ENTRE NOUS TOUT y EST (4)

Ernst Fuchs02Voici la suite et la fin du texte d’O Mikael.

Ce sont là des notes qui se rajoutent au corps du texte, intégralement publié dans les trois premières parties.

Ces notes replacent les contextes multidimensionnels qui sont notre terrain de jeu sur Terre, notre théâtre-miroir.

Le Passeur.

Par O Mikael

Petites notes en aparté :

a-   Les cyniques « dracos » contrôlent le gouvernement chinois ainsi que la nébuleuse « djihadiste » (que la CIA avait inspirée pour contrer les russes en Afghanistan).
Les implacables « kingus » à Ialdabaoth     le gouvernement russe
Et toute la clique Seth – An – Nounakis     les institutions et gouvernements occidentaux (Israël compris)
Sachant qu’ils ne peuvent pas se piffer entre eux
Rajoute à ça les parasites des « guildes commerciales » qui créent des besoins partout où on les laisse faire     les clones gris qui trafiquent tout ce qu’ils peuvent pour s’incruster dans le schéma évolutif ascendant     le tout s’accommodant des ambitions délirantes et avides des lignées humaines métissées du sang du dragon (la pulsion existentielle incarnée)
Et tu as là un cliché instantané assez objectif de la « politique mondiale »     quant à ce qui l’inspire en réalité ombragée
Mais de l’autre côté du voile nous retrouvons l’ensemble des prises de conscience individuelles de Terre qui voient se lever le jour solidaire un peu partout (et surtout en Amérique latine)
Ce qui réjouit le cœur     sinon     de tous alors continuons
Maintenant du point de vue d’« Asthar Command » (collectif de conscience gouvernant l’intégration des mondes évolutifs à l’Intelligence Universelle) la situation n’a jamais été aussi tendue     et l’alignement cristallin de l’info lumineuse suivant la résonance solaire du cœur si bien maîtrisé     donc tout est ok à ce niveau-là
De l’intérieur de la Terre     les couches superficielles pré-magmatiques sont relativement parasitées par l’« ordre mondial »     donc ça va cracher
Mais n’aie crainte     les cités de lumière intraterrestres qui recueillent entre autres les particules de conscience ascensionnées ayant survécu à la destruction de leur monde     cette conscience intérieure née de sensibilité humaine fait le lien entre l’intérieur et l’extérieur
Quant au cœur du noyau planétaire     en résonance solaire qui boucle la boucle temporelle en l’ouvrant à la spirale supérieure     c’est toi qui le fait vivre en apprenant à entendre le cœur penser
Qu’est-ce que tu n’aimerais pas que les « parasites » puissent faire ?
Rien ?     Alors en final     que peuvent-ils faire ?
Sinon pour certains commencer à entendre que la guerre et la destruction ne sont pas la panacée du véritable pouvoir     et que leurs compétences acquises ainsi que leur réalisme inné     sont nécessaires à l’Ensemble que Nous Sommes     J’ai dit     dont Acte

b-   Le véritable pouvoir est en soi et sur soi
L’instinct de pouvoir perverti éprouve le besoin de soumettre les autres à “moi-je”
Que celui qui est parfaitement clair à ce sujet     jette la première pierre
Ainsi de nombreuses personnes vivent et travaillent dans un réel esprit de service tout en ayant le sentiment de s’épuiser face à une hiérarchie de contrôle avide de pouvoir     autant de verrous que de situations à préserver
Et plus on monte dans la hiérarchie du pouvoir de contrôle     plus on doit faire preuve de soumission aux règles de contrôle
Les présidents étant soumis aux dictats financiers     ne sont que des marionnettes dont la situation ne tient qu’à leur soumission     quand bien même et surtout s’ils se pensent sincères
Le fait est qu’on a toujours les dirigeants représentatifs de ce que l’on est collectivement
Au sommet invisible à nos yeux de cette hiérarchie de contrôle     la jouissance du pouvoir de soumettre s’exprime sans retenue dans le viol et la torture
C’est un fait dont l’ampleur ne va pas tarder à nous exploser à la figure
Que des milliers d’enfants et de femmes disparaissent sans laisser de traces
Quand ils ne sont pas vendus par leurs familles     à “la peur du lendemain”
Et circulez     y’a rien à voir     oh que si     et tant pis pour les “bien-pensants” qui préfèrent ignorer ce que leur sensibilité ne peut supporter
Car cela aussi relève de notre responsabilité collective
La bonne volonté seule     sans la volonté de bien     dépouillée de tous les faux-semblants accusateurs     ne fera jamais sauter le moindre verrou
Ou quand la logique mafieuse de l’omerta (ferme-la si tu tiens à ta peau) impose sa loi au monde
Et l’ombre se dissipe quand elle est exposée à la lumière

c-   De haut en bas signifie que le “moi” inférieur (du physique au mental concret en passant par l’émotionnel) doit s’aligner dans une activité de service créatrice d’équilibre     non par rapport aux valeurs du monde     mais juste au regard de sa disponibilité de conscience aimante qui attire immanquablement l’inspiration intuitive correspondante     jusqu’à intégrer la volonté spirituelle du “moi” supérieur qui la canalise
Donc sans un “bas” équilibré     l’inspiration d’en “haut” sera parasitée dans l’astral     là où s’opèrent les contrastes d’ombre et de lumière
Nous entrons de plain-pied dans ce que certains qualifient de quatrième dimension     où l’horizon spatio-temporel est traversé verticalement par l’inspiration lumineuse qui réalise les fameuses “synchronicités” où dedans et dehors se correspondent et qui sont juste synonymes de présence ponctuelle à soi
Là où la verticalité de l’Être croise l’horizon des événements
“Prie et travaille” qui est la “loi” gouvernant le moi inférieur
Devient ainsi “nous créons ensemble dans l’harmonie des contrastes”
De haut en bas
Ce qui ouvre les portes de la “cinquième dimension”     où la substance réfléchissant l’esprit dans la forme est instantanément créatrice

d-   L’involution-évolution de la conscience humaine se réalise en sept étapes
Qui constituent autant de races-souches qui elles-mêmes se subdivisent en sept radicelles
Les deux premières ne sont pas physiques au sens où nous l’entendons mais sont juste en contact énergétique avec l’univers matériel
A la troisième la conscience s’identifie à son véhicule physique (Lémurie)
A la quatrième la conscience est polarisée dans son corps émotionnel (Atlantide)
A la cinquième le mental discriminant devient dominant (notre époque)
La sixième voit l’éveil conscient des facultés intuitives réfléchissant la Source
Cette “race” est en germe     que nous allons manifester
Elle devra mettre à jour le pouvoir gisant à l’ombre du vouloir
Pour intégrer le rési-duel dans la septième
Et boucler la boucle en ∞ infini

Robert Venosa11e-   L’ancrage est celui du noyau solaire terrestre
Traversant toutes les couches de densité superposées
L’énergie-conscience remonte ainsi des profondeurs de notre Terre intérieure
Dont tu réalises l’équilibre individuel en l’offrant à l’ensemble
C’est ce que vit le “Dragon”     cet Amour de bestiole
Qu’on accuse de tous les maux     parce que l’égo s’en sert
Et sans qui la conscience directrice aimante
Serait dépourvue de vie propre
C’est bien en sacrifiant sa dignité de conscience créatrice souveraine
Animant la Terre
Que le Dragon se reconnaît en Nous
D’où émerge l’archétype du “cavalier”
Qui donne l’être aux “Dragons de Sagesse”
Auxquels s’opposent les “Fils du Mental”
Qui pensent s’exclure du Plan global de l’intention pure

Bisou en clin d’œil

O Mikael

> SUITE (Cliquez)

Source : http://www.urantia-gaia.info (en cas de copie, merci de respecter l’intégralité du texte).

Cette série d’articles est réunie dans la rubrique « L’Eveil ».

 

À propos de Le Passeur

Nomade sur le chemin...
Ce contenu a été publié dans 06- Tous les articles, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.