Révélations sur les banques suisses et les Bilderberg

Cette interview d’un ancien banquer Suisse, réalisée à Moscou le 30 Mai dernier et traduite pour LaPresseGalactique.com, risque d’en surprendre plus d’un. Je ne peux pour ma part affirmer que tout ce que dit cet homme est juste, mais pour avoir fait des recherches sur les Bilderberg par le passé, j’ai la certitude pour nombre des informations contenues dans cette interview, qu’elles sont vraies. Je laisse donc tout cela à votre discernement. Je pense moi aussi, comme il est dit dans cette interview, que la vérité mise au grand jour peut largement contribuer à arrêter ces gens dans leur folie.

Les Bilderberg, c’est comme les chemtrails, une majorité n’en a jamais entendu parler alors même que c’est du domaine public. Pour ceux qui ne connaîtraient donc pas, il s’agit d’un groupe qui s’est formé en 1952 et réuni pour la première fois en 1954 à l’hôtel Bilderberg (d’où son nom), à Oosterrbeek aux Pays-Bas.  Il est composé des gens les plus riches de la planète qui  se retrouvent chaque année à grands renforts d’argent et de protection policière, et convient les personnages les plus utiles à leurs plans, venant du monde de la politique, des banques, de l’industrie et des médias, à la condition que rien ne sorte jamais de leurs réunions. Un égo flatté étant souvent prêt à toutes les bassesses, on ne sait officiellement rien du contenu de ces sauteries si ce n’est que l’ordre mondial en est l’étendard. Qu’on s’interroge au moins sur ce que peuvent avoir de démocratiques de telles messes qui décident dans le secret des nantis des orientations du monde.

Cette année, quelques jours après les gesticulations médiatiques du G8 à Deauville, la réunion des Bilderberg se déroule du 9 au 12 Juin au Grand Hôtel des Bains à Saint-Moritz en Suisse. Pour ce qui est des Français, seront vraisemblablement présents Jean-Claude Trichet (BCE), Pascal Lamy (OMC), Henri de Castries (AXA) et Thierry de Montbrial (IFRI), qui sont des habitués du genre. L’omerta comme toujours sera de rigueur et les médias traditionnels n’en parleront pas.

A ceux qui en lisant ces lignes vont crier au conspirationnisme, je n’ai qu’une chose à dire. Renseignez-vous, ne demeurez pas ignorants de tout, juste parce que vous avez trop peur au fond de vous d’envisager l’idée que vous ayiez vécu dans un monde qui n’est pas du tout celui auquel vous croyez. Il est très inconfortable de penser que l’on puisse avoir été manipulé, mais il est libérateur de pouvoir regarder les choses en face et de reprendre le pouvoir de dire non. Informez-vous, cherchez par vous même, et quoi qu’il advienne, ne nourrissez pas la colère, mais contribuez à diffuser la vérité et à dissoudre ainsi l’ancien monde.

Le Passeur. 8 juin 2011.


Révélations stupéfiantes d’un banquier suisse « initié » – Interview réalisée à Moscou le 30 mai 2011.

Q : Pouvez-vous nous dire quelque chose à propos de votre implication dans le business des banques suisses ?

A : J’ai travaillé pour les banques suisses durant plusieurs années. J’étais l’un des top directeurs de l’une des plus grandes banques suisses. Durant mon travail j’étais impliqué dans les paiements, les paiements directs en cash à une personne qui a tué le président d’un pays étranger. J’étais présent lors de la rencontre durant laquelle il a été décidé de fournir l’argent cash à l’assassin. Cela m’a donné des maux de tête terribles et a troublé ma conscience. Ce n’était pas le seul cas qui était vraiment mauvais mais c’était le pire. C’était une instruction de paiement sur ordre d’un service secret étranger écrite à la main et donnant l’ordre de payer un certain montant à la personne qui avait tué le top leader d’un pays étranger. Et ce n’était pas le seul cas. Nous avons reçu plusieurs de ces lettres écrites à la main venant de services secrets étrangers donnant l’ordre de payer cash à partir de comptes secrets pour alimenter des révolutions et les assassinats de personnes. Je peux confirmer que ce que John Perkins a écrit dans son livre « Confessions of an Economic Hit Man ». Il y a réellement un système qui existe là et les banques suisses sont impliquées dans de tels cas.

Q : Le livre de Perkins est aussi traduit et existe en Russe. Pouvez-vous nous dire de quelle banque il s’agit et qui en était responsable ?

A : C’était l’une des trois plus grandes banques suisses à cette époque et il s’agissait du président d’un pays du Tiers-Monde. Mais je ne veux pas révéler trop de détails parce qu’ils me trouveront très facilement si je dis le nom du président et de la banque. Je risquerais ma vie.

Q : Vous ne pouvez nommer aucune personne dans la banque non plus ?

A : Non je ne le peux pas, mais je peux vous assurer que cela est arrivé. Nous étions plusieurs personnes dans la salle de conférences. La personne en charge du paiement physique du cash est venu vers nous et nous a demandés s’il était en droit de payer un montant si élevé en cash à cette personne, et l’un des directeurs a expliqué le cas et tous les autres ont dit OK, vous pouvez le faire.

Q : Est-ce-que cela est souvent arrivé ? Est-ce-qu’il s’agissait d’une sorte de «Slash fund» (fond cassé) ?

