La Matrice… ADN, Conscience et Multidimensions

Leonora CarringtonIl y a un certain temps que je me demandais comment détailler les clés du fonctionnement de la Matrice dans une perspective à la fois précise dans le concret et large au regard de la Vie.

J’ai déjà évoqué le fait que la plupart de ceux qui sont sur leur chemin d’éveil pensent que la voie qui s’ouvre est un changement radical de société s’inscrivant dans une conscience maîtrisée plus étendue. C’est une voie, une nouvelle matrice, un nouvel Âge d’Or… Et c’est vrai sous cet aspect finalement restreint. C’est aussi un choix que tente d’orienter le mouvement New Âge, à la fois par manipulation de la part d’intérêts qui ne sont pas les nôtres et par une vision encore limitée de ceux qui s’en font l’écho en toute sincérité.  C’est donc une voie possible qui en ravira déjà la plupart, mais c’est encore une captivité, une prison dorée.

Il y a en réalité, pour ceux qui en font le choix, une porte de sortie de la Matrice. Celle-ci est étroite et ne se révèle que si l’on plonge encore plus en profondeur dans la prise de conscience de l’Illusion, que si l’on aspire en dehors de toute projection égotique à réveiller pleinement les dieux créateurs que nous sommes. J’en ai parlé le 21.12.12 dans « A la lumière de la Nébuleuse d’Or », mais j’ai entendu que c’était plutôt passé inaperçu alors que c’est essentiel. Sans doute me suis-je alors mal ou insuffisamment exprimé là-dessus.

L’Amour n’est pas quelque chose qui s’atteint ou se crée en soi. Il EST et nous n’avons d’autre élan pour passer le chas de l’aiguille que l’abandon de tout en nous. La dissolution dans l’Amour Absolu. Pour ceux qui résonneront avec cela, il n’est vraiment plus temps de picorer…

Je passe à présent la parole à Myrha, dans l’idée que quelques uns sauront activer en eux quelque chose auxquels ils aspirent sans avoir encore eu tout à fait le déclic.

Le Passeur.

Par Myrha.

La Magie Matricielle®

Ce que j’appelle Magie Matricielle est la capacité de la Lumière-Amour, notre véritable nature, de restructurer et piloter la Technologie de Lumière qu’est notre être physique multidimentionnel ; à savoir : un assemblage d’hologrammes et de trous noirs inter-reliés aux hologrammes et trous noirs qui structurent chaque aspect de cette dimension 3D, eux-mêmes reliés aux autres dimensions et multiples niveaux de conscience.

Les magiciens de nombreuses traditions et temps maîtrisaient et maîtrisent différents aspects de cette Magie tel que je vais vous l’expliquer. Par exemple, les Lignées reptiliennes à l’origine du génome humain, “infiltrées” par nos Lignées štellaires Rédemptrices ayant pris corps en certains d’entre eux, étaient d’experts magiciens dans l’art de la métamorphose. (Note 1)

La Magie n’a pas toujours été utilisée par Amour. La Magie utilise les lois qui sous-tendent la Technologie de Lumière qu’est La Matrice pour manipuler la Lumière.

Chaque dimension des multi-univers est une Technologie de Lumière où la Conscience joue et manipule la Lumière ; ce sont les différents niveaux de Conscience.

Seul le vécu de l’Absolu-Amour-Lumière est hors Technologie de Lumière. 

En cet aspect captif de La Matrice qu’est la manifestation-matière de ce monde 3D, la Lumière a été courbée par une Technologie de Lumière et c’est de ceci que provient l’Anneau et sa Magie.

L’aspect captif de La Matrice où s’expérimentent la manifestation Matière et l’oubli de l’Unité est le résultat d’une Technologie de Lumière ayant courbé la Lumière au point de former une bulle dans laquelle les reflets permettent le Jeu des projections. C’est le résultat d’une expérience créative qui à l’origine n’a pas été rêvée dans l’intention d’asservir une humanité en gardant captives des extensions d’âmes. Mais comme vous le savez, le champ des possibles est infini… ceci a permis la Falsification responsable de l’Enfermement.

Leonora CarringtonUne part des êtres jouant cette expérience s’est laissée prendre par les reflets de sa création en cet aspect captif de La Matrice issue de la Lumière courbée.

L’aspect captif de La Matrice 3D est la seule dimension où la Lumière joue en ayant oublié qu’elle est Libre. En cette dimension 3D, la Lumière (que nous sommes) s’est confondue avec ses reflets, ceci est permis par la structure même de l’Anneau.

Ceci est un défaut de perception ; notre Véritable nature Lumière-Amour anime TOUTE la manifestation matière par les centres trous noirs “in-out” la composant. Nous sommes la Lumière Amour Libre et nous l’avons oublié pris par les projections de nos propres créations.

Je vais jusqu’à dire que cette dimension matière n’est qu’un assemblage holographique plus ou moins structuré de centres trous noirs “in-out”… 

Nos défauts de perception animés de nos croyances ont créé le temps linéaire, l’espace, les cycles galactiques et les mondes parallèles de l’après-vie, les bardos, karma, samsara, le bien et le mal, et tutti quanti…. Personne d’autre que nous, les Divins Magiciens, n’a créé ce qui se projette comme film dans cet aspect captif de La Matrice. (Note 2)

Jamais la courbure de la Lumière n’a été rêvée dans le but d’asservir d’autres êtres ! Ce qu’en ont fait certains est leur choix d’expérience. (Note 3)

Ainsi, l’aspect captif de La Matrice de troisième dimension permet d’une part un vécu libre, et d’autre part un vécu enfermé uniquement par un défaut de perception.

Ce qui est proposé à l’Humanité aujourd’hui, c’est de vivre le Centre. Et nous le savons, notre système solaire est en train de s’enfiler dans le centre trou noir “in-out” de la galaxie ; le même phénomène se vivant en chacun de nous, en chacun de nos atomes, et en chacun de nos cœurs, nous sommes appelés à vivre le Centre du centre…

Par le vécu du Centre, la Technologie de Lumière qu’est notre corps physique laisse émerger la dimension cristal de son corps Lumière. L’ADN-ARN et leur deux brins “visibles” en cette dimension active la totalité de son aspect cristallin à 12 brins correspondant au vécu multidimensionnel conscient. C’est la Libération de l’aspect captif de La Matrice.

Le Centre du centre de l’ADN-ARN ?

C’est le Treize-Or.

Là où est ton Cœur,

là est le Treize-Or.

Anneau

Le vécu du Centre des centres est le vécu de l’Absolu libre de toute attache et projections, c’est la dissolution de l’Illusion générée par l’aspect captif de La Matrice. (Note 4)

Otto RappUn des effets de ce vécu est de retrouver nos Lignées štellaires jouant librement de leur Lumière en la multidimension de La Matrice, mais ceci n’est pas un but. En faire un but est une illusion, un enfermement, une projection de plus. Le mouvement New Age contribue à cet enfermement par la croyance d’une évolution vers un monde meilleur, alors que nous sommes l’Amour-Lumière : la Perfection. Qui voudrait faire évoluer la Perfection ???

Je vais vous expliquer le fonctionnement quantique de la Magie Matricielle ; ensuite je vous donnerai un moyen pratique pour laisser émerger l’Absolu-Amour-Lumière, notre véritable nature, et le laisser piloter la Technologie de Lumière de nos assemblages holographiques.

Cohérence quantique des champs morphogénétiques

Un Processus est à l’œuvre en chaque humain actuellement, et ce, en synergie avec la Terre, le système solaire et notre galaxie. Ceci est encore relativement inconscient pour la plupart des personnes qui se plaignent de “problèmes” de tous ordres fortement accentués, alors qu’il s’agit d’une Vitale mutation, transformation, transcendance humaine et galactique.

Nous quittons TOUS un mode de vécu et de conscience limités, où nous nous rendons compte (parfois rudement) que ce vécu “ancien” est une voie sans autre issue que celle d’un changement total de regard et de vécu du Vivant. L’Humain est appelé (il s’appelle lui-même) à se découvrir Absolu au-delà des lois de la Causalité.

Devant et par l’aberration de ce qui a été programmé et entretenu par des croyances depuis des millénaires, ceci permis justement par le Jeu des polarités, dont la causalité, l’Humain aujourd’hui n’a pas d’autre possibilité que de se laisser extraire de ses projections limitées, névrotiques et artificielles qui créent un futur alimenté par les croyances issues d’un passé perverti. En fait, il ne se laisse pas extraire des ses créations holographiques, ce sont celles-ci qui se transforment, et dans l’absolu cela peut aller jusqu’à la disparition de toute la Matrice projective. L’Humain lui, ne disparaît pas, vu qu’il est Vie, la Perfection, qui anime le Jeu.

Ce cirque projectif pourrait durer longtemps… Il s’appelle karma et samsara, et n’a plus aucune raison d’être. D’ailleurs, en l’Ultime, il n’a jamais eu de raison d’être, vu qu’en cet éternel instant, nous sommes TOUS l’Absolu.  Au-delà de tout commencement et de toute fin, chacun de nous est Vie, et non pas les modalités de l’expérience, ni nos créations.

Aujourd’hui, l’Humain découvre qu’il n’est RIEN de ce à quoi il s’identifie, ceci n’a jamais existé ailleurs que dans un théâtre projectif. Ceci est donc a juste titre appelé : Illusion.

Nous ne sommes pas des êtres humains qui vivons des expériences spirituelles, nous sommes des êtres spirituels qui vivons l’expérience humaine. «  – Pierre Teilhard de Chardin…

Et ceci peut encore être élargi : nous sommes des êtres spirituels qui créons et vivons toutes les expériences en même temps en de multiples espaces, et plus encore : nous sommes la Vie elle-même qui, Absolue et Ultime, ne vit aucune expérience car elle n’en a pas besoin pour se sentir Vie.

Nous ne sommes donc pas cet être dissocié, résigné, à conscience limitée vivant (ou survivant) une évolution hasardeuse dans un corps de chair limité , vivant une “petite” vie vivotante et souffrante par cycles, dont la préoccupation majeure est d’engranger des choses à transmettre à une progéniture future… et au “mieux” cherchant à projeter un futur se voulant meilleur, mais toujours relatif aux critères du passé.

Cet être résigné, dissocié et répétitif est le résultat d’un fonctionnement de conscience erroné permis par cette troisième dimension où s’expérimentent les polarités.

La Vie n’est pas cela, mais a permis cela. Nous ne sommes pas cela mais nous avons permis cela. Et c’est ce cela, ce vécu perverti et alimenté de croyances diverses qui est sérieusement secoué actuellement. Devant le précipice qui se montre lorsque le rideau tombe, il n’y a pas d’autre issue que de sauter ! Sauf que le Précipice a toujours été là, sans lui, pas de Vie possible, il est la Vie, nous sommes le Précipice. Hahaha ! La bonne blague…

Vladimir KushNous nous offrons une possibilité nouvelle en et par cet espace-temps. Chacun de nous a créé cet espace-temps mais aussi la possibilité nouvelle et le timing évènementiel. Des aspects de nous-même jusqu’alors dissociés, se mettent en cohérence.

Pour faire court, il s’agit de se laisser œuvrer en notre corps de chair par la syntonisation des champs morphiques ; il s’agit de vivre la cohérence des trous noirs “in-out”. Autrement dit : les trames matricielles des multiples univers se syntonisent avec les champs morphogénétiques multiples animant et structurant notre aspect d’âme incarnée en cet espace-temps. Ceci relié aux autres âmes incarnées en cet espace-temps et relié à nos autres aspects d’âmes multidimensionnels et le tout relié à la Terre et au Ciel, bi et multidimensionnellement.

Ceci est une histoire d’âmes, La Matrice est le théâtre de Jeu multidimensionnel des âmes. 

Au delà de La Matrice, l’Esprit est.

Le vécu de ce TOUT Unifié est le Sans Nom que nous sommes dans l’Absolu. C’est l’Inconnu.

Le connu est La Matrice et ses divers degrés de conscience, animée et structurée de multiples matrices aux vérités relatives ; l’Inconnu est CE qui permet de faire germer les potentiels multiples émergeant dans les matrices.

Je pourrais dire que nous sommes la non-vie de ce que nous croyons la vie, ou encore le non-être de ce que nous croyons l’Être.

CECI se manifeste actuellement ; nous nous découvrons non projectifs, hors Jeu et hors Je. Ce hors Je est donc sans la participation du vouloir de notre ego.

Ainsi nous découvrons que nous sommes le Vivant qui crée et anime les hologrammes, mais que nous ne sommes pas les hologrammes. Nous nous découvrons Vie et Magiciens des hologrammes engendrés par la Vie que nous sommes.

La Magie Matricielle ?

Nous sommes capables de TOUT faire apparaître du Néant, du Rien.

C’est d’ailleurs ces potentialités qui permettent la manifestation en ce plan.

Regardez le résultat… Tout dépend donc de quel aspect de nous pilote la Magie.

Françoise MYRHA LeskensMyrha.

Extrait du Livre « L’Envol de la ŠerpenTerre : La Rédemption » Livre 2 : La Matrice.

Note 1 : « L’Envol de la ŠerpenTerre : La Rédemption » Livre 1 : Le Processus
Note 2 : « Le Codex des Divins Magiciens » livre en cours d’écriture.
Note 3 : Camelot, le nom du château du Roy Arthur est un nom d’origine celte CAMU-LOT signifiant : La Lumière courbe.
Note 4 : Ceci à ramène au texte relatif à la Technologie de Lumière que sont l’ADN-ARN : Livre 2 : La Matrice. Il s’agit de l’activation de l’ADN-ARN multidimensionnel et du fonctionnement de la Technologie de Lumière qu’est le corps humain ; à savoir : un Vaisseau de communication transdimensionnel.
« Là où est ton Cœur, là est le Trésor » sont les mots de Yéshoua.

Source : http://www.urantia-gaia.info (en cas de copie, merci de respecter l’intégralité du texte et de citer la source).

Trouver les livres de Myrha sur son site.

A propos Le Passeur

Nomade sur le chemin...
Ce contenu a été publié dans 06- Tous les articles, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

251 Responses to La Matrice… ADN, Conscience et Multidimensions

  1. Je te salue ma Vie
    Parcours d’une artiste indomptable
    MYRRHA
    Ce livre, dont le texte intégral a été publié auparavant par CRET Éditions sans illustrations, est maintenant publié par le Souffle d’Or avec un texte abrégé mais avec de nombreuses reproductions des peintures de Myrrha tout en quadrichromie. Il est toujours possible de vous procurer le texte intégral en vous adressant à CRET Editions, La Péchardie, 24290 Saint Léon sur Vézère.
    Le récit mouvementé d’une quête authentique vers le beau !
    Myrrha, l’artiste à laquelle on doit, entre autres, les cartes du jeu Féminitude , Le Voyage de Ritavan et le Tarot de l’Ange Liberté, nous livre ici l’histoire de sa vie, entre épreuves et création.
    Portée par le Divin, Myrrha va trouver son Chemin de Lumière à travers l’art auquel elle se consacre. Un témoignage émouvant, inspirant et inspiré, plein d’humour, riche en références aux grands enseignements spirituels de l’humanité.
    Ce livre joyau comporte de nombreuses illustrations tirées de ses peintures, et nous délivre les clés de la genèse de l’œuvre de Myrrha, où la vie, l’art et la spiritualité sont étroitement liés.
    Beau livre en couleurs, avec de nombreuses illustrations (reproductions des peintures de Myrrha)
    Vous pouvez dès maintenant, et ce jusqu’au 30 octobre 2014, pré-commander le livre à prix réduit (19.90 € au lieu de 28 €).
    Le livre vous sera envoyé dès sa sortie de l’imprimerie, en avant-première (autour du 30 octobre). Pour procéder par courrier, veuillez remplir le bon de souscription et le renvoyer au Souffle d’Or.

    ~

    Source du texte : http://sois.fr/livres_videos_films_musique/

    ~

    Grâce et gratitude
    Delta de la Lyre

  2. Jonas 27 dit :

    ((((((((((((((((((((((((((LE RESPECT))))))))))))))))))))))))))))))))
    Mes ami(e)s doit être envers soi même face a nos nombreuses limitation qui nous empêche de voir plus loin que le bout de notre nez ou de celui du voisin.
    Le respect((((LE VRAI)))est égal a la profondeur (((DU GRAND SAUT)))non orienté.
    Ca veut dire que si tu plonge assez profond en toi et que tu fusionne tout les ombres a l,infinit tu pourra voir (((LE TOUT))) et aucun jugement ne pourra sortir de ta bouche même (et la ca en concerne plus d’un) !!!déguisé en lumière d,amour de blablabla!!!
    de la merde ,c,est de la merde ,même si vous me disez que c’est une fleur (((c’est de la merde)))mais ,si vous laisser naître la réponse (((la transcendance)))alors ,j,ai foi et je comprend que c’est belle et bien une fleur.
    Sur ce ,bon plongeons les pheonix
    KOUACKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKK

  3. Seconde lecture un mois plus tard.

    Je comprends mieux le texte.

    – Durant ces semaines écoulées, pendant quelques jours j’ai perçu un trou noir face au chakra cœur. Etrangement je lis en cette seconde lecture «Ce qui est proposé à l’Humanité aujourd’hui, c’est de vivre le Centre. Et nous le savons, notre système solaire est en train de s’enfiler dans le centre trou noir “in-out” de la galaxie ; le même phénomène se vivant en chacun de nous, en chacun de nos atomes, et en chacun de nos cœurs, nous sommes appelés à vivre le Centre du centre… »

    – «où la Conscience joue et manipule la Lumière » donc la matrice, donc ce que l’on voit perçoit et vit.

    – Pas mal : «L’aspect captif de La Matrice 3D est la seule dimension où la Lumière joue en ayant oublié qu’elle est Libre »

    – Cet article demanderait un complément, c’est pour cela que je vais lire ou relire « « A la lumière de la Nébuleuse d’Or » comme suggéré par le Passeur.

    • Thau dit :

      « Et nous le savons, notre système solaire est en train de s’enfiler dans le centre trou noir “in-out” de la galaxie « ….eh bien non désolé…pas avant qq milliards d’années…bien après que le soleil ait « vaporisé » ses planètes en devenant une géante rouge puis une naine blanche…

      • Le Passeur dit :

        Personne ne peut savoir ce que fera le soleil, ni dans quelques milliards d’années, ni dans six mois. La « vérité » scientifique n’est jamais qu’une théorie basée sur les limites d’un savoir en un moment T.

        • Thau dit :

          Il n’y a pas de vérité scientifique (je me répète mais cela ne semble toujours pas compris) il y a des observations qui montrent que le soleil est à priori à la moitié de son existence…jusqu’à ce que de nouvelles observations montrent
          autre chose…En revanche aucune observation ne montre que le soleil soit entrain « de s’enfiler » dans le « centre » (ce qui ne veux rien dire) du trou noir de notre galaxie…

          • Jonas 27 dit :

            Les limites mon ami (Thau) !!!!!Les limites!!!
            C’est l’essence de ton pouvoir en dormance (tu n’est pas seul)!!!
            Tu sais ce que j’ai recu ton concernant et ton pouvoir (le faucon )de voir au dela de ???
            Je ne prend la part de personne mon frère mais,ce n’est pas totalement toi qui parle ici et ce n’est absolument pas ton plein potentiel.
            Je garde quand même précieusement ces info (vérifier) car ,je sais que tu ne dis (((JAMAIS)))rien qui n’est pas fondé.
            La science n’est qu,une théorie mit en place attendant qu,une autre la remplace .
            Ce ne sont que les données qui illustre nos limitations.

      • pierrot dit :

        Est-ce la conscience qui crée l’univers ou l’univers qui crée la conscience ?
        Parce que si c’est la conscience qui crée l’univers, on ne peut pas parler d’univers conscient.
        Et puis les certitudes, cela m’ennuie.

        • Thau dit :

          L’univers observable (énergie + matière) ne représente que 5%…des 95% restants (75% d’énergie « noire » et 25% de matière « noire ») on ne sait à peu près rien sinon qu’ils permettent l’expension de cet univers (expension qui elle est mesurable)…difficile avec ces données d’être dans la certitude quant à notre compréhension de l’univers…Pierrot, tu ne risques pas de t’ennuyer!

    • Globalement tu as raison Thau, ce que tu dis je le sais depuis belle lurette ; Cependant tu n’as pas compris le sens de la phrase qui signifie que la direction prise par notre système solaire va droit vers le centre galactique ; C’est ce que nous indique du moins l’auteur ; Et comme le relève Le Passeur nous ne savons que peu de chose lorsque l’on se réfère à la science actuelle : celle-ci a très bien pu commettre des erreurs en plus d’être incomplète.

      Pourtant nous sommes de plus en plus informés que le centre galactique n’est pas cette fabuleuse gigantesque étoile dont certains beaux dessins illustrent ceci (http://www.kagayastudio.com/english/space_e/stars/l_01_galaxy.html)
      mais est un trou noir, et l’on sait pertinemment que les trous noirs tendent à absorber les corps célestes environnant.

      Aux vues de tout cela j’en tire pour l’instant ces conclusions : alors que le centre galactique attire à lui les corps célestes de sa galaxie, parallèlement à ça il n’en demeure pas moins que l’Univers quant à lui peut très bien s’expanser. Il y aurait donc deux mouvements, ou deux directions qui n’ont rien de commun l’une avec l’autre !

      Je t’informe aussi que notre Système Solaire suivant la science druidique :
      – est géographiquement dans un axe pivot aux extrémités duquel on trouve Bételgeuse (constellation d’Orion) et Polaris (constellation de la Petite Ours)
      – est énergétiquement impacté par un axe où d’un côté il reçoit de Polaris des énergies de raison (intellectuelles, cartésiennes…) et de l’autre côté il reçoit de Véga de la Lyre les énergies d’amour.

      Bien à toi

      • Thau dit :

        Désolé Fred mais aucune observation ne valide l’affirmation de l’auteur concernant le fait que notre système solaire soit actuellement attiré vers la centre de notre galaxie.
        A ce jour on suspecte grâce à des observations indirectes que notre Voie Lactée abrite en son centre un trou noir supermassif. Mais la situation de notre système solaire en périphérie de notre galaxie nous met de facto à l’abris de cette attraction gravitationnelle pour des milliards d’année. Aux vues des observations les plus récentes ce qui aurait les plus de chances de se produire serait, toujours dans qq milliards d’années, la « collision » de notre galaxie avec une galaxie « proche  » de notre « amas local » (de mémoire Andromède, à vérifier) …de toute façon dans ces temps lointain comme je le notais précedemment notre soleil se sera tellement transformé que la vie carbonnée à la surface de la terre ne sera plus possible…De plus de nombreux facteurs imprévisible d’ici là peuvent modifier la donne (météorites, explosion d’étoile proche accompagnées d’émissions de rayons gamma, etc…)…
        Bien à toi

  4. François dit :

    Juste pour partager….

    Ce n’est pas tant les jugements qui peuvent encore me faire réagir, non c’est plutôt le manque de respect. Je ne connais pas Myrha, pas plus que le Passeur ni quasi aucun auteur de texte ou de vidéos d’ici et d’ailleurs, mais, et de mon point de vue , ce sont des personnes qui tentent d’apporter leur part de positif, d’espoir, de soins, de bien-être aux autres et ce au même titre que toutes ces vidéos et tous ces liens proposées ici et ailleurs. Après il est clair que cela va être proposé sous la forme et de la façon qui correspond à la personne qui l’offre. Il m’arrive parfois de ne pas être en accord avec ce qui est exprimé , il m’arrive quelques fois de ne rien comprendre à ce qui est dit ou écrit, néanmoins je ne me sentirais pas d »’être malhonnête » comme on dit en Suisse. C’est en cela que je suis intervenu pour la deuxième fois en 2 ans sur une discussion entre le Passeur et un intervenant, c’est en cela ma ‘réaction’.

    Le jugement est une bénédiction en soi puisqu’il nous offre des possibilités d’en sortir justement. Je ne juge donc pas le jugement, mais exprimer son désaccord lorsqu’un minimum de respect manque dans un commentaire me semble être juste. Les personnes qui offrent fournissent un travail, passent du temps, investissent de leur personne pour nous donner accès à leurs connaissances, pour partager leurs expériences, je trouve personnellement que cela mérite au moins ce minimum quel que soit la forme , quoi qu’il y soit exprimé, que l’on soit ok ou pas et enfin que ce soit payant ou gratuit !

    Bonne journée à tous et merci à ces personnes d’exister et d’avoir du courage et ce , peu importe la motivation de fond.

    Maintenant je vais repiquer mes salades….

    • Jonas 27 dit :

      Le jugement de prendre partie(faire un choix) ,moi je ne prend partie puisque je ne sais même pas de quoi il est question (ou peu).
      Ce qui mérite (((VRAIMENT))),ce sont les musolière ,comme je l,ai clairement exprimer plus bas .
      Comme je l,ai dit aussi clairement plus bas ,ce qui est du respect (un minimum ou un maximum ) pour toi ,ne le sera pas pour un chaman qui habite au beau milieu de la cambrousse alors????
      Deux personne sont concerné dans cette (((TRANSCENDANCE))) alors ,ca ne sert a rien de venir appuyer ou de demander des appui ,ca ne fait qu,étirer le schéma qui se répètera plus tard dans une autre discussion (c’est une pièece de théâtre) voila!!!
      Il n’y a pas de (((LOI))),CA N’EXISTE PAS !!!Alors allons au dela de l,illusion ,sinon nous restons coincé dans nos limitation .
      avec toute ma lumiombre
      Jonas (Kouack)

  5. Jonas 27 dit :

    Quand on voit pour la première fois un (((pheonix))) a l,oeil nu ,il est normal d,éprouver un malaise car lui ,n’en a pas ou peu car ,il s,en nourrit en mourrant a chaque jour pour renaître toujours de plus en plus flamboyant.
    La Jalousie et la peur son aussi de mise car ,elle se sente menacé par votre envie de vous enflammer et elle savent qu’elle sont du carburant en attente.
    Il ne faut pas(plus) envier le pheonix !!!
    Vous connaissez vos peurs ,vos limitations ,il vous parle a chaque jour depuis votre premier jour(trauma)d’emprisonnement .
    Vous voyez devant vous un abîme sans fond(((vos ombres)))mais ,vous êtes pétrifier par la peur.
    (((IL EST TEMPS)))!!!que cette éveil de la (((lumière )))serve a quelque chose .
    Elle sert a ce grand saut ,oui celui que tout le monde déguise en pétrification par confort et rejet (((TOTAL))) du seul et unique but de la vie (((LA TRANSCENDANCE))).
    Il faut plonger au coeur de l,abîme avec toute votre volonté (((LA FOI))) en sachant très bien que tout ces années de chemin spirituel devait (((un jour ou l,autre)))servir a quelque chose d’autre qu,au confort de l,ego (((le vrai)))!!!
    Plus on descend en chute libre au coeur de nos ombres et plus ,il se passe quelque chose d,inatendu ((((((((((((((((((((((((((((((LES FLAMMES)))))))))))))))))))))))))))))))))
    La lumière enflamme l’ombre qui lui contribue volontairement a cette fusion et arriver au fond………………………………………………..
    Le pheonix entreprend son envole mais ,quel envole mes amis!!!
    Voir le monde a travers les yeux d’un pheonix c’est ????
    Il n,y a pas de mot.
    Ces regarder des complémentarité s,opposé quand on sait qu,il n,on qu’a s,unifier .
    Les marionnetiste qui essais tant bien que mal de nous maintenir dans ce monde duel ce tienne loin des pheonix et on cette faculter de nous reconnaitre car ,il sont notre nourriture.
    Plus de gens (((essais)))de détruire un pheonix(((un vrai))) et plus il es heureux car ,c’est le but d,un pheonix (((aider son prochain a combattre ces peur ,pour faire naître d’autre pheonix))).
    Dans cette danse éternel ((les forces naissent en nous ,entre nous))et tout devient limpide dans la total unification de ce qu,il l,est déja de toute facon.

    Il n’y a qu,un pas a faire pour mourir et renaître a jamais.

    Bon saut les pheonix!!!

  6. Margelle dit :

    Tout simplement pour dire que je viens de recevoir les 2 livres…. et que l’effet est merveilleux.
    Lisa, tu attendras un peu pour que je t’en parle plus avant ???… ben, non, je ne peux pas te donner le délai… ah ? tu crois ??? … bon j’essaie !!! 🙂
    Je crois que j’en ai pour un bout de temps !!!! ça se présente très dense !!

  7. Thau dit :

    Extrait du texte , je cite: « La Magie Matricielle® »

    ® pour registered?????????? donc c’est une marque déposée!!!!!!!!!!!!!!!

    la magie matricielle = une marque déposée LOL, $$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$
    $$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$

    sacrée magie !
    🙂

    • Le Passeur dit :

      Voilà qui montre une grande méconnaissance de ce qu’est le dépôt d’une appellation. Il n’y a absolument aucun argent à gagner lorsqu’on dépose un nom, mais cela évite que si quelqu’un se l’approprie un jour d’une manière commerciale, il puisse en plus nous réclamer de l’argent pour qu’on utilise ce que l’on soi-même créé ou nous oblige à y renoncer. Ce qui s’est déjà vu mainte fois. Ca permet dont de justifier l’antériorité et de se protéger des requins.
      J’avoue que je suis un peu fatigué des jugements à l’emporte-pièce nourri de la seule ignorance. Et des jugements en général d’ailleurs.

      • Cher Passeur,
        Un internaute à eu une remarque disons similaire sur le dernier article que j’ai posté (Jean-Christophe Dumas). Cependant je n’ai absolument pas répliqué, pas réagi. Je me suis dit qu’il n’était pas sur le même pallier de compréhension que d’autres personnes, et tant pis pour lui ; Déjà nous passons du temps à publier et/ou à créer, si en plus il faut passer du tps à tout expliquer alors je dis amen, je dis niette. L’internaute en question ne semblait pas avoir les notions suivantes et ce n’est pas moi qui vais pouvoir en 5 minutes les lui faire connaître : juridiques, économiques, conspirationnistes, écologiques, humanité, la vraie intelligence … Pourtant les 2 vidéos présentées sont claires très claires sur ce pourquoi Jean-Christophe ne veut pas que le procédé entre dans le domaine commercial.

        On ne peut pas passer sont temps à tout expliquer, si le bonhomme doit comprendre alors à un moment donné il comprendra mais ce n’est pas à nous de le faire, du moins par le biais d’internet qui requiert du tps pour écrire, oralement ce peut être faisable.

        Bien à nous tous.

        • guil la dit :

          Les choses sont telles qu’elles sont parce que nous
          pensons qu’elles sont ainsi.
          Bonnes ou mauvaises,
          acceptables ou inacceptables,
          elles se conforment à la façon dont nous les voyons.
          A l’origine, en elles-mêmes,
          toutes choses sont bonnes et acceptables.
          C’est pourquoi toutes choses – un pin de trente
          mètres ou un brin d’herbe, un lépreux ou une
          légendaire beauté, un grand héros ou un traître –
          sont égales dans le Tao.
          Aucune n’est plus importante ou plus estimée
          qu’une autre.
          Leur différence est leur complétude.
          Seule la personne à la vraie vision peut les
          reconnaître comme égales.
          Il voit au-delà de ses propres jugements,
          ne pense pas plus ou moins,
          et accepte sans même essayer d’accepter.
          Cela s’appelle « honorer le Tao ».

          Le rire de tchouang tseu.
          (Stephen Mitchell).

        • Thau dit :

          Tu mélanges tout, pour Dumas il s’agit d’une « invention » qu’il souhaite laisser en dehors de toute exploitation commerciale classique et donc cette démarche est tout à fait valide…

          • Zen Thau.
            Il faut savoir faire les liens ; (C’est l’Intelligence).

            Il est souvent nécessaire aussi de ne pas se fier aux apparences. Par exemple concernant le site de Myrrha j’ai eu également un drôle d’à priori. Cependant, si tu avais lu les commentaires ci-dessous cet article tu aurais pu constater que des personnes la connaissant vantent ses mérites.

            Confiance.
            N’as-tu pas confiance aux publications du Passeur ? En ayant certain à priori concernant cet article c’est un peu comme si tu ne faisais pas confiance à celui qui le publie. Si cela devient progressivement fréquent pour toi alors essaies d’autres sites, ce n’est pas la panoplie qui manque sur le net !

            Argent, en effet cette femme est en droit de vivre de ses découvertes. Dans son cas à elle bien particulier je ne pressens pas d’incompatibilité entre argent et spiritualité. Par contre là où je suis surpris c’est concernant un channel, sur le site où je publie, qui de temps à autre n’hésite pas à rappeler aux lecteurs que leur participation financière serait la bien venue alors que depuis des années et des années plusieurs fois par mois voir par semaine il n’a de cesse de répéter exactement les mêmes choses concernant le contenu de ses canalisations ; Là oui, pour le coup je trouve la démarche plus qu’osée.

            Aller, je pense que si le Passeur fait confiance envers la rédactrice du texte ici présenté c’est qu’il a ses raisons.

            Bon, reprenons notre souffle et respirons un bon coup. Change-toi un instant les idées et tout ira mieux, car comme le dit Katherina il faut aussi respecter le travail que tout le monde fait en consultant ce site.

            Bien à toi
            Frèd

            • Katerina dit :

              Fred ,

              Je pense aussi qu il faut etre très vigilant et peut etre se détacher de tout ça .

              Amitiés
              Catherine

              • Bonjour Katherina,
                Oui le travail intérieur qui s’effectue en nous intensément en ce moment est en effet bien plus important. On ne néglige pas non plus la vie de tous les jours dans laquelle la pratique a toute son importance.
                Le texte de Myrrha est quand même un déclencheur d’avancé, aussi impalpable qu’il y paraisse. Il faudrait d’ailleurs que je le relise. Mais je suis d’accord avec toi : ne nous limitons pas.

                Aussi, j’ai fait mention du mot « confiance ». Il faut le comprendre contextuellement dans le cadre du commentaire en question. Néanmoins, comme mon amie l’a dit parfois, il ne faut faire confiance en personne ni même à moi (c’est-à-dire elle). On rejoint alors le conseil du Passeur : se fier à son intuition.

                Pour Thau,
                On s’est un peu échauffé. Y-aurait-il de l’électricité dans l’air ? Que nous est-il arrivé ? C’est dommage.
                Tu vois, le cas inverse existe aussi : je connais une cannale ne demandant pas d’argent, mais vraiment pas. Et pourtant ce n’est pas pour autant qu’elle canalise bien ou complètement ; Nous avons de sérieux doutes sur ses capacités actuelles !
                Tu vois, là on est dans un cas vraiment inverse. C’est pour cela qu’il ne faut pas uniquement jurer que sur la proposition Si Spiritualité = Argent, alors = Pas Bon.
                Et somme toute, je trouve le site du Passeur d’autant plus remarquable qu’il laisse la libre expression ouverte, pour preuve tu as pu faire part de ton propre étonnement. Alors que je connais un forum où ta simple remarque t’aurait valu un avertissement. Et donc Urantia-Gaïa est bien un site adulte et responsable, laissant la liberté d’expression, alors que ce n’est pas le cas de tous les sites blogs et forums qui sont soit trop strictes soit trop laxistes !

            • Jonas 27 dit :

              Bonjour mon ami (Delta de Lyre),
              Je pense que si (le passeur) a de quoi a dire ,il n,a pas besoin de toi ni de personne pour s’appuyer.
              THau ou quiconque ont le droit de s,exprimer sur ce site ou ailleur sinon c,est que ce n,est pas libre .
              A une certaine époque ,je t’aurais dit (comme j’ai dit a plusieurs reprise dans nos ancien débat) que se site n,était pas libre don (non évolutif)mais ,il n’en es rien et ca ce reflète dans (les opposé qui ne s’affronte pas mais qui créé la dynamique) alors ,laissons au personne concerné (((LE PLAISIR)))de discuter car le contraire démontre bien(((UNE FERMETURE))))envers les autres et donc envers soi et c’est assez facile a comprendre avec toute ces 8 qui ne veulent apprendre a suivre (le grand courant du tout) .
              Ce que je vois ici ,ce n,est pas (((Du manque de respect)))mais ,bien de la transparence qui créé (((la transcendance)))=(((la vrai))).
              L,intéligence et le savoir ,il y a une grande différence entre les deux.
              Il n,y a nul part a aller pour Thau ,s’il veut s,adresser au passeur et dire ceci ou cela alors ,c’est que cela doit être fait!!!!
              Ca concerne ,le passeur et Thau.
              Ca te fatigue alors ,c’est un travail que tu dois faire sur toi et ta tolérance envers les autres donc,envers toi!!!
              En ce moment ,tu crois que je suis fâché (en colère )non ,je suis !!!c’est tout !!!
              Moi ,je crois en Thau et j,ai une entière confiance en ces propos et au but fondé de ceux -ci.
              En gérant un site qui engendre autant de trafique ,il faut s’attendre au positif et au négatif ,le passeur en est concient(je crois)!!!
              Laissons le passeur s,exprimer et laissons Thau s,exprimer car le but de cette conversation n,est celui qu,il parrait comme celui de l,existence.
              Ce n’est que l,effet miroir qui agit alors,laissons agir ,c’est tout ,il n,y a nul part a aller (((la fuite))),il n’y a personne a exclure ,aucune état(zen) a simuler aucun maître et aucun esclave.

              ((((Bon, reprenons notre souffle et respirons un bon coup. Change-toi un instant les idées et tout ira mieux, car comme le dit Katherina il faut aussi respecter le travail que tout le monde fait en consultant ce site.)))

              (((moi ,je te dit (((Thau))),je suis fier de ce que tu fais que tu es raison ou tord,ca n,importe pas et le respect pour le travail des autres tu le démontre bien dans tes intervention et c’est (((TON INTÉRET))).
              Quand la transcendance opère les changement(((les vrai)))de la transformation intérieur et extérieur,on regarde le tout ,comme une pièce de théatre et on peut apercevoir les ficelles qui dépasse des pantin encore soumis a leurs peurs))).
              Le vrai but c’est le plein potentiel et on ne l,atteint pas en restant dans les vielles énergie de la fermeture ,il faut tendre l,oreille et les deux s,il le faut.
              Chacun son rôle et c’est a chacun de l,assumer.

              KOUACKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKK!!!!!!!!!!

              • Dominique Y dit :

                « On ne voit bien qu’avec le cœur , l’Essence Ciel est invisible pour les yeux »
                Merci Jonas ….

      • Thau dit :

        « Jugement » validé néanmoins quand on va faire un tour sur le site de Myrrha où le coté financier est très présent….D’autre part et avec un autre regard on peut aussi se poser la question de la validité de créer un tel dépôt afin de devenir « propriétaire » d’une telle expression, se protèger de quoi ??? Une proprièté intellectuelle du « concept » de « magie matricielle »… Plaisanterie!

        • Le Passeur dit :

          Cette manie de vouloir dénigrer quelqu’un à partir du moment où l’on ne partage pas son point de vue ou qu’on ne le comprend pas est franchement pénible. Myrha fait des onctions et travaille beaucoup et elle n’a pas le droit d’en vivre ? Ca n’a rien à voir avec le dépôt d’un nom pour pouvoir en user quand on le souhaite même si quelqu’un veut par la suite en faire commerce. Et ça n’a rien à voir non plus avec ses onctions. Je trouve cet amalgame volontaire très malhonnête. Ca ne doit pas être mon jour, mais ça commence vraiment à m’agacer.

          • François dit :

            Ça me semble inévitable que certains parmi ceux qui ont choisi de rester sur le quai en veuillent à ceux qui ont embarqué. Il y a quelque temps de cela j’avais abordé la question de l’égo spirituel, nous y sommes !
            Il y a ceux qui œuvrent et ceux qui regardent en donnant leur avis. Ceux qui œuvrent n’ont pas le temps de donner d’avis car ce sont des artisans, les autres , des techniciens. Je ne juge rien, je constate.
            Courage et un grand sourire de cœur à celles et ceux qui œuvrent.

            • Lisaa dit :

              Bonsoir ,
              Je vis le jugement précisément comme une des clés de l’accomplissement de l’oeuvre. Faire ce choix demande bcp de vigilance et d’hygiène pour le mental…de l’énergie aussi. Mais il y a des fruits.
              S’ exprimer dans le respect de l’autre en ayant la conviction de ne pas être jugée est particulièrement libérateur et réconfortant à la fois. Je crois aussi que c’est aussi un acte de grande bonté de la part de celui qui écoute car il y a consacré ou il y consacre de l’énergie.
              Ce cercle est vertueux, je prends conscience de ce qui m’est donné dans cette écoute, je peux alors donner ce que je reçois.
              J’aime imaginer un espace où personne ne juge mais echange simplement. Toute l’énergie serait alos consacrée a avancer. Cela dit, rien ne m est jamais acquis…
              …sans jugement premier pas de jugement dernier …
              Très belle nuit à vous

              • Jonas 27 dit :

                (((S’ exprimer dans le respect de l’autre en ayant la conviction de ne pas être jugée est particulièrement libérateur et réconfortant à la fois. Je crois aussi que c’est aussi un acte de grande bonté de la part de celui qui écoute car il y a consacré ou il y consacre de l’énergie.)))

                Alors ???
                S’exprimer dans le respect de l,autre .
                Qui est donc ,cette autre ???
                Moi ,si c’est moi ,le respect c,est la franchise !!!
                Si c’est toi ,est-ce que cette franchise ,tu la considèrera comme un manque de respect???
                Alors,qu’est-ce que le respect ???
                Est-ce la limitation de notre manque d,ouverture envers l,autre (((JE LE CROIS)))!!!
                Moi ,c’est quand on essait de museler quelqu’un d’autre que je trouve cela irrespectueux ,sous prétexte de ceci ou de cela (les limitaions de chacun) alors ,nous cherchons d’autre personne qui on la même vision que nous pour nous appuyer et ainsi créé (((l’illusion)))pour la masse.
                Alors ,je vous le demande encore une fois!!!Qu’est-ce que le respect ???
                Qui a la norme ici ???
                Qu’il se lève !!!
                J’aimerais bien lui parler (((KOUACKKKKKKK)))!!!!

              • Marie-Anne dit :

                Bonjour, Jonas ! 🙂
                Je suis d’accord avec toi: le respect et le non- jugement s’appliquent à tous.

                Nous respecter nous-mêmes entraîne de la franchise de notre part et nous demande souvent du courage et de la clarté en nous- mêmes;

                …et respecter l’autre – sans jugement de valeur – nous demande beaucoup d’ouverture, de centrage , de bonté (et de vigilance, au début, car l’égo se sent vite attaqué par autrui et se cabre en rejetant, en excluant, mais aussi, en ironisant ou en attaquant à son tour).

                Il me semble que Lisaa ne dit rien d’autre!

                J’ajouterai que la franchise n’exclut pas – si possible- un minimum de tact, et que le non- jugement n’exclut pas non plus le discernement du Coeur.

                Je rejoins également Lisaa sur ses propos concernant l’échange: effectué dans une écoute respectueuse et claire (de l’autre et de soi-même), cet échange ne peut qu’enrichir et aider à se réajuster.
                (Si c’est un combat d’égos, un échange n’a plus aucun intérêt réel et nous maintient au ras du sol).

              • Lisaa dit :

                Bonjour Jonas,
                Le respect n’est peut-être pas le mot adéquat ?…c ‘ est celui qui m est venu. En y reflechissant, il a ( pour moi) qqch d’insaisissable, d’intuitif. Ces mots que tu reprends, relatent une expérience vécue qui m’a permis de descendre en moi et d’exprimer avec franchise. Ça m’ a libérée d’un mutisme inconscient de plusieurs dizaines d’années et ça m ‘ a conduite à cheminer doucement.
                Le non-jugement m’aide beaucoup mais ce n est que mon vécu sans autre prétention. C’est juste un partage de ce que cela nourrit pour moi. Mais les mots ont une part de restrictif.
                Très belle journée à toi et à tous ici et ailleurs.

              • Jonas 27 dit :

                Bonjour mes ami(e)s ,
                Je reviens de vacance aujourd’hui alors ma réponse arrive en retard.

                Marie Anne
                je te suit pour ce que tu dit au début ,c’est aprèes que je décroche et pas en même temps car tu reflète exactement ce qui sait passé plus haut en prenant partie .
                Il faut laisser (lisa) s’exprimer pour que naisse la force en elle comme ,pour Thau et le passeur .
                Je ne dit pas autre chose.
                Qu,est qu,un minimum de Tact(respect) pour toi???
                Je suis sure que moi j,appelle ca de la franchise .
                Alors ,est-ce que je manque de respect au intervenant en leur disant de laisser les opposé fusionner.
                Et je ne rejoins que moi la dessus (je n,ai pas besoin d’appui).
                Pour de ce qui est de l,ego ,il semble que nous ayons aussi un point de vue différent la dessus et je te respect quand même puisque ,j,ai le respect de te dire ce que je pense et pas seulement un (((ET OUI)))pour le passeur.
                Vos limitation parlerons pour chacun en construisant des non respect ici et la!!!
                Est-ce que je suis d’accord avec Thau (((NON)))!!!
                Mais je suis d’accord pour qu,il aille jusqu’au bout dans sa conversation avec le passeur qui (((pour moi)))est respectueuse.
                Pour que naisse la vérité(la tienne,la mienne ,la leur)fusionn. ,ben…..on a besoin de fusion .
                Pour moi ,le non respect ,c’est de ne pas laisser les gens s,exprimer a tord ou a raison et encore plus pour des évoluer comme nous(les pheonix).
                Je t’aime mon ami

                Jonas

              • Marie-Anne dit :

                Jonas,
                Tout le monde – toi, moi, Lisaa, Thau, Le Passeur,… a pu s’exprimer ici;
                chacun a laissé parlé l’autre et a ensuite donné son point de vue.

                Pour ce qui est de mon égo, je l’aime et c’est pour cela que mon coeur l’aide à grandir.

                Quant au tact, pour moi, c’est la façon de toucher, autant que possible, l’autre (par la parole, le regard, le geste,…) avec la douceur, la tolérance, la patience et la précision de l’Amour.
                Cela n’exclut ni la puissance, ni la franchise.

                Tout va bien, mon ami, et je t’embrasse!

              • Lisaa dit :

                Bonjour à tous,
                oui l’égo. Il peut rejeter si bien qu’il décide de nous fermer comme une huitre…tanpis pour la perle…Alors « s’exprimer pour que naisse la force en soi », j’y arrive bcp mieux avec le tact que décrit Marie-Anne : « la parole, le regard, le geste,… avec la douceur, la tolérance, la patience et la précision de l’Amour. »
                …La puissance et la franchise données dans les échanges confrontent l’égo – là, je n’ai pas de pb, je déguste et j’ai bien conscience qu’il reste du travail à accomplir.
                cela dit, oui, tout va bien.
                bise et belle journée à tous.

              • pierrot dit :

                Je dirais simplement que la vie n’est pas faite que de douceur, il suffit d’observer gaia.
                c’est la necessité qui fait loi.
                Ce qui est nécessaire globalement peut déranger localement.
                C’est comme cela que fonctionne l’harmonie dans les écosystèmes.
                Aimer ne veut pas non plus dire être doux.
                On peut être tranchant par amour.

              • Jonas 27 dit :

                Lisa et Marie -Anne,
                Allez voir un peu plus loin dans d,autre discussion et vous verrez (Le Passeur) et (Thau) s,opposer encore.
                Ce n’est pas tant une question de mot (amour,haine,joie peine etc…)qu,une question d,énergie .
                Alors si tout le monde prend partie pour le point de vue de l,un ou de l’autre ,je ne crois pas(je sais) qu,ils n’ont pas été jusqu,au bout.
                Cela arrivera encore car ,ils en ont besoin pour grandir.
                Le feront -ils ,je ne sais pas ,c,est a eux de savoir.
                Marie-Anne tu devrais le savoir nous sommes des opposés dans nos pensé mais tellement important un(e) pour l,autre.

                (((Lisa)))Désolé mais,je sens déja beaucoup plus de force en toi .
                Tu viens et tu t’exprime d,un pas ferme.
                Personne n’est venu dire ce qu,il y a dans ton (tout) car ,personne ne peut le savoir et encore moin l,exprimer pour toi.

                Je termine avec ce faux(((TOUT VA BIEN)))!!!
                Non mes belles ami(e)s (((tout ne va pas bien))).
                Allez lire ce que pierrot dit plus bas.
                Tout va comme cela doit aller (bien et mal),(ombre et lumière),(mâle et femelle),(gauche et droite) etc………………………………………………………a l,infinit fusionné.
                Écoutez maintenant ,vos limitation vous dirons le contraire .
                Écoutez les vous parler tout bas .
                Vous voyez au bout de ce tunnel ,il y a votre (Ogre) .
                Prenez votre glaive et transcendez le!!!
                Pour que naisse enfin la vérité non orienté.
                Avec toute notre lumiombre.
                Jonas
                Kouackkkkkkkkkkkkk

              • Marie-Anne dit :

                Pierrot, les êtres humains projettent à l’extérieur leur état intérieur: ce que nous voyons à l’extérieur, partout autour de nous, n’est que le reflet de nos états intérieurs: ex: si notre état de conscience collectif et individuel est , par exemple, « carnassier »(dans tous les sens du terme) ou violent, ou doux, .. la nature sera, selon, carnassière, violente ou douce, etc….
                Cela est la responsabilité des Hommes !

                De plus, en ces périodes d’élévation dans les dimensions de conscience plus vastes et plus Amour, les réajustements de Gaïa face aux vibrations basses sont, effectivement, parfois costauds, mais plus notre conscience s’ouvrira et s’élèvera, plus les réajustements seront doux et aisés pour tous.

                Oui, l’Amour peut trancher, mais pas comme nous l’entendons en « 3D »: il ne blesse pas et tient compte de tout. (Je le ressens, mais j’ai du mal à l’exprimer!).
                L’Amour est suffisamment infini, sage, « prestidigitateur » (et bien d’autres choses encore qui nous échappent) pour que chacun de ses prolongements puissent vivre ses choix sans préjudice pour les autres.
                (Là aussi, c’est du ressenti profond, difficile à expliquer avec les mots et les concepts habituels!)

                Voilà donc mon point de vue très intuitif !

              • pierrot dit :

                Marie-Anne,
                et si on arrêter simplement de projeter, que se passerait-il ?
                N’ y aurait-il pas une reconciliation entre les positivistes et les négativistes?
                J’y vois dans cette voie une paix profonde.

              • pierrot dit :

                je me demande si on apprécie pas la douceur parce qu’on connait la dureté?
                Je veux dire est-ce que la douceur existerait si la dureté n’existait pas ?
                Dans le même registre peux-t-on tuer avec douceur ou sauver une personne avec dureté ?

              • Margelle dit :

                Oui ! on peut tuer avec douceur, du moins ce que l’on pense être de la douceur, mais qui peut masquer tant de dureté derrière le masque ! Tomber les masques, première chose à faire ! et pas la plus simple…

            • Jonas 27 dit :

              Tu te vois ou mon ami ,sur quai ou dans le bateau qui te mène ???
              Avis contraire ????
              Encore ,contraire a qui ??? a toi???
              Il y a ceux-ce ,il y a ceux la hummmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmm,,,,,,,attend a oui ,je me rappelle (((jugement)))
              Il est normal que tu commence ta phrase avec (((je ne juge pas))) car tu le sais bien !!!
              Ah les phrase silencieuses!!!Courage ,grand sourire ou tristesse s,il le faut selon la vérité de soi même et du moment a ((((((((((((((((((((((((((((TOUT)))))))))))))))))))))))))LES(((((((((((ÊTRE))))))))))))HUMAI((((((((((((((((((((VOILA))))))))))))))))!!!
              KOUACKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKK

            • pierrot dit :

              je me demande si le constat ne passe pas par la prémisse de la séparation?

      • Romarin dit :

        Bonjour,
        c’est d’actualité ce sujet de nom déposé, si le groupe de rock Toulousain « Bubblies », créé dans les années 1990 l’avait fait, son nom de scène n’aurait pas été pousuivi par l’éditeur du jeu pour smartphones « Candy Crush » . Nom jugé trop proche du jeux, bien que son apparition et succès soit bien plus récent que le groupe de rock!.

        L’éditeur King a fait savoir qu’il renonçait finalement à s’opposer à l’exploitation du nom par le groupe de rock toulousain.

        C’est juste un exemple qui n’a rien à voir avec les sujets traités sur cet excellent site bien évidemment!

      • lamagie dit :

        Vous vous fatiguez tout seul, Passeur… =)

  8. guil la dit :

    [petit partage hors sujet]

    Connaissez vous Giuseppé?

    https://www.youtube.com/watch?v=4j8GJ3gWhnw

    Bonne soirée urantia!

  9. Leto dit :

    « Il y a plusieurs niveaux de lecture et tout peut ne pas être perçu par le mental. C’est le genre d’écrit qui se capte également à un autre niveau. »
    Cela me fait penser à certains « artistes » qui ne savent dire que des niaiseries mais qui ajoutent qu’il faut prendre leurs paroles au second, voire au troisième degré.
    Je comprends mal ce site. Autant les écrits du Passeur sont intéressants et peuvent nous donner une piste dans notre propre évolution, autant les intervenants qu’il invite…, je préfère éviter de donner mon opinion, restons zen.
    Je suis allée sur le site de la personne qui a écrit cet article et je me rends compte que ces presque purs esprits ont un côté quelque peu matérialiste.
    En tout cas l’impression finale est bizarre. Ce que je vois c’est d’un côté une personne cultivée sinon érudite avec qui on aimerait vraiment échanger, et de l’autre des gourous New Age qui seraient passés par Matrix.
    Dommage.

    • Le Passeur dit :

      Un jugement bien loin de la réalité du personnage. Juger n’est jamais une bonne chose et ne reflète finalement que nos propres limites.

    • lisa bdx dit :

      Bonjour Leto,
      C’est ton droit de ne pas aimer,de plus parce que l’incompréhensible a un prix élevé.
      Je n’y connais rien, mais je suppose, que écrire un livre doit nécessiter beaucoup de travail et pas mal d’argent pour le faire éditer. Tu vois, j’aurais bien aimé me les acheter ces livres,mais je ne peux pas aujourd’hui financièrement parlant. Un petit sentiment d’injustice me ferait dire « mince, encore une fois, la « culture » n’est pas accessible à tous ». Et puis mon côté optimiste me fait dire, » je ne sais pas encore quand et comment, mais je les lirais un jour ces livres »
      Après on aime ou on aime pas, combien de grands auteurs ont été décriés par le passé?
      Mis à part que Eckart Tolle est plus compréhensible, l’accuse-t-on de vendre ses livres?
      Pour ma part, Myrha m’incite à aller plus loin, justement à travailler des parts de moi-même que je ne connais pas ou que je ne veux pas connaître, je trouve cela très difficile,mais cela me donne un autre aperçu de la spiritualité bien souvent écrite en termes galvaudés.
      Quand aux « artistes niais » pratiquant l’humour au 1er degré et ils sont légion, je t’avoue humblement que pour certains, ils me font bien rire .
      Souvent, ce sont des tranches de rires que nous partageons avec mon fils (20 ans)et ce sont des moments bonheur, même si nous rions de futilités ou grossièretés ou niaiseries.
      Le rire nous permet de lâcher prise…….pendant quelques instants que je trouve par trop fugaces….. et si tant est qu’il soit communicatif ………je souhaite que nos éclats de rires s’envolent dans l’Univers…….
      Comme quoi, les niaiseries peuvent aussi avoir leur utilité………
      Bien à toi

  10. Michel83 dit :

    Et pendant ce temps sur la terre…
    Oyez bonne gens !
    Un chercheur de l’Ardèche a mis au point et diffusé sur toute la planète un système qui pourrait mettre à mal le système en place et faire avancer TOUTE l’humanité vers l’indépendance énergétique.
    https://www.youtube.com/watch?feature=player_detailpage&v=VFVRhfm0pSI
    Je salue cette attitude altruiste et diffuse l’information qui est à mon sens un grand pas vers une autre vie…
    Que l’Amour vous inonde !

    • lisa bdx dit :

      Bonjour Michel83,je viens de regarder……
      Cela me laisse rêveuse mais que faire pour médiatiser ce genre d’info,hormis le net et l’assortir de la phrase suivante ( j’en ignore l’auteur )
      « Si vous pensez que vous êtes trop petit pour changer le monde,
      essayez de passer la nuit avec un moustique et vous verrez »
      Alors espoir pour ce Monsieur
      Bien à toi

      • Margelle dit :

        Et bien, Lisa, ton commentaire m’a poussée à adresser la vidéo au maire de la commune, qui est un scientifique…. après ça ne dépend plus de moi….

        • lisa bdx dit :

          Bonjour Margelle,
          Bonne idée, j’ai pensé à plein de gens,sauf au maire,je m’y mets de ce pas,dans un élan de solidarité et d’amour pour la planète,pourquoi pas?
          Je relis l’extrait du livre de Myrha,parfois aisément, parfois à m’en « péter » les neurones,peut être à trop vouloir analyser,quoiqu’il en soit,tu as dit l’avoir commandé, quand tu l’auras lu,pourras tu donner ton impression ?
          Disons euh………..dans quelques temps!
          Bien à toi

        • Margelle dit :

          Et je viens d’envoyer « les » liens, avec celui transmis par Delta à un ami africain…. ensuite ??? à eux de jouer.
          J’attends le livre, Myrha était en pleine écriture… Je crois que Dominique Y, peut déjà donner son impression (je m’avance pour elle !) mais je te donnerai le mien, promis… J’ai vu, concernant le coût, que le livre est imprimé en quadrichromie… c’est donc une oeuvre d’art…. je me suis un peu serré le coeur et puis me suis décidée…

          Leto, concernant les « gourous », mon expérience est que dès que nous touchons à notre puissance, nous avons à régler tous les mauvais exercices du pouvoir. Cela se travaille, mais c’est inévitable. Et celui qui dialogue avec un « gourou » (nous portons tous un petit gourou en nous) quel qu’il soit, a son mot à dire, et a à se situer… cela ne peut qu’aider le monde entier….

          • Dominique Y dit :

            Oui Margelle,
            Ce livre est une œuvre d’art alchimique riche dans ses expressions de notre histoire et ses multidimensions , le mental rejète ce qui le dépasse qu’il ne comprend pas c’est la plus grande souffrance de l’humanité à l’heure actuelle. Ce livre a nécéssité des heures et des heures de travail…
            Mais bon la fleur des champs a sa place comme la fleur de lys et dire sur ce site que ce mode d’expression dépasse c’est faire preuve aussi de sincérité , l’ego inquiet devient facilement « agressif »
            J’ai connu cela…
            Puis pour rester dans la sincèrité sur le site de Myrha, tout ne me parle pas loin de là .
            A bientôt !

      • Margelle dit :

        c’est Michel qui va être content de tous les moustiques qui vont proliférer !!!! 🙂

        • Michel83 dit :

          Bonjour,
          Je n’avais pas osé répondre pour les moustiques…
          Quand à l’inventeur, il a choisi la seule voie possible, la vulgarisation à outrance:
          – les plans sont sur internet,
          http://leblogdejc.com/effetdumas/wp-content/uploads/2014/04/resonateur-22014-04-07.pdf
          – ils ont été adressés à toute les associations caritatives travaillant avec l’Afrique pour la désalinisation de l’eau de mer,
          – il y a une ou deux associations qui travaillent à diffuser et à gérer des ateliers de fabrication.
          Summum de l’altruisme, il a déposé son procédé à l’INPI pour pouvoir bloquer toute tentative commerciale sans son accord et refuser de le breveter pour pas devoir affronter les cartels de l’énergie, qui lui ont d’ailleurs proposé de l’acheter (pour l’enterrer comme les autres).
          En résumé, il refuse toute rémunération !
          Un modèle ce garçon !
          Et il paraît qu’il a d’autres choses en préparation.

          Pour les moustiques, ça marche ! Si tu es là et conscient, ils passent au large. J’ai du revoir ma façon de travailler.
          Je me disais bien qu’ils servaient à autre chose qu’à nous pourrir la vie… Quand certains disent que nous devons aimer toutes les créatures !
          Bonjour à vos acariens et vers (ceux qui font des trous)
          Amitiés à tous

    • Merci Michel 83, je viens d’imprimer les plans et continue à les étudier

    • Le pdf par le moteur de recherche est incomplet ne proposant qu’une seule page.
      En fait il faut se rendre sur le site de Jean-Christophe
      http://www.effetdumas.org/
      puis dans la colonne de gauche cliquer / Notice de fabrication
      où là il y a la totalité des pages soit 4

    • Jonas 27 dit :

      Merci Michel83,
      Ca fait du bien d’entendre le phoenix chanter.
      Ca reflète bien ,l’ancien monde qui s,écroule autant dans la société que dans la pensé (dépassé) new age.
      Ne pas agir (a l,extérieur) travailler a l,intérieur et ca se reflètera dans notre réalité et blablabla!!!!!
      La transcendance apporte cette autre aspect du travail (a l,extérieur) pour ceux(les phoenix) qui s,accomplissent au dela de la peur et qui change (((RÉELLEMENT)))notre condition d,être humain.
      Moi ,je vais faire le maximum avec cette invention ,ca ne veut pas dire que j,irai demain ,le crier sur la place publique même si ca pourrais arriver hahahaha!!!!
      Le but de cette phase (la transcendance)=(((LA VRAI)))c’est le l,atteinte de notre plein potentiel et de son accomplissement au dela de la peur (ce que représente le Christ ou l’esprit Christique) et Christophe Dumas ,que je ne connais pas.
      Plus de gens s,éveillerons a eux même (leur plein potentiel) et s,unifiront entre eux dans des projets comme celui de Dumas et plus vite notre plein potentiel (d’être humain) se manifestera.
      Pour cela ,il faut comprendre que cette mort concerne tout le monde et pas seulement les dirigeant de ces compagnies frauduleuse.
      J’appelle ca (la méthode de la roche dans l,engrenage).
      Plus de gens tenterons (envers et contre tous) de faire éclater leur plein potentiel et plus vite le monde s,en retrouvera changer.
      Plus vite ,les gens s,unifiront dans des opposé et plus vite la dynamique sculptera notre vision commune.
      Ne dites pas (ca n,est pas possible),(nous n,y arriverons pas) ,ce sont les mots que le marionnetiste ont mit dans votre bouche ,a un tel point que nous les avons utilisé pour exprimer notre éveil,cela doit changer !!!
      Faire de chaque jour ,un monde nouveau dans une éternel (((Danse en transce)))en utilisant (((la transce en dance))).

      J’ai rencontré une femme pour qui j’avais beaucoup d,admiration et qui est connu de vous tous pour ces interview sur l,éveil puisqu’elle a eu (((LA CHANCE))) de rencontré les plus grand sage de ce monde.
      Je lui ai demandé (simplement) avec le même énergie de Dumas de m,aider a accomplir un projet d,unification .
      Ce fut un refus catégorique pour des raisons qui la regarde.
      Ce qui est important dans ce vidéo ,ce n,est pas tant l’invention (même si elle l,est) mais ,bien l,esprit de Dumas (l,esprit christique) qui est mesurable et qui est déja entrain de balayer la surface de la terre .
      Vous vous sentirez bousculer par ceux qui l,utiliserons mais ,c,est vraiment ca (((L’amour inconditionnelle))).
      C’est ce que les uns font avec les autres (la fusions des différences) et ces la raison pour laquelle nous sommes encore là!!!
      J’espère que vous irai(((TOUS)))voir Dumas ,parce que moi ,je ne peux pas (pour l,instant) traverser l,océan,vous avez cette chance là alors,ne vous enfermé pas dans cette énergie qui n’a plus ca raison d’être (le je m’enfoutisme et je m’égocentrisme en camouflant cela en faux être de lumière en paix avec vous même mais belle et bien noyer dans l,ego qui se clône par peur)!!!
      Une phrase simple du Christ est (((AIMEZ -VOUS LES UNS LES AUTRES))),il n’a pas dit (((AIMEZ VOUS)))c’est (((les uns les autres))) autrement dit (((unifier vous))).
      La vérité c’est que nous sommes paresseux et orgueilleux même et (surtout) dans la lumière alors ,il faut plonger dans nos ombres et fusionner l,ombre et la lumière en lumiombre (le nouveau chemin que (((personne)))ne connais d’avance.
      L’esprit (DUMAS)ne l,oublier pas !!!
      Je ne dit pas que Dumas est le Christ puisque je possède moi même cette esprit (christique) mais ,je trouve l,exemple tellement parlante.
      Vous n’avez pas idée de tout ce que pourrons réaliser (ensemble)!!!
      J’ai vue cette invention il y a plus d,un ans(en vision) et j,ai même vue des machines volante qui fonctionnait a l,eau.
      On a beaucoup rit de moi a l,époque mais en écoutant ce vidéo même si Dumas dit le contraire ,je sais que beaucoup d,entre nous s,unifiront pour créer ces machines.
      Merci encore!!!a tous ceux qui dépasse (((L’ILLUSION))) au dela des (((AQUIS))) qui viennent de l,ancien monde (((QUI N’EST PLUS)))!!!

      • Katerina dit :

        Oui Jonas ,

        Aimer vous les uns les autre , c est entourer d amour toutes nos ombres .
        Et j ajouterai :
        Ceux qui ne croient pas à l impossible sont priés de ne pas décourager ceux qui sont en train de le faire .
        Amitiés
        Catherine

        • Margelle dit :

          Tu poses là une vraie question, Katerina ! et même peut-être plusieurs… l’impossible et le courage…..

          Oui, Jonas, je crois que l’acte suit le mouvement du coeur…. de façon gratuite, généreuse, sans calcul… dans le courant de la vie. Quelque chose de l’ordre de la foi ??? ♥♥♥

    • Marie-Anne dit :

      Merci pour l’info, Michel

      C’est extra-ordinaire: voilà une technologie bienveillante qu’un chercheur ardéchois offre à l’humanité, de façon simple et désintéressée; une technologie simple qui permet de produire plus d’énergie qu’elle n’en consomme- et, ce , si j’ai bien compris, en utilisant l’énergie (inépuisable et « propre ») du vide?

      Mais il semble qu’il faille, au départ, produire cette énergie à partir d’énergies plus
      « classiques » pour nous? (Était-ce le cas pour la découverte de Tesla?).
      ( là , j’avoue que j’aimerais trouver des explications, à la fois plus complètes, et encore plus concrètes au quotidien, sur le sujet de  » l’effet Dumas »)

      Toujours est-il que la « découverte » de JC Dumas semble bien en être une de taille! (tiens, encore un JC ! 🙂 )

      …Une découverte de taille, bien sûr, mais ce sont surtout la motivation, la « cool » détermination, et surtout, l’état de conscience presque supra personnel de cet homme que je trouve remarquables, révolutionnaires et inhabituels ( inhabituels, mais pas pour longtemps, je l’espère- et ce genre de découverte devrait y contribuer).

      Et qui plus est, ce JC évite habilement tous les pièges dans lesquels sont tombés ses prédécesseurs (comme Tesla), en rendant publiques son procédé et son fonctionnement, en court-circuitant le système des brevets, ainsi qu’en refusant de se laisser acheter ou de se laisser intimider par les menaces, par la dérision, ou par le mépris de certains.
      ….et le tout, avec simplicité, intelligence et courage:
       » les idées , c’est à l’épreuve des balles! » répond-il, quand on lui demande s’il n’a pas peur des balles « perdues ».
      (Pour la « défense » de Tesla (et des autres), il faut dire, qu’à leur époque, les mentalités étaient encore bien lourdes et bien ancrées dans la 3D …et qu’ils ne connaissaient pas encore Internet).

      Face à tout ceci, mon sentiment profond (outre le bonheur de voir les choses évoluer vers plus d’ouverture, de claire détermination et de conscience) est que cette révolution de l’effet Dumas est une étape tardive dans notre évolution; étape qui, à défaut de nous permettre de nous sortir seuls et sans aide, de la 3D, n’en constitue probablement pas moins une étape préparatoire et facilitatrice vers un changement beaucoup plus radical d’état de conscience et de compréhension de qui Nous Sommes vraiment .

      L’effet Dumas, pourrait appartenir à une 3/4 D en voie de pacification intérieure et extérieure, permettant un passage plus doux et un saut moins difficile, dans les dimensions supérieures ( qui elles, répondront à un « effet » encore plus simple et puissant: celui de l’Amour).

      À suivre! 🙂

      R. : concernant « l’Effet Dumas », voici 3 liens parmi d’autres:

      http://www.francebleu.fr/infos/ardeche/l-invention-miracle-d-un-scientifique-de-l-ardeche-1448277

      https://m2.facebook.com/profile.php?id=270688943092791&_rdr

      https://m.youtube.com/watch?v=UT36PaqqfTU

      • Michel83 dit :

        Je me demande si ce n’est pas une évolution logique.
        Beaucoup de gens qui cherchent par amour de la vérité, de l’humanité, qui piochent en eux pour comprendre et revenir vers ceux qui tournent en rond.
        Ceux qui méditent et envoie de l’amour dans toutes les directions sans chercher à nommer les bénéficiaires.
        Tous ceux qui se disent que les manifs ne sont plus d’actualité et que chacun dans son quartier peut développer la coopération, le partage et la responsabilité de chacun vis à vis des autres (à travers ses actes et de ses pensées).
        Tous ceux qui cherchent des solutions alternatives pour changer de société sans révolution ni sang versé.
        Quand le niveau vibratoire global s’élève, je suppose que les archives akashiques deviennent accessibles (elles doivent être rangées dans des niveaux vibratoires supérieurs) et « le roi Arthur » suffisamment pur pour arracher l’épée du rocher se présente alors.

        Ce qu’il y a de merveilleux, c’est que l’idée a déjà fait le tour de la terre et que sur les milliers de personnes qui cherchent (regardez le nombre de visualisations sur les vidéos concernant l’énergie libre), il y en aura surement qui ajouteront leur touche et renverront par le même canal… à tous. Je veux y croire !
        A mon avis, nous venons de franchir une étape importante vers la vraie liberté.

        PS: J’aime beaucoup ta phrase Katerina, elle ferait bien aux frontons de nos édifices à la place des mots vides de sens actuels.

        • Katerina dit :

          Merci Michel ,

          Tout et plus que tout a déjà été dit .
          Cette phrase devait aussi me parler à moi meme .
          Et je continue de regarder en moi , il n y a pas d alternative .
          Amitiés
          Catherine

  11. SPOT dit :

    On croit surtout à ce que l’ego a envie de croire, et de ce point de vue, « il » s’en donne à cœur joie^^^^^^^^
    Dans ce post, et à la superficie de ce qu’il considère comme vôtres^^ il s’octroie une identification qui devient tellement réelle, tant elle condense l’information accessible à sa vision, que l’on en oublie la nature de sa captivité, mais quoi qu’il puisse penser, il ne s’éloigne jamais de l’attention qu’« on » lui porte^^^^

    • lisa bdx dit :

      Eh oui, ce fameux ego nous « protégeant » de ce que nous devrions croire ou voir,
      devenant par là même, le musicien saccageant sa propre partition………..

      • SPOT dit :

        LISA, regarde un extrait de l’article de BK,((( l’éveil au-delà du désespoir)))

        « Eckhart Tolle compte, aux cotés de Krishnamurti, parmi les Instructeurs de l’Apocalypse qui ne parlent pas uniquement à l’adresse d’une poignée de chercheurs arrivés au stade de l’épuisement final de l’ego, mais à l’humanité toute entière.
        Ou presque.
        Pourquoi choisir un public aussi vaste ?
        Parce que, de son point de vue, l’espèce humaine devrait être appelée dans un futur proche à une sorte de saut quantique de la conscience, sans la survenue duquel ce sera tout bonnement la fin.
        A la question que beaucoup se posent, de savoir si la spiritualité est une porte de sortie offrant à de petits groupes d’élus l’occasion de se libérer de ce monde, ou si elle consiste en une évolution naturelle de la conscience, s’imposant par paliers successifs à l’ensemble de l’espèce, Eckhart Tolle répond donc par la seconde hypothèse.
        « La prédominance de la pensée n’est rien d’autre qu’une étape dans l’évolution de la conscience », dit-il.
        « Il nous faut passer à l’étape suivante de toute urgence. Sinon, le mental nous anéantira, car il est devenu un véritable monstre.
        Aujourd’hui, tout dépend donc de notre faculté à nous affranchir de l’identification exclusive aux productions du mental égocentré.
        Pour l’heure, l’écrasante majorité du genre humain en est encore à s’entretuer parce que les uns ont regardé la pièce du coté pile et les autres du coté face, et qu’ils croient tous que seul leur coté est le bon.
        Chacun prend ses raisons ou croyances personnelles pour des réalités alors qu’elles ne sont que des points de vue.
        Conséquence : les conflits ravagent les couples, les familles, les groupes et les nations. »

        (BK) Bernard Klein (28/05/2012)

        • marie christine dit :

          Spot et Michel 83, merci pour vos posts essentiels, qui se complètent merveilleusement .
          Il est évident que la masse de la population doit faire un saut de conscience pour que le monde tout entier progresse vraiment . Le travail spirituel intense de quelques-uns sert à ça .
          Et voilà cette invention de Jean-Christophe Dumas qui ne va pas tarder à se répandre comme traînée de poudre … Energie libre à la portée de tous ? Une vraie révolution ! Non seulement physique mais aussi psychologique, quand on sait que les guerres sont basées sur la peur de perdre son territoire, sa propriété, sa sécurité, c’est-à-dire son énergie . Alors quand on saura qu’on peut la produire à volonté …!

    • lisa bdx dit :

      Merci Spot pour ta réponse,je me sens en phase avec l’hypothèse d’eckart Tolle, c’est un peu ce que j’ai voulu dire dans mon commentaire,à savoir : Je sais que l’ego est là,censé me « protéger » des informations et projections que je lui transmets, et comme tu l’écris, il s’en donne à coeur joie. Il transforme à loisir prend le pouvoir puissance 10 et m’anéantit. La vitesse supérieure est dure à passer……..
      Quand il m’arrive de pouvoir l’apprivoiser,le calmer un petit peu, et en le considérant comme une part de moi-même que je dois accepter, j’ai l’impression que c’est un pas de plus Vers……………..lentement, mais sûrement.
      Bien à toi

  12. Jonas 27 dit :

    Je n’avais pas envie de lire cette article , il (semblait)être trop un gros casse tête mental qui nous éloigne du (((vrai)))but ,(le tout) et non le soi.
    J’ai décidé aujourd,hui de le lire et j,ai trouvé ca très drôle,encore un nouveau langage qui dit la même chose.
    (((La structure des trous noirs inter-relier))),moi j,ai appelé ca (((la structure du chaos))) .
    C’est ce que je suis au plus profond de mon (((TOUT)))!!!
    Comment la structure peut être chaotique et le chaos (((structuré))).
    C’est le grand mystère du tout(((ombre et lumière)))vs(((bien et le mal)))vs(((être et l’ego))) etc…..
    Notre bi-existence sur cette terre et son acceptation.
    Le soi (être divin) et l,ego(je suis mortel)!!!
    Venir au monde,,,,vivre ,,,,subir,,,,,survivre,,,,,mourir,,,,renaître,,,,trancender !!!

    La lumière n,a jamais été captif,c’est l,illusion (la peur) qui l’a maintient captif en lui donnant l,illusion qu,elle séparé de ca bi -existence(l’ombre).
    La fusion c,est la liberté (le pheonix).
    Il n,y a pas de polarité a choisir ,le tout c,est le tout !!!
    La bulle est belle et bien créé par la lumière car sans ombres ,elle croit avoir atteind son but mais en réalité ,elle est perdu(endormis) et (soumis) a son propre illusion.
    L’unité c,est l,ensemble de tout ce qui existe (différence) et ceux qui sont en route les (pheonix)le savent(ca ne sera pas facile).
    C,est la que la transcendance prend toute son sens.
    Pour ce qui n,est pas facile ,ca prend énormément de (forces ,énergie,volonté) et c,est a ca que servent les peurs (((TRANSCENDER))).
    Marionnettiste ,tyran,gourou se tiennent loin de ce feu ,car le résultat saute au yeux de ceux qui savent.
    C’est sure vous pouvez dire ceci ou cela mais,la réponse se trouve de l,autre côté du pont alors,il faut le traverser.
    La (((vrai)))liberté n’a nul besoin d,être nommé tel mes ancêtre(Innu) qui marchais en nomade pas (((sur leur terre)))mais bien (((sur la terre))).
    Si la liberté n,a pas besoin d’être nommé ,la captivité ne l,a encore moins.
    Vous être libre mes amies ,tout ce qui devait ce passé ,c’est déjà passé ,ce ne sont que des projections d’auteurs ,comme le sont les miennes.
    La fusion sait produite ,l’unification sait produite puisque nous sommes en marches et prêt a transcender.
    Prendre ce qui résonne avec notre (Tout)et pas l,intégralité de ce qui est dit puisque nous ne sommes pas tous au même endroit et pour les même raison.

  13. Glaneuf dit :

    Impressionnant que ce gars là ne soit repris nulle part sur les sites « gogo spirituel » alors qu’il est un des rare à dire vraiment quelque chose et à ne pas pratiquer la langue de bois ambiante.
    Je vous poste donc son dernier article parce que je vous aime bien.

    http://etre-humains.over-blog.com/2014/04/flux-de-bas-en-haut-feu-de-la-terre-alchimie-interiereure.html

    Bonne lecture.

    • Merci Glaneuf,
      C’est très clair et sans fioritures ou termes techniques.
      En synchronicité avec ce qu’il dit dans son message de présentation : « le divin est déjà réalisé, il faut réaliser l’humain ».
      Il ne semble donc pas être question de « sortie de matrice ».
      A moins que, le fait de se réaliser permette d’entrevoir à un moment ou à un autre la sortie de matrice.
      Bien à toi

    • lisa bdx dit :

      Bonjour à tous,bonjour Glaneuf
      Désolée, mais pour ma part, je n’adhère pas à ce commentaire . Il me dérange en ce sens que je le trouve trop vindicatif,il enfonce des portes déjà ouvertes, et me laisse une impression de « qui manipule qui ? »
      Usant d’un langage populaire, semblant dire, » voyez moi, je suis accessible à tous……
      cessons d’employer des termes édulcorés,pour tous dire la même chose……. »
      Il semble occulter le libre arbitre, la beauté des choses, l’amour,enfin tout ce qui peut faire que malgré les aléas, il y a toujours un coin de ciel bleu dans la vie.
      Il condamne les chemins empruntés pour la Réalisation, moi, j’ai envie de dire, qu’importe le chemin,dans la mesure où il est emprunté pour aller Vers……
      Nous sommes tous différents humainement parlant, pourquoi ne pas laisser à chacun le choix de son « support » et surtout le droit à un support .
      Pour avoir pratiqué cela lorsque j’étais étudiante, je reconnais dans le texte des éléments glanés çà et là chez divers auteurs ou praticiens, mis en synthèse, de façon à former un texte à peu près logique et cohérent,mais qui cependant me semble manquer d’analyse profonde, de finesse,et en manque de références solides.
      La théorie du bébé bouffeur/bouffé ? et du comportement qu’il en découle dans sa vie future suivant s’il a été bouffeur ou bouffé ? Ben… faut pas avoir fait H E C pour pouvoir en parler un tant soit peu aujourd’hui, avec tous les magazines de « psycho accessible à tous » qui existent.
      Il faudrait plutôt lire HARLOW et son étude sur les singes,(l’affectif) plus difficile, car là il faut se creuser les méninges,moins aisé que d’emprunter le chemin de halage,déjà tout tracé.
      Ce que ce bébé bouffeur/bouffé va devenir ?
      Peut-être lire  » j’ai mal à mes ancêtres  » P. VAN EERSEL
      Ce bébé ne va pas devenir que tout seul, que par lui même, il a aussi un patrimoine génétique, ou un karma, paramètres dont il faudrait tenir compte
      L’auteur du texte condamne systématiquement ce bébé, suivant son histoire, à devenir ou comme çi ou comme ça, sans d’autre alternative.
      Que fait-il des facteurs résilience existant à des degrés plus ou moins importants en tout un chacun d’entre nous ? Référence basique, certes, mais référence tout de même, Boris CYRULNIK
      Que fait-il de la possibilité d’Eveil qui est en nous ? que fait-il du travail intèrieur que nous pouvons effectuer? Que fait-il de la Lumière, que fait-il de l’Amour, que fait-il des rêves? Que fait-il des « microns de l’Univers » que nous sommes,aspirant à un jour faire UN avec ce UN et, pour les sceptiques, quand bien même ce serait du rêve,il est bien agréable de s’y lover et ne nuit à personne.
      Pour décrire ma sensation première,à la lecture de ce texte, je « vocabularise » comme l’auteur  » oh,merde ce truc me file le marasme  »
      Ce matin, après quelques heures de sommeil, je le considère comme un cadeau, en ce sens qu’il ne fait que me conforter dans les écrits de Myrha, bien qu’ils soient complexes et difficiles à décrypter,mais ils me poussent à faire un vrai travail d’investigation, de recherche, d’analyse sur des plans intellectuels, spirituels et personnels et me donnent envie d’avancer.
      Alors tu vois Glaneuf, quelque part tu avais raison, ce texte était bien un cadeau, et même si je n’adhère pas,je te donne mon opinion tout en respectant la tienne.
      Nos différences de point de vue nous permettent d’échanger, c’est aussi le but de ce site me semble-t-il
      Bien à vous tous

      • Marie-Anne dit :

        J’ai eu globalement les mêmes sentiments et impressions que toi, en lisant ce texte, Lisa!
        Vive l’échange (serein!)des points de vue! 🙂

      • marie christine dit :

        Oui merci Glaneuf et d’accord avec toi Fred .
        On peut comprendre que l’histoire du bébé bouffeur ou bouffé puisse faire remonter de grandes colères et des rancunes tenaces (dérivées d’une peur, bien sûr) …
        Nous avions évoqué Christophe Allain récemment ici sur ce site, et visionné la video (en compagnie de sa femme) .
        On ne peut vraiment pas le juger trop rapidement et superficiellement sous prétexte qu’il s’exprime avec des mots simples . C’est même très bon signe pour moi .
        C’est un homme avec un parcours personnel incroyable . Je l’ai suivi pas à pas il y a quelques années (il le décrivait en direct sur son blog) et je peux affirmer qu’il n’a pas froid aux yeux ! Il est allé jusqu’au bout du supportable . Il est tout sauf un amateur !
        Quelqu’un à connaître, et en qui on peut avoir confiance .
        Merci encore Glaneuf . C’était une bonne idée de ta part .

        • Heureux de te retrouver, je me demandais où est-ce que tu étais passé.
          Mais bon, ne lisant pas tous les commentaires j’ai peut-être zappé.
          Par contre Katherina semble absente.
          Bien à vous tous.
          Frèd

          • Katerina dit :

            Bonsoir Fred ,

            Je te remercie pour ton commentaire me concernant , et pour ton attention .
            Il semble que mon chemin de vie me mène ailleurs .
            Ce qui est certain , c est qu une nouvelle conscience se déploie sur terre , que ce qui se réalise est au delà des idéologies , des religions , des opinions , des critiques , des origines , des pays …
            Que tout cela a été et ne sera plus .
            Que l égo et le mental vont disparaitre de toutes les façons .
            Cette conscience pure est déjà là .
            Et cela ne peut s expliquer , c est l énergie de l origine , c est la vie .
            Avec toute mon amitié
            Catherine

            • marie christine dit :

              Salut Fred,
              A mon tour de donner de mes nouvelles .
              Il se trouve que je suis devenue beaucoup moins bavarde parce que tout simplement, je n’ai plus d’opinions .
              Repos du mental …
              Un voile sur les pensées …
              Sauf quand une évidence me fait réagir spontanément … une intuition immédiate .
              J’apprécie toujours tes interventions pleines de sagesse et ton authenticité de coeur et ton honnêteté intellectuelle .
              Amitié .

              • Merci Marie-Christine, je comprends, actuellement nous travaillons beaucoup sur nous-mêmes ; C’est peut-être pour cela que l’on parle ou commente un peu moins.
                Toujours au plaisir de te lire dès que ta plume se réveillera !
                🙂

            • Merci Katerina pour ton honnêteté car tu parles de ton ressenti et il est vraiment riche.
              Avec plaisir de te relire lorsque cela te semblera juste et bon.
              🙂

    • Margelle dit :

      voilà une bonne approche pour les « gogos spirituels » que nous sommes à peu près tous !!! (ah ! j’en vois qui protestent !)
      https://www.youtube.com/watch?v=jQ7qJoK7YAY
      la magie vue à la lumière -soi-disant- quantique…. je ne crois pas que ce soit du quantique, mais les démonstrations sont époustouflantes ! et c’est instructif… bon, mais vous connaissez tous, bien sûr ! question magie, je reste obstinément du côté des gogos ! pas moyen de faire autrement… comme la danseuse, elle tourne à droite, jamais à gauche… quand on est indécrottable… !
      Merci Glaneuf pour ce rappel ! (au fait et toi, tu te situes où ?)

      • Jonas 27 dit :

        Oh wow!!!Merci Margelle ,c’étais vraiment magique ou peut-être pas.
        Je vois souvent le nom de (((LUC LANGEVIN)))dans des salles de Spectacle au Québec et je me questionne sur lui.
        Je vais t’expliquer avant tout que (pour moi),les magicien et surtout les hypnotiseur son les plus grands criminels (marionettiste) qui existe sur cette terre.
        Le contrôle du cerveau humain ,moi je l,ai vue dans des vision puissante et j,ai vue ce qu,il faisait aux autres humain.
        Un jour nous ne nous demanderons plus pourquoi ,ce jeune homme est entré et a tiré sur tout ce qui bouge sans raison(ce n,est qu,un exemple parmis tant d’autre).
        La raison ,c’est le contrôle du cerveau humain mais, c,est un jeu qui dure depuis des siècles et des siècles.
        La raison de l,augmentation des crimes les plus horrible et des plus grande manipulation de foule qui soit ,c,est que nous sommes dans l,air du mental(cerveau).
        Il y a des joueur (comme moi et bien d’autre) qui on compris et qui n’on plus peur et de moin en moin de (((Marionettiste))).
        Si tu as un doute sur une personne qui pourrait être (marionnettiste) ,c’est facile et je le dis depuis assez longtemps ,ils sont répétitif.
        Je sais ,tu va me dire que ce vidéo ne parle pas de cela mais ,je te l’assure,il ne parle que de ca et je te remercie de l,avoir partager.
        Ton ami de toujours et pour toujours.
        Jonas (((KOUACK)))

        • Margelle dit :

          Si si Jonas Kouack ! je suis d’accord avec toi, cette vidéo parle bien de ça… pour ça que je trouve important de se connaître le mieux possible…. tu fais allusion au décervelage programmé je pense tout à fait consciemment… à nous de ne pas faire partie du lot. Pour le reste, un thérapeute disait -ce que dit d’ailleurs le Passeur- « ce n’est pas le pot de fleur qui tombe sur toi, c’est toi qui passe sous le pot de fleur »… cette phrase m’accompagne. Mais je reconnais que j’en ai appris pas mal dans cette vidéo.

    • Dominique Y dit :

      Merci Glaneuf ,

      Jolie synchronicité il se trouve que sur la revue « NEXUS » Mai-Juin, un article est consacré à Christophe Allain qui a une histoire d’éveil aussi peu « banale » que celle de Myrha.
      J’ai lu de lui le 1er tome « Journal d’un éveil du 3ème œil  » j’a apprécié.Il n’est pas facile non plus à suivre…

      Bien à toi

  14. Margelle dit :

    On y va, ça vient !!!

    http://lejour-et-lanuit.over-blog.com/article-soigner-avec-l-amour-dr-leonard-laskow-123088173.html

    De plus, comme de plus en plus c’est synchro, ce matin j’ai réalisé (avec l’aide du ver de Véro) que je devais aimer les acariens qui me bouffent tout le printemps, tout l’été…. ce n’était même pas que je « devais », j’aimais, j’avais un élan de tendresse envers eux… et dans mes incantations au lieu de négativer « je ne sens pas les piqures », j’ai positivé « je suis en paix avec toi »…. je vous dirais !!!

    • Michel83 dit :

      Merci à vous deux, ça fait réfléchir…
      Impressionnant le garçon en effet, ça donne envie de voir.
      Je suis toujours à la recherche de quelque chose ou quelqu’un pour avancer plus vite mais je ne suis pas sûr que ce soit la bonne méthode.
      Je serais curieux de savoir comment il a réussi à mettre sa kundalini en route…

      Margelle, moi, c’est avec les moustiques que j’ai du mal !
      Ils m’aiment énormément les bougres, les tigres aussi, hélas.
      Je continue donc à leur mettre des baffes mais je me suis dis que leur fonction était peut-être de me ramener à la réalité.
      D’ailleurs, fait curieux, quand je suis dans le présent, on dirait qu’ils sont moins agressifs… est-ce qu’ils sont attirés par la vibration ?
      Un raisonnement cartésien, vu du côté de la bestiole, serait : si tu es dans la lune, tu es moins attentif et le risque de me faire tuer est plus faible.
      A creuser…
      Embrasse bien tes acariens

    • ∞ Véronique ∞ dit :

      Coucou Margelle

      Un genre de témoignage. Depuis la naissance de mes enfants, j’ai eu plusieurs aventures avec les allergies, qui « sonnent » à la lecture de ton poste :

      -tout d’abord, je suis devenue allergique à l’ortie, par trop de trop. Des purins d’ortie, des paillages d’ortie, des shampoings d’ortie, des soupes d’ortie, des tisanes d’ortie, des arrachages compulsifs (voire un peu jouissifs) de ces milliards de réseaux de racines d’ortie qui sillonnent une bonne part de la terre où je vis, habitée par les hommes depuis si longtemps (l’ortie est une plante compagne). Oui, mais trop, c’est trop. Et lorsque je fus soumise à un déséquilibre, à une fragilité énergétique, ce trop s’est transformé en un STOP. Une allergie bénigne mais vraiment puissante et handicapante, une rhinite infinie, des éternuements éléphantesques, des ronflements dantesques… L’homéopathie n’ayant pas d’effet, je me suis lancée dans une désensibilisation, que je poursuis à ce jour, et il est vrai que chaque matin alors que je mâchonne ma dose d’ortie diluée, j’y ajoute une pensée du genre : « Mon système immunitaire reconnaît que les pollens d’ortie sont d’une totale innocuité à mon égard, tout va bien, l’ortie est une plante que j’adore et je la remercie de pouvoir vivre à ses côtés ».
      A vrai dire, mes symptômes se sont très largement atténués. Par ailleurs, à mesure que j’ai pu entrer en meilleure communication avec les présences de mon jardin, j’ai rencontré lors de moments de communion des esprits des plantes, qui m’ont enseigné certaines règles de savoir-vivre et de communication que j’ignorais complètement au niveau de conscience où j’étais auparavant. Et depuis, l’harmonie avec le jardin, la croissance des plantes et ma façon de vivre les instants dans cet endroit (qui est la nature puissante de la luxuriance bretonne arrosée) ont totalement changé.
      – Pour les acariens, mon expérience est presque encore plus étrange. Lorsque mon deuxième garçon a eu 6 mois, ma grand-mère âgée de 95 ans et morte, et j’ai culpabilisé de ne pas éprouver beaucoup de tristesse, de ma facilité à accepter son départ. Juste après ce petit a commencé à développer un eczéma géant au niveau du visage. Pour dire les choses de manière imagée, sa peau n’était que croûtes purulentes rouges violacées, c’était vraiment très spécial visuellement, très frappant. La visite chez un allergologue nous a éclairé sur le fait qu’il était très allergique aux acariens. Sauf que les acariens, c’est la vie. Il y en a partout, et sauf à devenir un psychorigide de l’hygiène et vouloir vivre dans une bulle, il faut cohabiter avec eux.
      Je suis devenue experte dans les traitements anti-allergies, avec une limite claire qui était de ne jamais donner de corticoïdes. Bref, j’ai presque tout essayé pour soulager ce bébé, sans résultat clair. Nous ne pouvions sortir dans la rue ou dans un magasin sans que quelqu’un nous arrête pour nous interpeller. Et chacun y allait de son commentaire : « Oh, le pauvre, si jeune et déjà défiguré… ». « Et moi, ma nièce a eu pareil et essayé ceci, » « Vous devriez consulter tel magnétiseur »; « et les cures, vous y avez pensé » ; « Oh, ça doit être dur, le pauvre ». Bref, tant et si bien que j’ai fini par me dire : mais comment il va faire, quand il va aller à l’école, avec toutes ces réflexions et sans que je ne sois là pour faire tampon ?

      Eh bien, voici la réponse. Du jour où il est allé à l’école, son eczéma a DISPARU. Quand il a acquis une forme d’autonomie et cessé d’être une extension de mes tourments (j’exagère mais c’est pour expliquer le sens que je comprends de cette affaire), qu’il a vaqué à ses affaires sans devoir servir de souffre-douleur, c’était terminé. Et tant mieux. Cette aventure m’a permis une grande avancée en conscience et je l’en remercie.

      Ce que j’en tire comme enseignement aujourd’hui, c’est que nos expériences, même pénibles, servent à nous éclairer, à nous guider vers de meilleurs équilibres, vers une certaine prise de distance, de recul, moins « le nez dans le guidon ». Il y a toujours autant d’orties et d’acariens chez moi, mais cet enfant comme moi vivons parfaitement bien aujourd’hui dans notre environnement. Ce n’est pas les orties ni les acariens qui ont changé, c’est mon équilibre énergétique, mon niveau de conscience et ma façon de vivre ma relation à mon environnement…

      • Marie-Anne dit :

        Merci pour ton récit, Véronique!
        Je suis rarement malade, mais, il y a une vingtaine d’ années, alors que je traversais une période psychologiquement difficile, j’ai souffert pendant plusieurs mois d’une irritation de la peau, localisée, mais gênante et douloureuse, dont je n’arrivais pas à me débarrasser.
        Un ami, excellent médecin spécialiste, qui avait essayé de me soigner par tous les moyens, pendant presqu’un an, et sans aucun succès, en a eu marre de cette bêtise enquiquineuse que rien ne parvenait à enrayer.

        Donc, un jour il m’a dit:  » zut, on arrête tout ! Si tu étais perdue dans le désert, tu te ficherais de cette irritation : tu aurais bien d’autres priorités à assumer!  »
        L’image m’a frappée: c’était clair qu’en plein désert, j’aurais eu d’autres priorités!
        Résultat: 1 ou 2 jours plus tard, l’irritation avait complètement disparu, sans tambour ni trompette, et n’est plus jamais revenue, ni aucune autre non plus!
        Tout en moi s’était réaligné !

        • ∞ Véronique ∞ dit :

          Bonsoir Marie-Anne

          Merci pour ton commentaire, il a éveillé quelques réflexions en moi. Tout d’abord, l’importance de relativiser, de prendre de la distance par rapport à nos tracas de tous ordres. Avec du recul, je ne me laisse plus submerger par les émotions qui me traversent, je les vois, les comprends et les admets, et ainsi je peux les laisser circuler sans les cristalliser. Avec du recul, émergent aussi tous les possibles que je ne vois pas tant que je suis « la tête dans le guidon », ou plutôt la conscience dans le mental, happée par l’ego. Même que ces possibles qui se réalisent sont parfois bougrement imaginatifs et innovants, alors même qu’ils étaient complètement impossibles du point de vue de mes croyances linéaires…
          C’est ma façon actuelle d’avancer sur la voie du lâcher-prise. Laisser tomber les cogitations sur le comment, focaliser sur l’idée que, pour peu que mon centre du cœur soit bien épanoui et que je reste centrée et présente, je suis la solution à tout ce que je traverse. Bon, des fois c’est calme, des fois c’est la tempête alors ça tangue un peu, beaucoup, mais j’arrive à retrouver de plus en plus rapidement cet état « d’ouverture du cœur » qui ouvre les portes… vers l’Absolu ?

          • Marie-Anne dit :

            Oui, Véronique : l’ouverture du Coeur, le centrage dans le Coeur, le réalignement sur le Coeur, me semblent les bonnes clés.
            Cela demande- notamment- vigilance ET lâcher-prise!
            Vous avez dit « conjonction des contraires »? 🙂

    • Margelle dit :

      Ha !! grand merci à vous 2 !! j’ai adoré ! vos remarques et observations sont précieuses. Le coup d’être là ou non, génial ! il y a sûrement anguille sous la roche… et puis la maudite bestiole adorée qui révèle nos fixations ou obsessions, oui…. certainement aussi… en tout cas, hier soir, durant ma « fausse » méditation un peu floue, j’ai senti une araignée qui sortait de mon front, j’ai même vérifié qu’elle n’était pas vraie.. un trou de ver sans doute !!! comme je ne connais pas trop bien le processus je ne crie pas victoire trop vite, je poursuis, et j’embrasse mes acariens et vous en passant !

    • Michel83 dit :

      Bonjour à tous,
      Véronique de l’infini… (je ne sais pas faire les signes aux clavier)
      Tu as du écrire en même temps que moi hier soir et je suis allé me coucher après avoir lu ton texte. L’histoire de ton fils tournait dans ma tête et dans ma phase « décompression », avant la phase « plongeon » j’ai eu un déclic.
      J’ai perdu mon père très jeune (4 ans) et n’ai absolument aucun souvenir de lui; il était souvent en mission. J’en viens à me demander si le manque que j’ai vécu, avant une forme de réconciliation, ne tient pas plus à la douleur de ma mère qu’à la mienne propre vis à vis d’un homme qui n’a laissé que peu de traces dans ma vie…
      Merci pour l’idée !

      En ce qui concerne les allergies, elles sont souvent associées à la mémoire d’évènements douloureux, voire traumatiques, qui ressurgissent par le contact sur l’un des 5 sens, le plus fréquemment identifié étant bien sûr le pollen.
      C’est peut-être (encore) un tas de poussière sous le tapis créé dans cette vie ou une autre, un problème à traiter, un signe du passé…

      A force de créer des « trous de vers » vous allez plus être étanches les filles…
      Le gruyère serait-il le symbole ultime du lâcher-prise ?
      Humour et amour, les deux mamelles d’une vie heureuse !

      • ∞ Véronique ∞ dit :

        Merci Michel, j’ai bien ri à la lecture de ton commentaire.
        Cent pour cent d’accord avec ta conclusion. Rions de tout, et d’abord de nous-même, mais toujours avec bienveillance !

        Pour le signe de l’infini, sur mon clavier je saisis en même temps le « alt », aussi appelé option, et le « ? ». Je l’ai trouvé par… hasard (?) en tapotant. Ce que je ne sais pas faire, en revanche, c’est les petites icones qui expriment les émotions, ni les jolis cœurs et notes de musique.

        Pour l’hypothèse avec le drame familial que vous avez vécu lorsque tu étais petit, il est certain que les jeunes enfants sont de véritables éponges tant des émotions de leurs parents que de leurs structures et de leurs valeurs. Pour autant, l’explication que tu aurais en quelque sorte pompé la souffrance de ta mère, il me semble qu’elle ne peut être que partiellement vraie. Je pense que si tu l’as vécu, c’est aussi que ça résonnait pour toi. Je suis contente de savoir que tu as pu te réconcilier avec ce passé. Belle soirée.

        • Margelle dit :

          Véro, je poursuis ta réflexion.. ce que tu dis est juste concernant la résonance du drame, mais comment savoir et trier ? J’ai le même ressenti que Michel. J’ai « pompé » « absorbé » la perte de la mère de ma mère à l’âge de 18 mois… ce qu’apparemment n’ont pas fait mes frères et soeur… après beaucoup de temps, je me suis rendu compte que j’étais effectivement TRES poreuse…. (en plus des peurs….). J’ai pompé à tour de bras… j’ai d’ailleurs eu le sentiment d’avoir endossé les inconscients de mes parents.. et je prends conscience régulièrement de ma facilité à être en relation avec l’inconscient de l’autre… j’ai tout intérêt à en être très consciente, sinon c’est l’engluement assuré… Donc, résonance, oui, mais sans cause réelle, je pense, sauf ancestrale, de lignée… reptilienne ou autre…
          Pour les petits signes, je reprends : alt 13 ♪ alt 14 ♫ alt 15 ☼ … c’est tout pour aujourd’hui !!! ♪♫☼

  15. Resicona dit :

    Bonjour à tou(te)s,

    Contente de vous retrouver ; je me suis réveillée avec ce ressenti de chacun dans sa bulle et me voilà à lire ton commentaire Michel83 qui résonne et me permet d’éclaircir ce sentiment d’isolement … je m’explique :
    Je ne suis pas chez moi depuis plusieurs jours et n’ai pu me connecter que ce matin pour 2h.
    Un séjour dans ma belle famille m’amène à travailler sur l’isolement et la projection que chacun exprime à sa façon, à son regard, d’une histoire personnelle, d’une histoire familiale qui remonte à plusieurs générations, sur le conscient et l’inconscient qui souvent expriment et voient si différement la même réalité, perdurent les souffrances à travers les cicatrices auxquelles ils s’accrochent, entretiennent la dualité qui détourne aisément de l’unité ; à bien y regarder, seul l’amour permet d’ouvrir l’espace nécessaire pour éclater les bulles et se rencontrer tel que chacun est, tel que « chac un » aime, tel que chaque un voit.
    Bienvenue ∞ Véronique ∞, bien(re)venue Airjis et merci encore et toujours Passeur pour ta présence, les articles que tu partages, la lumière que tu diffuses tranquillement, ta bienveillance.
    Ce texte vient dire, en synchronicité, ce que je sens là :

    Cicatriciel

    A regarder trop haut
    Le rêve a perdu sa couleur
    Je ne me reconnais
    Et l’espace à nouveau
    Enferme, dénature, abandonne l’envie
    Seule avec l’éphémère …
    Pourquoi nous faut-il
    Oublier l’unique semence
    Celle qui nous déshabille
    Nous arrache au sommet
    Nous porte bas le coeur en bandoulière
    Nous grandit le courage
    Nous simplifie la joie ?
    Je fuis la question
    Grandis le doute
    Émancipe le son
    D’où le savoir
    Rime avec raison …

    Marie BOIKSIL, jeudi 28 février 2013

    Amicalement votre …

    • lisa bdx dit :

      Bonsoir à tous
      Oui Acacia, le magicien des mots qui voulait guérir la terre de ses maux……
      Margelle, merci pour ton point de vue, je rattrape la balle,mais il me faut du temps
      pour disséquer ce qui « t’arrête » et t’en donner ma perception,humblement, sans aucune prétention,je me sens si inculte,si novice…….
      Michel83 intéressante ta réponse,j’aimerais en débattre,ce sera un peu plus tard, je suis un peu prise par le temps, notamment parce que des choses ,non que j’avais dissimulées, mais que je savais être cachées sous le tapis, refont surface……..
      Merci à tous d’être présents et interactifs sur ce site, ce que j’en perçois et ressens n’est que du bonheur.
      Euh,Cap’tain Passeur,si vous n’avez pas quitté Notre Vaisseau, comme préconisé,
      l’humble matelot que je suis vous remercie de cette possibilité que vous nous donnez de nous exprimer et d’évoluer
      Bien à vous tous

    • Patricia dit :

      Oups! Je me suis trompée en envoyant les commentaires, désolée… veuillez pardonner mon indiscrétion ….merci beaucoup!

    • lisa bdx dit :

      Bonjour à tout le monde bienvenue Ver o, j’aime beaucoup ton commentaire,merci
      Margelle, Dominique,Acacia pour les propos gratifiants de vos commentaires, c’est que du bonheur.
      J’aimerais vous faire part ou vous soumettre une hypothèse/suggestion/observation
      je n’arrive pas très bien à définir,à savoir:
      Un extrait de l’article qui commence en caractères gras par……Ceci est un défaut de perception…..et qui finit également en gras par……..uniquement par un défaut de perception………..
      L’assemblage holographique de Myrha pourrait faire penser aux pixels qui forment les images ou photos de nos écrans TV et autres.C’est une technologie qui est reconnue,car matérialisée, en 3D certes, mais elle l’est, et ce que nous appelons « progrès » nous semble tellement normal que nous l’acceptons.Alors pourquoi ne pas l’accepter ou du moins l’envisager (pour les plus incrédules) dans un Monde Différent,utilisé à de meilleurs desseins?
      Pour l’anecdote,si j’étais encore une gamine, et que j’ai pu parler à mes arrières grands parents que j’ai bien connus, de pixels et autres, ils auraient crié AU FOU, m’auraient menée derechef chez le médecin, si pas efficace,chez le guérisseur du coin, si pas efficace, chez le curé (en désespoir de cause)
      Rien de méchant dans leurs intentions,ils m’aimaient, et auraient voulu me soigner malgré moi de cette « folie », alors que les pixels existent aujourd’hui.
      Ceci pour prendre quelque peu la défense des incrédules et respecter leur droit à l’incrédulité.
      L’avant dernière phrase concernant la bonne ou mauvaise utilisation de la lumière,on pourrait penser aux illuminatis…..
      D’ailleurs,cela me renvoie quelques années plus tôt aux soupçons portés sur un chef d’état, qui aurait utilisé par le biais des médias, en l’occurrence TV, des images subliminales en vue d’être élu .
      Fini pour l’hypothèse/suggestion/observation.
      J’ai l’impression que ce qu’écrit merveilleusement Myrha est « vérifiable » ici bas,et me donne conscience que ce potentiel Amour/lumière qui nous est donné, nous l’exploitons fort mal .
      Je crois comprendre qu’elle met le doigt là où ça fait mal et nous n’aimons pas être dérangés dans ce qui en toute bonne foi, nous semble être la juste voie . La remise en question est à l’ordre du jour, encore faut-il la mettre en action, alors je m’appuie sur le vieil adage…..un mal pour un bien……mais depuis des années, je dois reconnaître que quelles que soient les douleurs et même si parfois elles ont été à la limite de l’ingérable, elles m’ont toujours menée vers « un mieux »….
      Voilà, j’aimerais bien avoir votre point de vue….
      Ma gratitude à tous pour la richesse des échanges

      • Margelle dit :

        Lisa, je tente un point de vue… qui sera ce que j’ai compris…. et incompris… j’aime ta proposition car elle pousse à y revenir encore et encore… et avec tous les apports je me suis mise en quête de recevoir ces 2 livres… après relecture je comprends qu’en fait nous pouvons, nous avons la possibilité de TOUT voir, TOUT percevoir… et que nous nous limitons plus ou moins volontiers ou volontairement à ne voir que ce qui est à notre portée, facile d’accès, sans faire l’effort nécessaire pour dépasser nos visions limitées. Et vois-tu du coup, je relance la balle, que rattrapera celui et celle qui le voudra ou le pourra, car ce qui m’arrête est la suite :
        « Pour faire court, il s’agit de se laisser œuvrer en notre corps de chair par la syntonisation des champs morphiques ; il s’agit de vivre la cohérence des trous noirs “in-out”. Autrement dit : les trames matricielles des multiples univers se syntonisent avec les champs morphogénétiques multiples animant et structurant notre aspect d’âme incarnée en cet espace-temps. Ceci relié aux autres âmes incarnées en cet espace-temps et relié à nos autres aspects d’âmes multidimensionnels et le tout relié à la Terre et au Ciel, bi et multidimensionnellement. »
        Je vais laisser décanter, sachant qu’il est bon de sélectionner des bouts pour les laisser maturer…. et que je sens là une voie royale.

      • Michel83 dit :

        Bonjour Lisa bdx,
        Bienvenue également à ver o (très belle arrivée, sincèrement !)

        Lisa, pour ce que j’ai compris, Myrha nous décrit une « bulle » dans laquelle nous nous tenons tous et sur les parois de laquelle se reflètent les projections de tout le vivant, les bonnes et les mauvaises. Je pense que c’est plus complexe car, à mon humble avis, chacun doit également porter sa propre bulle, gérée par son égo, imprégnée de ses propres pensées alourdies par les affinités extérieures (ce qui expliquerait l’effet miroir que l’on retrouve dans la maladie, l’injustice…).
        Le piège est dans le défaut de perception qui nous fait accepter ces projections comme réelles.
        Quand j’étais enfant, je cherchais où était caché le monsieur qui parlait dans le poste de TSF…
        Il faut fluidifier l’égo pour atténuer l’écran personnel (qui dit écran dit projection mais dit aussi filtre) et, ensuite, prendre conscience que ce que tu perçois ne sont justement que des reflets, pas la réalité. D’où le chemin à parcourir pour changer sa perception sur tout ce qui se présente et le chemin est long car, par affinité, tout ce que tu as « caché sous le tapis » va t’être resservi pour t’aider à faire vraiment le ménage.
        Quand aux magiciens de la fausse lumière (le miroir aux alouettes), je suis en guerre contre eux depuis mon enfance et j’ai compris récemment qu’ils ne fallait surtout pas prendre position pour ou contre eux car c’est une dépense d’énergie inutile qui nous détourne ou nous freine sur notre chemin.
        Passeur, si je me trompe… merci !
        Amicalement

  16. Airjis dit :

    Bonjour monsieur le passeur, ça fait environ 8 mois que je ne suis pas alle sur votre site… Je reviens et Oua!! Que c’est-il passé? Nous sommes maintenant en pleine « science fiction »!!! Toutes sortes d’intervenants plus déjantés les uns que les autres embrouilles « l’Esprit ». Jusque la votre sagesse était très intéressante a lire et les questionnements toujours juste. J’ai l’impression que vous êtes tombé dans les pièges que vous nous invitiez a éviter! Vous avez aide a briser de nombreuses chaines et maintenant vous en mettez d’autres…Votre site permettait auparavant d’ouvrir les consciences et permettait de réfléchir de progresser humainement… Il est impossible aujourd’hui de recommander un tel site… C’est vraiment dommage… Mais bon tôt ou tard vous nous reviendrez!! Teleportation monsieur Spoke de toute urgence RETOUR au vaisseau. À bientôt

    • Le Passeur dit :

      Disons que c’est votre point de vue… Et donc de par la nature de votre regard, il est juste.

    • lisa bdx dit :

      Bonsoir Airjis,je suis une des déjantées des commentaires.J’entends et respecte tout à fait ton opinion.Moi aussi je suis sur ce site depuis pas mal de temps . Avant, je n’intervenais pas, je lisais et ça m’apportait beaucoup.Personnellement, je trouve que les commentaires d’il y a quelques mois étaient plus comment dirais-je?….
      Plus orientés psy (non péjoratif) et intellect, certains me donnaient l’impression de rechercher par ce biais une « thérapie Divine immédiate » et parfois j’avais ce ressenti
      qu’on allait pas vraiment au plus « Profond » de ce qu’il fallait aller chercher. Le passeur nous mettait sur la voie, mais c’était si « border line » ou si subtil,que je me disais qu’inévitablement une sorte de sélection naturelle se ferait, les pro, les anti,
      les « j’veux pas me prendre la tête, c’est plus assez simple ».
      Je ressens plus d’altruisme dans les commentaires d’aujourd’hui, plus de soif de savoir, même si ça n’est pas évident d’apprendre, bien que là ,je n’ai pas l’impression d’apprendre,non, j’ai l’impression qu’il est m’est donné un outil, et, si je ne sais pas encore le faire fonctionner, si je n’en connais pas les rouages, il m’appartient d’essayer d’en faire bon usage avec beaucoup d’humilité, car je reçois.
      Normalement, on apprend un métier pour l’exercer, on apprend à marcher pour marcher, on apprend à lire pour lire.
      Serions nous en train d’apprendre l’Inconnu, pour……..y plonger ?
      Apprendre quelque chose pour le pratiquer sans savoir ce que c’est!!!!!!!
      Humainement parlant, je reconnais que ça paraît loufoque, spirituellement parlant,
      cela dépend des degrés de foi, de confiance et d’espoir de tout un chacun.
      Le cursus semblerait être
      Je ne suis plus en attente De…..
      Je vais Vers………..
      Ce commentaire n’ a aucune valeur de jugement, ni aucune prétention, il est juste une réponse à ta réaction à la lecture de l’article, que je comprends d’autant mieux, car j’avoue humblement avoir eu sensiblement la même, simplement, je n’ai pas réagi à brûle pourpoint.
      Pour finir,afin que les poètes,les âmes enfantines,la liberté d’expression et l’Amour soient, je vais, avec un peu de musique, me « désagréger » en perles de vent, poudre de lune, poussière d’étoiles…..déjantée que je suis.
      Bien à toi

      • Margelle dit :

        Lisa, ton commentaire me touche tout en finesse… il crée une impression subtile que je goûte. Oui, « apprendre à marcher vers l’inconnu »… en prenant une direction.. pas dans tous les sens…. toujours le paradoxe à vivre…
        bonjour à toi, perle de musique, goutte de vent, poussière de lune ♪♫♪

      • acacia dit :

        Chère « déjantée », ton commentaire résonne joyeusement dans chacune de mes petites cellules !
        Merci ♥♥♥

    • ver o dit :

      Bonsoir,

      J’ai envie de partager ma perception de ce site, que pour ma part je connais depuis fort peu de temps, le début de cette année 2014.

      J’ai découvert ce site récemment mais il résonne profondément en moi et m’a déjà offert plusieurs joies de synchronicité, aussi je remercie son fondateur et animateur ainsi que les personnes qui y participent avec leurs commentaires. Ce site me stimule et me dérange, il me pousse dans mes retranchements, et j’y reconnais une facette de la force qui me permet, pas à pas, d’élargir ma conscience et de repousser mes limites.

      Je le ressens comme très minéral. Un roc à gravir, une grotte à découvrir, un gouffre à franchir, la lumière cristalline qui offre sa pulsation…

      C’est vrai que le mental est mis à rude épreuve et que certaines parties des textes proposés ou des commentaires me font parfois bondir ou m’opposer, mais j’y exerce avec enthousiasme le discernement qu’évoque Marie-Anne, et j’entreprends aussi de décortiquer l’origine de ce qui me fait réagir, et de cultiver la compassion et la compréhension à l’égard de ce qui est différent de ma perception et de mon « cadre ».

      Il a été assez difficile pour moi jusqu’à présent de partager mes expériences et mes ressentis d’éveil, souffrant de mémoires de confiance trahie bien installées, mais maintenant je reconnais l’importance d’exprimer ma vérité et ma singularité, dans le respect de chacun bien entendu et sans prétendre détenir une autre vérité que la mienne !

      Ce que j’apprécie aussi sur ce site, c’est le profond respect et la tendresse que je pressens entre les interventions de ceux qui commentent. Tous tellement pareils et tellement singuliers à la fois, avec un désir de s’entraider et de se supporter malgré les différences. Les différentes facettes d’un humain, une famille, l’humanité.

      Alors je vous dis un grand MERCI, au plaisir de partager et de vivre !

      • Marie-Anne dit :

        Et merci à toi, Ver o, c’est un vrai plaisir de te lire! 🙂

        Heureuse qu’une nouvelle venue, particulièrement sensible au respect à la tendresse et à la compassion, partage avec nous ses expériences et ses ressentis d’éveil! 🙂

      • François dit :

        Merci à toi Ver o et bienvenue…. 🙂

      • Li dit :

        Bonjour Ver O,
        Sur ce chemin de l’éveil nous explorons, dans un ordre qui nous est propre, les différentes facettes de notre Être et du monde qui nous entoure, avec plus ou moins de facilités.
        Ceux qui ont connu ce site à sa naissance ont constaté une certaine logique dans la progression des textes. Certains arrivent trop tôt, d’autres ne correspondent peut-être pas à ce que notre âme a décidé d’approfondir dans cette vie…? Mais comme il nous faut tout voir et tout lâcher, ce qui ne nous parle pas aujourd’hui sera peut-être un joyeux « eurêka » demain…
        Puis il y a tous ceux qui nous donnent les larmes aux yeux tellement ils correspondent à nos ressentis. Ils nous font savoir que nous ne sommes pas seul, ils font grandir notre cœur et la confiance en nous.
        Je garde toujours dans un coin de mon esprit même les textes et les commentaires qui ne semblent pas me concerner directement.
        Ils me permettent une plus grande ouverture d’esprit, d’entrevoir d’autres angles de vue, de prendre du recul, une plus grande acceptation de nos différences et surtout ils testent ma réactivité!
        Prendre les textes « en marche » n’est pas toujours évident.
        Ce qui fait notre différence, nos progressions personnelles, nos divergences d’opinions sont profitables pour tout le monde sur ce site. Merci, encore, au Passeur pour sa patience. De la patience il lui en faut… car par moment nous ressemblons plus à de bon petits diables qu’à des adultes semi-éveillés!
        Désolée si je me suis un peu égarée, un mot en amenant un autre… Je voulais, en fait, seulement te souhaiter la bienvenue!
        Merci à toi pour ce partage.
        Bisous.
        Lisa. ❤︎✿❤︎

      • acacia dit :

        Bonjour Ver o
        Merci de nous avoir partagé ton regard affectueux sur ce site 🙂
        J’y viens moi-même comme à un lieu de réunion et de re-unification, j’y ai parcouru bon nombre de chemins, j’y ai rencontré des impasses qui sont les miennes et en retour des ouvertures qui me sont proposées.
        Le multiple a ici une vraie opportunité de manifester son potentiel à l’unité des êtres par le Coeur, et le Passeur est un éclaireur authentique – tant de mercis à lui ♥ !
        Pour toi, pour tous, une très lumineuse journée ♥♥♥

      • Margelle dit :

        Ver O, à mon tour d’ajouter ma « touche » sur la palette du site; Merci tellement de ta participation que je sens vraie, sincère… sans rien omettre… j’aime que tu ressentes du « dérangement » qui pousse à l’exercice, au renforcement, à la clarification de ce qui nous habite. En même temps que cette tendresse…. je crois qu’il est bienfaisant que les deux habitent en même temps… qu’il y ait toujours ce mouvement d’alternance, de va et vient, comme la marée, comme la respiration… qui nous remet sur nos pieds… et pousse à explorer toujours plus avant… vers….

      • ∞ Véronique ∞ dit :

        Bonjour à tous

        Je vous remercie pour vos retours et vos paroles d’accueil, ils sont très touchants. Un petit souci de compréhension d’informatique m’a fait envoyer mon post d’hier soir avec le pseudo ver o, mais je crois que je préfère encore ∞ Véronique ∞, pour le moment du moins…

        Le ver est une « bestiole » qui n’est pas très affriolante, de prime abord… même si elle s’avère très utile au jardin et à l’équilibre de la terre végétale.

        J’ai rencontré un ver à l’intérieur de moi, lors d’une méditation. Il était tranquillement enroulé dans la zone de mon cœur, et se nourrissait d’une blessure qui ne pouvait cicatriser. J’avais déjà senti cette blessure comme un point sensible physiquement, mais dans la profondeur j’y ai découvert cette « présence » que mon psychisme a reconnu comme un ver parasite. Il était incroyablement long. J’ai négocié avec lui pour le faire sortir. Il se trouvait bien à l’abri mais j’ai réussi à le convaincre qu’il était trop à l’étroit et qu’il allait adorer l’immensité du « champ du Tout », pour peu qu’il veuille bien franchir la porte. Il a fini par accepter de sortir de mon espace du cœur, et j’ai ressenti un réel délestage et soulagement alors que je le visualisais voler en tortillonnant dans l’immensité du champ intérieur. Il est revenu à ma conscience quelques instants plus tard, tout content de sa promenade, et m’a proposé une coopération. Il m’a proposé de creuser des tunnels, des « trous de ver » pour permettre à ma conscience d’explorer de multiples champs. Ce fut une méditation très singulière, et c’est en cela que le « ver o » a du sens pour moi, mais pas de là à l’assumer comme identité première !

        J’espère n’avoir pas été trop longue avec ma petite histoire, c’était juste pour rejoindre le club des déjantés.

        A ce propos, j’ai longtemps été très sensible aux jugements d’autrui à mon égard et, étant fille de psychiatres, j’ai beaucoup redouté le diagnostic et l’expérience de la « folie ». Mais cela est une restriction, une barrière que je sais maintenant énorme. Si je ne peux exprimer ma vérité, assumer mon expérience, il y a là un refus d’être, de vivre ce qui m’appartient. Et puis on est toujours le fou ou l’anormal de quelqu’un d’autre, notamment de celui qui à l’abri de ses œillères connaît les bonnes manières et le psychiquement correct. La norme est par définition une structure mentale et sociétale qui est un carcan contre la liberté de l’être et de l’expérimentation.

        Pour répondre à mes craintes du regard d’autrui, un ami espagnol très sage a employé un jeu de mots : « la locura es lo que cura », ce qui signifie « la folie est ce qui guérit ». Une sorte de koan à méditer…

        • Marie-Anne dit :

          🙂 bonjour Véronique!

          Je me disais qu’après les « Lisa », arrivées en nombre ces temps-ci, sur le site du Passeur, nous avions maintenant une percée des  » Véro »!….mais non, pas encore! 🙂

          Cela dit, moi aussi, je préfère °°Véronique °° à Ver o ! (désolée, je ne sais pas comment faire le signe de l’infini sur mon ordi; d’ailleurs, c’est intéressant de constater que nos claviers ignorent ce signe!).

          Pour ce qui est des histoires déjantées, il me semble que cela fait un bon moment que nous y participons tous, sur ce site!
          🙂
          Et nous sommes loin d’avoir terminé! 🙂
          D’ailleurs, ce qui paraît déjanté aujourd’hui, sera sûrement dépassé demain; et je suis certaine qu’exprimer notre vérité est ce pourquoi nous sommes en vie; il est simplement temps pour nous de nous exprimer avec coeur, sagesse, conscience et respect!
          (C’est aussi en s’exprimant que l’on crée -et que l’on apprend à mieux se connaître).

          « La norme est, par définition, une structure mentale et sociétale qui est un carcan contre la liberté de l’être et de l’expérimentation. »

          Eh oui, tout-fait-d’accord:on en a de très multiples exemples, et pourtant, l’humain tombe souvent dans le piège de la peur du hors-norme ou du déjanté. Progressivement, de moins en moins, c’est vrai.
          (…et encore une fois,  » déjanté » ou  » hors-norme », ne veut pas dire  » hors discernement »; c’est juste une question d’ouverture).

        • Margelle dit :

          Très belle l’histoire de ton ver et des trous de ver…. encore une notion sur laquelle je dois me pencher !!!! merci !!! 🙂
          vero

          • Margelle dit :

            Encore de la science fiction !!! 🙂
            « L’utilisation d’un trou de ver permettrait le voyage d’un point de l’espace à un autre (déplacement dans l’espace), le voyage d’un point à l’autre du temps (déplacement dans le temps) et le voyage d’un point de l’espace-temps à un autre (déplacement à travers l’espace et en même temps à travers le temps).
            Les trous de ver sont des concepts purement théoriques : l’existence et la formation physique de tels objets dans l’Univers n’ont pas été vérifiées.

            Il ne faut pas confondre trous de ver et trous noirs : les trous de ver sont hypothétiques, alors que les trous noirs sont des objets qui existent réellement et dont le champ gravitationnel est si intense qu’il empêche toute forme de matière de s’en échapper. » wikipédia

            • ∞ Véronique ∞ dit :

              merci Margelle

              Je ne savais pas que le trou de ver était un concept existant et répertorié ! comme quoi les connaissances qui sont à l’intérieur échappent largement à la « conscience de veille », et ne se dévoilent que petit à petit, au gré des ouvertures… ça mange quoi, un ver éthérique ?

            • Margelle dit :

              Ben ???? euh ???? voyons… un trou de ver est théorique, il doit se nourrir de pensées ! pas encore de prâna.. oui, c’est fou les rêves ! je l’avais vraiment trouvé jolie ta négociation avec ce ver tout dégourdi, qui ne s’en laisse pas conter !! A mon avis c’est une super aide qui t’arrive, pile poil dans l’air du temps… prends en bien soin, veinarde !

  17. Dominique Y dit :

    Bonjour à tous et toutes,

    C’est sur le site du Passeur que j’ai rencontré Myrha,

    Je suis aussi en possession de ses deux ouvrages hors norme d’une rare beauté qu’on peut contempler avec des yeux d’enfant émerveillés, c’est ce que je fais , l’adulte que je suis comprend peu de chose mais mon âme elle sait…le travail s’apparente à celui des alchimistes dont les écrits pour l’intellect ne sont pas clairs non plus.
    Beaucoup de textes sacrés de nos jours sont encore en étude et n’ont pas tout revelé .
    Le 2eme tome donne un exercice d’ancrage multidimensionnel avec à l’appui un dessin très beau qui agit pour ma part comme le fait une lettre hébraique.
    J’ai aussi participé avec mon mari aux stages de Myrha , je ne suis plus la même femme…j’ai 66 ans et j’ai contacté le Sacré de ma sexualité , je ne savais même pas que ça pouvais exister , notre couple se transforme « dans la douleur » comme un nouvel enfantement , c’est un travail exigeant , les mémoires sont à étage…et l’ego qui sent que ses os à ronger lui échappe se fait virulent…pour dire que ce n’est pas le paradis , ce n’est pas le but…au final c’est bien mieux que ça , la Joie qui pointe son nez « pour rien » dans l’enfant que Myrha nomme « Primordial » qui est jeu lumière amour légereté…
    Merci Passeur de m’avoir donné l’opportunité de dire ma Gratitude.
    Ma vie n’a pas été facile je suis sourde de naissance « agoraphobe  » de moins en moins…
    Je remercie aussi toutes les personnes qui écrivent qui me nourrissent régulièrement des liens ajoutés…que de merveilles manifestées multiples sur ce site….

    • lisa bdx dit :

      Merci,Dominique,très beau témoignage,puisse-t-il ouvrir à tous, les portes de l’espoir
      Bien à toi,

      • Dominique Y dit :

        Merci Lisa,

        OUI ! c’est un véritable message d’espoir car je reviens de bien loin… et suis un reflet parfait de cette humanité souffrante que j’aime de plus en plus.
        Le travail de Myrha délivre de l’ignorance c’est ce qui tue l’humanité à l’heure actuelle , lorsque je lis les divers témoignages de ce site ce qui me touche c’est que chacun avec son parcours ses supports arrive à cette Merveille Manifestée qu’est la Vie…quelle chance nous avons de vivre à cette époque..

        Je viens d’une grande intoxication émotionnelle ses huiles consolatrices sont de véritables baumes pour toute la famille en massage , je les utilise depuis 2012 .

        Merci aussi à toi Lisa qui me permets d’écrire tout cela

        Dominique

    • Margelle dit :

      Oui, ton témoignage Dominique, m’encourage totalement à m’imprégner de ce qui ne se laisse pas appréhender si facilement, mais dans lequel je sens une force puissante. Merci à tous les autres témoignages également.

    • Fickinger dit :

      Merci Dominique ,nous voici,à Muriel et à moi donné l’occasion de témoigner à notre tour du bien fondé d’une démarche ,que nous avons vécu en commun avec toi et Richard.
      S’il est des voies multiples vers notre Êtreté,il reste que les clés multidimensionnelles qui nous ont été fournis ne cessent depuis d’ouvrir d’autres portes..vers l’inconnu.
      A tel point que l’inconnu est devenu une sorte de quête de l’Enfant intérieur (ou Primordial si vous préférez).
      Certains passages sont difficiles,d’autres plaisants ,mais au final ;le Jeu devient a nouveau ce qu’il avait cessé d’être(en tout cas qui c’est perdu de vue,car de toute éternité Il Est):Merveilleux ,imaginatif ,transportant une Joie intrinsèque que seule l’Expérimentation permet de découvrir.
      Alors il ne faut pas s’étonner que le Mental s’y perde,car il n’a pas encore pour habitude (chez certains de nous)de laisser la place au Supramental qui ne décortique pas,mais a une vision plus globale de l’Expérimentation.
      Puissiez vous toutes et tous goûter à cette nouvelle Intelligence de la Lumière Authentique qui ne demande qu’a Servir ceux qui s’y abandonne même si la personnalité ,l’ego et le mental revient parfois.
      Mais il le fait de moins en moins souvent et cet Etat de grâce est de plus en plus présent et de plus en plus longtemps…petit à petit en ne rien brusquant.
      Joyeuses Ascension en Votre Lumière Intérieure.
      Coeurdialement

  18. Lisaa dit :

    Bonjour Michel et François,
    Je vous remercie pour vos échanges très intéressants. Je ne maîtrise pas votre art mais j’aime soigner par les plantes sur la base de connaissances apprises. Je ne sais si vous accompagnez vos soins de prescription de végétaux en teinture-mère, tisanes, huiles essentielles, homéopathie, ou autre ou pas. Es-ce que celles-ci peuvent avoir une part de pouvoir de caresse ou de force dont vous parlez où cela n’a-t-il rien à voir ? et dans ce cas les plantes ne joueraient qu’un rôle de soutien ?
    Je crois aussi que pour se soigner, cela fonctionne bcp mieux si l’on prend conscience de notre pouvoir intérieur mais bizarrement. J’ai fait l’expérience de soins et mon état d’esprit à ce moment là était de me dire que ce guérisseur avait quelque chose qui me dépassait et je m’en remettais complètement à ses conseils et ses prescriptions. J’avais plus foi en lui qu’en moi. J’ai eu l’impression que mon seul pouvoir était de suivre à la lettre ce qui m’était prescrit.
    J’en profites, puisqu’il y a contact avec l’aura de l’autre , est-il imaginable de sentir si cette personne va développer ce même métier de guérisseur à un moment donné.
    Je vous remercie des réponses que vous pourrez m’apporter.
    Belle nuit.

    • François dit :

      Salut Lisaa,

      Que de questions …. 🙂

      Ce que je vais te répondre n’est que le fruit de mon expérience , ce n’est donc en rien une vérité… (voilà c’est dit 🙂 )

      – « Je ne maîtrise pas votre art  » … bien entendu … tout comme moi je ne maîtrise pas le ou les tiens… Je pense que chaque humain a des prédispositions importantes dans différents domaines qui , de fait, nous rends complémentaires. Ces ‘prédispositions sont, à mon sens, une mémoire ou un accès à une mémoire acquise à travers les expériences de vies et également via la grande bibliothèque.

      – « j’aime soigner par les plantes » …. Oser faire ce que l’on Aime (vraiment et quoique ce soit) est une des clés du bonheur… quelques fois c’est juste oser Être quelqu’un de plus grandiose que ce que l’on juge de nous-même… ♥

      – « les plantes ne joueraient qu’un rôle de soutien ? » …. il m’arrive effectivement d’en proposer. Les plantes et/ou l’homéo donnent une ‘information’ aux corps subtils et , par conséquent , ont une influence et sont soutenant dans la démarche de conscience de la personne et/ou de nous-même. Si c’est pertinent et si les dosages sont justes et adaptés à la personne, alors l’information donnée aux particules de l’aura permettent au corps de se rectifier (dans le sens de rendre droit) et notre corps possède un reflex d’auto-correction très très efficace… on peut lui faire confiance… ♥

      – « J’avais plus foi en lui qu’en moi »…. 🙂 …. un ‘guérisseur’ ou tout autre ‘thérapeute’ qui a su dépasser ses peurs et/ou son besoin de reconnaissance, capte, ‘sent’ ce que tu décris ici qui n’est qu’un transfert et , en principe, averti la personne qu’il n’est en rien ‘mieux’ ou ‘meilleur’ ou encore plus ‘évolué’ qu’elle. Sinon consciemment ou pas , il y a prise de pouvoir !!! Or le pouvoir sur l’autre ne l’aide que dans le sens où un moment donné , la ‘victime’ peut se réveiller et constater que son « maitre » fait aussi caca , se fourre les doigts dans le nez en quête de matière ou tout simplement est incapable d’être bien dans sa peau. Que l’on soit clair , je ne juge pas car je sais que tout est toujours juste et qu’il y a les thérapeutes qu’il faut pour les patients qu’il y a …. c’est la personne qui veut rencontrer un guérisseur qui choisira (en conscience ou non) le ‘guérisseur’ en fonction justement de qui est ce praticien par rapport à son propre fonctionnement et son propre chemin. Je développe un peu car tu dis  » est-il imaginable de sentir si cette personne va développer ce même métier de guérisseur à un moment donné. » et il me semble entendre  » j’aimerais que ce soit mon cas (mais dis moi si je me trompe 🙂 )
      Et oui il est possible avec les mains de ‘savoir’ beaucoup de choses , ce n’est pas SI la personne SERA thérapeute, car ça se serait un peu comme l’horoscope du matin à la radio qui te dis que tu vas rencontrer quelqu’un ou que tu vas avoir une rentrée d’argent…. 🙂 non , ce que l’on peut ‘sentir’ c’est une ouverture à l’énergie, un cœur qui est prêt à offrir, un mental suffisamment apaisé, une joie dans le fait de partager, une vibration qui dit je m’Aime !
      Et quelqu’un qui s’aime aime à son tour et quelqu’un qui aime est de toute façon une personne qui nous rajeuni quand on est dans son cercle énergétique…
      Je parle ici d’un amour de soi qui est la conséquence de notre propre reconnaissance en tant qu’être conscient de la magie du processus de la Vie . Se reconnaitre comme étant une partie du Tout Divin est une porte. Quand une chose est dans une partie du Tout , elle est dans le Tout ; et quand une chose est dans le Tout , elle est dans chaque partie…. ♥ 🙂 ♥ c’est un amour de Soi humble et grandiose en même temps.

      Belle journée à toi…. 🙂

      • Marie-Anne dit :

        Merci, François, pour cette réponse …magistrale et belle, dont nous profitons tous! ❤

        Et merci à tous ceux qui ont apporté leurs précieux témoignages, ces jours-ci ( Michel (89), Lisaa, Dominique (Y), Catherine ( de B), ….) ❤

      • Michel83 dit :

        Bonjour François,
        Belle réponse !
        Je profite de ton message pour te répondre (plus de place sous notre dernier et précieux échange).
        Genève, ça fait un peu loin, vu de Toulon…
        Si mes pérégrinations me rapprochent de chez toi, je te recontacterai et ce sera avec grand plaisir que je ferai ta connaissance.
        Amicalement

      • Lisaa dit :

        Bonjour François,

        Je te remercie très chaleureusement de ta belle réponse précise, nourrissante et pleine de justesse… encore fallait-il mettre le doigt dessus 🙂 !…Je vais prendre le temps de la décanter …♥

        Pour te répondre sur le [développer le métier de guérisseur] et « j’aimerais que ce soit mon cas » : Oui…, et çà remonte à mon enfance à la campagne sauf que j’ai fait un détour en chemin avec des expériences de vies où j’ai appris mais où j’ai aussi oublié ce que j’aime. C’était revenu à un moment donné mais comme qqch d’impossible…

        « Et quelqu’un qui s’aime aime à son tour et quelqu’un qui aime est de toute façon une personne qui nous rajeuni quand on est dans son cercle énergétique… » c’est précisément par là que je me répare, que ce que j’Aime devient possible, que mon intuition se développe. Je ne sais où je vais atterrir mais il est encore quelques peurs que je dois dépasser/réparer pour pouvoir donner juste. Tu as donc entendu juste 🙂 …mais quand j’ai posé la question ce n’est pas ce que j’avais en tête : ce guérisseur que je suis allée voir, m’a demandée de revenir avec son ordonnance un mois plus tard et l’a placé dans une armoire dans un pot. C’était il y a une 20aine d’années. J’ai trouvé çà étrange et çà m’est toujours resté en mémoire. J’en ai parlé à mon entourage qui me l’avait fait connaître et qui le consulte depuis longtemps, il n’a jamais procédé ainsi avec eux. Je pourrais aller lui poser la question mais avec le recul la réponse importe peu. Je sais que je peux avoir confiance en lui. L’essentiel est maintenant.

        Très belle nuit à toi…et à tous

    • Michel83 dit :

      Bonjour Lisaa,
      En ce qui me concerne, je voulais te dire que je ne « maîtrise » pas vraiment cet art.
      Je considère que je suis en formation continue. Mon véritable « éveil » à cette pratique date seulement de 2004 et il m’arrive encore de remercier des patients pour les enseignements que j’ai reçus en les soignant.
      Je ne me sens pas apte, non plus, à prescrire un traitement.
      Je reçois parfois des « messages » (mots ou images) à leur transmettre pour les aider à reprendre la bonne route, c’est tout.

      Ta rencontre avec un guérisseur décrit une attitude fréquente. Il n’y a pas de « science » reconnue en cette matière, donc pas de diplôme et de plus nous travaillons avec des substances immatérielles que certains scientifiques commencent seulement à découvrir. C’est le moyen aussi pour certain de gagner leur vie sur la souffrance des autres. L’intuition est ton guide pour suivre ou non le traitement proposé.
      En ce qui concerne la perception du don chez les autres, j’ai vu, une fois, un courant d’énergie extraordinaire dans les bras d’une patiente et, après discussion, il s’avérait que j’arrivais à la suite d’un certain nombre de « signes  » qui la poussaient dans cette direction.
      Si je peux te donner un conseil, écoute ton coeur et avance avec confiance.
      J’étais un grand adepte de la remise en question. C’est une bonne chose jusqu’à un certain point, mais, poussée trop loin, elle induit le doute, le manque de confiance en soi et au final la paralysie.
      Le deuxième problème c’est qu’il n’y a pas de technique type pour pratiquer. On trouve des livres de recettes un peu partout mais pas forcément celles qui te conviendront. Il faut que tu sois à l’aise et heureuse d’aider (d’aimer, car c’est un acte d’amour).
      La solution est de suivre ton intuition, d’expérimenter, de jouer avec l’énergie et de faire des essais sur toi, ta famille, tes amis… et je compte sur toi pour venir nous raconter tes miracles !
      Amicalement

      • Lisaa dit :

        Bonsoir Michel,
        je te remercie très sincèrement de ta réponse et de ce que tu m’expliques.
        « écoute ton coeur et avance avec confiance »…c’est précisément cette confiance que je dois encore arroser. Pousser un peu plus loin encore le travail sur moi, rester assidue et attentive, …
        Je suis au tout début de cette relation consciente avec l’Immatériel. Les manifestations sont extrêmement diverses : des messages, des sensations, des picotements, des signes aussi. A chaque fois je suis touchée et émue de ce qui m’est donné à vivre et je dois apprivoiser tout cela pour pouvoir bien nourrir autour…
        Alors je ne sais ce que je vais venir vous raconter … mais je vais faire de mon mieux eu je verrai ce qui vient :-).
        bien amicalement

      • Li dit :

        Merci Michel(83),
        Tes paroles; « J’étais un grand adepte de la remise en question. C’est une bonne chose jusqu’à un certain point, mais, poussée trop loin, elle induit le doute, le manque de confiance en soi et au final la paralysie. » me recentrent un peu…
        Ces sentiments de paralysie, de doute et de manque de confiance
        planent encore par moment au dessus de moi…Mais je me soigne!
        Bonne journée à vous tous! Je vous aime.
        Lisa (en ce moment les Lisa sortent comme des champignons!).
        ❤︎

        • Michel83 dit :

          Soignons-nous les uns les autres…
          J’ai relu ton message du 18:
          « S’insurger du contenu de ce texte c’est un peu comme « souffleter » le facteur qui a déposé trop tôt votre courrier dans votre boîte, ou qui s’est trompé de destinataire. »
          J’étais en plongée profonde.
          Ce qui est merveilleux, c’est la chaine qui se met en place pour aider les retardataires à recoller à la caravane.

          Les Lisa sortent en foule, en effet, mais on dirait que la cuvée est plutôt bonne.
          Merci à tous

  19. SIGNORINI Christine dit :

    Bonsoir Passeur
    Merci pour l excellent travail que vous faites, je lis très régulièrement vos articles et je voudrais savoir si vous avez lu  » l envol de la serpenterre tome 1 et 2  » et ce que vous en avez pensé ! d avance je vous remercie
    bien cordialement
    cristina

    • Le Passeur dit :

      Oui, j’ai lu les deux. Myrha fait un travail rare et précieux, bien loin, pour ne pas dire à l’opposé des miroirs aux alouettes du New Âge. C’est un travail d’une grande intégrité qui porte en soi un niveau d’information propre à aider à ceux dont c’est le chemin à se guider vers la véritable sortie de la matrice. Comme je l’ai déjà dit, il y a plusieurs niveaux de lecture et tout peut ne pas être perçu par le mental. C’est le genre d’écrit qui se capte également à un autre niveau.

      • cristina dit :

        Merci passeur
        je vous remercie infiniment pour cette réponse rapide et très claire,
        si j achète ces livres je me permettrai de vous écrire ce que j’en
        pense
        a bientot

      • Marie-Anne dit :

        Passeur,
        Qu’est-ce que tu appelles New Âge, exactement?
        Pour moi, le Nouvel Âge, c’est maintenant; mais je suppose que tu entends autre chose que moi dans cette expression?

        • Le Passeur dit :

          Je parle du mouvement New Âge, avec toutes ses complaisances, ses mensonges, ses canalisations trompeuses, ses manipulations mentales, mouvement qui s’organise avec ses gourous et son business et qui est en train de devenir une religion en passe de supplanter et réunir les autres. Un piège de plus dans la falsification, qui dans un premier temps éloigne ceux qui s’éveillent de leur véritable chemin de libération, puis dans un second temps leur proposera une nouvelle cage dorée.
          Comme je l’ai dit, c’est une voie possible et qui en ravira un grand nombre, mais quelques uns peuvent aller plus loin. C’est pour ceux-là que je publie depuis quelques temps des écrits qui peuvent aider à aller au-delà. C’est pourquoi aussi un certain nombre se désabonnent du site, alors que d’autres arrivent. Tout est toujours juste puisque nous créons tout ce qui résonne en nous.

          • Marie-Anne dit :

            Merci pour cette explication, Passeur.

            Si je comprends bien, tu appelles « mouvement New Âge » tout ce qui surfe sur la vague du Nouveau avec – au pis, des intentions non (suffisamment) ancrées dans l’Amour et la Sincérité; et au mieux, une simple vision 3D/4D améliorée mais non encore (suffisamment) consciente la Réalité de Ce Qui Est ,
            de sa Liberté et de ses infinies potentialités?

            Il y a donc New Age et New Age, que, personnellement je n’oppose pas (pour ne pas retomber dans le jeu de la Dualité exacerbée), mais dont, effectivement, je prends conscience (…et pour lesquels, j’use de mon discernement – lui- même basé sur l’ouverture de mon Coeur).

            On en revient toujours là: ouverture du Coeur et discernement; attention portée à ce qui sonne juste au fond de notre Coeur;
            et puis, bien sûr: rayonnement de L’Être Que Nous Sommes au coeur de sa Création qu’il pilote librement, en sagesse et en conscience.

            [… « puis », dans l’inspir, retour à l’Incréé; pause, « suivie » d’un nouvel expir créateur,…? …]

          • « il y a plusieurs niveaux de lecture et tout peut ne pas être perçu par le mental. C’est le genre d’écrit qui se capte également à un autre niveau. »
            = c’est tout-à-fait ça ! C’est étrangement aussi mon ressenti.

            Marie-Anne, comme toi j’avais du mal à bien cerner ce qu’est le New Age. Désormais c’est plus clair.
            Il a dû commencer plus ou moins avec la période hippie ou à sa fin. Regarde par exemple ou remémore-toi les superbes pochettes de disques de Earth Wind and Fire (que j’adore toujours), la Californie, les années 70. Il faudra attendre sans doute la décennie suivante en France pour voir apparaître le New Age.

            Rien que le fait qu’il y ait autant de croquis et de dessins sur Internet montrant les soi-disant visages d’Ashtar Sheran ou de l’archange Raphaël ou untel et untel… n’est tout simplement pas sérieux. Par exemple pour ma part, avant cette vague New Age, je pensais que les forces bénéfique de derrière le voile étaient énergies, un point c’est tout, et non pas avec tel ou tel aspect physique. J’admets cependant que pour se manifester aux humains certaines forces ou entités par convenance endossent un aspect physique.

            Quasiment chaque fois qu’il y a Canalisation par un médium, que celui-ci soit médium naturel ou par implant, il y a New Age.

            Désormais je décèle bien mieux le new age et sa toile de piège, par exemple j’ai découvert il y a quelques mois Montague Keen (http://www.montaguekeen.com/french/index.html) et je m’aperçois progressivement qu’il y a manipulation malgré le discours tenu, pourquoi, par exemple ils proposent depuis quelques mois une réactivation de certaines lignes disons telluriques (pour faire court) : mais pendant ce temps, pendant que les uns et les autres s’activent à cette tâche et pendant que les canalisation n’ont de cesse de rabâcher l’existence des forces occultes négatives, et bien celles et ceux étant dans ce type de préoccupation et d’activité, ne parviennent pas à s’occuper du vrai et réel travail intérieur qu’ils devraient faire sur eux-mêmes en eux-mêmes.
            Regarde aussi ceci :
            grâce à toi j’ai pu, nous avons pu, découvrir l’existence du Cerveau du Cœur grosso modo l’automne dernier, et ce, en amont grâce aux découvertes scientifiques bien terrestres. Or, une canale bien connue « MM » pour ne pas citer de nom ni ses sites, émet une canalisation il y a quelques semaines justement sur le cerveau de cœur. Celles et ceux ne suivant que les canalisations pourraient croire que les Êtres de Lumière viennent de leur apprendre quelque chose de tout-à-fait particulier, et ils sont sans doute bien heureux de ce soit disant « enseignement ». Or l’existence du fait que les scientifiques ont découvert le cerveau du cœur date déjà de quelques années, peut-être 2 ans ou 3 ans…
            C’est pour cela que quand les canaux n’inventent pas des choses farfelues (exemple : 21 12 2012), ils vont comme piocher dans l’existant de la vie de tout les jours pour en faire leur sujet, leur révélation.
            En fait on stagne, mais on n’avance pas à écouter ou à lire les canas.

            Bon, j’ai été un peu trop long, mais je ne vois pas comment cerner le sujet autrement.

            Bien à toi

            • Marie-Anne dit :

              Merci, Fred,

              Je ne serais pas aussi catégorique que toi, en ce qui concerne toutes les canalisations, car je me dis que beaucoup d’entre elles ont servi, en leur temps (et peut-être maintenant encore pour certaines) à nous ouvrir à quelque chose de plus vaste et à nous encourager.

              Je me demande si, aujourd’hui, certains « canals » n’ont pas, tout simplement, fini par perdre leur connexion fluide avec leur Je Suis, par emballement face à leur nouveau pouvoir, p. ex. (peut-être même sans le savoir ou sans vouloir l’admettre, et en canalisant leur propre mental ou autre?).

              De toutes façons, rien ne vaut notre expérience propre et notre propre connexion au Coeur.
              Par exemple: mon cap, je le connais intuitivement et je reconnais de plus en plus facilement tout ce qui peut m’aider à le suivre sereinement ; et j’ai remarqué que, même des canalisations « newageuses » (selon la définition du Passeur), pouvaient m’apporter quelque chose de précieux, voire m’élever, pourvu que je n’y prenne que ce qui parle sereinement à l’Amour et à la bienveillance en moi.
              Je crois que « Ce Que Nous Sommes » fait ainsi feu de tout bois!

              Évidemment, tout cela demande un minimum de discernement, d’ouverture de conscience, de connaissance
              de soi, de confiance en soi et d’écoute sincère de son Coeur, …sinon, c’est la dérive bien connue à laquelle TOUS les mouvements les plus purs en 3D ont été soumis, tôt ou tard.

              Mais les temps ont changés; et pour ma part, je préfère donner l’essentiel de mon attention à ce qui me paraît juste, à ce qui touche mon Coeur avec beauté et simplicité, et donc aussi, à ce qui n’entretient pas la peur, la lutte stérile ou le doute.

              (Évidemment, ce qui vient à moi et qui est hors Justesse et Beauté vraie, je l’accueille de mon mieux et je le transmute dans la gratitude et la compréhension- et si je sens qu’une action physique, matérielle, est nécessaire, j’essaie au mieux de la diriger depuis mon centre, depuis mon coeur; de tout cela, on a déjà souvent parlé, ici).

              Amitié à toi, Fred, et à tous! 🙂

              • François dit :

                Tu es une belle personne Marie-Anne ! 🙂

              • Marie-Anne dit :

                Merci, François: je prends ton compliment le plus simplement possible (et je te le retourne très sincèrement) 🙂
                Mais, je dois à la Vérité, que c’est surtout le Coeur (que j’ai laissé parler de mon mieux) qui est beau!

  20. Thau dit :

    Le prochain sera- t-il purement vibratoire???

  21. laurore dit :

    Oui, l’oubli soufrant de ce qui fut, qui est, qui sera, mais qui est « là – lumière » dans le texte de Myrha.

  22. François dit :

    Manière de finir ces jours de Pâques en lumière….

    Une personne a eu la bonne idée de filmer un feu d’artifice avec un drone… si cela vous dit c’est à regarder de préférence en plein écran et avec le son …

    http://vimeo.com/92484004

    (Demain c’est la croix cardinale, je vous souhaite un bon moment à toutes et à tous… ♥ )

  23. Catherine de B dit :

    Bonjour à tous

    Eh bien j’ai lu ce livre, tome 2 dont est extrait cet article avec passion étonnamment! début 2013 et peu après je me suis inscrite aux stages de Myrha qu’elle a organisées en août de la même année.
    Son travail est avant tout de nous faire revivre le féminin sacré dans son entièreté et de nous faire expérimenter ces passages « in out » hors de la matrice. En fonction de notre cheminement, cela parait plus ou moins difficile voire impossible!
    Nous faisons face à notre mental ego: peurs, conditionnements, croyances diverses … face aussi à nos émotions bien enfouies

    Pour en revenir au livre, je l’ai lu très rapidement sans comprendre mais passionnée tout de même et je me suis abandonnée au flux … et avec le recul que de bonheurs ai je vécu sans comprendre !Depuis je ne cesse d’abandonner et me coule doucement dans cette matrice qui me parait de moins en moins oppressante.

    Myrha est une femme simple mais intransigente! Elle est alignée cœur/corps/esprit et vivre un peu à ses côtés vous secouent à de multiples niveaux

    Bien à vous Catherine de B

  24. lisa bdx dit :

    Bonsoir à tous et à toutes, je me suis  » régalée  » de tous vos écrits, de tout ce qu’il s’en dégage PRO ou ANTI
    Peut-être n’avez vous pas le même ressenti que moi, mais vous apportez tous une forme d’explication à cet article .
    Alors, supposons, si on « l’humanisait » cet article et qu’on lui donne un nom, comme par
    exemple …………………Victor Hugo , on l’entendrait dire :
    « …….Parlez de moi, en bien ou en mal, mais parlez de moi, cela prouve que j’existe…… »
    Bien à vous tous,

  25. acacia dit :

    Bonjour à tous
    Merci, Passeur, de nous avoir proposé ce texte, merci aux commentateurs qui attestent, sans emportement, d’un mécontentement ponctuel – il est bon que tout puisse être exprimé.
    Et je remercie particulièrement François et Li pour deux de ces phrases qui me réconcilient avec TOUT .
    « Si chaque soir je me couche avec un tantinet plus de conscience que je suis levé le matin alors j’ai honoré la Vie, ma Vie ».
    « Certains mots que nous employons véhiculent notre état émotionnel, ils ressemblent encore à ce que nous ne voyons pas en nous… ».
    En ce qui me concerne, le texte lui-même, intellectuellement, m’est apparu clair : c’est ça, c’est comme ça que ça se passe, en moi et en toute chose ; retournement et restructuration sont des clefs indispensables et elles sont à notre disposition. Je crains que l’aspect vibratoire m’ait échappé… je n’ai en fait rien ressenti au-dedans de moi.
    Il est probable que le livre, en son entier, abonde de précisions, peut-être même de certaines révélations dont j’apprécierais de faire connaissance. Comme son prix d’achat me met à l’abri de toute tentation d’acquisition, j’en resterai là pour l’instant. Et c’est parfait ainsi.
    Merci encore à toi, Passeur, pour ces nourritures variées et toujours richement parées d’illustrations !
    A tous une belle et lumineuse fin de journée
    ♥♥♥

  26. Vanessa dit :

    C’est un sermon? Je n’ai pas bien compris. J’ai eu l’impression de lire une science-fiction, et les images ont aggravé les choses. Il s’agit de découvrir la nature de l’homme?

    • lisa bdx dit :

      WAOUHH Bonjour à tous et à toutes,
      OK ou pas OK, cet article a la pouvoir de BOUSCULER nos résistances, certitudes et acquis
      Ca n’est sûrement pas pour rien…………..
      Bien à vous,

    • Margelle dit :

      Bonjour Vanessa, tu peux m’expliquer le pourquoi du lien de ton prénom ? je n’ai pas compris le rapport avec ce site !!! (excuse moi !)
      Et pour ce qui est de la science fiction, elle est juste un peu en avance de notre compréhension…. c’est vraiment pas interdit, ni inutile d’en lire!!!

  27. marko dit :

    Merci Passeur, comme toujours 🙂 et voici un poeme recent que m’evoque ce texte:)

    Synchronicités

    Synchronicités de l’instant,
    Lorsque le Tout conte nos histoires
    A l’unisson des paysages,
    Des chansons et des mémoires.
    Tout vient à point
    Pour nous recentrer :
    Les mots des passants,
    Les murmures du vent ;
    Les affiches, les enseignes,
    Les odeurs et les détails,
    Jusqu’alors cachés…
    Tous se mêlent à la toile,
    A sa place chaque pensée.
    Synchronicités de l’instant,
    Mémoire d’éternité.
    Implacable printemps,
    Bourgeons d’envolée.
    Insondable mouvement
    Elève nos visions.
    Synchronicités affolantes,
    Labyrinthe de miroirs.
    Reincarner le centre,
    La source de nos espoirs.
    Rivières du dévoilement,
    Ouvertures sur le Tout.
    Embruns nouveaux et éternels,
    Prière adressée à Nous.
    Symbiose du Vivant,
    Du Verbe qui enfante
    Nos rêves et nos histoires,
    Nos élans dans l’instant
    Au-delà de nos mémoires,
    Aux racines de nos futurs.

    ML (2014)

    • Merci Marko, très beau, odeur printanière aussi !
      (… et je te promets, je ne changerai plus les dessins par des photos… rire)
      Frèd

    • lisa bdx dit :

      Il est fabuleux de voir combien cet article suscite de réponses et d’échanges, dont la majorité sont, je schématise: Je comprends et en même temps je ne comprends pas, mais j’accepte. Est ce que la clef n’est pas là ?
      Comprendre et accepter, c’est déjà se mettre en route sur cette Route,
      Ne pas comprendre et accepter, c’est peut-être encore mieux, c’est faire confiance, c’est avoir la foi, c’est redevenir un nouveau né, qui par instinct, (avant qu’on ne le formate) va savoir vers où il est bon pour lui de se diriger….Il ne croit en rien , il ne connaît pas encore la peur, les questions, les doutes, et il va tout naturellement vers ce qu’il sent être AMOUR
      Je m’adresse à Michel83 : De ma propre expèrience,(elle n’engage que moi) d’il y a un peu plus de deux ans, il y avait un article sur le site et les débats ont gravité autour des souffrances, des douleurs morales et physiques et j’étais à ce moment là dans un tel état de souffrance, que j’ai envoyé un message, en ce sens comment gérer une douleur qui parfois vous donne envie de vous tuer?
      Le passeur m’a expliqué et fait comprendre, alors, j’ai travaillé et travaillé et travaillé, parce que je n’avais pas tout compris illico, mais aujourd’hui, je n’ai qu’un grand Merci à lui dire, ma vie a beaucoup changé depuis, alors, parfois, quand je lis des articles auxquels de prime abord je n’adhère pas particulièrement ou que je ne comprends pas très bien, je fais abstraction de ma compréhension , je lui fais confiance, et je fonce, justement sans chercher à comprendre, parce que je sais que j’aurais tôt ou tard les éclaircissements et qu’ils viendront alors que je ne les aurais même pas cherchés.
      Alors je te dirais,Michel83, expérimente, fais confiance et fonce, bien que parfois on ait l’impression au cours de ce cheminement de passer à l’essoreuse, mais le bien-être après n’a pas de prix
      Merci à tous pour les échanges
      Bonne nuit

      • Michel83 dit :

        Merci Lisa,
        J’ai lâché prise et j’ai re-re-relu…
        Il y a surement quelque chose pour moi dans ce texte mais j’ai beaucoup de mal à intégrer ne serait-ce que le sens. L’auteur décrit un Univers sans repère autre que des vibrations (aucune limite tangible) et là mes racines pendent dans le vide !
        Pourtant je travaille avec l’Energie, je peux la voir, la sentir et la diriger (je suis guérisseur) mais j’ai besoin d’un point d’appui pour la capter et être précis dans son utilisation.
        Ce texte me semble trop « technique », j’ai besoin d’une rampe pour escalader, et je suis plus tourné vers le centrage, la vie au présent et un raccordement permanent et conscient avec la Source. Quand le centrage sera parfait, peut-être (je crois que j’ai encore du travail ;))
        Merci en tout cas pour ton aide

        • Michel83 dit :

          Eureka !
          Et pardon à tous…

        • François dit :

          Merci Michel ,

          Ton commentaire me renvoie au « travail » avec les énergies. Tu fais un métier qui demande beaucoup et qui offre sans compter… une bien jolie balance…. ♥
          Le cœur souhaite offrir, aider, permettre, canaliser, etc. et il est sincère, totalement sincère…. néanmoins et si je peux me permettre un autre regard ce serait que l’être qui a reçu de pouvoir canaliser en conscience les énergies, ou l’énergie unique à choix selon, peut accueillir cette énergie en lui/elle et …. la vivre tout simplement. La vivre sans aucune direction a lui donner, à lui faire prendre. Oui juste remercier dans une profonde, humble et reconnaissante gratitude de recevoir cette forme de lumière. Du début du contact avec l’aura et/ou le corps de l’autre jusqu’à la séparation le guérisseur peut vibrer au son, à l’éclat ou au ressentit de la fluidité de la Vie qui circule en lui/elle , tout en étant en ‘relation consciente et non interventionniste’ avec l’être qui se confie. Alors une magie peut s’opérer car c’est la Vie – elle-même- qui dirige le soin. La Vie sait tellement mieux que nous car selon mon point de vue, nous sommes tous des êtres divins en apprentissage. Or, devenir le témoin, l’observateur du Soin offert par la Vie est ‘on ne peut plus formateur’ sans parler du spectacle absolument grandiose qui se déroule devant nous. Peut-être que la structure devient secondaire….
          Bonne continuation à toi et à celles et ceux que tu croises… 🙂

          • Michel83 dit :

            Joli commentaire François, plein de poésie aussi… Je te remercie.

            Mais soigner n’est pas toujours aussi simple que de se tenir dans les corps subtils de l’autre pour laisser agir la Vie.
            Mes mains sont « guidées » et les flux qu’elles émettent sont très variables en fréquences (ça va du « marteau piqueur » à la brise fraîche ou chaude) et en couleurs.

            La régénération des cellules après une brûlure ou une lésion ressemble beaucoup à une caresse, en effet, mais, dans la majorité des cas, si l’on accepte :
            – que le mal ait été installé par le malade,
            – qu’il faut une vraie motivation du patient, autre que la peur ou la douleur pour guérir (soulager est « facile », guérir, c’est la phase suivante), les soins ressemblent souvent à un combat.
            C’est comme enlever des pierres dans un torrent, faire sauter des verrous, dissoudre des bouchons qui empêchent l’Energie de circuler librement et, parfois, il faut du « concentré », façon Karcher.
            Enfin, par effet d’affinité, il y a souvent des entités parasites qui occupent le terrain et qui cherchent un autre support lorsqu’on les enlève.

            C’est néanmoins un merveilleux cadeau que j’ai reçu et, quand j’ai des nouvelles des patients (rarement d’ailleurs, pour m’apprendre, et l’humilité, et à me concentrer sur le travail et non sur le résultat, je suppose), la vibration de bonheur est carrément géniale !

            J’ai peut-être un peu malmené ta vision mais j’espère sincèrement que bientôt les saluts des vivants seront ce que tu as décrit: un échange, une caresse énergétique.
            Amitiés

            • François dit :

              Michel,

              Merci et rassure-toi, tu n’as pas malmené ma ‘vision’, puisque c’est un constat.
              Et je crois effectivement aussi que le soin ( je préfère personnellement le terme de rencontre) est (ou sera… selon) plus un ‘échange’, une ‘caresse’, qu’un ‘combat’.
              Je ne pense pas que notre évolution passe par la force, mais plutôt par la compréhension, la conscience de qui nous sommes au quotidien et son acceptation inconditionnelle, quoique que l’on découvre de et sur soi. Et à cet endroit se trouve des notions comme la détermination, l’engagement, la sincérité, le courage, l’humilité, l’amour de soi… et une bonne dose d’humour ….
              Si c’est, comme je me plais à le croire et à le vivre, l’Amour qui est la clé, alors la notion de lutte n’existe pas. Le ‘guérisseur’ , ‘thérapeute’ ne fait que de pointer du doigt (du cœur, devrais-je dire) les nœuds, bouchons énergétiques qui empêchent la fluidité et qui péjorent l’ensemble créant un mal-être ou un mal-vivre. Or ‘enlever’ ces bouchons n’appartient que et uniquement à la personne qui reçoit le soin et pas à l’intervenant puisque c’est elle-même qui les a installé.
              D’ailleurs ces nœuds se dissolvent d’eux-mêmes à l’instant même où la conscience de la personne s’en approche, les éclaire. Ainsi la rencontre a lieu.
              Mais ce n’est que mon expérience…. elle n’est , par conséquent, valable que pour moi.
              Je te remercie pour cet échange… 🙂

              • Michel83 dit :

                Je sens (reçois) de belles vibrations en te lisant.
                J’adhère pleinement à ta théorie de soin par l’échange mais elle est encore pour moi un idéal (à atteindre donc).
                L’auto-guérison assistée repose sur une motivation que l’on rencontre très (trop) rarement de nos jours.
                La médecine gratuite a habitué les gens à exiger la santé et très peu admettent qu’ils puissent être les auteurs de leurs maux.

                J’utilise (provisoirement j’espère) le « passage en force » parce qu’au final, les patients sont complètement lessivés et (enfin) prêts à se remettre en question. Ceux qui sont ouverts finissent seuls la route vers la guérison, les autres sont soulagés mais seulement en rémission.
                Je serais curieux de te voir travailler…

                Merci à toi également

              • François dit :

                « Je serais curieux de te voir travailler… »
                Hé bien Michel si tu es ou viens sur Genève, je t’accueille volontiers pour échanger 🙂

                PS: Nous sommes prêts à faire un pas quand nous sommes prêts et personne ne peut le décider ou le jauger à notre place…. ♥ Le respect du rythme de l’autre est essentiel à mon sens…
                A bientôt … peut-être 🙂

        • lisa bdx dit :

          Bjr Michel83, je n’avais pas vu ton intervention, ainsi que ton
          EUREKA. Je te comprends tout à fait,car depuis 22 ans je suis les enseignements d’un guide spirituel hindou , pendant fort longtemps, j’ai eu besoin de sa photo avec moi, partout, où que j’aille…Il m’est arrivé de rares fois de l’oublier et je me sentais alors complètement déstabilisée, comme si je n’avais plus mes repères,c’est vraiment très humain que de « matérialiser » ainsi. Au fil du temps, sans même m’en apercevoir, je n’ai plus eu « besoin » de sa photo.
          Mon guide était toujours là, en moi, hors de moi, autour de moi, je sentais ……n’était plus photo, matière, mais Energie.
          Pour ma part, j’ai lu et re re re lu cet article et c’est seulement quand j’ai fait abstraction du côté mathématique
          ou technique de celui-çi, que j’ai « vu » un petit peu plus clair
          dans le ressenti, l’abstrait et non le concret de la matière ou du repère .
          J’espère n’être pas trop confuse, je sais exactement ce que je veux dire,mais je « me semble » d’une platitude exemplaire pour le décrire.
          L’essentiel étant que cet article suscite les controverses dans les échanges, le partage, la liberté d’opinion et d’expression.
          Bien à toi

          • Michel83 dit :

            Bonsoir Lisa,
            Merci de t’être retournée pour voir où j’en étais.
            En fait, au 6 ou 7ème passage, j’ai laissé tomber le mot à mot qui me perturbait beaucoup et j’ai capté un sens (un peu comme quand tu suis une route sous les arbres sur google-earth) et tout s’est éclairé. C’est devenu lumineux même. A tel point que je me suis trouvé un peu ridicule d’avoir fait un battage pareil et que je serais retourné vers mon trou de souris si François ne m’avait pas tendu la main (merci à lui… et au Passeur d’avoir laissé passé mes élucubrations).
            Bien à toi

    • Lisa, ton commentaire me permet enfin de m’exprimer quant à cet article.
      Je n’ai absolument rien à dire sur cet article, contient-il du vrai, du faux, de l’exagéré. Est-il bien, pas bien ? Etant tellement incapable d’apporter une appréciation sur l’article que je n’ai laissé aucun commentaire.
      Et pourtant, curieusement j’ai l’impression que depuis sa lecture beaucoup de choses bougent dans ma compréhension sur moi-même et donc par ricochet sur les autres.
      Un travail presque visible, presque palpable est en cours.
      C’est incroyable.
      Faut dire aussi que soi disant les énergies de ce mois, et peut-être du suivant, seraient, aux prédictions de certains certaines, très fortes.
      L’alignement est plus que jamais le maître-mot actuellement.

  28. Michel83 dit :

    Toutes mes excuses, Passeur, je ne vous ai même pas salué tellement ça ne passait pas.
    La vibration n’est pas du tout synchrone avec la mienne…
    Je me dois de vous dire quand même que j’aime beaucoup vos textes (c’est d’ailleurs pour cela que je visite régulièrement le site) mais là, je me suis trouvé dans la situation du voyageur qui se trouve nez à nez avec une falaise !
    Après réflexion, ou ce n’est pas ma route… ou pas encore.
    Si ce texte vous parle, c’est peut-être aussi que je dois vous suivre encore pour trouver les marches dans la falaise ou bien chercher le chemin à côté…
    Merci en tout cas.
    Amitiés à tous

  29. Li dit :

    Bonjour les zamis,
    Un Passeur passe des infos.
    Ils m’ont tous permis d’avancer sur ce chemin. Même ceux avec qui je n’étais pas toujours d’accord! Ceux-là m’ont permis de faire plus confiance à mes ressentis et m’ont aidée à mieux me connaître.
    A nous de les ressentir ou pas! C’est toujours: nous avec NOUS-MÊME,
    et non pas: NOUS imposant nos idées et jugeant celles des autres.
    Nous n’avons aucun engagement envers les Passeurs, si ce n’est de respecter ce qu’ils sont. Ils ont leur chemin, nous avons le nôtre.
    Certains mots que nous employons véhiculent notre état émotionnel, ils ressemblent encore à ce que nous ne voyons pas en nous…
    Les émotions négatives ressentis et les envies de monter aux barricades après la lecture de tel ou tel texte sont des signes à ne pas négliger…
    Bien sûr, on peut donner notre avis, partager avec bonne humeur et amour!
    C’est le but de ce site non?
    S’insurger du contenu de ce texte c’est un peu comme « souffleter  » le facteur qui a déposé trop tôt votre courrier dans votre boîte, ou qui s’est trompé de destinataire.
    Y’a pas de quoi fouetter un chat!
    Mais c’est bien de dire ce que l’on pense, ça soulage un moment. Cela nous montre que l’on est, peut-être, encore dans la réaction et que, peut-être aussi, l’interlocuteur en tirera quelque chose…? C’est lui avec LUI!
    Avec tout mon amour, je vous souhaite de bonnes lectures.
    Lisa ♬❤︎♪❤︎♫❤︎♩

  30. SPOT dit :

    Gérard AUSMEIER , bonjour, et merci pour cette humanité qui nous habite.

    La tristesse est le désespoir se retrouve partout, même dans beauté créatrice de la musique, il faut aussi écouter ce sentiment http://www.youtube.com/watch?v=saN1BwlxJxA
    C’est un peu comme l’ombre physique agrégée à nos mouvements, de la même manière que l’étirement que l’on accorde à la cohérence de nos croyances.
    Et c’est ainsi que peut être, la fiction devient plus réelle que la réalité, c’est une sorte de pathologie de l’absolue qui engendre son inflation devant toutes réticences.
    Il m’arrive fréquemment de ne pas comprendre ce que j’écris^^^^ mais j’aime cette forme de liberté inertielle, Co emprunté au conditionnement de l’expérience de l’information (le mental) mais cette expérience a le mérite de s’étaler sur le rivage de la conscience.
    J’aime beaucoup aussi cette citation,
    « Celui qui se raccroche au Jésus du passé, de Palestine, empêche la venue de l’Esprit, car le mystère de l’Ascension est celui de la disparition du Jésus de l’espace-temps.
    « Il faut dépasser ce Jésus connu et aimé, afin de communier dans l’instant présent avec le Jésus éternel qui est le mystère indéfinissable du Soi, de soi, intérieur à chacun ».

    (Henry Le Saux)

    • Margelle dit :

      J’aime également beaucoup cette citation de Henry Le Saux, être d’une intelligence libre, dont la fréquentation est d’un immense régal, un peu comme la tienne 🙂

  31. François dit :

    Merci Passeur et merci Trimutri, bonjour tout le monde,

    Pourquoi ne pas prendre que ce qui nous convient sans se préoccuper du reste ? Donc oui merci, car voici ce que votre échange m’a invité à aller voir en moi.

    De mon point de vue, nous vivons une époque déstabilisante à bien des endroits et je ne pense pas que quiconque puisse affirmer avec certitude là où nous nous rendons, sauf…. pour lui-même. Et dans ce cas c’est probablement encore incomplet parce-qu’en mouvement permanent.

    Nous sommes dans un processus d’évolution , nous sommes en train de marcher sur un chemin qui ne peut être qu’individuel, alors c’est chacun le sien.
    Et toutes les informations sont autant utiles qu’inutiles. Pourquoi sommes nous sur des sites comme celui-ci ou d’autres si ce n’est pour partager certes mais aussi pour essayer de trouver des réponses ….. et/ou quelques-fois de nous rassurer ?
    L’un dit, de part son expérience, ses connaissances ou son savoir  » c’est à gauche qu’il faut tourner » et aussitôt un autre est là pour nous dire avec autant de conviction « à droite ». Mais…. personne ne nous dit rien que nous ne voulions entendre….. ou pas ! Alors la question est peut-être « de quoi ai-je besoin maintenant pour grandir »? … même si ‘grandir’ signifie par moment le besoin de faire alliance, d’être rassurer ou de faire une pause générale…
    Je suis, pour l’instant, un homme qui va préféré l’expérience au savoir. Ce n’est ni mieux ni moins bien, c’est comme ça. De fait, je vais lire (de temps en temps) un texte ou quelques commentaires et voir, ressentir quelles résonances ou dissonances les mots vont avoir sur moi et utiliser ma réaction pour en faire un support de réflexion, de méditation. A partir d’une émotion générée par un texte ou une parole, je vais aller voir au fond de mon être à quel endroit je suis ou ne suis pas cela et , ainsi, me dé-couvrir, enlever encore et encore des couches de limon accumulés au fil de ma ou mes vies, qui obscurcissent encore ma minuscule et grandiosement unique petite Lumière.
    Merci à celles et ceux qui me permettent de vivre des réactions car , pour ma part , je suis encore quelqu’un et quelque-chose quand bien même je ne sais pas encore totalement qui ou quoi. Mais une chose est sûre j’ai le temps, tout le temps pour le découvrir…. si chaque soir je me couche avec un tantinet plus de conscience que je suis levé le matin alors j’ai honoré la Vie, ma Vie.

    Nous sommes , peut-être, chacune et chacun en possession d’une infime partie de vérité qui formant un grand Tout nous montrera la direction à prendre afin de vivre ce pourquoi nous sommes là…..

    Avec gratitude pour qui vous êtes en devenir et , donc, qui je suis sur mon chemin.

    • Li dit :

      François,
      Je n’avais pas encore lu ton commentaire lorsque j’ai posté le mien. Je te rejoins tout à fait. Tu dis, d’une belle façon et avec d’autres mots, ce que j’ai essayé d’exprimer de façon incomplète.
      Bisous.
      Lisa ❤︎✿❤︎

    • Marie-Anne dit :

      François,

      Ton commentaire est d’une sagesse et d’une synthèse imparables!

      Merci donc à toi ❤, merci au Passeur ❤, merci à Trimutri ❤, et merci à tous ceux ❤ qui participent à cette « discussion », chacun apportant son grain de sincérité et de sagesse.
      Tous ces points de vue nous font grandir.

    • François dit :

      Merci les Filles 🙂 et bon WE de Pâques à toutes et tous…. ♥

  32. Lisaa dit :

    Bonsoir,
    eh bien moi aussi je ne suis pas sûre de comprendre. Je lis très attentivement divers articles à plusieurs reprises mais cela me demande une forte concentration et beaucoup de décantation/ macération pour revenir relire et décortiquer un petit morceau. Je crois saisir des éléments, mais je me dis que je peux aussi faire des contre-sens.
    Pour moi le déclic est récent. Il a été une révélation si puissante et j’ai été tellement portée que je serais volontiers restée sur mon nuage…C’est dur de lâcher et d’accepter tout comme çà vient. Accepter que tout n’est pas rose. Lâcher plus loin encore tout reliquat de représentation-type pour objectiver que le chemin peut nous amener à tout accueillir. Ne pas se projeter. Accueillir. J’ai récemment un peu compris le concept de vacuité. Pour moi c’est complexe et déstabilisant émotionnellement tout en sentant que je sens du juste.
    Les lignées reptiliennes : je trouve que c’est presque logique au vue de l’évolution des êtres vivants sur Terre. Je me rappelle d’ailleurs d’un schéma d’un livre de sciences représentant les foetus de différents animaux dont des reptiles, des oiseaux, des mammifères et l’homme : aux débuts de leur développement, les foetus sont indifférenciables. C’est le chemin que notre espèce a emprunté pour son évolution alors c’est normal qu’il nous en reste. Pour autant, le dessin des êtres reptiliens m’a un peu fait reculer au départ mais je m’y suis faite et çà reste une représentation.
    La question quantique : je saisi un peu mais pas tout. Je sens aussi du juste. J’ai cherché sur cette expérience avec un chat et sur cette question de l’influence de l’observateur sur les résultats de l’expérience mais je n’ai pas tout compris encore.
    La question des brins d’ADN, là je n’ai pas compris pour le moment et le concept est vraiment neuf pour moi.
    C’est précisément parce que je ne comprends pas tout que je viens me nourrir ici, je crois que si tout était ok, je m’ennuierais. Là je ne m’ennuie pas et ce site me bouscule mais il m’aide beaucoup aussi. Les illustrations sont aussi très importantes, c’est bien d’avoir l’auteur, j’aime bien aussi avoir le titre de l’oeuvre et je ne retrouve pas toujours mais c’est pas forcément très important.
    Les trois dernières musiques m’apportent aussi beaucoup et là aussi, sans vraiment comprendre comment tout çà fonctionne…
    Merci Passeur et merci aussi à tous pour vos commentaires, vos témoignages, vos doutes aussi, et les liens divers.
    Belle nuit.

  33. Margelle dit :

    « Puisse Trimutri passer outre la compréhension et ouvrir sa perception. » dit Resicona… Trimurti et les autres, dont moi…. en fait je prends le temps… certains concepts voltigent autour de moi (les trous noirs in et out, etc….) sans que j’arrive à les saisir, au moins dans leur essence. Je ne refuse pas ce texte qui me semble porter quelque chose d’essentiel, de vrai, mais il n’est pas encore à ma portée…. intelligible, mais peut-être de façon non intelligible… aussi je laisse faire. De toutes façons il oeuvre, et vos commentaires également… je sens qu’il y a beaucoup à lâcher… abandonner…. et c’est ok… mais ça ne se décide pas, ça se fait… juste ouvrir les portes… (ça oui, ça se décide)…. en bref, comme dans toute respiration : inspir, expir… les deux vont de pair… accepter ça…
    Amitiés à vous tous..

  34. Resicona dit :

    Merci passeur pour cet article en résonance,

    Difficile à comprendre dit Trimutri mais il n’y à rien à comprendre … jusqu’à ce que l’on comprenne ; observer en et hors, voir et se laisser porter et puis aimer, aimer, aimer …
    Ce premier texte a été écrit il y a quelques années suite à l’ouverture impromptue et inattendue de tous mes chakras :

    TRANCHE DE VIE

    Comment reconnaitre une tranche de vie qui s’échappe et ne se rattrape nulle part ? Le vide se remplit de noir et la lumière qui jaillit dans le naitre se dérobe et s’enfuit, je la perçois dans mes veines, chaque cellule en est imprégnée, si intense que la peur de prendre ce qui n’appartient qu’à elle fait chavirer les parcelles éparpillées dans un espace qui n’est ni temps ni matière ni pensée.

    Où ? Pourquoi ? Comment ? Qui ?
    Questionnements sans fin qui ne représentent que le néant qui s’amuse de la vie et de la mort, extrêmes qui n’en sont pas, qui se ressemblent et font paraitre ce qui « naît » pas.
    N’est, naît, naître à chaque instant, oublier le temps pour ne plus rien savoir, permettre à l’oubli de chasser le vide, ne pas se remplir ou croire aux chimères d’une terre où les limites se propagent et séparent ce qui est vérité.

    Marcher sur le long chemin et apprendre quelles peines, quels chagrins, quelles souffrances et se taire pour une rencontre, et crier pour ne pas tomber ; se révolter pour ne pas perdre la vérité inscrite dans le mémoire de la Vie.
    Liberté qui n’existe que dans la pensée où le rêve dérange et se vole comme une pomme pour l’affamé … remplir le ventre, le cerveau, le corps de cet infâme désir de pouvoir.

    Sentiments bafoués dans l’immensité qui se ment par identifications aléatoires sans reconnaitre l’image. Géantisme de fourmis sans conscience d’une science creative à la recherche du « Graal », jeu de cache-cache où le foulard translucide se transforme dans le prisme de la matière, entités à jamais séparées où l’intelligence se noie dans un nectar empoisonné.

    Le faux est le vrai, le connu est l’inconnu, la liberté est l’oppression, les mots et les actes se transforment, s’adaptent aux situations et à l’élasticité du temps qui passe et se confond.

    Je suis se conjugue jusqu’à nous et l’esprit éclate, sans limites, sans frontières, apprendre à entrer dans la peur sans résistance, aimer jusqu’au plus profond de ce qui est, d’instinct, sans savoir, sans vouloir.

    Projection de la connaissance, amère certitude qui tue le doute et emprisonne la pensée.

    Marie BOIKSIL

    Puisse Trimutri passer outre la compréhension et ouvrir sa perception.
    Amicalement

    Resicona

    • lisa bdx dit :

      Merci Resicona pour ce très beau texte imageant très bien l’article et peut-être plus à la portée de tout un chacun,comme moi, qui ais lu l’article plusieurs fois et qui vais le relire encore afin d’en saisir le sens profond
      Bien à toi

  35. Mesnet dit :

    Bonjour.
    Ma perception sur la Matrice.
    Je ne suis pas sortie de la Matrice car JE SUIS la Matrice.
    C’est ce que je ressens profondément.
    Je n’ai plus qu’à y impulser un nouveau programme puisque je suis Dieu.
    J’ai écrit il y a quelques jours que nous sommes la Matrice, pas son contenu.
    Synchronicité.
    « Nous sommes la conscience universelle, nous sommes la Matrice.
    Cette réalité deviendra commune à tous.
    Le contenu de la Matrice est par contre une variable stimulant l’éveil de chacun de façon
    différente. »

  36. Trimutri dit :

    Et bien, je pense que si ce texte avait été écrit en chinois, cela aurait été du pareil au même… absolument rien compris.

    Je suis votre site depuis casi le début, mais là, je jette l’éponge, autant vos articles sur l’éveil étaient forts bénéfiques ; mais depuis un certain temps entre Sand&co et le genre de texte ci-dessus, c’est un peu n’importe quoi. Si c’est pas New âge, dit moi ce que c’est… mélange de Réptilien, d’ADN, de quantique… la folie

    Si c’est ce charabia qu’il faut comprendre pour s’éveiller.. et bien on est pas sorti de l’auberge.

    Ne prenez pas mal ce message, mais je tenais à le dire. Toutefois, je vous remercie pour les réponses constructives que vous m’aviez faites dans le passé.

    Bien à vous et bonne route..

    Ce commentaire n’a probablement pas besoin d’être diffusé.

    Trimutri

    • Le Passeur dit :

      Mais non, je le diffuse et merci de l’avoir exprimé car je sais qu’il reflète une part des points de vue silencieux de celles et ceux qui lisent ces écrits.

      C’est à peu près tout le contraire justement de ce que véhicule le New Âge. Depuis la naissance de ce site il y a tout juste trois ans, je me suis efforcé d’accompagner un chemin d’éveil. Justement, c’est un chemin… Sur lequel on peut donc toujours avancer, ou s’arrêter si c’est trop dur. On ne trouve plus aujourd’hui ce qu’il y avait au début de la route parce que cela a été déjà vu et que le paysage change. Ceux qui l »ont empruntée, chacun à sa façon, se sont nourris de ce qui leur convenait, ils ont fait leur propre expérience puis ont bifurqué ou pas vers d’autres sentiers.

      Je suis très conscient que ce que je passe ici aujourd’hui peut engendrer de forts rejets tant cela peut heurter les fondements même des croyances inculquées et des expériences illusoirement vécues. Pour autant, ce que chacun fait de tout ceci ne m’appartient pas. L’horloge cosmique tourne et s’approche du point zéro, et, de mon point de vue, il n’a jamais été question de flatter l’égo et de lisser le poil des peurs enfouies et des résistances qu’elles engendrent. Je n’ai pas d’intérêt à cela, car nul commerce à faire, rien à vendre, ni aucun pouvoir temporel à asseoir. Je dis donc les choses comme je crois qu’elles sont et je les transmets à qui voudra ou pourra en faire quelque chose qui l’aidera sur son chemin.
      Là où nous en sommes à présent, un grand nombre peut s’intégrer avec joie à la nouvelle matrice qui s’installe. Celle que décrit l’essentiel du mouvement New Âge et dont j’ai publié ici une part de la production, comme le film « Thrive » par exemple. Je l’assume parce que je pense que c’était utile pour tous ceux qui avaient besoin de se sentir soutenus dans l’espoir qu’ils fondaient sur le nouvel Âge d’Or. C’était une étape nécessaire et un pas en avant pour se dégager de l’Ancien.
      A présent, cela reste un choix possible pour tous ceux dont l’âme a choisi cette expérience, mais aussi pour ceux dont l’Âme a fait un autre choix, mais qui ne sont pas allés encore assez loin en eux et se laissent éblouir par les dorures de ce monde bien plus conscient qui s’amorce… mais qui demeure une cage. C’est pourquoi je transmets ce qu’il y a à présent de plus difficile à admettre pour l’égo, mais qui ne l’est pas pour celles et ceux qui ont eu le courage d’approfondir leur exploration d’eux-même. Exploration sur laquelle j’ai insisté il y a exactement un an (dans cet article). Ceux qui ont alors saisi le message ne doivent pas être heurtés par ce que je publie à présent, chacun fait ses choix, ceux-là ont poussé toujours plus loin leur guérison, afin de se libérer de toute résistance et pouvoir embrasser l’incroyable vérité de la Vie. Il n’est jamais trop tard pour accepter le grand plongeon dans nos blessures, c’est ce que je dirai pour conclure ma réponse, en rappelant que nous sommes dans ce monde mais pas de ce monde.

      • Louisetta dit :

        Pour ma part, si je puis me permettre, je ne trouve pas que ce soit bien difficile d’admettre ce qui est dit dans l’article.

        En revanche, je rejoins Trimutri dans le sens ou ça pourrait être dit plus simplement. A t-on vraiment besoin de tous ces détails et concepts pour passer par la la ‘petite porte’ de la simplicité et du retour à la joie d’être ?

      • Trimutri dit :

        Je ne mets aucunement en doute votre bonne foi et le fait que vous faites tout ceci de manière altruiste, ceci est tout à votre honneur.

        Toutefois, je me demande d’où viens votre certitude quand à la véracité de ses messages. Autant j’ai un très grand respect pour les enseignements de E.TOLLE ou Don Miguel Ruiz ainsi que pour certains de VOS textes (pour ne citer qu’eux) qui ont un réel impact sur l’expérience et apportent bcp. Je peux l’expérimenter et, de ce fait, je peux « croire » en leur vérité et en leur apport bénéfique pour mon « Soi ». Ce qui n’est pas du tout le cas des canalisations que je cite dans mon précédant message.

        Vous dites :
        ((Je suis très conscient que ce que je passe ici aujourd’hui peut engendrer de forts rejets tant cela peut heurter les fondements même des croyances inculquées et des expériences illusoirement vécues.))

        Ce n’est pas cela me heurte, mais je ne peux pas prendre pour pain béni tout un discours qui n’est guère vérifiable. Il me semble que cela ne serait rien d’autre qu’une nouvelle croyance avec toutes les désillusions qui peuvent aller avec. Nous avons tous des croyances inculquées et ceux qui s’en croient totalement libéré sont peut-être ceux qui y sont le plus immergé. Vous dites des expériences illusoires vécues, je ne comprends pas vraiment, nos expériences de vie sont réelles, elles sont notre vie, ma vie est une continuité d’expériences, dire qu’elles sont illusoires me semble être un déni de notre expérience.

        Vous dites :
        ((L’horloge cosmique tourne et s’approche du point zéro, et, de mon point de vue,))

        C’est votre point de vue, en effet, encore une fois sur quoi vous appuyez vous pour prétendre que le point zéro s’approche, n’est-ce pas là une simple croyance qui n’en fait en rien une vérité. Cette idée et véhiculée par le new âge (vous me direz surement que ce n’est pas le cas). Et si votre point zéro n’arrivait pas ? Je remarque aussi que plein de channels critiquent aujourd’hui le New âge (une sorte de petites batailles pour garder son audience, cela fait un peu petite guéguerre de clochers).

        ((C’est pourquoi je transmets ce qu’il y a à présent de plus difficile à admettre pour l’égo, mais qui ne l’est pas pour celles et ceux qui ont eu le courage d’approfondir leur exploration d’eux-même.))

        Il y a les courageux et les autres, soit… mais au final si je vous suit, c’est l’âme qui a choisi, je suis donc à la merci des choix d’incarnation de mon âme (vision que ne partage pas).

        ((afin de se libérer de toute résistance et pouvoir embrasser l’incroyable vérité de la Vie.))

        En êtes-vous là, si oui quelle est cette incroyable vérité de la vie ?

        Je rajouterais encore 1 chose. Si il s’avère que tout ce qui est dit dans ce texte est la vérité, vous pensez qu’il touche combien de personnes dans le monde, qui c’est réellement penché là-dessus, part ma part je pense que cela représente une infime partie de gens et le mot est faible, n’est-ce pas prétentieux d’imaginer détenir une vérité que seulement quelques individus « comprennent » si c’est le cas d’ailleurs.. ca me parait un peu élitiste non ?

        Comme vous l’avez dit : je reflète une part des points de vue silencieux de celles et ceux qui lisent ces écrits. (au passage, il est silencieux ici, mais de nombreux forums discutent de ces messages)

        Je sais (pour avoir habitudes de les lires) que les messages qui ne vont pas dans le sens des textes que vous diffusez sont rares, je ne désire en aucun cas semer la « zizanie » mais je tenais à répondre à votre réponse… et ceci même si vous devez probablement vous dire (il a rien compris). Et encore une foi, ce n’est pas votre démarche que je mets en cause, mais les messages qui me paresse farfelues véhiculés par certaines canalisations…

        Bien à vous,

        Trimutri

    • Michel83 dit :

      D’accord avec toi Trimutri, j’ai l’impression d’être devenu « étranger ».
      Ou bien la Lumière est tellement puissante qu’il n’est plus possible de lire le texte.

      J’ai trouvé Boileau pour nous soutenir :
      « Ce qui se conçoit bien s’énonce clairement – Et les mots pour le dire arrivent aisément. »

      Ma route reste sur le plancher des vaches et je regarde passer les planeurs sans haine ni jalousie.

      Que l’Amour soit notre guide !
      Ce n’est pas une compétition… peut-être une course contre la montre.
      Qui peut dire en effet combien de temps la fenêtre énergétique va rester ouverte ?

      Ou, plus probablement, la montée énergétique va cramer les « retardataires » et il devront rejouer un tour !

      Amitiés

      • Katerina dit :

        Trimutri ,

        Au fond rester simple est sage .
        Je n y comprends plus grand chose moi non plus .

        Amitiés
        Catherine

        • Sylvie dit :

          Comme beaucoup de lecteurs, je n’ai pas compris grand chose à l’article de Myrha, pourtant je m’intéresse à ces sujets depuis presque 5 ans.

          Le côté « magie » m’a rebuté.

          Grande méfiance quant à ce texte qui aurait dû être synthétisé, là on se décourage assez vite et fait exactement l’inverse de ce qui était souhaité au départ.

          Un autre article pour nous expliquer celui là ?

          Merci de penser aux gens qui sont « sur le chemin » et qui n’ont pas forcément le temps de tout décortiquer et merci d’employer des mots à la portée de tous, là c’est trop élitiste et manque cruellement de simplicité qui discrédite complètement l’auteur.

          Je suis déçue Passeur que vous puissiez accepter ce style d’article.

          • Le Passeur dit :

            Je rappelle, une fois de plus, que ce n’est pas un article, mais l’extrait d’un livre entier et conséquent. C’est pourtant clairement indiqué au bas du texte si tant est qu’on veuille bien tout lire. Et j’ai déjà répondu longuement un peu plus bas dans les commentaires, à ceux et celles qui ne comprennent pas…
            Vos attentes seront toujours déçues tant qu’en vous il y aura des attentes.

            • Louisetta dit :

              Pour ma part (et je ne pense pas être la seule) ce ne sont pas tant des attentes déçues qu’une impression générale de non simplicité malgré l’intention de fond qui est surement excellente, et la sagesse des propos qui veut se partager.

              Les articles qui ont fait le plus d’émules sont les tiens, passeur, parce qu’il s’en dégage une sobriété synthétique que tu fais l’effort d’offrir en amenant à l’essentiel de ce que tu as intégré et en partageant avec le plus de clarté possible.
              Ton vocabulaire est souvent accessible, mais il faut reconnaître que ce n’est pas le cas de tous les articles ou extraits de livres publiés.
              Cet article ne me donne vraiment, mais alors vraiment pas envie de lire le bouquin, qui pourtant, j’en suis sure, regorge de trésors de compréhensions pour qui veut bien s’y plonger.

              Mais sommes-nous pour autant dans le déni illusoire de ce qui se passe juste parce que nous ne nous accrochons pas à comprendre intellectuellement ce qui est expliqué en détail dans ce genre d’article ? Est-ce que tous ces textes sont absolument nécessaires pour passer par la fameuse porte étroite?

              • Le Passeur dit :

                Le problème, c’est lorsqu’on aborde un texte par le seul mental. Ce type d’écrit porte en lui une vibration activatrice avant toute chose.
                Maintenant, certains auteurs ont plus ou moins de facilité à fluidifier les concepts alors que les mots sont si réducteurs. Dans ce cas, Myrha est de formation scientifique et se veut très précise dans ce qu’elle transmet, ce qui est d’autant plus difficile qu’il s’agit pour elle de mettre des mots précis sur des vécus transdimentionnels représentant des concepts complexes pour le mental mais limpides pour le cœur. Enfin, certains termes ont été bien entendu explicités auparavant dans le livre.
                Comme toujours, chacun prend et laisse ce qu’il veut en fonction de ce qu’il est dans l’instant.

              • Marie-Anne dit :

                Merci pour tes questions très pertinentes, Louisetta; et merci pour tes réponses, Passeur:
                oui, je saisis la notion d’écrit portant une vibration activatrice qui résonne, provoque un déclic- une activation, en nous ou pas;
                et je comprends aussi la difficulté de faire passer des concepts multidimensionnels avec des mots appartenant à une dimension limitée et linéaire.

                Je comprends aussi que l’essentiel est d’ouvrir son Cœur, et c’est pourquoi je comprends aussi le désir de simplicité de Louisetta.

                Finalement, à chacun de puiser ce qu’il a à puiser là où il est amené;
                (…et peut-être, également, qu’il serait bien d’insister, lors de la parution de textes tels que celui de Myrha, sur l’importance de laisser le mental de côté et de voir si le cœur résonne ou pas?).

                Merci à tous pour ces échanges!

              • Louisetta dit :

                Si ce texte se veut plus vibratoire que mental, alors, je comprends mieux.

    • Eric D dit :

      Pour que tu te sentes moins seul, j’ai décroché au même moment.

      Le dernier texte de Sand a provoqué en moi des réactions que je n’avais envie de faire passer… Le Passeur m’aurait certainement répondu que je devais creuser en moi ce qui provoquait ce genre de réaction… et notamment une phrase qui m’a tout simplement bloqué : « nous avons déjà passer le portail par trois fois, c’est facile, tout le monde le peu » (approximatif)… Je décelais dans ce texte un égo important (mais ce n’est que moi et qu’ils m’en excusent)…

      Le texte présent n’est absolument pas clair pour moi et le fait qu’il soit un extrait d’un livre me donne une explication à cette non-adhérence. Ceci dit, il rapporte dans des termes très « scientifiques », des notions lues maintes et maintes fois avec des vocables plus accessibles.

      J’ai quand même fait l’effort de le lire plusieurs fois avec le même résultat : pas beaucoup de compréhension pour moi… Ce n’est pas grave, si je dois intégrer des notions présentes dans ce texte, cela se mettra en place tout seul.

      La seule permanence dans cette impermanence est de se libérer des ses schémas anciens et d’avancer sur le chemin, propre à chacun, de plus en plus léger et serein, chaque-un à son rythme.

      Même si égotiquement c’est parfois difficile à assimiler, JE SUIS au bon endroit, au bon moment et dans les bonnes conditions pour re-devenir (ou re-découvrir) La Lumière que JE SUIS.

      Comme certains ici, je préfère de loin les textes du Passeur, que je re-mercie au passage pour son engagement, mais il en faut pour tous les goûts et tous les niveaux.

      Fraternellement

      Eric

      • Marie-Anne dit :

        Oui , Éric : pour ce qui est de ce texte de Myrha et de ceux du Passeur, mon point de vue rejoint le tien.
        Avec un texte comme celui de Myrha, il faudrait presque une explication de texte associée; car même si les mots et les concepts amenés par Myrha adressent leur vibration à notre cœur, ils sont tels, qu’ils attirent une approche mentale inévitable de notre part.
        Et ici, ce mental inévitablement sollicité, accroche mal (peut-être parce que nous n’avons pas l’entièreté du propos, c’est très possible!).

  37. Marie-Anne dit :

    Oui, Passeur,
    et comme le dit Myrha : tout dépend de quel aspect de nous pilote la magie :

    Ce qui, en nous est et reste conscient de sa Réalité vraie et du rôle de l’illusion (qu’il/Elle utilise sainement et dans l’Amour de Lui/Elle même et de Tout- Tout qu’il/Elle est aussi); ou ce qui, en nous, reste prisonnier et dépendant de l’illusion, collé et identifié à cette illusion, aussi high tech ou pailletée d’or et de vertu soit-elle!

    À nous de retrouver notre centre conscient, unifié et créateur, dont nous faisons tout émaner.

    C’est du moins ainsi que je comprends ce texte de Myrha.

  38. georges dubuis dit :

    Passez moi l’expression,passeur, la phénoménologie de l’esprit celle qui soulève, la connaissance de la reconnaissance, le seul amour, c’est le sens et ce qui le relie, la fin du moi difficile et joindre les 2 bouts, c’est si facile MAIS il faut posséder le temps sinon c’est la course pour en gagner, un sinistre jeu de catch 22 où voilà le flic en vous et la peur qui réapparaissent.
    Bonne poursuite à toutes et tous de la désertion du cycle du temps où Ubu est plus que jamais …. roi.

  39. agathe dit :

    Bonsoir Le Passeur,
    En ce moment je ressens une joie et une énergie déborde de toute part j’ai des élans de vie dans ma vie, mon travail,et je ressens une forme de libération et je me demande est ce cela la libération? la sortie de la matrice?? pouvez vous m’éclairer? J’ai le sentiment que cette attente d’extraordinaire ce fait encore entendre sur les différents sites et je questionne en me demandant si vraiment il va y avoir des grands changements? est ce illusoire de penser cela?

    • Le Passeur dit :

      Ce sont surtout les peurs qui se dissolvent qui laissent la place à la joie, la sérénité, l’abondance, le seul moment présent. La matrice, nous y sommes encore même si elle nous concerne de moins en moins, mais nous sentons de plus en plus les embruns du grand large. Il n’y a rien à attendre, rien à vouloir, juste à être présent.

  40. lisa bdx dit :

    Bonsoir à tous, j’espère que vous comprendrez ma question .
    Si tant est que Tout ne soit qu’holographique, il en est de même pour la souffrance,mieux gérée certes , si l’on accepte qu’elle ait une raison d’être, mais de par là-même, la raison d’être est aussi holographique alors comment sortir de ce monde de projections pour arriver à passer par le chas de l’aiguille ?

    • Le Passeur dit :

      La réponse est toujours la même au fil des articles qui ont décortiqué les choses : l’abandon. Mais pour cela il faut passer par le nettoyage des émotions qui cristallisent tous les blocages et les mécanismes de défense de l’égo. Tout ce site ne parle que de ça depuis le début…

      • lisa bdx dit :

        L’abandon, oui.
        Il fait partie de ces peurs ancestrales dont nous sommes affublés, car il représente l’inconnu, et l’inconnu fait peur. Ainsi notre ego met en place par protection mille et une barrières pour nous empêcher d »atteindre l’Inconnu.Bien sûr que le cheminement passe par le nettoyage de nos cellules et notre mental, mais c’est justement ce cheminement là qui n’est pas si facile
        Nous fonctionnons en holographique,ou « virtuel », seul l’Inconnu est Réalité à la fois si proche et si loin

        • SPOT dit :

          Lisa bdx

          La perception non limitée ne s’agrège à rien, même pas à ses effets, mais elle est là, toujours là, avec ou sans mémoire (souffrance), avec ou sans rémanence de l’ego, La mort, c’est seulement la perte de la mémoire dédiée à la fréquence qui vient d’être quittée,,,,,comme la fin d’un film enroulé sur sa bobine, entassée sur une étagère poussiéreuse,,,,toutes projections est momentanée,

    • pierrot dit :

      ou comment sortir de ce qui n’est pas ?
      c’est justement pour répondre à ce genre de question que les koan existent.

    • Lisa bdx/Spot:
       » la fin d’un film enroulé sur sa bobine, entassée sur une étagère poussiéreuse »…quel image de tristesse et de desespoir! A moins qu’on ajoute que le corps humaine est un receptacle temporel de notre esprit qui, pas different d’une voiture avec une certaine expectation de vie doit etre detruite sans regret.
      Cette voiture n’a pas de valeur en soi. Elle est certainement pas eternelle mais nous sert bien ou mal pour un certain temps. Le degree de la spiritualite d’ELOHEEM gagne au moment de l’abandon determine la choix du prochain vehicule
      Yahwah est le pere et « fils » en langage Aramaic s’appelle SUA. Il est d’une importance sousestimee d’utiliser les vrais noms de notre pere (Yahwah…YHWH) et de notre frere YAHWASUA.
      Yeshoua…keskesekesa???
      Les traductions satanique de la bible ont cachees ces deux noms du pere (Yahwah) et de sa famille « ELOHEEM ». La comprehension de la bible est basee sur cette verite. 6000 fois Yahwah et 2900 fois Eloheem…toujours traduit comme « DIEU » a detruit la comprehension du message.

  41. Dominique dit :

    Merci Passeur,
    je suis….
    en le lisant, j’ai pensé à Jacqueline Bousquet 😉

  42. pierrot dit :

    En accord avec ce texte.
    La volonté est reliée à la personne alors que laisser oeuvrer n’est relié à personne.
    Toute résistance et son lot de peur sont reliés à la séparation qui garantit l’existence des stratégie de L’EGO.
    Le but est dans l’avoir pas dans l’être alors n’en soyons pas captif.
    L’hologramme part de l’unicité pour créer la multiplicité.
    Aller à sa source est justement ne plus faire le jeu de la multiplicité ou séparation.
    L’abandon de soi est pour ma part le chemin qui y mène.
    Pardonnons nous et laissons la lumière oeuvrer!

  43. lamagie dit :

    J’ai quelques difficultés avec les mots et le langage, cependant cela parle bien.
    Merci

  44. magaly dit :

    bonjours , passeur !
    voilas , je me suis reveillée un matin , avec cette idee , que ns etions en fait des hologrames , que cette vie ! ete holographique ,une pure illusion ,celas , survoler mon mental , mais je ne l’avez pas encors assimiler et ranger , dans une case .
    mais une question , me tracasse pourtant ! tous ce qui ce passe , en ce monde , et pas le plus beau ! certe ! ne devrez pas nous perturber, nous ne devriont pas en faire cas , et vivre , pleinement nos experience , avec une foi a toute epreuve , je pense que c’est celas qui ns est demander n’est-ce-pas ? et si c’est le cas , ne ns affollons pas , de ce qui pourrez arriver a la terre mere , vue que tout ceci n’est qu’illusion , Gaya vas ascensionner de toute facon , avec ou sans ns ! non ?
    je ne sais pas si mon discourt et clair , mais j’espere que vs y repondrez , merci par avance , et merci , pour les messages , qui nous eclairs et nous font ce poser milles questions en pus . plus ns en savons et plus ns en avons a apprendre .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *