Syrie : la vérité cachée

Wolfang Harms01J’ai envie de vous faire partager ce témoignage d’une grande clarté et d’une grande sagesse sur ce qui se passe véritablement en Syrie, bien loin des discours de propagande de la presse « main stream ».

Qu’il s’agisse de la Syrie, de l’Irak, de l’Ukraine, de la Russie, ou de tout autre théâtre où certaines tentent parmi les soit-disantes démocraties de déclencher une guerre majeure pour des raisons qui dépassent l’entendement actuel des peuples, le scénario du conditionnement est toujours le même depuis des siècles. Seuls les outils qui le servent ont été perfectionnés mais les mensonges sont toujours aussi gros et les peuples toujours aussi enclins à les entendre. L’image que se donnent les systèmes, les institutions et leurs représentants est très loin de la réalité qu’ils façonnent. La grenouille, elle, se laisse cuire à petit feu.

Les preuves sont pourtant là, aujourd’hui à la portée de tous pour peu qu’on se donne la peine de chercher avec discernement par soi-même. Ce n’est que lorsque la confiance des peuples en leurs médias, leurs partis politiques et leurs élus sera proche de zéro, que les humains retrouveront leur autonomie de penser et d’agir. Et ce n’est en amont que par la responsabilité prise par chacun sur lui-même afin de devenir un être pleinement conscient en tous ses aspects que chacun cessera de déléguer son pouvoir. Si cela ne vient pas d’une prise de responsabilité de soi-même, ce seront alors les évènements qui mettront chacun au pied du mur. L’idée n’est en aucun cas de combattre mais de nous connaître. La sortie du jeu est là.

Le Passeur.

Ce témoignage est celui de Mère Agnès Mariam de la Croix, carmélite, supérieure du monastère Saint-Jacques le Mutilé à Qara, près de Homs, en Syrie. Née en Palestine, de nationalité Franco-Libanaise, elle vit en Syrie et se trouve actuellement en France pour alerter l’opinion publique sur la désinformation que nous livre quotidiennement les médias traditionnels, le conditionnement dont sont victimes les peuples européens et raconter le calvaire que vit le peuple syrien, victime impuissante de l’acharnement des puissances occidentales.

Mère Agnès Mariam de la Croix – Syrie : la vérité qu’on vous cache – 18mn 48″

En complément de cette vidéo, cet article.

Source : http://www.urantia-gaia.info (en cas de copie, merci de respecter l’intégralité du texte et de citer la source).

A propos Le Passeur

Nomade sur le chemin...
Ce contenu a été publié dans 01- Mes articles, 08- Vidéos, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

43 Responses to Syrie : la vérité cachée

  1. Yuca965 dit :

    Personnellement je joue en 442Hz, et cela à tendance à monter avec le temps, en rapport avec la vibration de la terre me semble (à relire mais me semble avoir vu cela dans un livre de Franz Bardon), et puis par exemple les cornemuses s’accordent encore plus haut vers 448Hz …

  2. Patricia dit :

    « Les preuves sont pourtant là, aujourd’hui à la portée de tous pour peu qu’on se donne la peine de chercher avec discernement par soi-même. Ce n’est que lorsque la confiance des peuples en leurs médias, leurs partis politiques et leurs élus sera proche de zéro, que les humains retrouveront leur autonomie de penser et d’agir. Et ce n’est en amont que par la responsabilité prise par chacun sur lui-même afin de devenir un être pleinement conscient en tous ses aspects que chacun cessera de déléguer son pouvoir. Si cela ne vient pas d’une prise de responsabilité de soi-même, ce seront alors les évènements qui mettront chacun au pied du mur. L’idée n’est en aucun cas de combattre mais de nous connaître. La sortie du jeu est là.

    Le Passeur. »

    Dans le retour en soi, oui Passeur, nous pouvons voir que le dictateur, projeté à l’extérieur, est beaucoup plus près de nous qu’on ne l’imagine:

    https://www.youtube.com/watch?v=VbDXQcgI4ec#t=246

    • pierrot dit :

      merci patricia,
      je suis en accord avec Darpan quand il dit que la spiritualité n’est pas une progression linéaire mais que justement on doit regarder aussi les parties les plus abjectes en nous qui ont été refoulées.

    • Marie-Anne dit :

      Merci, Patricia, c’est toujours avec plaisir et intérêt que j’écoute Darpan!

      Oui, le déni de soi naît essentiellement d’une dictature au niveau individuel (dictature = ce qui dicte « ce que tu dois être et ne pas être », cf l’éducation familiale ou scolaire,….), et permet, ensuite, l’instauration de « La Dictature » politique à une échelle collective (que cette dictature s’étale au grand jour, ou (plus fort!), que cette dictature ne s’avoue pas et s’insinue et s’ancre partout, sous divers masques, y compris celui de la démocratie!)

      Encore une fois, la guérison vient de nous, avant tout,… et, notamment:
      – de notre vigilance vis-à-vis de nos propres dénis de soi, comme l’explique Darpan;
      – et puis aussi, de notre capacité à accompagner nos enfants dans ce qu’ils sont (tout en les aidant, avec amour, respect, et parfois fermeté) à se canaliser, sans leur imposer nos schémas!

  3. Salvia dit :

    En complément de cette video ainsi que des différents commentaires, il me semble intéressant de lire cet article.

    http://www.voltairenet.org/article186986.html

    Petit extrait:
    La Fondation Jean-Jaurès les décrit en ces termes :
    « [C’est une] mouvance hétéroclite, fortement intriquée avec la mouvance négationniste, et où se côtoient admirateurs d’Hugo Chávez et inconditionnels de Vladimir Poutine. Un milieu interlope que composent anciens militants de gauche ou d’extrême gauche, ex-« Indignés », souverainistes, nationaux-révolutionnaires, ultra-nationalistes, nostalgiques du IIIe Reich, militants anti-vaccination, partisans du tirage au sort, révisionnistes du 11-Septembre, antisionistes, afrocentristes, survivalistes, adeptes des « médecines alternatives », agents d’influence du régime iranien, bacharistes, intégristes catholiques ou islamistes » (p. 8).

    • graffitique dit :

      Oui, Salvia, tout le monde est potentiellement concerné. C’est fait pour ça.
      Les amateurs d’Histoire reconnaîtront un vieux procédé de recyclage 😀 visant à un contrôle total des populations.
      Cependant leurs manufacturiers politiques semblent ne pas savoir très bien l’adapter aux données actuelles, ce qui rend assez pathétiques ces efforts de modernisation.
      D’autre part ils se savant plus vraiment où doit s’orienter leur allégeance, puisqu’ils ont désormais affaire à une direction de plus en plus profondément divisée, ce qui finit quand même par se savoir.

  4. michel dit :

    Ici conférence de Mère Agnès Mariam de la Croix
    https://www.youtube.com/watch?v=vc4OBlX87Is

    • En passant dit :

      Je m’attendais pas à ça en début de conférence, ce passage sur la destruction orchestrée des appartenances a Dieu, à la patrie, à la famille, le mariage gay, toussa..(ver 10/12 min) genre de truc que j’ai jamais ressenti sous forme d’appartenance, et meme que je trouve ça bien de pas subir des chaines, plutot, d’une patrie, famille qui dispose de vous, au nom de « Dieu »..réelle surprise de cette intro, pas pour autant que je ne preterai pas attention à la suite du propos.

      • En passant dit :

        je comprends ce que dit goute d’eau par conditionné à propos de mère Agnès Mariam..je crois que cette video-conf est plus perturbante que celle sur le traitement des animaux; je doute qu’il soit moyens pour de trancher, à travers tant d’infos contrastes, à moins de connaitre le pays, et encore?discerner par des articles, temoignages contradictoires, les complots dans le complots dans les complots?.. puis, il y a bien moins de façon d’agir à son niveau..à visionnage de la conf, je n’aurais cru qu’il y aurait tant de violence exposée, et un filtre culturel, identitaire assez présent/affirmé, réconciliation et pardon en messages final, mais j’ai eu pas mal l’impression par moments que c’etait un discours de combat( louable ..).

  5. michel dit :

    Merci pour la vidéo.
    Il serait temps d’être un être humain, et non plus un humain parmi d’autres ! Être une Père-sonne afin de, enfin, transcender le dilemme multi-millénaires individualisme-collectivisme. Être une Père-Sonne ou ondulation rayonnante : JE SUIS (le Père-ce-voir, connaissance de soi ou ego).

  6. Salvia dit :

    Merci d’avoir transmis ce témoignage sans langue de bois, plein de courage et de lucidité. Qui l’entendra?…

  7. sillil dit :

    Malheureusement cette femme subit également un lavage de cerveau d’une part par sa religion et d’autre part par sa culture, car dire qu’un dictateur vaut mieux qu’une ingérence d’un ou de plusieurs pays occidentaux, c’est accepter qu’un homme d’état torture et tue tout individu qui s’oppose à son idéologie. C’est ce qui s’est passé et qui se passe encore lorsque des opposants syriens se manifestent pour renverser leur dictateur Bachar El Assad.
    Ces hommes n’ont pas été dirigés par des occidentaux, ils ont été inspirés par le printemps arabe, révolutions qui ont été menées au début par la jeunesse de plusieurs pays dirigés par des dictateurs. La soif de liberté ne siège pas essentiellement dans la tête des occidentaux, cette soif est universelle et s’exprimera tôt ou tard en orient, c’est inévitable même si cela doit prendre encore des centaines d’années.
    Il y a du mensonge et de la mauvaise foi de part et d’autre car les enjeux sont importants. Les médias occidentaux et orientaux ne sont pas là pour relater objectivement ce qui se passe. L’information est toujours dirigée. L’information ce n’est que de la communication.

    Oui c’est évident il y a bien une ingérence car des intérêts économiques voire même géo-politiques sont en jeu, mais responsabiliser essentiellement l’occident dans ce conflit meurtrier qui n’en finit pas c’est aussi ne pas prendre ses propres responsabilités. Laisser faire ou agir sont toutes deux des actions, l’une est prise par une génération engluée par des traditions culturelles et religieuses complètements moyenâgeuses et l’autre par une nouvelle génération qui a soif de liberté et d’action…le problème est générationnel et prendre partie et agir pour l’une ou l’autre c’est également faire de l’ingérence…alors quoi faire?

    Moi je serais ravie d’être libérée d’un gouvernement qui me mène par le bout du nez.
    Le monde meilleur ne passera pas par une fausse démocratie, ni par une dictature…Je pense que nous avons besoin et surtout envie de tout autre chose.

    • Le Passeur dit :

      Pardon de vous dire ça, mais dans la première partie de votre message je vois beaucoup de croyances fausses de mon point de vue dans ce que vous dites et aussi d’ignorance de ce qui se trame derrière les discours officiels. Sur le partage de la responsabilité en revanche, c’est évident, je n’ai toujours fait que dire ici que ce qui nous arrive n’est jamais de la faute de l’autre. Pour ce qui est des motivations des jeunes générations des pays arabes, on peut toujours s’interroger sur le modèle que leur a servi l’Occident et qu’ils appellent à eux.
      Vous dites par ailleurs que vous seriez « ravie d’être libérée d’un gouvernement qui me mène par le bout du nez ». Vous êtes menée par le bout du nez dans un pays comme la France. Vous serez donc ravie quand cela arrivera. Mais cela n’arrivera que par une meilleure connaissance de vous-même, en aucun cas dans une réaction vers l’extérieur.

      • sillil dit :

        Si vous pouviez réécouter cette vidéo en laissant de coté tout ce qui touche à l’émotionnel, vous y entendrez peut être une toute autre information, bien sur ceci n’engage que moi, je n’ai fait que commenter ce que j’y ai entendu.
        Il est évident aussi que je ne prétends pas connaitre la vérité et ne défends en aucune façon les discours officiels occidentaux et orientaux sur ce qui se passe réellement en Syrie. Par contre je maintiens que le problème est générationnel et que tant qu’une génération ne passera pas il ne pourra pas y avoir d’apaisement. Les tensions, la violence les massacres au nom d’un dictateur ne datent pas d’hier, Agnes Mariam le dit elle même, cela fait des années et des années que son peuple est opprimé et subit des intimidations et visiblement cela ne l’offusque pas, c’est sa façon de voire la vie et elle ne souhaite pas que des étrangers se mêlent de leur façon de voir la vie, et c’est vrai qu’après réflexion il parait évident que cette façon de voir les choses permettrait aux pertes humaines d’être moins importantes en ce moment. Je ne le critique pas, car après tout chacun voit la vie comme il l’entend mais c’est surtout que je ne le comprends pas. Tout cela me parait si subjectif, pour moi cette femme n’est pas objective.
        Quant au modèle occidental je pense qu’il est tout aussi imparfait que les autres.
        Je sais que nous sommes tous menés par le bout du nez d’ou le terme de fausse démocratie que j’ai utilisé par la suite.
        Je ne dissocie pas l’intérieur et l’extérieur comme vous le faites pour moi il s’agit d’une seule et même chose, l’extérieur n’étant que le reflet de l’intérieur. Si libération il y a peu importe quelle se manifeste par une ou des actions d’un autre, des autres ou de moi même, j’accepte de considérer toute proposition pour peu qu’elle ressemble aux miennes, je saurais reconnaitre ce qui est juste, ce qui fonctionne car m’étant dépouillée de tout un tas de vêtements je sais qui je suis et qui je ne suis pas, donc ce que je veux et ce que je ne veux pas, et si on ne fait que me proposer d’attendre que tout le monde se connaisse soi même pour enfin goûter à un peu de paix, et bien autant claquer la porte et ne plus revenir, ce qui en soi n’est pas si grave.

        • pierrot dit :

          Et comme c’est juste un jeu, ne pas se préoccuper de ce qui arrive ?
          Cette question peut être à la fois dure et profonde cela dépend de l’histoire personnelle du lecteur.

        • Sabine dit :

          Ce n’est jamais (encore et toujours) qu’une question de récupération.
          Par qui? Par les prédateurs qui appliquent leur méthode intemporelle et infaillible: diviser pour règner.
          C’est simple, quasi imparable et contagieux (un grand défi pour nous!)
          Il n’y a qu’à voir jusqu’où s’étendent les différents, ici-même et dans bien d’autres lieux d’échange, de réflexion et de cheminement vers l’éveil.
          Nous qui avons la chance de ne pas nous trouver pris dans ces conflits violents et meurtriers, essayons tout du moins de ne pas en créer dans des joutes orales ou écrites qui ne servent que l’ennemi COMMUN.
          Si nous pouvions rester centré(e)s et nous élever au dessus de la mêlée en laissant ego et émotions derrière -un grand défi pour tou(te)s- car c’est cela qui nous égare et nous sépare tout en faisant le jeu de la tour de contrôle!
          P.S. Un conflit générationnel est un symptôme , quant au remède…
          Et cette femme est un témoin qui dit SA vérité et apporte ainsi un élèment nouveau au tableau.

    • Dan dit :

      As-tu été là-bas pour pouvoir dire que c’est un dictateur? Certains disent oui d’autres non. Ce qui est étonnant c’est que les syriens ne cherchent pas à le tuer car sinon il ne serait plus là. Il faut cesser de prendre pour argent comptant ce que nous disent/montrent les médias et les politiques.
      Ce que dit l’intervenante je l’ai entendu dire par d’autres qui revenaient de là-bas.

      • sillil dit :

        Non je n’y suis pas allée.
        Chacun voit ce qu’il veut voir en El Assad.
        Il faudrait également écouter ce que disent les réfugiés sur le régime, A mon humble avis c’est tout aussi important voire plus, que d’écouter des touristes qui reviennent de la bas.

        • Le Passeur dit :

          Il y a assez peu de « touristes » en zone de guerre. Et on aura souvent vu des réfugiés ne pas en être. Qui a oublié la manière dont a été fabriquée la première guerre d’Irak ? Cela dit je ne souhaite pas polémiquer sur le sujet.

    • Le Passeur dit :

      En complément de cette vidéo, un article autrement documenté que la propagande déversée quotidiennement en France : http://www.philum.info/96178

  8. Marie-Anne dit :

    Oui, un très beau témoignage, clair, intelligent ….juste motivé par l’Amour et le Respect pour l’Humanité.

    Merci pour cette vidéo, Passeur.

    Plus que la clarification et la mise en évidence des manipulations, des mensonges et des lavages de cerveaux auxquels nous sommes soumis, c’est la manière dont cette femme, intelligente et courageuse de coeur et d’esprit, expose les faits, qui me va droit au coeur.

    Cette religieuse se dit poussée, par sa conscience, à réveiller les consciences occidentales, et à faire comprendre (pacifiquement, sans agressivité !) les manipulations dont nous sommes l’objet, …et cela me semble encore bien nécessaire, à un niveau public ; mais, parallèllement à cette action extérieure, ce qui la motive , c’est l’Amour, et non la haine ou l’indignation!
    Cela change tout, et pourrait aussi nous servir d’exemple!

    Donc, nous, que pouvons-nous, de là où nous sommes?
    Je dirais:

    -Accueillir le témoignage de Mère Agnès Mariam de la Croix, comme elle nous l’a donné , c’est-à-dire, avec intelligence, compréhension et amour, mais sans peur et sans haine, pour ne pas nourrir ce dont nous ne voulons plus;

    -éventuellement, agir extérieurement, si notre position nous le permet, et si notre Coeur nous y pousse (mais toujours, sans haine, indignation ou ressentiment, pour ne pas replonger dans les vibrations qui entretiennent ces aberrations , ces mensonges, bref, ce quasi non-amour artificiel dont nous ne voulons plus);

    -et surtout, surtout, agir en soi (puisque tout part de soi- l’extérieur étant le reflet de l’intérieur) : en accueillant et en transmutant notre Ombre; en prenant conscience de/ et en étant vigilant face à tout ce que nous émettons de basé sur l’ancien paradigme de la séparation et de la peur; en nous tournant vers la partie la plus lumineuse de notre Être, ..etc, …(nous en avons déjà souvent parlé ici).

    🙂

  9. Niolég dit :

    En 1944 Peter Deunov avait exprimé – Propos sur l’Avenir –
    Je découvre cela et il me parait juste et important à connaitre même si je n’arrive pas à imaginer ce dont il parle, mais on retrouve l’idée « que les humains comprennent qu’ils ne sont pas seuls dans l’univers ».
    « Tout ce qui est autour de vous va bientôt s’écrouler et disparaître. Il ne restera plus rien de cette civilisation ni de sa perversité ; toute la Terre sera secouée et plus aucune trace ne subsistera de cette trompeuse culture qui maintient les hommes sous je joug de l’ignorance. Les tremblements de terre ne sont pas seulement des phénomènes mécaniques, ils ont aussi pour but de réveiller l’intellect et le cœur des humains, afin qu’ils se libèrent de leurs erreurs et de leurs folies et qu’ils comprennent qu’ils ne sont pas seuls dans l’univers. »
    http://www.bengarneau.com/2015/03/peter-deunov-propos-sur-l-avenir-1944.html

  10. bonjour,

    En complément…………. des pistes :

    les « Portails Organiques » (Quantumforum.net / Montauk.org entre autre)
    « L Onde » et  » Ascension » (The Cassioppea experiment-Laura Knight)

  11. Margelle dit :

    En total accord avec la vision si lucide de Mère Agnès Mariam de la Croix ! c’est si juste ! Quelle beauté lorsque des femmes et des hommes, viennent délivrer un message terrible, et vrai, avec tant d’amour et de responsabilité.

  12. Niolég dit :

    Voici aussi un commentaire qui met les points sur les I :
    « Les Chrétiens Assyriens
    Tous les Chrétiens sont menacés dans l’acte barbare, le génocide perpétré par les islamistes.
    C’est une honte, un scandale mondial, que les Chrétiens soient persécutés sans qu’ils reçoivent la protection de l’Europe et du monde.
    Leur persécution ne fait que commencer et ceux qui ont laissé faire (c’est valable pour toutes les minorités) devront rendre des comptes.
    Ce qui arrive à la Syrie arrivera sous peu en Europe. L’Afrique le vit déjà.
    Il ne faut pas se cacher les yeux.
    La destruction programmée des Symboles Chrétiens, des lieux de vie Chrétiens, de l’histoire chrétienne fait partie du plan machiavélique de cette fin de civilisation orchestré par les hommes qui n’ont pas cœur, pas d’âme, et qui sont à la tête des gouvernements et de France, sous tutelle acceptée des U–i–i .
    C’est une honte. C’est la plus grande honte de tous les Temps.
    Et si le Peuple de France : Terre du Christ, ne trouve rien à redire, il subira le même sort. Vous êtes prévenus.
    La solidarité, l’Unité, la défense des Chrétiens : est la base du Nouveau.
    Celui qui laisse se perdre ses racines n’a plus de racine, n’a plus de sens à sa vie, n’a plus de vie. » Clefdufutur-Le 25.02.2015

    • Le Passeur dit :

      Un commentaire prosélytiste qui respire le militantisme et la peur et qui n’est vraiment pas dans l’esprit ni le ton du témoignage de cette femme, justement chrétienne, dont le message est bien loin de cette crispation de peur.

      • Niolég dit :

        J’ai mis ce commentaire parce qu’il ne parait juste et important à connaitre. Effectivement il est désagréable à lire. Nous ne voulons vraiment pas vivre une catastrophe mais plutôt, et de loin, un dénouement en douceur de la situation compliquée actuelle, bien qu’il tarde à venir.
        Mais voir la vérité en face est un soulagement pour le chercheur de vérité et est déjà un soutient, une impulsion à agir dans le bon sens pour justement éviter les évènements désagréables. Il est dit qu’une aide est accordée à ceux qui s’engagent.
        Alors ce commentaire est il prosélyte et militant et cette peur injustifiée ? C’est à chacun de juger et l’avenir nous le dira (mais je ne connais pas l’avenir).

        • Le Passeur dit :

          Je comprends, mais la question est de savoir de quelle vérité on parle. Ce qui est une vérité du point de vue de certaines peurs ne l’est pas pour autrui qui n’a pas ces peurs. D’ailleurs la religieuse qui donne ce témoignage insiste sur le fait que les chrétiens n’ont pas besoin d’être protégés. Elle est pourtant la première concernée, mais son point de vue est celui de l’amour sincère qu’elle porte en son coeur et l’on sent bien que ce n’est pas un amour à la « new âge » qui masque ses ombres, mais le fruit d’une maturation de celle qui a vu en soi et transformé ce qui devait l’être.

          • Niolég dit :

            L’ancien otage Theo Padnos raconte son enfer dans les geôles de la branche syrienne d’Al-Qaïda. Il n’en garde pourtant aucune rancœur.
            Ce témoignage m’a étonné parce-que Theo Padnos parle avec beaucoup de recul de son expérience. Il essaye de comprendre et interprète les évènements avec son cœur. Les mauvais traitements ne l’ont pas empêché d’avoir des appréciations très sensées.
            http://www.rts.ch/info/monde/6591265-ceux-qui-soutiennent-bachar-al-assad-en-syrie-sont-les-moins-fous.html

            • Le Passeur dit :

              A noter que pour autant je n’ai pas dit que le régime syrien était le paradis. Ce qu’il faut voir, c’est que les usa, Israël et tous les pays vassaux de l’OTAN mènent depuis des années des ingérences qui se soldent par des guerres détruisant des pays jusque-là en équilibre et qui se retrouvent dévastés, pillés et soumis à des mercenaires intégristes formés et financés par ceux-là même qui ont allumé les incendies. La Syrie est une étape de plus dans ce cadre.
              Maintenant, ce discours n’apporte rien à notre travail. Mon envie avec ce document était surtout de transmettre l’aspect profondément humain de transcendance qui s’en dégage tout en rappelant un exercice de déconditionnement au quotidien. Les discussions politiques ne m’intéressent pas plus que les agitations des marionnettistes. Et opposer une source main stream à une autre alternative est sans fin.

              • Niolég dit :

                Je ne sais plus que répondre car dans les propos de Theo Padnos je n’ai rien relevé à propos de régime syrien, usa, Israël, vassaux de l’OTAN, mercenaires intégristes.
                Seul m’intéressait l’aspect profondément humain qui s’en dégage, son déconditionnement manifeste et son indépendance d’esprit. Les discussions politiques ne m’intéressent pas non plus. Et proposer une vision qui me semble inspirante et complémentaire n’est pas opposer une source à une autre. Nous sommes d’accord sur un point : « les hommes qui sont à la tête des gouvernements et de France, sous tutelle acceptée des USA–israël–islam. C’est une honte. » et peut être entièrement d’accord mais quelque chose nous empêche de le voir et rend cette discutions sans fin. Ce n’est pas inintéressant car en essayant de nous comprendre nous sommes au cœur du travail qui mène à la paix.

          • Niolég dit :

             » de quelle vérité on parle « . Oui, selon nos expériences, notre motivation, nos inspirations … etc. nous aurons des points de vue différents avant de voir la Vérité ultime qui nous réunira tous.

          • Goutte d'eau dit :

            « Ce qui est une vérité du point de vue de certaines peurs ne l’est pas pour autrui qui n’a pas ces peurs. »

            Exactement. Et vraiment bien dit ! Et vraiment approprié maintenant.

            Je transforme à ma sauce.
            Ce qui est une vérité du point de vue de certaines histoires ne l’est pas pour autrui qui n’a pas ces histoires.
            Et surtout, qui est ou qui devient conscient que les histoires des autres (y compris toutes les relations depuis la naissance ) ne sont pas personnelles.
            Que l’on a bêtement cru que c’était une affaire de destinée, de bonnes fées au berceau ou pas, de karma / dharma à subir du fait des croyances de nos éducations respectives.
            Des croyances transmises dans les lignages.
            J’ajoute dans ces lignages ce que l’on nomme Ets.

            Le conscientiser demande des vies et des vies.

            La dernière vie dans cette matrice de croyances serait de connaître la réelle compassion pour tous ceux et pour toutes celles qui préfèrent continuer à choisir de croire qu’ils/elles ne sont pas maîtres de leur existence.
            Donc, maîtrisant les histoires rencontrées qu’elles soient privées ou collectives.
            Que signifie la maîtrise ? J’ai ma réponse, et c’est la mienne accordée à mes vécus.
            Encore apparemment difficile, car chaque jour, ON vient demander à ceux-ci et à celles-ci de se sentir impliqués dans les histoires.
            Des histoires du fonctionnement de l’ancienne terre.
            Des histoires pour ne pas sentir isolé ou seul.
            Des histoires créées parce que les humains sont des êtres de relation.
            L’isolement ou la solitude ne sont pas uniquement physiques.
            C’est surtout l’isolement intellectuel, spirituel, mystique.
            Les éveillés connaissent: ce qu’ils apportent est nouveau et ne se communiquent pas encore avec aisance.
            D’où ces besoins de se trouver un groupe de conscience similaire.

            Je n’ai pas ouvert la vidéo.
            Désolée, quoiqu’en lisant vos écrits, même si la soeur est ainsi décrite dans son témoignage, la soeur est dans sa conscience chrétienne.
            Donc, pas libre des histoires de l’ancienne terre.
            Donc, encore un témoignage dans la matrice.

            • graffitique dit :

              Pardonne moi d’intervenir sur un détail aussi insignifiant, Goutte d’eau … La chose qui me gêne est dans ta conclusion :
              Le mot « Donc », appliqué à l’estimation de la liberté de cette brave religieuse.
              (Je ne la connais d’ailleurs pas et peut-être as-tu raison au sujet de sa conscience chrétienne ou de son émancipation des histoires de l’ancienne terre.)
              Pour ma part je ne vois théoriquement pas de lien causal entre sa conscience chrétienne (humaine aussi un peu ?) et sa liberté ou non-liberté.
              Cette religieuse témoigne depuis plusieurs années à l’intention des occidentaux : elle est brave, oui, car il lui faut un courage certain, et peut-être aussi une bonne dose de liberté de conscience… faut voir 🙂

              • pierrot dit :

                il faut aussi être vigilant a ne pas s’identifier a ce qu’on dénonce.
                Ne pas en faire un cas personnel malgrés la souffrance endurée est tout un défi.

              • Goutte d'eau dit :

                Sauf erreur ici nous parlons de nouvelle terre.
                Y a t-il sur cette nouvelle terre des religions, des idéologies, des groupes de pensées disons mentales ? Je ne le perçois pas ainsi.
                Il n’y aurait ainsi donc ni Jésus, ni Bouddha, ni Mahomet, ni Yavhé, ni … Tels qu’ils sont idôlatrés encore.
                Ils pourraient y être en essence, celle qui offre la même énergie des mots amour, sagesse, liberté.

                J’accepte volontiers que cette soeur par exemple soit courageuse, pleine de bonne volonté, pleine de sentiments chrétiens ( amour, compassion, solidarité, générosité ), discernante et franche.
                Possible, avec une certaine liberté de conscience quant à l’Eglise.

                Les chrétiens ont problablement besoin de cette forme d’engagement pratique des Evangiles. Cela accompagne en actions caritatives ceux qui sont laissés dans leurs souffrances.
                La Croix rouge etc… font du bon boulot.
                Ces réalités-là existent.
                Des souffrants et donc des soignants.
                Elle veut absolument donner son témoignage, et ainsi aider à discerner ce qui se passe là-bas.

                Des victimes et donc des sauveurs.

                Donc, je préciserai suite à ton intervention bien accueillie, que cette forme d’engagement se nomme le complexe du sauveur.

                Pour les femmes, une ancienne copine athée a inventé le complexe de Mère Térésa.

                Depuis 2000 ans, l’Eglise et ses serviteurs et ses servantes a t-elle apporté les solutions pragmatiques ( politique, économique, sociale ) ?
                Non.
                Acter tel les ONG Humanitaires est utile à court terme, mais donne bonne conscience.
                La bonne conscience qui voile sa mauvaise conscience, celle d’éviter d’ouvrir grand les yeux sur les causes des souffrances humaines et des déséquilibres écologiques.

                Dernier exemple en date, l’affaire vite éclipsée de la nouvelle chanson des restos du coeur.
                Certes, on chante en copains joyeusement, on ramène des sous, et on évite de voir pourquoi ce que Coluche a créé est dans une impasse croissante chaque année.
                Notre métier est de chanter. Nous sommes des Gentils à faire la Tournée des Enfoirés. Si nous vivons dans l’abondance, nous avons bossé pour. A vous les jeunes maintenant !
                Bien, j’ai découvert sur un autre site qu’ils n’ont pas vraiment bossé.
                En musique, il y aurait du 432 Hz ( sons harmonieux ), et du 440 Hz ( sons éveillant des peurs, des manques de confiance en soi, …). Ce 440 Hz aurait à voir avec les nazis.
                A vérifier ces nombres et ce sujet, je n’y connais rien.
                Cela ressemble aux découvertes sur l’eau de Masuro Emoto.

                Et ici, je suppose que l’on fait partie de ceux qui ouvrent leurs yeux.

                Oui, Pierrot.
                Avec mes mots, compatir sans s’identifier est un challenge.

              • Le Passeur dit :

                « Ce 440 Hz aurait à voir avec les nazis. A vérifier ces nombres et ce sujet, je n’y connais rien. »
                En fait pour autant que je me souvienne, les nazis ont en effet essayé d’imposer le la en 440Hz, qui n’a pas l’harmonie structurante du la en 432Hz, mais ils n’y sont pas parvenus car le peuple allemand était un peuple mélomane. Ce qu’ils n’ont pas réussi alors, les américains y sont parvenus dans les années 50 et l’ont imposé au monde…

              • graffitique dit :

                Tu as tout à fait raison Goutte d’eau. Tout ce que je voulais dire c’est que la nouvelle terre, si cette notion existe, ne pourrait avoir des contours aussi nets qu’on puisse affirmer qu’une personne n’en serait pas pour telle ou telle raison, ou inversement qu’elle en serait pour telles autres raisons.
                Ça me semble plus fécond d’y inclure plutôt que d’y exclure.
                Sans quoi, faute de jouer avec les paradoxes, nous cultiverions une nouvelle terre plus sèche et aride que l’ancienne. La nouvelle terre, depuis le temps qu’on en parle, me fait penser au chat de Schrödinger =^:^= (miaou).
                Pour le 432 Hz tu as raison il semble que c’est une trouvaille de Goebbels, très en avance sur la feuille de route de l’UE. Ça n’a pas tué pour autant la musique ni l’inspiration, pas plus que l’ingénierie – sophistiquée – du mensonge, (de la falsification, de la pollution etc.) ne sauront impacter durablement l’évolution.
                Finalement peu importe que les explorateurs de la nouvelle terre soient chrétiens, musulmans, agents de la NSA, homosexuels ou nègres du Pôle Nord, ou même tout ça à la fois 😀

      • Nour dit :

        Trés beau témoignage, LA VERITE simplement la VERITE qui mène à l’éveil des consciences, qui je l’espère va se généraliser à toutes les couches sociales.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *