Vous ne passerez pas !

Tout d’abord, merci à toi Jean-Jacques. J’étais un peu dubitatif sur l’idée que tu as eue de compiler tous ces témoignages. Il m’avait échappé une dimension toute vibratoire de l’effet que pourrait avoir cette initiative. C’est quelque chose qui sera entendu au niveau des Grandes Hiérarchies. C’est pourquoi j’invite chacun à déployer cette initiative partout dans le monde.

Si vous souhaitez vous-même participer à ces brefs témoignages de souveraineté, vous pouvez encore en envoyer à Jean-Jacques Crèvecœur, mais comme il en a déjà trop à compiler, on s’organisera autrement. C’est pourquoi je vous propose pour commencer de recenser ceux qui peuvent faire ces montages et recevoir les vidéos. Si vous êtes de ceux-là, vous pouvez vous proposer dans les commentaires, moi seul de toutes manières voit votre email.

Ce que nous ne voulons pas (1) – 42mn 56″ – Sur Youtube avant censure :

Source : http://www.urantia-gaia.info (en cas de copie, merci de respecter l’intégralité du texte et de citer la source)

A propos Le Passeur

Nomade sur le chemin...
Ce contenu a été publié dans 06- Tous les articles, 08- Vidéos, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

9 Responses to Vous ne passerez pas !

  1. Yannick dit :

    Bonjour chers tous, Le Passeur,

    Ayant déjà pu suivre les vidéos de JJC depuis plusieurs semaines, c’est avecgrande joie que j’ai pu constater ce suivi ici-même de la récente proposition d’action « Vous ne passerez pas ! ».

    Effectivement vibratoirement et par une belle et sincère volonté à reprendre nos droits, toutes ces affirmations unies dans ce même sens forment une synergie attendue de là haut depuis bien longtemps.

    Les plus avertis sauront qu’il nous a été donné un temps supplémentaire afin qu’un maximum de conscience ; c’est exactement ce qu’il est en train de se passer, et de la plus belle des manières par ces cris du coeur ; gros MERCI à chacUN !

    Etant actuellement en chômage partiel, je suis donc partie preneur pour réaliser de mon coté une compilation de ces cris du coeur, si cela reste toujours d’actualité, et accepte tout conseil en terme d’efficacité, 😉 (j’ai fait quelques essais assez concluants ce jour avec « Editeur vidéo » de Windows 10, cependant la taille des MP4 obtenue ne me satisfait pas suffisamment).

    Avec tout mon Amour, Yannick.

  2. Mekki dit :

    Oui c clair que Non peux etre une affirmation qui résonne positivement ! ne pas lutter contre mais agir pour.. ca viens de me faire tilt hehe..En tous cas merci jean jacques et aux autres «lanceurs d alertes connus »pour le role qu ils incarnent qui ne doit pas être facile a jouer tous les jours.. je fais de mon mieux en rayonnant partout ou je vais avec un sourire qu aucune ombre ne peux cacher.. et en semant quelques graines quand je le sens, a moi meme aussi bien sur. Merci au coronus et aux etres de l ombres de me faire autant travailler sur moi même ! Je n en demandais pas moins pour servir plus encore la lumière. Vous ne passerez plus en moi !

  3. graf dit :

    Il est plus facile de dire « non » que de dire « oui », plus facile de s’unir à partir de ce qu’on ne veut pas, plutôt qu’à partir de ce que l’on veut. S’agissant ici de faire nombre pour se faire entendre par les pouvoirs d’ ici-bas.

    Surtout après le « oui » massif donné spontanément aux mesures de confinements.
    Nous voyons mieux à présent pourquoi ce « oui » collectif inspiré par la peur, fut un encouragement massif aux manœuvres d’aliénation.

    S’unir sur ce qu’on veut est une autre démarche impliquant une meilleure conscience collective. C’est un tout autre travail, de plus longue haleine, partant d’un sentiment d’unité qui s’est révélé comme n’allant pas de soi a priori .

    Les deux étapes sont complémentaires et ne pourraient aller l’une sans l’autre.
    Les ateliers constituants des GJ sont par exemple partis d’un refus initial ( un non) avant d’aboutir à des propositions concrètes (un oui).

    Ce n’est qu’une opinion de béotien, bien entendu.

  4. François dit :

    Bonjour, je suis partagé par cette initiative. D’un côté, je trouve que ces témoignages sont forts, puissants et représentent bien la volonté d’affirmer sa souveraineté. Et de l’autre, la loi d’attraction nous enseigne qu’il faut émettre l’intention de ce que l’on veut et non de ce que l’on ne veut pas, car l’univers ne fait pas la différence et répond simplement à notre vibration.
    Passeur, vous avez souvent évoqué ce principe, ne craigniez-vous pas que ces affirmations fassent surtout advenir le plus redouté ?

    • Le Passeur dit :

      Les deux postures sont complémentaires. Pour moi il ne suffit pas de créer dans le déni d’un égrégore qui nous affecte et il demeure capital d’affirmer sa souveraineté devant un pouvoir abusif, à partir du moment où l’on ne lui cède pas une légitimité. Pour le dire autrement : je crée autre chose que ce que tu veux, mais que moi je veux, et je t’affirme que tu ne m’imposeras pas ta volonté contre la mienne.
      Dans le monde de la 3D, ça peut ne pas se faire sans quelques ennuis, mais c’est peu au regard du droit à s’autodéterminer dans le respect de tous.
      Il y a par ailleurs une autre dimension à l’acte d’affirmation, elle est vibratoire, puissante dans le nombre, et permet une communication interdimentionnelle qui donne un signal clair là où il n’y a que brouhaha. Il y a des regards qui doivent voir ce qui se passe ici, qui bafoue toutes les grandes lois de la création et n’est pas supportable plus longtemps. La lignée humaine a été privée de trop de ses moyens et la Terre fait l’objet d’enjeux qu’il convient d’arrêter une fois pour toutes.

  5. Isabelle dit :

    Bonjour à tous, c’est un bel élan! Et si nous disions plutôt ce que nous voulions?! Sortons de ce système, créons une nouvelle réalité!

  6. Greg dit :

    Bonjour, je souhaite me proposer pour faire le montage vidéo, belle journée

  7. Mekki dit :

    Tres belle initiative et tres bel egregore ! Maintenant il faut exprimer ce que l on Veut ! De ce que j ai pu un peu experimenter l univers ne resonne pas a la negation, en kinesiologie quand on formule un objectif au debut il doit être formuler positivement sinon le corps n y adhère pas. Personnellement je Veux être roi dans mon royaume, maitre de mes pensées, me connecter a mes guides, continuer de Vivre dans l amour , la compassion, et bien sur dans le moment present autant que je peux. Force et amour chers co createurs😘🙌💜

  8. christine AVRIL dit :

    merci pour tous ces témoignages ….depuis le 17 mars, je vis dans la peur, la peur de contaminer ma maman de 87 ans….elle vit dans une résidence pour séniors, non médicalisée. Les visites étaient vivement déconseillées et les médias s’appliquaient à répéter que nous étions responsables de la transmission du virus. J’ai été partagée entre laisser ma maman dépérir, seule dans son appartement sans manger ou bien écouter mon coeur…bien sûr c’est mon coeur qui a parlé et pendant ces 55 ans jours de confinement, je suis allée tous les jours lui porter un repas préparé avec amour que je dégustais avec elle. Mais cette peur, cette peur insidieuse de la contaminer m’a empêchée de la prendre dans mes bras et de l’embrasser. Les derniers jours de confinement j’ai enfin oser lui prendre la main…ah, oui, je n’enlevais le masque que pour manger, donc elle ne m’ entendait pas toujours bien et parfois, elle ne me reconnaissait pas…depuis vendredi dernier, elle vit chez une de mes soeurs qui refuse de porter le masque, qui refuse les gestes barrières et qui reçoit ses petits enfants…je commence seulement à me dire que peut-être, toutes ces personnes qui refusent de se soumettre sont dans la vérité….l’idée fait son chemin en moi…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *