ENTRE NOUS TOUT y EST (2)


Susan Seddon-Boulet11Par O Mikael

8 – C’est le regard accordé au plus petit
Le sourire offert où la souffrance impressionne
Qui qualifie le Divin en l’être
Lequel n’est que relation consciente
Réunissant des formes à l’apparence distincte
Il n’y a pas de « personnalité » existant par elle-même indépendamment des autres
La Personnalité véritable est fonction accomplie au service de l’Ensemble

Nous sommes nés en nous engageant au service de la vie
Nous devions perdre la Source de vue
Pour en assumer la responsabilité consciente
De l’effet à la cause
Nous nous sommes retrouvés captifs de nos projections focalisées en images
Nulle faute     juste une erreur d’interprétation
Un oubli provisoire de l’unité qui fait sens

Tu n’as jamais été seul dans un monde hostile
Mais il fallait y croire pour s’y retrouver
Nos projections ont causé d’innombrables chocs à la sensibilité élémentaire
Qui nous l’a rendu par des chocs en retour
Depuis nous serions sur la voie d’un commun accord
Tardif certes     voire inespéré     mais qui sera
Puisqu’il est possible et que nous l’évoquons

La résonance avide du manque éprouvé
Attire sa correspondance cosmique

Dans l’ordre universel     un schéma de vie planétaire
N’est accessible qu’à     des éducateurs     des veilleurs     voire des « tuteurs »
En résonance de schéma
Tout est possible quand tu laisses la ligne de communication ouverte
Certains nous guident en cet instant même     en tout respect
Mais une minorité dynamique et agressive a piraté le projet
« Humain conscience de vie planétaire »
En nous asservissant à leur désir de pouvoir
Génétiquement d’abord (limitation artificielle à deux brins d’ADN actifs)
En programmant nos croyances et nos peurs depuis lors

Oublie tous les discours officiels
Les faits réels sont travestis
Les E.T. étaient sur Terre comme « artisans de lumière »
Bien avant qu’un quelconque hominidé n’ait eu l’idée de se dresser sur ses pattes arrières
Et d’ailleurs d’où lui est venu l’idée ?

Les contacts lumineux conscients sont un clin d’œil     voire plus
Mais il existe aussi une technologie anti-gravitation liée au gouvernement de l’ombre
Qui influence sciemment les conditions de vie sur Terre     passons
Et des canulars

N’oublie pas que tout vient « d’en-haut » et s’aligne en bas
En passant par le cœur universel
Les faits réels sont donc bien antérieurs
Aux quelques milliers d’années d’histoire officielle
Ils interagissent maintenant en spirales spatio-temporelles descendantes
Alignées au cœur

La durée de vie humaine est insignifiante aux regards d’autres consciences
On peut trouver ça cruel     en attachant à la vie humaine
Une valeur affective compensatrice de manque
Quand nous lui refusons     en revanche     la plénitude en présence
Qui représente le joyau de sa dignité

Le plus simple qui soit     semble très difficile de l’extérieur
De l’intérieur     la conscience translucide reliée de haut en bas
Induit le mouvement ascendant correspondant
Le triple serpent lové du coccyx au nombril
Irradie la moëlle de la colonne     en câble de courant très haute tension
Passe par le cœur et le cerveau en l’informant
Et ressort au-dessus de la tête
C’est vivant     et c’est un pur héritage reptilien

Si tu analyses jusqu’au bout     tout se mêle
Les bons     les méchants     le vrai du faux     ombre et lumières
Si tu ressens     tu reconnais spontanément ce qui te rend heureux
Et là tu choisis vraiment ce qui te détermine au lieu de subir en réaction

Il n’y a de contradictions qu’apparentes
Comme dynamique formelle de vie

C’est nous qui nous y perdons en nous y attachant
Le reste du scénar     c’est ce qu’on vit

De quoi avons-nous vraiment peur ?
De mourir seul ou d’être libre de vouloir en plénitude de présence ?

Voulons-nous vraiment continuer à alimenter les formes de pensées
Liées au désir de vengeance inconscient qui inspire la terreur ?

La Justice     en équilibre absolue     tranche     parce qu’elle comprend
N’en doute pas

Pas besoin de chefs entre-nous     juste l’intelligence du cœur qui décide de sa vie
Chacun joue alors consciemment son rôle     en réalisant ce que la vie lui suggère
En accord d’ensemble
C’est comme ça que cela marche

Est-ce que tu réalises le potentiel de pouvoir créateur
Que vampirisent tous les faux-semblants     tous les efforts contraints ?
Ça vaudrait pas la peine     juste pour voir ?
Comme Un

9 – Notre cerveau primitif recouvre les pulsions de survie de reproduction et de domination (encore du reptilien) auxquelles vient s’agglomérer la mémoire affective du cerveau limbique (mama – lien)
Ce qui représente une masse d’informations subconscientes impossible à éluder
Même sous couvert de « bonne » conscience collective     obsédée de bouc-émissaire
L’activité du néo-cortex fait comparativement office de veilleuse
Flottant sur un océan d’inconscience abyssale

Mais les glandes pinéale et pituitaire n’ont pas oublié leur potentiel de réceptivité lumineuse
Induit par le cœur et le système nerveux

C’est donc bien de son ancrage physique que dépend le réveil de la conscience humaine
Pour aller bien au-delà de ses limites apparentes actuelles

Ici pas question de rêveries     ni de songes creux
Désolé pour les fans de l’ascension prêts à embarquer     valoches à la main
Mais le surplus de bagages n’est pas compris dans le forfait
Aucune charge émotionnelle du passé ne passera la porte de l’ascenseur
La « guerre dans le ciel » est celle des idées et de leur influence créatrice
Celles qui épousent la vie et la servent en l’informant
A l’encontre de celles qui tentent de la dévier en s’en servant
Projection publique et privée sur Terre     imminente

La bonne nouvelle c’est que tu n’es plus seule à t’embrouiller dans ta petite histoire personnelle

La disponibilité radicale     en Femme intégrale     est seule porteuse de vie
Elle aimante le témoin vivant de l’esprit
Quand tu réalises qu’il n’y a rien à sauver     mais tout à vivre
Tu sais faire la différence entre le vrai et le faux-semblant
Entre le témoin qui accompagne
Et l’image projetée qui manipule ton désir de n’être plus seule

Le Frère–guide est la réponse de l’Univers au besoin d’unité du cœur
Aujourd’hui Maitreya est son nom propre
Emmanuel (Dieu en nous et avec nous) son nom commun
Pas la peine de courir après     tu le verras le moment venu
Au moment précis     où tu réalises l’interdimensionnalité de ta responsabilité créatrice

Alors tu n’es plus un mouton qu’on mène à l’abattoir
Et tu réintègres le peuple universel     la vie véritable
Bienvenue chez toi     en Nous

10 – De la particule élémentaire au « multivers »
Chaque enveloppe physique est animée d’une forme de conscience inclusive
Qui comprend et informe les corps qu’elle contient en esprit
Comme nous si nous comprenions les cellules de notre corps
Ainsi nous sommes les cellules de vie constituant un corps plus grand
Qui lui-même etc
Esprit + matière-conscience     contenu lumineux intelligible
Dont l’âme représente l’aspect sensible

La structure physique est en gros celle que la science matérialiste a mis à jour
Même si elle ne fait que disséquer un cadavre
Mais l’intérêt de ses plus récentes découvertes est de nous mener là où quelque chose s’achève
Ou les limites du connu dans une gamme de fréquence donnée
N’oublie pas que nous ne percevons qu’une gamme de fréquence lumineuse très restreinte
(du rouge au violet)
Et encore ne s’agit-il que de lumière obscure qui enveloppe et contient la forme
La véritable lumière n’est évidemment pas physique
Mais relève de l’entendement ou vision communiante

Alors imagine ce que représente la vitesse de rayons cosmiques
Eh bien     en cet instant même     du centre de gravité de l’ensemble des univers
Emanent des rayons cosmiques     qui en alignement cyclique     visent directement la Terre
Juste pour lui fournir l’influx nécessaire à sa régénération
Et nous pouvons les entendre     dans la mesure où nous ne sommes pas trop absorbés
A projeter le passé en avenir pour mieux oublier la présence réelle que nous sommes

Il est essentiel de réaliser que la Présence ne relève ni du temps
(L’évolution ne concerne que les formes)
Ni de l’espace en localisation précise
Nulle en durée     Elle est infinie en espace     du rien au tout
Insaisissable par le mental analytique qui instrumentalise un objet
En le comparant à sa banque de données     elle-même contrôlée par l’égo

Tu ne peux en aucun cas te dissocier de la Source     pour la comparer et l’analyser
Tout le reste     oui
Elle     tu ne peux que la vivre
Tout en étant formellement animé par le flux permanent du courant vital
Impossible à refouler ni à endiguer
En fonction des caprices sécuritaires à « moi-je »
Sans provoquer de blocages énergétiques     qui eux-mêmes
Vont engendrer malaises     complexes     maladies     accidents
Jusqu’à la rupture de la conscience mise en forme

Nicolai Kalmakov10L’expérience de mort est d’autant plus nécessaire
Qu’elle est refoulée par la conscience identifiée à la forme
Lestée du corps     la conscience demeure en ce qu’elle reconnaît
Jusqu’à la conscience pure     où l’expérience rythme le don de soi     du souffle recréateur
A chaque instant de présence intégrale     inspir-expir

D’où l’Amour inconditionnel résout en l’intégrant
N’importe quel contenu de mémoire
Aussi simple que de tout pardonner     du fait qu’il ne s’agissait que de rêves
Et ce sans avoir à subir de « seconde » mort (psychique)
Quant à la première mort (physique) omniprésente dans notre monde
Elle peut et doit être vécue dans la paix enfin consciente de son souffle inspirant

A l’inverse de celui qui s’imagine renier la présence commune en s’affirmant à ses dépends
Et dont l’instinct de mort va contrôler les moindres réactions
Jusqu’à l’engloutir de terreur
Voilà ce qui inspire nos chers manipulateurs
Dont chaque égo séparé se fait le relais inconscient

Alors là     tu vas me dire qu’il y a « du pain sur la planche »
Et que toi     t’en n’es pas encore là     et bla bla
Sauf que nous entrons de gré et de force
Dans un champ d’expérience     hautement informé
Qui te permet en cet instant de lire mes conneries
En te demandant de quoi il retourne vraiment

Ce message n’a évidemment rien d’un enseignement « spirituel »
Encore moins d’un texte « sacré »
C’est juste la lettre ouverte d’un ami     qui énonce des faits
Dont il entend prouver qu’ils sont incontournables

Ce qui te permet en retour d’exprimer un choix clair
Oui ou Non à ce qui est
Sachant que sans la capacité de dire Non à ce qui n’est pas
Le Oui n’a d’autre valeur que celle qui consiste à suivre le troupeau

Oui     tu réintègres ton potentiel créateur     en assumant la responsabilité qui en découle
Et te retrouves inspiré et guidé en ce sens
Non     tu fais le « je » de l’auto-destruction en projetant la culpabilité sur autrui
Ma Sœur     mon Amie     tu as tout subi au fond de ta cage de torture
Sans jamais laisser s’éteindre la flamme du cœur que nous inspirons

Maintenant     je tiens à préciser aux personnes trop sensibles pour entendre
Que s’il y a quelqu’un à suivre dans le « je » commun     ce n’est pas moi
Je ne fais     pour ma part     qu’entrouvrir une porte qui semblait verrouillée
En réfléchissant la lumière de la Source
Afin de te permettre de l’ouvrir à la Rencontre de qui nous sommes

11 – L’énergie tirée du vide en double aimant supraconducteur est illimitée
Pratiquement elle n’a pas besoin d’être stockée
Ce qui priverait les groupes de contrôle de leur pouvoir

Mais ce qui nous intéresse en premier     c’est sa dimension psychique
En apprenant à faire le vide complet en ton esprit
Au-delà de toutes formes d’identification
Tu te rends « supraconducteur »

Et comme la matière n’est qu’une densification de l’esprit
Avec une certaine maîtrise pratique
Tu peux mettre en forme le substrat de toute vie animée
Afin de parvenir à dépasser la sensation de résistance matérielle
Nous devons prendre conscience du champ électro-magnétique de chaque forme
Qui repousse le nôtre

En ressentant notre propre corps d’énergie
Qui est le substrat vital du corps physique
Ainsi que la centrale de transformation de l’info lumineuse subtile
La réalité de l’être-énergie que nous sommes devient évidente

Ce qui nous importe est de recueillir l’information (sub -quantique)
Qui contient la vision « classique » de l’univers physique     les petites boules dures
Pour cela     il n’y a rien d’autre à faire « péter »     que la peur

Il est évident que la véritable information lumineuse n’a rien à voir
Avec une quelconque fantaisie imaginative
Du genre « j’aimerais bien gagner au loto »

En fait nous sommes naturellement limités en conscience d’être
Afin d’apprendre à devenir responsables de nos pensées
Sans nous laisser embarquer par les émotions réactives qui les suscitent
Juste en les voyant     sans les juger
Tu en acquiers le discernement
Indispensable pour franchir le seuil de fréquence vibratoire
Au-delà duquel la pensée ressentie du cœur fait fonction d’onde informative
Agglomérant les particules correspondantes à l’image invoquée
Dans la substance réfléchissant l’esprit
Projetée en maîtrise d’équilibre

En clair     tu t’attaches à rien     en étant attentif à tout
Et la vie universelle nous invite à ses noces     en présence conjointe

Dans ce cadre allégé     il n’existe plus aucune frustration de manque
Mais la joie pure d’y être
A chaque instant de présence commune
Régénérant le corps émotionnel autrement à vide d’excitation et de souffrance correspondante
Premier parasite de l’attention     auquel on s’identifie si facilement
Que ça se pense « moi-je »     juge et victime
C’est de la substance émotionnelle dont se nourrissent nos prédateurs aguerris
Vampirisant ainsi l’énergie vitale potentiellement créatrice
Par des injonctions culpabilisantes du style « tu n’es que »     « même pas foutu de »
La fausse humilité exclusivement identifiée à la matière qu’on croit connaître
Est toujours compensée par un égo dominateur
Qui devient le tyran obsédé du contrôle de son univers
Et d’autant plus prédateur qu’il agit à l’ombre des apparences convenues
Comme dans le travail     la famille     la patrie     la race

La matière perçue de façon exclusive n’existe même pas
Il n’y a qu’interaction de mouvements conscients     plus ou moins rapides
Aucun scientiste ne peut affirmer le contraire sans contredire les faits

La véritable matrice de la vie est un tissu énergétique
Inspirée du souffle créateur en micro-trous noirs et blancs (inspir-expir)

A l’intérieur     donc imperceptible à nos sens physiques limités
Au voile de matière et autre énergie sombre
Que le sens inhérent au souffle créateur peut seul réunifier

La sensation de matière en résistance     confère à la conscience de soi
L’aptitude à réunir ce qui apparaît séparé

Les différents niveaux de résistance éprouvés et intégrés vont déterminer les outils technologiques
Accessibles à la conscience collective en devenir
Donc relative à l’évolution ascendante
Qui est l’objet de ce message

Ce qui nous intéresse     en tant qu’individus conscients d’être conscient
Est ce que j’appelle la « technologie lumière »
A savoir la capacité de l’esprit conscient à franchir
Le mur de résistance inconsciente (vitesse de la lumière)
Qui semble préserver son unité dans la forme
En tant que véhicule de conscience lumière     animée du cœur commun
Ceci n’a rien d’utopique
Mais exige au contraire la maîtrise « amoureuse » de la plus grande rigueur d’attention

Robert Venosa10

Trois voies – la première dite « humide »     tout en éveil progressif de la sensibilité consciente
Lente parce que « je me contente de suivre ce qui s’impose à moi »
La deuxième – dite « sèche »     parce que dépourvue d’affects
Plus rapide et plus risquée parce que « le feu non maîtrisé brûle et consume »
La troisième – dite « royale »     synonyme d’auto-détermination radicale
Expose celui qui y prétend à l’antagonisme le plus virulent

Dans les trois cas     la finalité est la même
Réintégrer le subconscient (le corps) au tout en un
« Dieu »     où la Lumière aimante     sans l’ombre répulsive qui ne fût     l’espace d’un rêve
Que le moyen de s’y reconnaître

Voici ce que nous allons démontrer dans l’axe de ce fameux alignement cyclique
Qui nous vient droit au cœur

Ce qui suit s’apparente au développement de « champs de probabilités »
Qui n’a rien à voir avec de quelconques prophéties
Car si dans les deux cas     la conscience interdimensionnelle
Est le vecteur transmetteur de la « vision »
La lecture du champ de probabilités est la science du possible
Qui dissout la subjectivité émotionnelle du « voyant »

Ce n’est donc pas la peine de chercher à se définir pour se protéger
Sur la base d’une mémoire réactive qui n’est qu’une ombre aspirante
De la lumière qui vient du futur comme présent en toi

L’intégrité consiste à vivre ce qui est présent à chaque instant     en l’aimant
Pour ça     il faut le courage moral de lâcher ce que tu trimbales

Et l’opportunité qui se présente est unique
C’est pour la vivre que tu es engagée sur Terre aujourd’hui
Et non en raison d’un quelconque enchaînement fatal

O Mikael

SUITE (cliquez)

Source : http://www.urantia-gaia.info (en cas de copie, merci de respecter l’intégralité du texte).

Cette série d’articles est réunie dans la rubrique « L’Eveil ».

 

À propos de Le Passeur

Nomade sur le chemin...
Ce contenu a été publié dans 06- Tous les articles, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.