A : Oui. Il s’agissait d’un fonds spécial arrangé dans un endroit spécial dans la banque, d’où toutes les lettres codées arrivaient de l’étranger. Les lettres les plus importantes étaient écrites à la main. Nous devions les déchiffrer et elles contenaient l’ordre de payer un certain montant de cash depuis des comptes pour l’assassinat de personnes, de fonds pour les révolutions, les grèves, les fonds pour toutes sortes de partis. Je sais que certaines personnes qui sont les Bilderberg étaient impliquées dans de tels ordres. Je veux dire qu’ils donnaient des ordres pour tuer.

Q : Pouvez-vous nous dire en quelle année ou décade cela s’est produit ?

A : Je préfère ne pas vous dire l’année précise mais c’était dans les années 80.

Q : Aviez-vous des problèmes dans ce travail ?

A : Oui, un très gros problème. Je ne pouvais pas dormir durant plusieurs jours et après un moment j’ai quitté la banque. Si je vous donne trop de détails ils me traceront. Plusieurs services secrets de l’étranger, pour la plupart parlant anglais, ont donné des ordres de fournir des fonds pour des actes illégaux, même l’assassinat de gens à travers les banques suisses. Nous devions payer sur les instructions de pouvoirs étrangers pour l’assassinat de personnes qui n’avaient pas suivi les ordres des Bildeberg ou du FMI ou de la Banque Mondiale par exemple.

Q : Ce sont des révélations stupéfiantes que vous êtes en train de faire. Pourquoi ressentez-vous l’urgence de dire cela maintenant ?

A : Parce que les Bildeberg vont se rencontrer en Suisse. Parce que la situation du monde empire de plus en plus. Et parce que les plus grandes banques en Suisse sont impliquées dans des activités sans la moindre éthique. La plupart de ces opérations sont en dehors des bilans comptables (balance sheets). C’est au multiple de ce qui est déclaré officiellement. Il n’y a pas de vérification et tout arrive sans taxes. Les figures impliquées ont un tas de zéros. Il s’agit de montants énormes.

Q : Alors il s’agit de billions ?

A : Il s’agit de beaucoup plus, il s’agit de trillions, complètement non vérifiés, illégaux et au-delà du système de taxe. Grossièrement on vole tout le monde. Je veux dire que la plupart des personnes normales payent des taxes et se soumettent aux lois. Ce qui se produit ici est complètement à l’opposé de nos valeurs suisses, telles que la neutralité, l’honnêteté et la bonne foi. Durant les rencontres où j’étais impliqué, les discussions allaient complètement à l’encontre de nos principes démocratiques.

Vous voyez, la plupart des directeurs des banques suisses ne sont plus des locaux, ils sont étrangers, la plupart Anglo-saxons, soit Américains ou Anglais, ils n’ont aucun respect pour notre neutralité, ils ne respectent pas nos valeurs, ils sont opposés à notre démocratie directe, ils se servent seulement des banques suisses pour leurs opérations illégales. Ils utilisent d’énormes montants d’argent créés à partir de rien et détruisent notre société et les peuples du monde uniquement par avidité. Ils cherchent le pouvoir et détruisent des pays entiers tels que la Grèce, l’Espagne, le Portugal ou l’Irlande, et la Suisse sera l’un des derniers en ligne. Et ils utilisent la Chine comme travailleurs esclaves. Et une personne telle que Josef Ackermann, qui est un citoyen suisse et le « top man » d’une banque allemande, utilise son pouvoir par avidité et ne respecte pas les gens comme vous et moi. Il a quelques problèmes juridiques en Allemagne et maintenant aussi aux USA. Il est un Bildeberg et s’en fiche de la Suisse ou d’un autre pays.

Q : Est-ce-que vous êtes en train de dire, que quelques unes des personnes que vous mentionnez seront présentes pour le meeting des Bildeberg à Saint-Moritz en Juin ?

A : Oui.

Q : Donc ils occupent effectivement dans une position de pouvoir ?

A : Oui. Ils possèdent d’énormes quantités d’argent à leur disposition et l’utilisent pour détruire des pays entiers. Ils détruisent notre industrie et la construisent en Chine. D’un autre côté, ils ouvrent les portes en Europe pour tous les produits chinois. La population européenne gagne de moins de moins sa vie. Le but réel est de détruire l’Europe.

Q : Pensez-vous que la rencontre des Bildeberg à Saint-Moritz a une valeur symbolique ? Parce qu’en 2009 ils étaient en Grèce, en 2010 en Espagne et regardez ce qui leur est arrivé. Est-ce que cela signifie que la Suisse doit s’attendre à quelque chose de mauvais ?

A : Oui. La Suisse est l’un des pays le plus important pour eux, parce qu’il y a tant de capitaux ici. Ils se rencontrent là parce que, à part d’autres choses, ils veulent détruire toutes les valeurs défendues par la Suisse. Vous voyez, c’est un obstacle pour eux, la Suisse ne faisant pas partie de la communauté européenne ou de l’Euro, n’est pas totalement contrôlée par Bruxelles et ainsi de suite. Concernant les valeurs, je ne parle pas de grosses banques suisses, parce qu’elles ne sont plus suisses, la plupart d’entre elles sont dirigées par les Américains. Je parle du vrai esprit Suisse que les gens chérissent et maintiennent haut. C’est certain que cela a une valeur symbolique, comme vous le disiez, concernant la Grèce et l’Espagne. Leur but est de constituer une sorte d’élite exclusive qui a tout le pouvoir et d’appauvrir tout le reste des gens.

Q : Pensez-vous que le but des Bildeberg soit de créer une sorte de dictature mondiale, contrôlée par les institutions mondiales (global corporations), dans lesquelles il n’existera plus du tout d’Etats souverains ?

A : Oui et la Suisse est le seul endroit qui reste avec une démocratie directe et se trouve en travers de leur route. Ils utilisent le chantage du « too big to fail » (trop grand pour tomber), comme dans le cas de l’UBS (Union de Banques Suisses) pour placer notre pays dans un état de grande dette, de la même manière qu’ils l’ont fait pour d’autres pays. A la fin peut-être qu’ils veulent faire à la Suisse ce qu’ils ont fait à l’Islande, avec toutes les banques et le pays en banqueroute.

Q : Et ainsi l’étendre à la communauté européenne ?

A : Bien sûr. La communauté européenne est sous le joug des Bildeberg.

Q : Que pensez-vous qui pourrait stopper ce plan ?

A : Eh bien, c’est la raison pour laquelle je vous parle. C’est la vérité. La vérité est le seul moyen. Mettre la lumière sur cette situation, les exposer. Ils n’aiment pas être sous le feu des projecteurs. Nous devons créer la transparence dans l’industrie banquière et à tous les niveaux de la société.

Q : Ce que vous êtes en train de dire c’est qu’il existe un côté correct du business des banques suisses et quelques grosses banques qui utilisent dans le mauvais sens le système financier pour leurs activités illégales.

A : Oui. Les grandes banques entraînent leurs équipes avec des valeurs anglo-saxonnes. Ils les entraînent à devenir avides et sans pitié. Et l’avidité est en train de détruire la Suisse et tout le monde. En tant que pays nous avons une majorité de banques opérant à travers le monde, si vous regardez les petites et moyennes banques. C’est seulement les grandes banques qui opèrent au niveau mondial qui posent problème. Elles ne sont plus suisses du tout et ne se considèrent pas comme telles.

Q : Pensez-vous que ce soit une bonne chose que les gens exposent les Bildeberg et montrent ce qu’ils sont en réalité ?

A : Je pense que le cas de Strauss-Khan constitue une bonne chance pour nous, parce qu’il montre que ces gens sont corrompus, malades dans leur esprit, tellement malades qu’ils sont remplis de vices et ces vices sont gardés secrets sous leurs ordres. Certains d’entre eux comme Strauss-Khan violent des femmes, d’autres sont sado-maso, ou pédophiles et beaucoup pratiquent le satanisme. Lorsque vous allez dans certaines banques, vous voyez ces symboles sataniques, comme à la Banque Rothschild à Zurich. Ces gens sont contrôlés par le chantage à cause des faiblesses qu’ils ont. Ils doivent suivre les ordres ou ils seront exposés, seront détruits ou même tués. La réputation de Strauss-Khan n’est pas seulement tuée dans les médias, il pourrait littéralement être tué également.

Q : Puisque Ackermann fait partie du comité dirigeant des Bildeberg, pensez-vous qu’il y est un preneur de décisions important ?

A : Oui. Mais il y en a beaucoup d’autres, comme Lagarde, qui sera probablement prochainement à la tête du FMI, alors ils sont capables de choses terribles. S’ils ont le sentiment de perdre le contrôle, comme les manifestations en Grèce et en Italie maintenant et l’Italie sera la prochaine, alors ils peuvent faire un autre Gladio. J’étais proche du réseau Gladio. Comme vous le savez, ils ont été les instigateurs du terrorisme payé par l’argent américain afin de contrôler le système politique en Italie et d’autres pays européens. Concernant le meurtre d’Aldo Moro, le paiement s’est effectué au moyen du même système dont j’ai parlé.

Q : Ackermann prenait-il part à ce système de paiement d’une banque suisse ?

A : (Sourire)…. Vous êtes le journaliste. Examinez sa carrière et la rapidité avec laquelle il est parvenu au top.

Q : Que pensez-vous qui peut être fait pour les entraver ?

A : Eh bien, il y a beaucoup de bons livres qui sont sortis et expliquent le background et relient les points entre eux, comme celui que j’ai mentionné de Perkins. Ces gens ont réellement engagé des gens qui se font payer pour tuer. Certains d’entre eux ont eu leur argent de banques suisses. Mais pas uniquement, ils disposent d’un système bien établi dans le monde entier. Il faut exposer au public ces gens qui sont prêts à tout pour garder le contrôle. Et je veux dire « tout ».

Q : Nous pourrions les stopper en les exposant ?

A : Oui, dire la vérité. Nous sommes confrontés à des criminels réellement sans pitié, aussi de grands criminels de guerre. C’est pire que les génocides. Ils sont prêts et capables de tuer des millions de gens juste pour demeurer au pouvoir et garder le contrôle.

Q : Pouvez-vous expliquer de votre point de vue, pourquoi les médias occidentaux sont plus ou moins silencieux concernant Bildeberg ?

A : Parce qu’il y a un accord entre eux et les propriétaires des mass medias. Vous ne parlez pas de ça. Ils les ont achetés. Certains des personnages clés des médias sont également invités aux meetings mais on leur demande de ne pas faire de rapport sur ce qu’ils ont vu et entendu.

Q : Dans la structure Bildeberg, existe-t-il un cercle interne qui connait les plans et puis, il y a une majorité qui suit seulement les ordres ?

A : Oui. Vous avez le cercle intérieur qui pratique le satanisme et puis il y les naïfs ou les gens plus ou moins informés. Quelques personnes pensent même qu’ils font quelque chose de bien, le cercle extérieur.

Q : Selon les documents exposés et leurs propres déclarations, les Bildeberg ont décidé en 1995 de créer la communauté européenne et l’Euro, alors ils ont pris des décisions extrêmement importantes.

A : Oui et vous savez que le cercle des Bildeberg a été fondé par le Prince Bernard, un ancien membre des SS et du parti Nazi et qu’il a aussi travaillé pour IG Farben, qui a subsidiairement produit Zyclon B. L’autre gars était à la tête de l’Occidental Petroleum qui entretenait des relations étroites avec les communistes en Union soviétique. Ils ont travaillé des deux côtés mais vraiment, ces gens sont des fascistes qui veulent contrôler tout et tout le monde et celui qui se met en travers de leur plan est éliminé.

Q : Le système de paiement dont vous parlez hors opérations normales est-il compartimentalisé et se fait-il en secret ?

A : Dans ces banques suisses les employés normaux ne savent pas que cela se passe. C’est comme un département secret à l’intérieur de la banque. Comme je l’ai dit, ces opérations se font hors de la balance commerciale, sans aucune supervision. Certaines sont situées dans le même bâtiment, d’autres sont au dehors. Ils possèdent leur propre sécurité et des zones spéciales dans lesquelles seules des personnes autorisées peuvent pénétrer.

Q : Comment gardez-vous ces transactions hors du système international Swift ?

A : Eh bien, quelques-uns des listings de Clearstream étaient vrais au début. Ils ont juste inclus des faux noms pour faire croire aux gens que toute la liste était fausse. Vous voyez, eux aussi commettent des erreurs. La première liste était vraie et vous pouvez tracer beaucoup de choses. Vous voyez, il y a des gens autour qui découvrent des irrégularités et la vérité et la disent. Après cela, bien sûr il y a des procédures légales et ces gens sont forcés de la fermer. La meilleure façon de les arrêter est de dire la vérité, de les mettre sous le feu des projecteurs. Si nous ne les stoppons pas, nous finirons par devenir leurs esclaves.

Q : Merci pour cette interview.

Peter Odintsov – Moscou, le 30 mai 2011.

Source originale. – Traduit par Nicole pour LaPresseGalactique.com

Source : http://www.urantia-gaia.info (en cas de copie, merci de respecter l’intégralité du texte et de citer la source)

A propos Le Passeur

Nomade sur le chemin...
Ce contenu a été publié dans 01- Mes articles, 06- Tous les articles, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

33 Responses to Révélations sur les banques suisses et les Bilderberg

  1. chapes dit :

    Bonjour, je livre le point de vue qui suit à mes frères et sœurs de Urantia gaï et bien au-delà, ne sommes-nous pas tous frères. En tout cas nous sommes engagés dans cette voie.

    Je reprends une définition dont les auteurs sont connus.

    L’un a dit : L’homme est un animal en proie au langage, c’est là sa fonction essentielle. Un autre a ajouté : L’histoire de l’homme est celle de son hominisation socialisation.

    Il faut sûrement comprendre, hominisation socialisation, suite au rodage en quelque sorte de notre vie en société. A nous, à chacun à son créneau, de gérer ce rodage au mieux.

  2. Chapes dit :

    Coucou je fais un essai d’envoi. Bon jour à vous frères et sœurs !

  3. chapes dit :

    Que dire ! Par exemple que la vie existe ailleurs que sur terre. Et que là où elle a tenu et perduré, c’est que l’intelligence positive, a pu et su, être plus forte que l’intelligence négative.

    Je prends l’exemple du nazisme et du fascisme battus par les forces positives de l’époque.

    Las, la bête immonde, a su et pu depuis reprendre le dessus. Alors qu’ayant misé sur le fascisme, elle avait perdu la manche. A nous les hominidés (les peuples), d’en tirer les leçons, s’il n’est pas trop tard ! Ils en sont à pratiquer le terrorisme à tout va, à nous empoisonner avec leurs pesticides et en engrais chimiques, à nous pulvériser des produits toxiques et mortels contenus dans leurs saloperies de chemtrails…..

    UN AUTRE MONDE EXISTE SUR TERRE DÉJÀ, NON ?

    Humeur : Le capitalisme est la jeunesse du monde, il crée les lendemains qui chantent

  4. Chapes dit :

    mon adresse de contact est je le confirme : pab.chapes@sfr.fr

  5. Alkinoos dit :

    Peut être que je me trompe mais j’en doute.

    le chiffre de cotation le plus haut du crédit agricole à l’ouverture de la bourse de paris ce jour .

    qui a bien pu passer un ordre pareil ?

    Ouverture 6,657
    Plus haut ( 6,666 )
    Plus bas 6,09
    Clôture veille 6,718
    Clôture ce jour 6,228 -7,29%
    et aujourd’hui on est le 08 /18/ 2011 =963 en table 9

    tous les chiffres de ce jours me paraisses etrange

    tout le volume des axions du CA à etait rassembler
    le 10/08/2011 à auteur de 6 euros.

    quant on sais que si le CA s’écroule le cac40 s’écroule la France et l’Europe avec .
    et c’est bien ce qui ce passe en ce jour !!!!!

  6. Soleil Bleu dit :

    Ne plus être dans la « réaction » à ces infâmies révélées, cela ne ferait qu’alimenter notre participation à un ordre qui est en voie de disparition. Il n’est plus temps de faire quoi que ce soit pour changer ces rouages qui vérouillent ce monde tel qu’il est, le grand changement qui est en marche est impulsé par les énergies de l’univers qui expriment un « STOP » contre lequel personne ne peut rien.

    Seul acte co-créatif et participatif à ce nouveau monde qui est à l’aube de son avénement, rester centré dans la paix de son Être, accepter que cet ordre en dispartion cherche par tous les moyens à consolider ou à réinstaurer son emprise (en ce moment dans mon quotidien, une multitude de détails disfonctionnent et m’appellent à y réagir) et y répondre par la confiance et le lâcher-prise.

    Nous avons 2 manières de réagir aux infos telles que celles de cet article : Soit qu’elles nous servent de tremplin pour mettre en action notre irresistible force de réactivité aux choses, et nous continuons d’alimenter les basses querelles de ce monde en lambeaux.
    Soit, nous les accueillons comme un voile qui se lève sur la réalité du monde auquel nous avons prêté notre concours, consciemment ou inconsciemment, depuis des lustres et des lustres, et nous permettons à notre conscience de grandir pour la mettre en oeuvre dans nos « petits » actes du quotidien.
    Changer l’axe du monde n’est plus de notre ressort, d’autres forces de lumière y sont à l’oeuvre. Seule la responsabilité de nos actes et de nos pensées dans notre spère individuelle, nous fera surfer ou boire la tasse à l’occasion de cette 9eme et dernière vague énergétique qui nous entrainne vers le grand changement.

    IN LAKECH

    • Le Passeur dit :

      Absolument, c’est d’ailleurs très exactement le thème de mon dernier papier : http://www.urantia-gaia.info/2011/06/13/saligner-sur-la-juste-frequence/

    • Chapes dit :

      Laissez les faits se faire ? J’ai les plus grands doutes, avant d’être des êtres totalement spirituels, il y a du grain à moudre. J’ai foi en la remarque : AIDE TOI le ciel t’aidera.

      • Soleil Bleu dit :

        Bonjour chapes,

        « Laissez les faits se faire ? »

        De quels faits parles-tu ? De ceux que l’esprit humain qualifie d’horreurs ? De ceux qui trouvent grâce aux yeux de ce même esprit humain ? Mais c’est hélas ce même esprit humain qui posait hier les fondations de ce dont il exige aujourd’hui réparation. C’est moi, toi, tous les êtres qui peuplent cette planète, qui nous cachons derrière notre indignation pour masquer ainsi l’écho de notre responsabilité individuelle à avoir contribué à ce jeu qui ne nous amuse plus comme il l’a fait auparavant. Le voir, nous extirpe déjà de ce jeu mortifère qui englue nos actes et pensées au dépend de chacun et de tous .

        Ce ne sont plus les faits manifestés qui sont interrogés aujourd’hui à ce niveau de jeu où se trouve l’humanité. Mais bien la mécanique humaine qui agit, depuis des lustres et des lustres, à et dans sa propre inconscience, au déclin de ce qui lui est aujourd’hui vital pour se survivre à elle-même.
        Qui peut encore croire qu’aujourd’hui est pire qu’avant ? Aussi loin que remonte l’histoire qui nous est contée, l’homme a de tout temps sillonné son chemin d’actes de barbarie au service d’un hôte individuel privilégié : l’égo. Celui-ci a toujours sévi à la hauteur du pouvoir qui était le sien, en fonction de la place qu’il pouvait occuper, et ce, dans tous les domaines, quels qu’ils soient, où pouvait s’exercer « sa » domination sur les autres…. égo.
        Non, là dessus, l’homme n’a pas failli à son allégeance et a révélé une belle constance à lui laisser toujours plus de place dans la gestion de son devenir.

        Ce qui révèle réellement les temps différents que nous vivons, est qu’un nombre croissant d’individus, ni plus ni moins humains que les autres, de tous endroits et toutes cultures de par le monde, prennent conscience de l’hôte parasite à l’origine de tous les maux, individuels et collectifs, qui signent les souffrances de ce monde. Et n’acceptent plus sa gouvernance sur celle du cœur.

        Cette révélation re-conduit inévitablement et de façon salvatrice vers soi. Lorsque cette imposture est mise au jour, fini de se battre contre ce qui n’est qu’ombres chinoises (infos manipulées), fini de prendre les vessies pour des lanternes (les effets pour leur cause), fini le mirage de croire que « je » peux résoudre les effets du « jeu » dont il revendique jalousement les droits d’auteur. Du sourire commence sérieusement à émerger quand se réalise de façon de plus en plus évidente l’énormité de la farce dont chacun est le génie créateur et constant. Ouf ! Enfin Un vrai levier pour qui ne veut plus résister au changement de gouvernail des lois agissantes à l’éveil de ce qu’Est l’Amour, universel et sans condition.

        De la place se fait dés ce moment d’éveil qui ne peut qu’être investie par un « lâcher-prise » (et non laisser faire) au dictat du « vouloir » que l’orgueil avait instauré. Quelque chose de plus vaste et plus réel commence à prendre consistance au delà des apparences humaines et invite de façon insistante à sa rencontre.
        La vision réductrice perçue par l’homme laisse doucement la place à l’approche de la réalité de Ce Qui Est. Le combat quel qu’il soit (y compris contre l’égo) perd tout sens en cette annonce qui s’impose.

        Elle est là, la vraie libération inévitable et sans condition de toute la création….

  7. sylvie dit :

    Je voulais simplement ajouter citer le nom de Strauss Khan dans un tel contexte me transporte très vite dans une manipulation politique, suggérer aux lecteurs de façon très vicieuse un retournement de situation pour les prochaines élections…

    • Le Passeur dit :

      Je pense que l’interview d’un banquier suisse pour un journal russe est plutôt éloigné de la petite politique française. Surtout qu’elle ne sera publiée dans aucun média traditionnel. Maintenant des manipulations il y en a de tous les côtés.
      Poutine à déclaré il y une dizaine de jours que DSK avait été victime d’un coup monté qui s’appuyait sur ses faiblesses parce qu’il allait annoncer que les réserves d’or des USA n’existaient plus. Vrai ? Pas vrai ? Un banquier arabe qu’avait rencontré DSK a d’ailleurs subi le même sort quelques jours après. A rapprocher du forcing que font ces jours-ci les républicains américains pour que le Sénat annonce l’état de cessation de paiement des usa…

  8. sylvie dit :

    Ce type prends beaucoup de risques dans de tels aveux, ont ils été déposés dans la gratuité mea-culpa je veux être bon maintenant ! j’en doute ! la Franc-Maçonnerie n’est jamais très loin dans ce genre de système en aurait il été évincé ? plus à la hauteur de ses complots ? Pas très clair tout çela…

  9. AYIOA1 dit :

    Q : Que pensez-vous qui peut être fait pour les entraver ?

    Je ne pense pas qu’on puisse combattre des forces spirituelles occultes autrement que par des armes qui soient d’abord spirituelles, dans la lumière cette fois!

    • elba dit :

      AYOA1, excellente question à laquelle je pensais hier en déposant mon commentaire. 🙂
      Je pensais effectivement que la pensée positive, la pensée d’amour envers tout ce qui est, est un moyen de lutter contre cela. Première chose.

      Je pensais également qu’en conscience, si nous n’agissions pas bêtement en étant des consommateurs chevronnés (voitures, Hi-technology, voyages, objets inutiles qu’on jette, nourriture ‘toute prête’, énergie également…), nous alimenterions un peu moins l’esclavage qui sévit en Asie, en Afrique aussi avec, par exemple, le commerce du cacao… Egalement chez nous, nous pourrions changer les choses en n’étant pas scotchés devant le petit écran à regarder bêtement les publicités, en alimentant l’audimat des séries américaines, des tv-reality, des matchs de foot (je n’ai rien contre le foot, mais le « système » instauré avec l’argent qui gravite autour me dégoûte)… Ce seraient autant d’actions qui lutteraient contre ces forces occultes.
      … Refuser de faire la guerre serait aussi un moyen d’éviter de « marcher dans la combine. » Je ne suis pas bien calée en économie, et même loin de là. Cependant, vivre avec plus de simplicité en étant conscients de nos actes, vivre en partageant avec nos voisins au lieu de faire du cariérisme de tout poil… Je pense, oui, que tout cela pourrait contribuer à rééquilibrer une balance qui pèse du mauvais côté pour le moment.
      L’économie mondiale pourrait se stabiliser en produisant non pas essentiellement des richesses matérielles, mais de la richesse au niveau des services à la personne… Après tout, qu’est-ce que l’argent ? C’est la somme de travail produite par les individus, non ? Qu’il s’agisse de production matérielle (pour subvenir à nos besoins) ou d’activités visant à entretenir ce qui nous entoure (environnement et individus…) L’argent en fait, c’est du vent ! (regardez ce que ‘produisent’ les traders, par exemple…)
      Nous sommes nombreux sur terre. Ils ne sont qu’une poignée. Alors, qu’attendons-nous ?

      Pourquoi suis-je si confiante, malgré ce chaos qui nous entoure ? Peut-être suis-je trop naïve… Peut-être ai-je seulement de l’intuition. L’avenir me l’apprendra.
      Amitié.

    • Chapes dit :

      Je confirme ce que j’ai indiqué ci-dessus, c’est mon ressenti :
       » Laissez les faits se faire ? J’ai les plus grands doutes ; avant d’être des êtres totalement spirituels, ce qui est du domaine du mystère pour un moment encore, remarquons -le, il y a du grain à moudre, ô combien ! Le mal sur terre est tellement répandu et croissant, en les pattes de tristes sires, mais grandement omnipotents ; ils nous ont bousillé les terres avec leur dite Révolution verte avec les conséquences dramatiques sur nos santés – avec leurs pulvérisations toxiques et mortelles déversées à tout va dans l’atmosphère terrestre, via les CHEMTRAILS. J’ai bougrement foi en la remarque : AIDE TOI le ciel t’aidera  »
      Cordialement

      • Margelle dit :

        Oui Chapes, tu relances cette info… toujours d’actualité… et l’avis qui me semble pertinent « AIDE TOI et le ciel t’aidera ».
        Il me semble que le meilleur moyen est indiqué par le Passeur  » Il est très inconfortable de penser que l’on puisse avoir été manipulé, mais il est libérateur de pouvoir regarder les choses en face et de reprendre le pouvoir de dire non. Informez-vous, cherchez par vous même, et quoi qu’il advienne, ne nourrissez pas la colère, mais contribuez à diffuser la vérité et à dissoudre ainsi l’ancien monde. »
        (Le Passeur. 8 juin 2011.)
        Je crois inutile de partir en guerre, mais dire et dire, sans colère car elle ne fait que monter l’émotion… et d’après toi que peux-tu faire d’autre contre ces « puissants » ??? une jacquerie ???
        Je crois déjà que faire part de ses connaissances autour de soi, et si possible vivre en fonction d’elles est déjà énorme.

        • graffitique dit :

          J’ai plus ou moins l’impression que se manifestent désormais des divisions au sein des dirigeants de certains pays de l’otan, bras armé d’intérêts privés.
          Ce système à visée hégémonique, fondé sur la peur et qui a tant besoin de la peur pour survivre, commencerait-il à se fracturer de l’intérieur ^^?
          Son talon d’Achille étant la confiance, on est en droit d’augurer pas mal de changements considérables. 🙂

        • Marie-Anne dit :

          Oui, tout à fait d’accord avec toi, Margelle.

          Chapes, voici mon point de vue:

          La colère et l’indignation peuvent être une première étape pour prendre conscience de la non- justesse de notre monde et de notre désir d’instaurer un monde beau et juste.

          Mais une étape suivante est de se rendre compte que cette colère et cette indignation ne font que renforcer le système de la dualité exacerbée en créant 2 clans :
          eux, les « mauvais » et nous, les « bons »; eux les « bourreaux », et nous, « les victimes ».

          Non seulement ce système de luttes et de clans est ainsi renforcé, mais il nous déresponsabilise du fait que nous avons nous-mêmes créé ce Jeu que nous projetons encore souvent inconsciemment à l’extérieur, depuis l’intérieur d’un nous-même en conflit (… sans compter que ce système nous fait aussi oublier que nous avons nous-mêmes joué tous les rôles, de la victime au bourreau, en passant par le sauveur!).

          Le tout est de prendre conscience que nous créons notre réalité.

          Individuellement, nous avons donc un travail de conscientisation et de pacification à faire en nous, pour enfin projeter consciemment cette paix intérieure dans notre environnement extérieur;
          et, en attendant que cette paix gagne le collectif humain, nous pouvons calmement dire non à ce qui ne nous semble pas juste et agir depuis l’intelligence de notre coeu; et puis, surtout, surtout, ne pas nous complaire dans l’indignation ou la peur, car nous nourissons ce à quoi nous donnons notre attention.
          C’est un travail d’équilibriste qui demande une ouverture de coeur et de conscience à chaque instant.
          Il ne s’agit pas d’être passif; il s’agit d’être actif en conscience et avec intelligence (celle du coeur traduite par celle de notre intellect).
          La période est plus que propice à ce genre de  » travail », profitons-en.

          Nous avons souvent parlé de tout cela ici, et je ne peux que te recommander de lire ou de relire les articles du Passeur placés sous la rubrique  » l’Éveil », ainsi que les articles de Pamela Kribbe (lien: http://www.jeshua.net/fr/ )

          Amicalement à toi et à tous!

  10. elba dit :

    Passeur, je suis toujours ravie, lorsque je vois un nouveau texte en ligne de votre part… ^^ Je les lis avec un réel intérêt.

    J’avais entendu parler du groupe Bilderberg. Ces gens-là détruisent effectivement des milliers de vies humaines. C’est donc une très bonne chose que l’existence de ce groupe soit connue par le plus de monde possible.

    On en revient à la question de réveiller nos consciences et d’agir en conséquence, chacun à notre niveau.
    Nous sommes bien dans les moments de l’Apocalypse…Ces gens-là, qui n’ont aucun scrupules et qui me paraissent dénués de conscience, ne doivent pas arriver à leurs fins !!! Je suis heureuse que certaines personnes comme ce banquier suisse, se mettent à parler… D’autres suivront son exemple.

    Merci encore.

    • Chapes dit :

      Merci ELBA, je suis d’accord avec ce que tu as exprimé.

       » Rêvons, rêvons, nos rêves ne sont pas vains, lentement mais toujours, l’Humanité REALISE les rêves des sages.  » Ceci est de Anatole France. Début du 20ième siècle.

      Lentement certes sœurs et frères de toutes races, et de toutes confessions, mais notons l’accélération de tous les processus, particulièrement ceux qui sont négatifs, s’accélèrent. Les connaissances et la science, sont dévoyés pour le pire, par les tenants d’un système anachronique : exploiteur destructeur des ressources, de la vie, dont la nôtre. Un autre monde existe….. A chacun de s’y mettre.

  11. Tyrael dit :

    Et il y a pire! Lisez « Blythe Masters » de Pierre Jovanovic et vous verrez que ce que cet article dévoile n’est qu’une miette de l’immense gâteau infâme qu’on s’apprête à vomir!
    A lire aussi « L’or des fous » de Gillian Tett.

    Mais à tout ça, je dis « tant mieux » car cela fait partie du grand jeu et nous savons tous que nous arrivons enfin en fin de partie; une fois terminée, nous en recommencerons une autre, avec les règles divines cette fois. Et là tout le monde sera gagnant 😉

    • Chapes dit :

      Je ne prends pas le risque d’attendre. Les gens ne sont pas sortis des camps nazis, pas la seule action du Saint Esprit. Concernant le communisme, il ne faut pas noyer le bébé avec l’eau de son bain, non ? La Russie actuelle interroge.
      Ils mettent des freins sérieux aux velléités exploiteuses et terroristes d’un système qui a outrepassé et au-delà son temps.

      je pense qu’ici comme dans tous les sites Internet, certains ont pour fonctions de brouiller les cartes. Ce qui se comprend étant donné les enjeux.

      La 6ième colonne est à l’œuvre, souvenons-nous de la 5ième

      Cordialement

  12. fedydurke dit :

    Reuters vient d’annoncer, ce qui est gravissime, que les républicains americains font le forcing pour que le sénat americain reconnaisse que les Etats Unis sont en defaut de paiement. Les Etats unis sont donc ruinés, le dollar ne vaut plus rien et l’economie americaine est morte. Par voie de consequence, la notre aussi.
    Retirez votre argent de vos banques car les prix des aliments vont considerablements monter et si vous attendez le krach qui va arrivé, il n’ y aura plus rien sur votre compte s’il y a quelque chose encore.

    • Chapes dit :

      Ils sont ruinés, en ayant ruiné la nation américaine et son peuple et bien d’autres, la la fête est accélérée, en France aussi. Ces horreurs, en ayant permis, autorisés en déployant les pires moyens, dont le terrorisme qui fait rage, dans toutes ses variantes, la création de fortunes d’un tas de parasites à un niveau inimaginable. Par contre la misère, la violence, les dérives*, faute d’alternative, se répandent à la vitesse V. Partout le panel politique en selle main dans la main sévit. Alors on attend l’arme aux pieds ?

      * Les dérives populaires résultantes, en conséquence du chaos croissant, sont les seules vicieusement exploitées par les médias, mises en exergues…

      • Le Passeur dit :

        On n’amène à soi que ce que l’on crée. Et tout ceci se fait dans l’inconscience la plus totale tant que l’on a pas sérieusement entamé son chemin intérieur de guérison et donc de libération. Faute de quoi l’on répète inlassablement à travers le miroir du monde les mêmes guerres nées de ses propres guerres intérieures.

        • Chapes dit :

          Je ne vous réponds pas cher Passeur, mon chemin intérieur a évolué, quand j’étais petit le mois de Marie je faisais ma prière à genoux devant sa statuette. J’attribue cette attitude à celle de ma mère. J’ai fait ma première communion croyant en Dieu. Plus tard, j’ai observé mes collègues, dont certains me disaient, viens avec nous, on va construire l’homme nouveau. Sur le fond c’est un bon et valable objectif qui est a réalisé. J’ai attendu, observé, je me suis observé, et j’ai eu des réticences, jusqu’à mon retour d’Algérie, où mon capitaine ma mis en cellule… J’ai alors adhéré à la cause revenu en France, et j’ai pris des responsabilités, locales et au-delà. J’ai perdu la foi, puis les retrouvée, avec le constat, que les religions, soit notre spiritualité, ne pourront être libérées que lorsque l’humanité le sera. Ce qui n’est pas le cas. Il y a la Mafia, l’Opus Dei, dont on connaît l’œuvre et les attaches, l’extrémisme dit islamique, idem.
          Je sais avoir besoin de l’aide spirituel pour avancer, sur ce point au moins, Poutine ne commet par l’erreur des bolchéviks.

          Amicalement

  13. wendy dit :

    « but réel est de détruire l’Europe » : c’est bien engagé !

    tellement vrai que l’on croirait à une « théorie du complot » !

    • Chapes dit :

      Détruire l’Europe pour construire le dit Nouvel Ordre Mondial, soit 1984 ou Le meilleur des mondes, une synthèse des deux.

      • marie christine dit :

        Bonjour Chapes,
        Personnellement, je suis optimiste . Tous les jours, maintenant, je vois des livres paraître et j’entends des interviews radio de personnes qui dénoncent le système (bancaire, médical, scientifique, commercial, politique …) . Des gens commencent à parler, même dans les medias ordinaires . Ca fait boule de neige .
        Les medias se rendent compte que l’abêtissement des masse ne marche plus si bien qu’avant . Alors, ils se lancent dans les révélations sérieuses, les scandales qui touchent des « hautes personnalités » . Ca intéresse de plus en plus les populations parce qu’en cette période de « crise » c’est leur sécurité et leur avenir qui en dépendent . Ils sont blasés, ils ne croient plus guère aux promesses . Nous semblons donc nous diriger vers une plus grande transparence .

        • Chapes dit :

          Bravo, il faut être optimiste !

          • acacia dit :

            Bonjour Chapes
            Jusqu’à il y a une centaine d’années, l’ignorance dans laquelle étaient maintenus les peuples était le meilleur garant du pouvoir que quelques un entendaient bien conserver.
            La religion, autre puissance temporelle, était là pour engager le peuple à une obéissance teintée de crainte, sur fond d’espérance en un Dieu. Mais les religions ne représentent pas la spiritualité – elles l’ont suffisamment démontré pour que je n’ai plus envie d’en discuter.
            Le privilège du savoir étant devenu de moins en moins monopolisable, les gouvernants ont renforcé le pouvoir d’un système qui impose sa loi aux hommes : la dictature de l’argent.
            L’optimisme, qui semble te faire hausser les épaules, peut naître de la simple conviction profonde en l’obsolescence d’un programme dévoyé.
            Or il me semble totalement inévitable que le système bildenberg, et consorts, pourrissent sur pied.
            Parce qu’il existe une loi vieille comme le monde, qui s’appelle le choc en retour.
            L’univers est un tout dont nous faisons partie, toute agression, de quelque nature qu’elle soit, contre l’un de ses composants, se retourne immanquablement vers l’auteur. C’est comme ça.
            J’ai eu la curiosité de vouloir regarder ton site mais la page s’avère introuvable, y a t’il une autre façon d’y accéder ? Je suppose que tu y as mis en ligne des conseils pratiques sur la manière de se protéger des manipulateurs.
            En attendant tes indications, je vais continuer à m’intéresser, en matière de connaissances, à la physique quantique et à la biologie, et en matière de spiritualité, à des auteurs qui parlent à mon cœur. Ces deux voies s’harmonisent de plus en plus fréquemment et profondément, et cela me rend très… optimiste !
            Simplement.

Répondre à Chapes Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *