L’avenir de l’humain dans le processus d’Ascension

Catherine Raghoonauth03Par Sand et Jenaël.

« Qu’en est-il du processus d’Ascension ? – « Y-a-t-il un avenir pour l’humain ? » – « Nouvelles communications des Planificateurs ».

Le mois dernier, Sand et moi sommes allés prendre quelques jours de détente à la mer. Nous avions oublié comment se déroulent les « vacances à la plage dans la réalité humaine de 3ème dimension ». Où que nous allions, nous avons été témoins du comportement des humains qui par manque de communication, par leurs souffrances et par leur intolérance, restent très profondément hypnotisés par la matrice de basse fréquence et évidemment, cela même pendant les vacances. Nous avons été stupéfaits par le nombre de personnes déambulant sur les plages dont le regard hagard et vide manifestait l’absence de toute étincelle de vie.

Ayant graduellement accès à des dimensions de conscience plus élevées et en même temps, développant nos perceptions dans le fonctionnement du monde matériel, notre manière de vivre soulève cependant à certains moments, quelques difficultés de « réadaptation à cette 3ème dimension » de dualité. Nous avons donc entrevu à travers les différentes scènes sur les plages « l’avenir de l’humanité » et l’enfermement dans lequel les humains sont tombés… tout en sachant que ce « triste » spectacle faisait partie du « film » de notre propre création.

De savoir décrypter le subconscient et l’énergie des personnes, de constater qu’ils ne savent pas qu’ils sont eux-mêmes générateurs de leur propres souffrances et parvenir à rester émotionnellement neutre, devient parfois un exercice très malaisé à assumer pour notre psyché. C’est pour cette raison que parfois, il nous faille « enfreindre notre Conscience de l’Unité » et entrer dans la matrice de la dualité avec force, pour nous éviter de développer un comportement de reclus de la société qui pourrait à certains moment devenir quasi psychotique.

Seule notre compassion pour l’humain nous a aidé à intégrer de façon simultanée les deux extrêmes, la dualité et la non-dualité, tout en sachant que l’expérience de la dualité, fait partie intégrante de la conscience de l’Unité. Nous savons pertinemment que nous sommes tous acteurs d’une même pièce de théâtre qui n’est que l’illusion que nous projetons de nous-même, dans notre scénario quotidien qui se déroule devant nos yeux. Refuser de le voir, le savoir, puis l’accepter et enfin le manifester, correspondent aux différents stades de l’apprentissage (l’apprenti-sage) qui dépendent de la dimension de conscience où l’on se situe. Mais prendre tout de même « plaisir à jouer » en ayant conscience de ce que représente l’Unité, relève d’une gageure parfois difficile à accepter. Cela nous demande d’intégrer notre Êtreté en nos corps de façon permanente, afin de rester ancrés dans notre quotidien et pour ne pas nous égarer dans d’autres dimensions ou espace‑temps.

Revenons à notre sujet du jour.

Visage

Un visage se manifeste dans les nuages au moment de l’un de mes premiers contacts

À la suite de nos expériences transdimensionnelles récentes, nous sommes en mesure de divulguer d’autres informations importantes concernant l’avenir de l’humanité et le rôle spécifique des Planificateurs de vie présents en cette Fin des Temps.

Pour éviter de heurter les résistances de certains egos, pendant longtemps Sand et moi avions quelques « réticences » à divulguer les informations que nous recevions des « dimensions supérieures ». Cependant, depuis que nous avons pu accepter totalement que le comportement de « l’autre » n’est qu’une projection de nos propres croyances que nous manifestons dans la matrice, nous avons pu nous rendre compte qu’il se produit une « ouverture de conscience » vers une nouvelle étape, au sein de nos fréquentations et parmi nos lecteurs. Certains parmi eux encore un peu confus, nous demandaient notre avis sur tel site internet, tel gourou ou tel auteur. Chacun ayant son libre arbitre dans sa propre expérience de vie et sachant que chacun à la responsabilité de développer sa propre connexion à son Être intérieur, son Soi supérieur, son Ange – peu importe comment on le désigne – nous ne pouvons répondre à de telles demandes. Chacun sera donc a même de découvrir la Vérité qui sied à son « palier d’ouverture de conscience », puisque nous-mêmes y sommes parvenus.

Ceci dit, ce que nous révélons dans ce nouveau texte risque de fortement déplaire à beaucoup de monde, puisque nous utilisons les mêmes canaux médiatiques que le New-Âge. Toutefois, notre mission d’Âme n’est pas de plaire et de caresser les lecteurs dans le sens du poil, mais d’amener les individus à trouver leur propre vérité qui ne sera que leur vérité du moment…

Chacun est libre de croire à l’illusion que tout est beau, tout est amour, paix, joie et que la matrice de 3ème dimension est merveilleuse telle qu’elle se reflète en lui. Il est donc important de savoir reconnaître les véritables enseignements, ceux qui nous invitent à revenir à l’intérieur de notre Êtreté et non pas ceux qui nous enseignent comment « projeter de l’Amour » sur Autrui – par exemple pendant des rituels pseudo-chamaniques ou religieux. Il ne s’agit donc pas de projeter par le mental son propre déni sur le monde extérieur en croyant l’améliorer, mais de reconnaître le déni de ses propres souffrances et de les accepter pleinement en son for intérieur.

Évidement, il est difficile de faire la part des choses tellement la manipulation mentale est subtile, puisque vue à travers les plans de conscience beaucoup plus élevés, la séparation entre les Règnes, les Genres et les Êtres n’existent pas. Seul l’ego créé l’illusion de la séparation. Ainsi, la plupart des gens croient évoluer spirituellement en « travaillant l’amour » dans leur dimension humaine de 3ème densité, alors qu’il s’agit d’un non-sens. L’Amour est le résultat final de l’évolution spirituelle d’un individu et marque l’aboutissement du cycle de l’incarnation humaine. Il s’agit donc arrivé à ce stade-là, de comprendre le sens et de ressentir l’essence du véritable Amour Inconditionnel, qui ne peut réellement être atteint par l’Âme que si la conscience de l’individu est libérée des contraintes de l’ego lié au corps physique.

Par contre, la Conscience de l’Unité puis sa manifestation est « réalisable » pendant l’incarnation et tout un chacun devrait être amené à l’incarner et la manifester dans son monde. Cela s’appelle « La Paix ». Mais qui est capable d’incarner véritablement cet état d’unité en ce moment et de la manifester dans son quotidien ? À l’évidence nombre d’humains en sont encore loin.

Et aussi longtemps que l’individu ne s’autorise pas à ressentir et penser par lui-même en observant ses émotions et son fonctionnement, il sera incapable de « postuler » à sa propre Ascension.

Lors de nos derniers contacts avec le peuple des Planificateurs, nous avions eu des informations qui ont renforcé nos convictions, car nous avions appris que ni la hiérarchie des Planificateurs, ni celle de la véritable Fédération Galactique, ne peuvent intervenir physiquement de façon prolongée dans la bande de fréquence dans laquelle nous vivons. Ils nous a également été révélé qu’aucun de leurs collectifs au service de l’Humanité, n’a envoyé d’Avatar de notoriété internationale et publique en cette période de l’Âge sombre et ne le fera pas !
Il s’agit donc pour chacun d’en tirer ses propres conclusions.

Nous en avons parlé à maintes reprises et nous le précisons une dernière fois : Le New-Âge est basé sur l’utopie d’un monde meilleur ou d’un paradis terrestre de paix, d’amour et de joie dans la dimension matérielle-physique de l’incarnation humaine actuelle. C’est de l’intoxication mentale répandue par l’élite Illuminati et ses gourous, qui prône la notion d’Amour inconditionnel, de communication non violente, de lâcher le mental, de partage, de joie, de tolérance…

Ces principes très respectables en soit, ne sont que de redoutables moyens pour prévenir toute controverse, mettre fin à toute résistance, empêcher de comprendre et surtout refréner toute remise en question.

Par exemple « envoyer de l’amour » (dans le monde extérieur), n’est-il pas une forme de déni de ce qui se passe à l’intérieur de nous-même ? N’est-ce pas un subterfuge de l’ego afin de se « délester de son miroir » et de rejeter sa responsabilité, lorsque l’individu est incapable d’admettre ses propres souffrances ?

Pour aborder un autre thème, celui de l’utopie d’un nouveau monde en construction dans la 3ème dimension de conscience, il faut savoir que cette escroquerie du New-Âge est largement relayée par ses grands prophètes. Les énergies libres, le bio, les écoles pour les nouveaux enfants, les nouvelles entreprises « sans patrons », le coaching, les monnaies locales ou alternatives, les écoconstructions… même si apparemment, cela représente un pas considérable pour l’Évolution de l’homme, cela n’est que l’envers de la même matrice de 3ème dimension. Et contrairement à ce qu’on pourrait croire, celle-là aussi, est parfaitement orchestrée par les Élites au service des Prédateurs, qui rappelons-le, jouent parfaitement leur rôle.

Il ne faut pas oublier que l’Ascension concerne l’Élévation de l’Âme et non pas un « nouveau genre de bien-être » pour l’ego. Les nouvelles énergies et le bien-être, même s’ils vont permettre d’améliorer considérablement notre quotidien, ne sont que deux autres facettes de la « manipulation ». Le New-Âge et toutes ses ramifications ont pour dessein de détourner les individus de leur véritable mission d’Âme, qui est de se libérer de leur propre processus karmique afin de pouvoir s’offrir la possibilité de s’extirper de l’illusion de la matrice de 3ème dimension et grimper les échelons pour incarner l’Unité véritable. La promotion de ces technologies de bien-être, de progrès et d’amélioration de la vie, ne font que proposer une illusion alternative à notre société décadente de 3ème dimension. Elle construit et impose insidieusement la prison dorée de l’Âge-d’Or en 3ème dimension, mais n’a rien à voir avec l’élévation de l’Âme humaine.

Il est donc important de savoir que ce n’est pas en voulant changer le monde extérieur dans lequel nous vivons, que celui-ci changera véritablement. Mais bien en changeant nos perceptions et compréhensions de nous-même, c’est à dire en comprenant et acceptant de nous remettre profondément en question en tant qu’individu, que nous permettrons à notre monde de changer.

Comme nous le répètent inlassablement nos alliées de la Fédération Galactique, les prédateurs ne peuvent exister qu’en se nourrissant de nos émotions denses et parce qu’à travers nos peurs, nous autorisons leur existence. C’est donc à nous d’élever nos propres fréquences vibratoires afin que nous puissions « nous élever au-delà » de leur résonance et les intégrer dans la Conscience de l’Unité.

prédateursÀ travers la Compassion que nous avons développé, nous les acceptons d’ores et déjà tels qu’ils sont. Ainsi lors de la grande Transition, nous serons devenus capables non seulement d’aller à la rencontre des « prédateurs » dans des dimensions supérieures – qui évidemment grâce à la manifestation de notre propre Esprit de l’Unité, ne le seront plus – mais nous pourrons également entrer en contact avec toutes les entités qui auront déjà réalisé ce pas. Et là, nous ne parlons pas d’une rencontre liée au 6ème chakra (le 3ème œil), ni par l’intermédiaire de rêve ou de vision, mais nous parlons d’une rencontre réelle, visible et tangible tel que certains parmi nous commencent à l’expérimenter.

En attendant, les Êtres de la véritable Fédération Galactique ne peuvent intervenir dans notre dimension, car ils sont tout simplement nous-mêmes, c’est à dire des autres MOI sur d’autres bandes de fréquences plus élevées. Nous ne faisons donc qu’aller à la rencontre « d’autres nous-mêmes » qui évoluent dans des dimensions de fréquences supérieures.

Pour franchir cette nouvelle étape éminemment difficile à concevoir pour notre psyché, il est essentiel de réussir à se libérer en TOTALITÉ de toutes formes de dualité humaines.

Il est donc essentiel de s’ouvrir à une véritable conception de qui nous sommes et pourquoi nous vivons toutes nos expériences, afin que nous soient montrés et expliqués les grands mystères de la Vie. Et cela ne peut avoir lieu, que si l’on accepte d’être « enseignable » pour s’ouvrir à l’Émerveillement.

En conséquence, le processus de l’Ascension consiste en tout autre chose. Nous l’avons mentionné à plusieurs reprises et nous allons le développer plus précisément maintenant. Cependant, nous rappelons aux lecteurs que ce que nous allons révélé à partir d’ici est vu et perçu au travers de la lorgnette de notre conscience de 3-4ème dimension de dualité. Nous procédons intentionnellement de la sorte pour vous permettre de comprendre notre cheminement. Vu d’une dimension de conscience supérieure, les données telles que nous les décrivons changent complètement de sens.

Il est important de comprendre qu’il est très naïf de voir l’apparence des choses uniquement avec une vision dualiste de 3D, car par exemple le mouvement spirituel New-Âge à la solde des prédateurs a pour dessein ultime d’entraver le développement naturel de l’Âme humaine, afin qu’elle puisse nourrir le plus longtemps possible les entités recluses dans l’astral de 4ème densité. Ceci est une vérité qui existe dans la 3-4ème dimension de conscience et nourrit les explorateurs de mondes parallèles qui ont eu des contacts avec des entités de ces dimensions-là. Mais nous affirmons que cette vérité en 3ème dimension devient obsolète lorsque la conscience de l’individu atteint des dimensions de conscience de 7ème dimension et au-delà.

Effectivement, et cela reste une réalité pour les gens cantonnés à leurs croyances dualistes ; les prédateurs sans Âme qui sont tapis dans l’illusion de la matrice, ne savent pas créer leurs propres univers et ne font donc que copier la création divine. Ils n’ont qu’un seul objectif : enfermer les humains possédant une Âme dans la « prison » de la matrice, pour en extraire son énergie vitale. Mais cette réalité de 3-4ème dimension devient donc complètement obsolète, vu d’une dimension supérieure dans laquelle se réalise l’expression de l’Unité. Il est important à nouveau de nous rappeler, que nous sommes chacun créateur de notre propre monde et cela en fonction de notre niveau de conscience…

Depuis plus de trois années, Sand et moi, racontons nos expériences de vie afin de témoigner de notre propre processus d’Ascension. Pendant un certains temps, nous avons appris à jongler entre notre conscience duelle de 3ème dimension et celle à plusieurs niveaux supérieurs où cette conscience de dualité n’existe simplement pas. Ceci pour les besoins de la progression de nos écrits et pour permettre aux lecteurs de comprendre où se situe la dualité.

Cependant, nous le répétons à chaque fois, il appartient à chacun d’apprendre à se connecter à son Ange, son Être intérieur, son Soi supérieur, peu importe sa dénomination. Même si nous proposons notre « recette », il nous est impossible de le faire pour vous.

Pour participer et nous incarner dans la 3ème dimension d’existence, Sand et moi étions porteurs du programme de victimisation, qui provenait de notre ADN en partie d’origine Abgal. Ce programme était simplement lié à notre mission d’Âme de rédempteur. Parce qu’en tant que « Kadistu porteurs du Kiristi » et comme Yeshua en son époque, nous avons accepté d’endosser certains programmes de dualité de l’humain afin que par compassion, nous puissions offrir aux représentants des peuples reptiliens belliqueux incarnés dans des corps physiques humain, de se libérer de leurs rôles de prédateur, de bourreau, d’inquisiteur pour aller eux aussi, vers la conscience de l’Unité. En réalité, en regard d’une dimension de conscience plus élevée, nous avons réalisé cette mission de « rédemption » au bénéfice de notre propre Âme ; les « autres » jouant envers nous un rôle de miroir.

Catherine Raghoonauth04Ainsi, comme d’autres individus ayant réalisé ces prises de conscience, nous aurons la joie de participer bientôt à la grande Transition qui est sur le point de se manifester sur Terre dans une nouvelle réalité vibratoire. Cette Nouvelle Terre Ascensionnée, est sur le point de se matérialiser puisqu’elle provient d’un egrégore de conscience d’Êtres humains qui par leur résonance, manifestent déjà ce Nouveau Monde Vibratoire au travers de leur conscience « ouverte ».

Nous sommes de ce fait, sur le point d’accomplir la première partie de notre mission d’Âme et d’entrer dans une autre phase de notre apostolat d’incarnation qui est d’amener de nouveaux éclairages quant au rôle très spécifique des Planificateurs (Kadistu) dont nos Âmes sont issues.

Nous avons demandé à notre Ange, c’est à dire la Conscience supérieure de notre Êtreté, de nous éclairer sur l’avancement du processus d’Ascension de l’humanité et de nous fournir d’autres informations complémentaires. 

Voici la réponse qui nous a été donnée.

Avant d’entrer dans le vif du sujet, il est important de préciser qu’il n’y a pas que des Planificateurs de 5ème et 6ème dimension qui œuvrent sur Terre en ces moments de grand changement. Beaucoup d’autres Êtres que certains d’entre vous nomment « milice céleste » parmi laquelle par exemple des Urmah en provenance de la 5ème dimension d’existence, œuvrent d’arrache-pied au moyen de technologies très avancées afin de stopper le plan de prédation de la cabale sombre sur la Terre de 3ème dimension.

Cette « milice céleste » a pour mission d’empêcher l’établissement d’un contrôle total du monde de 3ème dimension qui réprimerait et corromprait entièrement la possibilité de rédemption des Âmes humaines en plein « processus d’Éveil ».

Une multitude de peuples extraterrestres, dont beaucoup possèdent des capacités transdimensionnelles, œuvrent aussi par d’autres moyens à l’élévation de l’humanité. Cette grande œuvre se réalise en ce moment sous la tutelle d’une fédération multidimensionnelle d’Êtres de fréquences vibratoires diverses. Celle-ci rassemble en son sein, certaines espèces qui ont déjà réussit à dépasser leur expérience de dualité et à élever la réalité de leur planète à des fréquences supérieures au rang de Mondes libres et unifiés. Cette Fédération d’Êtres multidimensionnels qui agit sans « publicité », n’est en aucun cas à confondre avec la proprement détournée Confédération Galactique du New-Âge qui inonde la toile internet de ses mensonges et ses fausses promesses de contact imminent.

La « mission » actuelle de la véritable Fédération Galactique consiste essentiellement à permettre à l’humanité d’achever son cycle de libre arbitre de 3-4ème dimension dans de meilleures conditions, en étant redirigée pour un court temps sur les rails de son évolution « normale et naturelle », c’est à dire libérée de ses implants limitants posés depuis plus de 300.000 ans par les reptiliens prédateurs et les entités sans Âme.

Mais il ne faut pas se laisser leurrer par la propagande New-Âge qui prédit un réveil des masses, car plus de trois milliard d’humains de conscience rétrograde sont incapables de réaliser ce passage dimensionnel et ne le feront jamais. Tout simplement parce qu’ils n’ont pas développé leur chakra du cœur et sont donc incapables de se connecter à la Source. Ce sont en quelque sorte des entités organiques qui ne possèdent pas de véritables Âmes et sont donc incapables de ressentir des émotions. Ils sont condamnés à court terme à perdre « l’étincelle de vie » de leur embryon d’Âme, car la matrice de la 3ème dimension par sa nature devenue désormais involutive et trop dense, va contribuer à baisser leurs vibrations jusqu’à ce qu’ils soient « avalés », tel un trou noir dans l’Univers qui par sa propre force gravitationnelle absorbe la matière autour de lui. Leurs lignées ont été élaborées par les généticiens Annunakis et sont utilisées pour effectuer les basses besognes à la solde des seigneurs Dracos et des entités rétrogrades tapies dans l’astral de la 3-4ème dimension. Vous les retrouvez aujourd’hui « pilotant » des individus à hautes responsabilités dans les administrations, dans les armées et les milices policières.

Trois autres milliards d’humains de « consciences en léthargie », sont tellement coupés de la Source et à ce point branchés sur la conscience collective de la matrice, qu’ils se contentent de lutter et de se battre contre un système qui les opprime lorsqu’ils ne le défendent pas de surcroît. Ils ne sont donc pas encore « vibratoirement » préparés à changer de dimension.

Lima de Freitas02À ce jour, seulement la dernière tranche qui rassemble un peu plus du milliard d’humains, a réellement entamé un processus d’Éveil. C’est essentiellement pour eux qu’œuvrent les Kadistus incarnés actuellement sur Terre. Leur principal « travail » consiste à « proposer un service vibratoire de compassion » envers ceux qui sincèrement ont dit « oui » à leur Âme et qui essayent vraiment de se reconnecter à la Source. Les Âmes Kadistus incarnées actuellement utilisent pour ce faire une propriété quantique de l’ADN qui est de permettre à autrui, par un effet de résonance, de prendre conscience des schémas de dualité liés à son émotionnel encore trop « réactif et pesant ».

Mais très peu de gens s’éveillent véritablement pour parvenir à s’extraire de la matrice. Ce n’est pas parce qu’on sait et comprend que les choses vont mal qu’on est éveillé, loin s’en faut. Il reste tout le travail karmique à résoudre, puis entamer la « reprogrammation de nos schémas de vie » dans notre quotidien. Et là est la difficulté puisque la majorité des personnes préfèrent rester dans le confort et la sécurité habituelle de leur monde, au lieu d’oser regarder leur propre réalité en face et de penser au salut de leur Âme.

Ce processus de prise de conscience permettra aux individus qui le réalisent, de « s’éveiller » pour basculer entièrement dans une nouvelle dimension d’existence – dans un « futur maintenant très proche » – qui n’aura rien de commun avec l’existence terrestre. Car à des niveaux supérieurs de conscience, ces scénarios de chaos, de conflits, n’ont même pas lieu, tout simplement parce qu’ils n’existent pas dans les mondes unifiés. Donc en intégrant votre Être intérieur – votre Ange, votre Soi supérieur – vous êtes en mesure de réaliser votre mutation transdimensionnelle avec sérénité dans les mondes unifiés, là où toute illusion de séparation a disparu.

Question à l’Ange :

Existe t-il des conditions préalables pour prétendre effectuer le processus de l’Ascension ?

Peut-être est-il encore utile de le répéter, l’Ascension est impossible à réaliser sans la Conscience de l’Unité.

Cette Conscience de l’Unité représente la haute Conscience des Lois de l’Univers. Elle parviendra à intégrer progressivement la conscience humaine seulement lorsque l’individu aura cessé de se débattre envers sa propre dualité. C’est à dire lorsqu’il commencera à comprendre et intégrer que sur le plan « quantique », il n’est pas séparé de l’autre.

Ceci implique donc que personne ne viendra vous sortir de la matrice de la dualité. Il n’y que vous-même en tant qu’individu, qui êtes capable de vous extraire de cette « prison » et de réaliser votre propre reconnexion à votre Êtreté et à la Source. Personne d’autre ne peut le faire à votre place.

L’Éveil puis l’Ascension est avant tout, un processus de prise de conscience individuel qui consiste à intégrer l’Esprit dans son corps de matière, afin que l’individu puisse sortir de l’amnésie collective générée par l’egrégore de l’ego humain. Il s’agit donc d’une forme de métamorphose où les corps physique, émotionnel, mental et spirituel s’unissent afin de constituer un Être pleinement conscient, c’est à dire éveillé.

Dans l’état actuel des choses, seulement un seizième de la population mondiale a réellement entamé ce processus d’Éveil. Le reste de l’humanité, du fait du chaos climatique, social, financier et autre – induit volontairement par l’élite Illuminati dans la 3-4ème dimension de la Terre – est conduite à inhiber son comportement social naturel et spontané par la méfiance, l’angoisse et la peur. De ce fait, les individus traumatisés dans l’Âme, effrayés par la perspective incertaine d’un avenir sombre de guerre, se rattachent à un désir névrotique de paix en recherchant une sécurité matérielle « extérieure ». Ils se détournent ainsi de toute opportunité de remise en question. Et là réside le piège. La sécurité matérielle devient alors le but ultime de la société moderne fondée sur le culte de l’ego. Cette sécurité extérieure devient donc un besoin « égotique » engendré par l’egrégore émotionnel reptilien, occultant le potentiel propre à l’Esprit de pouvoir changer de fréquence dimensionnelle dans laquelle, par exemple, les guerres et ce chaos n’existent pas.

L’individu dans l’état actuel de son mental et de son émotionnel sollicités à outrance, a tendance à oublier toute notion de la Rédemption de l’Âme au profit de la jouissance aveugle et du « pseudo bonheur spirituel terrestre matérialiste ». De ce fait, il se ferme à toute possibilité de libération de son Âme.

Il est donc inutile d’attendre l’Avènement d’un paradis terrestre « extérieur » dans votre 3ème dimension d’existence. Celui-ci ne se manifestera que par l’œuvre de l’alchimie intérieure qui consiste à se libérer du processus karmique, avant de vouloir procéder à la fusion entre le corps et sa Conscience supérieure. Nous l’avons mentionné dans notre texte précédent, il est inutile d’attendre un sauveur planétaire, il ne viendra pas.

Cependant il y a une puissance à l’œuvre pour renverser l’Ordre Mondial, mais rien n’est encore définitivement joué. Les Illuminati – qui ont parfaitement endossé leur rôle – savent qu’ils échoueront à établir un Ordre Mondial sur le long terme. Néanmoins, leur objectif le plus secret est d’offrir en pâture le plus grand nombre possible d’Âmes à leurs maîtres reptiliens, afin d’obtenir leur tutelle et leur protection au recommencement d’un nouveau cycle de 3ème dimension de dualité, dans l’Âge-d’Or du prochain millénaire. Ceci est défini et fait partie des cycles de l’Univers.

En attendant, en ce qui concerne la fin de cycle de votre humanité actuelle, le plan de domination à outrance prévu par l’élite belliqueuse qui gouverne la Terre est voué à l’échec, puisque qu’il viole les Lois naturelles de l’Évolution. Les règnes naturels exploités et maltraités depuis des siècles finiront par se retourner contre ces Âmes décadentes et les humains qui les servent. Cet effet boomerang est déjà entamé mais le véritable choc en retour n’est pas encore amorcé.

Question à l’Ange :

En quoi consiste véritablement l’Ascension de l’humanité ?

Dans un avenir très proche, la planète Terre et le système solaire franchiront une zone bien spécifique dans l’anneau tachionique d’Alcyon, qui génère en permanence un flux d’énergie de fréquence extrêmement élevée. Cette sorte d’onde, lorsqu’elle atteindra son apogée à l’image du sommet de la vague d’un tsunami, aura pour conséquence d’amplifier subitement l’état vibratoire des humains et de toute vie sur Terre. Elle touchera toutes les autres planètes jusqu’au cœur de la galaxie. DedoublementÀ ce moment précis se produira un renversement rapide du spin du champ magnétique terrestre et il se produira un dédoublement des corps subtils du manteau terrestre et de toute forme de vie qui l’habite. Ce phénomène est comparable à une sortie hors du corps que réalise parfois votre Âme avec ses corps subtils, lorsqu’elle voyage dans les plans supérieurs.

Cette subite hausse vibratoire aura des effets rapides et néfastes sur toute conscience rétrograde ou insuffisamment évoluée. Beaucoup d’humains quitteront la Terre par mort subite. Certaines entités sans Âmes seront détruites. Il en sera ainsi pour toute forme de vie rétrograde ne répondant plus aux Lois naturelles de l’Évolution.

Les autres entités à « conscience léthargique » se réincarneront à nouveau à l’Âge-d’Or dans des mondes de 3ème dimension, lors d’un prochain cycle de dualité.

Les humains qui se seront préparés, vont se retrouver dans leur environnement immédiat sur une fréquence vibratoire plus élevée, mais avec un corps de moindre densité. Ils auront transité par une sorte de trou de vers qui se sera ouvert par cette inversion du spin magnétique, pendant que leur biologie finalisera son « recalibrage » dans sa nouvelle densité.

Beaucoup de vos frères « extraterrestres » ont déjà connu ce phénomène et connaissent parfaitement ce processus. Par contre l’humanité homo‑sapiens terrestre effectuera cette expérience pour la première fois. Cependant, comme je vous l’ai déjà précisé, peu parmi cette humanité sont préparés à expérimenter le grand saut. Le cycle d’évolution de l’homo-sapiens touche à sa fin. Il disparaîtra de la 3ème dimension d’existence à l’image de l’homme de Neandertal et de l’Homo‑Erectus, puisque son Évolution aboutit à son autodestruction par le sabordage de son environnement.

Question à l’Ange :

Est-il possible de savoir quand cet événement aura lieu ?

Cet événement cosmique aura lieu lorsque un maximum d’humains seront prêts à le réaliser, mais il n’existe pas de date cohérente du fait qu’il y a trop de variables et que le futur est ouvert à toutes les possibilités. Toutefois une fenêtre d’opportunité s’est ouverte depuis fin 2012 et durera environ 7 années. Elle correspond à une montée exponentielle d’énergie dont l’apogée déclenchera le phénomène d’Ascension. Personne cependant ne sait précisément le moment où cela se passera car c’est la Conscience Collective de la « Source » qui déclenchera elle-même le processus.

Il est important de vous dire simplement, de ne pas vous soucier de ce moment, mais de continuer votre œuvre de libération émotionnelle, afin de vous affranchir de toute peur et culpabilité.

Question à l’Ange :

Si l’homo-sapiens est voué à l’extinction que deviendra l’humanité actuelle ?

Elle sera remplacée par une nouvelle espèce humaine constituée d’une génétique inédite qui lui permettra de se connecter totalement à son Soi supérieur. Elle peuplera la Terre dans quelques millénaires lorsque le champ magnétique terrestre sera à nouveau restabilisé. Sa génétique nouvellement élaborée par les Planificateurs, sera composée de gènes de compassion probablement d’origine Abgal et de gènes d’une race très évoluée de l’intraterre.

Cependant, les « humains de la surface » qui auront réussi leur « examen de passage » continueront leur évolution sur d’autres bandes de fréquences vibratoires, sur des plans plus subtils de la Terre ou sur d’autres mondes. Ceci en fonction de l’origine de leur Âme. La pleine conscience du passé-présent-futur et les capacités supra-humaines oubliées vous seront rendues au moment de ce changement de fréquences.

Question à l’Ange :

Que deviendront les Annunakis, les reptiliens prédateurs et les entités rétrogrades ?

Du fait des lois de la matrice, leurs Âmes sont condamnées à fusionner avec la « collectivité » des entités sans Âmes. Elles seront déplacées sur des mondes qui conviennent à leur propre Évolution ou simplement retirées du jeu de l’Évolution pour être recyclées dans la « soupe quantique » de l’Univers.

Néanmoins comme je l’ai déjà précisé, des Êtres Gina’Abul, Dracos et quelques autres prédateurs reptiliens, ont réussi à se défaire de leurs programmes de prédation et ont eux aussi, entamé leur processus d’Ascension dans une dimension de conscience plus élevée. Ils ont pu le réaliser, parce que certains parmi vous ont compris et accepté que ces prédateurs reptiliens n’étaient pas autre chose que leur « MOI », sur une autre ligne temporelle. Ainsi, les humains qui peuvent admettre qu’une autre partie de leur Âme puisse être incarnée sur une autre ligne temporelle, ont donc en conscientisant et acceptant leur propre part de prédation manifestée dans leur incarnation d’humain, libéré l’Âme du reptilien qu’ils sont aussi.

Question à l’Ange :

Que penser des recherches ufologiques et du projet de divulgation de l’existence des extraterrestres et des intraterrestres ?

Il est dommage que l’ufologie plus ou moins officielle, sous couvert d’ouverture d’esprit et d’études « scientifiques », ne prend que très rarement en compte l’aspect spirituel de la question. La soi-disant science ufologique, sous diverses bannières plus ou moins « officielles » (exemple des journées ufologiques), n’est que déviation de la vérité et manipulation mises en place par les sociétés secrètes afin de faire semblant d’étudier les faits et de continuer à remettre en question la présence sur Terre « d’entités venues d’ailleurs ». races alienOr, il s’agit d’une Vérité absolue. La Terre a depuis la nuit des temps été visitée par plusieurs centaines de races non-humaines et elle l’est encore plus souvent en cette période de « fin de cycle ».

L’histoire de l’humanité ne peut s’expliquer que si on admet que l’humain a été génétiquement modifié par des « Êtres provenant d’autres dimensions d’existence ». La recherche sur les OVNI est entièrement supervisée et contrôlée par l’Élite Illuminati et a pour objectif, non pas de confirmer la présence effective des Êtres venus d’ailleurs, mais de laisser planer le doute pour empêcher le grand public de comprendre toute la vérité sur la présence extraterrestre. Les élites Illuminati, il faut le savoir, contrôlent parfaitement le Projet de divulgation sur les OVNI. Le « Project Disclosure », exemple parmi d’autres, est sous contrôle gouvernemental, même si sous ses apparences se cachent quelques vérités.

New Age

Ces révélations au compte-gouttes ne sont destinées qu’à habituer les masses à la présence extraterrestre et servent à détourner les chercheurs de Vérité de leur véritable quête. En effet, les « extraterrestres venus pour sauver l’humanité » seront bientôt au centre de la nouvelle religion mondiale mise en place par l’Élite prédatrice.

Question à l’Ange :

Les abductions d’humains sont apparemment réalisées depuis longtemps. À quoi servent‑elles ?

Les abductions sur le genre humain ont lieu sur Terre depuis la nuit des temps. Sans rentrer dans les détails, la plupart des abductions d’humains sont effectuées par les lignées prédatrices et depuis quelques décennies, parfois avec la complicité des instances militaires. Elles ont pour objectif principal d’observer l’évolution des Âmes des différentes races humaines et d’examiner les mutations de leur ADN à « travers les âges » pour mieux les contrôler ou les piéger. Mais ils ont aussi d’autres desseins plus sombres, par exemple celles de capter les fluides vitaux (sang et plasma) et énergétiques, ainsi que les hormones de leurs victimes apeurées afin de s’en nourrir ou encore, de prélever des embryons humains sur les femmes dans le but de manipulations génétiques.

D’autres abductions sont effectuées par les Planificateurs, mais comme je l’ai déjà précisé, toujours en accord avec leur Êtreté. Les Planificateurs réalisent eux aussi ces enlèvements afin de suivre l’Évolution de l’Âme et faire des recherches sur sa composition, sur les capacités mutagènes de l’ADN et sur la biologie du corps de l’humain. Il existe donc bel et bien deux sortes d’abductions, soit « dites négatives » dans l’objectif de maintenir l’asservissement, soit « dites positives » dans le but d’accompagner l’Évolution de l’homme, tout en sachant que les deux « servent le grand Plan de l’Évolution ».

Il faut savoir également qu’aujourd’hui, suite à ces manipulations génétiques des « deux camps », l’humanité comporte deux versions d’humains semblables physiquement mais dissemblables d’un point de vue biochimique. D’un côté, une version légèrement remaniée par les Amasutum planificatrices et possédant le Kiristos et de l’autre la version induite par une branche prédatrice appelée Kingú. Il n’y a pas réellement moyen de les différencier. Les premiers ayant « développé leur Kiristos » – c’est à dire la connexion à leur Soi Supérieur – sont capables de raisonner de façon consciente et inconsciente, en utilisant leur intuition, les autres utilisant uniquement le raisonnement de façon consciente, en maniant le calcul, le raisonnement logique et intéressé.

Ces deux branches de l’humanité ont évolué côte à côte depuis leur création. Mais la branche remaniée par les Planificateurs porteuse du Kiristos possède un meilleur potentiel pour accomplir son changement dimensionnel.

abductionLes races prédatrices et planificatrices ont toutes les deux lancé, depuis quelques années déjà, un nouveau programme d’hybridation afin de recréer dans les fréquences de 3ème dimension de « nouvelles races » prêtes à réinvestir la Terre et d’autres planètes après les grands changements environnementaux. Un grand nombre de femmes possédant une génétique spécifique ont donc déjà été sélectionnées pour porter dans un avenir proche ces embryons de la future humanité. C’est la raison pour laquelle depuis cette dernière décennie, beaucoup d’entre elles ont été abductées pour être inséminées et ensuite prélevées de leurs embryons. Généralement, ces abductions ne laissent aucune trace dans la conscience de ces femmes.

Question à l’Ange :

Certains auteurs parlent de présences extraterrestres autour de notre planète. Leur « présence » est-elle ou non bénéfique pour l’humanité ?

La réponse à cette question est très complexe car justement cela dépend de la conscience dans laquelle évolue le lecteur. Pour résumer la situation, les prédateurs, les Kadistus, ainsi que d’autres Êtres de la Fédération Galactique, possèdent effectivement des vaisseaux positionnés autour de la Terre. Ceci, non pas pour venir vous dire « bonjour, comment allez-vous ? » mais pour profiter des effets de la vague d’Énergie électromagnétique qui induit ces changements sur Terre en ce moment. Comme je vous l’ai déjà mentionné, cette vague d’Énergie provient du centre de la Galaxie. De par son intensité, elle amplifie votre état émotionnel et de ce fait, induit la perception d’événements dans votre quotidien, comme étant agréables ou désagréables. Cependant, les alignements planétaires, les éruptions solaires, la présence d’objets célestes comme celles d’astéroïdes ou de vaisseaux, constituent d’énormes masses de matière dense dans l’espace autour de la Terre. De par leur grand nombre se constitue une importante masse d’objets denses, qui influence artificiellement l’amplitude des fluctuations du champ magnétique terrestre et donc induit inévitablement aussi de considérables variations dans l’émotionnel de l’humain.

Ainsi, ces fluctuations quotidiennes se formant dans cette vague d’énergie et affectant votre état émotionnel et physique, sont déterminées par des « anomalies vibratoires » provoquées par le déplacement de ces masses d’objets positionnés autour de la planète Terre. Car le volume de la masse constitué par l’agglomération de ces objets célestes, affecte non seulement le cycle temporel, mais détermine le transfert électro-magnétique au sein de la gravité terrestre, influençant donc intrinsèquement le fonctionnement de l’ego. Celui-ci je vous le rappelle est également un champ magnétique dépendant de la gravité terrestre, qui se développe progressivement lors de l’incarnation de l’Âme dans un corps densifié, donc soumis à la gravité.

Flotille de vaisseau vue au Mexique

Flotille de vaisseau vue au Mexique

Dans la réalité actuelle des choses, cette flotte de vaisseaux de différentes fréquences est tellement énorme qu’elle provoque une distorsion dans le champ magnétique terrestre ainsi que dans votre espace-temps.

Cette distorsion génère dans votre perception un étirement du temps et permet d’atténuer la sensation de chaos sur Terre pour certains, mais l’aggrave pour ceux qui ne sont pas encore connectés à leur Soi supérieur. De ce fait, la masse globale de ces vaisseaux affecte votre réalité temporelle terrestre en la prolongeant, ce qui induit dans votre psyché cette sensation d’immobilité que beaucoup d’entre vous ressentent actuellement.

De cette manière, les vaisseaux les plus denses, c’est à dire ceux des prédateurs reptiliens, des Gris… peuvent intercepter les Âmes affectées par la peur d’un « futur chaos » et qui ne sont pas encore prêtes à expérimenter la Conscience Unitaire. Les Kadistus quant à eux, rapatrient les Êtres ayant libéré leur Âmes du processus de réincarnation pour les diriger vers des dimensions plus élevées de 7ème dimension et au-delà, où la conscience duelle n’existe plus.

Ainsi, incarner et vibrer la conscience de l’Unité multidimensionnelle est donc le passeport pour gravir les échelons vers les dimensions supérieures, libérer l’Âme de son processus karmique et se libérer de toute forme de prédation.

Cette conscience de l’Unité devient alors un état vibratoire tangible pour ceux d’entre vous qui ont compris la nature de la Conscience divine. L’Unité ne peut exister qu’en comprenant que le monde dans lequel vous évoluez est une matrice illusoire et aussi en ayant réalisé et transcendé l’expérience de la dualité. Pour ce faire, il est impératif de s’affranchir de toute croyance, de tout jugement et de toute culpabilité envers autrui, de comprendre qui sont vraiment les humains et les extraterrestres qui vous entourent. (Ce sujet sera développé dans un prochain écrit.)

Seule la Conscience supérieure manifestée dans votre inconscient, connaît réellement les concepts de l’Univers. Cette Conscience supérieure sait que TU ES SEUL, UNE SEULE CONSCIENCE QUI SE CROIT SUR TERRE, DANS UN VAISSEAU OU SUR D’AUTRES PLANÈTES… ET C’EST TOI – CET EGO AVEC SA CONSCIENCE SÉPARATISTE – QUI EST L’ENTITÉ QUI CROIT CELA.

In lak’ech ! Je suis un autre toi !

Sand & JenaëlTransmis par Sand et Jenaël. – Dialogues avec mon Ange n°33 du 06.10.2014 – Version Audio (47mn 32′)

Source : http://www.urantia-gaia.info (en cas de copie, merci de respecter l’intégralité du texte et de citer la source).

Source originale.

A propos Le Passeur

Nomade sur le chemin...
Ce contenu a été publié dans 06- Tous les articles, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

51 Responses to L’avenir de l’humain dans le processus d’Ascension

  1. claude dit :

    c’est très déprimant pour une seule et simple raison,
    qui est à l’autre bout du fil?
    qui parle? un soit disant ange?
    ou est la responsabilité de celui qui pose ces mots?
    c’est pas Sand ni Jenaêl, c’est leurs ange,
    il y a une profondeur inexistante derrière ces propos, une vérité, faussée,
    je vous invite à y réfléchir en profondeur, en toute autonomie, en toute sincérité,
    donneriez vous votre vie entre leur mains?
    qui est dans l’égo? celui qui parle au nom de? ou celui qui déprime?

  2. tellier dit :

    article tout simplement indigeste, voire inutile sur la route du chercheur du Soi

    • Cécile dit :

      Bonjour Tellier,
      Le Passeur fait en sorte de mettre à notre disposition une grande diversité d’informations, qui toutes à leur manière pointent dans la même direction mais ne l’expriment pas toujours dans les mêmes termes.
      A chacun d’entre nous de prendre ce qui peut l’aider et de laisser le reste, sans préjuger de l’intérêt ou du manque d’intérêt de tel ou tel témoignage.

    • Le Passeur dit :

      Extrait de cet article : « Ces empreintes cellulaires donc, sont des portes qui ne peuvent rester béantes sur notre chemin de déconditionnement et de libération. C’est pourquoi j’ai peu à peu amené ces sujets dérangeants à votre lecture, au fil aussi de ma propre prise de conscience vers des strates toujours plus profondes« .

      • Margelle dit :

        Merci Passeur pour ces rappels, totalement d’actualité ces jours-ci…. et parfois difficiles à décrypter… mais nous nous y collons… n’est-ce pas ?

      • Patricia dit :

        Merci Passeur.

        « …Ce qui se passe alors dans votre ADN lorsque l’empreinte cellulaire est reconnue et aimée peut se traduire par l’effacement du programme lié à l’empreinte traumatique visitée et reconnue pour ce qu’elle est. La porte qui était béante ne s’est pas fermée, tout simplement, elle N’EST plus. Le programme qui la rendait possible est effacé, la réalité prédatrice liée à ce programme n’existe plus, ce n’est plus VOTRE réalité et c’est instantané. »

        Pour ce qui concerne l’illusion « Patricia », c’est la reconnaissance, à cet instant par la petite fille, de sa croyance et de son ressenti profond de la  » faute à naître ». C’est elle qui se demande pardon avec Amour et qui se libère de son histoire.
        Il est vu alors que la personne illusoire ne choisit absolument rien… la Conscience ne joue plus tout simplement à ce jeu là…ce jeu s’en va, le rêve peut continuer …
        Je Suis.

        • pierrot dit :

          Ce qui implique de se défaire de ses croyances.

          • Le clown du samedi dit :

            je trouve pas ca dérangeant, enfin pas plus qu’un tas de choses du monde des humains semblant bien normal , mais pfff, quelles prises de tetes les aliens, les reptiliens planificateurs, abduction, blabla, ce que tout ca est complique, autant ou pire que des imbroglios politiques , cela se melant de complicite d’elites, de militaires, de société, si tout ca est avere ca voudrait juste dire que je comprends rien non seulement a comment tourne le monde humain, mais universel, et a la vie en general, et que les aliens pour se soucier de tout ca pourraient bien me pomper l’air.

  3. Séb dit :

    Hello!
    Je vous prie par avance de m’en excuser si le sujet a déjà été abordé, mais y a-t-il un lien entre Sand & Jenael et Anton Parks? En d’autres termes, l’auteur des Chroniques de Girku est-il au courant et/ou d’accord pour que le couple utilise la terminologie qu’il emploie dans ses ouvrages? Urmah, Kadistu/planificateurs et autres Gina’abul sont en effet issus des écrits d’Anton Parks. Alors quoi? Les noms utilisés ici sont véridiques et réellement usuels d’un point de vue « galactique », où avons-nous affaire à une forme de spoliation? Ceci dit, cela ne change rien au fond du propos, mais le référencement du couple S&J au sujet d’Anton Parks me semble incontournable, s’ils veulent être honnêtes et respectueux.

  4. Françoise-des-oiseaux dit :

    La connexion à notre Ange,..
    Je serais beaucoup intéressée d’avoir des retours d’expérience, que ceux qui ont réussi cette connexion racontent le processus, le déclic où je ne sais qui fait que cela c‘est fait…
    Moi pour l’instant, je vois des lumières, du bleu très souvent, soit comme un halo devant mes yeux, soit comme des nuages autour de moi qui bougent d’ailleurs un peu comme des nuages.. Cela me fait peur parfois, juste avant de m’endormir.. Je ne sais ce que sais..
    Sinon je me sens encore bien empatouillée dans la 3D.. Intellectuellement j’ai compris le processus que l’on crée sa réalité, mais ce n’est pas intégré.
    Et du mal aussi à faire une différence nette avec ce qui est dit du NewAge, tout cela s’emmèle un peu.
    Bien à vous.

    • Nebul dit :

      Bonjour à tous,

      « Moi pour l’instant, je vois des lumières, du bleu très souvent, soit comme un halo devant mes yeux »

      Est-ce que la connexion à notre Ange / Soi Supérieur passe obligatoirement par un processus « surnaturel » du genre petite lumières, boules lumineuses etc ? … Ne peut-il pas simplement se traduire par un « raisonnement intuitif » de plus en plus prononcé dans la vie quotidienne ?

      Je suis curieux d’avoir vos retours d’expériences et vos avis à tous…

      Merci.

    • François dit :

      Salut Françoise,

      Je ne vais pas écrire une vérité mais ma vérité. Tout comme Sand et Jenaël ou quiconque qui parle du chemin , elle/il ne parle QUE de son propre vécu et de sa propre expérience et l’intérêt, de mon point de vue, de partager montre simplement et seulement que c’est possible , que c’est offert à qui veut bien le prendre (ou s’aime assez pour) et le fait de le formuler permet d’ancrer, de valider cette lumière en nous et ainsi de transformer jusque dans la matière des choses en nous-même. En partageant notre expérience nous nous soignons aussi, n’est-ce pas merveilleux….. 🙂

      Pour ma part je vis cette découverte ‘d’échange’ avec mon ‘Soi’ comme une révélation. En effet je ne cherche pas à avoir cette connexion , elle est une conséquence, soudainement « elle coule de source » ….. toute seule, naturellement.

      Mon activité me permets beaucoup de rencontres avec beaucoup de personnes qui sont en quête d’eux-même quand bien même certaines de ces personnes ignorent que c’est ce qu’elle souhaitent ou plutôt devrais-je dire – elles ne savent pas encore qu’elles partent à la découverte de leur essence et ceci sera à un moment donné une conséquence – pour d’autres c’est le but au départ. De ce que je constate c’est que , majoritairement ceux qui ‘veulent’ (but conscient et/ou inconscient) ne vont guère plus loin que ce que leurs illusions ne leur permettent, et ceux qui ‘s’abandonnent en confiance’ (non but, non besoins, juste Vivre la Vie joyeusement, généreusement) peuvent avoir accès subitement à cette connexion. Cette ‘rencontre’ avec le Soi ou l’ange va alors prendre une forme qui est et reste TRèS personnelle en tous points. Chacun a et/ou aura SA façon propre de le vivre, de l’expérimenter et de l’explorer. Tout est juste et c’est à mon sens cette diversité qui rend le monde si beau. Alors aucune « comparaison » ni « mimétisme » n’est possible. (D’ailleurs une parenthèse, la dualité est bien plus pertinente, soignante et révélatrice que ‘l’unité’…… l’unité ne peut être qu’une révélation surprenante de notre potentiel d’amour, mais c’est un autre sujet.)
      Elle (la rencontre) devient alors de plus en plus fréquente, de plus en plus facile et de plus en plus révélatrice à mesure que l’on se soigne de nos vieilles émotions inconscientes et ce pour autant qu’elle ne soit ou ne devienne pas de nouveau un but.

      Quant au processus qui me permet ce cadeau incroyable que de vivre cet ‘état’ qui aujourd’hui se pose , s’installe de plus en plus dans mon quotidien , découle en ce qui me concerne du résultat d’un ‘travail’ au quotidien de plusieurs années. Cela fait maintenant 10 ans et quelques mois que 6 jours par semaine quoiqu’il arrive, où que je sois, quelques soient les circonstances, je m’offre une heure de soins par jours (aucune excuse, jamais, pour ne pas le faire). Le 7ème jour étant un repos énergétique indispensable pour maintenir mon équilibre. Alors finalement rien d’extraordinaire….. juste une conséquence naturelle, comme la récolte de ce que j’ai semé et que je continue encore aujourd’hui à être, faire en prenant le risque d’oser me regarder avec honnêteté, humilité, courage bien souvent et Amour.
      Croire en soi ouvre le Soi, s’aimer soi-même invite l’Ange, se considérer pour ce que nous sommes réellement nous propulse vers notre Lumière. Cette Lumière devient notre vérité fondamentale et c’est ainsi que l’on ‘touche du doigt’ notre divinité jusque dans la matière dans le processus de l’incarnation. La clé toujours de mon point de vue se situe dans l’amour et la gratitude de l’incarnation avec tout ce qu’elle apporte.
      Voilà pour les grandes lignes…… (Merci Françoise….. )

      • Françoise des oiseaux dit :

        Cinquante deux mille mercis François d’avoir pris le temps de cette longue réponse très intéressante.
        Cela fait environ 2 ans que chaque jour je fais au moins une relaxation, pendant laquelle je fais la paix en moi et je me mets à l’écoute de mon ressenti. C’est depuis et pendant que les lumières sont apparues. Je ne recherche pas de phénomènes surnaturels, cela me fait une peur (-bleue, c’est le cas de le dire..!), surtout le soir avant de m’endormir.
        Sinon je suis de plus en plus vigilante à ce que vis dans mon quotidien. La vie m’a donné quelques bons training, c’est derniers temps..! Alors déjà je suis beaucoup moins dans l’émotionnel, j’arrive mieux à sortir du drame.. Mais bon de ce côté, j’étais une championne du « à fleur de peau »,..!
        Ta réponse concernant ceux qui veulent, fait tilt chez moi.. Je suis à fond les ballons là dedans..! Je veux, je demande, j’insiste..!!! Surtout pour les questionnements du moment qui me perturbent , où j’ai du mal à prendre une décision, ..
        Un problème de santé me perturbe en ce moment, alors je demande à être guidée, mais il est vrai que je ne lâche pas vraiment l’affaire du mais que dois-je faire?
        Je demande que l’on m’éclaire, hi, hi.., et hop j’ai de la lumière qui me fais peur..!!
        Je sais que j’ai même si j’ai avancé, j’ai encore du chemin à faire pour m’aimer..
        Qu’appelles-tu par « heure de soin » que tu fais chaque jour..? Quels soins..?

        Encore un petit wagonnet de mercis, je relirai ta réponse encore.
        Belle journée à toi.

        • François dit :

          Avec plaisir Françoise,

          Les soins sont des instants de cœur avec ma compagne ou seul. Rien de compliqué. En donner le détail prendrais des livres entiers. Peut-être que le fait d’être curieux et de savoir (instinctivement) que la vie est en réalité un cadeau, il est possible bien sûr que j’ouvre en confiance à la possibilité de le recevoir et alors, de fait, je reçois.

          Quand je te lis (les 2 fois) , je me dis  » mais bon sang, pourquoi ne s’ouvre t-elle pas à cette lumière bleue qui vient , à sa demande de surcroit, la soutenir ?  » Oui je sais je ne devrais même pas me poser cette question mais , vois tu , moi aussi j’ai encore du chemin. J’en aurai d’ailleurs pour jusqu’à la fin de cette vie et fort probablement encore et encore ensuite. Comme je le fais avec un grand plaisir , avec une grande joie, je me réjouis de n’être pas arrivé. 🙂
          Bonne route à toi ♥ et belles découvertes de ta nature profonde….. qui ne peut-être autre chose qu’un Sourire Contagieux.

          • Laure dit :

            Hello, Françoise et François et tous !

            Si Françoise ne s’ouvre pas à ces lumières bleues, c’est qu’elles lui font peur : elle le dit.
            Alors à toi Françoise, dis-toi que ces lumières bleues sont ce que tu as appelé. Choisirais-tu d’appeler quelque chose de terrifiant pour t’accompagner et t’éclairer ?
            Les lumières m’ont éclairée, accompagnée, soignée, rassurée, enseignée. Je les espérais, c’était toujours un tel régal leur venue. Et de tels voyages. Fabuleux. Elles venaient, comme ça : pas de recettes, de méthode, même pas un état particulier. J’ai pu penser que c’était un moment de relaxation, ou de fatigue, ou de détresse, mais j’ai fini par saisir que c’était un moment d’ouverture, de réception attentive. Un état d’être qui ne se commande pas, qui échappe à la conscience, une disponibilité, une ouverture du cœur.
            Ces lumières m’ont fait visiter des mondes, des concepts, rencontrer des êtres. Parfois, j’avais peur, mon cœur battait la chamade, mais ma curiosité et l’émerveillement et la joie que j’ai toujours éprouvés dans ces voyages inqualifiables me rassuraient et m’aidaient à dépasser la peur. Et à repérer ce sur quoi elle s’ancrait.
            Je me suis aperçue qu’elles étaient mes alliées (il n’y avait pas que la lumière bleue, hein. La couleur, la vibration, l’intensité différaient selon mes états émotionnels et de conscience). Elles étaient vectrices d’image et de paroles, de dessins, de symboles. De visions. Je recevais, sans rien comprendre, sans chercher à comprendre : ça me disait, car oui, ça me parlait : « cherche pas à comprendre, ni analyser, ouvre-toi, n’aie pas peur ».
            J’ai voyagé entre les différents « moi », c’est ainsi que je l’ai interprété, fusse-t-ils préhistoriques ou, va savoir quoi ? Futuristes ? Quantiques ? Des situations qui me laissaient au sortir de ces voyages avec la sensation d’avoir reçu un enseignement. Mais lequel ? Impossible de le transmettre.
            Chaque avancée est singulière, comme le souligne François.
            Je viens de faire un rêve, où, chaque avancée singulière, partagée, conduit à un nouvel éclairage.
            Et j’ai envie de le partager avec vous tous.
            Un rêve lors duquel la question du « point de vue intéressant » a été l’étoffe et le sujet (chaque mot est important dans ce rébus, que je retranscris le plus fidèlement possible):

            Je, c’est-à-dire, moi, avec la conscience de mon égo, me retrouve avec d’autres dans une aventure où tous, nous avons choisi la mission : réaliser un parcours initiatique.
            Le parcours est constitué d’étapes. Il se répète, sept fois. A chaque fois, il y a le sentiment de « déjà vu », de rituel, mais à chaque fois, chaque « réponse » à l’étape, qui sollicite « point de vue » et mise en œuvre de la liberté diffère. (Je n’ai plus les détails, un rêve, c’est touffu).
            A la dernière étape, on remet à chacun des participants qui sont allés jusqu’au bout de l’étape, un objet.
            A la fin du parcours, à la dernière étape, aussi.
            J’ai reçu une sorte de plateau, avec des pieds, repliables, lequel replié, devenait bouclier. On m’a demandé de choisir un seul objet, parmi ceux que j’avais reçus à chaque étape, et j’ai choisi celui là. Le choisissant, j’ai ressenti le doute et la perplexité émis par mes compagnons. Et j’ai failli douter. J’ai aussi ressenti que j’étais bien « conne » de choisir cet objet-là. Mais je l’ai choisi, en me disant que c’était l’objet de fin de parcours : un objet signifiant.
            Quelqu’un d’autre a reçu un micro et l’a gardé. C’est la seule dont je me souviens. Mais tous ont gardé l’objet fin de parcours.
            A ce moment là, on pourrait dire, de fin d’investiture, une voiture volante, genre cinq chevaux est arrivée, et les accompagnateurs nous ont demandé de faire très vite pour monter dedans. Ils nous ont dit que nous étions sensibles aux éléments qui structuraient la vie sur terre et qu’on était en danger vital. Je suis montée dans le coffre. Nous étions un groupe de dix, environ, avec dix accompagnateurs : il y avait plusieurs voitures.
            Nous sommes arrivés dans un bâtiment et il nous a été demandé de choisir si nous gardions notre objet. Il y avait un crucial manque de place. Mon plateau/bouclier posait problème pour un manque de place. Pour la survie du groupe, et vu comment il avait été reçu par le groupe, j’ai pensé le sacrifier.
            A ce moment-là, le chauffeur a visualisé pour moi un espace immense, où mon objet avait de la place pour exister.
            Je l’ai gardé. Et les accompagnateurs m’ont confirmée dans ce choix.

            Nous avons fait des allers retours, d’un « monde à l’autre ».
            Un terrain, où nous nous plongions dans l’expérience, et une base, notre lieu, où nous partagions beaucoup : nous parlions et recevions un enseignement. Cet enseignement portait sur le réel de nos êtres. J’ai appris beaucoup. Et oublié au réveil. Je me souviens mieux du terrain, à la base.
            A chaque voyage sur le terrain, la voiture venait nous rechercher, je plongeais dans un sac, mon sac, dans le coffre.
            A la base nous échangions sur nos expériences et nos points de vue, entre nous. C’était le terrain de la base. Et nos échanges étaient puissants.
            A un moment donné, j’ai pris conscience que celle qui avait reçu pour objet le micro pouvait émettre nos désirs et les satisfaire. C’était son don, me suis-je dit.
            Quand quelqu’un lui a demandé « Excel », je lui ai dit, par impulsion, si tu as Word en plus, partage avec moi ! ». Et là, je me suis souvenue de « moi », ma maison, mes passions, tout de moi, à l’heure actuelle. Défilaient devant moi mes livres, mes créations, les gens que j’aime. Ma vie de moi. Le « micro » exhaussait tout désir. J’aurais pu lui demander. Non, j’ai juste dit : « partage » à celle qui demandait Excel (mais quel but ou fonction poursuivait-elle ?). Et après, je me suis dit : tu n’es plus là. Tout ceci a défilé devant moi et n’avait plus aucune importance.
            Nous sommes retournés sur le terrain, et j’ai vécu une expérience étrange avec un chien. Les autres aussi ont vécu des expériences étranges. (On a débriefé après). Au moment du rapatriement, j’ai couru derrière la voiture, j’ai sauté dans le coffre, il n’y avait plus de place dans mon sac que j’avais laissé en bordel et je me suis dit qu’il fallait que je vide mon sac. Mon accompagnatrice m’a attrapée par le collier et m’a dit : « cherche pas à rentrer dans ton sac ! On m’a confié la garde d’une ado de 15 ans, tu es sous ma responsabilité ! Ne refais plus jamais ça, être en retard au moment de l’envol et te mettre en risque ! ».
            On est revenus à la base. On a parlé de ce que chacun avait vécu. C’était énorme. Je ne m’en souviens plus.
            Mais je me souviens, à un moment, quelqu’un qui traverse la salle et se transforme en Berger Allemand et m’appelle « Maman ». Et là, une, dans le groupe, qui me dit : « Cousine, je suis un loup ».
            J’ai décidé de ranger mon sac parce qu’émotionnellement ça chauffait. Dans un gros bordel, j’ai découvert mon traitement de diabétique insulino-dépendante. (De mon fils, qui en souffre, dans ma réalité, de moi)
            A ce moment, une jeune fille est arrivée pour remplir mon stylo, distribuer mes doses. C’était absolument inhumain, pas professionnel pour deux sous. J’en savais plus qu’elle. Elle était imprécise, maladroite, incompétente. Mais elle me dominait, me traitait comme un chien !
            Une « compagne » est arrivée et me l’a fait remarquer. J’agréais.
            Une autre compagne m’a dit : « Ceux que nous avons objectifiés dans une logique utilitariste s’humanisent, et les humains deviennent objets. C’est le prix à payer pour le manque de respect des humains envers l’univers. »

            Brrr, me suis réveillée comme on se réveille d’un cauchemar.

            Le lendemain, sur France culture, le Véganisme.
            Ça m’a parlé. Touché au cœur.

            Jadis, je fus macrobiotique, les ancêtres du Véganisme. Et j’ai souffert d’un ostracisme tel, que j’ai frôlé l’hôpital psy, en 1980, ne pas manger de viande était signe de folie.
            Je n’avais pas mes connaissances, mon IMC était sous la norme.
            Là, j’ai appris. IMC correct, bilan sanguin aussi.
            Et je donne le change. Je mange de l’animal en pays ennemi.
            J’en mange parce que j’ai tué du poisson, de la poule, de l’agneau et des légumes. De mes propres mains.
            Tuer le vivant, et ça va jusqu’au fruit, ça fait de toi un prédateur.
            Avec respect, conscience.
            Et pas dans la logique utilitariste qui croit traiter des objets.
            Tu as besoin de manger pour vivre. Tu n’organises pas une destruction massive de ton environnement. Et t’as nullement besoin d’abuser.
            Là aussi, si on pouvait partager… Et saisir qu’il nous faut pas 3 repas par jour ritualisés, mais manger quand on a faim, sans abuser. Mais c’est suspect, encore, de vivre ainsi !
            C’est un point de vue.
            Mais moi j’ai le point de vue de l’agneau et de la tomate !
            It’s suck !

            <3

      • pierrot dit :

        Oui François, il y a un chemin à parcourir tant que la dualité est révélatrice.

      • graffitique dit :

        J’apprécie singulièrement ce que tu dis François, et ça me parle.
        Ces « grandes lignes » que tu dessines forment réellement une belle structure. Je la trouve inclusive et c’est ce qui en fait la valeur et la puissance.
        Ainsi tu invites merveilleusement bien à l’amabilitation.
        Et merci aussi à toi Françoise, qui a mis si bellement ceci à jour en … lumière bleue

      • agnès dit :

        Belle expliquation !

      • pierrot dit :

        merci spot, c’est aussi ce que je ressens.
        Le bien et le mal sont les 2 facettes d’une même pièce et prendre parti pour l’une des 2 facettes c’est continuer à vouloir jouer mais la sortie est ailleurs, elle englobe les 2 polarités.

        Tout ce que l’on voit comme image n’est que le reflet de ce qu’on pense à l’intérieur.

        Expérimentes ce que tu n’es pas pour découvrir qui tu es.

        En mathématiques on appelle cela la démonstration par l’absurde.

        Lorsqu’on réalise cela le regard de l’autre n’importe plus, l’autre étant rendu soi-même.

        L’apprentisage étant effectué, l’expérimentation intégrée, l’unité peut se réaliser.

        • SPOT dit :

          Pierrot merci,
          Quant à la vérité, elle existe bien dans ce désir de lui accorder une place non négligeable dans ce voyage vers soi-même.
          Toujours sous-jacente, elle essaye de maitriser les limites de son impuissance, mais ce n’est peut-être qu’après cet effet de surprise quelle prend de la distance avec son ambition.

          Il me semble aussi que chaque pensée converge vers ce fond commun plus profond, ce domaine bien supérieur au contour fantomatique du passé.
          mais tous nos efforts fulminent dans cette représentation arbitraire qui s’invente un objectif pour s’adapter à cette visibilité dérisoire qui s’invente une personnalité.
          Mais cet encrage est ballotté par le ressac d’un rêve, comme un fragment d’épave oublié sur un rivage.

        • Patricia dit :

          Merci Pierrot, Spot, Cécile et…. Tous ♥

          http://www.youtube.com/watch?v=KBuYrqYkLEM

        • pierrot dit :

          Et c’est le pardon qui permet de faire la transition de la dualité vers l’unité.

          • Marie Christine dit :

            Il faut aller plus loin que le pardon . Le pardon concerne des personnes, mais ne résout pas forcément la blessure initiale .

            • Jacques dit :

              Bonjour Marie Christine,
              Le Pardon est une clef de la Vie !
              Prononcé de tout son coeur, sans aucune attente en retour, sans le moindre doute, il libère et ouvre une multitude de portes…
              Le Pardon isole la (ou les) blessure initiale. Je ne pense pas qu’il faille résoudre les blessures. On ne peut pas défaire ce qui a été fait. Par contre, le fait de pardonner en efface toutes les conséquences. Pardonner détruit tous les sentiments de culpabilité, de haine, de mépris, tous les désirs de vengeance, etc, etc.
              Pardonner permet également d’utiliser nos blessures comme marche pied pour évoluer…
              Bonne soirée
              Jacques

            • pierrot dit :

              Et si la blessure initiale est là justement pour pouvoir exercer le pardon et non son pardon ?
              Plutôt que blessure je parlerais d’ignorance.
              Pardonner à l’autre ne veut pas aussi dire se pardonner ?
              Le pardon dépasse alors le plan de la personne.
              Certes le pardon est du domaine de l’illusion mais il n’en crée pas d’autre.
              Le pardon se fait avant tout dans le corps émotionnel, il permet ainsi d’incarner le plan unitaire et d’en gai-rire alors n’oublions pas aussi de rire.

               » « Désolé » signifie que l’on reconnaît le conflit.
              « Pardon » donne la possibilité de se pardonner à soi même et à l’univers d’avoir créé cette situation.
              « Merci » à votre âme, à Dieu, à l’Univers d’avoir réveillé cette mémoire qui était en vous afin de la nettoyer.
              « Je t’aime » c’est le nettoyage de la mémoire limitante en envoyant une énergie d’Amour à vous et à l’univers. On pourrait dire aussi « je m’aime ».
               »

              Le pardon permet donc à l’amour de rayonner.

              • Marie Christine dit :

                Bonjour jacques et Pierrot,
                Je comprends bien, le pardon est déjà énorme . Il apaise et libère beaucoup . Mais si on ne dissout pas la blessure initiale, d’autres situations apparaîtront sous d’autres formes, en relation avec cette blessure (sans doute de moins en moins douloureuse, c’est vrai), jusqu’à ce qu’elle soit complètement épuisée .
                C’est mon expérience .

      • Soleil Bleu dit :

        Comment te remercier cher SPOT de cette merveilleuse rencontre avec Adyashanti que je ne connaissais pas. La réponse qui s’accorde si parfaitement pour éclairer si bien l’étape de vie changeante et bousculante qui m’est offerte…
        Si tu n’y vois pas d’inconvénient, je t’embrasse chaleureusement.
        Merci !

    • Cécile dit :

      Bonsoir Françoise, François, Nebul et vous tous,
      Il me semble en effet que la connexion à l’ange, au moi supérieur, aux guides, aux alliés, à toutes les aides qui se tiennent dans l’invisible, n’attendant que notre attention, n’est pas quelque chose que l’on déclenche mais quelque chose que l’on accueille. Il n’y a rien à aller chercher.
      Dans mon expérience il faut plutôt faire le vide, se centrer sur son corps, sur la sensation intérieure de la vibration de vie qui nous anime. C’est dans cet espace que l’on capte les vibrations qui nous traversent et qu’on les reconnaît pour ce qu’elle sont.
      Cela dit, il est vrai que cela devient plus facile quand on réduit les nourritures physiques, émotionnelles et mentales et qu’on les choisit de qualité. Au bout d’un certain temps de pratique de cette « discipline intérieure », le canal s’ouvre.
      Nos alliés invisibles (quoi que… de moins en moins invisibles à qui ouvre son œil intérieur) n’attendent que notre attention consciente pour se manifester à nous. Leur action est parfois d’une efficacité stupéfiante. Ce sont notre mental rigide et nos croyances limitantes qui les bloquent.

  5. Chantal dit :

    Dans la danse de la vie, la matière reflète l’esprit et l’esprit réagit à la matière, nous ne pouvons ignorer complètement le symbolisme du monde, lorsque nous nous confrontons à nos propres névroses, nous devons explorer et accepter sans jugement car ce que nous pensons sont aussi des idées préconçues, il y a de quoi sombrer parfois dans la confusion, aller plus loin que la conception des mots et des idées conceptualisées, je pense que s’ouvrir pleinement à soi à notre nature primordiale qui est aussi l’Intelligence Intuitive nous permet de faire confiance car j’ai foi en la Sagesse Illuminée de l’équanimité qui pénètre tout bien que je ressente aussi l’orgueil de l’ego qui entretient cette relation avec mon état d’être du moment.

  6. Chris dit :

    Quel texte!
    Sans coloration, que du bonheur.

  7. Marie Parent dit :

    C’est déprimant !

  8. Chantal dit :

    On est tous créateurs de ce que l’on vit…La forme est ce qui est avant que nous projetons nos concepts. C’est l’état originel de ce « qui est ici », les qualités colorées, vives, impressionnantes, dramatiques, esthétiques qui existent dans toute situation. Les valeurs attachées a elles sont créées plus tard dans nos esprits. Si nous regardons réellement ces choses telles qu’elles sont, sentir les choses, voir la qualité inhérente des choses, l’essence des choses dans leur qualité propre sans porter de jugement, c’est par la perception intuitive que je vois réellement les choses telles qu’elles sont, c’est comme une vision pénétrante, je pense qu’il nous faut plus qu’un dépassement de la dualité, il faut apprendre la qualité essentielle de la non -dualité et réaliser la négation de la dualité; la complexité des états mentaux, une ouverture s’est faîte pour moi, je vis plus en pleine conscience, la vie coule autour librement, son énergie est dynamique, fluide, vivifiante…

    • pierrot dit :

      la négation de la dualité ou laisser tomber notre libre arbitre et laisser ainsi le père s’exprimer ?

      • pierrot dit :

        D’ailleurs si nos cellules avaient le libre arbitre notre corps ne vivrait pas longtemps.
        De là découlent nos attentes, nos croyances, nos personnalités et nos limitations, coupés de ce qui donne la vie.
        Unifié ce qui est séparé consiste à laisser tombé la personnalité et ainsi incarné la divinité qui ne demande qu’à s’exprimer et rayonner, encore faut-il mettre en brèche nos couches d’ignorance issus d’un long conditionnement temporel.
        Et comme le temps n’est …
        Alors est-ce l’homme qui propose et Dieu qui dispose ou Dieu qui propose et l’homme qui dispose ?

  9. Margelle dit :

    Comme d’habitude c’est dense. Ils nous emmènent loin, plus loin… les risques de se perdre en route sont diminués du fait de leur complexité. Quand cela le devient trop, je lâche prise… quitte à y revenir, et de toutes façons, ils y reviennent. Je sens leur cheminement vrai. Je sens aussi qu’ils tentent (ils le disent eux-mêmes) de traduire ces concepts à des niveaux plus simples, mais forcément distordus. Cela ne peut que nous entraîner à élever notre attention.. plus loin, en confiance… pour ma part, en totale confiance…

    Je reviens sur ce passage « des Êtres Gina’Abul, Dracos et quelques autres prédateurs reptiliens, ont réussi à se défaire de leurs programmes de prédation et ont eux aussi, entamé leur processus d’Ascension dans une dimension de conscience plus élevée. Ils ont pu le réaliser, parce que certains parmi vous ont compris et accepté que ces prédateurs reptiliens n’étaient pas autre chose que leur « MOI », sur une autre ligne temporelle. Ainsi, les humains qui peuvent admettre qu’une autre partie de leur Âme puisse être incarnée sur une autre ligne temporelle, ont donc en conscientisant et acceptant leur propre part de prédation manifestée dans leur incarnation d’humain, libéré l’Âme du reptilien qu’ils sont aussi. » (sans italique)… Il me semble -sans aucune certitude- que c’est ce que vit mon compagnon -à sa façon- et que du coup je participe à cette oeuvre de reconnaissance de cette lignée prédatrice. Oeuvre d’Unité totale, celle que je souhaite. J’avance à tâtons, mais en confiance !

  10. SPOT dit :

    Rien ne nous sépare de ce que nous sommes, même pas cette texture qui nous plonge dans les limbes du regard, dans cet état où la réalité mentalement s’exprime comme une sépulture gardienne du temps et que l’on essaye de forcer, mais là encore, il apparait un abime invisible où les pensées fluctuantes se diluent et laissent éclore ce silence qui nous habite.

  11. marko dit :

    Folle Sagesse

    Folle la sagesse,

    L’Homme raisonne trop.

    Le cynisme est raisonnable,

    L’amour insensé,

    Le cerveau est un étau,

    Qu’il nous faut dépasser.

    La Vie essaime en tous sens,

    Sur tous les terreaux.

    L’aride terre-à-terre

    Ne saurait faire germer

    Les graines d’univers

    Partout à portée.

    Folle sagesse,

    Confiance du voyant,

    Qui par delà les apparences

    Elance son cœur en silence

    Pour vibrer avec l’essence

    De toute vie.

    Origine éternelle,

    Mer où l’on chavire avec bonheur.

    Laisser-aller de la torpeur éveillée.

    Antre de coton, douceur des saisons,

    Eté de nos horizons.

    Folle l’allégresse

    Dans un monde au bord du gouffre.

    Dans le mur les âmes se pressent…

    Sauront-elles le traverser ?

    Imaginer l’issue de secours

    A chaque seconde,

    Le recours à l’origine…

    Hors du temps, la folie des éléments.

    La danse des possibles

    Qui se déploient et se transforment

    A chaque instant.

    Folle tristesse,

    Parfois encore s’invite

    Dans les toiles de nos liesses.

    Poisons de poussière :

    Les vulgaires s’enivrent

    De colères, d’amertume,

    De haines fratricides…

    Meurtres chaque jour,

    Justifiés par d’insipides dialectiques.

    Théories d’abrutis, religions de démons.

    Pourtant à l’origine, le même amour.

    Mais l’orgueil et la bêtise

    Mènent à bien des détours.

    Les sortilèges des déments

    Font la joie des vautours.

    Fol amour du cœur qui saigne,

    Abreuve les éthers

    D’une rage salutaire,

    Enchante nos sphère

    D’un éternel éphémère

    Inondé de lumière…

    Il parsème en nos rivières

    Ses diamants de joie.

    L’arc-en-terre de nos ciels

    Nous montre la voie :

    Le chemin de l’inimaginable.

    Alors, marchons le cœur léger,

    Puis allons mourir ensemble,

    Je t’aime de toute mon âme.

    ML (2014)

  12. François dit :

    Que d’informations ! Merci Passeur et merci à eux deux de nous partager leurs expériences.

    En première lecture , je me rends compte combien il y a de chemins différents, probablement autant qu’il y a d’humains… Force aussi de constater que la ‘validation’ de notre Soi d’être sur le notre (de chemin) peut varier considérablement en fonction évidement de notre ‘mission’, de notre niveau de conscience et de l’amour que l’on se porte.
    De ce que je peux observer c’est qu’il semble néanmoins y avoir un point commun au moins à cette diversité ; une Paix qui s’installe. Pour ma part je la qualifierais volontiers de « Joie paisible durable ». En effet depuis quelques temps maintenant s’est installée une ‘vibration’ de joie que je ne connaissais pas. Elle s’est accentuée considérablement depuis ces dernières semaines et ne cesse de se poser et de me révéler à qui je suis dans ma propre réalité au delà de ce monde et de ce qu’il propose. En fait, je ne ‘vois’, ‘ne sens’, ‘ne vis’ plus le monde tel qu’il est dans ses faces sombres, mais plutôt dans la lumière de chaque chose et de ce que mon expérience terrestre me permets de constater. Le fait même de voir chacun (moi y compris) sur le chemin me ravit et, peu importe l’endroit où chacun est car ce qui compte c’est que ce soit en mouvement. Le principal frein étant , à mon sens, l’immobilisme.
    Nous sommes aussi partis quelques jours en début septembre pour aller nous « ioder » un petit coup au bord de la mer et je n’ai vu que beauté, échange bienfaisant et amour. (Nous n’avons pas du aller sur la même plage (rires) ) Le seul moment où nous avons mit un peu de jus par rapport au fonctionnement de nos frères aura été de nous ‘rendre invisibles’ aux yeux des vendeurs de colliers et autres paréos qui harcèlent les vacanciers du matin au soir. Cela nous a prit 2 minutes et ce fût réglé pour le reste du temps que nous avons passé sur la plage. Et , bien entendu cela a fonctionné, ils ne nous voyaient simplement plus.
    Cette ‘Paix’ est un outil que notre conscience a à sa disposition afin de nous faire avancer sur notre chemin. Valider soi-même sa propre évolution est d’un grand bienfait car il me semble juste d’oser se regarder dans sa beauté lumineuse et créatrice , aussi !
    Avec mes plus tendres pensées pour vous en ces temps de bousculades énergétiques intenses….. 🙂

    • Marie-Anne dit :

      Et voilà! 🙂 🙂 🙂 merci, François! 🙂

      Et merci à toi, Passeur, à Sand et Jenaël!
      Oui, que de chemins possibles s’ouvrent à nous; que de scénarios divers et variés!
      Sand et Jenaël nous exposent les leurs: c’est intéressant et cela nous permet (pour nous-mêmes) d’affiner -ou de mettre plus en relief -les nôtres!

      ( Soit dit en passant, j’ai enfin compris leur définition du New Âge! Et là, je peux être parfaitement en accord avec eux: oui, le défi actuel est bien de s’élever en conscience, donc en vibrations, et de s’aligner sur notre Je Suis ( Soi supérieur, divin, Ange,…), élevant ainsi tout notre propre monde 3 et 4D vers plus de Paix, d’Amour vrai et de Justesse;…et non de se contenter – uniquement – d’entretenir un monde 3 ou 4D aberrant, dont on a tiré très suffisamment les enseignements.
      Aussi high tech ou écologiquement et socialement amélioré soit-il, ce monde 3D/4D, est un monde qui fonctionne à l’envers et loin de l’Amour,… et qui ne pourra donc donner, tout au plus, que de nouvelles aberrations: celles-ci seront tout simplement différentes et peut-être même, plus pernicieuses (car plus pieusement ou plus efficacement emballées et utilisées) que celles que nous avons connues jusqu’ici.

      Bref, le travail commence par nous et en nous: on l’a déjà dit tant de fois!
      Et oui: « ça » marche: je remarque, moi aussi, que, une fois le travail d’élévation de conscience amorcé et entretenu, la vie devient plus sereine, plus simple, plus semée de petits miracles, de dons, de belles opportunités ou d’étonnantes synchronicités (même s’il m’arrive encore de souvent trébucher! Ce n’est pas grave : faut se relever en confiance, « ça » « repart » de plus belle! 🙂 )

      D’accord avec Sand et Jenaël, je veille aussi à me rappeler que le monde est ma propre projection; que l’autre est donc-et aussi -mon miroir, dans lequel je n’ai pourtant pas à me perdre ; que je suis créatrice, et que mon intention forte et sincère, ainsi que mon coeur compréhensivement ouvert, peuvent tout changer.!
      Je n’oublie pas non plus que les points de vue sont bien évidemment différents d’une dimension de conscience à une autre: cela permet un fameux recul! )

      Quel Jeu! (Je?)

      Amitiés à tous! 🙂

    • Bonjour François,
      Excellent commentaire, c’est tout-à-fait ça.
      Par rapport, cette fois, à l’article, je partage tout-à-fait ce décalage ressenti dont font part les auteurs.
      Salutations à tous et toutes.

    • pierrot dit :

      Et oui François dans la manifestation de l’essence, les chemins sont multiples. Le défi consiste justement à dépasser cela, ce qui revient à incarner l’unité dans la diversité.

  13. pierrot dit :

    Construction et déconstruction, ainsi va la vie. Si nous voulons sortir de ce jeu, on n’a pas le choix de se centrer sur l’essence où tout est unifié.

Répondre à François Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *