L’essentiel en quelques mots

Nicholas Roerich41L’essentiel en 44mn de ce qu’il y a à comprendre de l’ascension…

Entretien avec Christelle : Montée en Vibrations – 44mn 05″

Merci à ‘Spot’ d’avoir déniché cet entretien.

Source : http://www.urantia-gaia.info (en cas de copie, merci de respecter l’intégralité du texte et de citer la source)

À propos de Le Passeur

Nomade sur le chemin...
Ce contenu a été publié dans 08- Vidéos, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

65 réponses à L’essentiel en quelques mots

  1. silence mon coeur parle dit :

    Les EMI sont un cadeau de la vie, j’ai reçu ce présent, et depuis, toute ma vie, et le regard que j’y portais s’est transformé <3
    Juste être, et cela est bien difficile de le faire comprendre, dans ce monde où les peurs sont devenus des égrégores puissants.
    Namasté a tous <3

  2. Gabriel Françoise dit :

    Génial !!! Cette vidéo est tout ce que depuis mon NDE j’essaye de faire passer aux êtres qui m’entoure. C’est bien dit, clair, doux, aimant et idéalement structuré pour que chacun y trouve la réponse qui le ferra avancer sur son chemin. Merci, merci, merci … je vais partager un max.

  3. Lucie dit :

    Merci pour cette video, et les commentaires aussi, très importants les commentaires. Li, ce que tu dis est intéressant mais trop long du coup j’ai passé certains passages (amitié dans mes propos :)). Pr reprendre un peu ce que j’ai lu, en vrac, oui c’est agréable cette vidéo de Christelle, ça élève dans un sens, elle est si posée cette femme, dans ce qu’elle dit, dans ce qu’elle dégage. C a remet certaines choses en place. Ca éveille…
    Mon Dieu, mais pourquoi n’ai-je pas vécu de Nde encore ;)? , tout a l’air tellement plus évident après ce genre d’expérience, et surtout ça reste! Sinon, ça va ça vient ces états, et puis on n’y croit plus … tellement abstrait ou en tout cas loin loin parfois … je perds le fil si souvent… 🙂 . Alors, j’ai eu accès à cette vidéo, c’est déjà bien, c’est ça que je dois me dire ? 🙂
    Merci tout de même pour ces échanges 🙂
    Alors j’ai une question Passeur si tu veux bien, que fais-tu comme métier ? Comment gagnes-tu ta vie ? Car ma question on l’aura compris, commment conjuguer ces ouvertures de conscience avec la vie de tous les jours ? Christelle dit que chercher à gagner de l’argent par exemple fait parti de nos schémas, et que la vie peut être vécue autrement, comment ? 🙂 Lucie

    • Le Passeur dit :

      Déjà Lucie, je te dirai qu’on n’a pas à « gagner sa vie ». Beaucoup de choses pas anodines derrière cette expression… Qui a décrété qu’il fallait « gagner sa vie » ? Ta vie, tu l’as déjà gagnée par ta naissance. Si tu es là, c’est que tu as déjà ta place. Ce qui veulent que tu la gagnes durant toute ta vie estiment que tu dois la gagner auprès d’eux et ce sont ceux qui dirigent de moins en moins secrètement ce monde depuis des très longtemps.
      Pour ce qui est de mon cas personnel, ça n’est pas la place ici d’en parler, mais sache que j’ai lâché de strates en strates beaucoup de choses à ce sujet (et que je continue), et qu’à partir du moment où j’ai entamé ce processus il y a plusieurs années, je n’ai jamais aussi bien vécu, dans une telle qualité de vie. Pourtant, quelques années en arrière, je t’aurais dit que c’est impossible parce que je devais assumer ça et ça et encore ça, que je n’avais pas le choix, bref les arguments habituels qui m’ont fait travailler dans la société avec deux métiers exercés à temps plein simultanément durant plusieurs années. Il me fallait ça pour aller au bout de l’absurde.
      Donc, la réponse à ta question du comment, c’est lâcher toutes nos croyances et pour ce, comprendre que ces contraintes que nous croyons évidentes et indiscutables ne sont que nos croyances et rien d’autre.

      • Li dit :

        Les peurs et l’impossibilité de rester connecter à notre cœur font que l’on rejoue souvent les mêmes scénarios dans des décors différents…❤️

    • Margelle dit :

      Lucie, ton message me donne envie de rebondir… moi non plus, pas de NDE, pas de visions, pas de voix lumineuses ! avec le temps, je me dis que voilà, c’est ainsi, que j’ai à vivre cela, ainsi, de façon plus rugueuse, plus chaotique… pour apprendre autre chose… sans doute faire croître la confiance, l’écoute plus fine, le fameux lâcher prise, la joie d’être… ce qui vient de plus en plus… sans doute un parcours choisi ?

  4. Margelle dit :

    J’interviens encore ! mais c’est tout simplement jubilatoire. Il suffit juste de ne pas chercher à comprendre !
    http://www.youtube.com/watch?v=eGNFYd0N8oU

    Je vous jure que ça donne envie d’aller voir plus loin dans ce domaine si poétique…..

  5. Li dit :

    Merci Margelle pour ce réel moment de bonheur!
    La beauté fait vibrer et grandir mon coeur.

  6. Milouone dit :

    Que dire sinon : Merci

  7. laurore dit :

    Gravitation des paroles de Christelle autour de l’excellence dès l’instant où nos expériences de vie se « calent » sur elles. Merci Christelle pour ces débordements d’amour desquels on ne sort pas indemne!!

  8. Anna dit :

    jolie vidèo comme tant d autres,et belle expèrience pour cette personne..ça lui appartiens,ce n est que sa propre vision.Je pose la question,pour la co-crèation en conscience.Sur quoi se base t-elle pour dire qu elle est en conscience,sinon que sur son vècu .Comment peut-elle être certaine qu elle n est pas dans son propre programme ou relier à l inconscient collectif (NDE ,et autres illusions d ègrègores),?.Je me demande comment ces personnes qui vivent de magnifiques expèriences peuvent en permanence toucher les plans de lumière instantanèment(sinon d être dècoller de la rèalitè la plus dense .alors qu a mon avis c est dans l ènergie la plus lourde,et les pieds dans la boue de la terre qu il faut emmener sa lumière..Ne pas donner d ènergie nègatifs par nos actes et pensèes..oui!! à part que ..comme nous tous elle est venu pour transmuter les ènergies lourdes de la terre et son propre programme en même temps..et que le pays des bisounours c est pas de suite..il y a l Amour passif,et il y à l Amour sur le terrain de la vie, dans la matière ,le concret!!celui là est un vèritable challenge de chaque instant .c est juste mon avis

  9. Marie-Anne dit :

    Très joli résumé, très clair!
    Merci !

  10. Margelle dit :

    Malgré tout un petit commentaire personnel à propos de la vidéo… plein de qualités, certes, apaisante, ouvrante… oui… mais je reste sur ma faim… c’est évoqué à la fin…. le rapport avec la souffrance, la violence, à laquelle on peut avoir à faire… que l’on porte sans doute encore en soi… mais quand même, elle existe… bien sûr ne pas renchérir, bien sûr aller puiser au fond de soi son amour… mais ce n’est pas du doux… pas toujours…. bien sûr, si l’on se pacifie, on n’attire plus souffrance ou violence ???
    Pour ma part, n’ayant pas eu ces visions de douceur, d’amour, je dois aller chercher profond en moi. Ce n’est jamais gagné… c’est un labeur de chaque jour, un combat aussi… hé oui…. je dois aller trancher encore tant de noeuds, les miens et ceux de l’autre auquel je suis confrontée…. Mais au fond de moi, la voix me dit que je n’ai pas à le fuir… que j’ai à le vivre, et j’essaie de le vivre du mieux possible…. je gagne en sérénité, mais la route est toujours à tracer. Je crois que chacun a sa voie…. cela est rappelé par plusieurs, sinon beaucoup, cela est à rappeler…. tout le temps !

    • Li dit :

      Margelle,
      Tu parles de la souffrance. Peut-être connais-tu ce texte de Nicole Montineri?
      Personnellement il m’a beaucoup aidé à une période où j’accompagnais ma maman en fin de vie. Assister à sa souffrance, morale et physique, me déchirait le cœur. Ce texte a été comme un baume apaisant. Il m’a procuré une grande paix intérieure. Il m’a permis de l’accompagner jusqu’au bout dans l’amour, la sérénité et l’acceptation de ce qui est…
      http://www.echo-zen.com/nicole-montineri-la-souffrance-a-une-fin/

      • Jacques dit :

        Merci Li, ce texte de Nicole est magnifique de lucidité.
        Le point de vue de Krishnamurti va dans le même sens. Il l’explique très bien dans son livre « Se libérer du connu ».
        Bonne journée.

  11. Le Passeur dit :

    Voilà, j’ai rétabli un autre lien pour la vidéo.

  12. Gaedic dit :

    pourquoi cette magnifique vidéo a-t-elle été supprimé ?
    Elle pourrait être fort utile pour beaucoup d’âmes…

  13. Courtel Pierre dit :

    Merci Li de ce commentaire qui résonne et raisonne en moi; comme il est dit dans la vidéo, n’alimentons pas le négatif…nourrissons l’amour,la Vie sera toujours plus forte…
    Je voulais visionner a nouveau cette vidéo mais impossible, un message  »vidéo apparait »
    Savez vous comment la revoir?
    Merci.
    Pierre.

  14. Maguy dit :

    cette vidéo a été supprimé

    elle est très belle et puissante pour beaucoup, simplicité, clarté

    peux-t-on la retrouver quelque part SVP ?
    Merci

  15. Margelle dit :

    Embêtant… je suis d’accord avec toutes et tous ! bon, ok, je me tais !

  16. Siria dit :

    jusqu’au bout ai écouté consciencieusement, et ce n’est pas la première  »Gaia ». ‘En ai entendu de semblables discours plus angeliques les uns que les autres…..Tout en ayant pas fait un pacte avec Lucifer , bien au contraire….! je ne puis adhèrer a ces sublimations , vibrations d’harmonie, méditations élévées , les écouter m’incite a la comparaison de moments d’existences si intenses , non seulement personnels , d’autres vies , vies d’etres chèrs , chercheurs de vérité, d’humanité ….. Et puis comment se retrancher derrière ces raisonnables limites , sachant que….tel ou telle Je crois avoir été rendue incurable pour  »Gala »! dommage ?? sais pas …je vis ainsi.Siria

  17. claude dit :

    merci glandeuf d’être toi même, vrai, entier,

    il est vrai qu’a force d’être gentil on reste tiède, entre deux eaux, ou dans le juste milieu, alors oui, je partage cette vision ou tout ces textes n’ont qu’un but, c’est de nous éviter de voir la profondeur qui est en nous, et de nous laisser bercer par l’extérieur, dire qu’ont à besoin d’eux pour progresser, est vite dit, et si c’était l’inverse?

    ce qui est certain c’est qu’à un moment donner il faut transcender tout enseignement, prendre ces responsabilités et parler en son nom et non se prendre pour un intermédiaire ou exprimer des vérités entendues ou vécues par un autre,
    il n’y en à qu’une c’est celle que l’ont peu prouver soi même par des actes concrets en cette vie, par des faits réel. et souvent le silence en est le meilleur révélateur.

    la base de l’autonomie est la vérité, c’est être, tout simplement, elle ouvre les porte de la liberté, de la Vie

  18. MASSOUS dit :

    Votre discussion est bien la démonstration que tout est là,
    l’intervention de glandeuf est juste, tout est en Nous, il n y a personne à imiter, d’ailleurs il n y a personne en Nous qui puisse comprendre.
    La réponse de passeur est juste également il faut bien une information à un moment donné, qui permettra à l’apprenti-sage in finé de créer sa propre connexion intérieur, qui l’informera et le guidera tel un « GPS ».
    Le constat est que nous sommes en présence d’un échange de conscience à Conscience qui ne pouvait pas avoir ce niveau de réflexion il y a encore quelques temps!!
    C’est encore la preuve que tout est là.
    « Ma » réponse s’inscrit également dans l’illusion et dans le flux de la Vie, tout est parfait.
    Soyons en AMOUR.

  19. coutand dit :

    perso , çà fait du bien et m’a apaiser !

  20. Gnostique dit :

    il est vrai…Il est temps d’agir maintenant..Que chacun s’interconnecte avec L’Énergie..Le père (Voie lactée) irradiant son fils (notre soleil) de sa force..Le fils irradiant notre esprit afin de devenir plus sain et ouvert…
    tout dépend de chacun d’entre nous..Il est temps, grand temps…Le monde humain s’éclate en deux en ces jours de mouvements…Le monde matérialiste qui résiste, et l’autre, monde spirituel grandissant…Nous sommes le lien Tellurique-Cosmique comme le sont les arbres..

  21. GAIA dit :

    MAGNIFIQUE, UNE VRAI PERLE, TOUT EST DIT
    Belle journée à tous

  22. graffitique dit :

    Merci Spot, et aussi à toi Passeur
    L’intervention de Christelle est claire et juste, féconde. Bien soutenue par le questionnement qui l’accompagne et les autres intervenants dont Serge Reiver-Nazare.
    La vibration de l’Univers : http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=txt-H8tCLmk

    • Jeanne A dit :

      Merci a toi Graffitique de souligner l’accompagnement des autres intervenant qui ont étés tres inspirants, autant pour Christelle que pour tant d’autres? Merci a Serge Reiver Nazare, Christophe Alain, et Conrad, dont je me permet de partager le lien comme tu le fais pour Serge Nazare, en esperant ne deranger personne, car c’est juste en souhaitant partager d’autres paroles tout aussi eclairantes : renaissance spirituelle: http://youtu.be/CIAZNa5RBdM

  23. Soleil Bleu dit :

    Dit en toute simplicité, d’une manière globale et hors tout schéma spiritualo-religieux préétabli. Un vrai régal !
    Merci Passeur.

  24. Glandeuf dit :

    Toujours plus de discours, toujours plus de textes qui répètent et répètent encore et encore les mêmes concepts vides.

    Don Juan Matus disait que dans le temps actuel de la « première attention » ceux qui gouvernent et ceux qui nous divertissent (les People) sont regardés et adulés par tous les autres et sont considérés comme des héros.
    Il nous dit aussi que dans les temps anciens c’était la même chose pour ceux qui savaient manipuler la « seconde attention » qui étaient aussi les héros (divins ce coup ci) et étaient admirés par, encore, tous les autres.
    L’impression que me fait tout ça c’est simplement qu’on est entrain de se planter car les gens ne font que lire écouter et regarder une bande de gens qui ont eu accès à quelque chose et qu’ils admirent.
    C’est exactement comme avec le new age, ça ne crêt que des followers.

    Coupez avec tous ces sites spiritualeux il ne font que vous abrutir et vous inciter à suivre et a imiter des gens qui ont vécu un « truc » que vous voudriez obtenir.
    Ces sites même si vous vous en défendez sont devenus vos maîtres et vos gourous.
    Vous êtes accros et dépendants.

    Tout est déjà là, il n’y a rien a obtenir et toutes ces choses vous les savez déjà.
    Pour vous en souvenir il vous suffit juste d’arrêter de dépendre des discours des autres, de vous asseoir simplement et de vous abîmer dans votre infinité.

    Hors mis ceci je ne conteste rien de tout ce qui est dit dans cette vidéo hors mis peut être
    le terme « les énergies » qui est impropre car il n’y a jamais eu plusieurs énergies mais bel et bien une seule énergie « multiple ».

    • Le Passeur dit :

      C’est vrai. Et la contradiction apparente que tu nous soumets est que tu ne peux t’empêcher d’y venir pour dire à autrui ce que tu veux te dire à toi-même. Pourtant, tout est déjà là alors pourquoi venir encore le disputer ?

      • Glandeuf dit :

        Bien sur que je me parlais à moi même.
        Comme tout le monde toujours et tout le temps.
        Tes jugements envers moi sont toujours aussi subjectifs je vois et il est clair que tu n’aimes pas que les choses n’aillent pas exactement dans ton sens.
        Il nous reste à tous encore beaucoup de travail à faire, comme par exemple, parfois, accepter un peu de contradiction.
        Peut être que ce que je dis peut servir à quelqu’un d’autre aussi, mais ta réaction jugeante colore automatiquement le regard de tes disciples et tu tues une possible ouverture, dans l’oeuf.
        Hors mis tout ça la vie est belle!

        A bon entendeur, Poilu!

      • Marie Christine dit :

        Pas seulement approuver et apprécier ces paroles de grande sagesse, mais surtout les METTRE EN PRATIQUE, gravir les échelons pour enfin émerger un jour dans un ciel bleu immaculé .
        Quitter la vie agitée, les pensées agitées, les émotions agitées, les horaires sclérosants, les désirs impatients, les exigeances matérielles, les prévisions, les possessions égoïstes, les rigidités, les peurs . Vivre ensemble dans le respect, la compréhension mutuelle, l’entraide .
        S’apercevoir que ce qui perturbe l’un perturbe les autres parce que tout est lié . Puis résoudre ensemble ce qui est à résoudre, toujours dans la plus grande transparence, la plus grande sincérité, la plus grande humilité, la plus grande volonté de progresser .
        Etre des miroirs conscients les uns pour les autres, les reconnaître et lâcher prise ensemble, se libérer ensemble .
        Quelle belle aventure où l’Amour grandit à chaque pas !
        Il n’y a plus l’autre, ce que va penser l’autre, l’image que je veux donner à l’autre … Il y a ce que je suis, ce que tu es, ce qu’il/elle est, ce que nous nous offrons à chaque instant : l’être vrai, naturel, spontané, sans masque, sans déguisement . Il y a nous …
        Il y a les humains … Il y a le monde …

        • Margelle dit :

          Oui, Marie Christine, entièrement d’accord avec toi, « S’apercevoir que ce qui perturbe l’un perturbe les autres parce que tout est lié » (en italique !)
          mais pas si facile que ça à vivre pour la suite, car l’un/l’autre doivent également y participer : « Puis résoudre ensemble ce qui est à résoudre, toujours dans la plus grande transparence, la plus grande sincérité, la plus grande humilité, la plus grande volonté de progresser » (en italique !) mais c’est cela qui me semble être le « grand oeuvre »… nous y allons, nous progressons !
          Il semble que tu vives une très belle aventure (ce n’est sans doute pas le mot exact ?)
          Bien à toi… Amitié

          • Marie Christine dit :

            C’est vrai, Margelle : nous y allons, nous progressons ! C’est bien là l’essentiel .
            La vie elle-même est une aventure . Celle-ci devient intéressante quand on commence à en comprendre les mécanismes et qu’une certaine clarté s’installe, via les intuitions de plus en plus nombreuses …
            Et puis, rien n’est jamais fini puisque tout est infini !
            Amitié .

    • Margelle dit :

      Glandeuf, j’ai une petite envie de te répondre. Je dirais pour ma part que je partage, à mon coeur défendant, la méfiance que tu as vis à vis de l’autre. Je l’ai également, et je la pense partagée par nombreux de nos congénères. Mais a-t-elle une vraie raison d’être ? Sans doute, nous sommes « tous » soumis à la tendance de se reporter à l’autre. Tu fais bien de nous le rappeler… Cependant, je crois également que chacun fait son chemin d’indépendance, de création…. de re-création… et ce site et d’autres y incitent, contrairement à ce que tu penses… de mon point de vue…
      Je te dirais que pour ma part, j’ai une tendance naturelle à me noyer dans les abysses. Mon thème astrologique me le confirme, c’est une donnée de départ… je n’ai pas les mots, je peux restée clouée dans une forme d’hébètement… J’ai longtemps peint… ce qui n’apporte pas les mots… or ils sont malgré tout nécessaires, même dans le silence…. je suis passée à l’écriture, et surtout beaucoup bénéficié des apports des uns, des autres…. que j’ai goûtés, avalés, recrachés, selon leur goût, l’époque… En fait, il m’a fallu apprendre à parler pour me discerner… L’être humain est complexe. Le tout effectivement est de ne pas rester dépendant, accroché….. Rappelle le, ok, mais avec peut-être un peu plus de confiance ? L’échange reste un apport précieux…. dont le tien, d’ailleurs… il réveille ce dont nous n’avons pas conscience, ce qui est encore endormi…. tout au fond de nous… et qui est là pourtant…..

    • pierrot dit :

      Le truc il me semble c’est l’humour, de rire de nous, en riant de nous on a plus besoin de défendre quoique ce soit et donc de convaincre qui que ce soit.

      C’est toujours la personne qui veut défendre une opinion mais les opinions nous limitent par leur croyance.

      On cherche une idole, une méthode à la recherche de la clef qui ouvrira la porte sauf qu’il n’ y a pas de porte juste des croyances.

      A chacun son chemin même si on est déjà arrivé c’est juste qu’on ne le sait pas.

      Alors soyons joueur c’est pour cela qu’on stroumphe ici non ?

    • Li dit :

      Bonjour, Glandeuf, Passeur et les autres lecteurs,
      Eh hop, quelques scoops maintes fois rabâchés ! 🙂
      La première chose qui me semble essentielle de répéter est que nous sommes tous différents et de respecter cela.
      Bien que les ingrédients pour s’éveiller soient sensiblement les mêmes pour tous, nous ne les introduisons pas dans le même ordre et au même moment dans notre recette ! Tout est bien.
      Nous passons et passerons, pratiquement, tous par des phases de « bisounours ». En être conscient (puisque le « but » est de vivre en conscience) est déjà un progrès.
      Pour certains, mettre en paroles ou par écrit des choses qu’ils n’ont pas forcément encore intégrées, mais qui commencent à prendre forme en eux, les aide à se recentrer, à faire un « état des lieux ». Chacun sa propre méthode!
      Pourquoi laissons-nous des commentaires sur ce site la plupart du temps, si ce n’est pour partager notre évolution? Peut-être, qu’une ou deux personnes se reconnaîtront dans notre chemin et qu’elles y trouveront un peu de réconfort et d’encouragement..?
      Vos divergences d’opinion (qui n’en sont pas vraiment) n’auraient-elles pas pu être exprimées différemment, avec un peu plus de respect, d’amour et un peu moins d’agacement ?
      Mais que savons-nous du chemin des autres? Que savons-nous de ce qui est bon pour eux? Savons-nous seulement ce qui est bon pour nous la plupart du temps?
      Je comprends ce que tu dis, Glandeuf. Donner un coup de pied dans la fourmilière peut être bénéfique, à un moment donné, pour réveiller certains.
      Il arrive un temps où nous devons aussi être vigilant à nos paroles puisqu’elles sont, elles aussi, énergie.
      Gérer un site ne doit pas être facile tous les jours, quelles qu’en soient les motivations, j’imagine. C’est un peu simpliste, mais personne n’est contraint à se connecter à ce site ni à dénoncer quoi que ce soit… à moins de se sentir investi d’une mission de sauveur…
      ll arrive un stade où nous ne ressentons plus le besoin de monter aux barricades…Nous sommes-nous pour autant endormis? Avons-nous compris ce que nous créons avec nos pensées?
      C’est vrai qu’à trop m’observer je dois sembler « tiédasse »pour certains mais c’est là aussi une phase de mon évolution. Pour moi, qui étais très réactive, c’est un réel progrès que de ne plus me sentir agressée par les faits et gestes de mon entourage. Si j’ai pu en douter à un certain moment, aujourd’hui je sais que je ne suis pas en train de m’endormir en chemin. Je prends tellement du recul ( ou est-ce dû au fait que j’ai guéri une partie de mes blessures émotionnelles…?) que mes réactions violentes sont pratiquement inexistantes. Je me sens tellement plus en accord avec moi-même!
      J’ai lâché tellement de choses: ma réactivité, ma susceptibilité, ce que l’on appelle la personnalité, le fait d’avoir raison ou de vouloir être comprise, mon désir de sauver le monde, mon envie d’être aimée, l’importance du regard des autres, mon perfectionnisme et pourtant malgré tous ces lâcher prise je ne suis en aucun cas insensible aux autres et l’amour qu’ils m’inspirent est certainement plus fort et plus juste car inconditionnel.
      Mes limites d’empathie se manifestent encore un peu au moment où je ressens un manque de respect envers ce que je suis, lorsque l’on veut m’imposer violemment un point de vue ou lorsque l’on prétend avec véhémence savoir mieux que moi qui je suis et ce que je dois faire.
      Dans ces cas là j’essaie, sans toujours y réussir, de m’exprimer avec douceur et légèreté. J’ai pu apprécier que ce genre d’attitude avait une répercussion positive sur mes « agresseurs ». Force est de constater que ces situations ne se présentent plus trop dans ma vie actuellement. De là à penser que mon ego reprend peu à peu la place qu’il lui est dû il n’y a qu’un pas…
      Je ne dirai pas  » flattez et vous entrerez », comme disait V. Hugo, mais « ouvrez-vous et vous communiquerez ».
      Il m’a fallu bien des lectures et bien des visionnages de vidéos pour en arriver à remercier « les messagers » et les situations négatives qui m’ont aidée à faire ce travail de nettoyage en moi.
      J’apprécie le site du Passeur ( Frédéric, puisque c’est son prénom) j’apprécie vos commentaires mais je ne me sens pas pour autant sous la coupe d’un gourou, d’un mentor ou autre. Je prends ce qui me parle selon mes ressentis.
      Nous tâtonnons tous et il serait bon d’être indulgent avec nous-même et avec les autres…
      Comment être dans la réactivité négative lorsque l’on ressent le schéma mental et la souffrance des autres?
      L’amour est là, en moi, quelquefois enfouit sous un tas de pierres il ne peut plus respirer…en ôtant une pierre après l’autre je le retrouve grandi.
      Voili, voilou, les zamis en direct de mon coeur!
      Tout ce laïus pourrait se résumer en un mot: RESPECT! ❤︎♬❤︎

      • Marie-Anne dit :

        Li, respect! 🙂
        ❤️

      • acacia dit :

        Li, tu nous offres là un beau regard de discernement et de bienveillance (l’essentiel en quelques mots…), merci ♥♥♥

      • pierrot dit :

        Beaucoup de ‘je ‘ et peu de ‘tu’, le ‘je’ interprète alors que le ‘tu’ projette.
        Par cela on peut savoir si le commentaire amène à une ouverture ou à une fermeture.
        Je dis aussi merci à Gandalf et à Claude car c’est grâce à leur intervention que tu as pu communiquer ce message.
        Merci LI.

        • Li dit :

          Bonjour Pierrot,
          Je te remercie de ton retour.
          Je sais que tu n’aimes pas trop les longs textes…? Je vais essayer de faire court…c’est pas gagné!

          Si j’ai bien compris, tu me le diras, mon commentaire amène à une fermeture?
          C’est ballot, car ce n’était pas le but et je n’en étais pas consciente!
          J’ai dû relire mon texte pour essayer de comprendre ton point de vue.

          -Tout d’abord mes « je »: Ils correspondent, en ce moment, à une affirmation de qui je suis avec tout un chapelet de nuances allant du noir au blanc. Je n’occulte rien. En l’utilisant je parle de moi, de mon vécu. Ce sont les choses que je connais le mieux car je les expérimente dans ma vie.(toute notion d’égocentrisme mise à part bien sûr!).
          -Après il y a les « nous » qui, finalement, ne sont pas justes.
          C’est un peu faire fi du chemin des autres et de leurs vécus du moment que de les assimiler aux nôtres. But, no body is perfect! Je vais y travailler!
          D’un autre côté le « nous » rassemble…l’idée de rassembler me plait bien! 🙂
          -Et pour finir le « tu »…Que mets-tu après le « tu » pour qu’il ne soit pas ressenti selon le contexte, par certains, comme un jugement, un manque de respect, une agression, un conseil de celui qui sait, une affirmation, une façon d’imposer ses idées, un besoin de se justifier, une auto-défense, mais simplement comme un constat en toute humilité pouvant peut-être les aider?
          L’exercice m’est difficile, mais ce n’est pas la raison de mes rares « tu ».

          Sur ce site nous nous adressons, la plupart du temps, à des lecteurs silencieux ou à des pseudos, ayant des niveaux de conscience certainement très différents les uns des autres, avec des préoccupations et des parcours différents des nôtres. Je ne peux pas savoir si mes paroles tomberont à pic ou si elles seront aux antipodes de l’évolutions, des ressentis, de ceux qui me lisent.
          Je ne cible personne en particulier, je bavarde avec des parties de moi-même, certaines fois j’émets tout au plus des hypothèses que chacun est libre de développer ou pas si c’est le moment pour lui.
          J’apprécie énormément les discussions, même si mes points de vue diffèrent de ceux de mon interlocuteur. Tout est matière à travailler sur moi et sur mes émotions (s’il en reste encore! 🙂
          Je ne me sens plus la vocation de convaincre ni de secouer pour faire réagir. Je n’ai pas, non plus, la casquette « d’empêcheur de tourner en rond ».
          C’est peut-être pour toutes ces raisons qu’il n’y a pas beaucoup de »tu » dans mes textes.
          Merci, Pierrot de me permettre de faire cette petite mise au point avec moi-même. J’essaie de communiquer au mieux mes ressentis mais je reste consciente que les mots peuvent être chargés de toutes sortes d’émotions très différentes et personnelles à chacun, qu’ils peuvent créer des incompréhensions.
          Je témoignage à un instant précis de mon parcourt. Demain tout peut être différent et même contradictoire.
          Je m’accorde ce luxe.
          Je garde, précieusement, ton conseil dans un coin de mon esprit et peut-être qu’un jour je le comprendrai mieux et j’en mesurerai toute l’importance afin de mieux communiquer.
          Bisous, bisous Pierrot.