De la connaissance de soi

Nicholas RoerichPar Jiddu Krishnamurti.  

Extrait du livre « De la connaissance de soi ».

« Je ne sais pas si vous avez remarqué que lorsque vous vous livrez à l’introspection, lorsque vous regardez en vous-mêmes en vue de vous changer, il y a toujours une vague de dépression. Il y a toujours une vague de mauvaise humeur contre laquelle il vous faut batailler; vous êtes obligé de vous examiner de nouveau afin de dominer cette humeur, et ainsi de suite. 

L’introspection est un processus qui consiste à transformer ce qui est en quelque chose qui n’est pas. Il est clair que c’est exactement ce qui se produit lorsque nous faisons de l’introspection, lorsque nous nous complaisons en cette action particulière. En cette action il y a toujours un processus d’accumulation, le » je » examinant quelque chose dans le but de le changer.

Il y a donc toujours une dualité en état de conflit, et par conséquent un processus de frustration. Il n’y a jamais d’affranchissement; et comme on sent cette frustration, il en résulte une dépression.

Mais la lucidité est entièrement différente. La lucidité est l’observation sans condamnation. La lucidité engendre la compréhension, car elle ne comporte ni condamnation ni identification, mais une observation silencieuse.

Si je veux comprendre quelque chose, je dois évidemment l’observer, je ne dois pas critiquer, je ne dois pas condamner, je ne dois pas le poursuivre comme étant un plaisir ou l’éviter comme étant un déplaisir.

Il faut qu’il y ait simplement la silencieuse observation d’un fait. Il n’y a pas de but en vue, mais une perception de tout ce qui survient. Cette observation, et la compréhension de cette observation cessent lorsqu’il y a condamnation, identification ou justification.

L’introspection est une amélioration de soi, et par conséquent l’introspection est égocentrique. La lucidité n’est pas une amélioration de soi. Au contraire, c’est la fin du moi, du « je » avec toutes ses idiosyncrasies, ses particularités, ses souvenirs, ses exigences, ses poursuites.

Dans l’introspection, il y a identification et condamnation.

Dans la lucidité, il n’y a ni condamnation ni identification; par conséquent, il n’y a pas d’amélioration du soi: il y a une immense différence entre les deux. L’homme qui veut s’améliorer ne peut jamais être lucide, parce que l’amélioration implique une condamnation et l’obtention d’un résultat, tandis qu’en la lucidité il y a observation sans condamnation, sans déni ni acceptation.

Cette lucidité commence avec les choses extérieures, elle consiste à être conscient, à être en contact avec les objets, avec la nature. Tout d’abord, on perçoit avec lucidité les choses qui vous entourent, on est sensible aux objets, à la nature, ensuite aux personnes, ce qui veut dire être en relation, et ensuite il y a la perception lucide des idées. Cette lucidité – qui consiste à être sensible aux choses, à la nature, aux personnes, aux idées – n’est pas composée de processus différents, mais est un seul processus unifié. C’est une constante observation de tout, de chaque pensée, sentiment et acte à mesure qu’ils surgissent en nous-mêmes. Et comme la lucidité n’est pas condamnatoire, il n’y a pas d’accumulation. Vous ne condamnez que lorsque vous avez un critérium, ce qui veut dire accumulation, et par conséquent amélioration du moi. Être lucide c’est comprendre les activités du moi, du « je » dans ses rapports avec les gens, avec les idées, avec les choses. Cette lucidité est d’instant en instant et, par conséquent, n’est pas obtenue par des exercices.

Lorsque vous vous exercez à une chose, elle devient une habitude; et la lucidité n’est pas une habitude.

Un esprit routinier n’est plus sensitif, un esprit qui fonctionne dans l’ornière d’une action particulière est obtus, n’a pas de souplesse; tandis que la lucidité exige une continuelle souplesse, une grande vivacité.

Cela n’est pas difficile: c’est ce que vous faites tous lorsque quelque chose vous intéresse, lorsque cela vous intéresse d’observer votre enfant, votre femme, vos plantes, vos arbres, vos oiseaux. Vous observez sans condamnation, sans identification; par conséquent, dans cette observation il y a une complète communion, l’observateur et l’observé sont complètement en communion. C’est cela qui, en fait, a lieu lorsque vous êtes profondément intéressé par quelque chose.

Ainsi, il y a une très grande différence entre la lucidité et l’amélioration auto-expansive du soi qu’est l’introspection. L’introspection mène à la frustration, à de nouveaux et plus vastes conflits, tandis que la lucidité est un processus qui nous affranchit de l’action du moi; elle consiste à être conscient de vos mouvements quotidiens, de vos actions, et à être conscient des autres personnes, de les observer. Vous ne pouvez faire cela que lorsque vous aimez. Lorsque vous êtes profondément intéressé par quelque chose; et lorsque je veux me connaître, connaître mon être entier, le contenu total de moi-même et pas seulement une couche ou deux de ma conscience ».

Jiddu KrishnamurtiJiddu Krishnamurti.

« De la Connaissance de soi » (Broché, Le courrier du livre).

Source : http://www.urantia-gaia.info (en cas de copie, merci de respecter l’intégralité du texte et de citer la source).

Vu sur le blog de Lydia.

A propos Le Passeur

Nomade sur le chemin...
Ce contenu a été publié dans 06- Tous les articles, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

166 réponses à De la connaissance de soi

  1. marie christine dit :

    Quelques pistes pour résoudre des difficultés :

    « J’ai connu des gens qui voulaient sauver le monde en le diminuant tant qu’il n’y avait plus de monde ! C’est le procédé ascétique – vous voulez supprimer le problème en supprimant la possibilité du problème . Mais ça ne changera jamais rien .
    Non, il y a un procédé -c’est sûr-, mais il faut que votre procédé soit très clairvoyant et que vous ayez une conscience très éveillée de votre personne et de ce qui s’y passe et de la manière dont les choses se font .
    Prenons, par exemple, le cas d’une personne qui a des accès de fureur et de violence . Selon un procédé, on lui dira : »Mettez-vous bien en colère, vous aurez les conséquences de votre colère et cela vous guérira . » C’est discutable . Selon un autre procédé, on lui dira : « Asseyez-vous sur votre colère et elle disparaîtra . » C’est aussi discutable . En tout cas, il faudra vous asseoir tout le temps, car si jamais vous vous levez une minute, vous verrez immédiatement ce qui arrivera !
    Alors comment faire ? Il faut devenir de plus en plus conscient . Il faut observer par quel procédé la chose arrive, par quel chemin le danger s’approche, et se tenir sur le chemin avant qu’il puisse arriver au bout .
    Si vous voulez vous guérir d’un défaut ou d’une difficulté, il n’y a qu’un procédé : être parfaitement vigilant, avoir une conscience très éveillée et vigilante .
    D’abord, il faut voir très clairement ce que vous voulez faire . Il ne faut pas hésiter, être plein de doutes, se dire : »Est-ce que c’est bon de faire ceci ou pas, est-ce que ça entre dans la synthèse ou ne doit pas y entrer ? » Vous verrez que si vous vous fiez à votre mental, il fera toujours la navette : il vacille tout le temps . Si vous prenez une décision, il vous présentera tous les arguments pour vous montrer que votre décision n’est pas bonne, et vous serez balloté entre le « oui » et le « non », entre le gris et le noir, et vous n’arriverez à rien . Donc, d’abord, il faut savoir exactement ce que vous voulez faire – savoir, non pas mentalement, mais par la concentration, par l’aspiration et par la volonté très consciente . Ca, c’est le point important .
    Après il faut, petit à petit, par l’observation, par la vigilance soutenue, réaliser une sorte de méthode qui vous sera personnelle -inutile d’essayer de convaincre les autres d’adopter la même méthode que vous, car ça ne réussira pas . Chacun doit trouver son propre procédé, chacun doit avoir son propre procédé, il deviendra de plus en plus clair, de plus en plus précis . Vous pouvez rectifier un point, en préciser un autre, etc …
    Donc, vous vous mettez au travail … Pendant un certain temps, tout ira bien . Puis, un jour, vous vous trouverez en face d’une difficulté insurmontable et vous vous direz : »J’ai fait tout cela et voilà que tout est aussi mauvais qu’avant ! » Alors, dans ce cas, il faut, par une concentration encore plus soutenue, ouvrir une porte intérieure en vous et faire entrer dans ce mouvement une force qui n’était pas là auparavant, un état de conscience qui n’était pas là avant . Et là, il y aura un pouvoir, alors que votre propre pouvoir personnel sera épuisé et qu’il n’aura plus d’effet .
    Quand le pouvoir personnel s’épuise, les gens disent : « C’est bon, je ne peux plus rien faire, c’est fini . » Mais je vous dis que, quand vous vous trouvez en face de ce mur-là, c’est le commencement de quelque chose de nouveau . Par une concentration obstinée, il faut passer de l’autre côté du mur, et là, vous viendra une nouvelle connaissance, une nouvelle force, un nouveau pouvoir, une nouvelle aide, et vous pourrez élaborer un nouveau système, un nouveau procédé qui, lui, vous mènera plus loin .
    Je ne dis pas cela pour vous décourager ; simplement, les choses se passent comme cela . Et la pire de toutes les choses, c’est d’être découragé quand cela arrive . Il faut vous dire : « Avec les moyens de transport à ma disposition, je suis arrivé à un certain point, mais ces moyens-là ne me permettent pas d’aller plus loin . Que faut-il faire …? S’asseoir là et ne plus bouger ? Pas du tout . Il faut trouver d’autres moyens de transport . »
    Cela arrivera souvent, mais au bout d’un certain temps, vous en aurez l’habitude . Il faut s’asseoir un moment, méditer et après, trouver un autre moyen . Il faut augmenter votre concentration, votre aspiration et votre confiance et, avec la nouvelle aide qui vous viendra, faire un nouveau programme, élaborer d’autres moyens pour remplacer ceux que vous avez dépassés . C’est ainsi que l’on progresse d’étape en étape .
    Mais il faut prendre très grand soin de réaliser à chaque étape, aussi parfaitement que possible, ce que l’on a gagné ou appris . Si vous restez dans un état de conscience interne et que vous n’appliquez pas matériellement le progrès intérieur, il arrivera certainement un moment où vous ne pourrez plus bouger du tout, car votre être extérieur, inchangé, sera comme un boulet qui vous tirera en arrière et vous empêchera d’avancer . Alors, le point le plus important (ce que tout le monde dit, mais que peu de gens font), c’est de mettre en pratique ce que vous savez . Avec cela, vous avez une grosse chance de succès et, avec de la persévérance, vous arriverez certainement .
    Il ne faut jamais se décourager quand on se trouve en face d’un mur, jamais se dire : »Oh ! que faire ? C’est encore là ! » Comme cela, la difficulté sera encore là et encore là, jusqu’à la fin . C’est seulement quand vous arriverez au but que tout tombera d’un coup . »

    La Mère

    • Soleil Bleu dit :

      Oh oui Marie Christine ! Bien alignée sur ces propos de Mère.

      Je retiens surtout ceci parce que c’est le cœur de l’exercice auquel je me suis adonnée ce W.end :

      « Alors comment faire ? Il faut devenir de plus en plus conscient . Il faut observer par quel procédé la chose arrive, par quel chemin le danger s’approche, et se tenir sur le chemin avant qu’il puisse arriver au bout .
      Si vous voulez vous guérir d’un défaut ou d’une difficulté, il n’y a qu’un procédé : être parfaitement vigilant, avoir une conscience très éveillée et vigilante « .

      C’est la cigarette qui a été la cible de ce travail, mon travail, que Mère décrit si bien, durant ce dernier w.end. Je l’ai entrepris car il m’est arrivée une chose incroyable, celle d’arrêter de fumer durant 15 jours sans que je n’en ai pris vraiment la décision, ni que je n’en éprouve aucun des symptômes dérangeants que les personnes décrivent durant leur sevrage. Je fume à nouveau aujourd’hui depuis une semaine, mais j’ai été regarder exactement le processus qui se déroulait autour de mon pseudo besoin de fumer une cigarette. Autant que ce qui s’était produit pour que j’arrête durant 15 jours de fumer (43 ans que je n’ai jamais arrêté plus d’une journée la clope, et seulement sous le joug des opérations chirurgicales qui m’obligeaient à rester alitée)

      J’ai fait quelques découvertes stupéfiantes, et surtout inattendues, je vais évidemment les prendre en compte dans l’arrêt du tabac qu’aujourd’hui je désire (grâce à ce que j’ai expérimenté sans m’y attendre durant cette trêve de 15 jours) ardemment éliminer de mon quotidien. Mais ce dont je suis sûre, c’est bien que je suis invitée à « Comprendre » le processus « grâce » auquel la cigarette à eu (a) son rôle à jouer, « Voir » aussi Ce rôle qui lui était (est) imparti, et « Accepter » l’aide puissante de la lumière qu’elle se révèle être pour éclairer mon cheminement personnel plus vaste.

      Nous sommes en train de nous remercier elle et moi des dons et contre-dons dont nous nous sommes faites mutuellement bénéficiaires, et travaillons à concrétiser cette séparation qui aspire aujourd’hui à se faire. Je m’y apprête, dans un souffle de croissance qui me dit qu’Il Est…
      Je t’embrasse ♥ Merci ☼

      • pierrot dit :

        Je te remercie soleil bientôt violet 🙂

        • marie christine dit :

          Très belle expérience, Soleil Bleu .
          Vivre le moment présent selon Eckhart Tollé, c’est se détacher des pensées, observer, et surtout rester attentif et concentré le plus possible à chaque instant, alors viennent toutes les inspirations et les compréhensions des mécanismes intérieurs .
          Personne ne peut le faire à notre place . Les thérapeutes peuvent nous aider ponctuellement, les informations aussi, mais ils ont leurs limites . Un moment donné, on ne peut pas échapper à l’implication personnelle courageuse, responsable, volontaire de se regarder en face . On ne peut pas rester éternellement dans l’attente d’un miracle qui ne viendra jamais si on n’y met pas du sien . Vivre le moment présent, ce n’est pas vivre passivement dans l’attente car l’attente est un désir et une projection dans l’avenir . Je dis ça parce qu’il me semble que beaucoup de gens l’ont interprété de cette manière .
          La cigarette n’est pas une mince affaire ! Je crois que toute addiction a des racines profondes, sans doute karmiques . Mais si on fait ce travail de fond comme tu le fais, quelle richesse de découvertes et de libérations !

          • pierrot dit :

            Oui et il y a une attente plus spéciale qui s’appelle la vigilance.

          • Marie-Anne dit :

            Soleil Bleu, ton expérience et ta façon de la mener sont magnifiques!
            Belles découvertes à toi!

            Marie-Christine: tout à fait en accord avec ton commentaire.
            Oui, on peut se faire aider ponctuellement grâce à certaines thérapies ou en résonnant avec certaines informations, mais  » à un moment donné, on ne peut échapper à l’implication personnelle, courageuse, responsable, volontaire, de se regarder en face ».
            Et puis, la Vie sait aussi comment nous préparer et comment nous donner l’occasion de cette rencontre avec nous- mêmes et avec ces automatismes ou ces parades qui ne sont pas nous.

            • marie christine dit :

              Bien vrai, Marie-Anne, la vie nous apporte toutes les occasions de rencontre avec nous-mêmes, et surtout nous permet d’appliquer concrètement ce que nous comprenons sur nous-mêmes . Et forcément, au fur et à mesure, la personnalité n’est plus la même . C’est plutôt bon signe, que le contraire …!

            • Soleil Bleu dit :

              Oui oui, c’est bien ça !
              Un jour, peut-être, trouverais-je les mots et l’énergie pour communiquer les découvertes que cette expérience m’a révélée. Exemple : J’ai jamais eu envie de fumer une cigarette..????? Quizzzzzzz
              Merci ♥ à tous les trois ☼

  2. eveil-organique dit :

    Bonjour,

    Je travaille actuellement sur la modification de mon architecture cellulaire.

    Plus précisément: Par la méditation je cherche à créer des synapses visant à pousser mon subconscient à modifier ma propre structure ADN et ainsi changer la nature de mon squelette.

    La procédure cérébrale est la même que les guérisons spontanées par le « placebo ».

    Des éveillés se seraient-ils déjà aventurés sur ce terrain là?
    Je suis à la recherche de témoignages de toutes sortes.

    Merci

    • alain thomas dit :

      Non non non non, ça ne va pas.
      Ne changez rien à votre squelette !
      Houlà les amis !!!!
      Un témoignage de toutes sortes 🙂

    • Le Passeur dit :

      Un conseil, ne cherchez rien de tel.

      • eveil-organique dit :

        Pourrais-je avoir un développement plus précis de ce conseil?

        Merci

        • Le Passeur dit :

          A ce stade de notre périple, ce n’est rien d’autre que l’ego qui peut vouloir des choses aussi compliquées. Le seul travail à faire n’est pas de vouloir illusoirement changer son corps, mais d’ouvrir son cœur en acceptant avec courage d’aller transmuter les émotions captives en nos zones d’ombre. Rien ne peut se faire sans cela et ceux et celles qui l’évitent s’égarent en toutes formes de l’illusion.

    • Marie-Anne dit :

      Bonjour, Éveil Organique,
      Je vais également te donner mon point de vue, basé sur mes expériences et apprentissages divers, et cautionné par mon Cœur.

      J’aurais donc une nette tendance à te déconseiller, moi aussi, l’exercice que tu envisages pour » modifier ta structure ADN et changer la nature de ton squelette ».

      D’abord, je pense que la structure de notre ADN est originellement parfaite – même si celui- ci a été entravé, ou partiellement désactivé , manipulé ,…
      Je pense aussi que ce n’est pas, non plus, d’abord dans nos synapses, qu’il faut chercher un moyen de  » nettoyer, de désentraver, ou de dé-ou reprogrammer notre ADN.
      Nous n’avons, ici, maintenant, sur Terre, aucune qualification pour connaître avec certitude et sagesse de quelle façon modifier la structure d’une molécule aussi vitale que l’ADN, ni en quoi le modifier, ni vers quoi.
      De plus, il est inutile de modifier ce qui est originellement parfait: il suffit de lui faire retrouver sa perfection originelle.
      Comment?
      Par la Conscience!
      En expansant notre conscience, autrement dit.
      Comment?
      En prenant d’abord conscience de notre humanité, en comprenant son rôle, et en acceptant cette humanité; et , en prenant aussi, parallèlement conscience de notre Divinité, de notre Grandeur, en toute simplicité, et en acceptant celles-ci, également.
      (Donc, en nous aimant dans notre humanité et en nous aimant dans notre divinité).

      Lorsque notre humanité reconnaît et accepte sa divinité, cette humanité élève sa conscience, et attire à elle cette divinité qui  » vient » alors à sa rencontre et l’élève (puisque la Divinité est Amour et donc, aussi, et notamment, élévatrice).

      C’est notre Cœur qui reçoit notre Moi Divin ( notre Moi Christique, l’Amour, la Conscience, la Lumière,…Que Nous Sommes,…, et donc aussi, nos intuitions, nos inspirations divines).
      Plus le Cœur s’ouvre, plus la Conscience s’expanse, plus nous vibrons haut.

      Un Cœur ouvert et actif est un cœur confiant, aimant, compatissant et acceptant TOUT comme étant la manifestation de l’Énergie Divine Unique, sans jugement de valeur.
      À partir du moment où nous ressentons et reconnaissons cette énergie, il est de notre responsabilité ( si nous le décidons), d’amener cette énergie, consciemment, dans notre existence physique.

      Ce n’est qu’ainsi que notre ADN pourra faire évoluer notre physique.
      L’ADN répond aux nouvelles fréquences (cosmiques plus élevées actuelles) ET à notre intention totale d’accepter ces nouvelles vibrations et de les vivre.

      « Appelez en vous- même, en votre corps,, en vos cellules et dans votre ADN , les vibrations les plus pures des Énergies d’Amour, de Confiance, de Foi, de Compassion, de Grâce et de Gratitude » ( Télos III)

      Je résonne parfaitement avec ces conseils-là, car je comprends que c’est là notre travail principal, à nous, terriens de ce jour: nous ouvrir à la Lumière, en pleine conscience, et puis LA LAISSER AGIR pour notre plus grand bien et pour le plus grand bien de tous.

      Personnellement, je m’ancre d’abord à la Terre -ouvre mon Cœur et m’aligne avec mon Moi Divin(Qui Je Suis de toute éternité) – et j’appelle la Lumière Que Je Suis, et je lui demande, avec Amour, Confiance et Gratitude, de transmuter, guérir, régénérer, activer ou désactiver tout ce qui doit l’être en moi, afin ( notamment) d’élever mes vibrations, pour mon plus grand bien et pour le plus grand bien de tous.

      Dans certains cas, je demande Son action sur un point plus précis de mon être, mais sans jamais Lui imposer le comment:
      Je sais que la Lumière « sait » où aller et comment faire, parfaitement; je n’ai pas à le lui dire; je dois juste l’inviter et m’ouvrir à Elle, en toute conscience, confiance et gratitude.
      Comme dirait mon ami Bill: j’ai fait mon travail d’ouverture du Cœur et de conscience; la Lumière peut donc alors faire le sien, puisque je l’y autorise réellement, en conscience, et de tout mon être!…..et la Lumière ne peut qu’aimer, guérir, régénérer, élever!

      La Vie de tous les jours, elle-même, est un puissant guérisseur, puisqu’elle reflète et amène à nous (sous forme d’événements ou de rencontres, p.ex.) tout ce qui, en nous, demande à être compris, aimé,, et donc guéri et transmuté.
      Nous tourner le plus souvent possible vers le Beau en toute chose, nous tourner le plus souvent possible vers Qui Nous Sommes est aussi puissamment »transmutateur »!

      Voilà, Éveil Organique; désolée pour la longueur de ce commentaire et ses redondances, mais je pense de tout cœur, qu’il vaudrait mieux que tu ne cherches pas « à forcer les portes du Royaume » par la volonté mentale, mais que tu laisses seulement et en pleine conscience, sa Lumière agir en toi( et rayonner ensuite cette Lumière, pour toi, et pour tous).
      Bien sûr, tu restes seul maître de toi ; je n’ai fait que te donner mon avis et mon expérience, comme tu le demandais’

      Lumière sur toi et sur tous ceux qui appelle cette Lumière 🙂

      .

      • Marie-Anne dit :

        Mon texte est parti un peu vite! Désolée pour les fautes d’orthographe! 🙂

      • marie christine dit :

        D’accord avec toi, Marie-Anne . L’esprit « d’en haut » avec le coeur agissent de plus en plus sur la matière, donc l’ADN, en réveillant l’esprit et le coeur qu’elle contient . Plus on se purifie, plus on permet cette pénétration . Et tout le reste suit automatiquement . Mais nous ne sommes pas suffisamment conscients pour savoir ce qui doit changer, se transformer, de quelle façon et dans quel ordre . Seul Dieu le sait .

      • François dit :

        Marie-Anne tes mots sont de mon point de vue d’une grande sagesse , je suis vraiment heureux de te lire ce soir…. Merci ! ♥

        Bon à part ça , j’ai tout de même de la peine, je l’avoue , à t’écrire sans une plaisanterie. … Tu crois que c’est grave ? 🙂
        Et en même temps tu as fait un texte profond alors faudrait pas du trop graveleux…. ha ha ha ….
        Allez , là voilà…. et l’avantage c’est …. ben tu verras 🙂 🙂

        « Si vous avez l’impression
        que vous êtes trop petit
        pour pouvoir changer
        quelque chose,
        essayer donc de dormir
        avec un moustique… et
        vous verrez lequel des deux
        empêche l’autre de dormir ».
        Dalai lama
        Bises 😉

        • Marie-Anne dit :

          Écrire en plaisantant? Plaisanter en écrivant? Et à moaa en plus!?!
          Bien sûr que c’est grave, François!
          C’est même très grave! Mais à ce stade, tant pis, on ne peut qu’en rire;; je ne vois aucun autre traitement possible!
          :-). 🙂 🙂

          À part cela, je suis d’accord avec toi (et par ricochet, avec le Dalaï Lama qui doit en être bien content!) : on a toujours besoin d’un plus petit que soi!(ah! …et je suis d’accord avec La Fontaine!).

          En parlant de moustique, tu me rappelles que, quand j’avais une douzaine d’années, j’avais été amenée à jouer, en vacances, avec des adultes, dans une équipe de volley .
          Un des adultes venait de se blesser, et, en désespoir de cause, les »grands » avait accepté que je le remplace.
          Je jouais, fluette, au milieu de solides gaillards qui m’ont accueilli en me traitant de moustique!
          « Allez, Moustique »; « Vas-y, Moustique! »!
          Mais peu à peu, sans me vanter, le « moustique » les a épatés et leur a même permis de gagner!
          Alors oui, décidément, je suis d’accord avec toi, le Dalaï-Lama et La Fontaine!
          Bizzzous.- bizzzous 🙂

        • katerina dit :

          François ,

          Merci au Dalai lama .
          Ne plus vouloir changer . Trop petit , trop grand ?
          Et je me demande qui est le moustique ?
          Affectueusement
          Katerina

      • Katerina dit :

        Eveil Organique ,

        Comme Marie Anne je ne peux exprimer que mon expérience .
        Je crois que les méthodes ou techniques ne sont pas utiles .
        Comme tu peux le lire ici et sur d autres sites , c est en toi que tu trouveras . En te laissant aller à tes pensées , en ouvrant ton cœur et ta conscience .
        Le reste viendra et ton corps se métamorphosera .
        Tout est là , il suffit de demander , d ouvrir son cœur et son amour .
        L ADN se transmute grace aux énergies d amour , l univers se charge de tout cela .
        Je peux témoigner que depuis ma prise de conscience , la paix , la sérénité , la douceur ont guéri mon corps des lourdeurs et des souffrances .
        Il n y a que le lacher prise qui à mon sens permet cette guérison et cette transformation .
        La lutte affaiblit l esprit , l ame et le corps .
        Amitiés
        katerina

      • acacia dit :

        Marie-Anne… « nous ouvrir à la Lumière, en pleine conscience, et puis LA LAISSER AGIR pour notre plus grand bien et pour le plus grand bien de tous »… je te suis totalement ! ♥☼♥

    • Grand dit :

      lire cet article pour comprendre la manipulation dont est victime l’être humain:
      http://rustyjames.canalblog.com/archives/2012/12/24/25986509.html

      • alain thomas dit :

        Encore une fois, faire attention à ne pas prendre pour argent comptant tout qui est écrit dans ce genre d’interview.
        Il y a beaucoup de choses intéressantes malgré le fait qu’elles sont invérifiables.
        Ceci dit, sur le fonds, je me sens en phase.

        Cela me conforte sur le fait que la libération, si tant est qu’elle existe ici-bas (je n’en suis pas certain) passe uniquement par soi-même et sûrement pas par le fanatisme ou l’adoration, la croyance à quoi que ce soit, l’astrologie, le new âge, la religion, la certitude ou encore la dévotion à des êtres quels qu’ils soient ou ont été, les légendes, les voyages astraux enfin bref…. tout ce qui est invérifiable, sauf par soi-même et encore … faut-il avoir le discernement et la lucidité pour affirmer que notre propre expérience est crédible !

        Lorsque l’on arrive à ce point de notre évolution spirituelle, nous abandonnons certaines formes de prières, le rituel, la méditation formelle, la croyance, l’asservissement, l’assujettissement et l’appartenance à tout groupement. On commence à comprendre que l’évolution de l’être humain passe par la solitude spirituelle, l’autonomie totale, la fraternité restant le moteur d’une Ethique retrouvée car naturelle.

        Dans cette interview au demeurant très intéressante, le passage qui m’a le plus marqué est la compréhension que seule l’attention authentique permet à l’être humain d’échapper aux forces, visibles ou invisibles. L’attention nourrit et assainit notre esprit par l’entrée dans la conscience pure, lavée des perturbations et fabrications et des obscurcissements.

        Enfin, le mystère reste essentiel sur le chemin car il amène à cette humilité qui fait de plus en plus défaut à notre esprit.
        Notre foi inébranlable à la Source dont nous sommes « partie » ne doit pas grossir notre orgueil bien au contraire. Nous pouvons courber la tête et remercier de cette magie et ce miracle qu’est la vie sur Terre et qui, dans sa splendeur, nous permet d’accepter tout ce qui se présente comme un cadeau divin.

        • Katerina dit :

          Cet article est utile . Il permet de comprendre une réalité qui échappe à la plupart des humains . Je peux témoigner et cela en toute humilité de cet invisible aussi compliqué et envahi de toutes sortes d etres insoupçonnés . Il suffit d etre attentif à ce qu il se passe dans nos vies , et de comprendre qu il n y a pas de méthode pour réussir . Et cela également dans le domaine de l invisible . Seul l amour et nous savons ce que cela est peut nous guider . Il y a une logique divine . L humilité est notre aide la plus précieuse .
          J ai entendu le tonnerre il y a quelque jour , sa puissance et ce qu elle dégageait était de l ordre du divin .
          Je pense que nous cherchons tous une vie simple finalement .
          Comme Soleil Bleu , mes peurs disparaissent , et j en suis étonnée . Mon corps se transforme et se purifie chaque jour , sans que je fasse quoique ce soit , sinon pacifier mes pensée .
          Tout se manifeste dans nos vies pour que nous comprenions .
          L intégrité est essentielle .
          Notre propre humanité est belle .
          Affectueusement
          Katerina

      • François dit :

        Salut Grand,

        « lire cet article pour comprendre la manipulation dont est victime l’être humain: »

        D’une façon générale, la manipulation est affaire de prise de pouvoir, or le pouvoir ne peut se prendre sur un individu si celui-ci n’est pas consentant. Être consentant c’est vivre dans ses propres illusions …. de pouvoir justement (l’état de victime est aussi du pouvoir, pour info) 🙂 . Soleil Bleu nous a en expliqué une remarquable expérience dans un de ces derniers post. Comment en se centrant sur son ♥ , elle a déjouée une tentative de prise de pouvoir par un groupe (de surcroit) et comment ‘une paix’ s’est installée en elle en quelques secondes si j’ai bonne mémoire. Il aurait pu lui être aisé , à ce moment là de prendre l’option ‘victime’ et elle a fait un autre choix , celui de s’Aimer …. un coup de Feu sacré dans la plénitude de son instant présent afin de le protéger justement.
        Il est clair que certaines personnes jouent avec les énergies, mais si nous (individus) ne voulons pas de ce jeu , alors nous pouvons en sortir sans être (trop) affecté. C’est à chacun la responsabilité de ce sur quoi il met son attention, son regard et ses croyances. Tout n’est qu’expériences de toutes façons, donc tout va bien…
        Je te souhaite une agréable journée et puissent tes yeux lire sur l’Amour et ton ♥ s’en remplir jusqu’à plus soif…. 🙂

        • Katerina dit :

          Soleil Bleu ,

          Ton message et ton expérience révèlent quelque chose d ‘essentiel .
          Le scénario de victime engendré par la peur , ne pas etre aimé, ne pas vouloir de ce pouvoir que les autres utilisent si mal et la liste de ses composantes est longue , a crée notre réalité .
          Difficile de s en détacher , car certainement coder dans nos cellules .
          Le savoir et le reconnaitre est une chose , le vivre et le dépasser , retrouver justement ce pouvoir en est une autre .
          Tu exprimes par ton expérience que c est possible , merci.
          Je ressens aussi cela dans certains aspects de ma vie , je peux enfin m exprimer en toute sincérité , et sans que cela n altère quoique ce soit .
          Il y a du courage dans la volonté de qui nous sommes .
          Affectueusement
          katerina

      • Margelle dit :

        Grand, J’apprécie la diffusion de ce type d’article -à condition de ne pas en être submergés – car il fait contrepoids et nous tient en éveil. A nous de veiller à ne pas être obnubilés, mais juste attentifs. Cela nous met en garde contre l’envie de foncer aveuglément dans une seule direction en oubliant d’ouvrir totalement notre vision à tout ce qui peut exister. Ensuite à nous de nous forger l’esprit pour ne pas subir les manipulations d’où qu’elles viennent… et il y en a des masses !!
        Bien à toi.

        • Katerina dit :

          A Margelle et à tous et toutes

          Je ressens comme une libération dans tous vos commentaires . Comme si tout était en train de se réaliser .
          Louisetta je suis dans le meme ressenti que toi , et autour de moi tout va vite aussi .
          C est une spirale .
          Je vous embrasse
          Katerina

  3. marie christine dit :

    On peut être d’accord avec soi-même et avec ses contradicteurs .
    Si on veut voir toutes les facettes d’un sujet …

  4. Jacques dit :

    « La lucidité exige une continuelle souplesse et une grande vivacité… »
    Krishna disait aussi : « Il faut se libérer du connu ! »
    Se libérer totalement du passé…de ses images heureuses ou malheureuses… Lâcher à tout jamais son propre fardeau afin d’aborder chaque situation nouvelle en toute innocence sans idées reçues, sans schéma…sans RIEN.
    Être neuf à tout instant…!
    Facile à dire…!
    Suis je en mesure de revivre tous les instants de mon existence qui m’ont poussé à construire autour de mon Coeur tout cet enchevêtrement de barrières, forteresses, cadenas, pont-levis… et qui l’empêchent de s’exprimer pleinement ?
    Et tout cela….pour « survivre » décemment dans ce monde des « Ego »…
    Pourquoi le basculement de la conscience ne pourrait-il pas se faire en un instant ?
    Il me semble que l’Eveil ne se cherche pas, ne se trouve pas…

    L’amour véritable non plus, ne se cherche pas, ne se trouve pas… Il arrive un beau jour alors que l’on ne s’y attend pas.
    Sans prévenir, sans éclats, il s’installe doucement en soi…
    Ou peut être se révèle-t-il…parce que c’est le « moment » mais il fait rapidement comprendre qu’il était « déjà » là…
    Amicalement
    Jacques

    • Katerina dit :

      Jacques ,

      Il y a beaucoup d obstacles à notre libération . Je te rejoins dans tes paroles .
      J ai essayé de comprendre la stratégie qui s est opérée en moi depuis un an et je n ai pas trouvé . C est impossible de comprendre avec la logique et l intellect .
      Il y a tellement à chaque instant , que c est une véritable découverte .
      C est réellement un chemin individuel.
      Je t embrasse
      katerina

  5. François dit :

    de Kahlil Gibran (extrait de la voie du Maître)

    « Apprenez les paroles de sagesses proférées par les sages et appliquez-les dans votre vie. Vivez-les – mais n’en faites pas un spectacle, en les récitant, car celui qui répète ce qu’il ne comprend pas ne vaut pas mieux qu’un âne chargé de livres. »

    • Margelle dit :

      Oooh ! François.. je suis tellement d’accord avec cette réflexion.. Je rajouterai au « vivez les » : expérimentez les, découvrez les, transformez les, faites les vôtres, recréez les… Voilà, j’ai eu besoin d’explorer un peu plus… merci pour cet apport 🙂

      • François dit :

        Merci à toi Margelle de tes mots complémentaires, personnels et justes à mon regard 🙂 (c’est ce que j’aurais pu te répondre si tu l’avais proposée…. hé hé … 😉 )
        Je suis quelques fois ‘interpellé’ par certains de tes messages ou réponses que tu exprimes ici et je profite de la ligne pour un remerciement général car certaines de tes interventions m’ont ouvertes certaines portes… donc …. bises ! 🙂

        • Margelle dit :

          Je t’envoie des bises en retour, François… je crois bien que nous nous ouvrons des portes tous autant que nous sommes. Et c’est super… Ces temps ci je trouve les échanges encore plus riches, plus denses. Merci au Passeur de continuer à nous ouvrir sa porte ! ♥♥♥

    • Chris dit :

      Bonjour François,
      je comprends que chacun veut avoir la réalité des choses sur l’instant et que tourner autour du pot énerve quelque peu,c’est pourquoi je voudrais envoyer un enregistrement MP3 d’une rare richesse d’un initié,mais ne suis pas capable de l’insérer.
      Je demande donc au Passeur ,s’il pourrait me donner une adresse mail où l’envoyer afin qu’il puisse faire passer cet enregistrement à tous.Merci

      • Soleil Bleu dit :

        Je crois Chris que nous nous sommes tous plus ou moins abreuvés à la source des mêmes livres, vidéos, paroles de Maitres..etc, internet a d’ailleurs rendu ces « savoirs » autant que certains « délires » accessibles à tous sans discernement d’origine, d’où la tentation de reconstruire partout de nouvelles chapelles qui mélangent allègrement, voir confondent, « savoirs » inculqués et « connaissances » issues du vécu.
        Ici, ce n’est pas tant le « décryptage » du sens de ces messages qui appellent des internautes à échanger autour, que de partager la résonnance particulière qu’ils ont pour chacun dans sa vie et les changements de perception et réalisations concrêtes qu’ils entrainnent. Mais cela exige comme préalable de reconnaître que chaque Être qui s’exprime est une étincelle Divine qui connait Tout, même si elle semble traverser une amnésie temporaire.
        Dans cette logique du Tout, il ne peut être question que d’être le témoin ou rapporteur de l’effet unique que cette sagesse produit sur chacune des 7 milliards de variantes humaines de l’expression de l’Un.
        En un mot comme en cent, chacun n’y peut légitimement parler que de soi/Soi, ses expériences, son unicité, son ressenti, sa réalité vécue mais singulière à Lui/Elle-même.
        A partir de cette réalité individuelle et subjective, croire enseigner à l’autre Qui il Est ou lui annoncer ce qu’Il deviendra comme s’il n’avait pas déjà ses propres réponses sur la question relève au mieux, d’un manque d’humilité, au pire, d’un égo spirituel qui s’auto-proclame « enseignant » de la place qu’occupe normalement..Dieu en chacun.
        Alors non Chris, tes propos portés par l’enthousiasme d’une certitude un peu exaltée ne m’ont pas énervée, mais j’avoue qu’ils ont fait naître quelques sourires qui sont restés néanmoins…bienveillants 😉

        Bien à toi, et Merci de tes échanges.
        S.B

        • Katerina dit :

          Soleil Bleu ,

          Que l égo spirituel prenne parfois un espace qui ne lui appartienne pas , cela ne fait pas de doute . La certitude de vivre un temps et un espace d éveil pour beaucoup est différente pour moi de la spiritualité et de ses nombreuses manifestations mentales .
          Nous sommes semble t il ici pour en témoigner .
          Sans espérer quoique ce soit j ai réellement cette impression dans mon quotidien .
          Affectueusement
          Katerina

        • Chris dit :

          Merci pour cette remise en cause,Soleil Bleu.
          Je voudrais par ailleurs vous communiquer un petit mp3 que je n’arrive pas à coller ici.
          Depuis peu je me nourris des paroles de Bernard de Montréal,que personne ne pourra contredire et cet enregistrement concernant la volonté et la force intérieure pourrait-être salutaire à beaucoup.Les explications données sont tout simplement bluffantes et les vibrations ressenties à travers sa voie ouvre n’importe quel humain.
          Il parle de cette certitude,qui n’est pas égoïque.
          Je n’ai aucunement peur d’inscrire mon mail pour ceux qui voudrait cet enregistrement, chaloin3@hotmail.fr
          afin de partager,et non comme malheureusement certains l’ont ressenti de mettre en avant l’égo(qu’y aurait-il à gagner???????).
          Peut-être la façon de s’exprimer ,n’était-elle pas judicieuse,mais croyez bien que l’envie est de partager.
          Autre vidéo qui pourrait plaire
          http://www.youtube.com/watch?v=5175t_7JWew
          Très affectueusement

          • Katerina dit :

            Chris ,

            Je peux te dire ainsi qu à tous qu après bien des années , beaucoup d années dans ce monde que l on nomme d ancien , l éveil s est révélé comme une nécessité . La complexité des évènements , des phénomènes , des pensées que j ai eus et que je continue à avoir , est une évidence de l existence d autre chose , et l intellectualisme ne peut en rien approché cette connaissance .
            C est l expérience de cette immensité , de cet infini , qui nous ramène chez nous , en nous est inexplicable . Bernard de Montréal exprime fort bien cela , et je partage ses idées .
            Il n y a aucun doute que l humanité devra changer qu elle le veuille ou non cela se fera . La paix l harmonie , la joie seront .
            Je vous embrasse tous affectueusement
            Katerina

          • Katerina dit :

            Merci Chris pour la vidéo .
            C est à mon sens en train de se réaliser .
            Ma vigilance est intacte .
            Je garde mes vibrations et les augmentent .
            Nous ne savons pas exactement ce qu il va se passer .
            Je suis certaine que la lumière va briller à nouveau sur terre .
            Très affectueusement
            Katerina

          • alain thomas dit :

            Bonjour Chris,

            J’ai pris la peine de regarder la vidéo.
            Je ne comprends pas l’intérêt du message véhiculé ici.
            Quels que soient les événements à venir pour la Terre, ses habitants et toute la vie qui s’y trouve, je ne vois pas d’intérêt à ce message.
            La vie et la mort sont liées indéfiniment sans que les événements puissent altérer en quoi que ce soit l’énergie d’amour qui se trouve partout et en chacun.
            Chaque situation quelle qu’elle soit permet à l’être d’évoluer, que ce soit par la naissance, la vie, la maladie, la vieillesse ou la mort…

            Bien à toi

            • marie christine dit :

              Ben si, il s’agit de l’avenir de la Terre, Entité divine vivante, et du Plan divin que nous sommes venus réaliser .
              Re-spiritualiser la matière comme elle l’était à l’origine, au temps de l’Eden, avant tout ce gâchis, afin de ne pas mourir et renaître bêtement et indéfiniment .

              • alain thomas dit :

                Ce film est à mon sens une supercherie supplémentaire qui vient encore une fois faire peur aux gens qui n’ont pas besoin de ça.
                Qu’il y ait des extra-terrestres, le contraire serait une drôle de surprise, qu’ils soient malveillants, alors depuis longtemps ils seraient intervenus sans pitié… qu’ils soient bienveillants (et je le crois), alors ils nous aident… d’une certaine manière.
                La théorie qui consiste à sauver la Terre parce que des êtres malveillants nous voudraient du mal me lasse quelque peu.
                Notre condition n’est pas liée aux autres.
                Notre condition en tant qu’humain est individuelle et participe de l’évolution.

                Nous sommes en perpétuelle évolution, à l’image de l’univers.
                La vie sur cette planète est précieuse. Elle est une chance inouïe pour ceux qui renaissent et choisissent de renaître.
                La mort est une porte ouverte à ceux qui souhaitent revenir pour aider sans cesse les autres à évoluer.

              • Katerina dit :

                Alain Thomas ,

                Nous avons tous d une certaine façon raison . Il est évident qu en ce moment beaucoup d informations circulent sur le net .J ai trouvé cette vidéo intéressante hier et aujourd hui je ne me souviens plus bien .
                Je suis de ton avis , c est à titre individuel que nous évoluons .
                Je ne crois pas pour ma part que l humanité va continuer dans le cycle vie mort comme avant . C est juste un ressenti , aucunement une certitude .
                Si je pense avec une certaine logique et au vue des évènements , je crois que nous allons vivre quelque chose de complètement différent .
                Est ce un espoir de ma part ? C est possible aussi .Les prophéties ne sont pas non plus un hasard .
                Il faut etre vigilant bien sur par rapport aux sources des informations , je pense que beaucoup ici le sont .
                Affectueusement
                Katerina

              • alain thomas dit :

                Chère Katerina,

                Personne n’a raison… ni tort.
                A ce petit jeu, nous sommes encore dans l’ancien monde.
                Dans le nouveau monde, les polarités se confondent, les paradoxes se marient, les extrêmes se rejoignent.
                Il n’y a plus de jugement, de tort ou de raison.
                Il y a encore du négatif et du positif, souvent exacerbés mais ces énergies-là se nourrissent les unes des autres.
                Nous évoluons rapidement, c’est vrai… nos enfants ont de la peine à nous expliquer ce qu’il se passe … parce qu’entendons-nous bien… notre génération est dépassée, nous avons perdu les clés, nous sommes errants dans la transition des mondes… à peine en équilibre.
                Tout va si vite … inspirons, expirons, respirons… avec attention… ce sera déjà très bien…

                Bien à toi

              • Katerina dit :

                Alain Thomas ,

                Ce qui est vari à un moment ne l est plus à un autre et l oubli est salvateur .
                Affectueusement
                Katerina

              • Katerina dit :

                Vrai plutôt que vari .
                Katerina

              • alain thomas dit :

                Oui chaque vérité a sa contre vérité.
                Ce que je dis aujourd’hui peut être différent de ce que je dirai demain.
                C’est aussi cela « se libérer du connu »
                Dans le même temps, nous structurons notre esprit sur le chemin.
                Voilà encore un paradoxe très intéressant.
                Bien à toi

          • acacia dit :

            Bonjour Chris, et bonjour à tous
            Je voudrais essayer de dire deux mots sur Bernard de Montréal et la conférence que tu proposes « Volonté et Force intérieure » ( merci de me l’avoir envoyée, quant à celle que je t’ai proposée à mon tour je crois comprendre que tu l’avais déjà 🙂 ).
            J’invite comme toi ceux qui ne connaissent pas cet homme à ne pas hésiter à s’en approcher s’ils en ressentent l’envie.
            Si il parle régulièrement de « fusion » dans ses conférences – à une époque j’en ai écoutées des quantités, j’étais passionnée – c’est qu’il a lui-même été l’objet de ce phénomène. Un jour, paf ! sans y être le moins du monde préparé. Puis des années de difficile re-équilibrage. Puis les mots qui viennent établir des ponts entre mental, surmental, supramental, la Source…
            Je ne saurais guère en dire plus maintenant, depuis quelque temps le cérébral ne vaut plus tripette chez moi. Tout ce que je lis ou entends passe à travers moi comme un fluide que rien ne retient et je deviens incapable de conceptualiser et de réfléchir longuement.
            Je ne dirais même pas que j’ai remplacé ça par le ressenti parce que j’ai l’impression d’être constituée d’une espèce de vide ouvert à tout vents.…. Ce n’est pas inconfortable, juste un peu déroutant à vivre.
            Mais cette cassette là, parmi toutes les autres, est venue à point : il me fallait l’entendre à nouveau. A cause de cette Force intérieure qui est comme un argent placé dans un coffre – si elle n’est pas manifestée dans le monde elle reste passive et ne sert à rien.
            Or j’en suis justement à un moment où des signes divers et répétés m’invitent à utiliser activement mes acquis…
            Ce site est une vraie petite fontaine à miracles ! Merci à toi, Passeur, de la mettre à notre disposition !
            Pour tous une belle nuit pleine d’étoiles scintillantes ♥

            • Katerina dit :

              Bonjour Acacia ,

              Pour ma part , je me rends compte que comme dit dans les derniers articles , des résurgences du passé apparaissent dans ma vie , plutôt légèrement , le travail effectué en amont me permet de les conscientiser plus rapidement . Il y a encore des émotions qui apparaissent , je ne sais si c est liée aux transformations par le feu et à l évolution de notre galaxie .
              Il se passe en tous les cas des changements dans mes cellules .
              Je t embrasse
              katerina

            • Chris dit :

              Oui Katerina et Acacia,vous vivez des moments d’infinie présence et nous sommes de plus en plus nombreux à les expérimenter.
              Le fait de faire part de ce vécu éveillera les autres,et étant tous sur la même ligne,la contamination devrait se propager rapidement,surtout avec les infos sur la toiles qui « s’envolent »,(physique quantique et énergie libre qui vont transformer la planète).

        • François dit :

          Soleil Bleu,

          Je suis particulièrement touché par ce que tu es. ♥
          Pour être clair , cela fait quelques commentaires que tu écris et cela fait quelques fois où je me dis « waow… elle a fait un sacré bout de chemin notre amie SB cette dernière année….  »
          Alors cette fois je te le dis, car j’avais en tête de faire le même genre de commentaire que le tiens, avec ma propre sensibilité bien sûr , mais le fond est entendu.
          Merci de ta présence. 🙂

          • Soleil Bleu dit :

            Merci du fond du coeur François ♥ à ton tour tu me touches profondément, mais je pense que tu le sais ☼ et le retour des tes coms sur le site sont toujours pour moi promesse de beauté, générosité, lucidité, vérité et simplicité dont je ne te remercie que trop rarement. Mais je reçois leur cadeau avec toujours beaucoup de grattitude, et ça aussi je crois que tu le sais 🙂
            Et oui, tu as raison, quelque chose s’est ouvert en moi depuis le début de l’année 2013 et ça a donné une lumière nouvelle aux fondamentaux que j’écrivais comme mon « crédo » dans un autre com.
            Je crois aujourd’hui que je m’aime mieux, et ça !! c’est un vrai saut quantique de mon état de conscience.
            Merci de ta présence et d’Être Qui tu es 🙂
            Je t’embrasse
            S.B

  6. Chris dit :

    Bien sûr Alain,la certitude m’habite aujourd’hui,sans quoi je ne serais pas si persistant.Mais bien que n’étant pas fusionné,la capacité d’oublier le vieil égo ordinaire au profit du double peut se faire sans la fusion.Bien sûr que sur certains points,sans la fusion complète on s’abstiendra,mais sans aucune amertume car ayant la certitude,on sait que forcément ce savoir nous est acquis dès lors que les voiles seront dissous.De plus ce savoir ne sera jamais pour nourrir l’égo ordinaire non transmuté encore moins pour sauver mais bien pour éclairer.La certitude des initiés est contagieuse au point qu’à un moment on ne peut plus s’en prémunir.
    Coucou Soleil bleu,
    supprimer toute crainte et tout doute découle justement de l’acceptation dans un premier temps(comme tu le dis),pour dans un deuxième temps tout réfuter ,sachant que ce ne sont que les forces occultes qui jouent avec nous; soit les forces astrales odieuses avec l’humain (que l’on devra un jour éclairer) soit notre double qui force l’expérience afin de précipiter l’acceptation.Ainsi ,après ce travail on peut dire que l’on a supprimé toute crainte et tout doute,mais il est bien évident que l’on est à 100% qu’au moment de la fusion.C’est pourquoi l’initié ,le fusionné ,seul,ne peut plus être affecté par une émotion négative contrairement à nous.
    Lorsque l’on parle de volonté,encore une fois on ne parle pas de la volonté égoïque liée à l’effort,mais bien de cette force d’âme qui caractérise celui qui va vers la liberté,c’est a dire s’opposer aux forces occultes quelle qu’elles soient en leur exprimant que nous avons compris leur jeu.
    Bien sûr qu’ensuite on ne peut pas fusionner par la volonté de l’égo,sous peine de créer une barrière à la Lumière.
    Mais vivre déjà dans le non doute est une belle avancée,puisque permettant de relativiser la souffrance qui devient illusion.
    On remarque en lisant ou écoutant la vie de beaucoup d’initiés qu’ils sont souvent passé par de dures épreuves et il semble que ceux qui fusionnent aujourd’hui ,le réalise plus en douceur.Donc gratitude à nous tous qui constituons l’homme nouveau ,l’Homme de la 6ème race.Quoiqu’il arrive ,il n’y a aucun soucis, tous les hommes fusionneront,cela est le serment et la promesse de nos créateurs.
    Bien à vous

    • alain thomas dit :

      Juddi n’a pas de certitudes. Il le dit clairement.

      Cela n’empêche pas la conviction, même si elle n’est pas nécessaire… juste un point de vue, une vérité parmi tant d’autres dans le pays sans chemin… où l’humilité prend le pas sur la certitude.

      Bien à toi

      • Chris dit :

        tu as raison ,ce n’est pas de la certitude.Les mots sont comme un couperet ,parfois,et vivement que nos échanges ne soient plus que vibratoires.

        • Chris dit :

          tes mots sont très justes,et je vois que tu te réfères à Jiddu.
          Ce qui prouve bien que tu as la capacité de discerner l’Être en Absolu,c’est le discernement à travers le Coeur,me voilà ravi……….

          • alain thomas dit :

            Seule l’expérience compte.
            Les expériences sont multiples sur le chemin. A nous de reconnaître les obstacles comme des moyens habiles pour cheminer.
            A nous de prendre contact avec la nature, inspirer, expirer, être attentif à toute chose, fondre en elle le plus possible…
            Bien à toi

  7. Delta de la Lyre dit :

    Merci pour ce texte de Krishnamurti.
    L’essentiel à retenir est la différence entre l’INTROSPECTION et la LUCIDITE.
    Il est vrai que comparer ces deux mots conduit immédiatement sur la voie juste.
    C’est donc une clef d’avancement puissante, ou plus exactement une clef puissante de retour à la source.

    Rare moment où il s’exprime en langue française ; un beau moment : http://www.youtube.com/watch?v=nCljxNSL-7s

    Sourire pour toute la belle communauté Urantia-Gaïa

  8. Katerina dit :

    La lucidité remplace le raisonnement , elle est à un instant T .
    L intuition n existe plus quand le libre arbitre et la guidance sont sur le chemin de l action .
    Tout cela n est que mon intuition de l instant !
    Katerina

  9. pierrot dit :

    ‘L’homme qui veut s’améliorer ne peut jamais être lucide, parce que l’amélioration implique une condamnation et l’obtention d’un résultat, tandis qu’en la lucidité il y a observation sans condamnation, sans déni ni acceptation’
    Donc même dans l’acceptation il y aurait un jugement?
    Peut être que le mot accueil serait plus approprié alors pour ne pas refouler ce qui vient.
    De toute façon ce n’est pas le mot qui est important mais comment on l’interprète.
    D’un autre côté la vibration du mot amour a bien un effet sur les molécules d’eau …

    • Soleil Bleu dit :

      Salut Pierrot,

      Je crois que lorsqu’on est dans cette « lucidité » décrite par Krishnamurti, l’étape de l’Acceptation est effectivement dépassée. L’Acceptation qui, telle que je la vis, relève d’un choix, donc d’une forme de jugement, est une phase qui intervient en amont, au moment où je me désolidarise de mon égo et de sa sensure (lâcher-prise) et rétablis ma confiance en Lui pour vivre la « chose » sans plus de crainte pour mon intégrité.
      A partir de cet endroit là, et dans les phases qui vont suivre, l’Acceptation n’a plus à être activée, parce qu’elle Est. Voire même, sa réapparition serait antinomique avec l’action de regarder qui, par principe, absorbe toute l’attention de l’observateur.

      L’Acceptation pour moi ne se joue donc plus tant vis à vis du contenu ou de la forme que prennent les évènements de mon chemin de Vie (je l’avais jusqu’à récemment quasiment toujours envisagé sous cet angle) mais plutôt sur le pas volontaire à franchir de retirer le gouvernail à l’égo pour s’abandonner à la gouvernance de l’Amour de Soi, et ce, indépendamment des circonstances qui nous y invitent ou pas.

      Ce n’est qu’un regard parmi tant d’autres, et ne vaut évidemment que ce qu’il vaut ☼

    • Thau dit :

      « La vibration du mot amour qui trouble l’eau » mais oui bien sur! ! je la connais : elle est représentée numérolgiquement par 51 !!!
      Bonne mère…

  10. Luc dit :

    … « la lucidité est un processus qui nous affranchit de l’action du moi ».
    En effet, et elle annule de fait la culpabilité. Et toute action lucide dissout l’accumulation, nettoie l’esprit en le rendant plus vif, plus alerte, et vivant.
    Je reprends mon sujet préféré : la jalousie. Je suis jaloux, là, maintenant et je vois que l’on préfère quelqu’un d’autre à moi; je me compare, j’ai peur d’être abandonné, délaissé, exclu, j’ai peur de me retrouver seul. De là, je deviens cynique, je profère des mots blessants, je fais des reproches, je m’apitoie, je mendie, je suis blessé. Uniquement de l’égo. Comme je suis sous l’emprise d’un processus destructeur, j’en viens à devenir coléreux, agressif, dominateur, violent et peux aller jusqu’au meurtre.
    Je vois le mouvement là, maintenant, instantanément et comprends toutes les implications de ce mouvement auto-destructeur, sans jugement, sans condamnation… et sans justification du genre « je suis jaloux parce que… ». Je suis jaloux, point à la ligne. Ce qui met fin à la jalousie n’est pas issu du désir d’y mettre fin mais de le voir, c’est tout; parce que c’est ainsi que la jalousie meurt d’elle-même sans intervention de l’égo qui veut traficoter pour améliorer son image. Laisser fleurir le mouvement jusqu’à son éclosion par la compréhension et le laisser mourir de lui-même.
    Mais souvent, et voilà en quoi consiste l’identification, je me laisse embarquer par tout le mouvement auto-destructeur, totalement anesthésié par ce que je crois être la réalité, halluciné et drogué par l’impulsion réactive. Un état d’ignorance, de dépendance.
    Une fois le processus compris instantanément, je regarde la personne sur qui s’est focalisée toute l’énergie de guerre… Et le regard n’est plus le même; c’est un regard d’amour authentique, honnête, plein de compassion, sans reproche, en paix.
    Je précise toutefois que la lucidité n’a strictement rien à voir avec l’intuition. Parce que l’intuition est un mouvement mental uniquement basé sur ce qui a déjà été vécu et n’est rien moins qu’un procédé de répétition et d’auto-protection. Donc l’intuition consiste à vouloir faire du neuf avec du vieux.
    Dans la lucidité, l’intuition est absente, le mental auto-centrique est absent. Et l’intuition n’intervient que par manque de lucidité. Elle peut certes me sortir d’un mauvais pas mais reste encore un état infantile d’auto-défense.

    • alain thomas dit :

      Je ne crois pas Luc que l’intuition soit un mouvement mental uniquement basé sur ce qui a été vécu.
      Evidemment, je ne peux démontrer cette contre vérité… c’est mon intuition en tout cas 🙂

      • Thau dit :

        et si le message était tout simplement lucidité =liberté ?
        salut alain thomas, bel été à toi
        fraternellement

        • alain thomas dit :

          Salut Thau,

          Lucidité = liberté dis-tu !

          Je dirais avec mes mots imparfaits que la lucidité est plus proche de la Vue (Vision) et d’une certaine acuité spirituelle.
          Lorsque l’on parle de Vue dans certaine philosophie, on évoque la Sagesse, la Compréhension, le Discernement…
          La Lucidité est liée à l’attention authentique, cette intelligence lumineuse non identifiée.

          La Liberté est plus subjective parce que dans un corps de matière, l’homme expérimente sa prison dans toute sa splendeur.
          La Liberté est au-delà de la forme. Nous pouvons l’entrevoir sans mots, comme une seule saveur, tous les sens réunis en UN.
          Cela se passe dans l’Absolu. La Liberté c’est pour après si j’ose dire, sauf sans doute pour ceux qui ont atteint l’Eveil.

          Ouais, encore des concepts hein 🙂 mais la discussion est sympa non 😀

          Tu prends des vacances toi cet été ?

          Bien à toi

          • Thau dit :

            Salut l’ami,
            Merci pour cette petite dialectique…Words, words,words…tu as parfaitement raison on s’amuse bien avec ses petits outils (les mots) !
            Oui je vais bienthau « Passer » une quizaine de jours dans différents endroits des Pyrénées…essayer d’entrevoir « ma Liberté « comme le vieux Métèque qui vient de la rejoindre il y a peu.
            A très vite
            De coeur à coeur

      • Luc dit :

        Oui, bonsoir Alain. Regardez, je ne dis pas  » j’ai la lucidité que ceci va arriver ou pas », non, je suis lucide ou je ne le suis pas.Verbe être. Il n’y a pas de verbe avoir dans la lucidité, parce que c’est une action instantanée, sans anlyse préalable, un éclair. Il ne peut pas y avoir d’accumulation, sinon ce n’est pas la lucidité.
        L’intuition, elle, implique le temps, soupèse, compare et tire ses propres conclusions. Elle part d’un facteur temps. Elle se base sur l’expérience, le déjà vu, le déjà connu. Avoir l’intuition ( verbe avoir).
        Vous remarquerez que l’intuition dicte notre conduite à tenir dans une situation donnée. Il ya donc séparation. Donc mental. Quelqu’un d’intuitif connaît à l’avance toutes les implications le conduisant à une conclusion et le pousse à agir sous l’influence d’une provocation. Cela n’a rien d’instantané. L’intuition est un produit de la mémoire.

        • pierrot dit :

          Est-ce qu’avoir un corps fait partie d’une stratégie du mental?

        • pierrot dit :

          Et si être intuitif consisterait à voir l’avoir au service de l’être et non l’inverse ?

          • Katerina dit :

            L intuition fait partie de l expérience terrestre . elle peut etre dans un sens ou dans un autre : bonne ou mauvaise intuition .
            Regarder dans la nature une chose et pas une autre, écouter certains sons plutôt que d autres .
            Elle est pour moi naturelle et spontanée dans son essence . Elle fait partie d un ensemble .
            L intuition est elle volonté , est elle aussi parsemée d égo , et de mental ?
            Je me suis toujours demandée , pourquoi faire une chose et pas une autre , mon évolution m amène à ne plus me poser trop de question .
            Est ce l intuition au sens premier qui me guide ?
            Et lacher prise serait ce l intuition finalement ?
            Katerina

        • alain thomas dit :

          Bonjour Luc,
          Votre point de vue sur ce qu’est l’intuition est un point de vue intéressant. Ce n’est pas le mien, mais ce n’est juste qu’une question d’interprétation.
          Je considère, à l’inverse de vous que l’intuition est une pensée induite qui ne nous appartient pas. Elle émane de la Source. Je n’affirme pas une certitude, c’est un ressenti qui est le fruit de mon expérience, vécue dans la méditation, le recueillement, la réflexion ou l’introspection (analyse de soi).
          Cette expérience toute personnelle est également le fruit de ce que les autres m’ont montré, appris et ce que j’ai bien voulu en faire.
          J’ai toujours vérifié, depuis ma plus tendre enfance l’importance de la pensée première, celle qui est pure et qui ne fait justement pas référence à la mémoire… enfin je crois.
          Je dis « je crois » car Krishnamurti lui-même a dit : « la pensée n’est jamais neuve », mais l’intuition est une pensée induite… à mon sens. Je ne peux pas l’affirmer, juste le ressentir, sans certitude.
          Tout cela reste mystérieux bien sûr.
          Le mystère est le compagnon de la foi, ce pont entre notre partie divine et notre partie animale..
          C’est lui qui nous aide à courber la tête devant toutes ces certitudes énoncées qui n’en sont pas vraiment.
          L’humble se tait et cherche un refuge en lui-même en se vouant à ce qu’il croit profondément. Alors l’unique certitude donne le tempo de la Joie.

          Il faudrait cesser d’affirmer et en même temps, toutes ces vérités énoncées ainsi que leurs contre vérités font la richesse de notre esprit illimité….

          Bien à vous Luc

      • Béa dit :

        Merci Luc pour ce témoignage lucide,juste et humble !

        Cependant,comme Alain Thomas,je ne considère pas l’intuition comme venant du mental.

        Il me semble au contraire que l’intuition est l’expression spontanée de la guidance du Cœur qui,justement,par sa fulgurance, échappe aux distorsions du mental-égo.

        Elle ne souffre d’aucun calcul,d’aucune manipulation et ne s’encombre pas des complexités ou des confusions insanes si propres aux stratégies intéressées d’une vison égoïste basée sur la peur.

        Simple et rapide,efficace et juste (bien que souvent déroutante),elle est La Voie pour qui a fait taire le brouhaha intérieur des perpétuelles élucubrations mentales et accepte de l’entendre,de la suivre,de s’y abandonner en toute confiance.

        Elle est perçue quand tout un travail de « détricotage » de l’égo nous amène à reconnaître humblement « je sais que je ne sais pas » suivi d’un essentiel « Que Ta Volonté soit faite »qui nous libère de l’illusoire et prétentieuse ambition de vouloir maitriser ce qui nous dépasse.

        L’intuition est,selon moi, La voix Intérieure,La Vérité et La Vie.Elle nous parle d’Amour juste et nous place dans le sillage de l’Un en parfaite et constante création .

        Elle fuse naturellement car elle ne s’appuie sur aucun conditionnement,apriori ou règle préconçue, dans laquelle la norme voudrait nous enfermer et nous séparer.

        Elle ouvre le champ de tous les possibles et dépasse le cadre restreint des peurs incessantes qui nous gardent ignorants et craintifs.

        Ne dit-on pas que l’on redevient naturel simplement quand on cesse d’essayer d’être normal !

        Bien à toi, au Passeur,à tous, et merci à chaque Un pour vos riches partages qui participent à la qualité de cet espace d’éveil !

        • Luc dit :

          Bonjour Béa,
          Je puis vous assurer que l’intuition est un estratégie mentale parce que je l’ai moi-même (et continue d’ailleurs) aperçu et vécu depuis toutes ses articulations et ses subtilités. L’intuition n’est en rien spontanée.
          C’est pour cette raison que j’ai voulu, à partir du commentaire de Alain Thomas ( j’espère qu’il ne m’en voudra pas) faire la peau à cette croyance rivée au mental (hé, hé) comme une moule à un rocher. Cette confusion est tenace et ne lâche pas l’affaire si simplement.
          Je vous fais remarquer, par exemple, qu’un pervers est très intuitif. Lors de sa prise de pouvoir sur sa proie, il s’attaque toujours aux valeurs de l’enfance. Pourquoi ? parce qu’il a vécu lui-même des attaques perverses d’un parent ou de l’entourage. La proie n’est jamais choisie par hasard, et au contraire d’être la personne faible que généralement l’on suppose, cette dernière est toujours choisie pour ses talents, ou une personnalité particulièrement différente, bref, qui sort du lot, mais qui généralement se sous-estime, ce qui fait les choux-gras de son prédateur.
          L’intuition n’a que l’apparence de ses prétentions réelles. Elle s’appuie sur la recognition, et elle soigne très flatteusement le mental-égo, et cet ambassadeur idéal du paraître est le meilleure avocat de l’image du soi.

          • Le Passeur dit :

            L’intuition n’est à mon sens pas une stratégie. Devient éventuellement une stratégie ce que l’on fait de l’intuition. Elle n’est à la source qu’une capacité à établir le lien avec la connaissance de l’information omniprésente. Toute capacité est neutre. Ce que l’on en fait nous appartient et incombe à notre seule responsabilité.

            • Luc dit :

              Capacité acquise par la mémoire. La lucidité n’a rien à voir avec la mémoire.

              • Le Passeur dit :

                Rien à voir avec la mémoire individuelle. Il s’agit d’une connexion au champ d’information unifié qui nous entoure, à la connaissance.

              • Luc dit :

                Comment le savez-vous ?

              • Le Passeur dit :

                Le fruit de mon expérience replacé dans le contexte de l’article. Et vous, comment savez-vous que votre affirmation vaut pour tous : « Je puis vous assurer que l’intuition est un estratégie mentale parce que je l’ai moi-même (et continue d’ailleurs) aperçu et vécu depuis toutes ses articulations et ses subtilités. L’intuition n’est en rien spontanée. » ?

              • Luc dit :

                Espace réduit à l’état de confetti. Sacré farceur…

              • Margelle dit :

                on peut le déjouer et ne pas rendre l’autre responsable!

              • alain thomas dit :

                « Il s’agit d’une connexion au champ d’information unifié qui nous entoure, à la connaissance. »

                Oui Passeur, je te rejoins sur cette vérité là.
                Ouvrir le cœur par la connexion directe à l’esprit de sagesse … l’intuition.

                L’intuition est induite et ne participe pas du mental. Comme tu le dis très bien, c’est la première pensée, ensuite, en fonction de ce que l’on en fait, on échappe ou non à la connaissance et l’on peut entrer dans la spéculation, la formation d’histoires, la fabrication mentale, la « mentalisation ».

                « Fiez-vous à votre intuition », votre idée première, parce qu’elle émane de la Source, à condition que nous soyons connectés à celle-ci.
                Pour se connecter, avoir le regard d’un enfant émerveillé, ensuite arrivent spontanément les possibles de notre vraie nature. Ils sont illimités et d’une richesse infinie. Ils apportent la paix, la joie. Ils n’ont pas de mots, ils « SONT ».

                « La première idée est toujours la bonne, même si elle est mauvaise » (Alphonse Allais).

                « Joue en première intention », dit un entraîneur à son joueur.

                Se connecter au divin, c’est dé-couvrir, ôter les voiles, dépoussiérer, dé-voiler le cœur… et les intuitions arrivent à foison.
                Ce sont les pures pensées infinies du cœur et de l’amour universel.

                Il y a autant d’intuitions que de vérités et contre vérités.

                La Sagesse n’a pas de limites, c’est la sublimité de l’esprit sans limites…
                Les Intuitions forment l’esprit de sagesse.

                Ceci n’est que mon ressenti…. sans plus.

        • alain thomas dit :

          Je ressens bien ce que tu écris dans ta réponse Béa, cela correspond à mon vécu.
          Bien à toi

    • Soleil Bleu dit :

      Bonjour Luc,

      Encore une longue réponse qui va à la corbeille aprés une fausse/vraie manip. Donc je vais faire court, c’est sûrement ce qui m’est demandé.

      Ce qui renseigne de façon parfois fulgurante ce qu’il est bon de faire ou pas s’apparente plutôt à l’intinct. Instinct de survie, instinct de prédation, instinct maternel…etc, opération calculée à partir d’un de nos trois cerveaux. C’est une action qui signe toujours un bénéfice pour soi et dont il est relativement facile de décortiquer à postériori les indicateurs mémoriels qui l’ont déclenchée. L’instinc cependant, et selon sa nature, se déclenche parcequ’il poursuit un but précis facilement préhensible au travers de l’émotion qu’il procure.

      L’intuition n’obéit pas aux mêmes lois dans le sens où elle apparaît souvent de manière impromptue, dénuée de sens et dans un but non identifé, donc neutre de toute émotion de peur ou d’envie de..Elle intervient sans discernement sur des objets, des lieux, des personnes, et ne renseigne pas sur la nature agréable ou pas de ce à quoi elle nous invite. Seul un esprit aventureux, voire intrépide tant l’intuition peu sembler parfois illogique, accepte d’en suivre le chemin. Et sans la Foi ou le ressenti profond qu’elle nous est communiquée pour la vivre, et au bénéfice de notre évolution spirituelle, il serait tout simplement stupide d’y souscrire. Mais chacun peut aujourd’hui puiser dans ses propres expériences pour y trouver Sa réponse.

      Maintenant, là où je te rejoins, c’est qu’à un certain niveau, l’intuition peut aussi être captée comme une mémoire, mais pas celle inhérente à son cerveau humain.
      Si l’on considère que le temps est un artifice de cette réalité 3D, et que passé, présent, futur se jouent simultanément, alors oui, il est possible que nous fassions des incursions rapides et imperceptibles dans d’autres temps (c’est la théorie de JP Garnier Mallet) et que nous en ramenions des éléments d’information, non conscients car non filtrés par le cerveau rationnel. Et là, inscrire l’intuition comme des résidus mémoriels qui se rejoueraient dans un autre espace/temps prend tout son sens, mais nous sortons bel et bien du registre de la mémoire ordinaire limité au vécu de son incarnation présente.

      Et je disais que ça allait être plus court !!!! 🙁 😉 🙂
      Bien à toi.
      S.B

  11. marie christine dit :

    L’introspection est nécessaire le temps qu’il faut . La lucidité ne s’acquiert pas d’un coup de baguette magique .

    • Chris dit :

      Bonjour Marie Christine,
      tous ceux qui émettent ce genre de texte ou qui les lisent,se sont déjà éloignés de l’orgueil puissant qui dominait l’homme de l’involution.L’introspection est très nécessaire pour celui qui n’a pas encore conscientisé son orgueil qui habite l’égo.Au fur et à mesure que l’on nettoie cet égo de l’orgueil, on se rapproche forcément de cette intelligence cosmique que Jiddu appelle la lucidité.Comme une échelle de 0 à 100%.
      Cette fusion de l’égo (« propre ») avec l’Esprit correspondant à ce 100%.Mais ce qu’il faut comprendre est que l’homme d’aujourd’hui est déjà avancé sur cette échelle et qu’il ne faut surtout pas se sous estimer sous peine de se priver de la descente de l’Esprit (qui s’opère sur cette échelle) et ainsi retarder l’éveil collectif.
      Par contre,attention bien sûr à l’orgueil spirituel qui guette chacun de nous.Seule la sincérité intérieure, nous permettra d’éviter cet écueil (avec l’aide de notre double).Donc ne DOUTONS PAS de la PUISSANCE qui est en nous et sachons seulement la canaliser un peu mieux chaque jour,afin de se rapprocher de cette a-conscience qui habitait Jiddu(pour l’éternité d’ailleurs).Soyons sans aucune attente avec la certitude que nous sommes Absolu de toute éternité.Le doute devant être retiré de notre vocabulaire,et surtout de nos pensées.

      • marie christine dit :

        Merci Chris pour ces paroles réconfortantes et pleines d’espoir .
        Elles sonnent très juste, comme d’hab . Tu captes bien ce qu’il y a derrière les mots !
        Toute mon amitié .

        • Chris dit :

          Cette amitié devient de plus en plus vibratoire,ce qui va constituer l’essentiel de nos vies dans très peu de temps.Merci au passage à toutes ces femmes qui sont dans leurs énergies masculines et féminines équilibrées,car Elles vont grandement aider le passage Ascensionnel imminent.
          Comprenez vous pourquoi les femmes avaient été retirées des sectes religieuses(en particulier la grosse secte catholique,propriétée des archontes,comme toutes les religions d’ailleurs). L’énergie féminine étant ouvreuse de conscience,il fallait bien écarter les femmes par un patriarcat implacable.Et lorsque quelques femmes se sont réveillées,les forces sombres ont inventé le féminisme ,permettant alors de faire endosser des énergies masculines à ces femmes ,leur faisant croire à une éventuelle liberté et provoquant encore plus d’assujettissement.C’était un petit clin d’oeil aux hommes et aux femmes pour exprimer la joie qui va enfin nous unir,une fois ces barrières dissolues.
          Bien à toi Marie- Christine.

          • Katerina dit :

            Merci Chris ,

            Pour des raisons personnelles , ton analyse du féminisme dans l église catholique est en parfaite équation avec ce que j ai vécu . C est exactement cela .
            Et certaines femmes ont endossé ce role .
            La nature essentielle de la femme se réalise autrement .
            Très affectueusement
            Katerina

  12. Soleil Bleu dit :

    Voilà des paroles qui résonnent en symbiose avec ce que je ressens. Que cela soit exprimé dans la clarté et la simplicité coutumière de Krishnamurti m’a de surcroît permis d’aller une fois de plus réécouter les vibrations de chaque mot d’Ho’Hoponopono, comprendre avec qui et quoi ils entraient en intercaction et selon quel shéma du moment. A l’instant le shéma a changé, s’est transformé à nouveau, a pris encore une dimension nouvelle qui me remplit d’étonnement et de reconnaissance profonde pour l’ouverture toujours plus ample du coeur qu’il offre.
    Merci Passeur

  13. acacia dit :

    Toujours cette limpidité dans la moindre de ses phrases … merci Passeur de mettre aujourd’hui ici cet espace de clarté que nous transmet Krishnamurti.
    La lucidité permet donc de vivre ce qui Est. Ni plus ni moins.
    Juste vivre… découvrir ce qui Est en oubliant ce qu’on croit être, et se livrer ainsi à la danse du Monde… que de beauté se révèle alors !

  14. alain thomas dit :

    Ce texte est très intéressant parce qu’il révèle des parcelles de vérités propres à l’expérience de Krishnamurti, sa propre expérience de l’observation de son esprit, de son analyse sur son propre chemin.
    Chacun a sa propre vision sur les processus mentaux.
    Je me retrouve dans cette analyse de ce qu’est l’introspection et de ce qu’est la lucidité.
    Attention, nous restons sur des concepts… des mots, des idées.
    Tout relève du moi, de l’égo.
    Mais il y a un point fondamental : lorsque l’esprit est observé sans jugement, sans préjugés, sans à priori, on sort de l’illusion, du facteur temps, de toute dimension.
    Il n’y a plus d’observation en fait, il n’y a que contemplation.
    C’est pourquoi la méditation peut aussi être un piège forgé par l’illusion.
    La méditation reste pour la plupart une sorte d’introspection si elle est basée sur un rituel, une méthode, une analyse ou encore un raisonnement.
    La méditation prend effet dans la pure contemplation lorsqu’il n’y a ni sujet ni objet ; ce ne doit pas être un effort, juste un état, l’idée d’être hors du temps et de toute dimension.
    Se trouver au-dessus des pensées qui émergent, des habitudes, des fonctionnements répétés, rester ouvert à toute induction qui ne soit pas identifiée comme émanant d’une fabrication mentale mais d’une ouverture laissant la place au divin, à ce qui n’est pas nous mais induit : l’intuition.
    La lucidité est la connexion directe avec notre vraie nature par l’ouverture totale à ce qui EST, dans la pure observation c’est-à-dire la contemplation, dans l’oubli de la fabrication mentale, dans la non amélioration du « moi », dans l’oubli de notre éducation basée sur une morale.
    L’Ethique est fondamentalement en nous. Elle est liée à la lucidité au même titre que la morale est liée à l’introspection.
    Si nous ouvrons notre cœur dans la découverte de la paix de l’esprit, nous trouvons l’Ethique fondamentale qui est induite parce qu’elle est notre vraie nature.
    La morale est exigeante, l’Ethique est fondamentale.

    • Chris dit :

      Bonjour Alain,
      ta vision est très belle,je voudrais simplement préciser que Jiddu n’a pas comme tu le dis « des parcelles de vérité »,mais LA VÉRITÉ,tout simplement parce qu’un initié (qui a fusionné et intégrer son mental supérieur,donc en Absolu) ne peut émettre que des pensées non polluées ÉMISES par la Source.Posons une question à plusieurs initiés à divers endroits de la planète,et nous verrons que les réponses sont identiques,ce qui n’est pas le cas de l’homme qui n’a pas encore intégré le supramental.C’est en cela que la lucidité,qui est l’intelligence cosmique (et non l’intellect) ne peut-être donnée qu’à l’Être éveillé .Nous faisons partie de ces éveillés et nous nous rapprochons de ces 100% ,mais n’avons que des vérités relatives et non absolues tant que nous n’avons pas fusionné.Cela dit plus nous nous rapprochons de cette fusion plus les filtres déformateurs de nos pensées sont dissous et plus nous nous approchons de cette Vérité ,qui est notre Essence.C’est pourquoi ,je trouve très judicieux de nous faire disserter sur des textes d’Initiés (ou des vidéos),car le temps de compréhension s’en trouvera grandement réduit.
      Bien à Toi.

      • alain thomas dit :

        Bonjour Chris,
        Si tu demandes à Juddi s’il est un éveillé, il te répondra qu’il n’en est rien et si tu lui demandes qui il est il te dira qu’il n’est RIEN.
        C’est son discours en tout cas.
        Maintenant, chacun a un regard sur la Vérité qui peut être différent.
        Je pense qu’en chacun de nous est contenue la Vérité sous forme de milliards d’entre elles.
        Dans ce jeu de la dualité auquel nous avons apparemment accepté de participer, nous ne pouvons pas, tant que nous sommes prisonniers de notre être (enveloppe corporelle et conscience mentale), approcher la Vérité que par des milliers d’aperçus furtifs (intuition contemplation).
        Ce qui fait la richesse de ce jeu est que la part de mystère est fondamentalement présente et laisse tous les possibles.
        S’il y avait Une Vérité accessible, ce jeu n’aurait aucun intérêt, je pense même que tout disparaîtrait, toute cette magie, ce miracle, cette splendeur, cette illusion, n’aurait plus aucun sens.
        C’est mon point de vue.

        D’ailleurs, tu fais référence à l’Absolu or l’Absolu n’est pas de ce monde. Il est de l’autre côté. Certes, nous pouvons en avoir un aperçu dans certaines situations de méditation, d’EMI, de voyages astraux… et encore, ce n’est pas une certitude car nous réintégrons toujours notre enveloppe.
        Tant que nous sommes dans cette enveloppe, nous obéissons aux lois de la vérité relative, diverse et multiple.
        Tu fais une séparation entre les êtres. Tu dis :
        « Posons une question à plusieurs initiés à divers endroits de la planète et nous verrons que les réponses sont identiques, ce qui n’est pas le cas de l’homme qui n’a pas encore intégré le supramental »
        Comment sais-tu cela ?

        Avec toute ma sympathie
        Bien à toi

        • Chris dit :

          Bonjour Alain,
          comment peut on savoir si les initiés disent la même chose?
          Il suffit de comparer ce que peut dire Jiddu,Eckhart Tolle,Nicole Montineri,Betty et tant d’ Êtres qui ont transmuté leur conscience ordinaire en a-conscience. Même si l’on est dans l’analyse à travers le mental non transmuté,il est aisé de voir la corrélation entre les différentes interprétations de ces derniers.Celui qui ressent au niveau vibratoire ,n’a plus besoin de preuves.C’est l’égo qui veut des preuves ,et on est tous pareils tant que l’on ne décide pas,par une volonté intérieure,de refuser ce que veut cet égo.Il n’y a aucune critique,c’est seulement un fait,puisque toutes nos pensées sont manipulées,soit par l’astral(forces lucifériennes),soit par notre Esprit(qui Lui, nous force à l’expérience,afin de revenir au plus vite à notre Essence).
          D’autre part Jiddu a forcément transmis indirectement autour de lui,le fait qu’il avait la Vérité,car ce il, n’est plus le je de l’égo planétaire mais bien le SOI cosmique qui est le TOUT.Comment aurait-il pu avoir autant de convictions dans ses paroles sans être en totale adéquation avec la Source,dont l’énergie qui en émane est Unique.Nous sommes tous baignés dans cette énergie,sauf que nous avons encore ces voiles qui déforment cette énergie afin de nous forcer à expérimenter à travers l’âme.Un Être qui a fusionné l’égo et l’esprit ,ne peut en aucun cas ne pas le savoir,car sa vision est tout autre,ses réactions totalement différentes,sa façon de voir étant aux antipodes de la pensée ordinaire.Il n’existe que le moment présent,le bien et le mal ne sont qu’une seule et même énergie,comprenant que la dualité (qui était nécessaire)devra retourner en énergie pure à la Source,ce que l’Esprit des Initiés réalise lors de la fusion ,et qui bien sûr est promis à tous les hommes ,dans le temps.
          Pour ce qui est de l’absolu,il est parfaitement bien vécu ,dans la forme par beaucoup d’initiés sur terre,pouvant à souhaits passer de la conscience ordinaire à l’absolu.
          Pour ce qui sont des voyages astraux,ils sont bien loins de l’absolu,et ne constituent que de la poudre aux yeux,permettant de maintenir l’homme dans le mensonge cosmique .Le monde du haut astral commandite toutes les religions qui nous assujettissent .Lorsque l’humain comprendra enfin qu’il est contrôlé par toutes ces forces occultes.alors cette prise de conscience lui permettra de supprimer tous les voiles qui ne permettaient pas à l’énergie Pure qui baigne tous les univers ,de le pénétrer et de provoquer l’initiation solaire qui est la fusion.La compréhension s’affine chaque jour un peu plus chez tous les humains.Soyons heureux de participer à l’éclosion de cette nouvelle race humaine qui sera constituée de surhommes ,dont nous faisons tous partie.
          Ce qu’il manque à beaucoup d’entre nous est la volonté,non pas la volonté de l’égo qui n’est que le besoin de se manifester ,le courage par l’effort, mais bien la volonté qui est un feu ayant la capacité de venir en opposition aux forces qui nous assujettissent, et ce n’est qu’à ce moment que les portes s’ouvrent ,que les voiles se dissolvent et que notre Esprit diminue les épreuves (qui étaient nécessaires) et se rapproche de plus en plus de l’égo pour un jour fusionner avec lui.Bien sûr pour cela il faut absolument SUPPRIMER TOUTE CRAINTE ET TOUT DOUTE.
          Meilleures vibrations à Toi.

          • alain thomas dit :

            « Il n’y a aucun maître, il n’y a aucun disciple »
            Jiddu Krishnamurti

            • Chris dit :

              Tout Être en Absolu parle pour éclairer et non pour sauver.Le Christ en était le plus grand précurseur . »Il n’y a aucun maître et aucun disciple » est la preuve que Jiddu est complètement détaché de l’égo planétaire (correspondant à l’homme en involution) et n’implique en aucun cas qu’il n’est pas en Absolu,et que en conséquence ses pensées ne soient plus nourries que par les plans supérieurs Divins (donc La Vérité).
              Nous sommes chacun ,individuellement notre propre et seul sauveur,encore faut-il que l’égo soit rendu suffisamment malléable pour accepter l’aide précieuse de nos frères qui se sont réalisés quelques secondes avant nous.

            • pierrot dit :

              et aucun point de vue à défendre

              • alain thomas dit :

                Aucun point de vue à défendre certes mais tout est exprimable et peut… donc… représenter un point de vue, à condition de ne rien affirmer car on ne sait rien avec certitude…. RIEN.

                Dans quelle région tu viens pierrot ? 🙂

              • pierrot dit :

                Normandie, Dijon, Evian, Manche et peut être Bretagne nord

              • marie christine dit :

                Pierrot, j’espère que tu continueras à écrire sur le Passeur . On pourra peut-être se rencontrer .
                Pour moi, ce serait Dijon .

              • Soleil Bleu dit :

                Pierrot, je serai dans le Département de la Manche la semaine du 19 au 25 août, seras-tu dans le Sud ou sur la côte Ouest à ce moment là ?

              • alain thomas dit :

                Oui Dijon… ou Evian…
                Je te conseille Evian pierrot, c’est magnifique…
                Une promenade en barque sur le lac Léman 🙂 ?

              • pierrot dit :

                Bon on se donne tous rdv chez François Dimanche 🙂

              • alain thomas dit :

                François n’est pas dans la région de Bordeaux ? 🙂

              • François dit :

                Avec plaisir !!!, que ceusses qui souhaitent boire un verre avec nous Pierrot, s’annoncent maintenant ou se taisent à jamais… 🙂 à dimanche donc… me réjouis !! ♥

              • François dit :

                ha non , suis vers Genève (haute Savoie) alors tu viens aussi dimanche avec ta charmante ?
                🙂

              • Marie-Anne dit :

                François, je suis une des ceusses, mais je dois encore vérifier si mon jet privé est libre pour dimanche!
                🙂
                Sinon, tu nous enverra les photos de ces rencontres au(x) sommet(s)?
                Bizz

              • François dit :

                M.A. oui 🙂

                sorry Passeur pour ce petit encart perso… ♥

              • alain thomas dit :

                Merde !… euh pardon… Je reçois la cousinade dimanche et on est 17 et je suis tout seul pour tout faire. J’ai commencé à cuisiner ce matin (les gâteaux).
                Franchement c’est dommage…
                Passez une bonne journée les mecs et souriez à la vie surtout !

              • alain thomas dit :

                De temps en temps, il m’arrive d’aller à Ivoire François.
                C’est loin de chez toi ?

              • Chris dit :

                Bien sûr Alain,dialoguer est une nécessité pour tout Être qui a la volonté de se libérer.Rien n’est répréhensible,tout n’est qu’expérience de l’âme,pour retrouver notre Essence plus tard.Mais comme tous, tu fusionneras un jour et à ce moment tu verras que tes pensées qui n’ont jamais été les tiennes (car déformées) seront alimentées en direct des plans supérieurs.Un Être en absolu n’a plus de mémoire de l’âme et a accès à la bibliothèque universelle.Jiddu avait cette capacité un peu avant nous,c’est tout.À nous de profiter de ses paroles.Tu es encore trop dans le doute de ce que tu es.Tu n’es pas ce Alain que tu crois être mais bien un Esprit psychique parfait.Oublie ce formatage que nous avons tous subi et qui je le concède est si difficile à dissoudre.

              • alain thomas dit :

                Très bien Chris mais je garde tout de même le coeur ouvert au cas où quelques pensées induites surgiraient de nulle part, celles que j’appelle « intuitions » et qui ne m’appartiennent pas, comme je le dis toujours…
                Bien à toi

              • Katerina dit :

                Alain Thomas ,

                J ai aussi ces pensées qui me viennent je ne sais d où ni comment .
                Tu dis qu c est l intuition , tu as certainement raison , Je crois franchement que c est Dieu qui me les envoie .
                Alors , l intuition nous rapproche t elle de Dieu ?
                Katerina

              • alain thomas dit :

                dieu n’est pas séparé de nous Catherina.
                Nous sommes « partie » de lui.

                Il n’est pas « extérieur » … Il est « nous »

                Sans certitude

                Bien à toi

              • Katerina dit :

                Merci Alain Thomas ,
                Je suis à me demander cela , la réponse n est pas facile .
                C est pour l instant une impression de ce que cela pourrait etre .
                Je pense de plus en plus que l idée de l instant présent est essentiel .
                Bisous
                Katerina

              • Margelle dit :

                Taoufiq, tu ne dis rien ? 🙂

              • Taoufiq dit :

                Oh, rien d’intéressant Margelle, je vous lis et cela suffit à remplir le cœur 🙂
                Beaucoup de remue-ménages en ce moment, qui me poussent à nettoyer encore et encore … 😉
                La vie est-elle ce long fleuve tranquille, au milieu des océans?

              • Thau dit :

                Coeurdialement
                l’ami dans le calme qui suit la tempête.
                A bientôt

            • Thau dit :

              Pour complèter la citation de J.K. une autre de Bouddha:
              « Celui qui interroge se trompe. Celui qui répond se trompe ».

              • Chris dit :

                Seule la volonté de recherche de ce que l’on EST, réellement, pourra engendrer la liberté.Si l’on prend à la lettre »celui qui interroge se trompe et celui qui répond se trompe » il n’y a plus aucune raison de voir une utilité à la vie.Je me demande d’ailleurs pourquoi le Passeur chercherait à nous rassembler autour de sujet permettant l’échange afin de favoriser l’éveil.
                Pourquoi le Christ aurait dit à ses apôtres; »allez enseigner les peuples »?(interrogations,réponses).
                Le problème est que cette phrase est à appréhender avec une pleine conscience,d’où l’intérêt d’avoir un initié à portée de mains.
                Où es tu Jiddu?
                Restons simples si l’on veut passer le changement, car dans quelques jours nous allons être testés sur nos capacités à vivre la joie ou la colère, et si l’on a pas préparé nos égos à cette confrontation avec la Lumière,nous n’aurons que les fruits de ce manque de volonté.
                Bien à tous.

              • alain thomas dit :

                As-tu des certitudes Chris ?

              • Thau dit :

                Salut Chris,
                Restons simples en effet… bon WE et bonne… vacance…

          • Soleil Bleu dit :

            Bonjour Chris,

            « Bien sûr pour cela il faut absolument SUPPRIMER TOUTE CRAINTE ET TOUT DOUTE. »

            Et s’il fallait au contraire Accepter qu’ils soient présents pour seulement les regarder plutôt que les combattre.
            Dans ce « devoir » de supprimer c’est encore le mental qui juge que ça ou ça n’est pas bon, autant dire que c’est antinomique avec la lucidité que prône Krishnamurti.
            Pour ma part, tels que je les vis, les peurs et les doutes ne sont que des conséquences de mon manque de Foi, or vouloir âgir par la volonté à augmenter cette Foi m’apparaît un exercice totalement dénué de sens, sauf à y reconnaître une demande de mon égo spirituel.

            Eckart Tollé et Betty l’ont dit à moult reprises, l’Eveil qu’ils ont connu ne relevaient pas d’un exercice volontaire de leur part et leurs vies n’étaient pas des plus rigolotes niveau quiétude intérieure. Ils n’ont donc pas  » transmuté leur conscience ordinaire en a-conscience » celle-ci s’est opérée d’elle-même quand, pour des raisons qu’ils n’ont pu anticiper, cela était utile pour eux, et à postériori à bon nombre d’humains.

            Le danger aujourd’hui serait de faire de leur expérience singulière celle DE l’Eveil universel que chacun doit s’efforcer d’atteindre, unique dans sa forme et dans ses fonctions pour Soi et les autres. Si c’était le cas, eh bien on pourrait légitimement considérer que Dieu laisse beaucoup de ses enfants dans le frigo 🙂

            Je crois pour ma part que l’évolution de l’homme vers son plein potentiel Divin est à la fois beaucoup plus complexe et subtil que ces apparences aléatoires, mais aussi beaucoup plus simple si l’on parvient à se déformater de tout dogme égotique, ancien et nouveau, qui prétend arrêter et décrire ce qu’Est le « but » ultime d’évolution de la Conscience, communément appréhendée par ailleurs comme étant une énergie créatrice en mutation constante…vers…? chaqu’1 le sait lorsqu’il y Est ♥

            Bien à toi
            S.B

            • Katerina dit :

              Soleil Bleu ,

              Les craintes et les doutes sont ils un manque de foi ?
              Où sont ils là pour nous permettre de les dépasser et de comprendre .
              La foi aveugle n a pas de but .
              La foi évolue aussi en nous , et c est cette
              alchimie de l instant qui nous transcende
              Je ne comprendrais pas si la foi m était tomber du ciel .
              Chacun a son rythme d évolution .
              Je ne pense pas que l on en manque pour se poser en tous les cas toutes ces questions .
              Il y a dans cette recherche , déjà une illumination .
              Et effectivement tout accepter pour dépasser demande de la volonté .
              Affectueusement
              Katerina

              • marie christine dit :

                Moi, je suis tout à fait d’accord avec tout le raisonnement de Soleil Bleu .
                Au point où j’en suis de mon expérience spirituelle, je vois bien que le doute et la peur sont manque de foi .
                D’ailleurs la foi peut très bien fluctuer jusqu’à presque disparaître dans certains cas, puis se réveiller à nouveau si on fait ce qu’il faut pour la retrouver .

              • alain thomas dit :

                marie la foi ne demande pas d’effort ♥

              • Soleil Bleu dit :

                Katerina,

                C’est parce que je ne me juge pas insane ni en devoir de..dans cette réalité que j’ai pu aller dénicher la racine profonde de mes peurs et doutes.

                Oui j’ai une Foi profonde et omniprésente qui s’exprime dans beaucoup de domaines de ce qui constitue ma vie, mais cette Foi se montre aussi plus vascillante dans certains autres. Je pourrais dire que dans ces derniers, j’ai des croyances profondes en lesquelles j’ai foi, mais ce n’est pas LA Foi des premiers. Mieux, en scrutant minutieusement ces zones de croyances j’en ai même regardées une ou deux qui flirtaient insidieusement avec l’espoir, un espoir vivant et stimulant certes, mais l’ombrage du doute y était indéniablement reconnaissable dans sa vibration.

                De même que comme l’exprime si justement Marie Christine, ma Foi n’étant pas unifiée dans son intensité à Tout ce que je vis, mes croyances, en lesquelles j’ai foi peuvent perdre de leur éclat lors de circonstances particulières, et être reléguées au second plan dans mes priorités à traiter.

                Le seul remède qui me parvienne de l’Univers pour faire remonter ma fréquence dans ces moments là est : « Accepte Qui tu Es pour t’offrir en Amour à Ce que tu Es » « Apprends à t’Aimer et Aimes-toi, Aimes-toi, Aimes-toi autant qu’il t’es possible de le faire dans Tout Ce que tu Es, au delà de la forme, de l’intérêt ou désintérêt apparent de ce qui est expérimenté à travers toi » « Sois, vis, avance, pleure, ris, doute, aime, aies l’audace d’oser goûter la dimension du « Pardon sans faute » en provenance de Soi ».

                Grâce à la panacée de l’Amour de Soi il m’arrive de vivre des moments d’Eveil qui se caractérisent par une Paix et une joie intérieures profondes et silencieuses, sans relief émotionnel dans un sens ou dans l’autre et sans phénomène extrasensoriel, mais dans un Rien qui signe la fin de toute quête autre que celle d’Etre consentante à cette communion avec Soi en cet instant.

                Belle et douce nuit à toi ♥
                S.B

              • Katerina dit :

                Soleil bleu ,

                Le 100% du non doute des non craintes, la certitude absolu . Allons nous atteindre cet état ou le connaissons nous . Est ce une étape sur le chemin pour etre l illumination , la vivre et etre finalement la foi elle meme .
                L espoir est une projection , une illusion d un futur probable et l ego est habile à nous faire croire que nous nous égarons .
                Je sens qu il y a un moment où le doute , les peurs les craintes disparaissent définitivement .
                Je t embrasse
                katerina

              • Soleil Bleu dit :

                re-Katerina,

                « Les craintes et les doutes sont ils un manque de foi ? Où sont ils là pour nous permettre de les dépasser et de comprendre »

                Il ne me semble pas que les craintes et les doutes soient un « manque » de Foi, ils sont par contre les sentinelles qui nous informent, à l’instant de leur présence, de son absence à elle.

                La Foi Est par principe entière et sans faille, elle ne peut se montrer ni faible ni forte, pas plus que s’affirmer en partie ou dans sa totalité , elle reste ininterpellée par la raison puisque sa présence induit et confirme simultanément et instantanément la nature immuable qui en définit le principe.
                Son intégrité inconditionnelle lui vaut de ce fait d’avoir pour terrain d’application des domaines qui échappent à la rationalité du « savoir » humain, savoir demeurant relatif à l’étape de son degré de développement et qui sera forcément appelé à devoir être remis en cause par les découvertes ultérieures.
                Or la Foi est et doit demeurer inaltérable pour avoir le privilège d’endosser le nom de son principe, alors même que les connaissances et les croyances qui y sont affiliées changent et évoluent avec l’accroissement de la conscientisation individuelle et collective.

                Ce sont encore ces mêmes sentinelles du doute et de la crainte qui s’activent lorsque nous faisons appel à notre discernement. Elles sont nos alliées précieuses pour nous informer du non alignement de notre fréquence vibratoire avec ce que l’on entend ou lit. Leur présence n’indique pas forcément que le contenu du message soit mensonger ou néfaste pour soi, mais leur apparition est toujours le fruit de fréquences vibratoires contenu/contenant non accordées.
                La manière ensuite dont chacun décidera de tirer parti de ce signal relève du libre arbitre à explorer telle voie ou telle autre, aucune réponse individuelle de ce fait ne pouvant s’ériger en loi pour les autres.

                Ceci ne relève évidemment que de mon exploration personelle, mais je peux au moins authentifier avoir fait l’exercice dans la sincérité d’être au plus vrai avec moi-même.

                Bisous d’une noctambule d’Urantia Gaïa.
                S.B

              • Katerina dit :

                Soleil Bleu , je suis en accord avec tes paroles .
                Merci
                Katerina

          • Katerina dit :

            Chris ,

            Les paroles de ce message sont en vérité très proches de mon ressenti . L égo planétaire et toutes ses manifestations nous assujettissent aussi longtemps que nous n avons pas purifié notre propre intérieur .
            L absolu est déjà là , c est individuellement que nous pouvons y accéder .
            Tu parles de volonté et distingue celle de l égo avec une autre volonté , celle là meme qui nous permet de nous purifier .
            C est en tous cas ce que je comprends .
            Affectueusement
            Katerina

      • Chris dit :

        petite correction concernant « la vérité » à propos du texte de Jiddu.
        Il serait plus judicieux de remplacer « la vérité » par « LE RÉEL » qui
        lui, contient la vérité et le mensonge.Seul l’homme fusionné a accès au réel ,et c’est en cela que l’on peut se fier en confiance à leur parole.

        • alain thomas dit :

          Jiddu parle de la Vérité comme un pays sans chemin.
          Il ne dit pas que le réel contient la vérité et le mensonge.

          Il me semble, sans certitude, que la Vérité est au-delà du mensonge.

          Je ne sais pas ce qu’est l’homme fusionné. Il me semble que toi non plus puisque tu parles de « leur parole ».
          Qu’est-ce qu’un homme fusionné et comment sais-tu qu’il l’est, toi qui n’a pas accès ?

          Avec ma gratitude pour cet échange !

          • Chris dit :

            Un homme fusionné ne peut avoir aucun doute sur son état.Par pudeur, Jiddu l’a bien caché,à moins que nos médias aient fait ce travail pour Lui.Aujourd’hui un Initié ne se cache plus,alors qu’il y a quelques temps encore il risquait sa vie.Seul le Québec aura été privilégié sur la divulgation du Supramental.Il n’y a qu’à regarder comment Philippe de Lyon a été poursuivi des années par la police française,alors qu’il faisait des séminaires sur l’éveil des consciences(sans parler des centaines de guérisons miraculeuses passées sous silence).Cela s’est passé il y a plus d’un siècle.Par contre l’homme ordinaire que nous sommes pour beaucoup encore voit sa conscience ordinaire se diluer dès l’instant qu’il s’éveille , le 100% d’éveil correspondant à la fusion.Pour beaucoup de ceux qui participe à ce genre de blog,l’éveil oscille entre 50%et +.Nous avons ouvert la porte à tous nos corps et de là ,la Lumière s’infiltre.Le supramental arrive en force sur notre planète.Chacun la ressent en fonction de sa confiance et donc de son état vibratoire.Mais pour ce qui est de la libération de chacun de nous,que ce soit un initié qui a été libéré il y a 10 siècles ou un initié qui vient d’être libéré,ils ne sont séparés que par 5 milliardièmes de seconde.
            Il n’y a vraiment aucun intérêt à penser que l’Un est supérieur à l’Autre sous peine de retourner dans la dualité et de retarder notre réalisation.De plus quel plus grand plaisir de voir que nous allons tous accéder à cette réalisation un jour où l’autre.
            Peu importe le moment,puisque nous savons que nous sommes ABSOLU de toute éternité,et que la réalisation se fera quoiqu’il arrive.
            Seul le discernement qui nous rapproche de la lucidité (intelligence supramentale)peut nous permettre le ressenti des choses et cette intelligence qui n’est pas de l’intellect commence bien avant la fusion pour être optimum à ce moment.
            Edgar Cayce disait que l’on venait s’appuyer sur celui que l’on avait aidé dans une autre vie.Donc ,humilité.
            Une magnifique parole de Philippe de Lyon que j’ai cogité des années;ÊTRE RIEN ,POUR ÊTRE TOUT.
            Être rien au niveau de l’égo ordinaire qui servait l’âme dans la matière,afin qu’après les multiples expériences,l’âme abdique et permette la fusion de l’ego et l’esprit.
            Bien à toi et à tous.

            • Katerina dit :

              Chris ,

              Merci . L éveil est le présent . J en ai la certitude . L esprit prend le relai , ainsi que le supramental . La joie , la paix et la re -naissance sont au rendez vous .
              Le temps n existe pas .
              Affectueusement
              Katerina

              • Chris dit :

                Tu as tout compris Katerina,et dans ce cas on peut parler de certitude dès l’instant où c’est le Coeur qui parle.Puissent tes paroles être comprises par ton entourage.

              • Katerina dit :

                Merci ,

                Puisse mon entourage comme tu le dis , m accompagner . Il est plutôt très réduit en ce moment .
                Mes enfants ont changé , ils sont et seront .
                Leur équilibre est une preuve que l amour est réellement la sécurité .
                Entourer est un verbe que j affectionne , je laisse la vie œuvrer .
                La solitude , la nature me suffisent , j ai encore à simplement observer le monde .
                L omniprésence est la richesse qui m accompagne .
                Il y a un temps pour tout et un moment pour chaque chose .
                Je t embrasse
                Katerina

              • Chris dit :

                que dire de plus

            • alain thomas dit :

              Non Chris, je n’ai pas de certitudes, ce serait d’ailleurs terrible car j’en aurais terminé sur le chemin.
              Le doute est toujours présent et il me nourrit.
              Certes, il y a des aperçus mais je ne veux pas tomber dans le piège de la certitude qui altère l’esprit.
              Pourtant la joie m’anime si souvent mais c’est impermanent. Ma joie n’est jamais durable. Elle n’existe que par son pôle opposé, la tristesse sans laquelle je n’ouvrirais plus mon cœur.
              La vie réserve des défis parfois terrifiants comme la maladie incurable d’un proche. Ces défis nous entraînent dans une spirale de tristesse et de doute pour mieux comprendre que tout a une raison d’être.
              Les yeux sont faits pour voir et aussi pour pleurer et rire. Les larmes coulent, tant dans la joie que dans la tristesse.
              On perd un enfant c’est difficile, on perd sa maman, le silence établit le lien entre cœur et mental.
              Le doute a sa raison d’être. Il veille au grain, il régule les facteurs mentaux, il assainit, il rectifie, il corrige, il purifie.
              La certitude peut rendre fou, il faut faire attention…. 🙂 c’est pas moi qui dit ça 😉 c’est Nietzsche dans Ecce homo …

              • Margelle dit :

                🙂 Je suis assez d’accord avec ce que tu dis là… et je « crois » que comme avec toute « certitude », il est bon d’être détaché du doute !! également… 🙂

              • alain thomas dit :

                Katerina, où as-tu vu dans mes propos que la « certitude » serait « être sûr de soi » ?

                Bien à toi ☼

              • Katerina dit :

                En lisant ton message , j ai pensé que tu pensais que la certitude n était pas bonne en soi .
                Alors je confonds peut etre dans tes propos certitude et humilité .
                Rien ne peut etre comme avant , la voie et le chemin est celui de l amour , nous ne sommes pas ici en cette année par hasard . Pour moi ce sont des certitudes .
                Et franchement cela ne change pas mon quotidien .
                Je t embrasse
                Katerina

              • alain thomas dit :

                Très bien Katerina, la certitude (pas 2+2=4) est un choix.
                Bisous

              • alain thomas dit :

                Le détachement est petit à petit ce qui fait la force sur le chemin.
                On en revient toujours à ce point d’équilibre, cette voie médiane, qui consiste à cultiver la non certitude et le non doute en même temps.
                C’est paradoxal.

                Regarde Margelle, je te réponds sous le commentaire de Katerina et je réponds à Katerina sous ton commentaire … va comprendre ! 🙂

              • Margelle dit :

                🙂

              • Katerina dit :

                Alain Thomas,
                La certitude ne veut pas dire etre sur de soi .
                Ce serait plutôt vivre avec la certitude de l existence du Tout .
                Affectueusement
                Katerina

              • Chris dit :

                Alain,le temps affinera ta compréhension,car tant que tu seras dans le doute,cela voudra dire que tu te complais dans la souffrance de l’expérience de l’âme et que tu réclames encore des épreuves, et dans ce cas peut-être est-ce karmique,il te resterait quelques expériences à vivre.Mais saches qu’avec la certitude,(ce qui implique ,être insensible à toute émotion négative et à refuser toute idée du passée) tu aurais la capacité de modifier ta programmation de vie.En ce qui te concerne,tu te fais manger par les forces astrales et te complais dans l’assujettissement.J’ai proposé une vidéo de Bernard de Montréal sur la différence de la volonté (par l’effort) et la force intérieure qui conduit à la certitude objective.Il n’y a aucun jugement dans mes paroles,seulement de l’objectivité. .Et je te propose d’aller voir une vidéo de BDM sur la toile pour commencer à voir si ce qu’il dit parle à ton coeur.Depuis peu ces vidéos résistent à bigbrother et je suis bien certain que Bernard est derrière.

              • alain thomas dit :

                Merci Chris de ces conseils bienveillants mais je vois que tu ne saisis pas ce que je dis.
                L’unique certitude est cette foi inébranlable liée au mystère car celui qui croit détenir la Vérité est dans l’illusion, le manque d’humilité et l’assujettissement 🙂
                Notre expérience ici-bas consiste à expérimenter par soi-même la capacité infinie de notre esprit à se manifester sous formes d’intuitions qui ne nous appartiennent pas.
                Ma joie de vivre est immense mais cette joie ne peut se développer que face aux obstacles sur le chemin que personne ne peut éluder.
                Ces obstacles, je les prends à bras le corps et je remercie la vie de les mettre sur le chemin.
                Tu fais beaucoup d’affirmations et tu infantilises les autres.
                Tu dis quand même que je me complais dans l’assujettissement 🙂 si ça ce n’est pas une projection …
                Par contre, si je peux te donner un conseil (ben oui, moi aussi), fais attention à l’idolâtrie. Bernard de Montréal est un être humain comme les autres. Il ne détient pas la Vérité. Ce qu’il dit est intéressant mais c’est sa propre expérience.
                Le chemin de la liberté consiste à se libérer du pouvoir des autres quels qu’ils soient pour expérimenter tout par soi-même. C’est cela se libérer de l’assujettissement.
                « Il n’y a aucun maître et il n’y a aucun disciple. »
                Je veux bien que tu me donnes des conseils mais je préfère que tu le fasses que si je te le demande, c’est mieux…
                Bien à toi et sans aucune animosité 🙂

              • Chris dit :

                Toutes vos réponses sont grandement appréciées,pour le plus grand bien de tous.J’ai été un peu dur avec Toi Alain,mais comprends que c’est de l’amour et Acacia et Katerina,avec leurs belles énergies sont venues mettre un peu d’équilibre.
                Chacun en ressortira grandit.

              • alain thomas dit :

                Chris, tu n’as pas été dur avec moi et je sens beaucoup d’amour en toi, beaucoup.

                C’est peut-être avec toi que tu es dur.

                Nous oublions trop souvent que chaque fois que nous jugeons, nous projetons une partie de nous-mêmes sur les autres, comme s’ils en avaient la responsabilité.

                Mon souhait est que maintenant, tu prennes de la distance avant de juger ou conseiller, non pas que ce soit interdit mais que cela empêche l’évolution et favorise la division et la séparation
                Fraternellement avec toute ma gratitude

              • acacia dit :

                Bonjour Christian
                Patience et discernement…ce sont les mots qui me viennent en te lisant.
                Tu fais peut-être un peu preuve de l’emballement enthousiaste de celui qui, ayant intégré une nouvelle forme de réalité, voudrait qu’elle soit accessible à tous, vite vite vite.
                Chacun son rythme, ça a souvent été dit et le fait est incontournable.
                Rien ne sert de dire à qui que ce soit « tu en es là parce que… », « tu t’ouvriras à ceci dès que tu… ». Nous n’en savons rien. Le chemin de chacun reste une affaire entre son âme et l’Esprit, avec lui au milieu.
                Je comprends bien ton désir de faire connaître à tous les paroles de B.d M., puisque j’en ai vécu les énergies et les trouve aujourd’hui encore remarquables. Mais cet homme est un être très à part dans le domaine du spirituel, il a été et reste marginal à plus d’un titre, et de ce fait, honnêtement, rares sont les personnes qui vibrent – car il s’agit bien de vibrations – à son diapason ( je n’y mets aucune notion de hauteur égoïque bien sûr ). Ça me paraît sans importance puisque, une fois de plus, chaque être est à sa juste place…et que tout vient en son temps.
                Laissons surtout toute forme de jugement à la porte. Lui-même disait « le jugement brise l’âme ».
                Une très belle journée de lumière et d’amour à toi, à tous.

              • Katerina dit :

                Bonjour Chris ,

                Hier , j ai demandé de ne plus avoir d épreuves .
                La certitude objective permet tous les possibles .

                Affectueusement
                Katerina

              • Katerina dit :

                Il y a un temps pour tout .
                Un temps pour les doutes , un temps pour les épreuves , un temps pour le combat et un temps pour la paix .
                Katerina

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *