Se préparer pour les 13 cieux

Au-delà des querelles de dates  – 28 Octobre 2011 ou 21 Décembre 2012 – qui ne présentent pas un grand intérêt, les Mayas ont transmis un message qui concerne cette époque et tous ceux qui désirent la traverser en conscience. C’est ce message qui importe et assez peu les dates annoncées par les uns et les autres, qui sont bien peu de choses au regard des cycles qui s’enchaînent.

Le Passeur.

Par Bertrand Lepont (extrait de son livre « Le calendrier sacré des Mayas »).

1. Le temps de l’éveil

Nous avons jusqu’ici centré délibérément notre étude sur le Tzolkin maya de 260 jours, en précisant cependant qu’il n’était que l’un des nombreux calendriers mis au point par les Mayas. Parmi ces différents systèmes, le calendrier solaire de 365 jours, appelé Haab, qui, combiné avec le calendrier sacré de 260 jours, détermine un cycle d’environ 52 années solaires, au terme desquelles apparaît en conséquence la même date du calendrier lunaire associée à la même date du calendrier solaire (Haab). Ce cycle de 52 années est parfois appelé « roue du calendrier ».

Il existe aussi l’impressionnant système de comptage du temps, Cuenta larga (compte long), qui sert à registrer entre autres la succession de cycles temporels de 13 baktuns (13 x 144.000 jours; environ 5.125 années solaires), encore appelés « âge du soleil », pouvant être, selon John Major Jenkins, en relation avec le phénomène dit de précession des équinoxes. Selon lui :

Il devient clair à présent que le mystère des âges est résolu dans le phénomène astronomique de précession des équinoxes. Le phénomène de précession change notre relation à la Voie Lactée, notre galaxie, et nous ramène finalement au point de départ. […] Les astronomes modernes estiment le cycle complet de précession entre 25.600 et 26.000 ans. L’estimation maya de ce cycle, si nous assumons le fait que cinq grands cycles de 13 baktuns (65 baktuns) représentent un cycle de précession complet, est de 25.626 années.

Précisons à présent que les dates registrées dans le système dit de Cuenta larga sont toujours déterminées en ajoutant un nombre variable de jours depuis la date initiale (le 1er jour) du cycle de 13 baktuns en cours – le jour 13.0.0.0.0. (4-Ajpu dans le Tzolkin) est le huitième jour du mois Cumlau dans le calendrier solaire Haab; un jour précis de l’année 3.113 av. J.-C., en ce qui concerne le cycle annuel. Par conséquent, et puisque 13 baktuns représentent environ 5.125 années solaires, nous observons d’ores et déjà que l’âge du soleil actuel (le cycle de 13 baktuns en cours) s’achèvera en 2012.

[…]

Intéressons-nous maintenant à la signification donnée par les Mayas à l’entrée, à présent imminente, dans un Nouvel Âge du soleil, au travers des paroles du représentant des compteurs des jours mayas, don Alejandro Cirilo Perez Oxlaj  :

Mais les prophètes disaient que les neuf enfers prendraient fin entre les Kin 1.863.022 et 1.863.023 du compte long, entre les jours que vous nommez 16 et 17 août 1987, et que le temps de l’avertissement viendrait et qu’il serait temps alors de se préparer pour les treize cieux. Les treize cieux commenceront après le coucher du soleil le 21 décembre de l’année 2012. Dans le calendrier de notre compte long, le jour suivant s’écrit 13.0.0.0.0. Ce jour représente une nouvelle forme de compréhension dans notre calendrier sacré, une nouvelle forme de gouvernement, une nouvelle façon de se comprendre les uns les autres, de sorte que, sur cette Terre, nous ne nous regardions plus avec indifférence et nous ne nous maltraiterions plus. Cette date marque le début des treize cieux. C’est la date où commencera le nouveau monde. Ce sera le début d’une nouvelle période de 13 baktuns. C’est ce qui est écrit dans le livre de Chilam Balam. […]

La prophétie dit que les anciens reviendront. La prophétie dit que le temps de l’éveil est venu. C’est votre rôle à présent d’éveiller. La vallée des neuf enfers est passée et le temps de l’avertissement est arrivé. Le moment est venu de nous préparer pour l’âge des treize cieux; et pour cela les ancêtres seront parmi vous, pour défendre la Terre Mère. La prophétie dit : « Laissez venir l’aube. Laissez tous les hommes et toutes les créatures connaître la paix, laissez toutes choses vivre dans le bonheur. » Car l’amour ne doit pas exister seulement entre les humains, mais entre tous les êtres vivants. Ils ont dit : « Nous sommes les enfants du soleil, nous sommes les enfants du temps et nous sommes les voyageurs de l’espace. Puissent tous les chants s’éveiller, puissent tous les danseurs s’éveiller. Puissent tous les hommes et toutes les choses vivre en paix. Car vous êtes les vallées, vous êtes les montagnes, vous êtes les arbres et vous êtes l’air même que vous respirez. » Ce sont les mots de nos grands-pères et de nos grands-mères, les voyageurs du temps, nos ancêtres venus des étoiles : « Nous sommes tous un. » Nous mangeons des aliments blancs, des aliments jaunes, des aliments noirs parce que ce sont là toutes les couleurs de nos mères et de nos pères dans les cieux. Nous sommes tous un comme les couleurs de l’arc-en-ciel. Nous sommes tous nourris par l’air, nourris par la pluie, nourris par le Grand-Père Soleil. Les hommes, les animaux, les oiseaux et les arbres, nous sommes tous un.

Le temps du retour est venu pour les grands-mères et les grands-pères. Le temps du retour est venu pour les anciens. Le temps du retour est venu pour les sages. Et vous tous, vous êtes les sages. Le temps est venu d’aller dans le monde et de répandre la lumière. La flamme sacrée a été conservée à cette fin et le moment approche où vous serez appelés à aimer toutes choses, à aimer un monde devenu fou, à rééquilibrer le ciel et la Terre. Car le temps de l’avertissement est venu et les guerriers de l’arc-en-ciel commencent à naître. La vallée de larmes, les neuf enfers, sont derrière nous et il est temps de nous préparer pour les treize cieux. Les ancêtres sont de retour, mes frères et sœurs, et nous n’avons pas beaucoup de temps. Le moment est venu où les prophéties vont s’accomplir. […]

Mais aujourd’hui, le calendrier dit que notre savoir doit être partagé avec le monde, car le temps de l’avertissement est arrivé. Il est écrit dans le calendrier que maintenant le monde nous écoutera, que maintenant le monde entendra battre le cœur de la Terre Mère. Nous devons respecter notre créateur et nous devons nous aimer nous-mêmes. Nous devons apprécier notre Mère la Terre, nos frères et nos sœurs les animaux, nos aînés les arbres, et ne pas polluer nos rivières, nos lacs et nos océans afin que cette planète puisse être peuplée encore et que nous puissions à nouveau respirer. Nous ne devons pas nous rendre propriétaires de ce palais, nous ne devons pas nous rendre propriétaires de cette Terre, parce qu’elle n’a pas à nous appartenir. C’est notre Mère, et nous sommes tous frères et sœurs, les roches, les plantes, les animaux, le vent et la pluie. Nous ne devons pas être séparés, parce que nous ne sommes qu’un. Nous sommes tous des êtres vivants et nous sommes tous issus d’une même conscience.

Écoutez votre cœur. La Terre Mère vous appelle. Elle appelle chacun de nous par l’intermédiaire des crânes. Elle appelle chacun de nous à la guérir et donc à nous guérir nous-mêmes. Il est temps maintenant de commencer à écouter la Terre Mère et de changer notre manière de penser, notre manière de vivre et notre manière d’être avant qu’il ne soit trop tard. Nous avons besoin de l’aide de tous les peuples, de toutes les cultures, de toutes les religions et de toutes les nations. Nous devons cesser de tuer nos frères et nos sœurs sur cette planète avant qu’il ne soit trop tard. Si nous continuons ainsi, le cycle de temps actuel s’achèvera purement et simplement. Le soir tombera en 2012 et une nouvelle aube ne se lèvera pas. Parce que si la Terre Mère doit mourir, c’est la mort pour nous tous. Rien dans ce monde, rien dans cet univers n’est éternel. Chaque chose a son propre temps. Une vie humaine a son temps. Nous autres, individus humains, ne vivons pas plus longtemps. À un moment ou à un autre, nous devons tous mourir. Il en va de même pour les civilisations. Elles croissent à partir de presque rien, elles mûrissent, s’épanouissent et puis elles doivent toujours mourir. Vous voyez les restes de ces civilisations partout sur la Terre. Partout où vous regardez, vous voyez leurs squelettes. […] Nous n’avons que le temps qui nous est dévolu. « C’est la loi divine et naturelle . »

J’ai eu l’occasion de rencontrer don Alejandro Cirilo Perez Oxlaj, et j’en ai profité pour lui demander si les paroles qui viennent d’être citées étaient bien les siennes, mais il nia avoir jamais affirmé que la date du 21 décembre 2012 serait, de manière certaine, la date d’entrée dans le Nouvel Âge du Soleil; il se contenta d’assurer que cette entrée aurait lieu en 2012, en 2013 au plus tard. Il me confia également que certains anciens Mayas annonçaient, eux, à la date précise du passage au nouveau cycle de 13 baktuns, une période d’obscurité sur terre d’environ 60 heures, au terme de laquelle le soleil réapparaîtrait à nouveau dans la course de son Nouvel Âge; information qu’il m’avoua humblement ne pas être en mesure d’affirmer ou d’infirmer.

Que le nouveau cycle débute en 2012 ou en 2013 et que la face du soleil se voile ou non, l’entrée dans le Nouvel Âge est de toute façon imminente, et appelle l’humanité à un grand changement dans sa manière de percevoir et de traiter la nature sacrée qui l’entoure et lui donne la vie. Selon les paroles de don Alejandro Cirilo Perez Oxlaj, l’humanité est en train de vivre le temps de l’avertissement, auquel il est à présent bien difficile de demeurer indifférent.

Sous nos actions destructrices et en raison de notre inconscience, en effet, nos frères et sœurs animaux s’éteignent prématurément. Nous n’opposons à cette horreur qu’une vague indifférence, nous persuadant, à tort, que ces disparitions sont inévitables. Entre frères humains, nous n’agissons pas différemment : nous nous exploitons mutuellement en pensant naïvement que le malheur de nos frères et sœurs ne nous atteindra pas. Comment celui qui s’acharne à empoisonner l’eau qu’il boit espère-t-il survivre ? En niant les évidences du temps de l’avertissement; en continuant de nier la nécessité aujourd’hui impérieuse de transformer nos façons de penser et d’agir.

Face aux multitudes de constats accablants, nous n’avons plus qu’une solution : rêver notre histoire d’amour avec notre Mère la Terre, et engager notre être entier à accomplir ce rêve en harmonie avec le grand esprit de l’univers et toutes les nations de la nature sacrée. Alors, et alors seulement, comme des enfants émerveillés, nous nous rendrons compte à nouveau que la Terre Mère et l’univers offrent sans cesse à leurs enfants bien plus qu’ils n’ont su rêver jusqu’alors…

* * *

2. Le sacrifice de l’homme univers

Les limites de l’humanité maya sont la vie et la mort, mais l’équilibre entre ces deux forces est la conscience créative. Conscience qui transforme le monde et se transforme elle-même. Quand l’équilibre se perd, l’humanité se détruit. Nous ne sommes pas polythéistes, car nous croyons dans le cœur du ciel, cœur de la Terre comme le bien qui exprime l’harmonie cosmique et le mouvement parfait. Notre monothéisme est fondé sur le principe de « la pluralité à l’intérieur de l’unité », de telle manière que chaque manifestation de la nature est une partie intégrante d’un tout .

Revenons sur le symbole du cercle avec une croix à l’intérieur. Le cercle représente l’univers et l’unité de tout ce qui existe dans la création. On peut voir dans la croix un trait vertical, le feu, lumière de l’expression qui apparaît, et un trait horizontal, l’eau, expression parfaite de la potentialité de la force de vie avant qu’elle ne se matérialise.

Inscrite dans un cercle, la croix centrale délimite au bord du cercle les quatre coins du carré : l’unité quaternaire sur laquelle s’appuie l’univers ainsi que les quatre points cardinaux; le point central représente la synthèse, à l’intersection de l’action complémentaire des deux forces agissant dans l’univers, et l’unité de tout ce qui existe dans l’univers.

Comme nous l’avons observé avec le nawal Toj, la mission des quatre ancêtres primordiaux, dans le Pop Wuj *, fut de soumettre les tribus au dieu Tojil. Or, dans le récit, Tojil n’accepte d’offrir le feu aux hommes qu’en échange du sacrifice de leur cœur :

Très bien, qu’elles s’unissent à moi par l’aisselle et par le flanc. Si leur cœur y consent, qu’elles me prennent pour leur protecteur, moi, Tojil. Si elles refusent, alors dites-leur qu’elles n’auront pas le feu. Dites-leur aussi que cette union se fera avec le temps.

Le centre de la croix, qui est aussi le centre du cercle et du carré, est le cœur des hommes réclamé en sacrifice par Tojil. Ce centre est le cœur de l’homme, et le cœur de l’univers. Aussi, offrir son cœur en sacrifice à Tojil signifie reconnaître l’énergie du cœur du ciel, cœur de la Terre en nous-mêmes et dans ce qui nous entoure, et choisir d’agir avec elle. Le symbolisme du cœur est ici fondamental. Tojil réclame le cœur de l’homme, car le cœur est le centre véritable de son être. De ce point central partent quatre chemins, en direction des quatre points cardinaux, des quatre coins de l’univers. Visualisez ces quatre chemins avec l’œil de votre esprit : vous êtes libre de les parcourir en compagnie de votre nawal, qui vous guidera dans l’accomplissement de votre destin, dans cette dimension et dans les autres, à travers les territoires infinis de l’esprit.

Cher lecteur, mon frère le seigneur à la sarbacane, adorateur de l’aurore et des premiers rayons du soleil, rappelle-toi que tu es aussi un jaguar, la nuit. Aussi, n’oublie jamais d’aimer et de soigner notre Mère la Terre, et nos frères les arbres et les animaux…  

* Le Livre du Temps maya (note du Passeur)

Bertrand Lepont – Le calendrier sacré des Mayas – Lecture du temps dans la cosmovision maya – Editions Dangles

Source originale.

Source : http://www.urantia-gaia.info (en cas de copie, merci de respecter l’intégralité du texte et de citer la source)

A propos Le Passeur

Nomade sur le chemin...
Ce contenu a été publié dans 06- Tous les articles, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

28 Responses to Se préparer pour les 13 cieux

  1. asmodai dit :

    Salut,
    Sans déconner vous voyez du changement? Vous croyez encore à l’éveil et la paix qui viendrai dont ne sait ou pour nous sauver ?
    Ca fait plus de 11 ans que j’ai commencé ma « quête dite spirituel », et pour quoi ?
    Pour voir quel changement à part la destruction de tous se qui nous entoure petit à petit?

    Ce changer soit même c’est changer le monde …
    Encore une fois de plus esclave d’une apocalypse (levé de voile ) qui n’arrivera pas .
    L’espoir et la croyance c est perdre son libre arbitre finalement; à part écouter son cœur et sa moral le reste n’est que faux espoir qui mène au mougeon .

    signé l’homme pommé

  2. Trimutri dit :

    Bonjour Passeur, j’ai une question par rapport à ce passage :

    ((((«  » Nous devons cesser de tuer nos frères et nos sœurs sur cette planète avant qu’il ne soit trop tard. Si nous continuons ainsi, le cycle de temps actuel s’achèvera purement et simplement. Le soir tombera en 2012 et une nouvelle aube ne se lèvera pas. Parce que si la Terre Mère doit mourir, c’est la mort pour nous tous. Rien dans ce monde, rien dans cet univers n’est éternel. Chaque chose a son propre temps. Une vie humaine a son temps. Nous autres, individus humains, ne vivons pas plus longtemps. À un moment ou à un autre, nous devons tous mourir. Il en va de même pour les civilisations. Elles croissent à partir de presque rien, elles mûrissent, s’épanouissent et puis elles doivent toujours mourir. Vous voyez les restes de ces civilisations partout sur la Terre. Partout où vous regardez, vous voyez leurs squelettes. […] Nous n’avons que le temps qui nous est dévolu. « C’est la loi divine et naturelle . »)))))

    Je me perds un peu avec ce passage.

    J’ai souvent lu que malgrés les comportements violents, les guerres et toutes les horreurs produitent par l’homme, que tout cela n’était pas à juger car ce n’était point des erreurs mais des leçons. Que très souvent, une chose horrible d’un certain point de vue à produit un grand bien, donc le jugement et la condanation du « mal » n’est que notre point de vue limité, et tout ceci aussi horrible que cela puisse paraitre à un but en soi (leçon) et que de plus nous aurions donné notre accord.

    Tout ceci me permet d’accepter « plus ou moins » l’état actuel de notre planète. Mais en lisant le texte ci-dessus, surtout le passage cité, j’ai l’impression qu’on nous dit. Changer rapidement vos mauvais comportements, car sinon vous serez balayé…. je resume peut-être mal l’idée, mais j’ai quant même l’impression que se serait comme une punition suite à un mauvais comportement. Sorte de punition divine.

    Si je saisi bien , il faudrait donc, en un très court laps de temps que le monde devienne un monde de paix, plus pollué et où les animaux seraient bien traité…. mais on voit bien qu’on en est loin… trop loin pour attendre ce but dans le temps qu’il nous est imparti, de ce fait pas beaucoup d’espoir que l’on voit ces changements de notre vivant.

    Merci pour votre avis si vous avez le temps. J’espère que le sens de mon interrogation est compréhensible ..

    Je précise que ce n’est pas la peur de mourrir qui me fait me demander cela, mais est-ce que l’humanité à vraiment fait tout faux le long de son histoire ou si tout cela devait se produire .

    Encore merci pour votre site.

    • Le Passeur dit :

      Bonjour, ne pas porter de jugement ne signifie pas qu’on ne doit rien faire pour que les choses changent lorsque ces choses conduisent à la souffrance. Ne pas porter de jugement, c’est ne pas porter le blâme sur ce qui ne cadre pas avec les valeurs que nous avons acceptées. Le faire ne sert qu’à nourrir nos propres insuffisances. Si l’expérience de la dualité a eu besoin par définition des deux polarités pour exister, il n’en reste pas moins que l’évolution nous conduit à abandonner les comportements destructeurs pour des sentiments plus élevés. C’est l’ordre naturel des choses et le dépassement de la dualité, au sein de notre expérience terrestre, passe par le choix de se tourner pleinement vers l’une ou l’autre de ces polarités. La différence entre les deux, c’est que l’une voit les forces et les faiblesses de l’autre alors que l’autre ne voit que les faiblesses de la première, ce qui la conduit à l’intolérance, au sentiment de supériorité, et à davantage de séparation. C’est un constat qui conduit à un choix où le jugement ne sert pas l’évolution.

    • alain thomas dit :

      « Mon Père, pardonnez-leur parce qu’ils ne savent pas ce qu’ils font »
      Dans cette phrase, il y a tout l’Amour du monde. Les hommes sont vus ici comme des enfants ignorants et inconscients. La souffrance du pouvoir est terrible parce qu’elle rend aveugle, cupide et insatisfait.
      C’est comme vouloir garder plein de choses dans son grenier, comme si on allait l’emporter à sa mort.
      C’est comme vouloir ne pas donner, dans les derniers jours de sa vie et s’accrocher à celle-ci, jusqu’au dernier râle.
      Peu importe de savoir ce qu’il y a à faire ou ne pas faire.
      Au-delà de la forme, l’esprit est sans naissance, enfant sans parents.
      Ne pas craindre la mort ; elle est une porte ouverte sur soi-même, au centre des univers. Il n’est jamais trop tard pour redevenir enfant.

  3. valyen dit :

    …Le retour des Grands-mères et Grands-Pères..Autant dire le retour de la Sagesse des Anciens, combien est douce à mon coeur cette nouvelle..Enfin nous rentrons à nouveau dans « le temps des Reves » , paradoxalement la réalité vraie chère à nos Aborigènes, nous nous reconnectons à la Sagesse des peuples anciens dits « primitifs » ( sic!!!) et récupérons au passage le Féminin Sacré mis à mal depuis des éternités..Ouf !!!…Je voudrais juste rassurer toutes les petites Lumières en devenir qui souffrent, doutent, hésitent par rapport à la relative absence d’évènements « extraordinaires », ou de dates précises : sondez votre coeur, et ouvrez grand vos yeux : n’y a-t-il pas partout sur terre et de façon de plus en plus fréquentes de faits hallucinants ? Révolutions, renversements de dictateurs, phénomènes climatiques hors normes, ( volcans, déluges, « sons » inexpliqués, séismes, etc etc ?..) Tremblements sociaux , politiques, économiques ?…Crises, Violences, gestes désespérés ?.. Sans compter ce que le Média World Control nous occulte…Mais ON EST EN PLEIN SUR LA RAMPE DE LANCEMENT !!!!…Comment en douter ?…Sans parler de la révolution intérieure que chacun de nous vit à son échelle…Non ? Alors ?!!!…Notre Ascension n’est pas Subordonnée à des dates, des jours d’obscurité, des arrivées de comètes et autres inversion des poles, pas plus qu’à une intervention de nos amis ( ou ennemis ) célestes, le phénomène se vit déja depuis plusieurs années….Nous avons frolé d’ailleurs les scénariis catastrophes, et pouvons COMPLETEMENT nous l’éviter si notre gymnastique non plus mentale mais divine rentre en jeu !…Revons-le, ce monde divin et parfait, ressentons-en toutes les douceurs et bienfaits, les bonheurs et bienfaits, n’hésitons pas à l’embellir, à l’amplifier…Il est LA !!! A tous ceux qui sont dans le désespoir de voir le monde partir en eau de boudin, dans l’absurdité la plus totale, je veux dire qu’un enfant nait (sur cette terre, du moins !..) toujours et souvent malheureusement dans les cris, la souffrance et la douleur; Et c’est bien de l’accouchement de l’humanité dont on parle..On se bouscule dans tous les coins du cosmos pour etre à notre place, et Nous avons eu l’extreme chance d’etre La, Aujourd’hui, Conscient, à la bonne place à vivre ce qu’il y a à vivre au bon moment…Allez dire au thailandais sous les eaux ou au turc qui contemple les ruines de sa maison que le monde ne change pas ?!! C’est le moment de se rapprocher de son prochain, et d’apporter tout l’amour et la lumière que nous pouvons donner..Sortir des questionnements stériles, c’est faire grandir la Lumière , et la Terre en a besoin !…Pensées Lumineuses à tous et toutes.

  4. marie christine dit :

    citation :
    « Le savoir est au coeur ce que le GPS est au 6ème sens . »
    Bon voyage à ces êtres qui ont plus que le savoir : la vraie Connaissance issue d’un Vécu . Et merci pour ce qu’ils font pour le monde .
    Il me reste à redoubler d’attention à ce qui se passe en moi et autour de moi …

  5. alain thomas dit :

    Don Alejandro ne dit pas autre chose : nous ne sommes pas séparés, nous ne faisons qu’un.
    Chacun chemine sur son propre chemin, en synchronicité avec le Tout, interconnecté, sur le principe de « la pluralité à l’intérieur de l’unité ».
    Kiesha Crowther, « little grand’mother », l’une des douze gardiens de la Sagesse, porteuse des crânes de cristal, explique que la Conscience Globale peut être comparée à un bouchon de pêche. Dans la partie immergée, il est rouge et dans la partie émergée, il est blanc. Elle nous dit que la partie immergée peut être comparée à la Conscience du Coeur et la partie émergée à celle du mental. Elle demande de nous éveiller pour faire basculer le bouchon et le retourner afin que la Conscience Globale sur la Terre, notre mère Gaïa, soit maintenant tournée vers le Coeur et non plus vers le mental. Elle nous demande d’éveiller toutes les consciences et diffuser des messages de paix et d’amour au plus grand nombre possible.
    Il est bien sûr très important de le faire par la prière et la célébration. Il est tout aussi important de le faire concrètement, à l’image de cette magnifique jeunesse (pas seulement), qui manifeste pacifiquement et sans leaders dans le monde entier pour l’avènement d’un Nouveau Monde par la cessation de l’ancien. Nous sommes tout près de parvenir au renversement de la Conscience Globale. Nos efforts, dans cette fenêtre de temps, sont essentiels. Il nous faut du courage, de l’intrépidité, de la perspicacité, de la diligence, de la persévérance et une grande foi pour inlassablement répéter chacun dans son savoir, sa compétence, sa discipline et sa bienveillance, les pensées, paroles et actions dans le sens du basculement.
    Car, même si peut-être, certains évolueront dans une dimension soi-disant plus élevée que d’autres, nous ne devons jamais oublier que nous somes UN, nous faisons partie d’un Tout, qu’il n’y a pas de race supérieure, que probablement, nous irons tous ensemble là où le destin collectif nous entraînera.
    A aucun moment Don Alejandro nous dit autre chose. Il ne discrimine pas, il ne demande pas tel effort pour être sauvé individuellement. Nous sommes tous dans le même navire. Chacun a été missionné pour remplir la mission qui lui a été confiée et si nous faisons partie de ceux qui sont là pour éveiller les consciences, cela ne fait pas de nous des êtres meilleurs ou supérieurs. L’essentiel est de prendre conscience de l’importance d’éveiller les autres et de nous oublier nous-mêmes en tant qu’individus.
    Nous constatons que la crise que traverse l’humanité, au-delà de la crise systémique monétaire, est une crise de civilisation. C’est en fait pour nous une formidable opportunité pour que tous les peuples comprennent l’importance du vrai changement, sans argent, sans pouvoir et sans religion, avec paix et amour. Ce désir de changement est bon pour tous, sans exception. Personne ne sera oublié.

  6. Sylvain dit :

    Ce livre de Bertand Lepont m’a beaucoup parlé à l’époque où je l’ai lu. La profondeur et la précision de ses informations m’ont toujours interpellé. Curieux destin que celui de cet auteur qui a disparu en 2002 sur les pente d’un volcan au Guatémala…Comme un messager qui repart après avoir délivré son information.
    http://www.avisderecherche.org/fiche.php?numero=78

    Merci Passeur.

  7. dadada dit :

    rectification apparemment le terre a déjà dépasser les 13 HERTZ
    donc on est en plein dedans oO
    a voir ici : http://www.infomysteres.com/sciences/sciences16.htm

    • elba dit :

      dadada, si j’en juge par l’article dont tu nous mets le lien, les 13 Hertz ne sont pas encore atteints :

      « Selon les « scientifiques officiels », la fréquence de Schumann atteindra 13 cycles par seconde (ce qui correspond à la fréquence du plein éveil de notre cerveau) le 21/12/2012. Selon le calendrier Maya, cette date sera le début d’une nouvelle civilisation basée sur la Paix, l’Amour et la Fraternité.
      La fréquence de 13 cycles / sec est celle qui est la plus fréquente chez les dauphins »

      … Si seulement cela était vrai !! J’a

      • elba dit :

        (pardon… Mauvaise manoeuvre de ma part… Je reprends 🙂 si seulement c’était vrai !
        Mais j’ai l’impression que les cerveaux, ou certains cerveaux, sont en ébullition et que les conditions de vie sur terre sont de plus en plus lamentables malgré le progrès. Pour une grande part de la population mondiale, tout du moins.

        Sans doute faut-il ce chaos, afin que tout le monde ouvre ses yeux et sa conscience…
        J’ose au moins espérer à cet âge d’or, de paix.

  8. dadada dit :

    re
    p’tite précision au dernière nouvelle la fréquence de la terre était de 12,8 hertz ^^
    et en mm temps que le taux vibratoire de la terre augmente rapidement , le temps aussi devient plus rapide et se contracte pour atteindre un maximuni lorsque la vibration atteindra 13 hertz !
    c’est a dire au point zero , c’est ainsi qu’une journée actuelle correspondrait a 16 heure . c’est ce phénomène qui donne cette impression de n’avoir jamais assez de temps , ou encore que le temps passe plus vite !! sacrée maya y savait de quoi il parlait ^^
    donc pour conclure on n’est a deux doigt d’atteindre les 13hertz, mais quand ?!

  9. dadada dit :

    bjr
    pour le fameux 3 jour d’obscurité !! par ma part j’pense qu’ils se produiront !!
    lorsque que la fréquence ( résonance de Schumann) de la terre aura atteint 13 hertz , la terre arrêtera sa rotations, elle sera alors au point zero du champs magnétique terrestre, puis après 2 ,3 JOURS d’arrêt, elle reprendra sa rotation …. mais en sens inverse ( le fameux changement des poles )! le soleil se lèvera alors a l’ouest pour se coucher a l’est, donc pendant ct arrêt certains auront 2 a 3 jour de nuit et d’autre 2 a 3 jours de soleil tout dépend on nous somme a moment de l’arrêt ^^
    le hic !! pendant c’est arrêt le terre se trouvera alors privé de son champ magnétique protecteur, c’est ce moment la qui sera le plus dangereux ( certain l’appel le jugement dernier ou autre ) : désorientation ,trouble psychique ,fatigue et bien pire …. cette fréquence de 13 hertz engendrera aussi le passage a la 5D et les plus préparer y passerons sans encombres !!
    au faite quelqu’un sais ou on peut suivre le taux de Schumann car bizarrement j’arrive plus a trouver d’info 😉

  10. aja777 dit :

    le plus important a mes yeux ,est la prise de conscience des réalités , car qui sommes nous sans le principe générateur créateur création ?
    c’est en retrouvant cette unité en l’universel que NOUS SOMMES RÉELLEMENT
    donc il serais dangereux a mon sens de se considérer actif sans ces valeurs , la charrue ne devant pas être mise avant les bœufs
    il est dit dans cet article ,que les animaux sont nos frères et sœurs , ce qui a mon sens n’est pas exacte , ils sont c’est vrais ,nos compagnons dans l’accomplissement de la VIE
    comme le sont le minéral ou le végétal , a des stades de mission différant mais toujours fidèles au principe générateur , créateur ,création , ce qui nous différencie d’eux , c’est que nous sommes a un stade évolutif différant,et que nous avons oublié cette appartenance «  »chute » » .
    c’est elle qu’il nous faut retrouver aujourd’hui , en ouvrant les yeux sur ces réalités nous comprenons donc , que tous, et toutes, sont des acteurs dans le processus de VIE .
    pas nos frères et sœurs ,mais des acteurs conscients et respectueux de ce principe comme nous devrions l’être , alors dans ce cas nous comprenons que nous avons, toutes, et tous ,sans distinction de sexe d’ethnie ou de statut social les mêmes valeurs en ce principe , et a notre niveau, nous sommes alors tous et toutes frères et sœurs , en temps qu’humain et acteur ,a ce stade du principe générateur créateur création
    ————————————————————————————–
    la création est une symphonie dont nous sommes les musiciens , mais que signifie elle sans son compositeur source de toute vie ?

  11. Mon Je suis... dit :

    Pour l’instant présent, la seule et unique vérité, est de rester centré en nos coeurs peu importe ce qui se passe à l’extérieur. Le basculement de nos consciences pendant c’est 3 jours d’obscurités sera à mon avis la plus belle expérience que l’humanité aura à vivre. Finalement nous sortirons tous de ce cercle qui nous a gardé esclave de la dualité depuis des éons.
    Nous prendrons tous notre propre chemin, pour certains ce sera le retour à la maison et pour d’autres ce sera là où nous avons décidé d’aller, selon nos expériences acquisent et celles à venir. Surtout! soyons plein de joie et d’amour inconditionnelle, parce que personne n’est perdant. Si le passé, le présent et le futur ce vie simultanément, alors pourquoi s’inquiéter…Tout est déjà accompli…

    Namasté! plein d’AMOUR

    • Le Passeur dit :

      Ces fameux 3 jours d’obscurité, personne ne peut affirmer qu’ils auront lieu. S’attendre à quelque chose ne me semble pas une bonne manière de se détacher du mental en cette circonstance où il aurait plutôt tendance à nous limiter.

      • Mon Je suis... dit :

        M. Le Passeur, je ne m’attend à rien et à tout, il faut juste se dire que tout est possible et rien est à craindre…Je ne prend rien au pied de la lettre, j’exprime simplement un senti au fond de mon coeur que oui! ces 3 jours sont possible, peu importe si nous les avons ou pas, il y aura une sortie de cette dualité et l’important c’est d’être préparé et bien à l’intérieur. Que la manière soit bonne où pas de me détacher de mon mental n’a aucune importance, c’est mon chemin et je ne me juge pas, je fais qu’avancer.

        Je suis simplement votre mirroir et vous êtes le mien, c’est la beauté du Je Suis.

        • Le Passeur dit :

          Bonjour, surtout ne le prenez pas mal, peut-être me suis-je insuffisamment exprimé mais ce n’était en rien une critique. En fait c’est une remarque générale que je fais, car je vois beaucoup de gens parler et s’effrayer de ces fameux trois jours prophétisés depuis des lustres ou spéculer à leur propos, et je dis juste que l’essentiel est bien ailleurs, ce que vous dites aussi finalement. S’ils ont vraiment lieu, personne ne sait ce à quoi ça ressemblera ni comment cela sera vécu dans la mesure ou chacun le vivra différemment. Et s’ils n’ont pas lieu, ça aura été de vaines spéculations de nos égos toujours prompts à échafauder des théories qui lui donnent un semblant de contrôle.

        • Soleil Bleu dit :

          Bonjour Mon Je suis
          « Je suis simplement votre mirroir et vous êtes le mien, c’est la beauté du Je Suis. »

          Quelle simplicité de mots ! pour rappeler cet essence-ciel.
          MERCI !

          IN LAKE’CH

          • Waterbreathing dit :

            Je vais vous sembler bizarre(ça me changera pas lol :p ) mais moi, c’était ce qui me désespérait à un moment, qu’on ait à etre des miroirs les uns pour les autres .. j’ai eu impression qu’on n’est js en relation qu’avec ce que ce que l’autre nous renvoie à soi même.. hm, bizarre à décrire, je me demandais ou était un intéressement, et attention réelle pour la réalité de l’autre, comme de soi, en ces affaires de miroir.

          • alcidejet dit :

            Co-créateurs, ça veut dire que nous sommes co-responsables d’être les miroirs les uns des autres. A un certain niveau, un contrat tacite nous lie dans notre volonté d’expérimenter notre incarnation.

            Ce n’est pas compliqué, mais évident et non-mental.

            L’évidence c’est la logique non-mentale(isable)

  12. elba dit :

    « L’avertissement »… J’en ai déjà entendu parler à propos d’apparitions de la Vierge Marie (je ne sais plus où : Garabandal ou Fatima…) et j’ai aussi entendu parler, toujours à propos de la vierge, qu’elle aurait également fait allusion aux trois jours d’obscurité (ce qui ferait 72h selon nos jours actuels et qui rejoindrait à peu près les 60h dont il est question dans le texte ci-dessus.)

    En fait, si l’on regarde toutes les prophéties, les apparitions Mariales, ceci se recoupe, sans toutefois donner des dates vraiment précises, ou en donnant des dates différentes.

    Ce que je retiens, personnellement, c’est que si l’amour ne s’étend pas plus sur terre, si nous ne vivons pas d’une autre manière en respectant tout ce qui vit, nous allons inéluctablement vers une fin précoce de l’humanité. Fin totale ? Peut-être pas. Ou peut-être que oui.

    Je suis assez pessimiste, lorsque je vois ce qui se passe en Libye, en Syrie, en Palestine. Les conflits ne cessent point. Cependant j’espère qu’un jour nous comprendrons, et qu’il n’y aura plus un seul soldat sur la terre pour faire la guerre à ses semblables, et plus un seul voleur pour prendre ce qui ne lui appartient pas.

    Nous appartenons à la terre. Ce n’est pas elle qui nous appartient.

  13. Salvia dit :

    Un seul chemin, et beaucoup de sentiers qui le traversent et amènent des connaissances qui toutes tendent vers le même but … voilà ce qui me vient en lisant ce texte. Pas évident de rester sur son chemin, je suis souvent tentée d’emprunter un de ces sentiers de traverse au risque de m’égarer. Mais il y a toujours une indication, comme dans un labyrinthe, qui me fait retrouver mon chemin, riche de quelques enseignements de plus. Merci Passeur …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *