L’humanité en jeu

Comment peut-on encore aider à ouvrir les yeux de ceux qui le peuvent encore ?

Peut-être ces vidéos leur permettront-ils d’envisager qu’une guerre mondiale contre les peuples est bel et bien en cours. Et qu’il n’est pas encore trop tard pour effondrer les ambitions de ceux qui la préparent depuis si longtemps.

 

Holger Strohm : Le plus grand massacre de l’histoire de l’humanité – 31mn 18″

Source : KlagemauerTV

Attali : Le plan macabre de la dictature sanitaire 40 ans à l’avance (1979) – 1mn 24″

Isoler de force les cas positifs ? Proposition de loi d’Olivier Becht sur LCI – 3mn 16″

Un policier confesse son ras-le-bol de la Dictature Sanitaire – 2mn 14″

Source : http://www.urantia-gaia.info (en cas de copie, merci de respecter l’intégralité du texte et de citer la source

A propos Le Passeur

Nomade sur le chemin...
Ce contenu a été publié dans 06- Tous les articles, 08- Vidéos, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

7 réponses à L’humanité en jeu

  1. kbowman dit :

    Tout doit s’effondrer, ça comprend aussi ce qui représente à mes yeux la plus importante des manipulations et tout le reste en découle, à savoir la nature réelle du monde dans lequel nous sommes :
    1- Nous n’occupons qu’une partie d’une grande planète (Urantia-Gaia) dont la taille est équivalente à celle de Jupiter.
    2- Ce que nous prenons pour notre ciel est un voile holodimensionnel nous masquant la topologie réelle de ce qui nous environne.
    3- Notre vrai système solaire comporte une quarantaine de planètes et satellites, en y incluant celles que nous connaissons.
    4- Les données montrant notre soleil ne corresponde pas à celui réel (beaucoup plus gros)
    5- Nous ne possédons pas de Lune ( c’est une simulation holodimensionnelle) à l’inverse certains satellites et corps planétaires présents dans notre vrai système solaire, s’approchent dans leurs rotations de notre planète, des webcams de par le monde montrent par effet de transparence (à travers le voile) leurs présences et cela ne correspond en rien à notre lune ou plutôt sa simulation. Les programmes spatiaux sont des « Story Telling » ils ne reflètent que la mise en scène conceptuelle de la manipulation matricielle dans laquelle nous sommes.
    6- La fin de ce cycle arrive qui est le dernier. Plus aucune matrice carbonée en 3D ne succédera à ce cycle comme cela a été le cas de très nombreuses fois. Le coeur de cristal d’Urantia – Gaïa est en phase d’activation croissante, les flux d’énergies cosmiques ne cessant de bombarder notre système solaire et notre planète l’activation finale devrait se produire dans un temps réduit.
    7- Bon voyage et bonne chance pour votre prochaine destination.

    • kbowman dit :

      (Complément)
      Il est difficile de concevoir que ce que nous tenons pour acquis ne l’est pas. Il y a un film qui a été laminé par la critique parce qu’il ne correspondait pas aux attentes. Ce film c’est « Prometheus » de Ridley Scott. Si le scénario est assez pauvre, certains aspects ne le sont pas : On y évoque le « Black goo » ( matière visqueuse noir présente dans les jarres – ce n’est pas par hasard) les « Dieux » (Nephilim, Annunaki) et à un moment quand Idriss Delba qui est le pilote en chef du vaisseau s’adresse à Noomi Rapace en lui disant, que ses « Dieux » (Ingénieurs dans le film) fabriquent des armes biologiques et qu’ils n’ont pas été suffisamment fous pour les fabriquer chez eux, il n‘a pas tort mais ce que dit Idriss Delba se traduit de la manière suivante parce qu’il ne s’agit pas d’armes biologiques mais de champs exoplanétaires d’expérimentations de formes de vies. Le plus étonnant c’est que la planète sur laquelle la mission du « Prometheus » (vaisseau de l’expédition) se déroule est très grosse, et curieusement elle s’apparente à la Terre mais il n’y a pratiquement aucune forme de vie apparente, ce sont les mêmes images qui se trouvent au commencement du film montrant la Terre. Ce n’est pas une figure de style de la part du réalisateur, c’est à dessein et intentionnel. Notre esprit a du mal à concevoir que nous pouvons être le produit d’une création bio-ingénierisée, pourtant il y a de grandes chances que ce soit le cas et que comme dans le film nous nous trouvons dans une sorte de « ferme » ou réserve extraplanétaire. Nous sommes Terriens et Humains…mais qui sommes nous en fait ?

      • John. dit :

        Je ne commenterai pas ce que vous dites. Mais dans ce monde de mensonges, vous faites dans une sorte d’ultra marginalité, les réponses d’autres, les vôtres. Même shèma, mêmes erreurs. La réponse est accessible pour chacun d’entres nous, à l’intérieur de nous. Vous devriez vous interresser à la supra conscience.

      • Pierre dit :

        Interessants propos qui redonde dans un parallèle avec la vision spacial de l’arrivée sur la planète Pandora dans le film Avatar…

  2. Flo dit :

    Bonjour ,
    Pour moi tout est dit, résumé , par cette personne :
    https://www.youtube.com/watch?v=ldlNQpCWNJQ

    Je vous invite amicalement à l’écouter.
    Frat’

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *