Appel aux populations du monde

Claire Edwards a été membre de l’ONU en tant que rédactrice et formatrice de 1999 à 2017. Elle explique l’agenda mondial en cours, cite  les noms des principaux responsables de la mascarade Covid19 et en appelle aux peuples du monde.

Depuis mai 2018, elle collabore avec Arthur Firstenberg pour la publication de l’Appel international pour arrêter la 5G sur Terre et dans l’espace. (www.5gspaceappeal.org).

Comme je le disais ICI et ailleurs en Mars déjà, elle confirme que les personnes ne sont pas malades du COVID-19 , mais qu’elles sont impactées par les symptômes des EXPOSITIONS AUX RADIATIONS ELECTRO-MAGNETIQUES -5G- (Exposure to Electromagnetic Radiation = EMR. Claire Edwards dénonce le génocide du Covid – (vidéo censurée sur YouTube) – 21mn 17″

Source : http://www.urantia-gaia.info (en cas de copie, merci de respecter l’intégralité du texte et de citer la source)

A propos Le Passeur

Nomade sur le chemin...
Ce contenu a été publié dans 06- Tous les articles, 08- Vidéos, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

3 réponses à Appel aux populations du monde

  1. Amato dit :

    Merci pour ces précisions claires et précises. Je me doute de tout cela depuis le début ! Je souhaite que beaucoup de personnes viennent vous rejoindre dans ces initiatives.bon courage !

  2. Séb dit :

    Salutation Passeur,

    Certes les ondes de la 5G sont néfastes pour le vivant, comme toute technologie de mort développée ici bas. Mais l’agenda de déploiement de ces fréquences (3, 4, 5G, puis 6, 7, etc… chacune contenant un peu des suivantes) est vraisemblablement mise en place pour contrer les effets des flux énergétiques cosmiques qui inondent notre planète de façon exponentielle, depuis que le glas de l’expérience involuante a sonné.

    Les matons planétaires n’acceptent pas que les portes soient de plus en plus grandes ouvertes et font tout pour abaisser le niveau vibratoire. Tous les moyens sont bons: émotions (surtout la peur), pollution particulaire (industries, chemtrails, pesticides, …), ondes technologiques…

    Mais les énergies qu’ils ont à gérer actuellement commencent à dépasser leur capacité de maîtrise. aussi faut-il s’attendre à ce que, tel un tigre blessé, ils jouent leur va-tout.

    Quoi qu’il en soit, ceux qui se sont suffisamment intériorisés pour prendre « l’ascendance » sur les évènements actuels voient leur niveau vibatroire s’accroître, dans ce que je ressens être une mutation, y compris biologique. Les ondes technologiques, si tant est que l’on pratique suffisamment régulièrement avec son véhicule corporel, éventuellement avec les outils adéquats (« technologies » du vivant), impactent beaucoup moins les moteurs énergétiques de nos véhicules de lumière. C’est un peu à la manière des ondes radio. Lorsque tu te branches sur les GO, tu ne captes plus les PO.

    Maintenant, je continue de saluer ceux et celles, comme toi, qui alertent les personnes dont le potentiel de conscience peine encore à se déployer, car je souhaite de tout coeur que le plus grand nombre puisse vivre la transition jusqu’à son dénouement le plus final possible, ainsi que ses suites merveilleuses. Nous n’en sommes pas encore là et c’est l’obscurité du tunnel qui nous attend pour un moment. Notre lumière intérieure sera la seule source de clarté, et elle sera le diapason de celle que nous savons être à la sortie de ce tunnel, même s’il est impossible de la voir, « chat de l’aiguille » oblige.

    Fraternellement

    • Séb dit :

      PS: j’ai oublié de préciser que les flux énergétiques cosmiques, qui rétablissent les Lois Universelles de Vie, génèrent eux aussi des symptômes, tels que ceux « couverts » par le COVID. N’est-il pas pratique d’avoir créé cet arbre qui cache la forêt?
      En effet, les résistances émotionnelles et le cumul de pollutions de toutes sortes dans notre organisme (dont les croyances limitatives) génèrent des symptômes en rapport avec les fréquences qui concernent tel ou tel centre d’énergie (Chakras). Parfois, il est bon d’avoir une fièvre et de sortir différent d’une maladie. Si l’on traite ce que le « mal nous dit », alors on en sort grandi, évolué. L’évolution est, cette fois, planétaire. Tous ne sont pas destinés à grandir, selon la mission d’incarnation que s’est fixé l’esprit de chacun. Mais que ceux dont leur destinée est de grandir à travers cette incarnation puissent le faire. Pour cela, tu es une aide précieuse. Merci encore Passeur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *