Terre Sacrée (1)

Un regard paisible sur Gaïa…

 

Terra Sacra Time Lapses – Sacred Earth Around the World – 6mn 05″

Si nécessaire en cas de retrait du lien, la vidéo est également accessible ici et .

Source : http://www.urantia-gaia.info (en cas de copie, merci de respecter l’intégralité du texte et de citer la source)

A propos Le Passeur

Nomade sur le chemin...
Ce contenu a été publié dans 06- Tous les articles, 08- Vidéos, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

4 Responses to Terre Sacrée (1)

  1. François dit :

    Bonjour à tous,

    J’ai visionné un documentaire hier soir que je souhaite partager pour celles et ceux qui ne connaitraient pas.
    Il s’agit de « Genesis » de Claude Nuridsany et de Marie Pérenou. Ce sont ces auteurs qui ont fait microcosmos et « la clé des champs »
    Magnifiques images et une vision de l’évolution intéressante vu par un griot africain.

  2. elba dit :

    Merci de ce voyage merveilleux, Passeur, même si je déplore un peu le passage trop rapide des images (mais qui est fait exprès, je le vois bien, pour sans doute accentuer la course des nuages.)
    Lorsque je regarde le ciel de nuit empli d’étoiles (chez moi), j’ai l’impression que mon coeur s’expand au sein d’un grand mystère. Et je me sens bien. J’ai particulièrement apprécié ces images du ciel, sur la vidéo.
    J’ai beaucoup aimé aussi ce nuage qui tourne sur lui-même, sur la fin. Je vais d’ailleurs le regarder à nouveau.

    Merci.

  3. marie christine dit :

    Terre sacrée … Depuis les plus grands monuments jusqu’aux petits objets que l’on jette à la poubelle . Ils étaient beaux, on les a aimés, ils nous ont servi humblement et bénévolement . C’est Dieu qui nous servait à travers eux . Tout est à respecter . Il ne faut rien mépriser .

  4. laurore dit :

    …….. Un monde gravé dans la pierre qui porte une mémoire qui continue à nous questionner, tel un long rêve sans fin. Ces écritures imagées sont traversées par le souffle de la magie, c’est une Kabbala de sons et d’images comme nos rêves qui sont alimentés, eux aussi, en permanence par la fonction symbolique. Cette fonction nous plonge dans l’image, nous dévoilant celle – ci comme une parole vivante et formatrice. Celui qui peut pénétrer le monde des images découvre le sens de l’espace intérieur…
    Bien à Marie Louise Von Franz, à Terra Mater, au Passeur et à tous les fidèles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *