Non, pas la porte !

Neila Ben AyedAvec un peu d’humour, voici une animation que l’on peut voir comme une allégorie de nos résistances à l’éveil…

Non, pas la porte ! Animation en français – 7mn 38″

Source : http://www.urantia-gaia.info (en cas de copie, merci de respecter l’intégralité du texte et de citer la source).

A propos Le Passeur

Nomade sur le chemin...
Ce contenu a été publié dans 08- Vidéos, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

46 Responses to Non, pas la porte !

  1. François dit :

    Bonjour à tous,

    Oui la porte… !

    Voici que j’ai envie de partager un bout de mon ‘carnet de bord’ avec vous…..

    Mars 2014 Kiron sonne à ma porte…..

    S. , une voisine vient me chercher car une des deux juments d’une autre voisine est en train de mourir. S. qui vient à nous est ce que l’on peut appeler ‘une pro’ des chevaux, elle a , en effet, une très bonne connaissance du fait de sa pratique assidue en concours avec sa propre jument depuis des années. Un soin est donc offert à cette vieille jument de 28 ans afin de l’aider à partir dans l’amour et la paix. J’apprends à cet instant que l’élément qui confirme son départ imminent est que l’autre cheval s’est retiré à l’autre extrémité du champs afin de laisser partir sa copine en paix et que cela fait 2 heures que 6 personnes essaient en vain de la remettre sur pieds .
    Quelques minutes de présence sans autres intentions que de l’accompagner pour son ultime voyage ont eu pour conséquence que la jument s’est soudainement levée et à commencer à marcher, tant bien que mal il est vrai mais elle était debout. C’est à cet instant que l’autre cheval est revenu vers elle. Encore quelques minutes et elle broutait comme si rien ne s’était passé. C’est nouveau pour moi car les chevaux m’inquiétaient plus qu’ils ne m’attiraient. Les quelques voisins et amis présents sont quelque peu interpellés mais franchement pas tant que moi qui n’a pas compris ce qu’il s’était passé.
    Ma compagne m’accompagne, nous sommes deux.

    Je rentre chez moi et m’installe dans un silence…. Et oublie les chevaux.

    Mai 2014. Kiron revient à la charge….

    S. vient cette fois pour sa propre jument qui a subi une intervention chirurgicale et qui boîte d’un antérieur. Je la suis jusqu’à l’écurie ne sachant pas réellement quoi faire puisque je suis plutôt habitué avec les humains. Je pose mes mains sur la jument, me centre et c’est à cet instant que je vois Kiron. La vision est très claire. Il est là ! Il me guide ! je me sens comme «entrant en fusion » avec Lui. Une joie m’envahit et je suis dans un état émotionnel d’ouverture à l’énergie et à l’amour. Kiron m’insuffle littéralement l’énergie pour effectuer le soin. Je deviens un intermédiaire, je deviens son énergie et sa puissance me transperce et me transporte. La Rencontre dure quelques minutes puis s’estompe gentiment et je comprends que le soin est terminé. Quelques minutes ont suffi pour qu’elle marche à nouveau correctement.
    Trois jours plus tard le véto passe et remarque , je cite « une avancée spectaculaire dans la progression du rétablissement » de la jument.
    Ma compagne m’accompagne, nous sommes deux.

    Je rentre à la maison, je suis ‘secoué’ et me repose, je m’endort , paisible…. J’oublie pour la 2ème fois les chevaux.

    Juin 2014. Kiron m’invite clairement.

    S. revient cette fois car sa jument est très nerveuse et devient difficile à monter. Elle doit faire un peu d’exercice afin de rester en mouvement suite à l’intervention chirurgicale pour que ses muscles ne perdent pas trop de leur souplesse. Ecurie donc…. Je pose les mains, me centre et Kiron est là , quasi immédiatement ! Cette fois il m’investit totalement, je suis comme absent et c’est Lui qui intervient. A cet instant je ne Le vois plus , c’est comme si j’étais devenu Lui. C’est alors que , les yeux fermés , je vois la jument en énergie seulement , comme si je voyais son aura. Elle est toute en lumière sauf deux ou trois endroits qui sont plus sombres. Je pose donc instinctivement les mains sur les ‘zones sombres’ et je sens , je sais qu’un nettoyage est en train de se réaliser. La jument se calme et me fait un « câlin » avec sa tête. S. est ravie du changement et moi je suis ….. scotché !
    Je suis seul, c’est mon histoire.

    Une personne que je ne connaissais pas et qui observait la scène de loin est venue à ma rencontre et m’a demandé de regarder sa jument, Kiron me souffle que c’est maintenant quelque-chose qui va faire partie de mon chemin et qu’Il sera là pour m’enseigner , je cite « ce que je sais déjà » et …. Il rit ! et moi je suis touché au plus profond de mon cœur car alors je constate que ce n’est que de l’Amour. Les larmes s’invitent en mon intérieur…

    (Kiron, le centaure est un enseignant et un guérisseur. Il est en lien avec les 3 règnes : animal, humain et divin)

    Ces évènements m’ont nourris au-delà de ce que j’aurais pu imaginer et m’ont ‘obligés’ à travailler sur moi de façon beaucoup plus profonde que ce que j’avais pu faire jusque-là. Son énergie est telle qu’elle m’a demandé de procéder à des nettoyages en moi jusqu’aux tréfonds de mes blocages, croyances et peurs.

    Juillet 2014, je me lance, je saute, je suis prêt, je vais intervenir sur les chevaux en plus des humains !

    Cela a fait suite à ma demande à la Vie début mars que je souhaitais me diversifier dans mes activités, j’ai aujourd’hui mes premières demandes de soin pour d’autres chevaux. Kiron a passé le message dans les inconscients environnants. MERCI !

    • graffitique dit :

      Merci François pour ton témoignage,
      Ce puissant son de cloche n’en finit pas de résonner de toutes ses harmoniques, dans toutes les directions 🙂 Je suis scotché

    • Marie-Anne dit :

      De tout coeur, merci, François!

      Voilà un superbe témoignage qui m’incite, encore plus, à rester claire dans mes intentions, à rester confiante et à lâcher prise à mes anciennes croyances !

      Ainsi centrés et ouverts consciemment à notre propre Guidance, je crois que nous allons de plus en plus, avec gratitude et émerveillement, (re)trouver des capacités qui nous semblent encore inouïes!
      J’en ai des exemples variés dans mon quotidien, bien que pas aussi spectaculaires que dans ton témoignage.

      Merci à toi de partager, de témoigner, et d’ainsi encourager et tirer vers l’Ouverture ❤️

    • Stéphanie dit :

      Cher François,

      Merci de tout cœur pour ce partage de ton expérience ! Wow, je t’avoue qu’en te lisant mon corps était parcouru de frissons et les larmes montaient dans mes yeux … Ce que tu nous livres ici est en résonnance avec quelque chose de très profond en moi. Merci infiniment pour ce témoignage qui est si précieux, et surtout, merci pour ce fantastique travail intérieur qui a permis de libérer le puissant canal de lumière que tu es.

      https://www.youtube.com/watch?v=orxEawi9qro

      Avec toute ma gratitude 🙂

    • Cécile dit :

      Merci François pour ce magnifique témoignage !
      Ce qui me touche particulièrement dans ton expérience avec Kiron et les chevaux tient en trois points :
      – la fluidité et la créativité avec lesquelles l’Univers répond à nos demandes lorsque celles-ci sont alignées sur notre âme ;
      – la puissance de ce qui passe à travers nous quand on accepte de n’être qu’une porte (mais quelle porte…) ;
      – la force de guérison de l’amour en tant qu’énergie de reconnexion avec le Grand Tout.
      Tu nous donnes un exemple très inspirant de ce que peut être notre relation avec la Vie quand on retrouve l’innocence, la confiance et la joie de l’Enfant Sacré en nous… Merci à toi.

    • Le Passeur dit :

      Les chevaux ont gagné un nouvel ami. Je vois de plus en plus de choses autour de nous qui ressemblent à ce que d’autres appellent encore des miracles. Alors qu’il ne s’agit que de l’amour qui est présent partout mais qui ne fait partie pleinement de nos vies que lorsque nous avons déblayé et encore déblayé. Merci pour ton témoignage François.

    • François dit :

      Merci à vous aussi …. ♥

    • François dit :

      Bonjour à tous,

      Je me permets de vous partager un autre moment tout récent avec Kiron et j’ignore pourquoi mais l’info qui est venue à la fin de ce ‘voyage’ est en lien avec toi Stéphanie ce qui m’a surpris puisque tu es une des quelques personnes qui interviennent sur cet espace de cœur qu’est ce site que je n’ai jamais vu, ni entendu. …. voici donc un extrait:

      Kiron
      Août 2014.
      Centré, je constate que je me trouve sur le parvis devant l’entrée de la grotte de Kiron. Une immense dalle plate en pierre part de la grotte et file vers un point de vue incroyable surplombant une grande vallée. Tout est beau, tout est à sa place. Je me nourris de cette ‘ambiance’ quand je sens sa présence derrière moi…. cette fois je ne peux le voir, c’est sous cette forme que la rencontre aura donc lieu. Moi devant un paysage à couper le souffle et Lui derrière moi , invisible mais tellement puissant que je sens son énergie. Il me dit :

      « François , il est temps de passer de « l’amour des armes à l’Amour Désarme ! «

      Il me faut un temps …. Lui rit, comme souvent. Je lui dit que je n’ai pas d’amour pour les armes, mais en pensant cette réponse , je sens mon plexus qui vrille. Il m’explique alors que les ‘armes’ peuvent prendre une multitude de visages, d’expressions et de formes. Quand je laisse parler ma peur, j’utilise une arme contre moi-même, quand je me mets (encore) en colère , je suis ‘armé’, quand je juge , je suis prêt à tirer, quand je veux convaincre je menace et vole l’énergie, quand ….. etc., etc.
      Je comprends que j’ai encore quelques ‘armes’ bien cachées et je constate qu’elles me fournissent , entre autres, toujours de (très) bonnes raisons de réagir.

      Je m’auto-justifie dans mon propre combat , ma lutte…. au nom…. d’un monde meilleur…!!!!.. ouf ……l’illusion qui explose me ‘terrasse’ de l’intérieur.

      Il va me falloir 2 jours consécutifs pour ‘redescendre’ sur terre et réussir à m’ancrer de nouveau. Mon état passe de paisible à tension nerveuse en quelques minutes et de sur-excitation à une joie paisible dans le même temps. C’est épuisant ! ce qui fait que je dors une heure toutes les deux heures en journée plus des nuits complètes pendant ces 2 jours durant lesquels heureusement je ne travaillais pas, j’en aurais été incapable. . . . . //…

  2. pierrot dit :

    « Souffrance et plaisir sont dans mon bateau, les deux tombent à l’eau. » Frank Hatem
    Qu’est-ce qui reste ?

      • Marie Christine dit :

        Merci pour cet article, Graffi . Je suis d’accord avec Franck Hatem sur bien des points, sauf sur le néant .

      • pierrot dit :

        La question amène un potentiel, la réponse le caractérise. Est-ce que nous changeons l’univers en fonction de nos vibrations ou nous sélectionnons un univers qui correspond à notre vibration au même titre que nous sélectionnions les chaînes de télévision?
        La deuxième partie de la question amène que tous les univers sont déjà là mais nous ne changeons rien, il n’ y a alors pas d’évolution seulement des connections à des vibrations différentes.

        • Marie Christine dit :

          Si tout est création, par définition la stagnation ne peut pas exister . L’évolution est perpétuelle . Une seconde de la vie n’est jamais et ne sera jamais égale à une autre .

        • Anthrôpos Adam'ish dit :

          Je crois que l’univers est immuable, comme notre Soi, notre essence. Hors du TEMPS : l’une de nos définitions du mouvement entre le passé et le futur. Hors, ce qui EST, n’est pas dans une problématique de mouvement, de changements, IL est déjà TOUT. Ce sont nos repères humains qui faussent tout. Notre plus grand défi est de nous placer nous même dans ce présent, en sachant que tout est déjà là, il faut juste que que nous luttions contre notre ego, qui nous fige dans un espace temps de désirs, de projections, alors qu’accueillir l’instant est plus simple. Nous, n’évoluons pas nous sommes, nous devons prendre conscience de notre essence, que notre lien avec le TOUT, fait de nous également des êtres accomplis, absolu, simplement encore trop leurrés par un ego qui nous projette des désirs, des peurs, …les enjeux nous dépassent encore parce que notre déconnexion avec notre ego n’est pas totale, hors peu à peu nous entrevoyons une autre réalité, en lâchant prise, en faisant confiance, en dissolvant nos peurs à la lumière du TOUT, bienveillant, celle source d’amour. Accueillir le présent, s’ancrer dans la Terre, en restant ouvert au rayonnement divin, c’est ainsi que nous pourrons concevoir l’univers tel qu’il est. L’abandon en confiance de celui ou celle que nous projetons aux autres pour devenir la parcelle du TOUT qui irradie les autres de la lumière de l’amour.
          Bonne journée à tous dans la paix, la lumière et l’amour.

  3. Anthrôpos Adam'ish dit :

    Bonjour à tous, bonjour Passeur,
    J’ai trouvé par hasard, certains diront que ce n’est pas un hasard, (je vous ai entendu)…;-))) ; ce site. C’est après une discussion avec une amie samedi soir que j’ai fait beaucoup de recherches sur le web pour trouver un écho aux paroles qu’elle m’a tenu.
    Je me définis comme chrétien après avoir étudié pendant quelques années le bouddhisme. Je dis souvent que Bouddha m’a amené au Christ. J’insiste car ce que je retiens dans ces messages, c’est le message d’amour. Pour le reste, j’ai douté…alors j’ai eu besoin de philosophie, où il me semblait que le dogme était absent. Je me suis rendu compte encore, que comme pour les religions, la philosophie développe des idées, des dogmes correspondants aux besoins de la civilisation dominante. Partout dans le monde, s’imposent, s’ancrent des systèmes de pensées que le pouvoir en place décidait de laisser se développer. Je suis donc toujours sans réponse autre que l’amour. Et puis, il y a mes réponses du quotidien, dans mon environnement, dans ma connexion avec les autres. Je parle de la vraie connexion, celle du coeur, celle de l’amour. Souvent nous avançons sans réellement voir l’autre, dès que nous nous arrêtons il se trouve que nous faisons connaissance avec des êtres, des vies, des souffrances. J’ai eu le sentiment de la coexistence de deux mondes, celui de l’intime, de l’humain, et d’en ensemble global de pouvoir. J’explique : j’ai longtemps cru que la politique pouvait quelque chose au bonheur des hommes…je pense aujourd’hui que non, ce monde est soumis à des règles qui ne sont pas les miennes. La hiérarchie, le chiffre, le commerce, la domination, le pouvoir encore une fois…sont des lois qui ne m’intéressent pas où l’amour est absent. Chacun cherche à exercer un pouvoir sur l’autre quel qu’il soit. Si vous refusez ce pouvoir, vous ne pouvez avancer. Souvent, il n’y a pas de dialogue, il y a l’imposition d’une opinion. J’ai 45 ans aujourd’hui, et j’ai traversé plusieurs vies, dans lesquelles, j’ai rencontré différentes personnes. Les gens de pouvoir car j’ai les capacités et les compétences pour détenir le pouvoir et l’exercer puis tous les autres…Je crois que je suis assez bienveillant à chaque fois pour que l’on puisse en arriver à se confier à moi et c’est là que cela devient dur. Je crois que je sais accueillir l’autre, on se confie on me livre des difficultés, des soucis, de problèmes. Au bout d’un certain temps c’est dur, trop dur et je suis obligé de prendre du recul car cela à un impact fort sur moi. Toute cette souffrance me plonge dans un état de déprime. Sauf la dernière fois ou cela a été salutaire pour moi. J’ai le sentiment que l’écoute apportée aux autres m’a permis d’être plus clairvoyant sur ma propre situation. J’ai vécu pendant longtemps je crois à côté de moi. Dans une relation où l’on m’a enfermé et ou je me suis laissé enfermé. Porteur d’une culpabilité, dont je ne connais pas le réel fondement, j’ai cru pendant très longtemps pouvoir me rendre parfait pour l’autre, parfait aux yeux de l’autre. Mon image en a souffert, déjà blessée elle a continué à se dégrader et je ne suis arrivé à rien d’autre qu’à me perdre en voulant correspondre à l’image que l’autre voulait. Un jour, après un cheminement étrange, j’ai dit STOP et j’ai rompu. Aujourd’hui, il s’agit pour moi de me reconstruire…et comme le dit une chanson « A moi, redevenir fidèle ». Sauf que ce n’est pas simple. 25 ans d’une vie, ne s’efface pas comme çà! En six mois, j’ai avancé, mais je dois me reconstruire en déconstruisant et c’est difficile. C’est difficile de ne pas perdre celui qui a pris le dessus par rapport à celui que j’étais. Je m’entoure, j’écoute. J’évolue, je crois. Ici et maintenant, je dois encore mener un combat, contre moi et les autres. Je suis parti en abandonnant presque tout. Il est difficile pour mes proches de comprendre que je ne récupère rien, que je ne récupère pas mes meubles de famille en particulier. Ce combat n’est pas le mien, mais je doute, encore et toujours. Parfois même je me laisse entraîner en trouvant qu’après 25 ans il est injuste que je ne récupère rien. Je crois pourtant que j’ai déjà tout gagné, que ce que je construis aujourd’hui vaut plus que tout ce que je pourrais récupérer de mon ancienne vie, que les bénéfices que je pourrais en tirer ne seraient pas grand chose à côté de ce que je peux gagner en n’attaquant pas. J’ai passé une porte, un courant d’air parfois m’aspire encore en arrière mais je crois qu’il faut tenir bon, tenir le cap, que c’est moi qui suis dans la vérité. Répondre par la violence, attaquer pour se défendre, ce n’est pas moi. Je trouve même qu’il est actuellement plus difficile de ne pas répondre aux agressions, aux harcèlements, aux attaques. Je dois développer beaucoup d’énergie pour rester fidèle à ma ligne de conduite depuis mon départ, sauf que je crois que mon salut est là. Une intuition, quelque chose de clair me guide dans ce sens depuis que j’ai franchi la porte. Les autres sont dans des préoccupations, des débats qui ne sont pas les miens.
    Je ne sais pas si j’ai participé, apporté quelque chose mais je crois que ce qu’il faut retenir, c’est l’amour.
    Une amie m’a dit récemment quand on fait les choses justement, il en ressort des choses justes pour soi.
    Merci d’avoir fait que je puisse exprimer cela ici.

    • Le Passeur dit :

      Merci pour ton témoignage. Tu trouveras dans la rubrique L’Eveil des choses qui pourront faire écho à ton éveil.

    • pierrot dit :

      On a aussi le droit de se mettre en colère, le tout c’est de ne pas s’y identifier.
      Quand un bébé pousse une colère, il n’en garde pas de rancune, cela lui a permit d’exprimer son agressivité et il utilise le corps pour cela.
      Lorsque qu’on développe nos capacités verbales je me demande si on ne tombe pas dans l’erreur de ne plus laisser le corps s’exprimer?

  4. Margelle dit :

    Synchronicité… hier soir je tombe sur ce rêve vision de Myrra dans « l’envol de la Serpenterre » (p.290.. oui, je savoure) (« en italique ») : « … il est question d’une porte infranchissable pour le groupe d’êtres inconscients que je suis sensée guider vers la Simplification. Ils doivent passer cette porte, c’est le fait de goûter à « l’autre côté » qui sera salvateur. Je prends conscience de la difficulté ; cette porte, se situant dans les profondeurs du sous-sol de la cité « civilisée », est gardée et interdite. Un couloir descend vers cet endroit dont les êtres ont depuis longtemps oublié l’accès. Durant cette vision, je me sens intercéder auprès d’une Autorité pour leur donner le moyen de passer la Porte. Cherchant TOUS les moyens pour les faire passer, je ressens l’oeuvre à long terme, cette porte est d’une importance capitale pour que ces êtres puissent sortir de leur marasme. Mais en vain.. La Porte est protégée. L’Autorité ne veut pas leur donner la clé car cela serait trop dangereux ; si des êtres inconscients passent la Porte, cela mettrait en danger tout l’équilibre du Vivant. Cet interdit est une protection pour l’Univers. J’insiste, je cherche… J’intercède.
    Alors je trouve un moyen, je demande précisément à l’autorité que chaque être reçoive la clé de cette Porte et la garde sur lui, afin qu’ils puissent goûter peu à peu à « l’autre côté ». Je sais l’inconscience et le danger, mais je ne trouve pas juste de ne pas leur donner au moins une chance d’acquérir la liberté. Je propose que chaque être recevant sa clé rende des comptes tous les deux ans en l’apportant aux Autorités, afin que celle-ci soit interrogée et analysée pour savoir si elle a été utilisée avec Conscience ».
    .. suite  » je me réveille avec la sensation d’avoir demandé, pour ce groupe d’êtres, une sorte de liberté surveillée jusqu’à ce qu’ils fassent leurs preuves »…

    Voilà une très belle synchronicité… merci de l’avoir lue.

    et ceci dit, adorable la petite vidéo, et comme je comprends le petit être de ne pas faire totalement confiance à ce médecin graveleux -et vous avez vu la gueule des infirmiers ????
    Ah les promesses non tenues !!!! je parle en connaissance de cause, je suis née « aux forceps » ! j’ai arrêté les rêves mais j’ai du mal à croire aux promesses… ça me tient toujours.. faudrait que le médecin soit plus beau, moins « commercial », moins entourloupeur… si, si si… ♪♫♪ ha, trop mignon le petit bout !!! j’ai adoré…

  5. Cécile dit :

    Bonjour Quintus.
    Je souscris pleinement à ce que les amis t’ont dit plus haut. J’y ajoute ces questions. Tu te qualifies de « fidèle ». Ceux que tu désignes à ta propre vindicte sont parfois appelés les « Infidèles ». Contre qui va ta colère ? Quel ennemi intérieur veux-tu pourfendre ? En quoi es-tu fidèle et en quoi es-tu infidèle au Dieu en toi ?
    Fraternellement,

    • Quintus dit :

      Chère Cécile je vous donne le choix partez quittez la France ou préparez vous à porter le niqab.
      Doux rêveurs que vous êtes.

      • Stéphanie dit :

        Cher Quintus,

        Il a été prophétisé par des visionnaires, saints ou autres, il y a longtemps et récemment, que la troisième guerre mondiale sera déclenchée par le moyen orient, les groupes fanatiques islamiques, la Russie et la Chine … S’il n’y a pas un éveil global rapide de l’humanité, le gouvernement de « l’ombre » est à deux pas de son but pour imposer son fameux projet de domination mondiale. C’est je pense une question de quelques années …

        Il faut rester lucide malgré la peur, s’il existe bien quelques fanatiques de matrice islamique ou autres prêts à tuer, égorger, violer, pilier, détruire, dominer au nom de leur soit disant « Dieu » … De qui se moque t’on ? De quel Dieu parle t’on ici ? Tout homme sain d’esprit et maîtrisant un temps soit peu ses bas instincts comprendra que ce n’est pas Dieu qu’il sert mais une entité sombre …

        La grande majorité des musulmans sont des personnes tolérantes et ouvertes. Il y a dans l’Islam l’essence de Dieu comme dans toutes religions et spiritualités du monde. Je suis une douce rêveuse et mes vibrations sont ce quelles sont … Elles m’ont fait rencontrer de bien belles personnes lumineuses de religion musulmane que je considère comme des frères et des sœurs de cœur.

        Il ne faut pas non plus oublier que les chrétiens ont commis nombres de crimes et d’abominations au cours des siècles pour les mêmes raisons. Combien de sang d’innocents a été versé soit disant au nom de Jésus … Personnellement toute cette hypocrisie et inconscience me révulse profondément … Il est grand temps de regarder de l’autre côté du voile et de prendre conscience de qui tire réellement les ficelles de cette matrice !

  6. François dit :

    Merci Passeur , très sympa cette vidéo.

    Hé oui ce changement que les humains souhaitent de tout cœur et qui en même temps génère tant de peurs …. quelle sacrée ironie ! 🙂
    Un tout bel été à toi ! ♥

  7. universelle7 dit :

    À Quintus
    Je pense que ce qui importe c’est le message. Quand à la langue, si tu trouves une version sous titré français, à mon avis le passeur acceptera le lien. Chacun fait ce qui peut, avec ce qu’il a pour nous ramener à l’essentiel. Merci au passeur et merci à toi de me rappeler ce qui importe
    Fraternellement.
    Sophie

  8. Lisaa dit :

    Très jolie création ! un beau bébé – « …merci papa -merci maman… » et merci à l’accoucheur si patient et persévérant. Dans une telle occasion, le bébé ne s’en souvient peut-être pas (?) mais pour la mèr(e) çà reste une rencontre brève et forte.
    …Faire sortir la Vie des eaux… ♥ ♥
    bises affectueuses et très belle nuit .

  9. alain thomas dit :

    Tout est esprit.

    Peu importe l’endroit où nous nous trouvons : au sommet d’une montagne, au milieu de l’océan, le long d’une berge sur un chemin de terre, dans un lit au beau milieu d’une chambre ou encore enfermé, dans une cellule, en prison ou dans un asile …

    Si nous tournons notre esprit vers l’intérieur et que nous y voyons l’amour et la joie, la danse des lumières et des ombres, la symphonie de tout ce qui vit, l’harmonie et la splendeur du monde que nous créons … peu importe l’endroit où nous nous trouvons : …..

  10. Quintus dit :

    Bonjour à tous,
    Dans pas longtemps la langue et le sous titrage de cette animation fort juste au demeurant seront inversé.
    Personnellement c’est cette porte là que j’ai du mal à encadrer.
    Désolé Passeur si c’est politiquement incorrect. Mais je ne suis pas censé lire ce sous titrage. Heureusement que je ne suis pas sourd ( au sens propre du terme).
    Sinon la langue arabe me serait imposée.
    Excusez du peu, mais en tant que chrétien catho et Français cette langue me donne des boutons.
    Cordialement
    Pubiez ou pas peu importe.

    Quel méchant raciste que je suis hein!

    • Le Passeur dit :

      Avant de monter sur les barricades de ses blessures il faudrait peut-être aller au bout des choses, à savoir lire ce qui est marqué (vidéo en français) et éventuellement essayer de l’écouter pour s’en assurer. Pour le reste, ça aura moins l’avantage de te donner l’opportunité d’aller creuser une bonne fois pour toutes derrière tes conditionnements… et te libérer de ce qui ne t’appartient pas. Quand tu auras intégré que ça ne t’appartient pas.

    • acacia dit :

      Quintus, pour les allergies je peux te filer deux trois trucs simples .
      S’il s’agit d’une forme bénigne, un lavage de nez régulier, avec du sérum physiologique, peut suffire.
      Si nous nous trouvons confrontés à une perturbation chronique du système immunitaire, je proposerais l’huile essentielle d’estragon, riche en chavicol methyl-éther aux propriétés antispasmodiques. Mais on peut préférer le plantain, qui a par surcroît des vertus calmantes.
      Pour les formes hyper-virulentes, telles que celle dont tu sembles être atteint, nous passerons au stade supérieur : retraite en forêt, lecture des Evangiles, ou de Ekhart Tollé, ( Tintin au Tibet c’est bien aussi ), des « aum » réguliers, et, aussi souvent que possible, dire « merci… merci à la Vie, merci à Sa multiplicité … quelle que soit la forme qu’Elle prend… ». Mais ça, je le reconnais, dans un premier temps c’est un peu de boulot… On s’y fait très vite, rassure-toi, d’autant que ça fait un bien fou !

      C’était « La petite rubrique du Bien-Etre et du Bon-Vouloir », gracieusement proposée à nos aimables lecteurs par une fidèle lectrice.

      • Quintus dit :

        lol. Tu fera moins le malin quand tu te réveillera un de ces quatre matin avec une république islamique et tu pourras toujours aller leur parler d’harmonie et d’amour.
        Je pense que ta tête va rouler.
        Cette réalité là est concrète , elle ne relève de cet idéalisme béa dont tu souffres.

        • Le Passeur dit :

          Bien, on ne vas pas dissiper plus longtemps nos énergies en vain. Tu as publié toute une rafale de réponses à chacun qui se résume pour toutes à nous expliquer que nous n’avons pas de cervelle et que nous ne connaissons rien du monde dans lequel nous vivons, alors que toi, ancien militaire, tu sais de quoi tu parles. Tant que tu resteras sur ce ton, je ne publierai pas tes invectives, mais comme pour Jonas, dès que tu en changeras tu seras à nouveau publié si tu le souhaites.
          Tes interventions rares ici ont toujours été marquées par tes réactions plus ou moins violentes aux peurs qui sont les tiennes. Pourtant une part de toi vient lire ce site, c’est donc à celle-ci que je m’adresse en te disant qu’elle n’a pas encore intégré à quel point tu créais sans aucune exception tout ce qui fait TA réalité. Tu crois que c’est LA réalité parce que le monde entier a été conditionné de la même manière et partage donc ce socle commun des peurs et des réactions à ses peurs, le tout manipulé par des êtres très conscients de ce qu’ils font, dont le mensonge et la manipulation sont les outils préférés, auxquels adhèrent sans sourciller un monde conditionné à les croire. Bref, c’est toi qui est dans le rêve éveillé qui a été fabriqué pour devenir TA réalité et celle de tous ceux qui dorment. Ce que tu n’as pas compris, c’est que tes peurs t’amènent cette expérience inévitable et que les doux rêveurs dont tu parles, s’ils sont alignés sur leur âme, ne verront jamais cette réalité venir à eux.

    • graffitique dit :

      Nous pourrions gloser sur le sujet ici, comme c’est souvent le cas ailleurs, mais ce n’est pas le lieu ni le sujet.
      Je pourrais partager avec toi quelque information qui te surprendrait peut-être Quintus. Peu importe.
      Je ne le ferai pas ; je ne doute pas que le Dieu de l’Eglise Vaticane permette jamais que ses fidèles soient laissés dans l’ignorance de ces jeux.
      D’autre part les langues, les cultures n’ont rien à voir avec le moindre enjeu ethnique ou religieux, c’est juste l’expression des peuples humains.
      A moins que quiconque n’en fasse une bannière pour tenter de rallier certains esclaves contre d’autres esclaves … Au nom de la Peur ? Au service de qui ?
      De tout ce temps il y a pas mal de peuples qui ont chopé des boutons à cause de ces jeux là. C’était juste la séquence émotion.
      Quintus, j’espère que mon intervention ne te choquera pas.

    • alain thomas dit :

      Oui tu es un méchant raciste mais ce n’est que de la provocation bien sûr.
      D’ailleurs je ne crois pas en tes propos, ils me font sourire, d’autant plus que tu es chrétien, ça n’a pas de sens.
      J’aime bien ce que te dit acacia, j’adhère totalement.
      Que Dieu te bénisse ! 🙂

    • Moonlight dit :

      Beau moment présent,

      Merci Quintus de me permettre de sentir où je me situe aujourd’hui =)

      Un jour, cette année, j’ai senti dans mon corps, la vibration duelle séparation-unité… et cela s’est passé d’abord moi avec moi à l’intérieur de moi….j’ai beaucoup pleuré….

      Je me suis tellement « manqué »…=)

      Et puis j’ai senti l’illusion de la séparation…depuis l’origine jusqu’à maintenant…
      J’ai senti qu’il y moi et l’autre, les autres avec leur différence.
      J’ai senti que lorsque je rejetais la différence de l’autre, c’était la mienne que je rejetais. Je me rejetais moi-même.

      Et j’aime ma différence, c’est ce qui fait que je suis Unique, =)

      J’ai senti que tout est inter-relié, et que dans le jeu de miroir, l’autre est moi =) et qu’il vient simplement me révéler à moi-même ce que j’ai encore à guérir et transformer en moi, dans le chemin de retour à moi, dans mon évolution.
      J’ai senti que j’étais responsable de tout ce qui m’arrivait dans ma vie, je l’ai crée, par amour pour moi =)

      Je te souhaite Quintus un beau chemin de retour vers Toi, de tomber en amour de Toi =)

      Nous sommes tous et toutes en Reliance =)

      Paix-Douceur-Lumière.
      Moonlight.

    • Margelle dit :

      Bon ! certains d’entre nous (pas tous, bien sûr !) gardent un fond reptilien bien planqué (ou pas du tout) au fond de soi…. moi qui me pensais plutôt « clean », ayant des amis de tous horizons, me suis surprise à avoir une « réaction » raciste » très vite débusquée, et ô combien chamboulée quand j’ai eu la réponse que je méritais : beaucoup d’africains (noirs) étaient embauchés en même temps que moi pour encadrer une colonie de « handicapés mentaux »… réflexion pas à mon honneur « tiens, ils manquaient de propositions « blanches » ! quand à la fin du séjour un « trisomique » assez balaise refusa de rentrer chez lui et rester là où c’était mieux, ce fut un africain qui par le déploiement de sa superbe bonne humeur a réussi à le faire décoller.. à notre grand soulagement à tous… c’est une petite anecdote, mais elle vaut son pesant.. Je me demande par ailleurs, Quintus, si tu ne crains pas que l’autre veuille à tout pris nous soumettre… comme nous l’avons fait également… peut-être se demander qui va arrêter le premier de jouer à ce jeu… pour dépasser plein de nos préjugés… et aller voir ce que l’autre a de beau à nous proposer…
      Tiens, une autre réaction raciste de ma part : jeune j’habitais Toulon. Quelle horreur l’été de voir toutes ces peaux « blanches » arriver sur nos plages et dans nos rues !!!
      Bien à toi Quintus…

  11. Marie Christine dit :

    Amusante video . Bien vu !
    Là, je me dis que, tout compte fait, l’amnésie du départ est une grâce divine .

  12. acacia dit :

    Excellent petit film d’animation !
    Il est tellement touchant, ce petit bonhomme qui résiste des quatre pattes à l’inéluctable…
    Cher Docteur, pardon je veux dire cher Passeur, merci d’insister patiemment pour nous guider vers la… vers la p… vers la po… vers la porte, ouf !
    ♥ 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *