Les extraordinaires découvertes de Masaru Emoto

Par le Passeur.

A travers les écrits de cette époque où tout nous est restitué, nous parlons souvent de notre pouvoir créateur. Peut-être certains ont-ils besoin de comprendre mieux ce que cela signifie très concrètement. Un homme nous en a délivré la preuve incontestable et pourtant je me rends compte que bien peu de gens ont entendu parler des extraordinaires travaux du Dr. Masaru Emoto.

Titulaire d’un Doctorat de l’Université de Yokohama en Médecine Alternative (eh oui, au Japon ça existe), Masaru Emoto a pu mettre au point avec son équipe une méthode d’observation des cristaux d’eau gelés par la photographie. Il y travaille depuis presque 20 ans et parcourt à présent le monde pour partager les enseignements de ses découvertes, avec une attention pédagogique particulière pour les enfants. Ce qu’il a pu mettre sous l’œil d’un objectif offre à tous un aperçu concret de ce qui nous était déjà transmis par les anciens peuples de la Terre et ceux dits ‘primitifs’, et qui est également redécouvert à travers les avancées de la physique quantique : la pensée est puissamment créatrice, instantanément.

Masaru Emoto

C’est au fil de ses travaux sur les fluctuations ondulatoires de l’eau que M. Emoto a découvert « la richesse avec laquelle l’eau peut s’exprimer ». Pour obtenir sa cristallisation, des échantillons d’eau sont congelés dans des boîtes de Pétri à -20° durant trois heures. A la suite de quoi des gouttelettes de glace se sont formées à la surface, sur la couronne desquelles apparaît le cristal sous une projection de lumière. La photographie est alors prise à vitesse rapide.

Tout de suite, l’équipe d’Emoto a découvert que les cristaux étaient très différents selon la provenance de l’eau. Les eaux pures et vives formant de beaux cristaux harmonieux  là où les eaux stagnantes, ou pire les eaux usées, ne formaient pas de cristaux ou encore des cristaux très incomplets ou disharmonieux.

L’étude de la riche panoplie des cristaux d’eau présents dans l’eau naturelle – richesse inexistante dans l’eau du robinet en raison de la présence de chlore – a donné l’idée à un chercheur de l’équipe de mettre de la musique pour voir ce qui se passerait. Ce fut le début d’une autre dimension de l’aventure qui a permis de découvrir la grande sensibilité de l’eau à l’énergie émise par la pensée, la parole, l’image, la musique… Par la vibration qu’ils émettent, même de simples mots écrits sur un papier comme ‘haine’ ou ‘amour’ présentés à de l’eau modifie avec une signature spécifique la forme de ses cristaux. Comme le dit M.Emoto, « ces cristaux sont remplis de leçons à tirer concernant la façon dont nous devrions – et devons – vivre ».

La découverte est d’une telle simplicité que mieux vaut tout simplement en regarder les images plus que de longs discours :

 

 

 

Créé avec les mots "tu me rends malade'

 

Créé avec l'intention d'amour et de gratitude

Créé avec de la musique heavy metal

Créé avec de la musique de Mozart

 

Arrivé là, un constat s’impose. Un être humain débute sa vie à l’état de fœtus composé de… 99% d’eau. A la naissance il est constitué d’encore 90% d’eau et arrivé à l’âge adulte, c’est toujours un être liquide à hauteur de 70%. S’il vit très vieux il se sera densifié jusqu’à 50% d’eau dans son corps. Douteriez-vous encore que notre matrice de vie sur cette Terre, elle-même composée en surface de 71% d’océans , soit autre chose que l’eau ?

A la lumière des travaux de M. Emoto, imaginez un peu le récepteur que votre corps représente pour les pensées et paroles d’autrui ou les vôtres. Imaginez ce que provoque sur votre santé physique et psychique l’audition de musiques de basse vibration ou l’absorption passive d’images violentes et dégradantes. Le conditionnement débute là. Et quiconque a cette connaissance et le pouvoir d’agir sur le collectif peut à loisir en user pour le conduire là où il veut qu’il en soit. Ne doutez pas que les marionnettistes du monde ont cette connaissance et qu’ils en usent abondamment.

Ne doutez pas non plus que vous avez tout pouvoir de contrer ce type d’agression et reconditionner votre être. Le succès de la pensée positive peut s’expliquer ainsi. Si au lieu de vous plaindre en vous-même de toutes sortes de maux, de vous trouver moche ou malheureux devant la glace le matin, de vous exposer des heures durant à des programmes de télévision avilissants, de noyer votre mal être dans des musiques hypnotiques et destructurantes, des jeux vidéos hypnotiques et violents, de l’alcool ou des drogues, si au lieu de tout cela vous renversez la vapeur en pratiquant la pensée positive, même si cela vous paraît artificiel au début, les résultats s’en feront très rapidement sentir.

On en revient toujours à la trinité abordée dans « l’Eveil en soi » : changer la nature du regard que l’on porte sur le monde, change aussitôt la nature du sentiment né de ce nouveau regard et de la pensée qui le suit. Peut-être peut-on ajouter à la lumière des travaux de Masaru Emoto que l’eau est le vecteur de cette métamorphose par sa capacité à mémoriser, reproduire et à transporter de manière permanente l’information à travers le corps.

Nous sommes des êtres essentiellement liquides et hautement récepteurs de toutes les énergies qui nous atteignent. Si celles-ci sont de nature à nous apporter le bien-être et l’évolution, alors tout va bien. Mais dans le cas contraire, et pour ce que j’entends et je vois c’est le cas le plus exprimé, nous pouvons à tout moment décider de changer radicalement notre manière de vivre. Certains pensent que vivre sans télévision, dans un lieu où la nature est présente et entourés d’êtres paisibles et créatifs qui correspondent ce que l’on souhaite pour soi, revient à se couper du monde. C’est exactement le contraire. Se couper du monde, c’est justement vivre conditionné par une société que l’on n’a pas choisie mais que l’on a laissée se renforcer et nous envahir chaque jour un peu plus. Là, nous sommes si loin de tout que nous sommes même loin de nous.

A l’inverse, se relier au monde, c’est d’abord reprendre le pouvoir sur soi et ne plus se laisser mener par le bout du nez, puis exprimer en soi la volonté d’une ère où disparaîtront les chaînes que l’on nous a posées et celles que nous imaginons porter. Se relier au monde, c’est s’engager sur la voie lucide qui crée une autre réalité.

Ne serait-ce que le temps de lire ces lignes, prêtez-vous au jeu de voir la société comme une structure mouvante dans sa globalité, avec des points stagnants, en permanence mise au point dans le moindre de ses rouages afin de guider l’ensemble des pièces à travers des tendances vers des objectifs ciblés. Ces objectifs ne sont pas pour autant les vôtres, mais vous allez pourtant y répondre par habitude, avec un sentiment de fatalité, d’inéluctable. Si l’on donnait la parole à chaque pièce de la structure, à chaque individu, l’écrasante majorité exprimerait de la souffrance à endosser le lourd manteau que la structure leur a déposé sur le dos. Masaru Emoto dirait que « l’eau du corps est sale ».

La structure, la société, use et abuse de tous les moyens pour diriger votre pensée et vous amener où elle le souhaite dans l’intérêt d’une poignée d’êtres dénués de toute empathie. Vous êtes libre, absolument et totalement libre, de choisir de vivre dans les « eaux sales » qu’elle a créées en vous ou de décider la grande épuration intérieure et le nouveau souffle de vie qu’elle vous offrira. De plus en plus ont fait ce choix, et la masse critique au-delà de laquelle l’humanité va basculer, est atteinte.

Laissons pour finir la parole à Masaru Emoto : « Ce que vous savez possible du fond du cœur est réellement possible. Nous le rendons possible par notre volonté. Ce que nous concevons dans notre esprit devient notre monde. ce n’est qu’une des innombrables choses que l’eau m’a enseignée. »

Fraternellement,

© Le Passeur – 1er Juillet 2011 – http://www.urantia-gaia.infoCet article est autorisé à la copie à la seule condition de respecter l’intégralité du texte et de citer la source.

Être en ce monde n’est pas être de ce monde

Cette série d’articles est réunie dans la rubrique « L’Eveil ».

 

 

À propos de Le Passeur

Nomade sur le chemin...
Ce contenu a été publié dans 01- Mes articles, 06- Tous les articles, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

82 réponses à Les extraordinaires découvertes de Masaru Emoto

  1. Loiseleur Francis dit :

    Les travaux de Masaru Emoto démontrent à l’évidence que nos pensées et bien sur, ce qui en découle, c’est-à-dire nos paroles et nos actes, influent directement sur notre eau « intérieure » et donc par l’intermédiaire de cette eau, non seulement sur notre santé, mais également sur notre Destin.

    Il nous est donc possible de le modifier par un vouloir vers le bien avec des pensées pures, nobles, etc …. : Amour et Gratitude. On ne peut pas trouver mieux.

    En réfléchissant un tout petit peu, n’est-ce pas ce que nous a déjà dit le Christ par ces paroles :

    « L’homme récoltera ce qu’il a semé »

    Qu’il a même précisé :

    « Celui qui tue par l »épée, périra par l’épée »

    C’est clair net et précis.. C’est une loi universelle qui se retrouve partout dans la nature : semez du blé vous ne récolterez pas du riz ou de l’avoine, mais du blé. Il en va ainsi pour tout ce qui vit.
    Donc si vous semez la haine, vous ne récolterez pas autre chose que la haine. Pour récolter l’amour il faut semer l’amour.
    Il faut donc en conclure que l’eau existe aussi, dans l’au-delà sous une forme adaptée, bien entendu.. et la réincarnation devient une évidence. (le christ y a fait allusion à propos de Jean Baptiste qui fut Elie).

    En plus, il nous donne avec précision le mode d’emploi

    « Cherchez et vous trouverez »
    « Frappez et on vous oubliera »
    « Demandez et vous recevrez »
    « aime ton prochain comme toi-même » nuancé par :
    « ne donne pas de perles aux pourceaux » (donnez de l’argent à un ivrogne, il ira boire et vous serez complice de son déclin. »
    Et pour tout résumer :

    « Cherchez d’abord le royaume de Dieu et sa Justice et alors tout le reste vous sera donné par surcroît »

    Il est bien évident qu’on est loin d’avoir tout le reste !!! Alors cherchez l’erreur.

    Je vous laisse le plaisir de la découverte.

    Mais je peux vous dire qu’en « cultivant » amour et gtatitude on est déja sur une bonne voie.

    • jloux dit :

       » Frappez et l’ on vous OUVRIRA « 

      • Margelle dit :

        Excellent !
        Nous sommes nombreux à l’avoir zappé ! je me sens du coup complice de l’oubli !

        • Salvia dit :

          Merci Margelle 🙂
          J’avais survolé le post et zappé cette citation erronée, tout comme toi. On a pris l’habitude de l’à peu près et de la précipitation, à méditer…
          Merci aussi à jloux, au moins un qui lit correctement et qui a de bonnes connaissances 🙂
          Pourtant Francis a bien écrit à la fin: « cherchez l’erreur »! De quelle erreur voulait-il parler???

          • Margelle dit :

            Je poursuis la réflexion, avec ton apport Salvia. Je crois que nous savons tous au fond de nous que quelque chose n’est pas juste, n’est pas à sa place, (je dis nous, car Francis pointe ce que chacun de nous vivons à nos moments). La question ensuite de bien placer notre vue, notre oeil au bon endroit, et pas à côté. Ce que nous faisons « tous » régulièrement, chacun à notre façon… Corriger semble nécessaire et bénéfique. Merci à jloux.

          • Marie-Anne dit :

             » Pourtant Francis a bien écrit à la fin  » cherchez l’erreur »! De quelle erreur voulait-il parler?  »

            Peut-être de l’erreur qui consiste à écrire, volontairement ou par lapsus, que l’on nous… »oubliera », et de croire que l’on nous ouvrira!

            La Confiance ne doit oas être qu’intellectuelle; elle ne doit pas non plus s’appuyer sur les apparences qui ne sont qu’un reflet de nous-mêmes (inconscient compris), elle doit toucher profondément tout notre être (inconscient compris), …et il n’y aura plus de soi-disant « erreur ».

            Amitiés à tous 🙂

            • Margelle dit :

              « et il n’y aura plus de soi-disant « erreur » ».
              Et on sera directement en 6D ! (au minimum !). Bellissimo ! Courage !

              • Marie-Anne dit :

                En 6D, peut-être, peut-être pas, Margelle! 🙂
                En tous cas, je pense que nous serons plus en accord avec les lois universelles et avec le Coeur !
                Je l’ai déjà expérimenté quelques fois, et  » ça marche »( mieux que je l’avais demandé, d’ailleurs).
                Dommage que je ne sois pas aussi bien alignée, aussi bien confiante, pour tout et à tous moments!:-)
                Mais comme tu dis: courage! 🙂
                Et bien sûr: confiance!

              • Margelle dit :

                Je suis d’accord avec toi Marie Anne. Lorsque nous sommes plus en accord avec les lois universelles et le coeur, ça marche. Je l’expérimente aussi, et c’est fantastique. Synchronicités, réponses qui devancent les demandes, etc… En attendant que ce soit vrai à chaque instant, tous les jours, etc… j’en tiens à aller voir non stop (du moins le plus possible) à ce qui Est. Ce que je vis au plus exact. En le faisant, je constate que tout s’aplanit en douceur, mais cela demande cet équilibre entre tout ce qui se présente, à moi. C’est la loi de la balance, l’ajustage permanent. Si possible pas faire d’impasses, ne pas se raconter trop d’histoires (à soi et aux autres). La 10 D se prépare (et chacun a sa ou ses façons d’être au monde !) Bien à toi Marie Anne.

    • pierrot dit :

      Et c’est la gratitude qui amène au bonheur et pas l’inverse.
      Alors n’attendons pas d’être heureux pour cultiver la gratitude.

      • Salvia dit :

        La gratitude?…Oui, et pour absolument tout! Tout est un moyen pour nous aider à avancer. Même si je préfère la carotte au bâton 🙂 En tous les cas, Pierrot, je suis bien d’accord avec toi: d’abord la gratitude, le reste viendra en prime…

      • Marie-Anne dit :

        Oui, Pierrot, la Gratitude ouvre le coeur et nous met au diapason de l’Amour.

        Gratitude, pour tout ce que nous recevons, bien sûr; mais avant tout, gratitude pour tout ce qui est, et gratitude pour tout ce qui vient à nous (d’agréable ou de désagréable, puisque, même le « désagréable » nous tend un miroir pour nous aider!)

        Comme Salvia, curieusement, je préfère, moi aussi, la carotte au bâton!
        🙂 …Pour cela, à nous de jouer : la manière que la Vie choisit pour nous (r)éveiller, dépend en bonne partie de nous, de la profondeur de nos engourdissements ou de nos résistances,…et de notre bonne volonté et de notre courage à les regarder en face et à les guérir!

        Quand on prend profondément conscience de la Sagesse, de l’Intelligence et de l’Amour qui sont « sous-jacents » à tout ce qui est et à tout ce qui nous vient, la Gratitude, l’Émerveillement et une sereine Confiance jaillissent en nous, spontanément.
        Il faut « juste » ne pas laisser revenir le doute et la peur – donc l’égo et le mental- s’immiscer là où ils n’ont (plus) rien à faire!

        Bref, il faut vraiment changer nos vieux réflexes, et, délibérément, nous tourner vers les Lois universelles de l’Amour, pour nous laisser porter et guider par elles sur nos nouveaux rivages.

        Avec confiance, joie et gratitude!

        (Eh Oui, Margelle, tout un programme! 🙂 )

  2. Cha Laz dit :

    J’ai pleuré à chaudes larmes lorsque je relu ici les découvertes de Maitre Masaru Emoto en rapport avec l’harmonie céleste de ces Bienfaiteurs de l’Humanité que sont les grands compositeurs. Mon emotion était au comble lorsque j’appris ici encore que ce grand homme a quitte ce monde en Octobre 2014, et je le remercie de nous avoir porté sa connaissance sur « ce qui est en haut est en bas, et ce qui est en bas est en haut », qu’il soit béni pour ces recherches alliant physique et métaphysique.

  3. Merci à toi Masaru pour ton action sur l’humanité et merci de nous avoir ouvert la voie sur la cristallisation de l’eau. Tu as fait reculer l’obscurantisme
    Julien

  4. DELARTE dit :

    FANTASTIQUE !

  5. Andre BUTOYI dit :

    Ces decouvertes de me rappelles un texte des Saintes Ecritures qui stipulent que « FOR FROM HIM AND THROUGH HIM AND TO HIM ARE ALL THINGS. TO HIM BE THE GLORY FOR EVER! AMEN. » Romains 11:36

  6. francesca dit :

    Tôt ce matin, Masaru est décédé. Sa femme était avec lui.
    Depuis qu’il est tombé malade à Shanghai, il a reçu énormément d’amour et de gratitude de ses chers amis du monde entier.
    Vos gentils messages d’amour l’ont beaucoup encouragé.
    Son dernier mot a été « Arigato ». (« Merci » en japonais)
    Nous pensons que ce dernier mot vous était destiné, était destiné au monde.
    Il vous était à tous très reconnaissant.
    Il avait l’habitude de dire: «La vie est amour et est un don de Dieu et de nos parents, et la mort est la gratitude qui nous permet d’accéder à une nouvelle dimension ».
    Maintenant qu’il est dans cette autre dimension, il continue de regarder chaleureusement, avec amour et gratitude.
    Nous allons continuer sa mission de diffusion de la puissance de «l’amour et de la gratitude ».
    Nous vous remercions d’offrir des prières au Dr Emoto.
    Envoyez votre amour, de la lumière, et de la gratitude vers encore une fois s’il vous plaît.
    Avec beaucoup d’amour et de gratitude.
    L’équipe de l’institut IHM de recherche………………………

    • Marie-Anne dit :

      Merci Francesca pour ce message empli de douceur..

      Amour et gratitude à Masaru Emoto,
      Amour et gratitude à son équipe,
      Amour et gratitude à nous tous…❤️

    • Margelle dit :

      Amour et gratitude pour l’humanité entière….

    • Véro dit :

      Amour, gratitude et Lumière sur son âme!

    • Li dit :

      Une pensée d’Amour à Masaru Emoto.

    • Cathalina dit :

      Merci de tout mon être Mr Masaru Emoto pour votre travail lumineux. Merci de nous avoir révélé vos découvertes sur la puissante capacité de l’Eau à s’imprégner de son environnement et à mémoriser en ses cellules celui ci… Fasse que notre Eau intérieure puisse se clarifier, se purifier et s’embellir au fil des jours grâce la Lumière que nous choisirons de laisser rentrer en nous … Je vous envoie à tous de belles pensées d’amour …

  7. Anthrôpos Adam'ish dit :

    Il est évident qu’un lien existe entre l’eau et nous, mon expérience le montre et le confirme. J’ai quelque part en mémoire l’état dans lequel je baignais dans le ventre de ma mère…en apnée, je ressens énormément de sérénité, de calme et si l’obligation un moment de remonter ne me gagnait pas, je resterais ainsi. De plus depuis quelque temps je me sens attiré par l’océan, par les îles de l’Atlantique. Après des années, privé d’océan, je ressentis le besoin de me retrouver face à l’immensité de l’océan, dans le vent et les embruns, dans l’air iodé. A l’approche du littoral, je fus envahi par un étrange et énorme bien-être comme si l’ensemble des cellules de mon corps se mettaient à fonctionner autrement comme si mon corps prenait enfin une grande respiration contenue depuis si longtemps. Pendant ce séjour, j’ai eu besoin de toujours être proche de l’océan, de la plage et passer de longues minutes face à l’océan quelque soit la météo, ce qui m’a apporté un grand calme une grande sérénité, de l’euphorie. Mon coeur apaisé battait au rythme du ressac…ne rien faire, les yeux au loin, à suivre les allez et retour des vagues, plus ou moins hautes. Cette expérience fut pour moi extrêmement riche, je sentais l’air entrer en moi au plus profond, dans chaque parcelle de mon être, dans chaque cellule. Une connexion, un lien, une partie de…, au-delà, je crois que je me suis ainsi reconnecté avec mon être (mon soi) intérieur en plongeant dans un tout, qui me dépasse, (l’océan), une porte vers un tout encore plus vaste sans limite qui est là, quelque soit l’endroit où je me situe, et j’ai compris que la porte vers le TOUT est en moi, que je sois sur le sable, dans mon salon, dans ma voiture, au bord d’une rivière, près d’une source ou d’un ruisseau, le TOUT est là, car la porte est en moi. La voie, le chemin, parsemé, d’amour pour le monde qui nous entoure. Merci encore pour cet article, merci pour ce site, dans lequel maintenant je plonge quotidiennement, sa lecture est pour moi une sorte de méditation. Paix et amour à toi « Passeur » et à tous ceux qui viennent ici.

    • pierrot dit :

      Oui la nature est un véritable guide. Et quand on se rend compte que le guide et soi c’est la même chose, le silence nous saisit.

      • Anthrôpos Adam'ish dit :

        Comment une phrase aussi anodine peut nous interpeller autant…;-)
        Une révélation, mettre des mots simplement sur un constat sur une image. J’ai des sensations des images, que je ne peux que difficilement traduire par des mots. Comment décrire un absolu, comment mettre en mots des visions, sans doute est ce que ce n’est pas possible. Je suis bien là, dans cette nature d’humain, mais en même temps je suis inclus dans une entité plus vaste, au-delà de la nature….LA TERRE, qui raisonne en moi au travers de phénomènes physiques que mes sens perçoivent, mais plus loin, une évidence, un mouvement, une mise en marche,…je ne suis rien d’autre d’une autre forme évoluée grâce à une autre répartition d’atomes qui forme un humain. Une autre répartition d’atomes, je serai autre avec d’autre sentiments, d’autres ressentis, d’une autre dimension. Mais là, je suis là, dans cet état. Sauf que je n’oublie quelque part pas d’où, je viens et ce que je suis, simplement une autre répartition d’atome sur laquelle est venue se poser une âme pour la mettre en mouvement. Énergétiquement, je ne suis pas différent de l’animal, de la plante, du minéral, ce qui fait la différence simplement c’est que j’ai la capacité de penser cette différence, une capacité et un devoir, celui de pas leur nuire. Ma résonance avec eux ne peut se faire que dans le respect que je leur porte. L’autre différence peut-être et c’est là le combat de l’homme, c’est la mémoire, leur mémoire à la différence de la mienne est continue sans rupture, sans main mise de l’égo, qui trie, sélectionne met en avant, privilégie…retrouver la mémoire totale pure, c’est sans doute, revenir à la pureté, la clarté, loin des atteintes du désir, des maux de l’ego. Rester simplement dans une satisfaction du besoin vital, car nous devons prend soin d’une enveloppe investie, mais sur des besoins ou le désir est absent, lorsque le désir vient s’immiscer, nous commençons à nous perdre, une quête de satisfaction jamais combler parce que la quête est mal ciblée. Se remémorer simplement qui nous sommes, et que ce que nous cherchons, lâcher la dualité, enfin retrouver notre moitié perdue, celle qui à toujours été là, mais que nous avions délaissé, trompé par notre ego. Cette dualité abandonnée, nous pouvons résonner énergétiquement avec ce qui nous entoure du minéral à l’humain. Une fois encore, quel est le produit de cette résonance, si ce n’est l’amour en conscience sans barrière. Merci, grâce à ta réponse, j’ai le sentiment d’avoir encore fait un bond et retrouvé des pans entiers d’une mémoire enfouie. Bonne journée à tous dans la lumière.

        • Bonjour,
          Merci pour votre partage faisant écho.

          Cette petite intervention juste pour informer, suite à la lecture du mot « minéral », que les minéraux eux aussi sont constitués d’eau !
          Surprenant, portant il en est ainsi. L’eau est partout !

          Avec bonheur

  8. L’une de mes proches aime vraiment la Pastoral de Beethoven.
    L’écoute de cette œuvre est belle, c’est certain.
    Mais il en ressort quelque chose que je ne pourrais pas dire. Est-ce un soupçon de malaise en conclusion ? Non. Ce n’est pas cela, puisqu’au contraire on se sent bien après écoute.
    Une sensation qu’il y a un élément manquant ! C’est presque ça….mais pas sûr.

    C’est sûr, il y a quelque chose d’étrange, d’inexplicable dans ce morceau musical.

    Puis, en regardant l’un des dix clichés de la 2ème photo de l’article ci-dessus, on voit que l’étoile au lieu d’avoir 6 branches comme souvent cela est le cas, en a curieusement 1 de supplémentaire soit 7 branches !
    Ce morceau musical n’offrirait pas une incomplétude mais éventuellement une supplémentarité ! Etonnant !

    C’est comme si cette œuvre offrait un petit plus que le commun des mortels est susceptible de ressentir sans pour autant vraiment décrypter quelle en est sa qualité.

  9. Majestic dit :

    Merci pour cet article mais aussi pour les commentaires. On ne cesse d’apprendre.
    Ce sujet me fait penser, aux soins que l’on peut donner et qui consiste tout simplement à boire de l’eau sur laquelle ont été récité des paroles. Et ce qui le plus étonnant, c’est que l’eau utilisée est l’eau de source et pas celle du robinet! Cette méthode est destinée à se débarrasser de l’angoisse ou mal aise de l’être que la médecine moderne a du mal à soigner… Je fais référence à une méthode bien répandue dans le monde musulman et qui porte le nom de la « rokya » (mot arabe). La science est un cadeau, je dirais don du ciel!

    Merci.

    • pierrot dit :

      Ce doit être pour cela qu’une fois par semaine je vais chercher mon eau à la source.
      Il me semble aussi que pendant les premières 20 minutes elle garde toutes ces caractéristiques d’eau vivante.

  10. Exceptionnel – Luc Montagnier : ses dernières découvertes sur la Mémoire de l’Eau

    En direct y compris 1 rediffusion
    >>>>>> france5.fr

    Direct
    pour la France ce documentaire de 55’ sera disponible depuis votre ordinateur ainsi que depuis votre téléviseur ; alors que hors de France il sera visible uniquement sur votre écran télé si votre bouquet de chaînes comprend la chaîne de télévision FRANCE 5.
    => Samedi 5 juillet 2014 sur la chaîne de télévision FRANCE 5 à 19h00 heure de France (13h00 heure du Québec)

    Rediffusion
    => Lundi 7 juillet 2014 à 14h40

    En différé sur l’internet
    uniquement visible depuis la France et avec votre ordinateur
    du samedi 5 juillet 2014 vers 20h00 jusqu’au samedi 12 juillet 2014 vers 17h45
    >>>>>> pluzz.francetv.fr

    ~
    ~
    ~

    Jacques Benveniste,
    chercheur français a beaucoup découvert sur la Mémoire de l’Eau. L’Etat français l’a donc mis au placard, car il y a des choses auquel il ne faut pas toucher, ou qu’il ne fallait pas toucher à cette époque.

    Le japonais Masaru Emoto
    aura eu plus de chances, pour lui et pour le monde l’heure était venue !

    D’ici quelques heures, ce sera le Professeur Luc Montagnier
    qui va nous révéler ses toutes dernières avancées en la matière.
    Il aura découvert le virus du sida, puis ne trouvant plus sa place en France il partira pour les Etats Unis d’Amériques. Où est-il actuellement ? Il nous le dira.

    Auteur : Delta de la Lyre


    On l’attendait ! Le documentaire sur les travaux de Luc Montagnier en relation avec la mémoire de l’eau sera diffusé sur :

    France 5 le samedi 5 juillet à 19h
    et rediffusé le lundi 7 juillet à 14h30
    avec Luc Montagnier qui relate ses dernières découvertes, et Marc Henry qui explique le pourquoi du comment.

    Ce reportage de 45 minutes va bouleverser les conceptions que l’on a de la biologie et de la médecine.

    Il y est démontré que l’on peut non seulement coder un ADN tout entier sur de l’eau liquide, mais aussi lire la trace électromagnétique mémorisée sur cette même eau liquide pour reproduire fidèlement l’ADN utilisé lors de la dilution…

    Selon Luc Montagnier, il serait même possible d’identifier des bactéries encore inconnues de la science et responsables de maladies graves par la simple trace électromagnétique qu’elles laissent dans le sang.

    Ce n’est pas de la science-fiction mais bel et bien une réalité.

    Le réalisateur Christian Manil, souhaite qu’une publicité maximale soit faite au sujet de ce reportage. La société de production (Doc en Stock) et Luc Montagnier préparent une opération de communication autour de cet événement.

    Merci de faire circuler l’info sur tous vos réseaux afin que l’audience soit supérieure à celle des 1/4 de finale de la coupe du monde de football, diffusés à la même époque…
    « Nous ne l’avons pas vu, mais sans doute est-ce à voir… »

    Auteur : Anne Givaudan

    Source : SOIS.fr

  11. Larribe dit :

    Quand je vois ce genre d’article, je ne peux m’empecher de verser une larme…
    Bien sur on va encore me traiter de sceptique et de rabat joie, mais au moins je ne me satisfait d’illusions…
    Si vous vous renseignez sur les cristaux d’eau, il est prouvé qu’il n’existe pas de cristaux semblables entre eux, ils sont tous differents. Qui plus est, on vous balance quelque termes scientifique et vous mordez à l’hameçon : « fluctuations ondulatoires » ( qui ne veut pas dire grand chose…)
    Toute les théorie sur la mémoire de l’eau , comme celle de Benveniste sont bancales, n’ont jamais put etre reproduites et sont sujette à de nombreux biais et artefact. Enfin bon je parle à l’oreille d’un sourd, mais je ne peux m’empecher de m’insurger quand on prend les gens pour des c***. M.Emoto doit etre un homme respectable, mais il mele des principes de physique quantique qui s’appliquent a des particules bien plus petite que des molécules et les retranscrit a notre échelle… Et là je ne peux plus suivre, on se moque de vous
    Si des gens sont vraiment près a avoir un débat objectif sur la chose, contacté moi par mail

    • Le Passeur dit :

      On est toujours le sourd de quelqu’un…

    • Y’a pas d’mail. Très pratique !
      De toutes les façons je ne débâterai pas, en ce qui me concerne.

      Mon ami elle aussi pleura il y a 2 ans lorsqu’elle assista à l’une des conférences, mais elle pleurait de joie face à cet homme très sage et très spirituel plein de bon sens.

      Enfin, on notera que Masaru est le chef de fil, la star, cependant auparavant un français dont je ne me rappelle plus du nom avait mené des travaux similaires en travaillant beaucoup sur l’eau. Or, très vite des battons lui furent mis dans les roues afin qu’il se taise.

      Bien à vous tous et toutes

    • pascale dit :

      « la chose la plus évidente est tellement simple qu’elle devient humiliante »
      André Gernez.
      Nous sommes et avons justement le pouvoir par la simplicité…et notre plus grande peur ne serait-elle pas d’avoir la « prétention » d’y croire?

    • BINARD dit :

      Je suis complètement d’accord !
      C’est drôle, ce besoin de croire en des choses magiques, alors que la science nous fait avancer dans la connaissance, qui débouche souvent dans des applications bien réelles et utiles pour tous.
      Mais bon, il faut de tout pour faire un monde, et les adeptes de la pensée magique sont souvent des gens amicaux et généreux. J’en connais, et je les aime !

      • Le Passeur dit :

        La science est une croyance comme les autres et qui comme les autres, change au fil du temps, allant parfois renier ce en quoi elle avait cru, au terme de résistances ardues n’ayant pas grand chose de rationnel.

        • Thau dit :

          La science est une croyance qui permet à chacun, par publication des résultats, de vérifier les expériences réalisées par d’autres…d’où ses capacités évolutives par rapport à bcp de croyances « immuables et figées ». Pas de Vérité en science que des « vérités » faites pour être remises en question…

          • Marie-Anne dit :

            Et quand la science découvre que l’observation dépend de l’observateur ? Cela complique la donne! 🙂

            • Thau dit :

              Oui mais cela concerne la physique quantique qui ne s’applique (à ce jour…) qu’aux particules subatomiques 🙂

              • Marie-Anne dit :

                À ce jour, oui, Thau! 🙂

                Pourtant,la physique quantique devrait nous donner de l’audace!

                Une hypothèse de travail, parmi d’autres:
                nos scientifiques actuels envisagent difficilement-ou pas du tout- l’existence d’autres mondes macroscopiques superposés au nôtre.
                Ou, s’ils veulent bien l’envisager conceptuellement, ils refusent de seulement imaginer qu’il soit possible de passer de l’un à l’autre -et sûrement pas par le biais de l’attention focalisée -consciente ou semi-consciente -d’un être,
                …même si, à côté de cela, en physique quantique cette fois, ils sont bien obligés d’admettre que l’observateur influence le résultat, et que cette physique sub-atomique leur échappe et semble défier le bon sens!
                (Evidemment, ouf, il ne s’agit ‘que’ de physique quantique, donc, on peut supporter ce presque outrage à la raison habituelle ! 🙂 )

                Et s’il nous manquait, macroscopiquement, le recul que nous pouvons plus facilement avoir avec le microscopique?

                On verra bien: peut-être que nous arrivera bientôt l’un ou l’autre scientifique de génie, suffisamment déterminé et farfelu, pour oser sortir du cadre,…et suffisamment rusé, pour ne pas risquer de perdre ses subsides avant l’heure! 🙂

                Peut–être aussi que cette sortie de cadre viendra d’un autre bord que celui de la science (qui pourra alors le rejoindre sans crainte), Qui sait?

                Bon, il est tard, on n’a pas idée de parler de physique quantique à cette heure, donc, je vais me coucher et faire de beaux rêves!
                Bonne nuit à tous!

              • Margelle dit :

                Pour moi, Myrha expérimente ces particules subatomiques…. elle y a mis l’intensité nécessaire, mais je peux me tromper !

            • pierrot dit :

              Bingo sans parler des postulats et des axiomes qui sont des hypothèses que l’on ne peut démontrer.

              • Marie-Anne dit :

                Oui, Pierrot, très juste!

              • Thau dit :

                Si ces questions vous intéressent je vous conseille le visionnage sur youtube de l’excellente série de vulgarisation « voyage dans l’espace temps » (plusieurs saisons, il faut sélectionner les épisodes…).Elles est présentée par Morgan Freeman. Vous serez surpris de « l’ouverture d’esprit » de ces « maudits scientifiques » 🙂

      • Margelle dit :

        D’autant que là il ne s’agit pas de « magie », mais bien de « science »… m’enfin bon, il faut bien critiquer pour ne pas passer pour crédule naïf, des fois que ????!!!

      • Patricia dit :

        Merci Mr Binard !
        La Vie est Magique et Mystérieuse encore à nos yeux comme l’Amour invisible que vous exprimez chaleureusement …il vous a suffi d’un instant d’attention sur cette image d’affection pour la créer!
        Vous êtes un magicien et Nous sommes, comme Vous ♥, des magiciens amoureux de la Vie !

        https://www.youtube.com/watch?v=jQ7qJoK7YAY

    • claude dit :

      ce qui serait intéressant pour en débattre c’est de réaliser soi même l’expérience, est ce le cas?
      ici c’est positif, ça va dans ce sens
      et chez vous?

  12. khaoula dit :

    la splendeur de l’eau renseigne surement sur la splendeur du Créateur, SobhanaALLAH!

  13. Marina dit :

    La Nature est vraiment magnifique ! 🙂

    Tout cela laisse à réfléchir sur la résonance qu’on nos émotions ou pensées sur nous ,
    surtout quand on sais qu’on est constituer à 90° d’eau 😉

    Merci pour ce bel article !

  14. zafu dit :

     » ce qui est essentiel est invisible à l’œil humain. Car s’est avec le cœur que l’on peut vraiment voir » Antoine Saint Exupery le Petit Prince.

  15. Li dit :

    C’est sûr que les sons ont une influence sur l’eau comme sur les êtres humains.
    Le CD « Musical Rapture » devrait nous faciliter la tâche pour faire monter nos vibrations…?
    Personnellement cette musique me transporte et m’apaise.
    http://www.youtube.com/watch?v=YM5BIlBNXrQ
    Vous pouvez télécharger gratuitement le CD
    Bonne écoute.
    Li

  16. Merci pour ce magnifique compte-rendu que je partage sur ma page http://www.facebook.com/pages/Patrice-Salvignol/211263308980994

    Belle et heureuse journée à vous…

    Patrice Salvignol

  17. marie christine dit :

    On ne souligne jamais assez le rapport étroit qui existe entre les événements matériels et nos états d’âme .
    Il se trouve que mon robinet de lavabo est devenu le thermomètre de mes émotions . Parfois il ne coule pas du tout, parfois il fait du goutte à goutte et même parfois il laisse échapper un mince filet d’eau . J’ai beau visser de toutes mes forces, rien n’y fait .
    Dans ces cas-là, je regarde mes émotions en face, j’y remédie, et, à chaque fois, le lendemain ou quelques heures plus tard, le robinet s’arrête de couler … (!) .

  18. Barbara dit :

    J’ai lu plusieurs livres de Emoto Masaru, et ils sont tous très beaux et pleins d’informations intéressantes.
    J’aimerais mentionner les explications que donne Roger Le Lann au sujet de l’eau, dans son livre « Les mystères de la vie », édité par l’auteur. L’aspect scientifique me semble être complémentaire des découvertes de Masaru.
     » … L’eau, en fait, peut prendre cinq états différents. (selon les docteurs C. Luu et D. Vihn en 1981). La molécule H2O peut être seule: c’est le cas de la vapeur d’eau. Elle est dite monomère. Mais les mêmes molécules peuvent se lier par 2, 3 par 3, 4 par 4 et même 5 par 5. … Dans un verre d’eau coexistent deux ou trois sortes d’eau différentes. Comme la rosée et l’eau d’orage, l’eau dynamisée artificiellement contient davantage d’eau trimère (3 par 3)… L’eau trimère est particulièrement active au niveau biologique et va transférer son énergie dans certaines conditions, à tout ce qu’elle rencontre au niveau cellulaire ,… particulièrement à la matière vivante…. L’eau du robinet et l’eau stockée en bouteille contiennent surtout des molécules pentamères (5 par 5). Ce sont nos cellules qui vont fournir l’énergie pour enrichir et transformer le mélange en composé trimère, seule configuration qui permette d’amorcer les réactions biochimiques de notre organisme. »
    Je m’arrête là pour la citation, pardon si elle est un peu longue, mais difficile de l’amputer de trop si le texte doit rester compréhensible. En bref cela sous-entend qu’une eau, suivant sa provenance, nous fournit de l’énergie ou bien nous en prend …!
    Roger Le Lann, physicien et géobiologue, donne encore d’autres explications au sujet de l’eau. On trouve facilement ses références sur internet.

  19. Philippe dit :

    Bonjour,

    Je suis sur la même fréquence que toi, mais j’ai une petite remarque en ce qui concerne le heavy-metal. En effet, je pense plutôt que Masaru Emoto veut parler de « metal-extrême » (terme générique et conventionnel désignant principalement les sous-genres les plus violents du metal. Parmi eux, le black-metal, le death metal et le doom-metal source : wikipedia ) Le heavy-métal peut être très harmonieux et peut même emprunter des mélodies à la musique classique. Et dans heavy, il y a Eve, il y a vie.
    J’en profite pour dire que tes articles me parlent divinement bien ;-))

    • Le Passeur dit :

      Ah, là je déclare forfait, je ne suis vraiment un spécialiste de cette musique.

    • Eve Lyne dit :

      Bonjour Philippe,
      Voilà donc pourquoi je déborde d’énergie !
      La vie c’est juste un peu de temps pour apprendre.
      Merci, donc. 🙂
      A l’intention de mes amis : Merci de ne pas m’estropier !

  20. fousick dit :

    masaru,benveniste,colin ….c’est bien mais il faudrai ne pas oublier le pionnier de celle-ci !!!!! Monsieur Marcel Violet !!!
    Bon, part contre la plus part de ses écrits révélant certaines vérités sur l’eau
    trouvées dérangant à l’époque sont malheureusement aujourd’hui introuvables…….
    (a voir aussi le procéder » Grander »)

  21. pat du manoir dit :

    Pour votre information et recherches sur ce sujet, un français du nom de Jacques Benveniste
    a effectutué des travaux semblables. http://www.terre.tv/fr/167_jacques-benveniste–lautre-science

  22. Camille dit :

    Un hiver passé, je sortais du bureau et il tombait une sorte de petite grêle minuscule. J’ai tendu la paume de ma main et sur le bout de mon doigt j’ai remarqué un flocon, minuscule mais absolument parfait dans sa forme et j’en avais ressenti un émerveillement spontané et profond pour la capacité de la nature à créer de telles choses.

    Merci Passeur, cet article m’a remémoré la perfection de ce moment et j’ai ressenti le même émerveillement à regarder ces photos de Masaru Emoto.

  23. Soleil Bleu dit :

    Petit clin d’oeil, nous pouvons voir les photos de Mr Emoto, exposées dans une station de métro dans le film « La belle verte ». A consommer ou à boire, sans modération.
    Merci « Le passeur »

  24. Unisurterre dit :

    Bonjour à tous,j’aimerais vous informer que Jacques Collin dont parle Mary vient de faire une conférence sur l’eau,intitulé:une des plus grandes énigmes de l’univers.Celle-ci devrait bientôt être mise en ligne sur le site  » L’observatoire du réel « .Pour voir la vidéo ,il faut pointer le curseur de la souris sur programme en haut de la page ,puis cliquer sur « revivre une conférence ».En attendant vous pouvez voir la conférence de Jean-Pierre Garnier Malet intitulé: Le mécanisme physique de l’anticipation.Ce physicien Français a démontré la Théorie du dédoublement du Temps. patrick

  25. Pippo dit :

    « eh oui, au Japon ça existe »…
    Petite remarque qui montre à quel point on véhicule des préjugés et des stéréotypes sur ce pays et sa population… comme si les technocrates avaient fini par arriver à occulter la civilisation ancestrales des japonais, qui est hautement spirituelle. Le reiki, c’est japonais, et c’est vécu de façon autrement plus sérieuse qu’en occident puisqu’on trouve des ‘cliniques’ de soins par le reiki dans ce pays. Le zen, c’est japonais… la céramique raku,c’est japonais, la cérémonie du thé, c’est japonais, la calligraphie, le judo, l’aïkido, etcétéra … autant de disciplines extraordinaires développées au sein d’un peuple où le respect d’autrui régnait encore en maître quand je m’y suis rendu il y a 25 ans et où ma conscience spirituelle s’est réveillée…

    • Le Passeur dit :

      En effet. Ce que je voulais également rappeler par là, c’est que ça n’existe pas en France. A quelques heureuses exceptions près, le milieu scientifique y est particulièrement fermé sur ses dogmes égotiques.

  26. benaros dit :

    tout notre corps , l’eau , ressent la véracité de ces faits …..je commande au point zero le nettoyage de mon eau intérieure …Merci le Passeur

  27. lafon dit :

    C est superbe !
    Je serais curieux de voir le resultat sur ma musique

    bravo

  28. Jack dit :

    Tu nous avait dejà parlé de l’expérience de Masaru Emoto, et je dois dire qu’elle me stupéfait.
    Est-ce tu connais le livre « L’univers est un hologramme » de Michael Talbot ?

    Encore merci pour ce que tu fais ! bonne journée !

    • Le Passeur dit :

      Non, je ne connais pas ce livre, mais n’hésite pas à en parler dans les commentaires si tu le souhaites.

      • Jack dit :

        Merci mais je ne veux pas m’approprier le site non plus. Ce bouquin est un superbe recueil d’expériences, anecdotes, analyses qui tendent à confirmer que la réalité n’est pas du tout comme la science moderne nous l’inculque. De l’hypnose à la thélépathie, les miracles, et j’en passe. Une étude du cerveau et de l’univers qui renforce cette idée d’hologramme, la réalité est un hologramme. Je ne l’ai lu qu’une seule fois pour le moment et il est d’une très grande richesse. Cet article sur l’expérience de Masaru Emoto m’a fait penser à ces nombreuses expériences citées dans le livre où « l’esprit » prend le pas sur la « realité ». Très enrichissant. Voilà pourquoi je vous posais la question.

  29. elba dit :

    Les images parlent d’elles-mêmes… Ne doutons pas un instant que nos pensées, nos actes et nos paroles aient des effets certains.
    Merci, Passeur. Je ne connaissais pas Masaru Emoto.

  30. AmiCuicui dit :

    Merci pour cette douceur et ce positif que tu diffuses, Le Passeur.

    Bonne journée.

  31. Mary dit :

    J’avais lu les découvertes et expériences faites par Masaru Emoto mais les avais quelque peu oubliées, alors merci beaucoup de me les rappeler par ce magnifique texte. Sur le même sujet il y a un livre aussi très intéressant de Jacques Collin  » L’insoutenable vérité de l’eau » Ed. Guy Trédaniel.

  32. katia vuckov dit :

    Vraiment extraordinaire.

  33. alkinoos dit :

    grand merci passeur tu viens de résoudre un problème qui me trotte dans la tete depuis des années.