Le Retour de l’Esprit

Pour élargir la vision des événements de cette Fin des Temps, tout en livrant des clés à ceux qui sauront les entendre et qui auront des raisons d’en faire quelque chose, voici un entretien lumineux de Jean Robin.

Il y est question entre autres sujets éclairants de la géographie sacrée de la France et d’une certaine pierre noire.

Jean Robin – Le retour de l’Esprit – 48mn 28″

Source : http://www.urantia-gaia.info (en cas de copie, merci de respecter l’intégralité du texte et de citer la source)

A propos Le Passeur

Nomade sur le chemin...
Ce contenu a été publié dans 06- Tous les articles, 08- Vidéos, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

12 Responses to Le Retour de l’Esprit

  1. John. dit :

    Je ne peux qu’être d’accord avec lui et confirmer ses dires. Lorsque j’ai fait ma première ascension, c’est bien une poussée de kundalini qui l’a précédé. Les secondes qui ont suivi, ma personnalité ici bas s’est peu à peu effacée pour laisser place à celle de mon esprit originel. Un peu comme quelqu’un qui guérirait d’un amnésie. Mon expèrience dans le monde de l’esprit s’est donc fait avec la personnalité de mon esprit, pas avec la mienne telle qu’elle s’est développée pendant cette vie.

  2. Soleil Bleu dit :

    WAOUH ! Tout simplement fabuleux Jean ROBIN.
    Je l’écouterais pendant des heures tant c’est passionnant ce qu’il nous livre là.
    Immense culture, synthétisée avec tellement d’intelligence et d’humilité. Rare !
    Vraiment MERCI MERCI Passeur, de cet immense cadeau 🙂

  3. Aurélie dit :

    tout simplement merci

  4. jean dit :

    Une petite vidéo sur la fin de la pandémie :
    (en espérant rester dans le sujet)

    https://www.youtube.com/watch?v=iPXUmFph8e0

  5. Mattille dit :

    Ce monsieur est très agréable à écouter et ce qu’il nous dit me semble sensé. Je suis par contre un peu désarçonnée quand il aborde le sujet des pierres noires, pierres que j’assimile à celles du black goo évoqué par Harald Kautz ( Vella) et qui n’ont pas une vocation bénéfique pour l’ensemble de l’humanité. Quelqu’un se trompe…mais qui?

  6. Zarathoustra dit :

    Du Bonheur… de L’Esprit

    Au fond , c’est Cela que nous recherchons au plus profond de nous mème ; mème au temps du tout technologique.
    Amour charnel, amour divin, l’amour est au cœur de notre vie. C’est un amour exigeant, lourd d’angoisse ou riche de joie.
    Ëtre aimé, aimer dans une quête quotidienne, d’une éternelle recherche non pas dans la quantité mais dans la valeur, le sens , le contenu , la fin mème ?

    Alors on prononce un mot Dieu ou on ne le prononce pas en juif en chrétien , en Musulman en bouddhiste, en Hindouiste , en humain dont la pure conscience lui refuse un foi de pure forme et hypocrite. Cet humain dont la lumière aveugle ; on l’écartera carrément pour le remplacer par un autre plus complaisant.

    Cela signifie chez cet humain le recherche consciente ou non d’Autre que soit même , d’autre chose que ce que l’on voit, entend et qui déçoit si souvent.
    Dont aux autres , sens du sacré, rejet du mal, vie intérieure, lutte pour le bien, plus loin que la dialectique et les idéologie dont il est systématiquement mis à l’écart, plus que toutes ces convictions de croyances religieuses intéressées ou apeurées… Ce sont là les attitudes de l’être de bien ( homes et femmes ).

    Il y a des pudeurs , des attitudes , des révérences et des silences qui en disent plus long que bien des mots sur ces parcours souvent chaotiques.
    « Il y a plus des choses dans le ciel et sur la terre que ne peut en rêver notre philosophie »
    Nous , hommes de ce siècle patriarcal, nous avons démesurément augmenté et abusé de pouvoir dans un monde de plus en plus nul , dont l’hybris ferait pâlir la civilisation Grec qui en n’en était pas en reste avec la démesure…

    Il y a une limite à nos possibilités de construction et de réalisation dans le règne de la quantité au détriment de la qualité . Aspiré dans l’entonnoir par ce trou noir , nous finiront dans «  l’anus du monde » et je pèse mes mots.
    Reconnaître cette limite , se familiariser avec elle , c’est échapper à l’infantilisme généraliser des meneurs et de ceux qui les suivent. Échapper à la fraude inouïe comme il n’y en a encore jamais eu sur cette planète.
    Comme disait Nietzsche ; «  Je vous promet pour le siècle futur des douleurs d’enfantement comme il n’y en a jamais eu sur cette terre. » pour qu’advienne enfin ces nouveaux enfants de la terre.

    Il est vital d’en rire, de danser comme un enfant pour vraiment opérer une catharsis et se libérer de cette peur purement psychique ; pure invention d’un mental débridé.
    Parvenir à une rectitude , tenir le cap, enrichir et éclairer ce centre au fond de notre cœur où converge ce monde spirituel et temporel.
    Là , il y a actions , recherches, choix plus ou moins douloureux…peu importe..
    Nous possédons tous la vie que l’on veut suivant l’âme que l’on se forge et surtout ne pas apposer une valeur hiérarchique de monde supérieur ou inférieur ( le piège de l’ego ).

    Les humains ne pourront instaurer aucune paix avec ce mal moral et social.
    Donc avant tout garder sa personnalité quoi qu’il en coûte et dans ce chemin on paie toujours très cher , mieux vaut être averti.
    Les religions comporte leurs propres ombres et leurs propres lumière , alors attention si vous devenez lumineux malgré vous…j’insiste ; malgré sois.
    Vous devenez un hérétique et pour les bons religieux , l’inquisition pour que la providence face un acte de foi , disposait d’une méthode radicale ; en vous jetant dans la rivière si vous vous noyiez ; vous étiez innocent , si vous en réchappiez vous étiez coupable…
    La malice ; le vice ; l’envie sont incommensurable pour tout tenant d’institution religieuse ou autre.
    Prenez une carte d’engagement pour tout partit , institution , corporation et soyez sûr que le Diable rôde.
    Mais bien sur il y a des justes , des bons, dans les religions ; je pense à ce prête qui accueille cet enfant sur la place du marché et qui par la suite est persécuté par les jésuites bons dialecticiens dans le film «  Jacquou le croquant » et l’on sait ce qu’il est advenu des «  Jacques » dans le midi de la France en Occitanie du côté de Renne le Châteaux ( clin d’oeil ).

    Au delà des mythes et des slogans faciles ( j’en ai parfaitement conscience ) c’est à une étude exacte qu’il faut s’attacher , exigent compétence, respect de la vérité, prise de conscience de notre vocation majeure ; non pas vouloir transformer le monde mais se transformer Soi pour poser les fondations d’une fraternité au combien fragile.
    Cent fois se remettre à l’ouvrage.
    Je dirait pour finir ; la contingence et la temporalité étant pénétrées par une excellence divine.

    Je n’ai pas été à l’école, je ne dispose d’aucun bagage, seule la passion et l’Autre me guide.

    Mais je vous rassure je suis quand mème un illuminé… ( Pour Qui ??)

    Zut !!! Splat  !!!

    Zarathoustra

    • Zarathoustra dit :

      Du mensonge ; de l’horreur…( contrepartie du bonheur… de l’esprit )

      L’épouvantable contradiction entre le bonheur qu’ ils annoncent et l’horreur qu’ils réalisent…

      Par quelle malédiction faut ‘il qu’un dieux juste, au nom d’un dieux de charité, au nom de la liberté, au nom de l’ordre , de la raison, de la race, au nom du libéralisme économique capitaliste ou de son contraire le communisme dans cette ritournelle de la « lutte finale internationale», au nom de la terre et du ciel ;
      toujours on tue… toujours on tue.
      Voilà où mènent le maniement des concepts de dieux et tout autre…

      Non ?
      Les faits et l’évidence ; la souffrance, la misères et toutes les misères, la violence, la révolte constituent l’affreuse maladie qui nous sépare des autres.

      Énorme contradiction car nous éprouvons tous ce besoin de solidarité avec tant d’êtres humains atteints par la souffrance surtout envers les enfants et les femmes ( et depuis peu les animaux ). Nous faisons tous partie de cette communauté de misère sans distinction de race et de religion et au fond ; seul dans notre chambre nous le savons.
      Faut il reléguer loin , très loin parce que cela nous protège ( la grande illusion ) comme nous le faisons en regardant des documentaires sur les lépreux intouchables de Bogota.
      Mais parce que au fond de notre conscience nous avons peur d’admettre que Cela est aussi œuvre de Dieux, mais les religions refusent de l’admettre car évidement elles ne possèdent que le Dieux BON.

      Lire «  la Légende du Grand Inquisiteur » dans le roman « les frères Karamazov » de Dostoïevsky.

      Ecrit en 1889 l’action de la légende se passe à Séville au xvi ème siècle. L’exacte préfiguration de ce que nous avons aujourd’hui en occident. Il n’y a pas de prophéties , il n’y a que des visionnaires revus dans l’actualisation du temps présent. Car au fond qu’est ce qu’un Mythe sinon l’actualisation de l’évènement contenu , réinterprété dans le temps où nous vivons.
      Ce qui nous permet de nous rendre compte que l’histoire ne se répète pas mais que des analogies sont tout à fait frappantes .

      Je pense à Primo Lévi rescapé des camps de la mort qui pendant quatre ans menait les cadavres dans les fours crématoires.
      Au cours d’une émission , un journaliste prétentieux du journal du figaro lui demanda.

      «  Au fond , Mr Levi pour vous Dieux c’est quoi ? Vous y croyez encore ? »
      et calmement ; Mr Levi de lui répondre  «  Vous savez Mr le journaliste ; Dieux j’y crois et Dieux pour moi c’est Auschwitz » ce qui fit perdre toutes convenances au journaliste.

      Voilà ce que j’appelle «  Percuter avec le Réel » ou prendre une bonne douche froide, là où çà secoue les neurones.

      Un certain Paul de Tarse fondateur du christianisme a dit quelque part ;
      « L’amour accepte tout, supporte tout, cherche à tout comprendre, il est indéfiniment extensible et évoluant, il ne se ferme pas »
      Sauf que ses suivants pétris d’un Ego démesuré ont fait tout le contraire. Les Cathares s’en souviennent encore…

      L’ignorance dans ce domaine atteste dans ce domaine l’urgence d’une méditation sérieuse accompagnée d’une étude objective car avec la raison formulable l’intelligence n’a pas l’habitude de fonctionner à des hauteurs voulue.
      Ne redoutons pas les audaces d’une mentalité toute neuve.
      La société dispose de ces audaces , visionnaires , mystiques, philosophes, artistes, poètes, conducteur de tous le projets.
      Il ne s’agit pas de créer un paradis artificiel bien qu’il soit pratiquement verrouillé aujourd’hui par ses conducteurs ( la grande illusion ) mais surtout d’éviter toutes sortes d’enfer ; c’est bien connu ; « l’enfer c’est les autres »
      Il n’y aura pas de sauveur , tout ce qui a été écrit et qui sera écrit ne sont qu’allégorie, c’est en chacun de nous que ce sauveur s’y trouve.
      Rentrer à la maison.

      Cette très belle citation de Maître Eckart et pourtant je ne suis pas croyant.
      «  peu importe que le Christ ( cristal ; pierre noire) se soit un jour incarné s’il ne s’incarne pas en moi !»

      Passer une vie de ce qui peut nous mettre en accord avec le monde , avec Gaïa , chercher les raisons profondes de s’allier avec la Vie dans le pathétique d’une existence comme dans la trame de l’histoire , c’est possible ; il suffit de chercher dans la plus petit que le plus petit, dans le plus infime que l’infime , c’est juste de l’autre coté et le mur de granit à tailler est moins épais qu’une feuille de papier à cigarette.

      Volilà ce que l’on pourrait appeler une «  Métanoïa »

  7. Romarin dit :

    Merci pour cette vidéo de Jean Robin que j’ai presque trouvée trop courte, tant sa façon de « dire » est intelligente et claire.
    Voilà qui permet de retrouver un peu son centre et son simple bon sens d’humain sacré,
    surtout au milieu du brouhaha collectif de peurs qui même en étant vigilant, envahi notre psyché.

  8. Djon dit :

    Pour ceux qui se posent des questions sur la possible vaccination forcée et comment la refuser, voici une vidéo en anglais de Jerry Day, un spécialiste en droit naturelle (Natural Law)
    https://youtu.be/RhxjqAt779A

    Les liens vers les 2 documents mentionnés :
    https://www.freedomtaker.com/downloaddocuments/VaccinationNotice_v3.doc
    https://www.freedomtaker.com/downloaddocuments/RefusalOfVaccination.doc

    Ce serait bien qu’un volontaire traduise la vidéo pour qu’elle puisse être diffusé dans la communauté francophone
    Et surtout il faudrait un juriste ou un avocat pour traduire les documents et les mettre à la disposition de la communauté.

  9. Lisa dit :

    Pour ceux qui se posent la question: « quelles peuvent être mes actions justes en ce moment? » voici la vidéo de Thierry Casanovas et JJ Crevecoeur, peut-être aurez-vous quelques pistes… A chacun de faire son tri avec ses propres filtres.
    Arthur Schopenhauer disait« Toute vérité franchit trois étapes. D’abord, elle est ridiculisée. Ensuite elle subit une forte opposition. Puis elle est considérée comme ayant toujours été une évidence. »
    Si nous nous laissons grignoter notre liberté au nom d’une hypothétique sécurité nous risquons fort de perdre les deux…💞💗💕

    https://www.youtube.com/watch?v=MgWp5jooJXQ

  10. france Mattille dit :

    Je sors du sujet mais vos illustrations sont magnifiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *