S’aligner sur la juste fréquence

Par le Passeur.

Nombreux sont ceux qui imaginent le monde de demain comme une extension de celui d’aujourd’hui, la conscience en plus et les problèmes en moins. Certains messages véhiculent à répétition cette idée. Je n’ai pas l’intuition que c’est ce qui va se passer.

Les projections égotiques changent peut-être de nature car l’ego n’a pas d’autre choix s’il veut préserver sa forteresse, mais imaginer demain sur ce que nous savons d’aujourd’hui me semble erroné.

Je vois par exemple fleurir un peu partout depuis plusieurs années divers projets collectifs qui paraissent vouloir s’établir sur cette nouvelle conscience du respect de la Terre et d’autrui, ainsi que de la mise en commun des savoirs. Des projets qui voudraient préfigurer le monde de demain. Je n’en vois pas un arriver à terme et je constate toujours que les problèmes sont venus de l’expression des égos. Le pouvoir et l’argent, le contrôle, parfois aussi la manipulation, sont toujours au menu. Les vieilles cartes ont beau défraîchir, on les agite encore comme si elles collaient aux doigts. Tout ça me semble une vision très limitée, parce que reposant sur ce que sont encore nos esprits relativement étriqués.

Or, il se passe quelque chose qui dépasse de loin nos agitations égotiques. Notre système solaire traverse une zone de l’Univers où déferle une vague d’énergie colossale, une onde qui parcours cycliquement le Cosmos, avec son cortège de corps célestes et avec qui nous avons rendez-vous. Maintenant. Même si très peu de ces choses sont médiatisées, les observations astronomiques dont la science est aujourd’hui capable nous l’indiquent tels que nous l’ont annoncé les Sumériens il y a presque 6.000 ans, les Mayas et les Aztèques plus récemment. On a donc le choix entre rester indifférent car totalement inconscient ou incroyant de ce qui se passe, ou bien terrifié et impuissant, ou encore confiant et conscient. Dans le dernier cas, l’entrée de la grotte aux merveilles est tout près de nous.

En fait, l’entrée est en nous. On peut toujours s’échiner à chercher ailleurs, il n’y a pas d’autre voie que de commencer par se tourner à l’intérieur de soi et entreprendre la guérison de ses mémoires et du corps émotionnel qui engrange leurs émanations. Certains ont bien avancé sur ce travail, d’autres pas, mais ça n’a d’importance que dans la mesure où la transition en sera plus ou moins confortable et aisée, ça n’empêchera pas ceux qui l’ont choisi d’y parvenir.

Sans guérison du poids des mémoires, on ne fait que répéter les vieux mécanismes psychiques et comportementaux comme autant de poncifs éculés. Lorsque le chemin est enfin pris, il emmène à une étape en un lieu où l’on sait que rien des énergies de l’ancien n’est compatible avec l’ascension en cours. Car même si pour simplifier le message on parle souvent de bâtir le nouveau monde, en fait, il n’y a pas à bâtir, il n’y a plus à préparer le terrain autrement qu’en étant soi-même au plus près de son Soi. Arrivé à ce point du chemin, on sait que ce qui vient vers nous sera là quoi que nous fassions et que la seule chose que l’on puisse entreprendre est de s’employer à en faire partie et à aider d’autres à prendre conscience de cela, sans prosélytisme aucun.

La vérité, c’est qu’on n’emmène personne avec soi, on y va ensemble, avec celles et ceux qui veulent venir. La nuance est d’importance car tout le monde n’a pas envie d’y aller et c’est là un choix parfaitement respectable.

J’ai trop souvent entendu parler d’élus. Il n’y a pas d’élus. Ou si élection il y a, c’est nous même qui pour ce que nous sommes nous élisons ou non comme candidat à l’Ascension. En fait, ce choix, nous l’avons déjà tous fait depuis longtemps, notre âme le connaît, alors faisons-lui confiance et ne nous prenons plus la tête entre les mains. Tout au long de notre chemin d’incarnations ici, nous avons tout préparé pour ce moment. Dans cette vie, si nous avons fait le choix de suivre la Grande Vague qui hissera notre vibration vers des dimensions supérieures, nous avons parfait le travail, poussé les expériences qui nous paraissaient encore utiles et réglé nos derniers résidus karmiques. Peut-être même qu’au regard de nos états de service, certains de ces résidus ont été effacés de notre chemin. Il ne restera rien de l’ancien en nous. Comme je l’ai abordé dans La voix, au-delà du chaos, le reset sera complet.

Tout ça n’a d’ailleurs plus d’importance. Nous avons choisi d’y aller, alors tournons-nous à présent vers une vie simple et pleine de joie, faite de partage et de justesse, avec qui a choisi l’harmonie. Simplifions tout au maximum, rendons la fluidité à notre existence, elle est le repère qui marque le juste chemin. Aussi compliqué que cela puisse paraître, selon les contraintes que nous nous sommes mis sur le dos ou celles que la société veut nous asséner, n’oublions jamais que nous avons TOUJOURS le choix. Si ! La difficulté est une illusion, nos limites sont celles en lesquelles nous croyons et la peur est toujours une expression castratrice de notre égo. A présent, parce que les conditions cosmiques sont réunies et que tous les cycles de l’humanité touchent à leur fin commune imminente, notre pouvoir de changer les choses ici-bas n’a jamais été aussi grand. C’est une question d’alignement avec ces forces, rien d’autre.

Comment s’aligner ? Si nous sommes clairs en nous et avec autrui, s’il n’y a pas en nous de zone d’ombre qui entrave notre liberté d’être et pèse sur la légèreté du papillon naissant, si nous n’entrons plus dans les jeux de la dualité de la chenille que nous étions et qu’ainsi le karma n’est plus alimenté, alors nous sommes alignés avec les forces émises.

Notre corps – dans sa densité comme dans sa subtilité – est le réceptacle de cette émission, il est tel une antenne parabolique qui réapparaît sous des millénaires de poussière qu’un grand vent cosmique va pouvoir disperser. Nous sommes cette antenne et notre travail de guérison sur nous agit tel un courant interne qui décolle la poussière accumulée. La Grande Vague énergétique va déferler sous peu et les vents qui la précèdent balayent déjà nos paraboles. Nous sommes alors pleinement en mesure de recevoir à nouveau sans parasitage ou presque les codes qui sont ceux dont le Cosmos nous nourrit et dont nous étions privés.

Comme tôt ou tard, tout est équilibre entre les énergies émises et les énergies reçues, l’Univers, qui nous renvoie toujours les fruits de notre expression, vous en offrira les plus beaux. Vous serez alors surpris de voir à quelle vitesse se dissout ce qui nous paraissait des montagnes. Ne croyez pas que c’est hors de portée. En réalité, à ce stade de notre évolution, le karma est pratiquement évaporé et si de nouvelles erreurs de comportement sont commises, le karma est devenu immédiat. Autrement dit, le retour de bâton se fait aussitôt et l’équilibre se rétablit, ce qui laisse à chacun l’opportunité de comprendre mieux que jamais comment le mécanisme fonctionne et cesser d’alimenter le moulin. La maison doit rester propre. Tout ça est une question d’échange d’énergies dans la dimension de la dualité, rien d’autre. N’y voyez aucun jugement moral et encore moins un quelconque châtiment. Laissez ça aux églises et aux faux prophètes qui ont fourvoyé le message initial et à ceux qui ont fait le choix d’y croire encore.

Une grande portion d'Univers (photo Nasa)

Les neurones du cerveau

Regardez en vous les chemins du possible. Ne cherchez plus de gourous, de maîtres à suivre, l’heure n’est plus à la soumission, tout est en vous. Si vous avez le temps et la volonté de pratiquer la méditation, ne cherchez pas à atteindre les étoiles. Les étoiles viendront à vous en temps et en heure. Pénétrez tout à l’intérieur de votre corps, investissez en conscience chacune de vos cellules, connectez vous à la terre, ancrez en bas votre énergie venue d’en haut et souvenez-vous comme le disait Hermès que ce qui est en bas est comme ce qui est en haut et ce qui est en haut est comme ce qui est en bas.

La Voie médiane, la fameuse voie du milieu que tant de sages ont prêchée, c’est vous. Vous êtes le relais entre le haut et le bas sur la surface de cette Terre, la charnière, c’est bien là qu’est votre place, même si vous n’en êtes pas toujours conscient. Vous n’avez rien à contrôler, juste à polir encore un peu le diamant que vous êtes en prenant conscience que le corps physique est le réceptacle parfait pour cela, que nombre des douleurs qui ont été les siennes ces derniers mois résultent de la mutation qu’il vit jusque dans son ADN pour se caler sur la fréquence que vous avez choisie de suivre.

Ayez confiance en vous, en ce que votre âme sait mais qui ne redescend pas toujours jusqu’à votre conscience têtue, sentez ce qui est en vous, allez à la rencontre de votre intuition. Avant de vous incarner ici, vous n’avez pas décidé de vous en mettre plus sur le dos que ce que vous pouviez accepter, et vous saviez parfaitement la magnifique opportunité qui vous était offerte. La bonne fréquence, c’est celle que vous avez choisie avant de venir, et pour vous aligner dessus, lâchez l’ancien, laissez aller, en douceur, allez dans l’Être. Tout viendra à point.

Fraternellement,

© Le Passeur – 13 Juin 2011 – http://www.urantia-gaia.info > Cet article est autorisé à la copie à la seule condition de respecter l’intégralité du texte et de citer la source.

Des forces magnifiques et sauvages existent en nous

Cette série d’articles est réunie dans la rubrique « L’Eveil ».

A propos Le Passeur

Nomade sur le chemin...
Ce contenu a été publié dans 01- Mes articles, 06- Tous les articles, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

60 réponses à S’aligner sur la juste fréquence

  1. Anthrôpos Adam'ish dit :

    Bonjour à tous,
    ce que je lis ici m’apporte tellement que je ne peux me résoudre à quitter mes lectures sans laisser de commentaire. Oui, je crois, je pense, je sais que nous entrons dans une nouvelle ère où rien ne sera plus comme avant. Laisser nos peurs se déliter car elles sont maintenant sans fondement car l’ego est en passe de perdre son combat pour masquer le message essentiel : l’amour.
    Libérer de notre ego, de nos peurs, nous retrouvons la confiance, nous retrouvons notre soi, immuable et seul élément tangible de toute éternité. S’ancrer dans notre soi, est la solution j’en suis convaincu, pour lâcher prise. Ainsi les voiles peuvent se lever et laisser place à la réalité que nous avions oublié.
    La confiance, c’est la confiance en soi, en l’autre, au tout..rien ne peut nous arriver lorsque cette confiance est là, car rien de mal ne peut être voulu par l’univers. Nous sommes ici pour donner et recevoir, de cette échange d’énergie nous permettrons à plus encore d’énergie de circuler et d’ouvrir d’autres coeurs, d’autres consciences et de permettre d’autres libérations, d’autres lâcher-prise. Il n’y a rien que nous puissions faire par amour, cette pensée juste ne peut être qu’ouvrir toutes les portes. Ne craigniez pas de donner, d’aimer, soyez prêt à recevoir aussi.
    MERCI!

  2. Katerina dit :

    Oui Accacia tu as raison .
    Erreur …
    Catherine

  3. pierrot dit :

    @ passeur, oui j’ai toujours des soucis mais je m’adapte. Je me demande si en me désabonnant cela ne résoudrait pas le problème ?

  4. pierrot dit :

    @Wince, est-ce que c’est parce que tu n’aimes pas les opiacés que tu les reprends ?
    Il me semble que l’amour libère.
    Donc si tu aimais réellement les opiacés, peut-être que tu arrêterais d’en prendre.
    J’ai lu dans un livre de méditation, la méditation du fumeur. Elle préconisait d’aimer intensément la fumée de cigarette, de la ressentir jusque dans les poumons en présence.
    Et le fait de le faire avec amour nous libère du même coup de sa dépendance.
    Comme je ne suis pas fumeur je n’ai pas pu le tester.
    Et comme je n’ai pas été dépendant d’iopacé je ne l’ai pas testé sur moi-même, ma suggestion est donc juste une piste à explorer.

    • Le Passeur dit :

      Pierrot, je vois que tu as des problèmes toi aussi pour replacer tes messages sous ceux à qui tu t’adresses. Si en changeant ton mot de passe ça ne change rien, dis-le moi, je pourrai intervenir.

  5. Katerina dit :

    Wince ,

    Tous les efforts que tu as fait ne vont pas disparaitre .
    Tu as conscience et c est déjà beaucoup .
    Essaie de ne pas etre dur avec toi .
    Je t envoie plein de courage et de paix .
    Catherine

    • acacia dit :

      Maxim et Katerina, je vois que vous laissez aujourd’hui un encouragement à Wince.
      Je m’apprêtais à lui mettre, moi aussi, un mot, quand j’ai vu une intervention de Taoufiq. Tiens, sympa, Taoufiq est de retour ! Et puis j’ai vu la date des écrits : avril 2013…
      Je ne sais pas si Wince lira les deux messages qui lui sont aujourd’hui adressés. Je souhaite en tout cas qu’il ait trouvé un mieux-être, et je lui adresse une pensée d’amour !
      Par ailleurs je souris car, à force d’aller systématiquement en haut de page pour lire une partie des derniers commentaires… on se perd un peu.
      A moins que d’une certaine manière nous ayons là une ouverture pour nous affranchir du temps ? ça aura sûrement des avantages, mais alors au début quelle pagaille ! 🙂

      • acacia dit :

        … la preuve qu’on s’y perd c’est que j’ai zappé l’intervention de Pierrot qui a déclenché le reste… et pourtant il était en haut de page… décidément le Nord est passé à l’Ouest… 🙂

  6. MaximK dit :

    Merci pour cet enseignement, cela me touche énormément.

  7. wince dit :

    je suis perdu, c est le yoyo une fois en haut tout en hauut et une fois tout en bas au fin fond des limbes, je l’accepte difficilement mais c est desagreable au possible je suis tout et rien, je suis « dans la lune » ne sait plus commencer une chose et la finir ou je tourne en rond et je sent mr ego remonter par des failles insoupconnée, en 2 mois j ai arreter a sec 10 ans de methadone, fais 5/6h de marche jour, perdu 20 kg, arretez de fumé, me nourris corrctement comme si cela a toujours ete alors que j etais un paresseux anesthesié pour les opiacés pas capable de faire 100m en monté… j ai eu un effet miroir et profonde introspection et acceptez aux limites de la folie de faire face car j avais comme un guide interieur … mais depuis 1-2 semaines je suis a nouveau sujet a tous mes « demons » interieur qui me pousse a la reprise d opiacé,fumée… mais je rste vigilant et ne cede pas jusqu a il y a peu ou j ai craqué et n en suis pas fiere du tout mais je l accepte car tel doit etre mon chemin mais c est effrayant et maintenant que j ai « goutté » a ma vraie nature j’ai PEUR de ne plus retrouvez cette sensation quasi « magique » avec ma source lumineuse car je sent bien mon mode pilote automatique revenir en force, je refume,reconsomme des opiacés mais la bouffe fini c est deja ca, je ressens le besoin de faire un pelerinage et aller a ma rencontre (direction Grece) mais qq chose me pousse a retarder … je recherche l’equilibre entre les pieds sur terre et la tete en haut, j ai aussi constaté qu a grande liberté grande responsabilité, je suis remonté jusqua l instant de ma naissance (73) ou l on dissuadais les maman d allaiter au nom de la poudre nestlé … et donc coupé de la source d amour direct et j ai bien compris que c est le moyen de pression sur les humains pour leur faire rechercher l’amour DEHORS (objets,sex,souffrances,drogues,compulsions etc ) mais je n arrive plus tel le 20 aout ou j ai ete tout en haut a la lumiere un moment et ou il m a fallu 2 jours pour me rappeller qui j etais d ou je venais etc … il y a encore qq chose qui ne veut pas lacher prise, une sensation de peur de mourir que j ai souvent ressenti et symboliquement j ai brulé de vieux cahier de mon « ancienne vie de victimes aveugles de ces compulsions egotique » dit a mes parent pour la 1ere fois que je les aimes et boucler la boucles de la souffrance familliale eux meme victimes du non amour demontré mais la j ai vraiment peur surtout qu avec les opiacés c est vraiment terrible de retomber … je me sens perdu, jeudi je vais voir mon gr pere mourant et j etais super connecté et lui ai tout donné,pardonné et passe une journée magnifique et le lendemain boooom les limbes avec une nouveau sous sol 🙁 j ai compris que je recherchais l amour dehors sans le trouver d ou mod e bulle toxicomanique … mais la je sais plus rien ne suis plus rien et ne sait plus quoi faire, j’ai risqué de devenir une bel ego spirituel et j ai reagi avec vigilance .. mais la ca vas trop loin et ne sait vraiment plus comment faire ici maintenant présentement, mes compulsions ont repris de la force je ne sais trop ou et comment … merci de m avoir lu et veuillez me pardonner si je suis confus ou diffus …

    • Le Passeur dit :

      Cessez de vous battre avec vous-même et lâchez prise. Il est impossible de reprendre pour chacun l’ensemble de ce qui a été dit sur ici sur le déconditionnement et la guérison. Dans la rubrique « l’Eveil », j’ai compilé une partie de mes articles qui suivent ce processus. Lisez déjà au moins les deux premiers (1 et 2) qui n’ont pour contenu que de vous reconnecter à ce que vous êtes, ainsi que le 24, le 30, le 31, le 36 et le 42. Et plus si ça vous parle…

      • marie christine dit :

        Courage, Wince, tu n’es pas seule à vivre en ce moment des hauts et des bas éprouvants .
        Si je peux te donner un conseil : ne te culpabilise pas pour le yoyo . C’est un processus normal avant la stabilisation .
        Ma pensée t’accompagne affectueusement .

    • Taoufiq dit :

      Wince,

      déjà si tu parles et décris tes sensations, c’est un grand et magnifique pas!
      merci pour ta franchise, merci pour l’ouverture de ton cœur …

      Personne ne peut rester insensible à ton appel, tu es ici déjà et ailleurs aussi, notre frère qui a des frères et sœurs à tes cotés.
      Le Passeur t’a donné quelques clés, quelques lectures qui peuvent ouvrir en toi le début d’un apaisement.
      Après, on sera toujours là pour toi, et plus tard toi aussi, seras là pour d’autres qui peut-être demanderont ton aide …

    • MaximK dit :

      Courage Wince

  8. Soleil Bleu dit :

    C’est chouette le suivre le flux des commentaires, ça permet de relire d’anciens articles…encore et toujours d’actualité aujourd’hui.
    Namasté

  9. kormolos dit :

    bonjour
    et
    bravo

    la navigation n’est pas une tache facile, mais nous avons trouvé le chemin dans cet épais brouillard matérialiste.

    il reste encore des récifs à passer, mais le plus dur est fait.

    on se rejoins à bon port
    🙂

  10. liberté d etre....... dit :

    je nous envoie à tous… cette joie de nous lire, qu elle jaillisse du plus profond de notre etre afin d illuminer ceux qui en ont le plus besoin!!!
    MERCI à vous tous et à toi le passeur de me permettre d etre là a cet instant, remplie d un peu plus de lumiere grace à ma lecture!
    namasté!
    olfactivement votre!
    claire

  11. bardeau dit :

    Je suis heureuse de vous lire tous…le bonheur de se retrouver dans la Lumière, dans l’Harmonie après tout ce chemin personnel. Merci pour ce site.

  12. barbara dit :

    Bonsoir à vous tous passeurs de lumiere,j’ai découvert ce site depuis peu est cela fait du bien de savoir que vous etes la et de partager ces instants d’unicité.Je me sens moins seule sur le chemin du retour à la source.Un grand vide autour de moi , clash avec ma famille proche parce que j’ai osé dire ce que je pensais tout bas, avec mon compagnon de vie qui ne percoit pas le changement que j’ai amorce est qui est celui d’écouter ma petite voix et de faire le grand saut dans le vide et de ne plus répondre aux stereotypes des attentes qu’il pouvait avoir concernant mon role de femme et de mère.Je lache tout ce qui n’est plus en accord avec mon ressenti profond.J’avance vers ma vérité et me sens connectée à ma source interieure. Je ne ferais pas marche arriere je me sens plus vraie et plus forte mais dans l’impossibilité de maintenir des faux semblants,c’est un peu comme si je me depouillais de vieilles peau qui m’empechaient de respirer. Je vis aujoud’hui dans une fluidité du présent à l’écoute de ma petite voix donc je deviens imprévisible ce qui est parfois déroutant pour mon entourage. Je suis la meme et pourtant différente en accord avec ma vérité interieure. Voila j’avais besoin de parler car je me dis que certain se reconnaitrons et oserons faire les pas vers une plus grande authenticité interieure pour ma part c’est le plus haut but que je puisse atteindre dans cette vie. Merci au passeur pour ces beaux textes qui refletent mon etre profond. Je nous aime.

    • Le Passeur dit :

      Ne vous sentez pas seule, ce que vous ressentez et que vous ne pouvez plus tolérer dans votre vie est dans l’exacte ligne de tous ceux et celles, nombreux, qui s’éveillent à leur conscience.

    • MaximK dit :

      Je suis en train de vivre la même chose que toi de ce que tu as écris. C pas facile mais heureusement je suis bien entouré par mes amies. J’envoi tout mon Amour et ma compassion aux Êtres de lumière seul sur le chemin de l’éveil.

  13. Flavia dit :

    Merci pour ce bel article,intéressant,j’adore..pour ma part,je ressens chaque jour le besoin de me sentir en connexion avec la source,enrichir mon âme chaque jour,c’est devenu vital!!Je lis ,je cherche sur le net,après je capitule et m’extasie devant toute cette beauté,je me joins aussi a vous tous pour l’unité,namasté

  14. Oh la la la !

    Cela me fait beaucoup de bien de lire tout ça.

    Cela m’affirme beaucoup de shéma que j’ai fait. Je me sentais seul dans ce processus. Et là, c’est comme si on venait de mettre la lumière sur mes canalisations. Je suis « poète » et tout s’écrit en poème / conte lorsque j’écris et suis inspiré donc insouflé, à l’intérieur de soi. Et là, ça reprend mes receptions en réamployant les mêmes métaphores tel que la chenille, exprimant simplement ce qui est et affirmé.

    Le doute pousse à se poser des questions et ça influe sur l’analyse qui alimente le mentale à emprisoner, empoisoner l’âme. Les pensé et l’auto-jugement, comment on peut être trop sévère envers soi-même.

    Pour s’aider à aller mieux, ben je chante. C’est simple et ça me permet de vibrer tout dedans mon corps. Cela fait beaucoup de bien. Pour chanter j’écoute beaucoup aussi. Ainsi ça affine beaucoup ma perception auditive. Je sens les nuances, je les reproduits jusqu’à créer ma partition vocale. J’écoute ma voie et trouve quel timpo l’aide à se sentir à l’aise sans forcé à briser les frontières pour trouver ma liberté où ma voie s’exprime à une hauteur belle et aussi riche que possible ! C’est un moyens comme tant d’autre artistique à s’aider à sentir son corps, ses connexions afin de vivre une vrai magie de connection à son équilibre sur terre : ça vibre ! lol !

    Jenny

  15. Serena dit :

    Après un temps de repos (et de recul),l’appel de mon âme est si fort que j’ai décidé de reprendre le blog pour lequel je vous avais fait part de l’arrêt.
    Je poursuis la lecture de vos articles ,le passeur, ainsi que d’autres ajoutés à vos liens.(entre autres), et je continue le chemin avec vous.

    Fraternellement,

    Serena

    • Salvia dit :

      Grâce au mot de Serena, j’ai eu envie de relire tout le texte, et bien m’en pris. Je suis tombée sur « LA » phrase du jour, du moins pour moi: « Simplifions tout au maximum, rendons la fluidité à notre existence, elle est le repère qui marque le juste chemin. » Et le reste du texte n’est pas mal non plus …!  » La bonne fréquence, c’est celle que vous avez choisie avant de venir, et pour vous aligner dessus, lâchez l’ancien, laissez aller, en douceur, allez dans l’Être. Tout viendra à point. » Merci, une fois de plus.

  16. Xablo dit :

    Entièrement d’accord avec Le Passeur.
    C’est toujours un plaisir de lire ses articles.

  17. Serena dit :

    Merci le passeur pour ces textes avec lesquels je suis complètement en résonance.
    Je me voie également comme une passeuse.[d’ailleurs je vous passe un peu la main car je viens d’achever un blog où le dernier texte se trouve être: »s’aligner à la juste fréquence » (après 4 années passées à lire, sélectionner,puis mettre les textes en ligne…
    Beaucoup de travail!..)]
    C’est avec un remerciement sincère pour vos écrits et le choix de vos textes que je vous souhaite une belle continuation sur le chemin.

    Serena

  18. gow dit :

    « l’entrée de la grotte aux merveilles est tout prêt de nous. »
    > plus près et non prêt!

    Ce type de textes reste un peu niais, faut dire. Dommage! sinon c’est beau à lire.

    La conscience de l’écueil de la naïveté n’empêche pas l’enseignement de prendre.

  19. Johala dit :

    Simplement MERCI pour les messages que vous publiez! Je suis médium, et totalement en accord avec ce que vous dites, j’entends la même chose de mon coté! Ca peut se résumer en un seul mot: Harmonie!
    Bonne journée, bonne route, bonne vie!

  20. Question idiote hors sujet dit :

    Diverses lectures m’ont entraînées jusqu’ici, depuis qques mois. Je leur en sais gré. J’aime lire cette tonalité sereine et positive où se conjuguent tous les possibles sans avoir à passer par les attentes quasi extatiques d’autres blogs nihilistes, vendeurs de fin de monde « bien méritées et bien douloureuses ». Pour tout cela : MERCI.
    J’ai cherché en vain (afin de ne pas polluer les commentaires) un mail privé où poser cette question ridicule à laquelle je ne trouve pas de réponse sur le net en dépit de mes nombreuses recherches.
    Voici la question à laquelle peut-être pourras-tu répondre : y a t il un rapport entre ce que l’on appelle le « 3ème oeil » et un oeil central qui apparait lors d’une méditation les yeux fermés. Ma question montre à quel point je n’ai pas pris de cours de méditation et combien je suis démunie face à ce que je vois dans certains états.
    Une réponse, si jamais tu l’avais ou des conseils de lecture éclairants, me raviraient.
    Merci pour ce que je ressens être un don pur en te lisant et aussi pour une éventuelle réponse à mes sombres interrogations.
    Passeur, belle signature. J’ai depuis toujours dit à mes enfants que je n’étais qu’un(e) passeur…

    • Le Passeur dit :

      Il n’y a pas de question idiote. A priori je dirai que non, ça n’a pas de rapport. L’oeil ou les yeux sont d’ailleurs une vision intérieure qui revient régulièrement chez certains. Je l’associerai davantage à la conscience supérieure de l’être, à son esprit, qui le regarde et lui rappelle qu’il y au un regard au-delà de la scène de théâtre de la vie. Je me rends compte que beaucoup se posent des questions à propos de leurs ressentis en méditation ou dans certaines autres circonstances, ou même encore comment méditer, je vais donc faire un bref papier sur le sujet pour tenter de dénouer un peu les appréhensions. Merci de m’en avoir donné l’idée.

  21. CoolJazz dit :

    Bonjour à tous,

    En lisant quelques textes de ce site, je sens comme un écho en moi. Merci pour ces textes, qui peuvent paraître très utopiques d’un premier abord, mais révèle finalement une justesse quand à la réalité de notre monde (et non la réalité scientifico-rationnellement matérielle de notre Société actuelle, qui persiste malgré elle : le besoin de preuves et la croyance en la soumission pour contrôler et se protéger…).
    Je ressens donc un équilibre qui se dégage de ces textes, et s’est bien rare de trouver un équilibre dans notre monde actuel qui vacille.
    Cependant, je me pose une question, ou plutôt elle s’impose à moi, comment faire pour vivre en phase, s’harmoniser avec notre environnement et harmoniser notre corps interne, quand nous n’avons pas la possibilité de faire autrement que de travailler pour subvenir à nos besoin (ne serait-ce que se nourrir et s’abriter). Un sage n’a-t-il pas dit :

    « Mes jeunes gens ne travailleront jamais.
    Les hommes qui travaillent ne peuvent rêver. Et la sagesse nous vient des rêves. »

    Smohalla, chef indien Sokulls

    Et merci pour ce site que je découvre et qui m’a l’air d’une grande sagesse.
    Peace

    • Sam dit :

      Tu as juste une mauvaise conception du travail, le travail aujourd’hui c’est de l’esclavagisme. Moi j’ai arrêté de travail j’ai fini à la rue presque mort mais je m en suis sorti grâce à Dieu et à l espoir

  22. Elise dit :

    Ce texte coule de source…pour moi cela fait plus d’un an que les choses ont changés et elles se font simplement, je me suis détachée sans trop de heurts des personnes avec qui le chemin devait s’arrêter, les énergies circulent librement , les connections se font , les rencontres…à la seule différence c’est qu’aujourd’hui , enfin ces derniers mois, les choses se passent plus vite et plus intensément. Je fais confiance, ainsi si j’ai quelques besoins ils sont comblés . » Right on time » comme dit si souvent ma soeur. Mon seul défaut serait de vouloir savoir ce qui va se passer! Quoi qu ‘il arrive ce sera positif, jusqu’à présent même mes expériences douloureuses se sont avérées positives , il n’y a pas de raison de s’en faire, pour moi seul mot d’ordre « lachez prise » 🙂

  23. Francesca dit :

    Bonjour à tous et merci. Merci au Passeur dont les propos sont toujours mesurés, alignés et bienveillants. Du moins, c’est ainsi que je les perçois. Merci la Vie (et moi-même) pour cette incarnation en ces temps de profonde mutation. Pour ma part, je me sens à ma place et tout m’apparaît comme étant de plus en plus simple. Etre là. Simplement et pleinement là, à l’écoute de ce murmur intérieur, de cette subtile et douce vibration qui m’habite et qui est en harmonie, je le sens, avec celle de notre Univers. Les résistances que je rencontre encore en moi sont vite balayées dès lors que je m’allonge sur la Terre ou que je marche tranquillement dans les bois… C’est simple. Alors merci, toujours merci.

  24. lozes dit :

    Bonjour Passeur et Passés, je suis Sourcier.
    Merci pour ton travail objectif, et tes interprétations humbles et éclairées.
    J’aimerai porter à ta réflexion le fruit de mon travail car je pense que ton site reflète, d’un certain point de vue, le cheminement de ma pensée …
    http://unite.olympe-network.com/

    Les questions sont les bienvenues.

  25. dharma dit :

    bonjour Passeur, de passage par ici je tenais à te remercier, un merci pour la justesse de tes mots et de tes sentiments, un merci pour le partage et la douceur de ta lumière et enfin un merci pour la liberté d’Être que tu nous passes…
    Inlakesh & Namasté

  26. angie dit :

    Coucou vous tous…..ça fait plaisir de vous lire….
    Concernant la famille, j’ai eu à clarifier avec une tante dernièrement, ce que je ne voulais plus dans la relation, les mots et attitudes qu’ils me collaient et qui n’étaient pas justes…ça été très difficile de leur dire mais quelle libération ensuite…Sur le moment, ils n’ont pas compris et peut être qu’ils ne comprendront jamais vraiment, mais franchement je me sens bien vis à vis d’eux! Et je sais maintenant que ce ne sera plus pareil, je ne garderai plus les choses sur le coeur mais je le dirais avec le plus d’amour possible.En fait, c’est le premier pas qui est le plus dur….J’aime trop ma famille pour les rejeter parce qu’ils ne pensent pas comme moi….Néanmoins, cela ne m’empêchera pas d’avancer sur mon chemin, en nettoyant les liens qui freinent mon évolution…..Je me connecte avant de dire pour rester centré dans le coeur…..Je nous souhaite à tous de nous affirmer dans le coeur…

    • de-la-nativité-du-refus dit :

      moi j’ai rompu des derniers liens que je vis comme karmiques avec une famille qui je le considère a toujours nié, ma personne.
      « j’avais déjà dit, avec le coeur’, peut-être, et en vain, ce fut une résolution libératrice de ne plus prendre en moi une charge que je croyais chevillée à ma destinée.Hélas, ces liens se sont de trop longtemps alimenté d’une malédiction; si les conséquences positives d’essayer de se recentrer, en soi, pour préter attention à sa véritable mission personnelle, en renonçant à missionner pour d’autres, ont été, et sont, fulgurantes dans ma vie, il m’est aussi à constater des dégats en ce qui me concerne : j’en éprouve une perte d’origines, qui me laisse en suspens aux bordures du vide.

      • Le Passeur dit :

        Votre histoire personnelle qui semble douloureuse vous a conduit à ce choix, mais ce n’est heureusement pas une nécessité pour tous. Il y a aussi des proches qui suivent le même chemin et d’autres qui sans le suivre savent accepter les différences sans y voir nature à souffrir.

  27. lila dit :

    Bonjour Passeur,
    Tu as trouvé les mots justes, et l’on sent poindre le timbre de ton âme à travers tes mots, c’est un plaisir de te rencontrer en intentions et en compréhension. Cette nouvelle base d’expression (le coeur et les mots justes) permet de se retrouver entre âmes qui se sont élevées. Ensuite, il y aura encore ce jeu stupide de compétition et de contrôle pour une plus grande connaissance, plus d’énergie ou de compétences et pourquoi pas pour la plus « grande conscience » entre toutes…ça fatigue rien que d’y penser…à moins que la prochaine fréquence soit celle de l’Universel, alors là,ce sera cool parce que la force de chacun sera volontiers mise au service du collectif. Quel progrés…quantique!

  28. FNH11 dit :

    Vous avez raison  » Le Passeur  » , si nous ne faisons pas le  » lachez prise  » pour tout : biens matériels , famille , amis … nous n’arriverons à rien ! C’est à chacun de nous individuellement que s’adresse « Le TOUT » avec qui nous ne devons faire qu’UN .
    Il n’y a pas de religion qui tienne , je sais , je vais en faire hurler beaucoup , mais je dois enfin parler car le temps presse maintenant !!! Dieu , Allah , Boudha etc..c’est le même l’UN , UNIQUE et chacun de nous doit lui répondre individuellement avec le nom qu’il lui donne : ALORS POURQUOI SE BATTRE MES FRERES DE LUMIERE !!! Aidons nous plutôt à LE trouver , dans le respect , l’amour et la joie !!!
    Vous n’imposerez rien de force , vous pouvez nous tuer : notre âme n’appartient qu’à l’ UN !!!!! Alors utilsez vos forces pour travailler sur vous ! c’est votre égo que vous devez tuer : ne vous trompez pas d’adversaire !!!!
    Avec tout l’Amour de notre LUMIERE , bonne journée à tous
    FNH11

    • Le Passeur dit :

      Pour FNH11 : Je ne dirai pas cela. Il n’y a surtout pas d’ego à tuer, il y a juste à ne plus s’identifier à lui comme on s’identifierait à sa main ou son pied. (Voir « L’Eveil »). Pourquoi voulez-vous tuer ce qui est aussi vous ? Quant à vouloir lâcher les amis, la famille ou les biens matériels, c’est entrer dans un autre dogme qui ne risque pas de vous aider à remettre l’ego à sa place. A partir du moment où il y a acceptation et respect mutuels, pourquoi voulez-vous lâcher votre famille ou vos amis ? Quelle croyance vous y pousse ? Ce sont les poids émotionnels non compris et du coup non guéris qui faussent la relation à l’autre et peut la rendre pesante, voire insupportable. Il convient donc mieux de la guérir que de la fuir. Pour ce qui est des biens matériels, je ne vois aucun souci à en avoir et se créer un environnement agréable pour autant qu’on n’y porte pas un attachement excessif, ou que cela ne réponde pas à un comportement compulsif, derrière lequel il y a encore des souffrances à guérir. Maintenant si on se sent mieux sans rien et que ça ne relève pas d’un sentiment de culpabilité quelconque, c’est très bien aussi, tout ça n’a aucune importance.

      • FNH11 dit :

        Le lacher prise m’a permis (surtout sur e plan matériel ) d’être heureuse même si justement je n’avais pas grand chose : je n’envie plus ce que je ne peux avoir , je me contente de ce que j’ai et j’en suis heureuse comme çà . Pour ce qui est de ma famille , j’ai du faire mon deuil de voir qu’elle ne partageait pas mes idées et je me suis dit que je ne devais pas leur imposer ma façon de voir : la liberté des enfants de Dieu est justement de pouvoir choisir : je n’ai aucune religion : j’étais catholique , mais après ma NDE , j’ai du revoir mon opinion : la haut on ne m’a posé qu’une question : comment as tu aimé ? Dur , dur comme réponse ! …. et j’ai du redescendre réparer ce qui n’avait pas marcher .
        C’est la-haut ( ou ailleurs ) que je suis apreçue que l’IL ne me demandait pas de quelle religion j’étais : de toute façon , il me connaissait bien mieux que moi ! La seule qui est en vigueur c’est la LOI DE L’UN .
        Voilà , ça répond à tes questions : je m’efforce tous les jours , maintenant de rester en contact avec « MA SOURCE » etje m’étais dis que je pourrais faire partager le peu que je me rappelle avec les autres , mais apparemment , comme pour ma famille ça ne marche pas , c’est pas grave , comme dit LAO TSEU
        celui qui sait ne parle pas
        celui qui parle ne sait pas
        donc je me tais .
        Que la LUMIERE DE L’ESPRIT SAINT SOIT AVEC VOUS et VOUS ECLAIRE : il fait ça mieux que moi .
        FNH11

  29. de-la-nativité-du-refus dit :

    Chouette cet article 🙂 cela me résonne juste, c’est rare.
    vous êtes qui vous autres, vous avez l’air de vous connaitre ? vous me faites une présentation ?( moi c’est depuis peu que je lis ce site 🙂 )

    • elba dit :

      Bonjour, ‘de-la-nativité-du-refus’…

      Nous sommes qui, ‘nous autres’ ? (doudou, soleil bleu et moi, pour la circonstance…) Eh bien simplement des gens comme toi, qui avons la même soif de partager ce que nous vivons, ce que nous voulons vivre… Des gens qui se retrouvent aussi sur un autre forum que celui du passeur, et qui nous croisons comme ça, par hasard ici… Preuve que nous nous « alimentons » (j’aime pas trop ce mot… plutôt je dirais ‘partageons’) de la même façon.
      Le passeur est un lien de plus qui nous relie les uns aux autres. C’est chouette !
      Alors, bienvenue à toi parmi nous tous, et vive la vie ! 😉

      Belle journée à toi.

  30. Soleil Bleu dit :

    Doudou, quelle merveille de partager la même joie à te retrouver. J’ai le sentiment qu’on se retrouve autour d’une autre table d’amis, que l’on a connu ailleurs, mais qui se trouvent inmanquablement réunis lorsqu’une occasion festive est offerte. Quel pied !
    Elba, coucou ma belle ! Nos chemins finissent souvent par se croiser ces temps-ci ! Belle synchronicité que nos vies.
    MERCI au « Passeur » de permettre cela.

    IN LAKESH JE VOUS/NOUS AIME

  31. elba dit :

    « la liberté d’être »… Une expression que j’aime tant !
    Un excellent livre d’Annie Marquier également. ^^

    Tout vient à point, oui. Merci, Passeur.
    Soleil bleu et Doudou, coucou à vous. 😉

  32. angie dit :

    Je le ressens au plus profond de mon être…Que ces mots sonnent justes….Merci!!!!

  33. doudou dit :

    Coucou tout le monde
    en effet c’est un article vibrant et que j’assimile avec gourmandise!!!
    Soleil bleu, que je suis content de te trouver ici
    J’adore cette époque car nous avons choisi d’être ici
    HO’OPONOPONO
    que la force soit avec vous
    Doudou

  34. Soleil Bleu dit :

    Alignée totalement avec ton tres bel article Le Passeur.
    Chacune des phrases est entrée en résonnance avec ce que je ressens au plus profond et plus fort de moi.
    Tout y est Juste (en tout cas en corrélation avec l’aventure humaine que j’expérimente)

    HO’OPONOPONO pour l’Amour, l’Acceptation, l’Harmonie et la Paix, « en » Soi et « pour » Soi, en reconnaissance de « Tout » ce qu' »IL » EST.

    IN LAKECH

Répondre à Francesca Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *