Le monde extérieur est un reflet de votre monde intérieur

Par Omraam Mikhaël Aïvanhov.

Vous ne pourrez rien trouver à l’extérieur de vous que vous n’ayez trouvé en vous. Car même ce que vous trouvez extérieurement, si vous ne l’avez pas déjà trouvé intérieurement, vous passerez sans le voir.

Plus vous aurez découvert l’amour, la sagesse, la beauté intérieurement, plus vous les découvrirez autour de vous. C’est une loi.

Vous pensez que si vous ne voyez pas certaines choses, c’est qu’elles n’y sont pas. Si, elles y sont, et si vous ne les voyez pas, c’est parce qu’il faut les développer encore plus en vous. 

Le monde extérieur n’est fait que des reflets du monde intérieur, donc ne vous faites pas d’illusion, vous ne trouverez jamais la richesse, la paix, le bonheur extérieurement si vous n’avez pas d’abord fait le travail de les trouver intérieurement.

C’est toutes les cellules de leur corps, toutes les particules de leur être physique et psychique que les êtres humains doivent faire vivre d’après les lois de la paix et l’harmonie afin d’émaner cette paix pour laquelle ils veulent tellement travailler.

La paix, l’homme doit d’abord l’installer en lui-même dans ses actes, ses sentiments, ses pensées et ne plus alimenter la guerre en lui, en luttant sans cesse intérieurement contre une chose ou une autre. C’est à ce moment-là qu’il travaille véritablement pour la paix.

Omraam Mikhaël Aïvanhov.

Source – Vu sur La Presse Galactique.

Source : http://www.urantia-gaia.info (en cas de copie, merci de respecter l’intégralité du texte et de citer la source)

A propos Le Passeur

Nomade sur le chemin...
Ce contenu a été publié dans 06- Tous les articles, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

28 Responses to Le monde extérieur est un reflet de votre monde intérieur

  1. Pascale dit :

    Je pleure (en vrai) par ce que je suis à la fois perdue et touchée ,en train de ramer avec le mauvais outil sur le mauvais substrat ( la rame sur le sable par ex.) et à la fois totalement en résonance avec ce que je lis et laisse entrer au dedans..
    je me sens perdue par ce que je ne parviens pas être UNE, claire , limpide ..oscillante et instable comme la feuille sur la branche à la fois solidement fixée sur son support vital et totalement flottante et balottée par le vent…je veux et recule ou ne fais pas, j’espère et reste passive, je souhaite et ne fais rien pour…et puis je ferme et puis j’ouvre…lorsque je parle aux légumes de mon jardin,lorsque je parle à Dame Renard venue passer quelques minutes à 15 miètres de moi(oui oui cela s »‘est produit il y a 15 jours,près de mon jardin),lorsque je parle à tout ce qui m’entoure je suis heureuse de le faire mais en même temps(plutôt juste après ou parfois une heure ou deux jours après ) une pensée parasite vient comme annuler ce que je viens de ressentir …je me sens piégée en moi-même coincée …j’ai envie d’appeler au secours..
    Oui l’amour et la paix sont mes souhaits secrets intérieurs que j’arrive à imaginer en train de voyager au travers de la planète par l’énergie de ma pensée vers ceux qui souffrent.. mais je suis aussi le contraire ,à d’autres moments et je m’en sens mal, très mal…je ne m’apprivoise pas encore…je ne me contrôle pas dutout ….que faire de ces bagages lourds et pesants comme des poids…
    Bordel je ne suis pas drôle du tout, et j’ai envie de me cacher tout comme j’appelle à l’aide sur ce site …en réalisant tout à coup que tellement de personnes pourraient lire ces lignes!!!oh la la!!! qu’est ce que je fais? j’envoie? j’envoie pas?
    Et l’amour et la paix sont là, et puis pas là
    la beauté est dans chaque particule alentour….
    j’aimerais offrir un(e) dessin/peinture que j’aime particulièrement et qui, lorsque j’ai pu le représenter sur le papier dans ces couleurs et ses formes, m’a rendue heureuse..peut être pourrait il aussi faire du bien à d’autres? mais je ne sais pas ( en informatique je ne comprends rien ou presque )comment l’envoyer..quelqu’un voudrait il m’expliquer?
    merci à vous

    • Le Passeur dit :

      Ne cherchez pas à être quelque chose de plus, garder votre regard sur ce qui déjà vous enrichit, soyez ce que vous êtes et acceptez vos oscillations avec le sourire. Il y en aura de moins en moins et ça se fera tout seul tant que vous demeurez attentive à votre présent.
      On ne peut pas joindre d’images aux commentaires, ni dans la messagerie interne.

    • Marie-Anne dit :

      Courage, Pascale, nous sommes tous passés, ou nous sommes tous en train de passer par là.
      Tu as plus de belles forces en toi que tu sembles le croire.
      Tu as déjà eu le courage d’énoncer sur cette page tes doutes et tes oscillations, et tu sembles avoir tant à donner!
      Accepte de recevoir l’Amour de ton Être avec cette même grâce que tu dégages quand tu donnes.
      N’oublie pas qu’un pendule oscille d’abord beaucoup avant de trouver son équilibre, et, aujourd’hui, c’est nous le pendule qui est remis en équilibre !
      Avec toute mon amitié, M-A

    • Soleil Bleu dit :

      Bonjour Pascale,

      Tu décris très bien l’autre face, souvent occultée, du changement actuel qui s’opère à grande échelle et en chacun de nous, et ton élan de vérité à le partager en pleine clarté avec tous a ce goût d’humilité sans laquelle le voeux de retrouver et d’incarner l’innocence de l’enfant qui est en Soi, peut vite à notre insu devenir un voeux pieux .

      Comme toute transition, et selon la position que chacun occupe dans ce mouvement d’ensemble, nous oscillons d’une manière plus ou moins abrupte entre le nouveau et l’ancien, le degré d’oscillation n’étant pas signifiant de la distance, non plus que de la difficulté du pas que chacun franchit en ce moment.
      Un grain de sable qui empêche un rouage de fonctionner sera beaucoup plus difficile à débusquer et à nettoyer qu’un amas de grosses pierres qui en interdisent l’accès. Et pourtant, les deux produisent un évenement de même ampleur et d’égale importance : l’arrêt du mouvement de la machine.
      Lequel de ces deux chantiers de nettoyage exigera le plus d’attention et de minutie ? mobilisera le plus de moyens techniques ? et au final prendra le plus de temps ?

      Personne n’a « gagné » la place qu’il occupe, au « mérite » d’avoir fait quelque chose que l’autre n’aurait pas fait. L’héritage individuel que chaque être a accepté de porter pour le transcender s’incarne plus ou moins douloureusement dans la matière et en cela il importe de le regarder, non pas comme l’image de « Qui » il est, mais plutôt comme une oeuvre innachevée dont la difficulté de finition est proportionnelle à la grandeur d’Âme que le Divin lui reconnait pour parfaire l’ouvrage.

      Les 5 outils de chantier qui m’aident le plus efficacement dans mon ouvrage au quotidien se résument à :
      – Regarder avec indulgence l’Être que j’incarne pour recréer la relation d’Amour entre moi/égo et Soi/Divin qui m’a tellement fait défaut. (ça veut pas dire que j’y arrive tout l’temps !)
      – Lâcher-prise devant les obstacles que je m’imagine encore trop souvent « devoir » régler, et les confier au confort de l’humilité de m’en remettre à ma flamme divine. (là aussi, l’ancien shéma égotique est loin d’être H.S)
      – Regarder ce que je vis à l’extérieur comme le miroir qui m’informe de mon intériorité pour m’aider à créer en moi la réalité qui adviendra ainsi automatiquement pour les autres (combien de fois je me surprends encore à réagir émotionellement en croyant que c’est les autres le problème et qu’il faudrait qu’ils fassent ou ne fassent plus ceci ou cela pour que moi ou la terre nous portions mieux)
      – Être centré dans le moment présent. Tel que je le vis, c’est LA clé qui retire la suprématie à mon égo sans le faire souffrir, et qui m’ouvre ainsi le chemin de l’Amour de Soi/moi qui me donne accès à la conscience de ce que je crée.(les moments d’où je m’en écarte sont encore nombreux, mais je fais de plus en plus facilement le lien direct entre les difficultés qui se dressent sur ma route et mes incursions émotionnelles que j’opère au quotidien dans ce qui appartient au passé, plus rarement dans le futur, ce qui est une aide précieuse pour m’aider à revenir dans l’ici et maintenant)
      – Enfin me rappeler que le « temps » est une illusion, que j’en crée une nouvelle ligne passé, présent, futur à chaque instant (c’est peut-être le point sur lequel il est le plus difficile d’échanger de façon frontale tant la vision de la réalité qu’il implique peut sembler « folle » à prendre en compte dans un espace-temps 3D, y compris pour des gens éveillés, et qui ne peut s’aborder sans un saut quantique de la conscience).

      Je ne sais Pascale si dans tout ça quelque chose fera écho et nourrira ta confiance en l’Être Divin créateur que tu es, et qui ne peut échouer à réaliser l’oeuvre qui l’inspire puisque ton existence-même n’a pour sens que cette finalité inéluctable de retour à la Source.

      Pour ma part, Merci à toi de m’avoir renvoyé un reflet de moi-même qui est une invite compassionnelle à m’aimer où que je sois, quoi que je fasse, telle que je suis.
      Coeurdialement.

      • Cecile dit :

        Soleil Bleu,
        J’adore tes cinq outils ! Avec ton autorisation, je vais les imprimer et aimanter la page sur mon frigo pour m’en rappeler tous les matins.
        Grand merci à toi.
        Cécile

        • Soleil Bleu dit :

          C’est avec un grand plaisir Cécile que je te les offres comme d’autres m’en ont fait cadeau.
          Merci aussi à toi de les accueillir.
          In lake’sh

    • Aiouch dit :

      Bonsoir Pascale,

      Ton message d’Amour est beau et sincère, tu l’as offert à tous, spontanément et sans restrictions.. merci. J’aimerai tant que tu l’acceptes aussi pour toi même… j’espère et je pense qu’il te reviendra

  2. Xablo dit :

    Tout est dit dans ce petit texte (je n’ai pas encore l’habitude d’en voir sur ce site).
    Une loi universelle plus que vrai.

  3. Annie dit :

    Merci « Passeur » pour ce merveilleux texte d’Omraam, je suis abonnée à la pensée quotidienne, que je reçois chaque jour dans ma boîte mail, une nourriture de tous les jours, un présent « présent ».
    Et merci à tous ceux qui alimente aussi mon Esprit avec tous leurs commentaires, qui très souvent résonnent en moi.
    Namasté.
    Annie.

  4. Louisetta dit :

    C’est une loi merveilleuse.

  5. Grain de sable dit :

    Désolée pour le double commentaire(je n’avais pas vu paraitre le premier), et merci bien pour vos réponses !

  6. Marie-Anne dit :

    Beau morceau de Sagesse, Passeur! Merci!
    Si nous intégrions chaque phrase de ce petit texte et l’appliquions dans notre quotidien, nous  » décollerions » beaucoup mieux qu’une fusée!
    J’en profite pour remercier aussi tous ceux qui amènent leur commentaires et leurs expériences sur ce site.
    Amitiés à tous

  7. Grain de sable dit :

    Bonjour,
    Si je ressens qu’une personne est jalouse ou egoiste vis a vis de moi, cela veut dire que c’est moi qui doit regler un probleme de jalousie ou d’égoisme dans ma vie?ou vis a vis d’elle?
    amicalement

    • alain thomas dit :

      Si la personne dont vous parlez est votre conjoint et que vous le trompez sans le lui cacher, vous suscitez la jalousie et c’est donc vous qui créez le problème.
      Après, la première façon de tromper son conjoint est de le faire en esprit. Ce sont ces pensées-là qui créent toutes les projections et qui suscitent indirectement des émotions comme la jalousie.
      Dans ce jeu de la vie mondaine où tout est basé sur un rapport de séduction, les problèmes de jalousie, d’orgueil, d’égoïsme sont inévitables.
      C’est à vous de prendre conscience de cela et de faire avec ou de choisir un mode de vie qui fuit les mondanités.
      Ce n’est pas simple mais c’est possible.

      Le sujet du jour montre bien que tout vient de l’esprit et donc du monde intérieur. Avec nos pensées, nous créons le monde.
      Je rejoins Alkris sur une autre page lorsque avec une grande humilité, il accepte son égo et son mental parce qu’ils sont parties intégrantes de son esprit, même s’il ne sont pas lui.
      Être conscient, attentif, vigilant, accepter tout ce qui émerge sans en faire une histoire, c’est déjà pas si mal.

  8. Grain de sable dit :

    Bonjour je débute sur les sujets spirituels, et chaque fois que j’entend que ce que l’on voit autour de nous est ce que l’on est interieurement, et bien j’y comprend pas grand chose!Par exemple si je ressens ou que je percois une personne egoiste ou jalouse vis a vis de moi, cela voudrait dire que c’est moi qui ressent ca vers elle? ou que je suis egoiste ou jalouse quelque part et que je devrais travailler dessus?
    amicalement

    • Le Passeur dit :

      Il y a plusieurs réponses à ce genre de question, qui dépendent de la nature des sentiments alors vécus dans une telle situation. Plus globalement, ce qui met mal à l’aise, et à fortiori qui amène une souffrance, appelle à se pencher sur un aspect particulier de soi. C’est toujours un signal, la vision d’un reflet dans le miroir. La question est moins de savoir ce que l’on suscite, que pourquoi. Ce que l’on suscite est un constat, se pencher sur le pourquoi est le début de la sagesse. On peut toutefois susciter de la jalousie sans avoir rien fait d’autre pour la susciter que d’être juste, et de révéler ainsi à la personne jalouse ce qui la fait souffrir dans ses manques.
      Dans la rubrique « L’Eveil » figure tout ce que j’ai pu transmettre sur les mécanismes de ce processus. Il y a une chronologie dans le processus d’Eveil qui passe avant toute compréhension libre, par la guérison de ce qui en fausse la compréhension.

    • François dit :

      Il n’y a pas grand chose à comprendre hormis le fait que lorsque tu es « interpellé(e) » émotionnellement par un évènement, une situation, une personne c’est que , probablement , tu es concerné(e). En clair : si tu as un jugement (qui est souvent généré par une émotion comme la peur, la colère, le sentiment d’injustice, la comparaison, le doute, etc.) c’est que cela résonne en toi et si cela créé une résonance c’est que l’événement vient « réveiller » quelque chose de ton inconscient qui demande à être transformé en vue de te libérer afin que tu sois plus léger(e) plus joyeux(se), bref, pour ton bien-être. Tu as , comme tout le monde, des ressentis, des croyances, des certitudes, des avis sur ceci ou cela, des vérités qui sont tiennes et que tu peux ou que tu aimerais croire comme étant universelles et c’est cela justement qu’il peut-être intéressant de revisiter en ton Intérieur. Et là, effectivement, il est impossible de répondre précisément à ta question puisque, par définition, il s’agit de tes émotions qui sont liées à ton histoire personnelle. Mais comme disait notre Ami, demande et tu recevras!

      Juste encore une parenthèse, tu dis débuter sur les sujets spirituels et tu es là, sur ce site…. 🙂 je pense, si je peux me permettre, que tu as déjà fait un bout de chemin, aies simplement confiance en la Vie et en toi, réjouis toi et vis les expériences qui s’offrent à toi comme un cadeau.

    • mesnet dit :

      Il est parfait ton nom. Grain de sable….
      J’avais lu un jour qu’aucune institutions de sauveraient notre monde. C’est nous qui le changeons en nous transformant de l’intérieur. L’auteur nous comparait à des gouttes d’eau qui formeraient en leur temps, un torrent, un océan….
      Grain de sable, gouttes d’eau….c’est nous !
      Bon voyage à toi !

  9. elba dit :

    Merci pour ce message empli de sagesse, Passeur.

  10. TULIPE ROSE dit :

    texte parlant!

    En ce moment, malgré mon corps hyper douloureux,
    les choses deviennent de plus en plus paisibles
    autour de moi : les situations relationnelles
    se résolvent, et d’autres tracas de la vie quotidienne.

    C’est tellement paisible que je ne crois pas yeux.

    Me disant à chaque fois  » cela est il possible « ?

    Me vient cette pensée:

    Et si on se créer des problémes, par peur de
    s’ennuyer ?

    AH! l’apprentissage du vide !!!

    Salutations fraternelles

  11. waterbreathing dit :

    « Plus vous aurez découvert l’amour, la sagesse, la beauté intérieurement, plus vous les découvrirez autour de vous. C’est une loi. »
    paradoxalement ou non, j’ai l’impression que lorsque c’est comme ça, on est dans la seule projection de « soi ». qu’on ne voit pas le monde pour ce qu’il est, mais bon, est-ce que l’on pt le vivre, effleurer pour ce qu’il est, sans le modifier de sa contribution, aussi.. je ne sais pas.Mais appréhender que ce que je recevrai du monde extérieur ( moi, perso, quasi rien, puisque je m’y investis peu, ^^’) ne serait que  » soi », retour de soi.. me donne cette impression que ce n’est réel.

  12. marie christine dit :

    Sages paroles !
    Un jour le conflit, un autre jour la paix (intérieurs) .
    L’essentiel est de réaliser l’état permanent, sans fluctuations . Réaliser l’équilibre . Pas de hauts, pas de bas .
    L’être vrai n’a pas d’humeurs !

  13. Soleil Bleu dit :

    C’est marrant, alors que je lis cet article, il fait suite et résume exactement (avec d’autres mots certes) ce que j’essayais de communiquer il y a quelques instants à Jonas, en réponse à son post précédent.
    Je crois que ça va le faire rire cette chronicité…..:-)

  14. laurore dit :

    C’est la LOI.
    Elle est intangible.
    Elle est paradoxale mais elle exprime parfaitement ce qu’il en retourne au sein de la science dite quantique.
    Elle vient de l’intérieur du CORPS du JE.
    Mais quel est – il ce corps, quel est – il ce JE?
    Qui est à la fois corpusculaire connu et inconnu à la fois, et constitué d’un champ d’ondes infini connu et inconnu à la fois.
    Il est symptomatique que la LOI ne cite jamais les notions d’esprit, d’âme ou tout autre construction intellectuelle.
    L’EGO ern prend un coup!!
    La LOI met en avant uniquement la FOI et son CREDO.
    En « réalité », la réalité est une réalité extérieure de FOI -extraordinaire reflet intime et intérieur intimement lié au corps corpusculaire et ondiforme.

  15. Thau dit :

    J’ai tjrs été interpellé par le « décalage » existant entre les textes d’OMA publiés de son vivant et les canalisations que l’on peut lire par exemple sur le site « autres dimensions » et qui lui sont attribuées…ça ne « ré(ai)sonne » pas de la même façon!
    Fraternellement

  16. Martine dit :

    ..C’est une plume sur le coeur
    Omraam fait partie des grands Maîtres qui ont offert leur vie pour guider l’humanité vers l’éveil. Je suis heureuse de le lire ici.
    Merci Le Passeur .

  17. Anne B dit :

    Que j’aime cet homme , quand je l’ai découvert , jeune , avec les amis qui l’appréciaient aussi on l’appelait Ivanohé rapport à son nom pas toujours facile à prononcer ! Maître Deneuve est son inspirateur , c’est fou comme le monde slave est développé spirituellement! Des mots simples pour exprimer des lois universelles …c’est rassurant , ce texte me rassure , paix et joie à tous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *