ENTRE NOUS TOUT y EST (3)


Tomasz Alen Kopera28Par O Mikael

12 – Nous allons concentrer toute notre attention dans l’axe du passage
Non pour fuir ce que nous ne voulons pas     mais en passant au travers
Et récupérer en passant toute l’énergie consommée en peur agressive

Cela vient du plus profond du cœur humain     arrête le temps     éteint la lumière extérieure
Pour qu’elle renaisse de l’intérieur     hors du temps

Ce « black-out » n’a rien d’une catastrophe
Ni d’une vengeance divine punissant l’humanité de ses péchés
C’est même tout le contraire
Ce n’est pas non plus le plan diabolique gouvernant dans l’ombre de nos peurs
Pour imposer sa solution sécuritaire de contrôle des masses
Quand bien même ils essaieront

Non c’est juste le moment consacré à s’y retrouver     au cœur du grand silence
Il ne s’agit pas de « trois jours de nuit »     mais d’un seul instant au parfum unique d’éternité
Qui peut être vécu dans la reconnexion de soi au tout     au-delà des apparences entretenues
Le tout co-créé en parfait accord des lois naturelles de l’esprit     ni plus     ni moins

Aucune « diablerie » ni « fin du monde » là-dedans
Juste un coup d’arrêt à ce qui n’a plus cours
Coup de semonce     que relativise la petite flamme entretenue du cœur
Et puis la lumière extérieure revient     Terre d’éveil

Rien ne sera plus désormais comme avant
Nous retrouvons ainsi une vigilance que nous pensions avoir négligé jusqu’alors
D’avoir trop pensé les ombres rêvées

Vigilance d’autant plus utile     que les masques tombent
Nous ne devons agir qu’à la lueur de la petite flamme
Sans nous soucier le moins du monde de l’agitation extérieure     pourtant facile à imaginer
Et les éléments réagissent à l’influx de conscience libérée

La Terre     notre mère en nature     doit se dégager des entraves qu’on lui a imposées
Elle va donc s’ébrouer pour libérer le courant de vie qui l’anime
Ou elle va crever     et nous avec

Ça va donc forcément secouer     et c’est ici que nous l’épousons
Et l’inspirons tout en douceur et puissance conjuguée
Afin d’établir la paix le plus vite possible
Ce qui passe par une entente cordiale réévaluée avec les élémentaux
Dont seuls les apprentis-sorciers et les amants de la nature se souciaient auparavant

Les grands Dévas de conscience de groupe nous y aideront
Pour autant que nous soyons respectueux de toute vie élémentaire comme étant nous-mêmes

Une fois le grand nettoyage de printemps accompli
Il s’avère que la fréquence terrestre va franchir un seuil critique et quantique (v. ceinture de photons)
Où elle doit se reposer     comme après un accouchement

La matière n’aura pas vraiment changé d’apparence
Sauf qu’une plus grande quantité de lumière en émane
Ce qui est gage d’une réceptivité accrue aux influx conscients

Pas de fin du monde     non     le début de quelque chose
Comme un retour bienfaisant à la Source

En fait     juste un premier test en responsabilité collective

L’ombre est en « moi » comme mémoire irrésolue du passé
Ce qui semble l’activer de l’extérieur n’est que sa correspondance sensible en moi
En éclairant cette zone sensible     tu lui restitues son intégrité
L’ombre n’étant plus alimentée par un esprit à l’attention divisée
Elle redevient Lumière

Il n’y a pas lieu de dire ce qu’il y a à faire
Ceci est déjà compris     dans une certaine mesure     dans la conscience collective
En tant que bonne volonté et intelligence pratique
Et moins j’en dirai     mieux ça se fera

En revanche     il n’est pas superflu de préciser ce qu’il faut éviter de faire
Si tu ne veux pas te retrouver le cul entre deux chaises
En proie à des pensées et des sentiments conflictuels
Jusqu’à choisir en pleine conscience

Ce qu’il ne faut surtout pas faire     c’est s’opposer à quoi que ce soit
En dénonçant le coupable idéal
Sous un masque de pseudo-révolutionnaire     en jouant un « je » destructeur

Sois tranquille la vie     va te proposer tout ce qu’il te faut
Pour autant que tu lui consentes un regard aimant d’attention juste

Tout le théâtre d’ombres du monde     n’est plus qu’un décor de carton-pâte pour ambitions avortées
Dès que l’attention lui est retirée
Alors bien sûr     ceux qui gouvernent le monde dans l’ombre ne vont pas en rester là
Du genre     « bien joué les gars     joli tour de passe-passe      on s’en va »
Non     ce serait mal les connaître
Et n’oublie pas que l’ombre a son rôle à jouer     dans la création de contrastes
Tant que tu croiras dépendre d’une réalité extérieure

Comme de simuler une attaque d’extra-terrestres contre laquelle le monde pourra enfin se fédérer
Scénario Hollywood pur jus     y manque plus que la bombe salvatrice
Et nous voilà redevenus poussière d’étoiles
Mais le fin du fin     c’est bien sûr le Messie tant attendu des brebis égarées
Et là en matière d’hologramme et toute la batterie d’artifices en stock
On peut avoir droit à du super n’importe quoi     alléchant de désir déresponsabilisant
Non     stop     coupez !
La malignité de l’intelligence inversée ne peut que réagir
Elle a toujours un temps de retard     sur ce qui induit l’événement

Les projections « conspirationnistes » sont une forme d’intelligence inversée
Totalement contrôlée par l’ombre qui les obsède
L’Unité se recrée de l’intérieur
Avant de pouvoir se réfléchir dans le monde
C’est de l’avoir oublié qui donne à l’ombre son pouvoir apparent
En final il s’agit d’être efficace dans le traitement que nous réservons à nos chers parasites
Pas de justifier leur pouvoir de nuisance en jouant leur jeu
Le véritable « commando d’élite » relève d’une compétence interdimensionnelle de la conscience cosmique
Rien à voir avec des égos frustrés qui masturbent un imaginaire sous cloche
Alors revenons à l’essentiel

La Fraternité Universelle de civilisations ancrées dans la Lumière     n’est pas un fantasme
Sans Elle     nous ne serions pas ici pour en parler

Mais c’est bien l’émergence de la conscience humaine qui est en jeu
Donc pas d’interventions qui nous rendraient dépendants de « sauveurs du ciel »
En revanche     une fois que l’axe de manifestation est parfaitement aligné
Ils agiront comme ils savent le faire en intelligence coordonnée du cœur
Précis et efficace     j’en réponds

Te prends pas la tête avec les injonctions astrales et autres armes psychotroniques
Nous sommes ici entre-nous     dans une paix en communion réelle d’Unité
Où aucun de ces gadgets ne fonctionne

C’est d’ici     que nous allons recréer le monde que nous voulons
Le paradis est toujours ici     nulle part ailleurs     on l’a juste laissé à l’abandon
Il nous appartient de l’édifier de terre
Ce qui fera monter la vibration commune et éliminera les parasites
Demandez le programme !

Trois options – La première concerne une minorité conséquente d’êtres humains
Qualifiés d’« artisans de lumière »
Ceux-ci ont tous des mémoires extra-planétaires sur disque dur
Et sont plus ou moins conscients de la transition en cours
En tout cas ceux-là ne se sentiront pas victimes des circonstances
Mais au contraire pleinement participants d’un processus
Dont la résolution libérerait leur mémoire en souffrance

A ce moment-là     et pas avant     ils ne seront plus dépendants de la dualité matérielle
Ce qui actualisera leur potentiel de conscience lumineuse
Ils seront donc libres d’évoluer en fréquence correspondante
Au-delà de la Terre     et/ou     à l’intérieur de celle-ci

La deuxième option concerne la majorité de la population humaine actuelle
Qui n’a pas forcément connu d’autres vies que sur Terre
Mais qui n’en portent pas moins le souvenir traumatisant et refoulé
Des drames et destructions qui s’y sont déroulés
Cette majorité est pleine de bonne volonté     mais demeure tributaire d’une réalité extérieure
Pour parvenir à intégrer son pouvoir créateur
Pour eux     l’évolution sur Terre va se poursuivre     avec certes un cadre régénéré
Mais aussi son lot de contrastes duels et d’ambigüités inconscientes
Jusqu’à ce que la « tumeur maligne » soit clairement identifiée
Chacun à son rythme     suivant sa capacité à se détacher de ce qui est devenu superflu
En aimant

La troisième option concerne ceux qui jouent sciemment le pouvoir de l’ombre
Et la manipulation d’autrui     et se nourrissent de la souffrance imposée à la vie innocente
Et s’imaginent acquérir l’immortalité     en faisant de plus en plus d’esclaves
Qui leur abandonnent leur volonté d’être
Ceux-là     ils dégagent     et ils le savent

Inversion des pôles d’influence (haut en bas – dedans dehors)
Ancrage de la nouvelle grille magnétique     par le biais de la conscience humaine
Sans laquelle rien ne peut se faire

Inversion inéluctable des pôles physiques retardée
Jusqu’à ce que chaque particule de conscience humaine aspirant à la Lumière
Ait eu l’opportunité d’intégrer l’expérience en cours
Ce qui va prendre     disons     quelques siècles     mais guère plus

Alors la Terre aura vraiment ancré sa nouvelle dimension lumineuse d’étoile bleue
Bibliothèque d’information vivante     et centre de formation
En vue de la création de nouveaux Univers

Ernst Fuchs03Mais revenons au temps présent     quand tout va basculer
Nous allons nous retrouver     en guidance intérieure     dans des lieux de vie
Où la Lumière du cœur sera pleinement reçue     pour être mise en forme originale
Rapports communiant à la Terre     art–thérapie     éveil des facultés intuitives
Entre-nous     tout y est
Les compétences individuelles sont reconnues     développées     et servent le bien commun
Ceci est la signature d’une civilisation saine
Où le pouvoir de manipuler autrui pour entretenir un égo séparé     n’a plus la moindre place

T’inquiète pas du pouvoir officiel     il aura d’autres « chats à fouetter »
Discrétion     lucidité     efficacité     solidarité

 

13 – La Vérité se révèle en toi     quand la reconnaissance de présence émerge
De l’attraction avide du passé en souffrance
La Vérité n’appartient à personne     pas plus à moi qu’aux autres
Il appartient donc à chacun d’en recueillir le nectar d’une jouissance qui ne retombe pas
Justement à ce propos     le sexe en tant qu’union de deux énergies apparemment distinctes
N’est sur la base d’une mémoire émotionnelle     que la manipulation de l’énergie de l’autre
Dont l’excitation retombe en général aussi vite qu’elle est montée

Le liant est évidemment l’Amour véritable qui fait de deux cœurs un seul
Où le don de soi est d’autant plus naturel     qu’il n’y a rien à posséder
Dans le calme et la maîtrise du souffle
Les deux énergies se fondent     et le cœur uni en recueille tout le nectar
Qui réveille le courant lumineux subtil
Que la conscience éveillée     peut alors entretenir à volonté
De haut en bas     et de bas en haut     (v. croix de vie égyptienne)

La vie reconnaît le cœur diamant     en divin aimant     et sait toujours lui parler
Mais que de violence     de haine     de mépris     de traumas     de blocages et de manipulations
Juste pour aimer l’autre     comme soi-même

Car si tu te respectes     alors tu respectes les autres     car c’est la même chose
Quand bien même et surtout si tu te dissocies     de l’inconscience manipulatrice
Juste se donner      parce qu’il n’y a rien à perdre     ni à retenir
Et s’ils n’en veulent pas     tant mieux que pis     tu ne fais que passer
Sans t’accrocher à quiconque

A l’inverse     l’instinct de domination sur des victimes qui lui abandonnent leur volonté propre
Est la motivation secrète à l’ombre du pouvoir
Au lieu du service altruiste     qui viendrait contrarier l’ordre établi
Lequel ne peut cependant contrôler ta relation intérieure aux autres
Et c’est là que tout commence     alors

Sinon tout est sous contrôle     mais ça tu le sais déjà
L’impulsion vient d’en-haut     éveille le cœur qui lui donne vie
Mais c’est en-bas qu’elle se réalise
Communiant à la base du moindre échange de partage
Solidaire     associatif     culturel     artisanal     agricole
Là     le tissu relationnel prend vie     et rien ne l’arrête

La civilisation occidentale « judéo-chrétienne »
Qui semble avoir imposé son modèle de réalisme au monde
Entre en fait en convulsion–contraction pré-natale
Ce qui la terrifie     au point où son angoisse semble se réaliser

Ne nous attardons pas sur l’aspect économique
Qui draine pourtant presque toute l’énergie vitale de la communauté humaine
Il suffit de suivre l’argent     d’où vient-il ? Des banques ? Non     de rien
Mais c’est ton travail qui lui fournit sa valeur énergétique
Et où va-t-il ? A quoi sert-il ?
Ce n’est évidemment pas l’argent qui est en cause     mais l’usage qui en est fait
Et il en faut pour survivre     pas forcément
Ou alors accordons-nous sur sa valeur réelle de monnaie d’échange
Sans se soumettre au bon vouloir de ce qui en fait un moyen de contrôler la vie sur Terre
Comme le programme de la puce dans le corps sans laquelle tu n’auras plus le droit de bouffer
Qui est déjà bien avancé     en plus des nano-particules en guise de vaccin
Pour contrôler le système immunitaire     qui se régule naturellement en conscience
Les métaux lourds et tout le reste
Et c’est même plus des moutons     mais de simples machines organiques
Contrôlables depuis un tableau de commande     que nous serons devenus
(si tu crois que j’exagère     renseigne-toi mieux)
Est-ce cela que tu veux ?

Toute cette organisation si bien pensée
Pour ne servir finalement     que de force provocatrice d’éveil
Juste parce que ce n’est pas cela que Nous voulons

L’égo étant l’agent provocateur de la souffrance (souffrance égale incompréhension)
Honte à ceux qui se réjouissent de la souffrance des autres     en se croyant plus malin
Et d’attendre     qui des cataclysmes     qui le super-crack boursier
Parce que la colère     la haine     et le désir de vengeance les dominent
Et pour qu’il se passe enfin quelque chose     qui justifierait leur égo

Résister à la lumière a un sens     ça la canalise
Résister à la vie n’en a aucun     à moins de concéder le pouvoir en soi
A la pulsion de mort     suscitée par l’égo
Sinon dans la relation de confiance absolue à la vie présente
La co-création aimante tout le nécessaire     sans le superflu
Pas théorique     pratique avérée

Vivre ainsi le « Christ » est exactement ce dont nous parlons
Sans éprouver le manque qui consiste à y faire référence dans un cadre culturel
En reflet inversé de la Vérité
Les institutions religieuses ont toujours été des moyens de contrôler les consciences
En les soumettant à l’égo individuel et collectif
Par la culpabilité qui justifie un intermédiaire manipulateur
Entre ce que « je suis » et la Source

Ne jette surtout pas le bébé avec l’eau du bain     car le bébé     c’est toi
Et voici ton acte de naissance
Le nom « Yeschouah  »     exprime le souffle de l’être
L’existence même du personnage de Jésus n’est pas démontrable rationnellement
Mais requiert une reconnaissance de soi     assimilable à la foi
Donc ce que j’en dis     t’en fais ce que tu veux     comme pour le reste

L’initié essénien Jésus     à l’origine     deux frères jumeaux
Dont le second est assimilable au courant du « maître de justice »     trop radical et sectaire
Pour jouer un rôle quelconque dans notre histoire
La vie privée du premier lui appartient en propre
Le reste est un archétype de vie – mort – renaissance
Qui fit de l’intéressé un « maître de sagesse ascensionné »
Aujourd’hui en charge de répondre à la dévotion de ceux qui s’adressent à lui
Pour les guider au Christ     que Nous sommes Ensemble
Ce dont Jésus fut inspiré au cours de ses trois années de vie publique
Est la conscience galactique     régence co-créatrice de notre univers
En tant que manifestation idéale de la Source

La conscience humaine     ayant atteint un niveau d’identification à la matière
Tel que seule la « manifestation idéale de la Source »     en tant que conscience humaine
Pouvait en témoigner avec assez de Présence
Pour permettre l’évolution ascendante de celle-ci     ce qui fut
Et nous sommes devenus les témoins vivants de la « résurrection » du troisième jour
(un jour pour 1 000 ans)
Il ne nous demande pas de lui rendre un culte     mais de nous inspirer de son exemple

Quant à l’église soit-disant « catholique »     elle est depuis le début asservie au pouvoir temporel
Le même qui a crucifié son dieu     et continue à le faire depuis
Pour un véritable « saint » (je ne parle pas de pseudo-martyrs)
Combien de manipulateurs de conscience ?
La sincérité du pape actuel n’est pas remise en cause
Sauf qu’il n’est plus temps de réformer quoi que ce soit

Le Pasteur véritable est prêt     Lui     à témoigner de l’Amour-Sagesse en question
Voilà qui est dit

Et tu voudrais savoir si Jésus était marié et s’il a eu des enfants
Je t’ai dit que c’était son histoire     alors pense avec le cœur
Tu y verras clair

Jésus était donc juif     quelle histoire
Yeschouah et Yehoudi ont la même racine
Le second est la manifestation existentielle du souffle que « je suis »

Est « juif »     celui qui réalise et accomplit la volonté divine     donc universelle
Même s’il est possible d’identifier l’origine extra-planétaire des hébreux
Toute exclusivité élective est une distorsion pure et simple de la vérité
La terre promise n’est ni une colonie     ni une origine
Mais la réalisation du haut en bas     par le don de soi     résistant de lumière vive

Hé l’Aziz     souviens-toi d’Ali     de Kadidja     de Fatma et des autres
L’étoile n’a jamais autant brillé
Je connais ta noblesse de cœur et je sais que tu n’aspires qu’à la paix véritable
Qui permet de s’y reconnaître
D’ailleurs tu m’as reçu comme un prince     pendant que d’autres me niaient
Alors l’Aziz     cette tête immonde qui entend nier tout ce que tu es en l’Un
Sans haine     ni regret     sans pitié     ni colère
Tranche-la
Sinon moi je le ferai
Inch’Allah

Il faut toujours distinguer le cadre culturel qui prétend contenir comme matrice
La source d’informations révélatrice de soi
De celle-ci     renaissance effective     qui est communion de vie
L’ombre ne peut rien inventer     elle ne peut qu’utiliser ce qui est
Pour essayer d’en détourner le cours naturel     en imposant des structures artificielles
Dont on accepte de se rendre dépendant

Ainsi l’âme d’un peuple ouverte à l’ensemble     s’exprime naturellement dans sa culture
A l’inverse     le nationalisme exclusif et le patriotisme agressif
En détournent le potentiel de vie

A tous les humiliés et les exclus du monde
Nous allons révéler ce potentiel de vie intégrale
Qui respecte chacun en suscitant le meilleur de soi

La vigilance d’attention sans faille à la source de tout
Est un choix conscient     renouvelé à chaque instant
Qui seul dissipe les ombres projetées d’un égo séparé
Cause de toute souffrance     enjeu de toute manipulation

D’où le « Je » qui vit en « Nous » est « Dieu » en intelligence créatrice     de cœur offert
Volonté – Amour – Sagesse     d’où le bas révèle le haut
Tout en conscience disponible     et service altruiste     que du bonheur

Celui qui vient te dire que ce n’est pas possible
En se cachant dans l’inconscient ombragé d’une réalité extérieure
Je lui démonte la tête
Dans la mesure où ses idées creuses visent à nier l’origine de la vie
Sinon la sienne     avide de ce qui lui manque
Et que nous sommes ici     entre-nous     dans un espace de paix
Au-delà de toutes limites formelles
Témoignant à chaque instant de l’éternelle Présence

Ce qui veut dire que toute pseudo-autorité extérieure vivant à l’ombre des croyances entretenues
Doit maintenant s’affirmer à visage découvert     pour conserver son pouvoir
Toujours le même     celui d’un despotisme méprisant la vie
Et qui cultive l’insécurité du manque éprouvé par la peur qu’il inspire

L’Esprit est créateur
Nous ne pouvons que rendre conscient ce qui semblait n’être que la résistance de formes séparées

Nous avons cultivé notre résistance depuis si longtemps
Que nous en avons acquis le recul     le détachement     et le discernement
Requis pour écrire un tout nouveau chapitre de notre histoire

Mais auparavant     il nous faut clore l’ancien
Dans notre mémoire collective     le monde matériel s’est refermé sur nous
Comme les portes d’un pénitencier

D’avoir pris l’image de nous-mêmes     comme fin en soi
Nous a fait chuter     comme Narcisse     au niveau de la vibration la plus basse
Ce qui tombe bien puisque c’est l’objectif précisément visé
D’un futur potentiel idéal

Accepter ce qui fut     est le seul moyen de reconnaître ce qui est
Et de se rendre disponible à ce qui vient
Sans y laisser la plus infime onde de culpabilité

La paix de l’Androgynat spirituel qui réunit le masculin et le féminin
Dans la Fraternité universelle
Est un fait qui gouverne l’ensemble de l’évolution humaine
Toujours comme potentiel idéal

Savoir s’y reconnaître relève d’un choix individuel
Qui n’est rendu possible     que par la fixation de l’image polarisée
En témoin–reflet     fidèle à la Source
S’il n’y avait pas rupture apparente de l’Harmonie universelle
En tant que perception confinée à la conscience contenante
Il n’y aurait rien du tout
Ce que certains peuvent déplorer     mais pas Nous
Qui n’avons ni temps ni énergie à perdre     à regretter ce qui n’est pas
D’autant que l’Harmonie n’a jamais disparu
Puisqu’elle contient tout le devenir restant
Nous nous en sommes volontairement privés
Pour incarner le ferment de cette paix retrouvée
Qui relativise     jusqu’à dissoudre les mémoires synonymes de rupture

Comme le fait que des êtres contrôlant certains aspects de la densité physique
Aient occupé l’espace intérieur laissé vacant
Entre ce que nous pensions être devenus     et la Source de vie
Jusqu’à s’imposer comme maîtres à penser de la vie sur Terre
Ces temps-là sont aujourd’hui révolus

Et même si je ne me fais pas que des copains     ce qui n’a d’ailleurs jamais été mon intention
C’est un fait     auquel nul ne peut s’opposer
L’espace intérieur de la conscience humaine est aujourd’hui ré-ouvert
Chacun est libre de s’y aventurer en conscience créative
Ou de préférer se cacher à l’abri artificiel des formes sous contrôle extérieur
O combien fragiles

Cette fragilité représente le fil qui te relie à la présence pure
En toute humilité reconnaissante
Dont la filiation reconquise de lucide audace
Est l’éveil de soi en tout

Susan Seddon-Boulet12Alors la Femme     cette Reine du ciel     mûrie de Terre     à l’ombre des trahisons
Emerge dans toute la dignité     la maturité     et la profondeur
De sa sensibilité universelle     dépouillée de toutes limites
Qu’Elle redécouvre maintenant

Alors oui     unis vers Elle     en Elle
Nous pouvons recréer ce monde ensemble
Sur les bases qui lui correspondent naturellement
Et d’ici     tout est possible

Ou alors nous acceptons encore de nous soumettre
A cet instinct de prédation     qui a fait le monde
Que nous ne connaissons que trop     d’en avoir joué les « damnés »

Voilà ce que tu dois choisir     en toute conscience de cause à effet
Ce que nul ne fera à ta place

Nous arrivons aussi gentiment que possible
Au terme de notre ballade en bulle de parenthèses
Laquelle n’est bien sûr que le début     initiant la suite de notre histoire commune

Tout     jusqu’à rien du tout     et chaque-un en tout
Avant qu’il n’y ait quoique ce soit     à fortiori un gros boum
Bien avant que la moindre perception     ne s’impose à toi-même
Au cœur du grand silence     ô combien apaisant
Tu demeures en Nous

D’ici seulement     tu pousses le bouton « on » de l’attention naissante en veille
Qui ne peut être contenue     parce que le Cœur en déborde

Commence à en inspirer l’infinie douceur     qui est puissance souveraine
Respecte les polarités de chaque instant     qui voit se confirmer l’éveil
Qui se connaît en ce qu’il est     au-delà de toute absence apparente
Et la Lumière coule     au-delà du fond
Comme l’image en bulle qui en découle     adore la Source qui l’inspire
Sois     et agis en fonction de ce que tu apprends à reconnaître

Ce qui aime     c’est Cela que Nous sommes
Comme le souffle du Dragon     remontant des abîmes de l’inconscient libéré
Enfants de la vie insoumise     poussières d’étoiles
Et fiers de l’être

Nous retirons l’Epée du Noyau     où on l’avait plantée
Et nous redressons avec Elle

Il suffit qu’un seul instant     tu oses concevoir l’être dans la Lumière
Pour lui donner vie     de toi     en Nous

Ton Frère en Esprit et Ami de cœur

O Mikael

> SUITE (Cliquez)

Source : http://www.urantia-gaia.info (en cas de copie, merci de respecter l’intégralité du texte).

Cette série d’articles est réunie dans la rubrique « L’Eveil ».

 

 

À propos de Le Passeur

Nomade sur le chemin...
Ce contenu a été publié dans 06- Tous les articles, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.