Liberté et Responsabilité

Par Nicole Montineri.

Il est temps que l’humanité atteigne un niveau de maturité et de responsabilité.

Il y a des lois immuables de la Création dont nous devons impérativement prendre conscience maintenant, car ensuite les choses ne pourront plus changer collectivement, l’humanité étant en train de prendre un grand virage de son histoire. Les règles fondamentales de la vie sont basées sur la paix, la justice et l’amour. Sans elles, sur cette Terre surpeuplée, il n’y aura jamais d’harmonie, de fraternité entre les humains, de respect de la nature et des animaux. Il n’y aura jamais de conscience d’unité. Il n’y aura qu’un désordre grandissant, allant jusqu’au chaos. Divisés, nous finirons par périr.

Pouvons-nous encore continuer à mettre en péril notre auto-suffisance planétaire ? La majorité de la population mondiale vit dans l’irresponsabilité, même vis à vis de ses enfants à qui elle ne va laisser que ruine, séduite par une idéologie qui promet la satisfaction de désirs inutiles. Elle avance dans l’aveuglement, inconsciente de l’état de servitude dans lequel elle se trouve. Nous sommes en train de rompre tous les équilibres et donc d’inverser le processus d’évolution de l’humanité. A cette époque cruciale, l’observance des lois de la vie est indispensable, pas seulement pour notre survie sur cette planète, mais aussi pour la cohérence de notre esprit et pour l’intégrité de notre âme.

Une des lois importantes que nous devons comprendre est celle de la connexion entre les événements, même très lointains, mais dont la force vibratoire continue d’agir. Toutes les pensées, les émotions et les actions existent encore tant que l’être humain ne les a pas reconnues, profondément comprises pour ensuite effectuer leur complète réparation qui les dissoudra, neutralisera définitivement leurs vibrations. Les événements mondiaux d’aujourd’hui, qui déterminent le destin de chacun, ne viennent pas de nulle part. Chaque être humain est responsable à un moment donné, est lui-même une force causale. Les « bons sentiments », les souhaits stupides, les auto-illusions ont des conséquences tout aussi funestes que des pensées et des actes nocifs. Nous devons apprendre à assumer l’entière responsabilité de notre destin et des maux que nous avons nous-mêmes causés.

Les lois de la Création sont inspirées par la Conscience universelle. Aucun être vivant ne peut s’y opposer sans graves dommages, irrévocables. Il faut être inconscient, sans intelligence, pour croire que nous sommes libres de ne pas respecter ces lois. Qu’est-ce que la vraie liberté ? C’est la pleine responsabilité de soi, de ses pensées, de ses actes. Celui qui n’a pas compris la nécessité de se responsabiliser ne connaîtra jamais la paix. Un peuple, une humanité qui ne l’a pas comprise continuera de vivre dans l’injustice et le conflit. Ceux-ci ne sont que les conséquences de faits non résolus par immaturité et irresponsabilité, par absence de compréhension profonde. Ces faits demeurent donc non effacés de ce monde.

Depuis plusieurs années, beaucoup de personnes grandissent en maturité spirituelle, mais ce n’est pas suffisant pour accomplir la transformation radicale nécessaire, en particulier la reprise en main dans tous les domaines de la responsabilité individuelle qui a été abandonnée, par passivité et ignorance. C’est notre liberté qui est en jeu. C’est le défi auquel nous sommes confrontés aujourd’hui.

La liberté est précieuse. Elle nous a été donnée par le Créateur. Elle est la nature de la Conscience. Elle est indissociable de la responsabilité. Elle fonde notre humanité. Beaucoup trop d’êtres humains sont prêts à renoncer de leur plein gré à leur liberté. Paralysés par la peur, affaiblis au point de préférer l’obéissance à la prise de responsabilité, sans confiance en leur propre intelligence, en leur propre faculté d’autonomie, ils sont prêts à croire et à suivre ceux qui promettront de les sauver. Le processus de soumission est déjà bien engagé, la situation est grave pour l’évolution de l’humanité qui risque demain d’être encore plus dépourvue de spiritualité, mais il est encore temps de faire preuve de bravoure…

La conquête de notre liberté, qui dure depuis des milliers d’années, est synonyme d’acquisition de la Sagesse. « L’humanité ne doit pas se décourager » (parole entendue intérieurement il y a deux nuits).

Nicole Montineri – 18 Avril 2020 – Source.

Source : http://www.urantia-gaia.info (en cas de copie, merci de respecter l’intégralité du texte et de citer la source)

A propos Le Passeur

Nomade sur le chemin...
Ce contenu a été publié dans 06- Tous les articles, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

8 Responses to Liberté et Responsabilité

  1. Montineri dit :

    Bonjour Le Passeur,
    Touchée que vous ayez illustré mon texte par ce tableau emblématique de Roerich…
    Nicole

  2. Yannick dit :

    Bonjour cher tous,

    pour aller encore plus loin et dans le prolongement de ce billet, il serait plus qu’intéressant de se tourner vers la pensée de Frank HATEM (un physicien quantique qui a repris les travaux de son père) et qui nous met le doigt sur une donnée essentiel: ce nouveau paradigme ne pourra se faire sans l’acquisition des « lois » qui unissent toute dimension non coupée de la Source.

    Et ici je peux parler sûrement de celle qui est le plus bafouée, à savoir le Respect.

    Je vous invite donc à suivre le discours de Frank HATEM qui nous met un éclairage certain sur les rapports qu’entretient l’homme avec les règnes « inférieurs », et principalement celui du règne animal… ainsi ce qui nous tombe dessus n’a rien d’un hasard, mais n’est que le reflet évidement de nos propres comportements:

    « COVID 19 » ? S’ATTAQUER AUX CAUSES, PAS AU VIRUS
    https://pressegalactique.com/2020/04/18/covid-19-sattaquer-aux-causes-pas-au-virus/

    Conférence le 20/04/2020 à 19h00:
    http://legrandchangement.tv/video/covid-19-sattaquer-aux-causes-pas-au-virus-avec-frank-hatem-et-michel-morin-le-20-avril-2020-a-19h00/

  3. didier dit :

    Constat lucide .
    La prise de conscience collective, passe par la prise de conscience individuel, il y a beaucoup âmes actuellement sur terre, la terre pourrait probablement permettre l existence de jusqu a 15 milliards d être humain, actuellement les ressources de la manière employé sont insuffisantes pour assurer la dignité a plus de la moitié de l humanité .

    Plus tard l humanité s établira surement sur d autres planètes ou satellites du système solaire, plus tard encore, certains de ceux nés au sein de ce système solaire en cet espace temps seront amenés a évoluer au delà du système solaire voire de la galaxie, d ici la nous saurons avec certitude si l arbre dont nous sommes issue est plus ancien que nous et si d autres branches ont réussi a générer des systèmes stables et viables .

    Mais aujourd hui et maintenant en cette fin de kali yuga il nous faut mettre tout en œuvre afin de préserver des espaces naturels sur cette planète, cela passe par une régulation de notre développement technologique et l arrêt de cette  » civilisation des loisirs  » qui glorifie l apparence au dépends de l essentiel .

  4. Nn. dit :

    Bonjour Passeur.
    Le sujet abordé est à mon avis crucial et déterminant pour l’avenir à court et moyen terme. Nous sommes tous différent. Il y a malheureusement qu’un pourcentage infime de personnes dans toute l’humanité conscientes de l’importance de l’éveil. Sans cet éveil il est peu problable (sauf facteur inconnu…) d’espérer voir l’humanité dans sa majorité monter ses vibrations. La terre, elle, continue son évolution. Les catastrophes qui accablent l’humanité ne font que commencer. Il ne faut pas oublier la nature sous toutes ses formes qui cherche à reprendre ses droits pour échapper à l’inconscience humaine. Et comment lui donner tort ? La vie ce n’est pas que l’humain ! La vie est un tout !!! En prenant de la hauteur on se doit de reconnaître le caractère prédateur de l’homme. humainement comment se sortir de cette impasse et éveiller les esprits ? Je n’ai pas de réponse à cette question. Il y a beaucoup de facteurs inconnus qui peuvent intervenir. Individuellement se tourner vers soi et chercher l’unité entre le corps l’âme et l’esprit, me semble la priorité. Chacun s’interroge sur devenir de cette société. Je ne pense pas (j’en suis même sûr)que la résistance des plus puissants qui entraine les populations (malheureusement) vers un avenir obscure, puisse peser lourd et durablement face à la puissance de l’Univers… L’échéance est proche…. Nn.

  5. Brigitte dit :

    Bonjour,
    Je suis d’accord aussi sur le principe mais personnellement j’ai du mal à croire que tous les humains puissent se réveiller et marcher ensemble dans la même direction. La peur est très puissante et elle fait beaucoup de dégâts. Je connais des gens qui ne « veulent pas savoir ».

    Faut-il en déduire que ceux qui ont envie de passer à autre chose devront quand même subir le même sort que ceux qui acceptent leur sort ou qui ne s’en rendent pas compte ?

    C’est cette histoire « d’unité » qui me parait bizarre. Nous avons une vie humaine sur la Terre en ce moment, mais qui dit que avons tous la même origine ? et que nous devons tous faire les mêmes choix ?

    Je pense quand même qu’il y a de plus en plus de gens qui s’éveillent mais est-ce que cela suffira à faire basculer l’ombre en lumière ????
    Compliqué tout ça…

    • Marianne dit :

      Vous savez Brigitte, quand il y a urgence, on apprend vite….il faut faire confiance. Nous savons tous que nous sommes allés trop loin dans tous les domaines…. mais une sorte de paresse ou d’anesthésie a fait que l’on préfère regarder ailleurs. Ça ne pouvait pas durer éternellement, personnellement ça me donne de l’espoir car nous allions droit au mur….espérons que ça suffira.

  6. Marianne Perin dit :

    Je suis d’accord avec ça. Je reçois souvent des lettres de contestation car je ne brosse pas dans le sens du poil et je place l’humain en face de ses responsabilités. On ne pourra pas faire l’impasse d’une prise à bras le corps pour remédier à tous nos manquements, c’est aujourd’hui l’heure des bilans, j’espère que nous serons à la hauteur malgré la remise en question drastique qu’il va falloir faire…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *