L’éternelle symphonie

Photo de Collin BogleUn peu de fraîcheur pour la journée…

 

 

 

 

Visionnez en plein écran en cliquant sur la carré en bas à droite.

Un jour sur Terre (2) – 10mn 41″

Lien pour Voir en grand format.

Source : http://www.urantia-gaia.info (en cas de copie, merci de respecter l’intégralité du texte et de citer la source

A propos Le Passeur

Nomade sur le chemin...
Ce contenu a été publié dans 08- Vidéos, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

69 Responses to L’éternelle symphonie

  1. pierrot dit :

    L’harmonie de l’homme dans la nature.
    Une vidéo qui me fait vibrer
    http://www.dailymotion.com/video/xyani5_liberte_music?start=223#.UUnAaBcz3ah

    • Taoufiq dit :

      pierrot ? un mail de Sylvie Roche qui m’a fait penser entre autre à toi

      « Années 70, la Provence, l’enfance, le printemps.
      Je courais partout dans les champs pour assister au réveil de
      la nature… Les jonquilles illuminaient les champs, les jacinthes
      parfumaient l’air léger.
      Mesdames les roses, reines du jardin, s’ouvraient lentement.
      Des violettes coloraient le bord des chemins. Des brassées de
      boutons d’or envahissaient la maison.
      Une brise aussi légère qu’une caresse nous enveloppait.
      Des petits poussins venaient d’éclore, des bébés chats étaient
      nés… de toutes petites cerises apparaissaient et laissaient
      entrevoir la fin de l’école…
      Les hirondelles arrivaient et réparaient leur nid de l’année
      précédente dans le garage.
      Des promesses de vie jaillissaient partout…
      Et la voix haut perchée de ma mère dans la cuisine entonnait
      cette chanson infiniment poétique :

      Ce matin un petit bonhomme
      Visage frais comme un bonbon
      Portant un bel habit vert pomme
      Est arrivé dans le vallon
      C’est pour le saluer peut-être
      Qu’aussitôt monsieur le Soleil
      Avec tous ses rayons vermeils
      A mis le nez à la fenêtre
      Alors par les prés et les bois
      Tous les petits enfants
      Chantèrent à la fois

      Bonjour, bonjour monsieur Printemps
      Par la grand route des nuages
      Avez-vous fait un beau voyage
      Et qu’apportez-vous si content ?
      Je vous apporte le beau temps
      Mes enfants
      A répondu monsieur Printemps

      Alors il fit la pirouette
      Puis un salut très solennel
      De la fontaine encore muette
      Il brisa la prison de gel
      Voyant ça dans leur nid de mousse,
      Les fauvettes et les pinsons,
      Entonnèrent à l’unisson,
      Leurs chansonnettes les plus douces.
      Le vieux clocher tout étonné
      Joyeusement s’est mis à recarillonner

      Bonjour, bonjour monsieur Printemps
      Sortez votre boite à peinture
      La terre a besoin de verdure
      Et de lilas tout fleurissants
      Vous en aurez dans un instant
      Mes enfants
      A répondu monsieur Printemps

      Et puis avec ses mains fluettes
      Il cueillit une branche de bois
      De cette magique baguette
      Il frappa sur le sol trois fois
      Avec les fleurs en ribambelle
      Poussèrent tous les papillons
      Et dans le ciel en tourbillons
      Arrivèrent les hirondelles
      Alors les petits enfants
      Se mirent à genoux
      Et dirent suppliant

      Et nous, et nous monsieur Printemps,
      Des petits bambins que nous sommes
      Vous devriez faire des hommes
      Vous en auriez pour un instant ?
      J’aime mieux vous laisser longtemps
      Des enfants
      A répondu monsieur Printemps

      J’explosais de bonheur.
      J’éprouve la même sensation aujourd’hui, quand les amandiers
      refleurissent. Cette chanson revient comme un écho et mon
      cœur d’enfant se ranime. Je fais une pause, je regarde autour
      de moi… rien n’a vraiment changé.
      Il est temps de souhaiter la bienvenue à Monsieur Printemps ! 🙂

      Bien amicalement,
      Sylvie
      Cultivatrice de Joie
      Responsable du site http://www.aimer-la-vie.com

      PS : Amis de l’autre côté de la terre, pour qui l’été s’achève,
      patience… nous vous envoyons Monsieur Printemps dès que
      possible 🙂 »

      Une explosion de Joie, qui ravit les sens
      Quelle promenade magique à travers bois et fleurs
      Dame Nature tu nous offres le bonheur
      Dans l’écrin de ta douce fraicheur

      Taoufiq

    • Machachouette dit :

      c’est très joli !

      merci Pierrot!

      mais pour moi c’est pas ça l’harmonie, mais on va pas chipoter! En tous cas c’est déjà beaucoup mieux que d’hab’!

    • Isabelle dit :

      wow, très beau….

    • Taoufiq dit :

      déjà diffusé, par toi ou une autre personne, avec tout mon respect
      Mais c’est bien de le réitérer 🙂

    • Machachouette dit :

      Encore merci, je ne la connaissais pas! Suis nouvelle sur le web!
      On n’a pas tout internet sur cette planète!

      Superbe!

      Merci Pierrot!

    • Margelle dit :

      Là, j’ai un doute : y a-t-il eu orgasme ? Il m’a semblé qu’elle faisait un peu sa mijaurée.
      excusez moi si je suis un peu à la traîne. Je raccroche les wagons ! 🙂

      • Machachouette dit :

        Margelle!!!! M’enfin!!
        🙂 🙂
        ça fait plaisir de te retrouver : « toujours l’bouchon à la rigol’  » !

        • Margelle dit :

          🙂 🙂
          Et moi donc ! ☼☼ Oui, j’ai eu envie de dédramatiser mon malaise en voyant cette vidéo. J’ai ressenti une approche, un élan de la bête en question, auxquels la jeune femme, à mon sens, répond tout à fait à côté. Et même pas du tout. Pour moi il s’agit d’un énorme malentendu. J’espère que la grosse bête n’a pas été trop frustrée, je l’ai trouvée très très délicate dans son approche, un peu envahissante, mais bon…. et moi je me sentais un peu trop voyeuse…. ça m’a gênée… Mais sans doute que je projette !!! Va savoir ??? Mais qu’en est-il de nos rapports avec les animaux, ces autres ???

    • Soleil Bleu dit :

      Moi aussi Pierrot, et les animaux me fascinent, j’avais pas vu cette vidéo, alors c’est super ! Merci du cadeau ♥

  2. Chantal dit :

    Merci pour ce magnifique élan d’amour envers la nature majestueuse et digne
    dont le but ultime est de s’accomplir dans le mouvement et l’être, patiemment et amoureusement, c’est naturel d’être épris par l’émotion c’est le ressenti d’un coeur ouvert qui est en osmose avec son étreté si je puis dire.

  3. Katerina dit :

    Aiouch ,

    Merci , je ne sais pas dire de tout mon coeur mais le coeur est là .
    Oui bien sur je sais quelle souffrance est sur la terre et comme toi je ne vois plus les choses de la meme façon . Je voulais simplement dire que les larmes ne sont pas toujours les memes . Les émotions aussi sont subtiles et j essaie de comprendre mes larmes . Je pleure depuis six mois . C est ainsi et c était indispensable évidemment .
    Il est tant aussi pour moi de dépasser cela . C est ce que je ressens .
    Je te remercie
    Affectueusement
    Katerina

    • alain thomas dit :

      Pardon Aiouch d’interférer.
      Katerina ici, tes larmes sont bien des larmes de joie ? Elles ont coulé parce que le film est beau et tendre non ?
      Alors ce sont des larmes du cœur, elles sont belles et tendres aussi.
      Si tu pleures depuis six mois, ce n’est pas grave.
      Tu sais, les larmes ont une raison d’être, elles montrent ta sensibilité.
      Et puis souvent, il arrive que nous pleurons et rions en même temps alors !
      🙂 ♫ ☼ ♫ 🙂

      • Katerina dit :

        Larmes de joie je ne sais pas . Tu as sans doute raison mais je ne comprends pas encore cela . Rire et pleurer en meme temps oui c est possible .
        Le mot qui me vient est écroulement …
        Sensible , trop très plutot pas …
        Choix et je suis là .
        Merci
        Bien à toi .
        Katerina

      • Katerina dit :

        Désolée Alain Thomas je n avais pas compris le ici . Oui ici comme tu dis c est à dire en écoutant Bach ou en visionnant la video sur les animaux c étaient bien des larmes de joie . Oui des larmes douces tendres et sublimes que je n avais jamais eues .
        Un univers d une beauté comme tu dois aussi le ressentir .
        Merci et excuse moi
        Katerina

  4. Machachouette dit :

    ♥♥♥

  5. Li dit :

    Merci à tous pour vos liens, poème et vidéos.
    La beauté, la délicatesse, l’amour, la vibration et l’émotion tout y est!
    Ça recentre! ❤✿❤✿

  6. Soleil Bleu dit :

    Je fais rire quand je dis autour de moi que je traque les reportages animaliers parce qu’ils sont les seuls à m’apporter joie , communion et apaisement.
    Je m’éclate vraiment l’âme avec eux.
    Merci Passeur

    • Thau dit :

      SB, si tu peux rencontrer les animaux dans la nature tu en seras encore plus heureuse.

      • Soleil Bleu dit :

        C’est exactement le message qu’on me sussure à l’oreille du coeur depuis des mois. Certains parametres de ma vie ne s’y ajustent pas encore pour rendre cela possible, mais quelque chose me dit que, je ne sais pas encore comment, cela se fera car je suis en route.

    • mesnet dit :

      Vu un bout de reportage hier, je crois : un jeune homme dans une forêt tropicale qui accompagne un jeune singe au nez pointu vers une nouvelle liberté.
      Cette osmose entre ces deux êtres, cette confiance, cet amour, cette communication si facile que l’on sent…
      C’est beau.

  7. Jonas 27 dit :

    Merci!!!vraiment merci Passeur,
    (((LA SPIRITUALITÉ)))
    Selon le dictionnaire=Qualité de ce qui est esprit,de ce qui est dégagé de toute matérialité.(((spiritualité de l’âme))).Ce qui concerne le spiritualisme.La vie spirituelle.
    Selon moi, la spiritualité représente notre lien direct avec (((Gaia))).
    Le dire avec des mots sans en avoir tenté l’expérience est tout simplement ridicule et incrrrrrrroyablement loin en terme de profondeur.
    Dans le language Amérindien l’orsque les ancien nommais les choses ,il ne disait pas EX=des mocassin (chaussure Amérindienne)mais plutôt ce avec quoi mes ancêtre dansait.Les mots racontait une histoire.Si on rencontre les peuple des première nation on se rend contre qu’il ne disent pas la même chose sur leur histoire.L’histoire change d’une communauté a une autre et c’est très bien ainsi alors (((spiritualité)))peux vouloir dire 7 milliard de définition différente et c’est l’expérience personnelle qui la définit et en fait un trésor a partager pour chacun.
    Qualité de ce qui est esprit, dégagé de toute matérialité??????
    Le dictionnaire a été écrit par des %*)(*/?*&*)( qui n’en on jamais fait l’expérience et il est la référence pour nous et surtout pour nos enfants.
    (JONASTIONNAIRE)=Qualité de ce qui est esprit fusionné avec la matérialité et autre !!!!!
    C’est une des connection les plus importante et c’est pour cela qu’il on prédis que les humain aurais besoin de connaitre les enseignement ancestraux pour accomplir cette tâche.Vous savez ce qui me fait rire dans l’enfance de l’humanité dans laquel nous nous trouvons?C’est que ((((((((((((((((((((((((((TOUT))))))))))))))))))))))))))))))est et était indispensable pour ce qui va suivre.Savez-vous qu’est-ce que c’est de la pollution, c’est une évolution ,innachevé ,c’est une fusion (Quatre élément),non divisé .Nous sommes des témoins (concients)de notre propre évolution.Je trouve profondement ca drole de penser au jour ou il n’y aura plus aucune ressource sur la terre ,alors les hommes retournerons dans c’est site d’enfouissement de déchet pour récupérer(pour la survie) les seules ressources disponibles sur la surface de la terre et hahahahahahahahah!!!!!!!il feront ce qu’il on toujours été destiné a faire …………..Récupérer,néttoyer et il redennerons vie a Gaia et ils auront traversé cette ère de l’adolescence de l’humanité pour devenir des hommes(être humain).Plus vite les gens (bon comme mauvais)aurons compris La fatalité(vie)qui nous guette ,plus vite nous avancerons dans cette nouvelle ère.Si vous ne comprenez pas c’est que vous êtes encors d,un côté ou de l’autre(dualité) et vos réponse en témoignerons.La transcendance est bien là et ceux qui avait et ne voulait pas les perdre panique ,n’ayez pas peur ,ici il n’y a plus d’énemi,avec toute ma lumiombre.

    • Cécile dit :

      Jonas, merci pour ton « jonastionnaire » plein de sagesse. Il me semble en effet qu’une spiritualité qui prétendrait s’affranchir de la matérialité passerait à côté de son but… Je commence de plus en plus à comprendre que notre « mission » est justement de spiritualiser la matière, et que cela passe par le cœur (et non par l’intellect) et par la reconnexion à Gaïa, comme nous y invite cette belle vidéo.

      • Katerina dit :

        Bonjour Cécile ,

        Je pense effectivement qu il faut spiritualier la matière … Il faut, enfin cela se fait tout seul à partir du moment où tout est en connection . La volonté ne sert à rien pour cela . Evidemment la nature est exempt de volonté elle vit .
        Tout est matière donc tout est nature, tout est atome … Il n y a pas de séparation .
        Ce matin un oiseau a passé son temps sur ma voiture , à se promener , j ai trouvé cela délicieux . Les passants l ont remarqué .
        Affectueusement
        Katerina

  8. Doud dit :

    Wouaa ça c’est intense ,fort magnifique …
    Merci Passeur j’adore voyager à travers les vidéos de la Nature Merci.

  9. pegase dit :

    Bonjour, voici tout simplement un petit cadeau pour tous et toutes, un écrit d’un poète presque inconnu en tant que tel, je l’ai trouvé très serein, et je voulais le partager…c’est tout, sans plus.

    QUAND J’AI COMMENCE A M’AIMER…
    
    Poème de Charlie Chaplin
    écrit le 16 avril 1959 à son 70ème anniversaire

    Quand j’ai commencé à m’aimer
    J’ai compris que j’étais toujours et dans toutes les opportunités qui m’étaient données
    Au bon endroit au bon moment.
    Et j’ai compris que tout ce qui se passe est juste –
    A partir de là, j’ai pu être calme.
    Aujourd’hui je sais : cela s’appelle CONFIANCE.
    
    Quand j’ai commencé à m’aimer
    J’ai compris combien je peux offenser quelqu’un
    Quand j’essaye de lui imposer mes désirs
    Même si je sais que ce n’est pas le bon moment et que cette personne
    N’est pas prête pour cela. Et même si cette personne est moi-même.
    Aujourd’hui, je sais : cela s’appelle RESPECT
    
    Quand j’ai commencé à m’aimer
    J’ai pu reconnaître que la douleur et la peine émotionnelles
    Sont juste des rappels pour que je ne vive pas à l’encontre de ma propre vérité.
    Aujourd’hui, je sais : cela s’appelle ETRE AUTHENTIQUE.
    
    Quand j’ai commencé à m’aimer
    J’ai arrêté de rêver d’une autre vie et j’ai pu voir que
    Tout autour de moi était une requête de croissance.
    Aujourd’hui, je sais : cela s’appelle MATURITE.
    
    Quand j’ai commencé à m’aimer
    J’ai arrêté de me priver de mon temps libre et j’ai
    Arrêté d’ébaucher plus de magnifiques projets pour le futur.
    Aujourd’hui je ne fais que ce qui m’amuse et m’apporte de la joie,
    Ce que j’aime et qui fait rire mon coeur,
    A ma façon et selon mon rythme.
    Aujourd’hui je sais : cela s’appelle HONNETETE.
    
    Quand j’ai commencé à m’aimer
    Je me suis échappé de tout ce qui n’était pas sain pour moi,
    Des plats, des gens, des choses, des situations
    Et de tout ce qui me tire vers le bas et m’écarte de moi même.
    Au début j’appelais cela de l’ « égoïsme sain »
    Mais aujourd’hui, je sais : cela s’appelle AMOUR DE SOI.
    
    Quand j’ai commencé à m’aimer
    J’ai arrêté de toujours vouloir avoir raison
    Par conséquent je me suis moins trompé.
    Aujourd’hui, je l’ai reconnu : cela s’appelle HUMILITE.
    
    Quand j’ai commencé à m’aimer
    J’ai refusé de vivre plus enfoncé dans le passé et de m’inquiéter de mon futur.
    Maintenant je vis seulement en ce moment où TOUT prend place,
    Ainsi je vis chaque jour et j’appelle cela CONSCIENCE.
    
    Quand j’ai commencé à m’aimer
    J’ai reconnu que ma pensée
    Peut me rendre misérable et malade.
    Quand j’ai pourtant appelé les forces de mon coeur
    Mon esprit a obtenu un partenaire d’importance.
    Aujourd’hui j’appelle cette connexion : SAGESSE DU COEUR
    
    Nous n’avons pas besoin de craindre d’autres discussions,
    D’autres conflits et problèmes avec nous-mêmes et avec d’autres
    Puisque même les étoiles se télescopent parfois
    Et créent de nouveaux mondes.
    Aujourd’hui je sais : C’EST CETTE VIE

    • Margelle dit :

      Merci Pégase pour ce magnifique poème.. si vrai, si juste..

    • Soleil Bleu dit :

      Ah ces synchronicités : Je rangeais mon bureau vendredi avant de prendre quelques jours de congés et je suis tombée sur ce texte (le seul) que j’ai épinglé sur un mur et que je ne voyais plus avec le temps. J’ai ressenti un clin d’oeil complice avec l’Univers qui me disait « Tu vois que c’est possible !  » 😉

    • alain thomas dit :

      Ce poème très connu est magnifique.
      Il vient en écho des propos d’Alain sur l’autre page.
      Charlie Chaplin était un éternel enfant. Il l’a démontré si souvent.
      Regardez Charlie Chaplin, regardez l’enfant en lui, regardez l’innocence !
      Lisez le poème de Charlie Chaplin, il est en adéquation avec son oeuvre !
      Alors bien sûr, dans sa vie, il n’a pas été parfait mais justement, il ne s’agit pas d’être parfait, il s’agit juste d’être, en toute innocence.
      Cela paraît simple n’est-ce pas, et pourtant, ce n’est pas si simple car il faut dénouer tous les liens, tout abandonner, renoncer à tout, absolument tout et que se passe-t-il ?
      Alors l’enfant arrive, avec son sourire d’enfant, son humour primal, son état primordial…

      • pierrot dit :

        ce qui inclut bien entendu ne plus avoir de centre?
        non pas le centre on va éclater en mille morceau alors.
        Alors se centrer sur quoi?
        Peut-être suivre simplement le mouvement de la respiration en toute quiétude?

    • Aiouch dit :

      Merci pegase et chaplin, c’est tellement beau … 🙂

    • MARIE ANGE dit :

      Tout simplement « magnifique » et d’une vérité profonde …

  10. alain thomas dit :

    Merci Passeur
    Une émotion pure
    La musique contribue
    L’impression de rentrer à la maison

    • Katerina dit :

      Merci Alain Thomas ,

      Le chemin est parfois long .
      Quand je ne pleurerai plus devant tant de douceur et de beauté , j ai l impression que j aurai trouvé la source .
      Affecteusement
      Katerina

      • alain thomas dit :

        Au-delà des pleurs se trouve la Joie
        Bien à toi 🙂

        • Aiouch dit :

          Yes ! 🙂 C’est ce que je voulais dire à Katerina.

          C’est pourquoi je l’écris à la suite de ta réponse.
          🙂

        • Katerina dit :

          Merci Alain Thomas ,

          Je sais que la vie doit etre ce qu elle est et je dois comprendre pourquoi l émotion me traverse encore et la sensibilité qui est au fond de moi .
          La réponse viendra ou pas vivre est important .
          PLeurer ou pas …
          Etre .
          Affectueusement
          Katerina

          • alain thomas dit :

            Katerina je pleure souvent.
            Je n’en fais pas toute une histoire. Si les larmes ont une existence quelconque alors versons-les quand elles se présentent, sinon nous tombons une fois encore dans le schéma du rejet.
            Mais il est vrai qu’au fil de notre vie, nous arrivons graduellement à maîtriser certaines émotions, ce qui nous éloigne de la souffrance.
            Il faut par contre juste savoir que lorsque nous éliminons la souffrance, nous éliminons aussi son contraire… le bonheur.
            Bien à toi

          • Katerina dit :

            Alain Thomas ,

            Bien sur je pleure et cela ne me gène pas . Je crois sincèrement que l on n a pas pleuré depuis trop longtemps . Je comprends ta réponse . Je sais que si j ai écrit cela autre chose devait se dire .
            La vie s écoule et tout vit .
            Affectueusement
            Katerina

          • Aiouch dit :

            Katerina, n’est ce pas Alfred de Musset qui a dit: « L’homme est un apprenti, la douleur est son maître, Et nul ne se connaît tant qu’il n’a pas souffert. C’est une dure loi, mais une loi suprême, Vieille comme le monde et la fatalité, Qu’il nous faut du malheur recevoir le baptême, Et qu’à ce triste prix tout doit être acheté..  »

            Les pleurs permettent de libérer cette forme d’énergie en nous, la douleur 🙂

            Voici un poème que j’avais écris en 1983, après avoir vu une photo d’un enfant en Afrique, qui me semblait meurtri par la douleur :

            « A tous ceux qui souffrent de ne point pouvoir vivre comme vous et moi, parce qu’ils sont nés dans un pays, où la guerre sévit, parce qu’ils appartiennent à une couche sociale, où le plaisir est parfois même inconnu. A tous ceux qui en ont marre de vivre ainsi, je dédie ce Poème ,

            « Je suis né, mon âme et mon désespoir,
            Dans un monde fleuri d’épines,
            Cherchant une lueur dans le Noir.
            Je souffre; et ma douleur sommeille dans mon corps,
            Elle m’accompagne, c’est mon amie; c’est mon ennemi.
            Une larme, sur mon visage, roule tout doucement,
            Un sanglot, dans mon cœur, déferle ruisselant.
            Devant moi la vie , devant moi la mort, me guettent furtivement;
            Devant moi les Hommes, sur ma douleur, piétinent avidement.
            Mon Dieu voici le monde et son atrocité,
            Montre moi le jour,
            Mes yeux refusent de l’accepter !
            Mon Dieu, emmène moi dans tes cieux
            Vivre loin des hommes, loin de l’ « Humanité »
            Avec ceux, qui comme moi refusent d’être dévorés
            Par un monde assoiffé de puissance,
            De dictature et de fantasmes erronés.
            Par un monde, aveuglé, transformé, attendant d’exploser
            Dans la pourriture de sa réalité.

            Taoufiq – 1983 »

            Bien sûr mon regard a changé depuis, je ne vois plus les choses comme une fatalité, plus de victimes passives, ni de bourreaux actifs,

            Bien à toi,
            Taoufiq

          • alain thomas dit :

            Impossible d’ouvrir le site de Betty.
            Son expérience ressemble à celle d’une NDE mais ce n’en est pas une.
            On ne peut pas valider son expérience. Elle seule peut le faire.
            Il faut rester très prudent sur ce type de témoignage.

          • pierrot dit :

            C’est pourquoi je l’ai rencontré en comité restreint.
            Et quand tu te trouves face à elle tu ne penses plus et tu baignes dans une paix indescriptible.
            Fascination ou écoute véritable?

          • alain thomas dit :

            Non, c’est toi qui ne penses plus (hum) et qui baignes dans une paix indescriptible, pas moi 🙂

            Toi seul a fait cette expérience de fascination ou d’écoute véritable.

            Elle est peut-être très belle 😉

          • Aiouch dit :

            Pierrot bonsoir 🙂

            son témoignage (Betty) me semble trop parfait … taillé au cordeau pour une expérience de mort imminente, comme on dit
            Il est beau en soi, oui !
            Mais c’est une simple interprétation de mon ressenti

            Avec humilité,
            Taoufiq

  11. Salvia dit :

    J’avais déjà visionné cette si belle vidéo, et la revoir c’est vraiment du pur bonheur. Personnellement j’ai toujours eu un faible pour les renards, alors là, je suis gâtée 🙂

  12. graffitique dit :

    Na’vi 🙂
    c’est beau ça

  13. Thau dit :

    Merci Passeur pour cette vidéo,

    J ‘invite les amis à regarder qq unes des 38 autres vidéo de Nature13 qui valent le détour ! Voilà des « channeling » dont la vibration est suffisamment élevée pour être appréciée par tous..(pour tous ceux qui se demandent ce qu’est le ressenti du coeur sans intervention du mental et bien là c’est évident)

    Un petit lien pour Jonas en particulier (et pour tout un chacun, bien sur): la baleine bleue et son bébé…
    http://www.youtube.com/watch?v=nBwGTbtCqog&list=UUHIZ5kdMRtA_On2z2FBKafA

    Bonne journée

    • Thau dit :

      La chaine ds Youtube est « 13natureHD »…

    • Stéphanie dit :

      Cher Thau merci … Je ne saurais dire mieux au sujet des canalisations ! Je confirme qu’il n’y pas de meilleure voie (à la portée) de tous, pour ressentir l’amour « du cœur » sans les interférences du mental, que la reconnexion aux animaux et à la nature.

      Merci Passeur pour la fraicheur et la beauté de cette vidéo que tu nous proposes.

      • Margelle dit :

        Sais-tu ce dont je rêve, Stéphanie ??? et que quelquefois je trouve… c’est de me trouver aussi bien avec un humain qu’avec un animal, ou une plante…. merveille des merveilles !!! mystère des mystères !!

        • Stéphanie dit :

          Chère sœur de la tribu, je partage le même rêve ! En réalité, mon cœur SAIT que sur la nouvelle terre cela ne sera pas un rêve mais la réalité et cette certitude fait vibrer mon cœur de la joie la plus pure qui soit !

          En attendant, nous pouvons tous goûter chaque jour à la magie de la reconnexion avec nos amis les animaux, ainsi qu’avec les plantes, pour cela il suffit d’avoir le coeur ouvert et l’innocence d’un enfant.

    • pierrot dit :

      Enfin de la vrai info 🙂
      Je veux dire de l’info où le mental ne peut pas discourir.
      Et d’ailleurs cela se voit dans les commentaires.
      Alors voilà mon ressenti:
      Vibration partant du milieu du dos jusqu’en haut de la tête.
      Sourire aux lèvres.
      Chaud au coeur de voir tant de compassion, de délicatesse, de beauté.
      Emerveillement.

  14. Katerina dit :

    Avec mes remerciements.
    Affectueusement
    Katerina

  15. Didier dit :

    De cœur à cœur merci Passeur . :o)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *