En vérité, vos chemins de vie sont des merveilles du plan divin

Par John Smallman.

Le temps d’attente est presque fini. Vous avez lutté longtemps et durement pour atteindre le moment où vous vous éveillerez, et je vous assure que vous ne serez pas déçus. Continuez à vous concentrer pour maintenir des attitudes d’amour à chaque instant car cela vous permet de vous comporter de façon appropriée dans chaque situation et ceci renforce votre intention et votre capacité à le faire. C’est, en fait, une permission de votre véritable Moi, celui que vous êtes vraiment, de briller à travers votre forme physique, apportant et partageant la paix et l’amour dans toutes vos relations, et aidant les autres à reconnaître leur véritable Moi dans la sécurité de votre champ d’énergie d’amour et d’acceptation.

Vous – toute l’humanité – êtes extrêmement puissants, des créations divines qui ont caché cet aspect de vous-mêmes en vous enterrant dans l’illusion que vous avez prise pour la réalité. Le moment où cette erreur sera corrigée approche à grands pas pendant que vous travaillez à démontrer l’efficacité des attitudes d’amour et d’acception dans votre vie quotidienne. Beaucoup d’entre vous ont beaucoup souffert au cours des éons, et maintenant, en seulement quelques années, vous libérez la multitude de barrières défensives que vous aviez construites en tentant vainement de vous protéger des dangers et des souffrances qui semblaient toujours vous menacer.

Comme vous poursuivez ce processus de libération, c’est un peu comme si vous aviez vécu enfermés dans une maison aux fenêtres très sales et vous étiez appuyés sur une ou deux bougies pour vous permettre de voir quelque chose. Maintenant que vous avez commencé à nettoyer les fenêtres, laissant passer la lumière du jour sans restriction, le résultat que vous pouvez voir vous étonne. Vous êtes entourés de la plus belle sélection de trésors inestimables – l’amour, la compassion, l’acceptation, le pardon, la compréhension, la lumière et la paix – vous menant à détruire définitivement ce que vous aviez apprécié démesurément jusqu’à ce que vous ayez commencé le nettoyage de vos fenêtres, à savoir : l’obscurité, la peur, la colère, le scepticisme et la méfiance. Le sentiment de liberté que vous ressentez, alors que vous passez par ce processus, est édifiant et inspirant, et voir chaque chose dans la brillante lumière du jour, vous exalte.

Ce processus de libération, d’acceptation, et de clarification vous mènera inévitablement vers votre éveil, alors que vous devenez plus conscients de la puissance de l’Amour qui est au cœur de votre être, cela se renforcera et s’intensifiera tandis que vous relâchez et rejetez les attitudes, les croyances et les habitudes comportementales qui ne vous servent plus. Vraiment les chemins que chacun de vous suit vers son éveil, sont des merveilles de planification divine, et chacun de vous a été intensément impliqué dans leur création parce qu’ils avaient besoin d’être précisément adaptés à vos besoins individuels. Rappelez-vous fréquemment de cela : « Le chemin que je suis en train de suivre a été créé juste pour moi et personne d’autre, et il est absolument parfait. Tout ce que je dois faire est de l’accepter sans réserve et de demander des conseils pour comprendre et apprendre les leçons qu’il me donne ».

L’acceptation de là où vous êtes est la clé. Si vous pestez contre les situations dans lesquelles vous vous trouvez, vous ne verrez pas, et encore moins ne comprendrez ou n’apprendrez, les leçons qui vous sont offertes et que vous avez décidé d’intégrer, sous guidance divine, dans votre parcours de vie. Souvent, vous le trouverez confus et troublant; mais si vous l’acceptez et observez comment vous vous sentez, la raison pour laquelle vous l’avez choisi vous deviendra évidente. Demandez toujours à vos guides spirituels de vous aider à le comprendre, c’est pourquoi ils sont toujours avec vous, désirant seulement vous aider à apprendre rapidement et facilement, de sorte que vous puissiez retourner à la Maison dans la gloire qui vous attend.

Avec tout mon amour,

Saul – 13.11.2011 – Traduit par Christine pour Du Tout et du Rien.

Source originale (en anglais).

Source : http://www.urantia-gaia.info (en cas de copie, merci de respecter l’intégralité du texte et de citer la source)


 

A propos Le Passeur

Nomade sur le chemin...
Ce contenu a été publié dans 06- Tous les articles, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

20 réponses à En vérité, vos chemins de vie sont des merveilles du plan divin

  1. joëlle dit :

    salutations!

    acceptation… un mot sinifiant pour moi vivre cette vie et cela…m’est impossible! je viens de m’en rendre compte en vous lisant que je ne veux pas accepter cette vie parce qu’elle m’apporte trop de souffrances, j’ai écouté bien des enseignements, mis en pratique bien des méhodes mais… j’y ai cru si fort que je pouvais connaîte l’éveil, je l’ai souhaité de toutes mes forces, de toute mon âme.Est-il possible que mes souffrances découlent de mon refus de m’incarner de vivre et que mon refus découle de mes souffrances? c’est une question que je pose encore et encore… sans que nulle ébauche de réponse ne pointe son nez.alors accepter là où j’en suis maintenant me paraît juste être un concept incompréhensible à mon égo malade… Je continue à vous lire espérant qu’un jour moi aussi je pourrais saisir cette simplicité d’être;
    bien à vous

    • waterbreathing dit :

      bah comme moi ^^ y a des choses qui me heurtent, et je les refuse, et alors je privilégie tout à fait un soi-controlant, qui non de non, n’acceptera pas certains aspects de vie, personnels, et de l’humanité, surtout..je ne conçois aucunement le bonheur, la joie possible en ce monde, car déjà, je ne trouve rien d’agréable, d’heureux à l’incarnation physique, base fondamentale du vivre ici, ce n’est ni malheureux, opur moi c’est juste associé à une forme de douleur fondamentale, et une perte de l’harmonie..bien des aspects élémentaires de cette vie me dégoute, et je n’accepterai jamais la débilités des moeurs humaines, et j’agis en conséquence en vivant un certain retrait.je pense encore souvent au suicide, le jour ou je n’exercerai plus de controle, il est possible que je passe juste à l’acte, car je ne vis pas d’amour en cette vie, j’arrive meme pas à avoir envie d’en vivre d’ailleurs, et ai un mal-vivre inextricable à l’être ici.

    • waterbreathing dit :

      pour ma part, ce serait comme si j’aurais souhaité « l’éveil », comme un but, tout en sachant que c’est- un chemin, comme si j’aurais théorisé, tout le truc d’autres mondes informes et inexistés; à un moment, j’avais imaginé qu’il fallait comme renaitre une seconde fois, détaché de toutes cultures, conditionnements, ceci n’étant pas une idée nouvelle, c’est d’une inspiration pourtant très personnelle dont je parle, j’en avais écrit 30 pavés.Et puis, voilà, au final, il faut pratiquer en fait, et au final, je suis pas bien, comme fondamentalement, ici, je vois pas comment je peux changer cela, ..comme si mon expérimentation ici s’avérait etre tel un rejet de greffe.

  2. Shérine dit :

    Accepter ce que notre chemin de vie nous donne est quelquefois terriblement difficile.Le départ de mon papa en parfaite santé(tué sur un passage piéton par un automobiliste) il y a 1mois et 2jours est d’une douleur atroce.Chez les Musulmans on dit que c’est le destin et que tout est écrit…..Alors que faire d’autre si ce n’est accepter..

    • alain thomas dit :

      Une nouvelle étoile brille dans le ciel infini et son sourire est toujours présent, auprès de votre âme.

    • Martine dit :

      Bonjour,
      accepter c’est très difficile surtout la séparation d’avec un être cher. Je me suis toujours demandée si la vie (Dieu) nous demandait un tel effort: accepter l’inacceptable?
      Pour l’avoir vécu, j’ai remplacé le terme « accepter » par « traverser » la période sans jugement .
      Reconnaître sa souffrance puis la traverser sans s’attarder sur tout ce qui pourrait la retenir comme la rancoeur, le regret,la culpabilisation, le ressassement…
      Lorsque l’on traverse la vie sans jugement, on atteint le niveau de l’Amour en soi, pour soi, pour tous, y compris les êtres aimés qui nous ont quittés.
      Confiance, l’Amour est tout près!

      • alain thomas dit :

        Votre propos démontre que vous avez vécu des événements difficiles que vous avez su « traverser » en laissant de côté les pensées adventices. Exemple de courage et d’intrépidité sur le chemin de vie.
        C’est une forme avancée de l’acceptation car non statique. Elle est productive d’énergie, ce que l’on pourrait appeler effort ou persévérance.
        Fraternité

        • Martine dit :

          merci Alain
          Je ne connais pas la destinée que mon âme a choisi,
          je ne comprends pas toujours ce qui m’arrive mais qu’importe…
          J’essaye de tout mon coeur de capter les leçons que portent les événements.
          j’ai choisi de laisser couler ma vie à son rythme sans prendre systématiquement le contrôle,
          sans trop m’attacher aux choses ou aux êtres.
          J’ai conscience d’un Tout éphémère conçu par l’Amour, pour l’Amour.
          Je ne sais rien d’autre qu’aimer la Vie en moi et autour et qu’importe la forme qu’elle peut prendre ou non.
          fraternellement

      • Shérine dit :

        Martine vous avez raison:
        Traverser cette période sans jugement est la meilleure manière *d’accepter*ce qui nous paraît intolérable.Tout fait partie du plan divin et lorsque nous avons le bonheur d’être *un peu éveillé* nous pouvons traverser cette période avec certe du chagrin mais aussi un immense Amour pour les êtres chers qui sont partis et tout l’univers….

    • Louisetta dit :

      Il se peut fort que vous ayez connu votre père avant de vous incarner ici, et que vous le retrouverez sur cette terre ou sous d’autres cieux, sous une forme ou une autre. Les liens avec les êtres de notre entourage ne meurent jamais, (et je ne parle pas simplement de liens par le souvenir)
      Parfois même la mort nous révèle tout l’amour d’une relation. Ou qu’il soit, il vous aime au présent et il est très probable que ce ne soit qu’un au revoir.

      • Shérine dit :

        Merci Louisetta pour votre gentillesse.
        « C’est à l’univers(dieu,la source divine….)que nous appartenons et c’est là que nous retournons. »
        Nous nous en souvenons lorsque des êtres chers s’en vont…..mais c’est juste un au-revoir.
        Fraternellement

  3. Anne dit :

    ACCEPTATION le grand mot , tout ce qui est dit résonne complètement en moi , mais j’ai encore besoin de tellement d’aide même si en philigranne je reconnais pleins de chose de mes raisons de choix d’incarnation….de vie …..Paix , joie , Amour et Harmonie à tous !

  4. John dit :

    Remarquable article sur le plan vibratoire qui nous encourage sur cette voix que je pense pas mal d’entre nous ont choisis merci de nous aider sur la route de l’éveil.

  5. Waterbreathing dit :

    pour moi accepter que « Le chemin que je suis en train de suivre a été créé juste pour moi et personne d’autre, et il est absolument parfait. Tout ce que je dois faire est de l’accepter sans réserve et de demander des conseils pour comprendre et apprendre les leçons qu’il me donne ».
     » l’acceptation de là ou vous êtes est la clef »
    … est particulièrement difficile ! si j’y pense, je trouve toujours à redire à ce chemin, pas plus pire qu’un autre, mais avec ses contraintes que je n’arrive pas accepter; simplement comme je n’arrivais pas à accepter certaines structures et leurs limites inhérentes, comme si je croyais , pensais, trouvais que cela n’était pas réel/ obligatoire, et qu’on pouvait ne pas le vivre, accepter, ou être ailleurs ? Oui, je me dis que l’on peut aller, être ailleurs, faire autre chose, que l’on est déjà un peu ailleurs.. etc je ne m’explique pas vraiment cette vision des choses..
    Mais donc je finis de me dire que ce chemin, là ou je suis est , et sera constitué de mes choix, .. que l’acceptation de là ou je suis, passerait, passe .. par l’acceptation ben d’être là, et de rester là, et vivre là en faisant en sorte d’habiter ou je suis, qu’importe ou je vais au final ..

    • Soleil Bleu dit :

      Bonjour Waterbreathing,

      Tes posts sont déjà tellement plus aériens, plus aventureux vers un autre possible qu’il y a quelques temps. Je te souhaite de le voir et le sentir autant que tu me permet d’observer ce trés beau lacher-prise que tu amorces. Ce chemin qui s’éclaire et se crée par tous ces pas que tu fais, ne peut qu’être regardé avec des yeux qui sourient à ta tenacité.
      Continue à nourrir cette fluidité qui apparaît, je la trouve belle et apaisante.
      Namasté

      • Maya dit :

        Pareil. +++ pour Waterbreathing !

        • alain thomas dit :

          Egalement.

          • waterbreathing dit :

            croyez bien que tous les jours ou quotidiennement j’essaie d’accepter ce que je vis ..! puis parfois cela dégènère en lutte interminable. d’autres fois non, c’est assez usant dans l’ensemble..impression qu’il s’agit pour moi d’habiter ce que je vis, comme une façon d’être plus présent, autrement présent à la vie, .. pour moi, ce serait comme si je n’avais jamais tellement fait acte de présence jusque lors..et cela passe par des petites choses, ou épreuves au quotidien.je dirais comme à essayer de s’ancrer là.. puis dans mon cas impression que c’est aussi un choix à faire.. pas que de l’acceptation, mais à se saisir d’un choix de vivre..

  6. marie christine dit :

    Chacun son chemin . Tolérance . Ouverture d’esprit . Comprendre que les autres n’ont pas à suivre le même chemin que nous . Parce qu’il n’y a pas un unique chemin . Pas même un unique éveil !
    Merci Saul . Merci John Smallman . Merci Passeur .

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *