Le grand éveil du Phœnix

Par le Passeur.

Notre Terre est parsemée d’immenses sites enfouis dont la construction remonte à la nuit des temps. Réellement à la nuit des temps. Je ne parle pas là de ce que nos historiens et archéologues envisagent au plus loin de ce qu’ils ont touché, souvent sans comprendre d’ailleurs le sens de ce qu’ils touchaient. Je parle là des temps originels jusqu’à ceux de la Pangée où déjà de grandes civilisations liées aux peuples stellaires existaient.

L’harmonie a autrefois existé puis des cycles décadents sur leur fin se sont succédés jusqu’à il y a environ 13.000 ans, date à laquelle l’Atlantide a disparu. Ceux des atlantes qui avaient conservé la sagesse de leurs origines et survécu au cataclysme ont essaimé pour l’essentiel vers les continents américain, africain et européen. Ce qu’ils ont transmis fût porté par quelques civilisations qui en ont alors hérité au Moyen-Orient, particulièrement en Egypte et en Mésopotamie et dans les Amériques dont les peuples indiens furent les dépositaires. En Europe, il est très probable qu’ils ont abordé la chaîne Pyrénéenne d’Ouest en Est par le Pays Basque en France d’un côté et le sud de l’Espagne de l’autre. Là fut déposé l’édifice de leurs connaissances, là puis ailleurs au cours de leurs déplacements furent bâtis les grands temples-cités dont il reste en réalité bien plus que des vestiges officiellement attribués à un passé plus récent. Il demeure des lieux sacrés à travers le monde dont certains sont largement visités. Mais ce qui est reconnu n’est souvent que la surface d’édifices gigantesques encore enfouis. En d’autres endroits, notamment en France, rien encore n’a été vu à sa juste échelle, du moins officiellement.

Les temps sont arrivés où les portes de ces lieux vont à nouveau s’ouvrir, révélant de manière indiscutable les véritables origines de l’humanité et la très longue histoire de notre Terre. Ce sera probablement le choc, ou un aspect du choc qui éveillera les consciences, auquel se préparent comme ils le peuvent les pouvoirs aux manettes du paradigme mourant, à commencer par ceux qui ont revêtu depuis longtemps l’habit religieux.

Par notre intention et notre effort de nous libérer de tous les aspects de la matrice expérimentée jusque-là, nous érigeons les conditions requises pour amener collectivement ces découvertes à la vision de tous. C’est réellement un travail collectif, largement entamé à présent et arrivant au point de bascule très proche où l’ensemble de l’humanité devra réapprendre à vivre l’Unité de toute chose et acquérir la conscience de ce que tout individu est. Cela semble tout simplement impossible à ceux dont le regard est encore rivé à la surface des choses. Seulement voilà, si nous maintenons notre conscience exclusivement aux expressions de surface de nos êtres, nous nous maintenons dans l’illusion, nous participons activement, de notre pleine intention, au jeu non maîtrisé des échanges émotionnels basé sur les mécanismes d’action et de réaction et nous demeurons les valets du grand mensonge qui nous hypnotise.

C’est un constat et non un jugement que d’admettre que c’est ce qui prévaut essentiellement dans le monde que nous avons créé de toutes pièces par notre inconscience et que nous avons laissé sous le pouvoir d’autres, mieux informés, par un sens poussé de l’irresponsabilité.

Pour se désengager de ce mode de fonctionnement robotisé, nous devons déjà percevoir le lien permanent entre notre état intérieur et tout ce qui se manifeste dans nos vies, comprendre que ce que nous exprimons et que nous vivons d’émergeant n’est que l’expression de ce que nous sommes devenus dans les strates plus profondes, aux niveaux inconscients de nos peurs déniées et de nos blessures. Et que l’attention excessive que nous portons à tout ce qui est à la surface imprègne en retour notre essence en rajoutant des couches qui épaississent nos murs égotiques.

La vérité s’éloigne de nous au fur et à mesure que nous intensifions notre attention aux expressions d’un monde malade de la somme de ses individualités inconscientes. Nous l’approchons en revanche en nous détournant du vacarme extérieur pour nous entendre enfin dans le silence intérieur. Sans ce choix, le chemin devient la croix.

Ceci est un aspect manifesté d’un savoir oblitéré qui s’est transmis jusque-là sous le manteau de la Gnose, tant par les êtres qui ont voulu le préserver pour le bien de chacun, que par ceux qui l’ont dissimulé à tous pour pérenniser leur pouvoir personnel. Ceux-là l’utilisent chaque jour en ce sens, créent les évènements qui leur sont profitables et entretiennent sans relâche les mécanismes qui leur offrent l’asservissement du collectif humain. Leur temps est fini et ils le savent tout en s’accrochant à ce qu’ils ne veulent pas perdre et qu’ils ont mis si longtemps à bâtir. Leur lutte est aussi insensée que vaine et elle n’affectera jusqu’au bout que ceux qui y attachent encore un intérêt, quelles que soient les intentions qui les animent et qu’ils peuvent croire justes.

Le regard que l’on pose sur les choses n’appartient finalement qu’à soi. Il rend heureux et aimant ou nous emplit de tristesse et de colère, selon que l’on regarde les rides à la surface de l’eau ou que l’on guette la vie qui miroite juste en-dessous. C’est ce que j’ai voulu décrire jusque-là dans les articles de L’Eveil. Sans doute est-il temps à présent de se saisir d’autres clés.

Kin Batz – Crâne Maya Lacandon confié par les mayas du Mexique

En cette exceptionnelle Lune Bleue, la treizième Lune de l’an 2012, permettez-moi de vous faire part d’une expérience inoubliable que j’ai vécue ces jours-ci en la présence intime de très anciens amis et de très vieux crânes de cristal de plus de 2.500 ans venus déposer en terre de France les codes dont ils sont porteurs. L’un d’eux m’a emmené dans un voyage intérieur où il m’a été offert de pouvoir interroger les annales du monde et de remonter à son origine. J’y ai vu les grands serpents et les grands dragons que nos institutions religieuses ont tant voulu diaboliser. J’ai vu leur puissance créatrice inimaginable à l’échelle des univers, géométries organiques et lumineuses, j’ai vu les grands filaments de lumière au sein de ténèbres épaisses, toute chose étant amour puissamment créateur. Soyez sûr qu’il y a autant d’amour dans la ténèbre qu’en la lumière, seule la nature des forces qui les animent diffère. Dragons noirs et blancs servent la même unité, tout comme en nous, mais surtout, ne se combattent pas.

Šha Mu Râ : Crâne péruvien pré-inca – Lumière de la Matrice Primordiale – Crâne Oint relié à Vénus, unificateur

J’ai voulu voir ce qu’était la matrice et l’on m’a montré symboliquement un édifice sans vie, fait du même carton-pâte que les pots de semis utilisés parfois dans les pépinières. Puis sous le voile de l’oubli, ténèbre et lumière ont distillé en la matrice vierge l’émotion non contrôlée. Et l’édifice s’est animé de couleurs, de formes et de matières, d’échanges permanents en divers plans entre toutes formes, l’évolution s’accélérant et se complexifiant toujours plus jusqu’au monde que nous connaissons. Telle était dans ma vision l’expérience de l’humanité inconsciente de ce qu’elle est et soumise à ses émotions chaotiques. Des êtres se sont nourris de cela, leur intérêt personnel était le gage de la réussite collective de l’expérience. Tout a toujours été juste. La matrice était parfaitement close telle une boîte de pétri où l’environnement était contrôlé dans le moindre détail en vue de fournir la nourriture la plus abondante à ces êtres tout en offrant les conditions optimales – les pires de notre point de vue limité et captif – à l’élaboration de l’expérience : coupés de tout sentiment d’unité, soumis au chaos émotionnel, recyclés par la réincarnation après la mort prématurée de nos corps de matière, dépouillés de la teneur de nos gènes et donc fonctionnant en sous-régime à un très faible pourcentage de nos capacités, allions-nous encore pouvoir remonter le cours sous-terrain de nos mémoires jusqu’à faire émerger à nouveau notre lumière et nous libérer ? L’amour était-il assez puissant pour vaincre une vie sans cesse nourrie de l’oubli d’elle-même ? Je crois que vous tous qui lisez ces lignes connaissez la réponse à cette question qui a fondé notre long parcours sur cette Terre. J’en ai par ailleurs déjà parlé dans L’Eveil en Soi 1 et 2.

Pacha Puma Huaca : Crâne bolivien pré-inca – Objet Sacré de la Terre-Mère
Llawi : La clé – Gardien des Portes

A présent une autre matrice, un autre édifice vierge mais fertile fondé en partie sur la réactivation de l’ancienne grille énergétique de la planète, est en train de s’ensemencer. L’horlogerie cosmique nous fournit les conditions de la croissance et une bonne part de l’humanité va expérimenter une nouvelle matrice de vie, cette fois-ci ouverte aux autres mondes car à présent le pouvoir de l’émotion sera perçu, compris et maîtrisé. Nous ne perturberons plus personne. C’est un nouveau cycle qui s’ouvre, très différent des précédents, où la vie ne se sentira plus séparée de la vie, où l’apprentissage progressif se fera de toute interaction entre toutes choses, où les nouvelles sciences et la révolution des anciennes apporteront la connaissance à tous et où celle-ci au sens le plus large redeviendra le chemin de la sagesse. Au fur et à mesure de la maîtrise acquise s’ouvriront les plans de vie qui nous sont encore inconnus comme une fleur ouvrirait ses pétales un à un.

Ce que je sais, c’est que si l’ensemble de ceux qui sont prêts dans l’humanité à abandonner le vieil habit de douleur pour celui-ci est plus vaste qu’il n’y paraît, bon nombre ont encore à expérimenter un plan d’existence proche de celui que nous connaissons, et certains plus que d’autres. Il y aura donc des départs qui s’étaleront au gré des évènements individuels et collectifs qui les favoriseront. Au-delà de nos consciences encore limitées, ce sont des choix d’âmes, ne l’oubliez pas. Je sais aussi que pour beaucoup qui œuvrent sur cette Terre depuis des éons, il n’y aura aucune nécessité de vivre ce nouveau cycle d’expérimentation puisqu’ils l’ont déjà acquis. Nombre d’entre vous sont des êtres stellaires – des anges comme ils ont été également décrits – qui se sont incarnés ici par amour, parfois au cours de très nombreuses vies, afin d’aider l’humanité à avancer, à retrouver sa lumière originelle, celle que son corps de matière porte en ses gènes. Au-delà des voiles nécessaires de l’oubli, les choix sont faits, il y aura des retours à la maison, des envies de voyages, et parfois le choix de rester encore un peu ici, car il faudra des enseignants et des enseignants aux enseignants. Mais la très grande différence, c’est que vous ne vivrez plus ici dans un monde de souffrance et que les portes des étoiles et de votre multidimensionnalité vous seront toujours grandes ouvertes.

La présence de nos lignées est extrêmement proche. Les témoins de leur proximité sont innombrables tout autour de la planète et il en est fait état partout, y-compris officiellement. Vous qui vivez en France, ne vous désespérez pas du mutisme complet sur la question. Cela présage finalement le moment venu une avancée sans précédent. Croyez-moi ou pas, il partira de ce pays quelque chose d’inespéré et de profondément stimulant pour la planète entière.

Partout des lieux anciens, conçus dans leur nature et leur géométrie pour des tâches qui échappent encore à la compréhension de la plupart de nos archéologues, sont en train de se réactiver après des millénaires de sommeil. Les codes nécessaires à ce réveil proviennent à la fois de vous qui en êtes porteurs en votre ADN, de nos lignées présentes et très actives en nos cieux et au sein de notre Terre, de notre Soleil, que savaient honorer tous les peuples anciens, de nos planètes-sœurs, de notre galaxie et de son Soleil Central, et bien sûr d’Urantia-Gaia elle-même. Tout cela, ceux qui gouvernent le monde finissant le savent et agissent en proportion afin d’essayer d’empêcher ce qui est absolument inéluctable. Leur pouvoir n’est rien d’autre que la peur qu’ils vous injectent par tous les moyens. N’y cédez plus et ils ne sont instantanément plus rien. Je vois s’activer vainement leurs armées autour de nos lignées fraternelles et des Portes qu’ils empruntent, mais ce n’est que du bruit et de la fureur, n’y prêtez plus attention et maintenez le cap sur le monde que vous sentez naître. Voyez le regard des nouveaux-nés, sentez la vibration que bon nombre d’entre eux portent à présent jusqu’ici grâce à vous, et ressentez le coup de grâce qu’ils sont pour le système en perdition auxquels s’agrippent encore ceux qui s’attachent au pouvoir temporel.

Pour finir, n’y voyez surtout pas une posture d’attente qui vous éloignerait d’être au quotidien ce qui a ressurgi au fond de vous, mais alors que nous sentions leur proximité, voici ce que l’un des crânes anciens a transmis en se faisant l’écho de nos lignées stellaires : « Soyez patients, nous nous préparons ».

Fraternellement,

© Le Passeur – 1er Septembre 2012 – http://www.urantia-gaia.info Cet article est autorisé à la diffusion à la seule condition de ne pas l’associer à une démarche commerciale, de respecter l’intégralité du texte et de citer la source.

Cette série d’articles est réunie dans la rubrique « L’Eveil ».

A propos Le Passeur

Nomade sur le chemin...
Ce contenu a été publié dans 01- Mes articles, 06- Tous les articles, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

167 réponses à Le grand éveil du Phœnix

  1. Lisaa dit :

    Très bel article éclairant. Merci. Belle nuit.

  2. katerina dit :

    Passeur ,

    Je ne sais pas pourquoi mais tant de choses résonnent en moi dans les textes publiés ici .
    Mon éveil est récent et mes connaissances en spiritualité aussi .
    Je reste vigilante , et essaie le plus possible d etre dans le discernement .
    Merci .
    Affectueusement
    Katerina

  3. Delta de la Lyre dit :

    Pour la partie du pouvoir en place, tant celui caché que celui devant les caméras, il est inconcevable que les peuples sachent qu’il y eu des civilisations terrestres plus avancées que celle dans laquelle nous vivons ; Car entre autre cela leur permet d’aller droit dans le mur sans contestation excessive des peuples. Savoir que l’Atlantide exista aurait permit aux pouvoirs actuels d’être plus vigilent et sages or une partie d’entre eux ne le veut pas. Ne pas reconnaître que l’Atlantide était bien réelle leur permet de justifier toutes les expérimentations et toutes les destructions en déclarant « il faut bien que le progrès se poursuive ». Cacher l’évidence atlante leur permet de recommencer des bêtises, à quelque chose prêt.

    Le roman de Pierre Boulle puis les filmes qui s’en sont inspirés : « La Planète des Singes » propose que la race dominante, ici des singes évolués, cache aux hommes le passé de ces hommes car ce passé n’est pas beau à voir. Alors les singes considèrent les hommes comme des renégats, des êtres pas vraiment fréquentables, voir même inférieurs. Ont-ils tout simplement peur des hommes pour les considérer comme des esclaves ? Ou veulent-ils que le moins d’individus possibles, hommes et singes compris, ne connaissent ne découvrent la terrible vérité du passé afin d’éviter que celle-ci ne recommence ?

    « La vérité s’éloigne de nous au fur et à mesure que nous intensifions notre attention aux expressions d’un monde malade de la somme de ses individualités inconscientes. Nous l’approchons en revanche en nous détournant du vacarme extérieur pour nous entendre enfin dans le silence intérieur. Sans ce choix, le chemin devient la croix. » :
    très belle et juste constatation, mais pas évidente à mettre en application pour toutes celles et ceux ayant une vie active soit trépidante soit robotisée. Il revient alors à ces personnes là de faire des choix pour savoir ce qu’elles veulent et ce qu’elles ne veulent plus, des choix fermes.

    Votre vision, Passeur, en voyage intérieur est superbe, merci pour ce beau partage. « Géométrie organique et lumineuse »….. tien tien……..ça me parle bien…….ça alors ! D’ailleurs je ne me pose pas de question sur le pourquoi, le comment ; Cela Est ! …et ça me suffit. Mais bon, votre témoignage est plutôt inattendu, contre toute attente. En tout les cas merci pour ce partage qui me permet d’y voir un peu plus claire dirons-nous.

    J’avais demandé aux EdL si les dragons étaient toujours sur Terre et s’ils étaient en parties les créateurs du système solaire dans lequel nous sommes aujourd’hui et leur réponse fut qu’ils ne firent pas partie des créateurs de ce système solaire car ce sont les dieux créateurs qui le créèrent, et que quant à leur présence certes ils furent sur Terre il y a très très longtemps mais que depuis ils n’y sont plus, par contre ils résident dans un lieu éloigné d’ici (sans doute à un autre bout de cet Univers). Moi, ma compagne et d’autres personnes autour de nous, n’avons pas cru en ces dires, ne serait-ce que pour le volet de leur présence actuelle sur Terre car s’ils ne sont bien évidemment pas visibles en 3ème dimension, beaucoup les ressentent autour d’eux ou non loin d’eux (dans le sens où les dragons sur Terre actuellement vibreraient en fréquence supérieure ce qui fait que nos yeux de chair ne peuvent les voir, par contre nos autres sens de perception nous permettent de les percevoir ou pour d’autres personnes : de les ressentir). J’eu le sentiment que la réponse des Être de Lumière fut celle qu’ils donnèrent tout simplement à des fins de sécurité, c’est mon interprétation mais c’est comme s’il ne fallait surtout pas que l’on sache qu’ils sont bel et bien présent sur Terre.

    Vous mentionnez également le serpent. Lorsqu’on voit notre colonne vertébrale on ne peut s’empêcher de constater qu’elle ressemble à un serpent. Peut-être même que quand on considère bien les vertèbres nommées « sacrum » on pourrait quasiment voir un cobra !

    « Soyez sûr qu’il y a autant d’amour dans la ténèbre qu’en la lumière, seule la nature des forces qui les animent diffère. » : votre affirmation ou constatation coïncide justement avec la réflexion que j’entame en ce moment, j’essaye de comprendre ce schmilblick.

    Un très grand merci Passeur pour ce beau et sincère partage.

    Petit hors sujet, cependant j’adore cette constatation :
    en Inde il est normal de parler de spiritualité alors que parler de son travail est mal vu ; En France c’est l’inverse !

    Petite info que j’ai trouvée surprenante en l’apprenant aujourd’hui de dires de spécialistes du corps médical établi :
    le corps humain est composé davantage de bactéries que de cellules !

    Sourire

    Fred

    • marie christine dit :

      Merci infiniment, Jess, pour cette video régénérante !
      Et voilà …:
      « Une vie divine dans un monde matériel implique nécessairement l’union des deux bouts de l’existence : le sommet spirituel et la base matérielle . L’âme a posé sa base de vie dans la Matière et elle s’élève vers les hauteurs de l’Esprit, mais elle ne rejette pas sa base : elle fait le lien entre les hauteurs et les profondeurs . L’Esprit descend dans la Matière et dans le monde matériel avec toutes ses lumières, ses gloires, ses pouvoirs et, par eux, emplit et transforme la vie du monde matériel afin qu’il devienne de plus en plus divin . La « transformation » n’est pas un changement qui nous fait passer à un état purement subtil et spirituel où la Matière apparaît répugnante de nature, un obstacle et une chaîne, une entrave de l’Esprit ; elle assume la Matière comme une forme de l’Esprit -bien que, pour le moment, cette forme dissimule l’Esprit- et la métamorphose en un instrument de la révélation ; elle ne rejette pas les énergies de la Matière ni ses capacités, ses méthodes, mais délivre leurs possibilités secrètes, les soulève en degré, les sublime et tire au jour leur divinité innée . La vie divine ne rejettera rien qui soit capable de divinisation -tout doit être empoigné, sublimé, poussé à son absolue perfection . Le mental d’à présent est encore ignorant, bien qu’il s’efforce à la connaissance, mais il doit s’élever à la lumière et à la vérité supramentales, baigner en elles, les faire descendre pour qu’elles imprègnent notre pensée, nos perceptions, notre vision intérieure et tous nos moyens de connaissance jusqu’à ce qu’ils irradient la suprême vérité dans leurs mouvements les plus extérieurs autant que dans les mouvements les plus profonds . Notre vie est encore pleine d’obscurité et de confusion, encore remplie de bien des mobiles inférieurs et lourds, mais elle doit sentir tous ses élans et ses instincts s’ennoblir, s’irradier et devenir une réplique glorieuse de la super-vie supramentale en haut . La conscience physique et l’être physique, le corps lui-même doit parvenir à la perfection de tout ce qu’il est et de tout ce qu’il fait, une perfection difficile à imaginer maintenant . Et finalement même, le corps pourra rayonner la lumière, la beauté et la béatitude de l’Au-delà, et la vie divine prendra un corps divin . »
      (La Manifestation Supramentale sur Terre – Sri Aurobindo)

  4. pierre dit :

    avec retard j’ai envie de laisser un commentaire…cela me fait un grand plaisir d’avoir lu ce message du passeur…(ami commun hervé, l’homme des grottes)
    te dire passeur….que je suis content d’avoir lu ce que tu dis sur la France….car tu réponds à mon combat depuis de nombreuses années sur la force spirituelle qui a toujours animé la France mais qui n’a jamais été vu par le monde politique, à part De Gaulle, qui était un grand visionnaire, développant une « certaine idée de la France », mais aussi par Victor hugo …
    « on voit la clarté de la France sur la face de tous les peuples de l’univers »
    mon combat est l’existence de mon association mettant en évidence le lien entre le ciel et la terre, placé sous l’influence de l’étoile de David ou sceau de Salomon (positions des planètes au moment de l a création de cette association) mettant en évidence le rôle de Marie Madeleine relié à la Provence mais aussi à Rennes le château, le développement d’une force alchimique relié d’ailleurs à St- Michel et à Jeanne d’arc
    le sud de la France est un tremplin somptueux pour l’évolution humaine, quand sa recherche est authentique…mon association dort dans un tiroir après de nombreuses luttes pour la faire vivre…en tout cas elle me fait vivre de belles réalités spirituelles, touchant d’autres dimensions…tu as appuyé sur un point sensible et j’avais envie de partager cela avec toi. j’espère que 2013 verra apparaître l’aspect multidimentionnel de la France, nous apportant un support à chacun, dans notre expression de vérité
    bien à toi pierre

    • athena dit :

      Tout cela tient au fait que la France est le premier centre énergétique de la planète Terre il y en a neuf en tout reliés les uns aux autres et chacun d’entre eux est placé sous la responsabilité d’un Enfant Céleste. Nos gouvernants étaient des initiés (bon ou mauvais côté peu importe) (sauf l’avant dernier président) et connaissaient les vérités et les secrets que la France héberge et protège. Ne désespérez pas des êtres sont à l’oeuvre pour aider l’humanité à retrouver sa liberté, sa conscience et sa Foi. Non une Foi dans une religion ou philosophie (créées pour asservir l’humanité dans ses raisonnements et lui mettre des limites physique, psychologiques, spirituelles,…) mais la vraie Foi en soi et en sa capacité à évoluer et à progresser dans l’expérience que représente le passage dans la matière de l’espace Terre. La vérité rend libre, y compris la vérité de l’Amour qui doit se vivre et se dire (chaque jour dite à ceux qui sont autour de vous que vous les aimez quand cela est sincère, le mot à sa charge énergétique et ravive cette énergie). Une autre énergie est à l’oeuvre c’est celle qui vient remplacer l’énergie d’Amour par son octave supérieur. Soyez réceptif à cette dernière elle vous protégera et vous accompagnera dans votre évolution.
      Un mot clé : Discernement, apprenez à vous débarrasser des vieux paradigmes, ne recréez pas de nouvelles idoles. Vous et vous seuls êtes à même de vous aider dans ce moment que nous traversons. Les aides ne seront jamais extérieures à vous mêmes, le seul guide, le seul passeur c’est vous. Soyez attentif aux autres parlez leur de ce changement et dite leurs qu’ils sont libres et SURTOUT N’AYEZ PAS PEUR.
      Les changements dont vous parlez en les espérant ont pour la plupart déjà eu lieu. D’autres sont à venir et en aucun cas ils ne prennent des formes catastrophiques, prochaines années de progression : 2013, 2017 et 2043. Vivez en étant conscients et responsables. Respectez l’autre et les autres, respectez leur liberté.
      Alors dormez en paix et vivez pleinement le temps présent.

      • Marie-Anne dit :

        Merci Athena pour cette intervention.
        Je ne connais pas le rôle de la France dans ce qui vient; j’ai souvent entendu parler des centres énergétiques de la Terre, placés (à chaque fois )à différents endroits selon les intervenants, mais ce n’est pas cela le plus important pour moi et pour l’instant.

        Le plus important est que la connaissance de ce que nous sommes en réalité nous rend libres de l’illusion;
        que nous ne sommes effectivement pas seuls (même si en fait nous sommes tous des parts uniques et originales de l’Un/e et que nous existons de manière multidimensionnelle) ;
        et que nous redevenons notre propre maître, à l’écoute du Coeur que nous sommes.

        Merci de nous encourager et de nous rappeler le respect et la confiance .
        Tous ces points correspondent à ce que je sens profondément, donc, même si je ne sais pas d’où tu tires tes renseignements sur les prochaines années, Athena, je salue ton commentaire avec gratitude!

        P.S.: c’est la 1ère fois que je m’adresse par écrit à Athena! 🙂

        • athena dit :

          Merci Marie Anne pour ta réponse à mon commentaire. Et je suis particulièrement sensible au fait que tu es relevée les mots respect et confiance même si je n’ai pas employer ce mot mais ai fait allusion au fait que l’humanité doit arrêter d’avoir peur, nous nous occupons d’elle pour l’aider à se défaire du joug qui lui a été posé pour l’empêcher de se réaliser et de réaliser le vrai travail qui lui a été confié par ceux qui l’ont créée. Autres mots importants Discernement et Compassion.
          Votre travail à vous tous qui croyez que l’éveil est pour bientôt (il est déjà là depuis plusieurs années et cette période à laquelle nous participons n’est qu’un épiphénomène dans le canevas céleste) et à vous qui oeuvrez de votre coté avec sincérité je dirais demandez et vous recevrez l’aide dont vous avez besoin pour vous même et ceux qui vous sont chers. Suivez votre intuition et votre coeur ce seront vos seuls vrais guides dans les semaines, les mois et les années à venir.
          Laissez votre être recevoir cette nouvelle énergie et surtout j’insiste soyez libres, faites vos propres expériences, suivez vos seuls enseignements, car toutes les choses et les événements qui arrivent dans votre vie sont toujours proportionnels à votre degré d’évolution et personnalisé. Car LA LOI est juste et respecte le destin de chacun.
          Soyez certains que nous sommes au travail, seulement ce travail n’est pas tel que vous l’imaginez car il prend corps dans la matière. Nous agissons dans le concret car l’esprit seul est souvent source d’illusion et d’égarement.
          Gardez la FOI en vous mêmes et vous recevrez tout ce dont vous aurez besoin.
          les vibrations, que la Terre traverse en même temps que sa Galaxie vous apportent les énergies nécessaires à votre prise de conscience, soyez attentifs à savoir les saisir ne rater pas ce train.
          Pas grave si vous ratez celui-la on vous en enverra un autre mais bon pourquoi prendre du retard !
          Encore Merci Marie Anne (deux beaux et porteurs prénoms mais rien à voir avec Marie, la mère etc…, non simplement ce sont des prénoms dont la sonorité et les vibrations peuvent te faciliter ton travail personnel).
          A E I O U, cinq lettres cinq sons cinq vibrations qui ouvrent des portes et débloquent des séquences de l’adn.
          A bientôt je l’espère gros bisou

          • Marie-Anne dit :

            Athena, oui, je vais (notamment) demander : qui est ce « Nous » dont tu parles et qui oeuvre avec nous de la Terre?
            Merci de me répondre d’une façon ou d’une autre, puisque plus rien ne doit être caché, et sois assurée que je n’écouterai que mon intuition la plus authentique.
            Merci de tout coeur

          • athena dit :

            Chère Marie Anne,
            Des enfants célestes ont été envoyés sur la Terre afin d’y remettre de l’ordre, notamment combattre les forces qui depuis quelques siècles asservissent l’humanité à leur profit, ils ont détruit leur propre univers et un accord leur avait été donné de pouvoir s’installer sur Terre, à la condition qu’ils respectent le pacte et LA LOI, ils ne l’ont pas fait et ce malgré les semonces qui leur ont été faites.
            Les hiérarchies célestes ont donc pris la décision d’envoyer des « troupes » pour remettre de l’ordre et permettre à l’expérience humaine de se poursuivre, car dans tous les univers elle est la seule à permettre l’expérience de la matière et de l’évolution.
            Ce que vous appelez les « anges » sont en fait des « soldats », et ils sont sous l’autorité des « neufs enfants », des « 7 mères », des « 3 sages », et de « l’impératrice/empereur céleste ».
            La Terre est une entité vivante qu’il faut respecter. Je ne sais pas si tu connais le Mahabaratha mais c’est un livre indien qui raconte une précédente aventure des excès et abus commis sur Terre et de comment les réparations ont été faites, ce récit est très proche des événements que nous vivons, et il faut à nouveau intervenir. L’homme est imparfait pour expérimenter l’évolution, cependant force est de constater que l’involution à une grande force d’attraction pour celui-ci.
            Tant que les solutions à la capacité d’évolution viendront de l’extérieur de lui-même, l’homme à tendance à tourner en rond. La femme si elle retrouvait sa liberté pas en opposition à l’homme mais en complément absolu beaucoup des écueils rencontrés auraient été évités. Les détails sont nombreux et là n’est pas le lieux pour en parler, nous squatterions le site, nous pouvons poursuivre sur e-mails
            @<3

          • Marie-Anne dit :

            Merci, Athena de m’avoir apporté une réponse.
            Je pense que chacun est à sa juste place: toi et les tiens à votre place et dans votre rôle ; moi, à ma place et dans mon rôle( qui sont, entre autres, de m’ouvrir à la Lumière , de la rayonner à ma façon et de mon mieux; et d’être de plus en plus la Paix , la Joie et la Sagesse que j’appelle en moi et autour moi).
            Je ne doute pas que nous soyons épaulés , tous, par l’Amour qui a tant de facettes et qui s’installe sur Terre et en nous-mêmes .
            C’est tout ce qui compte aujourd’hui pour moi, et il est vrai, que le reste, ce sont des détails !
            Encore merci pour tes encouragements et tes exhortations à la compassion et au discernement.
            Gratitude et Bisous à l’Amour Que Nous Sommes Tous! 🙂

  5. Thau dit :

    Voici ce que l’un des crânes anciens a transmis : « Soyez patients, nous nous préparons ». Puis il ajouta:  » Installez vous dans la Paix, la Joie, l »harmonie et l »humilité. Il n’y a plus  » à faire » seulement à lâcher prise et, pour certains, à révoquer leur propre corps, leur mental, leur ego, leur âme et finalement ce monde de l’illusion (qui se désagrège). Ainsi vous vous installerez dans le Néant qui est Liberté ».

  6. Sally Sparrow dit :

    Bonjour
    C’est la première fois que je laisse un commentaire, mais ça fait un moment que je vous lis et c’est toujours avec plaisir.
    Néanmoins, comme je suis de la même espèce que Saint Thomas (la sainteté en moins), j’ai tendance à ne croire que ce que j’expérimente. Et pour l’instant il n’y a pas grand chose, sauf peut être cette impression, depuis quelques temps, de « choc en retour » plus rapide que d’habitude. Par exemple, lorsque je fais preuve d’un orgueil manifeste, j’en paie le prix dans les jours qui suivent… Mais je ne suis même pas sûre de ça ;-).

    Ce dont je suis quasi sûre, c’est que pour les gens comme moi qui ne sont pas forcément très habiles dans leurs relations avec les autres et qui n’ont pas le mot « amour » qui sort de la bouche à chaque fois qu’ils l’ouvrent, il existe un moyen de se rendre utile, à soi même et aux autres, et c’est le nettoyage du mental. Nettoyage par la Présence, ou pleine conscience, dont vous parlez souvent, vous et beaucoup d’autres « passeurs » depuis bien longtemps. Je pense sincèrement qu’entre autres bienfaits c’est une façon de participer à la « dépollution » de l’atmosphère spirituelle du Monde. C’est une goutte dans l’océan, mais l’océan est fait de gouttes d’eau, après tout.
    En tout cas merci pour vos textes inspirés.

    • Le Passeur dit :

      C’est même LA principale voie de dépollution du monde, car elle est avant tout celle de nos projections mentales.

      • marie christine dit :

        J’aime beaucoup ton commentaire, Sally .
        Il n’y a pas la prière d’un côté et l’action de l’autre .
        L’action est une méditation mise en pratique simultanément . Transmission directe de l’esprit au corps .Ca se passe le temps d’un éclair où l’ego n’a aucune chance .
        S’il y a décalage, il y a rumination dans l’espace-temps .
        Et plus la conscience est éveillée, plus le « rappel à l’ordre » dont tu parles est rapide .

  7. Thibou dit :

    Merci encore pour tes textes Passeur, puisses-tu recevoir une gratitude au moins aussi égale que la juste sagesse irradiant de ta prose !!!

    Merci de maintenir cette lueur d’espoir au fond de moi qui m’aide à m’accrocher encore. Je me sens assez isolé car pas toujours bien compris par mon entourage.
    Je n’en suis plus à un point où je me demande si quelque chose ne tourne pas rond dans ma tête, pour ça j’ai franchi définitivement le pas.

    Je sais qu’il n’est pas très heureux d’avoir des attentes aussi bien sur la teneur que sur la date des révélations qui se profilent mais je souhaiterais tellement que les événements montrent à mes proches que je ne suis pas si fou que ça afin de me sentir plus soutenu par eux mais aussi pour mieux les soutenir pendant la transition.
    Au fond, je ne souhaites que du gagnant-gagnant : un soutien marqué dans mon développement spirituel qui lui même viendrait étayer le développement des autres.

    De plus, j’avoue éprouver de la lassitude (et toujours un fond d’incertitude) quant à l’arrivée de cette transition. Ton texte en cela me rassure.
    Ceci dit, je le suis déjà un peu moins (rassuré) quand Nada parle de 13 années. J’ai bien peur de trouver le temps un peu long si les choses restent telles quelles ou continuent à empirer (ce qui est bien plus probable).
    Je sais que j’en suis à un moment où il faut que j’éprouve ma Foi sur le temps qui passe, que je cultive mon intention et que j’entraine mon attention pour ne pas être, comme encore si souvent actuellement, happé par le film qui se déroule devant mes yeux.

    En tous les cas, tes propos et ceux de tous les commentateurs sont de réelles bénédictions tant ils donnent matière à réfléchir et/ou à ressentir, très sincèrement merci à vous tous.

    De tout mon cœur
    Namaste

  8. Patrick dit :

    « Veillez à ce que l’harmonie ne soit jamais artificielle. »
    L’ANGE

    • François dit :

      Merci de le dire car l’artificiel est tellement facile et tentant pour notre ami ego. Un beau rappel en cette époque si….. hum….spirituelle.

  9. Jonas 27 dit :

    Tant de choses se bouscule dans ma tête .
    Le chemin est d’un bleu royale ,les épreuves qui ont parsemés mon chemin s’évanouisse
    au loin laissant place en l’espoir .Je ma suis lancé dans le vide sans corde de rappelle.
    Conciament j’ai provoqué la perte de ce que j’étais,sans peur et il mon répondu.
    Un chemin dans de multiple dimension ,je suis revenu a la vie plus fort que jamais.
    Dans l’autobus qui me ramenais a la maison de mes parent il y a deux jours j’ai fait une rencontre unique.Un fruit de l’éveil,c’était un homme de 50 ans qui sait ouvert a moi car le bleu royale attire le bleu royale (divin).Il ma raconté son histoire pendant que l’autobus me ramenais a la maison .Il avait connu une vie difficile ,il venais de décider d ‘arrêter le crack ,juste comme ca et disat allez a la Côte -Nord retrouver sa flamme de jadis.34 année avait passer depuis .Il ne l’avait jamais revu mais ,il fallait qu’il y aille ma t’il dit.L’apparence peu soigné, quasi squelettique, il rayonnais d’un bleu (ROYALE) a oui mes amis c’étais noble ,courageux ,audacieux de croire en ces possibilité .Je l’ai écouté le long du trajet de 8 heure ,partagent avec lui ma mort(intérieur)et de ma rennaissance .Il savait qu’il la reverrais ,je lui ai dit que je croyais en lui et que dans l’éventualité d’un échec, il aurais quand même transcendé ces peur et qu’il trouverais une réponse assurément.Quand je suis descendu de l’autobus ,il ma donné un mot sur une feuille « merci mon ami de m’avoir écouté cela ma fait du bien « je vais t’appeller pour te dire si j’ai retrouvé Jacqueline ,mon seul et véritable amour.Demain a 18 heure je saurai mais ,je sais déja ,l’éveil est partout et c’est si beau que j’en ai les larme au yeux.bon je vais me coucher en lui envoyant pleine lumière pour qu’il la retrouve en chair ou en âme et je vous demande a vous tous de m’aider a ce que ses effort titanesque ne soit pas vain merci d’avance.

    • Marie-Anne dit :

      Merci pour tes témoignages, incroyable mais merveilleux Jonas!
      De tout coeur, M-A

      • Marie-Anne dit :

        P.S.: j’aime beaucoup les couleurs de l’image que tu as choisie, ainsi que sa vibration.
        Peux-tu nous dire ce qu’elle représente cette image, ?( et le 27 aussi, sauf si c’est trop personnel , bien sûr!); merci.

        D’une manière générale, d’ailleurs, j’aime beaucoup les images choisies par les commentateurs de ce site pour accompagner leur nom ( François, Soleil bleu, Tchunka , Acacia, pour ne citer que ceux qui me viennent à l’esprit maintenant); merci à tous !

        • Jonas 27 dit :

          Accepter la part de lumière en moi car la part d’ombre je l’ai toujours su et les deux ensemble (pour moi c’est le pheonix).Elle représente une mémoire oublié mais ,pas seulement de cette vie .Assurément les retrouvailles ,l’amour,l’espoir,l’unification,la transformation,la vérité,la transcendence ….
          pas celle de la noirceur vers la lumière mais vraiment le tout.Il y a des papillons qui se font piéger par des lumière trop vives qui les attire et vice versa pour l’ombre .la réponse n’est pas a mis chemin des deux mais,dans leur unification qui résulte d’un contact.
          Pour le 27 je t’invite a lire le message que je vais laisser a Stéphanie car je veut lui en parler merci pour tes question car l,attention que tu porte au autre est douce et forte et l’énergie que tu déploi guérie tu est un être unique et je le remarque de plus en plus mille merci et toi a tu guides?

          • Marie-Anne dit :

            Merci, Jonas.
            Dans cette dimension-ci, je n’ai pas de guide à proprement parler, si ce n’est mon Intuition, mon Coeur.
            Je ne leur ai pas toujours laissé autant de place, mais j’ai été poussée par la Vie Que Je Suis aussi ( comme nous tous!), à les retrouver et à les écouter.
            Pour moi, la voie utilisée par la Vie a d’abord été celle du rêve qui m’a fait redécouvrir plus consciemment, un monde fabuleux, intelligent, sage, connaissant et merveilleux, extraordinaire, éternel , infini et sidérant à l’intérieur de moi.
            Ensuite, comme j’ai toujours aimé lire, la Vie m’a guidée vers des livres dont je n’ai retenu que ceux dont le message résonnait si justement en moi, que j’avais la curieuse impression que j’aurais pu les écrire moi-même  » dans une autre vie », plus sage, plus claire.
            Parmi ces livres, ceux « signés » Sananda ( et Yéchoua-Jeshua), transmis par Hilaïhi, chez Pascale Arcan (éd. Hélios), et d »autres excellents livres encore …
            jusqu’à ce qu’en avril 2012, je tombe « miraculeusement » sur ce site du Passeur, en belle résonance avec ce que je suis pour l’instant.
            Voilà 🙂
            Et toi, jonas? J’ai cru comprendre que ta « porte d’entrée » est un peu différente de la mienne?
            A bientôt 🙂

          • Jonas 27 dit :

            Bonjour Marie-Anne,Je n’avais pas vue que tu m’avais récrit et je te remercie .Hier j’ai fais un feu et j’ai joué de la guitard a la belle étoile .J’ai connu une dame qui se nomme Marie-Anne et j’ai pensé a toi .Je me sens proche de certaine personne ici et tu en fais parti.Tu parle des livres avec la vie que j’ai mené je n’ai pas pris le temps de lire ma vie je l’ai vécu a 100 000 k/m.dernièrement je me suis laisser guider et j’ai trouvé un livre Urantia tome lll Wow!j’y suis plongé jour et nuit .Tu parle de l’intuition .Pour moi l’intuition c’est ce qui nous reste de l’instinct.Si un jour tu trouve tes guide animaux(car tu en as)tu me comprendra.Je te remercie encors et encors d’être la mon amie.

        • Soleil Bleu dit :

          Merci à toi Marie-Anne de nous accueillir dans nos couleurs.
          Bon bain de Lune Bleue
          S.L

    • Stéphanie dit :

      Cher Jonas,

      Merci du fond du cœur d’avoir partagé avec nous cette merveilleuse expérience, en te lisant je visualise la scène et l’émotion m’emporte, c’est très beau, on pourrait en faire l’histoire d’un film ! L’éveil est en effet partout et cela est fantastique! La vie de cet homme et la tienne me touchent beaucoup (tu le sais) car j’ai une foi totale dans le pouvoir de l’amour et du cœur depuis toujours. Mon cœur sait (contre vents et marées) que les ténèbres peuvent aussi engendrés une lumière éblouissante et vis et versa, merci d’en être la preuve vivante mon ami. Je t’aime et tu as une place très spéciale dans mon cœur.

      Je vais m’unir à toi pour envoyer de la lumière à cet homme et je suis certaine qu’il trouvera des réponses à sa quête. Une intuition me dit qu’il va retrouver ici et maintenant l’amour de sa vie. Tu vas sans doute sourire, mais je dois avouer que la synchronicité est vraiment incroyable. J’ai lu le prénom de son amour et mes yeux ont clignotés, mon cœur à fait tilt, car c’était aussi le prénom de ma mère qui s’est envolée vers d’autres dimensions il y a 27 ans, alors que je n’étais qu’une adolescente, mon corps se transformait en celui d’une femme mais mon cœur avait la pureté et la transparence de celui d’une petite fille. Cette nuit, J’ai justement rêvé de ma mère, ce qui ne m’arrivait plus consciemment depuis de très nombreuses années, je l’interprète comme un signe positif pour cet homme qui a croisé ton chemin.

      Merci pour être qui tu es et de nous transmettre (à tous ceux qui croisent ton chemin) autant de lumière, de joie et d’espoir.

      Bien à toi.

      • Marie-Anne dit :

        Tout comme Stéphanie, que j’embrasse au passage, je vais , moi aussi, envoyer ma Lumière à cet homme que tu as rencontré, Jonas.
        J »aurais dû le mentionner dans ma réponse de tout-à-l’heure, mais j’ai oublié de le faire, émue que j’étais par ton récit et par toi-même.

        Stéphanie, ma maman s’appelle aussi Jacqueline.
        Comme l’épreuve de voir sa maman s’envoler si tôt a dû être dure pour ton coeur de petite fille !
        Heureusement, ce Coeur, le tien, est toujours resté doux et lumineux et nous pouvons tous, aujourd’hui, profiter de cette Douceur et de cette Lumière!
        Merci à toi, et encore merci à Jonas, je vous embrasse de tout coeur!

        • Stéphanie dit :

          Bonjour Marie-Anne,

          Je te remercie du plus profond de mon cœur pour tes mots qui apaisent et guérissent (comme le souligne si justement mon ami Jonas). Tu es merveilleuse … l’histoire du miroir est « sbalorditiva », pardonne moi le mot me vient en italien, je pourrais te le traduire approximativement par « cela me laisse sans voix ». Tu parles de mon cœur doux et lumineux et tu as parfaitement raison mais je te retourne le compliment en te disant que nous profitons tous du tiens et cela nous fait le plus grand bien !

          J’ajouterais que c’est toujours avec beaucoup de joie que je lis tous tes commentaires puisqu’ils s’en dégagent immanquablement une grande harmonie. Je sais car je sens à travers mon cœur qu’il n’y a rien de superficiel ni de construit dans tout cela, il y a simplement la douce et lumineuse vibration d’un ange humain. Je t’embrasse moi aussi chaleureusement et je te remercie d’être ici pour nous accompagner dans cette fantastique aventure.

      • Jonas 27 dit :

        En cette instant je reste muet devant tant de lumière .je sais que la délicatesse des mot a utilisé me dépasse .Depuis quelque jours ,les gens que j’aime me parle de leur défunt et je n’ai qu’un seul regret c’est de n’être pas la, avec toi pour t’écouté .Cette lune est celle de la foi,le grand retour de la foi(pour moi).Tu avais parlé d’une croix et moi je n’avait pas pus l’observer.Le 31 je l’ai vue mais pas exactement comme toi.Plutot par le hasard des chose .Le moustiquaire qui recouvais ma fenêtre fesais apparaitre au quatre direction de la lune de grande bande blanche qui dessinait une croix.Je crois qu’ils sont toujours présent et qu’ils(nos defunt) veulent nous dire des choses .Le 27 est ma source ,mon guide le plus puissant car il se retrouve depuis toujours sur mon chemin et je le suis instantanément ,sans réfléchir.Il y a tellement de synchronisité entre nos deux âme que je suis sans mot et c’est très rare(que je reste sans mots).Il y a aussi d’autre être que je commence a reconnaitre et cela empli mon coeur de joie .Un jour la vie croisera nos chemin et ce sera une telle joie de te revoir.merci d’être.

        • Stéphanie dit :

          Bonjour Jonas,

          Merci de tout cœur pour ce très beau message, tu le sais, je me sens moi aussi très proche de toi et tant pis si nos corps physiques sont séparés par un océan, il est fort probable que nos âmes se retrouvent sur d’autres plans de conscience.

          Tout d’abord, je tiens à te dire que ce que tu as écrit à Marie-Anne au sujet du phœnix ou de l’éveil me touche énormément. C’est aussi ce que je vis et ressens l’unification de la lumière et de l’ombre, moi si j’ai toujours été très consciente de ma part de lumière, aujourd’hui j’ai aussi retrouvé ma part d’ombre. Je crois moi aussi que nous sommes un tout comme l’univers est un tout.

          Cher Jonas, décidemment cette lune n’a pas fini de nous réunir tous ! merci pour la croix de lumière que tu as vu le 31, maintenant je sais que nous sommes nombreux à l’avoir aperçu. Je dois t’avouer que moi aussi le 31, j’ai observé quelque chose d’insolite dans cette lune. Je ne voulais pas en parler ici car ma fille de 8 ans (qui n’est au courant de rien évidemment) a observé la même chose que moi avant que je n’ouvre la bouche. Je suis ainsi restée tellement choquée de ce fait que j’ai pris du temps pour l’intégrer. Les témoignages de Soleil Bleue et de Tchunka m’encouragent cependant à te dire ce que nous avons vu (ma fille et moi). Deux visages dans la lune ou plutôt comme des masses blanches et noires qui donnaient l’illusion optique de visages. En fait, c’est assez difficile à expliquer avec les mots et chacun exprime son ressenti avec sa propre sensibilité.

          Une chose est sure Jonas le voile entre la 3ème dimension et la 4ème est en train de disparaitre. Ce n’est pas seulement la lune, mais toutes une série de perceptions extra-ordinaires que j’ai ressenti et vécu cet été, et la chose la plus étrange c’est que ces perceptions sont partagées par ceux avec qui je me trouvais. Nous y sommes, le grand éveil du Phoenix a commencé. Tu n’es pas seul car nous sommes une grande famille !

          Pour nos défunts, tu as tout à fait raison, c’est aussi ce qu’une merveilleuse amie m’a enseigné cet été. Une autre preuve que le voile s’amenuise d’une façon impressionnante, ce matin tandis que je prenais mon petit déjeuner devant ma télévision, elle s’est allumée et éteinte toute seule, et ce n’est que le dernier signe d’une série au cours de cet été.

  10. andre dit :

    tres veredique et pour ceux qui ont la chance de remarquer c’est tres encouragant
    et merci le passeur

  11. Alguernon dit :

    Merci pour ses articles et messages qui insufflent tant de joie dans nos cœurs.

  12. Blue dit :

    Bonjour,

    « Voyez le regard des nouveaux-nés, sentez la vibration que bon nombre d’entre eux portent à présent jusqu’ici grâce à vous,…. »

    Je suis heureux papa depuis 3 mois. Je confirme vraiment les termes ci-dessus.
    En plongeant dans le regard de ma fille, on est littéralement aspiré par le calme, la sérénité qui s’en dégage.
    Elle est simplement imperturbable, vraiment « intouchable » et d’une force infinie. Sans parler de l’évolution foudroyante qu’elle exécute.
    On la sens tellement « grande », on sait qu’il y a quelque chose d’immense dans ce si petit corps. C’est comme si son corps ne la limitait pas. Elle est présente ici, mais elle est ailleurs en même temps.
    Ce n’est pas une question « d’innocence », présente chez les nourrissons, c’est autre chose.
    C’est assez difficile à exprimer, mais elle nous donne un espoir inébranlable en l’avenir.

    Merci encore Passeur, et félicitations pour tout ce que tu fais ici 🙂

    • Stéphanie dit :

      Bonjour Blue ,

      Merci pour ton commentaire, il me touche énormément. Au premier abord, on pourrait penser qu’il est dicté par l’amour inconditionnel qu’éprouve un papa pour son enfant nouveau né (d’autant plus s’il s’agit d’une petite fille), et pourtant … je viens de rencontrer le bébé de l’une de mes plus chères amies en France il y a quelques semaines. Il a lui aussi 3 mois et pour exprimer ce que moi et ma sœur nous avons ressenti à son contact, nous aurions pu exprimer les même mots que toi pour décrire ta fille, et dans ce cas là il n’y a pas le lien affectif qui pourrait éventuellement troubler la « vue » ou le jugement. Comme tu l’exprimes si bien, je sens moi aussi que la venue au monde de ces nouveaux bébés nous donnes beaucoup de joie et d’espoir pour que ce qui vient …

      • Louisetta dit :

        Tout ces témoignages sont très touchants… Je travaille aussi avec des petits de trois ans l’été en job étudiant. Les tout petits, quelque soit leur milieu, ont une sensibilité particulière.
        Plus d’une petite fille de 3-4ans, sentant chez moi une certaine disponibilité, est venue me demander comment elle pouvait être des vraies princesses dans la vie, ce a quoi je leur ai répondu selon mes principes et elles le comprennent parfaitement.
        Je sens dans leur attention quelque chose de joyeux et de lumineux.

        • Louisetta dit :

          Ouhla désolée pour les fautes de syntaxe!

          • Marie-Anne dit :

            Ce n’est pas ta syntaxe qu’on regarde, Louisetta, c’est plutôt ta Lumière , ta fraîcheur et ta bienveillante Sagesse qu’on ressent à travers tes interventions par-ci, par-là.( mais je n’ai rien contre une bonne syntaxe! 🙂 )
            Si tu fais des jobs étudiants, c’est que tu es encore très jeune : quelle joie de voir les jeunes déverser leur Lumière sur le monde( quelle que soit les apparences encore bien mises en avant dans les médias).
            Merci à toi

          • Louisetta dit :

            C’est avec plaisir! Merci…

          • Louisetta dit :

            Chère Marie Anne,

            Pour répondre à ton message, j’ai 20 ans. Je crois bien que tout âge a sa beauté si on apprend à l’habiter.
            Je suis loin d’être la seule « jeune » à raisonner et projeter ainsi sur le nouveau monde, et la plupart de mes amis rayonnent, plus ou moins consciemment.
            Certains sont trop modestes ou trop frileux pour se qualifier de spirituels ou même se dire en quête de quoique ce soit.
            Mais chacun notre manière nous interrogeons, discutons, avançons.
            Nous avons notre lot d’ego, d’humanité et de lumière. Ni meilleurs ni pires que les générations d’avant, avec tout un éventail d’humanité, des plus lents au plus rapides, des âmes ronchonnes qui trainent des pieds aux plus courageux et optimistes pionniers que la terre aie jamais connue… La seule différence finalement, c’est que nous sommes pourvus d’une intuition innée qu’il faudra procéder différemment, et remettre à jour ce qui ne l’a pas été depuis fort longtemps.
            C’est pourquoi nos parents trouvent en général, dans mon entourage -je cite: « que nous nous posons beaucoup plus de questions sur notre vie qu’ils ne s’en posaient à notre âge »

            En espérant t’avoir éclairée avec ce que j’ai observé…

            Bien à vous tous.

          • François dit :

            Merci Louisetta… enfin à 53 ans j’entends les jeunes qui vont faire, inévitablement, changer les choses. Certains ‘vieux’ savaient votre arrivée, le constater me rempli de joie. ♥

          • Louisetta dit :

            Merci à vous deux pour ces doux encouragements.

          • Marie-Anne dit :

            Merci, chère Louisetta pour ton explication très éclairante et très éclairée !
            Belle route à toi

  13. curtis dit :

    MERCI, ce texte anime les « nouvelles » énergies.

    Les dragons arrivent alors au terme de l’Oeuvre : ils vont sortir de la sous-France grâce aux ailes que nous leur aurons donné.

  14. marie christine dit :

    Y a quelque chose qui ne va pas du tout !
    Je vais dire les choses d’une manière simpliste, enfantine, maladroite, mais c’est ce qui me vient . Je ne peux pas les dire autrement pour le moment .
    Voilà :
    Je dirais qu’il y a le Bien d’en haut et le bien d’en bas .
    Il y a le Bien d’en haut qui est la pure Vérité, le Regard essentiel .
    Et ce Regard d’en haut voit se débattre en bas le bien et le mal .
    Le bien et le mal d’en bas ne sont pas pur bien et pur mal . Il y a l’influence de l’ego dans les deux . Le bien d’en bas (générosité, charité, etc …) est souvent teinté d’une certaine fierté et le mal (pensées, actes malveillants …) souvent un cri de douleur .
    Le problème, c’est que l’on a tendance à confondre le bien d’en bas avec le Bien d’en haut
    parce qu’ils se ressemblent en apparence, mais ils n’ont pas du tout la même qualité, la même contenance, la même essence .
    Et l’on oppose couramment le Bien d’en haut au mal d’en bas, la Vérité pure avec une de ses deux caricatures . C’est bancal ! Ca ne va pas du tout !
    Je crois qu’avant de pouvoir réaliser l’Unité, il faut distinguer et séparer ce qui est à séparer sinon s’englue dans un mélange informe où on ne s’y retrouve pas .
    Ne pas s’attacher à ses actes, ne pas s’identifier à ses pensées (même les plus altruistes), ses émotions, ses désirs, ses peurs … Essayer de tout regarder d’en haut sans complaisance, sans jugement, sans à priori … La Vérité est neutre, me semble-t-il …

    • marie christine dit :

      Et pour en rajouter une couche …
      C’est connu qu’il y a derrière chaque acte tronqué « d’en bas » la véritable motivation spirituelle, l’appel de la Source, malheureusement inconscient .
      J’ai vu derrière le prosélytisme le besoin de Connaissance et de Progrès .
      J’ai vu derrière la jalousie et la cupidité le besoin de posséder Dieu .
      J’ai vu derrière le viol le besoin d’Immortalité, d’éternelle jeunesse .
      J’ai vu derrière l’échangisme le besoin d’Unité .
      J’ai vu derrière la prostitution le besoin de la Mère divine infiniment magnanime .
      J’ai vu derrière l’alcoolisme le besoin de l’Ivresse divine, l’extase .
      J’ai vu derrière la boulimie le besoin de Nourriture céleste, l’Amour .
      J’ai vu derrière l’anorexie le besoin de la disparition de l’ego, la vraie Humilité .
      J’ai vu derrière le tabagisme le besoin de respirer l’éther, besoin de Libération .
      etc …
      Derrière chacun de nos actes git la divine Présence .
      Mais c’est comme dans le commerce : mieux vaut s’adresser directement au producteur . Ce sont les intermédiaires qui gâchent tout .

      • François dit :

        Ha ben voilà, cette fois c’est clair et très juste il me semble aussi. Merci ♥

      • Cent Nom dit :

        C’est ça Marie Christine, c’est tout à fait ça…
        Voir la divinité dans tous, derrière les vils apparences…
        J’adhère totalement à 1000 pour 100.
        Bravo… j’adore… je suis plus qu’enthousiaste…

        Porte toi bien

    • Soleil Bleu dit :

      Oui, absolument ! C’est important rappeler ce que tu viens d’exprimer avec beaucoup de clarté.
      Bravo Marie Christine !
      Ahhhh la retraite ! quand même….:-)

      • marie christine dit :

        Ah, Soleil Bleu, maintenant je sens arriver l’heure du grand saut dans l’inconnu dont parle Jonas .
        Sauter dans le vide, enfin … ce que l’on voit comme un vide pour le moment . C’est le prix à payer pour renaître de ses cendres .
        Maintenant, c’est du lourd (si j’ose dire !), c’est du sérieux . Ce n’est plus de la littérature !
        La mort de l’ego ? disons, la partie qui empêche d’aller plus loin, qui fait piétiner sur place . Il va bien falloir se décider à disparaître .
        Oui, une partie de soi va disparaître .
        Et le corps tremble comme si on lui enlevait un vêtement en plein hiver . Il n’a plus rien pour se protéger . Il n’a plus que la foi qui l’enveloppe, qui le maintient dans les airs et le fera atterrir en douceur n’importe où .
        Oh ! A l’instant même où je t’écris, une chouette vient de se poser devant ma fenêtre . L’animal qui plonge dans la nuit … (?!) et qui voit (?!) .

  15. Jonas dit :

    Merci passeur pour ce merveilleux article authentique.
    Je ressent de la joie et de l’espoir face a tout ce qui s’en vient .
    Le ton personnel que tu utilise est comme une musique a mes oreilles.
    L’unification a vraiment commencé ,même si elle donnait souvent l’illusion d’être la.
    Tout ce que tu raconte est fluide et limpide comme la rivière qui coule .
    Le rôle que tu incarne n’est pas de tout repos mais,tu l’accompli de facon magistrale .
    Tous ensemble ,nous possédons des clef et des cadenas de l’oublis ,il ne reste qu’a nous unir pour que le tout soi.C’est un GRAND article que tu as fais aujourd’hui et il me rend si heureux .ALLONS tous ensemble maintenant mon ami.

  16. Jonas dit :

    Le phoenix,
    Divisé par la dualité, l’un et l’autre,le ying et le yang,garcon ou fille, vrai ou faut,le noir ou blanc ,le mal ou le bien,gaucher ou droitier????Un des plus grand enseignant que j’ai connu cette année est un homard de 7 livre la longueur d’une petite table de cuisine que j’ai pêcher haha!Pourquoi cette être a une pince forte pour broyé et une autre , avec de petite dents pour couper.Il a transcendé cette état de choix et je crois que c’est pour ca que l’orsqu’il se les fait arracher elle repousse .Chaque animal a quelque choses a nous apprendre comme (((chaque))) être Humain ou pas.L’araignée tisse la toile de la vie .Il y a autant de mystère que de réponse que d’être pour débloqué nos mémoire .Le phoenix (pour moi) c,est l’acceptation la plus profonde des deux choix qui nous divise depuis toujours et qui mène a la transformation.C’est d’admettre que la réponse c’est l’ensemble (le tout). Oui mais!!!(oui mais) c,est le cailloux qui nous blesse et qu’il suffirais d’enlever ,et (LE TOUT)………………………………………………………… »C’EST LE PHOENIX »

  17. Béné dit :

    @ Salvia, François, Marie-Anne, Passeur,

    Quelle joie de découvrir vos échos, profonds et bienveillants!

    Merci – de tout cœur – d’avoir pris le temps pour vos réponses. Elles m’éclairent et touchent juste, brillantes pépites que je m’en vais méditer.

  18. Fiat Lux dit :

    Bonsoir à tous et au passeur.
    Quelle coïncidence ou synchronicité.
    Ce texte et les dragons qu’il contient me renvoie au blog d’une thérapeute dénommée Marie-Thérèse Fernbach qui se définie comme accompagnatrice d’Eveil et de Guérison que j’ai eu l’occasion de consulter à deux reprises et qui peut entrer en communication avec des « êtres de lumières » pour aider à la guérisons physique et psychique. Son blog parle énormément de l’Atlantide et des dragons d’autant qu’elle réside dans les Pyrénées et il y a à peine 15 jours de ça elle y parlais également d’ouverture de portes interdimentionnelles et d’intervention de dragons et apparemment en ce moment les énergies et le savoir de l’Atlantide sont de retour pour nous aider dans notre changement de paradigme.
    Le lien de son blog http://dragonneblanche.blogspot.fr/ si vous voulez un peu plus de précisions.

    Voila juste pour l’info et à chacun d’y trouver une raisonnance ou pas .

    « Que la lumière éclaire votre chemin »

    • Marie-Anne dit :

      Merci pour ce lien, Fiat Lux.
      Je ne connais pas Marie-Thérèse, mais j’ai beaucoup aimé ce que j’ai perçu de sa vibration!
      J’ai particulièrement été attirée par ses mots, sur son blog: (je la cite, donc)
      « Prenons grand soin de nos consciences,
      de nos actes, de nos pensées, de nos intentions,
      elles sont le monde de demain matin… »
      Merci, car plus nous rendrons compte de tout cela; plus nous serons sereinement vigilants à cet égard, et plus notre monde sera beau!

  19. Michel dit :

    Pour certains, juste le nécessaire. Pour d’autres une évidence.

    Merci Passeur.

  20. Blacktail dit :

    Bonsoir,

    merci pour ce beau texte qui je l’avoue m’a fait du bien et remonté .
    Depuis quelques temps j’alternais avec des hauts et des bas 🙂

    Vive l’harmonie et l’Amour

  21. acacia dit :

    MAGNIFIQUE !
    Je viens sur ce site comme on va au jardin voir ce qui est éclos depuis la veille !
    Et en plus c’est le jardin des retrouvailles, et quel bonheur de croiser enfin des compagnons de marche ! Ça je l’ai découvert il y a peu parce que j’ai toujours été une randonneuse solitaire, et que j’avoue que jusqu’à tout récemment je ne lisais pas les commentaires… J’avais tort. Qu’il est bon d’écouter chacun ! Je vous remercie tous de votre présence, de vos partages, de tous ces cœurs qui vibrent déjà d’une harmonie grandissante.
    Et quand je lis que le Phœnix est prêt aujourd’hui à renaître de ses cendres… que les portes des hauts lieux vont se rouvrir… que la nouvelle matrice existe déjà… alors je sais que TOUT est possible ! Et je suis émerveillée.

  22. Quintus dit :

    Bouleversé, ému et surtout ahuri. J’ai ressenti comme un choc en lisant ce que vous avez écrit a partir de: «  »…Ce que je sais, c’est que si l’ensemble de ceux qui sont prêts dans l’humanité et jusqu’à… et de votre multidimensionnalité vous seront toujours grandes ouvertes.
    Ce matin lors de ma promenade avec mes chiens autour d’un lac j’ai pensé et me suis parlé à voix basse dans les mêmes termes.
    Depuis un certain temps je suis las, fatigué de ce monde; j’ai vraiment envie de retourner chez moi j’en ai maintenant assez de ces multiples vies. Je ne suis pas issus de ce monde, mais je suis venu pour lui. J’ai une irrépressible envie de voyager, de partir etc.. et je n’avais pas lu l’article avant.
    Pourtant je me dis que mon heure n’est pas encore là et que je vais devoir attendre un peu.
    J’aime cette planète, j’ai expérimenté sa matière, mais chez moi, c’est ailleurs..
    J’ai toujours eu ce sentiment fugace, qui depuis quelques année ne l’est plus.. fugace.
    Maintenant, depuis peu je sais, mes sensations sont claires et nettes. Plus d’ambiguïté, plus de doute.
    Je ne suis pas chez moi, je m’ennuie et à la fois j’ai envie de voir ce tournant que prends l’espèce humaine.
    C’est curieux tout ceci quand même.
    Merci passeur.

    • Liliane dit :

      Suis dans le même état de fatigue que toi, Quintus, avec cette envie de plus en plus prégnante de « rentrer à la maison ».
      Mais si nous sommes encore ici, sur cette Terre qui nous accueille si généreusement malgré ce que l’on lui fait subir, c’est que nous avons encore quelque chose à y faire : continuer d’expérimenter, apprendre, nous nettoyer, et peut-être aussi, nous préparer en cultivant le mieux possible, notre calme intérieur, à épauler les appelés de la dernière heure ?

      Merci, Passeur, de nous accompagner, par vos textes aux vibrations si pures, dans cette préparation aux changements imminents.

    • Marie-Anne dit :

      Sûrement es-tu venu d’ailleurs, Quintus, pour aider la Matière la plus dense à révéler Sa Lumière, et pour observer ce phénomène extraordinaire de très près .
      Ta présence ici, est, avant tout, un acte d’Amour.
      Ton ennui et ta fatigue montrent que nous arrivons à l’épilogue de cette aventure: nous en avons suffisamment fait le tour, et nous sommes prêts à passer à autre chose.
      Mais cet acte d’Amour demande que nous allions jusqu’au bout: l’épilogue doit être écrit, et nous sommes là pour cela aussi.
      Je dis « nous », car je me sens bien sûr concernée; j’éprouve aussi le même genre de lassitude que toi, mais je sais aussi que ce sont toujours les derniers kms qui sont les plus durs, surtout quand on dispose de très peu de repères pour voir où on en est plus exactement.
      Pourtant, nous sentons le dénouement proche; mais l’Amour ne fait pas dans  » l’à peu près »: donc, soyons encore un peu patients, et préparons-nous, en essayant d’élever nos vibrations, en portant notre vision sur la Beauté que nous avons appelée , plutôt que sur notre lassitude.
      Courage ( je sens que tu en as, mais cela fait toujours du bien de savoir qu’on peut partager avec d’autres sur le même chemin) ,
      très amicalement

      • Nada dit :

        Ce mois d’août a été comme çà: les repères de ce chemin se dissolvent, et pourtant il semble inconcevable de retourner sur le chemin matérialiste de la majorité.
        Cet ennui, cette lassitude, et autres inconforts= 1 pieds ds l’ancien monde et son relationnel connu et inconnu.
        Ce désir de retourner à la maison = 1 pieds ds le nouveau monde, et son relationnel à créer.

        Je ne vois pas le dénouement proche, car cela prendra encore du temps. 2025 serait, lit-on, le réel début de la manifestation des changements.C’est-à-dire quand la génération 2000 sera ds l’âge adulte, celle qui prendra les décisions vers la nouvelle civilisation.

        Encore 13 années à tenir bon.
        Je pense que les 2 générations depuis 1950 tiennent la boussole de cette génération de l’an 2000, qui ne peut dénier l’argent.
        Tenez, je vois Christophe Colomb qui dût tenir bon lorsque ses matelots perdaient la boussole ( le film).
        Ce grand éveil du phoenix, expression de le passeur, pourrait concerner les chakras de la terre.
        Il est dit que le chakra rose de l’amour est ds le sud-est de la France.
        Etant donné que son magnétisme est utilisé pour attirer sur son sol, les milliardaires du monde, ceux qui aspirent aux abondances financières, ceux engagés ds un chemin spirituel ou ésotérique, possible que ce centre ne tolérera plus en 2012 cette déviance égoïste de la force de l’amour.
        Sex, sun & see des milliardaires = bas astral polluant.

        Ceci afin d’autoriser le déblocage « divin » du 2nd chakra afin que les énergies puissent être transférées au coeur, et à la gorge, librement.

        Sol du S-E = France, Monaco, Montecarlo, Rivieras suisses et italiennes.

        Une femme « d’affaires » russe entre 30 et 40 ans disait à un journaliste Tv dépenser 200 000 $ par semaine sur la côte d’azur.
        Tandis que ce dimanche, la Tv montrait à Paris les marchés de la misère: denrées gratuites des restos du coeur, des poubelles vendues à la sauvette tout le samedi.CECI EN FRANCE !!!!!

        Alors, Quintus, respectueusement, je doute que tu aies expérimenté la matière.

        • Quintus dit :

          Peu m’importe ton doute et je respecte ton opinion à mon sujet. La dualité et le conflit ne sont plus depuis bien longtemps une source de jouvence pour mon âme.
          Bonne route nada.
          nada ne vient t-il pas de la négation et du nihilisme?
          Surprenant comme pseudo et pas étonnant comme réponse.

          • Nada dit :

            7 Maîtres: Morya, Kouthoumi, St Germain,…et 1 maîtresse Nada du rayon 6 associé au rouge.
            7 Archanges
            7 Elohims
            Dont Constance et Rovena associées au rose.
            Voilà l’inspiration de ce pseudo…en ces temps-ci.
            Car ces noms sont mes référents, et colorent ma route.

          • Nada dit :

            Une autre source du mot Nada, que j’avais oublié.

            « Livre des Préceptes d’Or »

            Qui veut entendre et comprendre la voix de Nada , « le Son Muet », doit apprendre la nature de Dhâranâ .

            Nada
            La « Voix Muette » ou la « Voix du Silence ». Littéralement il faudrait peut-être lire : « La Voix dans le Son Spirituel », car le mot Nada est l’équivalent sanscrit du terme Sen-zar.

            Dhâranâ est la concentration intense et parfaite du mental sur quelque objet intérieur de perception, accompagnée d’une abstraction complète de tout ce qui appartient à l’Univers extérieur ou au monde des sens.

            Interprétation:c’est-à-dire, la voix de l’âme autorisant à se libérer des illusions de la matière.
            Dont l’illusion qu’esprit et matière sont séparés, que l’esprit est éternel et la matière figée dans le temps ( naissance, croissance, mort, réincarnation / paradis,terre,ou autres planètes).

      • Quintus dit :

        Merci Marie-Anne cela me touche.
        Mais, comme je le disais à Liliane, je dérange nada qui doute.
        Je respecte son opinion, mais ce qui m’interpelle c’est son pseudo nada qui si je ne m’abuse est une négation, du nihilisme.
        Sa réponse à mon égard n’est donc pas étonnante et je présume que vous le dérangez aussi.

        • Le Passeur dit :

          Allons allons, laissons les égos au placard et acceptons les maladresses de chacun.

          • acacia dit :

            Je parlais de jardin des retrouvailles à propos des dialogues qui s’amorcent sur ce site… Je maintiens ce que j’ai dit mais bon, il semble que, jusque dans ce beau jardin que nous entretient notre ami Le Passeur, certaines retrouvailles soient l’occasion de « régler quelque compte ». Cette cochonnerie de division se glisse terriblement habilement partout et elle tentera jusqu’au bout de dissoudre tout ce qui tente l’Union par Amour ! Ça n’est pas nouveau mais il devient chaque jour plus important de ne pas nous laisser piéger ! Enfin quoi, nom d’un pétard, on n’est pas là pour se tirer dans les pattes !
            De Nada à Quintus et retour il y a friction, et quand il y a friction c’est souvent que finalement une même épine est plantée dans le pied de chacun des protagonistes. Alors que chacun attrape sa petite (ou grande) pince et arrache sa petite (ou grande) épine et la prochaine rencontre se fera dans la paix. Pas forcément facile mais on n’est pas là non plus pour se reposer sur la patience des autres…. En manquerais-je un peu ?… Allez, je vais faire un brin de méditation.
            Je vous salue tous du fond du cœur.

    • François dit :

      Merci Quintus de ta sincérité.

      Je suis touché par ton récit. Alors je vais simplement te dire la première pensée que j’ai eu en te lisant, si je puis me permettre.

      « Moins on attends quoi que ce soit, plus le temps passe vite car alors nous sommes dans l’éternel présent du vivant ».

    • Louisetta dit :

      Attention tout de même à ne jamais se croire arrivé plus qu’un autre…

      • François dit :

        Il paraît que le tout dernier tour de l’Ego sera au niveau spirituel. Si c’est vrai, ça promet ! 🙂

        • acacia dit :

          Le dernier tour de l’égo sera au niveau spirituel .. et comment ! il ne laisse rien passer, et quand il sent qu’on abandonne petit à petit toutes les chambres dans lesquelles il nous avait enfermés il se sent d’abord un peu dépité et inquiet . Mais comme il a plus d’un tour dans son énorme sac à malice (malignité plutôt) il ne met pas longtemps à diriger ses antennes vers les nouveaux lieux dans lesquels nous nous installons. Il s’adapte. « Ah tu donnes dans le spirituel maintenant ? Qu’à cela ne tienne je vais t’accompagner. De toute façon tu verras, tu ne seras pas tout seul, y’a déjà un monde fou qui se promène dans ce secteur. Quelques peurs encore de ne pas parvenir à l’Eveil ? Ah oui bien sûr tu ne peux être certain de rien… Et pourtant regarde comme tu as bien avancé… Enfin méfie-toi quand même… etc… ».
          Les deux textes du Passeur sur « l’éveil en soi » sont à lire et relire car ils signent ce qui peut être la mort de l’égo-mental en nous.
          Et dans ce domaine on n’est jamais trop attentif…

        • marie christine dit :

          Forcément ! Et je crois même qu’il sévit déjà depuis un certain temps . Monsieur Ego n’a peur de rien, pas même de la spiritualité !

  23. Dioex dit :

    Bravo, texte parfait du début à la fin, serti de croyances personnelles mais comment peut on être 100% neutre, entre raison et intuition, sans projeter un minimum son expérience personnelle pour nourrir la lumière que l’on veut transmettre à autrui.
    Donner c’est apporter de la lumière, prendre c’est capter la lumière de l’autre, détruire c’est utiliser l’antilumière, les antiphotons pour perturber la matrice de lumière de l’autre, s’autodétruire s’est appeler l’antilumière à soi.
    Un photon plus un antiphoton égal zéro, le vide, là ou il n’y a rien apparemment. L’onde scalaire, une onde à une fréquence N superposée à une onde de fréquence 1/N n’a pas d’énergie, mais crée le vide, l’oeil du cyclone. Son énergie est potentielle, non manifestée.
    Les pyramides, basées sur le nombre d’or, qui est le nombre nonrésonnant par excellence créent le vide. L’intention oriente dans quel sens l’énergie du vide se manifeste.
    Les expérience sur l’intention et la croissance des plantes montrent qu’il est plus facile de perturber leurs croissance avec diminution de la quantité de biophotons émise que d’augmenter leurs vitalité et leurs croissance par la bonne intention et de renforcer leurs émissions de biophotons. Dans les conditions actuelles de notre planète, suivre la loi du plus fort et écraser l’autre est plus facile que l’aider sur la voie de l’illumination, pour que la lumière passe sans résistance en lui.
    Que l’illusion de la gravité, force officiellement la plus faible de l’univers gagne sur la sensibilité aux loi de l’électromagnétisme, force 10 puissance 40 fois plus forte en proportion. Plus facile de taper du point sur la table et d’envoyer des ondes incohérentes et perturbatrices que de bénir son prochain et d’augmenter sa lumière par des ondes cohérentes adaptées à sa sensibilité et à sa réceptivité.
    Tout cela parce qu’on est axé sur le cerveau gauche de raison et de science et que l’intuition et la connexion aux lois qui voyagent à la vitesse de la lumière est au second plan. Un bon petit pole shift devrait nous remettre les idées en place, c’est progressif actuellement, et dans le basculement des pôles il y a le basculement du cerveau gauche au cerveau droit. A l’éveil.
    Ce que montre les IRM fonctionnelles des moines tibétains est qu’ils ont développé leur réseau sérotoninergique dans l’hémisphère droit. C’est à dire qu’ils tirent des satisfactions de leur vie spirituelle, pas seulement de leur rapport aux plaisirs physiques et matériels.
    Nous sommes adaptés à la vie sur terre, si les poles de la terre se modifient, notre conscience du monde se modifie, la polarisation de notre esprit change. Le féminin en tant que chose primordiale va l’emporter sur la vision masculine du monde qui décline actuellement. Mais qui va se débattre de plus en plus fort pour essayer de nous garder en son pouvoir, son emprise , par les guerres et la force, l’illusion que c’est le plus lourd qui attire les objets plus petits à lui qui est le plus fort.
    Il n’en est rien, il reste énormément de choses à créer dans l’univers à partir de l’énergie du vide qui contient un potentiel fabuleux, fait de la superposition de la lumière et des ténèbres, des dragons blancs et des dragons noirs. Là ou il n’y a apparemment rien, il y a tout à créer.
    L’intention fait le reste, bénédiction ou malédiction, le libre arbitre décide mais avant tout, pour avoir accès à l’énergie et pouvoir se relier à toute chose il faut l’équilibre, se fondre dans l’indifférencié avant de lui donner une direction.
    Un monde trop chamanique, trop intuitif, trop énergétique, ou c’est la maitrise des forces invisibles qui fait loi, ou ce ne sont plus les neurones mais le tissu de soutient des neurones avec leurs cristaux de magnétite qui dirigent notre conscience ne risque t’il pas d’être déséquilibré. Un monde ou on n’est plus fixé sur les étoiles mais sur le vide dans lequel elles vivent ne serait il pas trop extrême?
    La raison qui nous fixe sur ce qui a été crée dans la matière doit elle s’évanouir pour laisser place à l’intuition des ondes et des champs par lesquels ce qui a été créé dans la matière communique à la vitesse de la lumière? Est ce juste, n’y aura t’il pas des dérives.
    Il est clair que ce basculement plongera beaucoup d’être non préparé dans la folie. la science dit que c’est progressif, sur 2000 ans approximativement. Mais tous les textes anciens parlent de cataclysmes et de changement brutaux.
    Qui croire? quelles sont les bonnes indications à suivre?
    Là est le parcours de chacun sur la voie de la sagesse, reconnaitre la signature des influences auxquelles nous sommes soumis en permanence tout en gardant son intégrité, intégrer les joies et les peines avec le recul nécessaire pour en tirer les leçons, se satisfaire de sa vie charnelle à égalité avec sa vie spirituelle. Accepter qu’elles soient toutes les deux créatrices et destructrices, à leur manière,à travers notre chemin de vie sur lequel il faut apprendre et comprendre la vie et la mort, l’existence atomique et l’existence ondulatoire. Dans ces deux vies, la prudence est mère de toute raison sinon le risque est le basculement brutal dans les extrêmes et la perte de l’harmonie, de la juste mesure, de la voie du milieu qui crée le vide par l’équilibre du yin et du yang.

    Bonne fin de journée Passeur, merci pour cet article,by

    • Dioex dit :

      mère de toute sureté à la place de raison, pardon, une relecture top rapide,lol

      by

    • Soleil Bleu dit :

      Ce sont de très belles questions qui apparaissent avec ton commentaire Dioex, je t’en remercie car elles ouvrent sur une autre vaste vision qui interpelle l’union et l’unité en Tout.

    • Marie-Anne dit :

      Très intéressant, ton commentaire, Dioex, surtout en ce qui concerne l’explication sur la notion de « vide », de son énergie potentielle et de la façon dont l’intention oriente cette énergie.
      Je crois que l’expérience sur les plantes montre surtout à quel point il nous est difficile, à nous, Humains, de diriger une intention « positive » d’amour ou de paix, et surtout de la maintenir suffisamment longtemps, sans se laisser distraire.
      Nous avons plus l’habitude de produire et de maintenir des intentions « négatives » car celles-ci sont nourries depuis des millénaires par l’immense réservoir d’émotions « négatives »accumulées partout autour de nous et en nous.

      Par contre, je ne pense pas que le Féminin doit ou doive l’emporter sur le Masculin.
      C’est juste là une peur fantasmatique d’un Masculin exacerbé.
      Le Féminin ne va plus « l’emporter » sur le Masculin ( ça, ça a déjà été expérimenté, jadis, avec tous les excès et les déséquilibres correspondants),mais , le Féminin est en train de s’équilibrer avec le Masculin, et ce, à tous les niveaux.
      Pour moi, dans la Création- dans le Manifesté, dans le plus ou moins Différencié,
      l’équilibre n’est pas dans l’Indifférencié, mais l’équilibre représente la condition pour avoir accès à l’Indifférencié et pour lui donner une orientation saine , belle et…équilibrée, celle de l’Amour que nous sommes.
      (Nos créations auront alors des vibrations bien plus élevées que celles des créations basées sur la peur; avec toutes les conséquences qui en découlent).
      Intuition et Raison sont évidemment nécessaires à l’équilibre.
      Accepter cela rend les changements plus fluides, plus confortables, et réduit, notamment, considérablement, en force et en quantité, les catastrophes annoncées en cas de résistances à ces changements inéluctables.
      Nous sommes des créateurs: alors, peut-être que ceux qui veulent ou qui attendent des catastrophes en verront à suffisance; si nous comprenons et épousons ces changements qui nous poussent à l’équilibre ( et non à une autre forme de dualité exacerbée), nous pourrons sûrement nous éviter nombre de catastrophes.
      Le monde qui nous entoure est un reflet de nous-mêmes: j’essaie de ne jamais oublier cela.
      En fait, tout dépend de nous!

      Amicalement

      • Louisetta dit :

        L’énergie féminine ne va pas l' »emporter » sur le masculin tout bonnement parce qu’elle n’est pas dans une énergie de combat ni dans un état d’esprit d’imposer quoique ce soit, justement. Elle accueil et transforme, principalement.
        C’est en cela que les féministes qui « luttent » pour les femmes sont dans l’illusion et servent l’énergie masculine (au nom de la féminité) Un grand contre sens tout ça.
        En revanche, si le masculin comprend qu’il n’a rien à craindre à lâcher un peu son emprise, qu’il n’y a de lutte que dans son esprit, que la force constructrice est une des meilleures richesses dans lesquelles il puisse se canaliser aujourd’hui (et rayonner) alors là ça va devenir intéressant pour tout le monde.

        • François dit :

          oui bien vu, cependant et perso je remplace « force constructrice » par ‘Puissance’. Dans force il y a faible, dans puissance il y a énergie.

          • marie christine dit :

            Je pense que « puissance » et « force » ont chacune leur rôle bien précis .
            Annick de Souzenelle dans « Le féminin de l’être » (je crois) attribue la Puissance à l’homme et la Force à la femme .
            Et puis, je ne sais plus qui a dit :
            « Là où les hommes voient ta faiblesse, Dieu y voit ta force . »

          • Louisetta dit :

            Oui si ce mot vous parait plus juste, je vous fais confiance.

          • Jonas dit :

            Bonjour Francois ,
            Je pense que dans puissance il y a aussi impuissance alors,je dirais plutôt(sans offence)que dans force il y a le feu.Le feu qui réchauffe ou le feu qui détruit alors …

      • Dioex dit :

        Merci Marie-Anne pour ton commentaire. Mon intuition est que ce n’est pas une question que le féminin divin l’emporte sur le masculin divin mais que ce basculement de conscience dépend des lois de la nature et qu’à chaque basculement de poles, notre hémisphère droit devient dominant sur le gauche et inversement. Nous sommes à priori actuellement dans une période cerveau gauche ,masculine avec un basculement progressif vers l’autre coté de la force.
        En reprenant la vision des égyptiens,pour imager, nous vénérons actuellement le dieu Ra , le soleil, et si le basculement s’opère, nous reviendrons inéluctablement par l’effet direct du géomagnétisme terrestre que je suppose sur le cerveau humain à la vision de l’océan primordial comme chose première. Le matriarcat deviendrait une chose logique et naturelle.
        Nous comprendrons alors mieux la structure et l’organisation des sociétés humaines qui nous ont précédées, des sociétés hyper-ritualisées ou la magie et les capacités électromagnétiques actuellement dormantes des êtres humains étaient activées.
        Faire léviter des pierres de plusieurs pour construire nos maisons ne sera plus un problème. L’énergie libre du vide sera entre nos mains.
        Ce que je veut dire c’est que cela ne dois pas s’imposer mais s’imposera de luimeme, par la force des choses, car nous sommes des enfants de la terre et que toutes nos fréquences cérébrales sont calquées sur les différentes fréquences de résonance de la planète.
        L’ascension s’est produite plusieurs fois, au gré des pôles shift terrestres, et l’unité de l’humanité qui vit d’un même cœur et d’une même langue bascule vers l’éclatement de l’unité et le morcellement en différents peuples. Telle est pour moi la signification de l’histoire de la tour de Babel.
        Mais l’unité et l’accès aux forces du cosmos est dangereuse car les hommes veulent trop se rapprocher du ciel et devenir eux même des dieux. En voulant lutter contre l’inéluctable basculement cyclique des pôles car il savent qu’il y perdront leur énergie et leur rapport intimes aux forces de la nature, ils luttent contre cette loi naturelle et au lieu d’atténuer le phénomène , ils l’amplifient. Ils opposent grâce à leur système mondial de pyramide une résistance à ce basculement donc les tensions dans les failles tectoniques augmentent, les pyramides arrivent au point de rupture, le système mondial de maintient de l’axe géomagnétique terrestre dans le sens de l’unité à la force infinie de l’océan primordial s’effondre. C’est le cataclysme, l’atlandide s’enfonce dans l’océan, des tsunamis géant et des tremblements de terre ravagent la planète. Les hommes ont voulu s’opposer aux lois des cycles pour conserver leur statut de surhomme, le manque d’humilité et de respect de l’immuable aggrave la situation, la tour de Babel s’effondre.
        J’ai l’intuition que je suis pas loin d’une certaine vérité.

        Bonne fin de journée Marie Anne

        • Stéphanie dit :

          Bonjour Dioex,

          Je partage ton intuition et ce que tu exposes ici avec beaucoup de passion et de Brio. J’ai juste une question : pourquoi es tu convaincu que nous allons revenir au mode matriarcal basé sur le cerveau gauche et « la magie » ? Est ce ton cerveau gauche (masculin et rationnel) très brillant qui te donne cette conviction ? Pour les Mayas et les Hopis après ce basculement nous devrions expérimentés quelque chose de totalement nouveau justement la fusion ou union entre les deux hémisphères de notre cerveau le gauche et le droit, le masculin et le féminin.

          Ah, j’aime beaucoup ta théorie de la tour de babel.

          Au plaisir de te lire de nouveau.

          • Dioex dit :

            Bonsoir Stéphanie,
            Merci pour ton commentaire car l’intuition d’une jeune femme de la génération qui précède la mienne qui forgera l’avenir du monde à beaucoup de valeur à mes yeux. Vos cœurs en pleine forme seront notre avenir sur la voie de l’unité. Je me limite à ce que je sais sur l’astrophysique, la médecine et le monde ancien au niveau du système solaire car des données vérifiables et opposables sont accessible. Je reste au niveau de Ra et de l’ocean primordial des conditions du système solaire en bordure de la voie lactée. Mais bien sur le système solaire tourne autour de quelque chose, quelque chose dont la véritable influence m’échappe car l’influence réelle du trou noir central de la galaxie sur nous m’échappe. Je n’ai pas de données là dessus. Malgré tout,je sais que dans le cerveau cela correspond au centre qui seccretent la CRH, l’hormone centrale du stress, qui représente l’inconnu source de la peur, des doutes et de la dépression, l’origine du poids que l’on porte sur ses épaules. La gravité à son niveau dévorant, qui ne laisse plus échapper la lumière. Comme dise les physiciens, je ne peut pas voir au delà de l’horizon des événements. Les cycles de cette entité cosmique me sont inconnus. La nouveauté vient de ce qui est inconnu. Ce qui nous attire au sol est la gravité de la terre dans la gravité du soleil dans la gravité du trou noir central de la galaxie.
            Le cerveau est obligé de la prendre en compte, cette influence qui est une force nécessaire à la vie mais potentielle source de peur et de stress si elle est dévient trop dévorante et que l’on n’arrive pas à s’y adapter. Comme dans la vie, ou on trouve des solutions à ses problèmes ou on se laisse accabler par ceux ci et on s’enfonce dans la dépression. La nouveauté devrait venir de là, mais je n’en ai aucune certitudes et aucunes preuves.

            Bonne soirée à toi

          • Dioex dit :

            Sauf ci l’ont connait la médecine pour établir les lois de la nature qui correspondent réellement à ce qui a été créer.
            Et en comparant les lois de la physique actuelles qui existe pour aller comprendre ce qu’est un trou noir , le point de pivot de la galaxie. C’est dans son axe magnétique qu’il faut s’orienter, qu’il faut accrocher pour obtenir la force ultime de la galaxie.
            Le centre qui représente la gravité qui broie la matière pour faire de l’antimatière, les trous noirs émettent de l’antimatière.
            Et en neurobiologie c’est juste,la CRH ,hormone centrale du stress stimule, l’ACTH, la gravité de la terre, produite par l’hypophyse, la terre dans le cerveau.
            Et l’ACTH stimule le cortisol notamment dans les surennales, le cortisol, qui est la force de l’homme pour lutter contre la gravité.

            Plus la force de l’homme est utilisée par l’axe du stress, plus le système glumatergique cérébral est stimulé, le glutamate, le neurotransmetteur qui code l’antimatière, qui représente 40% du système excitateur cérébral mais qui est malheureusement c’est un neurotransmetteur neurotoxique.
            Lorsque le centre de la galaxie, la CRH, perd sa régulation du rétrocontrole négatif du cortisol, c’est la réelle dépression. C’est mesurable dans le sang, la cortisolémie est augmentée des dépressifs chroniques.
            Si la galaxie perd sa régulation, l’antimatière augmente. Plus d’explosions d’anhihilation matière antimatières, il y a justement un nuage qui s’approche de Sagitarius A, la flèche du sagitaire est imparable, c’est la plus puissante,c’est l’arme ultime.
            Donc le centre du destructeur de matière cérébrale détruit la matière, émet de l’antimatière.
            Trop d’excitation cérébrale détruit les neurones,c’est un cycle régulateur mais losqu’il perd sa balance le temps se ralentit. C’est l’inhibion psychomotrice du dépressif et le ralentissement de sa psyché, visible cliniquement.
            Le médicament actuel contre l’alzeihmer est basé sur ce système:
             » Classe pharmacothérapeutique : Autres médicaments anti-démence, code ATC : N06DX01.

            Il apparaît de plus en plus clairement que le dysfonctionnement de la neurotransmission glutamatergique, en particulier au niveau des récepteurs NMDA, contribue à la fois à l’expression des symptômes et à la progression de la maladie dans la démence neurodégénérative.

            La mémantine est un antagoniste voltage-dépendant non compétitif des récepteurs NMDA d’affinité modérée. Elle module les effets de taux élevés pathologiques de glutamate qui pourraient aboutir à un dysfonctionnement neuronal. »

            Voltage dépendant ma chère, connectée avec vous les femmes.L’énergie électrique, la femme foudroie à distance,la main gauche lunaire, froide comme le matèrialisme car d’un point de vue magnétique c’est le cerveau gauche qui l’active alors que la main gauche est controlée par le cortex moteur de l’hemisphère droit.
            Le biomagnétisme est homolateral alors que les lois du cablage cérébral sont inversées pour la motricité.
            La main droite est soutenu par le biomagnétisme des pulsations du thalamus droit,saturne, de l’hemisphère intuitive mais est controlée par l’hémiphére matérialiste.
            Jupiter, le thalamus gauche, et Saturne le thalamus droit doivent résonner ensemble sur la fréquence de résonance de la terre pour que le système s’active à un haut niveau d’émission de champs biomagnétiques.
            Il y a deux influences majeurs dans le système solaire, qui forme un cycle de 20 ans, ton age,sur le cycle du soleil de base de 11 ans en moyenne. Le soleil est plus versatile mais les deux superpuissances du système solaire qui ont pris sa force de rotation pour le ralentir lors de la formation du système solaire. 60% de mouvement cinétique du système solaire pour Jupiter et 19% pour Saturne, le 19 est une expression de la puissance de Dieu pour les mayas, de EL de Israel, de élite,élections.

            Est ce qu’il ya aura un moyen d’amplifié le champ magnétique de Saturne? Oui, lorsqu’il se nourris du plasma solaire projétée par les éruptions solaires. Ou si le champ magnétique de la terre s’affaiblit.

            Si il y avait 3 planètes géantes très influente sur nous , nous serions peut etre des trilober du cerveau?
            Personne ne sait repondre à cette question sans avoir attrapé un spécimen, lol A moins qu’on vienne d’y répondre. L

          • Dioex dit :

            Saturne émet à la même fréquence que la terre, en plus puissant comme le montre ce tableau:

            http://fr.wikipedia.org/wiki/Fichier:Radio_emissions_of_Solar_System_planets-fr.svg

            Donc résumons, l’axe du stress est dans l’axe de la gravité haut bas et dans le plan horizontal, le plan de l’écliptique du système solaire, il y a les deux processeurs centraux du cerveaux, saturne et jupiter. droite et gauche neuromagnétique, deux planètes géantes. Et l’audition, les vibrations sonores.
            Et d’avant en arrière,l’autre direction du plan de l’écliptique du système solaire, il y a le soleil à l’avant et la lune derrière.

            Deux faces du soleil, jupiterien et saturnien, masculin et féminin énergétique. Un cycle de vingt ans sur celui de 11. le masculin et et féminin ont leur compréhension et leur existence dans chacun des trois axes.

            Ce qui est assez extraordinaire dans le parallélisme
            c’est que l’hormone solaire qui contrôle l’eau du corps, mais elle n’est pas sécrétée dans le sang dans le centre solaire mais dans l’hypophyse, la terre.
            C’est la chaleur du soleil qui rend l’eau liquide pour qu’elle puisse animer la vie.C’est le symbole de la croix d’ankh des égyptiens.
            Fabriqué dans le centre solaire mais sécrétée dans le sang dans l’hypophyse ,la terre cérébrale.Qui est a un étage inférieur que l’étage la lutte entre le monde de la lumière et de l’antilumière. de la matière et de l’antimatière, du soleil contre le centre de la galaxie, le coté égotique contre le coté destructeur dans l’hypothalamus, le centre émotionnel.ADH et CRH.
            La lune c’est l’épiphyse qui sécretent la mélatonine, hormone de sommeil. Elle est directement connecté par une seule voie neuronale au centre solaire qui est sur le chiasma optique, tout comme le soleil éclaire la lune directement par sa lumière. L’axe antéropostérieur au niveau du troisième oeil, qui s’occupe des lois à la vitesse de la lumière. De la perception du cycle jour/ nuit,du temps lumière et non du temps matière.
            Donc gravité, sons et force cinétique des deux planètes géantes et enfin soleil /lune. Vertical, horizontal et avant/arrière. Stress,vibration et lumière.

            Un dépressif est une galaxie qui est déstabilisée, qui ralentie, qui a perdu de sa vitesse de rotation, comme une toupie qui perd son énergie cinétique.

            Dans 15% des dépressions, l’effet sur l’hypophyse est visible en neuroimagerie, la terre grossit et si elle grossi sa force de gravité augmente. Si nous étions sur une planète plus massive, la force
            d’attraction augmenterais.Déprimer c’est porter la terre sur ces épaules, c’est l’image d’atlas.
            Si la gravité passait de 1 g à 1,5 g, on en sera ralentit et plus épuisable.
            Les personnes agées décèderait plus précocement
            , l’espérance de vie diminuerait significativement.
            Oui, il faut de l’équilibre, dans tous les axes pour être en parfaite santé.
            Il faut que microcosme, homocosme et macrocosme soient alignés dans la connaissance juste des lois de la nature et de la vie. La théorie de l’univers électrique me parait plus appropriée pour comprendre facilement l’univers que la théorie d’Einstein car nous sommes électriques.
            Les physiciens ne nous explique pas le monde dans notre sens de compréhension du monde, à la Tesla qui voulait l’énergie électrice gratuite pour tous….une autre philosophie que tout l’argent pour soi.

            Allez j’arrête avec la théorie,c’est assommant à la fin,lol, je v allez profiter de l’instant présent

            by Stéphanie

          • Dioex dit :

            Le coté égotique contre le coté névrotique lorsque la galaxie est en équilibre, soleil contre centre de la galaxie, pardon. Plus le centre de la galaxie émet de l’antimatière, plus on lutte contre quelque chose, plus on est stressé, plus l’excitation cérébrale augmente pour trouver des solutions rapidement mais plus sa force est consumée, utilisée, plus on s’épuise. le cortisol accélère les pensées fixées sur le problème.
            Jusqu’au point critique ou la galaxie perd sa régulation, son homeostasie, le feed back négatif du cortisol sur la CRH, ne marche plus, la CRH, hormone centrale du stress est hors de controle. Le trou noir cental de la galaxie dévore tout. Notamment la mémoire par effet du glutamate ,l’antimatière cérébrale. On voit aussi chez les dépréssif que l’hypocampe, zone de la mémoire s’atrophie, donc le nombre d’informations disponible pour trouver des solutions à ses problèmes diminuent.
            Donc l’hypophyse s’hypertrophie, le poid de la terre sur ses épaules augmentent et la mémoire s’atrophie. La c’est coté égotique contre coté destructeur.
            Plus on viellit, c’est physiologique, plus le cerveau s’atrophie, plus la matière disparait car le système glutamatergique fait partie de nous, 40% de l’excitation cérébrale. Comme plus la galaxie viellit, plus elle dévore de la matière par le trou noir central de la galaxie qui émet naturellement de l’antimatière.
            Le principal signal que l’on détecte de sagitarius A, le trou noir central de la galaxie est une énergie à 511 kev, la signature de l’annihilation matière/ antimatière, électron/positrons. La même signature que l’on détecte lorsqu’on effectue une tomographie d’émission de positron en médecine.
            Voilà, pour imager l’équilibre des trois plan du monde physique et énergétique, pour que l’imparable flèche du sagitaire, en harmonie avec l’énergie de la terre(Athéna) et la connaissance juste du monde qui est l’épée de vérité excalibur se combinent pour trouver sa liberté et se libérer du mal et des cauchemards qui nous hante, j’ai une petite video.
            Avant/arrière,haut/bas, droite/gauche, si les trois sont en accord en accord avec l’énergie de la terre qui est notre maison, alors le mal qui détruit la vie est vaincu. Amour de la Terre,flèche de la justice et épée de vérité sont les trois ingrédients pour lutter contre le mal qui détruit la vie, pour se libérer de toute pression inutile et néfaste.

            http://www.youtube.com/watch?v=WtNMjexoWKI

            Bonne journée à tous

            by

          • Dioex dit :

            zut, on voit pas Athéna donner son énergie à la flèche du sagittaire, c pas grave, by
            Saint seyia lost canvas épisode 24 vostfr

            http://hidan.eklablog.com/the-lost-canvas-ii-oav-24-vostfr-a4568658

            je file

          • Dioex dit :

            Zut, épisode 23 et non 24, pardon,cette fois c’est bon,désolé.

            http://hidan.eklablog.com/the-lost-canvas-ii-oav-23-vostfr-a4215993

          • Stéphanie dit :

            Bonjour Dioex,

            Merci pour ces longues explications, je me suis sens doute en peu perdue en cours de route, mais j’ai trouvé cette lecture et ton point de vue très intéressant. Merci aussi pour l’épisode « l’épée de vérité », j’ai beaucoup apprécié.

            Tu as beaucoup parlé du lien entre l’univers et la biologie du corps, et intuitivement je sais que tu as raison car tout est interconnecté et ce qui est en haut est en bas … Ce que tu dis sur le cortisol m’a beaucoup parlé et une idée m’est venue; ce que tu décris est simplement le réveil de l’humanité celui auquel nous allons tous être confrontés. Il me semble aussi que face à ce choix nous ayons deux options :

            Premièrement nous sommes plongés dans l’obscurité et l’ignorance, donc nous allons vers ceux qui détiennent la vérité, vers ceux qui ont le pouvoir de vie ou de mort sur nos corps physiques : les médecins et la science. Tu sais, c’est drôle le pseudo que tu t’as choisi « Dioex », lorsque j’étais enfant, et sans doute parce que j’ai fait plusieurs séjours à l’hôpital parfois entre la vie et la mort, je voyais les médecins comme des dieux, et j’aurai pu me prosterner à leurs pieds tant ma gratitude et mon admiration à leur égard était grande …

            Pardon pour cette digression, donc les médecins en cas de « réveil » te proposent des anti anxiolytiques, des antidépresseurs et des somnifères qui en réalité ne font qu’une chose te remettre/laisser/maintenir en mode sommeil.

            L’autre solution c’est de parcourir le chemin de l’éveil, ce qui n’est pas la voie la plus facile de prime abord car il faut de la persévérance et de la détermination (la force). Les résultats ne se font pas sentir immédiatement puisque la transformation s’opère de l’intérieur et non de l’extérieur (pilule magique – déléguer son pouvoir créateur à d’autres), mais leurs fruits dépassent tout espoir et toute imagination.

            Tu sais, je ressens toujours autant d’amour, de gratitude et d’admiration envers les médecins, mais j’ai aussi compris que ce sont avant tout des êtres humains confrontés comme tout un chacun au réveil et au choix …

            Bonne route mon ami.

          • Marie-Anne dit :

            J’aimerais remercier Stéphanie pour son commentaire du 23 sept., mais je ne peux le faire qu’à cet endroit!
            Merci , Stéphanie d »avoir partagé avec nous les conclusions fascinantes de l’émission de télé italienne qui aborde la spiritualité avec les yeux de la science :
            … »un Saint ou un Mystique ne serait « qu » ‘une personne dont l’ADN cellulaire et le cerveau se seraient modifiés grâce à leur connexion au divin par le Coeur » (en parlant des études faites chez des religieuses cloîtrées, passant leur vie à prier et à méditer).
            Dommage que de telles émissions n’existent pas vraiment en Belgique ou en France ( que je sache!).
            Encore merci, Stéphanie
            Amitiés à Dioex qui a permis ces échanges, et à vous tous

          • Stéphanie dit :

            Oui Marie Anne, c’est une révélation fascinante qui nous ouvre de bien belles perspectives … Un enseignant de Yoga qui est sur la voie de l’éveil depuis longtemps avait dit la même chose lors d’un cours auquel j’avais assisté il y a deux ans, et cela avait particulièrement résonné en moi, mon cœur savait que c’était juste.

        • Dioex dit :

          Cet épisode s’intitule l’épée de vérité mais pourrait aussi s’intituler le grand éveil du phénix.

          • Dioex dit :

            Pardon, j’ai fait des erreurs et certaines phrases sont mal construites.
            Difficile de synthétiser ça mais je progresse.
            La main gauche est contrôlée sur le plan moteur par l’hemisphère droit, intuitif et artistique, la main passive du droitier.
            Sur le plan biomagnétique elle est controlée par le thalamus gauche, jupiter, le thalamus de la raison, masculin qui agit dans la réalité physique. Dans le système solaire, Jupiter dévie les comètes et les asteroide du sytème solaire interne. Le masculin protecteur, qui nous évite bien des ennuis. L’analyse des risques.
            La main droite est controlée sur le plan moteur par l’hémisphère gauche mais son énergie biomagnétique dépend de Saturne, le thalamus droit, énergie féminine, plus loin de nous que Jupiter, moins palpable,mais qui émet les même rayonnements que la Terre. Son oeuvre sur la terre est moins évidente, mais de manière cyclique elle nous fait parvenir son énergie, tous les 189 jours, alignement et opposition.
            Le soleil est plus versatile car son cycle de 11 ans varie de 9 à 12 ans, alors que le cycle de 20 ans des 2 planètes géantes est fixé dans le temps, leurs orbites sont stables.
            Les saturnales représente cette influence saturnienne cyclique. Elles ont été fixée au solstice d’hiver car à ce moment il y a la mort et la resurection du soleil sur la croix du sud et en meme temps l’alignement avec Sagitarius A.
            Cette année, les « vraies » prochaine saturnales énergétiques sont à partir du 27 septembre 2012.
            C’est Jupiter qui présidera à la période de décembre 2012,de noel, l’influence saturnienne sera passée.
            J’espère que c’est plus clair.

            Bon week end

          • Stéphanie dit :

            Bonjour Dioex,

            Merci pour cette belle réponse qui vient aussi du cœur. Tes explications sont très claires et très intéressantes et j’ai beau être ignorante en médicine je te suis parfaitement.

            Comme j’ai essayé de te l’exprimer je ne remets absolument pas en cause la science, les médecins et les médicaments. Ils m’ont sauvé plusieurs fois la vie, j’ai donc énormément de respect et d’admiration pour le corps médical. Je n’ai absolument rien à redire à ce que tu dis et crois, tes explications sont passionnantes, vraies et sincères mais tu restes à mon sens un peu trop coincé sur le plan de la matière et du visible (ou de l’hémisphère droit).

            Jonas dans l’un de ses derniers commentaires partageait avec nous cette phrase qui résonne particulièrement en moi : « il faut que la science croit, que la foi voit, que la spiritualité avance, que l’être soi. » Ton intuition sur le basculement des pôles physiques de la terre qui induirait le basculement des hémisphères du cerveau chez l’homme me semble très juste. Je regardais dernièrement à la télé italienne une émission que j’adore qui aborde la spiritualité avec les yeux de la science. Il y était question non seulement des bienfaits des différentes pratiques de méditations/prières sur le cerveau humain (gestion du facteur stress que tu m’as parfaitement décrit), mais aussi des modifications biologiques observées dans le cerveau et dans l’Adn des religieuses cloîtrées qui passent leur vie à prier et à méditer. J’ai trouvé ces conclusions fascinantes un Saint ou un mystique ne serait qu’une personne dont l’ADN et le cerveau se sont modifiés grâce à cette connexion au Divin par le cœur.

            Je suis complètement en accord avec toi sur le fait que nous sommes tous sur le fil entre l’ombre et la lumière (principe de la dualité), mais je ne parlerais plus de lutte car le temps est plutôt à la fusion pour transcender/transmuter = ascensionner. C’est de cette façon que j’interprète l’étude scientifique que je te décrivais précédemment.

            Je te souhaite le meilleur sur le chemin et soi certain que la belle lumière que j’entrevois dans ton cœur brille de milles feux.

  24. laurore dit :

    Salut Passeur. Ton texte est d’une réelle excellence dans la lucidité et dans la droite ligne de ce que je perçois des fonds de moi. Bien à toi et à tous les commentaires.

  25. Patrick dit :

    Le dragon, gardien de l’immortalité.
    Terrasser le dragon = tuer les vieux démons qui sévissent encore au fond de l’inconscient pour avoir accès à l’unité.
    harmonisation du yin et du yang. Incontournable !

    • Salvia dit :

      « Terrasser le dragon » n’est pas « tuer le dragon ». Il y a une grande différence entre ces deux termes. Terrasser veut dire dominer, apprivoiser, et intégrer cette force en nous, la faire nôtre. Je crois qu’il faut se méfier des représentations souvent cruelles de ce dragon dit terrassé, mais à y regarder de près il n’est pas mort. La symbolique en est la Vie. Je crois que c’est ce que l’Ancienne Sagesse cherche à nous transmettre. L’harmonisation du yin et du yang est finalement atteinte, mais sans ce côté effrayant.
      L’église chrétienne, reprenant ce mythe venu de la nuit des temps et qui est basé sur nos vieilles mémoires d’une réalité oubliée, a représenté cela sous la forme de Saint Michel terrassant le dragon. Lorsqu’on rencontre cette représentation et suivant où elle se trouve, il s’agit très souvent d’un haut lieu énergétique où les forces telluriques et les forces cosmiques sont en équilibre, et ce sont des lieux très puissants pour se ressourcer si on veut bien se donner la peine de ressentir ces énergies. Il est intéressant de rechercher où se trouvent tous ces lieux dédiés à Saint Michel …

  26. Béné dit :

    (…)
    ben trop touchée pour que des mots puissent le dire.
    Tout est juste. Tout est parfait.
    Merci Passeur si-bien-nommé.

    Alors j’ose une question qui me revient tout le temps, notamment quand je médite.
    Un jour en méditation collective je me suis sentie soulevée, comme emportée vers le haut, vers la Lumière, si blanche, si pure, si…
    et puis j’ai craint de déranger ceux qui étaient autour de moi, j’ai craint de les abandonner.
    Aussitôt je me suis retrouvée en bas. La Lumière a disparu comme un songe.

    Je me sens chaque jour davantage prête à m’élever. En fait, depuis toujours en cette vie je ressens la nostalgie de la Lumière.

    Mais ce qui me retient est la crainte de provoquer la souffrance de quelques proches si je pars. Cette crainte m’alourdit, je le vois bien. Ce sentiment, cette émotion négative, me pourrit la vie – et quelque part la leur, je le sens bien.

    Je sais que je me trompe encore, en moi on me dit que mes craintes sont erronées. Je ne comprends pas et ça génère de la peur.

    Bref, je ne suis pas au bout du chemin!!!

    Passeur, et vous autres, qu’en penser?

    • Salvia dit :

      Qu’en penser?… ne plus avoir peur! Dès qu’elle pointe le plus petit bout de son nez, donner la peur au Divin et la remplacer immédiatement par la confiance. A force de répéter cela, ma peur, qui fut ma compagne durant toute ma vie, est partie. De temps en temps elle aimerait m’inquiéter, alors je lui envoie un sourire et lui dit qu’elle n’a plus prise sur moi, qu’elle n’est qu’une formation involutive, ou quelque chose de ce genre, et c’est quasi immédiat, cela se dissout dans le Grand Tout. Je vois cette peur comme un faux pli dans le vêtement universel, appelée aussi la Divine Matrice. La confiance défait ce faux pli, tout devient lisse, simple, joyeux.
      Craindre pour autrui c’est l’empêcher de faire son chemin à lui. Aimer c’est tout à fait à l’opposé. Oser rompre quand on sent que c’est ce qui est le mieux pour nous n’est difficile qu’en apparence, et vous serez probablement étonnée de voir que vos proches s’en remettront plus facilement que vous ne pouvez vous l’imaginer, votre peur n’est qu’un écran de fumée. Et s’ils ne s’en remettent pas c’est qu’ils ont encore à faire cette expérience.
      Nous sommes tous libres, et les vrais liens qui nous unissent sont pour chacun le rayon de lumière qui l’unit à notre Soleil. Chacun est un rayon d’une immense sphère dont le Soleil est le Centre.

    • Le Passeur dit :

      Eh bien vous répondez vous-même : la peur vous alourdit.

    • François dit :

      Bonjour Béné,
      Ce qui suit n’est que mon expérience personnelle,
      Je connais un peu ces états de Lumière intense depuis plusieurs années. Depuis 7 ans je les vis 2 à 3 fois par semaine. Je ne suis pas encore mort vois tu :-), je dirais même que je suis en très bonne santé, quand bien même il y a encore chez moi aussi des réglages à finaliser. Il y a deux points essentiels qui me permettent de ‘revenir’ de façon juste pour mon aura, mon énergie et mon corps, les voici:
      – Avant de ‘partir, je m’assure de m’ancrer très profondément et très consciemment à la Terre. J’y ancre un fil, un canal, un câble, peu importe, qui me sert de « fil d’Ariane » pour revenir correctement, càd sans laisser une partie de moi en haut (ou en bas d’ailleurs et c’est là que je rencontre le diamant noir qui est aussi lumineux que le blanc du dessus, bref…) Donc bien s’ancrer est ton ticket de retour confortable.
      – puis, lorsque tu souhaites redescendre tu mets de la conscience à accepter de revenir dans un corps plus …. disons… lourd, quelques fois douloureux ou moins agréable que le voyage. Ce n’est pas obligatoire d’ailleurs, puisque le retour peut être fait aussi dans une grande joie. Ce qui est souhaitable.
      Quant à la culpabilité , elle m’a aussi chatouillée dans le simple fait que je n’étais pas sûr , à l’époque de ‘mériter’ de faire des voyages comme ceux là alors que ceux que je disais aimer ne le vivaient pas. Ça se travaille très bien. Il a suffit que je me demande comment être ‘utile’ à la planète, au monde et à moi-même et je me suis dit que si je ne vivais pas la lumière parce que les autres ne la vivaient pas non plus, alors personne n’offrait de lumière à la vie, au vivant. Donc le peu que je vivais servait finalement. La peur vient, comme a dit Nelson Mandela, de notre propre Lumière et non pas de nos ombres. La lumière est belle, elle est à découvrir avec prudence certes, mais elle est à découvrir si elle t’appelle.
      Voilà ce que je peux te dire pour l’instant.
      Belle vie à toi.

      • Stéphanie dit :

        Merci cher François pour nous rappeler le truc infaillible pour ne pas perdre pieds dans la lumière, l’ancrage à la terre, oui il est fondamental, moi j’y ancre mes racines (celle d’un beau chêne). Nous ne devons pas oublier que certes nous ne venons pas de ce monde mais nous sommes dans ce monde ici et maintenant pour une excellente raison.

        • François dit :

          Hé… ben moi aussi c’est un arbre, en fait le gros chêne qui est derrière la maison sur lequel je suis en train de finir d’y poser une cabane (un vieux rêve d’enfant qui se concrétise… 🙂 . Les arbres peuvent nous apprendre beaucoup concernant notre ancrage à la terre. Et puis tu as bien raison, pour l’instant nous sommes ici et ici il y a tellement de choses à vivre, tellement d’expériences à faire que , personnellement, je tiens à en profiter jusqu’au bout. Vive la Vie sur Terre même si souvent elle nous bouscule dans notre petit confort illusoire en nous invitant au réveil. De toute façon , ce n’est pas nous en tant qu’humain qui décidons de l’heure du départ du train, alors en attendant autant jouir le plus possible. Sinon j’aurais l’impression de gaspiller un cadeau qui m’a été offert. L’expérience de la Vie humaine.
          Merci Stéphanie.

    • Marie-Anne dit :

      Bonjour, Béné,
      Ce que tu dis fait écho en moi, je ne sais pas exactement pouquoi car mon parcours n’est pas le tien, mais cela n’est pas très important.

      Alors, à chaud, voici ce que, spontanément, je me dis, en te lisant:
      Tu crains de provoquer la souffrance des autres si tu »pars ».
      Mais, d’abord, tu ne partirais qu’en apparence, tu le sais sûrement; ensuite, n’oublie pas que chacun a sa partition à jouer et ses propres défis à expérimenter et à surmonter: ce qui arrive à tes proches ( y compris ton éventuel « départ ») fait probablement partie de ce qu’ils ont à expérimenter et à vivre pour apprendre, pour connaître, pour évoluer,…; tu ne peux pas toujours le leur éviter, ce ne serait pas bon pour eux ,ni pour toi non plus, d’ailleurs.
      Rien ne nous arrive (donc, à eux comme à toi aussi, notamment), sans que nous ne soyons capables de l’appréhender; donc, fais confiance à l’intelligence de la Vie et lâche prise à ta peur, qui est aux antipodes de l’amour.

      Il me semble que tu devrais te poser 2 questions:
      1) » Est-ce vraiment , seulement la peur de laisser les miens, qui me retient?
      La Vie, dans sa Sagesse, n’ a-t-elle pas « vu » que j’avais encore besoin de mieux m’ancrer avant de m’élever vers cette Lumière que j’aime tant? »
      Ou, alors,
      2)N’est-ce pas là mon défi final: lâcher-prise à mon rôle de « Sauveuse » dont la présence est indispensable au bien-être des siens; ou même , lâcher-prise à un certain rôle de de victime sacrificielle ?
      Je ne connais pas la réponse à ces questions, toi, oui; mais, quoiqu’il en soit, la conclusion est toujours la même: fais confiance à la Vie, n’aie plus peur , laisse la Vie faire son « travail » , et toi, fais le « tien », c’est-à-dire, centre-toi, calmement ancrée dans ton Coeur, les 2 pieds sur Terre, et accepte ce que la Vie t’envoie sans attente, sans résistance.
      C’est le meilleur cadeau que tu puisses faire, à toi, et aux tiens; à la Matière et à la Lumière ( mais, toi, les tiens, la matière, la Lumière, ce sont là une même et unique « chose »).
      Confiance et sérénité, donc!

      Avec toute mon amitié

    • Nada dit :

      Ce qui se traduit par les peurs ds ces instants ne sont pas des peurs de…
      La peur est l’outil qui informe que l’expérience est risquée ou peu utile.

      La méditation solitaire ou collective est un acte complexe, donc imprévisible ds ses effets. Plus de nos jours où les voiles des passés se lèvent.

      A ce jour, je pense que le but n’est pas de monter et partir.

      La mort est un acte naturel et spontané, qui coupe le fil entre l’âme et le corps.
      Aucune âme est seule dans l’acte de la mort.
      Mais tant de préjugés sur elle, dont celui d’abandonner ceux qui restent.

      Dans une méditation correcte, ce fil demeure stable.
      Au méditant de maîtriser ses montées et ses descentes, ses contacts avec les champs d’énergie.
      Si peur = risques de ne plus maîtriser.
      Donc, demander à l’âme de cesser l’expérience quelques soient les choix personnels ou ceux du groupe ou du leader du groupe.

      D’autre part, lorsque l’on sent que l’âme veut partager quelque chose, l’état de méditation est spontané et équilibré ( travail des vies antérieures, les éveillés ne sont pas sur terre en cette transition, sans préparations solides. Il y a tant de choses à renouveller, et donc de difficultés même pour les mieux lotis!).

      Partage de l’âme accompli, retour dans son corps, qui dès lors pense, parle, agit en relation avec ce partage en adéquation à son chemin.
      Ce que font les channels équilibrés, qui acceptent les fonctions d’enseignants, de guérisseurs, de passeurs, etc…

      Ceci, jusqu’à ce que l’âme est partagé tout = terminus des réincarnations.

  27. Merci à vous !
    J’ai adoré, j’ai été bouleversée par votre vision qui résonne en moi.

  28. Salvia dit :

    J’ai souvent observé que les gens ont soit peur des serpents, soit des souris, soit des araignées. Y aurait-il eu, en-dehors des serpents et dragons, des civilisations « souris » et « araignées »? Et si oui, cette peur serait-elle l’écho d’un de ces souvenirs plus ou moins bien vécu? C’est probablement un peu naïf de poser cette question, mais bon, je la risque :-))
    Pour ma part, depuis toute petite, j’ai toujours aimé serpents, chenilles et autres vers de terre, et j’aurais bien aimé avoir un serpent comme gardien de ma maison tel qu’on en trouve paraît-il en Afrique. Souvenir?…

  29. Annie dit :

    Merci « Passeur » Ce texte me bouleverse et m’interroge, il y a quelques jours nous avons découvert un serpent « vipère ou couleuvre je ne sais pas les reconnaître » dans nos hortensias très près de la porte, cela fait 15 ans que nous habitons cet endroit et nous n’en avions jamais vu, le plus troublant c’est que depuis un certain temps je ressentais la présence de serpent.
    Je n’ai pas été effrayée de le voir juste prudente, et il est rapidement parti, où? Nous avons bien cherché pourtant.
    Un signe un message, je ne sais pas.
    Merci à tous sur ce site, je ne poste pas souvent mais j’aime à lire vos commentaires.
    Namasté.
    In lakesh.
    Annie.

  30. michel ROUSSEAU dit :

    Bonjour le passeur
    je suis un peu perdu pour trouver le système de :se rencontrer
    èst-ce que je fais bon système ou demandant, je vous en remercie par avance
    Michel Rousseau

  31. Stéphanie dit :

    Merci infiniment cher Passeur pour cet extraordinaire texte! Je le lis et le relis depuis ce matin en me disant que je dois écrire un commentaire pour t’exprimer toute ma profonde gratitude, toutefois, les mots et le mental sont trop limités pour décrire mes sensations.

    Ce texte est un pur joyaux, il est d’une telle force et d’une telle puissance qu’il bouleverse tout mon être intensément, chaque mot est d’une telle justesse que cela en est incroyable … Je vais donc faire cours et résumer ce que je ressens lorsque je suis immergée dans sa lecture : une immense explosion de joie que je perçois dans mon cœur et dans toutes les cellules de mon corps. Des frissons parcours mon corps et des larmes de joie coulent de mes joues lorsque je lis le récit de ton voyage aux origines du monde en compagnie des grands serpents et des dragons noirs et blancs. Le même phénomène se reproduit lorsque tu évoques nos lignées stellaires, que nous sommes ici par amour et que c’est cela que nous devons incarner ici et maintenant à chaque instant de notre vie. Merci, grazie, gracias, thank you, danke … tout simplement.

    Amour et gratitude

  32. Marie-Anne dit :

    Merci, Passeur pour ces paroles et ce partage qui aident chacun à se rassembler à l’intérieur de lui-même .
    Merci aussi à tous ceux qui ont déposé leurs commentaires ici: ils nous illuminent tous de leur lumière et de leur expérience : des trésors ! Merci!

    « Soyez patients, nous nous préparons »: merci de tout coeur à nos Familles pour ces paroles apaisantes et revigorantes à la fois !

    Merci encore, cher Passeur de permettre tout ceci!
    Amitiés à tous!

  33. lilii dit :

    Merci.

    Je cite =  » J’y ai vu les grands serpents et les grands dragons que nos institutions religieuses ont tant voulu diaboliser. »
    Les Dragons Noirs. D’après moi et Humblement, il s’agit d’une réelle famille stellaire. J’en rêve depuis des mois. Merci parce que c’est la 1ère fois que je lis leur existence, que quelqu’un témoigne de leur existence. Je me sens bien Mieux merci

  34. Moni dit :

    Cher Passeur, je suis émue de lire ce texte, que je sens devoir lire plusieurs fois pour l’approfondir. Merci de vous être ainsi donné dans quelque chose de personnel et bien sûr en même temps bien au-delà du personnel. Il y a l’émotionnel qui est touché dans tout ce qui est dit, texte et commentaires, mais il y a surtout le coeur non-émotionnel, beaucoup plus grand et important : l’impression de « rentrer à la maison », de lien. Tout en sachant que ce retour demande du travail de présence et de conscience et non de l’attente passive.

    Je me permets de mettre en lien la conférence de ce mois qui donne très concrètement des pistes de vie dans cette période si importante. Si vous jugez, cher Passeur, que cela n’a pas lieu d’être, je vous laisse supprimer ce paragraphe.
    Merci à tous

    http://www.psychosophie.com/telechargements/conferences/2012groupe/conference_9_septembre_2012_les_nouveaux_phares_du_quotidien/#wpfb-cat-60

  35. François dit :

    Quand je lis les échanges entre Caro, Tchunka et Lune, je me dis
    « voilà: le Passeur, en étant qui il est, a déclenché un effet boule de Lumière qui va grossissante sous les élans d’amour d’elles-mêmes et de tous les autres intervenants. Voici le premier fruit de la graine semée par cet Homme ».
    Alors , elle est pas belle la Vie!!!
    Juste le pur plaisir de dire Merci.

    • Tchunka dit :

      Merci François pour ces sages paroles. Ce site est un lieu privilégié pour s’exprimer à cœur ouvert, mes compliments Cher Passeur pour toutes tes qualités. Si nos commentaires, nos élans de cœur sont les fruits germés de tes textes, je souhaite qu’ils t’apportent plénitude et force.

      Régulièrement je remercie l’univers de m’avoir poussée à trouver ton site, juste à son ouverture. Je te dois beaucoup, car de l’étranger à l’époque, je me sentais très seule. Grâce à tes textes je me suis immédiatement enracinée telle une plante épiphyte (elle peut vivre hors sol et se nourrit directement de l’humidité de l’air et des sels minéraux de l’humus présent à certains endroits privilégiés) qui cherchait des branches pour se fixer. Tes textes me fournissaient ce support à distance, quel bonheur. Ouf, je n’étais pas la seule à avoir des ressentis qualifiés d’étranges par la société actuelle. Quelqu’un osait se dévoiler et tenir un blog dans ma langue maternelle, quel bonheur, mettre des mots sur des ressentis ou des expériences.

      À cette époque j’étais en plein saut de l’ange dans le vide de l’inconnu, j’ai suivi mon instinct et mon cœur. Du jour au lendemain à 45ans j’ai compris que c’était le moment de me lancer convaincue par le miracle de vie qui se profilait au-delà de l’horizon, que je ressentais depuis très longtemps, rien ne se fait sans action. J’ai littéralement lâché mon quotidien, les rêves annonciateurs m’avaient été livrés de nombreuses années plus tôt, ce fut donc une demie-surprise quand j’ai senti le moment poindre, toujours trop tôt quand il s’agit de lâcher tous ses repères, sans savoir de quoi le lendemain sera fait juste en suivant cette intuition, je me suis lancée, sans filet, vers l’inconnu, confiante en l’amour universel, convaincue qu’il existe toujours un moyen d’avancer quand le cœur est le moteur de l’action. Depuis je découvre ceux qui laissent des commentaires sur ton site, je me suis aussi rapprochée de certains (grâce à ton outil de localisation et la messagerie interne, encore merci pour cette initiative), pour mon plus grand bonheur car le partage est vraiment un cadeau pour l’âme, et je me sens ainsi reconnectée de plus en plus avec qui je suis, avec qui nous sommes.

      D’une fleur solidement enracinée sur tes branches je me suis sentie pousser des ailes, je vole maintenant ! Je fais des rencontres inter dimensionnelles magnifiques et comme je le disais dans un précédent commentaire je visualise l’ensemble des personnes qui pensent avec leur cœur comme un anneau d’or qui entoure la planète, ainsi elles ont donné le signal à ceux qui nous entourent depuis d’autres dimensions que nous sommes prêts pour faire un saut de l’ange, collectif cette fois-ci !

      Je vous souhaite à tous de beaux rêves et de beaux voyages intérieurs.

  36. Soleil Bleu dit :

    Magnifique !
    Ton texte Passeur, est une confirmation des changements que j’observe s’opérer en moi depuis quelques jours.
    Au delà du bien-être que tes mots m’apportent, j’accueille aussi avec beaucoup de joie la générosité du cadeau de ta confiance à nous faire partager ton aventure personnelle.
    Sois-en remercié infiniment.
    Avec Tout mon Amour.
    S.L

  37. Alexandra dit :

    J’en ai les larmes au yeux.

    J’ ai de mauvaise heures parfois, pleines d’impatience et de désespoir que ce qui est annoncé ne se produise pas.
    Et puis un rayon de soleil, un message du Passeur et mon coeur répond à ce que mes yeux lisent, il fourmille, il s’ouvre, il sait.
    Merci infiniment, j’en avais besoin.
    Au plaisir de vous rencontrer de l’autre côté.
    Alexandra

  38. Innocent dit :

    Je n’ai malheureusement pas le temps d’un commentaire. m ais que commenter?C’EST VRAIEMENT A DORMIR DEBOUT

    • Younes Dominique dit :

      C’est exactement cela ! et là toute la Magie opère….
      Alors dormez bien,en toute innocence ! (sourire)

    • Jonas dit :

      Je trouve ton nom très intéressant,(innocent) et en parfaite sincronisité avec ce site.Laisse moi m’expliqué .Tu arrive a un moment ou tous s’accélère et tu est un peu (sans vouloir t’offensé )innocent comme un enfant .Si tu retourne lire en arrière un peu tu pourrais être l’exemple (je crois) que tout le monde ne s’éveillera pas au même moment mais tous arriverons en même temps.Tu garde en toi des vision du monde auqu’elle aucun d’entre nous aurais pus pensé .C’est ce que je ressent .Même si tout cela te parrait (a dormir debout) fait un seul petit pas pour comprendre et qui sait!C’est ton choix .En passant je ne vit pas cette éveil seulement sur ces page mais aussi dans la société,la nature,la foi.Il n’y a aucune frontière devant l’horizon qui s’éveil!!a la prochaine mon ami.

  39. imix1 dit :

    Je ne saurais pas trop expliquer pourquoi ce texte m’a complètement retourné les tripes que je ne m’en suis pas encore vraiment remis. Forte émotion.
    Un grand merci sincère !

  40. Dominique Loiselle dit :

    Bonjour Le Passeur,,

    Wow,,,quel Écho ! Fantastique 🙂
    Un Énorme Écho de Merci qui ce rend jusqu`à Toi Passeur
    Dominique 🙂

  41. CB dit :

    Quelle est belle votre énergie Le Passeur. Je me joins à la gratitude de tous pour ce que vous nous offrez à voir.
    Il m’a fallu vous lire à plusieurs reprises pour que je vienne à l’essentiel, comme pour habituer le regard à quelque chose d’éclatant.
    Pour une fois j’ai laissé ma raison choisir l’intuition pour approcher la connaissance.
    J’ai approfondi par le biais d’Internet les mots que vous avez utilisés, incertains pour moi.
    Parmi tous ceux-ci, j’ai retenu deux définitions et leurs liens intuitivement choisis que je voulais partager ici… avec la permission de votre fatigue

    pangée
    http://www.youtube.com/watch?v=HV4ETONd49U

    paradigme
    http://fr.slideshare.net/sbedard55/dfinition-dun-paradigme

    Merci
    Clémente quiétude pour nous tous

  42. Relience dit :

    Wouae ! Merci beaucoup beaucoup.

  43. Caro dit :

    Merci Passeur pour ce texte magnifique, que dire si ce n’est qu’il tombe à point nommé. Bizarrement j’ai pour habitude de passer 2 ou 3 fois dans le mois, mais là ça faisait 3 jours que je passais tous les jours, guettant votre prochain article. Ce qui est dit dedans, j’avais littéralement besoin de l’entendre, surtout la dernière phrase.

    Je m’excuse par avance, mais j’ai besoin aujourd’hui d’exprimer ce que je ressens, et je sais qu’ici je ne recevrai aucuns jugements 🙂
    Tout dans ma vie à toujours coulé de source, car depuis toujours j’ai pu être en contact avec différentes formes de vie qui habitent sur cette magnifique planète. J’ai donc toujours été un peu « coupé » de la réalité « terrestre » avec de grosses difficultés à comprendre le fonctionnement de nos administrations. Néanmoins, je me suis intégrée à ma manière et j’ai avancé, aujourd’hui diplômée d’un métier que j’aime. Ma vie a toujours été faite de bonheur simple et quotidien, et mes intuitions m’ont aidé à être ce que je suis aujourd’hui. Malgré un côté très cartésien (je pense nécessaire à un minimum d’encrage dans la vie), mes intuitions quand elles étaient nettes ont toujours été ma priorité, comme le cri de mon âme en quelque sorte …
    Tout allait très bien, jusqu’à il y a quelques mois, où j’ai rencontré quelqu’un, pour lequel j’ai su, lors de notre première rencontre, qu’il serait l’homme qui partagerai ma vie. Une évidence comme je n’en avais jamais eu dans ma vie, ce n’était plus seulement le cri de mon âme mais aussi celui de mon cœur, une grosse surprise pour moi, mais aussi pour lui car chance ou non, ce fût réciproque.

    Séparé avec deux enfants, au bout d’un moment il a pris la décision d’en avertir son ancienne compagne, pour discuter vis à vis des enfants (séparation depuis 2 ans). A la surprise générale, elle a réagit dans des proportions telles, que pour les enfants, j’ai du prendre la décision de prendre mes distances pour le laisser régler ce problème. Au fil des mois, il c’est révélé qu’elle usait de chantage, manipulation, agression verbale envers lui et les enfants pour le garder sous sa coupe, estimant qu’il n’était qu’à elle et ne serait à personnes d’autres. Je dois dire que ça a été dur, mais que j’ai pris le recul nécessaire pour me dire « est-ce que cela en vaut la peine ? faut il que je garde espoir sur une issue favorable ou que j’arrête les frais ? ». Car pour moi, c’était ma vision de la vie, de l’humanité qui se joue là. Certes, il n’y a chantage que si nous donnons les moyens à la personne d’avoir cette pression sur nous, et il est autant responsable qu’elle de ce qu’il vit actuellement. Pour être peut être un peu trop candide, c’est un comportement humain dont elle fait preuve tellement vieux, tellement « primitif », que me dire qu’elle pourrai « gagner » et le garder prisonnier (certes parce quelque part il accepte lui aussi cette situation), je me dis non, si un tel amour perd, alors l’espoir n’a plus lieu d’être. En fait ce joue en moi, non la peur de le perdre, mais de perdre cette foi que j’ai en l’espoir et en l’humanité. Si aujourd’hui ce genre de sentiments qu’elle met en œuvre gagnent, alors comment l’humanité pourrait elle changer, avancer …

    Sa réponse à lui a été qu’il lui fallait du temps pour régler définitivement cette situation avec elle, que s’il cédait à ses envies d’être avec moi, il laisserait le chaos nous poursuivre et qu’il ne souhaitait pas cela pour nous. Le temps, la patience est quelque chose que j’ai du mal à appréhender car pour moi c’est soit oui soit non et on avance. Finalement, ce texte me permets de comprendre qu’il faut du temps aux choses pour se mettre en place, et que parfois, la surface plutôt ridée n’est pas le reflet de ce qu’il se prépare dessous. Mais aussi que je dois faire confiance à mon ressenti, qu’il ne m’a jamais trompé, et que je dois croire en moi en fait. Je ne sais pas de quoi l’avenir sera fait, si nous aurons l’occasion de vivre ce magnifique amour que nous avons tous les deux ressenti et vécu pendant un temps et au fond là n’est pas la question. C’est surtout est ce qu’il sera capable de se libérer de ses vieux schémas et elle aussi, et si cela doit arriver, est ce que j’aurai eu la patience d’attendre. Parce que je pense que je dois aussi penser à moi, malgré mon cœur qui me hurle d’attendre, j’ai quand même mis une date butoir pour la fin de l’année. A cette date, cela aura poussé ma patience à pratiquement 1 an, je pense que c’est plus que raisonnable.

    Bref tout ça pour dire, que le temps du changement se fait attendre, que j’ai envie que l’amour gagne, que les « bons » sentiments, ceux qui prennent en compte l’être mais aussi son entourage gagnent du terrain, soit appréciés à leur juste valeur, que se sont des sentiments nobles qui ne doivent plus être bafouer. En prenant du recul, maintenant je vois la situation que je vie comme une réplique en miniature de ce qui se joue à l’échelle humaine. Coincée et cernée, elle est en train d’user des pires choses pour le conserver, mais ça en devient tellement ridicule que tout le monde autour en est « scotché ». Et lui, comme une partie de l’humanité étouffe de plus en plus jusqu’au moment où tout va péter, car le seuil aura été dépasser, qu’il aura atteint le point de non retour. Après s’il choisit une autre voie, comme certains choisiront, je respecterais bien sûr, je ne sais pas ce qu’a décidé son âme 😉
    Mais attendre sans savoir ce que l’on aura à la fin, c’est quand même pas évident, je sais que je n’ai rien à attendre, mais j’ai d’un côté mon cœur qui m’envoie de telles images de « notre » vie, avec ses enfants, que je hurle de stopper cette torture, mais il persiste à me dire d’y croire et d’attendre, que ça en vaudra la peine …

    Alalala, dur dur d’être un être humain, surtout pour moi qui ne suis pas habituée à ce genre de chamboulement dans ma vie. Mais je me dis, que pour une fois que mon cœur s’éveille à ce point, je ne peux pas me permettre d’abandonner.
    Merci à tous de m’avoir lu ou non, et je m’excuse encore pour tout ceci, mais j’ai l’impression que j’attendais ce texte, vraiment. La patience, une vertu qu’il me reste à acquérir 🙂
    Je vous souhaite à tous une excellente journée, pleins de bonheur dans vos vie, et surtout profitez de l’instance présent 😉

    • Tchunka dit :

      Bonjour Caro,

      Nous avons tous la liberté de choisir, de s’éveiller spirituellement par exemple puis de se rendormir.
      Certaines décisions paraissent difficiles, mais il ne s’agit que d’une vue de l’esprit. Une décision est instantanée sans complexité, ce qui travaille est la peur de… Surtout ne cède pas à la peur, la vie offre abondance et amour au quotidien à tous ceux qui le demandent, ne cherche pas une forme matérielle précise, observe, accueille et remercie.

      Tu es à un croisement où tu dois choisir, suis le chemin que ton cœur te montre. Tous ceux qui gravitent autour de toi correspondent à celle que tu es aujourd’hui. Libre à cet homme de prendre ses décisions, libre à toi de prendre les tiennes. Si tu souhaites privilégier cette relation quitte à ne plus voir le monde avec les mêmes yeux, personne ne te jugera. Si tu souhaites garder ce regard que tu as depuis toujours quitte à ne pas vivre cette relation, personne ne te jugera.

      Une seule chose est certaine tu ne peux pas changer les autres, tu ne peux que changer ton regard sur une situation.

      J’espère que ces paroles te donneront un peu d’amour et te permettront de passer un bon weekend.

    • Lune dit :

      Je suis très touchée par ton commentaire Caro. J’ai envie d’y résonner si tu permets…
      Je vais me laisser divaguer au fil des idées qui me viennent.
      D’abord, ce texte du Passeur mentionne un point important: va-t-on continuer à se laisser séparer du vivant?

      Lorsque tu attends, es-tu dans le vivant? Si tu fais vraiment confiance à la vie, es-tu dans l’attente? Si tu lâches ta volonté (ou ton désir, ce qui revient presque au même), et que tu savoures ce lien présent que vous avez tous deux, même si vous ne pouvez pas le vivre, que tu habites pleinement cet amour que tu as et ressens, ne penses-tu pas que la vie justement va s’aligner là-dessus? Et sur quoi va-t-elle s’aligner si tu restes dans l’inquiétude, le doute, la crainte, la colère?

      J’ai envie de te dire: rêve, rêve plutôt… Rêve ce que tu souhaites vivre, rêve-le si intensément, si joyeusement, de manière si lumineuse que tu vas en imprégner la réalité autour de toi. Mais surtout, laisse la vie te faire de bonnes surprises… Ne lui dis pas comment elle doit s’y prendre, ni qui elle doit te présenter, et quand… Elle a peut-être de meilleures réponses à t’apporter que tu ne peux l’imaginer.

      C’est pareil pour cette transition dont il est question ici: j’ai le fort sentiment qu’il faut cesser d’attendre – ce qui ne veut pas dire se précipiter. Cesser d’attendre, c’est être au plus près de la vie, instant après instant; ne plus accepter ce qui est en désaccord avec elle; et rêver, délicieusement, tranquillement, avec confiance, ce qui serait en accord avec elle, ce qui nous relierait sans détruire, sans priver l’autre, sans déléguer notre pouvoir… Il est ensuite très facile de prendre le chemin qui s’ouvre devant nous, dans la certitude que c’est le bon.

      Bien à toi,
      Lune

      • Caro dit :

        Merci beaucoup à tous les deux pour vos messages !

        Tchunka en effet j’ai l’impression d’être à la croisée des chemins, dois je laisser mon esprit, mon égo, mon instinct de survit prendre le dessus et mettre un terme à tout cela ou dois je écouter mon cœur même si actuellement ça semble sans issue, qui me dit d’y croire et laisser le temps faire son œuvre. Cruel dilemme, car la peur d’être blessée est forte … Mais ça rejoins les propos de Lune !

        En effet, en ce moment je ne suis pas dans l’instant présent, vu que je suis dans une sorte d’attente que je ne supporte simplement pas, j’ai besoin de fluidité, de mouvement. Et c’est en parti ça qui me ronge, être là, statique et immobile !
        Tu as raison, je pense que je vais faire taire un peu ma tête, qui ne broie que du noir, ne voit pas d’issue à tout ceci et laisser mon cœur me conter de belles histoires. De toute façon, je ne peux agir à sa place, ni même à leur place, alors autant rêver du bonheur que l’on pourra vivre une fois cette épreuve passée !

        La vie finira bien par me montrer le chemin à prendre, comme elle l’a toujours fait d’ailleurs et jamais en mal. Pfiou les nerfs sont mis à rude épreuve en cette fin d’année, enfin je dis ça, mais c’est ridicule comme problème par rapport à ce que certains vivent, il faut vraiment que je prenne du recul, encore plus, par rapport à tout cela.

        Merci pour vos message, je file sortir prendre l’apéro et un bon week end en perspective. Excellente soirée à tous et merci surtout d’être là quand les petits coups de pompe se font sentir 🙂

  44. Younes Dominique dit :

    Texte en echo avec le livre de Myrha(Françoise Leskens) « L’envol de la Serpenterre »
    Quelle belle synchronicité !
    Merci Passeur…
    Quelle Aventure ! notre petite cervelle d’humain se sent bien dépassée et tant mieux,à nous tous les possibles voyages interieurs et exterieurs….

  45. marie christine dit :

    Il faut être sacrément accompagné pour faire un tel voyage intérieur ! Je veux dire : « sacrément » au sens propre .
    Je ressens fortement aussi que la France a un grand rôle à jouer .
    Cette aventure, nous l’avons voulue, puis oublié que nous l’avions voulue . Mais ça aussi c’était voulu parce que si nous avions su dès la naissance, nous n’aurions pas aussi bien joué le jeu . Nous n’aurions pas couru après les mystères qui ont été autant de coups de fouet pour nous projeter en avant . Jusqu’à ce que nous devenions suffisamment conscients (comme le sont sans doute beaucoup de nouveaux-nés actuels) .

    « … Alors notre âme trouble rejoint son origine,
    Elle soulève, délicate, le voile et s’illumine,
    Découvrant son visage de beauté cristalline,
    Son sourire de douceur et sa voix enfantine .
    Elle ranime les coeurs, chante la dévotion,
    Elle comble nos prières, apaise nos passions,
    Elle nous dit qui nous sommes au fond de la prison,
    Et devient le soleil de la Libération . »

  46. François dit :

    Merci beaucoup Passeur de nous partager tes voyages, sois remercié à la hauteur des risques que tu prends en t’exposant au monde. Oui nous y sommes et je remercie la Vie de la présence d’Êtres tels que toi sur mon chemin.
    Avec Amour, reconnaissance et respect.
    François.

  47. doud dit :

    Quelle ressenti une résonance très forte, merci Le Passeur merci infiniment pour ce texte la vérité approche est nous libèrera.
    Car dans mon entourage cela devient difficile quand je leurs expose mes ressentis, je sens comme quelque chose de lourd comme de l’énergie négative.
    Mais le principal c’est que tout ce met en place.

    Merci

    Que l’Amour soit dans nos Cœur.

  48. Seselwas dit :

    Magnifique!
    Merci Le Passeur pour ce très beau partage.
    J’en avais les larmes aux yeux.
    Bonne journée à tous

  49. rey dit :

    merci , grand merci de votre ouverture
    vous dites si bien tout ce que je ressens profondément
    vous lire me donne encore plus de courage pour rayonner cette energie d’unité, d’amour et de vie multidimensionnelle
    c’est de la joie qui émerge!

  50. Tchunka dit :

    Beau récit de voyage intérieur, merci pour ce partage Cher Passeur !
    Soyons patients, ne cherchons pas à tout décortiquer et prenons les choses comme elles viennent. ♥Aimons la vie ♥ Aimons-nous ♥

  51. Salvia dit :

    Emotions … Merci pour ce partage …

  52. Nada dit :

    Quel voyage dimensionnel, le Passeur !
    En cette lune dite bleue, par 2 fois, 1 mot : BOX.
    Hier soir, un film à la TV :The box.( un leader utilisait des « employés », c-à-d des êtres programmés à tel espace-temps à obéir )
    Ce matin, le bulletin de Danielle Clermont : out of the box dès septembre, avec les turbulences émotionnelles et mentales de ces sorties. Pertes de repères.
    Ds ce texte, la matrice.
    Je pense aussi que des choses ont été réactivées ds le sol de la France, et ailleurs. Réveillant des mémoires.
    Réveillant ainsi des désirs associés à des frustations, autant spirituelles que matérielles.
    Le discours du président français d’hier sur cette « crise exceptionnelle et les plans d’austérité » taperont plus fort sur ces frustations. Aïe,ouille!

    Néanmoins, comme je le ressens depuis quelques jours, tout cela devient trop complexe à saisir.
    A la place de box, matrice, 3D, conscience collective, j’utilise ces temps-ci: le champ terrestre du magnétisme animal dans lequel sont immergés nos corps physiques.
    Surtout en villes, et dans les régions à forte densité.
    Bref, dès que plusieurs êtres sont dans le même espace.

    • elba dit :

      « Réveillant des mémoires.
      Réveillant ainsi des désirs associés à des frustations, autant spirituelles que matérielles. »

      Amusant, Nada : ces petits mots que tu as écrits là m’ont fait « tilt ».
      Et comme chacun d’entre nous a sa propre compréhention et interprétation de ce qu’il (elle) lit, j’ai lu dans ton écrit un écho à ce que je ressens : non pas une frustration matérielle, mais bien un genre de frustration spirituelle qui me fait souhaiter de ‘rentrer à la maison’, qui me donne ce désir – même si l’aventure humaine est passionnante – de « retrouver » (comme si à l’intérieur de moi je savais que j’avais déjà vécu autre chose, alors que je ne sais rien du tout à propos « d’autre chose »)… comment dire ? … l’état originel qui a abouti à mon arrivée dans la matière.

      Et rien qu’à l’idée de me réincarner à nouveau (si la réincarnation est notre lot), je me sens fatiguée à l’avance de tout le cheminement que nous devons faire tout au long d’une vie, afin de pouvoir (re)trouver cet amour qui est en nous, cette force tranquille qui fait que l’on se sent faire partie d’un tout que nous ne pouvons pas vraiment comprendre tout pendant que nous sommes « enfermés » dans un corps.

      Pourtant j’aime vraiment la vie. Mais je me sens prête pour autre chose de moins « restrictif » que la vie telle que nous la connaissons physiquement. Je lui sens, à cette vie, une dimension bien supérieure à ce matériel qui nous entoure, sans pouvoir en « palper » vraiment l’intensité.
      C’est là qu’intervient ce sentiment de frustration. 🙂 Toutefois je patiente, car je sais que tout change… Imperceptiblement, parfois, mais le changement est permanent.

      ***
      Tout cela rejoint bien ce dont vous parlez, Passeur. Et je suis persuadée que vous êtes dans le vrai lorsque vous dites que « la vérité s’éloigne de nous au fur et à mesure que nous intensifions notre attention aux expressions d’un monde malade de la somme de ses individualités inconscientes ».

      Ne fermons pas les yeux sur les souffrances du monde. Aidons, partageons, consolons de notre mieux toutes ces souffrances, dans la mesure de nos petits moyens propres. Mais surtout ouvrons bien notre regard sur les beautés de la vie sur terre et exaltons-les. La beauté est partout autour de nous : dans les yeux des gens (dans les regards d’enfants dont vous parlez aussi et qui sont magnifiques !), dans les paysages, dans le moindre brin d’herbe… Et puis laissons advenir ce qui doit être. La vie est beaucoup plus vaste que ce que nous pouvons imaginer.

      Merci à vous pour ce nouveau texte si bien écrit et si plein de cet amour dont vous rayonnez. 🙂

  53. Véronique dit :

    Merci Passeur…
    Tes mots résonnent en moi et font briller mon coeur d’un ressenti longtemps enfoui… comme si enfin quelqu’un « d’extérieur » à moi faisait échos à mon intérieur.
    Ce que tu as vécu là est magnifique et je te remercie de ce partage qui confirme mes impressions et ressentis.
    Bonne journée à toi et à vous tous.
    Dans l’Amour de nos coeurs retrouvés…
    Véronique.

  54. En écho a ce texte:

    Les éons de la Forêts

    Il fut un temps où l’homme dormait sa vie… La vie était un rêve et le rêve était la vie… Le corps n’était pas à nourrir ni à « mourir » le corps n’était pas au programme… Le réveil était la mort du rêve alors il dormait pour ne pas tomber sur son corps mais dans le rêve de la vie éveillé… Les portes de l’âme ouvertes… Sur les mondes au-delà des sphères et des égrégores en construction… Il était Dieu et Dieu n’avait d’yeux que pour lui… Puis vint le temps de la matière… Le temps de la souffrance et de l’errance, le corps chair de désespoir rendu aux prédateurs des zones infernales… Pâles avatars du divin… Vrais précurseurs du déclin… Dans la mouvance des danses de la cadence… Au rythme des hymnes à la gloire d’Ialdabaôth et de la Sophia déchu sous un ciel étoilé d’un zodiaque temporel avorté…
    Le souvenir du rêve nous est resté… Tel un cristal d’ADN projeté au hasard des reliefs montagneux…désertés… Les ÉONS de la forêt nous regardent ainsi pétrifiés mastodontes d’écorces écorchés… Borgnes aux regards vifs du royaume des temps jadis … Voilà bien la preuve que l’homme fut de cette nature… Immature il a figé les éons de la forêt… Quand du temple il perdit la clef… Encore un tour… C’est bientôt terminé le retour est annoncé… un nouveau décor projeté sur les corps saints incarnés…juste veilleur éveillé sur le chemin de l’Âme et de la Liberté.
    Rêve-toi autrement…
    Sinouhé L’artiste 18 Mars 2011

    • Le Passeur dit :

      J’ai donc publié cet écho mais pas la longue suite des autres qui ont suivi. Comme je te l’ai déjà dit il y a plusieurs mois, ce lieu n’est pas destiné à recevoir les ‘copier-coller’ de ton blog, déjà par principe car ça n’est pas sa vocation, mais surtout parce que même si tu y dis aussi des choses justes, le jugement que tu portes à répétition, l’hermétisme de certains propos et la manière dont tu exprimes un mysticisme dont il est difficile de ne pas ressentir l’agressivité ne sont pas en phase avec ce que je souhaite voir ici. La dernière fois que je te l’ai dit tu t’es érigé seul en tribunal sur ton site, peut-être auras-tu plus de compréhension cette fois, mais c’est la dernière fois en tout cas que je prends le temps de t’expliquer mes raisons. Les expressions égotiques ne m’intéressent pas, le vrai partage, oui.

      • Le texte que tu a bien voulu publier en écho au tien est bien une affaire de partage. Si j’ai joint ce texte et les autre c’est justement par ce qu’ils ils étaient (je pense) en écho à ce que tu à publier ce jour. Il n’y a pas de volontés de ma part d’ouvrir un territoire en ma faveur sur ton site tu peux me croire. Si j’ai choisi ces lignes pour toi c’est que je trouve que ton dernier texte est bien plus dans le sens de ma recherche que ce que j’ai pu lire par le passé, toi aussi tu as changé de ton… Comme quoi les territoires de la transformation se retrouvent toujours à un moment ou à un autre… Pour finir, et cela va encore te faire bondir, je ne fais pas partie de ce que tu appelles les porteurs d’expression égotiques pour la simple raison que l’ego est étranger à ma constitution . Il n’y a rien de violant dans ma position, il n’y a que des reportages de choses qui sont violentes, mais pas seulement. Cela dit, il est bien utile de mettre la dérive en perspective pour retrouver le vrai sens des choses et cette dérive est violente . Je parle d’ailleurs de contre violence, c’est une position bien différente que la violence infligé chaque jour aux peuples de la planète. Tu en conviendras. Tu parles du retour à l’UN et je suis partissent de cette idée. Tu parles aussi des dragons, blanc et noir. Dans ce monde en chute libre dans la dualité il est bien utile de remettre une pointe de sens . Malgré les voeux qui sont les tient, tu sais bien que l’on ne fait pas boire un âne qui n’a pas soif… Une grande partie de l’humanité ne s’abreuve plus à la source . La raison vient du fait que des êtres d’une nature particulièrement polarisée dans l’hyper ego y voient la solution à leurs survies face aux échéances que tu décris si bien… Il n’en demeure pas moins que le rôle de tous veilleurs et de veiller à ce que le plus grand nombre retrouve la véritable trajectoire… Plus qu’un éveil c’est d’un réveil qu’il est question… Il est impossible de réveiller un dormeur en lui chantant des berceuses…
        Il faut nous sauver des sauveurs cybernétiques…Il faut sortir de l’emprise des porteurs de lumière sombre. Vouloir aimer tout le monde c’est au final n’aimer personne et pourtant je te dis qu’aujourd’hui il est temps d’aimer toutes les autres formes de vie autant qu’elle nous aime…
        Bien a toi.

        • Le Passeur dit :

          En fait non je n’ai pas changé de ton, mais élargi le sujet. La guérison en soi est toujours pour moi la priorité, aucune vision claire ne peut se faire sans elle. Cela dit les temps approchent où les grandes révélations vont surgir comme un voleur dans la nuit. Ceux qui ne sentent pas la soif ne sont pas ceux qui viendront s’abreuver, le choix de chacun appartient à chacun et je ne milite pour rien. Je dépose juste un bol pour qui pourrait avoir soif de ce qu’il contient. Et son breuvage ne peut convenir à tout le monde.

          • AlKriS dit :

            Merci pour le bol. Il faisait soif. La fatigue pèse certains jours. On se laisse rapidement distraire si l’on y prend garde. La lutte est belle mais éprouvante.

  55. Christiane M dit :

    Merci Le Passeur de tout coeur !

  56. Martine dit :

    Un grand MERCI, Le Passeur. J’en ai eu les larmes aux yeux en te lisant.
    Que du bonheur qui se prépare.
    Il me semble avoir attendu ce moment toute ma vie (j’ai 55 ans), et maintenant, j’y suis. Quel bonheur.
    Quand on a la « révélation » de qui on est, au début, on peux le refuser, car notre humilité nous freine et, se reconnaitre en tant que tel est d’abord plutôt dérangeant.
    Puis…. plus on avance et moins on se pose de questions. Tout est tel qu’il doit être. Il n’y a ni faute, ni erreur. Tout est à sa place.
    Les moments dans lesquels nous sommes déjà ne sont que le prélude à ce qui arrive.

    Vivez les intensément.

    Fraternellement.

  57. BabouchKa dit :

    Merci Passeur..
    Lune bleue ce soir.
    Texte bouleversant..
    En résonance profonde avec certaines de mes expériences..
    Synchronicites et ressentis venant confirmer mes intuitions..
    Et une plaque de cheminée ancienne 1737..aux fleurs de lys martelées et détruites par les révolutionnaires
    Et des angelots qui soufflent sur le feu
    Et un phénix renaissant de ses cendres
    Et ce texte » où nous trouvons la vie les autres la mort »
    Plaque venant de franche-comte et actuellement en Normandie.
    Quelque chose de bien particulier se dégage de cette cheminée et de cette plaque.
    Surtout quand nous faisons du feu
    Que le feu de l’Amour…de l’ Unité..nous aide
    À tous belle Nuit ,et soyez comme le Passeur remerciés de tous vos commentaires liens et partages
    De tout cœur Amour et Gratitude
    B

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *