Un voyage alchimique

Nicholas RoerichVoici une interview découpée en quatre vidéos dont je gage que vous irez au bout d’une traite.

Ou comment un alchimiste moderne, Patrick Burensteinas, parle à travers le langage des oiseaux de tout ce que nous évoquons ici…

En route pour un voyage alchimique avec Patrick Burensteinas 1/4 – 39mn

En route pour un voyage alchimique avec Patrick Burensteinas 2/4 – 40mn

En route pour un voyage alchimique avec Patrick Burensteinas 3/4 – 41mn

En route pour un voyage alchimique avec Patrick Burensteinas 4/4 – 41mn

Source : http://www.urantia-gaia.info (en cas de copie, merci de respecter l’intégralité du texte et de citer la source).

A propos Le Passeur

Nomade sur le chemin...
Ce contenu a été publié dans 08- Vidéos, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

38 réponses à Un voyage alchimique

  1. Margelle dit :

    Je trouve cette vision de Jung commentée par Christine Hardy tout à fait pertinente et en adéquation avec ce cheminement !
    https://www.youtube.com/watch?v=G2nHU7MGfe4
    Bien à vous tous !

  2. Thibou dit :

    Absolument jubilatoire, j’avais déjà visionné les 3 premiers épisodes de son Voyage Alchimique, mais là on sent que qu’il maîtrise son sujet sur le bout des doigts et son interprétation invite à s’envoler avec lui.
    De la jubilation, je suis même passé aux larmes sans crier gare quand ses interprétations tapent dans le mille de mes expériences.
    En ce qui me concerne, j’ai regardé les vidéos alors que me trottait dans la tête l’idée de « vivre l’instant avec instinct » (donc avec intuition)
    Instant c’est le moment où l’Un s’étend et l’intuition c’est le moment où l’Un tue « ils sont ».
    Voilà ma petite contribution, somme toute très novice mais qui m’a bien amusée du langage des oiseaux !
    Belle nuit à toutes et tous !

  3. laurore dit :

    Oyez oyez.., le jeu de l’oie.., et bien d’autres choses se rapportant à la langue des oiseaux.
    « Odieux audacieux ».., lapidaire message pulsé par mon inconscient en état alpha. Terrible reproche à priori eu égard à certaines de mes addictions.., mais aussi quel appel vers quelque chose de bien plus beau dans la langue des oiseaux s’il en est: « Oh Dieux ode aux cieux »!! Pour dire que rien n’est figé dans le bon ou le mauvais.., et que le mauvais peut tout aussi bien recéler quelque chose de divin EN SOI. Non , rien n’est jamais perdu tant est que les reproches des Dieux puissent être d’une extrême âpreté. A bientôt mes amis. Le bonjour au passeur aussi.

  4. Lisa dit :

    Je viens de poursuivre, c’est un délice. J’ai bien aimé le message de la souris verte…C’est vrai que je l’ai toujours trouvée franchement bizarre cette comptine :-).
    La connaissance du bien et du mal…le jugement ? …nous fait ne plus nous sentir heureux.
    J’ai trouvé quantité d’informations…à savourer +++
    Merci.

  5. Falbala dit :

    Je n’ai pour l’instant écouté que la première vidéo…
    Mais envie de dire merci.
    Quel numéro que ce Patrick Burensteinas ..!!!
    J’ai passé un moment magnifique et réconfortant..
    Merciiiiiiiiiiii. le Passeur..!!! ;o))

  6. SPOT dit :

    L’extérieur ; n’est que l’accusé réception d’une symétrie bouleversante, intimement liée à la permanence de la conscience.
    http://www.rtl.fr/actualites/info/article/agnele-dans-le-coma-pendant-12-jours-les-medecins-doivent-comprendre-qu-une-personne-inerte-souffre-7769236746

  7. Margelle dit :

    Comme mon ordi est fâché avec les vidéos du Passeur, j’ai fait un détour par internet et j’y ai trouvé cette interview de Patrick Bureinsteinas, présentant son livre « l’heptalion »…. j’imagine qu’il y dit les mêmes choses, mais peut-être autrement ???? en tout cas, cela m’a paru synthétique et disant l’essentiel… (pléonasme ? allez, je n’hésite pas !)

    http://www.youtube.com/watch?v=jk02CAiNjrg

  8. Eric dit :

    Merci Passeur pour cette magnifique découverte 🙂 .

    « Je gage que vous ires jusqu’au bout d’une traite » : pffffff, j’ai pas su moi 🙂 .

    Quelle densité d’informations, je les ai presque toutes regardées deux fois tant il y a à entendre…

    Il est vraiment « habité » parce qu’il dit et on peut voir sa joie. J’ai aussi adoré la tête de l’animateur qui n’a pas su vraiment quoi dire tant il était ébahi 🙂 ..

    Merci, je les réécouterai encore sûrement.

  9. Jess dit :

    merci cher Passeur,
    Patrick Burensteinas a donné récemment une conférence pour l’INREES (Institut de recherches sur les expériences extraordinaires), en voici un extrait :
    http://www.inrees.com/videos/563/
    Merci encore 😉

  10. LE SOLLIEC Geneviève dit :

    Merci cher Passeur pour ces témoignages, Patrick Bureinsteinas est passionnant….Au 16è siècle est né à St Emilion un alchimiste Jean D’Espagnet, Président du Parlement de Bordeaux, et contemporain de Montaigne. C’est d’ailleurs lui qui présenta Marie de Gournay au célèbre écrivain…..Je serais très heureuse de pouvoir partager mes connaissances, en toute humilité, avec des personnes ayant entrepris des recherches similaires…
    Par ailleurs, je vous invite à voir (google) un documentaire absolument magnifique, « Alchimie, science et mystique » de Christian Sulleman (durée 53’30’). Fraternellement.GEN.

  11. Audibert dit :

    Nous aussi les coiffeurs nous sommes alchimistes, L’on transforme la matière…

  12. Cécile dit :

    Passeur,
    Merci pour ces vidéos que je déguste tranquillement. Comme dit Pierrot, c’est assez dense. Difficile de tout avaler d’un coup !
    L’image que tu as choisi pour l’illustrer me rappelle l’atmosphère du roman de Paolo Coelho, l’Alchimiste. On imagine presque les pyramides à l’arrière-plan…
    Et je suis très contente d’avoir enfin une réponse à une question que je me posais depuis un certain temps. Quand je me suis « mise en chemin », il y a de cela quelques années, j’ai reçu de mes guides l’information qu’il existait « trois cordes pour descendre en moi », et que je devais les trouver.
    Au fil des rêves et des voyages intérieurs, j’ai découvert que la première était le silence, la seconde l’immobilité… mais je ne trouvais pas la troisième. Patrick Burensteinas vient de me la donner dans l’une de ces vidéos : l’alignement. J’ai maintenant l’équipement au complet pour faire de la spéléologie intérieure !
    Voilà, c’était juste un petit mot pour te remercier du joli cadeau que la vie me fait par ton intermédiaire.

  13. Dionysos dit :

    « Tout ce qui est en haut est comme ce qui est en bas,
    Tout ce qui est en bas est comme ce qui est en haut. »
    Table d’Emeraude, Hermès Trismégiste

    « Rien ne se créé, rien ne se perd, tout se transforme. »
    Antoine Lavoisier

    Merci à toi Passeur pour ce merveilleux site et merci à Patrick Burensteinas qui nous donne certaines clefs pour ouvrir les portes de la perception.
    Percez et vous verrez !

  14. SHUNYA dit :

    Merci Passeur pour ce partage,

    Toutes ces énergies/émotions qu’on se passe sans s’en rendre compte, ça m’émerveille! Et en même temps je compatis pour tous ceux qui y sont encore aveugles… Tant de souffrance générée dans l’ignorance…
    Hier soir, une oreille réfractaire s’est laissée porter par ce langage des oiseaux, dans son oeil suspicieux j’ai pu y voir au fond une curiosité enfantine. Que de magie!
    Toujours dans le présent, on ne le sait jamais assez!

  15. Dan dit :

    Bonjour Passeur,

    Merci, je les regarderai dans la journée. Merci à Pierrot pour le lien, je le regarderai également dans la journée.

    Dan

    Passeur, avant il y avait deux envois et je les récupérais dans les spams, puis tu as rectifié et j’en ai eu un dans ma messagerie, et maintenant je ne reçois plus rien !!! Je dois me réinscrire ? Merci Dan

    • Le Passeur dit :

      C’est à toi de gérer ton filtrage antispam dans ton logiciel de messagerie. Il suffit de mettre mon adresse dans tes contacts pour être sûr que ça ne parte plus dans les spams. Je n’ai donc rien rectifié du tout, je n’ai pas la main sur ton logiciel et pour ma part tu es toujours inscrit dans la newsletter, mais je n’en envoie pas tout le temps.

  16. pierrot dit :

    Dommage qu’il ne ménage pas de silence lorsqu’il parle parce qu’il y a une telle densité d’information qu’on en échappe.
    J’ai bien vibré avec la phrase ‘celui qui a besoin de preuves vit d’épreuves’
    Et oui je suis en phase avec le point de vue de l’alchimie.
    Par contre quand il dit ‘le contraire de la mort c’est la vie’, j’aurais dit la naissance.
    Mais lui il dit que la naissance est le contraire de l’être car n’être.
    Il parle ici de la vie incarnée sans doute parce que selon moi la vie n’a pas de contraire et l’être non plus vu que l’être est aussi dans l’ame 1/3 non ?
    J’ai bien aimé l’absence de certitude dans le cheminement ainsi que la joie sans cause.
    Le chemin est la voie, les attentes les obstacles qui créent l’ombre.
    Soyons qu’on crée non ?

    • guigui dit :

      Slt Pierrot, je te rejoint sur le point de vue du contraire de la mort qui serait plutôt la naissance que la vie, c’est le pdv chamaniste aussi, la naissance et la mort sont incluse dans ce qu’on appel la vie, c’est son mouvement, car sans naissance ou mort point de vie, il est aussi evident que ce ne sont que des mots, des concepts, j’en ai conscience.

    • Thau dit :

      le silence des oiseaux… se produit toujours pendant la mue !

    • pierrot dit :

      Bon je les ai réécoutées en faisant des poses et en prenant des notes.
      Et voici quelques brides:
      Quête de la lumière, l’amour
      Si tu cherches pour faire de l’or tu n’en trouveras jamais, si tu sais faire de l’or tu en n’as plus besoin.
      or = eau air
      héro = air eau
      Roi = héro + lumière
      contemplation = n’attend rien, ne fait rien, ne désire rien, et ne s’en nuit pas.
      percevoir sans analyser, ce qui n’est pas analyser sans percevoir.
      le mental est chrono logique, donc logique du temps.
      commun = comme un et donc ce n’est pas un.
      le plus grand secret de l’alchimie est qu’il n’ y en a pas cela me rappel Kung Fu Panda 🙂
      L’alchimiste fabrique le creuset pour y accueillir la lumière, donc l’homme ne fait que la moitié.
      Le vin rend divin.
      pentagruel et le g au milieu, spirale vers l’intérieur trouve la quintessence au livre 5.
      vivez joyeux, dernière phrase du livre de Rabelais.
      Perdre le paradis, s’habiller de tuniques d’aveugle, on ne voit plus l’autre.
      Travailler le métal revient à travailler sur soi, lorsque les deux sont en harmonie, une étoile apparait.
      Ego = pas égal car mode comparaison
      Donc faire des trous dans mon Ego et le rendre transparent, l’obstacle disparaissant l’ombre disparait.
      Pélerin, qui se pèle, retirer ses peaux.
      Un et Nu.
      perçoit perd soi ?
      La vibration crée la forme.
      L’âme est un réservoir de souffre, souffle
      transparence = traverser les apparences.
      perdre son agitation pour retrouver son immobilité, bouger crée la dualité
      pour briller faut être bien poli
      moment présent = amour
      moment qui passe = réflexion
      arbre de vie = heureux tout le temps
      fruit de la connaissance = raison
      refiler le souffre à quelqu’un d’autre = culpabiliser
      maître = soumettre
      Ne pas se laisser enfermer par la méthode
      Moins de matière, plus d’esprit
      la matière fait obstacle au message, plus la dilution est importante plus le message envoyé circule, homéopathie
      différent de la chimie.
      La voie ne répond jamais aux questions mais fait qu’un jour on ne s’en pose plus.
      femmes et hommes sont complet en terre
      la valeur féminine va chercher la lumière et la donne à la valeur masculine qui la répand dans la matière.
      confidentiel = confi dans ciel
      Diabole, celui qui fractionne
      Symbole celui qui rassemble
      La chimie travaille sur l’ombre, l’alchimie travaille sur l’obstacle
      Satan ange déchu est le seul à ne pas s’être incliné devant l’homme, il part avec 1/3 des anges (mat 1/3) et est le tentateur de l’homme pour prouver à Dieu qu’il avait raison.
      A la fin des temps il retourne à l’unité.
      Michael le reflet de Dieu, le gardien du milieu perce le Dragon avec son autorisation afin de le libérer de l’ombre crée par l’obstacle de la peau.
      Michael est aussi libéré de sa tâche.
      Les 2 acceptant la fin de leur rôle, la création est terminée.

      • Margelle dit :

        Je lis ton texte Pierrot, et vois qu’il ne dit pas exactement les mêmes choses que dans le lien posté en haut… mais lire et relire et en tirer la substantifique moelle !!!!

  17. acacia dit :

    Merci Passeur !
    Je ne connaissais pas Patrick Burensteinas, cet homme est passionnant à écouter !
    Comme tu dis, Marie-Anne, « La Création, c’est du Grand Art ! ».
    Moi qui étais déjà épatée que notre petit pécule de 26 lettres suffise pour multiplier à l’infini ( … ou pas loin 🙂 ) les mots, les phrases, les sens… Là je suis scotchée !
    Je re-écouterai cette interview, il y a tant à y découvrir…

  18. Marie-Anne dit :

    Wouah (et je le dis comme je le pense!!)!

    Quel beau PRÉSENT, ces vidéos, Passeurs, merci!

    Je connais Patrick Burensteinas depuis ce dernier Noël, puisque je l’ai découvert dans ses 7 DVD sur le Voyage Alchimique ( de Bruxelles à St. Jacques de Compostelle) dont m’avaient déjà parlé Cécile et François( merci à eux!).
    …Et voici, que je le retrouve ici, dans ces 4 vidéos!
    Je n’ai pu visionner que la première ( question de temps ! Faudrait que ce temps, j’aille le dissoudre sur les chemins de Saint-Jacques!):
    Cette première vidéo est un petit bijou!
    Pour un alchimiste qui ne cherche pas l’or, il fait fort, Patrick Burensteinas: avec ses mots, il en produit une pépite à la seconde!
    Je me suis sentie aussi émerveillée, épatée et amusée que son interviewer!
    La magnifique et chatoyante tapisserie de soie (Soi ?) divine commence à prendre tournure, dans toute sa splendeur, sa beauté et son ingéniosité!
    La Création, c’est aussi du Grand Art!

    En attendant, et pour ici: suite aux trois autres vidéos! Encore merci, Passeur!

  19. Lisa dit :

    Ce serait volontiers d’une seule traite mais il y a encore quelques contraintes matérielles… …Mais il n’y a a pas d’ennui …que du bonheur.
    Belle découverte, je ne connaissais pas. Merci.

  20. Patrick Burensteinas un homme extraordinaire.
    Je l’ai connu grâce à la radio Ici & Maintenant sur laquelle en tant qu’invité passager il décryptait la force énergétique donnée par tel ou tel prénom, de ce fait des auditeurs et auditrices lui posaient des questions sur les grandes lignes conférées par leur prénom.

    Aussi, lorsqu’on l’écoute parler suivant le langage des oiseaux, premièrement on constate que la langue française est extrêmement belle et deuxièmement j’ai progressivement été amené à me rendre compte que nos sociétés successives, les époques successives nous ont conduit à utiliser désormais une langue française dépouillée et froide, vide triste et fonctionnelle : un quasi désastre au regard du langage de oiseaux.

    Il a entre-autre écrit « Le Disciple – Trois Comtes Alchimiques » en 2004 que je recommande : court et facile à lire, sympa.
    Il a également écrit « La Trame – Se soigner par l’énergie du monde » en 2001, comme ce sont des exercices je reconnais ne pas être allé assez loin dans la lecture du livre. Cependant il serait bien de se pencher à nouveau sur ces méthodes : postures, mouvements, et position des mains sur un patient.
    Ne l’ai pas, mais vois qu’il a aussi écrit « Votre prénom vous révèle (ce pour quoi vous êtes venus et comment le réaliser) » en 2004.
    Tous sont aux éditions Le Mercure Dauphinois.

    Dès que j’ai le temps ce sera avec grand plaisir de découvrir les vidéos ici proposées !

    C’est un sacré bonhomme ! Y en a peu comme lui !

    • graffitique dit :

      Fred, juste un mot au sujet de la langue française : le moins qu’on puisse dire est qu’elle montre ici une vivacité passionnante, pour ne pas dire intemporelle 😉

  21. Cécile dit :

    Effectivement, ces sept vidéos offrent un magnifique voyage dans le monde de l’alchimie ! Il se dégage de ces films, par petites touches légères, une intelligence, une érudition et une capacité d’émerveillement qui m’ont profondément touchée.
    En ce qui me concerne, le tournant clef a été la quatrième vidéo, l’étape de Rocamadour. Ce qui y est dit, et surtout montré et perçu, de la relation entre l’alchimiste et les royaumes élémentaux m’a donné le sentiment très fort de la validité de cette quête, que je trouvais jusque là fascinante mais trop intellectuelle et abstraite pour moi.
    Si l’alchimie reste une voie très exigeante, et de ce fait peut-être pas ouverte à tous, en connaître les principes jette une lumière neuve sur notre compréhension des relations entre la matière et le subtil, et de la nature de la réalité.

    • Thau dit :

      ça c’est pas le langage des oiseaux, c’est le langage des signes.

      • Cécile dit :

        Et le langage des singes, ça donne quoi ?

      • graffitique dit :

        Ce signe c’était juste dire la joie intense que j’ai eue d’écouter Patrick Burensteinas, que je ne connaissais pas, tout comme les deux derniers textes du Passeur : parce que tout cela est profondément en accord avec certaines images intérieures les plus anciennes, d’une part, d’autre part j’y ai appris beaucoup de choses que j’ignorais, ça ne fait jamais de mal.
        A la suite de quoi je me suis dit qu’il me fallait me remettre au taf, ce que j’ai esquissé aujourd’hui, me secouant les puces (pauvres bêtes, je les entends crier de rage).
        Quelque chose qui, en moi, se fait encore tirer l’oreille, peu pressé que je suis d’ambitionner quoique ce soit, peu pressé au fond d’éprouver le travail intérieur qu’implique la projection dans la forme.
        Autant dire que ces éléments riches en paradoxes constituent une base saine et solide, éminemment nourricière de cette « fusion » empirique de l’intuition et de la raison.
        Et, comme le mentionne Pierrot, ces contenus sont si denses et puissamment suggestifs qu’il faut s’y reprendre à plusieurs fois 😀

  22. François dit :

    Merci Passeur,

    Je prendrai le temps de l’écouter dans la semaine , je voulais juste dire et peut-être est-ce cité dans l’interview , que Georges Combe a réalisé une série de 7 DVD sur et avec Patrick Burensteinas intitulés « Le voyage alchimique ». C’est très bien fait et très riche en infos. 7 étapes à travers 7 lieux … un voyage ‘surprenant’ qui est de mon point de vue à voir et à revoir car il y développe beaucoup de thèmes et de symboliques sur sa propre quête qui est aussi la notre…. 🙂
    http://voyage-alchimique.com/

    • Margelle dit :

      Je viens de les visionner, et c’est vrai que c’est fabuleux, le « pèlerinage » devient oeuvre alchimique et l’essentiel se dévoile dans les 2 dernières vidéos !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *