2013, An zéro de l’Âge galactique

QuetzalcoatlPar Anthère Michaël.

J’ai attendu plusieurs mois, depuis 2013, avant d’écrire cet article et révéler cette vérité que peu de gens ont comprise. Il fallait d’abord laisser passer la peur de 2012 et bien s’installer dans l’énergie nouvelle de 2013 avant d’entrer dans le cœur du sujet.

L’alignement du 21 décembre 2012 avec le centre galactique a donc suscité beaucoup de déceptions et de désillusions pour une majorité de gens qui s’attendaient à des événements apocalyptiques ce jour-là. Une fois cette date dépassée dans le calme total, la peur collective est retombée et le monde est retourné à sa routine habituelle comme si de rien n’était. Pour la plupart des gens qui voient le monde à partir d’une conscience linéaire, du mental, l’alignement de 2012 était un non événement.

Dans la communauté New Age, beaucoup de gens croient que l’ascension a été reportée à une date ultérieure et certains ne cessent d’avancer des dates pour l’ascension chaque fois reportée. La désillusion est totale. D’autres croient que la date du calendrier maya n’était pas exacte, car pour eux, les événements apocalyptiques doivent se produire à la date présumée de la fin du calendrier maya. Le problème, c’est que beaucoup de gens ont une mauvaise compréhension de l’ascension, et certains croient qu’ils seront transportés comme cela, par magie, ou dans des vaisseaux dans un monde 5D, où règne la paix et l’harmonie absolues, sans avoir à affronter leur côté obscur et à subir les épreuves de purification. Dans le milieu New Age, l’ascension est pour beaucoup une espèce d’échappatoire à l’effondrement de ce monde illusoire, devenu vide de sens et à la dérive. Il ne s’agit là que des égarements du mental et de la fuite de sa propre ombre. L’ascension est avant tout un processus d’illumination et de maîtrise de l’Esprit sur la matière. Et cela doit passer nécessairement par l’alignement avec le trou noir galactique, où a lieu la purification et l’activation de notre ADN quantique, avant de fusionner avec les dimensions supérieures.

La traversée du Dark Rift : alignement avec le centre galactique (1994 – 2030)

Dans cet article, j’ai expliqué le fait que notre système solaire traverse un nuage d’énergie interstellaire à l’état de plasma qui affecte le noyau du Soleil et les planètes. J’avais insisté sur le mot « plasma » qui est le quatrième état de la matière en même temps que conducteur d’électricité. A cela, il faut ajouter l’arrivée de la naine brune, l’étoile sombre, dans notre système solaire. L’action conjuguée de ces deux phénomènes cosmiques est responsable des bouleversements observés sur notre planète et dans tout le système solaire. Déjà, plusieurs rapports alarmants des scientifiques montrent que le champ magnétique terrestre est devenu une vraie passoire et certains scientifiques n’hésitent même pas à parler de « catastrophe mondiale » à venir.

Ce que je n’avais dévoilé dans cet article, c’est que nous traversons en fait le Dark Rift, le centre galactique, que nous voyons dans le ciel comme la Voie Lactée. En d’autres mots, nous traversons le trou noir galactique (matière/énergie noire), comme c’est toujours le cas tous les 13.000 ans. C’est le retour au point zéro galactique, ce qui entraîne des transformations radicales et des bouleversements géophysiques de notre planète. Voilà la réalité, le grand secret, connu de tous les anciens, que les élites ont peur de dévoiler au public, car cela signifie la fin de ce monde linéaire 3D et le basculement dans un monde multidimensionnel/quantique. Les Mayas connaissaient le Dark Rift, ils l’appelaient « Xibalba be » ou « la route noire », ils associaient la traversée du Dark Rift au retour de Quetzalcóatl.

Route de Xibalba - Peinture de Davidroman30La particularité du trou noir galactique, c’est qu’il altère la lumière et le temps. Le temps et la distance n’existent pas au sein de l’énergie unifiée/quantique du trou noir galactique. C’est le point le plus important à comprendre pour saisir le sens quantique de l’alignement avec le centre galactique. Dès qu’on entre dans le Dark Rift, le temps et la lumière sont altérés et on est instantanément au centre galactique. Au niveau galactique, toutes les lois de la physique (Newton, Einstein) s’effondrent complètement, comme cela été démontré par le physicien Michio Kaku dans cette vidéo.

Quand les scientifiques observent le Dark Rift ou la Voie Lactée, ils observent une lumière complètement altérée. Le problème, c’est qu’ils appliquent à la Voie Lactée les lois de notre physique linéaire, basée sur les concepts de temps et de distance, ce qui fausse complètement leur interprétation. C’est le même problème avec l’alignement galactique de 2012. Les gens ont focalisé avec une vision linéaire 3D sur le solstice d’hiver du 21 décembre, quand le soleil se levait au milieu (mid point) du Dark Rift, en oubliant que nous traversions déjà le trou noir galactique dès que la Terre est entrée dans le Dark Rift.

La question intéressante à ce propos est de savoir à quel moment nous avons pénétré dans le Dark Rift et combien d’années va durer cette traversée. Selon les calculs de l’astronome Jean Meeus, le « mid point » du centre galactique était atteint en 1998. John Major Jenkins, le chercheur indépendant qui a popularisé le calendrier Maya, s’est appuyé sur ces travaux de Jean Meeus pour déterminer la « zone » d’alignement galactique, ce qu’il appelle « ère – 2012 ». Sachant que la traversée du Dark Rift dure 36 ans, il en a conclu que la zone d’alignement galactique est : 1998 +/- 18 ans : 1980 – 2016. Cependant, il y a une erreur dans les calculs de Jean Meeus, puisque le « Mid point » a été atteint au solstice d’hiver le 21 décembre 2012.

Cela veut dire que la « zone » d’alignement galactique est 2012 +/- 18 ans : 1994 – 2030. John Major Jenkins s’est laissé induire en erreur par ces calculs, sans doute parce qu’il y trouvait une base mathématique pour appuyer sa thèse. Le fait est que si nous avions pénétré dans le Dark Rift, en 1980, nous serions déjà presque à sa sortie (2015) et tous les réajustements géophysiques de la planète devraient être déjà accomplis (inversion des pôles). Cela est d’autant plus vrai que l’alignement avec le centre galactique coïncide toujours avec le mouvement de la Kundalini de la Terre. Cela montre que John Major Jenkins n’a pas compris la nature quantique du trou noir galactique.

Le 21 décembre 2012, le point du milieu du Dark Rift est un marqueur temporel, le point de départ et d’arrivée de la précession des équinoxes, lié à l’oscillation de l’axe de la Terre. C’est cela qu’il faut retenir de cette date sur le plan linéaire. Mais sur le plan quantique, le « mid point » du Dark Rift, c’est la fin définitive de l’énergie obscure sur la Terre et le passage dans un monde nouveau de lumière et multidimensionnel. Donc, en 2013, nous sommes en l’an zéro du nouveau cycle de Lumière galactique. C’est le début de l’âge galactique de l’Humanité.

Le mouvement de la Kundalini de la Terre

Il y a un événement sacré et secret qui coïncide toujours avec l’entrée dans le Dark Rift : le mouvement de la Kundalini de la planète. Ce mouvement se produit tous les 13.000 ans selon le cycle de la précession des équinoxes. Plus haut, je disais que les Maya connaissaient le Dark Rift et l’associaient au retour de Quetzalcóatl. En fait, Quetzalcóatl signifie le mouvement de la Kundalini de la Terre et le retour de l’énergie Divine/Créatrice sur la Terre. Le lien entre le Dark Rift et Quetzalcóatl n’est pas dû au hasard. En effet, le Serpent de lumière de la Terre (Kundalini) est une représentation de l’énergie Divine/Créatrice au centre galactique et il n’est réveillé qu’en face du trou noir galactique. Cela est vrai aussi pour la Kundalini dans le corps humain.

Serpent de LumièreOn le sait déjà, la Kundalini de la Terre quitte l’hémisphère nord (Inde et Tibet) vers l’hémisphère sud (Chili et Péru). Le mouvement de la Kundalini de la Terre inverse les lois de polarité entre les deux hémisphères Nord/Sud et crée un équilibre entre les forces masculines et féminines sur la planète, ce qui change complètement le cours de l’histoire et entraîne des bouleversements géophysiques. L’énergie de la Kundalini terrestre est une énergie galactique qui est connectée à notre ADN et éveille la conscience des humains à leur divinité et à la compassion. La Kundalini terrestre est une force d’ascension qui connecte les cœurs des humains et les entraîne vers une conscience supérieure.

Mais ce qui est encore plus remarquable, c’est que le développement complet de la Kundalini de la Terre correspond exactement à la durée de la traversée du Dark Rift. Selon la philosophie hindoue, le serpent Kundalini est enroulé trois fois et demi sur le lingam dans le coccyx. Il s’éveille quand les forces masculines et féminines sont équilibrées dans le cœur et s’élève le long de la colonne vertébrale, en traversant tous les chakras. Il ne s’agit pas d’une poussée de lumière, comme certains le croient, mais un mouvement lent qui se fait par étapes, selon les « mérites du cœur », comme le disait le maître gnostique, Samaël Aun Weor.

Les initiés ont toujours su que « Trois fois et demi » est la formule pour le développement complet de la Kundalini. Une « fois » représente une décade et trois fois, cela fait 30 ans. Un demi, 5 ans. En tout, trois fois et demi représentent 35 ans. Les 3 tours (ou enroulements) représentent les parties de montée des énergies relativement facile, tandis que la dernière moitié de 5 ans représente la partie la plus éprouvante, qui conduit à l’illumination divine et l’équilibre. Cette formule s’applique aussi à la Terre. 35 ans, c’est le temps qu’il faut pour que la Kundalini de la Terre se développe complètement. Le mouvement de la Kundalini terrestre a commencé en 1994. En 2012, le mouvement était centré et il reste encore 17 ans pour arriver au terme du processus. Il y a donc une synchronisation parfaite du mouvement de la Kundalini avec la durée de la traversée du Centre galactique. Cela veut dire qu’en 2013, nous entrons dans la transition finale de l’ascension à travers le Dark Rift, jusqu’en 2030. A ce moment-là, tous les réajustements géophysiques de la planète à sa nouvelle fréquence devront être terminés. Voilà pour le timing de l’ascension.

La fin des ténèbres et le triomphe de la Lumière

Une autre conséquence de l’entrée dans le Dark Rift, c’est la purification et l’élimination complète de l’ombre dans l’énergie de la planète et dans notre ADN. En effet, les radiations cosmiques du Trou noir galactique pénètrent nôtre matière et la transmutent radicalement, en éliminant toutes les couches d’obscurité que nous avons accumulée durant des millénaires. Soumises aux radiations cosmiques du trou noir, les grilles planétaires (le champ magnétique et la grille cristalline) commencent alors à se transformer radicalement, pour s’aligner avec le champ unifié/quantique de la galaxie. En fait, c’est un champ quantique du Merkaba de la Terre qui est activé et qui prend progressivement le relais, au fur et à mesure que le champ magnétique de la dualité se désintègre dans le vide et disparaît. Si l’humanité n’élève pas sa conscience pour intégrer l’énergie galactique et passer dans une dimension supérieure, elle se détruit dans un cataclysme planétaire. C’est ce qui est arrivé plusieurs fois dans le passé.

Comme je l’ai dit dans cet article, le champ magnétique terrestre de la dualité a été débranché complètement lors du passage d’Elenin à l’automne 2011. Parallèlement, la grille cristalline de la Terre, la mémoire qui enregistre la vibration et l’énergie de l’Humanité, et permet à notre conscience de créer la réalité, a été complètement purifiée de toute obscurité et énergies karmiques du passé. La grille cristalline de la Terre ne réagit plus qu’à la Lumière et à la compassion. L’énergie obscure disparaît définitivement après le passage du 21 décembre 2012. La nouvelle énergie galactique de la Terre n’est accessible qu’à ceux et celles qui sont installés dans le Cœur, car aucune vibration inférieure ne peut pénétrer dans les radiations du Dark Rift. Les énergies négatives et obscures ne peuvent plus affecter la Terre ni donc les humains qui s’installeront dans la fréquence du cœur.

Alors que la Terre entre dans une phase de relâchement du champ magnétique 3D à partir de 2013 pour intégrer pleinement son champ quantique (Merkaba), l’humanité est poussée dans le vide, le gouffre insondable, où elle va se retrouver face à face avec une force cosmique inaccessible au mental humain. C’est le moment de se dépouiller de tous les schémas de pensée et conceptions étroites de la vie pour intégrer dans notre conscience des forces cosmiques. C’est donc une phase de purification et de grandes épreuves qui s’ouvre pour l’humanité durant la seconde moitié du Dark Rift.

La nouvelle mission de l’humanité : découvrir la divinité intérieure

Nous venons donc de sortir de l’obscurité millénaire, la matrice, qui enserrait notre psychisme dans une toile d’araignée d’où il était quasiment impossible de s’extraire et de s’échapper. Dans l’ancienne énergie, la mission des travailleurs et des adeptes de Lumière était de combattre l’obscurité, en maintenant la Lumière pour l’équilibre de la planète. Cette mission est désormais terminée. Cette chape de plomb obscure a été désintégrée et transmutée dans le trou noir galactique et l’obscurité est effacée dans l’énergie de la planète. Les forces obscures vont s’évanouir devant la lumière telle des fantômes. Chacun est désormais face à son ombre qu’il doit affronter et transmuter en laissant la lumière galactique entrer en lui. Malheureusement, beaucoup de gens qui n’ont pas encore compris cela et restent dans l’ancienne énergie obscure disparue, ils vont se fabriquer eux-mêmes un ennemi extérieur fantôme qu’ils vont continuer à combattre.

Nicolai KalmakovDans l’âge galactique, où nous entrons, c’est une nouvelle mission qui est assignée à l’humanité. La nouvelle responsabilité porte sur la découverte du Dieu intérieur, la connaissance quantique et l’exploration de l’énergie bienveillante de l’Univers. Il s’agit aussi de construire et de semer les graines du monde nouveau. Les nouvelles technologies qui vont émerger seront basées sur l’énergie quantique.

« C’est l’onde, idiot »

Pour conclure mon texte, j’ai choisi délibérément ce titre provocateur, en référence au slogan de campagne de Bill Clinton en 1992 : « C’est l’économie, idiot ». (It’s the economy, stupid). Le but, c’est de faire passer un message fort, d’espoir et de responsabilité. Pour survivre dans le monde multidimensionnel où nous avons basculé, il est primordial de comprendre les règles de fonctionnement du monde quantique.

L’univers est un hologramme. David Bohm disait que le cerveau est hologramme qui analyse l’hologramme de l’univers. Nous ne vivons pas dans une réalité physique, extérieure à nous, mais c’est la réalité physique qui habite dans notre conscience, d’où elle est projetée à l’extérieur, à partir du cerveau. La réalité physique est une réflexion, un miroir, de ce qui est dans notre conscience. L’expérience de la « double fente » en physique quantique a révélé ce secret qui était caché à l’humanité pour la maintenir dans l’ignorance, les conditionnements et l’asservissement. La lumière (ou l’électron) qui est « onde », pure potentialité, « décide » de devenir « particule », c’est-à-dire matière, seulement quand elle est observée par la conscience humaine. Le monde existe seulement, parce que nous le regardons. L’observateur fait partie du monde qu’il observe et expérimente. La question est : quel monde regardez-vous en ce moment ?

L’onde, c’est la conscience/énergie quantique, qui est partout, autour de nous et dans notre ADN quantique. Cette conscience/énergie unifiée réagit à la conscience humaine et nous permet de créer notre réalité, en reflétant notre conscience sous forme de réalité physique. L’onde, c’est aussi l’énergie d’amour, de lumière, de compassion, et d’abondance de l’univers, qui est partout.

C’est l’heure de nous aligner aux normes galactiques. L’onde, c’est la rencontre avec votre partie divine qui répond à vos besoins et transforme vos rêves illimités et ressentis en réalité. C’est le magicien en vous. Voulez vous le tester ? C’est le moment !

Anthère Michaël© Anthère Michaël, le 15 octobre 2013.

Source originale.  Vu sur La Presse Galactique.

Source : http://www.urantia-gaia.info (en cas de copie, merci de respecter l’intégralité du texte et de citer la source).

À propos de Le Passeur

Nomade sur le chemin...
Ce contenu a été publié dans 06- Tous les articles, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

614 réponses à 2013, An zéro de l’Âge galactique

  1. Michel dit :

    Je ne vois pas de différence fondamentale entre les écrits rapportés ici, et ce qui a déjà été dit à propos du passage dans la ceinture de photons.

    C’est relaté autrement, et peut-être avec un peu plus « d’effets de manches »…
    .

  2. Jonas 27 dit :

    C’est a chacun de trouver sa lumiombre(lumière et ombre fusionné a part ÉGAL et non orienté) et de lui donné un nom ,selon le parcours et les épreuves mais ,elle ne peut en aucun cas s,appeler (lumière) car elle trouverait sur sa route qu,une seul réponse (dualité).
    Même si les changements climatiques nous poussent a croire a une fin apocalyptique,IL N’EN EST RIEN!!!
    Pour être bien honnête et transparent ,a l,approche du 21 décembre 2012 ceux qui avait a jouer un rôle crucial dans cette grande transformation ,se sont vue offert un billets de sortie.
    C’est ce qui fait que certain savent et que d’autre ne savent pas (encore).
    Ca ne veux pas dire que ces autres ,ne seront pas des choses que nous ne savons pas a l,heure actuel.
    Bref ,c’est billets pour éviter le pire(la fin du monde)était un teste.Certain ont pris ces billets attendant le dernier navire pour quitter la terre et d’autre ont décider de rester ici parmis les zombies ,jusqu,a ce qu,il soient tous et toute réveillées.
    C’est ce choix (de rester)qui a tout changé .
    Ce qui devait arriver a été évité ,ils nous ont transporté momentanément hors de cette trajectoire fatal pour la race humaine et nous ont remis en orbite dans notre trajectoire initial (d’ou l,ancrage placé sur terre ,il y a ,on ne sait combien d’année).
    Pour ceux qui savent ,cette petite chose en forme de planète (le paradigme)qui est venu initialé chacune des pyramide formant (((L’ANCRAGE))).
    Vous ne trouverez rien sur le net sur cette histoire ,preuve qu,elle est vrai.
    Si vous scrutez le ciel en attendant qu’il vous tombe sur la tête alors ,je vous souhaite bien du plaisirs et de la patience car ,cette étape est passé ,il y a déja un bon bout de temps.
    Pour ceux qui n,accepte a peu près rien ,c’est très difficile en ce moment car,leur réponse et pouvoir ce trouve au plus profond des abimes qui existe pour eux(leur ombre).
    Les rôles que nous avons ne se font pas tous au même moment et au même endroit .C’est pour ca que c’est important ,maintenant de s,envoler (pour certain) et de transmettre le pouvoir de la transcendance .
    Il n’y a plus de place pour (((LA PEUR)))sur cette terre et seul ceux qui ont peur de perdre leur aquis(qu’ils ont déja perdu)sent serve.
    C’est notre terrain de jeu (paradis) alors soyez concient que la mort n,existe pas ,il n’y a que les corps qui meurt .
    Tout est possible sans la peur,changer de travail ,de conjoint de etc…si vous le désirez ,c,est votre expérience ,vos souffrances et vos miracle .
    L’important c’est de ((((((((((((((((VIVRE)))))))))))))))
    Kouackkkkkkkkkkkkkkkkkkkkkkkkkkkkkkkkkkkkkkkkkkkkkkkkkkkkkkkkkkkkkkkkkkkkkkkkkk

    • katerina dit :

      Grand merci Jonas ,
      Avec toute ma lumino ombre .
      Catherine

      • Jonas 27 dit :

        Merci a toi Katerina pour ta (LUMINO OMBRE).
        Tu as déja compris beaucoup plus que grand nombre d’être et je t’en remercie.
        Ce que j’écris n,est pas une hallucination ni une invention .Dans un certain temps ,cette histoire sortira (l,ancrage)et certain diront que c’est eu qu’il l’ont vécu.
        Je ne suis pas un grand savant(loin de là) et je peux expliquer des phénomène qui dépassent l,entendement ou même exprimer ce qui seront nos moyen de transports dans un future proche.
        Je ne sais pas pourquoi mais,(ILS) ont placé en moi beaucoup d’information(d’espoirs) que je ne pouvais exprimé mais,des êtres bien vaillant mon aidé a utiliser les bons mots.
        Le pire c’est de voir(malgrés ce que j’ai vu) ,la plus part des êtres souhaiter la fin du monde ,toujours et toujours.
        L’unification sera le marteau qui bâtira le nouveau monde.

        • katerina dit :

          Jonas ,

          Merci .
          Je pense aussi que j ai des informations qui me sont données , dans plusieurs mondes .
          La force qui sous tend tes mots est grande .
          Si tu as été choisi il y a une raison , les mots viennent quand ils doivent venir .
          Pareil pour moi .
          Pour ce qui est d un futur proche , et d un changement radical , je n ai pas d opinion . Pourquoi pas d ailleurs ?
          Oui peu d entre nous sur terre veulent voir la paix , et continue donc le combat .
          C est sans compter sur la puissance de la lumière .
          A mon sens il n y a pas d alternative pour l etre humain , la terre et l univers et certains sont là pour aider à la prise de conscience .
          C est un peu mélangé ce que je dis mais l idée est là .
          Tu as un grand courage Jonas que je salue .
          La force que tu as en toi ne se dit pas elle est .
          J ai cette force et je sais qu elle est divine .
          Je t embrasse .
          Catherine

  3. François dit :

    Je reprends ici pour une question de confort (place)…. 🙂

    Pour ma part,
    la séduction n’est au départ qu’un mot, ensuite grâce ou à cause de, il va devenir une émotion, et comme pour tous les mots/émotions nos réactions vont être fonction de ce que nos propres expériences de vie en ont fait. Nous aurons donc toutes et tous une vision et des réactions différentes sur ce même ‘mot’.

    Quand une personne a eu une expérience avec des manipulateurs (par exemple) , il est fort probable que le mot ‘séduction’ ait une connotation lié à la souffrance , donc ‘séduire’ c’est mal, puisque ça fait souffrir. Et c’est vrai ! (j’ai pensé, vécu comme cela ♥)

    Mais comme le disent d’autres , la séduction est un outil de communication, d’échange, de cœur, donc ‘séduire’ c’est bien et c’est tout aussi vrai ! (je pense, vis comme cela ♥)

    Finalement tout dépends de la façon dont s’est envoyé et reçu. Et il va en être de même pour tous les mots qui ‘réveillent’ de plus ou moins vielles et/ou plus ou moins fortes émotions.
    De ce que j’observe ici et ailleurs, c’est que nous sommes tous sincères dans notre quête, que cette démarche vers qui nous sommes est personnelle et que notre évolution se fait sur la base de nos acquis mais aussi sur ce que nous devons encore faire fleurir en nous. Et là , c’est chacun sa propre histoire de vie, ses propres convictions et doutes, sa propre puissance et vulnérabilité, sa propre technique ou non technique, car l’histoire de vie est simplement et totalement différente pour chacun.
    De mon point de vue , c’est justement toutes ces différences qui font la beauté du monde. Chacun peut (doit ?) trouver sa propre voie et la suivre, ça c’est ce qu’il me semble être la constante demande de l’univers. Le reste n’est qu’une question de priorités pour notre passage et d’expériences personnelles. De choix aussi, (tiens encore un mot 🙂 ….) conscients et/ou inconscients.
    Ce que je voulais exprimer maintenant, c’est plutôt que : soit nous nous considérons comme différents, soit nous nous considérons comme complémentaires.

    Si nous sommes ‘différents’ nous allons vers des dialogues de sourds car chacun reste camper sur ses positions, croyances, certitudes et l’échange devient stérile, voire agressif, c’est un processus d’exclusion et de coupure.

    Si nous sommes complémentaires , alors, nous pouvons bénéficier des expériences des autres et en prendre l’essence. Et voilà qui nous fait grandir tous les deux càd celui qui émet et celui qui reçoit, c’est un processus de partage, d’échange de cœur, de réunification. Et ce, quelque-soit le mot/émotion.

    Je vous embrasse ♥ (tiens je séduis encore… ha ha ha …)

    PS: Je rajoute simplement à l’intention de ma très chère amie Marie-Anne 🙂 qu’effectivement je peux être séducteur par moments, c’est ma façon d’encourager, d’échanger mais surtout de rencontrer l’autre. Je suis littéralement passionné par les histoires de vies et par l’humain que quelques fois je rencontre jusqu’aux tréfonds de ses secrets et des miens et d’autres fois plus en surface mais toujours avec amour et sincérité, voilà ma définition personnelle de ce mot: Il me permet d’ouvrir , de m’ouvrir……. un espace privilégié dans lequel la nourriture de ♥ est abondante.

    Bon maintenant je vais peller la neige qui tombe en abondance depuis deux jours et qui permet à la nature d’entrer dans sa phase de régénération et de repos bien mérité. Le paysage est sublime et voici que la nature me séduit à nouveau avec sa majestueuse et divine beauté…., la coquine… 🙂 🙂 🙂

    • Jacques dit :

      Bonjour François,
      Très belle analyse !
      Je suis bien d’accord avec toi. Chacun exprime avec beaucoup de sincérité son propre vécu et son expérience du « mot »…
      Il me semble, par contre, que nous sommes tous différents et, en même temps, complémentaires…
      Comme tu le dis, l’erreur serait d’être rempli de certitudes, et donc « fermé » aux autres avis.
      Les points de vue exprimés sont tous intéressants et, personnellement me font comprendre beaucoup de choses comme lors de tout débat mené avec le souci de respecter chacun des intervenants.
      « Tu nous embrasses »… Séduction ?
      Geste naturel et spontané… Non ?
      Amitiés

      • pierrot dit :

        « Tu nous embrasses »… Séduction ?
        Geste naturel et spontané… Non ?
        Effectivement c’est aussi la remarque qu’il me vient.
        La séduction du bébé par exemple mais dans une société d’image on est loin de tout ça.
        Peut-être devons nous réapprendre par nous-même ce qui implique de nous déconditionner de nos certitudes et croyances ?

        • pierrot dit :

          Mais quand on est amoureux a-t-on besoin d’être séduit ?
          Ou l’amour est-il une conséquence de la séduction ?

          • Louisetta dit :

            Je prends toujours l’image du couteau, qui peut couper, blesser, tuer, autant qu’éplucher de bons légumes naturels pour une soupe!

            Ce serait dommage de considérer que parce que dans bien des cas un couteau a servit d’armes, c’est lui le problème!

            Rien n’est bon ou mauvais en soi, tout dépend de l’état de conscience qu’il y a derrière un agissement.

            Voyons comme nous jetons bien souvent la pierre à un concept (l’égo, l’argent, la séduction…) plutôt que de voir, comme le dit si bien François, ses différentes applications possibles et ce que ça réveille en nous.

            • graffitique dit :

              Selon l’intention profonde, oui Louisetta.
              Car le jeu est consubstantiel à la vie, comme le plaisir ou la douleur.
              Conscients de ses risques, de nos peurs, il nous appartient de bien discerner ce qui se passe dans cette forme d’exploration relationnelle, ou dans le refus de celle-ci, qui en dit tout autant mais sur un autre mode 🙂

            • pierrot dit :

              Pour ma part je viens de recevoir le plus beau compliment de ma compagne qui me dit que je suis séducteur dans le savoir.
              Il y a donc aucune volonté particulière dans ce genre de séduction puisque je ne m’en rends pas compte.
              Ce qui implique bien sûr une absence de stratégie, résultat …

              • pierrot dit :

                je voulais dire sans le savoir

              • Marie-Anne dit :

                Oui, c’est un vrai beau compliment, Pierrot!
                Et je suis sûre qu’il est sincère.
                (Cela dit, ton lapsus est très intéressant! 🙂 )

                Je t’embrasse
                (spontanément et sans arrière-pensées) (et si tu le veux bien)
                ( Il va falloir préciser maintenant! 🙂

              • Stéphanie dit :

                Ah ah Pierrot ! Ta compagne possède une belle subtilité en elle. C’est tout à fait cela, l’amour EST et n’a nul besoin des artifices de la séduction (façon 3D) pour être … Maintenant, comme l’expriment si bien Louisetta et François, si nous portons en nous cette vibration de l’amour, elle rayonne … elle « séduit » d’une façon naturelle, spontanée et surtout sans arrières pensées.

                C’est très drôle parce que tout au long de ma vie (et surtout dans la vingtaine), j’étais comme le miel qui attire les abeilles. J’avais toujours des « mouches » autour de moi et je n’assumais pas du tout (ça me faisait peur) … Je ne comprenais pas parce que je ne faisais jamais rien dans ce sens (aucune séduction préméditée) et pourtant c’était comme une malédiction qui me poursuivait, comme un pouvoir mystérieux et puissant. Je me suis donc cachée et enlaidie pour tenter d’y échapper (en vain) … Pourtant, je suis loin d’avoir le physique d’une belle femme, je suis tout à fait normale ! A présent, j’accepte ce que je suis, j’accepte cette vibration que j’incarne tout simplement, mais cela m’a toutefois demandé un sacré travail intérieur qui n’est pas fini …

              • pierrot dit :

                Marie-Anne le d et le s sont à côté sur mon clavier qwerty et je me plante souvent.

              • katerina dit :

                Stéphanie ,

                Pareil .
                Parce que le pouvoir de notre féminité a été détourné .
                Alors on n y comprend plus rien .
                C est effectivement un long travail intérieur pour etre entière et retrouver la grace d etre femme .
                Je t embrasse
                Catherine

            • katerina dit :

              Demain 23 novembre à 22h11 ouverture du portail d Aion .
              N étant pas une spécialiste , je relaie simplement cette information .
              Catherine

              • Marie-Anne dit :

                Voici un lien à ce propos, Catherine; comme toi, je ne peux rien en dire de plus:

                http://nouveaumonde.clicocila.fr/activation-du-portail-d-aion/

              • Margelle dit :

                Encore un moment à partager qui paraît « crucial », sans attente, juste pour le plaisir d’accompagner cette géométrie cosmique..
                Le dessin planétaire est magnifique.
                Je vous écris de ma Provence néo-natale où le soleil fait oublier l’humidité et la neige du Limousin..
                Bien à vous tous….

              • katerina dit :

                Oui Margelle ,

                Il me semble que cette ouverture , avec la disposition des planètes , est comme tu dis cruciale .
                Je serais présente ce soir en pensée .
                Bises
                Catherine

              • Marie-Anne dit :

                Oui, Margelle, j’aime cette proposition que tu fais  » d’accompagner cette géométrie cosmique, juste pour le plaisir. »
                Je ne serai pas chez moi, ce soir, mais je prendrai un moment pour participer, en pensée.
                🙂

              • Marie-Anne dit :

                Merci à toi, pour l’info ( portail d’Aion), Catherine,
                Je t’embrasse,
                M-A

            • pierrot dit :

              Effectivement Louisetta,
              Un couteau a plusieurs fonctions.
              Il peut servir d’outils ou d’armes.
              Comme la séduction d’ailleurs.

              Savoir dire non à l’autre et dire oui à son coeur c’est savoir trancher.
              Ici la séduction n’intervient pas.

              Par contre séduire une personne pour la mettre en confiance et mieux la comprendre c’est aussi de la séduction. 🙂
              Je dis oui à cette forme de séduction.

              Donc la séduction à tout prix, je dis non!
              On ne peut pas plaire à tout le monde et cela se fait au détriment de soi-même.

              La séduction comme arme, je dis non!
              Il suffit de regarder l’histoire pour voir que des guerres ont commencé comme cela.

              La séduction comme moyen de vendre, je dis je ne sais pas.
              Cela dépend de ce qu’on cherche à vendre.
              Je serais porté à dire non mais vivre comme cela dans cette société nous marginalise.
              Dans notre société d’image on retouche les photos des mannequins, on vend en séduisant le client …
              Donc la séduction pour arriver à ses fins, je dis que cela dépend des fins.
              On crée alors des attentes chez l’autre pour lui vendre son produit.
              Ce n’est pas trop vivre l’instant présent il me semble.
              Le défi de la vie consiste à composer avec ses choix même si le libre arbitre n’est pas si libre que ça.
              Si la fin justifie les moyens pourquoi pas ?
              A condition de ne pas oublier que l’essentiel est que le client doit retrouver son plein pouvoir et donc de voir cela comme une étape (ici je parle pour le domaine de la psychanalyse).
              En psychologie on appelle cela gérer l’effet de transfert.

              La séduction pour rayonner notre amour et l’amplifier je dis oui!
              C’est pour cela que Bouddha disait 3 réponses différentes à 3 de ses disciples.
              Le premier était croyant donc il lui disait que Dieu existe. Il avait besoin d’entendre cela pour progresser.
              A l’autre qui n’y croyait pas il disait que non.
              Et au troisième, il disait que cela dépend de ses croyances.

              • pierrot dit :

                Juste ajouter.
                Que savoir s’écouter et trancher en conséquence est de l’amour pas de la séduction.

                C’est à mon humble avis l’identification à la forme qui est l’erreur pas son utilisation.

                Pour ce qui est de la thérapie:

                Un bon thérapeuthe comme un bon hypnothérapeuthe sait utiliser l’art de la séduction.
                Savoir envoyer le chaud et le froid est très efficace mais cela nécessite de maîtriser des outils comme la lecture de la grille inconsciente afin de savoir où sont les limites de son patient.

                La PNL est un bon outil aussi.

                Mais bon je diverge sur en connaître sur et non sur se connaître alors je vous dit bonne journée.

              • Marie-Anne dit :

                Oui, Pierrot, tout à fait d’accord avec toi.

                Je dirais aussi que  » rayonner l’Amour », c’est cela qui donne la vraie Séduction, car l’Amour est Séduisant, dans le sens où il est puissamment et naturellement beau, attracteur, et magnifiquement irrésistible…et qu’il est notre véritable nature!

                Cela me fait penser à une phrase de Jodorwsky qui fait parler L’Impératrice ( troisième lame du Tarot) et qui dit:

                 » La Séduction est un état mystique,
                c’est le dialogue amoureux de la créature avec son créateur »

                ( Il s’agit de la Séduction avec un grand « S », tout comme on peut parler d’Amour avec un grand « A » (divin, véritable, non dévié) )

                Et , toujours en parlant de L’Impératrice qui représente- notamment- la Créativité, l’Intelligence, la Beauté, la Séduction, le Charme, le Désir, la Nature fertile, la Ferveur bouillonnante, la Pulsion vitale, la Belle Femme, etc,…):

                 » La lune croissante qui se dessine dans la robe de L’Impératrice rappelle que nous ne sommes pas à l’origine de notre force sexuelle et créative, mais qu’il s’agit d’une énergie cosmique ou divine qui nous traverse…..C’est dans cette réceptivité que l’Impératrice puise toute sa force, toute sa séduction et sa beauté ».

              • katerina dit :

                Marie Anne ,

                Je pense qu en ce moment tout résulte dans le fait de se connecter avec son divin .
                De toutes les façons , tout est prévu !
                Et en ce moment à mon sens ça bouge beaucoup .
                Rester centrer dans la paix et l amour .
                Envoyer cet amour partout où on peut où on veut .
                L amour est proche du tout .
                Ou est le tout .
                Je vous embrasse
                Catherine

              • katerina dit :

                Magnifique Marie Anne .
                Notre force sexuelle et créative est d origine cosmique et nous traverse.
                Elle peut alors certainement se déployer lorsque nous la laissons œuvrer .
                Je t embrasse
                Catherine

              • katerina dit :

                Pierrot ,

                Que l on soit commercial , enseignent , artiste , écrivain …
                n est pas l essentiel .
                Ce qui est important ce sont les vibrations que l on exprime .
                Il n y a pas à penser alors , la technique est une chose , la transmission en est une autre .
                Si les gens vivaient dans de hautes vibrations , il n y aurait plus ni pouvoir ni manipulation ni pensée subversive .
                Amitiés
                Catherine

        • pierrot dit :

          Je me demande tout de même si le bébé séduit.
          Je veux dire par là qu’à un moment donné il s’aperçoit que son sourire ravit ses parents et il va donc l’utiliser pour arriver à ses fins par la suite.
          Donc ce serait plus un comportement appris qu’un comportement naturel non ?
          D’un autre côté sourire à soi-même nous mets de bonne humeur alors pourquoi ne pas utiliser cet outil même si il n’est pas inné ?

          • marie christine dit :

            De toute évidence, nous sommes conditionnés depuis le début à sourire (et bien d’autres choses) pour obtenir un résultat : de l’amour, un geste, un service, un objet …
            C’est assez primaire dans l’enfance puis ça peut devenir très pervers en grandissant, autant pour celui qui pousse au sourire (« montre-toi gentil(le) et je t’aimerai ») que pour celui/celle qui se croit obligé(e) de sourire pour se faire aimer .
            Dans tous les cas, il y a là des échanges d’énergie un peu douteux . On peut y perdre des plumes !
            C’est toujours le même problème, il me semble : l’image que l’on veut donner de soi . On peut même jouer à être naturel sans l’être et croire qu’on l’est .
            Ah, que l’être humain est compliqué !

    • Marie-Anne dit :

      🙂 🙂 🙂 merci, très cher François: tu vois que j’ai bien fait de faire appel à toi pour parler de la séduction!
      Une intuition! 🙂

    • Louisetta dit :

      François! François ! : ) <3 voila un poste fort séduisant.

    • pierrot dit :

      Dis moi François sois franc !
      Ne te fais-tu pas prendre par ton propre rôle de séducteur ?
      L’éloge ne valide -t-il pas l’habit du séducteur?
      Cela n’a pas l’air très séducteur de ma part n’est-ce pas ?

      • François dit :

        Pierrot,

        Tu es, si j’ai bien compris, un ‘séducteur’ sans le savoir et moi un ‘séducteur’ qui le sait.

        Là est donc le miroir….

        Merci ! (franchement), je vais en faire quelque chose et on en reparlera…

        • acacia dit :

          Hélas hélas… maintenant il le sait !
          Encore une innocence perdue…
          🙂

          • Marie-Anne dit :

            🙂 🙂 Eh oui, ma chère Acacia! 🙂

            • katerina dit :

              Et oui ☼♥☼

            • Louisetta dit :

              Pour ma part, j’avoue ne pas avoir tant réfléchie sur le sujet que beaucoup d’entre vous.
              J’aime séduire régulièrement mon amoureux, je n’y vois aucun mal, au contraire. Je sens ça beau et bon, joyeux et je sens que c’est la vie!

              • Louisetta dit :

                Est-ce que l’amour « inconditionnel », ce n’est pas aussi d’accueillir nos parts séductrices?

              • Marie-Anne dit :

                Oui, Louisetta, mais ce genre de séduction -là (« séduire » régulièrement son amoureux) se fait ( en principe!) de manière consciente et respectueuse de part et d’autre;

                il ne s’agit pas là de créer ou d’entretenir unilatéralement une illusion (le temps d’obtenir ce que l’on veut), ni non plus d’exercer sa domination de manière calculée, ou d’allumer inutilement autrui par manque de confiance en soi, ni même de se renier soi- même pour plaire à l’autre et se sentir aimé, etc, etc,….;

                Je pense qu’avec ton amoureux, il s’agit sûrement ( et plutôt) d’un jeu charmant et/ou stimulant qui peut être effectivement très joyeux, amusant, « avivant », agréablement malicieux, plaisant,….etc,…( même si là aussi , un certain manque de confiance en soi peut parfois intervenir; mais nous manquons encore assez bien de confiance en soi, pour la plupart d’entre-nous et pour le moment, alors ….. 🙂 !
                Donc, franchement, je ne vois, moi non plus, aucun « mal » à ce genre de séduction ludique -ou simplement attentive à l’autre et à soi-même- entre amoureux!

                Dans nos autres commentaires, ce n’était pas de ce genre de « séduction » ludique ou joyeuse entre amoureux « librement et joyeusement consentants »
                dont nous parlions en pointant le besoin flagrant d’amour, de reconnaissance ou de pouvoir sur l’autre qu’elle dénotait.
                ( là, je te renvoie à nos échanges précédents).
                <3

              • Marie-Anne dit :

                PS: …et oui, je crois comme toi, Louisa, qu’il est juste que nous accueillions nos attitudes séductrices et manipulatrices avec compréhension et compassion;
                conscients que c’est notre égo inquiet et persuadé d’être séparé de l’Amour et de l’Abondance qui les a développées et qui a besoin d’être compris, rassuré, aimé et guéri.

              • pierrot dit :

                Quoi tu en fais en exprès?
                C’est de la triche !

              • katerina dit :

                Louisetta ,

                Tu sais mieux que quiconque ce que tu dois faire et etre .
                La séduction peut etre innocente , cela peut etre un jeu d enfant . L enfant ne séduit pas il joue .
                Séduire est un mot tellement chargé .
                Il a été détourné , il flatte néanmoins l égo , le paraitre dans notre société de paraitre . Séduire par le corps , par l argent , par la beauté et maintenant peut etre séduire en étant spirituel .
                Franchement , je ne pense pas que Jésus ait voulu séduire .
                Et pourtant il devait avoir un pouvoir extraordinaire .
                La force réside dans la capacité à etre , et séduire n est pas un but .
                Qui veut on séduire d ailleurs ?
                Notre égo?
                Je t embrasse
                Catherine

              • katerina dit :

                Ne parle t on pas communément du pouvoir de séduction ?
                ☼☼☼

              • katerina dit :

                Marie Anne ,

                Je ressens encore ce manque de confiance en moi , cependant il me semble etre de mieux en mieux .
                Il y a évolution sans nul doute .
                Je t embrasse
                Catherine

              • pierrot dit :

                Et que penses-tu de la citation ?
                ‘Les femmes préfèrent être belles plutôt qu’intelligentes parce que, chez les hommes, il y a beaucoup plus d’idiots que d’aveugles !’

                Yvonne Printemps

                A replacer dans son contexte.
                Peut-être qu’à son époque on disait à la femme sois belle et tais-toi.

                Mais je trouve une certaine richesse dans cette citation en raison des paradoxes qui la nourrissent.

                Et chacun va l’interpréter différemment en fonction de ce que le mot déclenche en lui

                Par exemple ‘aveugle’ c’est aveugle de l’image ou du coeur ?

          • pierrot dit :

            C’est pour cela qu’elle ne me dit pas ce qui la séduit hi hi hi 🙂

            • acacia dit :

              Louisetta, Katerina, Marie-Anne, je partage évidemment votre regard sur la séduction amoureuse : elle peut être un si joli jeu, plein de légèreté et de complicité ! Et alors, qu’est-ce que c’est doux à vivre.
              Mais bien sûr c’est une petite musique d’allégresse qui doit veiller à l’accord de ses instruments. Comme en toute chose il faut rester vigilant, et ne laisser s’installer aucune fausse note.
              Par exemple, Pierrot ( bonjour Pierrot 🙂 🙂 ) qui se sait maintenant séducteur, n’est pas pour autant une cause perdue… 🙂 Sa compagne – la futée ! -, se gardant bien de lui dire en quoi il l’est, le voici tenu de jouer au mieux de tous ses instruments pour ne pas risquer de perdre ce LA d’origine inconnue… et en plus il l’a bien compris ! … Que la vie peut être drôle !
              ♥♥♥

            • Marie-Anne dit :

              Ah, bon, 🙂 tu vis dans le suspens, alors, Pierrot? 🙂
              Un agréable suspens, bien sûr! C’est merveilleux! 🙂

              Catherine, oui, nous prenons mieux confiance en nous; et en ce qui te concerne, je trouve qu’on le sent bien au travers de tes interventions. 🙂

              Pour ce qui est de Jésus 🙂 , je pense qu’il n’avait aucun besoin ni aucune envie de séduire au sens égoïque du terme: il rayonnait l’Amour et son puissant attrait , ce qui devait irrésistiblement attirer le lumineux (même encore fort atténué ou endormi) en chacun, et provoquer l’effroi de tout ce qui était artificiellement mais solidement obscur!
              Enfin, c’est comme cela que je le vois.
              Je t’embrasse moi aussi!

              • katerina dit :

                Marie Anne ,

                Les ruses de l égo sont autant de pièges .
                Je ne vois pas de salut sans une dissolution totale de l égo .
                Pour autant de raisons que tout le monde évoque ici et ailleurs .
                En tous les cas c est ce que je ressens .
                Moins de doutes donc et plus de confiance .
                Jacqueline Kelen exprime bien ce qu est le chemin spirituel ou mystique .
                Je t embrasse.
                Catherine

              • acacia dit :

                Bonjour Katerina
                Dilution n’est pas dissolution.
                Un corps qui passe du solide au fluide n’est pas réduit à néant.
                Je ne crois pas que nos égos soient amenés à disparaître. Ils sont invités à adopter une autre forme d’existence.
                Si la chenille doit mourir en tant que telle pour devenir papillon, une chenille malade ne fera pas un papillon.
                J’emploie égo dans son sens – devenu courant -,de personnalité construite un peu de bric et de broc, avec des tas d’éléments qu’on ne connaît généralement même pas.
                Un ego, pour être transcendé, dépassé, doit d’abord être en bon état ou en bonne santé
                Si je ne l’aime pas, comment pourrait-il être en bonne santé ?!
                Allez, Catherine, je t’invite à t’aimer intégralement, égo compris, sans hésitation ni doute ! Tu es une très belle personne, je te le dis avec une vraie conviction !
                ♥♥♥

              • katerina dit :

                Acacia ,

                Dilution si tu veux , l idée est la meme , Acacia .
                Je ne vais pas te dire ce que tu dois faire , si tu veux aimer ton égo , et penser que tu dois l aimer , c est très bien .
                Je ne déteste ni n aime mon égo , j essaie simplement de débusquer ses maladresses .
                Difficile à dire ce que c est un égo finalement , il me semble que tout le monde en a une idée différente .
                Je me connais suffisamment pour reconnaitre en tous les cas ce qu il a à me dire c est une façon , pourquoi pas d ailleurs , de m aider et de se mettre à mon service .
                Je ne crois pas à la santé de l égo , il est ce qu il est parce que si il faut un égo en bonne santé alors là j y comprends plus rien .
                Je t embrasse chaleureusement
                Catherine

              • acacia dit :

                Catherine,
                je ne voulais pas te dire ce que tu avais à faire, bien sûr que non !
                Pardonne ma maladresse, en fait je voulais juste transmettre une idée encourageante… c’est raté, hein 🙁 ?
                Tendresse,
                Acacia

              • acacia dit :

                Catherine,
                Je reprends pour un bref ajout explicatif à propos de la bonne santé de l’égo.
                L’égo est – à mes yeux du moins -, cette partie de moi qui représente ma personnalité.
                La personnalité est le véhicule de l’Être, il est le Moi. Il manifeste le Soi, mais il n’est pas le Soi.
                C’est en tout cas comme ça que je le vis au quotidien.
                Je ne vais pas me débarrasser de mon Moi –puisqu’il est l’accès dont je dispose vers mon Soi.
                C’est pour ça que je le veux « en bonne santé » !, c’est-à-dire équilibré dans ses énergies. Pour qu’il soit tout pétant de santé et à même de remplir pleinement son rôle de relais vers mon Soi. Et si la conscience que j‘en ai lui refuse l’amour, je ne vois pas comment il pourrait s’apaiser.
                Bon, je ne sais pas si ces mots rendent mon propos plus clair pour qui que ce soit, mais je ne saurais pas, aujourd’hui, le dire autrement 🙂 .
                Très belle journée à toi, à tous ♥

              • katerina dit :

                Acacia ,

                Qui sait si mon premier message n était pas maladroit ?
                Et le tien plein d amour ?
                Nous sommes les miroirs les uns des autres non ?
                On ne parle finalement qu à soi meme .
                Tu crois que je ne m aime pas , et en cela tu as sans doute raison pour une part de moi qui serait encore dans l ombre .
                J espère néanmoins que cette part est infime .
                L erreur peut aussi etre encourageante .
                J ai lu il y a peu que meme nos mots et nos phrases sont dans la dualité .
                Il faut bien communiquer d une façon ou d une autre .
                Je te remercie , tout va dans le sens de l évolution , pour ce que j en ressens .
                Je t embrasse
                Catherine

            • Katerina dit :

              Pierrot ,

              Je ne préfère plus rien .
              Amitiés
              Catherine

        • pierrot dit :

          Et un véritable ami est celui qui fait passer l’être devant le paraître même si cela peut ternir son image.
          C’est peut-être pour cela que l’on dit qu’on apprends plus de ses ennemis que de ses amis ?

  4. Wilou dit :

    Salut je voudrais savoir qu’est que vous pensez de la comète ison?

  5. François dit :

    Juste envie de partager ces quelques ‘nanosecondes’ de changement avec vous ….

    « Il y a 31 millions 530 mille secondes dans une année.
    Il y a 1 milliard de nanosecondes dans une seconde.

    Et la seule constante connectant les nanosecondes aux années est le changement.

    L’univers – des atomes aux galaxies – est en état de perpétuelle fluctuation , mais nous, êtres humains, n’aimons pas le changement, nous le combattons, il nous fait peur.
    Alors nous créons une illusion d’immobilisme , nous voulons croire à un monde au repos.

    Pourtant notre grand paradoxe reste le même , au moment où nous appréhendons le ‘maintenant’ , ce ‘maintenant’ n’existe déjà plus.

    Nous nous accrochons à des instantanés , alors que la vie est faite d’images en mouvement, chaque nanoseconde étant différente de la précédente.

    Le temps nous oblige à grandir , à nous adapter , parce qu’à chaque fois que nous clignions des yeux , le monde se transforme sous nos pieds.  »

    Tim Kring

    • katerina dit :

      Merci François ,

      Oui, oui et re oui .
      Bises
      Catherine

    • Margelle dit :

      Tellement vrai ! et c’est si vrai que j’oublie régulièrement ce que je suis venue faire dans cette pièce !!! et sur ce site, aussi d’ailleurs…. aussi pour ne pas avoir l’air trop idiote à mes yeux, j’invente quelque chose qui n’a rien à voir avec l’intention première oubliée depuis belle lurette…. mais c’est sans tenir compte de mon voisinage qui me regarde d’un drôle d’air, se disant « mais où a-t-elle mis sa tête ??? on ne la reconnaît plus !!  » 🙂 Mais non, je plaisante !!!! 🙂 🙂
      Bon, tout est dans tout et inversement…. mais il est vrai qu’en étant un peu attentif on sent bien le glissement du temps…. et nos non-efforts pour s’y adapter…

  6. Jonas 27 dit :

    Ceux qui parle avec moi personnellement savent que je souffre de ma double culture (Innu et Québecois) .Depuis la crise d’Oka en 1990 ,opposant (les blancs et les autochtones) ,j’ai toujours souffert de cette dualité en moi et a l,extérieur(dans ma réalité).
    Je crois en la transcendance car,je recois toujours (MES) réponses.
    J’ai fait ce que je croyais important (intérieurement et extérieurement)et j,ai laissé naître la réponse.
    Des cadeau(émotionellement,spirituellement,mentalement et physiquement),c’est ce que la transcendance fait naître .
    Mentalement hier,mes yeux on regardé un spectacle unique(un miracle que j,ai temps souhaité).
    Partout ,au quatre coin du Canada ,les canadien(Québecois) et les peuples de la première nation ont protesté (main dans la main) contre le viol de notre mère terre.
    C’est a vous de savoir si vous douté et pourquoi???
    La terre est sensible a nous puisque nous sommes (UN) alors tendez l’oreille mes ami(e)s ,vous recevrez l,appelle .
    Les miracles sont partout et rien ne peux l,arrêter maintenant.

    • Stéphanie dit :

      Merci mon ami pour ton témoignage qui me touche intimement sur l’unification en cours. Je suis en joie pour cette transcendance qui fait naître en toi et en nous tous. Le temps de la souffrance est bien derrière nous, nous pouvons à présent passer à l’étape suivante.

    • pierrot dit :

      Oui Jonas on habite tous sur la même planète.
      Et si les Québécois ont pu s’installer c’est bien grâce aux Amérindiens.
      Et que c’est plutôt nous autre le peuple primitif.
      Désolé pour les souffrances que les colonisateurs vous ont apportées.

      • Jonas 27 dit :

        Merci Pierrot ,mon voeux le plus grand ,c’est qu’un jour le mur invisible qui nous divise s,effondre .Hier ,beaucoup de personne on réalisé se voeux (par miracle).Il y a du chemin a faire,mais l,important c,est que nous sommes en marche.J’ai écrit ,il y a plus d’un ans(il faut que la science(crois),que la foi(voit),que la spiritualité (avance)et que l’être (soit).Le peuple amérindien représentant (la spiritualité),il avance maintenant.Je vous décris (vous mes amis,ici ),comme des êtres de lumières .Il faut que les êtres(soit) .Il eu un temps ou tout ce qu’on lisait ,c’était que les êtres ne voulait plus être .Avec ses plongeons au coeur des ombres qui se multiplie les êtres veulent accomplirent leurs missions et la peur s’évanouit pour faire place au miracle.C’est une époque magique pour ceux qui ne ferme pas les yeux.Merci mon ami.

      • pierrot dit :

        Tiens moi aussi je vais m’aimer.
        Après tout s’aimer soi-même c’est la base non ?
        🙂 🙂 🙂
        Merci pierrot !
        Merci Jonas !
        Merci à tous !
        Et merci à l’amour la vie et la nature de nous pardonner nos erreurs.

    • Marie-Anne dit :

      🙂 🙂 🙂

  7. pierrot dit :

    Voici mon inspiration du moment.
    Nous exprimons tous une facette de la vérité.
    Chacun y allant avec son expérience personnelle.
    Nous sommes donc tous différents en apparence et parcourons des sentiers différents.
    Certains ont besoin d’un maître pour les guider d’autres ont besoin de guider et d’autres encore n’ont ni besoin de guider ni besoin d’être guider.
    Ce qui fonctionne pour certains ne fonctionne pas pour d’autres.
    Est-ce pour cela que les recettes de cuisine de cuisine n’ont jamais été mon fort ?
    En ce qui me concerne le seul maître que je suis (être et suivre confondu hi hi hi) si on peut la désigner comme maître est Dame Nature.
    Dés l’instant que j’ai réalisé que les maîtres humains avaient des attentes, cela a baissé considérablement mes propres attentes et les dépendances qui s’y rattachent.
    En faisant cela on n’a pas le choix que de revenir à soi, ce qui est libérateur.
    C’est certain que pouvoir diriger son rêve c’est sympa mais il me semble que se réveiller cela permet de passer du personnel à l’impersonnel voir trans personnel mais en jouant avec les mots on entre à nouveau dans la sphère du mental.
    Doit-on apprendre à diriger son rêve avant de pouvoir s’en passer ?
    Le contrôle et l’emploi de technique et de méthode ce n’est pas mon truc.
    Je préfère jouer avec Dame Nature comme l’enfant courant après les papillons.
    Donc à chacun son chemin et soyons en accord avec notre chemin c’est ici l’essentiel.

    • Marie-Anne dit :

      Je rejoins parfaitement ton inspiration du moment, Pierrot.

      Juste ceci: je trouve aussi que la Nature nous aide à courcircuiter de nombreux pièges ; mais je pense également, qu’en ces temps-ci, il est aussi utile à un grand nombre d’entre-nous de se mêler aux Hommes – notamment pour nous entr’aider (par le rayonnement, par l’effet miroir, par la parole, par la présence, par l’exemple, etc, etc,….).
      Pour cela, évidemment, il convient de rester le plus conscient possible des pièges qui, alors, risquent de nous re-tomber dessus (pièges de nos égos et de notre mental, aussi bien de notre « côté » que du « côté » de l’autre).
      Cela nous demande, bien sûr, conscience, centrage, discernement et vigilance compréhensive sans culpabilisation si on trébuche ….et aussi, nécessité de se ressourcer comme cela nous va le mieux: dans la Nature, dans le jardinage, dans une activité gratuite et non stressante, dans la contemplation, dans la méditation, etc, etc,…
      Mais à chacun de faire comme il ressent que cela est juste pour lui (car ce qui est juste pour la plupart, peut ne pas l’être pour certains autres)

      Quant aux besoins des uns et des autres, ils évoluent : par exemple, au début de nos prises de conscience, nous pouvons avoir besoin d’un ou de plusieurs maîtres ou guides pour nous secouer un peu et nous aider à voir nos certitudes sous un autre angle;
      puis, nous pouvons avoir besoin de revenir à nous-même, en comprenant que la sagesse que nous cherchons à l’extérieur est, en fait, à l’intérieur de nous, tout en ayant encore besoin, de temps en temps, d’une sorte de  » guidance de rappel ou d’encouragement »,… avant, peut-être, d’entrer définitivement et totalement dans notre propre maîtrise.
      Je crois qu’aucune de ces étapes ne doit être méprisée.
      Elles sont toutes utiles, riches et porteuses de germes étonnants!
      La durée de chacune de ces étapes, et leur intensité, peuvent sans doute varier d’un individu à l’autre, et cela aussi doit être respecté.
      Il est important aussi de pouvoir avoir accès à plusieurs point de vue différents car cela permet à chacun de pouvoir recevoir ce qui lui correspond le mieux là où il en
      est .
      Revers de la médaille: la noyade dans un flot inouïs d’informations et de désinformations! Là aussi: il faudra faire preuve de courage et de discernement!

      A ta question: doit-on apprendre à diriger son rêve avant de pouvoir s’en passer?
      Je dirais plutôt -et selon mon point de vue actuel : oui, sans doute; savoir diriger son rêve, et puis aussi, savoir jouer avec, en retirer tout le potentiel, etc, etc,…et puis, heureux de l’expérience, se sentir heureux de rentrer à la Maison Incréée, nirvanesque et …Indéfinissable!…

      ( R.: notre rêve ne s’arrête pas à la « 3D « , ni même à la « 5D »!
      Et puis, de toutes façons (et toujours selon mon point de vue actuel), tout co-existe: nous en 3D, nous en 5 D, nous en Xième D, « nous » pas encore partis de la « Maison »; « nous » revenus à la « maison »,…..!) 🙂

    • katerina dit :

      Bien vrai Pierrot
      Bises
      Catherine .
      ☼☼☼

    • Margelle dit :

      J’apprécie beaucoup vos réflexions, Pierrot et Marie-Anne. Elles aident à s’éclaircir pour chacun de nous… Comme dit Marie-Anne nous avons une flopée d’information, qui peuvent nous distraire de nous… alors que certaines nous aident à nous recentrer, et que finalement c’est à chacun de nous ce faire le choix, le tri, son estimation… je crois utile de le rappeler régulièrement.
      Je suis d’accord avec Marie Anne, mais je pense également avec Pierrot, sur le lien entre nature et humanité… d’ailleurs Pierrot, tu n’as pas quitté les terres de l’humain, tu es toujours parmi nous, même si tu te ressources dans la nature… et je comprends très bien, trop bien, ton désir de trouver parmi les hommes le calme, la sérénité de la nature…. Une expérience m’a marquée : après une rencontre un peu difficile avec les « humains », je suis allée me ressourcer dans la nature et là je me suis sentie comme dans un bain amniotique !! quel bienfait cela m’a fait…. je me demande si la rencontre avec la nature n’est pas de cet ordre ? nous reposer de toutes nos agitations humaines…. qui pourtant existent… que notre présence peut (peut-être) calmer ? à condition d’être aussi serein qu’un arbre !!! beau programme.
      Ensuite, il y a beaucoup à dire sur les guides, les maîtres… ils ont une expérience à transmettre, et souvent appréciable, mais nous avons à les tester… on a vite fait (maître ou pas) de se prendre la tête et de se croire le maître du monde… et je crois qu’une première chose est de remettre en cause les conseils qui pleuvent trop souvent… un peu de soleil, s’il vous plait !!!! 🙂

      • Margelle dit :

        je rajoute ce commentaire de Jeff Foster que certains ont sans doute déjà reçu, mais qui me parle parfaitement, même si pas facile à vivre !

        « Peut-être qu’il est temps de cesser d’essayer de « réparer » celui qui est en face de vous, de cesser d’essayer de lui donner des réponses ou de résoudre ses problèmes. Vous n’êtes pas très bon à cela, ami. Votre nature n’est pas la manipulation, mais la présence ; pas la division, mais l’entièreté.

        Peut-être qu’il est temps de cesser de prétendre être l’autorité omnisciente, l’enseignant infaillible, l’expert guéri. Même avec la meilleure des intentions, vous pouvez sans le savoir interférer avec ses processus naturels de guérison. Vous pouvez le tenir sous votre dépendance en le distrayant d’une confiance profonde dans sa propre expérience de première main.

        Rappelez-vous, il se peut qu’il ait besoin de se sentir plus mal avant de se sentir mieux. Il se peut qu’il ait besoin de sentir plus profondément sa douleur avant de s’ouvrir à la véritable source de guérison. Il se peut qu’il ait besoin de mourir à qui il croyait être avant de pouvoir vivre vraiment. C’est vrai pour lui, c’est vrai pour vous.
        C’est certainement une chose à considérer.

        Alors, détendez-vous. Respirez. Sortez du drame. Reconnaissez votre désir de le changer, de le “réparer”, ou même de le pacifier. A présent, écoutez simplement sans jugement, et essayez de comprendre où il se trouve maintenant. Mettez-vous à sa place. Voyez clairement qui et ce qui est en face de vous.

        Peut-être que la plus grande aide que vous pouvez offrir maintenant est votre clarté et votre attention sans jugement – votre compassion naturelle. Portez cette transmission ; soyez cette présence ; offrez cette ouverture. Restez grand ouvert aux solutions qui ne sont pas encore nées. Faites confiance à l’étrange processus. Soyez la silencieuse intention – et les bons mots, les bonnes actions, les bonnes interventions, les bonnes décisions viendront sans effort.

        Sanctifiez son moment en ne fuyant pas. Reflétez sa propre capacité d’être présent. Faites confiance à l’antique mystère de la guérison.

        Peut-être que le véritable remède peut fleurir quand « vous » vous écartez du chemin. Oui, les médicaments et les bons conseils peuvent engourdir ou même supprimer des symptômes, mais une invitation à une guérison spirituelle plus profonde pourrait être tapie juste sous la surface. »

        Jeff Foster
        (j’avoue ne pas trop bien comprendre le dernier §, mais je ne coupe pas)

        • pierrot dit :

          Peut-être qu’il voulait dire comme Jean de la Fontaine.
          «On rencontre sa destinée souvent par des chemins qu’on prend pour l’éviter.»
          – Jean de la Fontaine

          • Margelle dit :

            merci Pierrot, mais je viens de relire, suite au message de Cécile 🙂 et j’ai compris 🙂 ! la solution peut apparaître si je veux bien « me » retirer du processus de l’autre, arrêter les « bons » conseils, et « faire confiance » !! (aïe, aïe, que c’est dur !), mais être présent, avec « qui je suis »… (aïe que c’est difficile !) 🙂
            merci Pierrot, merci Cécile !

        • Cécile dit :

          Chère Margelle,
          Merci pour ce magnifique texte, c’est exactement ce qu’il me faut ces jours-ci.
          Je manque de temps pour développer mais en quelques mots, voici ce que que m’évoque le dernier paragraphe :
          – Il me semble que le « vous » à mettre en dehors du chemin est le « soi qui veut », l’ego ;
          – La suppression des symptômes ne peut être une vraie solution aux problèmes de santé, mais c’est souvent la seule que propose la médecine actuelle ; cette notion s’inscrit dans le droit fil de mes questionnements actuels sur la médecine et les capacités d’autoguérison de l’être humain.
          Vraiment, merci, ce texte me parle et me porte.
          Bien à toi,

        • Jacques dit :

          Bonsoir Margelle,
          Très beau texte de Jeff Foster !
          Beau plaidoyer pour un total lâcher prise. Comme il le dit si bien : « Peut être est-il temps de cesser d’essayer de réparer celui qui est en face de vous… »
          Mais n’est ce pas très humain et généreux de penser que l’on peut apporter sa « pierre » à son voisin ?
          Et pour de multiples raisons… Parce qu’on est déjà passé par là… Ou tout simplement par compassion, par tendresse, par Amour soudain…
          Mais,…n’entravons nous pas son chemin en souhaitant intervenir ?

          Dans le dernier paragraphe, me semble-t-il, Jeff Foster incite ses lecteurs à ne pas agir. Peut être est-ce un meilleur remède que de donner des conseils ou laisser entrevoir des solutions à celui qui est en face de nous…
          Une écoute attentive, ou une simple Présence, sont peut être plus efficaces et plus productives qu’un médicament ou un conseil…
          Agir… Oui, mais pas pour se rassurer soi-même…
          Le « non agir » est parfois plus créatif…
          Amitiés
          Jacques

          • pierrot dit :

            Oui Jacques c’est aussi le message que j’essaie de faire passer.
            On veut toujours sauver l’autre alors que le fait même de vouloir nous sort de l’instant.
            Et ce qui est peut-être pris pour de l’immobilisme ou une fuite en apparence est en fait une communion avec soi-même.
            Dans la présence il y a absence de vouloir, c’est un accueil à ce qui est sans la recherche d’un mieux.
            L’amour arrive quand on remercie ce qu’on est.
            Et alors les ailes peuvent se déployer dans la matérialisation du corps.
            On s’en fout du comment c’est l’état qui fait la job.
            Et je ne vois vraiment aucune incomptabilité entre le point de vue de l’aigle et celui de la tortue.
            Disons qu’ils se complètent à merveille.
            D’ailleurs il me semble avoir dit que dans la nature j’étais comme un enfant.
            Et c’est l’enfant qui s’émerveille et qui s’éclate.
            Tiens finalement j’ai aussi répondu à Louisetta.
            Prenons par exemple un métier où on prends soin des autres.
            L’infirmière.
            Pensez vous que nous choisissons notre métier?
            Pensez vous que nous le faisons en conscience ?
            Savez vous qu’on peut écrire infirmière d’une autre façon ?
            Infirme d’hier.
            Alors on choisit ce métier pour aider les autres ou pour se guérir ?
            Où est le choix ?
            Le choix est personnel, il répond au besoin de la personnalité.
            C’est pour cela que suivre ce que dit une personne ne peut pas amener à se réaliser.
            L’important c’est de sentir la vibration.
            Pour ce qui est du sens.
            Pour qu’il y ait un sens il faut qu’il y ait un projet.
            Pour qu’il y ait un projet il faut qu’il y ait un but.
            Pour qu’il y ait un but il faut qu’il y ait une projection.
            Et pour qu’il y ait une projection il faut ne plus être en présence.
            Alors le compromis serait d’avoir un objectif juste pour le fun et ne pas s’y attacher.
            C’est le chemin qui fait vibrer pas l’objectif qui est juste un leurre comme la carotte pour faire avancer.

            • Jacques dit :

              « Etre à soi-même sa propre lumière, c’est refuser de suivre la lumière d’un autre, si raisonnable, si logique, si exceptionnel, si convaincant soit- il. »
              Tout est dit dans cette citation de Krishnamurti.
              C’est à chacun de trouver en lui-même toutes les réponses aux multiples sollicitations de la Vie quotidienne.
              Tout est en soi !
              L’Amour ne se cherche pas…
              Comme tu dis, il arrive alors que l’on ne s’y attend pas, lorsqu’on prend totalement conscience que l’on Est…
              Tout simplement…
              Accepter la Vie comme elle vient, sans jugement, et laisser faire les choses…
              Avoir un projet, un objectif ?
              Oui !
              Être… C’est tout !

          • Margelle dit :

            Entièrement d’accord, Jacques, tu précises merveilleusement cette vision de la présence à soi, à l’autre, sans chercher à « réparer » l’autre. Même si parfois la tentation de le faire se présente face à la souffrance. J’aime ta formule « agir mais pas pour se rassurer soi-même. Elle demande une bonne dose de lucidité, mais nous allons vers elle, n’est-ce pas ?

            Pierrot, je ne sais pas si les interventions sur ce site parlent de soins ? je ne sens pas beaucoup « d’infirmiers » parmi nous… par moments, peut-être, et tu fais bien de le rappeler… En revanche nous sommes reliés, quoi que nous voulions. Nous ne vivons pas en autarcie, nous dépendons les uns des autres… je ne fais pas mon pain, je ne cultive pas mes légumes, je ne fabrique pas mon essence, ni mon argent… (la liste est longue, j’en aurais jusqu’à ce soir….). Quelle relation, quelle pensée ai-je pour tous ces gens qui oeuvrent pour moi ? quel respect, quel amour ai-je pour eux ? J’ai le souvenir d’un morceau de pain, fabriqué par la mère d’une amie, qui avait le goût du bonheur ! quel cadeau !

            Il ne s’agit pas de « sauver » l’autre, mais d’être avec eux. J’ai la vision de la vie comme un pélerinage, un compagnonage…. qui demande attention, vigilance. Mais, ne serait-ce qu’avec cette vision, me vient une foule de questions, de réflexions… qui me demandent une créativité de chaque instant…. et je crois bien que nous nous rejoignons sur ce point !

          • Louisetta dit :

            Ben c’est beau la séduction parfois…

            (je passe en mode esprit de contradiction en ce moment, je m’en excuse publiquement, ça doit être mon esprit taquin, faisant partie des plus jeunes du groupe, je fais ma « crise d’ado spirituelle » ^^ : ) <3)

            Il me semble qu'en se disant qu'il y a des choses à faire et à ne pas faire en particulier, nous ne sommes pas toujours naturels, authentiques, ni même reliés! Il me semble important de garder de la joie envers les choses même petites ou qui font parties du jeu de la dualité.
            Après tout, nous avons deux mains, deux pieds, deux yeux, avec pourtant un seul corps qui englobe et comprend le tout… ça me parait une belle leçon de la vie. Tout notre être fonctionne en mode de la dualité avec un fond d'unité.
            Je peux essayer de me servir de manière consciente de mes membres, mais en brimant mon "égo", j'aurais plutôt l'impression de me couper les deux bras, les deux jambes, les deux hémisphères du cerveau, afin que ne reste que le tronc. ça n'a guère de sens.
            Nous vivrons toujours avec ce fameux "ego" qui séduit, espère, désire, attend, s'impatiente, est plein de vie et de maladresse, comme un petit. Nous saurons plus ou moins bien le voir et l'encadrer avec tendresse, voila toute la différence! Le reste n'est qu'une part de cet enfant qui joue à être spirituellement élevé…

            • François dit :

              Voilà qui est dit Louisetta…. 🙂

              Heu… même sur le tronc il y reste attaché une dualité, si jamais… gloups..!
              🙂
              Et puis une chose chère jeunesse : si tu me dis encore une fois que tu te doutais que j’allais te répondre , je vais finir par croire que je deviens prévisible, signe d’une vieillesse approchante… ha ha ha Déjà que je ne me rappelle plus du prénom d’Alzheimer…. pffff…. haaa on est bien peu de chose n’est-ce pas ! 🙂

              Bon…. mise à part,
              Ne t’excuses pas s’il te plait, tu as un regard plein de vie, de fougue et d’amour, on ne peut décemment s’excuser de cela! Et puis j’adore la dernière partie de ton commentaires surtout ça:
               » Le reste n’est qu’une part de cet enfant qui joue à être spirituellement élevé… »
              Très pertinent et j’en prends bonne note ! Merci ♥

            • Margelle dit :

              Louisetta, je crois qu’on peut essayer de s’entendre sur le mot « séduction »…
              Je suis d’accord avec Pierrot, la séduction est une sortie de soi vers l’autre… on se quitte quand on essaie de séduire l’autre. On cherche à plaire, et non plus à être soi…. La séduction c’est user d’artifices pour que l’autre nous voie, par peur de ne pas être vu en soi, tel qu’on est….
              Tout ce que tu dis va très bien avec être soi, rayonner à partir de soi, aimer à partir de soi… Dans la séduction il y a une part de tricherie, qu’un jour ou l’autre on paie, on surévalue ses prestations pour que l’autre nous remarque… mais ça ne tient pas la route trop longtemps, et ça trompe l’autre.. Va voir l’étymologie du mot, il y a la notion de la séparation, de la division, de détournement du vrai…
              Il est vrai qu’en tant que jeune, on l’utilise pour pour s’expérimenter, mais de là à la recommander !!!

            • Louisetta dit :

              @Pierrot:

              Mais il lui reste encore deux yeux, deux oreilles, deux hémisphères du cerveau. Et on ne peut pas dire que ce corps soit pleinement développé jusqu’à son aboutissement naturel.
              Ahlala, je t’embête fort en ce moment, mon pauvre.

              Mais saches qu’au delà de mon coté « empêcheuse de s’éveiller en rond » (expression d’Isabelle Padovani) je te comprends, et entends tes aspirations. Nous avons tous à apprendre des autres, bien que nous n’ayons aucune leçon à donner. Et par ton amour de la nature, tu offres un exemple de simplicité que j’admire.

              @François:

              … ou celui qui, parlant et agissant avec une grande fraîcheur et vivacité d’esprit, s’inquiète d’être vieux 😉

              Non sérieusement, tu es moins monotone que bien des jeunes garçons que je croise! (^^)

              Merci à toi …

              @Margelle:

              Je vois ce que tu veux dire. Mais au delà de la définition, si on va derrière les choses, on séduit bien souvent parce qu’on veut être aimé. L’aspiration qui sous tend la séduction est une des plus naturelle au monde.
              Le moyen déployé est discutable, je te l’accorde.
              Mais encore une fois, entre une grossière publicité médiatique et un jeu de séduction amoureux en tête à tête, il y a une différence de charme… Je nuancerais donc, vois-tu. : )

              • pierrot dit :

                Louisetta, c’est parce que nous avons à nous aider.
                Et toujours aller dans le sens de l’autre n’est pas forcément l’aider.
                Le contraste permet de mieux ressentir la quintessence de la vie.
                C’est là tout le paradoxe.

                La forme et en l’occurence le corps et nos perceptions sont impermanents.

                Et j’ajouterais que le principale obstacle que rencontre une jolie femme est justement de ne pas confondre beauté extérieure avec beauté intérieure au quel cas elle attirera des hommes qui sont aussi dans les apparences au détriment de la profondeur de la relation.

                Bien sûr qu’on peut aussi manifester les deux.

                Je suis tombé sur une citation de Ghandi que je trouve d’à propos
                «La musique divine ne cesse jamais de faire entendre ses harmonies en nous-mêmes, mais la vie des sens est si bruyante qu’elle noie cette subtile mélodie, différente de tout ce que l’ouïe peut discerner et infiniment supérieure à toute réalité sensible.»
                – Gandhi

              • Marie-Anne dit :

                Louisetta, je vais aussi apporter mon petit grain sel dans cette discussion assez savoureuse sur la séduction

                Alors, oui, il me semble que, si
                on séduit, c’est bien souvent ( sinon toujours?) parce qu’on veut être aimé.
                Et si on veut être aimé, c’est parce qu’on a peur: peur d’être seul, peur de ne pas être vraiment digne d’amour, peur d’être « hors » jeu, hors amour; peur de perdre du pouvoir, etc, etc,…, toutes craintes attenant à une dualité vécue dans un monde dense où l’on se croit séparé de l’amour; où l’on se croit incomplet, indigne, vulnérable, et finalement, si peu vivant et si peu sûr de soi, que l’on recherche désespérément cet amour dans le regard de l’autre.

                Cependant, une fois que l’on se sent relié à l’Amour, à sa puissance et à sa tendresse; une fois que l’on se sent rayonnant l’Amour; que l’on se sent complet (c-à-d ayant réalisé le féminin et le masculin en soi) ; que l’on se sent être l’Amour…, toutes les raisons de la séduction tombent d’elles-mêmes.

                L’Amour est un puissant attracteur; son magnétisme est irrésistible; la séduction, elle, est , un moyen artisanal , artificiel et éphémère de reproduire cette attraction!
                Et dans un monde d’apparence, l’artifice est roi.

                Je parle ici surtout de la séduction féminine qu’on nous a si bien inculquée et qui s’est si bien incrustée chez toute femme, et depuis si longtemps!

                Pour ce qui est plus précisément de la séduction masculine, je crois qu’il vaudra mieux s’adresser à François qui, malgré son âge avancé, pourrait mieux en parler que moi, non? 🙂
                🙂 🙂

              • Louisetta dit :

                Eh bien, encore une fois, bien que je vous comprenne, les filles, je crois qu’on fait des amalgames qui n’ont pas forcément lieu d’être.

                Déjà, pour ma part, je n’aime pas les définitions officielles: Il suffit de regarder les définitions de la Beauté, ou l’Amour, pour comprendre qu’en définissant un mot, c’est comme pour poser une idée sur un ressenti: on le réduit déjà largement.

                Il faut aussi voir qu’en fonction du vécu de chacun, nous avons des images associées à ce mot. Et je ne crois pas qu’un que ce soit la dualité d’une action qui pose problème, (arrêtons cette guerre à la dualité! si elle est pratiquée en conscience avec une unité de fond, elle est au contraire ce qui nous permet de vivre incarnés, et d’échanger actuellement. sinon on arrête de faire quoique ce soit…)
                …mais bien plutôt son état d’esprit.

                Il me semble que comme dans de nombreux cas nous confondons une chose avec ses applications possibles. On fait les mêmes amalgames avec l’argent, ou avec l’ego. Sous prétexte que pendant des siècles on s’en est servi comme des enfants à causes de profondes blessures, ça devient le diable.
                La séduction est un jeu naturel qui se joue parmi les êtres de toutes formes, et ce depuis la nuit des temps. Et ça peut-être un jeu magnifique, je trouve. Imaginez deux êtres qui s’aiment pleinement eux-même, et qui ont envie de se plaire pourtant l’un à l’autre dans un mouvement de la vie qui veut jouer à se plaire elle-même. Quel mal devrions-nous y voir?

                Souvenons-nous qu’Adam et Eve se sont exclus de leur Eden au contact de ce qu’ils jugeaient « bien » ou « mal ». Seul le regard de l’amour permet la encore de voir la beauté ou la blessure derrière une chose.
                C’est à mon sens la vraie foi en l’intelligence Vie, de juger que même à travers nous elle ne peut produire de « mal » dans son essence. Et surtout pas le jeu, qui est une aspiration des plus essentielle de la vie. -Il suffit de regarder un enfant.

            • Jacques dit :

              Bonsoir Louisetta,
              Oui, la véritable séduction est belle !

              Un simple sourire spontané, authentique, délivré sans arrières pensées, est tellement bon à recevoir et … à donner.
              Aurions nous perdu le « Pouvoir » de cette particularité humaine ?

              Jacques

            • Jacques dit :

              Je ne suis pas d’accord avec ce que je lis ça et là sur la séduction.
              Je me demande si c’est moi qui ai une mauvaise interprétation de ce qu’est la véritable séduction ou si le mot « séduire » a perdu sa magie…
              Le sourire n’est-il pas un signe ?
              Ne veut-il pas dire, en premier lieu : j’ai de bonnes intentions, je t’accueille avec joie, je suis sans armes…?
              La société (et ses règles) ne nous aurait-elle pas détournés des réalités les plus évidentes ?
              Ne sommes nous pas trop méfiants, trop suspicieux jusqu’à ne plus voir l’innocence d’une attitude spontanée ?
              Bien sûr, la séduction est parfois utilisée à certaines fins mais ne jetons pas tout par la fenêtre…
              Jacques

              • Margelle dit :

                Oui, il semble que nous donnions des sens différents à ce mot…. pour moi un sourire est un accueil, comme tu le dis. Quand on parle de séduction, il y a, il me semble, le désir d’attirer l’attention sur soi… Quand ma vieille voisine me sourit et fait des bons mots, elle ne cherche pas à séduire. Elle cherche à créer une bonne relation… et elle y réussit…. mais il s’agit certainement de nuances…. à chacun de voir…

              • pierrot dit :

                Ce n’est pas ce que je lis dans sa définition.
                http://fr.wikipedia.org/wiki/S%C3%A9duction

              • marie christine dit :

                Se préoccuper de séduire, n’est-ce pas un des gros pavés de la dualité : moi et l’autre, l’autre et moi . Quel effet est-ce que je produis sur l’AUTRE ?
                Toute notre société est fondée sur la recherche du regard admiratif de l’autre pour obtenir un regard positif sur soi-même .
                Il semblerait donc que la difficulté est de s’aimer soi-même indépendamment du regard des « autres » .

              • Louisetta dit :

                (suite et fin de mon poste qui est un peu plus haut -je me suis trompée de case en répondant)

                C’est une fois de plus, si on va à l’essentiel, nos blessures et nos peurs qui peuvent en brimer la beauté, mais ce n’est peut-être pas la séduction en soi que nous devons remettre en question.

                Notez comme nous sommes forts: parce que pendant des années on a joué aux divers jeux de la vie et que ça ne nous a pas satisfait, voir fait souffrir, du fait de blessures plus anciennes, on jette tout d’un coup: les blessures mais aussi en même temps les belles expérimentations de la vie qui vont avec. On est radicaux! ^^
                Comme dirait Isabelle Padovani (et on fait tous ça parfois quand on ferme notre coeur) « t’as un cailloux dans le pied? coupes toi la jambe »

                : )

                « Tu veux t’aimer? Plus de séduction possible ! finit de jouer! c’est ça la vie ! »

                Je suis certaine, mes chères dames Margelles et Marie Anne, vous ne ressentez pas ça non plus! Et je suis certaine qu’au fond de vous, votre féminité vous dit que malgré le machisme encore ambiant qui hélas nous freine un peu, vous voulez certes vous aimer mieux vous même, mais aussi vous aimez séduire ! Dans le sens de plaire, avoir du charme, du charisme : ) et l’amour de soi n’empêche pas d’aimer cela! Non?

              • katerina dit :

                S aimer soi meme ,aimer etre ce qu on est .
                La séduction est un jeu .
                En s aimant soi meme on sourit à ce que l on est et donc à la vie .
                Le jeu de la séduction est vraiment typique de la dualité et nous éloigne de nous .
                L égo se plait à etre reconnu et sa seul possibilité est d etre reconnu par l autre .
                Marie Christine , je te rejoins la difficulté est de s aimer soi meme .
                Amitiés à tous
                Catherine

              • Marie-Anne dit :

                Louisetta, tout est question de définition:
                La séduction peut, effectivement, être une simple attraction exercée de façon forte et naturelle.
                Dans ce cas, elle est alors surtout liée aux qualités inhérentes de ce qui séduit et de ce qui charme sans artifice;… de ce qui, simplement et naturellement, résonne de façon plaisante, voire irrésistible en nous; …de ce qui nous plaît intrinsèquement et capte agréablement notre attention,…..

                Ex.: une idée séduisante; un paysage séduisant; un sourire séduisant(uniquement si ce sourire est sincère et spontané); la séduction de la jeunesse; la séduction que peut exercer un endroit,….

                Mais ici, et selon l’acception dans laquelle Pierrot avait visiblement utilisé ce terme au départ, il s’agit plutôt de l’aspect le plus habituel et premier du terme: il s’agit de cette attitude peu naturelle, affectée et peu sincère, qui consiste à attirer, plaire, convaincre, toucher ou détourner, par des moyens plus ou moins forcés, non authentiques et qui créent et entretiennent une certaine illusion, dans l’intention de créer cette illusion.

                Ex: la séduction que tente d’exercer une vamp, un Casanova, un commercial, un bonimenteur,…..

                Bien sûr, que, sans aller jusqu’à ces extrêmes, (et étant plongés dans un monde d’artifices , d’apparences et de peur), nous utilisons encore tous (au moins un peu) cette séduction comme un moyen de réassurance, de pouvoir ou d’appel à l’amour et à la reconnaissance,… par exemple.
                Pour moi, cette séduction-là n’est agréable qu’à l’égo.
                …et elle est fréquente chez les jeunes pour des raisons encore bien compréhensibles, tant que nous ne serons pas conscients que nous sommes Amour.

                (R: comme le signalait Margelle,  » séduire vient de  » seducere », séparer; et fut d’abord utilisé dans le sens de  » détourner du vrai, corrompre, faire tomber dans l’erreur, abuser, égarer, tromper,…).

                Maintenant, il y a également les formes  » douces  » et / ou « policées » de la séduction, qui s’apparentent plutôt à de l’accueil: là, tout dépend de la motivation: s’agit-il d’accueillir gentiment en montrant son intention sincère et bien disposée; ou s’agit-il de bien disposer l’autre pour pouvoir mieux le manipuler?
                Dans un cas, c’est effectivement de l’accueil; dans l’autre, c’est de la manipulation.
                Parfois, même, il y a un peu des deux.

                Voilà, selon moi, pour ce chapitre qui passionne, dirait-on! 🙂

                Maintenant , je vais lire ce que disent Sand et Jenaël qui me « séduisent » beaucoup (dans le sens le plus honorable du terme!). 🙂

                Amitiés( sincères) à tous! 🙂

      • pierrot dit :

        Margelle,
        c’est parce que Gaia est la gardienne de l’énergie pure. Elle accueille sans réagir donc elle nous épure.
        Les humains portent en eux un miroir déformé par le filtre du mental, ce qui demande de la vigilance.

  8. Jonas 27 dit :

    Je suis du genre a faire ((((((((((((((KOUACK)))))))))))))))))))!!!
    C’est jour ci ,je suis du genre silencieux,(j,observe)!!!
    Je vois des être généreux(vous),plonger sans peur dans
    des souvenir renfermant d,affreuse douleur et un peu de chacun.
    Bravo !!!a tous pour osé entrer dans cette nouvelle phase de
    transformation unique pour chacun mais pourtant ,si important pour le tout.
    Le plus grand don naît sur la terre en ce moment(((LA FORCE DE NOS DIFFÉRENCE))).
    (D),(I),(E),(U)=(D),les dons(I),intérieur(E),des êtres(U),unis.
    Nous avons parler de (((roles))),ce n,est pas aux autres de nous dirent notre rôle.
    C’est avec la transcendance que naîssent nos force(dons)qui apporte tellement de réponses sur le rôle de chacun.C’est a chacun de savoir ce qu,il est venu faire et de le faire.
    Observer les changement dans les médias ,dans le discourt et dans les dernière tentative de la peur pour nous soumettre.
    Tout est en mouvement continuel et éternel .
    Il faut donc commencer a ressentir le prochain changement ,qui pointe a l,horizon .
    (1)EX=l’Éveil,le divin en nous!
    (2)La transcendance,Le christ en nous!!
    (3)?????????????????,la mère en nous!!!
    (4)?????????????????,???????????????!!!
    Je sens que cette connection sera intimement relier a notre mère,(la terre),(la mer),(la femme) etc…
    La transcendance est ((((ABSOLUMENT)))obligatoire avant de rentrer dans cette phase avec notre mère la terre car ,la transcendance transforme nos peur en force(pouvoir).
    Avant de ce servir de nos pouvoir avec la terre ,il est important d’évanouir nos peurs ,pour que germe la plus belle des fleurs.
    Vous êtes(serez)tous des guides ,je le sais ,j’en suis sure.
    En temps et lieux ,vous saurez!!!

    Bravo!!!Passeur pour ce saut de l,ange(plongé)que tu as effectué (ici) ,humblement, aux yeux de tous.
    L’exemple est le plus puissant des glaives que nous possédons,Merci!!!

    • katerine dit :

      Jonas , juste merci . Merci également au Passeur .
      Je vous embrasse .
      Catherine

    • Margelle dit :

      Jonas, magnifique ton déroulé de DIEU !!! j’adore…. c’est tellement ça, tellement juste, tellement tout ça ♪♫♪ et le reste aussi, je te suis à 120 %. J’adore tes explorations, ce que tu en retires…. et la façon dont tu nous le communiques. C’est très riche… je t’aime… ♥

    • Marie-Anne dit :

      « Les Dons Intérieurs des Êtres Unis « ! Joli, Jonas!
      Et comme dit Margelle: » Magnifique, ton déroulé de Dieu! »
      Et oui, d’accord avec toi: l’exemple est un sage et très puissant glaive!
      Merci à toi, de tout cœur!

  9. Thibou dit :

    Hello tout le monde !
    Comme à mon habitude je ne n’ai pas pris le temps de lire tous les 466 commentaires qui, j’en suis sûr, sont très riches. Ceci dit j’ai pris le temps d’aller lire ou voir tous les liens proposés (sans tenir compte des vidéos longues de plusieurs heures et celles que je connais déjà, quoique le Docteur Quantum sur la double fente je ne m’en lasse pas ! ^^), et je viens à peine de finir le dernier article, très long, sur le cerveau holographique. Je ne peux m’empêcher de réagir et dire à quel point je trouve cela génialissime !!!
    J’avais beaucoup apprécié ton article sur la nature holographique de la réalité, Passeur, mais cet article de Projet 22 m’a aidé à aller un peu plus loin dans ma perception de la compréhension, en intégrant notamment la qualité fractale de la réalité dans le modèle holographique.
    Même si nous sommes amenés à dépasser ce modèle, et je souhaite que nous le fassions car il n’apporte pas toutes les réponses, c’est un excellent marche pied pour tenter d’appréhender la nature de ce qui nous entoure.
    Voilà encore hier, je me sentais dans un 36ème dessous (mais je comprends peut-être un peu mieux avec cette histoire d’éclipse du 3 Novembre, je vais aller creuser là dedans tout de suite après) et puis j’ai commencé à lire la théorie de Bohm, je me suis senti touché par ce que j’ai lu. Moi le littéraire qui a fui les maths et les sciences physiques, je me retrouve ému par du « baratin » de scientifiques… oui, tout est possible !!!
    Voilà donc, me foutant même de l’apparente platitude d’une telle expression, je t’exprime Passeur encore une fois, toute ma gratitude pour ce que tu offres à comprendre et à ressentir.

    Par contre, j’aimerais revenir sur un point dont tu t’es fait relais. Quand j’ai lu les divers articles donnés en lien d’Anthère Michaël, tous pré-21 décembre 2012, j’ai pu me rendre compte encore une fois à quel point le jeu des prédictions est une véritable peau de banane pour celui qui s’y risque.
    Tu t’en es toujours gardé et mis en garde ceux qui s’y risquaient. Sauf que tu as parlé dans ton article avec les dragons il me semble que surviendraient des événements fin 2013. Alors on a certes pas fini cette année, il nous reste encore 2 petits mois mais maintiens tu cette échéance ?
    Je sais que c’est un peu débile de te demander ça un peu comme une Madame Irma mais l’arrivée ou non d’un ou de gros événement(s) me tarabuste encore un peu même si j’ai beaucoup moins d’appréhension qu’il y a quelques temps.

    Namaste

    • Le Passeur dit :

      Je ne vois pas trop où je me serais risqué à des prédictions pour fin 2013. En revanche, la présence de cette comète actuellement, qui est visible au téléscope à l’Est avant l’aube, et qui sera visible à l’œil nu aux alentours de Noël, surtout si elle s’enflamme à son passage au plus près du soleil le 29 Novembre, porte un niveau d’informations susceptible, dans le contexte astronomique actuel, d’enclencher des évènements, comme toutes les comètes d’ailleurs. Mais celle-ci n’est jamais venue jusque chez nous, c’est la première fois. Et dans un contexte déjà très remuant. Maintenqnt il me semble plus important de continuer à travailler sur soi pour s’affranchir de ses peurs et de tous les comportements inconscients qu’elles animent.

      • Thibou dit :

        Arf, désolé je ne me rappelle plus dans quel article j’ai lu ça et quand je parle de « prédictions », ça ne dépassait pas le stade « d’événements majeurs ».
        Comparé à ce qu’on peut lire ailleurs, j’apprécie ta pondération, ta prudence et surtout le bon sens qui transpire de tes propos; mais c’était la 1ère fois que tu annonçais quelque chose et donnais une échéance.
        Merci de me rappeler cette nouvelle comète.

        Je ne m’amuse à croire dur comme fer tout ce que je peux lire mais essaye de rester suffisamment ouvert d’esprit pour accueillir toute information. Et depuis 3 ans que je m’intéresse au « nouveau paradigme », j’ai déjà vu passer plusieurs échéances (différentes dates du calendrier maya et passages de comètes) sans qu’aucun bouleversement majeur (arrivée médiatisée d’extra-terrestres, inversion des pôles, perte du champ magnétique terrestre…) ne se soient produits.
        Je ne reviens sur le fait que ces divers événements aient eu des conséquences que je ne perçois pas encore mais j’avoue éprouver une certaine lassitude de ne rien voir changer « en apparence ».
        J’ai bien conscience que l’essentiel du travail reste à opérer en moi-même et que ça règlera de fait mes « problèmes » d’attente. C’est un long processus de déprogrammation que même ma patience a du mal à tempérer ^^

        • Cécile dit :

          Thibou,
          Les bouleversements majeurs sont intérieurs, pour qui s’est ouvert à la grande mutation en cours.
          Nos mémoires de déluges et autres cataclysmes nous poussent à craindre/espérer des événements spectaculaires, ce qui est compréhensible mais pas nécessairement adéquat.
          Regarde en toi et tu verras combien tu as changé, par glissements subtils ou par grosses prises de conscience, depuis que tu t’es mis en chemin.
          Bien à toi,

          • Thibou dit :

            Merci Cécile de remettre en perspective les mémoires des cataclysmes passés et des attentes qu’on peut en avoir aujourd’hui, c’est une considération que je trouve très intéressante.
            J’ai bien conscience de tout ce que tu avances et je suis bien d’accord avec mais il semble que malgré le fait de connaître le chemin j’ai encore un peu de mal à l’arpenter.
            Je me fais ceci dit de plus en plus confiance, tout est histoire de patience je pense en ce qui me concerne !

            • Katerina dit :

              Thibou ,

              Tes messages sont pertinents . Concernant la patience , une façon de contourner le problème serait de l oublier . Puis qu il s agit plutôt d un problème lié au temps . Tout le monde le dit et le redit , vivre le moment présent . Vraiment plus facile à dire qu à vivre .
              Je suis certaine en tous les cas que c est comme cela que les choses s éclaircissent .
              Sans projection dans le futur .
              Tout est réalisé pour que nous soyons heureux finalement .
              Et comment cela s effectue est un grand mystère pour moi .
              Amitiés
              Catherine

          • Soleil Bleu dit :

            C’est tellement juste ce que tu exprimes là Cécile !

          • pierrot dit :

            Je crois ce que je vois veut dire que l’extérieur influence l’intérieur.
            Je vois ce que je crois veut dire que l’intérieur influence l’extérieur.
            Et si la notion d’intérieur et d’extérieur était un leurre imposé par la matérialité du corps ?
            http://www.kishori.org/fr/accueil

            • graffitique dit :

              Merci pour tes liens Pierrot, qui sont toujours pertinents pour moi.
              « Et si la notion d’intérieur et d’extérieur était un leurre imposé par la matérialité du corps ? »
              On peut se représenter que cette notion est « aussi » un leurre, tout en ne l’étant pas. Si on se place, comme il est indiqué dans cette vidéo, dans la perspective de l’unité, nous voyons se déplacer nos « repères » , c’est ce qui est très intéressant d’un point de vue relationnel / opérationnel, il me semble. 🙂

            • Margelle dit :

              Je n’arrive pas à ouvrir le lien… apparemment c’est mon ordi…. ????

            • Katerina dit :

              Merci Pierrot pour le lien qui semble correspondre à ce que je suis en train de vivre .
              C est cette recherche de l unité et sa manifestation dans le quotidien , dans les relations que je commence à explorer .
              C est en s éloignant de la dualité que cela est possible .
              Cette année permet tous ces possibles , par la grace du changement , ce qui était impensable pour moi avant .
              Nous sommes les expérimentateurs , et je me pose la question de savoir si l univers et la création expérimentent en meme temps que nous . Ou si tout était déjà écrit .
              Quand je parle du temps , je pense plutôt au temps de l expérimentation .
              Amitiés .
              Et bonjour à ton beau pays .
              Catherine

              • Marie-Anne dit :

                Katerina,
                Je crois qu’en fait, tout co-existe:
                « toi », « moi » , ou « nous », au tout début, ainsi qu’à chaque moment de nos expérimentations (diverses, parallèles ou autres);
                « toi, moi ou nous », hors expérimentation, hors « lieu », hors  » temps » (dans l’Incréé, où nous ne sommes pas ou plus différenciés- donc, en fait, où il n’y a plus de  » toi, moi ou nous »), etc, etc,….
                Et …idem, sans doute, pour l’Univers et la Création que nous sommes aussi!

                Comme pour l’instant, nous n’arrivons pas encore à déplacer volontairement notre conscience ailleurs que dans cette partie -ci de notre expérimentation (expérimentation que nous appelons -par exemple : « expérience en tant que Katerina, M-A , etc,… sur Terre en 2013 de telle et telle ère »),
                nous ne nous rendons compte que de cette expérience-ci.
                Et ici, actuellement, notre  » défi » est de re-connaître notre unicité qui elle-même nous ouvre à notre multidimensionalité, à nos co-existences!
                Voilà, Katerina, comment, pour répondre schématiquement à ta question, je comprends et vois les choses (pour le moment).
                Amitiés à toi aussi! 🙂

              • Katerina dit :

                Oui Marie Anne , je conçois ce que tu exprimes .
                Je me posais la question de ce qu il se passe actuellement et de notre role .
                Tu réponds effectivement à la question notre défi est de l ordre de l unicité .
                Il semble aussi que ce que l on vit n a jamais été expérimenté auparavant . Tout doit répondre aux lois de l univers de toutes les façons .
                Je crois tout de meme que notre libre arbitre étant respecté , nous ne pouvons prévoir les choses .
                Catherine

              • Katerina dit :

                J ai oublié un ☼☼☼ ou deux ou trois .
                C est quand je me concentre !
                ☼☼☺
                Amitiés Marie Anne
                Catherine

              • Marie-Anne dit :

                Oui, Katerina, c’est vrai que dire
                1) que tout co-existe et 2) que ce que nous vivons n’a jamais été expérimenté « auparavant », semble être incohérent!
                Pourtant, je crois que les 2 assertions peuvent être simultanément exactes!

                Alors?
                Alors, peut-être que, à partir d’un certain point où nous nous trouvons actuellement, nous en sommes à expérimenter quelque chose, qui n’a jamais été expérimenté sur la ou les lignes qui mènent à ce point- là!
                Nous en sommes là où nous allons trouver de nouvelles façons qui , à ce point- là, n’ont pas encore été trouvées. ( c’est peut-être aussi pour cela qu’il était intéressant de ne pas avoir accès à notre multidimensionalité-sinon, il nous aurait été facile d’aller voir dans tous nos  » futurs » possibles la solution la plus intéressante… et nous n’aurions rien trouvé, puisque, en fait, nous ne serions pas alors sur des lignes profitant de notre recherche créative. Nous tournerions à vide!
                Que c’est difficile à expliquer!
                J’y arriverais peut-être avec un dessin, mais, ici, ce n’est pas possible!
                Bon, l’essentiel, Katerina, c’est de retrouver la conscience de l’unité derrière le duel et le séparé apparent; notre vision multidimensionnelle viendra d’office!

            • Margelle dit :

              Pierrot, en cherchant sur google j’ai trouvé le lien de Kishori Aird… et plus particulièrement « la reprogrammation de l’ADN », qu’elle expérimente, mais en précisant qu’elle le fait en tenant compte de la dualité de notre existence…. ce que je trouve tout à fait réaliste, vu notre condition commune pour la plupart… la matérialité du corps existe encore ! même si on sait que c’est un leurre, on vit encore avec. L’idée, partagée par la plupart de ceux qui « parlent » ou « écrivent » est bien d’intégrer notre dualité. Est-ce que cela correspond à l’idée que tu voulais transmettre ? J’aime l’idée que nous vivons (rêvons) sur différents mondes en même temps, en vrais équilibristes (plus ou moins doués)….

              • pierrot dit :

                L’idée que je voulais véhiculer c’est un peu ce que disait François, au lieu d’imposer proposer.
                Par exemple pour guérir une personne bien souvent on va lui envoyer de l’énergie mais si au lieu de l’envoyer directement tu lui demandes la permission de pouvoir aller chercher l’énergie que tu lui présentes n’est-ce pas plus participatif?
                Il peut y avoir des personnes qui ont besoin de vivre profondément leur maladie pour faire des prises de conscience. Désolé pour ceux que cela peut choquer.

              • Katerina dit :

                Marie Anne ,

                Je te comprends à demi mots .
                Je crois que nous avons la réponse à cette contradiction et tu le dis toi meme d une certaine façon .
                Merci .
                Ce n est vraiment pas facile à exprimer mais te remercie , cela me permet d y voir plus clair et d avancer .
                Continuons à sur -passer la dualité , et peut etre nous aurons alors plus de clarté .
                Je dirais c est déjà pas mal .
                Je ressens de plus en plus de joie dans ma vie , et ça c est un grand cadeau .
                Je t embrasse.
                Catherine

              • acacia dit :

                Ça n’a rien de choquant, Pierrot, c’est juste ainsi, je crois, que les choses se passent.
                L’Esprit propose à l’âme des énergies.
                L’âme choisit.
                Elle propose à son tour des énergies à l’être qui la véhicule.
                L’être choisit.
                La Vie est ce jeu de mouvements perpétuels.
                Il nous faudrait, pour accomplir les choix judicieux – ceux qui mènent la danse infinie de La Vie -, plus de connaissance que nous n’en possédons encore.
                Qui soutient un déséquilibre des forces se fait lourd… se freine… s’immobilise.
                Qui s’immobilise attire la mort…. ou se réveille soudain.
                Une planète qui meurt quelque part est peut-être en quelque sorte l’effet d’une rupture d’énergie ?
                Un être qui quitte le plan sur lequel il était en action provoque un bref déséquilibre local – mais l’équilibre global se restructure en permanence, car l’Unité existe, quelle que soit la forme et la somme des individualités qui la constituent.
                Je disais récemment à un ami que je préfère naturellement la joie au chagrin, pour tous et en particulier actuellement pour ceux que j’aime et qui me sont proches, car ils souffrent . Je lui disais aussi que savoir passer du chagrin à la joie est un apprentissage dont la forme varie selon les êtres.
                C’est comme ça.
                Mais nous ne sommes pas voués à l’impuissance. Je continue bien sûr à alimenter la sphère de guérison que nous avons créée ici lors de l’appel que j’avais lancé ( et qui a été si magnifiquement entendu et relayé ! ) – quelle magnifique création !!!… J’ai découvert à ce moment béni la force possible que nous pouvons développer, d’une façon neuve, remarquablement lumineuse… C’est à mes yeux une « méthode » active si pleine de possibles ! Il y faut à mon sens un suivi, jusqu’à ce que les êtres qui en bénéficient soient à même de poursuivre par leur propre force. Je la poursuivrai donc tant qu’il y aura des souffrances de déséquilibre ici ou ailleurs – … je vais être occupée un moment, je crois… 😕
                Alors tu vois, Pierrot, je te rejoins bien dans ton idée de participation. Plus exactement de proposition de participation.
                Mon rôle aujourd’hui me paraît être en essence celui-ci : participer activement à la fluidité des énergies de vie.
                Je te souhaite, je souhaite à chacun, de savoir équilibrer les forces qui l’animent.
                ♥♥♥

              • Soleil Bleu dit :

                Oui Pierrot, je suis alignée avec ce que tu dis du respect de l’expérience de l’autre. Depuis 2010 où j’ai entendu JPGM lors de ses conférences rappeler qu’on n’intervenait pas de manière arbitraire (même si l’intention était d’aider l’autre) sans y être invitée, je me montre très prudente dans la formulation de mes offrandes. J’invite toujours mon étincelle divine à entrer, elle, en contact avec celle de l’autre et lui demander si elle a besoin de soutien dans la tâche qui est la sienne. Je n’ai donc jamais, moi, le schéma préconçu ni l’aide spécifique que cette « mise à disponibilité » permettra. Je laisse les Lumières agir sans interférer sur leur plan par des intentions personnelles, dans l’assurance que ce sera pour le bien de chacun et de tous.

              • Soleil Bleu dit :

                Je voulais dire « le bien de chacun et l’intérêt de tous »

              • Marie-Anne dit :

                Katerina, c’est agréable pour moi de lire que tu ressens de plus en plus de joie dans ta vie- je veux parler
                d’une joie profonde!
                Du coup, et par la même occasion, tu fais aussi pencher le collectif vers plus de joie! 🙂 Merci!

                Pierrot, je suis d’accord avec toi: la maladie (comme n’importe quel autre événement qui nous arrive, d’ailleurs) vient à nous pour nous aider à prendre conscience d’un déséquilibre et pour nous aider à nous réajuster ( parfois de façon radicale).
                Le malade a un « travail » à effectuer.
                Nous, nous pouvons envoyer de l’Amour (de la Lumière ) à cette personne malade, non pas pour « juguler » directement sa maladie, mais pour aider cette personne à trouver en elle la force ou l’éclairage nécessaire à cette prise de conscience et à ces réajustements; et aussi …, pour la soutenir dans ce passage difficile ; pour, éventuellement, l’aider à canaliser ses propres forces d’ouverture et de guérison, et, enfin, pour ajouter ici, par la compassion qui ouvre notre coeur, notre propre Lumière au collectif
                (plus nous baignerons tous dans la Lumière de l’Amour, et plus il nous sera facile de nous réajuster, et, finalement, moins nous aurons de raisons d’être malades: La Classe!)
                🙂

              • pierrot dit :

                Acacia,
                c’est parce que quand tu es dans la souffrance de la maladie, s’entendre dire qu’on est responsable de sa santé peut paraître choquant.
                N’oublions pas aussi que les maladies peuvent franchir les barrière des espèces et des générations.
                Alors pas toujours facile d’en trouver le sens.
                Mais déjà si l’environnement est sain géographie, alimentation, exercice physique, la vitalité permet de mieux la conscientiser.

      • …des comètes…

        « Némésis est une sphère qui existe au fond du système solaire. Elle évolue,
        physiquement, dans un nuage de particules et de poussières et de temps en temps
        elle envoie de ses particules vers l’intérieur du système solaire pour amorcer une
        impulsion. Ces particules sont représentées physiquement par des comètes »

        « C’est pour cette raison que
        physiquement, Némésis se trouve très loin, aux confins du système solaire.
        La majorité des comètes viennent de cet endroit, elles sont des messagères »

        Voici par les deux paragraphes ci-dessus, ce comment nous relate Serge Reiver Nazare en octobre 2013 de ce qu’il a appris entre autre durant trois décennies.

        Némésis est la 12ème planète de notre Système Solaire. Les astronomes qui l’ont découverte le 29/07/2005, bien après Serge, lui ont donné le nom, donc officiel, de Eris (prononciation « éris »).

        Etant donné que le Conseil des Douze (planètes de note Système Solaire) est situé sur Némésis et que Némésis (ou Eris) est le gérant de ce conseil, il faut voir par la venue d’une comète l’application concrète des directives émanant des douze.

        Bonheur et Sourire
        Frèd

  10. Louisetta dit :

    A pierrot, et Marie Anne,

    Je te rejoins, Pierrot.

    La chape d’illusion et sa puissance n’ont d’existence que tant que nous y croyons.

    Ah, ce mental grossier dont nous avons fait le roi, qui brouille les pistes depuis des siècles dans la densité autant que dans l’astral, s’emmêlant les pinceaux entre ses peurs et ses envies profondes, l’illusoire et le réel, sa réalité à celle des autres, dans un brouhaha confus et labyrinthique qui s’exacerbe en cette période et dont seule l’appel profond de la simplicité peut permettre de sortir.

    On ne pourra pas avancer avec le mental au volant de la voiture. Seul sur son trône, il reste coincé dans sa propre logique et tourne en rond dans le contrôle et la destruction -certains dans ce monde en sont la caricature -et en ce sens, les gardiens. Un mental apaisé naturellement est une porte de sagesse et de connaissance juste, qui ne se compte pas en quantité, mais en qualité.

    On ne peut pas non plus avancer en nous laissant mener par l’émotionnel blessé qui agit sur notre regard comme un miroir déformant. Un émotionnel dégelé est comme une rivière dont on aurait ouvert les vannes: c’est la porte d’un amour naturel et constant.

    Je n’aime pas le terme d' »amour divin » avec ce qu’il entend. L’amour est le même partout, il circule différemment selon nos choix. Par endroits, c’est une cascade, à d’autres, il prend des ruisseaux sinueux ou s’écoule goutte à goutte à mesure que l’on en gèle des parties.
    Et il re circule de plus en plus librement si on dégèle les blocs en nous, avec un effet ‘boule de neige’, exactement comme une rivière à la sortie de l’hiver.

    On peut tous sentir que la vie est infiniment plus nuancée et plus simple, plus paradoxale et plus intelligente enfin que tout ce que nous saurions percevoir avec notre recherche avide de connaissances et de compréhensions mentales. Vouloir comprendre ce qui se passe avec les outils habituels me semble aussi utile et sensé que tenter de saisir de l’eau avec une grosse pince.

    Peut-être que lorsqu’on en aura assez de ce manège extérieur et intérieur, on verra toute la beauté pure et fraîche qui se déploie.

    • Soleil Bleu dit :

      Ma chère Louisa,

      « On peut tous sentir que la vie est infiniment plus nuancée et plus simple, plus paradoxale et plus intelligente enfin que tout ce que nous saurions percevoir avec notre recherche avide de connaissances et de compréhensions mentales. Vouloir comprendre ce qui se passe avec les outils habituels me semble aussi utile et sensé que tenter de saisir de l’eau avec une grosse pince. »

      Je suis en profonde osmose avec ce que tu exprimes là ! Chacun fait l’expérience d’une nuance de la Vie qui ne lui appartient pas en tant que telle. La Vie se vit, et c’est de la vivre qui enrichit de connaissances nouvelles, bonnes et moins bonnes. S’attarder sur celles-ci dans le but de les soumettre à un ordre orchestré par le mental stoppe déjà le mouvement naturel et mouvant permanent de la Vie, et nous éloigne un peu plus d’Être présent à la totalité de Ce qui se vit, là ! tout de suite ! en l’instant. A partir et dans l’antiereté de Qui l’on Est

      Je t’embrasse ma grande 🙂

  11. Marie-Anne dit :

    http://francesca1.unblog.fr/2013/11/01/hilarion-%E2%80%93-guerison-instantanee/

    Bonsoir à tous,
    Voici un lien vers un texte qui – peu importe le nom du maître qui nous le transmet- est un texte qui, selon mon Cœur, est, de toutes façons, écrit et transmis par l’Amour;
    Je recommanderais même de ne pas le lire trop vite, afin de se laisser imprégner par son intelligence, par sa simplicité, par sa force, par sa beauté, par sa justesse, et par son rayonnement d’Amour et de bonté;
    Très chaleureusement à tous!

    http://francesca1.unblog.fr/2013/11/01/hilarion-%E2%80%93-guerison-instantanee/

    • pierrot dit :

      La vie a-t-elle besoin d’être écrite pour se réaliser ?
      Quand l’homme n’aura plus besoin de maître il sera alors maître de sa vie.

      • Marie-Anne dit :

        Pierrot, où-vois-tu dans ce texte-ci qu’il est nécessaire que la vie soit écrite pour se réaliser?
        Il s’agit ici d’un simple témoignage, donné avec Amour, qui peut, ou non, nous inspirer,…sans obligation aucune!

        Je l’ai dit aussi: peu importe le nom du messager, maître ou pas
        maître; ce qui compte c’est que ce message touche ou ne touche pas l’âme et le Cœur.
        Ici, ce message a touché les miens,…je partage avec qui se sentira concerné, c’est tout.

        J’ai senti profondément que, le Maître qui parle ici, est aussi Nous, dans notre aspect christique: il ne s’agit pas de le placer sur un piédestal, mais de tenir compte du fait qu’il voit les choses du point de vue de l’Être réalisé (si c’est bien ainsi que nous le ressentons intimement quand nous le lisons – ce qui est mon cas).

        Personnellement, je n’ai pas encore retrouvé toute ma maîtrise, même si celle-ci commence à s’ébrouer!
        Et je suis reconnaissante à mes aspects multidimensionnels de me donner quelques petits coups de pouce pour me réveiller, pour m’inspirer et pour m’encourager, quelque soit le moyen que ces aspects de moi-même( de nous-mêmes) utilisent ( à partir du moment où je ressens et discerne leur respect, leur amour et leur bonté).
        Évidemment, à chacun de suivre son propre ressenti, son propre discernement, sa propre intuition vraie!

        • pierrot dit :

          Disons que je disais qu’il était peut-être temps de sortir des histoires que l’on s’invente ou recherche.
          Tiens encore une histoire.
          http://www.arcturius.org/chroniques/?p=21612
          A force de m’amuser dans la nature je me suis aperçu que l’essentiel est très simple et ne peux être réalisé par une quelconque compréhension.
          La réalisation est beaucoup plus facile pour un illettré qui ne va pas mettre des étiquettes sur tout ce qu’il comprend ou ressent mais libre à chacun d’y faire son opinion.
          Ne passons nous pas nos temps pseudo libre à combler nos vides par de l’information qui nous plait ?
          Au lieu de regarder le contenu de ces informations peut-être devrions nous regarder le moteur qui nous incite à aller les chercher ?

          • marie christine dit :

            Waouh, quel pavé !!!
            Voilà qui élucide pas mal de choses …!
            La vampirisation des énergies n’est jamais loin .
            Gardons les pieds sur terre, plus que jamais .
            Sur terre est concentré tout le travail à faire sur nous .
            Notre ciel est en nous . Essayons de viser le plus haut possible (Dieu, la Source …) sans passer par les zones intermédiaires (occultisme) .
            Ne dit-on pas que les personnes qui décèdent doivent traverser ces zones pour atteindre la lumière …?
            En nous adressant directement au Seigneur suprême, c’est Lui qui nous enverra les « bons » intermédiaires, comme par exemple nos anges gardiens .

          • Marie-Anne dit :

            Pierrot, en ce qui te concerne, c’est surtout la nature qui ouvre ton cœur à la simplicité et à l’amour; et cela me semble très sain ( d’ailleurs, même si je ne la côtoie pas autant que toi, la nature a, évidemment, le même effet sur moi -comme sur nous tous, surtout si on lui prête un peu attention).

            Pour moi qui aime lire et imager, ce sont aussi certains textes qui m’ouvrent le cœur, m’inspirent et me réveillent.
            Je crois que tout ce qui ouvre directement notre cœur et nous élève est magnifique.
            Nous avons tous des façons différentes, ou des chemins différents pour y arriver.

            De plus et par exemple, le texte dont j’ai donné les liens ci- dessus, ne m’a pas tant touché par les  » infos » qu’il contient, que par l’Amour et la Bonté qu’il rayonne et qui ont parlé directement à mon cœur.

            Cela n’empêche pas que j’aime me ressourcer dans la nature qui parle, elle aussi, directement à mon cœur, mais par un autre biais..Où est le problème? Mon cœur et le tien ont de très très nombreuses portes.!

            Maintenant, je me sens, moi aussi, assez lassée de recevoir et d’ingurgiter des infos de tous genres; ce dont mon âme a surtout besoin, aujourd’hui, je le sens, c’est de ce rayonnement d’Amour qui va directement du plus Vrai de mon être au plus Vrai de mon être …..et ce rayonnement peut venir de n’importe où: de la nature, d’un texte, d’un mot, d’un sourire, d’un regard,…et m’imprégner de son » énergie » d’Amour, de re-connaissance, de Paix, de Simplicité vraie…
            L’énergie de la Nature est immense ; mais je ne néglige pas les autres sources d’Amour!

          • Margelle dit :

            Alors, Pierrot, c’est une contre histoire que tu nous proposes là !!! J’apprécie son côté complexe et contradictoire… comme beaucoup d’articles, qui disent un peu pareil, mais avec des nuances qui démolissent l’apport du précédent !!! Je suis d’accord avec ta proposition « Ne passons nous pas nos temps pseudo libre à combler nos vides par de l’information qui nous plait ? » et ta conlusion : « Au lieu de regarder le contenu de ces informations peut-être devrions nous regarder le moteur qui nous incite à aller les chercher ? », mais il faut reconnaître que c’est plus ardu, plus exigeant !! En tous cas, merci de nous le rappeler….
            Je pense que notre curiosité a besoin d’être alimentée, « à tout prix »… et que nous faisons feu de tout bois.. je reconnais, personnellement que lorsqu’on me propose un article, une vidéo, je la regarde… cela nourrit ma faim boulimique d’extérieur ! j’en prends de plus en plus conscience et j’esaie de la calmer… ce que j’en fais réellement ? c’est une autre affaire… en fait je prends ce que je reconnais comme déjà intuité… Et ce type d’articles contradictoires me pousse au détachement, à la non-identification, et ce, de plus en plus.
            Merci encore à toi…

            • pierrot dit :

              Oui on ne sort pas de l’histoire, c’était juste un petit rappel où il me semble qu’il ne faudrait pas nous éloigner de l’essentiel, notre guidance intérieure.
              Si je regarde un film d’amour je vais ressentir de hautes vibrations.
              Si je regarde un film violent je vais ressentir de basses vibrations.
              Et si je regarde l’écran que se passe-t-il ?
              N’avons nous pas besoin de l’animer d’y projeter quelque chose pour ne pas s’ennuyer ?

              • Marie-Anne dit :

                « Ne pas nous éloigner de notre guidance intérieure »: tout-à-fait, Pierrot! Je comprends alors ton intervention!

            • Marie-Anne dit :

              Pierrot, Margelle,
              Je crois qu’il y a beaucoup d’amalgame dans toute cette histoire!
              Cela est sans doute normal, vu le caractère multidimensionnel de la Création.

              Pour moi, une seule chose compte: est- ce que je lis résonne de tout cœur en moi? Est-ce que cela me rend plus « vraie », plus belle, ouvrant mon cœur et expansant mon être? Si c’est oui, alors, que m’importe la voie utilisée et l’étiquette qu’on lui donne?

              La nature est une illusion, comme toute la Création l’est: cela ne leur enlève ni leur beauté, ni leur caractère enseignant – entre-autres.
              A nous de voir vers quelle illusion (vécue en conscience de son caractère illusoire), nous sommes prêts à donner notre attention.
              Non? 🙂

              • Marie-Anne dit :

                Cela dit, je vous embrasse tous de tout cœur: c’est peut-être ça l’essentiel, non? 🙂

              • Margelle dit :

                Eh bien Marie Anne, je crois bien que nous avons (j’ai) perçu ton être, ta façon de sentir, vivre, avancer…. et que l’autre avance de son côté, un peu de la même façon mais certainement avec une autre sensibilité, une autre vision…. et que nous pouvons co-exister ensemble partageant nos points de vue, nos découvertes…
                Je dirais que de mon côté, quand je sens une voie légèrement univoque, je me sens frustrée des autres voies… que j’adore mettre en parallèle, en opposition, en complémentarité pour les mélanger allègrement et voir ce qui en ressort, ce qui sort de ce que j’ai tordu, essoré, amalgamé, parfois…
                Je pense que nous nous rejoignons absolument sur les mots de Pierrot que tu cites « ne pas nous éloigner de notre guidance intérieure ». Et que c’est ce qui compte dans ce que je nomme nos « errances », tout ce qui ne vient pas dicté directement par notre coeur…. Cela seul importe, le reste est phare, bouée, lignes de flottage, pour éviter de trop s’égarer… et cela seul notre coeur le sait… Pour le reste, l’essentiel est de s’embrasser de tout coeur 🙂 sans la tentation de se con-fusionner dans une même voie… ce qui serait très triste….
                Mais cela a déjà été dit ailleurs.
                Je vous embrasse tous…

          • Vous êtes trop bien les amis, ne vous prenez pas le choux !
            Comme déjà dit par les divers participants ici, chacun chacune s’informe à droite et à gauche puis prend ce qui lui parle puis synthétise ce qui lui semble être juste. Comme apparemment personne ne détient la vérité et que les communications sont souvent brouillées par des « interférents », il nous incombe de nous faire notre propre opinion une fois après avoir tout démêlé.

            Pauvre Marie-Anne, Pierrot tu lui refiles un lien où Joël Labruyère expose sa vue sur le monde ; Je lui avais déjà proposé un lien (site crom) de ce même homme et de ses « confrères » en bas de cette page.

            C’est bizarre, cet après-midi même je suis tombé sur un article de l’un de ses confrères : Sébastien Vaas (Le syndrome de dépression post-2012… et son remède!).

            Ces gens ont leur siège pour leur site internet dans le département d’à côté de celui où je suis. Et lorsqu’ils éditent leurs ouvrages, il faut traverser pour le coup toute la France du Sud au Nord pour se retrouver en Belgique (clin d’œil à Marie-Anne) pour le siège social de la maison d’édition !

            Quoiqu’il en soit, ces hommes mènent comme une « politique », ils ont des convictions et ils s’y tiennent, ils nous mettent en garde : ils estiment que le gouvernement mondial occulte de l’ombre prépare tout pour mettre en place dans moins de 10 ou 12 ans une religion unique, ce qui serait dramatique puisque ce serait comme un immense état religieux donc impartial. Pourquoi pas, mais oui, pourquoi pas ! Mais bon, la vie ce n’est heureusement pas que cela. Auront-ils le temps et les moyens d’arriver à leur fin ? Et tout semble tourner autour de ce thème. C’est le point de repère de cette équipe qui écrit ces articles. Ces articles sont donc « orientés ».

            Quant à la Nature, j’ai déjà donné. Je pensais aussi qu’elle serait salvatrice, l’unique salvatrice ! Les années passant j’en suis revenu, et donc il n’y a pas que Dame Nature dans la vie, il y a aussi d’autres domaines à explorer, et à côtoyer. Je remercie la Nature mais ai néanmoins conscience que la vie de l’homme ne peut pas se résumer qu’à Elle.

            S’il y a une matrice où tout s’entremêle, le blanc comme le noir, cela donne du gris. Pour retrouver le blanc il faut démêler.

            En attendant de dactylographier pour les internautes d’autres communications de Heyoan (le guide de Barbara Ann Brennan : magnétiseuse et lectrice d’aura), je vous propose une communication déjà mise en ligne par un internaute. C’est un texte à l’effet immédiat, offrant une introspection suivie de la résolution de ce qui est problématique en nous-mêmes : http://foilogic.voila.net/Heyoan.html

            Et tout est question de politique une fois de plus comme avec l’internaute tenant le site ci-dessus mentionné. Il fait de la propagande afin que les couples où les deux membres sont du même genre ne puissent pas accueillir d’enfant à adopter. Je suis consterné de voir qu’il y en a qui ont cet état d’esprit. Certes un enfant doit pouvoir grandir au sein de parents ayant les deux polarités contradictoires ou complémentaires, c’est sans doute une loi universelle. Ce qu’oublie cet homme car sans doute ne l’a-t-il pas vécu dans ses tripes, c’est que quand un enfant grandit au sein même d’un couple hétérosexuel qui ne fait que de se déchirer : je ne vois strictement pas où est le bénéfice ! A l’inverse, Jean-Claude Delarue plus d’une fois proposa au téléspectateur de voir et de constater comment évoluait un enfant adopté par un couple homosexuel ; Et le résultat est surprenant, non seulement l’enfant ou les enfants semblent plus équilibrés que la moyenne et eux-mêmes plus tard s’ils se marient alors ils choisissent un(e) partenaire du genre opposé !

            Ne pas rester figé sur certains concepts et idées reçues. Se renouveler. Explorer. Comprendre.

            Bonheur et Sourire.
            Frèd

            • marie christine dit :

              Ouais, j’aime beaucoup tes paroles, Fred .
              Et j’aime beaucoup Marie-Anne et Pierrot et vous tous .
              Si je puis me permettre, je voudrais rappeler qu’il est un peu précipité de croire que toute recherche, toute compréhension spirituelle appartient au mental ordinaire . Tout ce que les grands maîtres ont découvert (et dont nous bénéficions largement) ne provient pas du mental ordinaire . Il y a des gradations dans le mental, dont le mental intuitif, un mental supérieur, intérieur, qui n’utilise pas vraiment le raisonnement mais a accès à une logique divine, un symbolisme divin, des visions de vérité, spontanément . Pour un esprit non averti, cela peut paraître des raisonnements du mental ordinaire mais ça ne l’est pas . Ce n’est évidemment pas la totalité de la Vérité non plus (personne n’a cette prétention) mais des bribes qui interpellent beaucoup celui qui les reçoit et le pousse à les développer, les compléter . Et chaque découverte, chaque compréhension nouvelle est un morceau de puzzle qui s’ajuste, la sensation de se rapprocher un peu plus de Dieu, et c’est une joie, un ravissement .
              D’autres personnes, comme tu le dis Fred, sont dans un tout autre « trip », détachés de l’aventure mentale car ils trouvent leur ravissement ailleurs, dans la nature par exemple, avec son lot d’expériences sensorielles et spirituelles qui les comblent parfaitement .
              La nature est très belle, je dirais plutôt qu’elle conserve des manifestations de sa beauté, mais il paraît que dans sa réalité vraie, c’est quelque chose d’incomparable que nous ne sommes pas encore capables de voir . Au temps de l’Eden, la terre n’était pas cette matière épaisse de couleur marron, mais possédait des couleurs magnifiques, lumineuses . Les huîtres, par exemples, n’étaient pas cette masse visqueuse et informe que l’on connaît mais ressemblaient plutôt à des pierres précieuses . C’est nous qui avons dégradé tout ça, de la manière que nous savons, etc, etc … Ce qui ressemblerait le plus à la magnificence perdue serait peut-être encore la foudre des orages, les éruptions volcaniques, les couchers de soleil … Mais ceux qui sont en osmose avec la nature ressentent intuitivement aussi le plus qui se cache derrière, l’énergie, la sensation de sa beauté encore invisible, ils la sentent avec une sorte d’oeil intérieur, d’oreille intérieure, de toucher intérieur, d’odorat intérieur, de goût intérieur, avec leur chair et leurs tripes .
              Je ne sais pas si nous devons (ou allons) un jour faire chacun les expériences des autres, ou si nous conserverons notre particularité … En tout cas, pour l’instant, nous ne pouvons que reconnaître nos différences qui, dans un partage de tolérance et d’amitié, sans jugement, sans complexes sur nos lacunes, ne peuvent que nous enrichir les uns les autres .

            • Très beau Marie-Christine.
              Tu aurais pu être prof de philosophie !
              Et oui, ne pas rejeter catégoriquement et d’un bloc le mental. Il a son utilité !
              C’est comme pour une voiture, si on lui enlève son train de roues ou qu’est-ce donc d’autre encore : là c’est certain que l’on n’avance plus.
              Le processus de la pensée, pour le corps humain est constitué du cœur et de la raison c’est-à-dire du cerveau du cœur et du cerveau de la boîte crânienne. Pour ce corps incarné sur Terre, l’un ne va pas sans l’autre, le couple tête et cœur doit fonctionner inséparablement avec ses deux éléments distincts. Sinon ce serait comme une fusée qui dans un cas partirait tout droit à toute allure sans se préoccuper ni de la vitesse ni de la direction exacte à suivre, et qui dans l’autre cas serait une fusée qui n’irait pas bien loin car elle perdrait tout son carburant en cours de route. La tête et le cœur doivent fonctionner avec une certaine harmonie, et l’un ne va pas sans l’autre.
              Quand on observe une planche aurique on y lit bel et bien que la 3ème couche avec son chakra du plexus solaire est le corps mental et que la 7ème couche avec son chakra couronne est le corps kéthérique ou aspect mental supérieur ou mental spirituel.

              Si l’on cherche par contre de temps à autre à s’extirper de la densité, tenter certaines expériences que l’on pourrait résumer de « mystiques » alors sans doute qu’il est nécessaire de mettre en sourdine le mental.

              Bonheur
              Frèd

              • marie christine dit :

                Ah oui, très bien résumé, Fred !
                Nous avons plusieurs corps, c’est comme ça, on ne peut pas les éliminer, ils ont tous leur utilité .
                Le corps mental est celui qui nous relie à l’esprit .
                Il faut juste le purifier, le rendre le plus transparent possible (faire taire les pensées ordinaires) pour qu’il puisse recevoir, tel un tuyau de transmission, la lumière de l’Esprit au-dessus, et rejoindre le Coeur, qui est à purifier aussi, à libérer de ses émotions indésirables .
                Tout cela se passe dans notre corps, quelle aventure !

            • Margelle dit :

              Et j’aime beaucoup la vision d’Heyoan… ça paraît si simple… Il me fait penser au bébé dégoulinant de boue de Louisetta ♥♥

          • Li dit :

            Bonjour Pierrot,
            Merci pour ton lien.
            Effectivement Joël Labruyère, que je ne connaisais pas, nous met en garde contre lui-même finalement. Encore des interprétations personnelles très orientées et invérifiables…
            En lisant ce texte il m’est revenu à l’esprit le 5ème accord Toltèque: « Soyez septique, mais apprenez à écouter ».
            Je me dis, plus que jamais, reste centrée, septiques et n’attends rien de l’extérieur (si ce n’est mon reflet bien utile pour le grand nettoyage).
            Ma priorité reste le travail que je fais sur moi afin de monter mes vibrations pour irradier ce dont les autres ont besoin(ça c’est pas du gâteau et c’est pas gagné!).
            Etant donné toutes les interprétations et informations contradictoires que l’on peut trouver au sujet de » l’autre côté du voile », je pense qu’il ne faut pas donner trop d’importance à » l’au-delà ». Il y a tellement à faire dans l’ici et maintenant et sur nous-même…
            Mais il est toujours bon de prendre un peu de recul face à nos croyances et de ne fermer aucunes portes. Pour l’instant, à mon niveau d’évolution, je dirais que je fais plus confiance à mes ressentis qu’à toutes les infos diverses et variées que je peux glaner de ci de là.
            Je pense que nous sommes très loin des vérités divines( même pour ceux qui se disent très évolués ou qui ont reçu des messages de l’au-delà). A quoi bon croire pour croire!
            Etre dans: l’amour de soi et des autres, l’honnêteté, l’intégrité, la compréhension, l’intégration, la compassion, l’entraide, la détermination à s’éléver et à s’éveiller un petit peu à la fois et selon son propre rythme sont déjà des challenges difficiles à gérer au quotidien. Alors gardons un peu plus les pieds sur terre et regardons autour de nous comme la terre est belle, comme l’être humain est en souffrance et surtout regardons en nous, avant de trop lever les yeux au ciel! ( ce n’est que ma propre façon, simpliste le plus souvent, de voir les choses à cet instant présent)
            Bisous à vous tous. Je vous aime.
            Bonne journée.
            Lisa

            • Margelle dit :

              Lisa et les autres… Marie Christine, Marie Anne, Delta, Soleil Bleu, Jonas, Pierrot… oui, oui, oui… toutes vos dernières phrases sont belles, très belles… elles embellissent ma journée… ♥♥

            • pierrot dit :

              Oui c’est aussi le point de vue de l’alchimiste!

  12. Louisetta dit :

    « Lorsque j’étais une petite fille, je savais que l’été se cache sous la robe fleurie du printemps comme une abeille piquante au cœur du chaud calice ;

    je savais pourquoi je dessinais des insectes pareils à des fleurs et des fruits pareils à des astres :

    je connaissais la nuance de l’eau à l’aube et l’ombre de l’arbre où passait la ronde bleue des fées ;

    je savais pourquoi les lilas fleurissent en mai aux pieds de la Vierge : je devinais tous les regards de la Création.

    Lorsque j’étais une petite fille, je m’étonnais qu’on appelât saleté le pollen doré dont je fardais la rose de mes joues ;

    j’ignorais pourquoi seule ma poupée partageait mon émerveillement devant cette framboise assez grosse pour coiffer mon pouce ;

    je ne comprenais pas pourquoi le pont de l’irréel s’effondrait sous les pas des grandes personnes ;

    j’ignorais pourquoi l’enfance reste un royaume de solitude et de joie, j’ignorais jusqu’où la pureté rapproche de la Vérité…

    Rina Lasnier »

    Que l’innocence nous captive tous…

  13. Bruno dit :

    Cet article m’a beaucoup parlé. Il donne une suite logique à mon imaginaire que j’avais entretenu jusqu’à aujourd’hui. J’aime bien l’idée de la Kundalini de la Terre, le serpent qui se déploie. J’ai failli connaitre moi-même la Kundalini dans mon corps avec une amie, alors j’imagine bien l’état sensoriel que l’on peut ressentir avec le cosmos. Oui j’aime bien cette idée d’évolution qui continue même après le 21/12/12, après tous le cosmos est un vaste champ d’énergie dont les lois agissent sur les planètes et déterminent leur fonctionnement. Ces mêmes lois agissent aussi sur l’homme ici bas, au même moment que dans le monde d’en haut. J’aime bien ce saut quantique qui nous pousse toujours plus loin et qu’il faudra expérimenter pour nous transformer. Car encore une fois, tout ce qui est en bas, obéit à ce qui est en haut, et la petite cellule dont nous sommes composés subit le même chemin initiatique que l’Univers.………….Merci à vous pour cet article et tous ces commentaires……..Amicalement Bruno http://lecahierdesgratitudes.blogspot.fr/2012/09/les-esprits-de-la-nature.html

  14. Le Passeur dit :

    Juste un mot pour vous signaler que ce 3 novembre est une date un peu particulière du point de vue astronomique et astrologique, avec une éclipse annulaire du Soleil assez rare, un retour de l’intense carré Uranus-Pluton et une nouvelle Lune en Scorpion, tout ça dans un contexte d’éruptions solaires de grande intensité et l’approche d’une comète que l’on devrait voir bientôt à l’oeil nu.
    De quoi intensifier ces jours-ci les poussées émotionnelles et les rêves peu agréables mais libérateurs. Bien des personnes vivent ces moments avec la difficulté de l’incompréhension de ce qui leur arrive et par conséquent projettent leurs difficultés sur autrui tout en déclenchant des états dépressifs et des troubles physiques. Cette période est particulièrement difficiles pour elles.

    • François dit :

      Salut Passeur 🙂

      Merci , j’étais , à l’instant, en train de finir de lire les commentaires de Danièle Clermont au sujet de ce « portail » de ce jour et me disais que ce serait peut-être judicieux d’en référer ici. Et voilà que tu le fais…. ! Merci !

      Bon passage à toutes et tous ♥

    • pierrot dit :

      Entre les dates particulières et David Wilcock qui dit qu’il devrait se passer un évènement important en rapport avec la cabale en Novembre on ne sait pas où donner de la tête.
      Mais la bonne nouvelle c’est que la solution ne vient pas de la tête 🙂

    • Cécile dit :

      Est-ce l’intensité de ces éruptions qui donne cette qualité presque phosphorescente à la lumière du soleil ces jours-ci ?
      Et cette comète est-elle la fameuse ISON qui doit paraît-il briller le 26 décembre d’un éclat comparable à celui de Vénus ?
      Pour moi, encore et toujours des rêves de vaisseaux spaciaux, mais désormais ils se posent sur Terre… dans l’indifférence générale.
      Le ciel n’a pas fini de nous surprendre…
      Cosmiquement vôtre,

    • François dit :

      Bonjour à tous,

      Voici un texte de Kara Schallock qui , de mon point de vue, résume assez bien la situation actuelle, de ce que je constate chez moi ainsi que chez beaucoup de ceux que je rencontre ces derniers jours.

      http://www.arcturius.org/chroniques/?p=21629

      • marie christine dit :

        Très beau texte plein de sagesse et de justesse . Merci François !
        Cette éclipse du 3 a agi chez moi dans la notion du temps . Elle a libéré mon rythme !
        J’ai été conditionnée depuis toujours à vivre au rythme des autres, à violer mon propre rythme pour m’adapter à celui des autres .
        Tous les rythmes personnels sont différents et (en principe) en harmonie avec le grand Rythme, le grand Souffle divin . C’est le principe de la Multiplicité dans l’Unité . Exactement comme un orcherstre . Certains sont flûtistes, d’autres guitaristes, d’autres contrebassistes, etc …, jouant des blanches, des noires, des croches, des doubles croches, des soupirs, des silences … mais toute cette variété est TOUJOURS en harmonie avec un rythme primordial, et en harmonie les uns avec les autres .
        J’ai vu un jour chaque branche d’arbre et chaque feuille, chaque brin d’herbe, même chaque nuage se balancer à son propre rythme et pourtant toujours en harmonie avec UN Rythme unique, un Rythme général . Non, rien de ce qui bouge dans la nature ne le fait au hasard, il le fait toujours selon un rythme . Rien n’existe sans rythme car tout est divin et en relation .
        Cette prise de conscience du 3 novembre m’a donc libérée également de la notion de : « Tu dois occuper tes journées, tu dois faire quelque chose sinon ta vie est inutile » . Autre conditionnement très présent dans notre société occidentale .
        Bien sûr, ces libérations vont faire leur chemin et apporter, j’en suis sûre, une série de petites prises de conscience au fur et à mesure … comme par exemple une nouvelle compréhension (lumière) de schemas qui ont jalonné ma vie .
        Respecter son rythme personnel (celui qui nous a été donné au départ, notre marque de fabrique), c’est se respecter soi-même
        et Dieu en nous, c’est ne plus être dépendant des émotions (cassure du rythme), c’est reprendre notre pouvoir perdu .
        Et c’est bien évidemment respecter le rythme des autres, le rythme de chacun . Car violer le rythme de l’autre, c’est aussi ne pas respecter le sien, c’est aussi ne pas se connaître soi-même .

      • Katerina dit :

        Merci François ,

        Ce que je me suis dit en lisant ce texte ce matin : ce n est jamais terminé et cela en corrélation avec ce que j ai vécu hier .
        Pour moi , et je ne sais si cela est lié à cette éclipse , j ai encore dirai je, relu mon enfance .

        Je t embrasse
        Catherine

  15. Lunesoleil dit :

    J’ai trouvé une vidéo en français sur le Dark Rift => http://www.youtube.com/watch?v=QkDj1FxppjY

  16. Lunesoleil dit :

    Une belle synchronicité avec mon article sur Vénus et le Centre Galactique
    http://lunesoleil23.wordpress.com/2013/10/30/venus-arrive-sur-le-centre-galactique-a-la-rencontre-du-peuple-venusien/

    Cet article aurait un lien astrologique ? , puisqu’il est dit que l’auteur a attendu lusieurs mois avant d’écrire son article …

  17. Jonas 27 dit :

    30 octobre 1995,j’étais un jeune ado avec un ego immense qui se noyait dans l’univers de la drogue.
    Je vivais avec ma mère trop souvent drogué sur les pilules ,ma grand mère malade , mes trois soeurs et mon oncle shcyzophrène agé de 52 ans.
    Je partageais le sous sole avec mon oncle ,lui dans sa chambre il n’y avait que des croix de Jésus et figure religieuse moi,j’avais enchaîné deux démon sur le mur avec une étoile satanique.
    Quand ,j,étais jeune ,je l,aimais comme mon père puisque mon père ne vivait pas avec nous.Dans les dernier temps avant sa mort ,j’avais invité des ami(e)s dans le sous sole pour des petit party profitant de l,absence de ma mère et de celle de ma grand mère malade.
    Mon oncle qui négligeait ces médicaments avait des saut d,humeur qui le rendait furieux et bizarre et moi ,ca me gènait devant mes amis alors ,je me moquais de lui.
    Puis le soir du 30 octobre,il vivait une grosse crise et pour se soigner ,il marchait dans le couloir .Il marchait sans jamais arrêter ,des heures et des heures durant.
    Je ne pouvais plus le sentir et surtout entendre ces milles pas alors,comme ca ,je me suis levé de mon lit et je lui ai crié (((((((((((((LES PIRES INSULTES))))))))))))))))))).

    Le matin du 31 octobre 1995 ,ma soeur est entré dans ma soeur et ma dit (((mon oncle a disparue ,je lui ai crier (((((((((((((((les pires insultes)))))))))))))))aussi.
    Je me suis levé et je suis partis a sa recherche ,je ne le croyais pas .
    Les gens son venu de partout nous aider a faire de grande battu dans la forêt et 4 jours plus tard l’hivers a drapé la forêt et les recherches on été arrêtés.
    Moi,je n,ai jamais arrêté les recherche,je me sentais tellement coupable.
    Il est souvent venu me voir en rêve mais,ca na rien changé en moi car, a mon réveil ,je ne voulais rien savoir de cette réalité sans lui.
    J’étais tellement bien dans ces rêves même si la plus part du temps ,il avait l,air si vide.Puis un matin(7 ans après) le frère du conjoint de ma mère est venu chez nous(j,étais seul avec ma mère),il a dit a ma mère(j’ai trouvé ton frère).Nous avons enterré ces cendres et je n,ai gardé qu’un seul souvenir de lui ,c’est son portefeuilles a moitié déchiré emplis de terre que l,on avait trouvé sur son corps,il était dans une enveloppe de pièce a conviction.
    J’ai gardé ce souvenir comme un boulet (responsabilité)et comme on le dit(pardonne toi ou remet ca entre les mains de Dieu)moi,je ne pouvais pas,je ne le méritais pas ,j,étais plus bas que la plus basse des vibration sur terre et ailleurs.
    Les années qui ont suivi on été noir ,j,ai subit,j,ai fait subir ,je me suis drogué a en perdre mon âmes que je n,avais plus.
    Quand ,je suis arrivé au bout quand ,je n,étais plus rien,j’ai trouvé mon être (mon divin).Puis j,ai fait la distinction entre mon être et (mon ego),celui sans qui je ne serais pas là aujourd’hui(la survie).Puis ma spiritualité(ma connection avec la terre mère)qui est porteuse de grande lecon et,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,ma foi!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
    Je suis retourné l,an passé a l,endroit ou ils ont trouvé le corps de mon oncle pour enterré son portefeuille(boulet)et pour avoir une réponse .
    Quand je suis arrivé sur les lieux ,il y avait beaucoup d,arbre écrasé et la croix qui marquais l,emplacement de sa dernière demeure est resté introuvable.
    J’étais sous la pluie ,essayant de marché sur les arbres qui cassait sous mes pieds et j,étais furieux .Je me suis arrêté, en pleure je lui ai demandé qu,est-ce que tu veux me faire comprendre.
    Il m,a dit (sans que j,entende un seul mot,je l,ai ressentis).
    Tu t’es sentis responsable de ma mort toute ta vie .Quand je suis parti tu ma cherché et tu ne ma pas retrouvé ,aujourd’hui tu reviens pour me trouver et tu ne trouve même pas ma croix.
    Tu ne pouvais rien faire et ce n’est pas de ta faute!
    J’ai vue un petit arbre curieusement cambré face au lac et j,ai décidé que c,est là que j,enterrerais son portefeuille(lâcher prise).
    J’ai pleuré ,je me suis levé et je suis parti.
    Sur la route du retour ,je me suis retourné pour observer l,endroit d’ou on venait .
    Dans le ciel surplombant le lac,il y avait un magnifique ((((ARC -EN-CIEL))) et c,est là que j,ai compris ((((((((((la transcendance)))))))))))))
    Ce n,est pas la réponse que l,on attendait mais,c’est beaucoup mieux,c’est la vérité (le notre a chacun).

    • Eve Lyne dit :

      Comme ça, à vol d’oiseau…
      L’ Arc en Ciel n’est-il pas un message de Paix ?
      Chouette ! Ton témoignage, Jonas.
      N’être plus rien, ne s’apprend pas dans les livres.
      Pensée ♥

      • Eve Lyne dit :

        Ah, j’oubliais…
        La Foi qui sauve !
        ((((((((((((Kouackkkkkkkk)))))))))))))))))

      • Jonas 27 dit :

        Merci Eve Lyne pour tes beaux messages qui me touche.
        Ce que j,ai compris cette journée la et bien d’autres journée a travers mes transcendances et ceux que j,ai eu la chance d’observer ,c,est que la transcendance fait revivre une nouvelle vie (complète)dans les couleurs les plus sombre et les plus vives.
        L’arc-en-ciel est le symbole Homosexuel au Québec ,je ne sais pas ailleurs.C’est le symbole de la différence (du tout).

    • Margelle dit :

      Jonas, ton témoignage est d’un grand enseignement… parce que tu l’as vécu à fond, parce que tu as su le transmettre…
      Sais-tu qu’il me suggère une réflexion tout à fait chaotique ? assez balbutiante, et que je vais tenter d’écrire pour la faire évoluer… au risque d’incendies…
      Quelle responsabilité a l’homme de sa maladie ? autant physique que mentale… qu’il inflige à l’autre… qu’il lui fait subir.. même sous l’apparence de l’impuissance.
      Et surtout à quoi cela nous renvoie-t-il de nos propres défaillances ?
      Nous vivons souvent dans le chaos… pas du tout pacifiés… Est-ce parce qu’il n’a pas rencontré un autre capable de lui parler, de le comprendre réellement, qu’il n’est pas sorti de sa confusion ? Je le pense fortement, et en ce sens je nous sens tous assez responsables… mais sans condamnation. Nous sommes également totalement impuissants, dans notre manque d’amour réel… et je préfère le reconnaître… il s’agit juste de degrés d’incomplétude.

      • Jonas 27 dit :

        Bonjour Margelle ,
        Les mots que je retiens ici(chaotique,incendies).
        Le chao c,est le chemin vers la vie (des battement de hautes et de basses vibrations,un coeur complet).L’incendies est un risque que l’on cour quand on va jusqu’au bout mais, tellement nécessaire pour revivre au dela de la peur.
        La responsabilité??????????????????????????????????????????
        La responsabilité de celui qui est malade ou de celui qui ne l,est pas et qui souffre de l,impuissance de voir dépérir est la même .
        Ce sont des étoiles cachées sous le voile de l,oublis .
        Avant cette expérience (Dieu ou le tout ,c’est différent pour chacun )te dit place les étoiles dans le ciel et ne les oublies pas car,c’est elle qui guideront ton chemin.
        Ces maladies ou responsabilités sont ces étoiles (conciament choisis)que l’on a placé puis oublié.
        Quand nous transcendons (chacun a notre facon)ces douleurs ,il naît une force en nous et c,est là que nous comprenons (pourquoi).
        Pourquoi,il est parti et que je ne l,ai pas retrouvé.
        Pourquoi ,je me suis détruit et j,ai tellement eu mal.
        Aujourd’hui ,j,ai une cicatrice mais avant ,j,étais (divin,parfait).
        le divin ,c’est l,essence (l’être ).
        Aujourd’hui avec la transcendance de mes douleurs en force ,je comprend la profondeur du mot(((être humain)))=(((DEUX))),(((être et ego)))fusionné,ombre et lumière ===lumiombre.
        A chaque année ,je n,oublis pas et c,est là ma force (mes hautes et basses vibration ne se combatte pas ,je ne cherche pas l,équilibre,je vis!!!!!!!!!!!!!
        Quand,j,ai finit de pleurer ,je le sens(mon oncle),il est a côté de moi(réellement).Si tout le monde comprendrait ca ,il serait quoi faire.C’est magique!!!
        Avant ,je vivais de peur et ,j,avais peur d’être mis en terre et de me faire manger par les vers de terre ,je voulais être incinéré.dernièrement ,j,ai dit a mes proche que si ,il m,arrivait quelque chose ,je veux être en terre ,j,accepte mon rôle.

        • Stéphanie dit :

          Merci de tout cœur mon ami pour cette phrase « La responsabilité de celui qui est malade ou de celui qui ne l’est pas et qui souffre de l’impuissance de voir dépérir est la même » qui résonne intensément en moi aujourd’hui. C’est tout à fait cela !

        • Katerina dit :

          Jonas ,

          Je comprends cette peur .
          Moi j avais peur d avoir froid après la mort .
          Je ne sais pas si j ai dépassé cette peur en tous les cas , il me semble que je ne pense plus à la mort .
          Penser à vivre et vivre me prends déjà pas mal de mon temps .
          ☼☼☼
          Je t embrasse
          Catherine

        • Margelle dit :

          Très beau Jonas… oui la complétude de tout prendre… tout accepter dans ses apparentes contradictions, mais si réelles et parfois cruelles pour nous !! sacré parcours. J’aime que Stéphanie ait résonné sur tes mots… qui sonnent comme un appel à l’éveil… jusqu’à la transcendance.. mais je sais que je n’en suis qu’aux prémices…

    • Stéphanie dit :

      Bonjour mon ami,

      Je te remercie du fond de mon cœur pour ta transparence qui fait naitre. Mes larmes coulent et j’accueille l’émotion tout simplement. Le chemin de la guérison est long et éprouvant … Tu es sur la bonne voie et tu es une belle âme courageuse !!! Merci pour ces 4 clés que tu nous as transmises ( Spiritualité, Foi, Etre et Ego).

      Aujourd’hui, c’est à mon tour de te transmettre 4 clés qui ne sont pas les miennes mais sont universelles et viennent précisément de la sagesse Hawaïenne. L’Ho’oponopono, j’en ai entendu parler sur ces pages mais je ne m’y étais pas intéressée … Ce matin, j’ai lu ton message et comme la syncronicité fait bien les choses, je suis tombée sur cette petite vidéo avec ces 4 clés (Je suis désolé, Pardonne-moi, Merci, Je t’aime).

      Ce sont les clés qui m’ont servi sur mon chemin de guérison (qui est toujours en cours, parce que comme mes amies l’ont dit ici, c’est un puits sans fond). Je les ai mises jusqu’ici en pratique d’une façon différente (en même temps dans toutes les dimensions de qui je suis). Je vais à présent utiliser par la parole ces 4 clés qui sont essentielles sur le chemin.

      Je t’aime mon ami.

      http://www.youtube.com/watch?v=0l6TZXu9IW0

      • Soleil Bleu dit :

        Oh Oui Stéphanie, Ho’Hoponopono est un puissant nettoyant, il m’accompagne depuis plusieurs années quotidiennement et je n’en finis pas d’explorer sa résonance qui a subi plusieurs métamorphoses en moi avec le temps.

        N’ayant pas fait de stage ou de formation sur son utilisation, l’appréhension que j’en avais a évolué au fil du temps pour sans cesse s’adapter à mon ouverture d’Esprit et s’ajuster à mon niveau de connaissance et de conscience spirituelle.

        Depuis début 2013, c’est encore une nouvelle vibration qui s’exprime quand je fais Ho’Hoponopono, celle-ci est plus joyeuse et plus « vivante » (je ne vois pas d’autre mot pour la traduire) elle a acquis une légèreté que je n’éprouvais pas auparavant et qui la rend encore plus juste, plus prés de moi/Soi qu’elle n’a jamais été, comme s’il ne restait qu’un infime ajustement pour m’y dissolver entièrement.
        Je pense que c’est à partir du moment où j’ai commencé la lecture « Un cours en miracles » que ma perception de Ho’Hoponopono s’est beaucoup clarifiée et a commencé véritablement à prendre un sens nouveau,Tout Son Sens. Ultime étape, à suivre et à venir……

        Je t’embrasse avec une Joie profonde Stéphanie ☼♥☼

        • Stéphanie dit :

          Je te remercie Soleil Bleu pour ce beau partage vibrant de ton expérience.

          La synchronicité est réellement incroyable « magique » … Hier matin, je transmettais ces clés pour Jonas, aujourd’hui, c’est moi qui me trouve au cœur de la tourmente et qui en a un réel besoin. Merci.

      • Jonas 27 dit :

        Merci ma belle ami(e)

    • Katerina dit :

      Merci Jonas pour ton témoignage , tu as une grande et belle ame .
      Je crois que pas mal d entre nous ont pu avoir ces regrets , mais ils ont oublié ou s en sont peu inquiétés .
      Je dirais simplement que nous ne savions pas .
      Mon frère est décédé il y a longtemps , ton histoire se rapproche d une certaine façon de la mienne . Il m a fallu toutes ces années pour apaiser mes souffrances , je sais aujourd hui qu il est en paix et qu il m accompagne .
      Je t embrasse
      Catherine

  18. Chantal dit :

    bonjour Jonas, d’abord bien distinguer, dédoublement et projection astrale, le dédoublement correspond plus à une projection du corps éthérique, l’être voit son double flotter, la projection astrale, c’est le basculement d’un univers vers un autre univers qui sous tend une autre gamme de fréquences( j’ai lu une quinzaine de livres d’Anne et daniel givaudan) qui voyagent hors de leur corps et vont visiter les annales akashiques, un de leur livres (récit d’un voyage de l’astral), les secrets du voyage astral de Laura Tuan, Robert Monroe a écrit aussi le voyage hors du corps et fantastiques expériences du voyage astral, comment sortir de son corps à lire plus tard, à ne pas conseiller aux profanes, il faut savoir que la nuit le corps reliée à la corde d’argent s’éloigne un peu du corps physique pour se recharger, d’autres auteurs sont intéressants comme Patrick Drouot,Grof Stanislav, a Besant,Jeanine Fontaine dont je termine le quatrième tome de médecine du quatrième corps, j’ai lu aussi il y a longtemps la projection du corps astral de H Carrington et S Muldoon mais comme leurs expériences datent de 1929( que la glande pinéale se développe avec l’évolution, d’autres auteurs plus récents pourraient en témoigner, prudence toujours, lucidité, équilibre sont nécessaires et puis alors vous avez toute la panoplie de livres sur les nde, les obe, ehc…Les sorties du corps lors d’accidents violents , les expériences proches de la morts…E k Ross, R Moody, le père Brune, l’extraordinaire J Prieur etc… J’ai plus de vingt ans de lecture sur tous ces sujets, parce qu’une petite voix me disait que la mort n’était pas une fin . Aujourd’hui, il ne te faudra pas tout ce temps avec internet…Tout devient facile, bon vent, discerne bien avec ton coeur et ton mental éclairé; Fraternellement vôtre.

    • Jonas 27 dit :

      Je vais transcender ma peur du ridicule et clairement demander.
      Il y a un endroit ou je vais et ou je rencontre de gens avancé(même si je déteste ce mot ).
      Dans ce monde astral,je ressent que plusieurs d’entre vous y allé sans se souvenir.
      C’est des monde d’échange de connaissance hors norme.
      Pour ceux qui on peur de ces expériences ,avec les transcendances des peurs dans ce monde(la réalité),ce qui paraissait dangereux la bas n,est a présent que de simple jeux d,enfants.

      • marie christine dit :

        Le temps des bourreaux et des victimes se termine .
        Bientôt l’ombre ne sera plus utile à la lumière . On va passer à un autre stade .
        Certains bourreaux ne veulent plus être bourreaux . Certaines victimes ne veulent plus être victimes .
        La lumière du repentir et du pardon (la conscience) est l’arme de la purification et de la libération .

        • Katerina dit :

          Merci Marie Christine ,

          Je me pose juste la question de savoir si c est une certitude de ta part , ou une prière , ou les deux à la fois .
          Je t embrasse
          Catherine

          • marie christine dit :

            Oui, les deux à la fois .
            Tu as tout compris, Katerina !

            Je pense que les chercheurs spirituels étaient tous de connivence avant de venir sur terre . Que les uns ont décidé de venir en éclaireurs, défricheurs de chemins, actifs, endossant une bonne dose de masculin (hommes ou femmes) .
            Que les autres ont décidé d’être ceux qui soutiennent, fournissent l’énergie nécessaire dans la stabilité et la discrétion du féminin .
            Le problème, c’est qu’une fois sur terre, chacun s’est si bien identifié à son rôle qu’il a cru en être l’auteur, l’unique responsable .
            Ainsi, l’ego prenant le dessus, les actifs sont devenus des « bourreaux », bousculant tout sur leur passage, autoritaires, croyant être les seuls à donner, à agir, à bâtir, sans souci des conséquences .
            Les autres, sont devenus des « victimes », recroquevillés, pensant n’avoir plus droit à la parole, fonctionnant comme poubelles énergétiques des autres, se dévalorisant .
            L’ego diminuant de part et d’autre, nous retrouverons la motivation divine, celle d’avant l’illusion de division .
            Et nous irons même plus loin puisque nous réconcilierons les deux parties en nous, en chaque être .

            • Katerina dit :

              C est une vision des choses , qui me semble exact .
              Le retour à l équilibre de ces énergies en chacun de nous .
              Je vois les deux plateaux d une balance à l équilibre .
              Merci
              Catherine

        • Jonas 27 dit :

          Est-ce que tu as été Bourreaux et victimes???
          (((l’ombre et la lumière)))ne sont divisé que parce que quelqu’un a bien voulu les divisé.
          (((((((le tout))))))))
          est le tout(c’est tout)!!!
          Pour passer a un autre stade,il faut passer a un autre stade((((plonger)))).
          Si certain ne veulent plus ,c,est qu’ils ont peurs et je les comprend autant bourreaux que victimes.
          Le repentir et le pardon sont deux opposés et là tu as raison en disant que c’est l,arme (même si je n,aime pas ce mot).
          Deux opposé selon tes propres mots donc((((((((ombre et lumière))))))))
          Le rencontre de deux opposé est (((la transcendance)))qui met fin a la dualité dans l,acceptation de (((((TOUT)))))))ce qui est et qui sera a jamais éternel.

          • Jonas 27 dit :

            Pardon,j’oubliais,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,avec toute ma(notre) ,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,(L)(U)(M)(I)(O)(M)(B)(R)(E)

            • marie christine dit :

              Bien d’accord avec toi, Jonas !
              On pourrait dire que la lumière est réalité, et que l’ombre est un vision de cette réalité, une vision assombrie par tout un vécu émotionnel et mental à déblayer .
              Je perçois que notre lumiombre, c’est notre soleil avec nos lunettes encore embuées …
              Nous vivons à moitié au ciel et sur terre, tantôt connectés à l’un ou à l’autre (méditation/vie quotidienne) .
              Mais plus on avance, plus les deux se mélangent . Et c’est en se mélangeant avec l’ombre que la lumière peut capter celle-ci et l’absorber progressivement .
              La vie toute entière devient méditation, chaque geste, chaque action, chaque pensée, chaque parole peu à peu essaient de se frayer un chemin dans la lumière toujours présente . Chaque ombre est remise en question mille fois par jour .
              La transcendance est en marche !

              • Katerina dit :

                Marie Christine ,

                Chaque ombre est remise en question mille fois par jour .
                Notre évolution et notre travail consistent à débusquer nos peurs , car finalement ce sont toujours de nos peurs dont on parle .
                Peurs venant de l enfance , peur de l avenir , peur de se tromper , peur d échouer meme dans notre recherche spirituelle .
                Comme si il y avait un but à cette recherche .
                Tout est parfait , et nous avons au moins la conscience de nos actes , de nos pensées , de nos émotions .
                Tout est là pour que l on comprenne que la vie ne nous veut que du bien .
                La laisser nous emmener vers le vaste et l infini et éliminer les blocages que nous avons mis sur notre route pour une destination inconnue .
                Je t embrasse
                Catherine

          • Soleil Bleu dit :

            Salut Jonas,

            Juste deux mots pour te dire qu’hier, j’ai fait cet acte de « plonger » dans ma partie « ombre », un acte tout à fait contre-nature pour moi, mais quelque chose me disait « vas-y », une forme d’énergie qui ne portait pas la signature de l’égo car cette invite offrait à un niveau très subtil, au delà de celui des apparences, un renoncement à la dualité de l’instant. J’ai lâché prise à toute discrimination positive/négative et me suis lâchée la bride pour laisser s’exprimer le courant qui me traversait.

            Et oui, tu as raison, des peurs « déguisées » qui s’inscrivaient dans un « ordre moral «  » »supérieur » » »  » m’interdisaient depuis très longtemps de faire, en l’état d’acceptation lucide d’une forme de transgression à ma voie, l’expérience concrète de cette partie de mon Être.

            Oh bien sûr, l’injonction à ne pas « me » laisser visiter par ma partie obscure (dans le sens de mise à l’ombre de son expérience et donc laissée dans l’obscurité) avait pris d’autres noms et d’autres formes plus « spirituelles » pour dissimuler l’effet de sa contrainte séparatrice, mais indéniablement je Vois très clairement aujourd’hui à quel point j’avais peur d’être immergée par elle si je lâchais prise à cet exercice d’équilibriste constant et omniprésent qui m’offre l’illusion d’être droite dans mes bottes de chercheuse en quête de Soi.

            Ce petit plongeon consenti et en toute conscience dans ma partie « re-niée » m’a permis de me me rendre compte que l’Acceptation de ma part d’ombre est bien autre chose qu’admettre et vivre en paix avec son existence.
            Sa réintégration véritable pour l’alchimie du Tout implique nécessairement avant cela de la connaitre, pour la connaitre d’oser la rencontrer, pour la rencontrer de la laisser se déployer à sa propre expression, pour être prêt à supporter son expression de lâcher prise à tout schéma préétabli bien/mal.
            J’ai finalement, et plutôt avec surprise, trouvé une autre lumière dans ce qui se laissait entrevoir être un trou à rats, et cela m’a procuré un second souffle pour oser rassembler avec plus de confiance toutes les parties dissociées de mon Être.

            Je t’embrasse chaleureusement cher Ami Jonas, et en profite pour faire un ptit béco à toutes et à tous en passant 🙂

            • Jonas 27 dit :

              Bonjour Soleil Bleu,
              Je n’ai jamais douté de toi et de ta capacité a pouvoir dépasser (tes peurs)et c’est là que se trouve ton vrai pouvoir (co- créateur)De belle chose t’attende (intérieurement et extérieurement)La seule responsable de tout cela ce n’est pas Jonas mais, bien,toi soleil Bleu.Bientôt tu pourra accomplir ce que tu es venu faire sur terre ,dans le plus total respect de ce que tu es (ta vérité).Il y a beaucoup de pouvoir dans l,ombre (comme nous l,avons observé durant toute ces vies de souffrances) et il y en a autant dans la lumière (comme nous le montre beaucoup d’être de lumière) mais,nous étions déja être de lumière avant .Il est maintenant temps d’éclore ,d’accomplir ,d’être le divin sur terre (Le christ ,tous ensemble)=la transcendance.
              Je suis fier de toi mon ami ,laisse naître la réponse maintenant et observe les changement qui ne sont jamais ceux que nous souhaitons mais,toujours mieux.
              Avec toute (notre)lumiombre.

            • Margelle dit :

              Soleil Bleu, une fois de plus tu me ravis.. que j’aurais aimé être dans ton plongeon, et le vivre avec toi pour le sentir mieux encore !! Cela me parle tellement….

              • Soleil Bleu dit :

                Merci de ta chaleur bienfaitrice Margelle ☼☼☼

              • Margelle dit :

                🙂
                http://www.youtube.com/watch_popup?v=mWhD5bc6Fmg&vq=large
                une histoire d’amitié entre un chat et une chouette…. (mais pas le mulot… 🙁 le pauvre, il n’y a pas droit !)
                Pour toi, Stéphanie, Pierrot et tous les autres…

              • Eve Lyne dit :

                Dis-donc, Margelle l’araignée…
                Un chat et une chouette…Humm
                Pas étonnant !
                Super chouette ! 🙂

              • Stéphanie dit :

                Merveilleux Margelle ! Je te remercie de tout coeur. J’adore les chats, les hiboux, les chouettes et compagnie … Ils font battre mon coeur de pure joie !
                En passant, la musique aussi est très chouette …

              • pierrot dit :

                Merci Margelle, la nature est une école de l’émerveillement et de l’humilité même si certaines de ses lois peuvent paraître cruelle. Elles peuvent l’être au niveau local mais pas au niveau global. Je pense ici à la régulation naturelle des espèces.
                Un rapace mange pour se nourrir et nous qui avons le choix que faisons nous ?

              • Margelle dit :

                Et bien, nous mangeons !! 🙂 plutôt végétarien pour la plupart, je pense..
                …mais quand même le petit mulot… j’ai une pensée pour lui… ♪♫♪ … où nous entraîne l’empathie ?… mais il paraît que l’esprit des animaux est différent selon sa « catégorie »… je reconnais que je n’en sais rien… et que je me projette plutôt dans la victime… encore que j’aime bien voir un chat aux aguets… allez, j’ai à éclaircir… ma dualité ???

  19. laurore dit :

    Belle richesse des commentaires; inépuisable mine de bonnes choses. Fraternelles salutations au Passeur et à tous.

  20. Chantal dit :

    Bonjour fraternel à tous, Ensemble, si nous pouvions unir nos coeurs en choisissant un jour ,une heure pour se mettre en communion, une minute et envoyer à l’univers une impulsion d’amour pour formuler une pensée, nous sommes tous co-créateurs; en lui disant que nous sommes prêts ( par notre volonté) à laisser partir tout ce qui n’est pas en harmonie pour notre bien le plus élevé en remerciant l’univers( uni-vers) en étant reconnaissants(es), de ttes les bénédictions pour notre vie ici et maintenant et pour celles à venir, que nous reconnaissons le divin en tte chose, devenons ces particules aimantes ainsi nous jouerons le rôle d’interface entre le microcosme et le macrocosme si j’ai bien compris, un seul pourcentage de pers alignées avec la nouvelle énergie pour faire advenir une lumière qui transformera le monde de manière permanente…C’est dans le texte. Il y a quelques années je rêvais de former une ronde autour de la terre avec tous les êtres qui le voudraient bien, en envoyant une impulsion d’amour, que pensez-vous, cela serait-il envisageable, pour l’humanité, la terre, l’univers….Merci, je sais d’avance que certains me trouveront naÏve, mais quelque chose m’y pousse . Namasté à tous.

    • Katerina dit :

      Chantal , pourquoi pas ?
      Tout étant relié , nous pouvons etre des relais dans l univers .
      Et nous en sommes certainement .
      Catherine

    • Eve Lyne dit :

      Pensée fraternelle à toi, Chantal .
      Cette ronde autour de la terre, tu ne la pas rêver. Elle existe depuis fort longtemps.
      Rejoindre tous les êtres de la terre qui oeuvrent dans l’ombre, pour l’humanité toute entière. ♥

    • Bonjour Chantal,
      Une méditation certes non mondiale mais de la collectivité Urantia-Gaïa eu lieu il y a quelques semaines.
      Lorsque le moment sera venu une nouvelle sera alors prévue.

      Elle sera programmée sans doute dans la rubrique « Le Passeur ».
      Bien à toi.
      Frèd

  21. marie christine dit :

    Au fur et à mesure du nettoyage intérieur, on accède à des couches de plus en plus profondes . Et plus on creuse, plus on trouve quoi ? Des peurs . On entame le subconscient .
    Peur de la mort, peur de manquer, peur de ne pas réussir, de ne pas exister, peur du regard des autres … (cf Krishnamurti) .
    J’ai mis du temps à comprendre que, dans un certain sens, c’est une bonne nouvelle . C’est le signe qu’on touche loin .
    Tout d’abord, quand la peur a fondu sur moi violemment, je me suis sentie terriblement enlaidie . En plus, c’est une peur que je n’avais jamais soupçonnée de ma vie, jamais éprouvée avant, et elle apparaît à 60 ans passés . J’ai essayé de la cerner, de la discerner, de comprendre son origine .
    La peur de manquer ! Je sais que, suite à un feu de cheminée, j’ai été sevrée brutalement à l’âge de 6 mois et placée du jour au lendemain chez mes grand-parents : plus de sein maternel, plus d’odeurs familières, d’objets rassurants, plus de personnes aimées, plus de cadre connu, plus de repères . On ne mesure pas le traumatisme que l’on peut faire subir à un bébé . Heureusement qu’on me l’a dit sinon comment aurais-je pu comprendre ? Non, je ne fais pas de réserves et mon frigo n’est pas plein, ce serait dérisoire … Je dois aller à la racine .
    Je crois que chacun a une peur fondamentale particulière, qu’on n’a pas tous la même . C’est pourquoi souvent on ne comprend pas l’autre . Mais il faut bien faire la distinction entre la personne et sa peur .
    Nous sommes tous les véhicules d’une peur . Je remarque qu’il y a des peurs qui rendent hyper-actif et des peurs qui paralysent . On ne peut donc rien se reprocher aux uns et aux autres . L’hyper-activité des uns paralyse les autres et l’inertie des uns agite les autres . Nos peurs sont inter-agissantes .
    Ajouté à cela le fait que les nouvelles énergies décuplent l’intensité de ces peurs pour qu’elles soient bien visibles et parce qu’il est temps de les transcender .
    Cette expérience de peur m’a rapprochée de mes semblables, m’a ouverte à la compassion . Oui, comment ne pas compatir avec ceux qui connaissent une telle épreuve ? Apprendre à s’aimer soi-même, surtout, car la peur est ce qui nous éloigne de l’amour . La peur nous rejette hors de notre être véritable en voulant prendre sa place artificiellement, en usurpant notre âme et notre corps . Une véritable invasion ! Je la sens venir de l’extérieur comme coup de vent qui veut s’installer . C’est un égrégore agissant .
    On peut croire que l’autre est indifférent à ce qui nous préoccupe et on en souffre, mais c’est uniquement parce qu’il n’a pas la même peur que nous . Et du coup, on ne voit pas la peur qui est en lui .
    Les événements extérieurs ne nous perturbent pas tous de la même façon, ils sont ou non en résonance avec notre peur particulière . Tel sera plus profondément ému par les morts, les accidents, les catastrophes naturelles, tel autre par les pertes d’emploi, les SDF, la faim dans le monde, tel autre par les agressions, les conflits, les émeutes, les guerres, tel autre par les pouvoirs déchus, les scandales avec emprisonnement, les magouilles financières …
    Les peurs, reconnues, nous rendent plus humains, mais aussi plus assoiffés de lumière .
    Et c’est ensemble que nous rendrons cette lumière plus éclatante et finalement victorieuse .

    • marie christine dit :

      Je rajouterais que chaque peur, quelle qu’elle soit, est toujours la plus terrible, celle qui remet en cause notre vie, notre survie .
      Chaque peur est le biais par lequel nous reprenons contact avec la chute primordiale .

      • graffitique dit :

        Tu expliques très bien cela et je m’y reconnais Marie-Christine ♥ Merci 🙂

      • Stéphanie dit :

        Wow ! Marie-Christine merci pour cette belle lucidité ! Tes réflexions sur la peur me parlent profondément.

      • Marie-Anne dit :

        Marie-Christine,
        Ton message est si beau et si vrai, que je me suis sentie élevée en le lisant!
        Le non -jugement, l’accueil, la compréhension et la compassion sont une véritable Lumière qui guérit!
        Merci à toi d’avoir déversé cette Lumière sur nous!

        Oui, « chaque peur est le biais par lequel nous reprenons contact avec la chute primordiale » …et chaque peur reconnue et entourée par la lumière de l’accueil et de la compassion est le biais par lequel nous reprenons contact avec notre Ciel!

        Je t’embrasse avec gratitude

      • pierrot dit :

        La question est peux-t-on dépasser les peurs collectives ou les peurs collectives ont-elles plus d’influence que les peurs individuelles?

        • Marie-Anne dit :

          Pierrot, on n’en revient toujours à la même conclusion ( pour le moment): travailler d’abord à ses propres peurs.
          Comme tu l’as très justement rappelé: l’extérieur est le reflet ( ou la projection) de l’intérieur.

        • Katerina dit :

          Pierrot ,

          Au risque de paraitre simpliste , je dirai que les peurs collectives sont la somme des peurs individuelles .
          Que l on donne ou que l on a donné aux autres , la responsabilité de ses peurs croyant ainsi s en débarrasser .
          Aux autres c est à dire qu au final les autres sont devenus les institutions , et l engrenage a fait que nous ne voyions plus les autres en tant qu individu mais en tant que représentant d une fonction et eux nous voyant également comme un rouage de l engrenage .
          Puisque nous sommes tous d une façon ou d une autre dans la société .
          Les intrications sont devenues tellement complexes dans notre civilisation , qu il faut bien reconnaitre les limites d un tel système .
          Nous avons atteint les limites .
          Pour certainement aller vers le nouveau , et que les prises de conscience individuelles soient la seule issue .
          Et pour que cela se fasse dans la paix sans s opposer désormais à qui que ce soit ou à quoique ce soit .
          C est peut etre une vision utopiste , seulement les idées viennent bien de quelque part .
          Bises
          Catherine

      • Soleil Bleu dit :

        Marie Christine, tu viens de traduire là, à la virgule prés, mon ressenti de cet après-midi. Je découvrais pourquoi, lorsqu’on ne l’a pas vécu ou traversé, on ne peut Comprendre l’autre et donc Accepter dans la pleine mesure du terme, qu’il soit là où il/elle est, et que ce lieu soit aussi lumineux pour lui/elle que l’endroit auquel on préfèrerait qu’il/elle soit.
        J’allais même plus loin : En souhaitant le voir ailleurs que là où il/elle est, on affirmait à l’Univers notre incompréhension de la lumière de son chemin, alors dans sa bienveillance à nous faire accéder à LA Connaissance que nous appelons de toute notre Âme, eh bien souvent celui-ci nous faisait vivre des circonstances qui nous permettraient d’appréhender la réalité de l’autre, afin de le/la comprendre pour finalement parvenir à l’Aimer dans et par ce qu’Il/Elle Est.
        Merci beaucoup Marie Chrisine de l’avoir si bien traduit par tes mots ♥☼♥

        • Soleil Bleu dit :

          j’ajoute que derrière toute velléité à vouloir changer l’autre (peut importe que ce soit même au regard de l’amour qu’on lui porte) se cache toujours une peur pour soi dissimulée, autant qu’une invite à aller à sa rencontre pour qu’elle puisse être transcendée.

      • Katerina dit :

        Marie Christine ,

        Chaque peur est le biais par lequel nous reprenons contact avec la chute primordiale .
        Je trouve cette phrase essentielle .
        Merci
        Catherine

    • Jonas 27 dit :

      Bonjour Marie Christine ,
      Je salut ton courage pour ce magnifique plongeons .
      Je suis d’accord avec toi a 98%
      Il ne te restais qu’a dire ,nous n’orienterons pas cette réponse que nous recevrons pour ainsi laisser naître la réponse qui n,est ( lumière et ombre )fusionné .C’est une réponse sans la peur ,elle n,a pas de nom pour l,instant et la réponse sera différente a chacun.Merci Marie Christine.

    • Cécile dit :

      Marie-Christine,
      Je trouve très utile ce que tu dis des peurs car cela m’éclaire sur la difficulté de ne pas juger l’autre à cette aune-là. Mes peurs ne sont pas les siennes, et inversement. Comment ne l’avais-je pas compris – enfin, pas en ces termes-là ? Grand merci à toi !

    • Louisetta dit :

      Il semblerait que nous n’avons pas une, mais plusieurs grosses peurs, qui masquent les plus violentes peines; des individuelles et des collectives que nous nous sommes appropriées parce qu’elles collaient à notre histoire personnelle, chacun s’est servi au grand buffet des ombres à transformer en lumière… Et il nous appartient de les accueillir sans même trop chercher intellectuellement d’où elles viennent.

      Je me dis toujours ceci: si un bébé ou un petit enfant venait toquer un soir d’orage à notre porte, dégoulinant d’eau et de boue, en larmes et suffoquant, nous tendant les bras, est-ce que franchement on commencerait par lui demander sa carte d’identité? Quelle attitude aurions-nous, à votre avis, le plus naturellement du monde, dans la seconde? …
      Et pourtant, tant de fois on ouvre pas même la porte et on met la musique bien fort en nous étourdissant en vains loisirs ou préceptes intellectuels pour ne pas entendre les appels que l’on croyait ne plus avoir à affronter; ou bien on ouvre la porte, et on jette des bonbons (joyeux Halloween, au passage^^) d’apitoiement pour calmer les pleurs, avant de claquer la porte, ça fait une petite histoire sur nous à raconter…
      Ou bien on entend, on sait, mais on repousse l’échéance à chaque fois que nos enfants intérieurs reviennent gratter à la porte, encore et encore, laissant chaque fois plus de traces, demandant chaque fois une ration supplémentaire.
      Jusqu’au jour ou l’on ne peut plus. Alors on décide d’ouvrir un à un à tous ces enfants qui se présentent de plus en plus nombreux, de plus en plus inconnus ou qu’on avait vraiment oublié… on les embrasse, un a un, inlassablement, sans même plus compter ni même chercher à analyser, avec l’instinct d’un parent. On sait à présent qu’on a assez d’amour, et que chaque enfant délivré devient une force.

      Et étrangement, on découvre que derrière la porte de dehors que nous n’avions jamais explorés, se trouvent d’autres pièces, que nous habitons en fait un immense palais pleins de ressources, dé décors magnifiques et de nouveaux défis architecturaux aux matières plus nobles. Peu à peu, après chaque porte ouverte, l’air se fait chaque fois plus respirable, un souffle passe dans le palais qui s’aère et semble sans fin, et on se rend compte qu’on a de la place -tant de place! et que de plus en plus de nouveaux invités peuvent entrer, des invités radieux, que l’on nomme: joie naturelle, beauté de vivre, enthousiasme, perception de l’autre…

      Et on se dit, que dans une telle maison, on peut encore ouvrir tant de portes, faire tant de nettoyage, découvrir encore des enfants apeurés cachés çi et là, d’assemblages, de peaufinage, de partage, d’invitations, de fêtes, à mesure que les couloirs infinis et vertigineux se déroulent, et à mesure qu’on respire, qu’on comprend notre si vaste et si belle demeure…

    • Eve Lyne dit :

      L’oubli du passé n’est certes, pas aisé.
      L’oubli du passé, n’es-ce pas pardonner ?
      Peut-être aussi se pardonner à soi-même, pour s’aimer un peu quand même.
      Peut-on vraiment aimer les autres, si on ne s’aime pas un peu soi-même ?
      Humm…
      Je ne suis pas sûre de tout comprendre, pardonne- moi quand même, chère Marie-Christine.♥

      • Jacques dit :

        Bonjour Eve Lyne,
        Pourquoi oublier le passé ?
        Je ne crois pas que pardonner soit l’oubli du passé…
        Oh non !
        Pardonner ce serait plutôt un total lâcher prise…
        Pardonner, c’est un état d’esprit qui permet de regarder la douleur au fond des yeux. C’est regarder, sans le moindre jugement, les gestes, paroles, actes qui ont fait naître la douleur…
        Pardonner, c’est débarrasser la douleur de tout ce qui s’y est greffé (culpabilité, rancoeur, désir de vengeance, haine, mépris de soi, désir de tuer, volonté d’en finir avec la vie, agressivité, victimisation, etc…)

        Pardonner, c’est l’abandon total de soi,
        C’est le don de sa Vie à l’immensité…

        L’acte qui a occasionné les souffrances a eu lieu !
        L’insoutenable a existé…
        La douleur est toujours là !
        Elle est là mais …seule.
        Vivante, mais sans aucune influence négative…

        Alors, de temps en temps, on lui rend visite…!
        Elle est riche de sensations, de mots…
        Comme un Sage, elle accueille, elle aide à trouver les mots…
        Elle laisse puiser en elle les émotions… pures, claires, puissantes.
        Elle n’est plus un obstacle entre le Coeur et la conscience mais un accélérateur sur le Chemin de l’Eveil…

        Elle est là, plaie ouverte…
        Elle saigne à jamais,
        Mais, force incommensurable, elle guide les pas, doucement, vers la Vérité !

        Oui Eve Lyne, je suis bien d’accord avec toi, pour aimer les autres, il faut avant tout s’aimer soi-même.
        Bien amicalement
        Jacques

        • graffitique dit :

          Merci Jacques 🙂 c’est très beau et juste

        • Marie-Anne dit :

          En accord avec toi, Jacques!
          J’ajouterai que la Compréhension profonde et intime de ce qui a fait qu’un autre a provoqué cette douleur en nous; cette compréhension-là , au-delà des émotions et de l’altérité,nous aide considérablement à pardonner.

        • Soleil Bleu dit :

          Très bel aperçu, perception ! Merci Jacques ☼

        • Katerina dit :

          ♥♥♥

        • Eve Lyne dit :

          Bonjour Jacques,
          Le terme « se libérer » du passé conviendrait-il mieux ?
          Concernant la souffrance, la douleur et le pardon…
          Merci d’avoir si bien exprimer :
          Pardonner, c’est l’abandon total de soi, c’est le don de sa Vie à l’immensité.
          Bien amicalement aussi
          Eve Lyne

          • marie christine dit :

            L’immensité, c’est le passé, le présent, le futur réunis harmonieusement .
            Merci à tous pour vos commentaires si émouvants et pleins de beauté .

          • Jacques dit :

            Oui Eve Lyne, je crois que c’est ça.
            Le Pardon formulé de tout son Coeur, sans aucune attente en retour, sans la moindre exigence mais tout simplement parce qu’il s’impose à l’esprit, est salvateur…
            Ce Pardon là « libère »…
            Des portes s’ouvrent… Les peurs implosent…

            Bonne soirée
            Jacques

            • Eve Lyne dit :

              Ah ! Les mots…Les mots…
              Tu l’auras compris, Jacques :
              J’ai attrappé mon certificat d’études à grande sueur, mais…
              Je me soigne !
              J’ai compris très tôt qu’il fallait savoir bien s’entourer dans ces carences là.
              Marie-Christine est une aide précieuse pour moi, une grande amie sur le chemin…
              Je ne la lâcherais donc pas. Il me reste tant à apprendre !
              Merci à toi aussi, Jacques. J’aime beaucoup ta simplicité claire .
              Attention, je n’ai pas dit que tu étais simple d’esprit, hein:) ♥

  22. Jonas 27 dit :

    Quand la nuit tombe et que les yeux se ferme ,ou va l’être?
    J’aimerais savoir qui connais les voyages astral(ou appelez le comme vous le voulez).
    Il semblerait qu’il y ai des lieux ou l,on peut se rencontrer.
    Je n,ai pas pris ca dans les livres,c’est des voyages que je fais assez souvent .
    Je veux savoir qui a des renseignements a échanger (ici) ou par mail,merci!!!

    • spot dit :

      Bonjour à vous tous,

       » Il y a toujours les sens,,, ici et ailleurs ,,, mais heureusement la liberté n’est pas reproductible ******
      C’est une sorte de glissade perçue qui ne veille sur rien, et qui n’essaye pas de s’ajuster au miroir de l’action qui affecte la mémoire.
      Mais pour ta recherche du moment, il y a ce site qui peut attirer ton attention, http://astral.blog.free.fr/

    • Katerina dit :

      Bonjour Jonas ,

      Je ne sais comment décrire mon sommeil . Depuis un an , je ne dors pas de la meme façon .
      Voyage astral ? Franchement je ne sais pas , je sais que je vais ailleurs .
      J ai été dans un lieu sublime , où la lumière était merveilleuse , j ai vu une montagne , une maison ou chapelle , et tout cela dans des teintes roses , oranges , indescriptible .
      Ce que je ressens quand je dors maintenant c est que je suis ailleurs .
      Mon esprit certainement .
      Je ne souhaite pas faire de voyages , je n ai rien demandé .
      Il y a des lieux merveilleux , sur terre , ailleurs , dans un autre espace temps , je ne sais pas .
      Bonne journée .
      Catherine

    • Cécile dit :

      Il me semble que nous visitons différentes « couches » de la réalité, Jonas. A priori, j’en vois quatre différents types.
      1. Certaines de ces couches de réalité nous appartiennent, à nous et à personne d’autre, car ce sont des espaces de notre propre multidimensionalité, et à notre retour à la conscience de veille, notre cerveau retranscrit ces visites sous forme d’images approchant le plus possible de notre niveau de réalité ordinaire, afin de nous en donner un aperçu, mais la réalité des espaces visité nous reste inconnaissable car notre cerveau n’est pas équipé pour les comprendre.
      2. D’autres sont des véritables lieux, existant dans cette dimension, avec lesquels nous avons des liens affectifs : maisons d’enfance, lieux où nous avons vécu dans d’autres vies…
      3. D’autres voyages se font vers les demeures où réside notre famille d’âme. Ces lieux-là, seuls les êtres de notre famille d’âme, ou leurs invités, peuvent y accéder. Nous y retrouvons nos frères et sœurs des étoiles, qui sont aussi nos guides dans notre incarnation actuelle.
      4. D’autres enfin nous emmènent explorer ce qu’il est convenu d’appeler l’astral, où nous avons accès à toutes sortes d’informations qui parfois nous concernent, parfois pas, et dont nous ne savons pas toujours que faire.
      Voilà, en tout cas c’est ainsi dans mon expérience.
      Bien à toi,

      • pierrot dit :

        Et y a -t-il un intérêt particulier à explorer ces lieux ?
        Ne pouvons nous pas ramener avec nous des entités plus ou moins malfaisantes? Le fameux délire astral où des médiums peuvent se suicider.

        • Katerina dit :

          Je suis tout à fait d accord avec toi Pierrot .
          Le pouvoir que certains pourraient trouver dans ces voyages n est pas sans conséquence .
          Amitiés
          Catherine

        • Cécile dit :

          Pierrot,
          Je suppose que si nous le faisons, il y a un intérêt, mais le fait est que, pour ma part, tant que je n’aurai pas la maîtrise de mes rêves (rêves lucides), si tant est que ce soit un but, je ne pourrai pas décider de là où je vais, je pourrai tout juste l’orienter, et encore.
          Le délire astral, c’est quand on se laisse mettre sous la coupe des visions que l’on a dans cet espace. En d’autres termes, ce n’est pas d’y aller qui peut poser problème, mais de gober comme vérité absolue tout ce que l’on y voit.
          Quant aux entités plus ou moins sympathiques, j’attire des énergies en phase avec ce que j’envoie, donc si je suis dans une période de vibrations basses, c’est effectivement ce que j’attirerai.
          Dans mon expérience je n’ai pas fait de rencontres désagréables, à l’exception d’une période de quelques semaines il y a environ un an, j’en avais d’ailleurs parlé sur ce site. Je dormais à l’époque dans un lieu assez chargé que je n’arrivais pas à nettoyer et j’étais moi-même dans un passage de grande fragilité émotionnelle.
          Je crois qu’il n’y a pas lieu d’avoir peur de ce que l’on peut rencontrer, il ne nous est a priori rien offert que nous ne puissions « affronter » (Marie-Anne, je sais que tu as du mal avec ce mot. Disons : accueillir, gérer, supporter, transformer…).
          Et je comprends que pour certains, l’exploration des autres dimensions – à travers le rêve ou autrement – ne soit pas une priorité. Elle l’est pour moi, mais c’est un choix personnel.
          Bien à toi,

          • Merci à Janas pour cette belle question.
            Merci à Cécile pour son riche témoignage digne d’un enseignement !
            Pour l’instant je serais comme Katerina : l’instant présent diurne m’est suffisamment complet pour y rester pour m’y concentrer. Certes l’apprentissage par des enseignements des visites dans d’autres dimensions consciemment serait un plus mais pour l’instant et pour en quelque sorte répondre à Jonas par rapport à la lumi-ombre évoquée sous cet article……………………………je me sens actuellement comme un Funambule traçant sa route où d’un côté il y a un paysage où l’ombre règne en quasi maîtresse et où de l’autre côté de la route il y a la lumière qui brille de ses bienfaits.

            Droit sur la route ou le fil, le funambule avance, pense et agit en observant l’ombre et en s’inspirant le plus possible des richesses de la lumière en n’oubliant pas la lumière, ainsi la 3ème voie se parcoure dans la Sagesse et l’Amour. Dans cet équilibre l’ombre n’est pas dénigrée ni rejetée, elle est accueillie simultanément que transformée.

            Attentif

            Bonheur et Sourire

            • Jonas 27 dit :

              Bonjour Delta de Lyre,
              Je lis et souvent ,je n’y trouve pas reflet .Puis ,je lis ton message et je ressent le besoin de dire .

              Tu sais ,le funambule(pour moi)c’est ca l,illusion et tu me permets l,imager avec ta belle explication.
              Nous sommes des funambule sur un file qui essayons de nous maintenir dans un équilibre entre ombre et lumière.
              Qu’est-ce qui ce passerait si,un corbeau qui passait par là,dans un Kouackkkkkkkkk assourdissant coupait cette corde(illusion).C’est ca le saut quantique.
              Avec toute ma lumiombre.

              • Merci Jonas,
                Je vais y réfléchir encore.
                Frèd

              • Me sui mal exprimé.
                1° J’ai bien ressenti ce que tu décris ;
                2° Ensuite seulement, j’analyse et analyserai pour percevoir tous les tenants et aboutissants.

                Extrait d’un livre de Patricia Cori « Le Haut Conseil de Sirius » :

                « Comme étudiant de la sagesse ésotérique, vous apprenez que vous devez intégrer les deux polarités : le bien et le mal, la lumière et l’obscurité, l’amour et la haine. Aussi longtemps que vous continuerez d’alimenter ces forces opposées, la guerre régnera sur tous les plans ».
                (…)
                Il vous suffit de vous donner l’objectif commun de pénétrer et de désarmer la conscience de ceux qui perpétuent l’ignorance. Sachez que peu importe la détermination des autres à tenter de s’emparer de votre pouvoir, les ténèbres ne peuvent renouveler leurs forces que dans les ténèbres qui, nous vous le rappelons, ne sont rien de plus que le fruit de votre peur, de votre ignorance et de votre rage. En n’oubliant pas quelle est la nature structurelle de la polarité ténébreuse, vous pourrez cheminer à travers les changements terrestres à venir sans éprouver la moindre douleur. C’est à vous qu’il revient de choisir, ainsi qu’il en a toujours été.

                Attention et Observation

                Bonheur et Sourire
                Frèd

        • Soleil Bleu dit :

          Pierrot, j’ai regardé hier les vidéos de Francis BOURCHER, grâce au lien de Spot (je n’arrive pas à le retrouver pour te le communiquer), je trouve que cet homme qui se qualifie de « passeur d’Âmes » sans être médium, parle avec beaucoup de simplicité, de clarté et d’humour de ses contacts avec des entités de l’au delà. Il conseille effectivement de ne pas chercher de manière volontaire à entrer en contact avec elles, mais de laisser la Lumière agir à travers nous si tel est sa volonté. J’ai beaucoup aimé le passage où il dit que pour aider véritablement quelqu’un dans sa prise de conscience « il faut montrer, et non démontrer la chose »…à méditer…

  23. Soleil Bleu dit :

    Je voulais partager ma Joie ce soir avec vous 🙂
    Je sentais quelque chose qui se libérait en moi depuis quelques jours, je devenais de plus en plus légère et j’entends au journal télévisé tout à l’heure « 4 otages français ont été libérés !!!!!!…..
    J’peux pas ne pas le voir ça !! ni nier ce que je ressens profondément…;-)

    Confiance, Joie et Légèreté pour vous tous ☼

  24. Chantal dit :

    Bien à vous, quelque chose m’a interpellée dans le texte sur le fait que la kundalinî (le secret de la vie)s’éveille. A Avallon dit que, quand dort Kundalinî, l’homme est éveillée a ce monde, Quand elle » s’éveille », il dort, c’est -à -dire qu’il perd toute conscience du monde et entre dans son corps causal, dans le yoga, il passe au-delà, à la conscience informelle. Cela a été écrit en 1994 quand même. Cet ouvrage distille l’essence de Kundalinî. Un siddha dit » de même qu’un fleuve termine son long parcours en se jetant dans l’océan et en se mêlant à lui, de même, quand la Kundalinî achève so oeuvre, l’homme s’immerge complètement en Dieu. Le prana est l’élément le plus important du corps; Le prana est cette manifestation de la shakti(énergie) qui anime le corps, les sens et l’esprit; L’univers entier est engendré par le prana, » la conscience universelle Se transforme en prana, tout repose au sein de prana » . Nous avons quatre corps, le corps grossier,dans lequel nous éprouvons les souffrances et les plaisirs de l’état de veille, le corps subtil, dans lequel nous rêvons, le corps causal, celui du sommeil profond et le corps supracausal celui de l’état supraconscient, la shakti est à l’oeuvre dans ces quatre corps; Celui qui médite de manière assidue traversera successivement tous ces corps et verra apparaître en méditation les quatre lumières ( rouge, blanche, noire, et bleue) qui leur correspondent; Ces lumières se manifestent les unes à l’intérieur des autres . La lumière rouge a la taille du corps physique, la lumière blanche celle, du pouce, la noire, celle d’un extrémité de doigt, et la lumière bleue celle d’une graine de sésame; ceci est l’expérience d’un maître réalisé, j’ai eu moi même l’expérience de la perle bleue, lorsque l’on expérimente le chemin, les étapes de purification sont aussi très difficiles (maladies) douleurs, visions pour certains, aujourd’hui, il faut mettre en garde les gens qui avancent de façon solitaire, ils peuvent aussi tomber dans la folie, cela est arrivé même chez les mystiques des époques précédentes, l’équilibre est nécessaire sur la voie qui mène à hamsa, la conscience de  » Je suis Cela. Je finirai par un texte d’A Prabhu qui a réalisé Cela… Dans l’oeil, quelle prodigieuse lumière! A l’oreille, quelle ineffable musique! Sur la langue, quelle saveur inouÏe! Paix infinie de la sushumna nadi( canal de l’absolu,nadi), insondable mystère! En toute chose, vous Le verrez présent: Dans la moindre poussière Et dans le bois noueux comme dans l’herbe tendre. Il est partout, Ce seigneur subtil, impérissable, immuable! L’ascension peut susciter d’autres expériences subtiles, elles ne se manifestent pas chez tout le monde , elles varient en fonction du tempérament, de la foi etc…Mais ce sont ces expériences qui transforment notre perception, notre compréhension et aussi notre être entier progressivement. Fraternellement vôtre;.

    • Marie-Anne dit :

      Merci, Chantal pour ces quelques éléments.
      Je ne sais pas très bien comment intégrer (dans le tableau que tu nous donnes de ces 4 lumières de nos différents corps) cette lumière jaune-blanc, très intense ( sans être éblouissante), sans limite, semble-il, et sans forme particulière que je vois régulièrement lors de mes +/- méditations.
      Maintenant- ce qui n’était pas le cas au début- lorsque cette Lumière survient, je peux même jouer avec son intensité et prolonger sa présence.
      Sa venue et sa vision me plonge toujours dans la joie et dans une sorte de ravissement plein d’évidence et de gratitude! ( il est vrai que ces derniers temps, je vois aussi le même genre de lumière, avec les mêmes caractéristiques, sauf, qu’elle est très blanche).

  25. marie christine dit :

    Les ami(e)s, votre lumière éclaire . Sans l’ombre d’un doute .
    On avance …

    • Eve Lyne dit :

      Oui oui Marie…
      Seules les Ténèbres voient la Lumière…
      Les Ténèbres n’aiment pas la Lumière !
      On avance…:)

  26. Dominique dit :

    Bonsoir Passeur,

    Après lecture de cet article je ne peux m’empecher de mentionner les écrits déjà publiés de Françoise Leskens « Myrha »,dont vous avez transcrit un extrait « L’envol de la Serpenterre, la Rédemption » tomes un et deux qui livrent depuis donc un bon bout de temps ce genre d’information en parlant de ce quelle nomme « Le trou noir in out », de la structure holographique du monde, de l’humain entre autres, physique quantique etc…
    Livre encyclopédie appliquée féérique, puissant, scientifique , chamanique dans ses multidimensions, on lit, la boucle est bouclée.  » Par la génétique de ses origines stellaires multidimensionnelles l’être humain redevient le Magicien libre en la Matrice ! »
    Je peux témoigner de ma transformation totale depuis cette rencontre, je fais toujours des fautes d’orthographe mais dans l’Amour, la Joie ,j’ai integré ma Deité. Je vis de plus en plus de belles synchronicités magiques, au delà de la souffrance que mon ego inquiet manifeste, que je rassure avec tendresse enfin…) de mes mémoires…
    Je ne fais pas de Pub vous l’aurez compris…
    Merci à vous tous et toutes que je lis régulièrement avec un plaisir toujours identique pour toi Jonas.

    Dominique

    • Jonas 27 dit :

      Merci mon ami pour( être ) et témoigner du miracle qui est le tien.
      Ce que tu écrit est d’une perfectitude(je ne sais pas si ce mot existe) Bref (syncro)et porteur d’espoir .J’ai beaucoup d’amour pour toi et je te l,envoie (simplement) en retour.Un mot résonne(mélodie) merci!!!

  27. Margelle dit :

    « … des miroirs suicidés
    des regards faciles…
    …il faut être un peu mort pour trouver la paix »
    DELPHINE GEST

    J’ai trouvé ces mots ce matin, j’ai eu envie de les partager, au milieu de nos remues ménages-méninges…
    Je partage totalement l’avis d’Eve-Lyne, sur l’auto-dérision, puissions nous apprendre à la cultiver.. Je pense que nous n’osons pas assez -moi d’abord- par peur de la non réception, du mal-entendu… surtout ça d’ailleurs…
    Soleil Bleu, tu parlais du miroir à ne pas interpeller à l’extérieur de soi… je sais que parfois j’interpelle le miroir extérieur… et que cela m’aide à me voir… marque d’infantilisme, certainement… je n’arrive pas toujours à me voir, seule… comme une grande… quelque chose à dépasser. Mais je pense aussi que nous ne sommes pas tous conçus pareils… tu le dis… certains ont besoin de communiquer pour voir ou se voir… d’autres y arrivent avec leur seul intérieur… Certains invitent les autres à bouger, à voir autrement… je pense qu’ils ont leur place… C’est à nous de nous sentir interpellés ou pas… et à gagner dans le détachement, la distance…. ça se vit, au jour le jour…
    bien à vous… ♥♥♥ vous m’êtes précieux…

    • Jonas 27 dit :

      Bonjour Margelle,
      J’adore cette phrase que tu as écrite et qui refflette parfaitement le message que je veux livrer.(((Il faut être un peu mort pour trouver la paix)))

    • Eve Lyne dit :

      « Il faut être un peu mort pour trouver la Paix . »
      Passer par tant de morts et renaître de plus bel …
      Aimer encore la vie, de dépouillement en dépouillement …(intérieur).
      Oui Margelle, l’autodérision me semble être un instinct de survi qui conduit au détachement . Sans plus aucun encombrement . Même plus les mots pour le dire clairement .
      Serait-ce ce qu’on appelle le grand nettoyage, pour finir ?
      Je retiens ce qu’exprime Jonas :((((((((((((((IL FAUT PLONGER))))))))))))
      Cela ressemble fort à : ((((((( EN MONTANT, DESCENDEZ DONC )))))))))))))
      Sourire du matin 🙂

      • alain dit :

        Et ben oui ma Lyne, le grand nettoyage ressemble plus à la citation de Sacha Guitry qu’au « travail » dont on parle souvent ici.
        Parce que ma chouette amie, lorsque l’on dévoile on trouve l’éthique certes mais aussi l’humour qui vient naturellement.
        Et dans l’humour il n’y a plus personne pour l’exprimer… alors l’auto dérision bien sûr…. rire de soi c’est rire de rien ni de personne … et de tout.
        La vie est une danse hein alors dansons…. sous la pluie s’il le faut, avec des sourires pleins les yeux… et le cœur ouvert hi hi hi 🙂

      • Margelle dit :

        Je pensais à toi Jonas quand j’ai reçu cette phrase… et s’y joignent Eve-Lyne et Alain… avec de si belles pensées… que je reçois en plein coeur.. Oui au dépouillement qui plus léger, oui au dévoilement qui permet le rire simple et joyeux… rire de soi avec soi, avec l’autre, avec la vie…
        J’aime beaucoup aussi « le miroir suicidé.. » parce qu’il en peut plus d’être miroir… qu’il en marre du rôle qu’on lui demande de jouer… ou alors parce qu’il a tellement bien joué son rôle qu’il se sent devenir inutile à présent…. 🙂

    • Soleil Bleu dit :

      Oui Margelle, respecter et Accepter le chemin de chacun et son unicité est capital pour qu’il y ait véritablement et authentiquement Rencontre. Je pense qu’aujourd’hui chacun à son carburant propre pour avancer dans sa quête, et si je marche au diésel, il ne sert à rien, sauf à risquer une grosse panne pour l’autre, de vouloir l’imposer comme énergie à son moteur essence. Chacun a à relégitimer ce grâce à quoi il avance, tout simplement parce que certains chemins vécus lumineux par les uns, peuvent devenir une part d’ombre pour d’autres si ce n’est pas cette rencontre que l’Âme souhaite.
      Lorsque je disais qu’il devient impossible d’interpeller le miroir, j’ai ajouté : (en tout cas pour moi) car j’ai bien conscience que ce pilier à partir duquel mon appréhension du monde a complétement changé, n’est pas obligatoirement celui sur lequel repose d’autres recherches de Soi. C’est juste celui que mon Âme a envie d’explorer, il y en a sûrement d’autres….et même plein d’autres, et probablement même en contradiction les uns avec les autres, j’appelle ça les paradoxes Divins, qui demandent seulement de lâcher-prise à l’égo pour qu’ils passent dans le chas.
      Très franchement, plus je chemine et plus je me dis que tout le monde se goure sur les autres, là où chacun à raison pour lui-même…ça laisse une sacrée marge de possibles (infinie) à explorer et à Vivre….♥☼♪☼♫♥♥♥♥

      Je t’embrasse

      ps : De relire hier sur le site du Passeur « voyage à travers la lumière », m’a fait voyager hors de nos limitations restreintes à nos schémas humains et surfer sur des vagues tellement plus aimantes et acceptantes que ce que l’on s’inflige, pourtant au nom de « l’Amour »….Une merveille pour la Paix et la Joie de l’Esprit…..

  28. Jonas 27 dit :

    Merci mes amis pour être une partie du tout.
    Ce coeur bat maintenant au dela de l,illusion par le désir de chacun d’aller jusqu’au bout sans jugement de l,autres (avec une coeur aidant)=====(aimer vous les un les autres).
    Les battement de ce coeur (commun)l’un))) sont (((((((((((((TOUS))))))))))))))différence .Par leur fréquence leur longueur .Certain sont de haute vibration et d,autre de basse ,certain puise leur source du soleil et d,autre de la terre ,mer,air.
    Il y a eu le battement (Jonas) assez sec haute et basse de suite .
    Il y a eu le battement (delta de lyre) assez dans la norme(différent,très beau).
    Le battement (Myway)différent a coup sur mais en opposition a celui de Jonas(spectaculaire).
    Celui (Glandeuf) assez semblable en apparence mais différent dans son essence.
    (Marie Anne)un battement qui a fait vibrer le coeur.
    (Katerina)nouveau ,que j,aime découvrire un battement a la fois.
    (Passeur)silencieux mais toujours présent dans sa sagesse.
    (Stéphanie)qui sait faire battre mon coeur.
    (Alain)un battement toujours au bon moment.
    (Eve Lyne)un vent de fraicheur.
    (Sylvain B)qui me rapelle le passé.
    (soleil bleu)une connection ancestral.
    (Pierrot)un battement heureux.
    (margelle)bien présente.
    Et tous les autres (battement)si différent)dans leur unicité mais tellement indissociable dans le ((((((((((((((((((((((((((((((TOUT)))))))))))))))))))))))))))))NOTRE VÉRITÉ DANS L’UN.
    Ce qui s,applique entre nous ,s’applique aussi (((en nous))).
    Cette recherche en nous ,N’EST PAS UNE IDÉE PRÉCONCU ,c’est un chemin de l,ouverture face a l,autre pour savoir reconnaitre les clefs et les cadenas qui formeront (((le soi))).
    Je vous aime tous mes ami(e)s.
    Avec toute ma lumière.

    • Katerina dit :

      Jonas ,

      Evidemment je ne te connais pas , seulement la force de tes paroles !
      Mais alors quelle force !
      Merci pour ce message qui me semble juste , très juste .
      Un corbeau m a dit qu il te connaissait .
      Je t embrasse
      Catherine

      • Jonas 27 dit :

        Bonjour Katerina (Catherine),
        Evidemment nous ne nous connaissons pas dans cette vie mais,il semble évidant que nous nous sommes connu et je suis très heureux de te retrouver aujourd’hui même si le voile m,empêche de te nommer.
        Ce matin ,il y avait deux corbeau dans ma cour arrière,j’ai partagé mon déjeuner avec eux.
        Je t’embrasse aussi.

    • Stéphanie dit :

      Jonas, tu es unique avec tes battements de cœur entre basses vibrations et hautes vibrations qui se mélangent sans cesse, dans une éternelle danse enivrante … Une chose est certaine, avec toi on ne risque pas de s’ennuyer !!! Tu as le don de faire vibrer mon cœur intensément. Merci mon ami.

      • Marie-Anne dit :

        Ah oui, Stéphanie, on ne s’ennuie pas avec Jonas, entre fougue et sagesse; entre tumulte et tendresse; ou encore, entre ouragan tourbillonnant et calme éclairé après la tempête… entre-autres !

        Mais c’est Jonas, et seul l’Amour le dompte! ( même s’il a , Jonas, j’en suis sûre, horreur de ce verbe : « dompter »…mais puisqu’il s’agit de l’Amour…!) 🙂

        • Jonas 27 dit :

          Le dernier message était pour Stéph et celui -ci pour toi(belle Marie Anne).
          On ne s’ennuie pas avec moi et avec toi non plus mon ami(e) car ((((tout les(((être)))(((humain)))sont constituer de deux opposantet c’est en les acceptant que n,est ce qui se rapproche le plus de (((l’équilibre ou la paix)))intérieur.
          Je l’appellerais la paix intérieur(((vivante)))ou l,équilibre en mouvement de haut en bas.
          C’est un nouveau monde alors,ca va nous prendre un nouveau language.
          Il n’y a pas que (dompte)que je n,aime pas dans cette phrase,il y a aussi(seul).
          Ex:seul l’amour le dompte.
          Puisque je n,ai pas que l,amour alors ,je ne suis pas dompté,je suis plus du type sauvage .
          C’est drole car ,je n,aimais pas quand les non autochtone me traitait de sauvage quand j,étais jeune et maintenant,j,en suis très fier.

          ((((entre ouragan tourbillonnant et calme éclairé après la tempête)))….
          Le calme peut être très éclairé et au bout d’un mois de ce calme très éclairé(peut-être trop)!!!
          La nature meurt sous le soleil brulant et tous sourit a l,arrivé de gros nuage sombre.

          ((((la danse éternelle))).

          • Marie-Anne dit :

            Cher Jonas,
            je ne parlais pas de l’amour avec un petit « a » qui peut être parfois très beau, mais qui est le plus souvent immature et conditionnel;

            je ne parlais pas non plus de ce qui représente, dans la dualité dense, le pôle plus lumineux de cette dualité (pôle dit positif, qui n’est d’ailleurs pas toujours si lumineux que cela), par opposition avec l’ombre intense et exacerbée;

            non, je parlais de l’Amour, avec un grand « A » , qui est cet Amour qui reconnaît le Un/Une derrière les opposés apparents;
            je parlais de cet Amour qui embrasse l’ombre et la lumière et qui les dépasse et qui les transcende!

            Pour moi, il peut y avoir autant de lumière et d’adéquation dans le calme que dans le tourbillon: le tout, c’est d’utiliser l’un ou l’autre (calme ou tourbillon) avec sagesse, discernement et maîtrise.

            Lorsque je disais que seul l’Amour pouvait te dompter, je ne voulais pas dire que cet Amour pouvait te pousser à te taire ou à obéir aux autres;
            je voulais juste dire que seul ( ou surtout), cet Amour (avec un grand « A ») pouvait te donner la volonté de dompter tout manque de maîtrise.

            (La maîtrise étant pour moi la capacité de ne plus réagir à ses émotions épidermiques ou à ses vieilles habitudes conditionnées, mais bien à en devenir le maître – donc, à ne plus en être l’esclave!).

            Bref, mon Ami, encore une fois, tout cela est question de mots et de définitions!

            L’Essentiel, on l’a déjà dit , est ailleurs!

            Je t’embrasse!

            • Jonas 27 dit :

              Tu sais que je t,aime Marie Anne.
              Tu as ta vérité(je la respect) et même si je continu la discussion jusqu’au bout ,je ne cherche pas a t’embêter dans un jeu (duel),crois moi.Je vais quand même te dire que (oui)c’est mots ont un (énorme) rôle a jouer dans ce changement(transformation).Tu dis l,amour avec un grand (A) et là(avec la profondeur de ton propos),je te suis 5 sur 5.
              Pour la personne qui te lis (ici) pour la première fois, le chemin est bien mal éclairé.
              Je vais aller jusqu,au bout et je vais entrer dans cette endroit qui t’es personnelle et tu m’y chassera ,si tu le souhaite .
              Tu parle de maitre ou de dompter et je sais que ce ne sont que des mots mais ce sont (tes) mots.
              Tu semble (retenir)quelque chose en toi auquel ,tu ne veux pas faire face.
              Tu ne crois peut-être pas que c’est possible ,vu la profondeur de la blessure.
              Je te laisse mon mail ,si tu veux (un jour) m,en parler.
              C’est cette phrase silencieuse que j,entend pendant qu’on discute.
              Je t’aime beaucoup bien au dela de tout ce que tu crois.

              • Marie-Anne dit :

                Merci beaucoup, Jonas, mais tu sais, les mots « dompter » ou « maître » n’ont que le pouvoir que l’on veut bien leur donner.
                J’ai compris ce qu’il y avait derrière ces mots, et désormais, je les vois d’un autre point de vue; donc, ne t’inquiète pas pour moi!
                Tout de même, merci pour ta gentillesse.

          • Katerina dit :

            Ah oui , toi aussi on t a dit que tu étais sauvage ?
            Moi aussi , pourtant je me voyais vraiment bien formatée .
            Comme quoi …
            Bises
            Catherine

      • Jonas 27 dit :

        Le miracle c’est ce que nous fesons (Ici),moi,toi et les autres.
        Nous dépassons l,illusion entre nous .Tout est en mouvement et la paix(l,équilibre)a fait place a l’unification et pas a (la conformité).
        Nous avons fait l,impossible (observer un changement )depuis l,extérieur (entre nous)pour ensuite le reffleter a l’intérieur(en chacun de nous).Il n’y a pas de (règle,norme,loi galactique),ce sont des courant qu’il faut sentir et suivre comme le font tout les être vivant et même non vivant(l’orientation est appeller a disparaître).Je vais m,arrêter ici pour pas que tu crois que je t’envoie (a toi en particulier ce message).C’est qu’aujourd’hui ,je me sens inspiré et que tout s’embale.Le message pour toi est simple ((((je t’aime)))avec tout mon tout.

  29. Chantal dit :

    La vérité nous rendra libre a dit Jésus… mon avis, attention ce n’est qu’un avis personnel, la vérité étant comme l’amour, la paix, la joie de toute éternité est ici et maintenant, donc elle se vit, s’accueille, se rencontre se veut libre comme la conscience pourquoi essayer de comprendre ce qui vient, pourquoi vouloir saisir l’insaisissable, l’indicible parce qu’il est le sens de la vie, donner à la vie , elle-même en tous et hors de tous, je ne parle pas de vérité relative, je ne parle pas de la conscience ordinaire, ni du film qui se joue sur nos écrans mais de l’écran immuable, vierge comme le ciel sans nuages, les jours de beau temps…Aidez-moi mes amis, je me perd encore et toujours dans les méandres du désir de comprendre…Pardon pour les fautes de frappe, je tape avec un doigt sans me relire, c’est le premier jet qui me semble juste, le remanier ne viendrait pas du coeur. un grand maître à dit en 95 « L’aurore de la félicité suprême resplendit dans la moindre particule de l’univers. Alors pourquoi ne pas boire tous les jours à la coupe toujours fraîche de la joie pour y puiser une nouvelle vision des choses? Souvenez-vous que l’amour et le respect doivent être ravivés à chaque aube qui se lève. » Pourquoi, qui me pousse à chercher, derrière les choses … Ce qui est là !!! Je dis çà, parce que certains sont encore dans le même bateau que moi et pour rejoindre l’autre rive il faut lâcher la corde …Chères amis merci pour votre fraternelle amitié.

    • alain dit :

      Chantal, tu touches là le « sacré »
      … pourquoi essayer de comprendre ce qui vient, pourquoi vouloir saisir l’insaisissable … je ne parle pas du film qui se joue sur nos écrans mais de l’écran immuable, vierge comme le ciel sans nuages …
      … pourquoi ne pas boire tous les jours à la coupe toujours fraîche de la joie pour y puiser une nouvelle vision des choses …
      … qui me pousse à chercher, derrière les choses … ce qui est là !!!

      Sur qui nous sommes vraiment :

      « La nature de l’esprit est simplement trop proche de nous pour que nous puissions la reconnaître ; de même que nous ne pouvons voir notre propre visage, il est difficile pour l’esprit de voir sa propre nature.
      Elle est trop profonde pour que nous puissions la concevoir. Nous n’avons aucune idée de sa profondeur. Si c’était le cas, nous l’aurions déjà, dans une certaine mesure, réalisée.
      Elle est trop simple pour que nous y croyions ; en réalité, la seule chose à faire est de demeurer dans la pure conscience de la nature de l’esprit, nue et toujours présente.
      Elle est trop prodigieuse pour que notre esprit puisse l’accueillir ; son immensité même est si vaste que notre mode de pensée étroit ne peut la contenir. Nous ne pouvons simplement pas y croire, pas plus que nous ne pouvons imaginer que l’éveil est la véritable nature de notre esprit. »

      Bien à toi ♥

    • pierrot dit :

      La vie est une danse. A nous de savoir la danser.

        • marie christine dit :

          Juste une idée, Chantal .
          Et si le désir de comprendre n’était pas le tien …? Et si ces pensées qui t’assaillent ne t’appartenaient pas …? Si tout cela venait de l’extérieur, de l’atmosphère environnante ?
          Le mental souffre de ne pas être capable de comprendre . Il faut qu’il soit silencieux pour recevoir ce qui vient de plus haut que lui .
          As-tu essayé les séances de relaxation et de sophrologie ? Tu peux en trouver sur youtube .
          Ou quelqu’un peut faire d’autres propositions …
          Je t’embrasse .

  30. Chantal dit :

    Alain, Margelle, François, Louise, Eric, Marie-Christine, Katerina et toutes les autres âmes généreuses de ce site dont je remercie l’investigateur de génie. Des larmes salvatrices coulent sur mes joues, tant j’éprouve de la gratitude et de l’empathie pour chacun de vous et pour vos paroles fraternelles; mon coeur est ému et vous remercie de la tendresse qui en émane, je me sens vivante comme lorsque je me ressource dans la nature, je sens que je fais partie d’elle, elle m’émerveille, m’enseigne, me guérit et je remercie à chaque ballade tous les esprits de tous les éléments( l’eau, le feu, la terre, l’air) pour tout ce qu’ils nous apportent, la liste de remerciement serait trop longue à énumérer. PARDON, je me suis mal exprimée, mon état d’être est en pleine contradiction, j’étais empressée de partager ce texte du bonheur avec vous sans penser y laisser un commentaire personnel, le silence, le silence aurait suffit… Mais j’avais du vague à l’âme, je déteste ennuyer les autres avec le mal de vivre que je porte en moi, tant le monde ne correspond pas à mon idéal, combatif, violent etc …donc je me réfugie dans ma bulle en rêvant à l’utopie d’un monde meilleur, je suis en souffrance donc je cherche toujours à protéger les autres aussi, erreur lourde de conséquences !!! C’est instinctif chez moi, j’ai ce besoin de protéger de partager, de donner ce que je viens de recevoir, j’aimerai lâcher-prise …Je rêve la liberté d’esprit, la paix de l’esprit à la sagesse, j’ai un mental éclairé, car comme le disais Jésus la liberté vous rendre libre; A force de chercher, de discerner, tout devient paradoxal…Les mots résonnent mais finissent par m’aliéner et me rendre prisonnière d’autres prisons…La quête du bonheur est un piège, ce texte est combien révélateur, il illumine , il foisonne de bonnes intentions, mais si loin de moi, mon moi est très complexe !!! j’entends les mots me dirent, la paix à tjs été là, l’amour aussi, il est de par sa nature, tu es cela, ne t’attache pas au long et patient travail de toute une vie intérieure de recherche, laisse mourir tes passions, arrête de t’occuper de tout le monde, il est temps de prendre soin de toi, j’entends ce discours mais çà bouillonne dedans…La société veut faire de l’humanité des moutons bien lisses, bien dociles, je dis non, non aux nouvelles technologies à tout prix, je me sens en marge de cette société malade (je n’ai pas de portable et le pc, je tapes sur un doigt en allant seulement chercher des sites qui élèvent l’âme…) , coupée de son essence…Je me ronge, je me fabrique des pierres, j’ai des calculs dans les reins, de l’arthrite et j’en passe parce que nous sommes un seul corps et que souvent j’ai mal, je rêve pour ma petite fille et tous les enfants du monde, un monde respectueux, digne et responsable ou l’on respecte les valeurs, chaque humain porte en lui un diamant pur, laissons leur de se permettre de le découvrir et de le rayonner au monde….Ce qui nous réunis, c’est cette force créative qui est ENTRE les mots, entre ou derrière ou autour, cette dynamique, ce mouvement vers qui est porteur d’espérance… Comme une respiration, une présence, cet essentiel qui est invisible aux yeux, j’écoute la musique de vos coeurs, c’est un coeur à coeur avec l’amour aimant, je ressens votre souffle, souvent je me laisse envahir, engloutir, j’aimerais quitter la terre, car j’ai aussi perdu la personne la plus emphatique pour moi, mon cher papa dans des conditions que je n’ai même pas pu boire ses dernière paroles, j’habite à côté de Nîmes et lui, dans le Nord, je suis arrivée au moment ou il est tombé dans le coma…Je voulais quitter ce plan de vie avant lui…Ce départ ma fais comprendre que les miens ressentiraient peut-être ce grand vide dans lequel je me trouve…Encore un mot, pour vous dire que ma vie est centrée sur l’invisibilité, je suis attirée vers l’Ultime réalité, que vous l’appelez Dieu ou le ki, le Tao, le Soi, L’intelligence infinie, la lumière qui nous habite tous enfin vers qui nous retournerons tous…Merci de votre attention, je tenais à m’expliquer et à me faire pardonner, je ne suis rien, ni personne pour oser donner des conseils, restons humbles devant la véritable connaissance. Merci à ma famille de coeur.

    • marie christine dit :

      Ne perdons pas espoir Chantal . Endurance . Nous verrons bientôt le bout du tunnel . On dit que les derniers pas sont les plus durs, et c’est vrai . Pas évident d’entrer dans le chas de l’aiguille !

    • Margelle dit :

      Chantal, la réalité de ce que tu vis est sacrée…. quelle qu’elle soit… il n’y a rien à vouloir changer, juste à reconnaître, c’est déjà énorme… La vie n’est pas inerte… Juste oublier l’idéal… Je crois qu’on crée beaucoup trop d’idéal, surtout dans tous les enseignements qui fleurissent de partout… Accepter ce qui est, le rendre sacré, même les pleurs, même la douleur… et rire au-delà de ça…. Tu n’es pas seule.
      Bien avec toi, Chantal… ♥

    • Katerina dit :

      Chantal ,

      Ce que tu dis est vraiment très beau et quelques larmes coulent encore de mes yeux qui ont tant et tant pleuré .
      Tu as tout dit .
      Fasse le monde plein de belles choses .
      Fasse la vie merveilleuse .
      Fasse que notre venue sur terre aura servi à cela tout au moins .
      Je t embrasse du plus profond de mon cœur .
      Catherine

  31. M. Kahn dit :

    Bonjour.
    Je viens partager ici une expérience étonnante que j’avais vécu fut un temps. Une expérience dont personne ne m’a cru jusqu’à présent, j’étais considéré tel un illuminé par mes collègues New Age.
    Un soir de Mai 1992, après avoir dîné seul sachant que ma femme à l’époque était absente pour « une réunion urgente », j’allumait la télévision, saisissait la zappette et m’installait sur mon fauteuil pour regarder l’émission de Jean-Pierre Foucault : Sacrée Soirée.
    Ça faisait environ 30 minutes que mes yeux accrochait au programme quand je perçut tout à coup une sorte de message subliminal en plusieurs parties qui m’apparut uniquement à la vue de Jean-Pierre Foucault. Ce message m’indiquait que trois bouleversements se produiraient d’abord en 1994, puis en 2001 et enfin précisément le 21 décembre 2012 mais je n’ai pas eu vent de ce qui se passerait précisément.
    J’ai été également informé que ceux qui survivront au final seront ceux qui auront reçu ce message correctement et qui penseront à se relier aux énergies cosmiques ainsi qu’à trouver le « tout » qui se cache au sein de notre esprit et de notre cœur. Cette découverte étant la clé de la vraie transcendance et peut-être même de notre libération des ténèbres obscurcissant la lumière divine.
    Une fois couché, j’avais une vision plus ou moins concise de ce qu’il allait se passer avec une rencontre sacrée avec Jean-Pierre Foucault qui m’a servi de guide spirituel pendant cet étrange rêve.

    Je me demande pourquoi j’ai reçu le message et aucun autre téléspectateur de ce Sacrée Soirée ne s’est manifesté à ce propos. Peut-être que je suis une sorte d’élu ou bien que le pin’s TF1 que j’avais accroché à mon blaser la veille est en réalité une relique magique.

    Sincèrement, M. Kahn

  32. acacia dit :

    Mes amis… je viens remercier chacun de vous…

    Savez-vous qu’ensemble nous sommes capables de faire des miracles…?!
    Les pensées d’amour et de guérison qui, il y a deux jours, se sont groupées autour de Piéric et des siens, ont donné naissance à une force active, totalement réelle, et émanant directement de l’Amour.
    Je me suis jointe au cercle de Lumière constitué par vous tous – ceux dont j’ai su qu’ils prévoyaient une méditation commune il y a deux soirs, et ceux qui avaient communié par la pensée à tout autre moment.
    Il me semble important de vous faire un bref résumé de ce que j’ai vécu.
    Les énergies envoyées ont crée une sphère d’or, ruisselante de particules vibrantes. Elle était située, comme François en avait parlé, au-dessus de Piéric, d’abord seul, puis rejoint par sa famille, qui l’entourait
    Ainsi, oui, l’âme et l’esprit de chacun était libre de puiser à cette source de Lumière ce dont elle avait besoin… espace neutre et liberté des êtres… perfection.
    Je suis sereine, vous m’avez donné une grande force.
    J’ai également, très directement, reçu confirmation de cette puissance d’Amour émise en commun : je souffrais depuis quelques jours d’une main que je ne pouvais plus fermer, mais lorsque je me suis relevée après la méditation… ma main s’ouvrait et se fermait sans la moindre séquelle de raideur ou de douleur… un « petit miracle » pour me faire toucher du doigt ( j’y pense soudain : c’est un doigt retourné qui avait causé mon handicap…) un plus grand miracle…
    Je vois là, on ne peut plus clairement, le signe que cet acte d’Amour crée par notre Foi était porteur des fruits de la Lumière… J’avais beau en être déjà convaincue, je remercie pour cette manifestation qui m’a été donnée en cadeau !
    Maëlis a vu Piéric hier, et l’a trouvé étonnamment bien, et surtout présent, présent à la vie !
    Je lui ai parlé de l’action de notre groupe. Elle remercie chacun de vous, du fond du cœur, se dit bluffée… mais pas étonnée : elle croit à la force de la pensée.
    Rien n’arrive pour rien, tout est à sa place. Piéric va renaître, et les difficultés qu’il aura à surmonter, il pourra, si tel est son chemin, porter sur elles un regard différent.
    Vos réponses à ma demande ont provoqué un véritable déploiement d’amour !
    Et je ne doute pas que d’autres personnes, ailleurs, aient bénéficié de cet afflux de Lumière…. en fait ça me paraît impossible autrement.
    Ton site, Passeur, est créateur de Vie… sois-en tout particulièrement remercié.
    L’extraordinaire et le merveilleux sont à notre portée…. !
    Je vous offre, à chacun, toute ma gratitude et tout mon amour.
    Acacia

    • Cécile dit :

      Et merci à toi chère Acacia de nous avoir donné l’occasion de constater de quoi nous sommes capables quand nous croyons à notre puissance, et quand nous savons donner à autrui sans vouloir à sa place.
      Espérons maintenant que Piéric va trouver la force de regarder dans ses profondeurs et de transformer sa souffrance en joie et en paix.
      Je t’embrasse, ainsi que les tiens,

    • Stéphanie dit :

      Merci de tout cœur chère Acacia pour ce message qui m’apporte une très grande joie, des larmes coulent sur mes joues. Deux mots s’imposent dans mon esprit « c’est merveilleux ! », c’est la « magie » du Cœur Uni … L’Amour est la plus grande force qui soit dans tout l’univers ! Jésus est venu nous enseigner les miracles du Cœur, il y a 2000 ans. Nous devons juste nous déconditionner de notre égo, de nos fausses croyances (qui nous limitent) et surtout retrouver notre foi (en nous même). L’Amour EST tout !

      Je t’envoie tout mon amour à toi, à Piéric, à Maelis, à Soizic, et à Alaîs.

    • Marie-Anne dit :

      De tout cœur avec toi, chère Acacia!

      Je me réjouis pour toi, pour Maëlis et pour Piéric, ainsi que pour toute votre famille; et je me réjouis aussi pour nous tous car lorsque j’ai lu ton message, cette lecture a provoqué une explosion et un déploiement inouïs d’amour et de lumière dans notre monde, je l’ai profondément vu et ressenti: c’est magnifique!
      En plus, une telle explosion et un tel déploiement ont sûrement eu lieu aussi lorsque tu nous as écrit ce message(et bien avant, sans doute), et se reproduira sûrement à chaque fois que l’un de nous en prendra connaissance!
      Oui, c’est magnifique, merci!

    • graffitique dit :

      Je suis très ému de te lire Acacia. Merci.

      • Marie-Anne dit :

        Graffitique, je suis aussi étonnée qu’Acacia d’apprendre que tu n’as peut-être pas été bien.
        Si cela a été le cas, vas-tu mieux?
        Quoiqu’il en soit, reçois aussi (si tu le veux bien – et de la façon la plus adéquate pour toi,), toute la Lumière que mon cœur t’envoie <3

    • marie christine dit :

      Tellement heureuse pour toi et pour vous tous, Acacia . Il y a toujours une solution à tout et je suis sûre que Piéric la trouvera .
      Nos profonds sentiments d’affection continueront à vous suivre, toi et ta famille, j’en suis certaine, et pensons aussi à Graffitique .

      • acacia dit :

        Graffitique ne va pas bien ?
        Tu ne vas pas bien, Graffitique ?
        J’ai dû rater des commentaires… mais je t’envoie tout mon amour, toute ma foi, toute ma confiance !

        • marie christine dit :

          Disons-lui qu’on l’aime, notre petit Graffi . Ca ne peut pas lui faire de mal !
          Et pis, en passant, vous pouvez me le dire à moi aussi … parce que la vie n’est pas toujours facile .
          Et pis, Acacia, on ne t’oublie pas .
          Et pis, je vous aime tous . On est là pour ça, non ? Apprendre à s’aimer . Quoi d’autre ?

          • Eve Lyne dit :

            Epis, que la vie serait ennuyeuse si elle était facile !
            Epis, Marie sait aimer !
            Epis, Marie c’est aimer !
            Epis, « La vie c’est juste un peu de temps pour apprendre à Aimer… » Ca, c’est l’Abbé Pierre !
            ♥♥♥

            • marie christine dit :

              Dommage que la vie soit ennuyeuse quand elle est facile !
              Comme je rêve d’une vie facile !
              Le problème n’est pas la vie facile, c’est l’ennui qu’on y trouve ….
              Après tant d’ombre, je crois que je ne me lasserai plus jamais de la lumière .
              Quand la lumière aura absorbé l’ombre, plus besoin de celle-ci pour faire savourer l’autre . Elle sera comme un vague mauvais souvenir : l’ombre de l’ombre …
              Et ce sera suffisant pour apprécier la lumière éternellement . Avec son cortège de joie toujours renouvelée, d’énergie créatrice, d’aspiration toujours plus haute .
              Nous serons notre propre lumière, comme dirait Jacques .

              • Marie-Anne dit :

                Marie-Christine, dans la Lumière, il y a toujours polarisation, puisqu’on est dans la Création.
                ( j’en parlais justement avec Jonas).

                Et qui dit polarisation dit mouvement, différences et même tensions, même si tous ceux-ci n’ont rien à voir avec les mouvements, les différences et les tensions que nous connaissions en 3D!

                Quelle que soit la dimension, il y a toujours à s’expanser, à créer, à investiguer, à découvrir, à jouer avec nos talents et nos créations, à prendre soin de celles-ci, à en concevoir puis à en monter de nouvelles, à aider les jeunes petites âmes, etc, etc,…non?
                Je ne crois pas que l’on s’ennuie!

                C’est nous qui sommes drogués à la 3D qui croyons cela.
                Et puis, dans la phase de transition où nous sommes, je vois que nous n’avons pas encore véritablement accès à ces nouveaux modes de fonctionnement et de création, donc, nous ne mesurons pas encore suffisamment pour quelle joie ( vraie) nous lâchons l’ombre ( artificielle).
                Mais, en toute confiance si notre coeur nous y pousse, faisons comme si nous le savions : ainsi, nous attirerons à nous cette nouvelle conscience.
                Qu’est-ce que tu en dis?

              • marie christine dit :

                Oui Marie-Anne, tout à fait d’accord . Nous sommes créés, créateurs et créatifs quelle que soit la dimension .
                Je pense que ce que voulait dire Eve Lyne, c’est que si toutes les conditions sont idéales (marin famille, compte en banque, profession, amis …), on s’ennuie, il n’y a plus le sel de l’ombre qui nous permet de voir et de valoriser la lumière .
                C’est certainement vrai . Mais je pense que ça ne l’est plus dans une autre dimension supérieure parce qu’on est dans l’Unité, et donc en reconnection avec la Joie perpétuelle du Divin . En tout cas, je l’espère !!!

              • marie christine dit :

                Faisons comme si, oui, Marie-Anne . C’est sans doute le meilleur moyen de déjouer les conditionnements 3D, et d’attirer cette lumière que nous désirons .
                L’illusion n’est pas toujours celle qu’on pense !!!
                « Faire comme si » : la Réalité en marche .

              • Eve Lyne dit :

                En effet, faire « comme si »…
                Les « pauvres d’esprit » sont ceux qui ont tout appris, tout su et tout oublié, même qu’ils souffrent.
                (J’ai perdu ma source)

              • Eve Lyne dit :

                Ben, Marie-Christine…
                C’est quoi cette obsession de vouloir attirer la lumière ?
                Je ne connais qu’une Lumière : C’est le chemin du Ciel !
                Et pis, quand on habite dans la ville des lumières, on est déjà sur le droit chemin.
                Bon allez…
                J’retourne élever mon esprit. 🙂

              • pierrot dit :

                Quand je regarde mes enfants, je ne m’ennuie pas donc pas certain que ce soit une histoire de dimension.
                Je dirais même que c’est vouloir entrer dans une dimension pour fuir l’ancienne

              • marie christine dit :

                Eve Lyne, Pierrot, tout ce que je veux dire, c’est :
                RAS LE BOL DE L’OMBRE !!!
                On n’en veut plus !
                On n’en veut plus !
                On n’en veut plus !
                Et que brille la Lumière, seulement la Lumière, éternellement, pas seulement par intermittences .
                « La fin des Ténèbres et le triomphe de la Lumière »; pour citer l’article ci-dessus du Passeur .

              • Eve Lyne dit :

                Crie pas comme ça, Marie !
                On a compris.
                Encore un peu de patience, tu vas sortir de l’ombre !
                Et pis moi,
                tu me diras :
                « Passe à l’ombre! »:):)

              • pierrot dit :

                Ha oui ?
                Et comment fais-tu pour la voir briller quand tu es dedans?

              • Katerina dit :

                Je me le dis aussi .
                Mais quand l ombre va t elle finir par quitter la terre !
                J ai entendu patience .
                Bises
                Catherine

              • Katerina dit :

                ♥♥♥♥♥♥♥♥

              • Jonas 27 dit :

                Bonjour Marie Christine ,tu veux un bon truc pour que l,ombre meurt …Il faut que tu l,enlace dans ta lumière pour mettre fin a cette dualité qui t’empoisonne et te fait croire que cette lumière mettre fin a quelque chose.ce n,est pas la fin que tu trouvera mais,bien le début.le début de ce que tu es vraiment.Ce que tu as subit transformer en ton plein potentiel (((d’être,humain))).Le miracle quoi???
                Pardonne moi d,intervenir dans tes discussion,il fallait que j,essais.

              • Eve Lyne dit :

                « Que la vie serait ennuyeuse si elle était facile ! »
                Dommage que l’esprit de dérision soit dans l’ombre…
                Bon allez…
                J’m’en sortirais encore avec une phrase dont j’ai perdu la source :
                « On est au bout de ses peines lorsqu’on est heureux de ses peines. »

              • Soleil Bleu dit :

                « Dommage que l’esprit de dérision soit dans l’ombre…  » ?????

                C’est sa lumière qui frappe à ma porte en ce moment et….quelle belle rencontre 😉

        • graffitique dit :

          Ce n’est rien Acacia, je sors d’un épisode de crève, mais ça va mieux à présent. Merci.
          Merci aussi à toi Marie, tu as raison : on est là pour ça, apprendre. 🙂 A s’aimer, à aimer, et quelques autres choses qui en découlent. ♥♥♥♥♥♥♥

    • pierrot dit :

      C’est quoi l’adresse qu’on aille célébrer ça!

    • Soleil Bleu dit :

      Je me réjouis pour toute ta famille acacia, et oui tu as raison, pour tous ceux aussi qui auront puisé à cette source de lumière ce qui leur était utile. Sa puissance d’action révèle l’abondance des bienfaits que recèle une offrande offerte avec humilité et détachement et dont l’humanité dans son ensemble profitera toujours plus si l’on est attentif à la nourrir au quotidien dans l’anonymat de notre cœur, ne serait-ce que d’une seule petite goute chaque jour.
      Je t’embrasse et me joins à ta famille dans la joie de vos retrouvailles avec la Vie ♥

    • Eve Lyne dit :

      Oui Acacia : La puissance et la force de la prière, ou méditation…
      Quel mystère ! ♥

    • Tchunka dit :

      Chère Acacia,

      Merci pour ce magnifique message porteur d’amour.

      Si l’on accepte l’idée que l’être humain est bien plus que ce que nos yeux perçoivent et qu’avant de prendre part à la « pratique » dans un corps, nous avons planifié sur le plan de l’âme en « théorie » toute une panoplie d’expériences à vivre sur le plan terrestre. – Nous sommes la création de ce que notre âme souhaite vivre. –

      Alors nous pouvons accepter l’idée que chacun doit respecter les expériences des autres et apprendre de celles-ci. Certes nous sommes inter reliés, mais ce que nous nommons l’énergie de l’amour est justement le respect des choix des autres. Et c’est en ce sens que le bien/le mal, la joie/le désespoir… ne sont des notions relatives qu’en fonction de l’état d’esprit de l’aspect humain ou de l’aspect de l’âme, qui est aussi une part de nous-mêmes.

      La vie physique n’est-elle pas un immense hologramme et ne vivons-nous pas dans l’illusion permanente de notre réalité ?

      Reste à accepter ce que nous sommes, des êtres multidimensionnels, ce que nous souhaitons vivre, ce que nous souhaitons respecter et ce que nous souhaitons apprendre de nos proches comme de ceux avec qui nous accrochons moins. Aimer l’autre c’est accepter ses choix, sans condition, quitte à vivre l’illusion de la séparation. L’amour n’a pas de frontière, l’amour n’a pas de dimension, l’amour peut être émis et reçu par tous ceux qui le souhaitent. L’amour est créateur telle cette chaîne humaine qui s’est formée par la pensée pour offrir son amour, sans attente particulière, juste avec l’intention du Coeur.

      Je pense bien à toi et aux tiens et vous souhaite beaucoup d’amour pour vivre cette étape délicate, j’aimerais dire initiatrice ou révélatrice des trésors qui sont en chacun de vous.

      Avec tout mon amour, je t’embrasse bien fort !

      • Marie-Anne dit :

        Coucou, Tchunka!
        Je suis heureuse de te retrouver ici; encore un peu, et je manquais ton intervention!

        Oui, aimer l’autre, c’est accepter et respecter ses choix, son chemin et les initiations qu’il s’est choisies; et l’autre nous apprend toujours aussi beaucoup de nous-mêmes!

        Je t’embrasse!

      • acacia dit :

        Tchunka, tes paroles font du bien, merci à toi !
        Oui l’amour est présent tout autour des miens, et il est présent partout ailleurs, je le sens à mille « détails » qui n’ont rien de fortuit.
        ♥♥♥

  33. Chantal dit :

    Bonjour à  » Nous » famille uni-vers- elle, mon coeur me guide de transmettre ce texte de Dhagpo K Ling Le bonheur ne se trouve pas avec effort et volonté, mais réside là, tout proche, dans la détente et l’abandon. Ne sois pas inquiet, il n’y à rien à faire. Tout ce qui s’élève dans l’esprit n’a aucune importance, parce que dépourvu de tte réalité. Ne t’attache pas aux pensées, ne les juge pas . Laisse le jeu de l’esprit se faire tout seul, s’élever et retomber, sans intervenir. Tout s’évanouit et recommence à nouveau, sans cesse. Cette quête même du bonheur est ce qui t’empêche de le trouver. Comme un arc-en-ciel qu’on poursuit sans jamais le rattraper. Parce qu’il n’existe pas, parce qu’il a tjs été là, et parce qu’il t’accompagne à chaque instant. Ne crois pas à la réalité des choses bonnes ou mauvaises, elles sont semblables aux arcs-en-ciel. A vouloir saisir l’insaisissable, on s’épuise en vain, dès lors qu’on relâche cette saisie, l’espace est là, ouvert, hospitalier et confortable. Alors jouis-en. Ne cherche plus. Tout est déjà tien. Aquoi bon aller traquer dans la jungle inextricable, l’éléphant qui demeure tranquillement chez lui. Cesse de faire. Cesse de forcer. Cesse de vouloir. Et tout se trouvera accompli…Naturellement. Ce texte me rappelle à la discipline…De s’ouvrir à l’essentiel et de pratiquer l’écoute du coeur, plutôt que le mental, car mon expérience de la quête du Soi, d’une recherche authentique s’est avérée en fin de compte être une impasse, fatiguée, épuisée de porter trop de savoirs, donc de responsabilités vis à vis de tout me freine aujourd’hui, parce que l’énergie nous appelle à lâcher-prise, j’en conviens pour quelqu’un qui comme moi est encore très mentale, avec tjs l’envie de tout comprendre, j’aimerais tant être légère… Assoiffée de vérité, enfermée dans les livres de sagesse, incomprise avec un idéal trop haut, utopiste, ma vie est riche intérieurement. A l’extérieur… A part la nature et la musique !!! La réalité ordinaire m’ennuie, le chemin de l’amour est de nous rendre aimant inconditionnellement et ne pas chercher pour ma part que le beau, le bon, je veux peut-être m’évader de la vie qui est difficile pour moi, trop sensible, mon espérance se portait depuis vingt ans sur l’éveil de la conscience, aujourd’hui notre défi sera de célébrer le vivant et de s’ouvrir à une dimension inconnue…Vivre dans la non- dualité et le non-attachement, très ennuyeux en même temps, manger ne faire que manger!!! Ne pas penser…alors que je fais dix mille choses dans mon esprit, je suis tjs sur une autre planète quand je m’ennuie… Silence, mental, ressent mon coeur, ou c’est encore un piège du mental …En vous accueillant tous avec amour dans mon coeur; Namasté à tous.

    • marie christine dit :

      Très belles paroles de simplicité et de sincérité . J’aime beaucoup ce que tu dis, Chantal .

    • Louise dit :

      Merci Chantal,

      Ton texte tombe à point, il m’a fait beaucoup de bien!

    • alain dit :

      Bonjour Chantal,

      Le texte que tu cites émane d’un grand maître bouddhiste.
      Il commence par « Le bonheur » et s’arrête à « Naturellement ».

      Ensuite Chantal c’est toi qui écris je suppose et tu vois comme c’est difficile de mettre en pratique les paroles si simples et si profondes de ce grand maître.

      Il n’y a rien à faire… tout ce qui s’élève dans l’esprit n’a aucune importance… n’interviens pas… cesse de lutter… souris à la vie… cette quête même du bonheur est ce qui t’empêche de le trouver…. cesse de faire et de forcer…. NE CHERCHE PLUS …

      Bien à toi 🙂

    • Katerina dit :

      Merci Chantal pour ces belles paroles .

    • François dit :

      Salut Chantal, 🙂

      « La réalité ordinaire m’ennuie »

      …Je me lève et regarde les chats jouer et joue avec eux….Je vais à un concert et vibre sur les notes en regardant les gens danser… je me fais une tisane des herbes de mon jardin et sens mon corps sourire…. je partage une tresse maison avec ma compagne et regarde l’étincelle dans ses yeux…. je prépare un repas avec créativité et sens mon être tout en art… j’invite des potes à manger et vois leur joie….j’écris sur ce site et souris…. je téléphone à mes enfants et m’aime… je souris à une personne dans la rue et me sens transporté … je donne des légumes à mes voisins et me sens généreux…. j’accepte que l’on m’offre et me sens reconnu… je m’aime et cela me nourrit… je choisis de voir le beau et cela me rend heureux… je lâche les livres et vais respirer à plein poumons dans la forêt… je vais faire un tour dans mes marécages et me sens plus libre et léger…
      je vais rencontrer ma propre lumière dans ma propre ombre avec amour et tendresse et je reçois….
      Je t’écris à toi que je connaissais pas il y a seulement 3 minutes et je m’ouvre à l’autre, prends un risque… et je me rends compte que cela met de la Vie dans ma vie…

      Tout ceci est bien ordinaire …. Tout ceci est bien bon…. ! 🙂 ♥

      • Eve Lyne dit :

        🙂 🙂 🙂

      • Louisetta dit :

        François <3…

      • Stéphanie dit :

        Merci François ! Oui, la simplicité est source de joie infinie … C’est l’art, la « magie » de l’instant présent, être dans le coeur. Bon, ce que j’adore par dessus tout, c’est bien de jouer avec les chats ! C’est un peu comme rentrer dans une autre dimension (à la maison) … Je ne sais pas si je suis « normale »! Je ne vois qu’une explication possible, j’ai dû m’incarner parmi le peuple des chats dans d’autres vies.

        • Marie-Anne dit :

          Alors, on est deux, Stéphanie! 🙂
          Je me faisais exactement la même réflexion que toi, hier soir: je dois être multi-incarnée aussi dans des mondes de félins!!

          François, merci pour ton entrain!
          Surtout, continue à bien te nourrir ( d’Amour)! 🙂

        • François dit :

           » Bon, ce que j’adore par dessus tout, c’est bien de jouer avec les chats ! C’est un peu comme rentrer dans une autre dimension (à la maison)  »
          🙂 Oui ou comme ‘redevenir l’enfant joueur que nous sommes dans notre ♥’
          En plus les 2 adorables boules de poil qui habitent avec nous à présent ont 4 mois environ (comme ils ont été trouvés , on n’a pas la date juste, les petits malins comme ça on peut leur faire leur anniversaire pendant 1 mois d’affilé… 🙂 🙂
          … et oui ….. tout simple ♥

      • pierrot dit :

        Et je ne me lasse pas de regarder les enfants se prendre au jeu de leurs émotions. C’est drôle.

      • Soleil Bleu dit :

        Une petite piqure de rappel ma foi bien agréable à entendre.
        Merci François 🙂

    • Eric D dit :

      Bonjour Chantal,

      ton texte m’interpelle car il y a beaucoup d’émotions et donc, je me permets d’intervenir.
      Les conseils que tu donnes te seraient-ils destinés??? car tu as la théorie mais tu as des difficultés à « mettre en pratique ».
      « …Ce texte me rappelle à la discipline… »: le lâcher prise est un outils merveilleux pour avancer sur son chemin de l’éveil mais en aucun cas une discipline.

      « mon expérience de la quête du Soi, d’une recherche authentique s’est avérée en fin de compte être une impasse, fatiguée, épuisée de porter trop de savoirs … »: le savoir est une chose, vivre ce « savoir » en est un autre. Une personne qui m’a mis sur le chemin de l’éveil m’a dit (alors qu’il ne me connaissait pas) que je devais arrêter de chercher dans les livres, que TOUT ETAIT EN MOI… Il en est de même pour toi comme pour tout-un-chaque-un…

      « Vivre dans la non-dualité est ennuyeux… »: heuuu, je ne dirais pas que vivre dans la non-dualité se résume à manger et est ennuyeux. Vivre dans la non-dualité est un leurre car nous avons tous notre dualité en nous (et heureusement d’ailleurs). Comment La Lumière existerait-elle sans L’Ombre, le jour sans la nuit, ou l’été sans l’hiver? Tout est parfait dans cet Univers… La non-dualité commence quand nous avons accepté ce principe et intégré en nous. Quand, malgré tous les « signes » (et souvent les peurs) qui nous empêchent d’avancer, qui mettent en doute le ressenti de notre Coeur, cessent de gouverner notre vie… Quand seul le coeur parle… Seule, la confiance absolue en ses ressentis, en son Coeur, permet d’avancer sur le chemin le plus beau. Une impasse??? Accueillons là, voyons ce qu’elle a à nous enseigner et repartons de plus belle… La Vie est Belle quand on l’Aime, quand on S’Aime…

      Vivre dans la non-dualité est en fait vivre l’harmonie de l’Univers à chaque instant de sa vie… Laisser le mental au vestiaire, l’ego bien emballé aussi et en avant… On part en pèlerinage sans carte ni boussole et on se fie aux signes que nos anciens connaissent depuis la nuit des temps: les étoiles, la mousse, le vol des oiseaux,… tous ces signes qui nous permettent de se dire que l’on est sur le bon chemin… Et si on se perd??? Arrêtons nous quelques instants et voyons où les signes perçus n’ont pas été suivis… Voyons; il y a certainement d’autres signes… Quelque chose à apprendre sur ce petit détour…

      Je pense que tu continueras à t’épuiser puisque ton mental mène encore la danse… Tu veux trouver ta voie…. Par faire un pélerinage, pars légère… Fais une retraite au milieu des bois… Déconnecte toi de tous ces objets qui nous polluent l’esprit chaque jour (pc, télévision, livres, autres personnes,…); tout se qui te re-lie à ton mental. Ce sont les arbres, un cours d’eau, les animaux que tu croiseras qui t’apporteront ce calme à l’intérieur.

      Mets ton mental dans un sac, noue le, et demande lui de te laisser te raccorder à ton Coeur… Le travail peut alors commencer…

      Que l’Amour, la Paix et La Lumière emplissent ton Coeur et te permettent le calme intérieur…

      Bonne journée Lumineuse à tous et toutes.

      • marie christine dit :

        Je pense que la connaissance spirituelle n’est pas à séparer de la pratique car elle nous éclaire sur la pratique . L’une oriente, l’autre transforme .
        D’autre part, j’ai du mal à croire que la Lumière ne puisse exister sans l’ombre . La lumière 3D oui, mais la Lumière divine ….

      • Salvia dit :

        Bonjour Eric,

        je partage ton point de vue. Et je rajouterai une de mes phrases favorites, qui est de Graf Durkheim: « il faut faire taire son troupeau de singes! » Moi, elle me plaît bien 🙂

        … et je profite de ta présence ici pour te rappeler que je me suis inscrite dans l’espoir d’avoir ton adresse mail par ce biais. Mais comme la boîte reste vide, je me dis que c’est un moyen un peu trop compliqué pour se parler et je ne vais plus y aller.
        Peut-être que l’adresse que propose François sur le site du Passeur te plairait. On est plus d’une dizaine à échanger, ceci afin de ne pas alourdir ce site, et surtout pour parler d’une rencontre au courant de l’année prochaine 🙂

        • Cécile dit :

          Salvia, Eric,
          Oui, Salvia, et je crois comprendre que la non-dualité – si tant est qu’elle existe – est surtout ennuyeuse pour l’ego qui n’y trouve pas sa dose d’excitation et de course en avant perpétuelle.
          Le Soi le plus élevé, quand je parviens à le contacter dans la grande paix intérieure hors du temps, est tout à son aise dans cet espace-là, si vaste que l’on n’en voit pas les limites, et où l’ennui n’existe pas.
          PS : Eric, comme Salvia, j’ai tenté de te joindre via la messagerie, sans succès.

      • Stéphanie dit :

        Merci Eric pour ces sages paroles qui viennent de ton cœur et qui parlent directement au mien avec force et clarté. Je suis heureuse de ta présence ici parmi nous.

    • Margelle dit :

      Chantal, petit clin d’oeil ! ce matin mon ami m’interrompt dans ma séance de respiration – décontraction… « viens vite, vite, c’est extraordinaire !! ». Docile, amoureuse, je le suis : Il y a un arc-en-ciel « extraordinaire », pour lui !!! moi, je vois un petit bout d’arc-en-ciel tout maigrichon, mais il m’explique les couleurs qu’il voit, et là c’est fabuleux !! Puis j’ai droit à un congrès sur la lumière, la réverbération, la réfraction, le soleil qui bouge d’un degré en 4 minutes, ce qui fait qu’un arc-en-ciel ne dure jamais longtemps… la pluie et les nuages… Après ? j’hésite entre ma déception de ne pas avoir vu aussi beau que lui, et la joie de le voir s’extasier… je jongle avec les deux, et la joie l’emporte….
      Mais je comprends bien ton parcours… tiens le bien… la rupture semble s’annoncer…
      Bien avec toi…

  34. Jonas 27 dit :

    Il y a beaucoup de travail a faire ((((ENSEMBLE)))pour transcender((UNIR))l’ombre et la lumière.
    Certain essairont de nous pièger dans des dualité qui n,existe plus et nous,nous y prèterons avec plaisir car,quand ont m,appelle a l’aide (((((j’aide))).
    Est-il nécessaire de commenté un article écrit avec si peu de foi.
    (((les normes galactique)))
    Il n’y a aucune norme dans le nouveau monde mais,pour le savoir ,il faut y plonger(saut quantique).
    (((((((((((((((((((((((((((((((((((TOUT))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))
    ce qui scultera le nouveau monde est et sera fait de cette (((((((((((FUSION))))))))))
    entre l,ombre et la lumière et tout ce qui si oppose est dualité,c’est assez simple.
    Vous n’avez pas idée les merveilles qui attende 7 milliard d’être concien de vivre une expérience humaine dans l,unification.
    Chaque tentative de vous écarter de ((((VOTRE))))chemin de vérité(((l’éveil)))est une tentative échouer .
    Il y a certe une période sombre c’est temps si avec cette éclipse lunaire mais,elle ne sert qu’a purifier cette douleur .
    N’ayez pas peur et observer cette part d’ombre ,elle vous guidera dans cette obscurité vers votre chemin .
    La transcendance ces de ressentir chaque instant et chaque moment de la vie bon comme mauvais et de l,accepter dans la plus grande compréhension du tout(l’ombre et la lumière).
    Si un jour(et ca n,arrivera jamais ,j’ai une bonne source(Dieu),l’ombre disparaitrait,il n’y aurais plus rien et ca ce serait (((la fin))).
    La vie c’est une danse éternelle entre l,ombre et la lumière et ,il n’y a que la peur qui donne l’illusion de????????????????????????????????????????????????????????????????????????
    avec toute ma lumiombre.

    • Bonjour Jonas,
      Je te remercie pour ta mise en garde perpétuelle concernant le couple ombre/lumière, cela nous permet de travailler sans relâche !

      Il a été donné à Serge Reiver Nasare de viviter une sphère de vie dans laquelle il ne voyait que des êtres mignons comme tout. Il remarqua aussi que tous n’avaient que des intentions d’amour, de respect, d’attention, de fraternité en somme exacerbée.
      On pourrait dire que c’est la planète Bisous Nours.

      Oui oui ça existe (ou existerait)

      Cependant il comprit rapidement que les choses ne pouvaient pas bouger pour eux dans ces circonstances. En effet l’absence de dualité semblait faire stagner l’ambiance.

      Maintenant quand à affirmer que «Si un jour(et ca n,arrivera jamais ,j’ai une bonne source(Dieu),l’ombre disparaitrait,il n’y aurais plus rien et ca ce serait (((la fin))). »

      => : peut-on être si catégorique que ça ?! Dans nos parcours actuels oui. Cependant j’ose espérer quand même qu’il y a d’autres moyens de vivre, d’avancer, dans l’Univers que le mode de la dualité. Nous ne savons pas tout et encore moins ne connaissons tout du Cosmos.

      Bonheur et sourire
      Frèd

      • Glandeuf dit :

        Tu devrais te référer à sa signature « LUMIOMBRE » car quand les principes fusionnent, il n’y a plus de Dualité, bien qu’ils existent encore mais sous une autre forme.
        C’est sous une forme transcendée qui les contiendra toujours tous les deux.
        Ils pourront s’exprimer alors dans une totale liberté et notre « SOI » avec.

        Avec toute ma Lumiombre aussi.

        • Jonas 27 dit :

          WOW!!!Il n’y a pas vraiment d’autre mot pour décrire tes mots Glandeuf.
          Pour moi ,c’est un cadeau de t’entendre parler de la sorte.
          Si on se fie a notre dernier échange sur le site,on peut rester dans l’illusion de dualité entre nous deux(mon ami).
          Le fait est que tu as traversé et tu es venu a ma rencontre sans peur pour faire naître ce miracle entre toi et moi (notre vérité),ca me touche vraiment.
          Tu illustre bien ce qui vient après (la vérité de soi) et qui sera si important dans l,avenir(notre vérité commune),qui ne peut être vrai que par le contact entre l’ombre et la lumière en nous puis entre nous ((((BRAVO))))a nous deux.

          Delta de la lyre ,ca fait un que je lis ce que tu écris et je te trouve très intéressant et surtout intelligent.
          Si tu y pense deux minute .Si nous avons vécu dans la peur (l’illusion) toute (((NOS)))existences,ce pourrait-t’il que nos yeux est été aveugle a (((CE)))monde et que nous ayons créé ce cauchemard.
          Je dis simplement que les opinion(et je met l,accent sur ((((((((((((((((((((((((((OPINION)))))))))))))))))))))))))))))diffère sur le saut quantique car,ce ne sont que des opinions.
          Je te donner un exemple concret sur ce qu,est la lumière que je nomme (((lumiombre))).
          Les gens s,éveilleront a eux même et comme ca (((il marcheront de part le monde.Il iront dans ces enfers créé pour les hommes(prison)et y apporteront la lumière,lumiombre)))Ceux qui veulent créer un monde nouveau en abandonnant ces milliers d’âme ne sont pas des guerrier de la lumière ou ces que la lumière seule ne peut pas accomplir ce miracle(la fin de la dualité).
          Regarde le film (Ipet goal II),Alice regarde Obama et lui montre la transcendance (le troisième choix qui naît de la fusion des deux).Elle ne veut pas le détruire ,elle lui laisse une porte ouverte derière elle .
          L’amour est un mot trop souvent utilisé a tord et a travers et inconditionnelle ,je n’en parle même pas.
          Je marchais tantôt et je m’attendais a des mauvaise réaction a mes écrit car(c’est mon rôle).
          J’avais une phrase que j,aurai aimé dire et curieusement .tu me donne l’occasion de la prononcer.
          Pour faire le saut quantique,il ne faut pas chercher a se ramener toujours dans un équilibre(qui n,existe pas),
          (((((((((((((((((((IL FAUT PLONGER))))))))))))))))))))
          Merci de ton commentaire Delta car,la vérité naîtra du contact,avec toute notre lumiombre.

        • myway dit :

          Devraient-ils fusionnés ?
          Si la dualité a créée la vie sur terre, la dualité ne serait pas ce que nous pensons encore aujourd’hui.
          Nous pensons aux effets malheureux de l’ombre, nous pensons aux effets heureux de la lumière.
          Si la nuit, le jour, les saisons n’existaient pas, les biologies terrestres ne pourraient plus vivre.
          Je suppose que le corps d’énergie vit sans ces rythmes, ailleurs.
          Or, nous sommes dans une biologie.
          Tant que nous penserons, jugerons la vie dans le conflit ombre et lumière, le corps d’énergie reviendra sur terre.
          On peut choisir une vie éloignée du conflit, c’est un temps d’expériences. Cependant, ennuyant, stagnant comme tu l’écris.
          Choisir l’inverse, c’est un temps d’expériences aussi. Cependant, à la longue ennuyant, stagnant aussi dans les drames.

          Actuellement je conçois : la vraie dualité est la dualité sans conflit. La dualité originelle créatrice de vie dans une biologie.
          Elle est perçue avec les concepts de masculin et de féminin.
          Ni fusion, ni complémentarité, ni disparition.
          Juste l’équilibre de l’un à l’autre, pour de nouvelles expériences inconnues de l’humain.
          Car, une nouvelle expérience est une situation de déséquilibres des anciens repères humains.

          • myway dit :

            la dualité a créé

            • Soleil Bleu dit :

              Oui, sans la dualité, plus de distinction, donc plus d’observation possible entre le/Le créateur et son/Son œuvre. Leur fusion annihile par son fait le principe même de « création », et avec lui…celui de « créateur ». Tout, dans un champ de conscience unifié est constitué de potentialités créatrices infinies, mais non exprimées. L’expression de Ses créations exige que celles-ci se dissocient du créateur qui les a fait naître pour pouvoir exister et s’affirmer à Lui en tant que créations.

              Ramenée à l’expérience humaine et la matérialité de sa dimension , une telle fusion si elle se produisait, aboutirait à ce que l’être humain qui la vit ne puisse, dans sa conscience devenue indistincte, ni La voir, ni parler d’Elle, ni même La percevoir. Il ne pourrait qu’Être Cela, hors conscience d’Être Cela. Existerait-il alors vraiment pour les autres humains ?

              Qui sait ! Si nous parvenons à mourir à notre égo, peut-être que demain la Sagesse des hommes se mesurera à la qualité de leurs silences plutôt qu’à l’annonce éclairée de leurs propos. 🙂

              • pierrot dit :

                Un peu comme la musique.
                Ce en sont pas les notes qui sont importantes mais le silence entre les notes.

              • alain dit :

                Tiens, ça me fait penser à ce qu’a répondu le Bouddha à la question :
                « C’est quoi la méditation ? »
                « Lorsque tu trouveras l’intervalle entre deux pensées, espace-le autant que possible ! »

              • Soleil Bleu dit :

                Une évidence ! mais qui ne saute pas toujours et pas si facilement que ça à la conscience….Don Juan disait à Castaneda qu’il lui fallait apprendre à regarder les arbres en « creux », non plus à travers leurs branches et feuilles, mais à travers l’espace qu’il y avait entre elles…

              • Jonas 27 dit :

                Moi ,ca me fait pensé a la 27 ième lettre de l,alphabet (le silence).

          • Jonas 27 dit :

            Bojour Myway,
            premièrement laisse moi te dire que j’adore ce pseudo(((MYWAY)))et c’est exactement ce qu’il faut faire maintenant (respecter son unicité dans l’unité).
            Je sens(sans vouloir t’offenser)que tu es au début d’un grand voyage(le tien) et que tu va y découvrir plein de merveille.Je te donne cette clef (l’être humain est un essence dans une expérience).Elle est composé de quatre pilier (l,être ,la foi,la spiritualité et le mental).Je pense que pour le mental et l,être c’est quand même assez bien .Pour le reste c,est a toi de savoir.La spiritualité(la connection avec la terre semble assez faible pour ne pas dire inexistante et la foi hum???
            C’est toi qui a choisis cette expérience alors, c,est a toi de retrouver (les étoiles que tu as placé avant l,oublis).La dualité est en celui qui la choisis .
            La transcendance n,est pas un choix ,c,est un chemin que l’on emprunte(la fusion entre l’ombre et la lumière) en se laissant (((complêtement) guider et qui laisse naître la vérité(le miracle que tu attend).L’ombre n’est pas que malheure ,dans la nature c’est un lieux de repos ou l,humidité crée la vie et la lumière n’est pas que joie ,elle est aussi un lieux ou la vie est complètement détruite et inexistante.Le point qui te donne le plus raison c’est que la nature enseigne et qu’il faut l,observer pour comprendre l,expérience.Ton divin peut exister ailleur ,(((tu as tout a fait raison)))mais,tu as choisis de venir ici(il n,y a pas d’erreur).L’oublis te fait croire que tu ne retrouvera pas ton chemin vers ton (((total)))accomplissement et après c’est toi qui décidera si tu revien ou pas (moi ,j,ai mon idée sur la question).TU n’est pas qu’un être (divin,de lumière né de ton père),tu es aussi un humain(de la terre ,ombre ,née de ta mère).C’est une recette parfaite et une chance unique ,seul (((LA PEUR)))peut te faire croire le contraire et te tenir a ces pied (((esclave))).
            (((L’être humain)))=(((une être conciant de vivre un expérience humaine))),il n’y a rien d,ennuyant la dedans pour quelqu’un sur le chemin de la transcendance (du divin a l’humain transcendant la vie jusqu’a la mort du corp )dans l,acceptation et la compréhension.J’aimerais entendre tes expériences personnelle dans cette vie ,il semble qu’il y a beaucoup de souffrance du a ton ego(((que tu crois),d’ou se rejet total de l,humain en toi.Laisse moi te dire que ta vie de chenille tire a sa fin et bientôt ,tu va naître papillon (transcender).L’équilibre c’est la ligne que l,on voix pour calculer les palpitation cardiaque quand on est mort BIPPPPPPPPPPPPPPPPPPPPPPPPPPPPPPPPP
            La vie c’est l,acceptation des haut et des bas(de l,ombre et de la lumière
            BOUM…………BOUMBOUM…………………….
            Tu as trouvé ton être (c’est claire)!!!
            Vas-tu continuer ton chemin pour faire naître ta vérité ou laisser (la peur )l’emporter.
            Je suis heureux de parler avec toi et je serais là pour toi,si tu en a de besoin.
            Ce qui s’éffondre c’est ces conceptes (piègé) de dualité entre l,ombre et la lumière.
            Avec toute ma lumiombre.

            • Jonas 27 dit :

              Le père et la mère on créé

            • Katerina dit :

              Jonas ,

              Juste pour te dire que il n y a vraiment que toi pour exprimer les choses de la sorte .
              Et je trouve cela rafraichissant .
              Je t embrasse
              Catherine

              • Jonas 27 dit :

                Merci Katerina(Catherine),
                Si je suis qui je suis(assumé)dans l,ombre et la lumière c’est en partie grace au retour de mes guides animaux(le corbeau,le loup ,l’épaulard et le goéland).Chacun d’eux est relier a une partie de moi et c’est très précis comme réponse et guidance.
                Quand j’étais au berceau je me souvien parfaitement de ce rêve.Je regarde une corde qui déroule de droite a gauche comme une corde a linge.Sur cette corde ,il y a des chiffre(je ne sais pas compter et encore moin les chiffre,pourtant ,je sais) sur la corde.C’est un compte a rebour (10,9,8,7,6,5,4,3,2,1 KKKKKKKKKKKKOUAKKKKKKKKKKKKK)!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!Le corbeau passe et coupe la corde et je ressent une douleur(un pincement)au niveau du nombril.J’ai toujours détesté cette oiseau et je ne l,ai pas choisis,c’est lui qui m’a choisis.C’est le plus puissant de mes guides et c’est le plus présent.C’est vrai que bien souvent ,je vien et je fais KouackKKKKK mais,je n’y peux rien c’est ce que je suis ,jusqu,au plus profond de mon ((((ÊTRE))).
                Tu as aussi des guide Katerina et tu peux les retrouver ,si tu en as envie.Avec toute ma lumiombre.

              • Stéphanie dit :

                Mon bel ami, merci d’être qui tu es … J’adore quand tu parles de tes guides animaux. Ce que tu dis sur ton guide le corbeau wow … Tu le sais, me touche profondément. J’ai reçu, moi aussi, beaucoup de visites de la part de mon guide le serpent dans mes rêves au cours de mon enfance, toujours le même et toujours le même message. Moi qui suis depuis toujours une amoureuse des animaux, c’est bien le seul qui me provoquait un mélange de répulsion et de fascination. C’est vraiment le dernier de la création que j’aurais choisi … mais comme tu l’exprimes si justement, c’est lui qui m’a choisi et je n’y peux rien, à part me montrer digne de la confiance qu’il repose en moi.

                Avec toute notre lumiombre.

              • Jonas 27 dit :

                A tu remarqué la photo des crop (serpent) dans l,article .J’avais envi de te dire cela .
                Je t’aime avec toute ma lumiombre.

              • Stéphanie dit :

                Bien sûr, cela ne pouvait m’échapper … Il y a aussi eu des échanges très intéressants à ce sujet. J’ai retenu le chiffre 29 qui correspond au chiffe 11 qui est « magique » par excellence et très important pour moi.

              • Katerina dit :

                Stéphanie ,
                le chiffre 11 est aussi très important pour moi .
                Il m a suivi toute ma vie , à l extérieur en fait .
                peut etre est ce un signe pour je le vive de l intérieur .
                Bises
                Catherine

              • Katerina dit :

                Jonas ,

                Au risque de passer pour je ne sais quoi , j avoue que les corbeaux me parlent . Ils me protègent contre mes pensées et quand ils font croak , je sais que mon égo est présent .
                Je les trouve assez beaux finalement , meme si ils n ont rien de vraiment sympathiques et cela me semble t il vient d une très vieille histoire .
                D autres animaux me parlent comme les pies .
                Etonnament ou pas ce sont des oiseaux .
                Bises
                Catherine

              • Jonas 27 dit :

                J’ai toujour un corbeau sur ma route (tous les jours).C’est deux oiseaux peuvent être tes guides et,il ne te demanderont rien en retour(seulement d’être toi même et ,il t’aideront).Tu en a surement un d’eau et un de terre. Avec toute ma lumiombre.

              • Katerina dit :

                Ah bon ?
                Un d eau et un de terre ?
                En tous les cas je ne sais pas si c est une illusion mais j ai remarqué qu il y en a beaucoup plus qu avant et partout où je vais , ou à peu près . Sont ils revenus sur terre ?
                Bises
                Catherine

              • Katerina dit :

                Ah un oiseau d eau et un de terre .
                D accord , je n avais pas compris .
                Bises

              • pierrot dit :

                Et mon nom veut dire illustre corbeau en latin

              • Jonas 27 dit :

                Bonjour Katérina ,tu ma beaucoup rire .Je parlais d,un guide l ‘air(l’oiseaux),un de la terre(Ex=chat,chien etc…)un de la mer(daulphin etc…)même un de la source (ca c’est plus compliqué).Je vais t’aider a comprendre a la longue de nos conversation.

              • Katerina dit :

                Oui d accord je comprends mieux .
                Ouf .
                Merci Jonas

              • Jonas 27 dit :

                Bonjour Illustre Corbeau,
                Je KKKKrouaCKKKK que c’est ton guide aussi et qu’il peut t’apporter beaucoup de réponse sur tes vie antérieur ,si tu le décide.

              • alain dit :

                KKKKKKKKKKKKOUAKKKKKKKKKKKKK)!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

                Passeur comment Jonas a-t-il pu passer tout droit après le KOUAK ?

              • Jonas 27 dit :

                Bonjour Alain ,comment va?

              • Eve Lyne dit :

                Chouette alors !
                Ce matin, en ouvrant ma fenêtre, j’ai levé les yeux au ciel…
                Un bout de lune…
                J’ai entendu un corbac KKKKOUAKKK !!!
                J’ai dit tout haut :
                « Tiens ! ça c’est Jonas 27 » 🙂

              • Jonas 27 dit :

                Ce peut être un de tes guide aussi mais,j’avoue que mon énergie est au plus haut a ces temps si de l,année.

              • Jonas 27 dit :

                Je t’envoie ma(notre)lumiombre(Eve lyne).

              • Eve Lyne dit :

                La pie qui épie, répondit :
                Chouette alors !
                Mais c’est un corbac…
                KKKOUAKKK !!!!;)

              • Eve Lyne dit :

                Oui oui, Jonas…
                C’était juste en coup de vent !♥

              • alain dit :

                Bonjour Jonas,

                Une forte pression entre les deux yeux avec des vertiges, une sensation de tangage….
                puis cette vision permanente du double événement simultané de l’Ancien qui s’effondre et du Nouveau qui jaillit.
                Passionnant…

                Je souhaitais vous offrir à Stéphanie et toi ce court métrage qui va forcément faire couler les larmes de ton amie cher Jonas.
                Que la tendresse souligne ton regard pour le bien de tous ceux qui t’approchent !
                Avec toute ma chaleur bienveillante.
                ☼ ♥ ☼ ♪♫♪ ☼ ♥ ☼

                http://www.youtube.com/watch?v=rmkscBTu9pw

              • Stéphanie dit :

                Merci cher Alain … Ce petit document touche beaucoup mon cœur. Je le trouve vraiment merveilleux, extraordinaire, émouvant ! Les animaux sont de grands Maîtres … Au moins eux, ils n’ont pas tous ces problèmes d’égo que nous humains nous avons tous. Ils n’ont que leurs instincts et leur « cœur » pour les guider, ils vivent l’instant présent tout simplement.

                J’adore aussi le contact des arbres que je découvre ces derniers temps ! Leur énergie est absolument Divine (y a pas d’autres mots) … Pierrot sait en parler d’une façon très simple et très juste. Ce matin, je suis allée à la rencontre d’un très bel arbre, un magnifique chêne qui se trouve au milieu du Parc à deux pas de chez moi. Ce rendez-vous « amoureux » m’a comblé sur tous les plans et est suffisant pour augmenter mes vibrations pendant quelques jours. Wow la magie des arbres est vraiment extraordinaire, très puissante !!! Peut-être parce ces êtres vivants sont parfaitement reliés à la terre et au ciel ?!

              • alain dit :

                Je suis amoureux aussi d’un chêne qui a à peu près mon âge.
                Pour le prendre dans mes bras, je dois marcher une demi-heure depuis ma maison en montant par un sous-bois, en passant devant une petite église romane et en arpentant un chemin de terre en haut d’une colline face aux monts du Beaujolais.
                J’aime inspirer son énergie par le tronc pour la restituer en expirant pour le bien de tous les êtres souffrants.
                Il est beau mon chêne.
                Ce n’est pas le mien en fait, il est à tout le monde, il est là pour tout le monde mais je dois être le seul qui le prends dans ses bras, alors depuis le temps, nous avons un lien tu comprends !
                Oui Pierrot aime la nature et particulièrement les arbres. Pierrot nous enseigne beaucoup, encore faut-il le lire car il aime écrire par symboles ou sous-entendus. Pas facile de transcrire.

                Pour toi qui aimes les animaux, j’ai un autre documentaire plus long. Il est exceptionnel parce qu’il est le premier, très scientifique, récent, à montrer que les animaux non seulement pensent mais utilisent surtout la première pensée, celle qui émane du… mystère.
                Alors je te l’offre avec toute mon amitié.

                http://www.youtube.com/watch?v=Ioi8pkp6mio

              • Jonas 27 dit :

                Merci Alain ,
                j’ai une photo presqu’identique entre un épaulard et un daulphin dans une de mes création vidéo ,Merci d,être toujours présent a toi même mon ami.

              • Stéphanie dit :

                Merci Alain pour ce documentaire très axé sur la recherche scientifique, le cerveau et la pensée.

                Il est clair que les animaux sont doués d’intelligence, qu’ils pensent, qu’ils ont une mémoire (autant que nous), qu’ils ont une conscience et surtout qu’ils ressentent par le cœur. Ils ont des émotions positives et négatives tout comme nous, ils ont le don de l’empathie, de la télépathie, la capacité de résoudre des problèmes. Le cœur est intelligent … et je suis convaincue qu’il est relié à l’intuition où fameux sixième sens. Je vais même au-delà en affirmant qu’ils ont aussi une âme immortelle …

                En ce qui me concerne, pas besoin de scientifiques pour prouver ce que mon coeur sait déjà !

            • myway dit :

              Bonjour Jonas.

              C’est gentil de tenter de me connaître.
              Saches que tu es dans tes perceptions, que je suis dans les miennes.
              Les 4 piliers dont tu parles ne sont pas mes 4. Chacun ses mots, n’est-ce pas !

              Que je sois au début d’un grand voyage, celui du papillon est agréable à lire !
              Sans volonté de t’offenser, je suis, passé la cinquantaine, de moins en moins tolérant aux perceptions d’autrui sur ce que je suis.
              Chacun est responsable des processus énergétiques en sa biologie. Corps bien terrestre.

              Comme ces processus énergétiques sont à la fois simples et complexes pour maintenir son équilibre sur terre, il est utile d’entendre autrui. Parfois, un mot suffit à…

              Ainsi donc, pour l’heure, je ne demande pas à autrui d’intervenir dans mes besoins. Je me perçois suffisamment indépendant, et, justement, apte à trouver l’équilibre, pour expérimenter la suite.
              Je ne suis pas seul ( les accompagnants silencieux de l’autre côté des voiles).

              Aucun maître, aucun ange ne vit dans ma biologie, dans nos biologies, en ces années de libération.
              Là, je te cites, car là, je te rejoins :
              « Vas-tu continuer ton chemin pour faire naître ta vérité ou laisser (la peur )l’emporter.
              Ce qui s’éffondre c’est ces conceptes (piègé) de dualité entre l,ombre et la lumière. »

              Effectivement, je conçois qu’au début du vrai voyage, les peurs arrivent en l’humain.
              Sachant que la chenille aux frémissements de sa métamorphose ne se pose même pas de questions sur les peurs de…
              Je suis persuadé que nous savons TOUT, comme coachés avant notre naissance. Oui, les voiles de l’oubli !
              Aucun maître, aucun ange ne SAIT comment l’humain réussira à appliquer cette connaissance.

              • Jonas 27 dit :

                Je vais quand même essayer de convaincre ton mental ,puisque que tout doit passer par là pour toi.
                Combien y a t’il d,élément sur la planête ,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,($),,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,
                Le feu,l’eau,la terre et l,air.

                Et en passant ,tu n,a pas 50 ans grace au feu ,tu es éternellement enfant(première connection),le nourris -tu (ton petit toi).Explique moi,qui a allumer ce feu???
                C’est impossible a répondre pour ton mental(seul).
                Ce qui me donne l,indice que tu ne nourris pas ton (petit toi).
                Pourquoi???(par respect pour toi),je ne vais pas entrer dans cette endroit là(c’est privé).
                Le tout,((((C’est le tout)))),les 4 élément.Tu ne veux pas que ca existe alors,,,,ca n,existe pas(voila)!!!
                Manque de foi !(deuxième connection ,le coeur (élément eau)
                Pourquoi!!!ca a beaucoup a voir avec la première connection ,si tu me le permet.
                Comment trouver la force d’accomplir tout cela (troisième connection avec la terre ,la spiritualité (((élément terre))).On appelle pas ca des ressource pour rien (c’est de l,énergie de la source ici ,sur terre).Si tu as des problème avec ce corps ,va dans la forêt .Problème de stresse (va dans la forêt )connection instantané avec l,instant présent,fin du stresse.
                Il n’y a pas de maitre (ca n,existe pas),pour les anges ,jte laisse voir ,si tu choisis ton idée préconcus ou si tu va jusqu,au bout mais,pour ca ,il ne faut pas fermer les yeux.
                Tu as raison sur un point quand tu parle de chenille et de son absence de peur et c’est la clef de la guérison de l,être humain (4 connection,spiritualité).Ils sont petit mais,ils sont de grand enseignant.
                Tu dis des mots dans tes silence (aucun maître ou aucun anges).
                La question que je me pose c’est pourquoi c’est deux mots.
                Si rien ne t’interpelle dans ce que je dis alors ,ne répond pas ,c’est tout.Je n,ai pas été te trouver pour te changer ,c,est toi qui a engagé la conversation alors ne te sens pas attaqué par moi,je n,ai aucune dualité en moi ,je suis ombre et lumière.
                je sais que quand tu aura dépassé (l’illusion)on sera de bon ami.
                Pour moi,c’est déja fait mon ami,avec toute ma lumiombre.

              • myway dit :

                Ok, tu n’as aucune dualité en toi. Ok, tu es ombre et lumière. Ok, si tu le dis !

                MAIS.

                « Je vais quand même essayer de convaincre ton mental. »

                Seuls mots qui puissent interpeler un cheminant SUR TERRE.

                J’écrivais tantôt sur les miroirs.
                A chaque lecteur de discerner les clartés offertes par les miroirs humains.
                Dans ma clarté, bon ami est trop facilement employé.

                La motivation de ma réponse est en priorité de rappeler que personne n’a de pouvoir sur personne, sauf si on laisse le pouvoir jouer son rôle.
                Pour cela, découvrir la nature du pouvoir.
                Ici, il y a pouvoir, volonté d’influencer un mental.

                C’est ainsi dans les conflits de la dualité : dominé et dominant.
                Je ne connais personne libre de cette dualité là, à 100%.

              • Soleil Bleu dit :

                Merci infiniment myway ☼

                « A chaque lecteur de discerner les clartés offertes par les miroirs humains. »

                Il ne devient quasiment plus possible (pour moi en tout cas) d’interpeller ou « interpréter » l’autre (l’extérieur) autrement qu’à travers sa fonction de miroir destiné à traduire et me révéler, à moi, Qui Je Suis et où J’en Suis.
                Dans cette optique il devient tout à fait vain de « vouloir » agir à influencer ou modifier le miroir, sauf à « vouloir » forcer l’illusion d’une vision de soi conforme à ses valeurs, mais qui éloigne toujours plus de la connaissance de la Vraie ( vue, reconnue et Acceptée) réponse conscientisée, de « Qui Je Suis ».

                Quand la perception de la réalité de ce monde s’appréhende sur la foi « qu’on ne rêve jamais que de soi » c’est la façon entière d’entrer en interaction avec Tous les éléments qui constituent ce « Rêve » qui s’aligne sur un autre mode de communication et re-responsabilise chacun dans ses créations angélo-égotiques.

                Je me suis sentie rejointe dans cet essence-ciel devenu tellement vivant et indissociable de mon quotidien ordinaire en lisant tes mots.
                Merci…

              • myway dit :

                Je te cite Soleil Bleu.
                « Sa fonction de miroir destinée à traduire et me révéler, à moi, Qui Je Suis et où J’en Suis. »
                Pour moi, çà c’était avant la cinquantaine.

                Un chemin dans cette France trop chrétienne, trop laïc.
                Oui, trop laïc. Ici, on ne peut ouvertement choisir les références de son chemin.

                Maintenant, ces miroirs clarifiraient plutôt qui je ne suis pas.
                Ces « tu es » de notre famille,…de toutes les relations.
                On parle de jeux.
                Quel rôle, est-ce que je joue ?
                En s’approchant de sa vérité, de son  » Je suis », on discerne mieux le rôle qu’autrui veuille que tu continues de jouer.
                Là, on est plus libre de choisir : on joue ou on ne joue pas.

                D’autre part, j’estime que les qualités et les défauts, les capacités ou les lacunes n’ont plus cette importance. C’est une échelle de valeurs, d’estime de soi du vieux monde.
                « Je suis » est dans l’absence du besoin d’amour de l’extérieur.

                Jonas, par exemple, est peut-être doué pour certaines choses, il n’est pas moi. Il est lui.

                « Cet essence-ciel devenu tellement vivant et indissociable de mon quotidien ordinaire « .
                Que dire de plus ?

              • Marie-Anne dit :

                Oui, Myway, personne n’a à avoir de pouvoir sur personne sauf si l’on décide ensemble de jouer à ce jeu ( auquel, personnellement, je trouve qu’on a suffisamment joué).

                Attention donc que notre enthousiasme, notre Feu et notre bonne volonté de partager, ne nous poussent pas à oublier que chacun a son chemin, sa vérité et ses façons de les vivre.
                Gardons aussi notre cœur ouvert , et n’oublions pas non plus notre sourire!

                Amicalement(vraiment) à toi, à Jonas et à tous! 🙂

              • myway dit :

                « Notre bonne volonté de partager, ne nous poussent pas à oublier que chacun a son chemin, sa vérité et ses façons de les vivre. »

                Dans cette perception, Marie-Anne, j’ajoute que fin 2013, je préfère entendre les récits des chemins, les clartés offertes des chemins.
                Leurs synthèses provisoires.

                Pas les chemins dans le multidimensionnel, je parle des adaptations au monde terrestre, tout en sauvegardant en son coeur, la vision de la fin du chemin.

                Un jour, nous saurons faire le récit de la fin de notre chemin, et du nouveau chemin.

                Multidimensionnel ?

                De soleil bleu :
                « la façon entière d’entrer en interaction avec Tous les éléments qui constituent ce « Rêve » qui s’aligne sur un autre mode de communication et re-responsabilise chacun dans ses créations angélo-égotiques ».

              • Jonas 27 dit :

                Bonjour Myway,
                Tu peux avoir plein d’illusion envers moi et moi envers toi .La transcendance sert a cela (aller au dela de l’illusion.Tu sais ,j,aurais bien aimé essayé de convaincre ta foi(seul ), ton être (seul) ou ta spiritualité mais je ne peux rien faire.C’est bien a toi de le faire d’unir(D’ouvrire)tout ce que tu es(tu n’est pas que mental ou être),il y a beaucoup plus.Je trouve ca drole car ,je n’ai qu’exprimer ce que ((((JE SAIS)))et je trouve qu’il y a beaucoup de réponse tout d’un coup.Moi,je ne me cache pas (((j,entend des silences)))et ces silences se manifeste dans tout ces réponses. C’est exactement mon don (je ne cache rien.Je dis (((je vais (((ESSAYER)))de convaincre ton mental.Je n’essais pas de te convaincre en douce ,mon but est simple (être honnête ,partager avec toi et autres,ouvrir une porte ou 2 ou 3 ,,,peut-être 4).Ce sont des clefs et des cadenas que nous partageons ,c’est simple.Si quelqu’un écrirait un commentaire et que je bondirais sur lui en disant(((suis moi,je connais la vérité et toi ,tu ne connais rien))),j’essayerais de dominer.Ici,j,ai écris un commentaire et ,il y a eu des réponses(les votres).Ce sont vos silences .Je n’y peux rien ,c’est assourdissant pour moi de lire une réponse écrite et d’entendre (((VOS)))réponses silencieuse mais,je reste (respectueux) avec la limite personnelle de chacun.(((((((((((La motivation de ma réponse esten priorité de rappeler que personne n’a de pouvoir sur personne,sauf si on laisse le pouvoir jouer son rôle)))Tu sais ton pseudo c’est MYWAY alors,il ne faut pas être un géni pour savoir.Ce que je t’offre ce n,est pas tes réponses ,c’est plutôt comment les trouver.Un de mes amis (sans nom),ma dit que pendant ces traverser (intérieur),il faut laisser des balises pour les autres .Dans tes silences ,il y a beaucoup de miroir .Tu sais mon but (avouer)est belle et bien que tu t’en serve contre moi car ,je n,ai aucune dualité alors(je te laisse faire le calcule).Est-ce que des situation de dualité se manifeste dans ma (bien sure)!!!Est-ce que je m,y laisse pièger ((encore plus sure))mais,je ne laisse jamais la dualité l’emporter ,je vais jusqu’au bout.Alors qu’ai je gagné au bout de cette affrontement ,,,,la réponse c’est que le bout de la transcendance ,n,est l’au dela et que l »au dela c’est maintenant (entre toi et moi).Il faut gader la foi en son chemin(le tien ,le mien) et laisser naître (((la réponse))).C’est ce qui va changer (((tout)))sur terre notre facon d’être en nous et entre nous.Je vais t’aider a aller au dela de l,illusion.Libre a 100%de la dualité hum!!!!!!!!!!!!!!!!oui mon très cher future ami ,c’est possible .Ca s,appelle la guérison et l,on atteind dans l,acceptation ,la plus total de la vie dans ces haut et dans ces bas par et avec (((la transcendance))).Laisse naître et tu vera.Je crois toujours que l’on aurait intéret a partager des histoires personnelles pour écarter cette illusion (peur).
                Ton frère maintenant .Avec toute ma lumiombre.

              • pierrot dit :

                humilité oblige …

              • Jonas 27 dit :

                Oui Pierrot mais,oblige qui et a quoi???

              • Katerina dit :

                Heu ,

                Juste un petit mot dans votre dialogue .
                Je suis bien déterminée à atteindre le 100% .
                Au moins c est un but en soi !
                Sans 100% il y a encore des fissures .Donc je m envoie du courage , et continue puisque le ciel en a décidé ainsi .
                Bises
                Catherine

              • Chantal dit :

                Pardon, un petit élément (essentiel pour les uns , un cinquième élément , celui de l’éther) ….Merci. Beaucoup. L’eau, le feu, l’air,la terre et l’éther.

    • Marie-Anne dit :

      Jonas,
      Oui, la Création, qui est la Manifestation de Dieu -et son terrain, est tout aussi ombre que lumière: ces polarités, même quand elles sont ténues, proches et subtiles, sont nécessaires au mouvement, au dynamisme et donc à la vie, à l’expérience, à l’expansion,…

      Quand nous parlons (notamment sur ce site) de l’ombre à transmuter, nous ne parlons PAS de CETTE OMBRE-LÀ , autre visage, autre polarité respectable de Dieu dans sa manifestation.

      Nous parlons de l’ombre artificiellement, momentanément et habilement construite pour les besoins de l’expérience 3D ; expérience pour laquelle s’est, artificiellement et momentanément, opérée une sorte de translation, de glissement de ces polarités vers une  » zone » quasiment « hors amour » afin d’ investiguer cette  » zone » et de voir quelles nouvelles créations, quelles nouvelles forces , et quelle nouvelle conscience, on pourrait en retirer. ( je simplifie et rend les choses linéaires pour une meilleure compréhension, mais tout « était » déjà accompli).

      Nous avons, pour cela, dû croire que nous étions séparés de notre source divine et que nous étions séparés les uns des autres, ce qui a créé la peur, la culpabilité, la lutte pour le pouvoir, etc, etc,…et a fait de plus en plus glisser nos polarités vers le non-amour : la partie  » négative » (ou ombre) de notre polarité est alors devenue outrancière, exagérée, étirée artificiellement (mais solidement) au maximum de sa négativité ; et notre partie  » positive », lumineuse s’est fortement altérée et ternie en glissant elle aussi dans les ténèbres artificiels du non- (ou presque non-) amour.
      Et nous, nous avons fini par identifier à nos toutes nos peurs et à toutes les souffrances qu’elles ont produites et accumulées.

      C’est tout cela qu’il nous faut éclairer, à présent; c’est tout cette altération forcée et artificiellement maintenue qu’il nous faut maintenant ramener dans le sein de Ce Qui Est réellement.
      (Et dans la Manifestation, Ce Qui Est, est , effectivement, polarisé, ombre et lumière, négatif et positif( même très légèrement dans les dimensions de consciences très élevées); mais cela n’a rien à voir avec les excès poussés à l’extrême dans lesquels nous avons été piégés; cela n’a rien à voir avec l’ombre et la lumière de la 3D).

      Voilà, Jonas, très schématiquement et très  » simplistement », mon explication actuelle des choses.

      Je t’embrasse, Lumiombre
      .

      • Marie-Anne dit :

        Rectification:  » nous avons fini par nous identifier à toutes nos peurs et à toutes les souffrances qu’elles ont produites et accumulées » 🙂

        • Jonas 27 dit :

          Merci Marie Anne comme d’habitude j,adore ta transparence car c’est le moteur de tout ce qui unis (((l’ombre et la lumière))).Premièrement ,je ne cherche pas a comprendre ce que le mental complique ,je ressent et j,écris et curieusement ,j’y trouve beaucoup de réponse (comme la tienne).
          L,orientation est bien le problème.On ne peut construire ,un nouveau monde en se servant des ancienne fondation car,même si on appelle se monde différament, se sera le même vu sous un autre angle(il faut changer le regard qu’on lui porte).
          La transcendance sert a ceci et bien plus encore.Elle fait naître des miracle qui dépasse ce que nous avons toujours connu et qui dépasse ce que l,amour seule peut accomplir.C’est la boucle qui relie tout(l’être,la foi,le mental et la spiritualité).C’est le chemin de vérité de chacun relier dans la différence dans un chemin de notre vérité commune((((DANS LA FUSION)))).
          Je ne défend pas un camp(l,ombre ou la lumière )mais,pourtant j’y trouve beaucoup d’opposant ???
          Pour (((SIMPLIFIER)))nous nous trouvons(pour certain)dans la dernière air(le mental)après cette air c’est la fin (D’UN)monde et le début du nouveau (((L’UNIFICATION))).
          IL y a eu (L’être divin,sans le corp)=(l’air de l,être),(l’humain sans la concience de l’être ‘l’homme de cro-magnon)=(la spiritualité),
          (L’humain et la soudaine concience du divin en lui)=(la foi),
          (la perte de confiance en ce feu(‘L’être) et le retour a l’humain abandonné par l’être et opéré par l,ego(la survie)=(((le mental))).
          Il n’y a rien de sorcier la dedans (L’être et l,ego) et non (l’être ou l’ego).
          (Aimer vous les uns ,les autres),je pense que ca ,c’est assez simplice et connu de tous.
          ce que tu appelle ombre artificiel ,moi,je l,appelle ((lumière artificiel))et je crois quel sert a hypnotiser ceux qui sont emprisoner dans ce piège éternel(la dualité)et tu peux lui mettre le nombre de(((d)))que tu veux.
          Je vais être transparent comme toujours et (je t’aime en passant),ce language (le tien)disparait de plus en plus dans les article et pour moi c’est signe de ce que j,ai toujours dis depuis (presque qu,un ans),,,,,,,,(rien n,arrêtera la transcendance)même pas les peurs.
          Avec toute notre lumiombre.

          • Jonas 27 dit :

            Dernière chose (nous ne sommes pas nos peur et dans un autre monde ,nos peur son des ogres horribles qui nous tienne a leur pied comme de vulguère pantin soumis).La fin de la dualité passe par la transcendance de (((CHACUNE)))de ces peurs pour faire naître ce qui aurait toujours du être (((NOS FORCES ET NOS POUVOIRS))) .
            Bise mon ami(e)xxx

          • Marie-Anne dit :

            Jonas, tu sais que ça fait plus d’un an que je dis la même chose que toi; que tu dis la même chose que moi, mais que tu sembles toujours me répondre comme si nous n’étions pas d’accord! 🙂 🙂 🙂

            Donc,…je suis tout à fait d’accord avec toi: on ne peut construire le nouveau sans faire -avec respect, mais avec détermination – table rase de l’ancien.
            …Et dans ce nouveau, nous le sentons bien, tous ici, ce n’est plus le mental de la dualité , mais le Cœur qui règne et qui inspire.

            En général, les explications » ou les façons de voir les choses que je partage ici, sur le site, n’ont qu’un seul but: nous aider à voir clair en nous-mêmes et aider le mental (en parlant son langage avec clarté, bonté, et intelligence-je l’espère) à se tourner à nouveau vers le Cœur, pour se mettre à son Service, au Service de ce Coeur (en fait, à son Haut et Remarquable Service d’Amour et de Compréhension de ce qui est).

            Bien sûr, chacun y puise ce qui résonne en lui- ou n’y puise rien: à chacun sa vision, à chacun son chemin.
            Et moi-même, je puise dans les articles du Passeur et dans tous les commentaires, ce qui me parle, ou me soutient, ou me tend un miroir, ou me libère ou même m’illumine!…
            Mais crois-moi que mon Mental est de plus en plus en amour et en confiance avec mon Cœur, et que c’est très souvent Lui, le Cœur, qui s’exprime ici ( même si l’égo tient toujours encore à s’en mêler un peu, ce qui n’est pas grave car je l’aime aussi, mon égo,.. et puis, ainsi, il apprend à retrouver sa place ou à servir de miroir aux autres égos).
            Ensuite, bien sûr, il y a surtout la vie de tous les jours qui est notre principal enseignant, et où j’essaie d’ouvrir mon cœur, avec confiance et gratitude.

            Voilà, mon ami que j’aime aussi de tout mon cœur, mon ami fidèle à lui- même et à sa belle vision (que je partage) du Un derrière les opposés apparents (oui, la transcendance fait naître des miracles!); je t’embrasse

            • Marie-Anne dit :

              PS: Jonas, dans mon commentaire, je ne dis pas que seule l’ombre est artificielle dans l’expérience de la densité : la lumière ( petit  » l » ) l’est tout autant, ternie, déviée elle aussi , et pas toujours belle et claire dans ces » motivations profondes.
              C’est ce couple – là qu’il faut ramener au sein de Ce Qui Est (on pourrait dire, au sein d’une saine polarisation , où + et – sont les deux facettes de l’Amour, de la Lumière ( grand « L »)- les 2 facettes permettant la dynamique de l’Amour Un.

            • Jonas 27 dit :

              Je sais que tu sais mais,j’ai un certain don ou malédiction (un peu des deux).
              J’entend les silences et c’est très agacent pour les autres.
              Les mots que tu utilise ne sont pas les même que dans ton premier message .
              Ex=Ce n,est pas le mental de la dualité mais,le coeur qui règne et qui inspire).
              C’est plus ce genre de phrase que tu dis dans nos premier échange qui ne sont pas conforme avec ce merveilleux message que tu viens d,écrire.Ce coeur don tu parle n,a t’il pas besoin d’aide pour battre a nouveau.La spiritualité(la connection avec la terre) ce sont les pieds qui nous grunde avec le terre et qui nous font avancer(le coeur est -il plus important que cela).
              L’être(la connection avec la source)est le nombril du nouveau né qui rend la vie plus légère(le coeur est-il vraiment plus important que cela aussi).
              Le mental (la connection avec le ciel)est le cerveau de la compréhension de cette expérience(le coeur est-il aussi vraiment plus important que cela).
              Je ne vois aucun organe qui règne ici ,ce que je vois c’est des êtres qui s,éveillent a eux même (accomplis et complet).
              Je crois que tu es sur la bonne voix pour accomplir ton rôle (en disant ca ,je ne me crois pas supérieur a toi,je suis ce que je suis).Il y a encore des peurs qui te pousse a croire que quelque chose doit être supérieur a quelque chose d,autre (en toi)mais,tu vas jusqu,au bout comme le démontre tes(((MAGNIFIQUE)))intervention.
              Tu sais de qui es né la lumiombre ,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,de nous(de la fusion de nos discution).
              Je t,aime vraiment beaucoup mon amie,malgrés(l’illusion).

              • Marie-Anne dit :

                Jonas, j’ai l’impression que nous donnons des noms différents aux choses, d’où les malentendus.

                Pour moi, par exemple, c’est par le cœur que l’on entre en contact direct avec le Divin, avec la Lumière que Nous Sommes;
                notre cerveau, lui, devant nous permettre de traduire et de mettre au point dans la dimension où nous nous trouvons, ce que nous dit notre coeur .

                En 3D, nous avons beaucoup perdu de cette connexion avec le cœur (donc avec le divin)- connexion que nous voulons retrouver maintenant.

                En 3D, le cerveau n’a plus quasiment reçu ses informations que du monde extérieur (donc du monde de l’illusion) via les 5 sens, et non plus du cœur ( du divin).

                C’est pourquoi j’ai dit que, désormais, ce n’était plus le mental ( le cerveau) que nous voulions voir régner sur notre monde, mais bien le cœur: autrement dit, ce ne sont plus l’illusion et les limitations que nous voulons suivre, mais le divin Que Nous Sommes.

                (Et, c’est effectivement aussi en étant bien ancré au sol que nous pouvons faire communiquer le Ciel et la Terre, la Terre et le Ciel).

                Mais peu importe les mots et les explications, Jonas: il me semble que tous deux, nous voyons l’unité derrière ce qui paraît en opposition, et c’est là l’essentiel.

                Pour moi , rien n’est supérieur à rien: tout a sa raison d’être, et de toutes façons , nous sommes aussi nos multidimensionalités; nous sommes l’Un/Une!

                Je t’embrasse, cher Lumiombre !

              • Jonas 27 dit :

                Les mots!!!!ah les mots!!!!
                Ce que je retiens aujourd’hui de notre discussion c,est qu,elle sait rendu jusqu’au bout (((il n’y a plus de dualité entre nous))).Seulement pour ce petit fait accomplit,tu recera un cadeau du tout ,comme moi d’ailleurs (la réponse a la transcendance (la force) en chacun de nous et désormais ((((ENTRE NOUS)))Je t’aime belle lumière.

              • Margelle dit :

                Hello vous deux, je crois bien que tant que nous n’aurons pas atteint l’unité totale en nous -ce qui ne me semble pas être d’accès immédiat- nous aurons toujours des différences à reconnaître en nous et à l’extérieur de nous. Et que ce travail sur les différences me paraît essentiel… sans se mordre les doigts ni les lèvres… Vous venez de le faire.. en tentant malgré tout de trouver l’unité… à tort ou à raison, je ne sais… mais ces différences n’empêchent pas l’amour, bien au contraire… Je pense fortement que reconnaître l’autre dans sa différence est la plus belle des reconnaissances, ce qui n’empêche pas qu’on soit également semblable !
                Merci à vous deux pour ce bel échange (qui pourrait se poursuivre, mais cela risquerait l’embolie !) ♥♥♥

    • Sylvain B. dit :

      Jonas tes paroles me confortent dans le ressenti que j’ai en ces temps présents, et je vois que je ne suis pas le seul à être appelé à aider, donner cette énergie d’unification..

      Je ne sais pas précisément quelles sont les sources qui également te (((traverssent))), mais elles résonnent en moi.

      Avec toute ma bienveillance, ma disponibilité et ma volonté.
      Merci au passeur de supporter cet échange.

      • Jonas 27 dit :

        Merci Sylvain B,
        J’ai été élevé (pendant 5 ans)avec un gars qui s’appelait Sylvain B(je ne dirais pas son nom de famille).C’était mon beau frère(famille reconstituer)mais malgrés 10 demi frère biologique ,c’est mon seul et unique vrai frère.Je voulais te dire cela ,juste comme ca.
        Merci pour ta réponse qui me touche énormément.

  35. Marie-Anne dit :

    Bonjour à tous,

    Grâce à un lien donné par Frèd ( Delta de la Lyre), j’ai découvert un texte de Simon Leclerc sur le site  » psychologie de l’âme »; texte que je trouve très intéressant, très clair et qui résonne très juste en moi.

    Il s’intitule : « Guérison et illusion »

    En voici 2 phrases:

    « Aujourd’hui, à partir de notre lumière, nous reconnaissons notre part d’ombre »

     » Comment guérir, concrètement, l’ombre en nous qui cherche notre lumière? »

    Le lien:

    http://www.psychologiedelame.com/message-08-09-13.html

    • Bonsoir Anne-Marie,
      Le Passeur a référencé le site « psychologie de l’âme » en colonne de droite.
      Il a sans doute « le nez fin » !
      … rire…
      En fait j’ai commencé à prendre connaissance des textes de Simon Leclerc depuis seulement deux semaines sans doute. Et il y a de quoi lire ! Mais surtout de quoi travailler sur soi. Cela semble être un enseignement de qualité.
      Pour ma part je suis tombé sur son site parce que Serge Reiver Nasare, n’osant pas trop le dire mais il l’a quand même dit même si c’était en chuchotant tellement il ne souhaitait pas trop aborder ce type de question, que les messages les plus sûrs concernant Ashtar Sheran et bien émanaient de Simon Leclerc. (Je vous rassure je ne suis absolument pas dans l’Ashtar mania !)
      Ceci dit il est vrai que les sujets abordés par Simon sont tellement bien fait que le travail commence au fil des mots. Il trouve vraiment les mots justes émaillés d’exemples adéquats.

      Un vrai bonheur pour soi et donc par la suite pour tout un chacun chacune.

      Sourire
      Frèd

      • Marie-Anne dit :

        Ah, oui, c’est vrai, le site « Psychologie de l’ Âme » est référencé par Le Passeur! Passeur, mille excuses, je rends à César ce qui appartient à César! Mais comme César est tous et Un,… et que dès lors la notion d’appartenance vacille,… 🙂

        Frèd, oui, je découvre aussi les écrits de Simon Leclerc, et peu m’importe, en réalité de qui lui vient son inspiration, du moment que je sens qu’elle vient de l’intelligence de son cœur et qu’elle rencontre l’intelligence du mien!
        En tous cas, merci, d’avoir replacé ce site en lumière ici! 🙂

        Amitiés à toi et à tous

        • Marie-Anne, tu dis juste.
          Simon me répond à la question « pourquoi les textes ne sont plus signés du Collectif Ashtar » en me répondant ceci qu’il a déjà exprimé dans sa newsletter :

          « J’y ai expliqué ma transition vers plus de messages concrets et cela n’est pas en lien avec une « dévitalisation » ou autre. C’est plutôt l’inverse je vous dirais. J’ai choisi de continuer à canaliser, mais sous une forme plus assumée. C’est Simon qui parle, mais un « Simon améliorée » pour ainsi dire, une version de mon être qui se connecte à une énergie plus grande. Nous avons tous cette connection et sommes invités à la raffiner toujours plus. Ne voyez donc pas un désaveux dans la forme mais plutôt une envie de ma part d’inviter les gens à être qui ils sont sans se cacher derrière qui que ce soit.

          Le Collectif Ashtar est toujours là dans les messages, ils sont ce que nous sommes. Quand je présente ma lumière, je présente ce que je suis devenu à travers ma collaboration avec eux. Je suis eux et ils sont moi, mais je n’ai pas besoin « d’éteindre » quoi que ce soit au contraire, je suis encore plus vivant. »

          Attention & Observation

          Bonheur et Sourire
          Frèd

          • Marie-Anne dit :

            Belle prise de conscience exprimée par Simon
            Leclerc :oui, nous sommes eux et ils sont nous!

            Effectivement, nous sommes désormais capables de comprendre cela: ce ne sont jamais « que » les aspects multidimensionnels de nous-mêmes que nous canalisons ( ou dont nous recevons les intuitions)!
            Merci, Frèd

            • Marie-Anne dit :

              ? ? ? Petit clin d’œil de notre multidimensionalité: dans le message ci-dessus, je n’ai pas « tapé » de « sourire » , mais bien un  » o  » au début de mon  » oui  » ! 🙂
              ( c’est la deuxième fois qu’  » on  » me fait le coup! ); merci, j’apprécie! 🙂 <3

  36. acacia dit :

    Bonjour à tous
    .. et merci Passeur de m’avoir reconnectée ! (… j’étais exit de depuis quelques jours ).
    Je voudrais faire ici une demande tout à fait personnelle à ceux qui voudront bien y répondre.
    Je crois totalement à la puissance de la pensée, et à la puissance amplifiée que peuvent produire de multiples pensées dirigées sur une même ligne.
    Alors s’il vous plaît, accordez un peu de l’énergie de votre cœur sur le cœur de mon gendre, ma fille, et mes deux petites-filles.
    Piéric a fait hier une tentative de suicide – son entreprise est en train de déposer le bilan.
    Maëlis doit accoucher dans un mois et demi de leur troisième enfant.
    Soizïc, huit ans, et Alaîs, six ans, savent qu’elles ne verront pas leur père avant un moment – il a été placé en cure de sommeil -, et en sont inquiètes et désorientées.
    Bref, tout le monde là-bas prend tout ça de plein fouet… Il y a heureusement sur place actuellement l’autre grand-mère, que je relayerai dès que nécessaire.
    S’il vous plaît, pensez à eux…
    Je sais bien que ce drame là en est un parmi tellement d’autres, que chacun en connaît dans sa propre vie ou parmi ses proches, ou n’importe où dans le monde, c’est pareil, mais… s’il vous plaît pensez à eux aujourd’hui.
    La force du Cœur est si présente ici, elle peut aider si puissamment… et je sais que je m’adresse à des êtres dont le cœur est suffisamment pur pour qu’aucun jugement ne vienne entacher l’énergie que vous développerez.
    Je vous remercie, l’Amour est Tout.
    Acacia

    • François dit :

      Acacia,

      Je vais prendre un moment maintenant pour envoyer de l’énergie d’amour dans une sphère neutre en soutien à ta famille et à toi.

      De tout cœur avec vous. ♥

      • Bonjour François,
        Ta démarche m’interpelle beaucoup car en effet depuis quelque semaines je réfléchis souvent à cet espace du non-créé vers le créé. Je me dis que ce doit être éventuellement un lieu vierge de tout parasitage, du moins souhaitons-le. Quand je pense, réfléchis, imagine, prie, ma vision est en-dehors du monde matériel. Est-ce cela que tu décris comme « dans une sphère neutre » ?
        Merci d’avance.
        (Simon Leclerc expose la démarche de la création matérielle depuis l’incréé vers le monde matériel : http://www.psychologiedelame.com/message-08-09-11.html )

        Bonheur et sourire
        Frèd

        • François dit :

          Bien volontiers,

          J’ai vécu une expérience il y a de cela 3 ans environ alors que ma compagne et moi intervenions régulièrement dans un groupe de 15 personnes. Or, quelques jours avant l’avant dernier we une des personnes présente nous a demandé par mail s’il était possible d’envoyer un soin en groupe et à distance à son neveu qui souffrait d’une maladie qui nécessitait de très lourds traitements chimiques. Nous avons donc demandé l’aide et l’avis de nos ‘guides’ et voici en substance la réponse:
          « oui bien sûr, vous allez être 17 personnes a envoyer de l’énergie et si cette énergie est basée sur l’amour, elle sera profitable à l’enfant. Néanmoins vous n’êtes pas toutes et tous encore suffisamment alignés au niveau de votre énergie personnelle pour lui envoyer directement. Donc il serait préférable de vous réunir en cercle, de visualiser un point imaginaire au centre (point destiné à l’enfant) à un mètre de hauteur, et d’envoyer vos énergies simultanément sur ce point pendant quelques minutes , après vous être centré le plus consciemment possible. Alors cette ‘énergie’ va générer un espace de lumière dans lequel la conscience de l’enfant va pouvoir venir se servir en fonction de ce qui est juste pour lui et non pas en fonction de ce que vous vous croyez juste pour lui. Ainsi son ‘plan d’âme’ sera respecté. Son libre arbitre également. Donc rien à l’enfant mais une offrande à un espace ‘neutre’  »
          Bien entendu nous avons fait comme cela et les résultats ont été au delà de nos attentes. L’enfant a simplement évité une intervention chirurgicale à la plus grande surprise des médecins qui , nous a t-elle dit plus tard, ne comprenaient plus rien. Je n’ai jamais reproduis une telle expérience, mais elle m’a suffisamment marquée pour que j’en retienne l’essence. Ce qui me faisait avoir un discours similaire à propos des guérisseurs il y a quelques jours ici même…Du ♥ et que du ♥ neutre, sans intention autre que d’être présent à soi et de mettre à disposition ce que l’on a de plus grandiose en nous et c’est déjà bien….
          Voilà j’espère avoir répondu à ta question…

          • François dit :

            PS: si j’ai bonne mémoire , il me semble que le Passeur avait évoqué quelque chose de similaire lors de la méditation proposée par Marie-Anne il y a de cela quelques semaines. 🙂

            • Merci vraiment François pour tes explications claires et surtout constructives. En plus du cadeau que tu fis il y a trois ans, c’est aujourd’hui également un cadeau que tu nous propose, que tu nous offres.
              Il y a une expression qui dit que « l’ignorance est la mère de tous les maux ».
              Grâce à ton témoignage nous avançons et c’est ça l’essentiel !

              Bonheur
              Frèd

            • Le Passeur dit :

              Nos croyances forgent notre réalité. Mon avis est que guérir passe par l’engagement à explorer émotionnellement nos zones obscures, pas par celui de se détourner de ce chemin. Tout ce qui dans les « messages » des uns et des autres ne porte rien d’impactant pour nous, rien qui soit de nature à nous faire prendre conscience de quelque chose que nous sentons juste mais qui ne s’était pas éclairé jusque-là, ne fait que nous bercer dans l’éloignement de nous-même, voire attise les peurs sous-jacentes qui nous tiennent à distance de notre engagement, avec la complicité plus ou moins consciente de celui ou celle qui transmet.

          • Margelle dit :

            François, cet éclairage me touche particulièrement. Je le sens d’une justesse inouïe, bien que difficile à mettre en pratique… à cause de nos filtres et projections personnels… mais tendre à ça, l’avoir à l’esprit lors de ces méditations et même lors de nos échanges.
            Merci pour cet apport, que tu peux rappeler autant que tu le veux, il ne sera jamais de trop… Cette vision tellement belle de l’autre qui vient prendre ce dont il a besoin, et non ce que nous imaginons qu’il a besoin… Cela demande un grand dépouillement de la part de l’émetteur et j’en mesure l’ampleur !!
            ♥♥♥

            • marie christine dit :

              Très belle action, François ! Et qui semble parfaitement cohérente . L’idée de laisser choisir les énergies qui conviennent est admirable .
              Je suis une adepte de la neutralité . Et si la personne malade ne guérit pas, ce n’est pas un échec, c’est que Dieu sait ce qu’il doit advenir au mieux pour elle .
              Par ailleurs, pour la plupart des gens en détresse, un appel à l’aide est aussi un envoi d’énergie, un cri du coeur spontané . Comme par exemple celui d’une mère pour son enfant en danger . C’est un amour pur, un amour charnel qui ne réfléchit pas .
              Je suppose qu’il y a plusieurs manières de faire appel à la force divine selon les cas, mais il vaut mieux que la volonté ne soit pas mentale .

              • Eve Lyne dit :

                Une demande d’aide n’est pas un commandement .
                Reconnaitre que nous avons besoin d’aide extérieure à nous-même.
                La certitude d’avoir été entendu .
                « Veillons et Prions » car le Ciel peut tout.
                (J’ai perdu ma source)
                Ah…Si nous avions un peu de foi, nous ferions des miracles.

              • pierrot dit :

                Tu voulais dire une demande d’aide intérieure projetée à l’extérieure je présume

              • Eve Lyne dit :

                Bonjour Pierrot, ou plutôt…Bonne nuit .
                MAIS NOUS DESCENDONS A TRAVERS VOTRE FOI, CAR LA FOI-C’EST LE PONT.
                (dialogues avec l’ange)

              • pierrot dit :

                J’aime bien les thèmes de ce film:
                Observation de la nature, tourner son attention vers l’intérieur, émerveillement
                http://vimeo.com/65565054

              • François dit :

                oui il est grandiose pour ma part surtout qu’il date un peu

              • Eve Lyne dit :

                Merci Pierrot,
                Ce film aide à comprendre.
                Les mots de la conclusion:
                « L’unique solution est de cultiver sa reconnection personnelle avec le Divin…
                Une transformation mystique qui nous remplit d’amour et d’énergie illimiter, augmente notre perception de la beauté, et nous conduit à une conscience spirituelle…
                On avance…On avance !

              • Eve Lyne dit :

                Oh ! Pardon…
                Pierrot,
                « On avance…On avance !
                 »
                Ca ! c’est de moi !

          • Marie-Anne dit :

            Magnifique, François!

          • Cécile dit :

            Cher François,
            Merci à toi de ce rappel très utile et très sage. Ton conseil m’a grandement aidée à faire cette méditation pour Pieric. Je trouve très beau de donner sans attente ni projection, et que l’autre en fasse l’usage que son âme décide. C’est cela, je pense, l’amour inconditionnel.
            J’ai eu le sentiment, ce soir, de mieux savoir donner, plus respectueusement (et, du coup, sans doute plus efficacement), et tu sais combien c’est important d’agir dans la plus stricte éthique quand on se sent appelé à aider.
            Merci encore.

            • Katerina dit :

              Merci François ,

              Je suis tout à fait en accord avec toi .
              Je dirai que c est la liberté inconditionnelle .
              Faire appel à l amour doit rester un appel serein , sans idée de pouvoir .

              Catherine

          • Eve Lyne dit :

             » Une offrande à un espace ‘neutre’ …
            Car nous ne savons pas ce qu’est la guérison .
            Merci François .

    • marie christine dit :

      De tout coeur, bien sûr, Acacia . Ton appel est fort et la réponse sera en conséquence . Ils remonteront la pente car nous le voulons .
      Toute mon affection à toi et à ta famille .

    • Margelle dit :

      Acacia, tu fais bien de nous parler d’eux tous….

    • mesnet dit :

      Tout est perfection, c’est à dire qu’au niveau spirituel tout à un sens même si l’humain ne le perçoit qu’après coup (ou jamais !).
      Le mot « sommeil » a vibré en moi en lisant tes mots.
      MOI me dit que cet être cher à ton cœur est plus facilement atteignable par des vibrations d’amours maintenant qu’il est plongé dans cet état.
      L’esprit ne dort jamais. Votre amour et toute cette énergie que vous allez déployer à l’aimer permettra sans doute une meilleure imprégnation de ces belles vibrations durant ce laps de temps ou le mental de Piéric va être « débranché ».
      Il devient important dans ce début de cycle de ne pas croire que les énergies peuvent nous transformer, mais DE LE VIVRE DANS LA FOI LA PLUS ABSOLUE.
      Durant ces quelques instants, je suis avec vous au delà de l’espace et du temps, au delà de concepts tels que « je ne les connais pas ».
      Je pense à vous…et surtout à toi, Acacia.
      Si tu es la seule « sur le chemin » dans ta famille, la seule qui puisse percevoir le sens divin de tous mouvements de vie, tu vas pouvoir offrir ta lumière à autrui car dans cette phase familiale qui semble être chaotique (alors que le chaos n’est qu’une perception limitée de l’homme) tu vas rester centrée et donc paisible. Tu ne jugeras pas ce qui est en cours, tu l’accompagneras juste non plus dans l’émotionnel mais dans l’amour détaché.
      Et si vous êtes plusieurs, je pense notamment aux enfants, votre puissance sera exponentielle.
      Les tiens ont de la chance d’avoir auprès d’eux une mamie (si j’ai bien compris ?) qui a pris des cours intensifs auprès de Dieu, lol !
      Je prends quelques instants, prenant soin de laisser monter une réelle vibration lorsque je vais écrire ces mots : tout mon amour vous accompagne.

      • Eve Lyne dit :

        Centrée et donc paisible, DANS LA FOI LA PLUS ABSOLUE .¨
        Être « l’ainé » de sa famille n’est pas une panacée, loin s’en faut !
        De tout coeur avec toi, Acacia.

    • Katerina dit :

      Acacia ,

      Je t ai envoyé plein d amour ainsi qu à ta famille .
      Je t embrasse très affectueusement .
      Catherine

    • Delta de la Lyre dit :

      Merci Acacia pour ton partage. Envoi de Lumière toute la journée assuré.

    • muriel dit :

      Je suis de tout coeur avec toi Acacia, et je t’accompagne toi et ta famille pour t’envoyer pleinement mes plus belles ondes de coeur et d’amour…

    • Soleil Bleu dit :

      Vibration silencieuse de cœur à cœur en soutien pour toi et ta famille acacia.
      Pour la paix, et vers le retour de la Joie de nos âmes.
      S.B

    • Thau dit :

      Acacia de tout coeur avec toi et les tiens

    • alain dit :

      Chère Acacia,

      Le plus important est que Piéric soit en vie.
      Je suis connecté par le cœur à Piéric et à tous ses proches, comme tout le monde ici aujourd’hui.
      Cet événement n’est pas fortuit. Il s’agit d’un palier sur le chemin de Piéric et de tous ceux qui sont proches de lui.

      Il est en vie… merci.

      Maintenant, une nouvelle vie arrive. Cette vie sera guidée par l’amour, l’amour que tous, nous allons déployer, particulièrement sa femme, ses enfants, sa famille, ses proches… et les autres.
      Tu sais bien Acacia que ces événements sont déclencheurs.
      Il faut parler aux enfants et en même temps, le silence de la méditation s’impose.

      Vous entrez dans le Nouveau.

      Bien à toi Acacia avec tout mon amour !

      • MPaule dit :

        Bonsoir Alain,
        Je suis d’accord avec toi une nouvelle vie commence,mais dans ces moments -là ce n’est pas facile !!!!Moi je n’arrive pas à sortir de l’émotionnel:ma fille de 39 ans après 12 réimplantations s’est trouvée enceinte(le bonheur) et 15 jours avant la date de l’accouchement elle a perdu son bébé (décollement total du placenta)
        J’ai beau me dire que c’est pour nous faire grandir ,j’ai beaucoup de mal à rester sur cette idée
        Lumineuses pensées

        • Cécile dit :

          Et à toi aussi, MPaule, lumineuses pensées.
          Le détachement n’est pas facile quand on vit ces événements au plus près. Si je peux me permettre (mais bien sûr c’est plus facile à dire qu’à faire), essaie de ne pas (trop) porter le poids de cette souffrance. Bien sûr, elle te concerne de près puisqu’il s’agit de ta fille, mais en même temps ce n’est pas ta responsabilité. Tu ne peux qu’être présente pour ta fille, lui envoyer tout ton amour – ce que tu fais déjà j’en suis bien certaine – mais tu ne peux pas porter les épreuves de sa vie. Si c’était toi qui avais dû les porter, c’est toi qui les aurais vécues.
          En tant que mère je comprends combien c’est difficile de ne pas être dans l’émotionnel quand nos enfants sont touchés par une souffrance, mais comme dit Khalil Gibran dans Le Prophète, « Vos enfants ne sont pas vos enfants. Ils sont les fils et les filles de l’appel de la Vie à elle-même ». Ils choisissent leur destin, aussi douloureux puisse-t-il être, et nous torturer ne les aide pas.
          J’ai fait l’expérience que quand nous sommes brisés par la souffrance, c’est nous qui devenons une souffrance pour nos proches. Ce qui peut aider ta fille, c’est juste que tu sois aimante et aussi sereine que tu peux l’être.
          Je te souhaite, et à ta fille aussi, de trouver la ressource en vous pour surmonter cette épreuve.

        • alain dit :

          Curieusement, je ne saurais dire pourquoi, c’est dans les événements les plus durs de ma vie que je fais face avec le plus de détachement.
          Alors que dans les détails les plus infimes, je peux connaître un stress exagéré.
          Je pense que la souffrance est une histoire d’égo, qu’elle n’est pas nécessaire.
          Devant un événement grave, la lumière est perceptible, elle est là, tout près, elle nous guide, elle semble nous dire qu’il y a un sens. Nous ne sommes jamais morts.
          Grandir n’est pas forcément le bon terme.
          Atteindre encore moins.
          Si vous prenez confiance en vous et en ce qu’il y a de plus profond en vous, vous commencez à vous aimer et vous acceptez avec plus de détachement. Vous souriez même.
          Et l’autre prend toute la place.
          Il n’y a plus de place pour soi dans l’événement marquant. Ce n’est qu’après, beaucoup plus tard que vous reprenez conscience de votre égo, à cause de l’habitude.
          Ce n’est pas simple mais il y a une possibilité.
          Bien à vous

          • alain dit :

            Pardon MPaule, j’ai oublié de vous dire bonsoir ♥

            • MPaule dit :

              Merci Cécile et Alain de m’avoir répondu
              C’est sans doute le rôle de victime qu’il me plait de jouer!!!!
              J’en ai conscience mais!!!!!!!

              • Soleil Bleu dit :

                Bonjour MPaule,

                je ne crois pas qu’il te « plaise » de jouer le rôle de victime, je lis plutôt dans tes mots que la souffrance à laquelle toi et ta famille êtes confrontés est celle d’une espérance très forte qui n’a pas abouti dans la forme au souhait et à l’attente qu’elle vous laissait présumer.

                Il y a des faits ou des évènements qui provoquent indéniablement de la douleur, et la perte d’un enfant en est sûrement une des plus violentes, mais il y aussi en parallèle l’émotion relayée par le mental qui s’ajoute en surimpression à l’évènement lui-même et le charge de peurs, d’angoisses projetées vers le futur ou extirpées du passé qui, elles, mettent l’être en souffrance, souffrance de se faire croire abandonné à sa peine et à sa douleur pour un temps infini.
                Où se niche, et quelles projections erronées approvisionne la source qui nous maintient sous le joug de cette souffrance ?
                Nous en sommes tous à ce point de devoir parvenir à cerner la vraie matière de souffrance qui est à l’œuvre dans nos drames pour pouvoir espérer s’en libérer et avancer à nouveau en confiance avec la Vie. Je te le souhaite de tout mon ♥ MPaule

                Pensées de soutien vers toi et ta famille dans cette traversée de la douleur. Sur quelle rive choisiras-tu de faire accoster ta barque ?

                Tendresse….
                S.B

          • Katerina dit :

            Alain ,

            Je te rejoins quand tu dis que nous avons le moins peur finalement face aux grands défis de la vie et que nous exagérons pour des détails .
            C est aussi ce que j ai vécu .
            Et je n ai pas vraiment d explication .
            Serait ce l égo qui aime les exploits ?
            Qui ne se soucie pas des détails finalement ?
            A t on crée les évènements , est ce une stratégie de l égo?
            En tous les cas , je suis persuadée que nous ne pouvons expliquer les choses qui nous arrivent que par une vision spirituelle .
            Sinon il n y a pas de sens .
            Faire confiance à la vie , voir le positif meme quand l ombre est présente .
            Est il difficile d illuminer une poussière ?
            Je t embrasse
            Catherine

        • Eve Lyne dit :

          En effet MPaule, ce n’est pas facile !!!!
          Tant de jeunes femmes ont renoncé et opté pour l’adoption.
          Un vrai parcours du combattant…Chemin de croix.
          Je pense à Véronique qui attend depuis 4 ans et espère accueillir une fratrie dans sa grande maison…Petit paradis pour des enfants. Tant meurent à chaque instant dans le monde.
          Pensée Lumineuse à vous et votre fille, Mpaule .

    • Marie-Anne dit :

      Oui, chère Acacia, tu peux compter sur l’Amour que mon Cœur vous envoie avec force et douceur afin que la solution la meilleure-la solution divine- vous soit inspirée, à toi, et à toute ta famille.
      Courage, je t’embrasse de tout cœur,
      Marie-Anne

    • pierrot dit :

      Je ressent beaucoup de compassion pour ta famille.

    • Salvia dit :

      Chère Acacia,

      Je vais me connecter à la sphère impersonnelle d’Amour Universel pour qu’elle t’envoie ainsi qu’à tous ceux que tu as nommé l’énergie de Vie dont chacun a besoin.

      Que la Paix soit en toi et les tiens. ♥

    • Stéphanie dit :

      Chère Acacia,

      J’ai aussi foi dans la puissance du Cœur Uni, je suis de tout cœur avec toi et les tiens.

      Les réponses de Mesnet et d’Alain sont très belles et résonnent profondément dans toutes les cellules de mon cœur. C’est dans ces moments de souffrance intense que la lumière de notre cœur se révèle et illumine.

      Je t’embrasse de cœur à cœur.

    • Cécile dit :

      Acacia,
      Je vais suivre le conseil de François et envoyer ce soir de l’amour pour Piéric, Maëlis, Soizïc et Alaîs, dans un espace neutre, où leurs âmes pourront puiser ce qui est le mieux pour eux.
      De tout cœur avec toi,
      Cécile

    • Jonas 27 dit :

      Bonjour Acacia ,bien sure ,je penserai a eux .
      Moi même ,j’ai fait trois tentative de suicide et je sais comment on se sent (comme dans les limbes).
      Il va revenir et la honte l,emportera dans des zones obscures mais,crois moi cela doit être de fait de cette facon.
      Rien ne sert de trop essayer pour lui ,un oreille attentive et qui ne juge pas c’est suffisant,rien ne presse.
      Ca ne sert a rien de le culpabilisé avec ses enfant ,le problème c’est qu’il ne s’aime pas ou plus.
      L’amour interieur ce trouve dans l,être (son divin )et s’il le trouve le reste va bien aller.
      Il est plus proche de la solution que beaucoup pourrait croire mais,le problème c’est que ceux qui l’entoure vont le guider par la peur.
      Je l’appelle (((La vallée des ombres))),c’est un lieux étrange remplis de fantôme mais,c’est aussi un tremplin vers la vérité .
      Je te demande seulement d’observer sans la peur (les médecin,les proches etc…)tu y verra la peur sous toute ses formes.
      Il y a des rôles que l,on peut jouer dans la vie ,ici tu peux y trouver le tien.
      Moi ,ce que je t’envois c’est de la lumiombre (tout plein).

      • acacia dit :

        Cher Jonas
        Quelques mots écrit par un chaman, et qui me font penser à Piéric et à toi – vous avez tous deux bien d’autres points communs que ces tentations de vous bannir de la vie terrestre. Mais Piéric a jusqu’ici reculé encore devant un incontournable affrontement avec lui-même.
        « Fais chanter ta vie, même si elle a autour de toi des accents de magie noire. Fais résonner ton instant, car chaque instant doit être la corde musicale de ta harpe de force. Caresse et défends le pain sonore de ton cœur. Et fais jaillir à chacune de ces caresses une salve de lumière. Nourris ton émotion de tout ce bonheur d’air pur que tu respires et dans lequel tu évolues comme un oiseau pensif. Ote de tes pensées la mainmise du temps, et agis tant que tu le peux dans l’ultime de toi-même. Pose ton songe d’être sur tout ce qui t’environne. ». Mario Mercier dans « L’ours des montagnes bleues ».
        Je ne sais pas mieux te remercier de ta présence qu’en te retranscrivant ceci.
        Que ta journée soit de lumière et d’abondance,
        Acacia

      • Katerina dit :

        Et la peur est là où l homme n est pas .
        Quand les hommes finiront de se cacher derrière une blouse , une profession , une religion , une situation .
        Alors nous verrons qui ils sont vraiment .
        Catherine

  37. AlKriS dit :

    Je suis juste étonné par ce crop circle. Les sillons des roues (les doubles bandes rectilignes) restent visibles alors qu’à priori les végétaux couchés ou courbés par le crop circle devraient les recouvrir et les masquer au moins en partie. Hors tous les sillons restent parfaitement visibles, identiques en aspect à ceux qui sont dans les parties intactes du terrain…. Vous avez la source de cette photo ? A première vue ça me semble plus être un montage qu’autre chose.

    • AlKriS dit :

      En fait je viens de trouver une page qui traite de ce crop et il y a d’autres photos dont une qui montre le décallage des lignes sur la tête de serpent et qui montre bien qu’à cet endroit là les végétaux sont bien couchés et décallent en effet les sillons sur un côté.

    • Le Passeur dit :

      Il y a plusieurs photos de celui-là, qui est d’ailleurs parmi les plus célèbres, et sous d’autres angles, par exemple : http://www.circlemakerstv.org/wp-content/uploads/2011/12/InkpenSerpentEnglish-Front-Cover-2012bbb.jpg
      La plupart des crops circles laissent voir les sillons de roues de la même manière, c’est vite vu sur Google Images.

    • Jonas 27 dit :

      Bonjour Alkris,
      Juste comme ca,ca ne te fait pas penser au dragon superposé au pyramide de khéops .Tu prend le grand cercle et les trois petit qui se trouve a l’intérieur comme étant l’emplacement exacte des pyramide et le serpent comme étant la superposition de cette constellation(du dragon)et c’est exactement ce qui était prédis pour le 21 déc 2012.Il y aurais une dernière vérification a faire pour savoir si sur cette photo ,le nord est bien en haut de cette photo???

      • AlKriS dit :

        Ah, moi je n’y connais rien en pyramides, ni en constellations, désolé Jonas 😉
        Je ne suis pas non plus un spécialiste des crops (je crois bien n’être spécialiste en rien d’ailleurs…. c’est peut être ça ma spécialité ^^), mais j’ai beaucoup de mal à croire que des bipèdes terriens s’amusent en nombre à arpenter les champs un racloir à la main, pour dessiner ces arabesques si étonnantes et complexes parfois.

        • Katerina dit :

          Je suis de ton avis Alkris .
          On peut aussi avoir du discernement par rapport aux nombres de crop circles , tous ne sont pas de la meme origine .
          Celui là en tous les cas ne peut venir que d une intelligence spirituelle avancée et cela aussi de part sa simplicité .
          Catherine

  38. Gabriel dit :

    Chaque jour j’avance un peu mieux grâce à ce genre de partage. Merci.

    Sinon, je ne sais pas si vous le savez mais Monique Mathieu donne une vidéo conférence gratuite aujourd’hui :
    http://ducielalaterre.org/fichiers/divers/visioconf_rence_avec_monique_mathieu_sur_internet_q2H.php

    Bonne journée !

    • Signe d’une incroyable incohérence, elle vient de dire devant 1100 personnes qu’elle avait été informée dès début 2012 par les EdL qu’aucun bouleversement tangible ne surviendrait.
      Or le staff ne fut au courant que vers le 15 décembre. Et le public ne fut informé par elle que courant ou fin janvier 2013.

      Egalement, Serge Reiver Nazare qui eu une profession bien cartésienne et que concernant ses connaissances spirituelles acquises de façon incroyables puisque par plusieurs moyens : décorporation + contacté + channeling ; Nous informe que Shamballa est localisé dans la dernière des couches atmosphérique de la Terre. Or les Êtres de Lumière par Monique ce soir (avec tout le respect que j’ai pour elle) réitèrent que Shamballa est dans l’intra-Terre !
      Il est clair que le discernement s’impose plus que jamais. Ce n’est peut-être pas qu’il y ait de faux prophètes, peut-être que les communications sont actuellement vraiment brouillées. Peut-être que chacun a ses propres vérités.

      Nous sommes à nouveau renvoyés à nous-mêmes. C’est en nous que nous trouverons la vérité.

      Merci à Jacques pour l’extrait de Krishnamurti Jiddu, au moins lui, ce dernier, ne nommait pas les choses pour justement ne pas tomber dans l’illusion.

      Bonheur
      Frèd

      • pierrot dit :

        Et il pronait plutôt l’observation directe de la nature que les incursions dans l’astral =)

      • Romarin dit :

        Bonjour Fred,
        Une piste peut-être: dans le lien n°1 que tu as donné hier sur la conspiration cosmique, figurait ce passage:
        «  » » » Kevin: No comment! Je ne peux rien vous dire…… Mon penchant pour l’ésotérisme et ma curiosité m’ont permis de découvrir des choses que ni les spiritualistes ni les scientistes ne peuvent imaginer……. j’ai fini par découvrir, en m’informant auprès d’ingénieurs de l’armée, que des laboratoires secrets se livraient à des expériences sur des êtres du monde invisible. Vous avez entendu parler de ces choses? Ok. Je ne travaillais pas directement sur ce projet, mais j’ai obtenu des informations classées «secret défense» auxquelles aucun militaire de ma catégorie ne pouvait avoir accès. De fil en aiguille, j’ai remonté la filière, sans me faire remarquer, et j’ai découvert un fait incroyable: des laboratoires – on ne sait pas qui les dirige ni d’où vient l’argent – ont élaboré une technologie pour contrôler des créatures invisibles: élémentaux, désincarnés, esprits d’anciennes civilisations, ou encore ces créatures ectoplasmiques, les êtres de lumière du new age. Vous comprenez? …..Avons-nous besoin d’entités invisibles ……. Si la technologie permet de contrôler les êtres d’un plan immatériel, il y aurait de multiples applications possibles. Encore fallait-il y croire, ce que mes collègues formatés ne pouvaient admettre…….à quoi cela finirait par aboutir. Là où je me trompais, c’est que cela avait déjà abouti expérimentalement, car la science officielle a un demi-siècle de retard sur les recherches secrètes…… J’ai appris à comprendre le fonctionnement des systèmes de manipulation de la conscience, comme par exemple les armes à ondes courtes, cette technologie qui peut semer l’euphorie ou la dépression sur une population ciblée, et dont les fréquences pourraient également affecter des entités non physiques. C’est assez nouveau, n’est-ce pas? «  » »

        Aors les complots? sûrement que ça existe …ou pas!
        Les bons channels? sûrement que ça existe …ou pas!

        Tout cela nous permet sans doute d’être vigilant quant aux infos extérieures que l’on reçoit de toutes parts, on lève un sourcil, on s’interroge pour ne pas prendre tout pour argent comptant, cela aiguise le discernement, soit, mais parfois tout s’embrouille et l’émotionnel s’agite, on s’y perd on ne sait plus…
        Dans l’absolu, j’essaie de croire en tout et je ne croire en rien, ça me laisse une marge de ressenti au fond de moi.
        bonne journée.

        • Bonjour Romarin,
          Joli prénom ou pseudo. J’ai planté un romarin Pointe du Raz et il est vraiment superbe. Il tombe en cascade du muret et il fleurit bleu au moins pendant 5 mois. C’est incroyable.

          Je te remercie pour le passage sélectionné. C’est justement cette divulgation qui me travaille beaucoup actuellement. D’autre part, je sais qu’ici sur Urantia-Gaïa vous êtes informés de ce risque de manipulation.
          L’on est donc plus que jamais confronté à soi-même. Ou, par ailleurs, une aide peu aussi venir comme tu le décris venir de l’extérieur par les recherches que l’on effectue, par une certaine guidance : «j’essaie de croire en tout et je ne croire en rien, ça me laisse une marge de ressenti au fond de moi ».
          Je te remercie pour ton témoignage vraiment clair !

          Juste pour l’anecdote, je suis tombé sur une ancienne cana disant que la Terre ascensionnerait en dernier parmi l’ensemble des planètes du Système Solaire. Cette affirmation va à l’encontre de ce que la même channel dira plus récemment à savoir que la dernière planète sera Mars. Je n’ai même pas envi de le signaler au staff car on me répondrait sans doute que « les plans, les événements ont pris une autre tournure ». Mais une telle affirmation serait elle aussi incohérente puisque les EdL disent souvent que le plan de la Source s’accomplit. Et je suppose que lorsqu’il s’agit d’éléments aussi important que l’ascension d’une sphère de vie, les éléments aléatoires du libre-arbitre sont exclus, en d’autres termes s’il est programmé que la Terre ascensionnera en dernier ce n’est pas pour après 6 ou 8 ans dire qu’elle ascensionnera en avant dernier. C’est comme dans les grands chantiers : on construit la chape de béton puis seulement ensuite la toiture. Non ?
          Rectification, hier 1100 connexions internet représentent davantage que 1100 spectateurs puisque derrière chaque écran il peut y avoir davantage qu’une personne.

          J’en fini par me dire que la méditation mondiale annoncée hier soir pour courant novembre prochain, et bien il se peut que je n’y participe point ! Car après tout : où vont nos énergies ?!
          Vont-elles vraiment alimenter ce en quoi elles sont sensées atteindre ?! Bonne question.

          Le mieux serait de ne plus mettre le nez dans les 3 sites DCALT et le Forum. Certes l’enseignement dispensé (si l’on peut appeler cela un « enseignement ») peut apporter à l’être car il y a toujours des thèmes qui sont universels et qui vont dans le bon sens, mais cependant il y a aussi comme on vient de le voir de plus en plus d’incohérences concernant d’autres thèmes : et cela laisse perplexe, et cela n’est donc tout simplement pas bon.

          Bon, j’espère ne pas vous avoir trop embêté.

          De toute façon je sens bien que je suis en train de prendre une autre voie qui comme tu le dis Romarin est constituée de plusieurs pistes, puis ensuite on en extrait ce qui nous « parle le plus » « le mieux », c’est d’ailleurs ainsi que je faisais dix ans auparavant, avant Internet.

          Ah, un autre point, Monique ou comme hier plus précisément les EdL, ne répondent qu’extrêmement superficiellement à la question posée par un auditeur en ce qui à trait à « comment sera la Terre dans la 5ème dimension ». Pourtant il n’y a rien de bien compliqué et la réponse aurait pu être riche et explicite. Par exemple la lecture d’ « Alliance » d’Anne Givaudan répond parfaitement à cette question et il n’y a pas de quoi en faire un mystère ou une réponse incomplète. Dans cet ouvrage il est en partie question de la vie sur Vénus, et à l’époque où le livre fut écrit Vénus vibrait en quelque chose comme la 5 ou la 6ème dimension. Donc prendre connaissance du type de vie mené sur Vénus permet de se faire une idée de ce que pourrait être la Terre en dimension supérieure. Rien de bien compliqué.

          J’ai envi de dire pour terminer, que le plus important pour nous Hommes incarnés parmi les hommes les femmes les minéraux les élémentaux le règne animal le règne végétal et la Terre est le respect, le respect de soi et le respect de l’autre.

          Bonheur et sourire.
          Frèd

          • Katerina dit :

            Fred ,

            Tout est infiltré .
            Il n y a pas de croyance absolu en quelque chose .
            C est un vrai travail à faire , l amour est le seul guide .
            Il illuminera tout alors et à mon avis personne ne sait quand .
            Je t embrasse
            Catherine

        • Marie-Anne dit :

          Romarin, Frèd,

          N’oublions pas que la règle n° 1 de la désinformation, c’est de discréditer une petite part pour jeter la suspicion sur le tout et ainsi d’ inciter à jeter le bébé avec l’eau du bain; de tellement bien noyer le poisson, qu’on ne sait plus où on en est ni qui croire; de mêler le vrai et le faux pour donner de faux airs de vérité à ce qu’on veut nous faire avaler, etc, etc, …et cela peut être valable aussi pour ce que dit ce Kevin dans les articles proposés par Frèd.

          Ces façons de désinformer pousse les gens à se désespérer de changer quoique ce soit et les incite à ne pas se bouger ou les simplement gesticuler sans force directrice valable.

          Que cela nous pousse, nous, à exercer notre discernement, à voir ce qui nous parle vraiment, ce qui suscite en nous une baisse ou une hausse de nos vibrations.

          En ce qui me concerne, j’évite maintenant toutes ces soi-disant informations sur les conspirations – qui sont en fait des désinformations, car j’ai remarqué qu’elles abaissaient systématiquement les vibrations de qui les lisaient ou les écoutaient.
          C’est un truc vieux comme notre monde:
          oui, « on » ne peut empêcher que nous soyons désormais au courant des manipulations dont nous avons été l’objet- dont nous sommes encore- l’objet, alors, « on » retourne cette information contre nous en l’utilisant pour nous noyer dans le doute, la suspicion, l’indignation, la confusion, et tout ce qui peut encore nous maintenir dans de basses vibrations.

          Encore une fois :nous donnons force et vie à ce sur quoi nous donnons notre attention.
          Plutôt que de continuer à donner force et vie à toutes ces conspirations, sachons simplement qu’elles ont été, qu’elles ont eu leur utilité, que maintenant, nous ne voulons plus jouer ce jeu désuet, et tournons-nous désormais vers ce que nous sommes réellement et que nous voulons amener ici: l’Amour, la Paix, le Respect, etc,…
          C’est à cet Amour, cette Paix et ce Respect que nous devons donner notre attention, aujourd’hui.

          Avec toute mon amitié

          • pierrot dit :

            Et c’est pour cela que la forêt me fait du bien.
            Je n’ai que mon propre filtre à gérer et je n’ai pas à me poser la question à savoir si l’information que je reçois est vrai ou pas.
            Avec les guides humains il y a aussi le filtre du guide ainsi que son mental qui interfère.
            Et comme j’ai assez à faire avec mon mental.

          • alain dit :

            Oui Marie-Anne, je te rejoins dans tes propos.

            Mais alors, « on » peut également adopter la même attitude face à tous ces « canal » qui nous disent que nous entrons dans une nouvelle dimension, que si le 21 décembre 2012, nous pouvions nous attendre à tout, c’est-à-dire à rien, aujourd’hui de nouvelles dates sont données (comme dans l’article de cette page) et ainsi on reporte une nouvelle fois un événement (avènement d’une nouvelle dimension) que tout le monde attend ici.

            Oui je suis d’accord avec toi sur la théorie du complot qui nous détourne de la réalité, c’est beaucoup plus compliqué que ça mais je t’avoue que je pense la même chose de ces prédictions très précises sur des événements à venir invérifiables et cela est dommageable pour l’esprit des gens.

            Franchement, je m’en fous de savoir si nous entrons ou pas dans une nouvelle dimension.
            Je suis convaincu qu’il y a autant de chemins que d’individus et que tant que nous cheminons dans ce corps, nous ne savons rien, enfin rien de ce qui nous dépasse…
            Par contre, sur un plan purement géopolitique, économique et sociétal, alors oui, je pense que notre système est au bout de sa vie parce que tous les critères réalistes sont là pour nous le montrer et ainsi, « on » peut imaginer la fin de ce système et par conséquent, le début d’un autre.
            Oui, les choses s’accélèrent car grâce à l’outil Internet, les informations arrivent en masse sur les bureaux de ceux qui influent concrètement sur le Monde et « on » n’arrive pas à les traiter sans que de nouvelles arrivent sur les mêmes bureaux et viennent contredire ou modifier les précédentes.

            Bien, j’admets que l' »on » puisse supputer que nous élevons notre fréquence vibratoire, ok, mais nous pouvons tout aussi bien dire que nous approfondissons chacun notre compréhension au fur et à mesure de notre évolution.

            Alors certes, nous sommes probablement dans une phase de transition entre deux mondes où l’image de la chenille et du papillon est adéquate mais que savons-nous exactement de ce qu’il va se passer ?
            Pas grand chose en fait, juste que tout continue, inlassablement, par le Nouveau qui, inéluctablement, nous entraîne dans des aventures extraordinaires et passionnantes.

            Bien à toi ☼♪♫♪☼ 🙂

            • Marie-Anne dit :

              Oui, Alain, je comprends ta réaction.

              En ce qui me concerne, lorsque je lis ou écoute un enseignant, un « canal » ou une personne faisant des révélations à tel ou à tel titre, j’écoute, avant tout -et je ne garde -que ce qui résonne en moi comme étant juste.
              J’écoute mon cœur et son discernement; et je ne tiens compte que de ce qui m’élève, que de ce qui me tourne davantage vers mon Moi Réel, c’est-à-dire, vers Qui Je Suis de toute éternité et au -delà.

              À ces « conditions », cela ne me dérange pas de lire les textes de certains  » canals » ou de certains êtres inspirés et sages: je les vois alors comme des textes qui aident à se réveiller, à se rappeler, à s’expanser,; des textes qui peuvent inspirer, enrichir et/ou aussi encourager, soutenir, raffermir,…

              Les interviews ou les textes qui me maintiennent dans ce que nous appelons la 3D ( c-à-d, dans cet état de conscience basé sur l’idée de la séparation et des limitations-qui entraînent la peur et le besoin de contrôler- le tout dans un espace/temps linéaire), j’évite de leur donner mon attention pour ne plus nourrir cette 3D.

              Pour le reste (et bien que je sente réellement que tout vibre différemment aujourd’hui- que tout a une autre senteur, une autre saveur, une autre je-ne-sais-quoi), je suis d’accord avec toi: on peut très bien dire que nous approfondissons notre connaissance de ce que nous sommes vraiment et que nous expansons notre conscience, plutôt que de dire que nous vibrons plus haut.
              En fait, c’est la même chose : à chacun sa façon de voir!
              L’essentiel, ce ne sont pas les mots, les calculs ou les dates, ce sont nos retrouvailles avec la Lumière que Nous Sommes et que nous révélons où nous sommes.
              L’extérieur n’est jamais que le reflet de l’intérieur.
              Voilà, Alain ma vision actuelle ( et résumée!) des choses!
              Amitiés à toi et à tous!

              • alain dit :

                Très bien Marie-Anne.

                L’être humain parle beaucoup et agit peu.
                Je ne critique pas en disant cela.
                Voici un texte de sensibilité bouddhique qui résonne en moi comme il y a des textes d’autre sensibilité qui résonnent en toi.
                Il montre deux aspects de l’esprit.
                Je voulais le partager avec toi.

                « Il y a deux grands ordres de conditionnalité à l’œuvre dans l’univers et dans la vie humaine. On peut appeler le premier l’ordre cyclique ou réactif, et le second l’ordre spiral ou progressif. Dans l’ordre cyclique de conditionnalité, il y a un processus d’action et de réaction entre des paires de facteurs opposés, tels que plaisir et douleur, bonheur et misère, perte et gain, et, dans le contexte plus large d’une série d’existences, naissance et mort. Dans l’ordre spiral, en revanche, il y a une progression graduelle, comme celle que l’on trouve entre des facteurs qui s’augmentent l’un l’autre. Ici, le facteur qui succède augmente l’effet du facteur qui précède, plutôt qu’il ne le contre ou ne l’annule. Par exemple, ce n’est pas la douleur mais le bonheur qui apparaît en dépendance du plaisir ; ce n’est pas le malheur mais la joie qui apparaît en dépendance du bonheur ; en dépendance de la joie apparaissent le ravissement, puis la félicité, puis l’extase.

                L’esprit réactif et l’esprit créatif.

                Dans la vie de l’être humain individuel, ces deux ordres de conditionnalité se reflètent dans deux sortes d’esprit différentes : l’esprit réactif et l’esprit créatif. Cela ne veut pas dire qu’il y ait, littéralement, deux esprits, mais plutôt qu’il y a deux modes différents dans lesquels l’esprit unique peut fonctionner. Nous pouvons fonctionner soit réactivement soit créativement. Fonctionner réactivement veut dire « réagir », ce qui n’est pas du tout agir. Réagir veut dire être essentiellement passif. Cela veut dire répondre automatiquement à tout stimulus qui se présente à nous. D’un autre côté, fonctionner créativement veut dire « agir », être à l’origine, faire apparaître quelque chose qui n’était pas là auparavant, que ce soit une œuvre d’art ou un état de conscience élevé. Fonctionner réactivement veut dire être mécanique ; fonctionner créativement veut dire être spontané. Quand nous sommes réactif, nous nous répétons sans cesse. Nous répétons le bon vieux schéma de notre vie : nous faisons aujourd’hui ce que nous avons fait hier, nous faisons cette semaine ce que nous avons fait la semaine dernière, nous faisons cette année ce que nous avons fait l’année dernière, nous faisons cette décennie ce que nous avons fait la décennie dernière ; si, même, vous étendez le contexte, nous faisons dans cette vie exactement ce que nous avons fait dans toutes nos vies précédentes. Mais quand nous sommes créatifs, nous changeons et nous nous développons : nous devenons de nouveaux hommes et de nouvelles femmes.

                Le développement personnel est donc basé sur l’ordre de conditionnalité progressif. Se développer personnellement veut dire cesser de vivre réactivement et apprendre à vivre créativement. Ceci, bien sûr, n’est pas du tout facile. Cela demande, notamment, une prise de conscience des deux sortes de conditionnalité, non pas en tant que principes abstraits mais en tant qu’alternative concrète nous faisant réellement face. Après tout, en tant qu’alternative, elles ne nous font pas face qu’une fois ou deux dans notre vie, mais en fait à chaque minute de la journée, car c’est en fait à chaque minute de la journée que nous devons choisir entre réagir et créer. Supposons, par exemple, qu’une personne nous parle de façon peu aimable. Nous pouvons soit réagir, en nous sentant touché ou en nous mettant en colère, ou nous pouvons répondre créativement, en essayant de comprendre ce qui s’est passé (en cherchant par exemple à comprendre pourquoi elle a parlé ainsi), en essayant de sympathiser, ou en essayant au moins d’être patient. Si nous réagissons nous resterons tel que nous sommes, voire régresserons, mais si nous créons nous ferons un pas en avant dans notre développement personnel. »

                Bien à toi Marie-Anne 🙂

              • Marie-Anne dit :

                Très beau, texte, Alain, merci de l’avoir partagé.

                Oui, le réactif est répétitif et tourne en rond, et le créatif est innovant et élève son cycle ( la spirale), …et lui-même 🙂

          • Gabriel dit :

            Bonjour à tous,

            Je n’ai jamais lu sur ce site des phrases du genre : « vous devez croire ça », « vous devez faire ça », « c’est comme ça un point c’est tout » (comme le font les religions par exemple).
            J’y ai simplement lu sous diverses formes quelque chose comme : « nous vous ouvrons une porte, le choix de la franchir vous appartient ».

            Du moment que quelqu’un me laisse le choix d’agir ou non en mon âme et conscience, je l’écoute.

            A Delta de La Lyre : Si vous doutez qu’une pensée d’amour est une chose « positive », je comprends que vous soyez suspicieux pour le reste … Mais c’est votre choix, je le respecte.

            Vous parlez également de la façon évasive de répondre des EdL et je comprends tout à fait puisque ça m’énervait vraiment moi aussi ! « MAIS OU, QUAND, COMMENT?! On s’en fou de ce que tu dis , mais QUAND ??! »
            Qui demandez le « ou, quand, comment » à votre avis… qui satisferiez vous en répondant à cette question ?

            Si on vous disait que la fin du monde serait dans un mois, qu’un évenement majeur allé se produire, que la moitié de la population mondiale allez mourir dans d’atroce souffrance;

            Compteriez vous les jours ou continueriez vous à vous nettoyer ? Posez vous la question et répondez sincèrement..

            Pour ma part, au jour d’aujourd’hui, je compterai les jours; alors au final je leur dis merci d’être évasif, cela me laisse le temps de me préparer et de me concentrer sur ce que j’attend de la vie, nous verrons à ce moment là, quand ça arrivera, si je l’ai bien fait.

            C’est pour cette raison (c’est mon avis), qu’ils ne souhaitent pas donner de date précise, d’évenements, ni de lieu, ni de comment, mon égo s’y est résigné.

            Voilà c’était ma vision des choses.

            Bonne journée.

            • marie christine dit :

              Je crois aussi que les EDL ne peuvent pas donner des dates précises parce que tout change tout le temps : les énergies et leurs inter-actions . Il suffit de voir à quel rythme les humains ont des sautes d’humeur, sans compter les aléas du libre-arbitre . Ca ne doit pas être facile à gérer dans l’univers !
              Tout au plus peuvent-ils faire des prévisions globales en étudiant les tendances générales comme nos météorologues …

            • Bonsoir Gabriel,
              Votre façon de ressentir les enseignements des EdL canalisés par M.M. je l’ai eu également.

              Quoiqu’il arrive notez que je vous remercie pour votre partage.

              Comme je l’ai expliqué en un ou deux commentaires sur cette page il y a trop d’incohérences et le vase déborde. Vous ne l’avez peut-être pas lu mais à un moment donné j’explique quelque chose concernant la fameuse date, vous pourriez le relire, ou peut-être me suis-je mal exprimé. Ou alors on peut se dire oui les EdL informèrent Monique 1 an auparavant et qu’elle n’aurait rien divulgué parce que le message n’était que pour elle parce que c’était une canalisation en privé et non en publique. Franchement moi j’aurai du mal à me taire si un an avant un soit disant événement j’en connaissais l’issu pendant que d’autres s’imaginent un tout autre paradigme. Mais bon je ne tiens pas à m’expliquer davantage.

              A chacun son chemin. C’est normal et naturel.

              Pour ma part j’ai fait exception en ne me rendant pas cette année, il y a une semaine, à la réunion des membres du Forum : et je me sens beaucoup mieux : en ce moment même en « surimpression » je vois deux pages blanches en train de s’entre-ouvrir, comme au sein d’un livre. L’avenir reste à être écrit mais cette fois-ci sans les mêmes conditionnements qui font tourner en rond.

              Certes lorsqu’on est à Sarlat on se sent bien voir même très bien, mais c’est l’effet de groupe qui doit créer ça, au mieux l’égrégore ainsi entretenu.

              Cet après-midi j’ai supprimé les icônes/favoris relatifs à Du Ciel A La Terre 1er site ainsi que Du Ciel A La Terre 2nd site ainsi que le Forum Du Ciel A La Terre.

              Je ne participerai pas à la méditation mondiale de novembre.

              Et vraiment, à quelques centimètres de mon visage je vois dans l’invisible (comme en surimpression) deux belles pages blanches ….

              Je te souhaite plein de bonnes choses, l’essentiel étant que tu t’y retrouves dans cet enseignement.

              Bonheur.
              Frèd

            • Katerina dit :

              Gabriel ,

              Il n y aura pas de fin du monde .
              C est une hypothèse que je n envisage pas .
              Amitiés
              Catherine

              • Margelle dit :

                Katerina, avec mille excuses préalables !! ta réponse me fait penser à celle, citée par Etienne Klein (physicien philosophe) d’un de ses élèves de Centrale -(qui avait quand même réussi les examens !)- qui disait « ne pas être d’accord avec la relativité d’Einstein, « parce qu’il ne la « sentait pas » ! – Etienne Klein a failli en perdre sa science !!!! 🙂 Et comme il disait (en aparté, c’est-à-dire en conférence), il aurait pu argumenter un peu plus !!
                Mais ton ressenti est sûrement différent de ce que tu exprimes ? Et peut-être que la physique va avancer dorénavant avec le ressenti !!
                amitiés

              • Katerina dit :

                Mon ressenti est que c est une idée que je ne peux envisager . Je l ai eu , en tous les cas j ai senti que le monde des humains allait à sa perte .
                Je sens aujourd hui que l univers ne le permettra pas , que la terre de toutes les façons vivra . Et nous sommes là pour aider à cela . Je ne sais comment , mais j ai cette certitude que l amour s amplifie .
                Et que de toutes les façons avoir cette pensée suffit à ne pas donner de la force au négativisme ambiant .
                On ne combat pas , on s allie à tout ce qui est amour à tout moment de notre vie .
                Je t embrasse
                Catherine

              • Katerina dit :

                Quant à la science officielle , je n ai pas un doute , je n ai que des doutes .
                Central , polytechnique …
                L ayant cottoyé de très très près …
                J ai fini de la combattre mais cela a mis du temps , sans remettre en cause l intelligence des chercheurs , je n ai jamais vu d amour dans ce milieu . Bon je combats encore un peu mais pas grave .

              • Margelle dit :

                Bon ! ça va mieux comme ça ! (pour moi).. parce que décider tout de go s’il y aura ou pas de fin du monde, c’est fort… à moins que ce soit le résultat de nos pensées-croyances… peut-être…

                Les physiciens ? certains me plaisent bien quand ils sont ouverts, ils parlent de la réalité des choses, et découvrent parfois de belles choses… mais bien sûr nous veillons !! 🙂

              • Katerina dit :

                Margelle ,

                Je ne décide pas ,
                je fais comme tout le monde .
                Et essaie de ne pas participer à ce mélimélo assez phénoménal .
                Catherine

              • Margelle dit :

                mélimélo ? 🙁 🙁 🙁

              • Katerina dit :

                Oui des fois on met le i et des fois on met le o .
                ☼☼☼

              • Margelle dit :

                Pas vraiment ça…

              • Katerina dit :

                Margelle ,

                J aime bien les chroniques de Frank Hatem sur le site de la presse galactique . La dernière montre bien que la science en 3D comme il le dit a vraiment ses limites .
                Il ouvre aussi l esprit sur une autre perception de la physique .
                Je t embrasse
                Catherine

            • Gabriel bonjour,
              Prenons l’exemple du lot de canalisations mises sur le net (il y en a beaucoup qui ne sont pas sur le net) en l’occurrence rien que les dernières, et prend comme exemple admettons les 2 relatives au Bugarach. Elles sont sensé relater le Bugarach mais traite de plein d’autres points aussi. Même les autres points sont traités superficiellement. Cela n’est je pense pas le cas mais ça laisse une image de « m’as-tu vu » « de tout et de rien » « de vitrine ». Mais qu’y-a-t-il derrière la vitrine ? A quoi cela rime-t-il ?
              Moi j’aime approfondir. Pas toi ?

              Une connaissance lors d’un déménagement il y a deux ans sans doute, s’est séparée de ce qui l’encombrait et nous a proposé les K7 (car avant les CD ce fut les K7 le support audio). Nous les avons acceptées et écoutées pour un bon nombre d’entre elles du moins. Elles sont réellement intéressantes, on apprend beaucoup. Or le temps est passé par là et les « enseignements » d’aujourd’hui n’ont plus rien à voir avec ceux du début !!!
              Tu pourrais me rétorquer qu’actuellement l’essentiel est le travail intérieur et non plus le voyage dans la Galaxie ou dans le passé de la Terre. L’enseignement actuel étant tellement redondant qu’on en fait le tour : si au bout de 6 ans je ne suis pas parvenu à comprendre puis à intégrer l’enseignement récent et récurrent alors je pourrais me dire : « c’est grave docteur ? ».

              Forum : parlons-en ! Ici il ne s’agit plus de M.M. mais du règlement du Forum internet. On ne peut plus rien y dire, on ne peut plus s’exprimer, dès que l’on souhaite aborder quelque chose ce n’est plus ou pas possible. Soit disant qu’il faille rester dans les enseignements des EdL et ne pas parler de sa vie personnelle ou d’autres types de sujets. C’est sclérosé, entends-tu ? Ne le constates-tu pas ? Les sujets sont cadenassés les uns après les autres.

              A l’inverse ouvre les yeux et ne vois-tu pas, ne constates-tu pas qu’ici sur Urantia Gaïa le Passeur laisse à tous et à toutes la libre expression ? Les échanges des participants amènent une interactivité constructive et éclairante.

              Est-ce si difficile que ça de voir les choses !? Est-ce que tu peux croire un seul instant que les grandes inventions de ce monde auraient été possibles si l’on avait cloîtré les inventeurs et les innovateurs dans des dogmes immuables ?

              Alors que les EdL très souvent terminent en disant « avons-nous bien répondu à ta question », il est quand même étrange qu’à chaque fois que ma compagne posa une question les EdL ne lui proposèrent pas cette chute.

              Il y aurait encore énormément à dire. Cependant tout n’est pas bon à dire et doit rester dans le domaine privé.

              Il y a un an je posai une question sur la multidimensionnalité en leur demandant si un exemple symbolique de cala tel que décrit dans le Forum Internet était un bon exemple pour se représenter la multidimension. Et bien non, la réponse fut négative alors qu’à priori je reprenais un concept énoncé par eux-mêmes !

              Je passe l’incident concernant la question que je posai sur l’existence des Dragons.
              Je passe également la réponse à notre sens tout à fait à côté de la plaque concernant à nouveau les Dragons posée un ou deux ans plus tard espérant alors cette fois être éclairé en la matière.
              Et déjà là les doutes sont venus car pour savoir si les Dragons existent ou pas c’est avant tout par nos propres ressentis que l’on a la réponse et nous sommes plus qu’on le croit à avoir la réponse, et donc pas besoin de poser cette question aux EdL en définitif.

              Que ton chemin spirituel soit le plus éclairé possible.

              Et note bien que je n’en veux à personne, nous sommes tous humains c’est-à-dire que nous sommes faillibles. Je respecte.

              Et bien évidemment je ne détiens pas la vérité, j’en suis peut-être même loin, va-t-on savoir !?
              Par contre je m’ajuste et sais peut-être un peu mieux ce que je souhaite de ce que je ne souhaite plus ou pas.

              Bonheur.
              Frèd

          • Cécile dit :

            Marie-Anne,
            J’en suis arrivée exactement à la même conclusion que toi. Ne plus porter mon attention sur les complots, réels ou prétendus. Ne pas les ignorer non plus, mais ne pas me focaliser excessivement dessus. Concentrer plutôt mon attention sur ce que je me sens appelée à faire advenir : l’amour, la paix, le partage, la créativité, l’inspiration, la joie, la liberté…
            Tout ce qui est de nature à faire baisser mes vibrations n’est pas utile, sauf pendant l’intervalle de temps où cela me montre mes zones d’ombre : peur, doute, colère, tristesse…
            Une fois ces zones identifiées, je fais en sorte de ne cultiver aucune énergie de lutte, d’indignation, de jugement, mais au contraire j’essaie de contacter mes émotions et ressentis, et d’y apporter toute la lumière de mon cœur : celle du pardon, de l’accueil inconditionnel, de la libération.
            Pas toujours confortable au quotidien, mais je ne vois pas d’autre voie, en ce qui me concerne…
            Bien à toi,

  39. Margelle dit :

    Ce texte, Katerina l’a posté il y a quelques jours…. je suppose qu’il ne veut pas passer inaperçu… Il est intéressant, il resitue des données que je crois nous avons toujours du mal à intégrer en entier, l’important étant dans l’approche… Personnellement j’avoue avoir toujours du mal avec le 3D et le 5D, je ne parle pas des autres dimensions.. Devons-nous vraiment nous situer absolument ??? Il me semble réagir en 3D…. du moins je pense, et tant pis, c’est comme ça… Pas trop envie de me tracasser de n’être pas plus haut en vibration… je fais au mieux … et je crois que le mieux est de s’accueillir, même quand ça barde à l’intérieur… et ça barde parfois… mais comme le dit l’article, s’y pencher avec attention et ne pas refouler.. lui parler au trouble-fête, le faire parler également, parfois il veut bien -pas toujours, je vous l’accorde, il a tellement l’habitude d’être mis de côté, que forcément, un regard le trouble-… J’en suis là (à peu près..). Poursuivre cette attention, y compris avec les autres, avec le monde… ce qui amplifie le phénomène… Je retiens la date de 2030 dont j’avais déjà entendu parler… et qui me semble réaliste, de là d’où je parle… Nous décryptons de mieux en mieux, me semble-t-il…

    • Bonjour Margelle,
      Comme tu l’écris, comme Krishnamurti l’a martelé toute sa vie, comme le taoïsme le dit aussi, comme Marie-Christine le rappelle : l’ATTENTION.
      Ha, et comme dans le texte conspirationniste où les liens sont disponibles en bas de cette page, l’un des atouts ou même l’atout unique pour nous rendre Libre intérieurement vis-à-vis de la matrice est l’ATTENTION.
      Bise à toi et courage et soutien.

      Respect et attention.

      Sourire.
      Frèd

  40. Jacques dit :

    Être à soi-même sa propre lumière : là est la vraie liberté
    Il faut être à soi-même sa propre lumière.
    Cette lumière est la seule et unique loi : il n’en existe pas d’autre.
    Etre à soi-même sa propre lumière, c’est refuser de suivre la lumière d’un autre, si raisonnable, si logique, si exceptionnel, si convaincant soit- il.
    Vous ne pouvez pas être votre propre lumière si vous êtes plongé dans les ténèbres de l’autorité, des dogmes, des conclusions hâtives.
    La morale n’est pas une émanation de la pensée, ni l’effet des pressions exercées par le milieu ambiant, elle ne relève ni du passé ni des traditions. La morale est enfant de l’amour, et l’amour n’est ni le désir ni le plaisir. La jouissance, sensuelle ou sexuelle, n’est pas l’amour.
    Etre à soi-même sa propre lumière : là est la vraie liberté – et cette liberté n’est pas une abstraction, elle n’est pas le fruit de la pensée.
    Etre authentiquement libre, c’est être affranchi de toute dépendance, de tout attachement, de toute soif d’expérience.
    La Lumière…rien d’autre ne compte que la Lumière. Voilà ce qu’est l’Amour…

    Krishnamurti : (Cette lumière en nous)

    Ces écrits de Krishnamurti me parlent très profondément.
    Ils réveillent des choses qui sont déjà tout au fond de moi…
    Tout part de « soi »… Tout est en moi…
    Je n’ai qu’à faire le vide ….et laisser la source jaillir…
    Toutes les peurs s’envolent…
    Et le mot « Liberté » prend toute son ampleur…
    L’Amour est là…
    Le voir et …..c’est déjà trop tard…
    On est intoxiqué à jamais…

    Restons simples, ouvrons notre coeur et ne soyons pas trop dans l’attente…
    Vivons !
    Tout adviendra quand il sera temps…

    Jacques

  41. Marie-Anne dit :

    Merci, Passeur pour ce texte effectivement très dense en informations.
    Ce ne sont pas les dates et les discussions à ce sujet qui m’intéressent ; elles ne m’ont jamais vraiment intéressées et j’ai toujours été plus ou moins consciente que nous les comprenions avec une vision 3D , donc, avec une vision altérée.
    Certains termes utilisés dans ce texte sont d’ailleurs encore très  » 3D » ( » survivre en 5D, affronter, etc,…)

    Mais le reste me parle:  » L’Ascension est avant tout un processus d’illumination et de maîtrise de l’esprit sur la matière ».
    Oui!
    Et pour répondre notamment à Marie-Christine, je dirais que, pour ma part, je ne pense plus du tout, pour le moment, en terme de  » karma »-personnel ou collectif, et encore moins en terme de karma planétaire – et, effectivement, on nous dit ici que ce karma planétaire a été transmuté et donc purifié, comme je le pressentais:

    « La grille cristalline de la Terre, la mémoire qui enregistre la vibration et l’énergie de l’Humanité, et permet à notre conscience de créer la réalité, a été complètement purifiée de toute obscurité et énergies karmique du passé. »

    Donc, je me contente de ne pas m’inventer de nouveaux combats-ni extérieurs- ni intérieurs- et d’accueillir ce qui vient à moi avec acceptation et compréhension, en restant confiante que tout cela vient à moi pour être guéri ou pour m’aider à me guérir.
    Du moins, j’essaie, car je dois régulièrement me le rappeler pour me réaligner sur cette compréhension venue du Cœur!

    Comme le précise ici Anthère Michael:

     » Chacun est désormais face à son ombre qu’il doit affronter et transmuter en laissant la Lumière galactique entrer en lui » : oui, et pour que cette Lumière entre, il faut s’installer dans son Cœur et l’ouvrir!( et au terme  » affronter » utilisé ici et très guerrièrement connoté, je préfèrerais le terme « voir », ou « accueillir », mais bon, admettons! 🙂 )

    Et:

     » Les énergies négatives et obscures ne peuvent plus affecter la Terre ni les Hommes qui s’installent dans la fréquence du Cœur »
    ( je suppose qu’il s’agit-là des énergies artificielles de non -amour ou de presque non-amour, bien sûr; car dans la Création, il y a toujours polarisation, même légère, mais n’ayant rien à voir avec nos polarisations de 3D portées à outrance et artificiellement déplacées dans le presque non-amour: c’est du moins ma façon actuelle de comprendre les choses).
    Cessons donc de vouloir combattre, nous ou les autres; et cessons de penser en termes de dettes à éponger, d’efforts douloureux ou d’épreuves à forcer et:

    Ouvrons notre cœur, élevons nos vibrations, accueillons la Lumière transmutatrice , plaçons notre attention uniquement sur ce que nous voulons manifester, retrouvons en nous le Divin Que Nous Sommes, apprenons- réapprenons – comment utiliser, dans l’amour, le respect et la sagesse, l’énergie bienveillante de l’Univers, et semons les germes du Nouveau: voilà notre  » mission » actuelle! C’est bien suffisant! 🙂

    Amitiés à tous

    • Katerina dit :

      Marie Anne ,

      D après mon expérience , je ne pense pas que tout soit tout de suite parfait .
      Qu il y a encore à travailler et que ce n est pas encore terminé, enfin pour moi .
      Je n aimerais d ailleurs pas cela , que ça m arrive du jour au lendemain .
      Il y a toujours des restes de 3D comme tu dis , cela ne me gene pas dans mon évolution .
      Et également des restes de karma .
      Je veux tout de meme maitriser mon évolution , meme si je sais que mon libre arbitre n existe plus , ou quasiment plus .
      Maitriser n est pas le terme en fait je dirai plutôt comprendre .
      Je crois qu il y a toujours un mélange 3D 5D plus ou moins important pour chacun .
      Je t embrasse .
      Catherine

      • Marie-Anne dit :

        Catherine, je n’ai pas dit que tout est ou sera parfait: la perfection, c’est statique; or la vie a besoin de dynamisme aussi et surtout.
        Ouvrir son cœur, accueillir ses ombres et tout ce qui est basé sur la peur et la limitation, apprendre à retrouver et à rester conscient de son alignement avec le Divin en nous; réapprendre la Confiance, le lâcher-prise; réapprendre à utiliser sagement « l’énergie » universelle, c’est un fameux boulot, tu ne trouves pas? 🙂

        N’oublie pas non plus que tu es créatrice: si tu penses que tu as encore du Karma à éponger, tu auras encore du karma à éponger,… et tu épongeras tant que tu croiras devoir éponger! Tu trouveras plein de choses à éponger, même des choses fantômes.
        C’est comme cela que je vois les choses aujourd’hui!

        Donc, je proposais simplement de laisser venir ce qui veut venir à nous (sans présumer de rien, concernant ce qui doit venir vers nous), et de le transmuter en ouvrant notre cœur aux nouvelles énergies d’amour, de compassion, de compréhension, de respect et de paix.

        Maintenant, c’est vrai qu’il y a encore en nous de la 3D, et une certaine appréhension parfois à la quitter totalement.
        Il n’y a pas de  » mal » à ça, c’est comme ça; accueillons-le aussi et comprenons que nous ayons besoin d’un sas pour faire la transition avec la 5D.

        Je t’embrasse bien affectueusement aussi!

        • Marie-Anne dit :

          PS: quand je dis » laisser venir à nous ce qui veut venir à nous », je veux dire, plus exactement:  » laisser venir à notre conscience ce qui, en nous, se présente pour être vu, accueilli, compris, afin d’être guéri et afin de nous guérir (quelle que soit la forme prise pour se présenter : événement, situation, personne, rencontre, rêve, choix, etc,…).

          • Katerina dit :

            Merci Marie Anne ,

            Je pense que nous avons la meme perception finalement .
            Je n attends pas de transmuter les restes de mon karma , je laisse faire , je n ai pas de stratégie .
            Il m arrive néanmoins encore quelques expériences qui me font penser qu il y a encore quelques histoires non finies .
            Rien de bien important finalement .
            Qui sait d ailleurs ?
            Je crois que je suis un peu encore entre deux mondes , de moins en moins il est vrai .
            C est ainsi et tu as raison que l on crée sa vie .
            C est vraiment un grand bonheur .
            Cette chance m est donnée .
            Je t embrasse aussi bien affectueusement
            Catherine

      • Stéphanie dit :

        Je suis sur la même longueur que toi Katerina. Il me semble aussi que nous avançons par paliers successifs avec des incursions en 5D et des allers et retours en 3D continuels. Heureusement, que nous avons un temps assez large à disposition pour nous préparer à cette « ascension » parce que sinon notre conscience pourrait imploser/exposer … Il nous faut du temps pour intégrer ces vibrations de 5D et purifier celle de 3D … Tout un programme! Nous avons une sacrée chance de vivre en ces temps!

        • Katerina dit :

          Oui Stéphanie .
          Je ressens les choses comme cela .
          On nous laisse le temps pour intégrer , comprendre , éliminer .
          On n est pas directement en 5D ou 6 ou 7 …
          D ailleurs cette classification a aussi ses limites .
          Elle est utile , voyons cela comme une aide .
          Je ne pense pas qu il y ait réellement un clivage dans le monde .
          Nous sommes tous impliqués dans le processus .
          Je n ai à sauver personne , Dieu s en charge .
          Je t embrasse
          Catherine

  42. Hoyeh dit :

    Le processus en cours de compression signifie que la lumière va exposer tout ce qui est caché, collectivement et individuellement. Lorsque la lumière d’en haut et la lumière d’en bas se rencontre directement sur la surface de la planète, c’est le moment de la percée par compression. cette circonstance est appelé l’événement. L’événement inclut, mais n’est pas limité à des arrestations massives de la Cabale. Il s’agit plutôt d’un événement déclencheur multidimensionnelle qui démarre le processus d’entrée dans l’âge d’or attendue depuis longtemps. Avec l’obscurité enlevée, l’humanité sera en mesure de co-créer son propre avenir.
    http://portail2012-fr.blogspot.fr/2013/10/percee-par-compression-video.html

    • Le Passeur dit :

      Je suis allé faire un tour sur le site en question. C’est une vision très mentale et très extérieure des choses qui à mon sens nous éloigne encore une fois de notre responsabilité. Pour ma part, je dirai que tout se passe en nous avant tout sur le plan émotionnel et que rien n’est enlevé de l’extérieur, mais que c’est notre conscience de nous qui peut dissiper les épaisseurs obscures que nous portons tous. Notre travail émotionnel sur nous même est le garant de notre libération, il n’y a rien à attendre d’autre que le fait que l’horloge cosmique tourne et crée ainsi les conditions propices à ce que ce travail puisse enfin s’accomplir. Tout est là mais c’est à nous d’avoir le courage de plonger dans nos abysses jusque-là déniés. Nous sommes notre propre lumière.

      • VirginieLume dit :

        Oui oui oui Passeur, mais comment ? Comment faire ce travail émotionnel ? Je sais, je sens que tout est là, mais je n’arrive pas à saisir le fil qui m’aidera à aller au fond de moi…

        • Le Passeur dit :

          En restant au contact de l’émotion quand elle est là et en essayant de débusquer les tentatives de notre égo de nous en éloigner. C’est loin d’être toujours aisé c’est vrai, mais quand nos résistances sont fortes il y a aussi de bons thérapeutes qui ont la faculté d’aider ce travail indispensable du point de vue de la guérison, en tout cas j’en connais.

    • Soleil Bleu dit :

      Bonjour Hoyeh,

      Je crois que dans cet amas sans fin « d’informations » aussi diverses dans leur forme que contradictoires dans leur fond, il est temps pour chaque Un de situer d’où nous vient ou viendra la libération tant attendue par tous. Vient-elle de notre élévation vibratoire progressive qui s’opère de notre intériorité, qui demande dans ce cas de s’y investir attentivement et personnellement dans ce que la Vie nous offre de traverser au quotidien ? Ou, attendons-nous que l’aide arrive de l’extérieur et nous déresponsabilise du rôle que nous jouons dans la création du chaos actuel, dans un schéma interventionniste totalement analogue dans sa forme aux conflits armés que nous connaissons dans ce monde, à l’exception de la légitimité de l’un qui s’inverserait par rapport à l’autre ?

      Chacun a le libre arbitre de nourrir l’une ou l’autre de ces convictions, mais je crois qu’il importe d’écouter sa petite voix intérieure et d’arrêter véritablement un choix. Quitte à réfuter un jour ce choix si l’expérience et l’engagement sincère qu’on y aura investi nous éclaire sur une autre réalité. Car les moyens d’actions pour favoriser l’une ou l’autre de ces 2 options utilisent des outils forts différents, il est donc important et probablement urgent d’harmoniser en Soi, l’Aspiration profonde, les appuis utilisés à sa confirmation, et les actes posés pour s’engager sur la voie de sa réalisation.
      La réalité est obligatoirement plus extraordinaire et magnifique que notre esprit humain ne pourra jamais l’imaginer, mais ce n’est pas parce qu’une vision est extraordinaire et magnifique que cela la rend vraie pour autant 😉

      Bien à toi Hoyeh ♥

      • pierrot dit :

        Et ce n’est parce que c’est vrai pour toi que c’est vrai pour un autre car chacun n’est pas sur le même chemin.
        Certains ont des attentes et ont besoin d’être nourris sinon ce genre d’information n’existerait pas.
        Pour ma part je me sens au milieu mais je ne m’identifie pas à tout ça.
        Soyons fluide et léger et surtout ne nous prenons pas au sérieux comme cela on n’est pas déçu si les attentes ne se réalisent pas.

        Le summum est bien sûr d’être vigilant sans attente.

        Et bien sûr je pourrais dire le contraire demain car dans ce jeu plus on est de fou plus on rit et comme les émotions fluctuent beaucoup, les interprétations fluctuent aussi.
        Alors soyons comme le roseau et aimons nous simplement surtout si nous sommes dans l’erreur.

        • pierrot dit :

          Juste ajouter qu’intégrer les opinions contraires est un garde fou contre la folie et pour cela il est nécessaire il me semble de ne pas s’identifier aux points de vue.
          Car quelle va être notre attitude quand on va se rendre
          compte que nos sois disants ennemis sont aussi en nous ?
          Et c’est là que la phrase « Aimer son ennemi prends toute son importance »
          On ne peut dissocier l’intérieur de l’extérieur mais la bonne nouvelle c’est que nous pouvons être en maîtrise de notre intérieur.

        • Soleil Bleu dit :

          🙂 🙂 🙂

  43. François dit :

    Bonjour Passeur,

    Que de messages dans ce message ! A relire et merci également pour les illustrations tellement parlantes.

    Concernant le karmique, je ne sais pas si je suis en train de finir de transformer les derniers ‘restes’ ou pas , mais j’y suis confronté de façon assez intensive et régulière ces dernières semaines. Peut-être cela concerne t’il aussi d’autres ‘urantiens’ ? ça m’intéresse de savoir…
    Merci Passeur et bises à tout le monde bien sûr…. 🙂

    • Katerina dit :

      Pareil François .
      Bises
      Catherine

    • marie christine dit :

      François, pour ma part, voici ce que j’en dis .
      Plus on évolue en conscience, plus on s’universalise . Donc, plus on épuise son karma personnel, plus on a affaire au karma collectif et au karma planétaire .
      Pour ma part, je ne sens pas que quelque chose se termine, je me sens en plein dedans . Par contre, je sens en effet que j’ai fait le plus gros en termes de karma personnel mais ce dernier morceau est un gros morceau, qui a à voir avec le système mondial .
      Je crois qu’on peut atteindre un état de libération mais jamais l’indépendance totale car nous sommes tous reliés .
      C’est-à-dire qu’une fois libérés, on peut agir sur le monde sans que cela nous affecte émotionnellement . Comme le fait Eckhart Tollé par exemple (il me semble) .

      • François dit :

        Merci Passeur, merci aussi à vous les filles et Pierrot pour vos retours à ma question. 🙂
        En fait, c’est un constat chez moi bien sûr mais aussi chez beaucoup de personnes que je vois en ce moment (depuis quelques semaines, peut-être même avec une accélération à partir du 19/22 septembre.) que les ‘vieilleries’ refont surface avec , disons, plus de ‘puissance’.
        C’est intéressant parce que les ‘choses’ se règlent aussi beaucoup plus facilement et plus vite qu’auparavant dès l’instant où les résistances lâchent leur emprise. C’est comme si le moins facile était la « simple, mais claire et honnête » décision de s’offrir , en conscience et confiance à cette énergie qui nous entoure de partout, dans le « non-auto-jugement » de qui nous sommes ou avons été dans cette vie et dans d’autres éventuellement. Par exemple: colère, jalousie, manipulation, victimisation, etc… Une fois cette décision clairement posée d’aller voir en son intérieur et l’engagement qui va avec, les portes s’ouvrent et les contraintes cessent , la conscience ‘descend’ …. Je pense que c’est le moment que nos guides, nos âmes attendent pour nous filer le coup de pouce qui nous fait sortir de nos marécages….
        Il faut quand même du jus et une foi bien ancrée pour tenir le coup…. parce que franchement et je sais pas pour vous mais des fois pfffff…. y’en a un peu marre…. voilà c’est dit!
        Maintenant et pour être honnête jusqu’au bout c’est tout aussi vrai que quand l’orage est passé c’est juste grandiosement libérateur…. ………….jusqu’aux prochaines pluies… hé hé 🙂
        Merci à toutes et tous…. (je ne suis pas chez moi et avec cet ordi je ne peux faire de petits coeur , mais il est là…. ) parce que ça me fait du bien de savoir que d’autres sont là aussi où je me trouve quelques fois… bises

        • Louisetta dit :

          Tout ce que tu décris est très juste, cher François. Tu n’es absolument pas seul…

        • Cécile dit :

          Moi aussi, François, des tas de vieux trucs pas très agréables remontent en ce moment, dans les rêves – en fait, des cauchemars – et dans des états émotionnels non directement reliés aux événements en cours (du moins, pas consciemment).
          Je regarde, j’accueille, je pardonne, je transmute… et je recommence. J’ai l’impression de passer mon temps à écoper, en ce moment.
          Et de temps en temps, sans prévenir, je contacte des états de légèreté et de sérénité incroyables. Ca ne dure pas longtemps mais c’est là, c’est bien là, jusqu’à ce que le cycle « auto-nettoyant » reparte pour un tour.
          Le corps suit comme il peut, avec des manifestations diverses et variées – douleurs dentaires, maux de tête, tâches noires devant les yeux, système digestif en vrac… – ce qui est relativement épuisant, à la longue.
          J’ai expliqué récemment à l’intelligence de mon corps qu’elle n’était pas obligée de manifester aussi fidèlement mes moindres états d’âme dans mon véhicule physique ; reste à espérer qu’elle a compris le message.
          Vivement qu’on passe à l’étape suivante, moi aussi j’en ai un peu marre de faire le ménage !
          Bien à toi,

    • Le Passeur dit :

      Personne en fait ne peut en faire l’économie, sauf à se rendre malade ou quitter ce plan selon la force des résistances intérieures. On peut donc imaginer les difficultés que beaucoup peuvent rencontrer dans l’ignorance totale de ce qui leur arrive. Pour ceux qui comprennent un peu mieux ce qui est en jeu, il « suffit » d’accueillir ses émotions, ne surtout pas les refouler, sans s’occuper de ce que le mental en comprend ou pas.

      • Louisetta dit :

        Oui, le passeur, c’est exactement ce que je pense aussi…

        Il faut partir du principe que quand il n’y en a plus, il y en a encore. C’est un accueil de tous les jours.
        François, du site ou d’ailleurs, de ce que j’observe, il est peu de gens qui échappent en ce moment à cette remontée. C’est au contraire bon signe.

        • Stéphanie dit :

          C’est juste, je constate aussi autour de moi que personne n’échappe à cette remontée de ses propres ombres. Le problème ou plutôt ce qui m’angoisse, me déstabilise (encore), c’est le fait que bien peu de personnes sont conscientes de ce qui se passe et n’ont donc pas la possibilité de les transmuter … Pour la plupart, les réflexes de l’ancien monde sont encore bien ancrés en eux, ce qui ne fait qu’alimenter les ombres à l’intérieur de chacun et aussi extérieurement … Ce que je vois et ressens, c’est vraiment cette ligne de rupture entre deux humanités, comme l’ont prophétisé les indiens Hopis, qui se rapproche inexorablement.

          Je suis tout à fait sur la même longueur d’onde que le Passeur au sujet de nos ombres qui sont à accueillir et à libérer. Cela passe automatiquement par le cœur qui est la porte d’accès à notre multi-dimensionnalité. D’après ma propre expérience, le mental n’est vraiment pas en mesure d’intégrer ce genre d’expérience avec son propre mode de fonctionnement 3D, linéaire …

          Je te remercie Passeur pour insister sur cette notion de responsabilité de chacun, nous sommes bien notre propre lumière. Il est temps de l’accepter et de ne plus chercher d’éventuels sauveurs extérieurs. Cela m’a pris beaucoup de temps pour intégrer complètement cette vérité, nous sommes des marcheurs sur le chemin … Cette année 2013 (l’an zéro de l’âge galactique) m’aura permis d’en prendre pleinement conscience.

      • VirginieLume dit :

        Ah ahaha ! 😉 J’adore ces guillemets à il »suffit » !
        Quand l’émotion arrive j’esaie de l’accueillir, d’être là, juste moi même, d’être… Et puis BOUM c’est tellement douloureux, c’est tellement violent, paralysant, tout est à recommencer!
        La route est vraiment longue. Et dure. Mais je suis heureuse d’être.
        Merci Passeur, merci à vous tous ici .

    • pierrot dit :

      On parle beaucoup du nettoyage émotionnelle mais peu du nettoyage par le corps il me semble.
      Pour ma part je prends de long bain chaud avec du sel de mer et cela me fait du bien.
      On peut aussi faire des lavements au café mais c’est un peu moins le forfait détente 🙂

      • Marie-Anne dit :

        Ça y est, Pierrot, tu reviens avec tes lavements au café !
        Tu m’étonnes que c’est un peu moins le forfait détente! 🙂 🙂
        Je t’embrasse (surtout que je sais que tu es bien propre! 🙂 )

      • Cécile dit :

        Pierrot,
        De toute façon l’un ne va pas sans l’autre, car quand on vit un grand nettoyage émotionnel, le corps le manifeste aussi d’une façon ou d’une autre (avec ou sans café). Enfin, dans mon expérience.
        Bien à toi,

        • pierrot dit :

          Bien sûr que le corps le ressent mais ce que je voulais dire c’est utiliser des techniques simples sur le corps comme le massage.
          C’est fou ce que le contact avec la peau peut faire du bien.
          Et quand on est deux c’est plus facile.

          • Cécile dit :

            Oui, en effet. On a tendance à oublier notre corps, notre véhicule d’incarnation, qui participe activement lui aussi à l’ascension de tout ce que nous sommes. Et je suis tout à fait d’accord avec toi, les soins donnés au corps font du bien à tout l’ensemble. C’est d’ailleurs dans ce sens que je vais de plus en plus pour ma pratique personnelle, en particulier avec des massages aux huiles essentielles. Merci à toi Pierrot de ce rappel de bon sens car le corps est le grand oublié de bien des démarches spirituelles.

      • Louisetta dit :

        @Pierrot: On parle beaucoup du lavage émotionnel parce qu’il est encore trop peu pratiqué. La méditation douce, les méthodes de bien être, les soins divers du corps, bref, ce que j’appelle « le baume » temporaire et non le déracinement des problèmes de base, sont beaucoup en vogue aujourd’hui, mais finalement peu l’accueil émotionnel, qui va je pense devenir une nécessité.

        @Stéphanie, je partage ton désarroi face à ceux autour de toi qui ne « comprennent » pas tout ce qui se passe ni comment gérer au mieux ces flux intérieurs. Cependant, je me dis que comprendre et expérimenter reste accessible à celui ou celle qui le veut vraiment! Et nous pouvons partager nos humbles vécus.

      • Stéphanie dit :

        Oui tout à fait Pierrot ! Le corps physique, le cœur et l’âme sont unis sur ce plan. Comme le dit justement Cécile, en général, lorsqu’un travail de purification, nettoyage est fait au niveau de l’âme et du corps émotionnel, le corps physique passe lui aussi en même temps par une phase de nettoyage, de purification.

      • François dit :

        Pour ceux que le café intéresse voici:

        http://www.youtube.com/watch?v=scORMlj5TjQ

        Pierrot , voici qu’apporte du café à ton moulin si je puis dire 🙂

        • Eve Lyne dit :

          Dommage que les herboristes « soyent » en voie de disparition…
          Mais, heureusement café et lavement …:)

        • pierrot dit :

          Et comme un bon café ça se déguste, je préconise de porter à ébullition 1500 ml donc 4 cuillères plutôt que 3 car il y a bien un 250 ml qui vont s’évaporer pendant le chauffage et un autre 250 ml pour faire une petite purge car retenir le café 10 – 15 minutes n’est pas évident les premières fois.
          Le mouvement rectal est inversé par rapport au mouvement buccal.
          Plus c’est bon moins on garde.

    • Soleil Bleu dit :

      Oui François, comme toi, beaucoup de choses remontent à la surface de ma vie et en conscience, depuis septembre. J’entends très clairement au travers de ces remises en contact, qu’elle réapparaissent pour être remises à cœur. La manière dont je les ai traitées dans le passé avait sa légitimité mais celle-ci a laissé une empreinte qui entre aujourd’hui en dissonance avec la Conscience qui s’expanse. Un peu comme si ces empreintes devaient aujourd’hui se réaccorder à une autre fréquence vibratoire afin d’être intégrées à la lumière de mon Être. Alors des faits ou situations anciennes refrappent à ma porte et en réalité j’en éprouve de la reconnaissance qu’il me soit offert de pouvoir les retraiter au gril du cœur. C’est un voyage dans le passé mais qui se vit concrètement au présent.
      Et j’observe que le problème posé se résout plus vite et plus facilement que je ne l’aurais imaginé, un peu comme si une bonne partie du travail avait déjà été fait. Au plus se multiplient ces remises au jour, au plus l’ensemble de mon Être se ressent également moins lourd à porter. Et ça ! c’est un vrai soulagement pour les tâches qui continuent de vouloir s’accomplir.
      Je t’embrasse 🙂

  44. Katerina dit :

    Merci Passeur d avoir publié ce texte , ainsi que les photos l accompagnant .
    Comme Fred , je n avais pas fait le lien entre le crop circle , le serpent à plume , le magnétisme .
    Il y a des trésors insoupçonnés dans ce monde .
    Tout semble parfait .
    Amitiés
    Catherine

  45. Stéphanie dit :

    Je te remercie de tout cœur cher ami Passeur pour la transmission de ce texte qui résonne profondément en moi.

    J’avoue avoir été de ceux qui ne voyant rien venir à l’horizon de l’aube du 22 décembre 2012 ont été déçu … Cette déception a duré le temps de quelques jours, voir quelques semaines, le temps de comprendre que je voulais ainsi échapper à mes propres ombres, à cette « purification » tant nécessaire, et surtout à cette prise de responsabilité envers notre propre chemin et notre propre Divinité …

    Après 10 mois, je me retourne en arrière et je me rends compte à quel point cette année 2013 aura été source de transformations, de transmutations profondes en moi. Je ne suis plus la même intérieurement, signe que le travail « d’ascension » est bien en cours. Nous sommes bien en l’an zéro du nouveau cycle galactique.

    La magicienne en moi s’éveille, pas après pas, elle transmute ma réalité physique. Le chemin est encore long et semé d’embuches, il m’arrive encore de trébucher, de regarder quelques temps dans la mauvaise direction. L’énergie du cœur galactique m’habite depuis longtemps et grandit chaque jour un peu plus. C’est la clé, la porte d’accès pour ce saut quantique (de dimension) qui nous attend.

    Merci aussi pour cette magnifique représentation du serpent à plumes (Quetzalcoatl) qui me parle intimement.

  46. Dan dit :

    Merci Passeur pour ce texte complet et serein. ☼

  47. Glandeuf dit :

    Entre 2026 et 2028 nous serons 8 Milliards sur la planète et 8 M c’est le nombre de neurones d’un cerveau constitué.
    Puisque nous sommes, chacun de nous, une cellule du corps du Grand Humain (c’est notre reliance), il est facile de penser que notre Temps soit en attente de notre complétude pour réellement révéler l’Homme Nouveau.
    Ceci est un élément de plus qui étaye la thèse de cet excellent article.

    Des Bises à Tous.

    • Thau dit :

      Un cerveau humain possède environ 100 milliards de neurones

      • pierrot dit :

        merci pour cette rectification, c’est aussi ce que je pensais quand j’ai lu le commentaire.
        Pareil aussi pour le 90 % d’eau dans le corps humain c’est plutôt 65 % pour un adulte. En référence à un ancien commentaire.

      • Glandeuf dit :

        Désolé, en effet nous avons environ 100 M de neurones mais il en faut 8 pour constituer une conscience.
        Donc ci-dessous l’extrait de l’article dans lequel j’ai trouvé cette information.
        J’avais juste manqué de precision.
        Le professeur Peter Russell qui a étudié la physique à Cambridge auprès de Stephen Hawking dit la chose suivante: « la vie évolue toujours à partir de formes simples vers plus de complexité. Les structures sont de plus en plus différenciées et les éléments sont toujours plus interdépendants dans leur organisation. Le point culminant momentané de cette évolution en accélération se trouve être l’homme et la civilisation humaine. » Russell a calculé que les séries par huit milliards correspondent à de telles valeurs de seuil. Ainsi, il faut environ huit milliards de neurones pour constituer une conscience. Le saut de conscience qui nous attend sur la terre est en relation avec la masse critique du nombre d’humains, et aux huit milliards nous y arrivons bientôt. Cette théorie est prise très au sérieux par beaucoup de chercheurs, même si elle semble fantasque.

        Le lien de l’article complet pour ceux que ça intéresse.
        http://www.arsitra.org/yacs/articles/view.php/963/

        Et cher Thau, désolé de t’avoir momentanément retiré quelques neurones 🙂

        • Neurone … neurone …. : ok
          Neurone … neurone …. cerveau : ok
          Neurone … neurone …….. cœur : ne les oublions pas !
          Je remercie « Fabienne » une modératrice d’un autre forum pour m’avoir appris cela (réunion de scientifiques à Paris).
          Ici aussi vous avez conscience que les neurones sont l’un des constituants du cœur, d’ailleurs davantage les femmes que les hommes. Vous êtes formidables !
          Et comble du comble, dans un documentaire d’il y a un mois environ, comme quoi tout est possible, même de là où à priori on pense que l’inverse serait maintenu en dogme, la reine d’Angleterre elle-même a financé une étude scientifique dans laquelle une fois de plus les chercheurs découvrent bel et bien que le cœur a lui aussi des neurones. Ils cherchent à les dénombrer et pour l’instant il semblerait qu’il y en ait vraiment beaucoup.
          Le trajet de la pensée suivant le parcours cœur puis cerveau semble donc peut-être bel et bien être prochainement prouvé scientifiquement, en plus de ce que beaucoup déjà savent ou perçoivent intuitivement.

          Bonheur
          Frèd

          • marie christine dit :

            Très intéressant, Fred ! En fait, toutes les cellules de notre corps auraient un mental interconnecté .
            Au fait, c’est quoi ta photo ? Ca me rend curieuse depuis quelques temps mais mes neurones n’arrivent pas à décrypter ….

            • pierrot dit :

              J’aime bien son nez

            • Bonjour Marie-Christine ; Tu aimes ? Il s’agit d’un animal d’Amérique Latine : Un paresseux !
              Cela aurait pu être un Koala (Australie) ou un Petit Penda Roux (Asie), ou encore un Discus Royal (Amérique du Sud), ou encore un Colisa Lalia (Asie).
              Ce qui aurait été chouette c’est de tous les placer sur la même vignette mais alors on n’y verrait plus rien !

              Pierrot c’est donc un nez sentant toutes les odeurs de la canopée.

              Vos commentaires sont supers enrichissant et bien souvent en adéquation avec ce que je vis et ressens (Stéphanie, Passeur, Louisetta)

              Un peu, me semble-t-il comme le signale Marie-Anne, ma compagne signale la même chose, il faut se méfier des dates et des durées citées dans le texte de cet article car n’oublions pas que si vraiment il y a en ce moment un glissement d’une dimension vers une autre ou vers deux autres, alors le temps n’a plus la même valeur ! Par exemple rien ne dit qu’il faille encore « attendre » 18 ans.

              Encore merci à Katherina puis au Passeur pour nous avoir fait connaître ce texte.

              Voici un autre texte, là aussi une belle analyse, une synthèse, même si c’est plus long à lire, qui apporte beaucoup, mais ce n’est pas « fleur bleue ». Il a le mérite de dire clairement ce qui nous colle à la peau et dont on doit se débarrasser : puisque beaucoup d’éléments concernant la matrice sont présents. La solution est donnée sans pour autant qu’elle ne soit décrite pour raison de sécurité, ce sera à chacun chacune de comprendre par lui-même.
              Cette analyse peut donner un goût de déjà lu partiellement et pour cause car avant d’être cette année sur le Net elle fut diffusée par papier, puis de fil en aiguilles les uns les autres s’en sont inspirés ou ont fait des copier/coller.
              Même si la ou les prédictions à la fin ne se réalisaient pas dans l’avenir, au moins cette synthèse a le mérite de nommer et de situer les acteurs de la grande mise en scène ainsi que les liens entres grandes catégories d’acteurs, et donc nous permettre à chacun de savoir quel jeu on veut jouer, quelles sont les règles que l’on veut continuer de suivre ou dont on souhaite se débarrasser :

              http://www.crom.be/fr/documents/conspiration-cosmique-1
              http://www.crom.be/documents/conspiration-cosmique-2
              http://www.crom.be/documents/conspiration-cosmique-3

              Sourire et Bonheur
              Frèd

              • Katerina dit :

                Fred ,

                Je suis d accord .
                On ne va peut etre pas attendre 35 ans ni meme 30 .
                Je sens que le monde change autour de moi et plus vite que ce que j aurais pensé il y a encore peu de temps .
                Est ce que cela dépend de nous ?
                Du nombre de personnes dites éveillées ?
                De la qualité de ce que nous sommes devenus ?
                Qualité à l échelle cosmique n est pas la meme que celle que nous connaissons .
                Est ce exponentiel ?
                J ai comme une parcelle de réponse à chacune de ces questions .
                Je demeure optimiste, de plus en plus dirai je .
                Amitiés
                Catherine

              • Katerina dit :

                Et merci pour les liens qui permettent d avoir autant de discernement que possible .
                Catherine

              • Marie-Anne dit :

                Frèd, je comprends bien ton intention, mais, puisque nous apportons notre énergie créatrice à ce sur quoi nous portons notre attention, je préfère, personnellement (et maintenant que j’ai tout de même suffisamment compris que nous avons été manipulés et trompés), je préfère donc, porter mon attention sur ce que je veux illuminer et/ou créer… plutôt que sur les détails de ces manipulations.
                Écouter son cœur et son discernement me semble notre meilleur allier, non?
                Merci à toi pour ta sincérité , tes partages et ta gentillesse.

              • Bonjour Marie-Anne,
                Je suis bien d’accord avec toi Marie-Anne, et j’ai bien réfléchi avant de proposer de tels liens internet.
                Mais la démarche aura été ici de se remémorer quelques pièges qu’il peut y avoir sur notre parcours : mieux vaut repérer les pierres et cailloux sur un passage pour ne pas trébucher. Aussi, ce texte apporte quelques clefs non négligeables.

                Je me demande si tu n’as pas fais mention de symboles alchimiques sur la Grand Place ? Je ne comprends pas ce qui m’arrive depuis quelques jours, je me sens attiré par les symbolismes en vigueur au Moyen-Âge ! J’ai l’impression que la voie est directement accessible par là. Mais je n’ai pas envi d’y mettre les pieds car trop complexe et long à comprendre et à déchiffrer. On sait aussi qu’il n’y a pas qu’une voie mais plusieurs, alors…. On sait également, ou on pressent que les alchimistes ont sans doute compris beaucoup par rapport à la matrice. Mais voila, c’était juste pour te dire que je me surprends à avoir soudainement une attirance pour le symbolisme durant le Moyen-Âge. Bizarre.

                Bonheur et joie
                Frèd

              • marie christine dit :

                Oui j’aime la photo du paresseux . Elle m’amuse toujours . On dirait un humain au nez brûlé .

                Pour continuer le débat, je sais qu’il y a des conspirations et de grandes bagarres dans le ciel . On ne les voit pas mais on les sent .
                Personnellement, en ce moment, je suis dans le questionnement de la reprise du pouvoir de soi-même . C’est cela la lumière, il me semble .
                Redevenir maître de soi-même !
                Ca veut dire maître de son mental, maître de ses émotions, maître de sa vie, de ce que l’on créé .
                Or on créé la matière qui nous environne . Hé bien, je me sens encore bien impuissante à créer par le prolongement de mon esprit la matière correspondante, c’est-à-dire les circonstances idéales .
                Même si je suis reliée, relax, il n’y a pas concordance .
                Dans ces cas-là, on se sent bien mais c’est tout .
                Je crois qu’il y a d’autres paramètres en jeu …

              • Katerina dit :

                Il y a beaucoup de choses qui se passent dans l univers , sans aucun doute .
                Nous avons cette chance d en avoir conscience .
                Catherine

          • Marie-Anne dit :

            Oui, Frèd, et pour ceux que cela intéressent, voici 2 liens intéressants sur ce sujet ( entre autres liens, assez nombreux):

            http://www.lesensdelexistence.com/des-neurones-dans-le-coeur/

            (j’aime aussi beaucoup la phrase mise en exergue de ce site:
             » Ce que la chenille appelle fin du monde, le reste du monde l’appelle papillon » (Lao Tseu)

            Et:

            http://www.vopus.org/fr/gnose/connaissance-gnostique/le-coeur-a-un-cerveau.html

            • marie christine dit :

              Ah, les scientifiques commencent à découvrir ce que les spirituels ont toujours su ! Sans doute depuis des milliers d’années . Ou plus récemment, il y a une quarantaine d’années : « Le mental des cellules » de Satprem .

              • pierrot dit :

                ou la conscience du corps de Castaneda.
                Mais n’oublions pas que en connaître sur ne veut pas dire se connaître.

              • Katerina dit :

                Quand on laisse faire , que l on se laisse prendre en charge , le corps effectue sa mutation .
                Il n y a aucune méthode .
                Comme si les cellules avaient leur propre programme .
                J ai eu beaucoup de signes corporels , fourmillements , grattages , petites douleurs etc etc …
                La seule chose dont j ai été capable c est de penser!
                Et ça on sait faire …
                Bises
                Catherine

            • Merci Marie-Anne, le second lien est réellement intéressant et détaillé. Je vais l’imprimer et bien le relire. Ainsi il sera toujours à ma disposition et pourrais le faire découvrir à qui peut être sensible à cela.

              Bonheur
              Frèd

              • Bonjour Marie-Anne,
                J’ai imprimé les résultats actuels de l’étude sur le Cerveau du Cœur, ton second lien internet ci-dessus.

                http://www.vopus.org/fr/gnose/connaissance-gnostique/le-coeur-a-un-cerveau.html

                Et tiens encore à te remercier. Je le relis à chaque fois que j’ai un moment de disponible. La relecture permet de mieux comprendre chaque donnée car beaucoup d’informations sont offertes et de systèmes décrits. Que ce soit sur un plan purement physique ou sur un plan émotionnel, cette analyse à la pointe des découvertes faites au jour d’aujourd’hui est désormais ma bible.
                C’est un réel nouveau centre de départ !
                Un centre à partir duquel mon attention est dirigée et s’éparpille vers l’extérieur.
                De très nombreuses fois dans la journée je ressens, j’observe, j’analyse (et oui, faut bien), je découvre, j’explore, j’expérimente, j’écoute, je perçois à partir de ce centre primordial qu’est le cœur.

                C’est une Attention Permanente, une Ecoute à Tout ce qui s’y trouve, et à son Fonctionnement, ses relations avec les autres parties du corps ainsi qu’avec les Emotions, et également avec son jeu ou influence avec l’Extérieur.

                Nous sommes là sans doute au cœur-même (c’est le cas de le dire) du problème ou plus exactement de la Solution, de notre solution.

                Tout ceci va bien au-delà de tout ce qui peut être exprimé de droite et de gauche, tant des textes de sagesse que ceux philosophiques qu’ésotériques et de tous le reste.

                Cependant ce commentaire n’est que des mots. Seuls le DECLIC de se pencher sur le cœur allié à l’ATTENTION de tous les instants sur cette zone peut laisser entrevoir quelque chose de nouveau.

                Ici globalement et non pas à la suite de chacun de vos commentaires, je vous remercie tous et toutes pour vos commentaires du jour qui sont vraiment beaux et riches aussi.

                Bonheur
                Frèd

              • pierrot dit :

                La compréhension est une nourriture du mental,
                l’expérience directe une nourriture du coeur.
                Les non érudits auraient-ils moins d’obstacles ?

              • Marie-Anne dit :

                🙂 et de tout cœur avec toi, Frèd!

  48. Bonjour Passeur,
    Je trouve que ton choix concernant la photo du crop circle est inespérée et judicieuse.
    Inespérée car je ne savais même pas qu’un crop circle pouvant éventuellement représenter le Serpent Lumineux pouvait exister.
    Judicieux car si on analyse ce crop circle on voit à l’une des extrémités du Serpent : le Soleil, puis à l’autre bout : la Lune, ensuite celle-ci semble à nouveau représentée juste après la suite d’un zigzag ou d’un tourbillon et alors elle change de sens comme pour nous faire comprendre qu’une fois que les changements se seront produits sur Terre et bien l’on verra la Lune dans un autre sens. Donc le Soleil joue pour beaucoup dans la Transition et la Lune sera vue sous un autre angle.
    Ensuite la barre centrale ayant en ses extrémités à chaque fois une sphère montre clairement qu’elle représente la force des deux pôles magnétiques terrestres. Coupler cette barre à l’effet visuel du Serpent se mouvant donne bien une dynamique de déplacement des deux pôles magnétiques.
    Enfin, il y a 29 cercles ou sphères au sein du Serpent (sans compter les petites sphères les encadrant). Elles pourraient symboliser le nombre d’années nécessaires à l’accomplissement de quelque chose, peut-être de la Transition, peut-être du déplacement du Serpent Lumineux avec le déplacement des pôles magnétiques ???

    Merci
    Sourire
    Frèd

    • Katerina dit :

      Fred,

      J ai compté , il y a bien 29 sphères .
      Je ne sais pas pourquoi , l idée me vient que 9+2=11

      Bises
      Catherine