L’évolution de la civilisation

Dans l’instantanéité de son expression supramentale, comme toujours, Bernard de Montréal taille au rasoir le portrait de l’homme à venir.

Et cet avenir est désormais très proche pour ceux qui pourront s’aligner quels que soient les événements, jusqu’au point de bascule.

BdM – L’évolution de la civilisation (6-7eme race) – Partie 1 – 17mn 37′

BdM – L’évolution de la civilisation (6-7eme race) – Partie 2 – 16mn 53′

BdM – L’évolution de la civilisation (6-7eme race) – Partie 3 – 15mn 14′

BdM – L’évolution de la civilisation (6-7eme race) – Partie 4 – 10mn 45′


Source : http://www.urantia-gaia.info (en cas de copie, merci de respecter l’intégralité du texte et de citer la source)

A propos Le Passeur

Nomade sur le chemin...
Ce contenu a été publié dans 06- Tous les articles, 08- Vidéos, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

5 Responses to L’évolution de la civilisation

  1. Lina dit :

    Et le chant de la Terre
    vint bousculer l’ordre des mondes
    Et les puissances du Ciel s’émeuvent
    car ce chant est une plainte
    qui frappait à la porte de leur demeure.

    Alors il y eut des mondes
    où les chevaux célestes se préparèrent
    Alors il y eut des mondes
    où les montagnes s’ébranlèrent
    Alors il y eut des mondes
    où les Anges se concertèrent
    Car ce chant sonnait l’heure
    de nouveaux temps

    Alors portée par le sursaut des mondes
    répercutée par mille chants
    la plainte percuta la Montagne dernière
    Elle s’échoua sans le secret du Temps

    Alors une porte s’ouvrît
    et paru sur le seuil
    le Maitre de la Rose
    et l’Amant de la Terre
    Il puisa dans son Coeur
    une part de lui-même
    et puis Il l’habilla
    d’une forme nouvelle
    pour répondre à la plainte
    et accomplir la Loi

    Et depuis le Jardin de l’Aile Blanche
    Celui qui est l’Archer
    Celui qui est la Cible
    Celui qui est le Jet
    Ordonna le Secours vers la Terre.

    extraits de l’Evangile de la Colombe -Oria

    Notre plainte est elle entendue, serons nous aidés ?

  2. Zarathoustra dit :

    Le Mythe ; la Matrice ; la Conscience

    Selon Descartes : Je pense donc je suis
    cette façon cartésienne de penser nous fait dire que le cerveau secrète de la conscience ;

    En ce qui me concerne : Je Suis lorsque je ne pense pas…
    Ce qui me fait dire que le cerveau est un simple logiciel , un outil synthétisant les données reçu par mes cinq sens ; visuel , auditif , gustatif, olfactif et tactile.

    Le monde est Conscience ; la vie est Conscience…

    Le cerveau est un organe qui infléchit la Conscience dans une certaine direction pour servir un certain nombres de buts ( la concentration ) produisant un faisceau de conscience individuelle ; la lumière sous le boisseaux..

    Chaque matin je m’éveille au sein de la Conscience avec mon faisceau de conscience individuelle.

    La somme des consciences individuelles sur notre planète crée chaque matin le monde dans lequel nous vivons; création de la Maya..

    Donc le monde est parce que Je Suis. Si Je ne Suis pas le monde n’est pas.

    Supprimez vos cinq sens et vous tombez en état d’inconscience ( coma ) qui est un autre état ; le cerveau est toujours présent mais il interprète un état de non conscience ; Idem pour ce sommeil profond qui nous donne tant de bonheur au réveil.

    Dans cet état de sommeil profond vous n’avez pas conscience de vous mème et pourtant vous pouvez affirmer le bonheur qu’il vous procure au réveil mais pas pendant le sommeil profond.

    Si l’on obtient le mème bonheur tout en étant éveillé vous vous retrouvez inconscient dans la Conscience ; la Vie tout simplement…

    Vous opérez un nettoyage de votre disque dur , une défragmentation ( les engrammes ) dans votre cerveau pour accéder au Cœur de votre ordinateur qui est la Conscience. (Analogie )

    Prenez votre temps pour réfléchir, cela s’appelle : discrimination puis investigation.

    Voilà pourquoi le mythe est inutile à la raison raisonnante , à la spéculation…

    « C’est ce qui se passe pour les tenants de l’oligarchie obscure incapables de dépasser leur conditions primaires ». Pour comprendre l’exacte inversion de valeur du Mythe ; lisez l’excellent article sur ce site : » les chevaux de Troie de la Matrice ». Il ne s’agit pas de trouver refuge à l’extérieur car vous emporterez la peur avec vous , mais de se protéger intérieurement et seul le Mythe pourra vous aider à cette prise de conscience que tout se passe dans la Matrice ; ( La somme des consciences individuelles sur notre planète crée chaque matin le monde dans lequel nous vivons. )

    La maîtrise du guerrier face à l’ennemi passe par une parfaite connaissance de la situation et de ses intentions belliqueuses.

    Nietzsche disait «  Croyez en Dieu ; sous entendu ; soyez soumis aux prêtres. »

    Traduction ce jour ; soyez soumis aux prêtres de la finance, de l’économie, de la santé, de l’hybris à tout va , votre Ego deviendra puissant et ainsi vous pourrez vous faire sauter la cervelle rapidement avec une balle ou tranquillement avec votre bière devant l’écran de la boite à troubadour.

    Par contre ;
    Le Mythe ; le lire et s’en imprégner tout simplement , fera vibrer vos cellules car elles possèdent la mémoire de milliard d’années et vous fera naviguer sur le fleuve de la Conscience pour vous faire passer sur l’autre rive. ( du fleuve Lhété )

    En lisant les mythe au début il y aura difficulté à comprendre et si votre Ego est trop cartésien
    «  Moi je » ; votre livre finira en poussière au fond de votre biblio.

    Mais avec un petit petit peu d’humilité vous y reviendrez et là vous commencerez à Danser avec
    vos cellules. Car il y a une progression dans le degré de compréhension du Mythe.

    Je me souviens il y a quelques années (j’avais 20 ans )je faisais des recherches sur les évangiles. ( toujours en quête depuis mon adolescence)

    Un jour je tombe sur un livre  ( synchronicité ?) ;

    «  L’évangile de la colombe » de l’auteur ORIA ; Ed l’Osiride Montségur.

    La première fois je le lis en entier sans bien comprendre. Je repose le livre dans ma biblio,mais une force irrésistible m’attire bientôt de nouveau vers lui. ( une petite voix m’interpellait)

    Une , deux , trois , quatre lectures ; quatre degrés de compréhension pour atteindre le Cœur du livre.
    Ce fut une reconnaissance, une révélation..

    Mème situation pour la « Divine Comédie de Dante » , « Le Parzival de Wolfram von Eschenbach » et Perceval de Chrétien de Troyes ».

    Ces livres décrivent des Mythes, des légendes , des contes de fées ; ils vous fond vibrer, danser, ils possèdent un pouvoir de guérison…

    Dans la Mythologie mes animaux préférés sont l’aigle et le serpent et pour ce qui concerne les dieux ils attendront encore.. Les arbres dans leur silence sont plus communicatifs.

    Fondamentalement ,dans la question : Qui Suis Je ?

    L’exacte négation de tout ce que je ne suis pas ( Ramana Maharshi )

    les Mythes me disent « Qui Je suis »…

    « Être tout simplement »

    Zut… Splat !!!

    zarathoustra

    • Brigitte dit :

      superbe commentaire

      • Durand dit :

        Bonjour zarathoustra,
        L’évangile de la Colombe.. je l’ai lu et j’avoue ne pas avoir compris grand chose.
        Je vais le relire.
        (Oria) est une amie que je connais très bien nous n’habitons pas très loin 60kms vol d’oiseau et son frère est mon voisin.
        Lire de la même auteure » La révolte essentielle » et la Paix est mon royaume ».

  3. Zarathoustra dit :

    De Bernard …

    De l’analyse des Mythes dans notre passé…
    De l’actualisation des Mythes dans notre présent…
    De la projection de Mythes dans notre futur…

    Au fond ; l’analyse pertinente de Bernard concernant l’évolution de l’humanité décrit bien la puissance du Mythe dans notre environnement psychologique individuel et collectif.

    Le corrélatif au Mythe est :
    «  Le monde est notre représentation » et nous ne pouvons faire l’impasse de ce corrélatif ; Mythe et représentation sont indissociable .

    Le danger est dans l’appropriation individuel du Mythe (représentation ) car le Mythe n’est vivant qu’à une condition ; l’actualisation du Mythe dans les évènement présents. C’est à dire dans votre représentation individuelle.

    Au fond ; si l’on creuse dans le tréfonds de notre âme, l’on se rend compte que la puissance du Mythe représente un grand pouvoir de guérison ; encore faut’ il une volonté de guerrier pour explorer les Mythes , les légendes, les contes de fées ect…

    Les Mythes … oui à la condition de ne pas faire l’impasse de l’enfer…

    Comme dit bien le dicton Hindou ;

    « Si tu veut sortir de l’enfer , plonge dans les flammes les plus hautes »

    C’est pour cela qu’il ne faut pas utiliser ou analyser le Mythe pour donner du Sens à la vie ou à notre Vie individuelle.

    La Vie est tout simplement et le Mythe est utile pour nous rendre Vivant et c’est la condition du pouvoir de guérison.

    Le Mythe est inutile à la conscience collective car il n’a que faire du sens à donner à la conscience collective ( là ;la peur continue d’être présente).

    Le Mythe ne concerne que la conscience individuelle ; enfermé dans notre chambre ou notre cellule ; il nous parle, nous éveille, nous rend Vivant.

    Içi ce sont vos cellules qui réagissent ; plus de raisons raisonnantes ; plus de spéculations ; plus de sens à donner…

    Vous entrez dans la musique des sphères ; là où vivent les musiciens ; les poètes , les artistes..

    Sans vous en rendre compte Vous lâchez Prise.. Vous ne devenez pas libre ( pour quoi faire ? Et pour quelle liberté ? ).

    Non ; avec le Mythe intériorisé dans le tréfonds de votre Cœur vous vous libérez de votre Personne.

    Zut… Splat !!!

    Zarathoustra

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *