Les derniers instants avant un réveil brutal

J’avoue que parfois je me demande s’il est utile encore ou non d’informer et de tenter de réveiller les dormeurs. Peut-être tout est-il joué pour chacun.

Voici néanmoins un ultime appel à la responsabilité et à la souveraineté.

 ALERT-21 : LE DERNIER MESSAGE POUR L’HUMANITÉ – 53mn 47″
Source : http://www.urantia-gaia.info (en cas de copie, merci de respecter l’intégralité du texte et de citer la source

A propos Le Passeur

Nomade sur le chemin...
Ce contenu a été publié dans 06- Tous les articles, 08- Vidéos, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

28 réponses à Les derniers instants avant un réveil brutal

  1. chercheur2veritè dit :

    bonjour
    proposition de lecture :
    https://5dbooster.fr/actu-au-1er-mars-2021/

  2. graf dit :

    Transcription d’une brève allocution de Vladimir Poutine devant les troupes, sur la Place Rouge.
     » Aujourd’hui, je suis fatigué. Fatigué de tout !
    Je veux m’adresser aux dirigeants du monde.
    Que vous arrive-t-il ?
    Quel plan diabolique préparez vous ?
    Vous essayez délibérément de réduire la population.
    Et ils le font au prix d’une vie innocente.
    Vous les puissants du monde, je connais vos plans diaboliques pour réduire la population de la planète.
    Mais aujourd’hui, l’Histoire vous montrera, dirigeants, que le bon sens est plus fort.
    Nous vous demandons avec exigence de revenir sur votre plan.
    Aujourd’hui je me tiens ici en paix, implorant que les esprits des jeunes et des opprimés soient laissés en paix.
    Mais marcher d’un pas ferme et montrer que je suis au courant de vos plans.
    Vos politiques doivent changer en urgence.
    Vos médias doivent commencer à dire la vérité.
    L’Amérique et l’Europe, si vous ne mettez pas fin à vos plans, vous devrez affronter
    non seulement la colère de Dieu, mais aussi la mienne.
    Dieu et la Patrie, ou la mort !
    Hourra !
    (vidéo : 1′ 32″ – sous réserve de l’exactitude de la traduction)

    • Le Passeur dit :

      Graf, je ne parle pas russe mais il serait intéressant que quelqu’un qui le parle vérifie par rapport à la vidéo postée sur odysée, parce que pour moi c’est un Fake grossier.

      • graf dit :

        Je ne parle pas non plus le russe, mais j’ai enregistré le fichier si ça intéresse quelqu’un de vérifier l’authenticité de ces propos.
        C’est peut-être un faux, mais semble pourtant assez cohérent avec plusieurs autres avertissements déjà émis en différentes occasions.
        Au reste si tu ne le juges pas approprié, bien sûr tu peux effacer cet échange, pas de souci.

        • Le Passeur dit :

          Je n’ai pas à juger si c’est approprié, mais ça ne me semble pas cohérent sur le plan diplomatique et géopolitique ou alors c’est qu’on a franchi un cap très positif sur ce le déroulement de l’agenda.
          D’autres détails suggèrent un fake assez grossier. Il est vrai que le trait de la fiction américaine est lui aussi de plus en plus épais…

      • farima dit :

        je suis sur VK où de nombreuses personnes parlent russe et ce soi-disant discours est passé plusieurs fois et a été dénoncé comme fake et traduction totalement fantaisiste!

      • charrier dit :

        la vidéo de Poutine est un Fake news. une amie d’une amie qui parle couramment le russe l’a affirmé!

        • John. dit :

          C’était évident, j’écoute Poutine depuis des années. C’était tellement niais, il est beaucoup plus fin que ça. Et comme le passeur disait, pour une question de géopololitique, il peut lancer une pique à la fois, pas, comme ça, aucun dirigeant ne ferait ça.

  3. Bruno dit :

    Je ne peux vous suivre dans ce pessimisme désabusé.
    Comme si vous étiez déjà prêt à quitter le navire alors que rien ne dit qu’il va sombrer.
    Et si c’était notre propre positivité qui le maintenait à l’eau ?
    Et si nous étions justement ceux dont l’unité et l’élan pouvait faire pencher la balance dans le bon sens ?
    Il me semble que vous mésestimez les ressources de la Lumière, qui a juste besoin que nous maintenions le bon niveau d’énergie pour que s’exercent les bonnes convergences.

    • Pascale DENIS dit :

      Je souscris… merci.

    • John. dit :

      Pessimiste? Optimiste? Au final c’est pareil, c’est une vision de spectateur, pas d’acteur. Je ne suis pas pessimiste, vous savez, on va passer par le transhumanisme, de toutes façons, ils vont s’écraser d’eux mêmes. Quand la bascule se fera ils seront déjà à l’agonie. Ce modèle ne peut pas marcher très longtemps, dire que c’est pessimiste parce que ça va arriver. Ça s’effondrera de toutes façons, ça n’est pas l’avenir.
      Dans un monde de dualité, les contraires tendent à s’équilibrer, les gens comme nous se rejoindront bientôt. Mais on ne va pas les détruire, ça ne nous ressemble pas.
      Vous ne changerez pas le monde, mais vous pouvez aimer votre prochain. Bisous à vous.

  4. Noreen Rad dit :

    Je ne me fais guère d’illusion sur la notion de « réveil » qui reste cantonné aux personnes
    conscientes, réfléchies, informées autrement que par la propagande du système. Pour les autres, c’est l’univers de la continuité de l’illusion et de la fraude, plus confortable, plus facile, moins compliqué, et même si ce dernier glisse vers une image moins ouverte, plus coercitive, ou les termes dictature et totalitarisme remplacent ceux de liberté et démocratie, on s’en accommode. Il est effectivement démoralisant de constater un peu plus chaque jour ce glissement qui s’opère sans que les démarches des éveillés puissent sensiblement corriger le tir. Le caractère implacable de ce qui se déroule nous renvoie l’image d’une certaine impuissance. Nos efforts en tant qu’éveillé restent marginaux et ne sont pas de nature à modifier la course qui est engagée. Bien sûr nous continuons d’y croire, de nous soutenir, de progresser mais nous en voyons aussi les limites. A moins de « miracles » l’implacable machinerie continuera sa course. Avec le recul je pense que la présence des « éveillés » n’est pas de tenter un quelconque sauvetage de ce monde, mais de sonner le rappel des esprits, des âmes de ceux qui sont venus s’incarner pour aider et engranger d’autres esprits et âmes à s’émanciper, à grandir et offrir d’autres choix. Et je pense que ceci va être la « Grande transhumance » des temps qui viennent. Il n’y a plus aucune raison pour un être, un esprit dont les énergies vibratoires résonnent vers le haut de se maintenir dans un univers qui glisse vers une complète dévitalisation. Ainsi je pense que la totalité de la communauté dite de « Lumière » (éveillés, starseed..)n’est pas là pour apporter un plan de sauvetage de l’humanité mais de l’aider à se libérer, ce qui est en fait le but du jeu. Pourquoi vouloir s’obstiner à rester sur un monde que les forces qui en ont pris le contrôle n’ont eu de cesse de maintenir sour leur joug et qui s’enfoncent toujours plus dans ce sens. Nous pouvons concevoir en tant qu’incarné, que tout ceci est profondément injuste de ne pas pouvoir suffisamment peser pour faire pencher la balance, mais c’est une erreur de le croire, nôtre rôle n’est pas de soutenir la continuité de l’enfermement qui règne ici mais d’aider à s’en affranchir. Gaïa en temps voulu procèdera à sa propre sanctuarisation, elle n’a aucunement besoin de nous, ou de qui que ce soit. Au final, dégagé d’une perspective matricielle toujours plus contraignante, nous commençons à nous détacher et nous éloigner mentalement de ce chemin, c’est déjà le travail de séparation qui prépare l’esprit à se désarrimer de cette matrice et c’est important de le faire en présence et en conscience, c’est aussi commencer le travail d’adieu à ce monde qui nous a tant donné et tant fait souffrir. Il y a énormément de confusion sur la situation et du rôle de la communauté rattachée à la Lumière. Beaucoup sont attirés tels des lucioles vers des chemins tronqués, détournés qui ne mènent pas à grand chose, tout ceci est évidemment fait à dessein. Le portail de sortie est en nous et non pas à l’extérieur, plus nous continuerons à soutenir une voie dont nous voyons bien qu’elle se rétrécit et se ferme progressivement plus nous irons de déconvenue en déconvenue. Les temps qui viennent vont se révéler particulièrement âpres et glaçants. Inutile de faire un dessin. Il n’y aura pas qu’un choc, mais de très nombreux. Il n’y aura pas qu’un réveil, mais des multitudes d’élévations qui sonneront comme autant d’envols et d’exils vers de nouveaux horizons. Nous étions ici…nous n’y serons plus ….

    • John. dit :

      Globalement je suis d’accord. Il y a juste une phrase sur laquelle je voulais revenir. Gaïa n’a pas pas besoin de nous? Pour survivre effectivement, tout comme une mère n’a pas besoin de ses enfants pour survivre, elle donnerait pourtant sa vie pour eux. Vous sousestimez l’importance de l’humanité pour Gaïa, la mère à 5 creusets, et nous son meilleur enfant avec un début de 4ème creuset. Elle n’en aura jamais d’autre, c’est plus complexe que vous ne le pensez.

    • Noreen Rad dit :

      Qu’on ne se méprenne pas sur les propos cités dans le texte précédent. La Grande transhumance s’effectuera au rythme de chacun en accord avec ses choix et sa position. Il n’y a aucun jugement, aucune intention de cataloguer qui que ce soit dans ce qu’elle est, fera, décidera. La liberté s’exprime à tous les niveaux et elle s’exprimera d’autant plus que s’imposeront les méthodes profondément invasives des futurs encadrements sociétaux. Ce monde projeté et préparé par les forces de contrôle n’offre guère d’ouverture à la Lumière, c’est plutôt son contraire, remplacée par des inventions, outils et gadgets qui agiront comme autant d’artifices pour masquer et meubler cette atrophie, cette quasi extinction de la connexion et rattachement au divin au soi , aux autres, à tout. La transhumance vient en opposition au préfixe « trans » que le camp de l’enfermement s’est empressé de conjuguer à pratiquement toutes les sauces, c’est sa façon de détourner encore plus le divin, il n’y a pas de hasard. En procédant de la sorte il dépolarise et indifférencie. C’est le monde de « l’Un » comme on l’entend faussement mais surtout le monde de « L’UNiforme ». Tout est différent et tout est semblable : Transhumanisme, Transsexuel, Transgenre, etc… Un tel univers n’est peuplé que de simulacres, de faux-semblants, d’automates et de bien d’autres choses dont le rattachement à la Source, à la Lumière sera pratiquement tarie . Les « Vaccins » actuellement administrés préparent justement le terrain à ce dérèglement en bonne et due forme, ce champ exterminatoire de l’ancienne humanité au profit d’une nouvelle modelée de A jusqu’à Z tout ceci pour assouvir le désir d’user de ce pouvoir de transformation si cher aux Dieux. La suite est connue et ce monde n’a déjà que trop donné dans les fins cataclysmiques, je ne pense pas que cela puisse se reproduire encore et encore, tout a une fin et Gaïa a certainement d’autres horizons à atteindre….

    • Margelle dit :

      Merci pour ce texte qui entraîne plus loin, plus haut.

    • John. dit :

      Ça ne durera pas indéfiniment, la question qui tend plutôt à vous obséder/désespérer, pas vous spécialement, est « Est ce que ça va durer toute cette incarnation? ». Un jour nouveau viendra et nous en semons les graines en ce moment. La vague de la catastrophe est lancée, nous semons les graines de la prochaine vague. Mieux vaut s’y préparer. Le plus important, c’est d’apporter de l’humanité autour de vous en ces temps.

    • Serdane dit :

      Joli texte!
      Il est arrivé l’heure de payer l addition chacun la payerai avec son niveau de conscience l addition sera très lourde pour ce qui non pas ouvert un livre et essayer de ce poser qlq question fondamentale. ..
      Pour les ( éveillé ) il va falloir s unir comme les forces de l ombre l on fait depuis bien longtemps, et faire un bloc un mur de lumière qui ce manifestera par le retour à la Souveraineté de chacun et la faire valoir devant le système juridique , la non soumission, le non consentement. .
      Cette liberté il va falloir allez la chercher et ça ne ce limitera pas à seulement dénoncer ce qui ça passe dans le monde…..

    • John. dit :

      Je suis d’humeur à écrire aujourd’hui.
      J’ai noté que vous mentionniez plusieurs fois le divin. Il existe de l’infini petit à l’infini grand. Du quartz, à l’atome, à la cellule, au lien de cause à effet qui régit nos vies. Il est tout, nous sommes lui.
      Ça nous dépasse complétement. Par contre, nous pouvons parler de sa forme dans l’infini grand. Et là c’est étrangement simple, avec nos capacité es, c’est juste un amour inconditionnel surpuissant, sans aucune vibration, toujours pareil.
      Gaïa c’est beaucoup plus compliqué, la vibration change tout le temps, elle est sujette à une forme de polarité, que l’on est même pas capable d’analyser. Mais qu’on peut ressentir, sans rien comprendre. C’est beaucoup plus difficile d’avoir un échange avec Gaïa qu’avec le divin à notre niveau.

  5. Margelle dit :

    Passeur, je ne comprends pas trop bien cette inquiétude vis à vis des « dormeurs »… qui sont-ils ? qu’en savez-vous ? où les voyez vous ? et votre rôle est-il de « réveiller » tout le monde ? sur quel mode ???
    Ce que vous annoncez, on le lit, on le voit, on le connaît…. ensuite face à ce constat, je crois qu’en effet chacun peut se mesurer à lui-même, au monde, prendre sa mesure et ses responsabilités…. sans rendre de compte à qui que ce soit…. chacun sa part…
    Votre inquiétude, que l’on ressent dans vos réactions, me pèse un peu, je l’avoue.. mais je souhaite que vous continuiez votre vigilance et vos alertes… et chacun fait de même, je pense.

    • Le Passeur dit :

      Je ne vois pas très bien en quoi j’ai pu laisser penser à de l’inquiétude. Il est intéressant par contre pour vous de voir pourquoi cela vous pèse.

      • Margelle dit :

        Oui, j’ai cherché le mot que je ressentais à la lecture des vôtres. Le terme n’est sans doute pas exact. Mais il s’agit de votre questionnement sur l’utilité de votre démarche « continuer à informer et tenter de réveiller les dormeurs »… comment définir votre ressenti ? en tout cas une remise en question de votre démarche qui date depuis… 10 ans, peut-être ? Parfois j’ai apprécié vos interpellations… que je trouvais justifiées… Mais là, à qui vous adressez-vous ? En fait je ressens toujours très mal les admonestations qui sont lancées à la cantonade sans cibler précisément les personnes concernées… je crois que vous y répondais que c’est à chacun de se sentir concerné, ou pas…. Le résultat est que lorsque quelqu’un ne veut pas être trop dérangé dans son cursus, sa démarche, il ne se sent pas concerné, puisqu’on l’y invite… C’est pourquoi, à mon sens, ce type d’attitude est contre productif. Et c’est cela qui me gêne… vous allez me dire que c’est mon problème et qu’il faut que j’aille voir en moi pourquoi… ok…. mais je ne pense que ma réaction soit totalement fausse. Comment sommes-nous reliés aux autres, c’est ma question. Celle-là, oui, je la creuse. Par ailleurs je rejoins tout à fait les réflexions de Noreen, nous vivons à tellement de niveaux différents, à respecter pour avancer.

  6. Bruno dit :

    Pas de découragement, je sens et vois de mon côté que tant de choses avancent en sous-jacent !
    On peut voir sur Internet, en cherchant juste un peu, combien l’ouverture des consciences et les initiatives de tous types se démultiplient.
    Il ne faut pas voir les choses uniquement sur un plan « horizontal ». Nous ne sommes pas des individus isolés qui avons à changer le monde à la force du poignet. D’autres dimensions plus « verticales » luttent avec nous, qui se chargent de façon efficace d’ouvrir les consciences partout où c’est possible. Cela peut venir parfois au travers nous, parfois par des lanceurs d’alertes, parfois encore par les événements de la vie quotidienne, qui soudain ouvrent les yeux par des sortes de flash.
    Il me semble que notre plus grande responsabilité est de garder confiance dans cette dimension verticale et de lui apporter le soutien de notre détermination totale. « Ils ne passeront pas. »
    Ce qui bientôt nous fera sourire, c’est de voir comment ils se seront eux-mêmes pris les pieds dans le tapis, comment ils n’auront pas vu venir le grain de sable, combien ils sont dans l’impossibilité de tout prévoir et tout contrôler, car l’harmonie est la nature des choses, et les interférences vouées à disparaitre.
    Bien sûr cela peut faire un peu mal, et même beaucoup, mais c’est là où chacun a à voir ce qu’il peut faire, sur les plans individuel et collectif, pour participer à négocier le virage avec le plus de douceur possible.
    C’est du moins ma façon de voir. Il n’y a pas de raison de ne pas se réjouir et d’avoir confiance en ce qui est en train de se passer. Tant de monde déjà l’accompagne et sont dans les perspectives de la reconstruction.

  7. François Coulombe dit :

    Je vous comprend très bien ! Comment faire plus pour ouvrir les consciences sur cette supercherie avec autant de contradictions chaque jour? Il n’y a pas plus aveugle que celui qui ne veut pas voir. Les médias grands publiques sont si puissants que je vois mal comment en arriver à convaincre qui que ce soit de l’absurdité qu’on vit depuis déjà plus d’un an. J’ai moi-même partagé de vos vidéos, et bien d’autres sur cette fausse pandémie à mes proches, mais rien à faire, on ne semble pas me croire. J’ai même cessé de leur envoyer autre chose depuis quelques mois. Même si je suis convaincu que toutes les mesures prises empirent la situation de jour en jour, je laisse tomber, je n’en parle plus. J’en suis là moi aussi. Je n’ai que le pouvoir sur moi et de dire NON à leurs tests si jamais on me le propose, de même que le vaccin. Mais oui, je craint pour l’humanité, les enfants de demain…On « joue » dans notre bagage génétique même si on essai de nous faire croire le contraire, l’humain qui veut faire mieux que la nature…pourtant, que de leçon la vie nous a donné suite à nos manoeuvres sur elle, mais on s’entête ! Il est facile maintenant de prévoir des vagues énormes côté révoltes, économiques, psychologiques dans les prochains mois, années. Nous avons frappé un mur, ou il a été provoqué ? Mais on est enlisé dedans et pour un méchant bout ! Et il ne faut pas s’attendre à quelques replis côté politique, ils sont si habiles à jouer avec le mensonge, si croche pour la plupart, qu’ils sont capables de se cacher derrière un tire bouchon…Advienne que pourra !
    Je ne vous connais pas, mais je vous souhaite bon courage et vous encourage à poursuivre votre chemin, qui sait ? Peut-être qu’en apparence beaucoup dorment au gaz…mais j’ose croire qu’il y a de l’éveil à l’horizon ?!?

  8. graf dit :

    Le très ambitieux programme conçu par la caste parasitaire n’exigerait-il pas des populations leur consentement au sacrifice ?
    L’effet de sidération voulu pour ce consentement peut être obtenu par d’autres moyens, aussi biaisés soient-ils, comme nous le montre cette histoire de virus.
    D’autres diversions en vue … cette caste ne sait que détruire, non construire : et le parasite finit par tuer son hôte.
    Peut-être que les dormeurs ne dorment que d’un œil pour l’instant.
    Espérant qu’ils puissent rêver encore.

  9. Djon dit :

    Depuis le début de l’année les énergies ont changé , les énergies sombres et négatives de l’an passé ont fait à des énergies positives et d’espoir . Les plans des mondialistes ne fonctionnent pas comme prévu . Les vaccins et le programme de vaccination sont des aberrations , les gens ne se ruent pas sur les vaccins malgré une année de propagande et dictature sanitaire . Des milliers d’avocats se sont mis ensemble pour faire des procès aux responsables de cette catastrophe .
    Un vent d’espoir s’est levé . Cette année risque d’être mémorable à bien des égards
    https://reseauinternational.net/le-plus-grand-nuremberg-de-tous-les-temps-se-prepare/

  10. François dit :

    Il y a une trentaine d’années, à la question « pensez-vous que l’humanité face à un grand défi serait capable de le dépasser ?  » Hubert Reeves a répondu « je suis VOLONTAIREMENT optimiste ». Je commence également à devoir être volontaire pour croire que le réveil est encore possible, tel le colibri je fais chaque jour ma part, mais je dois également avouer que la flamme pourrait perdre de sa clarté et de son intensité par moments. Courage à nous tous.
    Merci Passeur.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *