Le temps de l’action

Il y a ceux qui se battent contre et ceux qui bâtissent autre chose en laissant l’ancien monde courir à sa perte.

Un réseau d’entraide et de solidarité est né, du nom de Solaris, qui se répand comme une traînée de poudre.

L’émergence de la Souveraineté.

Ce qu’est l’Esprit SOLARIS

L’Esprit SOLARIS tisse l’entraide et la solidarité entre tous, sans transaction commerciale, sans notion de troc ou d’une quelconque convention d’échange direct. Ce que vous donnez à quelqu’un, vous le recevrez d’ailleurs.

L’Esprit SOLARIS vibre au cœur de tous ceux qui ont la volonté de se relier entre eux, plus fort que jamais, sans hiérarchie, sans structure de pouvoir, dans la complémentarité de leurs diversités.

L’Esprit SOLARIS, c’est la force du rassemblement des compétences et des ressources de tous au service d’un seul, celui-là se mettant au service de tous.

L’Esprit SOLARIS, c’est laisser les égos au vestiaire pour s’unir dans un but commun supérieur : celui d’organiser avec rapidité et efficacité la résilience dans un contexte s’aggravant sur les plans, social, politique, économique, sanitaire, climatique et géophysique.

L’Esprit SOLARIS, c’est le devoir plus haut que tout de transmission et d’apprentissage des savoirs, avec pragmatisme et efficacité. L’horizon proche étant celle de l’autonomie locale en tous ses aspects.

L’Esprit SOLARIS, c’est le regard vigilant et bienveillant que chacun désormais doit porter autour de lui. Ce, afin de repérer les êtres en détresse ou sur une pente délicate et de pouvoir leur apporter l’aide dans l’urgence, mais aussi à terme, les moyens de leur autonomie en toute chose, au sein d’une humanité solidaire.

L’Esprit SOLARIS, c’est souffler un vent qui chasse la peur, l’isolement, le désespoir et la détresse, partout là où ils se trouvent.

L’Esprit SOLARIS, c’est ancrer les bases concrètes d’une société fondée sur une nouvelle culture, à laquelle tant aspirent depuis longtemps et qui est devenue une urgence vitale. Ses fondations sont la reliance et la bienveillance là où il y avait la division et le conflit, la Souveraineté là où il y avait le sentiment d’impuissance et de perte d’identité.

L’Esprit SOLARIS, c’est relever la tête et sortir des bois et des cavernes de l’illusion et de la résignation. C’est marcher droit, ensemble, le regard clair, la main ferme, le souffle calme, tournés vers un présent constructif et positif.

L’Esprit SOLARIS, c’est incarner la conscience que la Souveraineté pour tous commence en chacun. Et que l’amour du Vivant est la clé de toutes choses.

solaris-france.org

Fraternellement,

@ Le Passeur 6 Novembre 2021 – http://www.urantia-gaia.info > Cet article est volontiers autorisé à la diffusion à la seule condition de ne pas l’associer à une démarche commerciale, de respecter l’intégralité du texte et de citer la source.

A propos Le Passeur

Nomade sur le chemin...
Ce contenu a été publié dans 01- Mes articles, 06- Tous les articles, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

43 réponses à Le temps de l’action

  1. Zarathoustra dit :

    Tutoriel Solaris;
    « Poste cb 40 canaux AM/FM 27 Mhz. La puissance est limitée à 4W sans licence ou davantage avec licence. A vous de voir.
    La marque President est très présente sur le marché et l’on trouve des postes cb neufs pour moins de 100 euros comme les Présidents Teddy ou Jimmy, utilisation simple.
    Il y a aussi la Albrecht AE 6110 qui fonctionne très bien »

    Bonjour Passeur
    Pour une bonne efficacité ; Stratégie ; communication ; moyen; éthique…

    Concernant la communication au sujet des postes CB ( quand internet sera coupé )

    1) Définir une fréquence commune pour tous les postes CB comme nous le faisons en aéronautique concernant la fréquence de détresse commune à tous les pilotes… Quel que soit la position du détenteur du poste CB.

    2) Attribution d’une fréquence perso pour chaque membres Solaris…

    Ceci est le minimum pour rendre les processus opérationnels et efficaces

    Bien à Vous
    Zarathoustra

  2. Agathe dit :

    Bonsoir Le Passeur,

    Contente de connaître solaris. Je voulais vous dire qu’aujourd’hui j’ai bénéficié d’une séance de la chambre à tachyons de Gwen en Bretagne (technologie extraordinaire que je vous invite à découvrir sur leur site le jardin des pléiades. Je suis certaine que cela va vous intéresser. Merci pour votre aide bienveillante.

  3. Magnifique initiative! Ce réseau Solaris est LA SEULE SOLUTION POSSIBLE pour que les communautés se rejoignent en dehors des conflits et des ambitions de toutes sortes qui ont fait dégénérer nos sociétés depuis des siècles et des siècles. Je viens d’écouter l’émission radio dans laquelle Frédéric Vidal explique le mode de fonctionnement de cet univers multidimentionnel de bienveillance en formation. Nous en revenons à la base des valeurs humaines les plus précieuses. Pas de chefs, pas de possibilité de noyautage. Seulement l’exercice d’une pratique quotidienne pour renouer les gens les uns aux autres. Je reste à l’écoute et prendrai contact. En bonne amitié, André Chenet, de Buenos Aires.

  4. Magnifique initiative! Ce réseau Solaris est LA SEULE SOLUTION POSSIBLE pour que les communautés se rejoignent en dehors des conflits et des ambitions de toutes sortes qui ont fait dégénéré nos sociétés depuis des siècles et des siècles. Je viens d’écouter l’émission radio dans laquelle Frédéric Vidal explique le mode de fonctionnement de cet univers multidimentionnel de bienveillance en formation. Nous en revenons à la base des valeurs humaines les plus précieuses. Pas de chefs, pas de possibilité de noyautage. Seulement l’exercice d’une pratique quotidienne pour renouer les gens les uns aux autres. Je reste à l’écoute et prendrai contact. En bonne amitié, André Chenet, de Buenos Aires.

  5. Le Passeur dit :

    Il y aura bientôt beaucoup de détresse. C’est ainsi, les choix ont été faits. Tout le chemin a conduit chacun exactement là où il doit être. Un rendez-vous avec soi-même.
    Il importe désormais de se tourner vers ce monde auquel vous aspirez.

    • Lucie dit :

      Beaucoup de détresse :
      De plus en plus, je remarque que les gens ne sont pas à leur travail…
      Dans tous les domaines, même dans les hôpitaux ou j’ai dû assister ma mère durant ces deux dernières années.
      Avoir sans cesse les yeux derrière la tête pour rattraper des erreurs, voire des fautes, comme si tout le monde s’en fout… des zombies, en somme.
      Usant !
      Tout est tellement flagrant que je me pose la question :
      Est-il possible que ce soit moi qui attire ce genre de situations ?

      • John. dit :

        Bah pour le coup, non Lucie, c’est généralisé, bienvenue dans le nouveau monde. Si vos amis sont comme ça peut être, mais des personnes extérieures, on le voit tous.

  6. John. dit :

    Le passeur, mon frère, on a besoin de vous, chaque conversation devient plus intéressante avec votre participation. Etre un leader n’est pas une chance mais une malédiction, toujours est-il que vous pouvez l’être. Ecrire des textes qui vous prennent 2 ou 4 heures, je ne sais pas, ou prendre 10 minutes pour écrire un texte sincère forcément. 10 minutes on s’en fout mais soyez avec nous.

    • Le Passeur dit :

      Déjà, je ne suis pas un leader, mais un passeur. Ensuite, le développement de Solaris me prend tout mon temps. Le temps est à cette action, pas au blabla.

      • John. dit :

        Non, vous ne voulez pas l’être, un passeur, je sais très bien que vous savez que ça ne veut rien dire. Vous vous investissez dans un nouveau réseau ça par contre, c’est cool. Bisous.

        • John. dit :

          Entendre un leader dire, je ne suis pas un leader, oh mon frère, comme si cette décision vous incombait, ça n’est pas le cas, regardais l’enthousiasme autour de vous, je vais me répéter mais c’est une responsabilité, rien d’autre.

          • Le Passeur dit :

            Nous avons toujours le choix en toute chose et le mien est de transmettre et de semer, rien de plus. Chacun arrose ou pas ce qu’il veut et les éventuelles projections des uns ou des autres ne sont que leurs choix à eux.

  7. andj dit :

    salut le passeur, merci pour vos infos que je suis depuis des années. ce réseau solaris m’a interpellée, pourtant en voyant un admin de la cellule de l’aude, je vois un gars qui vit à bugarach et qui promeut une vision spirituelle très « astral » de lumière je trouve… si ce réseau solaris est récup en arrière par les égrégores de lumière avec leur lot de belles intentions? je me questionne sur ce que ça va donner. à mon sens, et pourtant je vous ai vu le souligner maintes fois dans vos billets, l’unification de l’être passe par l’alchimie personnelle, il n’y a rien dehors qui ne soit changé sans qu’on transmute dedans. seul job à faire… avant d’imaginer des solutions collectives avec une volonté égotique qui ne serait pas complètement alignée avec le soleil de l’Esprit. le mot solaris invite à cela, un alignement solaire? pourvu que… ça demandera une maitrise et une clairvoyance, tout groupe générant un branchement astral, à déconstruire par ceux qui seront tentés d’emmener les autres dans des projets. j’aimerai votre avis bien à vous 🙂

    • Le Passeur dit :

      Ne compliquez pas intellectuellement les choses. Une communauté humaine est ce qu’elle est. Comme indiqué dans « l’esprit solaris », chacun laisse comme il peut son ego au vestiaire afin de s’aligner sur un palier plus élevé. Il y a urgence à recréer le lien entre les hommes et aider tout le monde très concrètement à aller vers sa propre souveraineté.

      • andj dit :

        merci pour votre réponse cher passeur. ma question ne me semble pas intellectuelle puisque la gnose est un vécu de chair de corps de larmes de douleur… vous le savez et c’est bien de cela dont je parlais, on ne peut pas mettre un ego au vestiaire sans descendre dans ses obscurités. ce que peu de gens sont prêts à faire puisque le déni émotionnel que l’on porte, même si on veut le mettre de côté, est toujours là en train de nourrir la polarisation adverse. ça ressortira à un moment ou un autre dans le monde « extérieur ». on veut être efficace concrètement justement, d’où mes questions. si on veut sortir du paradigme ancien et faire advenir une possible union, ça se passe en synchro en soi et dans le monde, à mon avis… et si solaris est l’expression de cela super tant mieux alors! je vous souhaite le meilleur

    • John dit :

      C’est vrai qu’il y a un côté comme ça chez 99% des humains, vouloir intellectualisé toutes les idées. C’est pourtant beaucoup plus simple, la conscience unique nous veut differents. Pas que certains ont raison et d’autres torts, mais on a le droit qu’ à un petit morceau du gâteau. Si on veut voir la beauté du gâteau en entier, il faut se regrouper, c’est comme ça.

  8. Margelle dit :

    Et je demande, car pour moi j’y ai répondu, s’il n’est pas possible d’être les 2 à la fois. Bien sûr c’est un peu acrobatique, mais on peut y arriver… sans doute moins bien que d’être d’un seul bord. Mais ne sommes nous pas ici, là, sur terre, pour allier les contraires ? ou du moins réunir les différences. Je suis assez d’accord avec Alain Thomas, je suis aussi réinfocovid et tous ceux qui soulèvent les lièvres. Ils sont quelques uns.
    Par ailleurs, se pose aussi la question de l’honnêteté et surtout la lucidité totale. J’ai à l’esprit l’expérience que viennent de traverser Alice P. et son ami Sylvain, de One Nation, qui après avoir obtenu de l’Univers le terrain de 200 ha, juste ce qu’ils avaient demandé, ont été refoulés par les habitants des environs qui se sont élevés contre leur venue. Je me demande si Alice et Sylvain ne les ont pas un peu trop méprisés, dénigrés, de rester tels qu’ils étaient, alors qu’ils se pensaient totalement bienveillants… Une part d’ombre en sorte à éclairer sans doute. Pour l’instant ils ont abandonné leur projet. Ils vont certainement méditer cet échec. Je n’ai pas de nouvelles d’eux à ce jour.

    • Le Passeur dit :

      Il y a en effet beaucoup de déni. Ce n’est que la Conscience qui donne le « la » de notre fréquence vibratoire. Ce n’est pas l’intention, pas plus que l’idée de se maintenir dans une forme de joie insouciante.
      Et la Conscience amène à l’ancrage, à l’observation des réalités qui nous entourent et leur prise en compte.

  9. Yannick dit :

    Merci le Passeur, TOUT est dit.

    Cependant pendant cette autre voie l’ancien perdure, il est fort à parier que quand l’ombre aura repris des forces, elle viendra chercher les déviants, non ?!

    Bien sûr cela est une simple vision horizontale des choses…

    En toute âme-itié, Yannick.

    • Lucie dit :

      En effet, Yannick…
      Cela est une probabilité .

      • Lucie dit :

        N’ayons pas peur !
        La Liberté a un prix…
        Au pire :
        La prison ou l’internement.

        • John. dit :

          C’est à la fois une métaphore et une réalité, mais l’ombre n’existe qu’en l’absence de lumière, elle n’a aucune force en elle même.

          • Séb dit :

            Exactement!
            L’ombre joue un rôle des plus importants: celui de permettre à la lumière de prendre conscience d’elle-même.
            Notre planète fait partie d’un programme extrémiste dans ce cadre de « coupure de la source ». C’est pourquoi les limites « ordinaires » d’involution/densification/séparation/ … ont pu y être largement dépassées.
            Mais l’horlogerie cosmique, tel un réveil qu’on programme pour se lever le matin (et dans notre cas s’extirper d’un cauchemar), a sonné la fin de cette expérience asymétrique.
            Désormais, un retour à l’équilibre ombre/lumière n’est plus évitable. Chaque jour, les forces obscure, qui sont dominantes depuis des millénaires, perdent du terrain, sans rien pouvoir faire d’autre que déployer toute leur capacité de manipulation, afin d’utiliser le pouvoir créateur des humains (ce dont ces forces sont dépourvues). Chaque jour, de nombreuses entités intégrées aux forces involuantes se souviennent de leur origine divine universelle, recouvrent une partie de leur identité multiple.
            Et dans ce processus de recouvrement identitaire, chacun d’entre nous est amené à équilibrer ses deux polarités.
            Enfin pour répondre plus directement à Yannick (et Lucie): lorsque nous connaîtrons le paroxysme de l’ignominie, de l’innommable même, tant cela est tellement abject qu’aucun mot n’existe pour l’exprimer, alors ce sera bien, car cela indiquera que le retour vers l’équilibre est amorcé. Bien sûr ce genre de processus ne suit pas une courbe bien lisse, mais plutôt en dents de scie, car de nombreux petits cycles (liés essentiellement aux astres, dont la Lune) interviennent.
            Il faut avoir une vision d’ensemble pour aborder sereinement les évènements, un peu comme dans le cadre d’un accouchement. Pour une mère, chaque contraction peut sembler être une agonie…
            La vision d’ensemble ne peut venir d’un regard tourné vers l’extérieur de notre corps, mais de ce regard intérieur qui nous permet de remonter l’arbre d’incarnations auquel nous sommes rattachés. Autrement dit: si tu n’es pas encore parvenu à te « rebrancher », te retrouver emprisonné, physiquement parlant, peut être un tremplin formidable pour ce faire. Alors que craindre?

            • Yannick dit :

              Merci pour vos retours ; pour compléter, je ne vois pas pour ma part un retour à un équilibre une fois que l’humanité aura touché le fond (très certainement dès le courant de 2022) mais une réinstallation progressive mais constante à la pleine Lumière ; ainsi il en sera fini de l’expérience de la dualité, en tout cas sur cette terre et dans notre système solaire à minima… en attendant prendre de la hauteur sur tous les événements extérieurs sera dès plus sage.

              En toute âme-itié, Yannick.

              Note: de sortir aussi de la seule vision horizontale des choses, comme je le précisais, car nous sommes avant tout des êtres multi-dimensionnels et donc les choses se jouent sur un échiquier en 3D (même si nous n’en avons pas encore la pleine conscience, 😉 ).

  10. Muriel dit :

    Merci d’avoir relayé cette information !

  11. Salvia dit :

    Excellente nouvelle! Je me demandais comment pouvoir être au courant des besoins d’autrui.
    Merci pour cette belle initiative qui n’est pas un combat mais une initiative créative pour nourrir le « futur futé » ( selon Philippe Guillemant…)

  12. alain thomas dit :

    Des collectifs se forment déjà dans le pays et bien au-delà.
    Cette crise a permis de saisir l’opportunité de rencontres.
    On parle d’une monnaie virtuelle, de permaculture, mais aussi d’instruction en famille, de cercles divers où il est possible de se préparer.
    La lutte est permanente et rien ne pourra stopper ce formidable élan d’humanité…

    • Le Passeur dit :

      Oui, mais là c’est un outil de reliance entre tous et un annuaire permettant de répondre rapidement aux besoins de chacun.

      • alain thomas dit :

        Je ne trouve rien sur l’Esprit Solaris.
        Mon collectif est Réinfocovid.

        • Le Passeur dit :

          ?? Il y a un lien vers le site.

          • alain thomas dit :

            Oui pardon, j’ai sauté le lien sans le voir … l’âge probablement.

            C’est formidable de voir à quel point les êtres humains, (une minorité comme toujours) possèdent la sagesse du discernement.
            C’est un peu comme si certaines âmes, sans se le dire, se regroupent instinctivement ou intuitivement.
            C’est l’instinct de survie en fait.
            Il y a aussi peut-être cette facilité de connexion à notre être divin ou sacré, profondément ancré mais si proche … et qui nous guide.

            Le collectif Réinfocovid existe depuis plus d’un an et c’est exactement la même chose que l’esprit Solaris, sauf que son organisation fait qu’aujourd’hui, le maillage est physique, ça fonctionne.

            Il y a plusieurs cercles avec des ateliers, des actions ; la base est l’entraide, l’instruction en familles et la préparation à ce qui pourrait arriver.
            Nous sommes presque prêts, en somme.
            Je dis « presque » parce que nous ne savons jamais comment le « chaos » va arriver.

            La monnaie virtuelle a déjà un nom, les compétences sont identifiées, le réseau est interconnecté.

            Le pouvoir en place, (je le mets au singulier car il est clair que les nations du monde se sont réunies pour avoir proclamé la naissance du nouvel ordre mondial) cette gouvernance donc est basée sur le contrôle des populations grâce à l’intelligence artificielle et le transhumanisme.

            Nous n’y échapperons pas sauf que des hommes et des femmes, particulièrement des femmes, se battent pour maintenir le vent de la Liberté et le respect du droit à tout être vivant de circuler, avec sa propre pensée, sa propre expression et sa propre opinion.

            Certes beaucoup contestent le fait qu’il serait possible de perpétuer l’espèce indéfiniment et c’est bien sur ce point qu’un malentendu persiste.

            Des hommes comme le Dalaï-lama entre autres, pensent qu’il y a « trop de monde » sur la terre … peut-être … mais ce n’est pas à une poignée d’hommes de décider de cela.

            La terre engendre la vie et sait comment il faut faire pour réguler les naissances.
            Nous ne sommes pas les maîtres de la terre, nous sommes ses serviteurs.
            Le rapport à la terre est primordial et chacun peut se connecter ou se reconnecter.

            Instinctivement des hommes et des femmes se regroupent et œuvrent pour la perpétuation de l’espèce mais aussi de toutes les espèces vivantes.

            Les femmes ont un rôle déterminant car elles ont en elle le cri primal de la survie.
            Elles ont la détermination et l’instinct maternel qui les poussent à être les premières.
            Je crois en elles dans cette crise mondiale sans précédent et je crois en des collectifs comme l’esprit Solaris ou Réinfocovid ou d’autres encore qui, partout dans le monde, œuvrent instinctivement.

            Pour information, le gouvernement français a voté une loi en catimini le mois dernier pour prévenir d’éventuelles « sectes » qu’elles ne pourront pas exister si elles sortent du cadre de cette loi, qui interdit notamment l’instruction en famille ….

            • John dit :

              C’est un beau message Alain Thomas. Je connais reinfo covid, j’aime beaucoup Louis fouché d’ailleurs, il nous ressemble.
              Il y a plein de trucs interressants dans ton message. Mais ce dont je voulais parler, c’est le côté, bizarrement, on finit par se retrouver entres nous. Leur histoire de covid nous l’a vraiment démontré. Parmis mes amis moins de 10% de vaccinés, en France 88% des plus de 12 ans apparemment. C’est bizarre, j’y pense beaucoup dernièrement, on était déjà entres nous sans même le savoir.

              • alain thomas dit :

                Oui c’est ça.
                L’opportunité nous est toujours donnée, lorsqu’une situation l’impose, de nous regrouper.
                Ce sont les groupes d’âmes, il n’y a pas de hasard.
                Cela ne signifie pas que tout est parfait dans la relation mais il y a quand même des convergences qui fond du bien.
                Louis Fouché est un pur.
                Il n’est pas le seul mais il y en a peu.
                Nous sommes condamnés plus ou moins à l’isolement mais ce n’est pas un problème car nous sommes préparés.
                Ce mardi, Macron va être très dur avec nous.
                Il va nous promettre le harcèlement. Ils n’ont plus trop le choix car petit à petit, les moutons se réveillent, nous sommes incorruptibles et les révélations arrivent de toutes parts

              • John dit :

                Je vous avouerai que le récit du mouton qui se réveille, je n’y crois pas du tout. Je vais tourner ça avec humour, mais je n’ai jamais vu quelqu’un faire son coming out du mensonge, et d’un seul coup dire, on m’a menti toute ma vie j’ai été stupide.
                La vérité c’est qu’une partie des humains est dubitative de base et ne plie pas facilement. Et imperméable à la propagande, comme on la voit, c’est même encore pire.

        • Salvia dit :

          Le site indiqué fonctionne parfaitement, je viens d’y aller…

  13. John. dit :

    Je suis d’accord avec tout évidemment, mais mon frère, j’ai tendance à penser avec ce message que vous avez compris qu’il va falloir s’organiser et que ça va être un combat de longue haleine. Bisous.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *