Expériences transdimensionnelles

Jacqueline Sarah Uzan - les 50 portesVoici un nouveau témoignage abrupt et exempt de tout enrobage de Sand et Jenaël concernant le sens des abductions, les missions de vie des âmes incarnées qui y ont consenti et les enjeux des luttes obscures derrière l’évolution de l’être humain vers l’être galactique.

Par Sand et Jenaël.

Expériences transdimensionnelles & Messages des planificateurs de vie galactiques.

Cet écrit défie une nouvelle fois les croyances humaines. Certains concepts risquent donc d’être difficiles à admettre. Nous vous invitons à le lire tranquillement, en ouvrant simplement votre cœur à ce qui pourrait remettre en cause votre entendement.

Nous ressentons une sorte d’urgence à dévoiler de nouvelles vérités. Nous n’avons pas d’autres alternatives que de continuer à témoigner en Âme et conscience de notre Êtreté, car il est plus que jamais temps de s’ouvrir à d’autres réalités d’existences pour ceux qui sont prêts à s’extraire de leur ignorance.

Voici donc l’article que nous avions entamé au mois de juin, concernant nos expériences personnelles avec des Êtres provenant d’autres dimensions. Nous avions eu à plusieurs reprises des contacts, souvent nocturnes, avec les Planificateurs, soit sous forme sensitive‑physique sous l’aspect de flash-visions, soit uniquement psychique sous forme de rêves ou de songes très puissants et lucides.

Pour la majorité de la population, les abductions physiques ou psychiques par des Êtres venus d’ailleurs font encore partie de phénomènes qualifiés d’irrationnels ou d’extraordinaires. Pourtant, ces contacts sont bien plus fréquents que ce que pourrait penser l’opinion publique et se font depuis quelques années de plus en plus couramment.

Pour ma part, mes premiers rapports conscients avec des « Êtres extraterrestres » ont commencé à l’âge de quatorze ans, alors que mes parents et moi habitions une petite bourgade de campagne.

SphèresJe me souviens d’un soir où discutant avec un ami en bas de chez lui, j’aperçus deux sphères rouge-orangées de la proportion d’un petit melon, tournoyer à une centaine de mètres, derrière son épaule gauche. Lorsque je lui montrais du doigt les deux sphères, non seulement il ne les voyait pas, mais il ne me pris absolument pas au sérieux. En rentrant chez moi, les deux boules apparurent et disparurent à plusieurs reprises. En montant les escaliers de la maison familiale elles m’ont même « salué » d’une sorte de ballet accéléré, puis ont disparu à une rapidité fulgurante vers l’horizon.

J’avais compris ce jour-là, que les deux sphères s’étaient montrées uniquement à mes yeux et qu’il était inutile d’en parler.

Quelques mois plus tard, à la suite d’un accident domestique, mon Âme a quitté mon corps pour laisser place à une nouvelle Âme. Ce phénomène de transfert d’Âme se nomme Walk‑In. Mon Âme actuelle est entrée dans mon corps après une expérience de mort imminente, libérant ainsi celle qui était incarnée depuis la naissance. Ce que je ne savais pas encore à ce moment-là et qui m’a été révélé par les Êtres qui m’ont visité le mois dernier, c’est que l’apparition des boules oranges et cette expérience de mort imminente étaient liées. Cet accident domestique que je décris en détail dans le livre que nous sommes en train de rédiger, a été provoqué afin qu’une Âme plus évoluée puisse s’incarner dans mon corps.

Je sais aujourd’hui, même si cela peut paraître prétentieux, que Sand et moi faisons partie d’un groupe d’Êtres qui à plusieurs reprises sont venus s’incarner en couple sur Terre, à des époques charnières pour l’humanité. À ces différentes périodes de l’évolution humaine où la déchéance de l’esprit humain atteignait son paroxysme, je fus même persécuté et torturé par ces mêmes Êtres que j’ai retrouvés de nouveau dans mon incarnation actuelle.

L’humanité matérialiste et égotiqu arrive à la fin de son évolution. Nous le savons avec une certitude inébranlable ! Tout au long des « Dialogues avec notre Ange », Sand et moi avons expliqué les tenants et aboutissants de cette fin de cycle. Nous avons décrit dans le détail notre propre chemin d’Évolution car nous savions que pour toucher l’ego humain, nous ne pouvions que témoigner de nos propres expériences.

Notre travail depuis plus de trois ans a été de nous mettre à nu et de nous proposer en exemple pour permettre à ceux qui l’acceptent de comprendre comment libérer leur Âme de leur processus karmique. Désormais, les dés sont jetés. Certains n’ont pas compris, leur égo encore trop en souffrance a préféré nous dénigrer, nous rejeter et nous calomnier, mais ils ont fait leur choix. D’autres, restent désespérément englués dans leurs croyances, submergés par l’indécision, le doute et la peur. Mais d’autres encore sont désormais préparés à franchir le pas pour « vibrer et matérialiser » eux-mêmes leur propre réalité.

Bien que beaucoup de personnes ne soient pas encore prêtes à entendre ne serait-ce qu’une parcelle de la vérité, nous avons ressenti qu’il était temps de raconter comment se passent les visites nocturnes de nos alliés extraterrestres et de lever une autre partie du voile sur ce que nous avons appris d’eux.
Nous invitons donc les nouveaux lecteurs qui viennent de découvrir notre site et qui se questionnent à propos de leur propre cheminement, de prendre le temps de relire nos dialogues depuis le début. Nombreuses de nos expériences de vie y sont relatées.

Revenons donc, à nos expériences de contact avec les Êtres venus d’ailleurs.

En premier lieu, Sand raconte une expérience de projection transdimensionnelle qui lui est arrivée fin juillet 2013, après notre expulsion du lieu de vie où nous vivions auparavant.

Sand :

« J’avais en ma possession un objet qui me permettait d’ouvrir des portes temporelles. En compagnie d’une amie et de Jenaël, nous étions tous trois guillerets et émerveillés de prendre conscience qu’il était si facile de « passer de l’autre coté ». Je leur montrai comment je procédais. D’un geste de la main, en me concentrant et brandissant cet objet à bout de bras en direction d’un mur, s’ouvrait instantanément un vortex circulaire. Cela se présentait telle une masse d’énergie tournoyante qui s’enroulait sur elle-même. Je leur proposais alors d’y pénétrer mais ils hésitèrent à s’y aventurer. J’en ouvris un deuxième qui se referma presque aussitôt, puis un troisième que je franchissais alors instinctivement.

AmasatumÀ peine avais-je traversé ce vortex, que m’est apparue la tête allongée d’une Amasutum qui semblait m’attendre. Ses grands yeux obliques d’un beau jaune-vert lumineux laissaient voir une pupille sombre en forme de fuseau vertical. Cet Être reptilien marchant sur deux pattes possédait également une queue. Mesurant un peu plus de 3 mètres, son corps était recouvert d’écailles à multiples petites facettes d’un somptueux vert-olive étincelant.

Un court instant, hébétée et confuse de mon intrusion involontaire, je me suis étonnée qu’elle accepte de recevoir une humaine dans son monde. D’elle émanait une énergie douce et bienveillante qui me mettait instinctivement en confiance. Nos échanges furent uniquement de nature télépathique. Elle m’invita donc à visiter l’endroit très sobre où tout était fondu dans la masse, sans aucun meuble. Dans une autre pièce, se trouvait un lit – à ma taille – ainsi qu’une sorte de penderie, où des costumes humains y étaient suspendus sur des cintres. Ces vêtements étaient vraiment disproportionnés par rapport à sa morphologie. Elle m’expliqua que les Amasutum en changeant de dimension, changeaient également de taille et que ces costumes leur servent lorsqu’elles endossent une forme humaine alors qu’elles œuvrent sur Terre parmi les humains. J’avais la curieuse sensation de savoir déjà cela et me sentais très à l’aise en sa compagnie. Cette énergie féminine de bonté et d’altruisme m’était infiniment familière.

En poursuivant la visite, un couloir aboutissait dans une nouvelle pièce. Dans celle-ci, se trouvait une sorte de petit mobilier qui abritait des flacons. Elle m’invita à passer la nuit dans la chambre. Elle me tendit alors une fiole contenant une lotion dont je devais m’enduire le corps avant d’aller me coucher. Après un long et profond sommeil, je me réveillai doucement ne comprenant absolument plus où j’étais et avec énormément de mal à retrouver ma réalité terrestre. »

Depuis cet événement qui a bouleversé mon quotidien, je sus que je n’étais pas seule sur Terre. D’autres Amasutum étaient incarnées ou nous côtoyaient sous leur déguisement humain et œuvraient elles aussi, pour la grande Transition de l’humanité. J’avais clairement conscience que ce que je prenais pour un rêve, était simplement une réalité parallèle. D’avoir accepté ce postulat, me conforta dans mon ouverture d’esprit et mon cheminement « spirituel ».

J’avais compris à ce moment-là, que le contact avec cet Être venu d’une autre dimension « m’était permis », parce que j’avais accompli ma mission d’Âme, abouti mon rôle karmique et su m’en libérer.

J’étais apparemment prête à d’autres contacts avec des dimensions parallèles, ce qui commença à se réaliser en avril de cette année.

En voici le récit :

humanoides« Comme dans ma réalité quotidienne, je me trouvais dans mon lit et à mes côtés Jenaël dormait d’un profond sommeil. Toutefois, notre lit et notre chambre changèrent d’aspect et nous nous retrouvâmes dans une sorte de chambre d’hôpital. À ma droite, un appareil mesurait apparemment mes constantes. Je ne comprenais pas pourquoi Jenaël ne se réveillait pas. Une infirmière curieusement très âgée, pénétra dans la pièce et vint à mon chevet. Elle m’expliqua par télépathie que je n’avais rien à craindre et que Jenaël ne se réveillerait pas. Dès ce moment-là, sa physionomie se modifia. De l’infirmière de taille humaine, elle devint un petit Être humanoïde cristallin, tout chétif, mesurant à peine un mètre. Je voyais parfaitement l’ossature de son crâne recouverte d’une « chair » translucide. Jenaël, lui ne bougeait toujours pas. En réalisant l’étrangeté de la situation, je pensais avoir à faire à un Miminu (petit gris belliqueux). Mais je ne sais pour quelle raison, j’ai « retrouvé mes esprits ». Prise d’une panique irrépressible, j’ai demandé à mon Soi supérieur de me venir en aide pour que je puisse m’extraire de cette situation. C’est ainsi que je me suis réveillée. En me levant, je me rendis compte que je saignais du nez. »

En faisant part de mon « rêve » à Jenaël, je lui exprimais qu’il m’était difficile d’admettre ma peur face à cet Être, puisqu’en ayant confiance en mon guide, je savais parfaitement que j’étais en sécurité. D’autant plus, qu’il ne m’avait montré aucune agressivité.

Je compris ainsi que seule ma peur m’avait extraite de ce rêve car ce petit humanoïde n’était en aucune façon malintentionné. Pourtant, même si cet Être m’avait rassuré, face à l’inconnu mon ego humain a réagi par un réflexe de fuite, lié au fonctionnement du cerveau reptilien primitif.

Intuitivement je perçus que ces Êtres par l’effet miroir, ne font que répondre à notre propre émotionnel et à nos vibrations, à l’image de notre réalité de 3ème dimension duelle.

Jenaël et moi en avons donc déduit que mon état émotionnel m’avait empêché de rester stable – vibratoirement – dans cette autre dimension. Le fait de me débattre, m’a ramené instantanément à notre dimension humaine.

Peu après ce rêve, mon corps se mit à réagir en déclenchant une première plaque de psoriasis annulaire sur la face interne de ma jambe. Exactement au même endroit où des plaques de ce genre étaient apparues à mon adolescence.

Comme nous avons l’habitude de décoder signes et symboliques de tout ce qui complique notre quotidien, nous en avons déduit que « mon psoriasis » provenait à la fois d’une émotion non résolue dans le passé et dans le présent, puisque situé « entre l’arrière et l’avant » de ma jambe.

En poussant nos recherches, nous avons découvert que le psoriasis se développe à la suite d’un choc émotionnel. Les symptômes sont dûs à la présence de deux situations conflictuelles liées à des séparations, dont l’une est plus ancienne que l’autre. Cependant, ces quelques éléments ne nous permettaient pas encore de comprendre ce que mon corps voulait m’exprimer et comment appréhender l’ensemble de la situation.

Une deuxième pièce du puzzle se plaça quelques temps après.

TakenJenaël et moi avons été guidés à visionner sur internet, la série télévisée « Taken » de Spielberg. Ces épisodes relatent des phénomènes d’abduction par des entités extraterrestres. L’histoire débute pendant la guerre de 1945 et se déroule sur cinq décennies et sur quatre générations.

Durant le visionnage des dix épisodes, de nouvelles plaques circulaires apparaissaient sur l’arrière de mes mollets. Je commençais à percevoir qu’il y avait un lien entre certains épisodes du feuilleton et mon psoriasis.

Dans la foulée, j’ai découvert un livre écrit par un abducté « L’humanité revisitée » de Marc Gakyar. En découvrant le témoignage de l’auteur, je me suis mise à pleurer. Je venais de réaliser que certains événements relatés dans son ouvrage m’étaient familiers car j’avais vécu des choses similaires dans mon enfance.

De plus dans l’un des chapitres, il cite qu’il avait visionné une scène d’un film qui l’avait marqué. Dans ce film – « Intruders » de Dan Curtis – une mère accompagnée de son enfant dans un magasin se mit à saigner du nez après une abduction. Celle-ci se rappelle avoir été enlevée lorsqu’elle était enfant et suite à cela, elle s’est retrouvée avec une marque circulaire à côté du tibia.

À la lecture de ce passage, je fus ébranlée puisque je venais de remarquer des similitudes avec ma propre histoire. J’avais moi aussi saigné du nez et avais une marque sur ma jambe. Mon corps était en alerte mais mon mental n’en saisissait toujours pas le sens. Ce livre venait cependant de me livrer d’autres pièces manquantes de mon propre puzzle et me montrait d’une façon symbolique ce que je devais impérativement conscientiser pour « favoriser ma guérison ».

Peu après le début du mois de juin, je fis à nouveau une sorte de rêve extrêmement précis et révélateur sur l’une de mes peurs profondes provenant de l’enfance.

« J’étais dans la maison où j’ai passé la majorité de mon enfance. Des inconnus tentaient d’y pénétrer. Trois personnages dont une grande femme très fine, une deuxième forme humanoïde masculine et la dernière de forme plutôt rondelette de type masculin venaient d’apparaître debout devant moi.

Seule dans la maison, hurlant pour les faire fuir, je ne voulais pas qu’ils m’emmènent avec eux. Je criais de toutes mes forces :

– « Personne ne m’emmènera… personne ! Vous n’êtes pas d’ici, vous êtes de l’espace ! Vous m’attraperez jamais, vous m’entendez, jamais ! »

humanoides02Terrifiée, je sentais mon cœur tambouriner dans ma poitrine. Dans mon « rêve », je me débattais, essayant de leur envoyer tout ce qui me tombait entre les mains afin de leur prouver ma détermination. Je m’efforçais de résister à l’engourdissement pour qu’ils ne m’emportent pas avec eux. Ils étaient pourtant très pacifiques et m’observaient sans aucune agressivité, mais je savais ce qu’ils attendaient de moi.

Prise d’une panique incontrôlable, je criais et m’agitais si fort que Jenaël fut extirpé de son sommeil. J’entendis sa voix pénétrer mon rêve, m’affirmant que je n’avais rien à craindre. Je ressentis alors une profonde colère rejaillir en mon Être car depuis l’enfance, ne pouvant en parler à personne, j’avais pris pour habitude de résister seule lorsqu’  »Ils » venaient m’emmener. Mon réflexe fût de le rejeter. « Je ne veux pas de ton aide, je suis assez grande pour me débrouiller ! » lui répliquais-je dans « mon rêve ».

Je ne saurais dire pour quelle raison, je finis cependant par accepter l’aide de Jenaël. Je me suis donc réveillée sans comprendre où était la réalité. Ma respiration était haletante et mon cœur s’emballait encore. J’avais tellement peur que je n’osai même pas sortir du lit de crainte qu’ « Ils » ne soient encore là.

Jenaël comprenait parfaitement que j’étais en train de vivre une expérience délicate sur d’autres plans d’existences, il m’avait secouée doucement pour me rassurer. Il m’affirma que ce n’était pas la première fois que je faisais ce genre de rêve très agité mais là, « on » lui avait permis d’intervenir. Il y avait une raison à cela.

Au petit déjeuner, toujours dans un état second, je me comportais étrangement telle une petite fille capricieuse essayant d’attirer l’attention de papa. J’étais en recherche de sécurité. Jenaël m’en fit la remarque en me pointant mon comportement inhabituel. Il me dit alors :

– « Il est temps que nous découvrions le lien entre ton psoriasis et les abductions ».

Comme par hasard ce matin-là, l’Univers allait m’offrit une nouvelle pièce du puzzle. Après le petit-déjeuner, alors que nous entamâmes notre discussion, ma mère me laissa un message sur le téléphone. En attendant sa voix, j’éclatais à nouveau en sanglots. « Maman, pourquoi ne m’avez-vous pas protégé lorsqu’ils m’ont emmenée ? Vous ne m’avez jamais crue » m’écriais-je intérieurement !

Je réalisais alors que je reprochais à mes parents leur ignorance et leur absence dans ces moments critiques de mon enfance ou « Ils » venaient me chercher. Très souvent durant mon sommeil, je voyais des Êtres étranges.

Il s’agissait d’abductions et de vécus transdimensionnels que mes parents complètement ignorants n’ont jamais pris au sérieux. Sans compter que certaines de ces expériences se sont même produites à l’âge adulte, alors que j’étais éveillée ! (J’en parle avec précision dans notre livre).

Je réalisais par la même occasion que mes blessures d’abandon et de trahison provenaient du fait, que j’étais à la fois séparée de ma lignée galactique et du manque de sécurité que mes parents étaient sensés me procurer.

Je venais enfin de découvrir l’origine de mon psoriasis : la double séparation !

Jenaël :

Une semaine plus tard après les expériences de Sand, ce fût mon tour d’être visité. Un jour, pendant ma sieste, j’ai été soudainement propulsé dans une autre dimension, afin de me montrer d’où provenait mon Âme et surtout pour me donner quelques indications sur ma mission d’Âme personnelle et sur celles de ceux qui se reconnaîtront à la lecture de ce texte.

Comme très souvent dans ce genre de rêve très intense, cohérent et lucide, je me vois dans une école. Je me trouvais dans une sorte de bâtiment en verre à plusieurs niveaux. Les étages supérieurs correspondaient aux cuisines et salles à manger. Plus bas, des salles de sport et de loisirs étaient reliées par une sorte de toboggan. Il y avait également de grands jardins potagers et aromatiques, de vastes vergers, un parc d’agrément avec bassins et salles d’eau pour se laver. De nombreuses activités étaient possibles mais le plus souvent nous étions en cours. Il n’y avait d’ailleurs aucun horaire. Nous pouvions être seul ou plusieurs individus dans un cours. Par contre, il n’y avait aucun professeur. L’enseignement provenait d’un espèce d’appareil qui s’adaptait à la conscience et à l’intelligence de chacun.

Cette immense structure semblait perchée au sommet d’une montagne et ne comportait aucune paroi opaque. Tout était transparent. Lorsque je me voyais marcher, je longeai une immense paroi très souple, voire molle, transparente et légèrement bombée. Le sol était lui aussi translucide, au dessous je distinguais une mer de nuages très denses. Par le simple fait d’y penser, je pouvais changer d’étage et me déplacer très rapidement.

Certaines Âmes sous forme humaines ou humanoïdes m’étaient familières, tandis que les nouveaux arrivants possédant un corps plus dense, m’étaient encore inconnus. L’impression d’être revenu en ce lieu que je connaissais déjà était très intense. Recevant des enseignements provenant de dimensions supérieures, j’étais capable de les retransmettre à mon tour sous forme de « travaux pratiques ». J’enseignais ainsi la science de l’alchimie de la matière. J’étais parmi les premiers humains à effectuer certaines opérations que les autres étaient incapables d’accomplir du fait de la trop forte densité de leur corps. Ces cours se déroulaient dans un espèce d’amphithéâtre.

Un moment donné, je voyais Sand qui se préparait à l’étage du dessus. Celui-ci était divisé en de nombreux compartiments où d’autres Êtres s’habillaient avec des vêtements humains.

Vaisseau mère01Pendant que je marchais dans des coursives, je me rappelais que j’étais à bord d’un immense vaisseau-mère.

Les gens semblaient être des humains, mais de temps en temps leurs « déguisements » s’effaçaient pour laisser place à leur véritable aspect. Apparaissaient alors des « entités » non physiques, voire translucides ou ayant parfois l’apparence d’animaux hybrides. Il y avait de grands individus filiformes, des petits rondouillards, des « choses » qui n’avaient pas de formes. Je comprenais alors qu’en perdant leurs déguisements, ils relâchaient leur faculté de camouflage. « On » m’informait par télépathie que leur apparence provenait d’un déguisement psychique qu’ils projetaient automatiquement dans la pensée de l’humain qu’ils croisaient.

Je reçus l’information qu’il fallait que je me prépare. Je savais que parfois je m’habillais en femme, parfois en homme. Je me suis vu m’apprêter et descendre une sorte d’escalier qui longeait la paroi translucide. Il faisait mauvais temps et cette mer de nuage recouvrait les sommets des montagnes. Des gens allaient assister à mon départ. Je savais que je me préparais pour une grande mission. En tant qu’humain, je me suis vêtu d’un simple jean et d’un pull à capuche. Les autres individus de l’équipe qui m’accompagnaient au dehors sur la plate-forme, étaient emmitouflés dans des combinaisons blanches, grosses lunettes et gants un peu à l’image des chasseurs alpins.

J’allais poser mon pied au sol, mais il n’y avait aucune différence entre les nuages et la neige, tout était opaque. Je flottais sur une espèce de soupe immaculée. Un autre personnage qui devait m’accompagner pour un bout de chemin était lui aussi emmitouflé dans sa combinaison et marchait à côté de moi.

À ce moment-là, j’ai émergé « une première fois » de mon rêve. J’avais conscience que je venais de quitter le vaisseau, mais je somnolais encore. Dans les souvenirs de mon rêve, je voyais le vaisseau de l’extérieur. Il était complètement transparent et ne possédait pas de véritables parois. Il s’agissait d’une sorte de cloison énergétique ou en verre souple, je ne sais pas exactement.

Je me suis alors complètement réveillé et je reçus d’autres informations et compréhensions sous formes de flashs rapides.

J’ai vu alors que pour m’endormir, « Ils » m’envoyaient un genre de faisceau lumineux, qui m’était invisible. Je me rappelle qu’au début du rêve, de petits Êtres observaient mon bras et m’expliquaient qu’ils avaient posé un implant biologique dans le coude pour me localiser. C’est pour cette raison que je ressens parfois une petite gène. Effectivement, parfois lorsque je dors, mon bras s’engourdit et m’oblige de changer de position pour trouver une meilleure posture. Cet implant lorsqu’il est déclenché à distance m’induit l’envie de dormir. Dès que je dors, mon Âme quitte alors mon corps pour retourner avec son enveloppe ethérique sur « le vaisseau ».

Dans ce rêve, « Ils » m’avaient informé qu’il s’agissait de la dernière fois que je marchais sur la neige. Je crois comprendre que cette métaphore sous-entend qu’il s’agit de ma dernière incarnation terrestre en 3ème dimension.

Sur le vaisseau, je possédais un corps humain mais je savais aussi changer d’apparence. J’avais compris que Sand et moi, étions embarqués sur le même vaisseau. Elle venait cependant du compartiment réservé aux Êtres originaires d’autres planètes du système solaire et recevait d’autres enseignements.

Vaisseau Mère02Cet immense vaisseau est une sorte de « transporteur » qui recueille des « voyageurs galactiques ». Les occupants ont été volontaires pour aider l’espèce humaine lors de sa transition. C’est pour cette raison qu’il est compartimenté sur différents niveaux. Ces voyageurs galactiques possédant des métabolismes et des biologies différentes, ont besoin de conditions environnementales adaptées à leur espèce, jusqu’à ce que leur Âme s’incarne dans un corps humain. Certains d’entre eux acceptent donc de « mourir dans leur dimension » et de se réincarner sur Terre dans un corps humain afin d’aider l’humanité.

Plusieurs fois, à la suite d’autres séances de sommeil provoqué, il m’a été montré que pour créer un « leurre visuel », les Planificateurs projettent leur propre « imaginaire » dans la psyché de l’humain. Il s’agit en quelque sorte de télépathie par l’image. Ils peuvent aussi induire dans la conscience des gens qu’il choisissent des images hologrammiques et des messages sous forme de « paquets concepts ». Ils m’ont « montré » que ces messages conceptuels peuvent être déclenchés à retardement, en quelque sorte programmés, selon le déroulement de certains événements dans notre « actualité terrestre ».

En cette fin des temps, certaines Âmes de ces Planificateurs Kadistu d’un très haut niveau spirituel, sont revenues en tant que volontaires se réincarner sur Terre. Parmi elles, quelques unes sont également présentes dans des dimensions parallèles et astrales. Ces Êtres d’une compassion incommensurable ont accepté de « télécharger dans leurs propres programmes » le karma « lourd » des hommes, afin de le résoudre et de libérer « la nouvelle énergie de sa résolution » dans le treillis magnétique de l’humanité. Yeshua ayant entamé son œuvre lorsqu’il était incarné, était l’un des précurseurs parmi les Kadistu à avoir posé des jalons, pour permettre dans « son futur », le processus d’ascension de l’humanité. Ils s’agit de la Rédemption décrite par les religions.

Les « Planificateurs », lorsqu’ils visitent l’humanité, opèrent généralement pendant notre sommeil, mais en certaines occasions, ils peuvent aussi agir dans la psyché d’un individu lorsqu’il se trouve à l’état éveillé. Nous en avons également fait l’expérience. Mais pour l’instant nous devons en rester là, car beaucoup d’éléments ne nous ont pas encore été révélés parce que l’humain n’est pas encore apte à les recevoir.

En ce qui concerne notre vécu transdimensionnel, nous avons comme à l’accoutumée questionné notre Ange. Comme vous pouvez l’imaginer, notre Soi Supérieur – notre Ange – accède beaucoup plus aisément à la multidimensionnalité des Existences que notre propre conscience limitée, même si les Kadistu nous offrent parfois la capacité de stabiliser notre psyché pendant « quelques instants » dans une autre dimension.

Question à notre Ange :

Même si nous savons que ce n’est pas la première fois que Sand et moi sommes visités par des Êtres venus d’ailleurs, pourquoi avons nous cette fois-ci pu nous souvenir de tous les détails de notre rencontre avec eux ?

Tout simplement parce que c’est le moment ! Vous êtes prêts, même beaucoup plus que vous ne l’imaginez. Désormais, votre nouveau « travail » est de désacraliser les relations que les Planificateurs entretiennent avec vous et avec l’humanité, en témoignant de votre vécu.

Il est donc important que les choses soient replacées dans leur contexte.

Certains Êtres, dont quelques-uns faisaient partis des Prédateurs que vous appelez reptiliens, Dracos, Gina’Abul ou autres, sont effectivement prêts à vous rencontrer, car eux aussi sont sur le point de basculer sur d’autres plans de conscience. Toutefois, cela n’arrivera JAMAIS sur votre plan physique de dualité de 3/4ème dimension. Seuls les humains, qui s’y préparent en se libérant de leur émotionnel, auront la possibilité de grimper les échelons de fréquences dimensionnelles. Là alors, les rencontres avec d’autres dimensions seront possibles.

Il est donc inutile d’attendre un contact officiel du type Asthar, Maitreya, Sananda, Metatron ou autres, car ils ne sont que des représentations archétypales inventées par le New-Âge.

stellaires03Sachez qu’aucun des « Planificateurs Kadistu » n’a jamais dévoilé son véritable nom à un humain et ne pourra venir à votre rencontre dans votre dimension. Toute cette hypocrisie ne provient pas d’Êtres qui sont réellement au service de l’homme. Les Planificateurs vous respectent et ne vous font jamais de fausses promesses.

Question à notre Ange :

Y a-t-il un objectif derrière les contacts et les abductions ?

Tout au long de l’histoire de l’humanité, beaucoup d’humains se sont déjà fait « enlever » à leur insu, mais cela n’a jamais été réalisé par la manière forte de la part des Planificateurs. Les Kadistu n’interviennent que par contrat d’Âme. C’est à dire lorsqu’ils ont été autorisés par l’Êtreté multidimensionnelle d’un individu à le faire.

Ainsi, lors d’une abduction réalisée par les Kadistu, l’individu n’est généralement pas conscient, puisque « son Êtreté multidimensionnelle est prévenue ». Il se peut que pour une raison ou une autre, l’individu se réveille. Si c’est le cas, il ne sera jamais effrayé et ne se sentira jamais agressé. Dans certains situations, le réveil est même provoqué intentionnellement pour diverses raisons qui vous seront dévoilées ultérieurement.

Par contre, les Prédateurs qui réalisent des abductions se passent parfois de cette autorisation, sauf si l’Âme de l’individu fait partie de leur propre lignée. S’ils enlèvent des victimes non-consentantes, ils violent d’une certaine façon, les Lois de l’Univers. C’est la raison pour laquelle, certaines abductions réalisées par les Prédateurs laissent de profondes blessures psychologiques dans l’inconscient des victimes. Cependant, il existe une multitude de cas de figure d’abduction qui pour l’instant ne peuvent pas encore vous être révélés.

Depuis « la genèse de l’homme », les abductions ont toujours été réalisées. Néanmoins jusqu’à la guerre de 1939-45, elles l’étaient majoritairement par des entités galactiques non bénéfiques, que vous appelez « Miminu ou Gris ». Ils ressemblent à une certaine espèce de la caste des Planificateurs mais sont à la solde des Prédateurs. Certains ont été capturés puis répliqués par les Prédateurs reptiliens pour en créer des clones.

C’est pour cette raison que lors d’abductions réalisées par les Prédateurs, apparaissent parfois des Gris. Ceux-ci ne sont malheureusement que des entités biologiques clonées, qui sont investis d’une Âme primitive de Prédateur.

Beaucoup d’humains ont été enlevés par des Prédateurs reptiliens et ont ainsi été transférés sur d’autres planètes de 3ème dimension, afin de leur servir d’esclaves. Cependant, ces humains abductés étaient eux-mêmes déjà « très malveillants » à l’égard de leurs semblables. Ils ont donc prolongé leur cycle karmique dans des dimensions plus adaptées à leur évolution.

Comme vous le savez déjà, certaines races galactiques belliqueuses sont allées beaucoup trop loin dans leurs jeux de domination. Ils ont de ce fait, déjoué les Lois Universelles et ont freiné l’Évolution de l’humanité.

C’est pour cette raison que les Kadistu ont « rappelé à l’ordre » les représentants reptiliens Prédateurs incarnés sur Terre. Les factions des Élites Illuminati ont été avertis à maintes reprises et à différents endroits sur Terre.

Apparition01Ainsi, certaines apparitions « dites mariales », comme celle de la Vierge de la Salette, Fatima, celle de Lourdes et bien d’autres, ne sont en réalité que des apparitions holographiques d’une jolie et douce femme afin de mettre en confiance les personnes qui reçoivent le message.

Évidement, il n’a jamais été question d’apparition de la Vierge Marie. Bien que la mère de Yeshua ait existé, son rôle de grande planificatrice ne lui permet pas de tromper les humains en se déguisant en Sainte Vierge !

Lors de ces manifestations dites mariales, la communication entre les Planificateurs et le témoin est induite dans sa psyché par une technologie d’induction de la pensée. Les témoins eux-mêmes ont été soigneusement choisi pour leur innocence et leur intégrité. C’est la raison pour laquelle, les témoins de ces apparitions sont généralement des enfants. D’ailleurs, ces apparitions ont toujours été décrites par les observateurs comme étant celle d’une femme très douce et belle, mais n’ont jamais été dépeintes par les témoins, comme une apparition de la Vierge Marie. Ce n’est qu’ensuite que ces témoignages ont été transformés par les « autorités religieuses », pour coller à l’image archétypale de la Vierge Marie des Chrétiens, afin de laisser croire au miracle.

Ces apparitions pseudo-mariales, ainsi que le contenu de leurs messages, étaient des sommations provenant de hautes entités spirituelles destinées à l’Élite au pouvoir, afin qu’ils renoncent à tyranniser l’humanité. Mais ceux-ci trop orgueilleux et cupides, ont non seulement rejeté l’avertissement des races planificatrices de Vie (Kadistu), mais ont détourné le sens du message et utilisé ces apparitions afin de laisser croire aux humains qu’il s’agissait de l’apparition de la « Vierge Marie ».

Question à l’Ange :

Si nous comprenons bien, Marie la mère de Yeshua n’est jamais apparue à des humains ?

ViergeDans des cas exceptionnels, certains Êtres de la caste des Kadistu interviennent parfois dans votre quotidien. Cependant, ces contacts sous forme humaine se font toujours de façon anonyme, incognito et pendant un laps de temps très bref. Au grand jamais, la Mère de Yeshua apparaîtrait sous la forme archétypale de la Vierge, avec une robe blanche, un voile bleu et des roses à la main.

Néanmoins, de « véritables apparitions mariales » sous forme archétypale de la Vierge Marie, sont l’œuvre de certaines entités reptiliennes. Pour les individus avertis, leur origine est facilement identifiable. Ces fausses-vraies apparitions de la Vierge Marie sont réalisées et signées par la technologie reptilienne afin de discréditer dans la psyché humaine la réalité de la présence des Planificateurs de Vie. Dans ce cas, les témoins ne sont jamais des enfants innocents, mais au contraire ils sont généralement adultes, à fort potentiel égotique. Le genre de personnage visé par les Prédateurs, répond souvent à de grosses blessures de manque de reconnaissance, de dévalorisation, besoin de célébrité, etc.

Lors des événements de 2012 à Bugarach, un individu a été particulièrement ciblé par cette technologie de contrôle mental. En décortiquant les actualités télévisées, plusieurs signes ont permis à des yeux et oreilles avisés de comprendre ce qui se tramait ce jour-là à Bugarach.

2112Bug01Par exemple : la guirlande de Noël accrochée à la mairie du village – lieu emblématique du pouvoir en place – représentait NIBIRU, la planète d’origine des géants Annunaki.

Lors de cet événement, un individu hautement médiatisé, témoignait de bonne foi avoir vu la Vierge Marie dans son vaisseau sous la montagne. Il a donc été la victime ciblée d’une apparition mariale hologrammique typique, du genre que produit la technologie reptilienne prédatrice.

Il prétendait également incarner le Christ Cosmique, se nommer Oriana et être originaire de la constellation d’Orion. Celle-ci étant l’un des systèmes galactiques d’où sont originaires les seigneurs Dracos et d’autres races reptiliennes nuisibles à l’humain.

Il affirmait être lui-même « Le Grand Monarque – Le géant Vert ». Dès ce moment-là, il avait posé les signes révélateurs annonçant l’identité de l’Être qui s’exprimait à travers lui et qui annonçait son retour prochain sur Terre.

Ses autres « qualificatifs » indiquent bel et bien son allégeance inconsciente aux entités reptiliennes. « Le Grand Monarque, l’Homme vert », n’est-il pas la représentation archétypale des géants Annunaki ou du grand seigneur reptilien ?

Comme il le précise si bien dans le reportage, le Christ cosmique n’est pas Jésus le Christ. Il est donc aisé de déduire que l’Être qui s’exprime à travers lui, représente l’énergie de l’Anté‑Christ.

PanDe plus, sur certaines vidéos on le voit jouer de la flûte de Pan. Le dieu Pan de la mythologie grecque qui fait partie de la hiérarchie des Élémentaux, est mensongèrement assimilé  au diable par les satanistes Illuminati.

Il est également associé à l’image de la divinité romaine Lucifer, le porteur de lumière que cet individu prétend être lui-même. Ridiculisé par l’ensemble de la presse internationale, il a donc bel et bien été porteur, malgré lui, d’un message codé à l’attention des initiés.

À son détriment, il a confirmé la présence sur Terre de l’Énergie de l’Anté-Christ, du dieu Baphomet/Satan, cher aux Illuminati. Cette mise en scène dans ce petit village de l’Aude – inspirée par ces entités prédatrices – était organisée en l’honneur du retour sur Terre du seigneur AN/Yahvé et d’Enlil, chefs des Annunaki, afin d’être diffusée avec une portée mondiale. La gendarmerie était présente pour éviter les débordements et assurer la sécurité de la population. Toutes les activités de ce jour étaient délibérément contenues dans le village pour que les médias et le public ne puissent pas aller fouiner ailleurs. Mais ce que la presse a oublié de mentionner, c’était la présence de militaires et des services spéciaux en opération, évidemment très discrets sur les flancs de la montagne.

Les hauts responsables de la maçonnerie Audoise Illuminati s’étaient préparés à un éventuel atterrissage d’une délégation Annunaki à Bugarach. Ils savent que cette montagne leur sert de balise et possède bien d’autres fonctions encore. Le comité d’accueil sous sa forme militarisée était prête à les accueillir. Mais cette « fête occulte » a été un énorme flop et les événements ne se sont pas passés comme prévu.

La raison en est qu’à l’époque, des channels plus ou moins bien informés prédisaient le retour de la planète X ou Nibiru comme déclencheur du grand changement. Cette planète est une sorte de vaisseau d’où débarquent les Dracos et leurs serviteurs Annunaki lorsque tous les 3600 ans, il reviennent sur Terre.

Les Illuminati savaient qu’elle allait repasser dans votre système solaire, dans les environs de 2012. Ils avaient donc depuis 1914, échafaudé un plan pour dominer le monde jusqu’au retour de leurs maîtres, les géants Annunaki. Sauf que Nibiru n’était pas au rendez-vous.

Le Christ Cosmique de Bugarach était donc le fameux messager planétaire pour prévenir l’Élite qui gouverne ce monde, de l’arrivée prochaine des Prédateurs.

Les Annunaki n’ont pas débarqué comme attendu, les Illuminati se sont alors divisés en deux clans, les uns reprochant aux autres d’être à l’origine de l’échec du plan de domination mondial.

L’une des parties, cherche à asservir les hommes grâce à la science, la technologie et le commerce, tandis que l’autre préfère dominer le monde en maintenant l’humain dans l’ignorance complète des Lois Universelles.

N’ayant pu se mettre d’accord, ils se sont mutuellement rejetés la responsabilité de leur échec. Mais les deux factions ont toujours un but commun : contrôler l’humanité via un gouvernement unique afin « d’offrir » la population humaine en pâture à leurs dieux Dracos et régner avec eux, au moment de leur retour sur Terre.

Les vaisseaux Annunaki devaient arriver sur votre planète par les portes dimensionnelles de l’Irak. Il s’agit donc de trouver ici, la raison légitime de la guerre menée par les américains dans ce pays.

Cependant, les races planificatrices de Vies ont déjoué l’issue fatale que réservaient les Prédateurs à l’humanité. Elles avaient envoyé à leurs contacts humains l’information que Nibiru était de passage dans votre système solaire quelques années avant son arrivée effective, afin de tromper les Illuminati dans l’élaboration de leur plan de dictature. Cela a créé la discorde entre leurs clans et à retardé la mise en place du Nouvel Ordre Mondial.

De plus, pour rendre crédible cette théorie et gagner du temps, les Planificateurs avaient conçu depuis 1980 un leurre, une sorte de brouillage optique pour amener vos astronomes à confondre ce leurre avec la fameuse planète de la fin des âges.

Question à notre Ange :

Pourquoi ont-ils élaboré ce plan et pourquoi leur fallait-il gagner du temps ?

Un autre projet élaboré par les Planificateurs de Vie est en route et commence à porter ses fruits. Ce plan est d’élever suffisamment la vibration de la conscience humaine pour que l’humanité de façon autonome, puisse redevenir maître de son destin, sortir des griffes des Dracos et autres reptiliens belliqueux, et parvenir à l’Éveil de l’Âme.

Il s’agit là du véritable principe de l’Ascension qui est un phénomène lié à une Loi Universelle qui conçoit que : lorsqu’un petit groupe d’entités – humaines ou autres – ou l’ensemble d’une population d’individus, atteint une fréquence vibratoire plus élevée et un haut niveau spirituel, ils basculent avec tout leur environnement, dans une autre dimension qui vibre à une vitesse supérieure à celle de la lumière de 3ème dimension.

La clé de la libération pour cette ascension de groupe est la COMPASSION, qui est l’état d’être d’un individu complètement libéré de son ego émotionnel et de ce fait, de l’attachement à la matérialité.

La réalité extraterrestre est une réalité multidimensionnelle.
L’humanité actuelle, beaucoup trop campée sur ses certitudes, n’est pas encore prête à appréhender cette vérité. Les Êtres qui vous visitent sont des voyageurs de « l’espace-temps » et ils ne sont pas tous venus d’autres planètes. Certains parmi eux ont la capacité de migrer d’une dimension à une autre, d’un univers à un autre, y compris dans les mondes de l’au-delà.

Il est donc important de comprendre que les Planificateurs ne prendront jamais contact physiquement et officiellement avec l’humanité. Tout simplement, parce qu’à leur regard, l’humain est resté une race primitive peureuse, qui ne cesse de s’entretuer et détruire sa planète au profit de son bien-être, du pouvoir et de l’argent. De ce fait, les sites internet qui annoncent un contact physique officiel imminent avec « nos frères de l’espace » soutiennent cette imposture et préparent ainsi les adeptes du « New-Âge » à une grande mise en scène orchestrée par l’Élite de ce monde avec le soutien de la NASA. Est-ce utile de le rappeler ?

Le plan reptilien suit lui aussi une logique bien évidente. Dans l’ancien Testament biblique ce plan était dictée par les « Tables de la Loi » que Yahvé remit à Moïse. Yahvé est donc ce prince reptilien qui se fit passer pour le « Seigneur Dieu ».

GuidestonesÀ notre époque moderne, ce grand seigneur reptilien a conclu un « nouvel accord » avec l’Élite Illuminati en prévision de son retour sur Terre. Ce sont les « dix nouveaux commandements », qui sont gravés sur un monument aux États-Unis, les « Georgia Guidestones ». Il s’agit d’une œuvre d’art en granit érigée le 22 mars 1980 en Géorgie, près d’Elberton. Si vous observez bien, les Illuminati mettent tout en œuvre pour respecter ces nouveaux dix commandements. Mais leur but final est de réduire puis contrôler eux-mêmes, la population mondiale.

Question à notre Ange :

Que signifie le premier commandement qui figure sur ce monument ? C’est à dire maintenir l’humanité en dessous de 500 000 000 d’individus en perpétuel équilibre avec la nature ?

Il s’agit du plan de réduction de population que l’élite du Nouvel Ordre Mondial s’efforce de mettre en place, pour débuter et redevenir maître d’un nouveau cycle de 3ème dimension pour l’humain. Cela se passera effectivement à peu près de cette façon-là. Cependant, ce n’est pas l’Élite Illuminati qui décidera de la réduction de la population mondiale, mais les cycles naturels de la vie terrestre et universelle.

Il est important de comprendre qu’il y une raison légitime à cela. Le cosmos est en constante expansion et cela dans toutes les directions. À chaque seconde de votre existence naissent et se forment de nouvelles planètes, de nouveaux soleils, de nouvelles galaxies, donc de nouvelles fréquences d’existences susceptibles d’accueillir des formes de vie biologiques. Lorsque l’Univers s’expanse, la Conscience de chaque forme de vie change de fréquence. Les Âmes, une fois constituées, ne meurent pas et deviennent éternelles en augmentant leur fréquence vibratoire. À chaque changement de palier de fréquence, elles se fractalisent et se multiplient indéfiniment pour suivre la « course expansive » de l’Univers. Néanmoins, celles qui se détournent définitivement des Lois Universelles sont naturellement recyclées.

Certaines planètes possèdent donc la fonction de pouponnières d’Âmes, pour des systèmes solaires, voire même des galaxies entières. C’est le cas de la Terre, qui bientôt sera prête à envoyer toutes les Âmes suffisamment matures et expérimentées sur d’autres planètes et dans de nouvelles dimensions d’existences. Les Planificateurs qui évoluent dans des dimensions supérieures passeront eux aussi dans une nouvelle fréquence de vie et ainsi de même, au sein de la hiérarchie de la Vie. Voilà le principe des Lois naturelles de l’expansion de l’Univers.

Sachez que pour leur propre évolution, les Âmes se fabriquent un véhicule adapté à la fréquence dans laquelle elles sont incarnées. Il s’agit donc de corps humain lorsqu’elles naissent sur Terre. Cependant, d’autres Âmes naissent sur d’autres fréquences vibratoires et fabriquent par exemple un corps minéral, végétal ou animal. Mais à ce stade, on ne peut pas encore véritablement parler d’Âme. Il s’agit plutôt d’un principe vital qui peu à peu se complexifie pour changer progressivement de règne de vie. La forme humanoïde est donc une forme de vie déjà très aboutie, mais elle n’est qu’une forme intermédiaire dans la hiérarchie de l’Univers.

Revenons donc à la forme humaine qui vous intéresse.

Je vous avais révélé que bientôt des humains « provenant de la Terre » seront élevés au rang d’humains galactiques. Mais pour cela, il leur est nécessaire d’apprendre à maîtriser le passage dimensionnel afin que leur corps physique puisse se stabiliser dans ces nouvelles fréquences. C’est ce que Sand et toi comme d’autres, êtes en train de réaliser. Pour l’instant, ce processus de préparation se déroule encore pendant votre sommeil.

Lorsque vous êtes abductés par les Planificateurs, ils sont obligés de vous immobiliser à l’aide d’un rayon paralysant. Cette opération qui se passe pendant que vous transitez de votre fréquence dimensionnelle à la leur, provoque en votre psyché une peur terrible car vous devenez incapables de vous mouvoir. En ressentant la paralysie vous gagner, la plupart des humains se débattent, au lieu de se laisser aller en toute confiance. Dès que votre corps a changé de dimension, vous êtes enduits d’un gel qui permet aux Planificateurs de stabiliser vos constantes cardiaques, respiratoires, sympathiques et parasympathiques.

Dans des dimensions supérieures, votre biologie n’est pas encore adaptée à cette nouvelle fréquence, qui est près de dix fois supérieure à celle de la vitesse de la lumière. C’est pour cette raison que pour l’instant, vous ne pouvez pas encore y séjourner longtemps. Toutefois, votre biologie se prépare à transiter dans d’autres dimensions. Cette préparation se passe pour l’instant encore, à travers les fluctuations du champ magnétique terrestre qui est en train de chuter drastiquement. Ne vous inquiétez donc pas de l’avenir de la Terre car comme beaucoup parmi ceux qui vous lisent, vous n’en ferez plus partie puisque vous aurez changé de fréquence vibratoire au moment de la grande Transition.

Pour l’instant, afin de parvenir à vous stabiliser dans des dimensions supérieures et pouvoir maintenir un contact prolongé avec des Êtres dans d’autres dimensions, il est important d’apprendre à vous libérer de votre émotionnel. Celui-ci est évidemment lié au processus karmique et à l’egrégore de croyances humaines. Cela implique que pour prétendre vouloir changer de dimension, il est indispensable que l’individu se soit libéré de toutes ses peurs et ses croyances de 3ème dimension duelle.

Ce n’est qu’à ce moment-là, que dans certaines circonstances électromagnétiques, il pourra voir se manifester un vortex dimensionnel s’ouvrant automatiquement sur une autre réalité. En attendant ce grand moment, il s’agit simplement à chaque instant dans votre quotidien de continuer sans faillir, à faire confiance en la Vie et en l’Esprit qui vous anime.

Sand & JenaëlTransmis par Sand & Jenaël.

Source : http://www.urantia-gaia.info (en cas de copie, merci de respecter l’intégralité du texte et de citer la source).

Source originale.

A propos Le Passeur

Nomade sur le chemin...
Ce contenu a été publié dans 06- Tous les articles, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

76 Responses to Expériences transdimensionnelles

  1. pierrot dit :

    L’amour peut-il tout guérir ?
    Je pense ici aux portails organiques.

    • Marie Christine dit :

      Oui, l’amour peut tout guérir . Guérir en soi, en tout cas … L’amour que l’on éprouve est un dissolvant d’ombres en soi . Il dissout aussi à l’extérieur si les personnes en face sont réceptives . Il peut aussi provoquer des réactions inverses de rejet .
      Encore faut-il que ce soit un amour conscient, pas un amour complètement sans défenses comme celui des enfants qui sont à la merci de toutes les perversités .
      C’est pour cela que nous grandissons, que nous apprenons à nous connaître, à comprendre le monde, et à aimer en transcendant tous les obstacles .
      Mais jusque là, il convient d’être attentif à tous les mouvements intérieurs (pensées, sentiments, émotions, sensations physiques) .
      C’est seulement quand on a atteint la libération qu’ion n’a plus besoin d’être vigilant .

  2. agathe dit :

    Bonjour à tous,

    Je ressens que des changements importants sont à venir dans notre monde, que l’élite n’a pas autant de pouvoir que ce que nous imaginons, je ne crois pas en leur pouvoir, la dualité n’existe que si on lui donne de la force. Je ressens que nous nous dirigeons vers une nouvelle conscience qui se manifeste déjà partout sur le globe et ce sont les plus humbles qui œuvrent pour ce changement en faisant des choix de vie qui agissent comme des baumes dans tous les domaines de notre vie…. le pouvoir véritable c’est le citoyen qui l’a en renversant par des actions paisibles tout le système de l’agro-alimentaire et les compagnies de trafiquants de la vie, pour faire court. Je ne crois pas au chaos je ne crois pas au pouvoir de la guerre,, je crois en l’intelligence d’êtres sages qui bouleversent le système sans exclure ni accuser qui que ce soit. Les adductions sont une réalité pour une partie de la population et leur réalité a sa raison d’être, mais ces expériences ne viendront jamais changer nos destinées, par contre, ce sont les consciences qui vont se réveiller et dire NON à tout ce qui entrave la vie, le non respect de la vie qui auront un impact important pour la vie sur terre. Les gens sont las de se battre pour une poignée d’individus fortunés, renverser le pouvoir de ses gens en introduisant une autre réalité plus proche de nos aspirations sera bien plus révolutionnaire que toutes les manifestations anti du monde je crois que monsanto va bientôt disparaitre de la scène publique car il va devoir rendre des comptes et faire un tour à la case prison!! la justice et la libération de l’homme sont déjà une réalité, dans toutes les initiatives des gens qui se battent pour que ce monde devienne meilleur!!! je pense que si l’on choisit sa réalité tout est possible. Ceux qui veulent voir dans l’avenir que du chaos auront du chaos et ceux qui veulent voir la paix auront la paix. A nous de choisir.

    • alain thomas dit :

      Malheureusement ceux qui mettent en prison sont complices de cette élite dont tu parles, et tenter de renverser le pouvoir ne fera qu’alimenter le feu de la haine.

      Il y a deux mondes en mouvement en ce moment :
      L’un, l’ancien, s’écroule. Il a placé lui-même en son sein les explosifs qui vont le faire s’effondrer. C’est inéluctable et tu l’as très bien décrit.
      L’autre, nouveau est en avènement. Tu le vois partout avec ces valeurs enfin retrouvées où chaque action est attentive au bien être de toute la planète et de tous les êtres.
      C’est un basculement radical de la Conscience globale qui s’opère.

      Ceci dit, il ne faut pas se leurrer.
      L’observation de ce que je décris – qui n’est même pas une transition mais le mouvement de deux mondes parallèles qui interagissent sans être en contact réel – va engendrer des bouleversements naturels et fabriqués comme le changement climatique, les guerres, l’effondrement de l’ancien monde économique avec une perte totale de croissance et l’avènement du nouveau monde économique basé sur une croissance écologique.

      Les guerres sont inhumaines et destructrices.
      Il ne faut pas y participer, ne rien renverser, juste être là, conscients et motivés pour aider avec diligence à la mue de la chenille en papillon.

      • Li dit :

        Bonjour et bonne rentrée à tous ceux qui ont repris leurs occupations.
        Ce que tu dis Alain: « le mouvement de deux mondes parallèles qui interagissent sans être en contact réel  » c’est ce que je ressens de plus en plus, surtout lorsque je suis mise en contact avec des corps de souffrance très actifs avec des préoccupations, des buts et des préceptes qui ne sont plus d’actualité pour moi. Dans ces cas là j’ai l’impression de ne plus parler le même langage qu’eux tellement la communication est vaine, impossible et peu profitable. Le recentrage est un exercice permanent pour ne pas retomber dans des schémas mentaux que j’ai pourtant travaillés mainte fois …
        Bisous à vous tous (plus un gros à mes chères âmes de Fleuriel)❤︎♬❤︎♪❤︎♫❤︎

    • Marie-Anne dit :

      Oui,Agathe,

      Je suis en parfait accord avec toi!

      Moi aussi, je crois en l’intelligence et en l’ouverture de coeur d’êtres sages qui bouleversent le système, sans exclure, ni sans porter de condamnation sur qui que ce soit; sans ressasser, non plus, inutilement, quoique ce soit !

      Dans ce cas, je ne parle plus vraiment de « se battre » pour un monde meilleur, mais de le poser en soi, ce monde, afin qu’il se place naturellement à l’extérieur.
      La seule vraie difficulté est en soi – pas à l’extérieur- et demande, non une attitude offensive, défensive ou récriminatoire vis-à -vis de soi-même ou des autres, mais de la vigilance et un mélange de compassion et de fermeté pour soi-même – autrement dit:
      de l’intelligence, de l’ouverture, une ferme intention et détermination basée sur la compréhension claire de ce que l’on désire, une bonté vraie – compréhensive et ferme à la fois; ainsi que le discernement et le courage de ne pas se laisse prendre par ce qui, dans l’ancien, nous procure des émotions de type fortes et décentrantes qui sont encore trop souvent nos drogues et nos moteurs!

      (Tout cela est infiniment plus difficile que de râler sur l’extérieur -présent ou passé , ou que de désigner des boucs émissaires ou d’abominables responsables (qui ne sont d’ailleurs là que grâce à nous), …ou encore que d’être dur et implacable avec soi-même, ou que de se complaire dans ses excuses de victime innocente, etc,…!)

      Bref : ouvrir son coeur, changer de perspectives, agir d’abord en soi (avec amour, patience et fermeté), changer son mode d’alimentation psychique, etc,…: tout cela constitue un vrai défi qu’ heureusement, certains – plus nombreux qu’on le croit, de par le monde, s’attellent à relever, librement, en conscience et de leur mieux!

      Courage et Confiance, encore et toujours, donc,… tout en n’oubliant pas de s’ouvrir à la légèreté et à la joie de l’Amour, à l’oeuvre en nous! 🙂

      Amicalement à toi et à tous

    • Marie Christine dit :

      Oui, je sens aussi que nous serons amenés à faire le choix décisif .
      Ce ne sera pas forcément facile dans la confusion ambiante car cela fait toujours ressurgir des peurs irraisonnées . Mais l’âme sait . Et c’est elle qu’il faudra écouter .

  3. Marie Christine dit :

    Très intéressant article !
    Prédateurs, fausses apparitions mariales, plan reptilien ou Planificateurs de Vie, maîtrise émotionnelle, nouvelles fréquences à stabiliser … tout cela me parle énormément et correspond à ce que j’observe et expérimente dans ma vie .
    Les uns vous tirent vers la Mort (culte de la mort), les autres vers la Vie (sens de l’éternité et de la vraie Unité) .
    Personnellement, j’ai choisi mon camp !
    Pour le New Age, il ne faut pas parler de camps : houuuu, division, dualité, sacrilège !
    En effet, il est très malin le plan reptilien …
    Mais la Vie n’est pas l’opposé de la mort, elle l’englobe . La Vie est le TOUT . La Vie n’est pas dépendante du temps qui passe . La Vie EST, à chaque instant .

  4. Leona dit :

    Ce qui me gêne par contre dans ce qu’ils écrivent,
    c’est que les « intermédiaires »: animaux, végétaux, etc…
    N’aurait pas d’âme?!! Ce n’est pas du tout développé.
    Ce n’est pas expliquer cette théorie.

    Personnellement, tout est vivant et énergétique.
    Partant de là, je ne vois pas comment l’Amour sous toutes ses formes,
    car il s’agit là de création et incarnation, peuvent être dépourvue d’âme?
    Avec tout ce qui était dit et dit maintenant, je pensais que nous, humain,
    étions juste les derniers maillon de la chaîne de nos réincarnation
    passant justement de l’animal, le végétale, etc… Pour aboutir à l’humain,
    et qu’en fait, c’est justement le chemin de l’âme via le soi supérieur.
    Alors je ne comprend pas, il manque un complément d’information dans leur idées
    exposé, car là, pour ma part, c’est incohérent, ne fait pas du tout de sens.

    Quand je suis en contact direct avec un animal ou même une plante,
    je ressens des choses, alors, s’il y a interaction énergétique,
    comment osé prétendre qu’il n’y a pas d’échange charnel entre âmes??!!

    Help please, i need some light!!

    • Margelle dit :

      Leona, ta question m’interpelle. Tu poses la question de l’âme. Vu que je n’en sais trop rien, je répondrai sur un autre plan, mais qui devrait le rejoindre; « Je ne sais plus qui » (mais sûrement quelqu’un d’important !) disait que ce qui différencie l’humain de l’animal et du végétal est la conscience. L’Humain (accompli, s’entend) a conscience de lui, de sa vie, de son être au monde. Cela le questionne. Le végétal, l’animal, traverse-t-il les mêmes questionnements, les mêmes tourments que l’Humain ? Ce qui n’enlèverait rien au fait qu’ils vivent, ressentent, et plein d’autre chose encore. L’Humain sait qu’il va mourir un jour. Est-ce le cas de la plante, de l’animal ? toi qui sembles proche d’eux, qu’en connais-tu ? Bien à toi.

    • alain thomas dit :

      Je pense plutôt qu’il y a des êtres doués de conscience … mais pas tous.
      Pour ce qui est de l’âme proprement dite, il faut faire attention, c’est une histoire d’égo … à mon avis seulement.
      🙂

    • Leona dit :

      Salut, merci pour ton énoncé.
      Mais, je posais la question à Passeur, j’avoue.
      Désolé, j’aurais dû l’exprimer ainsi.

      Quand à la conscience et/ou à l’âme, oui, j’y vois un rapport.
      Et c’est sans doute la même chose. Après, les théories, il y en a autant que de réalité, soit autant que chaque être vivant et/ou humain sur terre à mon humble avis. Alors partant de là…

      Après, en y réfléchissant moi-même, si je cesse toutes questions,
      Ma réponse est clair: aucune importance.

      Car ce qui m’importe c’est le moment vécu.
      Ce partage. L’échange et comment en dedans moi, je me sens « vibrer », être, scintiller, car il n’y a alors plus rien. Juste peut être une paix méconnu.

      Une multitude de choses nous parviennent souvent par l’intermédiaire des médias et d’internet. Comme le miracle de l’Amour sous toute ses formes. Via une lionne qui adopte une gazelle, etc…

      L’expression de l’Âme-mour, est une concentration d’âme.
      Je pose la question alors que je détiens la réponse finalement.

      Et pour ce que dit Claude ci-dessous,
      j’ai coutume de me dire qu’il n’existe pas meilleurs livre et écrit, que le sien. Car oui, chacun son chemin. Ce qui colle, colle, ainsi, il y a écho…
      Si ça ne colle pas, c’est que ce n’est pas fait pour et puis c’est tout. On est surement là où on doit être, là où chaque personne se trouve déjà à sa place et qui sait ? C’est peut-être beau? Sans doute. Du moment que le fil ne se perd pas pour mieux le perdre tout en restant soi…

      [Alain, merci à toi de ta réponse, mais, elle ne m’apporte rien. En plus, elle n’est pas du tout développer. S’il y a focalisation sur une idée sans même connaitre la personne qui l’énonce, pour tenter de comprendre sa motivation, c’est décevant.
      Sauf si c’est justement pour satisfaire bêtement son égaux (miroir des égaux, mieux vaut peut-être éviter ce mot, car un reflet est intelligent, il est fidèle à sa réalité en conséquence représentative réverbère…) dans le but d’entré dans celui de son interlocuteur sans prendre le temps de peser ses mots déjà pour soi avant de l’annoncé pour ce qui se prétend pour l’autre sans même le connaitre… Cependant, ce qui importe, c’est l’expression de sa propre voix en voie… Qui sait? Qu’importe. Là c’est entrer dans un « jeux » égotique alors je me stop là; car ce n’est pas du tout le thème de mon commentaire, mais à côté!! A bon entendeur, parenthèse définitivement bouclé et refermé!]

      Passeur, j’aimerais avoir ton point de vue sur mon commentaire à propos de l’âme. Seulement si ça t’inspire une réflexion.

      Leo

      • Le Passeur dit :

        Eh bien je crois qu’il faut relire plus attentivement. Parce qu’ils n’ont jamais dit ça mais plutôt le contraire : « Cependant, d’autres Âmes naissent sur d’autres fréquences vibratoires et fabriquent par exemple un corps minéral, végétal ou animal. »

        • Leona dit :

          Je vois, oui, je viens de relire le paragraphe. J’ai surement dû m’arrêter sur la suite où ils mentionnent qu’on ne peut pas parler vraiment d’âme. Mais oui, en relisant plus attentivement, ça va en fait visiblement plus loin. Merci beaucoup Passeur. C’est vrai que comme j’ai lu ça d’une traite sans le relire, sur certains détail, je n’étais pas à 100% dedans. Faut dire que ça secoue ces révélations. Mais qu’est ce que ça fait du bien!! ^^

    • claude dit :

      les animaux ont une âme de groupe tandis que les humains ont une âme individuelle,

      la grande différence actuelle, pour ceux qui ont choisit de suivre le chemin de la source, l’âme rejoint l’esprit, ensuite les deux en commun descendent dans le corps physique pour initialiser dans la matière le nouveau monde.

      Il y a déjà deux monde, ceux qui vivent le nouveau, l’inconnu, guider exclusivement par les quatre éléments, et ceux qui restent accroché au connu, à l’ancien,

      Les animaux font partie du tout, et sont relié au tout, ainsi que les plantes, la terre, les cristaux….

      s’accrocher aux mots, se poser questions, c’est une façon de se mettre à la torture, voix en toi comment sa raisonne, et si cela ne fait pas écho, écoute ton coeur, lui il est droit et il sait.

      là, est la vraie vie

      Ce sera toujours le mental qui voudra comprendre et au final, est ce que cela change ce que l’on est?

  5. Leona dit :

    Merci beaucoup, ça éclaire mes trois rêves sur ces gris qui n’en n’étaient pas, mais bien la vérité où au départ ils m’enlevait. Le suivant me demandait pardon pour un lointain passé. Et le dernier à m’observer dormir dans mon lit en toute réalité à 100% où j’étais paralysé en la « subissant ». Je résistais et par moment, je me laissais allé, car ils semblaient ne pas me laisser le choix. Et pour terminé un autre « rêve » de paralysassions où là par contre, j’ai totalement résisté car dans ce plan, je m’étais rappelé de l’autre paralysassions et j’avais trop peur, donc dans la réalité de « ce rêve » paralysant, je n’étais pas sereine, alors je me suis débattue en allant marché avec beaucoup de difficulté jusqu’à mon placard à ballet où enfin arrivé, je m’était aperçu que cela ne servait à rien, alors je me suis totalement relâché et mon réveille s’est passé en douceur et non dans la peur comme la fois précédente avec les gris.

    Merci, car je ne comprenais rien de rien.
    Cela m’apporte tout l’éclairage nécessaire.
    Cela me soulage, j’avais tant besoin de ces réponses!!

    Leona

  6. claude dit :

    je suis un peu dubitatif devant ces réponses, je me dit que si il est vrai que chacun vit selon sont point de vue, qui n’est qu’une expression de sa vie intérieur,
    comment peut t’ont prouver que la source de ses messages est exact?
    on parle de karma… peut t’ont encore actuellement s’arrêter sur ces vies passées?
    quand est t-il du grand pardon?
    et comment savoir si elle sont bien réelle?
    qu »est ce qui peu me le prouver concrètement?
    aucun message reçu ne peu prouver l’authenticité de ce message, ni sa pureté,
    est ce possible qu’il y ai des interférences dans les reçus,

    dois-je passer une confiance aveugle dans ce qui est divulgué?
    par expérience, je ne connais aucun canaux fiable si ce n’est celui de la vie, qui par l’équilibre du corps et de ses éléments(eaux air terre feu) place chaque moment à sa juste place,

    quand je lis les doute de certains, j’ai envie de répondre que l’on ne peut pas conscientiser quelques chose sans l’avoir vécu, et pourtant cette réponse ne peut être juste, sauf pour l’égo qui se place bien haut, car ce qui est vécu par chacun est selon ce qu’il à besoin pour suivre sa voie,

    alors si on n’a pas besoin de toute ces explications pour se sentir bien dans sa peau, c’est juste,
    pourquoi paradoxalement poser toute ces questions freespirits?

    quand au coeur, c’est impossible d’en parler car aucune explication ne sera jamais satisfaisante, et ce ne sera jamais un texte, un enseignement, qui y conduit mais bien l’abandon de ce que l’on est en toute humilité,

    tellement simple que cela est compliqué pour le mental

    Jaime bien lire Sand et Jénael, même si certains passage ne sont pas émis par son ange, notamment vis à vis des origines de Jésus, car à ce moment le canal est plombé par une autre entité, cependant je ne peut prouver quoi que ce soit, tout comme jamais personne ne peut prouver que son vécu est, ou à été réel, et c’est aussi pour cela qu’a certains on demande de garder pour soi certains vécu ou certains reçu, seul la personne sait et même dans ce cas, peut -elle l’attester, ou attester qu’elle canalise bien tel personne ou tel autres, y a t-il eu distorsion? un mot change tout,

    pour la vibration c’est la même problématique, rien ne prouve une vibration et sachez qu’il est possible d’imiter à la perfection les vibrations lumière par l’ombre si j’ose l’exprimer ainsi

    tout ça pour dire que pour vivre l’abandon, on est seul, pas de claire audience simplement tout vient de l’intérieur, aucune guidance, pas de vibration, car se serait intervenir sur l’autonomie de la personne dans ses choix,

    pas de juste milieu, simplement être vrai avec soi même
    la juste mesure dans chaque chose, ce n’est pas le compromis mais bien être entier,
    ce n’est pas être gentil,c’est oser dire à la personne ce que l’on pense. pas de oui mais, ni de si, ni de peut être, une rectitude dans l’être tout simplement

    et si l’on est vrai alors Christ peu venir car il à horreur de ceux qui mettent de l’eau dans leur vin,

    bonne abandon

    un entier indivisible

    • Le Passeur dit :

      Effectivement, il faut calmer le mental et davantage s’occuper du ressenti le plus profond. Je vois dans toutes ces questions le mental qui cherche les preuves qu’il n’aura jamais. Il n’y a rien ni personne à convaincre, juste à partager ce qui est vécu pour que d’autres puissent y puiser quelque chose à un moment de leur chemin.

    • alain thomas dit :

      Belle sagesse Claude 🙂

  7. Margelle dit :

    Concernant les agroglyphes, les recherches se poursuivent également :
    https://messagerie-13.sfr.fr/webmail/download/Download.html?IDMSG=10065&PJRANG=2.2&NAME=Agroglyphes%28DR%29.pps&FOLDER=INBOX

    (j’espère que le lien est le bon, j’essaie)

  8. crescence maheva marie jessie dit :

    bonjour après lus tout ce que vous avez écrit ma aidé énormément a 6 ans on ma enlevé dans mon sommeil et ma remise dans mon lit j ai 40 ans maintenant et je n oublierais jamais car pour moi sa fut une grande expérience et voit que il y a beaucoup de galaxie j ai un don de clairvoyance et en ce moment je passe dans des dimensions différent je ne comprend pas vraiment ou je suis mais ce que je ressens je ne peux ps vraiment parlé de dire de raconté mon histoire qui es que réalité étend sur terre je ne peux que regardé visionné me taire et discuté que avec mes amie qui ont des dons sorcerielle j ai un trés grs secrét et j aimerais téllement le faire savoir on me la défendu ces étres venu d ailleur c est diffiscille a dire mais étant enfant je les aimais je vous souhaite de toujour nous raconté votre histoire

  9. Hoyeh dit :

    http://www.youtube.com/watch?v=rHHHuLufeX8
    Christophe Allain – Clairvoyant, pratiquant en spiritualité et développement personnel
    il peut donner un complément d’infos

  10. graffitique dit :

    « La vérité d’hier que l’on ne surpasse pas dégénère et devient le mensonge d’aujourd’hui. »

  11. alain thomas dit :

    Je crois que c’est important de rester au contact du Monde dans lequel nous avons sans doute choisi – ou pas – de vivre une vie.
    Il faut toujours avoir à l’esprit qu’une vie sur notre planète peut se mesurer à un claquement de doigt.
    Donc si nous gardons à l’esprit que nous sommes là pour être bienveillants, alors nous devons prendre en considération autrui.
    Beaucoup pensent qu’il faut d’abord pratiquer l’estime de soi avant de s’occuper des autres et que sans cette vertu, il n’est pas possible d’être bienveillant … peut-être.
    Mais si l’on n’arrive pas à s’occuper correctement de soi, cela veut il dire qu’il faille renoncer à être bienveillant pour autrui … je ne crois pas.
    Par contre si nous agissons chaque jour en cultivant la bienveillance pour autrui quand bien même nous ne sommes pas dans les meilleures dispositions d’estime de soi, ne pensez-vous pas que cela peut-être profitable pour soi-même … je crois que oui.

    Dans la tradition bouddhiste, le boddhisattva est celui qui a prononcé le vœu d’œuvrer sans relâche au bien d’autrui sans jamais abandonner quiconque sur le chemin.
    Il existe trois manières de prendre les vœux et d’œuvrer en boddhisattva :
    1. Avec le courage d’un roi : il s’agit d’abord de s’éveiller soi-même afin d’être à même d’aider efficacement les autres êtres.
    2. Avec le courage d’un passeur : il s’agit du souhait d’atteindre l’Eveil en même temps que tous les autres êtres, comme le passeur qui atteint l’autre rive avec ses passagers.
    3. Avec le courage d’un berger : c’est le souhait de faire passer tous les autres avant soi-même, ce qui exige le plus grand courage. Le Lankavatarasütra mentionne dans ce cas les icchantica boddhisattva qui sont des boddhisattva mahasattva ayant renoncé par leurs vœux au nirvana tant que tous les êtres sans exception ne l’auront pas atteint.

    S’agissant du texte ici présenté, je vous prie d’excuser mon ignorance sur ce qui se trame dans toutes les galaxies des multivers. Je ne me sens pas concerné par ce qui est écrit.
    Je garde en moi cette expérience du Mystère qui fait courber la tête lorsque celui-ci est intimement lié à cette Unique Certitude qui réside profondément en moi et qui peut être révélée en chacun d’entre tous les êtres de l’espace intersidéral.
    Ma vision de ce qui EST réside dans le principe qu’il EST UN, que ce soit de l’infiniment grand à l’infiniment petit en passant par les infinités de mondes et de soleils, d’univers et de galaxies, d’espaces multidimensionnels à l’infini … et il n’y a rien d’autre … rien d’autre que cela.
    Lorsque l’on réalise l’infini, il n’y a rien d’autre qui puisse exister en dehors. Et comme il n’y a rien d’autre, cela n’existe pas vraiment car pour exister, il faudrait qu’il y ait autre chose … et il n’y a rien d’autre. Mais d’une certaine manière cela existe quand même.
    Et « cela » est omniscient et omniprésent. « Cela » est plein, lumineux et connaissant … et « cela » se manifeste sans cesse, sous une infinité de formes. Tout est possible pour chacun et chacun a sa raison d’être. Alors que certains cherchent le Graal ailleurs, d’autres trouvent la paix et la sagesse enfouies au tréfonds de leur Cœur … et surtout, ils oeuvrent au bien d’autrui partout où ils sont … ici et maintenant.

    Maintenant s’agissant de la dernière question posée à l’Ange : ces énormes blocs de granite ont bien été érigés sur une colline de Géorgie le 22 mars 1980. Construits par la firme Elberton Granite Finishing Company sur commande d’un anonyme s’étant présenté sous le nom de R. C. Christian (pseudonyme allégorique pour Christian Rosenkreutz ou Christian Rose-Croix).
    Pour en savoir plus sur le mouvement Rose-Croix (entre autres) :

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Christian_Rosenkreutz
    http://www.kristos.online.fr/Christian_Rosenkreuz.html

    L’Ange fait état du projet des Illuminati et y associe le mouvement Rose-Croix … donc. Mais il affirme que la réduction de la population en deça des cinq cents millions se fera par les cycles naturels de la vie terrestre et universelle.
    Bien !
    Il est quand même étonnant de constater que les américains en ce moment même font tout pour que l’ensemble du territoire dans lequel leur peuple vit ne soit plus « vivable » dans un laps de temps très court au vu de la politique qu’ils mènent, s’agissant de l’extraction du gaz de schiste. La pollution de l’eau et de l’air sont tels qu’ils sacrifient délibérément cet espace vital. A quelles fins ?
    La Commission trilatérale a été créée en 1972 par David Rockfeller et Zbigniew Brzeziński (actuel conseiller de Barack Obama) puisque les Nations-Unies n’allaient pas assez vite pour mettre sur pied le Nouvel Ordre Mondial Unique. Les Big Boys voulaient que ça bouge. Cette organisation élitiste a pour but de réunir dans un seul pool les géants de l’industrie et de l’économie (Etats-Unis, Japon et Europe de l’ouest) pour créer une fois pour toutes le Nouvel ordre mondial.
    Cette organisation permet à l’élite venant de diverses branches de la franc-maçonnerie de se rencontrer à une échelle mondiale pour collaborer à un travail secret. Elle doit aussi élargir l’influence politique des Bilderberger.
    La Commission trilatérale contrôle avec les membres du CFR toute l’économie des Etats-Unis, la politique, l’appareil militaire, le pétrole, l’énergie et le lobby des médias.

    Je ne serai pas aussi pessimiste que l’Ange qui affirme que des catastrophes naturelles vont limiter la population sur cette planète.
    Il y a incontestablement deux mondes qui s’opposent actuellement dans des actions totalement parallèles comme s’ils oeuvraient indépendamment l’un de l’autre :
    Un monde qui s’écroule à une vitesse inouïe de par sa cupidité aveuglante et qui perd progressivement sa capacité à nuire.
    Et un monde nouveau qui arrive à une vitesse fulgurante, fait d’âmes altruistes et remarquables d’actions bienveillantes pour notre planète.
    Cette opposition somptueuse à observer me permet de dire que nous avons beaucoup de chance d’être là pour la vivre.
    Nous avons la possibilité de rencontrer au quotidien une jeunesse magnifique, qui œuvre avec courage et acuité pour le bien de tous.

    Puisse la Conscience Universelle basculer vers une Nouvelle Dimension !

    • graffitique dit :

      Merci Alain, j’aime beaucoup ce que tu dis là 🙂

    • Margelle dit :

      J’ai la même vision, Alain. J’aime que tu la rappelle, cette vision ancestrale et emplie à ras bord de bon sens, qui va dans le bon sens !!! Je crois, que même sans être un ou une « iste » quelque chose, tout ce qui englobe le plus largement possible ne peut que nous parler mieux que ce qui réduit, même s’il faut par moments passer par les visions focalisées, et que par moments nous perdons l’ouverture de la vue et de l’esprit…. mais quand nous le vivons qu’en savons nous ? mais rappelons, oui, rappelons l’ouverture large, et nous vivrons ce que nous pouvons juste en vivre, c’est-à-dire, souvent étriquée (limitée dirait certain)… en pleine conscience…
      Bien à toi.

    • acacia dit :

      Alain, tes paroles me sont porteuses de grande force et de grande joie : cette Unique Certitude que tu évoques est une si belle lumière… le genre de Lumière dont l’énergie se déploie à travers les mondes, tous les mondes. Merci de nous l’avoir partagée ! ♥♥♥

    • pierrot dit :

      La certitude vient de notre croyance en elle, elle devient donc limitante par le choix que nous avons fait d’y croire.
      Elle nous permet cependant de jouer sur la manifestation de l’essence.
      Nous nous limitons donc par le fait même de participer au jeu de la vie, jeu qui forcément nous envoie des obstacles provenant de nos limites afin de pouvoir les dépasser.

  12. Laurence dit :

    Merci pour ce beau témoignage, je ressens la vérité dans vos écrits et suis convaincue que l’empathie, le détachement du matériel et surtout l’amour sont les clés pour l’évolution de notre niveau de conscience. Et vous nous avez donné de bonnes clés pour le travail des rêves, merci encore…:-)

  13. freespirit dit :

    Belle histoire mais ça me parait clairement être une hypothèse parmi tant d’autre et sans fondement.
    Le problème c’est que les éléments de tous les articles publiés depuis des années ne correspondent pas et c’est bien dommage du point de vue de la crédibilité.
    Au delà du désir de faire de l’audimat, je ne vois pas bien en quoi ce témoignage diffère des délires New Ages ?
    Petit casse tête:
    d’après la loi karmique, il faut respecter tous les êtres vivants: fleurs, animaux,…
    Ok mais quand on marche dans la nature, on écrase l’herbe, les plantes, les fourmis, les insectes, …..
    Idem quand on se gratte le bras, on écrase et tue des millions de micros organismes vivants.
    Donc qu’on on bouge, on va à l’encontre de la loi karmique ce qui est contradictoire.
    Qui peut m’expliquer simplement et succinctement ce paradoxe ?

    • Marie-Anne dit :

      Freespirit,

      Voici une explication succincte, incomplète et toute personnelle du paradoxe que tu soulëves:

      Le monde en dimension 3 (/4)D a un fonctionnement aberrant.
      Cela a été voulu pour des raisons de créativité ; nous arrivons aujourd’hui au bout de cette expérience.
      Dans ces dimensions basses, le karma est , comme tout le reste- ou presque, un véritable piège: alors que dans les dimensions de fréquences plus élevées, le karma représente la juste et sage responsabilité envers ce que chaque être émet, crée ou produit en conscience,… en 3D/4D, le karma constitue surtout une sorte de cercle vicieux.
      ( Par ex., en se réincarnant en 3D -en principe et notamment- pour épurer son karma, on ne peut, en fait, que se mettre davantage de nouveau karma sur les épaules, tant il est impossible de vivre en 3D sans se créer plein de karma).

      D’où l’intérêt de s’élever en conscience ( et donc en fréquences), d’arrêter de nourrir son mental et d’écouter la sagesse de son Coeur. 🙂

      • freespirit dit :

        Marie-Anne,
        merci pour ton explication.
        Pourquoi vouloir à tout prix dissocier le mental et le coeur ?
        Nous sommes une personnalité entière et non divisée ?
        Tu parles de « la sagesse du coeur », pourquoi serait-il sage ?
        La sagesse est encore une fois une notion subjective, elle appartient à chacun et évolue avec le temps.
        Tu dis: »D’où l’intérêt de s’élever en conscience »
        Comment fais-tu pour t’élever en conscience et en fréquences sachant que le monde en dimension 3 (/4)D a un fonctionnement aberrant?

        • Marie-Anne dit :

          Le simple fait de s’ouvrir au Divin, d’élargir sa conscience, de comprendre p.ex. l’unité derrière tout ce qui nous paraît opposé, fait monter notre fréquence.
          Nous en avons longuement parlé sur ce site, et je ne peux pas reprendre tout ce qui a été explicité par le Passeur, ou par beaucoup d’autres ici: je ne peux que te conseiller de relire les articles publiés ici, ou de te rendre sur les sites référencés qui te parlent, Freespirit.

          • Marie-Anne dit :

            Of course, Pierrot: en riant ( du rire de la Joie forte et légère de l’Amour, bien sûr); aussi : en s’émerveillant des beautés de la Création ( qui sont notre reflet, notre création); en nous ouvrant à notre Coeur; en nous tournant vers Qui Nous Sommes, etc, etc,….

    • Dan dit :

      Bonjour Freespirit,
      Aucun témoignage ne peut nous correspondre puisque nous avons chacun un parcours, chemin, différent. Simplement quelques fois nous lisons que le rédacteur a eu la même expérience, rencontre que nous, le même ressenti. Et c’est bien car nous avons parfois des expériences tellement inouïes que lire que quelqu’un d’autre a eu une chose plus ou moins semblable est comme un clin d’œil souriant.
      Si tu te retournes après avoir marché dans de l’herbe tu seras surprise de voir qu’il n’y a plus trace de tes pas.
      Que penser du feu qui brûle végétaux, animaux,.. de l’eau inonde, recouvre végétaux, animaux,.. et du vent…
      Nous sommes encore en 3/4D avec ses règles de vie mais le faire avec conscience et respect change tout. Non?
      Bonne journée,
      Dan

      • freespirit dit :

        Bonjour Dan,
        Il y a des témoignages vrais et il y a des témoignages faux. Peut importe qu’ils nous correspondent ou pas.
        Je ne vois pas ce que ça change d’être pleinement conscient du feu qui brule, de l’eau qui inonde ou des animaux qu’on écrase ?!?
        Le respect ok, mais encore une fois c’est une notion subjective.
        Bien que le respect fasse parti de mes valeurs…
        Après 3D 4D 5D 6D …. on n’est pas à l’école, bien que beaucoup semble le croire.

  14. Marie-Anne dit :

    Bonjour Passeur, et bonjour à tous!

    Voici ce qui me vient spontanément, en terminant ce texte de Sand et Jenaël:

    1) Toute la Création, à tous ses niveaux , est une illusion et une « invention » divine multidimensionnelle

    2) Dans cette Création, il existe de très nombreuses vérités au sein de la Vérité.

    3) Toutes les versions, tous les scénarios rencontrés au sein de la Création ont leur rôle et méritent le respect.
    Je respecte donc les récits de Sand et Jenaël, mais je constate aussi que ces récits ne sont qu’une n ième version encore fort duelle de nos aventures – version qui a sa part d’intérêt, de richesse, de bonne volonté et de Vérité universelle, mais qui a aussi sa part de péremptoire, de leurres et de forte dualité, selon moi.

    3bis) Nos croyances créent; et tout ce qui nous arrive, nous l’avons accepté à un autre niveau.

    4) Je me pose enfin la question, à la lecture de ce texte, de savoir comment on peut nous demander d’apaiser notre émotionnel (et notre mental dit inférieur), alors qu’on les y sollicite sans arrêt et assez fortement?

    5) Alors, me viennent, comme réponse à cette question:
    – en exerçant notre discernement et en ne prenant que ce qui, dans ces récits, va dans le sens de la compassion, du non-jugement de valeur, dans le sens de la paix et de la joie, bref, dans le sens de l’amour – et rien d’autre;
    – en prenant ces récits pour ce qu’ils sont: des versions encore fort duelles de notre Histoire – versions qui peuvent peut-être aider certains, mais versions pour lesquelles, on ne se trompera pas, me semble-t-il, en les illuminant d’Amour et en les remerciant de leurs motivations positives dont, personnellement, je ne doute pas;
    – en restant, quoiqu’il en soit, centrés sur notre Coeur et en voyant les choses avec le maximum de recul, et le maximum de confiance et de foi en Qui Nous Sommes; respectant le chemin de chacun ( nous en enrichissant même si nous le désirons), et respectant, bien sûr le nôtre.

    Voilà ce qui m’est donc venu, après avoir pris connaissance de ce texte de Sand et Jenaël, et merci pour cet exercice de mise au clair avec moi-même!

    • Le Passeur dit :

      Même si par notre travail de connaissance de nous même nous évoluons vers toujours moins de dualité, nous sommes tous encore dans ce bain et si nous nions cet aspect nous ne pouvons ni l’explorer, ni encore moins le transmuer.

      • Marie-Anne dit :

        Oui, Passeur, mais il ne s’agit pas ici de nier la dualité, mais de ne plus la ressasser ( et encore moins de ressasser celle d’autres chemins de vie), et de la transcender.
        Si nous nous évertuons à tout comprendre dans le détail de notre gigantesque et multiforme histoire dans la dualité exacerbée; si nous cherchons à vider notre inconscient ( ici, dans le sens « astral »,..) à la petite cuiller, nous aurons indéfiniment quelque chose à comprendre et à guérir, et toujours plus à vider et à nettoyer: je crois donc que le moment est venu de s’atteler à ce qui nous vient pour être guéri en priorité, et non pas de chercher à débusquer ce qui est tapi sous des éons et des multitudes quasi illimités de couches ; et qu’ensuite, il convient de transcender le tout dans une sorte de saut quantique.

        Ce saut quantique demande évidemment une bonne ouverture de conscience qui, elle-même, requiert et entraîne , de plus en plus, clarté et guérison de certains aspect encore freinateurs, et ainsi de suite.

        Je préfère plutôt me concentrer sur cette ouverture de conscience ( tout en restant vigilante vis-à-vis de l’emprise de l’égo), plutôt que sur le récurage intensif de ce puits sans fond qu’est ce que j’appelle l’inconscient bas, d’autre le (bas ?)astral; ou plutôt que sur la compréhension des différentes versions de l’histoire de l’humanité qui encombre et nourrit mon mental  » infériieur » et mon émotionnel.

        Il y a, pour moi, un travail de base indispensable qui consiste en la prise de conscience du fonctionnement de l’égo, en la compréhension de l’unité derrière les opposés apparents, en la guérison de nos entraves principales, etc,…
        …et puis, une oeuvre de transmutation qui, seule, selon moi, peut venir à bout du gouffre insondable formé par nos peurs, fantasmes, et autres multiples inventions égoïques, de 3/4D.

        Bien sûr, il convient de commencer par le travail de base, mais je pense qu’il ne faut pas s’y embourber (…même si le  » travail de base » reste toujours, bien sûr, d’actualité, tant qu’on n’a pas réussi le travail d’alignement de façon correcte et durable).

        La transmutation peut sembler être une échappatoire trop facile, mais il faut que tout notre Être soit aligné consciemment sur Ce Que Nous Sommes pour y arriver; et cela demande confiance et intention suffisamment pure- non pas perfection ou nettoyage nickel et aseptisé de notre être 3/4 D.

        Voilà comment je vois les choses, de manière très succinte, bien sûr, car il y aurait tant à préciser!
        Chacun bien sûr agit aussi de là où il est, de là où il en est, et selon son propre mode de fonctionnement et son propre chemin.
        J’ai conscience que je ne fais qu’essayer d’expliciter les miens (qui sont aussi ceux d’une certaine part de l’humanité, d’après ce que je vois; et qui comportent probablement aussi, des points intéressants pour les autres parts- toujours d’après ce que je vois 🙂 )
        Difficile de dire tout cela simplement! 🙂

    • freespirit dit :

      Bonjour Marie-Anne,
      tu écris: »en restant, quoiqu’il en soit, centrés sur notre Coeur et en voyant les choses avec le maximum de recul »

      Prendre du recul est contradictoire avec le coeur,
      en effet être centré sur le coeur c’est la compassion, l’amour inconditionnel, l’émotionnel: on est uniquement dans le sentimentale et le ressenti. Ce dernier étant issu de notre expérience individuelle. On est dans le subjectif. La notion d’Amour est propre à chacun. Avec l’Amour on touche les notions de plaisir, de bien être.
      Prendre du recul c’est poser les arguments, les preuves, les faits concrets, sans aucun sentiment.

      tu écris: » et le maximum de confiance et de foi en Qui Nous Sommes »
      justement je te pose la question qui sommes-nous ?

      • Marie-Anne dit :

        Bonsoir, Freespirit,

        Pour moi, le Coeur n’est pas l’émotionnel: le Coeur est le lieu du Divin en nous; l’Amour divin et inconditionnel n’est pas non plus l’amour humain habituel, sentimentaliste et conditionnel; et se centrer dans le Coeur, veut dire, pour moi, s’aligner avec le Divin Que Nous Sommes.

        Par prendre du recul, je veux dire – notamment- être suffisamment détaché du plan de l’ego pour embrasser ce qui nous arrive d’un point de vue plus vaste; cela signifie aussi: voir les choses avec les yeux du Coeur, et non avec ceux de l’ego ou du mental .

        Je crois que si tu lis, par exemple, les articles du Passeur dans la rubrique  » l’Éveil », tu comprendras mieux ce que j’ai voulu dire.

        Tu demandes enfin qui nous sommes? À chacun sa réponse.
        Moi, je te dirais, par exemple, qu’en réalité, nous sommes l’Amour, le divin, venu expérimenter sa Création, venu jouer dans sa Création, venu s’émerveiller de sa Création,…

        • freerider dit :

          Bonjour Marie-Anne,
          tu écris: »nous sommes l’Amour, le divin, venu expérimenter sa Création »
          et si nous étions du bétail pour des êtres plus évolués que nous ? de la même façon que nous élevons les animaux et les plantes pour notre nourriture.
          et si nous étions des clones créés par des êtres évolués ?
          et si nous étions des robots biologique ?
          qu’est-ce qui nous différencie d’une Intelligence Artificielle ?

          • Marie-Anne dit :

            Bonjour, Freerider !
            Quand je dis que, pour moi, nous sommes l’Amour, le Divin venu expérimenter sa Création, je parle au niveau le plus « haut », le plus originel , de Ce Que Nous Sommes en réalité.

            Ensuite, dans l’expérimentation, rien ne nous empêche d’accepter, au niveau de l’âme, l’expérimentation dans telle ou telle situation ( et par exemple, dans la situation de bétail, de robots, ou d’êtres plus évolués technologiquement profitant de ce bétail, etc,…). Nous pouvons jouer bien des rôles- peu importe, c’est toujours le divin en nous qui se  » démultiplie » et crée un espace et des conditions pour que ces rôles soient jouables.

            Les différents corps que nous habitons peuvent être vus alors comme des  » vaisseaux » d’expérimentation, habités par une part de Conscience divine « directrice », et formés de sous-unité vivantes, conscientes et vibrantes alimentées par l’énergie universelle (d´origine divine- tout est divin).

            On pourrait dire que chaque individu ou chaque entité est une conscience -plus ou moins ouverte ou artificiellement obscurcie, entourée d’un vêtement plus ou moins dense ou subtil,en fonction des dimensions où l’on se trouve.

            Voilà, encore une fois, très très succintement ma vision des choses, lorsque je m’aligne sur mon Coeur,; à chacun de prendre ce qui résonne de façon juste en lui, quand il se place, lui aussi, dans son Coeur, bien au-delà de ses peurs.

            Pour le reste: cf les articles du Passeur, les nombreux commentaires postés sur ce site au cours de ces 2 ou 3 ? ans; cf aussi, p. ex., les articles de Pamela Kribbe publiés sur son site ( messages de Ieshua),…

            • freespirit dit :

              Bonjour Marie-Anne,
              Ce qui me gène dans cette vision des choses c’est qu’il est demandé d’écarter le mental pour ce centrer sur le Coeur.
              Pour moi c’est une manipulation qui vise à nous enlever tout discernement. Ainsi notre jugement ne se fait qu’avec avec notre Coeur (sentiments, plaisir, amour). Ce mode de fonctionnement se retrouve chez le drogué: celui-ci ne portera son choix que sur sa drogue sans aucun discernement sur les conséquences. Le drogué est uniquement porté sur le plaisir procuré, la plénitude, le bien être.

              Il y a un autre paradoxe: pourquoi vouloir donner une définition précise au Mental, au Coeur, aux différents corps éthériques, etc…
              Notre pensée ne fonctionne pas uniquement avec des phrases. Avant l’école, on pense différemment. Et l’école nous fait rentrer dans un moule: celui des mots, des chiffres, des notions de bien et de mal. On se restreint inconsciemment avec notre système éducatif (bien que ce soit la volonté de l’élite). D’ailleurs avec la télépathie il n’y a pas de phrases.
              Plus on essaiera de définir les choses de façon précise et immuable, plus on s’éloignera de notre libre arbitre.

      • Stéphanie dit :

        J’ai aussi une question pour toi Freespirit, as-tu déjà fait l’expérience de « l’Amour Vibral » ?

        Oui, dans le cœur on trouve l’émotionnel, le ressenti, la notion d’amour qui est propre à chacun …

        Le cœur est aussi une porte multidimensionnelle qui donne accès au champ unifié universel, donc à l’empathie, à la compassion, à ce fameux « Amour vibral » ou « Amour inconditionnel ». Les mots sont très limités pour décrire ce champs (divin). Notre mental qui nous sert « à poser les arguments, les preuves, les faits concrets sans aucun sentiment » est totalement démuni et désemparé face à une telle expérience transcendantale.

        • freerider dit :

          Ai-je fait l’expérience de « l’Amour Vibral »?
          je ne me suis jamais posé la question et je n’ai jamais essayé d’atteindre cet état. Ce que je peux te dire c’est que je me sens bien donc je n’ai aucune raison de rechercher un tel état. En fait je fonctionne différemment: plutôt que de rechercher le bien être, je préfère éliminer les causes de mon mal être. Je fais la relation de cause à effet. Que se soit d’un point de vue physique ou psychique, les deux étant liés.
          Notre état naturel est le bien être et la plénitude.

          • Stéphanie dit :

            Merci Freerider pour ta réponse. Tu sais, il n’y a pas qu’une voie pour atteinte le bien être et la plénitude, il y a autant de voies que de modes de fonctionnement de l’humain. Aucune n’est supérieure ou inférieure à l’autre, elles correspondent simplement à la vibration de chacun. Je pense que sur ce point nous sommes d’accord, plonger dans son mal être ou ses ombres est fondamental sur le chemin de l’évolution.

            Je tiens à préciser en ce qui concerne « l’Amour Vibral », que les expériences que j’ai pu vivre au cours de ma vie me sont simplement tomber dessus sans que ma personnalité, mon mental, mon ego soient impliqués. J’appelle cela des « initiations » que mon âme a décidé de vivre pour activer cette fameuse « porte du cœur multidimensionelle » dont je parle. La première, je l’ai vécu à l’âge de 6 ans dans des conditions dramatiques où mes conditions psycho-physiques étaient à l’opposé du bien être et de la plénitude. Je n’ai aucune idée si, quand et comment cela va se reproduire dans cette incarnation, ce que je sais c’est que nous sommes des êtres multidimentionnels. Notre mental, notre ego et notre personnalité nous limitent considérablement dans l’immensité de ce que nous sommes (des êtres multidimensionnels). C’est un peu comme si nous avions des chaines aux pieds qui nous tiennent prisonniers de ce plan de vie et de conscience. Personnellement, je ne pense pas que cela était le plan initial, des « créateurs/usurpateurs » venus des étoiles ont mis leur grain de sel en limitant considérablement la connexion à notre âme et en nous coupant carrément de notre Source. Une chose est cependant restée qu’ils n’ont pas pu débranché, c’est le cœur et la vibration d’amour qu’il émet.

            Tu parlais de clones dans ta réponse à Marie-Anne crées par des êtres « évolués », une sorte de bétails à l’image de ce que nous faisons aux animaux. Tu parles aussi de robots biologiques et je trouve cela très intéressant parce que je me pose aussi les mêmes questions. Nous avons tous le même corps biologique (humain), une personnalité (identité), un ego et un mental (cerveau), mais tous les humains incarnés ont-ils tous une âme ?!!! Ces humains (sans âme) n’auraient pas accès au cœur (porte multidimensionelle), bien sûr ils ont un cœur biologique, et peuvent ressentir de l’attraction, du désir, du plaisir, de l’attachement, du bien être, de la plénitude et donc avoir l’illusion d’aimer, comme tu le disais, c’est une notion subjective … Ils sont pleinement fonctionnels sur cette sphère.

            • freespirit dit :

              Bonjour Stéphanie,
              En fait quand je parlais de robot biologique et d’Intelligence Artificielle, c’est pour nous tous, moi, toi etc…
              Et ma question était:
              Qu’est ce qui prouve que nous ne sommes pas des robots biologique avec une Intelligence Artificielle ?

              je te renvoie au film suivant:
              Her, AI

              • Margelle dit :

                qu’est-ce qui le prouve ? mais rien, Freespirit, absolument rien !!! Et je pense qu’en tant qu’êtres plutôt conditionnés, nous avons d’abord à aller voir où, comment, nous sommes conditionnés… ensuite on pourra continuer à « causer »…… ou alors nous nous tairons, ou alors nous parlerons après de longues, très longues minutes de silence !!!

              • Stéphanie dit :

                Merci Freespirit.

      • Marie-Anne dit :

        Bonjour, Freesprit,

        Je réponds ici à ton commentaire du 11 août pour une question de place.

        D’abord: bien sûr que « définir » est fort limitant; mais si on veut expliquer un point de vue, on est parfois bien obligé de comprendre de quoi on parle quand on utilise un mot ou un concept’
        Le mieux serait, effectivement de ne plus discuter, mais de se placer dans son Coeur et d’y trouver les réponses aux questions que l’on se pose.
        …Et toi, tu poses beaucoup de questions 🙂 et tu les poses ici, et notamment à moi.
        Donc, je vais essayer de t’expliciter ma façon de voir les choses , et je ne peux que t’encourager, à les saisir avec ton mental et ensuite à les présenter à ton coeur pour voir s’il est en accord ou pas.

        Encore une fois, pour moi, le coeur n’a rien avoir avec le sentimentalisme, l’amour humain conditionnel ou les émotions décentrantes, mais le coeur est cette part de nous qui est en contact avec ce que l’on peut appeler, pour plus de facilité, le Coeur et le Mental divin ( donc, avec l’Amour divin, l’Intelligence divine, la Connaissance – l’omniscience- et la Sagesse divines, l’intention et le désir divins,…). Le Coeur détient toute l’intelligence et les connaissances pour décider de ce qui convient pour notre plus grand bien.
        On peut voir la conscience humaine comme comportant deux sortes de « mental »: le mental supérieur et le mental inférieur.

        Le mental supérieur est , justement, ce merveilleux « outil » en nous, qui reçoit l’inspiration et les infos du divin et qui les présente au coeur;
        le mental inférieur (intellect, égo), est cet outil, précieux lui aussi, en nous, qui reçoit, analyse et classe toutes nos perceptions physiques ( et sensorielles) et les traduit, en quelque sorte, pour le coeur à qui il envoie le résultat de son travail.
        (Les 2 « mental » n’ont, normalement pas pour vocation de décider).

        Grâce aux 2  » mental », le Coeur a donc toutes les infos -divines et humaines terrestres- pour décider de la meilleure attitude pour nous, ainsi que pour nous guider dans notre évolution sur Terre.

        Or, nous croyant séparés de notre réalité divine, nous avons cessé d’écouter les fréquences (plus subtiles, il est vrai) de notre coeur, et nous avons « mis la pression » à notre « mental » pour qu’il dépasse son rôle normal et décide ainsi à la place du coeur, loin de toute inspiration et guidance de notre Moi Divin.
        Sa guidance ( au mental, à l’égo), s’est donc faite uniquement sur ce que celui-ci percevait de l’extérieur;…et comme l’extérieur est le produit de nos croyances- y compris les plus erronées parce que désormais basées sur la peur,…nous avons été, dès lors, guidés par la peur et les croyances de l’égo (liées à la fausse croyance de notre séparation d’avec le divin).

        Il s’agit maintenant, non pas d’éliminer le mental, mais de le replacer à sa juste place qui est celle de ce précieux outil qui travaille de concert avec le coeur; et bien sûr, il s’agit aussi de redonner sa juste place au coeur qui, seul, peut prendre une décision avec tous les « atouts » en main,… et d’écouter ce coeur, évidemment!

        Voilà, Freespirit, un petit résumé très schématique d’une façon d’envisager coeur et mental.
        Si j’ai pris le temps de l’expliquer avec de simples mots limités, c’est parce que cette façon correspond assez bien à ce qui me vient quand j’essaie de me placer dans mon coeur (notamment en calmant le bavardage de mon mental et en portant mon attention sur mon coeur et sur mon ressenti, sans chercher quoique ce soit de particulier; sans jugement ni analyse, non plus).

        R.: Je suis allée faire des recherches pour toi 🙂 , car je me souvenais avoir lu une explication particulièrement claire de tout ceci ( et qui résonnait particulièrement bien en moi et en mon coeur, après que mon mental lui en ai apporté l’information! 🙂 ); voici: il s’agit du chapitre 4, p. 35 à 49 de Télos, tome III, ed. Ariane

        Amicalement à toi!

        • freespirit dit :

          Bonjour Marie-Anne,
          merci pour ta réponse.
          Effectivement je pose beaucoup de questions mais elles mettent le doigt sur des paradoxes.
          Ce n’est pas parce qu’un concept résonne particulièrement bien pour nous ou notre coeur, qu’il faut le considérer comme vrai et bénéfique !!!
          Je pense plutôt que la démarche de progrès est un indicateur bien plus fiable. Qu’a-t-on acquis comme aptitude avec tel ou tel texte ou définition ? A-t-on évolué ?
          Maîtrises-tu la télépathie, la lévitation, la télékinésie, ton apparence, ta santé, ta mémoire des vies passées, la matérialisation, la bilocation ??

          • Marie-Anne dit :

            Oui, bien sûr que je maîtrise tout cela, Freespirit! :-))

            Plaisanterie mise à part: oui, j’ai beaucoup évolué, et dans un sens très bénéfique pour moi et pour ceux qui m’entourent! Et naturellement, cette évolution est en perpétuelle …évolution! 🙂
            Bonne démarche à toi!

          • Margelle dit :

            Merci freespirit, sais-tu qu’à ton insu tu m’ouvres des portes, que je connaissais, que je voyais, et qui là s’ouvrent parce que mon esprit s’est un peu ouvert, grâce à toi.

  15. Margelle dit :

    Eh bé ! pourquoi faire simple ??? Là où j’en suis je retiens la fin, tout en sachant qu’on peut avoir accès « un jour », à d’autres réalités… et qu’il ne faut pas en avoir peur !!

    « Pour l’instant, afin de parvenir à vous stabiliser dans des dimensions supérieures et pouvoir maintenir un contact prolongé avec des Êtres dans d’autres dimensions, il est important d’apprendre à vous libérer de votre émotionnel. Celui-ci est évidemment lié au processus karmique et à l’egrégore de croyances humaines. Cela implique que pour prétendre vouloir changer de dimension, il est indispensable que l’individu se soit libéré de toutes ses peurs et ses croyances de 3ème dimension duelle.
    Ce n’est qu’à ce moment-là, que dans certaines circonstances électromagnétiques, il pourra voir se manifester un vortex dimensionnel s’ouvrant automatiquement sur une autre réalité. En attendant ce grand moment, il s’agit simplement à chaque instant dans votre quotidien de continuer sans faillir, à faire confiance en la Vie et en l’Esprit qui vous anime. »

    (guillemets en italique !!! seulement, hein ?)
    Et ça me suffit amplement ! A chaque jour, chaque instant suffit la minute….

    • Margelle dit :

      Encore raté !!! Caramba !!

    • Le Passeur dit :

      L’intérêt du reste, c’est le témoignage de ce qui est vécu, car pour les retours qui me sont faits, il y a beaucoup d’êtres qui ont vécu ou vivent encore des expériences similaires sans pouvoir le partager et en étant sous l’emprise de la peur faute d’en savoir plus. Pour ceux-là, un témoignage tel que celui-là est une immense soulagement.

      • Margelle dit :

        Mille excuses, Passeur, Sand et Jénaël, ma formulation n’était pas claire. Quand je demandais « pourquoi faire simple (quand on peut faire compliqué) » cela ne s’adressait pas à eux, mais au TOUT, à l’univers, au monde total, enfin, bref, TOUT…. Je fais totalement confiance à Sand et Jenaël pour la retransmission de leur vécu… Il se trouve que je n’y ai pas accès de la sorte, mais je suis également en train de lire Myrra, et ce n’est pas triste non plus. Juste jubilatoire… je sais que cela existe… il y a eu quelques autre témoignages de la sorte qui concordent. Effectivement donner du sens à tout ceci est important, s’y ouvrir intérieurement également. Merci donc à eux et à toi Passeur.

  16. lamagie dit :

    Profond malaise avec cet article. Je n’arrive pas à le relire…
    Les sujets traités ne sont pourtant pas nouveaux, mais ce mélange d’abduction, de conspiration mondiale, Illuminati, conversation avec les anges, etc, avec un petit zeste de biopsychogénéalogie est pour moi imbuvable, tout simplement.
    Un peu trop « chargé », sans doute.
    belle journée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *