Quand les masques tombent…

Peinture d'Anne BachelierPar Sand et Jenaël.

Dialogue avec mon Ange n°21.

Le Paradis ne s’achète plus… & Quand les masques tombent…

Nous sommes le 1er avril, généralement c’est le jour où selon vos traditions les gens se font des farces réciproquement. Mais aujourd’hui, derrière les grandes tempêtes en cours, les pluies abondantes et les gros nuages, les énergies solaires préparent une grande farce à l’humanité.

Le monde des finances commencent à avoir très très chaud… Il s’écroule pays par pays. Les gangsters des finances jubilent mais une surprise les attend car la cachette dans laquelle ils ont accumulé leurs trésors est en train de s’écrouler avec eux…

Observez bien ce scénario digne du meilleur Muppet’show que joue le gouvernement de notre pays. N’est-il pas en train de se dérouler tout autour de vous aussi ? Le monde entier  » part en sucette  » et ce n’est que le début d’un feuilleton qui va se jouer réellement sous nos yeux. Des surprises de taille se profilent dans notre société et notre vie quotidienne…

Comme toujours, nous écrivons ce texte d’après les expériences que nous vivons dans notre environnement.
Nous observons autour de nous, nos amis et connaissances  » tomber comme des mouches  » développant subitement des symptômes inflammatoires et des maladies assez sérieuses, tandis que d’autres présentent des réactions émotionnelles et psychologiques complètement incongrues.

Nous avons d’ailleurs constaté Sand et moi-même que ces symptômes, surtout d’ordre inflammatoires prennent naissance dans nos corps énergétiques et sont donc directement liées à des mémoires de traumatisme sur d’autres lignes temporelles. Ce qui implique tout simplement que certaines maladies proviennent de nos mémoires karmiques.

En prenant conscience de cela, il nous a été alors possible de guérir « miraculeusement » de certains début d’affections que nous avions ressenti dans notre corps. Notre Ange nous avait prévenu de tous ces symptômes puisqu’ils sont réactivés lors des pics d’activités solaires.

En ce moment même, Terre-mère « pleut » elle aussi, toutes les larmes de son corps. Le déchaînement des éléments manifeste et démontre le changement, à qui veut bien le voir. Les puissants effets d’Alcyone et de notre soleil se font ressentir déjà très violemment et s’accentuent de jours en jours. Ils nous affectent jusqu’à ce que chacun de nous, touché par ce déferlement d’énergie, accepte de regarder son jeu karmique afin d’y déceler ses peurs les plus profondes et admette totalement son impuissance face au déroulement des évènements.

Néanmoins nous voyons que les résistances egotiques s’émiettent petit à petit.
Cela sous-entend à un autre niveau le collapsus du système et la disparition progressive des informations mensongères de la lumière inversée, qu’elles soient sous forme de journaux papiers, télévisés, ou par internet.
Vous pouvez là encore le vérifier tout autour de vous, pour qui accepte de le voir.

Tous deux, sommes souvent encore stupéfaits par le manque d’intégrité des gens que nous rencontrons. Énormément de personnes que nous côtoyons ou qui viennent nous rendre visite, sont encore entravés par leurs peurs inconscientes et la résistance de leur mental. Beaucoup s’ignorent et se mentent à eux-même donc inévitablement se mentent dans leur couple, leur famille, entre amis, en collectivité…

Ressentant cette accélération temporelle et la précipitation évidente des évènements, nous avons encore demandé l’aide de nos guides afin que la vérité se montre. Ils nous avaient déjà prévenu que la lumière inversée allait enfin se dévoiler et que les masques allaient tomber. De ce fait, nous expérimentons actuellement de violents séismes relationnels avec certaines personnes de notre entourage.

Nous avons en mémoire toutes les inquisitions que nous avons vécues, qu’elles soient essénienne, cathare, templière, juive… Nous avons toujours été rejeté, chassé, torturé, crucifié, brûlé, tué, souvent même trahis par nos propres parents et famille. Mais, cette fois, nous avons VU les rôles de chacun et dit NON à notre propre mécanisme de soumission que nous avons entretenu à travers nos incarnations terrestres. Dit NON à l’énergie de l’inquisition du patriarcat archontique. Et encore NON au mécanisme de domination parfois inconscient de leurs représentants.

Depuis quelques années déjà, nous avons commencé par déconstruire morceau par morceau notre propre mécanisme de soumission dans le jeu de notre feuilleton karmique. De ce fait nous avons été amené à observer et décortiquer nos propres schémas de pensée pour nous rendre à l’évidence que nous sommes responsable de tout ce qui se passe en nous et autour de nous. Si nous croyons être victime des autres, nous ne sommes en réalité que le bourreau de nous-même !

Les synchronicités convergent de plus en plus intensément. Nous avons appris à les observer car elles correspondent pour ainsi dire à un balisage dans notre dimension matérielle, proposé par notre âme. Ces signes de la vie se manifestent pour nous offrir la possibilité de nous libérer de nos mémoires karmiques mutuelles.

Chaque individu a le choix de mettre fin au karma de sa propre histoire en suivant les signes ou alors, continuer à expérimenter celui de la dualité en les ignorant.

Tous les évènements qui jalonnent notre vie sont la résultante de la vibration de nos corps énergétiques à travers l’ADN, c’est à dire de nos mémoires. En aucune façon, notre cerveau/mental (qui croit tout maîtriser par le « je veux – je ne veux pas ») n’a d’influence sur les situations que notre âme nous propose. Ce qui oblige l’ego, au fil des expériences (pour celui qui l’accepte), à un lâcher prise total et une confiance absolue en toutes circonstances. Cet apprentissage qu’il soit difficile ou léger, nous emmène toujours vers une réalisation encore plus grande et plus juste de notre Être.

Peinture d'Anne Bachelier19Nous observons cependant que certains préfèrent encore se raccrocher à la sécurité matérielle et financière, rejeter la faute sur autrui, plutôt que de conscientiser et d’accepter qu’ils sont seuls créateurs de leur propre conflit. Il s’agit de ce fait d’apprendre sans jugement à faire le choix, entre sa richesse intérieure, c’est à dire son propre pouvoir, ou une richesse matérielle impliquant forcément un pouvoir sur autrui.

Puisque les masques tombent, nous observons aussi le regroupement des familles d’âmes qui dévoilent leur mission d’incarnation et œuvrent pour contrebalancer le déséquilibre qu’avait engendré la lumière inversée.

Nous sommes comme beaucoup d’autres porteurs de vérité, veilleurs ou passeurs, las et épuisés face à la résistance de certains qui nous entourent. Car ceux-ci sont encore incapables de « discerner » la peur de l’inconnu qui les oblige à retrouver la FOI, de la peur de perdre leur pouvoir sur l’aspect matériel qui les en éloigne. Nous œuvrons en conscience car la situation planétaire actuelle est vraiment critique. Nous représentons de façon fractale et holographique LE CHANGEMENT qui est en train de se produire à plus grande échelle. Notre engagement à notre propre expansion participe ainsi à l’élévation de l’humanité. Comme beaucoup, il s’agit là aussi de notre unique raison d’être et notre unique travail sur Terre. Malgré les difficultés, nous restons intègres envers nous-même et nous y consacrons toute notre énergie.

Chacun est placé par sa multidimensionnalité à l’endroit propice pour son « Réveil » et sa libération, afin d’entrer en résonance avec le réseau cristallin de la Terre et sa technologie de lumière pour réveiller nos nouvelles fonctions ADN.

Il y a quelques jours de cela, Jenaël a fait une demande à son Ange par rapport au contexte que nous vivons actuellement. La réponse lui a été transmis en rêve-vision que voici :

«Je me voyais sur une falaise et devant moi s’étendait une immense plaine. Je savais que de l’autre côté se trouvait le paradis de la Nouvelle Terre. Je voyais des gens courir dans cette plaine pour se diriger vers le paradis. Cependant de l’autre côté dans le ciel, apparaissait une nuée de volatiles noirs.

En regardant à nouveau plus attentivement dans la plaine, je m’aperçus que toute cette foule était formée de guerriers, de soldats, de combattants… Ils portaient des costumes et des armes de différentes époques. Cela allait de l’homme de cro-magnon avec son gourdin jusqu’aux nouvelles technologies en passant par les sabres et lances des chevaliers, les fusils des poilus de la guerre de 1914, des chars, des mitraillettes, toutes armes de périodes confondues…

Au fur et à mesure que les « combattants » affluaient dans la plaine, les volatiles devenaient de plus en plus gros, et je m’aperçus subitement qu’en fait il s’agissait d’énormes dragons noirs. C’est alors que le combat s’engagea. Toutes les armes étaient totalement impuissantes face à la voracité des dragons. Ils détruisaient et avalaient tout sur leur passage. Au fur et à mesure que les combattants étaient engloutis, les dragons se démultipliaient jusqu’à détruire toutes les armées.

A ce moment là, les puissants de ce monde, les présidents, les seigneurs, les princes, les empereurs, les rois, les grands chefs guerriers de toutes époques confondues se retrouvèrent chacun confrontés à un dragon noir.

Dragon noirC’est alors que tous les grands de ce monde dégainaient leurs bourses, leur argent, leur or, leurs billets, leurs bijoux, leurs pierres précieuses, leurs titres de propriété et toutes valeurs marchandes pour l’offrir aux dragons. Certains allaient même jusqu’à proposer leur femme et enfants. Les dragons n’en firent qu’une bouchée, les avalant intégralement avec leurs trésors et leurs présents.

Vinrent ensuite des religieux de ce monde, il y avait des papes, des évêques, des rabbins, des moines, des imams, des lamas bouddhistes, des moines hindouistes, des swamis… tous se prosternèrent face aux dragons. Une nouvelle fois, ils n’en firent qu’une bouchée.

Vint alors mon tour et bizarrement j’étais résigné à mourir. Une intuition m’a soufflé de me dévêtir entièrement. Je me suis donc avancé vers le dragon, nu comme un ver le fixant dans les yeux et lui tendant les mains ouvertes. Il vint vers moi, me renifla des pieds à la tête en changeant de couleur en fonction des chakras qu’il reniflait. Lorsqu’il arriva au-dessus de ma tête, le dragon devint transparent et tous les autres dragons vinrent se confondre avec celui qui était face à moi. Je ressentis alors une énorme vague de compassion et de sagesse qui émanait de ce dragon. Il devint alors mon ami.»

Ce matin, nous avons demandé à mon Ange :

Peux-tu me préciser le sens de ce rêve et que peux-tu nous dire de plus ?

Les dragons, même s’ils apparaissent dans ton rêve comme des créatures féroces, sont des êtres d’une grande sagesse. Ils se révèlent les miroirs de votre propre énergie. L’humain les imagine comme des êtres mythologiques. Cependant, plusieurs sortes de dragons existent dans des réalités bien supérieures à la vôtre. Non seulement ils habitent votre imaginaire, mais sont bel et bien réels dans d’autres dimensions.

Contrairement aux croyances qui ont été inculquées aux enfants, ce monde que les adultes qualifient de chimérique n’est en fait qu’une traduction de votre filtre/cerveau des mémoires provenant de ces mondes parallèles connus de votre multidimensionnalité et que votre psyché a occultés. N’oubliez pas que votre cerveau est incapable d’inventer ce qu’il ne connaît pas.

Les dragons font partie des consciences-énergies sous une forme physique, qui ont contribué à la création des dimensions vibrales denses dans laquelle les Annunakis, Amasutums, Gina’abuls et autres de vos créateurs évoluent. L’humain aussi évolue dans cette même dimension mais dans une bande de fréquence encore plus dense.

Dans ta vision, tu as vu se dérouler tous les niveaux de l’incarnation de l’humain tandis que les dragons, eux, provenaient de l’intemporalité. Leur férocité apparente symbolisait l’homme face à ses propres peurs.

Dans vos traditions, l’Archange Saint Michel terrasse le dragon à l’aide d’une épée mais ne le tue pas, puisqu’il est un Nungal/veilleur qui a pour rôle d’arbitrer le jeu des forces duelles.

Il existe un proverbe qui dit : «celui qui tue par l’épée, périra par l’épée». Ce proverbe malgré sa connotation guerrière et dualiste reflète une réalité qui se produit en ce moment-même. Il ne s’agit en aucun cas de le prendre sous sa forme vengeresse, mais plutôt sous la forme métaphorique qui peut se superposer au vécu de l’humain d’aujourd’hui en cette fin de cycle.

Ainsi, le karma humain se déploie pour être toujours au plus proche de l’équilibre entre les expériences du bien et du mal, à l’image d’une onde sinusoïdale (forme de l’épée de l’Archange Saint Michel).

Il existe dans le déroulement du karma un point de neutralité qui correspond à l’inversement des rôles de l’âme. Ainsi, elle peut passer de la polarité positive à négative, de l’ombre à la lumière, etc… L’âme expérimente la vie à travers ses incarnations et enregistre dans les corps énergétiques les résultats de ses expériences (bonnes ou mauvaises). Elles sont ensuite retranscrites dans l’ADN qui au fur et à mesure du processus karmique, recrée des circonstances pour que le cerveau/ego puisse à nouveau conscientiser ses expériences.

C’est pourquoi vos problématiques d’aujourd’hui de colère, de déni, d’abus, de rejet, d’abandon, de soumission, de peurs de toutes sortes… sont tout simplement le résultat de vos actes dû au rééquilibrage de votre karma où votre âme a joué le rôle de tyran, d’inquisiteur, de bourreau, de victime…

En cette fin de cycle, votre incarnation présente est la somme de toutes vos incarnations, vous avez désormais un choix à faire car vous êtes sur la sellette. Il ne tient qu’à chacun, de trouver le juste milieu et cela sans jugement ni vers soi-même, ni envers les autres. Trouver la maîtrise entre ces deux polarités et VIBRER NEUTRE dans vos corps énergétiques permet ainsi, de ne plus reproduire votre karma.

Zdzislaw BeksinskiPuisque vous les avez créées vous-même, acceptez-vous de prendre la responsabilité de toutes vos incarnations ? Êtes-vous prêt à admettre vos rôles, faire face à vos peurs pour vous en délester ? Ou préfèreriez-vous continuer ce jeu de pouvoir-soumission / bourreau-victimes etc… ? Il ne tient qu’à chacun de faire ce choix.

Plus rien ne peut être caché. Tout ce qui n’est pas mis au grand jour, ne peut subsister. Vous devez vous présenter dans une totale transparence face à votre dragon. Aucun jugement, aucun secret, aucun mensonge ne doit vibrer dans vos corps énergétiques lors de l’Ascension.

L’amour étant un état d’équilibre vibratoire, il ne peut être réalisé dans votre dimension que si votre ADN est déprogrammé de son karma et revenu à la vibration au point Zéro. Ce jeu karmique a été nécessaire pour enraciner l’Amour au plus profond de la matière.

La Nouvelle Terre est un monde où toutes les âmes se retrouvent après avoir ancré une vibration de neutralité et d’équilibre les uns envers les autres.

Ici, nous allons sortir de la métaphore pour retourner dans la biologie de votre ADN.

Vous savez désormais que chacun d’entre vous êtes porteur de l’ADN que vos créateurs ont implanté dans vos gènes. Qu’ils soient Gina’abul, Amasutum, Ginku, Urmah, Abgal ou autres… ces gènes sont présents selon des proportions différentes dans votre génétique. Vos créateurs avant leur arrivée sur la terre Gaïa étaient déjà séparés en deux clans, deux énergies qui dans vos traditions et votre psyché sont matérialisés par Dieu/l’Esprit-Saint, l’énergie masculine/féminine, homme/femme. Cependant vous savez aussi que dans votre ADN est présent un code christique qui détermine la lignée rédemptrice que chacun porte en soi. Cette lignée est souvent représentée dans les traditions par les Nungal, les Archanges ou les veilleurs. Elle était de tout temps, chargés de l’arbitrage et de l’équilibrage du processus karmique de l’humain.

Je précise encore une fois, que ce codage/empreinte christique est présent en chacun de vous, même si votre ADN est de prédominance Gina’abuls, Kingu, Abgal, Amasutums ou autre…

Il est important ici que j’aborde un autre sujet qui vient en corrélation avec celui-ci. Il s’agit du réveil de l’Atlantide, de l’émergence probable selon certains auteurs, de ces anciennes citées englouties.

L’Atlantide n’est pas une citée engloutie, elle existe dans une dimension vibrale superposée à votre moment présent. Vos vies en Atlantide, tout comme en Lémurie ou en d’autres civilisations passées ou futures sont uniquement des expressions/excrétions vibrales de votre ADN, c’est à dire des croyances/films projetés sur l’écran de votre univers/environnement.

Votre propre monde est le support écran-blanc sur lequel vous projetez votre pensée. C’est ainsi que vos croyances deviennent réalité dans votre dimension/densité d’incarnation. Pouvez-vous alors admettre, peu importe vos origines galactiques, que La Nouvelle Terre est le résultat de la totalité de l’expression vibrale de votre ADN au point Zéro ? La Nouvelle Terre est uniquement liée à votre vibration individuelle arrivée à neutralité. Elle répond à un nouveau codage ADN d’unité, résultant de l’expérience de la dualité, du bien ou du mal que vous aviez projeté dans votre réalité de 3e dimension-densité.

Alors comment croyez-vous pouvoir accéder à ce Nouveau Monde ? Avec de l’argent, avec vos trésors, avec des titres de propriété, de présidence, d’architecte, de médecin ou peut-être bien avec des pouvoirs magiques ?

Aucun maître d’armes, financier ou religieux ne pourra fouler la Nouvelle Terre tant qu’il ne se présentera pas nu face à son propre dragon. Tant qu’il reste ne serait-ce qu’un petit brin de discorde en votre psyché et en votre cœur, il vous est impossible de prétendre à votre rédemption.

Question à mon Ange :

Peux-tu me révéler le sens de ce que nous allons expérimenter en cette année 2013 ?

Certaines traditions parlent du chiffre 13. Connaissez-vous l’existence d’un 13ème apôtre, d’un 13ème crâne de cristal, d’un 13ème signe zodiacal ? Le 13-03-13 est le jour de l’élection du nouveau Pape; le vendredi 13 est le jour de la mise à mort des templiers. Savez-vous que les rois maudits le sont jusqu’à la 13ème génération… ? Que votre ADN possède une 13ème hélice ? Que vous êtes à la 13ème civilisation humaine ?

Le chiffre 13 est présent dans toutes les connaissances cachées à l’humanité. Il symbolise la mort de quelque chose et la renaissance d’une autre. Nous sommes en 2013 ? Quel hasard…

Regardez autour de vous, non pas seulement avec vos yeux mais avec vos propres résonances, avec votre cœur et les ressentis du corps. Observez les alertes émotionnelles de votre plexus en face de certaines situations de votre quotidien. Ne voyez-vous pas combien les gens souffrent et se mentent encore ? Même certains au nom de la « lumière » manipulent leur prochain.

Beaucoup luttent et combattent contre la montée de la lumière sombre. Il ne s’agit pourtant plus de lutter contre quoi que ce soit, mais de s’abandonner, non pas à la mort physique mais à la mort en soi, la mort de toutes vos croyances. La plus grande peur de l’homme est de mourir parce que son inconscient se rappelle que « de l’autre côté » il était face à son propre juge.

Aujourd’hui en 2013, il n’est plus indispensable de déposer votre corps physique pour cela car le Grand Plan vous autorise en cette fin de cycle, non pas de mourir mais d’ascensionner dans de nouvelles dimensions avec votre corps physique.

Plus personne n’aura besoin de mourir pour ascensionner comme Jeshua l’avait fait, mais pour cela, il y a une seule condition pour passer dans le chas de l’aiguille : accepter de ressusciter une première fois.

Zdzislaw BeksinskiEn ce moment, les êtres qui résistent à leur vérité intérieure restent encore incapables de reconnaître et d’admettre les différents rôles joués sur d’autres lignes temporelles parce qu’ils ont tout simplement peur de leur propre jugement.

Ces personnes essayent toujours et encore de projeter leurs expériences de dualité (bien/mal) de 3e dimension dans un futur potentiel.

Ils oublient, quand cela les arrange, qu’en 5e dimension la notion de dualité n’existe plus, puisque le futur existe sous de multiples possibilités et que ces potentiels prennent naissance dans l’ADN de chacun. Ils ont tout simplement peur de contacter leur nouveau codage ADN.

L’humanité glisse en ce moment dans la 4eme densité de conscience. Il s’agit bien de comprendre que les expériences quotidiennes ne sont plus liées à la sphère du mental/cerveau, mais désormais répondent à la loi quantique de la causalité. Celle-ci s’exprime d’or et déjà à travers la vibration de votre ADN quantique.

L’accès à la Nouvelle Terre demande une grande maturité d’esprit et une intégrité absolue. Il n’y existe plus aucun système de domination ou soumission.

L’ordre établi de la politique de votre pays s’apparente à une oligarchie de par sa nature. Il avait engendré un mécanisme déguisé de soumission et d’esclavage de masse. Les gens sont traités comme une propriété et forcés de travailler de plus en plus et cela contre leur gré.

Les archontes de la lumière sombre qui étaient jusqu’alors les maîtres du monde sont en train de se faire prendre par leurs propres lois. Le système bancaire, fiscal, administratif et judiciaire sur lequel reposait leurs pouvoirs assujettissant l’homme se retourne finalement contre eux. «Tel est pris qui croyait prendre»…

L’intervention d’êtres venus de dimensions supérieures, incarnés sous forme humaine ont depuis peu instauré par leur vibration une nouvelle justice. Simultanément un système judiciaire calqué sur les lois galactiques voit le jour pour aider l’humanité durant les trois années que durera la transition. Les tribunaux corrompus qui administrent encore votre société actuelle vont être rendus obsolètes et illégaux. Ils seront remplacés par un système basé sur une Loi fondamentale, admettant et reconnaissant le lien direct inaliénable et intime que chaque individu entretient avec son âme.

Autrement dit, il ne sera plus autorisé qu’une personne ou une instance se pose comme autorité entre vous humain et votre Être supérieur. Vous deviendrez alors directement responsable de votre vie et des actes que vous y manifesterez. Votre libre arbitre ne peut plus vous être enlevé sans votre propre consentement. Ces nouvelles lois vont être inscrites et officialisées pour permettre à l’humanité d’apprendre à se libérer du joug de la domination perverse et se mouvoir dans un nouveau système économique durant la transition L’humain avait à maintes reprises déjà, eu à gérer ces changements. Le paradigme de la Nouvelle Terre peut sembler insurmontable car il vous met face à vos peurs les plus profondes pour laisser émerger vos mécanismes soit de soumission ou de domination par rapport à votre prochain.

La nouvelle race de Femmes et d’Hommes qui remplacera l’ancienne humanité en voie de disparition, va être amenée à rejoindre l’humanité galactique. Elle aura acquis sa propre maîtrise en tant que peuple ascensionné.

Les effets de ce « processus de retournement » vont commencer à être visible dans la matière dès cet été et s’achèvera dans une triade d’années. Celui-ci se finalisera lorsque chaque humain, en son cœur et âme, aura pris l’engagement de lâcher toute forme de contrôle sur les événements et sur autrui et acceptera d’Être tel qu’il est, tel qu’il était et tel qu’il sera.

Sand et Jenaël  le 13 avril 2013.

Source : http://www.urantia-gaia.info (en cas de copie, merci de respecter l’intégralité du texte et de citer la source

Source originale.

A propos Le Passeur

Nomade sur le chemin...
Ce contenu a été publié dans 06- Tous les articles, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

122 Responses to Quand les masques tombent…

  1. Patricia dit :

    Cher Passeur, je viens de relire ce texte qui résonne très fort, je le ressens, pour nombreux d’entre nous.
    …Nous représentons de façon fractale et holographique LE CHANGEMENT qui est en train de se produire à plus grande échelle. Notre engagement à notre propre expansion participe ainsi à l’élévation de l’humanité. Comme beaucoup, il s’agit là aussi de notre unique raison d’être et notre unique travail sur Terre. Malgré les difficultés, nous restons intègres envers nous-même et nous y consacrons toute notre énergie…

    Merci pour tous ces merveilleux textes !

    Patricia

    • Margelle dit :

      Patricia, je ne sais pas quel était ton état d’esprit lors de cette indication, mais je trouve ton rapprochement très judicieux… Pour ma part, j’ai relevé ces 2 extraits suivants, qui je l’espère ne sont pas contredits par d’autres que je n’ai pas sélectionnés !! Ne vous gênez pas si vous trouvez des contresens !!

      « Même certains au nom de la « lumière » manipulent leur prochain. « ….

      « Autrement dit, il ne sera plus autorisé qu’une personne ou une instance se pose comme autorité entre vous humain et votre Être supérieur. Vous deviendrez alors directement responsable de votre vie et des actes que vous y manifesterez. Votre libre arbitre ne peut plus vous être enlevé sans votre propre consentement. Ces nouvelles lois vont être inscrites et officialisées pour permettre à l’humanité d’apprendre à se libérer du joug de la domination perverse et se mouvoir dans un nouveau système économique durant la transition L’humain avait à maintes reprises déjà, eu à gérer ces changements. Le paradigme de la Nouvelle Terre peut sembler insurmontable car il vous met face à vos peurs les plus profondes pour laisser émerger vos mécanismes soit de soumission ou de domination par rapport à votre prochain. – »

      Bien sûr cela peut remettre en question certaines interventions, mais je pense que cela concerne tout le monde. Chacun peut se sentir impliqué, à un moment ou un autre. Qui peut se dire à l’abri de toute tentative de pouvoir ?????

      Très amicalement…..

      • Patricia dit :

        Bonjour Margelle,

        Mon état d’esprit, hier, à ce moment précis, était la gratitude vis à vis du Passeur. Je le remercie pour les pistes de compréhension qu’il nous propose et j’essaie de ne pas perdre le fil conducteur.

        Mais les mots et leurs intentions sont parfois des murs alors qu’on les veut fenêtres .

        Oui, certainement Margelle, chacun est impliqué à un moment ou à un autre dans la danse  » identification ». Moi la première.
        Derrière mes nombreux masques fabriqués par des pensées souvent réactives qui s’accrochent, mon vrai visage est celui de l’amour, comme le tien,comme le nôtre, qui est vraiment de toute beauté, chère Margelle !!
        Je te remercie beaucoup de me donner l’occasion de te le dire, tu nourris un besoin en moi…
        Je sais, je vois que ton cœur est immense !

        ♥ !

        Patricia

        • Margelle dit :

          Patricia, de tout ♥ avec toi…. oh oui, nous élevons souvent des murs avec les meilleures intentions possibles. Mais ton message m’a touchée de façon douce et subtile, comme une caresse légère et gratuite. Je viens de lire que grâce et gratuit viennent du même mot…. alors grâce, gratuité, gratitude… tout ce qui peut réjouir nos coeurs et âmes…. et les « élever » au-delà de nos murs !!! ♥♥♥

  2. Taoufiq dit :

    Bonjour,
    Voici un article que je trouve intéressant, il ne révèle rien d’extraordinaire, il explique de manière simple une évidence connue de tous.

    http://infos-autrement.com/quand-la-science-decouvre-les-1-qui-dirigent-leconomie/?fb_source=pubv1

  3. Katerina dit :

    Saam ,

    Merci .
    Je sais combien il est difficile d etre compris . L intelligence fait que nous donnons sans attendre , sans rien demander . Jusqu au moment où on rend les armes . La lutte est finie pour moi , il n y a plus de combat .
    Le couple , les amis , les autres .
    Cela met du temps pour comprendre , l amour pour soi guérit .
    Et on avance petit à petit dans d autres énergies .
    Je te souhaite de trouver la paix et la sérénité dans ta vie , nous avons tous il me semble cette meme idée et créer ainsi un monde uni et paisible .
    Affectueusement
    Katerina

  4. pierrot dit :

    Un message de Bodhiyuga que je retransmet ici:
    Cher-ère Ami-e,
    Vous recevez ce courriel de ma part car vous vous êtes inscrit-e à la liste de diffusion du site http://www.bodhiyuga.net, qui a fermé le 31 janvier dernier. Ces quelques mois d’absence sur le web m’auront permis de prendre du recul et de porter un regard critique sur certaines étapes de mon cheminement spirituel. Sur la page de fermeture du site, je vous faisais déjà part de certaines prises de conscience en rapport aux récupérations « égotiques » dont j’avais pu tirer profit en m’identifiant à ce rôle valorisant du « Maître » spirituel. Afin que vous puissiez bien comprendre tous les mécanismes qui ont pu influencer mon positionnement face à vous, je souhaite vous faire part d’un autre élément qui a joué un rôle important et qui doit aujourd’hui être mit en lumière. Il s’agit des croyances. Cela me permettra de tourner la page de cette aventure qui aura été extrêmement riche et instructive pour ma part, et qui j’espère m’aidera à ne pas retomber dans les mêmes pièges à l’avenir.
    Les expériences que j’ai pu vivre durant l’année 2012 et depuis le début de cette nouvelle année m’ont amené à remettre en question bon nombre de croyances. Ces croyances, je m’y accrochais fermement parce qu’elles faisaient intégralement partie de l’image que je me faisais de moi-même et formaient un ensemble satisfaisant qui me semblait cohérent. J’ai compris qu’il devenait absolument nécessaire que je me libère de ces croyances profondément ancrées et que j’accepte la perte identitaire que cette libération devait engendrer.
    Pour exemple, je veux citer les croyances que j’avais au sujet de la réincarnation et du karma. Elles provenaient en grande partie d’un contexte particulier duquel j’étais très imprégné. Ce contexte était une forme de syncrétisme composée d’éléments empruntés çà et là dans des doctrines qui n’étaient pas toujours traditionnelles, et je pense en particulier à l’occultisme, au spiritisme et au théosophisme. En m’intéressant de plus près à ces trois systèmes, j’ai compris d’où venaient mes « fausses » conceptions de la réincarnation et du karma, et j’ai pu mesurer la différence qui les sépare de la notion de transmigration et de karma des doctrines traditionnelles orientales. Cela m’aura aussi permis de mettre en lumière quelques illusions véhiculées par le « new age », qui est une forme moderne des trois systèmes que je viens de citer. Il a donc fallu que je me défasse de ces croyances et que j’accepte de remettre complètement en question l’univers qu’elles m’avaient permis de construire et qui donnait de la substance à ce rôle de « Maître » spirituel. J’ai pu comprendre que ces croyances étaient de nature à renforcer l’identification à ce rôle, et à rendre par conséquent plus difficile qu’il ne l’est déjà le travail de libération.
    La leçon que je tire de tout cela, c’est qu’il faut être extrêmement prudent avec les croyances, et à plus forte raison lorsqu’elles appartiennent au domaine de la spiritualité. Les croyances ont cela en commun qu’elles ne sont pas vérifiables et qu’elles ont le pouvoir d’influencer considérablement notre vie en impactant notre réalité quotidienne. Une croyance est juste une idée, une forme-pensée, mais cette image mentale a un puissant pouvoir de suggestion qui peut se « matérialiser » sous la forme de signes, de synchronicités, de certaines circonstances ou même de certains phénomènes physiques, manifestations qui en retour viendront renforcer la croyance qui en est à l’origine, en la validant. L’ensemble des croyances créent un « univers » personnel qui peut donc influencer la réalité et en même temps la déformer, car celle-ci est perçue au travers du filtre de ces croyances. Ce n’est donc pas pour rien que les sages nous invite à « apprendre à désapprendre » toutes les croyances qui sont autant d’obstacles sur la voie de la Délivrance.
    Il nous faut garder un esprit critique, ne jamais rien prendre pour acquis, se remettre en question aussi souvent que possible (même si c’est désagréable d’accepter qu’on ait pu se tromper), exercer notre discernement face à la somme d’informations que nous recevons chaque jour, que ce soit du gouvernement, des médias, d’une « autorité » spirituelle ou de notre propre subconscient, et le plus important de tout, demander à être divinement guidé vers la Vérité.
    Voilà cher-ère Ami-e, je peux considérer maintenant que la page « Bodhiyuga » est définitivement tournée et que je peux me consacrer pleinement à la création de mon nouveau site internet, qui sera exclusivement consacré à l’apprentissage de la méditation. Vous pouvez d’ores et déjà vous abonner à la page facebook du site, si le coeur vous en dit.
    Fraternellement,
    Frédéric

    • Thau dit :

      Sourire +++…merci Pierrot pour nous avoir transmis ce texte… si rare…dans son essence!!! et bien sur merci à Frédéric de l’avoir écrit et pour son humilité, sa rigueur et sa sincérité.

      • marie christine dit :

        Magnifique texte de Bodhiyouga . J’avais déjà lu son article d’aurevoir sur son site .
        Ce qu’il décrit, c’est ce que j’ai appelé le chaos intérieur pour moi . Je comprends donc tellement bien ce qu’il veut dire !
        Mais je crois que c’est un peu ce qui arrive en ce moment à tous ceux qui vivent une vie spirituelle .
        C’est une drôle de sensation car j’ai l’impression d’avoir été flouée quelque part et qu’on m’a ouvert les yeux brutalement, mais que d’un autre côté, tout cela n’était pas faux …
        Alors je crois avoir compris le truc : il me semble qu’on vivait dans l’après, dans l’idée du monde idyllique qui nous attend, mais en faisant l’économie des étapes à franchir dans le corps même, dans la matière, dans le processus de transformation .
        On se voyait papillons en minimisant les épreuves de la chenille .
        Alors on revient à la chenille et apprend qu’il y a beaucoup à apprendre !
        On s’aperçoit que dans la chrysalide est le secret, la genèse de quelque chose …
        Il semblerait qu’on nous mette le nez dans ce phénomène de transformation pour apprendre à le valoriser dans ses moindres détails . On en oublierait presque le « résultat final », le papillon .
        Oui, c’est bien . Parce que le papillon, lui aussi se transformera en autre chose, et nous aurons intégré dans la conscience le sens de l’évolution dans l’éternité .

        • Marie-Anne dit :

          Magnifique texte de Marie-Christine! J’avais déjà lu son commentaire sur ce qui ne sont que des viols à répétition commis contre l’humanité terrestre.

          🙂

          Merci, Marie-Christine!
          De tout cœur avec toi!
          ((je note juste que Bodhiyuga passe d’un mode de croyance à un autre; mais dans le monde créé , donc, tant que l’on se meut dans la Création, comment faire autrement? Une croyance, même très simplifiée, reste une croyance; même le lâcher-prise et l’acceptation totale reposent en réalité sur une sorte de croyance: celle qu’il est indispensable de lâcher toutes nos croyances.
          Une croyance n’est pas nécessairement à repousser, tant qu’on la prend pour ce qu’elle est (une croyance qui nous convient et que nous pouvons partager mais pas imposer), et, surtout, si on considère sincèrement qu’elle nous fait avancer vers notre Réalité profonde…qui est aussi une Croyance!

          Tant que nous jouons dans la Création, nous passons de croyances en croyances – même très, très subtiles- et c’est, je pense, un peu le but de la Création ( car sinon, comment créer? à partir de quoi  » innover »?).
          Une croyance est une sorte de support et d’espace de jeu; elle correspond à une vérité au sein de la Vérité qui les contient toutes, et elle permet le déploiement et l’expérimentation de cette vérité.
          Ensuite, quand on en a fait le tour, on passe à autre chose qui nous appelle.

          En ce qui me concerne, j’ai choisi, depuis plusieurs années, la Croyance qui me colle le plus au Cœur: celle de vivre selon mon Cœur justement; celle de vivre selon ce qui répond le mieux à mon Être et à ma Joie les plus profonds; et si je n’y arrive pas toujours très facilement, de garder ceux-ci ( l’Être Profond que je ressens divin en moi et ma Joie profonde tout aussi divine) , de les garder donc, toujours en ligne de mire.
          Le temps que le papillon accepte de terminer sa préparation dans sa chrysalide, puis qu’il ose, enfin, se rendre compte, un jour, qu’il est prêt.

          • marie christine dit :

            Bonjour Marie-Anne (non, je n’ai pas dit Anne-Marie !) .
            Heureuse de te retrouver .
            J’aime beaucoup ce que tu dis sur les croyances . Tu approfondis vraiment le sujet .
            Du coup, confusion …
            Je ne sais plus ce qu’est une croyance …
            Hé ben, comment savoir si on est dans une croyance ou pas ?
            Même en méditation, sans pensées, peut-être croit-on qu’on ne pense pas …
            Hou la, la, ils nous embrouillent les Belges !
            Mais tu as raison, les croyances doivent être des spécialités de notre espace-temps .
            Je me demande si les extra-terrestres ont des croyances …

            • Soleil Bleu dit :

              La croyance est une unité indissociable et incontournable de l’illusion du temps. Seule l’attention à l’instant présent permet d’en échapper car il est impossible d’Être et penser l’action simultanément.

              Toute croyance se bâtit au travers d’éléments ciblés qui permettent sa théorisation et lui donnent ainsi une consistance objective, délimitée à un shéma parfaitement reconnaissable et référenciel pour le croyant qui y adhère.

              Il n’en est pas moins vrai que ce n’est qu’un shéma hautement personnel de par les interactions conscientes et inconscientes qui l’on fait naître, appelé invévitablement à entrer en résistance avec d’autres shémas personnels, de manière abrupte ou subtile certes, mais qui nécessairement trace des limites de séparation entre moi et l’autre, quand ce n’est pas des frontières internes qui signent des conflits entre soi et Soi.

              Quand une émotion apparait, je la vis, je ne me pose pas la question d’y croire ou pas sur le moment car elle s’impose à moi. La posture que j’adopte à sa venue de l’accepter ou de l’affronter va dépendre d’un certain nombre de facteurs qui font appel à la mémoire et du but recherché sur le moment.
              Est-ce que je veux satisfaire les désirs de mon égo ? Est-ce que je veux retrouver une sérénité intérieure ? Est-ce que je veux écouter comment chemine cette émotion en moi ? Est-ce que je veux la vivre ?… Seule le moment où elle se vit contient la réponse adéquate à la question propre que pose cet instant particulier, réponse pouvant être trés variable selon les circonstances et dépendant étroitement de la quête personnelle de chacun, soit de laisser la Vie s’exprimer à travers soi/Soi ou s’exprimer soi/Soi au travers des circonstances que la Vie nous offre. Celle-ci pouvant également fluctuer selon les circonstances.

              Ce ne sont que des observations subjectives, faites au travers de mes expériences personnelles, mais aujourd’hui, se révèlent sans que j’en ai manifesté la volonté et pour cause, les limites apportées par mes croyances, qui ont pourtant été une ouverture formidable vers des possibles infinis et libérateurs. Elles étaient et restent vraies dans l’étape du parcours où elles opéraient, depuis quelques mois autre chose veut s’exprimer qui exige pour ça de ne plus m’y accrocher. Une aventure inconnue et sans nom m’invite à son banquet, ça prends l’allure d’un chanboultout mais qui me procure paradoxalement une quiétude et une sérénité que je ne connaissais pas, alors j’écoute et la suit/Suis.

            • Marie-Anne dit :

              Désolée de t’embrouiller, Marie-Christine 🙂

              Comme partout dans la dualité ( extrême ou minime), il y a croyance et croyance: tout dépend de ce sur quoi ces croyances reposent: la peur et l’ignorance ? ou
              la Paix intérieure et l’alignement avec son Soi divin?

              Dans ce dernier cas, je pense que tout être (extra, intra terrestre ou terrestre), est conscient qu’il agit selon une croyance, une loi particulière, qu’il sent en accord avec son Moi Profond et avec ce que ce Moi lui demande d’expérimenter ou d’amener dans la Création ( toutes dimensions comprises).
              Cet être reste conscient que la Réalité est encore plus vaste, illimitée, hors concept, infinie, indicible, etc, etc,…..que ce qu’il a déjà réussi à approcher.

              Dans le cas d’un être dont les croyances sont basées sur la peur et l’ignorance d’une plus vaste réalité, ces croyances finissent par être sclérosantes, de plus en plus limitatrices , voire aberrantes et mortifères puisqu’elles s’opposent à la fluidité et au véritable accueil de la vie.

              Voilà, Marie-Christine; je ne sais pas si mon explication est plus claire 🙂 : elle correspond à ma compréhension actuelle des choses, mais ne te prends pas la tête!
              Continue sur le chemin le plus clair pour toi, et tant pis s’il n’est pas belge, je m’en remettrai! 🙂 (d’ailleurs, ils me semblent très proches , nos chemins ; je pense que c’est surtout parce que les mots et les concepts sont limités que les commentaires peuvent paraître plus ou moins clairs).

              Je t’embrasse

              • marie christine dit :

                Très bonne explication, Marie-Anne .
                Non, je ne me prends pas la tête . C’est de l’humour belge ou français, enfin on se comprend bien entre cousins !
                Je t’embrasse aussi .

          • pierrot dit :

            et qu’il a toujours été prêt, c’est juste qu’il l’avait oublié.

          • pierrot dit :

            Ce n’est pas la croyance le souci c’est son identification qui l’est.
            Alors soyons fluide et osons nous remettre en question.
            Et là on rit alors de tout.

    • Soleil Bleu dit :

      Cher Bodhiyuga, toujours aussi bluffant de sincérité et de vérité avec lui-même et les autres.
      « Ce n’est donc pas pour rien que les sages nous invitent à « apprendre à désapprendre » toutes les croyances qui sont autant d’obstacles sur la voie de la Délivrance. » C’est tout à fait dans la lignée de ce qui se fait jour en moi, et ma foi, ça me désencombre et finalement…m’apaise beaucoup, de détricoter les influences que les images des autres ont eu dans le paysages de mes croyances. Plus je me mets en écoute intérieure neutre désormais, plus sa mise en mots dénature la nature profonde de ce que je perçois, et plus l’innutilité de le faire s’impose tant je réalise la futilité de l’importance que je peux y accorder.
      C’est finalement un lâcher prise qui amène enfin de la légéreté dans ce que je vis puisque aujourd’hui je me surprend à sourire ou à rire devant des situations que je traitais, il n’y a pas si longtemps, avec beaucoup de sérieux, voire, une once d’austérité en prime ne m’effrayait pas outre mesure 😉

      La vraie Joie prend source dans la vie, elle ne s’écrit ni se raconte, elle se vit ☼
      Bises à tous
      S.B

      • Marie-Anne dit :

        D’accord avec toi, Soleil Bleu,
        Il y a , chez Bodhiyuga, une honnêteté et une cohérence courageuses qui appellent le respect et rappellent qu’un être humain peut avoir de la noblesse…Bonne Nouvelle!!!

        • Soleil Bleu dit :

          Oui Marie Anne, et comme tu le dis, j’adhère moi aussi à cette Bonne Nouvelle ♥♫☼♫♥

          • acacia dit :

            Marie-Christine, Marie-Anne, Soleil Bleu, vos propos sont terriblement réjouissants ! ( ne me demandez pas en quoi c’est juste ce qu’ils provoquent en moi ).
            De chrysalide à chrysalide je peux vous dire que décidément rien ne vaut le courant de la Vie, et il semble bien qu’on puisse faire confiance en ces ailes que nous nous préparons à retrouver – et chez vous en tout cas je les sens qui frétillent déjà ! … ça se dit, ça, des ailes qui frétillent… ? je crois que j’ai voulu dire en même temps
            « frémissent » et « scintillent ».
            ♥♥♥

            • Soleil Bleu dit :

              Acacia,

              Si le frémissement de nos ailetes qui scintillent nous font fretiller de joie, alors ça me va trés bien cette alchimie 😉
              Et si en plus cela te réjouit sans que soit posée la question du « pourquoi », c’est du velours ça ma belle 🙂 🙂 🙂
              Bisous ☼

  5. pierrot dit :

    Impressionnant l’intensité des émotions contraires.
    En plus elles sont rapprochées.

  6. Purplestream dit :

    Réveille mes sens … Fais moi me sentir vivant …
    Version musicale de cet article.

    Evanescence – Wake me up inside
    http://youtu.be/wXcdYBh3hgg

  7. Delta de la Lyre dit :

    Selon toute vraisemblance ….
    Constituant la longue liste de leurs actes dont tout le monde se passerait bien : disparition de Stanley Kubrick et de trois de ses collaborateurs, puis trois des tours du world trade center, et selon toute vraisemblance maintenant Boston :
    http://youtu.be/biuXEQHDCYE
    L’essentiel étant que les étasuniens prennent maintenant conscience en leur fort intérieur.
    Déjà grâce à Anne Givaudan depuis 17 ans, mais grâce aussi à de vrais journalistes nous avons pu réellement découvrir le revers de la médaille, l’autre face du monde, cela nous a permis de mieux nous situer dans cette immense pièce de théâtre, un travail intérieur a pu s’enclencher, espérons que cette tombée des masques en fasse réfléchir plus d’un et plus d’une afin qu’ils et elles sachent de mieux en mieux ce vers quoi ils veulent aller et ce vers quoi il n’est pas préférable d’aller ou de ne plus continuer à adhérer, de ne plus continuer à alimenter en énergie, notre énergie, tous cela.

    • Taoufiq dit :

      Delta de la Lyre,
      Penses-tu que leurs gesticulations puissent changer la face du Monde ?
      L’énergie Cosmique n’est elle pas plus puissante que leurs bassesses ?

      Merci pour ton lien 🙂

      • Delta de la Lyre dit :

        Avant de nous incarner sur ce monde nous savions où nous allions mettre les pieds.

        Par exemple sur tes divers lieux de travail, n’as-tu pas remarqué que parfois il suffisait d’une seule personne pour qu’une belle ambiance se dégrade puis se maintienne dans cette dégradation ?

        Tous ça faisait partie du jeu. Tout ça ne devrait plus faire partie du jeu or ça fait encore partie du jeu, d’ailleurs je précise le 4 avril : « Je constate aussi que les forces dites « de l’ombres » ne sont malheureusement pas parties de la Terre à l’heure qu’il est ! » ; Simultanément, 5 avril, le Commandement Ashtar s’exprime de la même façon auprès de Monique. Et là avec étonnement je me suis dit « ben oui ! Il paraît … ! »
        http://ducielalaterre.org/fichiers/messages_des_hierarchies/encouragements_d_ashtar_sh_ran_tNj.php

        (Un merci à Monique car généralement elle supporte difficilement les énergies un peu trop yang, et là elle a réussi à laisser s’exprimer le Commandant Ashtar.) C’est la coïncidence avec cette dernière intervention du Commandement qui m’amène à faire ici référence à celui-ci car « Ashtar » star du net pour la partie new age du moins, ne m’a jamais vraiment attiré. Aussi, cela fait maintenant depuis les environs de 1978 que certains certaines s’apprêtent à l’intervention de ce Commandement…….alors celles et ceux ayant quelque attirance pour ce groupe ou Commandement n’en sont sans doute plus à un mois prêt ! Que la Commande Ashtar m’excuse mais il faut bien dire les choses, même avec humour.

        Taoufiq, « leurs gesticulations » rendent le monde malheureux n’encourageant pas celui-ci à devenir autre. Cela avait sans doute son utilité, cela ne devrait plus être utile aux Hommes. Ils devraient donner l’exemple du beau or ils donnent l’inverse. Ils devraient inspirer or ils divisent.

        Lorsque l’on observe la Constitution du Canada, on s’aperçoit que la personne qui a le dernier mot est ……….. la reine d’Angleterre………..

        Lorsqu’on constate que la banque centrale des Etats-Unis n’est pas une administration publique mais une organisation privée alors si le goût nous y porte on cherche quels sont les actionnaires de cette banque centrale pour laquelle la monnaie émise est également LA monnaie internationale en plus d’être une monnaie nationale, et les recherches nous conduisent, entre autre vers …………….. la banque centrale d’Angleterre !

        Le colonialisme est soit disant terminé …………………….. je demande alors qu’on soit un peu plus précis sur cette affirmation.

        L’énergie cosmique n’est pas constituée que de leurs bassesses, elle est sans doute constituée de plein d’autres ingrédients. A chacun, à chacune d’admettre dans sa recette personnelle les ingrédients et leur proportion qu’il ou elle veut maintenant utiliser, savourer, déguster, partager, distribuer.

        On ne peut demander à l’autre de changer si soi-même ne changeons pas.
        (D’ailleurs on ne peut changer personne. Seul notre rayonnement irradiant peut conduire à inspirer son entourage, c’est tout)

        On leur donne l’énergie qu’ils ont besoin si………..l’on pense comme eux. Et c’est insidieux, par exemple, si je suis jaloux alors je ne me distingue pas d’eux car par exemple les jalousies qu’ils ont les uns envers les autres les conduisent constamment à cette recherche d’être plus puissant plus riche que celui ou celle qui est déjà la ou le plus riche de la Terre. Si nous ne travaillons pas sur nos propres failles alors on alimente ces mêmes forces que par ailleurs on considère comme indésirables.

        Voilà Taoufiq, ne suis pas expert en la matière pour pouvoir vraiment répondre à ta dernière question, mais c’est ce qui me vient spontanément.

        Nous ne devrions pas être dans l’attente de ! Agissons déjà nous-mêmes (pensées, mots, être, actions, avoir)

        Bonheur.

  8. Taoufiq dit :

    Bon, je suis né le Vendredi 13-03-1964

    L’horoscope Chinois me situe en Dragon, l’horoscope Occidental en Poisson.
    Je ne sais pas comment ni pourquoi interpréter ces Signes, mais après avoir lu « Quand les masques tombent » de Sand et Jenaël, je me pose forcément des questions …
    J’en ai parlé tout à l’heure à Pierrot sur Skype, il m’a laissé libre cours à ce questionnement.
    Je voulais en parler au Passeur sur son mail, mais j’ai préféré partager avec vous tout-s-es.
    Il va falloir inventer un nouveau mot exprimant « toutes et tous » réunis (avis aux chercheuses chercheurs de nouveaux vocabulaire)
    Bref, beaucoup de chiffres correspondants: 13, mars, 03, 2013
    Mais ce n’est pas vraiment le plus important 😉

    • Cecile dit :

      Taoufiq,
      Présence forte du Trois: le mouvement, l’équilibre dynamique.
      Dragons, poissons… deux beaux animaux à écailles, aux couleurs irisées, changeantes, insaisissables.
      Ces données m’évoquent la capacité de voir les choses au-delà de leur apparence et de mobiliser des énergies de transformation, pour toi-même ou ton entourage.
      Mais tout ceci n’est que mon ressenti, je ne suis ni astrologue ni numérologue !
      Amitiés,

    • Delta de la Lyre dit :

      Bonjour Taoufiq,
      Vite fait, je ne relirai pas ou n’améliorerai pas ni orthographe ni tournure ni qu’est-ce. Ai fait de la numérologie il y a environ 14 ans. Te propose ce qui me saute aux yeux. A la volée.
      Concernant l’Ambiance, le décor (il ne s’agit pas des Réalisations c’est-à dire ce que toi concrètement tu fais) :
      Enfance : une enfance digne de ce nom, le 3 est justement le chiffre de l’enfant. C’est également le chiffre de la communication, de certaines formes d’art aussi (le 6 est lui ausi associé à l’art mais pour d’autres motifs). L’amusement et les distractions, la belle vie : sont au rendez-vous. Mais il ne faut pas considérer le chiffre « 3 » comme étant la seule pièce du puzzle. En effet ton chemin de vie (réduction théosophique de ta date de naissance donne « 9 » c’est-à-dire 1+3+3+1+9+6+4). En considérant ce « 9 » avec ce « 3 », soit tu as eu une enfance super cool mais avec pas mal de déplacements de type déménagements, ou l’impression que l’un de tes parents était éloigné physiquement ou psychologiquement, bref tout ça pour dire que si l’enfance semble en adéquation avec le schéma type que l’on s’imagine de ce que doit être une enfance, on relativise par cette grande force du « 9 » qui est relative quant à elle aux grands déplacements (plutôt voyages pour tout dire) ainsi qu’au mystiscisme (là aussi de grands voyages mais peut-être plus dans la tête que physiquement).
      Adulte : le « 13 » comme tout le monde le sait est synonyme de ruptures, d’ailleurs l’arcane majeur n°13 du tarot de Marseille est « La Mort ». Et c’est toujours la mort pour un renouveau. Je ne peux pas t’en dire davantage, mes connaissances ne sont pas suffisemment poussées pour bien interpêter ce nombre. Mais il n’est pas tout car sa réduction donne « 4 » (1+3=4). Le « 4 » est relatif aux fondations, à la maison, au dur, à la terre, à quelque chose en lien à la famille (peut-être les liens familiaux avec tes ascendants) (le « 6 » est le chiffre de la famille mais plus dans le côté famille que l’on se constitue mariage enfants). Le « 4 » parait lourd, enfermant, en comparaison des autres chiffres. Peut-être as-tu l’impression que les choses ne bougent pas assez vite autour de toi à l’heure qu’il est, ou bien apprécies-tu pleinement cette pose actuelle ? Cependant il permet une certaine « fixité » par rapport à ton chemin de vie « 9 » qui lui est ouvert sur le Tout, sur l’Univers.
      Retraite : 1964 donne 20 puis 2. Le « 20 » est un beau nombre : le renouveau. Le « 2 » me laisse à penser que tu seras en collaboration, dans le sens où tu ne sera pas seul, tu accepteras entièrement d’être avec quelqu’un, que ce soit un ou une compagne ou que ce soit l’engagement dans une association. Cette période marquera le retour des doutes, cependant les doutes ne sont pas forcément à associer au mental qui se questionne souvent, le doute est salvateur car il permet de réfléchir.
      Ton chemin de vie : addition de l’ensemble des chiffres de ta date de naissance donne un très beau chiffre le « 9 ». Le neuf est la fin de quelque chose. C’est le chiffre des longs et grands voyages par excellence (le « 5 » est plutôt en rapport avec certes de nombreux déplacements mais pas forcément de grands déplacments). C’est un chemin de vie marqué par quelque chose de supérieur même au spirituel puisqu’on est là dans le mysticisme, tu n’as pas besoin de passer par l’intellectualisme pour savoir puis comprendre, ce chemin te donne intuitivement instinctivement les connaissances dont tu as besoin.

      Concernant maintenant l’astrologie, je remarque que les poissons captent automatiquement ce qu’il y a dans la tête de celle ou celui se trouvant en face, on ne peut donc pas leur cacher grand chose ! (télépathie accrue ?). Signe d’eau : douceur, sensualité, émotif. L’eau pourrait être l’émanescence la plus directe de la partie yin de la Source : Mère Divine. Cependant ton signe ne fait pas tout, tu es constitué ou influencé par toutes les planètes et beaucoup d’autres signes, seul un thème natal ou astrologique peut bien débroussailler l’ensemble, et même avec un thème complet on peut douter de l’exactitude de l’interprétation du thème car on ne sait pas tout : en efffet, il y aurait davantage de planètes dans nottre système solaire que les 9 reconnues officiellement, après, n’y aurait-il pas bien davantages d’autres éléments qui en fait ne sont pas pris en compte car cachés ou inconnus des astrologues, et aussi le libre-arbitre de chacun conduira à pouvoir s’écarter de ce qui est écrit ou suggéré par un thème. Enfin, à l’âge de 28 ans c’est l’ascendant qui prend le dessus sur le signe solaire de naissance. Donc tu peux très bien manifester davantage les caractéristiques attachées au signe de ton ascendant que celles de ton signe de ton mois de naissance.

      En Chine il y a plusieurs éthnies. A un moment de l’histoire l’une a pris le dessus sur toutes les autres. La vainqueur avait entre autre pour animal favori le dragon. Cependant si cela avait été une autre éthnie qui avait pu prendre le pouvoir alors l’animal emblématique aurait été tout autre, par exemple cela aurait pu être le papillon !
      L’excellence pour une famille chinoise est d’avoir un garçon plutôt qu’une fille, et c’est encore mieux quand l’enfant nait sous le signe du dragon (1 année tous les 12 ans). Je ne connais pas quels sont les attributs donnés par les Chinois au dragon. On s’aperçois que c’est le seul animal mythologique parmi les 12.

      Mais tu le sais, on est bien plus, ou tout autre, que tous ces paramètres issus d’une matrice enfermante, et voulu par notre programme d’incarnation. Tu es l’oiseau libre que tu souhaites être et que tu as toujours été.

      Bonheur
      Fred

      • Taoufiq dit :

        Cécile, Fred,

        Vos réponses me touchent, je n’ai pas eu le temps de vous remercier et vous répondre, car je suis en plein démarrage d’un projet dont le terme est imminent, celui d’une Plate-forme Culturelle dans laquelle nos idées et l’essence de nos échanges verront le jour … si Dieu le veut.
        C’est pour le 11 Mai, en principe, si tout roule comme il se doit, et je tiens à vous le dire: Vous, Nous, sommes Toutes et Tous conviés 🙂

        Je vous embrasse Chaleureusement,
        Taoufiq

        • Delta de la Lyre dit :

          Taoufiq,
          En Chine le dragon = Puissance/Force et Protection.

          Viens de l’apprendre, ou le réapprendre dans un documentaire Arte actuellement visible / TV Replay : Pékin (1ère partie/5). Documentaire très humain, vraiment bien.
          Sourire

      • Saam Enki dit :

        Salut Delta de la Lyre et Taoufiq, excusez :moi si je mêle de votre discussion, mais ça m’intéresse énormément car cela fait assez de temps que je cherche une réponse. Je suis né le 12-06-82 et j’ai l’impression que le chiffre 2 me suit partout. Je suis du signe Gémeaux, 2ème enfant et fils de ma mère etc… sans abuser de votre connaissance pourriez vous éclairer un peu ma lanterne?

        Merci

        • Taoufiq dit :

          Bonsoir Saam,

          Je viens de lire ton post, je n’y connais absolument rien en ce qui concerne les interprétations des chiffres, j’en suis désolé, la seule chose que je peux te dire c’est de suivre ton intuition profonde, sans chercher à comprendre.

          Voilà, c’est tout, écoute ton intuition, tu auras les réponses à tes doutes pour révéler ce qui a été et qui est toujours en toi
          🙂 bien à toi Saam Enki

          • Saam Enki dit :

            Merci beaucoup Taoufiq.

            • Delta de la Lyre dit :

              Bonjour Saam Enki

              Les propos de Taoufiq sont justes. Et pour les illustrer je te reporte ici les dernières phrases de la canalisation des Êtres de Lumière, la dernière à avoir été mise en ligne (hier) : ha non comme on ne peut pas couper le texte je te prie de cliquer sur le lien, et ce sont les dernières phrases en gras que je souhaitais te montrer : http://ducielalaterre.org/fichiers/amour/la_plus_grande_richesse_3x0.php

              Ta question est légitime car parmi nous, qui, dans le passé, n’a pas eu besoin de l’astrologie ou de la numérologie ou des tarots ou des lignes de la main ou d’autres moyens encore. Si certains certaines n’en ont plus besoin, il est vrai qu’à certains moments de la vie on ne peut pas dire ne pas en avoir eu besoin. Cela décrit les grandes options de la programmation que l’on a voulu avant l’incarnation, maintenant il est clair qu’il est toujours possible d’emprunter la voie du milieu, la 3ème voie, celle justement proposée entre autre par le Passeur ; cependant avoir un aperçu sur la programmation permet de mieux se situer, de mieux nous comprendre.

              Faire un thème, en ce qui me concerne demande plusieurs jours. Des spécialistes, eux, peuvent y parvenir plus rapidement c’est certains !

              Je vais donc faire non exhaustif. Aussi, un vrai thème numérologique est inconditionnellement accompagné du nom et des prénoms. Et c’est l’ensemble qui est interprété et non pas uniquement la date de naissance.

              Et ton questionnement au sujet du « 2 » trouve en effet ces fondements car non seulement tu l’as en Chemin de Vie mais il apparaîtra également en 3ème cycle (à partir de tes 53 ans).

              Ton Chemin de Vie est le « 2 » ce qui correspond à une vie d’Associations, de recherche d’Harmonie et de Tendresse. Nécessité de travailler ou de créer en collaboration étroite avec les autres. Possibilité de jouer les rôles de Conciliateur, d’Intermédiaire. On te fait des confidences ou des demandes de conseils intimes assez facilement. Les contacts humains jouent un rôle primordial : recherche de l’âme sœur ou du couple idéal, et le besoin d’un mariage sécurisant sera fort.
              Tendance à plus Subir les évènements qu’à les générer et à les maîtriser.
              Possibilité « cependant » et « justement » de te laisser conduire paisiblement sans que cela ne pose trop de problèmes. Et, si tu te sens en sécurité alors tu pourras travailler avec les outils venant de ta sensibilité et de ton univers émotionnel, exemple : clairvoyance.
              Tes atouts : diplomatie, coopération, charme, chaleur humaine, amabilité, affection, tendresse, pacifisme.
              Aimant Paix et Tranquillité, de nature Sociable et Douce, Calme et agréable à vivre. En contrepartie de quoi tu peux sembler « collant » parfois aux yeux de certains certaines.
              Il te suffit de peu pour utiliser tes talents artistiques des domaines de l’aménagement et de la décoration intérieure. Soucieux de la qualité de ton environnement. Prudence et Patience sont reconnues de tous.
              Toutefois, si dans ton nom et tes prénoms il y a peu ou pas les lettres « B » « T » « K » tu risques de ressentir assez vivement le tiraillement venant d’une Dualité Intérieure Profonde. Le désir d’Indépendance risque d’être souvent en opposition avec le besoin de sécurité affective, difficulté à se situer face aux autres, et face à l’autre dans le couple. Privilégier Patience et Tolérance. Veiller à ce que ne s’installe pas une tendance à la soumission par rapport à ta volonté de coopération et d’association avec autrui.

              Tes Cycles (correspondent surtout au décor, à l’ambiance, et un peu à tes projets et idées en général)

              De 0 à 25 ans
              Ecrasé par les Obligations et les Devoirs imposés, en général, par ta Mère, il est possible que tu ais cherché vers ta 20ème année à te soustraire de cette pesanteur en responsabilités en tentant de former un couple à l’extérieur afin de satisfaire ton besoin d’harmonie et de sécurité. (Ce n’est pas forcément que ta Mère ait été à 100% comme cela, mais c’est ainsi que Toi tu l’as perçue, ou que tu te sentais le « devoir de »).

              De 26 à 52 ans
              Une période passionnante et excellente pour ton Expression Personnelle sous toutes ses formes. Créativité (Théâtre – Musique – Cinéma – Chanson), Amitiés, Réussites, Communication (bon contacte avec le Public ; médias – relations publiques – publicité – marketing), de belles vibrations Affectives au sein de la famille. (Suivant le nombre de lettres de valeur « 3 » dans tes nom et prénoms, des modulations d’interprétations s’imposent)

              De 53 ans à +l’infini
              Dans ta tête tu devrais percevoir cette période comme remplie de Tendresse, Paisible et pleine de Douceur au coin du feu. Activités tranquilles dans un cadre familial. Mais ce ne sera pas tout, car tu seras également bien plus actif en définitif que ce que l’on s’imagine souvent d’une retraite pépère : voir ci-dessous la Réalisation de 52 ans à +l’infini. (Si le « 2 » (lettres B K T) est en excès : ne pas vivre dans un idéal trop élevé et inaccessible, grande demande affective) (Si le « 2 » est en défaut : être plus souple face aux autres, éviter de prendre des risques physiques et matériels)

              Tes Réalisations (ce sont tes actions, démarrage à partir de ta date d’anniversaire) :

              De 0 à 34 ans
              Vibrations difficiles à maîtriser surtout lorsque tu étais enfant. Pour garder en équilibre tes tempêtes intérieures émotionnelles il t’est souhaitable de sortir de tes limitations personnelles et de t’ouvrir au monde extérieur, de t’occuper des autres et de rester disponible aux demandes variées de l’entourage. Parfois impression d’être mal compris ou reconnu. (En lien avec ton 1er Cycle vu ci-dessus on voit clairement que tu as une maturité précoce afin d’affronter les difficultés, et ce que tu perçois comme des sacrifices sont bien là). Veiller à ne pas s’accrocher trop fermement à des projets voués à l’échec lorsque tu t’obstines envers et contre tout. Reste à l’écoute des Signes du Destin dans cette période troublée de navigation à vue. Tes relations affectives ne paraissent pas être à la hauteur de ce que tu souhaitais.
              (Si tu as beaucoup de lettres de valeur « 9 » (I et R) dans tes prénoms et nom alors tendances médiumniques possibles et sensibilité à fleur de peau et équilibre émotionnel à maîtriser)

              De 34 à 52 ans
              Beaucoup de Changements, de Déplacements, flexibilité en vue ! Reste aux aguets afin de bénéficier des nombreuses occasions d’avancement. Un peu plus défendre ta Liberté d’Action ne sera pas un mal. Tu t’épanouiras par l’exercice un peu plus indépendant qu’auparavant de tes facultés mentales (d’ailleurs bien présentes grâce aux Gémeaux) et de tes atouts physiques. Ta mobilité accrue régie par ce cycle de 18 années t’amènera à fréquenter des milieux sociaux et professionnels variés surtout caractérisés par la notion de « Déplacements fréquents » (pilote, routier, agent touristique, journaliste, commercial, agent de change …). (Si le « 5 » est en excès alors méfie-toi de ton impulsivité ainsi que de tes possibles réactions brusques dans tes relations : nombre de lettres E, N, W dans tes prénoms et nom). Tu as enfin le droit de changer d’idées et de modifier tes options mais n’en abuse pas tant pour Toi que pour ton entourage qui ne comprendrait pas toujours ou qui aurait des difficultés à te suivre. Tout connaître, tout essayer, tout savoir peuvent devenir excessifs. Parenthèse par rapport à ton signe zodiacal : n’oublie pas de terminer les nombreux chantiers ou projets en cours avant d’en ouvrir de nombreux autres, ou du moins d’en terminer certains.

              De 52 à +l’infini
              Ton énergie te poussera à continuer tes (ou des) activités, à réussir de nouveaux défis. Peut-être un nouveau Pouvoir te sera proposé dans un autre secteur d’activité, une possible renommé et de brillants succès. Cependant je tiens à te mettre en garde par rapport à de probables déconvenues matérielles ou financières : si à cet âge là (52 ans) tu continues à exercer ou à être auto-suffisant alors pas de problèmes, par contre si tu commences cette nouvelle période avec rien et que tu t’associes avec quelqu’un ou quelqu’une en vu surtout de ne pas rester seul ou sans rien alors ne joue pas la carpette face à cette personne afin d’obtenir ses faveurs ou à l’inverse n’exerce pas un pouvoir sur cette personne afin de la garder dans ton giron. Ce pourra être une très belle période, mais pour cela il te faudra t’organiser durant les 18 années précédentes !

              Bonheur & Sourire
              Fred

              • marie christine dit :

                Waouh, Fred, je suis impressionnée !

              • katerina dit :

                Merci Fred ,

                Cela m éclaire aussi .
                On m a dit tellement de choses à propos de ma date de naissance .
                Cela m a aussi permis de comprendre des choses .
                Katerina

              • Saam Enki dit :

                Je te remercie beaucoup Fred,
                j’ai peut être décidé de m’incarner sous le signe des gémeaux, et d’appartenir vraiment à ce signe en ayant pour chiffre le 2. Date de naissance prénom : Samba ( Sam et ba qui veut dire fils de Saam et le prête du Dieu Saam, pour ceux qui ne le connaissent pas , lire Anton Parks) même l’heure de la naissance. j’ai l’impressuion que tout est dualité chez moi. j’ai 1 M dans mon prénom et nom donc 2 M 1 B dans chacun donc 2 B sauf le A qui fait trois mais avec 2 dans le prénom et un I dans le nom. j’ai 2 enfants , une fille et un garçon.Ainsi de suite je ne peux finir d’énumérer les coïncidences avec le 2 dans ma vie.
                tu as parfaitement raison quand tu dis que je suis attachant voir collant, quand j’ai confiance en quelqu’un je me donne à fond, je suis aussi très sentimental et affectif. je n’ai pas de E ni de N ou K dans mon nom ou prénom. sauf le lieu de naissance.Je suis quelqu’un de très ordonné et discret, mais aussi taquin, rigoleur, comédien mais écoute beaucoup. Depuis l’enfance les gens ont tendance à me faire facilement confiance, mon aura dégage cela je pense il rassure les gens, on me confie tout, même mon père se confiait à moi et écoutait mes conseils. Je me suis vite responsabilisé pour certains de mes amis et parents ce fut de manière précoce, ce n’était pas à cause de ma mère mais de mon père car je voulais lui montrer qu’il m’a bien éduqué et que je suis plus responsable qu’il ne croyait. Je peux exceller dans le domaine de l’art, l’écriture, la magistrature comme avocat , mais là où je vis les opportunités épanouissement ou d’affirmation de soi sont quasi inexistantes. On se contente du peu qu’on a en espérant toujours.
                J’ai choisi la 3ème voie comme tu l’as dit, l’équilibre entre le Yin et le Yang, je me vois comme l’incarnation de cela un côté blanc et l’autre noir mais en rejetant le plus possible ce côté sombre.
                Quand il m’arrive malheur ce qui est plutôt fréquent, je ne m’en prend qu’à moi même. Je souffre énormément avant d’acquérir quelque chose même si elle est à portée de main pour les autres comme si ma vie est écrite sur les lignes de la souffrance.

                je vais m’arreter là car il y a trop de choses à dire.

                Merci à toi Fred! Que l’entité suprême te garde! Bonheur et sourire

              • katerina dit :

                Bonjour Saam ,

                Collante : on me l a dit il y a quelques jours . J ai été étonnée , finalement j ai compris . Pour les autres je devais etre considérée comme cela .
                Depuis un an je ne vois pratiquement plus personne et cela ne me manque pas particulièrement . On m a toujours confié également beaucoup de secrets , familiaux depuis toute petite , et les gens également ont eu tendance à me raconter des choses . Aujourd hui , je m écoute et prends soin de moi . Les autres s adapteront ou pas ce n est plus aussi important pour moi . C est ainsi que j avance sur mon chemin .
                Amitiés
                Katerina

              • Taoufiq dit :

                Bonsoir fils de Saam,

                Avec un Cœur grand comme le tien, c’est un honneur de pouvoir t’écrire ces quelques mots.

                Je ne sais pas pour quelle raison, mais j’ai pensé à Rahan.

                « Les aventures de Rahan se déroulent pendant les temps les plus sombres de la Préhistoire[Lesquels ?], où les hommes, « ceux qui marchent debout », survivent en affrontant les bêtes sauvages. A la mort de ses parents, tués par des « goraks » (des tigres à dents de sabre), le jeune Rahan est adopté par le clan du Mont Bleu, au pied d’un volcan endormi. Son père adoptif, Craô le sage, lui enseigne la générosité, le courage, la ténacité, la loyauté et la sagesse. Par défi, le jeune Rahan s’empare d’une arme appartenant à un clan ennemi, un couteau blanc en ivoire qui ne le quittera presque jamais. C’est l’une des rares fois où Rahan dérogera à la morale.

                Un jour, le Mont Bleu entre en éruption. Juste avant de mourir, Craô transmet à son fils son collier de griffes, dont chacune symbolise une qualité humaine dont il devra faire preuve tout au long de son existence. Désormais seul survivant de son clan, Rahan erre vers le soleil couchant, utilisant son coutelas comme une boussole (en le faisant tournoyer à plat). Rahan traverse de nombreux territoires et se forge une solide expérience en matière de chasse et de survie, résolvant bien des problèmes et des mystères, toujours à l’écoute des hommes qu’il rencontre sur son chemin… »
                Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Rahan

                Merci pour ta présence,
                Taoufiq

              • pierrot dit :

                Et Crao est fier de son fils

              • Thau dit :

                Crao han Ra?

              • acacia dit :

                Comme c’est bon ce retour à l’âge de pierre !
                Les commentaires s’essoufflaient, c’était dommage, alors merci les garçons pour votre participation. A cette époque, en plus, les femmes se la fermaient prudemment – un coup de gourdin est si vite arrivé.
                🙁

              • Saam Enki dit :

                Cher frère Taoufiq,

                Bien que je connais l’histoire de Rahan, merci de me le remémorer. Mon père aussi m’a enseigné ces grandes vertus et je fais de mon mieux pour les appliquer et les transmettre à toutes les personnes que je connais et que je rencontre. Mais quelque part au fond de moi j’ai l’impression que dans une autre vie j’avais commis un péché que je suis entrain d’expier aujourd’hui ou une leçon mal apprise que je suis entrain de réviser.
                Ma soeur Katerina oh que je te comprend, je ne cherche pas aussi forcément la compagnie des gens, c’est vrai qu’on est collant, mais ce mot nous parait un peu trop fort car ce qu’on éprouve et ce qu’on donne nous semble légitime et sincère, nous attendons en retour la même chose des autres. Il ne faut pas non plus se détacher de ceux qu’on aime et continuer rester nous mêmes malgré TOUT. C’est souvent très difficile de vivre en couple quand on est pas avec une personne qui est comme nous, on se sent incompris, mal apprécié. Crois moi c’est un combat de longue haleine que je mène chaque jour.

                Affectueusement à tous,

  9. Marie dit :

    Bonjour à tou(te)s,

    Je viens partager ces quelques lignes poétiques sortis de ma plume, que m’offre l’inspiration au fil des jours, en échos à cet article, à la vidéo de Don Marcelino et à vos commentaires …

    Là Où

    Là où te blesse le regard de la vie
    Ne pense à rien et laisse couler
    Laisse couler cette eau qui jaillit
    Jusqu’à ne plus sentir ni roc ni rocher
    Le temps ne se partage pas
    Il court au fond de la mémoire
    D’un saut de puce il fait tracas
    Et rien ne retient de le boire
    Mais cette eau-là donne la frousse,
    Aiguise la peur de nos cœurs pâles
    Ternis, usés de fuir sans doute
    Ils se regardent et se font mal
    A oser le plongeon, le grand, le vrai
    Celui qui tourne court
    Au dérisoire qui n’est pas prêt
    A rendre l’âme … le « je…u » rejoint la vie.

    Mon nom d’auteure est Marie BOIKSIL
    Que chacun(e) se porte bien, à bientôt …
    Et merci pour ce site Passeur.

  10. Nada dit :

    Je ne suis pas sensibilisée aux récits de ces 2 auteurs. Plutôt une question de formes d’expression que de fonds. Cela m’apparaît trop aérien, trop éthéré, comme dans un espace cooconing protégé des contacts bien physiques de la 3d.
    Je situerai leurs expériences en celles de la 4d.
    Ils sont spontanément venus en mon mental lors de ma revue de la journée. Ainsi donc, après lecture de ce texte, je pose mes mots.
    Les dragons ont peu été utilisés en cette vie, et je les ai laissés dans l’univers mythologique de nos cultures. Observant qu’ils sont appréciés par les enfants.

    1. les masques tombent ?
    De ma perspective actuelle ( avril 2013), c’est l’effet de la 4d. Il y a ces levées de voiles des réalités des identités connues. Une plus fine transparence ressentie des aspects historiques de chaque relation. Nous sommes aptes, prêts à assumer ou pas. Ces levées de voiles peuvent devenir destructurantes, déséquilibrantes, et amener des confusions sur les croyances référentes de chacun. Induisant des dérapages dans les multiples choix quotidiens voire dans les choix plus conséquents.
    Les perceptions ne sont plus linéaires.
    Un choix n’est plus celui de la cause et de l’effet; c’est-à-dire, je projette ceci afin de concrétiser cela. La logique se modifie.
    Un choix devient motivé par le multidimensionnel de la 4d, qui n’est que le lavomatic de nos mémoires. Mémoires neutralisées = modification des causes du choix.
    Je parle des choix car partout, depuis quelques temps, le refrain est de vivre en 5d en son corps. Donc, de continuer à lui offrir gîte et couvert et le reste. Donc, une ou des activités attirant l’argent pour le corps et tout ce que le corps désire vivre.
    Oser s’aventurer dans ces espaces de levées des voiles sur les identitités connues et notre propre identité induira forcément pour ceux qui maintiendront leurs équilibres de trouver des solutions monétaires à la survie de leur corps.
    Tant que le corps ne vit en 5d, en nouvelle terre, il y a utilisation des vieux systèmes.
    Les masques des leaders peuvent progressivement tomber, et les nôtres aussi sans publicité médiatique.
    Comment assumer une levée de voiles sur l’être le plus aimé, sur la relation la plus harmonieuse, sur tous les membres de la famille ?
    Car, au-delà des apparences sympathiques de nos relations proches, qui sont-ils ?
    Aux approches de la libération, quels aspects se dévoilent ?
    Neutralité ? Encouragement ? Envie et jalousie ? Obstacles ? Etc…
    Pourquoi dans ce new-âge toujours aller chercher des entités noires qui tels ces dragons volent près de la porte du paradis terrestre ?

    2. Les dragons ?
    Par 2 fois, ils sont de mon interprétation la métaphore de la kundalini.
    Le feu sortant de la bouche = le verbe créateur du paradis. Il est beau ce mot « paradis » libéré de son association au mot « enfer ».
    J’estime ces jours-ci qu’il est sain de se libérer des croyances sur le mot « kundalini », même si ces croyances s’appuient sur des expériences.
    Car, ces experiences sont celles du passé.
    Qui sont revisitées.

    New-âge signifiant nouvel âge.
    Donc, nouvelles experiences avec le feu. C’est l’inconnu de la liberté d’expression.
    Tout cela est encore et toujours associé au sexe: attraction de l’ énergie pure ou originelle.

    Hâte-toi donc lentement…Sois prêt au juste moment et lieu…

    Comme Icare, forcer peut brûler les ailes.
    Comme Sysiphe, monter haut peut faire glisser dans la plaine.
    Car, l’énergie originelle est pure.
    Que de mémoires sur le mot « im/pure » !

    • pierrot dit :

      Le feu sortant de la bouche = le verbe créateur du paradis.

      Une citation sur le verbe créateur.
      « . Le ciel et la terre sont au-dedans de nous et tant que nous les séparons, tant que nous ne lions pas le ciel, notre pensée, avec la terre, nos activités quotidiennes, nous ne saurons pas ce qu’est le Verbe, le Verbe vivant. »

      Omraam.

  11. francis dit :

    Ah ! les anges ! quel boulot ! heureusement qu’ils sont là pour répondre aux interrogations de
    nos questionneurs … Mais que feraient ces demandeurs si les anges ne répondaient pas ?
    Répondraient ils à leur place pour assumer l’article que je viens de lire ? Pourquoi avoir besoin d’un référent pour dire ce que je viens de lire ? … En conclusion je ressens cet article plein de vérité fondamentale sur notre et mon évolution mais je n’aime pas ce coté New-age hypocrite.
    Quand on est simple , pourquoi faire compliqué …

    • Le Passeur dit :

      Vous portez régulièrement des jugements de cet ordre et pourtant vous venez lire. En tout cas, pour bien connaître les auteurs, je peux vous dire que vous vous plantez en beauté.

      • francis dit :

        Ah bon ! je me plante … Remarquez ça va… c’est le moment au printemps …
        merci.

        • Le Passeur dit :

          Le tout après est de faire fructifier…

        • Delta de la Lyre dit :

          Francis,
          Jenaël emploie le mot « ange » parce que ce mot lui « parle » lui convient. Je pense qu’il ne s’agit pas forcément, exclusivement d’un ange au sens pur du terme. Donc le fait qu’il utilise le mot « ange » peut vraiment porter à confusion, c’est vrai. Cela participe malheureusement à la confusion qu’il y a sur Internet. Mais d’un autre côté je respecte et aime bien que cet homme emploi le mot « ange », il n’y a aucun problème. Si le doute s’installe en soi, alors il faut aller sur la page d’accueil du site de Jenaël, et là, lui-même fait part aux lecteurs et aux lectrices que s’il emploie le mot « ange » il aurait été tout-à-fait envisageable de nommer cela autrement puisqu’il fait bien mention aussi de GUIDANCE INTERIEURE, il mentionne également « …. mes propres GUIDES ». Mon interprétation est qu’il aime à utiliser le mot « ange » et c’est vrai que c’est ainsi plus poétique, mais en vérité il peut s’agir de tout autre chose qu’un ange.

          Ben moi aussi j’ai des glaïeuls à aller planter et ça ne m’enchante pas forcément car c’est comme pour la cerise sur le chapeau ou le pompon sur le gâteau ordinairement on place les bulbeuses que lorsque le dessin du jardin est terminé, quand les sujets plus volumineux ont trouvé leur place définitive or là je dois aller au détail alors que de plus imposants chantiers n’ont pas encore été commencés. Mais les glaïeuls c’est tellement beau ….. alors on est toutes et tous en définitive enchantés !

          Se dénuder, c’est bien joli et facile à dire mais quand les autres ne le font pas alors il y a un sacré fossé ! Qu’est-ce que les autres vont penser de nous ? En fait, on nous suggère d’initier PROGRESSIVEMENT cette mise à nu : mettre le mouvement dans cette mise à nu. Être davantage honnête avec soi et avec l’autre, ne pas se mentir, reconnaître qu’on évolue alors essayer de tout mettre en œuvre pour aller vers l’évolution (utiliser nos nouveaux outils ?). Une amie a ce matin communiqué à ma compagne un article de la même trempe également présent entre autre sur La Presse Galactique, c’est une communication brève claire et simple : http://lapressegalactique.net/2013/04/17/la-metamorphose/

          Sourire

          • pierrot dit :

            Etre transparent c’est bien gentil mais comment être transparent par rapport à un système opaque comme les impôts et compagnie?
            Doit-on tout dire au risque de se faire plumer car les lois ne sont pas écrites par ceux qui les subissent mais par ceux qui les utilisent.

          • Margelle dit :

            Peut-on demander à d’autres de faire ce que l’on ne fait pas soi-même ?????

        • pierrot dit :

          Ce n’est pas important de se planter ou pas. Le tout est de ne pas s’identifier à notre plantage ou pas 🙂

          • marie christine dit :

            Oui Pierrot, tout un apprentissage !
            Accepter de ne pas être parfait, comme on a cru devoir l’être pour se faire aimer des parents, des adultes parce qu’ils étaient des dieux …
            Reprendre possession de son droit à l’erreur, à l’échec .
            Car il n’y a qu’un seul Amour qui soit prioritaire .

          • Patricia dit :

            Oui Pierrot et Marie-Christine, je suis complètement d’accord avec vous.Il s’agit d’un travail de fin limier.
            Pour engager un processus de désidentification et d’élévation afin de libérer l’âme de ses fausses identités il faut déjà les faire émerger…un vrai travail de détective!
            On devient alors peut-être, peu à peu, plus léger et , cerise sur le gâteau, peut-être un peu plus joyeux…?

  12. CB dit :

    Bonjour

    L’univers mythologique de ce texte m’est étrangement étranger. Cela ne me pose pas de problème. Je conviens aussi que ça n’apporte rien non plus pour les autres que je le dise.
    Basculement, retournement, jugement dernier… Tout étant possible, pourquoi chercher la meilleure description d’un possible scénario révélé parmi l’infini des scenarii possibles

    Je ressens la nécessité de ne plus parler de nos problèmes, la sérénité à nous mettre à l’écoute du silence et la joie du sourire de nos yeux.
    J’emprunte cette dernière image lu quelque part.
    Loin d’être des prédictions, je transmets juste ce qui me semble être ma source d’énergie de vie.

    Comme un disque dur saturé d’informations, mon mental veut maintenant se coucher dans l’herbe et sincèrement mon coeur envoie paître les guerres à venir et les combats prédits ici ou là pour notre rédemption.

    Synchronicité oblige, voici un entretien de Don Marcellino peut-être déjà connu de beaucoup, mais que je viens de découvrir. Il arrive à la croisée des articles et des commentaires que j’ai récemment lus et qui seront peut-être utiles à d’autres passants et passantes du site.
    http://www.dailymotion.com/video/xllrrk_cassis2011_webcam?start=6

    maintenant je retourne à mon jardin, délaissé depuis si longtemps.

    belle nuit

  13. Margelle dit :

    Je ne résiste pas à l’irrépressible envie de livrer ce poème, lu aujourd’hui, par quelqu’un qui, je suppose, ne lit pas Urantia !! Il s’agit d’un certain Jad Seif, pour qu’il ne reste pas anonyme.

    « J’ai cherché la raison
    Dans vos crânes incrustés de diamant, __
    J’ai cherché
    Une heure où le sommeil m’emporterait
    Heureux de me libérer d’un monde
    Qui me nuit, __

    Nous mourrons solitaires
    Sur la terre
    Infertile.

    (Vous irez en enfer et j’irai en enfer)

    La banquise s’est détachée
    Le continent coule, __

    Nous mourrons tous d’avoir ri aux paroles
    De qui nous prévenait. »

    ce texte délicieux de dragons me rappelle furieusement les contes de mon enfance et post-enfance… qui m’ont poursuivie tout au long de mes ans.
    Je frémis malgré tout à la promesse que ceux qui n’auront pas réglé TOUS leurs conflits, n’auront pas droit à l’ascension !!! Car là je déclare forfait…. mais enfin, je ne désespère pas malgré tout et continue à les pister, les dénicher…. j’en ai encore quelque uns, bien installés qui ne veulent pas se laisser déloger ainsi… Mais j’ai un beau dragon à la maison que j’essaie d’apprivoiser !! 🙂 C’est du boulot à plein temps ! 🙂

    • Taoufiq dit :

      L’année du Dragon recommence chaque année selon le calendrier chinois non ?
      Si c’est cyclique, alors y a pas de quoi s’en faire … 😉

      • Cecile dit :

        Taoufiq,
        Ce ne serait pas plutôt tous les douze ans ? Enfin, c’est cyclique aussi, tu me diras…

        • Taoufiq dit :

          Bonsoir Cécile,

          il me semble que le cycle est modulo 60 et puis 12, sachant que 60 est un multiple de 12 aussi.
          J’ai trouvé ça sur Wikipedia :
          http://fr.wikipedia.org/wiki/Astrologie_chinoise
          (années chinoises de 1920 à 2020)

          Au fait, selon ce calendrier, étant né le 13 03 1964, je suis dragon 😉
          Mais bon, ce ne sont que des chiffres

          • Margelle dit :

            Taoufiq, non, comme il dit Pierrot, ce ne sont pas que des chiffres, mais oui également, ce ne sont que des chiffres. Tout dépend de comment on les vit. Ils peuvent parler énormément. La numérologie, les astrologies parlent… il s’agit de les faire résonner en nous. Cela prend du temps et demande du discernement. Il y a de tout dans ce fatras de diffusions. Certains sont plus connectés, plus inspirés. Il s’agit d’aller vers ceux là. Et ce monde est immense, à l’image du monde….
            Nous vivons en hologramme….

          • katerina dit :

            Margelle ,

            Les nombres, la numérologie , l astrologie est ce que tu dis un fatras .
            Certains nombres résonnent en moi , je suis toujours attentive en tous les cas aux nombres qui sont autour de moi, ce sont autant de signes .
            Faire la part de ce qui nous fait du bien , de ce qui nous communique une information …
            est comme le monde parfois compliqué .
            A nous de discerner comme tu le dis .
            Merci pour ton commentaire .
            Katerina

    • marie christine dit :

      A mon avis, l’image du dragon peut nous faire tirer radicalement vers le bas ou nous élever par la transcendance . Tout dépend comment on le regarde . Mais de toute façon, mieux vaut ne pas jouer avec ces énergies si on ne les maîtrise pas .

  14. Liliane dit :

    il y a quelques années, à une époque de pleine mutation professionnelle et personnelle, j’ai eu envie de me « poser  » 1 semaine en solitaire en pleine nature, dans l’Hérault, près du lac de Saligou. endroit étonnant …
    Une nuit, j’ai rêvé d’un dragon crachant le feu et çà m’a fort bousculée. le lendemain, je décide d’aller marcher dans les ruffes, vagues de terre ocre très étonnantes.
    Et là, dans cette nature assez rustique et dépourvue de végétation, je tombe brusquement en arrêt : devant moi à mes pieds, un cep de vigne à moitié brûlé qui avait une forme vraiment une forme de dragon … un dragon interpellant mais tout plein de douceur …
    Je l’ai ramassé et gardé longtemps et puis un jour, je l’ai brûlé : temps de lui dire merci et adieu pour l’aide qu’il m’avait apporté.

  15. Delta de la Lyre dit :

    Superbe perception, texte à relire deux fois.
    Merci pour cette belle proposition de lecture.
    Il y aurait tellement à dire que je me dévoilerais bien trop, préférant donc en rester là. En tout les cas merci à nos amis les Dragons.
    Belle journée, belle semaine, belle année à vous toutes à vous tous

    • katerina dit :

      Fred ,

      Comme toi , je trouve ce texte plein d inspiration , à lire plusieurs fois .
      Et tellement de choses à dire , et d amour à partager .

      Affectueusement tous et toutes .
      Katerina

  16. katerina dit :

    Marie Christine ,

    La réalité n existe pas , c est l amour qui se manifeste dans la réalité . Le beau , le hideux , le méchant ne sont pas l amour .
    L amour éclaire notre intériorité et se manifeste en nous .
    Nous ne pouvons changer le monde , simplement l éclairer .
    Affectueusement
    katerina

  17. LAURENT Alicia dit :

    c’est fou! ce rêve de devenir amie du DRAGON,je l’ai fait lors d’un voyage en EGYPTE, en 2009!
    Dans ce rêve, j’étais à la tête de tout un groupe et nous arrivions en vue d’une immense forêt, située en bas de la prairie que nous descendions. Je me mis à courir et dévalais la pente à toute vitesse, les autres continuant de descendre derrière moi. arrivée dans la forêt, je me trouvai face à face avec un immense dragon vert , jaune et rouge, menaçant, crachant, terrifiant. mais je n’éprouvai nulle peur, calme, je m’avançai vers lui en plaçant mes mains face à lui, puis les lui tendant , afin qu’ il les renifle. Ce qu’il fit. Je tendis alors mon visage vers lui, il cracha et se recula, nous restâmes à nous regarder: tout était bien.
    Je compris ce rêve sans l’analyser, et le reçu comme un cadeau.
    Ensuite je fis de multiples rencontres avec des dragons et me sentis leur amie, ce qui jamais ne s’était proposé à ma conscience ni dans ma vie.

    Quant à ce qui est exprimé ci-dessus, je ressens exactement cela, en présence de mes proches et de mes lointains aussi! Mais il en est ainsi depuis l’aube des temps pour moi…

    Actuellement se vie ce que je nomme comme étant l’achèvement, dans cette 3d, des karmas que j’ai attirés, et qui désormais se résolvent et se dissolvent…jusqu’à épuisement total; ce qui ne me prive nullement de jouir de la liberté ABSOLUE. Oui, en même temps.
    Les choses se passant en effet simultanément sur différents plans dimensionnels…
    Je considère en outre indispensable de faire ici tout ce que la Vie me demande encore de mener à terme, sans aucun déni de responsabilité, libre de toute peur et de tout attachement, oui, et sans y oublier l’éternité que je suis…de toute éternité: ce qui rend ce « jeu », cette illusion, supportables, ainsi que leurs corollaires de souffrance …

    Ce qui fait la différence? c’est d’ être libérée, et libre!
    La cage est ouverte à qui veut s’ envoler…

    Merci pour ce texte qui témoigne.

    • Cecile dit :

      Eh bien moi aussi, j’ai rencontré l’énergie des dragons de façon tout à fait inattendue, non pas dans le rêve mais dans le voyage intérieur, et ils m’ont demandé de me relier à leurs énergies… Je précise que je ne recherchais absolument pas leurs vibrations, j’étais à cent lieues de penser aux dragons en effectuant ce voyage !
      Je ne sais pas encore que faire de cette information, il me reste encore à aller à leur rencontre, mais le fait que Sand et Jenaël en parlent, ainsi que toi, Alicia, me confirme que cette expérience n’était pas une invention d’une imagination débridée…
      Merci à toi pour le partage de ton beau rêve, Alicia.

      • Stéphanie dit :

        Chère Cécile,

        Tout comme toi, j’ai une imagination débridé. Pour ma part, je n’ai pas rencontré l’énergie des dragons, mais je connais bien celle des grands serpents dont parle aussi le Passeur dans l’article qu’il t’indique et qui sont (si j’ai bien compris) très similaires voir identiques. Je faisait des rêves récurrents durant mon enfance, depuis que je suis de nouveau sur le chemin de l’éveil, je les rencontre de nouveaux dans mes rêves, mes voyages intérieurs, et visions. Ce sont à la foi des guides et des gardiens du seuil comme le disent Sand et Jenael dans cet article. Le partage de leur rêve/vision m’a enchanté, c’est très similaire au message que je reçois des grands serpents et m’encourage sur ma voie.

        Je t’embrasse chaleureusement.

        • Cecile dit :

          Chère Stéphanie,
          Dans la vision que j’en ai eue, les dragons n’étaient pas seuls. Il y avait aussi des serpents, des elfes et des licornes. Les dragons étaient liés à l’énergie du feu, les serpents à celle de la terre, les licornes à celle de l’eau et les elfes à celle de l’air. Ils étaient effectivement des gardiens de portails vers les quatre directions.
          Tous m’aidaient à aligner je ne sais quoi dans mes corps subtils, et tout était lié au chiffre 144 000. Enfin, c’est ce qu’ils m’ont dit à la fin, parce que je ne l’aurais pas deviné toute seule !
          Je n’ai pas de grandes connaissances ésotériques, mais je crois que ce chiffre est en relation avec la grille énergétique de la Terre. Il me semble en tout cas que tes visions, comme celles d’Alicia, de Jenaël, du Passeur et d’autres, nous ramènent à notre lien consubstantiel à Gaia et à sa transmutation en cours. Donc je ne serais pas surprise que, comme tu le dis, ces gardiens de seuils soient aussi des guides qui nous soutiennent dans cette période de passage.
          Je t’embrasse,

          • Stéphanie dit :

            Chère Cécile,

            La vision que tu as reçu est très belle … Quand je te dis que tu as l’énergie d’une fée, je suis sérieuse. L’énergie du serpent est liée à la terre, en effet, ils sont très proches du cœur de Gaia qu’ils entendent battre. En ce qui me concerne, je n’ai aucun doute que l’un de ses grands serpents est à la fois l’un de mes guides dans cette incarnation et le gardien de mon seuil.

            Je t’embrasse chaleureusement.

          • Margelle dit :

            Cécile, sans doute as-tu lu l’Apocalypse ? 144.000 représentent les 12.000 membres des 12 tribus, les serviteurs de Dieu qui seront préservés. (7.1). Je suppose que tout le monde va se mettre à la relire !!
            Merci pour toutes les magnifiques visions de toutes et tous…

          • katerina dit :

            A Cécile , Stéphanie ,

            Je suis attentive à vos commentaires qui racontent vos visions et vos reves .
            C est pour moi une source d inspiration qui me semble pure .
            Je n ai pas cette faculté d etre en contact avec des anges ou des dragons .
            En tous les cas ils ne s expriment pas à moi de cette façon .
            Ou bien ce n est pas quelque chose pour moi , ou encore je ne suis peut etre pas prete pour recevoir leur message , qu importe .
            Je respecte énormément ces liens qu ils ont avec les humains que nous sommes et apprends de vos témoignages qui sont riches d enseignement et vous remercie de vous exprimer à ce sujet .
            Au risque de me montrer présomptueuse , je n ai pas spécialement peur aujourd hui de leurs images et des peintures , alors qu il n y a pas si longtemps je ne pouvais supporter
            la méchanceté affichée autour de moi .
            Cela résonnait avec ce que j étais et mon corps m envoyait des signes de mal etre .
            Chaque instant étant différent et le chemin que je suis inconnu , j essaie de lacher prise un peu plus chaque jour .
            Affectueusement
            Katerina

          • Cecile dit :

            Stéphanie,
            Mon cœur bat au même rythme que le tien !

            Margelle,
            Non, je n’ai pas lu l’Apocalypse, mais il me semble que nous sommes en train de la vivre en direct… En tout cas merci à toi pour l’info.

            Katerina,
            Merci à toi pour ta belle vibration paisible et bienveillante, à laquelle je suis sensible.

    • Le Passeur dit :

      J’ai eu aussi ce contact à quelques reprises et j’ai évoqué l’une de ces rencontres dans http://www.urantia-gaia.info/2012/09/01/le-grand-eveil-du-phoenix/

    • Patricia dit :

      Merci beaucoup pour avoir partagé ce rêve et cette exploration magnifique, Chère Alicia !
      J’aimerais te dire combien je brûle de t’accompagner joyeusement dans ton envol .

      (Je me permets de te préciser avant d’aller plus loin dans le dédale de mes questions/réponses que chaque majuscule frappée sur le clavier voudrait exprimer le plus humblement possible, une infime évocation de l’Essence Divine.)

      Spontanément je te livre ce qui m’est venu à l’esprit grâce à ton aide précieuse :

      « …
      C’est « Tout » à fait « Cela » s’exclame la « Cage » !

      L’Immobilité Divine ne Se goûterait-elle pas dans la mouvance de nos originalités ailées?
      l’homme Unique ne Serait-il pas l’homme multiple?
      L’oiseau, nommé « tisserand » n’est-il pas tranquillement un élément de la trame et la trame toute entière ?
      En Réalité, l’un ne pas sans l’autre.
      je pense que chaque jour, ma conscience humaine fendille un peu plus sa coquille.
      Ce qui est une illusion, il n’y a pas de conscience humaine parce qu’il n’y a pas d’humain, pas de personne…
      Il n’y a que « Je SUIS ».
      Il n’ y a que l’Amour comme vient de le souligner Katerina.
      …. »
      Merci, Merci, Merci à Tou(s)T!
      ♥♥♥

      • marie christine dit :

        L’image laide et terrifiante du dragon serait-elle celle que nous avons donnée à Dieu après la chute ?
        Ca me fait penser à l’histoire de la belle et la bête . La belle ne s’est pas arrêtée sur l’apparence, elle a su reconnaître le coeur aimant qui était caché derrière .
        Ne pas avoir peur du dragon serait alors ne pas avoir peur du monde tel qu’il nous apparaît, sachant qu’il est tout autre dans sa réalité .
        C’est aussi ne pas avoir peur de nous-mêmes …

  18. acacia dit :

    Un beau texte sur le changement, les changements, et la nécessité où nous sommes de cultiver en nous l’intégrité absolue.
    J’aime bien la notion du « vibrer neutre ». Je ne suis pas sûre de la comprendre vraiment mais je la perçois comme un point d’équilibre parfait pour effectuer le basculement de conscience.
    Le rêve des dragons-miroirs-d’énergie est naturellement splendide… il me semble qu’on touche là un de ces mystères profonds dont on sait qu’ils existent bel et bien tels que décrits.
    Mais alors les tableaux de Beksinski…
    Il est passablement écoeurant à voir celui qui représente une espèce d’insecte humain squelettique et rampant avec sa tête couverte d’un pansement sanglant… un Jérôme Bosch à ses plus sombres heures – celles où l’église lui passait commande pour jeter les fidèles dans les peurs de l’enfer.
    D’ailleurs son autre œuvre présentée n’est guère plus gaie – les trois fantômes à peine sauvés de l’intégrale laideur par la couleur orangée de leurs voiles.
    Je sais bien que le thème du texte ne porte pas sur l’éclosion des myosotis, mais quand même j’aurais bien aimé voir un peu de lumière joyeuse… un peu… de transparence scintillante. Un peu de ce qui est à même de nous guider gaiement vers La Lumière – et dont le texte même présente pourtant plusieurs facettes encourageantes.
    C’est peut-être un détail, mais les illustrations sont là pour être regardées.
    Pour être juste j’ai trouvé la première pas mal du tout… un peu trop de gris peut-être… 🙂 ?
    Bon, je m’en vais me pencher sur ce « vibrer neutre » qui me paraît tout à coup un peu éloigné de mon attitude… 🙂
    Merci Passeur pour l’espace que tu crées ici,
    Soleil et Lumière à tous ♥☼♥

    • acacia dit :

      Et puisque qu’il est question d’ADN, de belles fréquences sonores exprès pour lui :

      http://epanews.fr/video/fr-quence-528-hz-la-fr-quence-r-paratrice-adn-1

      • Cecile dit :

        Très beau ! La musique qui accompagne la vidéo est « Temple of Silence », de Deuter. Un CD que j’écoute en boucle… mais j’ignorais que, ce faisant, je faisais du bien à mon ADN !

    • Le Passeur dit :

      Par définition les illustrations sont à la hauteur du paragraphe auxquelles elles correspondent. En l’occurrence, même si elles sont peu joyeuses, elles me semblent plutôt appropriées sur ces passages. Quant au reste de l’œuvre de Beksinski, dont j’ai souvent utilisé des peintures sur le site, elles ne sont pas toutes de cette teinte.

      • acacia dit :

        Cher Passeur, il n’y avait pas critique, juste un bémol visuel ressenti.
        Il m’est déjà arrivé de dire ici que j’appréciais telle ou telle illustration, tu sais.
        De toute façon je ne peux que te remercier du souci que tu prends d’illustrer les textes, c’est en soi toujours un plus.

        • Le Passeur dit :

          Ben moi non plus, j’expliquais juste le choix…

          • marie christine dit :

            Acacia, ton commentaire m’interpelle . C’est vrai tout ce que tu dis .
            Et en fait, toute cette laideur, c’est le masque mis sur la beauté .
            C’est l’image que les forces de l’ombre veulent nous donner de l’Amour, de la Source .
            Et quand nous sommes dans la peur, c’est comme ça que nous la voyons .
            Pareil dans les cauchemars .
            Tout ce que nous voyons méchant, hideux, est à mon avis une intimidation qui sert à tester la sincérité de notre foi .
            Les masques produisent un effet puissant mais en même temps, ils n’ont pas de réalité … Ils ne sont que des masques mis sur la Réalité .
            On pourrait se demander : mais pourquoi la « Réalité » laisse-t-elle faire ?
            Sans doute parce que le masque est sur nos yeux à nous, en fait, pas sur elle .
            C’est donc à nous de l’enlever de notre visage, de notre regard .
            Ce que nous croyons voir comme extérieur est une illusion d’optique interne .
            La Réalité EST de tout temps . Elle n’a rien à changer !

          • Cecile dit :

            Marie Christine,
            Merci pour tes remarques sur la laideur et la beauté, que je trouve très éclairantes.

          • acacia dit :

            C’est l’histoire d’une petite fréquence de doléance qui croise une fréquence de bienveillance
            … et s’en porte mieux !
            Merci Passeur et très lumineuse journée à toi ♥ ♪

          • graffitique dit :

            🙂 ♥

        • acacia dit :

          Bonjour Marie-Christine
          C’est exact, les masques de la laideur ne sont que des apparences qui cachent la vérité sous-jacente.
          La Commedia dell’Arte en joue et j’ai un temps beaucoup apprécié les spectacles qu’elle donne – il y a aussi bien sûr de vilaines figures sous de beaux masques.
          Mais aujourd’hui je lis probablement plus instantanément sous ces camouflages… et leurs formes ne m’apprennent je crois plus grand chose – il vaut mieux néanmoins rester attentif, n’est-ce pas, se croire à l’abri des erreurs en est déjà une 🙂 .
          Et le pire des camouflages reste pour chacun celui de son propre justaucorps… dont je ne suis pas encore tout à fait débarrassée (damned !). Mais je me travaille au corps avec amour et j’ai la ferme intention d’en venir à bout ! C’est ce à quoi nous nous efforçons tous ici je crois, et j’apprends beaucoup en lisant ce qui s’y dit, ce qui s’y vit – y compris de ma réaction devant certains tableaux qui me déplaisent… 🙂 .
          Si la laideur me dérange c’est certainement que j’en suis encore porteuse quelque part au fond de moi., là-dessus tu dis juste. Allez, au boulot ! – quand je pense qu’il y en a qui s’ennuient…
          Une très belle journée pour toi, Marie-Christine, et pour tous ♥♥♥

          • marie christine dit :

            Bonjour Cécile, j’apprécie beaucoup tes commentaires, même si je n’ai pas toujours l’occasion de te le dire .

            Acacia, ce que je dis sur la beauté et la laideur, l’illusion, etc … n’est rien de nouveau . Nous le savons tous depuis longtemps en théorie . Il y a eu nombre d’articles sur le sujet .
            Mais c’est une autre histoire quand on le vit vraiment, concrètement, comme certains d’entre nous .
            Et là, on s’aperçoit, comme tu le dis, qu’il y a encore du boulot ! Toutes ces laideurs à éliminer de notre karma, de notre ADN, de nos cellules, je ne sais quoi encore !
            Je crois que ça ne peut se faire que progressivement, avec l’ouverture du coeur .
            L’ouverture du coeur est un lent processus, à mon avis . En tout cas, c’est mon vécu .
            Il y a beaucoup de barrages en travers de la route, sans doute pour nous apprendre (et parfois nous forcer) à lâcher prise .
            Le lâcher-prise n’est pas si aisé …
            Je crois qu’il se passe beaucoup de choses pendant la nuit . Je n’en ai pas beaucoup de souvenirs mais je sens que ça carbure et qu’on est beaucoup enseigné .
            Je me suis juste réveillée ce matin avec cette phrase : « Ce sont les mécanisme de défense qui tirent vers le bas » .
            Et des mécanismes de défense, nous en avons tellement ! Nous les avons élaborés au fil des siècles et je crois que nous n’avons même pas idée du quart de ce qu’ils sont .
            Alors tu vois, Acacia, on en est au même point . On tâtonne mais, comme tu le dis, on sait au moins à peu près où on va, en tout cas où on veut aller, ou bien, comme dirait Pierrot, on sait où on ne veut pas aller .

          • katerina dit :

            A Acacia et Marie Christine ,

            C est vrai que tout a surement été dit sur tout , ce qui ne nous empeche pas de continuer .
            C est doux et peut etre rassurant .
            Je pense que je vais dire une évidence , derrière la beauté aussi peut se cacher un grand coeur .
            Les masques sont des apparences , quelqu elles soient .
            Quant aux erreurs , je crois que nous ne sommes pas à l abrit et qu elles nous enseignent aussi . Ce n est pas toujours évident d accepter qu elles surviennent .
            J ai eu à y faire face aujourd hui . Tant que l on peut les identifier …
            L oubli , l attention aident .
            Et par moment on peut se demander où cela nous mène , quel chemin empreinter ou suivre .
            Les signes sont là heureusement .
            Quand je me repose j ai l impression de me ressourcer et d éclairer mes idées , et souvent en me réveillant des phrases me viennent à l esprit , paisiblement .
            Affectueusement
            katerina

  19. Patricia dit :

    Merci Margelle pour cet éclairage.
    Tu m’aides beaucoup comme le fait également Marie- Christine .
    C’est vraiment Beau !
    Je vous embrasse de tout coeur !
    (Le Rien avec une majuscule signifie pour moi le Tout …c’est impossible à définir.)

  20. Mesnet dit :

    Vécu du moment : beaucoup de « symptômes inflammatoires  » autour de moi.

    Travail du moment : « victime ou bourreau ». Très intense, mais peu s’observent encore « jouer » ces rôles, donc grands chambardements, détresse voir violence. Je ressens cela autour de moi comme quelque chose de « concentré » comme si un laser appuyait expressément, spécialement sur ces deux jeux de rôles inscrit dans notre mémoire génétique. Vraiment l’impression de vivre dans un grand théâtre ou les acteurs jouent le même rôle….
    Et travail sur « l’argent » aussi…plus subtile car les expériences sont vraiment différentes de l’un à l’autre.

    Autre perception : il existe des « liens de vie quantiques » entre « les acteurs » que nous sommes, surtout en ce qui concerne la famille. Ces liens invisibles car vibratoires entremêlent nos vies avec celles de certains, de façon intense. Ces liens se doivent d’être coupés dans le nouveau monde. Cela peut donner l’impression d’être fait à « coup de hache » la première fois, puisque la conscience ne s’est pas posée sur le processus et cette rupture « est imposée ». Pour les suivants, l’information rend « visible » ces liens et c’est de son propre chef que l’on peut mettre fin au processus.

    Autre perception/réalité appropriée à Mesnet :
    Une ultime question m’a été posée. « Toi, Valérie, la personnalité qui a conscientisé le processus, qu’est ce que tu es ? ».
    « On » m’a guidé vers les écrits de Descartes qui pose autrement la question « Est-ce moi qui suis l’esprit ou l’esprit qui est en moi ? » et qui a, comme d’autres anciens, parsemé le chemin vers la réponse de petits « cailloux » de lumière.
    Je sais aujourd’hui ce que je suis, plus de questions, même si beaucoup de curiosité sur l’immensité de la création :
    Valérie est le point de jonction entre l’ancien et le nouveau.
    Car à l’origine, si la forme humaine n’était qu’une extension de l’esprit, aujourd’hui, l’avatar a une existence propre.
    Il fallait que l’avatar pose sa conscience sur le tout est sur lui-même pour qu’il existe en dehors de l’esprit.
    Et donc, je ne suis pas l’esprit. L’esprit a donné vie à son enfant en quelque sorte, et moi, la « personnalité », j’intègre la vie de l’esprit en moi, il fait partie de moi, mais il n’est pas moi.
    J’étais une émanation.
    Je suis maintenant une conscience, vivante et libre.
    Moi, la « personnalité Valérie », je suis une nouvelle création dans le cosmos : une création qui PENSE. L’esprit ne pense pas, il conceptualise, je le rappelle ici.
    Je pourrais presque dire que dans les temps passés, l’humain n’existait pas, il n’était qu’une extension de l’esprit qui expérimentait ainsi ce qu’il était lui-même.
    Il était robot ? Avatar ? Chimère ? Peu importe l’image, c’est l’esprit qui façonnait le champ d’expérimentation et les karmas.
    Mais aujourd’hui, à partir de ce cycle, l’humain existe, car la personnalité s’est auto-créée.
    Quelque part, en cheminant vers une conscience qui nous est propre, nous avons pris en « main » la créature de l’esprit. Même si à l’origine, l’esprit est créateur de l’expérience, nous nous la sommes appropriée, nous avons transcendé l’expérience même.
    Et l’esprit a donc donné naissance à une autre forme de vie consciente d’elle même et du TOUT.
    Tout n’est qu’évolution dans la création de Dieu.
    L’image qui m’est donné est celle de Pinocchio, la marionnette qui voulait devenir un petit garçon humain.
    La marionnette fut créée, puis pris conscience de la vie en dehors de son créateur et surtout, Pinocchio ne devint humain que lorsqu’il fut aimant, honnête, humble….
    La « personnalité Valérie » vient tout simplement de naître au panthéon de la diversité des formes de vie dans le TOUT.
    Bon chemin ici ou ailleurs.
    Gratitude à Sand et Jenaël de valider ma réalité à travers la résonnance.

  21. Patricia dit :

    Cher Pierrot,

    Est-ce que tu veux dire que Cela ne Nous mène à Rien ?
    ou alors, peut-être, veux-tu dire :  » enlève ton masque, Amour, on t’a reconnu ! » ?
    ou encore:  » même pas peur ! puisque je n’ai pas besoin de me connecter au dragon pour être transparent, puisque je le Suis déjà ! de toute éternité ?

    Je me perds en conjecture depuis ma petite Galaxie M51.

    ♥♥

  22. katerina dit :

    Merci .
    Très affectueusement .
    Katerina

  23. pierrot dit :

    Je ne sais pas où tout cela nous mène mais je sais où tout cela ne nous mène pas.

  24. CAILLEAU dit :

    Merci pour vos messages qui me permettent de compléter un naturel d’Amour que j’éveille en moi et qui me permet de comprendre. Et dire que c’est incroyable de voir que c’est exactement cela que mon ange me fait agir, réagir dans mon âme. Merci car je me comprends mieux de jour en jour. §:D <3

  25. Akawish dit :

    Merci pour ce texte. J’ai eu des frissons en lisant le rêve de Jenaël.
    Cela m’a rappelé une belle expérience où j’ai vu un dragon rouge aux yeux jaunes.

    Ce texte a été aussi une piqûre de rappel par rapport à une situation que je vis : à ne pas juger les autres mais à les comprendre. Respecter et accepter.

    Par contre j’avoue qu’affronter mes peurs me semblent insurmontables. Souvent c’est plus mon corps que mon mental qui réagit de façon exagéré : je sursaute au moindre bruit et mon cœur s’emballe pour un rien. Il y a encore du boulot 😉 mais c’est pas grave j’irais là où je dois aller…

    • marie christine dit :

      Ton témoignage me touche, Akawish .
      L’erreur (le mensonge intérieur) serait de ne pas reconnaître notre peur .
      Et comme chacun a une peur karmique différente, la solution est : entraide .
      L’humilité nous mène à reconnaître notre besoin d’être aidé autant que notre besoin d’aider .
      Chacun peut aider l’autre grâce à la peur qu’il n’a pas .

    • Delta de la Lyre dit :

      Akawish, Eckhart Tolle, un parmi d’autres, pourrait vraiment t’accompagner, t’aider, te soutenir en développement personnel employant les mots et les concepts de notre temps. Des transcriptions audio traduites en langue française existent ainsi tu peux te divertir autant qu’apprendre partout et en faisant ce que tu veux puisqu’avec les cd tu es libre de tes mouvements.
      Bien à toi.
      Fred

      • Akawish dit :

        Merci Fred. J’ai souvent entendu parler d’Eckhart Tolle sans jamais vraiment me pencher dessus, c’est peut-être le moment.

        Je remarque à travers les commentaires que nous sommes un certain nombre à avoir eu une histoire avec nos amis les dragons, je me sens moins seule du coup même si pour ma part il n’y avait pas de message mais je n’oublierais jamais ce moment :o)

  26. marie christine dit :

    Cet article est vraiment éclairant . Merci .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *