ….CELA se RÉVÈLE
        J’asseye de convaincre personne je voulais encore naïvement transmettre …. mais CELA est de votre ressort
        La conscience qui expérimente n’est personne ELLE EST .
        je répond une dernière fois mais les commentaires embrouillent l’esprit

        Good journey … il n’y à que cela

  20. François dit :

    ha ha ha …. c’est tellement ça … 🙂 mon cœur est joyeux de telles lectures. Merci.

  21. Stéphanie dit :

    Merci Passeur pour nous avoir transmis cet article simple et essentiel.

    Le temps est venu de se centrer dans le moment présent, d’ouvrir nos cœurs, être dans un état d’esprit joyeux. La méditation est un précieux instrument qui apaise nos pensées et ouvre nos cœurs à la joie, à la paix et à l’Amour … Nous reconnecte au plan physique, au plan mental et au plan vibrationnel ou divin.

  22. Pascal dit :

    Court…. clair et SIMPLE !!! ennnfin….

    juste une chose …toute petite chose ,
    aucun besoin de méditer pour « ETRE » … « ETRE » n’a pas besoin de méditant
    méditer peut-être une illusion d’atteindre « CELA »
    Tout est déjà Là et ne vous à jamais quitté

    Juste « ETRE »

    Amitié

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *