A la lumière de la Nébuleuse d’Or

Peinture de Leonora CarringtonPar le Passeur.

A la fois il semble juste en ce moment de ne plus rien dire ou presque, à la fois je me sens poussé à dire deux ou trois choses sur ce qui se passe. J’ai déjà évoqué ce temps où les voiles entre les plans seraient si fins  que nous pourrions les franchir. Nous y sommes. Pour quelques uns déjà qui n’y avaient pas encore goûté, les premières incursions se font sur d’autres plans dimensionnels dont ils gardent le souvenir à leur retour. Parfois durant leur sommeil, parfois en pleine conscience. Au fil des semaines et des mois à venir, les conditions favorables se renforceront et cela se fera progressivement pour tous ceux qui ont décidé de poursuivre leur voie d’ascension en ces temps.

Evidemment, d’une telle expérience peut naître l’exaltation… Ainsi dans l’ordre des tentations possibles pour ceux qui commencent à toucher les autres plans de leur conscience, l’envie d’aller toujours plus loin vers la découverte d’une liberté tant attendue est probablement la plus forte. Bien que chacun sans aucune exception ait ce potentiel à sa portée, je parle surtout ici pour celles et ceux qui ont déjà fait un chemin en conscience vers leur émancipation, vous tous entre autres qui êtes conduits à lire ces lignes. Vous tous donc, qui avez entrepris de vous déconditionner et de rallier votre être divin, êtes les éclaireurs d’une armée en marche vers la paix, qui encore se cherche et s’agite, s’irrite et se disperse, toujours prête à en découdre avec l’ennemi sans cesse réinventé. L’identification à l’égo est le moteur de cette co-création, cela a déjà été copieusement abordé dans ces pages (voir entre autres L’Eveil).

La question à se poser aujourd’hui est de se demander si l’éclaireur qui négligerait d’informer serait utile à ceux qui le suivent ? Un éclaireur qui en viendrait même à oublier ou à délaisser la part de lui qui est ici ? Vous êtes tous là pour aller voir derrière les lignes de notre conscience incarnée jusqu’où elle se propage et en ramener l’énergie jusqu’à vous ici-bas. Dans ce long chemin d’incarnation qui s’achève, il est envisagé de ramener à soi ce que l’on contacte de nous et non de déserter la place. Vous êtes à présent à même de créer des ponts entre vos différents niveaux de conscience, qui sont autant d’ensembles et de sous-ensembles imbriqués dont vous avez à présent la capacité de maintenir les échanges au niveau de votre conscience duelle et d’intégrer à votre égo. Vous amenez ici le niveau d’énergie qui contribue à créer une dynamique collective et votre position d’éclaireur sert de guidance au collectif. Cette réorganisation de nos schémas nous permet d’acquérir (ou de réacquérir) la maîtrise de la co-création permanente que nous initions tous ensemble. Il s’agit de créer à présent une réalité en harmonie avec notre univers et non plus dissonante.

A ce stade, la vision élargie de votre être est un potentiel disponible que chacun à sa manière devrait intégrer dans sa vie. Ca n’empêche pas de faire la vaisselle, mais ça permet peut-être d’en voir la perfection. Tout de nos actes manifestés s’inscrit au sein d’un vaste mouvement dont les rouages sont si parfaits dans leur complexité qu’imaginer la Conscience qu’il a fallu pour que cet équilibre se maintienne en permanence est tout simplement vertigineux. Ayons donc l’humilité de nous focaliser pour le moment sur notre capacité à grandir tout en sachant qu’il est de notre nature et de notre légitimité d’aller vers une compréhension toujours plus grande de la vie. Les plus audacieux des scientifiques sont en train de poser les fondations unifiant toutes les lois, en accord avec ce que les très anciens nous ont transmis.

Privée de son ciment, la vieille matrice se désagrège seule et avec elle la vanité des efforts que certains font pour la maintenir; y-compris ceux qui se mobilisent contre les marionnettistes et qui pensant bien faire ne font en leur donnant du bois à brûler que retarder le délitement des pouvoirs encore à l’œuvre. L’illusion se dissipe telle une brume au vent qui se lève. Souffler dessus est illusoire et donne consistance à ce qui n’existe déjà plus ailleurs qu’en notre croyance que c’est encore là. Je sais bien que dans les faits beaucoup pensent que rien ne change et que les dangers sont réels, c’est juste qu’ils ne captent pas encore les vastes étendues au-delà du brouillard et qu’ils conçoient mal de quoi le brouillard est fait.

Qui sont les éclaireurs ? Par définition ils ont une certaine connaissance du terrain et des formes de vie qu’ils sont susceptibles de rencontrer aux avant-postes, ils ont une très forte capacité d’adaptation, de l’audace et de la confiance en eux, ils savent décrypter les signes les plus infimes pour en dégager le sens qu’ils indiquent. Enfin ils ouvrent la voie la plus sûre au nombre qui suit. C’est très exactement ce que sont les artisans de lumière que vous êtes tous. Parfois en vous ignorant.

Votre guidance n’a nulle volonté à exercer sur son propre chemin tout comme elle n’a nul besoin de s’imposer à autrui. Elle EST, et c’est tout. Par votre chemin personnel, par la grande porte que vous ouvrez en ce moment-même à l’intérieur de vous et qui vous relie à toute la création, vous amenez à la conscience de tous l’existence d’un seuil qui n’est autre finalement qu’un trou noir tel que décrit par la physique de pointe, et qu’il appartient à chacun de franchir ou pas en son intimité. Franchir ce seuil ne signifie pas s’échapper d’ici, car dans la maîtrise, ce seuil étroit se passe dans les deux sens. Maintenant, s’il fallait donner une forme à ce lieu qui n’en est pas vraiment un, je dirai que cette forme est différente pour chacun et qu’elle est probablement très imprégnée de nos lignées propres. Aller chercher en soi le souvenir de nos lignées stellaires n’a que peu d’intérêt si l’on s’arrête à la seule curiosité, par contre cela devient utile si l’on touche à l’énergie de celles-ci et qu’on en ramène l’empreinte. Car cela active des mémoires et nous rapproche du seuil. C’est cela que vous pouvez appliquer au mieux des incursions que vous faites ou que vous ferez dans vos autres dimensions.

Peinture de Leonora CarringtonNous nous guidons nous même au contact de nos autres plans dimensionnels en lesquels finalement nous touchons avant tout d’autres plans de nous-même hors de l’espace-temps familier… parfois même hors de la forme.

Chaque incursion dans les ensembles et les sous-ensembles évoqués plus haut crée des ponts entre ce que nous sommes ici et ce que nous sommes « là-bas ». Nous ouvrons ainsi des canaux d’énergie qui aident l’ici à intégrer le « là-bas ». Qui plus est, durant ces incursions, nous recevons des codes. Peut-être cela m’est-il plus personnel, mais le plus souvent ce langage se présente sous forme de géométries en mouvement où la lumière et les couleurs communiquent avec nous, activant ou amplifiant le processus de transmutation que nous vivons tous. Il est très difficile de mettre des mots sur cette expérience extraordinaire et si personnelle qui est celle du contact avec nos différents plans dimensionnels. C’est une palette variée et complexe de sensations et de sentiments intimes où se mêlent des visions parfois compréhensibles, mais parfois aussi totalement inexplicables au niveau où nous en sommes encore; des visions sur lesquelles mettre un mot les ramène à une dimension où nous ne pouvons que les falsifier à vouloir les exprimer.

L’alignement reste aussi de mise, car il peut être également très déstabilisant de contacter des formes de soi qui font écho au conditionnement obscur que nous avons reçu vis-a-vis d’elles. C’est d’ailleurs là une occasion de plus de voir à quel point les institutions religieuses, mais aussi plus largement les cultures distillées par les pouvoirs temporels ont diabolisé pour mieux nous enfermer tout ce qui pouvait nous ramener au souvenir de nous-même.

Ce seuil, ce trou noir entre inspir et expir, entre vide et plein, ce passage du chas évoqué dans de précédents articles, est extrêmement subtil tant le brouhaha général nous le masque, mais aussi, à cette heure de l’horloge cosmique, il ouvre un vortex collectif puissant qui représente un véritable tourbillon ascensionnel de la conscience pour tous ceux qui l’emprunteront.

Résumons, nous avons tous depuis toujours et à tout moment la possibilité de passer ce chas de l’aiguille qui se situe en nous. Il se décèle dans le silence intérieur et s’atteint lorsqu’au terme d’un processus de guérison personnel nous en sommes arrivés à l’abandon tel que décrit dans L’éveil en soi. C’est un état de transcendance et c’est l’ascension. Cela a toujours été possible pour chacun à tout instant mais les conditions environnantes ne l’ont guère facilité par le passé. Ce que nous avons en plus en cette époque bénie, c’est que l’horloge cosmique nous a amené au point de convergence où tout est désormais favorisé pour que ceci se passe collectivement durant l’ouverture du vortex. Lorsqu’il se refermera, le nouveau cycle en cours poursuivra son évolution dans une nouvelle matrice, infiniment plus confortable que la précédente, mais qui demeurera néanmoins un moule d’expérimentation, ce jusqu’au prochain passage collectif.

La Maîtrise est alors la clé pour vraiment sortir du jeu, ce qui représente ce que beaucoup d’entre vous ont décidé avant cette incarnation. On le devine, plusieurs niveaux d’évolution potentielle s’imbriquent. Se focaliser sur le premier niveau – celui unique que véhicule l’idéologie New Age – masque la porte du suivant. C’est ainsi que l’ouverture de conscience permettra, ou pas, d’envisager des niveaux plus subtils encore que celui qui est devenu évident pour vous tous qui lisez ces mots.

En ce présent la maîtrise appartient à ceux qui auront fait le choix de franchir le seuil. Et par la maîtrise ils pourront désormais passer librement d’un plan à l’autre en suivant leur trajectoire personnelle. Tout le monde n’a pas à acquérir en ce nouveau cycle naissant ce qui est déjà acquis. Tout le monde n’a pas non plus à passer le seuil que passe son voisin. Chacun va naturellement vers ce qui est résonance en lui. J’évoque donc cet aiguillage non pour créer un doute sur le chemin de chacun, mais pour éclairer sur ce qui peut être perçu en route et non compris comme une porte de sortie. Ne vous prenez pas la tête à deux mains, tout sera toujours juste.

Dans le perçu des plans multidimensionnels, la lumière, qui est vibration, est la base de la communication. Tout en réalité repose, même ici-bas au sein de la matrice, sur une technologie de lumière active jusqu’au cœur de la matière. Ainsi les scientifiques ont pu démontrer depuis un certain temps déjà le phénomène de communication via la bioluminescence de nos cellules. A savoir que toutes les cellules de notre corps émettent et reçoivent en permanence des particulières de lumière – des photons – qui sont un mode de transmission d’informations précises utiles à la vie. C’est bien une technologie de lumière qui préside au fonctionnement de notre corps de matière.

A une échelle plus grande, nous tous aujourd’hui, sur notre vaisseau Terre, traversons pour longtemps une zone de l’espace découverte par la science en 1961, à qui fut d’abord donnée le nom de « Nébuleuse d’Or » et qu’on appelle aujourd’hui moins poétiquement la ceinture de photons. Gaïa et l’ensemble du système solaire rencontrent cette Nébuleuse d’Or tous les 12.000 ans environ.

Nous baignons donc dans un océan de lumière qui transmet à nos différents corps une grande densité d’informations que nous intégrons tant bien que mal, mais plutôt bien si nous avons conscience de ce qui est en train de se passer, que nous avons entrepris un travail de déconditionnement propre à élargir notre vision et un travail de guérison propre à nous libérer de nos chaînes. Dans le cas contraire, le corps réagira tant bien que mal pour éliminer ce qui le gêne dans son intégration en déclenchant les réactions les plus adaptées, d’où le grand nombre de maladies-éclair observables aujourd’hui, plus particulièrement liées aux organes d’élimination. Mais aussi, les conditions de vie sont toujours appelées à changer brusquement pour ceux qui ne l’ont pas fait d’eux-même quand leur âme les enjoignait intérieurement de le faire. D’où des pertes d’emploi brutales, des déménagements, des divorces et toute autre forme de rupture avec l’habitude. C’est un mal pour un bien et si on le comprend comme tel, on le vit alors beaucoup mieux. Dans les cas de résistance extrême – entendez par là de non-accueil forcené à ce qui vient – la transmutation ne peut pas s’opérer, ce qui s’avèrera alors destructeur pour le corps.

Peinture de Tomek SetowskiEn cette période, et particulièrement depuis le 12.12.12, un nouveau palier est franchi qui devrait nous inciter à accueillir plus que jamais encore ce qui vient. A l’écoute de soi, on perçoit très bien dans le corps de matière les transferts d’énergie vécus, plus particulièrement au niveau de la glande pinéale, mais aussi on facilite l’accès aux passages dimensionnels qui s’ouvrent aux points de jonction entre les différentes bulles vibratoires (ensembles et sous-ensembles).

Hors du tumulte, en notre silence intérieur, devient visible ce qui est là, gigantesque, et demeure toujours invisible à qui cède une part trop grande de lui à l’agitation. C’est pourquoi la majorité des gens ne perçoivent pas encore ce qui se passe tout en ressentant le besoin de changer quelque chose dans leur vie. Cette période demande de se ménager du calme autant que possible afin de repérer les signes qui balisent notre chemin et d’intégrer l’intensité des énergies reçues. Si je devais prendre une analogie, imaginez que vous deviez percevoir une petite musique au milieu d’un brouhaha général. Pour se faire vous vous recentreriez sur vous-même et affineriez votre ouïe jusqu’à pouvoir discriminer les sons afin d’éliminer le bruit qui masque la mélodie. Une fois détectée, il est aisé de ne plus la perdre ou de vite la retrouver si tel était le cas. Les signes sont tous visibles pour qui sait trouver son silence, les portes sont ouvertes et nous devons juste nous en convaincre et ne surtout pas en avoir peur ou encore moins les dénier. Je l’ai déjà dit, il est finalement difficile de prendre sa liberté quand on est un vieux prisonnier consentant et les seules choses qui peuvent nous inciter à franchir la porte, c’est notre qualité de regard ainsi que notre confiance en nous et en la vie.

Ainsi, comme chaque année à cette période, l’alignement entre la Terre, le Soleil et Alcyone au centre de la Voie Lactée ouvre une fenêtre bien connue des anciens. Astronomiquement ça n’a rien d’exceptionnel malgré toutes les bêtises qui ont été dites sur le sujet. Mais d’un autre point de vue, cette fois-ci pourtant elle s’ouvre alors que s’achève une ère obscure et en débute une autre lumineuse. La qualité de lumière passant à présent par cette fenêtre marque un cap majeur dans l’évolution. C’est cela que nous devrions fêter bien plus que les dates préfabriquées de Noël et du Jour de l’An. Nous quittons définitivement l’Âge Obscur et nous renouons avec la grande époque des bâtisseurs originels venus d’Orion. Ils sont là, nous sommes là !

© Le Passeur – 21 Décembre 2012 – http://www.urantia-gaia.info Cet article est autorisé à la diffusion à la seule condition de ne pas l’associer à une démarche commerciale, de respecter l’intégralité du texte et de citer la source.

Cette série d’articles est réunie dans la rubrique « L’Eveil ».

A propos Le Passeur

Nomade sur le chemin...
Ce contenu a été publié dans 01- Mes articles, 06- Tous les articles, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

138 Responses to A la lumière de la Nébuleuse d’Or

  1. Soleil Bleu dit :

    Bonjour Passeur et à tous les passants d’Urantïa,

    Je relisais ton article et quelque chose à clignoté en moi, qui n’a rien de mental et fait véritablement partie de l’énigme qui me cloue sur place en ce moment. Je te cite : « Aller chercher en soi le souvenir de nos lignées stellaires n’a que peu d’intérêt si l’on s’arrête à la seule curiosité, par contre cela devient utile si l’on touche à l’énergie de celles-ci et qu’on en ramène l’empreinte ».
    Je ne fais pas d’efforts ciblés dans ce sens, mais s’est imposée à moi comme une fulgurance, avec une intensité qui me dit qu’elle n’est pas anodine, l’interrogation suivante : « Nos lignées stellaires sont-elles toutes, ou obligatoirement, porteuses d’une énergie vibrante d’Amour telle que celle dont on parle sur ce site ? Est-il possible d’être issu et de capter une énergie qui contienne plus d’ombre que de lumière ou n’est-ce dans ce cas qu’une vibration émanant une fois encore de l’égo ?
    Un conseil ou un éclairage sur cette question serait pour moi vraiment bienvenus.
    Merci infiniment.
    S.B

    • Le Passeur dit :

      Nos lignées sont comme des poupées russes. Où se trouve l’origine ? Qui le sait. Remonter aux origines dont je parle est en fait remonter au niveau de perception dont nous sommes capables pour le moment, rien de plus. Nos propres lignées se sont parfois égarées, mais l’amour préside à toute chose même s’il revêt parfois un aspect presque impitoyable. Il m’a été de voir des lieux de ténèbres pleines d’un amour si puissant qu’il n’était que création pure. D’un certain point de vue limité à nos croyances, c’était terrifiant, mais d’un point de vue détaché de ces croyances c’était tout simplement magnifique. Ceci pour dire qu’il n’y a pas à juger l’énergie que nous captons, il n’y a que l’expérience et notre capacité à la vivre pleinement en-dehors de toute peur. Nous nous sommes incarnés en cette époque exceptionnelle pour vivre cela, en conscience et en joie.

      • Soleil Bleu dit :

        Merci Passeur de ton message plein de mansuétude, puisse-t-il m’offrir une issue à ce qui me semble aujourd’hui une impasse.
        Bien à toi.
        S.B

      • Margelle dit :

        Passeur, comment dire combien ce que tu évoques fait vibrer en moi. Cela raisonne tellement avec ce qu’essaie de me faire partager mon ami -et néanmoins ennemi !- et que je refuse de toutes mes forces ! et que j’essaie en même temps de comprendre et d’accepter ! C’est un si grand mystère qui me submerge trop souvent, et que j’essaie de prendre avec moi, de ne pas refuser, de connaître, avec ce qui me semble être de si faibles moyens, et que je cherche à développer pour répondre à la proposition qui m’est faite !

  2. marie christine dit :

    Nada, je te réponds ici .
    Tout d’abord, je dois dire que je te comprends parfaitement . Le seul moment privilégié de l’enseignant, c’est bien ces quelques heures d’intimité entre l’enseignant et les élèves, ces quelques instants ou la magie opère quand tous font un dans l’enthousiasme d’apprendre, dans le plaisir de la découverte . Dans ces moments-là, rien d’autre ne compte que la matière elle-même . Mais il est vrai que ces instants sont brefs et fugitifs dans une journée . Constamment, on prend de plein fouet toutes les violences et les inconsciences familiales que les enfants transportent avec eux, en eux . Sans compter les interactions . Ils se stimulent entre eux et se renforcent grâce au nombre . Le laisser-aller de ces dernières décennies a été désastreux à certains points de vue : appât d’une vie facile, bling-bling, plus besoin d’apprendre, tout est dans l’audace et l’apparence …Mais je pense qu’il y a en même temps une plus grande réceptivité à exploiter . Il faut reprendre les choses en main . Il y a des choses intéressantes qui se font maintenant . Apprendre aux enfants à utiliser internet pour se cultiver, faire de la recherche est une bonne chose aussi . Il y a aussi maintenant des cours pour être parent . Pour les enseignants, je sais à quel point c’est un défi permanent de maintenir son calme intérieur, même pour ceux qui ne poursuivent pas un chemin spirituel .

    Il ne s’agit pas d’une mère d’élève mais de la Mère divine de l’Ashram de Sri Aurobindo à Pondicherry où ils ont fondé une école et essayaient de former les profs à la vérité plus haute .
    Un autre extrait :
     » Mais il y a une chose, une chose qui est la difficulté principale : ce sont les parents . Quand les enfants vivent avec leurs parents, moi, je considère que c’est sans espoir parce que les parents veulent que leur enfant soit éduqué comme ils l’étaient eux-mêmes, et qu’ils aient des positions, qu’ils gagnent de l’argent -toutes les choses qui sont contraires à notre aspiration .
    Il faudrait absolument qu’on leur dise : « Si vous voulez que vos enfants soient éduqués pour avoir une brillante carrière, à gagner de l’argent, ne les envoyez pas ici . Voilà .
    Il y avait des enfants qui étaient très bien et très contents . Ils sont allés en vacances chez leurs parents et ils sont revenus complètement changés et abîmés .
    C’est mon expérience de tant, tant, tant d’années, tant d’années ! Le danger, ce n’est pas les enfants, ce n’est pas la paresse, ce n’est même pas que les enfants soient révoltés : le danger, c’est les parents .
    Je voudrais que l’attitude de notre école soit connue des gens avant qu’ils n’envoient leurs enfants, parce que ce qui est dommage, c’est que les enfants sont contents et les parents pas ; et alors, ça fait des situations ridicules et quelquefois dangereuses . C’est très important, très important ! »

    Un autre passage :
    « La plupart des parents se soucient fort peu, pour des raisons diverses, de l’éducation véritable à donner aux enfants . Quand ils ont mis un enfant au monde et qu’ils lui donnent la nourriture et satisfont à ses divers besoins matériels, en veillant plus ou moins bien au maintien de sa bonne santé, ils pensent avoir fait tout leur devoir . Plus tard, ils le mettront à l’école et se déchargeront sur les maîtres du soucis de son instruction .
    D’autres parents savent que leur enfant doit recevoir une éducation et s’essayent à le faire . Mais fort peu d’entre eux, même parmi les plus sérieux et les plus sincères, savent que la première chose à faire pour être capable d’éduquer un enfant, est de s’éduquer soi-même, de devenir conscient et aître de soi, afin de ne jamais donner un mauvais exemple à leur enfant . Dire de bonnes paroles et donner de sages conseils à un enfant, a fort peu d’effet, si soi-même on ne lui donne pas l’exemple de ce qu’on lui enseigne . La sincérité, l’honnêteté, la droiture, le courage, le désintéressement et l’oubli de soi, la patience, l’endurance et la persévérance, la paix, le calme et la maîtrise de soi, sont toutes choses qui s’enseignent par l’exemple infiniment mieux que par les beaux discours . Parents, ayez un idéal élevé et agissez toujours en accord avec cet idéal, vous verrez peu à peu votre enfant refléter cet idéal en lui et manifester spontanément les qualités que vous désirez voir exprimées dans sa nature . Tout à fait naturellement un enfant a respect et admiration pour ses parents ; à moins qu’ils ne soient des êtres tout à fait indignes, ils apparaîtront toujours à leur enfant comme des demi-dieux qu’iol s’efforcera d’imiter de son mieux .
    A fort peu d’exceptions près, les parents ne se rendent pas compte de l’influence désastreuse que leurs défauts, leurs impulsions, leurs faiblesses et leur manque de contrôle sur eux-mêmes exercent sur leurs enfants . Si vous voulez être respectés par un enfant, respectez-vous vous-mêmes et soyez à tout moment dignes de respect ; ne soyez jamais ni autoritaires, ni despotiques, ni impatients, ni emportés ; quand votre enfant vous pose une question, ne lui répondez pas par une ânerie, sous prétexte qu’il ne peut pas vous comprendre : il y a toujours moyen de se faire comprendre si l’on en prend la peine, et en dépit du dicton populaire, j’affirme que la vérité est toujours bonne à dire, mais l’art consiste à savoir le dire de façon accessible au cerveau qui vous écoute .
    Et n’oubliez pas qu’il faut constamment vous surmonter vous-mêmes pour être à la hauteur de la tâche et remplir vraiment le devoir que vous avez encouru vis-à-vis d’un enfant par le seul fait que vous l’avez mis au monde . »

    Nada, évidemment, je n’ai pas réussi cette perfection dans l’éducation de mes propres enfants ni en classe . Mais j’avais quelques éléments, surtout l’idéal à atteindre toujours en tête et je me suis quand même améliorée au long des années . Je me suis aperçue aussi qu’on pouvait à tout moment « réparer », corriger, redresser des mauvais mouvements intérieurs et que les enfants sont des merveilles d’adaptation .
    Bien sûr, toi tu es plongé dans la « vie ordinaire », dans le service public . Service à l’humanité . Rude et noble tâche .
    Les enfants ont changé . Les enfants d’aujourd’hui sont plus critiques à l’égard des adultes, moins enclins à obéir aveuglément . Mes sautes d’humeur les faisaient rire, ce qui avait le don de m’énerver encore plus, mais aussi de m’interroger . Ils voyaient le ridicule que je ne voyais pas ! On n’est pas enseignant par hasard . L’enseignant est quelqu’un qui aime ou a besoin d’apprendre . En français, le verbe « apprendre » s’emploie dans les deux sens, sans doute parce que c’est un double phénomène qui se produit en même temps . Le prof apprend constamment comment enseigner, il doit toujours s’adapter à la réceptivité de l’enfant . L’enfant enseigne au prof comment enseigner par la manière même dont il comprend ou pas les choses, s’intéresse ou s’ennuie : il donne les signes . S’il ne comprend pas, l’enseignant doit chercher et chercher encore jusqu’à ce qu’il trouve la solution, le bon angle, la vraie parole, la vraie attitude .

    • Nada dit :

      Bonjour Marie-Christine.

      J’avais saisi que la mère de ce texte est l’archétype de la Mère.
      Ainsi, tu as choisi ces 2 extraits sur la parentalité, avec lesquels je résonne bien.

      De nos jours, je pense que les solutions de l’éducation seront trouvées lorsque chaque couple sera conscient de la décision d’autoriser l’incarnation d’une âme.

      Depuis les années 1970, chaque couple peut choisir:
      – une jeune fille peut choisir de construire son existence via une profession. Avant, elle ne travaillait pas sans l’autorisation de l’époux
      – il y a les connaisances médicales et les contraceptions
      – il y a les libertés de la majorité à 18 ans de rencontres amoureuses avant de décider d’une union
      – il y a les libertés de cesser une union.

      Mais, la société et nos propres familles exercent une telle pression auprès des jeunes adultes pour être normal : reproduire le schéma de la famille que nos parents ont connu.
      J’ai observé qu’on laisse la liberté de ne pas être parent jusque 40 ans, âge limite pour une grossesse sans risques. Après, on regarde bizarrement en jugeant.
      Combien de fois un jeune couple heureux entend régulièrement ces mots:  » Alors, ce bébé, c’est pour quand ?  » ?
      Leurs laisse t-on le choix de ressentir eux-même le juste moment ?
      Combien de fois ai-je entendu un homme ou une femme décider d’ « avoir des enfants » avant d’être vieux, avant d’être seul à la retraite, afin de laisser l’héritage à sa lignée ?

      C’est ainsi …Conscientiser l’incarnation est une évolution douce en occident.
      Car, l’orient bouddhiste n’a pas encore su démontrer la valeur de cette loi de la nature.

      Alors, on fait avec malheurs et bonheurs des familles, des écoles. Le monde continue de tourner, et le soleil se lève toujours à l’est, avec les enfants partout.
      Il est rare que l’on dise d’un enfant que la vie s’est éteinte en lui. On le dit de plus en plus pour les adultes.
      Nous-mêmes enfants savions en notre âme que c’est ainsi.
      Les âmes naissant depuis savent aussi.
      Savoir aussi : les voiles entre l’identité humaine incarnée et l’identité de l’âme se levant doucement et levés en ce nouveau millénaire.

      Tu dis que choisir d’être enseignant a sa motivation ds le fait d’aimer apprendre.
      Certes, certes…Exact!

      On dit que ce choix n’est pas si volontaire que cela.

      Quelques motivations:
      – un salaire et une retraite sans risques
      – des horaires hebdomadaires compatibles avec le rôle et la fonction de mère

      – solutionner des problèmes de sa propre enfance, ceci n’est pas péjoratif. Bien des pédagogues innovent en cherchant leurs solutions
      – peur de la vie en société. Un enseignant s’est senti à l’aise et protégé dans ses écoles, c’est là où il réussissait, était mis en valeur. Son école, ou son institution pour ceux qui entrent dans les hiérarchies, sont sa tour d’ivoire
      – équilibrer les sentiments d’infériorité par les sentiments de supériorité
      – manipuler, séduire autrui pour être obéi ( les aspects ombres ).

      C’est ainsi que les pouvoirs politiques et écclésiastiques maintiennent les corps enseignants dans l’infantilisation et l’obéissance. Même chez les syndiqués les plus farouches !

      Mais, il y a toujours eu à un moment de l’histoire des personnalités/âmes libres pour choisir volontairement d’enseigner les Connaissances séculaires qui mèneront à la Connaissance de la loi de l’incarnation et donc de ce qui va avec.
      Cette Connaissance sera avec la levée des voiles, à laquelle nous avons foi, par exemple sur ce site.

  3. Jonas 27 dit :

    Merci mes ami(e)s pour toute votre lumière éternelle .
    On parle du voile qui s’amincit dans ces temps bénis,pour moi c’est très vrai!
    Laissez-moi essayer de l’expliquer.Avant sa naissance ma fille est venu voir quatre personnes par rêve et il me l’on tous communiqué.Aujourd’hui elle est venu me voir moi pour m’expliquer le choix et le pourquoi de ces personne qui sont ma mère et mes trois soeurs.Elle (ma fille)ma dit qu’elle avait choisit ces 4 personne pour communiquer le temps qu’elle en soit capable et qu,a l’eu quatre il formerait (la maison).On est vraiment en temps bénit mes ami(e)s avec toute ma lumiombre.

  4. noemie dit :

    Un grand merci passeur pour ce message que je reçois en cadeau ce jour de Noël et qui fait écho au courriel du mois dernier !!
    Je partage ces vagues de lumière et ces messages avec mes frères et soeurs !
    Bon noël à tous.

  5. Jonas 27 dit :

    Le 12/12/21 l’ancien monde est mort.
    Le 12/12/24 a 4h27 (trois jours après) le nouveau monde rennait (pour moi).
    Ma petite fille voit le jours !!!Ceux qui me connaisse savent dans quel état ,je me trouvais l’année passé à la même heure(vide).Tout les promesse de l’éveil on été respectées.
    Co-créateur entendez moi!!! Vous avez le pouvoir de voir naitre vos miracle si vous le choisisser,il n’y a aucune limite.J,ai connu une année vitesse lumière et de multiple saut dans le néant qui m’on donné accès a des mémoires oubliées qui donne le courage et la force de l’amour qui soulève des montagnes.Dieu m’a donné une seconde chance et je lui ai promis de faire ce qu’il faut ,quand il le faut et j’ai fais la même promesse a notre mère la terre ,mon être divin(enfant intèrieur)et a mon ego car il sont mon tout.Le feu qui consumait tout sur son pasage pour ensuite s’éteindre ,brûle maintenant d’une flâme constante de fusion (bleu l’impide)et unifit sur son passage sans rien démander en retour.Matériellement j,ai refaite ma vie en mieux et men moin de temps qu,il m,a fallu pour la détruire sans jamais penser a l’argent.Spirituellement je coule comme la rivière continuellent connecté a ma mère et a tout mes sens qui me guide et me fond avancer éternellement.Ma foi n’a aucune limite, mon amie Soleil bleu ma fait comprendre que le CCRROOAAHH!!!de mon corbeau disait en réel (((CROIS))) et j’accepte cette réponse(clef)de tout coeur et L’être je l’ai retrouvé grace a vous tous mes amis (Guerrier de la lumière),merci!!!Quand ma fille est venu au monde elle sait mit a crier et a pleurer pendant 10 a 20 seconde je lui ais dit(tu est heureuse d’être au monde),elle a serré mon doight avec sa petite main délicate ,elle m,a regardé( même si elle ne voit rien a cette age (selon qui??)La connection a été instantané (bienvenu ma fille ,je te laisserais être ce que tu veux et comme tu le veux).Elle n’a pas pleuré depuis en ma présence elle est calme comme le fleuve tranquille.Vous savez j,ai aidé le doc a la sortir ,je dirais plutôt que je l’ai attrapé au vole .Les mots exacte pour d’écrire cela c’est (L’explosion de la vie,le bing bang,la fusion )J’ai pus bien voir la lumière couleur (or )a cette instant exacte.Ma conjointe ne possède pas cette fibre que l,on appelle ,la fibre maternelle .Elle est cruel et distante avec c’est enfant .Mais nous savons que l,on est le résultat de??Sa mère la fait énormément souffrir et on ne peux donner ce que l’on na pas recu .Elle elle attend ou sa mère va changer et découvir c’est tord et lui demander pardon mais nous savons que cela n’arrivera jamais alors elle souffre constament enfermé dans cette image d’une petite fille qui amène le déjeuné a sa mère le lendemain d’une cuite et que sa mère ne dègne même pas la regarder car elle aussi est le résultat de???J’ai fait un rêve mais je ne suis pas sure c’étais peut-être une rencontre avec Dieu .Il m’a dit que cette enfant était envoyé pour elle et qu’il ferait couler la paix en elle comme un fleuve tranquille.Je suis un père présent qui prend souvent plus que sa place a cause des facteur d’écris plus haut ,mais je lui ai promis (a Dieu).Je pouvais dormir a L’hopital pour veiller sur eu mais non .Je les laisse seule ensemble ,pour s’apprivoiser .Le miracle se produit en ce moment ,sous mes yeux .La foi est indispensable ,le foi en ce que vous voulez(le science, les extraterrestre,Jéovah,une cause ,n’importe quel foi ,il suffit de croire et de suivre son instinct .Avec toute ma lumiombre.

    • Salvia dit :

      Bienvenue à ta petite fille! ♥♥♥

    • Stéphanie dit :

      Bonjour mon Ami,

      Bienvenue à ta merveilleuse petite fille en ce jour béni ! Tu sais, je suis vraiment très émue en lisant ce que tu écris ici (je pleure de joie), le miracle s’est accompli dans ta vie et je suis très heureuse pour toi, tu le mérites bien et tu en es le seul artisan, tu as transmuté les ombres en lumière.

      Ta fille est un véritable don pour toi, pour ta compagne, pour tous tes proches et pour l’humanité. J’ai ressenti qu’elle allait naître le 24, je sais que tu as confiance en moi, en ce que je vois et ce que je ressens. Laisse moi te dire ceci, le rêve que tu as fait au sujet de ta compagne et de ta fille, je sais que c’est un message qui t’est adressé par tes guides, aie confiance, je le sens aussi le miracle de la guérison va avoir lieu pour ta compagne grâce au lien qui va se tisser avec votre fille.

      Que la paix et la joie soient dans ton cœur et dans celui de tes proches mon valeureux guerrier de lumière !

    • Margelle dit :

      Jonas, je chante pour toi, pour ta fille, pour ta compagne. Ce que tu nous livres est immense. La vie dans sa grande réalité, sa grande totalité.

    • Marie-Anne dit :

      Jonas, je suis si heureuse pour toi!
      Bienvenue à ta petite fille dans ce monde nouveau qui s’éveille et qu’elle vient illuminer de sa présence ; et merci à elle et à toi pour les messages d’Amour que vous nous offrez, chacun à votre manière, bien sûr!

      Je crois que tu peux accueillir ton rêve avec joie et confiance car il semble bien que chez beaucoup d’entre-nous, le Moi divin s’exprime beaucoup plus clairement ( ou est beaucoup mieux perçu) depuis quelques jours, et ce, notamment, via les rêves !

      Je voulais te dire également que, de ce côté-ci de l’Atlantique, j’attendais , avec affection, l’annonce de 2 naissances pour décembre: l’une, du petit garçon (et futur filleul) de la meilleure amie (depuis qu’elles sont enfants) de ma fille aînée, et l’autre…de la petite fille d’un certain Jonas !

      Tous deux sont arrivés…le 24 !
      (et le 27, nous fêterons le « 1 an » de mon petit-fils!)
      Quelle joie d’accueillir tous ces merveilleux enfants en ces temps si spéciaux!

      Je t’embrasse, ainsi que toute ta petite famille !

    • Tchunka dit :

      Bienvenue à cette belle fleur de l’hiver.
      Je suis si heureuse pour toi Jonas, pour la relation que tous les trois vous allez vivre mais aussi pour ton premier né qui va sentir son cœur grandir en aimant sa nouvelle petite sœur. Il va découvrir grâce à son amour pour elle qu’il n’aimera pas moins pour autant tous ceux qu’il aime déjà. Le cœur est extensible, il peut accueillir l’amour sans limite. Je suis convaincue que ta compagne va découvrir l’amour grâce à cette belle fleur de l’hiver qui ne demandera qu’à lui montrer le chemin de son cœur. Embrasse ta compagne pour moi, dis-lui que je suis de tout cœur avec elle, que tout ira bien et qu’elle reste naturelle et spontanée.

      Soigner les blessures du passé demande beaucoup de courage pour regarder le reflet dans le miroir. L’enfant qui vous vient est surement doté d’une grande capacité d’amour et de compréhension de votre lumiombre pour vous apporter un nouveau regard sur vos vies et vous accompagner sur le chemin de la libération, de l’expansion, de la connexion.

      Je suis si émue de savoir cette belle fleur de l’hiver arriver en cette belle période de l’année calendaire et de notre passage dans ce nouveau cycle. Embrasse la et câline la de ma part, dis-lui combien je l’aime et que j’ai hâte de la rencontrer, rappelle lui qu’elle est le symbole de ce nouveau monde, de la renaissance.

      Avec tout mon amour je t’adresse mille et une tendres pensées depuis l’autre rive de l’océan !

      PS : Ce matin j’ai vu une cigogne et j’ai pensé à toi. Son partenaire ne devait pas être bien loin ! Rassure toi elle ne volait pas au-dessus du Morbihan, je suis actuellement sur Munich !

    • alain thomas dit :

      Salut Jonas,
      Quelle joie pour toi que ce premier échange de regard n’est-ce pas ?
      C’est inoubliable.
      Ta vie n’est plus la même Jonas.
      Je retiens ceci que tu écris plus haut :
      « (bienvenu ma fille ,je te laisserais être ce que tu veux et comme tu le veux). »
      Quel prénom as-tu choisi pour ta fille ?

        • alain thomas dit :

          Y a-t-il un sens spécial à ce prénom Jonas ?

          • Jonas 27 dit :

            Non ,si il en a un je le découvrirai peut-être plus tard.Ma compagne avait déja deux enfant avant mon arrivé et maintenant nous en avons quatre avec les deux mien (avec elle).Mon premier garcon s ‘appelle Noah .Je trouve que Myah c,est encors plus jolie quand je met ces deux nom a côté l’un de l’autre (Noah-Myah).Sinon ,je voulais l’écrir (Mia) et une de mes amie m’a dit qu,en italien ca voulais dire( mienne).J’avoue que je trouvais cela superbe.

          • alain thomas dit :

            Myah, c’est très joli et plein d’énergie.
            Je souhaite qu’elle te fasse avancer dans la vie comme la mienne me fait avancer.
            Avec toute mon amitié !

    • Zeitgeist dit :

      Salut Jonas 27,
      Une petite dédicace pour ta douce, car toi, il me semble que tu as déjà bien mis le pied dedans… 😉

      Je commence par un livre que vous devriez lire à deux, « Eduquer ses enfants, s’éduquer soi-même » http://www.amazon.fr/Eduquer-ses-enfants-s%C3%A9duquer-soi-m%C3%AAme/dp/2896260366

      Un aperçu avec ses 4 commentaires http://www.amazon.fr/product-reviews/2896260366/ref=dp_top_cm_cr_acr_txt/279-5074483-5300501?ie=UTF8&showViewpoints=1 découvert ce soir…

      Puis viendra une petite vidéo humoristique : http://www.ted.com/talks/lang/fr/ken_robinson_says_schools_kill_creativity.html

      Pour terminer, j’ai condensé 3 passages d’un livre de Catherine Dumonteil-Kremer :
      « Une des conséquences de notre éducation est d’être indigné à chaque fois que notre enfant réclame quoi que ce soit que nous n’avons pas pu obtenir de nos propres parents.
      Lorsque nous sortons du système bien/mal, bonnes actions/mauvaises actions, et que nous comprenons que les « dysfonctionnements » de l’être humain ne sont plus que des expressions de sa souffrance présente ou passée, nous pouvons avoir une autre vision du monde et la transmettre à nos enfants.
      Cette vision du monde est très optimiste car si la violence se transmet au travers des générations, l’amour aussi !
      Notre enfant n’est pas une marionnette faite pour répondre présent aux personnes qu’il aime le plus au monde, en lesquelles il a le + confiance : ses parents. C’est une personne sensible qui vit comme nous des deuils, des déceptions, qui a des désirs, des besoins et qui, caractéristique de ses premières années, s’attend au meilleur dans la vie…
      Notre enfant va toute son existence apprendre à vivre dans le monde des humains. Si nous le respectons, il n’obéira pas aveuglément à des ordres, mais sera capable de comprendre les personnes et de choisir de faire ou non ce qu’on lui demande. Notre rôle de parents est bien heureusement devenu complexe. Il nous faut réfléchir à une autre manière de communiquer avec nos enfants, nous former, prendre des informations et des encouragements au sein de groupes, de travailler sur nous.
      C’est le projet d’une vie, mais il en vaut la peine.
      Il y a un monde meilleur au bout de cette route ! »

      Courage et lucidité t’anime ! 😉
      A+
      Z.

      • Jonas 27 dit :

        Merci a toi Zeitgeist,j’essairais de lire avant de juger car j’ai bien l’intention de me laisser guider par la vie elle même .Tu me croira fou mais cette enfants va m,apprendre peut-être plus que je ne vais lui apprendre.Je te remercie pour tes lien que je lirai quand je n’aurai plus cette fichu fiêvre ,Avec toute ma lumiombre .

        • Zeitgeist dit :

          Le livre… c’est le +++ important !!! N’essayes pas de reproduire les mêmes exemples, mais bien d’apprendre à apprendre.

          C’est à deux qu’il faudra le partager 🙂 N’oublie pas !

          Bon rétablissement.

          Z.

          • Margelle dit :

            Tu sais, Zeitgeist, je CROIS que nous pouvons faire confiance en Jonas dans sa démarche. Il a confiance en la vie, en sa fille, qui lui a déjà appris beaucoup.
            Les livres sont faits quand on cherche et qu’on ne sait pas trop… Jonas, lui il SAIT qu’il va apprendre de sa fille. Les livres n’apportent plus grand chose, dans ce cas. Au contraire…
            Et faire confiance à l’autre montre qu’on a confiance en soi, également.
            Amitiés à toi.

          • Margelle dit :

            Mais ton lien servira sûrement à d’autres !! 🙂
            As-tu vu que le livre n’était plus disponible ? Introuvable !

          • Stéphanie dit :

            Margelle, je te remercie pour ces mots qui viennent de ton cœur.

            Jonas n’a pas besoin de livre car il suit son instinct (sa petite voix intérieure) et son cœur. Il a un très grand avantage par rapport à nous occidentaux puisque ses ancêtres étaient des êtres LIBRES (nomades) en connexion avec la Mère Terre (Gaia) et savaient lire tous les signes qu’Elle leur envoyait à travers les rêves, l’unité avec les animaux, les végétaux, les éléments, les esprits, l’invisible …

            Le vrai savoir, la vraie connaissance vient du cœur (Amour) et de la connexion avec la terre et toutes ses créatures (l’unité) … L’Amour Inconditionnel est une énergie qu’il nous faut vivre et incarner à chaque instant et à chaque souffle de notre vie …

            Enfin, cela n’est que ma vision intérieure et n’engage que moi mes amis, chaque UN est LIBRE de parcourir sa propre voie, son propre chemin …

          • Zeitgeist dit :

            Margelle, Stéphanie, :-),

            Il me semble que Jonas peut répondre à votre place, n’est-ce pas ?
            Il me semble qu’il m’a remercié pour ces liens, non ?
            Il me semble que vous ne connaissez pas ce livre, n’est-ce pas ?
            Bon… est-ce si important vos commentaires Mesdames ?
            Pourquoi ne vous intéressez pas plutôt aux infos que je partage Chère Margelle et Stéphanie ?

            J’attends avec amour et humour vos réponses…. 😉 !!!
            Merci d’avance et bonne soirée !

            Z.

          • Salvia dit :

            Tout à fait d’accord avec Margelle et Stéphanie. Serait-ce l’aspect féminin, intuitif, qui est bien développé chez Jonas, et chez son peuple? Peut-être. Eux connaissent et respectent le Grand Livre de la Nature qui leur enseigne la Sagesse, alors que nous, nous avons besoin de livres qui nous enseignent un Savoir et éventuellement des Connaissances. Mais la Sagesse ne s’acquiert que par l’expérience me semble-t-il.

          • Jonas 27 dit :

            Bonjour mes ami(e)s,
            ce que je retient de vos commentaire ce n’est pas qui a raison ou qui a tord .C’est plutôt le bien fou que cela me fait d’entendre les oncle et tantine de la lumière porter intérêt a ma fille.Me laisser guider par la vie c’est aussi cela .Zeitgeist,Tes lecture on l’air si importante pour toi que je vais y jetter un coup d’oeil dès que je le pourrai.Margelle ,stéphanie et Salvia ,merci d’être la pour moi avec autant d’appuie ,cela me fait une grande joie .Marie-Anne,Tcunka,Alain Tomas,Marie christine et Francois merci et merci encors !!!J’avais appris qu’on avait qu’une famille sur cette terre .Vous me démontrer que c’est absolument faux !!!Nous ne sommes pas toujours sur la même longueur d’onde mais dans cette famille tous le monde dit ce qu’il pense pour le meilleur et pour le pire .Je vous aime et a l’instant ressenter tout l’amour qu’a fait naitre en moi ce petit miracle ,je le partage avec chacun de vous (être de lumières)!!!Avec toute ma lumiombre.

          • Zeitgeist dit :

            Bonjour Jonas !

            Il y a eût malentendu… harfff ! Quand je vous relis, je comprends que la naissance de Myah n’est pas votre première naissance…. pufffff….. et moi qui croyait que quand tu expliquais la différence au niveau fibre maternelle qu’il y a entre vous 2, et qu’ il me semble que l’on peut donner ce que nous n’avons pas forcément reçu en le créant à son tour, de ce faite, j’ai cru bien faire en partageant quelques outils pour nouveau Papa !
            Et bien encore désolé, je me suis trompé. Pensée donc amicale à Margelle et Stéphanie 🙂
            A+
            Z.

          • Margelle dit :

            Oui, Zeitgeist (j’essaie de ne pas écorcher :-)), merci d’abord pour ton sourire. J’espérais bien une réponse. Oui, tu as raison, et Jonas t’a répondu. Mais nous sommes sur un espace public, et ce que tu écris, je le reçois aussi. Et j’ai eu envie de réagir, en fonction de mon vécu, bien sûr, et d’une blessure toujours mal refermée, bien que mieux cicatrisée… et que je pense universelle… J’ai eu le sentiment, mais je peux m’être trompée, que Jonas te répondait avec toute sa gentillesse. Il est vrai qu’il y a toujours plusieurs réponses possibles, on choisit celle qui convient mieux sur le moment… mais il y en a une multitude d’autres… et il y en a une qui est plus pertinente.. mais ça, pour ma part, je ne le sais qu’après. En tout cas je ne retire pas ce que j’ai écrit. Je le ressens toujours comme ça.
            Maintenant ta proposition est sans doute juste, ça je ne le sais pas encore… il faudrait savoir ce que la compagne de Jonas en pense… C’est vrai que j’ai parlé pour elle aussi…. J’espère que Jonas nous le dira !! 🙂
            Et puis, oui, je suis absolument désolée de ne pas t’en avoir fait part, mais j’ai été sur tes sites. Ils m’ont bien intéressée, et les ai enregistrés… Effectivement je n’ai pas fait de partage à leur sujet, j’espère que tu ne m’en veux pas ! 🙂

            Et puis, le livre, j’insiste, il n’est pas disponible actuellement, tu as une piste ? ou tu nous en fais une synthèse ? 🙂

            Avec mon amitié toute soeurelle… (bon, fraternelle !)

          • Stéphanie dit :

            Bonjour Zeitgeist,

            Ton questionnement est légitime et je m’excuse si mon commentaire a pu te troubler, cela n’était pas mon intention puisque je n’ai absolument rien contre toi ou contre ton livre qui est certainement très intéressant, au contraire (sourire).

            La vérité, c’est que j’ai prit Jonas comme exemple pour exprimer ce que je ressens personnellement à l’intérieur de moi. Ce format de communication a ses limites et peut prêter à des malentendus, je ne parlais pas de ce livre en particulier Zeitgeist ni de l’éducation de nos enfants, et encore moins de la fille Jonas. Mon discours était généraliste et Salvia en a parfaitement cueillit l’esprit … Mon intention était simplement de mettre en lumière que les peuples, comme celui de Jonas, n’avaient pas de livre ni d’écriture, mais ils possédaient une Sagesse, une spiritualité et une connexion à la Terre qui leur donnait l’accès à l’unité. C’est tout.

            J’espère avoir été plus claire et avoir dissipé les ombres entre nous …

            Je t’embrasse fraternellement, et je suis certaine que ce livre ainsi que ta méthode d’éducation est très inspirante, cela ne me fera sans doute pas de mal d’aller y jeter un coup d’œil … Merci Zeitgeist.

          • Zeitgeist dit :

            Encore harff !! 🙁

            Je ne savais pas pour les origines de Jonas…. il vient d’où ?

            Concernant la vidéo, depuis deux ans que je la fait circuler, tout le monde l’adore !

            Le livre…. d’une logique et d’une responsabilité à vous éveiller des moutons à la pelle !

            J’ai vu qu’il n’est plus dispo sur ce site…. faut creuser + 😉 http://livre.fnac.com/a2232076/Naomi-Aldort-Eduquer-ses-enfants-s-eduquer-soi-meme comme quoi le destin s’acharne !!! Faut persévérer….

            Un extrait: « Vous n’êtes pas à l’embauche de votre enfant comme gérant de sa destinée; vous vous êtes porté volontaire pour combler ses besoins et stimuler sa croissance en l’aimant. S’attendre à ce qu’un enfant évolue au rythme que vous lui imposez est contraire au fait de l’aimer pour ce qu’il est: sa valeur serait alors jaugée d’après vos critères et votre emploi du temps. Aimer votre enfant, c’est plutôt vous réjouir de son rythme de croissance; ainsi il saura qu’il est libre d’être lui-même à chaque étape du chemin, sans redouter que vous ne l’aimerez pas ou ne l’apprécierez pas s’il ne se conforme pas à votre horaire ou à vos normes.

            Gardez conscience de l’amour que vous portez à votre enfant. Au lieu de vous attendre à ce qu’il se comporte respectueusement, traitez-le avec respect; plutôt que d’espérer qu’il soit capable d’attendre et de prendre vos besoins en compte, soyez indulgent et généreux envers lui. Avec le temps, il tentera d’imiter ces qualités parce qu’il vous aime et qu’il veut être partie intégrante de la famille. Cela ne signifie pas que vous ne pouvez rien lui demander, mais tenez-vous-en à ses capacités probables. Vous pouvez exiger qu’il reste tranquille, qu’il attende ou qu’il vous apporte un objet, mais respectez son choix, consentement ou refus. Il apprendra bientôt à respecter les préférences des autres autant que les siennes. »

            Bcp de bonnes idées de son livre sont appliquées chez nous tous les jours depuis + de 6 ans pour accompagner nos deux enfants sur leur route !

            A chacun ses armes pour avancer dans ce monde de 4D…. et quelques fois on se les prête 😉

            A+
            Z.

          • Jonas 27 dit :

            Bonjour mon très cher Z!!!
            Merci pour ton acharnement ,je vien de lire ton dernier message et je le trouve très parlant et juste et cela me donne envie d’aller plus loin dans cette lecture.Je vais clarifier quelque chose sur cette enfant que je ne voulais pas partager ici,car on peut le voir sous un angle ou un autre selon l’endroit ou l’on se trouve.Ce rêve (de Dieu)qui n’en est pas un,je l’ai fait au début de la grossesse et je n’étais plus avec ma compagne .Je me suis réveillé avec le combiné sur l’oreille.IL(Dieu) ma dit qu’il nous envoyais un être unique !!!Dans ces premières années il pourrait semblé avoir des retard de language mais,après l’age de quatre ans se serait comme un fleur qui éclot car cette une vielle âme .IL(ma fille)va m’apprendre)beaucoup plus que je ne pourrais jamais lui apprendre mais,je sais qu’il n’y a rien pour rien alors je prend mon ami ,avec toute ma lumiombre.

          • Jonas 27 dit :

            je veux juste rajouter que quand je me suis reveillé avec le combiné j’étais avec ma compagne au téléphone et pas avec (Dieu)lol!!et je lui ai dit en pleurant ce que Dieu m’avait dit.

    • François dit :

      Tous mes vœux de Paix et d’Amour Jonas et bienvenue à cette Âme. ♥

  6. Martine dit :

    Bonjour,
    Qu’est-ce qu’on attend de moi? Qu’est-ce que j’attends des autres? Rien!!
    L’idée de donner et recevoir, c’est encore de la vieille dualité. On s’englue dans la dépendance. La vraie liberté est hors de ces notions, c’est un flux continu qui n’a pas d’objets, comme la lumière..

    • François dit :

      La dépendance ne peut être associée au ‘don’ , elle ne peut l’être qu’au deal. Donner dans le sens noble du terme c’est ne rien attendre en retour. Or les humains en grande partie, sont encore pour l’instant bien incapables de ce geste de cœur et sont encore dans le deal au nom du don. C’est bien différent comme démarche et dans ce sens là oui tu as raison. Mais le vrai don rempli autrement que le deal ou rien. La vraie liberté n’est elle justement pas de tout donner?! 🙂
      Bonnes fêtes à tous.

      • Martine dit :

        Bonsoir,
        Je comprends ton point de vue mais à partir du moment où ton mental pense « je donne » ou « je reçois », il retombe immédiatement dans l’égo.
        Charité chrétienne.

  7. romarin dit :

    bonsoir,
    Merci Passeur,
    une question me vient ce soir, il est 17 H 30 et le jour tombe à peine. Après recoupement avec plusieurs personnes il nous semble que les hivers précédents, fin décembre, il faisait nuit à 16 H 30 !
    d’où souvent ce manque de lumière, un hiver trop long et l’espoir de vite voir revenir les jours plus longs (enfin pour ma part). Et cette année: surprise, je n’ai pas cette impression de nuit trop longue dûe à la saison !
    Avez-vous remarqué ce fait ?
    les photons sont ils responsables?
    sinon je n’ai pas remarqué chez moi, de changement notable en cette période de transition, si ce n’est que je suis plus calme et détendue avec juste quelques petits pics nerveux vite résorbés.
    voilou…bonne fin d’année à vous tous

    • Le Passeur dit :

      Ma foi, le coucher dépend du relief de l’horizon et de la précession des équinoxes qui fait que l’axe n’est pas tout à fait le même d’une année sur l’autre. Ce qui est sûr par contre, c’est que la luminosité des astres a changé depuis pas mal de temps déjà pour pas mal de personnes, mais visiblement pas pour toutes. Question de regard.

      • Louisetta dit :

        Je suis bien d’accord, passeur!

        Etant en Pyrénées atlantiques pour les fêtes, je me suis empressée de contempler le ciel étoilé que l’on voit moins bien en ville, hélas! Quelle surprise! Il y a bien un changement mais je ne saurais dire lequel, c’est merveilleux…

        L’univers semble enfin à portée de main, enfin accessible à nous, dans sa simplicité, sa paix, et le torrent de son amour évident.
        J’ai fondue en larmes, heureusement que j’étais seule car je n’aurais pu expliquer pourquoi exactement.

  8. François dit :

    Voici que l’envie d’écrire vient délicatement me chercher. Bonjour à tous et heureux de vous retrouver après une petite période intérieure ou presque.

    Cet appel depuis quelques jours de ‘rentrer à la Maison’ était tel que je ne pouvais que l’entendre. Drôle de période, ma foi, que nous avons traversé là en ce ‘pivot’ énergétique qui me semble s’être sans cesse accéléré depuis le 12.12.
    Je ne sais pas pour vous mais dans mon corps , auras et toutes les annexes qui me constituent ce fût un raz de marée. Comme si le paroxysme de chaque état venait s’exprimer. De tout en haut à tout en bas…. La vie vient de me montrer qu’entre ces deux extrême il n’y a , en réalité, qu’un minuscule pas. Un pas qui se franchit à volonté dans un sens comme dans l’autre. De l’ombre la plus pure à la lumière la plus pure, il n’y a , effectivement, qu’un mince voile qu’il devient possible de franchir.
    Pour l’instant , je n’y ai que modestement passé la tête. Je n’en ai eu qu’un très très vague aperçu et , en toute franchise , je ne me sent pas pressé car je sais qu’il faut être prêt.
    Disons que cela me donne l’impression que je vais bientôt avoir un nouvel habit mais que pour l’instant je suis devant la porte de la boutique et je veux apprécier cet instant avant de pousser la porte du magasin où je vais me faire remettre ma véritable nature. Cependant il me semble essentiel que j’aime sans retenue aucune ma vie actuelle, le monde que je quitte (je parle bien-sûr de mon monde intérieur….) les parties de moi qui ont cru à ce qu’il s’avère aujourd’hui avoir été des illusions. Oui j’ai aimé mes illusions et je dois aimer celui que j’ai été. Inconditionnellement ! après je pousserai cette porte et me ferai Plaisir car je ne pense pas mériter autre chose que la Paix.
    Qu’elle soit aussi sur vous.

    • Salvia dit :

      Bonsoir François,
      heureuse de te lire, tu me manquais un peu, si j’ose te le dire …
      Toi qui acceptes ce que fut ton passé, apparemment toujours encore un peu présent, saurais-tu me dire comment faire lorsque ce passé nous rattrape alors qu’on était à mille lieues d’y penser? Et qu’on sait qu’il n’est plus de notre monde? Je trouve ça bien inconfortable car je me sens lâche de ne pas savoir trouver les mots pour faire comprendre à ce passé qu’il est … justement passé. Pourquoi me ressert-on le plat refroidi?
      Mais je crois que cette question j’aurais tout autant envie de la poser au Passeur. Etre dans un air nouveau, convaincue que l’ancien monde n’est plus mon monde, et pourtant il me nargue … ce n’est vraiment pas drôle. Cela me gâche quelque peu ma joie d’être. Echo? … N’en a-t-on donc jamais terminé de se débarrasser d’un passé qu’on croyait révolu?
      Ou bien est-ce justement cette certitude de l’air nouveau qui attire les poussières qu’il me faut encore ramasser et transmuter?
      Que le ménage est donc laborieux à faire …

      • Le Passeur dit :

        On a toujours l’occasion de voir où nous en sommes. Se représente ce qui n’est pas tout à fait réglé, même s’il s’agit juste parfois d’une claire prise de position qui faisait jusque-là défaut, ou ce qui est déjà refroidi juste pour constater si l’émotion a enfin laissé place à la sérénité.

        • marie christine dit :

          Et pour rajouter mon grain de sel, Salvia, je dirais que la lumière, pour entrer dans les cellules du corps doit déloger ce qui y est encore .
          « Ote-toi de là que je m’y mette ! », en quelque sorte .
          Car je pense que la Paix, pour s’installer, doit faire le vide . Pas de place pour la cohabitation !
          D’où quelques désagréments pendant que le travail se fait …

        • alain thomas dit :

          L’émotion est un état.
          Se rendre équanime est une maîtrise que l’homme peut expérimenter dans l’attitude du calme mental et de la méditation profonde.
          Cependant, tout événement circonstanciel peut faire naître une émotion.
          C’est pourquoi nous pleurons… ou sourions.
          L’émotion n’est pas à rejeter.
          Elle est acceptée comme telle puis transformée sur le chemin.
          Cela reste une graine enfouie dans l’inconscient.
          A tout moment, elle peut surgir à la surface.
          L’émotion peut être belle… aussi.
          C’est la condition humaine.
          La saisir dans l’euphorie n’est pas la sérénité.
          La sérénité est la maîtrise de l’émotion mais elle ne l’éradique pas.
          Au contraire, elle l’épouse en quelque sorte.

        • Salvia dit :

          Je te remercie pour ta réponse qui est venue au bon moment!
          Car l’occasion, comme par hasard, s’est représentée à l’instant-même, et là j’ai su trouver les mots qui convenaient… Cela fait du bien 🙂

      • François dit :

        Oui Salvia tu as donné la réponse dans la question :
        « Ou bien est-ce justement cette certitude de l’air nouveau qui attire les poussières qu’il me faut encore ramasser et transmuter? »
        et le Passeur te la confirme dans sa réponse sur les émotions. Je vis actuellement et de façon assez cataclysmique parfois les conséquences de mes choix , prises de positions, etc… mais, la différence avec ‘avant’ c’est que c’est devenu très rapide, très très rapide. Comme si la capacité de créer était disponible immédiatement ou quasi. Pour ma part j’utilise le plus souvent possible tous les outils acquis ces dernières années, ils sont efficaces comme les tiens le sont très certainement aussi. Ne pas perdre courage , mais plutôt orienter notre énergie vers cette nouvelle donne. Je ne pense pas qu’il y ait un ancien monde et un nouveau monde, en tout cas je ne crois pas que ce soit aussi clair et définit que ça. Je crois que nous sommes toutes et tous dans ce changement et qu’il nous demande de finir avec nos vieilles histoires dans l’amour et la reconnaissance d’être arrivé jusque là, même si il y a encore quelques souffrances. Les chocs peuvent paraitre plus forts voire violents qu’auparavant mais là aussi je crois que la détente est le meilleur moyen de se laisser porter par les flots de lumière qui nous arrivent dessus de toutes parts. Qui nous arrosent afin que nous grandissions dans l’acceptation de ce qui est. Quoi que ce soit.
        Moi aussi j’ai du plaisir à te retrouver ainsi que le Passeur et ce lieu béni. Alors je garde tout de même certaines vieilles habitudes si tu le permets comme celles-ci : je t’embrasse. 🙂

      • Salvia dit :

        Merci à vous tous pour vos bonnes réponses, au Passeur d’abord qui a effectivement bien saisi mon trouble, ce qui ne m’étonne nullement de sa part 🙂
        à Marie Christine pour son encouragement: oui, la cohabitation est impossible, c’est tout à fait cela 🙂
        à Alain Thomas, même si je n’ai ni pleuré, ni souri, mais j’étais comme figée face à quelqu’un que je pensais être sorti définitivement de ma vie et qui s’est pointé avec un culot monstre, et moi incapable de trouver les mots justes pour lui signifier que ce passé était révolu 🙂
        et à toi François qui me comprend bien et qui a su dépeindre nos situations actuelles où tout est fluctuant, allant du présent vers le passé puis retour vers le présent, souvent à une très grande vitesse, des occasions quasi fulgurantes de solder notre passif que nous avions remisé quelque part dans notre mémoire 🙂
        Avec toute ma reconnaissance pour votre aide à tous, si précieuse et bienfaisante.

      • alain thomas dit :

        Le passé nous rattrappe toujours, à un moment ou à un autre.
        La vie nous offre tous les aspects de l’esprit, ne soyons pas figés ni limités, acceptons tout ce qui émerge, particulièrement quand c’est difficile.
        Quand c’est difficile, ce n’est pas un hasard.
        Plus les hommes ont des difficultés, plus le chemin est présent.

        Je voudrais vous faire partager un exemple d’amour pur, un exemple qui amène l’émotion dans son sens le plus pur… l’émotion transformatrice.
        Je crois que c’est Thau qui nous a parlé d’Emmanuel.
        Je voudrais vous présenter Emmanuel.
        Il n’est pas le messie, juste un être humain victime (?) de l’invasion étasunienne en Irak après le « collapse » des tours du WTC.
        Dans le regard de ce garçon que nous souaiterions tous prendre dans nos bras, comme sa mère, son frère et toute sa famille, il y a un tel amour que l’émotion ici est naturelle.
        C’est une émotion pure.
        On a beaucoup de chance de ressentir de telles émotions.
        Il faut juste retenir que nous ne pouvons pas saisir cette émotion pour en faire quelque chose. Il n’y a rien à en faire d’autre que de la ressentir, de l’éprouver et de l’offrir à l’humanité.
        Un monde nouveau arrive, Emmanuel en fait partie.
        J’ai confiance en ce qui vient… une énergie incroyable et transformatrice.

          • Zeitgeist dit :

            Merci !

            ….

            Simplement Merci 🙂

          • Stéphanie dit :

            Waow Alain …. Merci de tout cœur, tu as le don de nous faire découvrir des êtres humains d’une telle beauté intérieure, je suis émerveillée et très émue … Comment ne pas être touché par un tel courage et une telle force intérieure ? la lumière dans les yeux d’Emmanuel est celle de l’amour inconditionnel, tu as raison c’est une émotion pure. Moi aussi j’ai confiance en ce qui vient … c’est l’énergie la plus puissante de l’univers (l’amour inconditionnel) et elle est déjà là.

          • Margelle dit :

            Allez, j’ai fait comme tout le monde, j’ai pleuré !! 🙂 de joie, bien sûr.. de tendresse, d’amour…

          • Tchunka dit :

            Merci 🙂
            L’amour de cette femme pour ces enfants qui les adopte tels qu’ils sont… nourris de cet amour les voila devenus des êtres si épanouis que le talent d’Emmanuel est stupéfiant, il vient du coeur, de sa création. L’amour est la plus belle puissance qui existe. Encore merci Alain Thomas !

  9. Jonas 27 dit :

    Bonjour mes amis,
    Chaque soir depuis des mois je voyage dans des dimmensions mais,je n’ai pas peur même quand j’ai des discution dans des language qui n’existe pas .Quelque fois je me réveil et pour ceux qui me connaisse le savent,je replonge!!!Me conjointe me dis toujours au réveil que je parle dans mon someil et je lui demande ce que j’ai dit (elle ne comprend jamais rien).J’ai assurément fait la racconte de certain d’entre vous dans ces dimmensions(Émilie ,cheveux bleu, style guotique ,entre autre).L’être voyage ,c’est bien réel !La spiritualité est la pour nous ancrer a la terre ,la foie nous transporte et le mental comprend,voila ma réalité.Les marionnettistes(mentaliste ou être d’apparence grisatre)ne peuve rien contre les êtres unifiés.Les signe sont partout a la fois subtil et fort (c’est en trouvant son silence),je suis bien d ‘accord avec cela.Les éclaireurs,j’en suis assurément un mais, je dirais plutôt que je suis un éclaireur de l’ombre .Je mis plonge conciament pour en ressortir avec du nouveau,c’est le rôle que j’ai choisis.Avec toute ma lumiombre

    • Margelle dit :

      Eclaireur de l’ombre, cela me parle Jonas. Je réponds à ton salut de l’autre jour. Sans envisager des longues discussions, car j’ai le goût du mot qui vient et ne veux pas m’y noyer. Et puis le dialogue se fait avec tou(te)s. Quand on répond à l’un ou l’autre, on parle à tou(te)s, et ça parle ou pas.
      Oui éclaireur de l’ombre. Sans partir dans des dimensions insondables ou vertigineuses, je reste ancrée à ce que je ressens, perçois, en essayant de ressentir au maximum, et d’ouvrir ma conscience à ce qui Est, en essayant de ne rien nier. Et cela s’accentue avec le temps. Je peux dire qu’avec ce passage, mais qui dure depuis quelques mois déjà, et sans rien d’extraordinairement visible ces jours-ci, je sens une fermeté qui s’installe, une tranquillité, l’envie de laisser tomber plein de scrupules, une forme de simplicité.
      Et je sais que d’expérimenter cette traversée ouvre d’autres portes, et libère. Le plus difficile étant d’en parler, et de transmettre. Je ne peux le faire que quand je suis sûre de mon amour. Et là il est souvent mélangé, alors je dois trier… encore et encore… pour sortir de l’illusion. C’est si facile de s’illusionner. Je me démasque tous les jours ! mais en douceur, maintenant.
      Mais soit-dit en passant, le ressenti de l’amour est une bonne piste pour savoir où on en est. C’est mon expérience d’aujourd’hui.

      • Jonas 27 dit :

        Ce que je vais te dire aujourd’hui mon ami(e) n’est qu’une suggestion.Tu avance a ton rytme tout naturellement comme le fond les animaux.Tu dois suivre tes intuition et trouver tes propres réponse pour que cette intuition ce transcende en instinct.L’intuition est ce qu’il nous reste de l’instinct.Les doutes son présent par la peur mais c’est dans toute les expérience de transcendance de la peur que tu trouvera ton chemin et jamais tu ne voudra le perdre.Toute sont des indice ,tes peur ,tes joies,tes traume,tes triomphe ,les objets qui t’entourent te parle de qui tu as été dans tes vies.Certaine sont plus faciles a comprendre et d’autre se cache dans la peur et la douleur et c’est a toi et toi seul de choisir jusqu’ou veux-tu aller et pourquoi.Je n’ai presque plus de doute .Aucune de mes décision sont guidé par la peur(la mienne ou celle des autres).Avec les proches c’est compliqué car il ne savent pas comment faire et peuve nous croire fou ,un peu comme avec les chasse aux sorcières.Nous ne pouvons qu’être un exemple pour tous.Avec toute ma lumiombre.

        • Margelle dit :

          Tu m’as fait sourire, ami. Je suppose que ta suggestion est celle que tu suis pour toi et que tu as envie de partager ? Oui, elle est belle, et je la partage.

  10. graffitique dit :

    Ça va peut-être sans le dire, mais je préfère le dire quand même. Ce que tu écris, Passeur, est magnifique. Et je reprends les mots de Dioex pour le dire :  » Tant de justesse, de maîtrise et d’expérience dans ces mots.  »
    Si je me demande comment te remercier, je connais la réponse : juste être.
    Le don que nous faisons/recevons simplement, c’est nous, c’est une Onde qui se propage, une révélation. C’est arborescence subtile au-delà de nous, qui influe la trame, lui donne sens, celui de la Création.
    Mais … merci quand même 🙂

  11. younes Dominique dit :

    Merci Passeur,

    Doublement car nous avons pu faire une rencontre mon compagnon et moi essencielle celle de Françoise Leskens »Myrha »,nous étions au rassemblement du 121212,je confirme dans mes ressentis que tout a changé depuis en moi,je n’ai pas de vision multidimensionnelle ça arrangerait bien mon envie de fuite qui encore me titille…mais un ressenti vibratoire de tout ce qui est ici sur cette Mère Terre bénie que j’ai tant rejetée,une lumière jamais touchée avec corporellement la sensation de n’etre rien ce qui déstabilise l’ego…
    Dans une aide aussi précieuse que libératice je me suis procuré les quelques pages du livre 2 en cours d’écriture de Myrha »Ancrage et Magie Matricielle La Libération »: les exercices avec un tableau explicatif très beau d’une clarté aussi pure que lumineuse de l’eau de roche font dans le corps à qui s’y prete un nettoyage liberateur en profondeur,aidé des huiles consolatrices.Ces huiles avec tendresse restaurent la chair blessée dans les mémoires inconcientes qui remontent de la petite fille en voie de guérison que je suis à 65 ans,des blessures que je me suis infligée par ignorance et de celles qui appartiennent aux lignées dont je suis issues,comme pour chaque etre humain ici bas…Dire mon age est important car sur le chemin de libération j’ai débuté le voyage à 50 ans seulement,il n’est jamais trop tard…
    Merci pour la Paix que dégage votre texte,sa sagesse,sa sérénité son amour.
    Un bonjour fraternel et un grand merci à tous .
    Dominique Younes

  12. dania dit :

    Infiniment Merci cher Passeur. Pas de mot à ajouter… Juste un ressenti qui m’inspire le silence. Merci à vous tous mes ami(e)s.

  13. Soleil Bleu dit :

    Passeur, des mots « impécablement » calibrés, vrais, respirés et ressentis sans shéma ni forme préétablis, ouverts et libres à la co-création de chacun.
    Merci de ce détachement qui centre sur l’essence-ciel et transcende les apparences qui nous figent dans les peurs.
    Que chac’1 réchauffe d’Amour inconditionnel l’Être humain/Divin qui continue le chemin de le révéler à Lui-même.
    Namasté

  14. marie christine dit :

    Je retiens :
    « A l’écoute de soi, on perçoit très bien dans le corps de matière les transferts d’énergie vécus, plus particulièrement au niveau de la glande pinéale … » .

    J’ai la nette impression qu’il se passe beaucoup de choses pendant le sommeil .
    En même temps, Passeur, est-ce que ça peut donner des sensations d’étourdissement pendant la journée ?

    • Le Passeur dit :

      Houlà oui et toutes sortes de symptômes physiques d’ailleurs. Il faut prendre ça avec patience, mais il est clair que c’est la grande douche… de photons.

      • Salvia dit :

        Alors là, je comprends mieux ce qui se passe dans mon corps depuis hier. J’ai été dans une très belle nature pour vivre le solstice. Pluie au nord, à l’est et à l’ouest. Fenêtre bleue au sud par où le soleil inondait une petite partie de la plaine, là où je sais qu’il y a des énergies bienfaisantes. Et un nuage lenticulaire (?) qui n’a pas bougé d’un pouce durant plus d’une heure, malgré un fort vent qui chassait les autres nuages. En fin d’après-midi, tout mon corps et particulièrement la tête ressentaient des sensations inconnues, plus une fatigue qui m’a fait m’endormir brusquement, ce qui n’est pas mon habitude en fin d’après-midi … Après quoi tout fut comme harmonisé dans l’organisme. Et là, aujourd’hui, ça recommence, encore plus fort, avec de très fortes pressions sur les tempes. Flux de photons que tout cela?
        Je trouve cela passionnant à vivre!
        C’est comme s’il me fallait trouver une autre règle de jeu, un nouveau mode de fonctionnement, et cela de façon accélérée, et je m’y baigne sans résister, heureuse de ces sensations nouvelles qui m’indiquent clairement que quelque chose est en train de changer de façon palpable, un peu douloureuse des fois, mais cela n’est nullement inquiétant. Ce ne sont plus de doux rêves ou des suppositions ou des espoirs, c’est vraiment maintenant. Quelle aventure!

      • marie christine dit :

        Merci de ta réponse, Passeur !
        C’est une Paix qui semble vouloir s’installer dans les cellules . Une grande Paix … comme s’il y avait un ralentissement des électrons …!!!???
        En tout cas, je ressens fortement ces paroles de l’article :
        « Cette période demande de se ménager du calme autant que possible afin de repérer les lignes qui balisent notre chemin et d’intégrer l’intensité des énergies reçues … » .
        Je sens le sommeil très réparateur et très éprouvant, les deux à la fois ! Si bien que le temps de « réparation » dure peu dans la journée . J’ai tout le temps envie d’y replonger !

      • Nada dit :

        Une douche de photons ?

        Le 21: Quelques petits déséquilibres dans la station debout.
        Hier, au lit à 20h tandis que les orteils des 2 pieds « brûlaient ». Auparavant, cela arrivait à l’orteil droit uniquement.
        Des espèces de choses ds les 2 avant-bras.

        1 mois avant le 11 septembre, des choses sur le corps que le médecin ne comprenait pas. Une bosse à gauche de l’orteil droit, des rougeurs aux 2 poignets. Disparues le 11/9!

        En m’endormant en quelques secondes, j’ai eu le sentiment que quelque chose se préparait sous la terre.

        J’ai sereinement regardé en vidéo cette semaine ces 2 films.
        Sous le soleil de Toscane et Toast.
        http://www.youtube.com/watch?v=W8PW_DbzPlI

        Qu’est-ce la passion et le talent dans un métier ?
        Comment cette passion domine les faits et gestes chez un être ?
        L’un dans l’écriture, l’autre en cuisine.

        Tant d’humains se lèvent pour un boulot alimentaire.
        Tant d’humains se lèvent pour un boulot aimé, et pourtant nécessitant des compromis avec les insatisfactions estimées normales.

        La passion dans son métier serait donc de travailler pour réussir à laisser la magie de l’ange s’exprimer.
        Que font les praticiens en énergie si ce n’est cela même.
        Que faisons-nous sur le web du new-âge, si ce n’est cela même.

        J’en conclus que le choix du métier, du plus créateur au plus matérialiste, est le choix du contexte pour trouver l’expression de son ange.

        Un ouvrier à la chaîne, le peut-il ?
        Cette invention des industriels ne serait-elle pas une invention atlante : déshumaniser le travail ?
        je dirai donc, à présent, désangéliser le travail. Brimer la magie de l’ange dans la majorité des boulots. Notamment, les artisans.

        L’un des changements de la nouvelle ère peut être de retrouver la magie de l’ange dans le quotidien privé et social.
        Et donc, de se libérer des conditionnements sociologiques, familiaux, des orientations professionnelles à 15 ans.
        Si nous observons les élèves dans les classes, laisse t-on aux enseignants, quelque soit le niveau ( maternel…universitaire), la magie des anges s’exprimer ? Celle des élèves, des enseignants, des administratifs, des parents, des collectivités.
        Non.
        Au contraire, tout se focalise sur le développement mental comme en Atlantide. Sur la compétence à attirer l’argent.

        Des structures scolaires s’ouvrant à la magie des anges peuvent être une des solutions vers le bonheur et la paix ds le monde.

        Autre réflexion quant à l’argent.
        Le débat au sein de l’intellingenstia de St Germain des près de Paris autour de la décision de Gérard Depardieu de s’installer fiscalement à Néchin, en Belgique.
        Ni de droite, ni de gauche: G.D. de fait a bousculé subitement les croyances sur l’argent, juste avant le 21/12/2012.
        Question : que ferions-nous si nous devions gérer une fortune ?
        Comment distribuerions-nous ces gigantesques sommes d’argent, tout en demeurant fidèle à notre ange ?

        • CB dit :

          Je rebondis Nada sur votre idée.
          Gérard Depardieu parlait de l’argent déjà bien avant d’être riche. On ne le savait pas, mais lui si. Tout est juste on dirait. Et qui mieux que Gerard Depardieu peut être Gerard Depardieu ?
          http://www.ina.fr/art-et-culture/cinema/video/CAB88004787/gerard-depardieu.fr.html

          • Nada dit :

            Merci CB.

            Je n’aimais pas le G.D avant son rôle dans Cyrano de Bergerac.Violences, grossièretés, égocentrique,…
            Ce soir-là, en sortant du ciné, une amie et moi étions dans une autre dimension : être durant ce film dans les mots de cette littérature verbalisés par cet acteur nous a plus que charmés.
            Je pensais alors:  » un gars sachant parler ainsi ne peut être une brute! ».
            C’est ainsi que j’ai découvert sa magnificence et cherchait à mieux le connaître.
            J’ai toujours recherché, depuis enfant, les êtres sachant utiliser le verbe avec l’élégance de la beauté et avec la finesse de l’ aisance. Il en fait parti.
            Le verbe et les regards de G.D sont divins ds ces rôles.
            Parfois, je me demande s’il est un maître incarné dans des situations bien spéciales.

            Même s’il mange de façon pantagrueliste, qu’il fume, qu’il donne des coups de boule, qu’il b….
            De sa famille très populaire aux intellingenstias parisiennes, en passant par des chefs de gouvernement , il apparaît libre d’aller et de venir quelques soient les milieux, avec ou sans sous.
            Dans ce reportage, il rappelle déjà que la bouffe est sacrée pour lui.
            Fabrice Lucchini, dont le verbe est aussi très particulier, rapportait qu’il lui était difficile de quitter la peau de son personnage. Tandis que G.D disait après le clap de la fin d’une scène:  » Bon, on va bouffer ! « . Cette phrase remettait F.B ds sa peau à lui.

            Soit, c’est un maître s’adaptant aux contextes français. Pouvant parfois, je le pense, se laisser happer par des vents contraires.
            Soit c’est, il vit plusieurs vies en 1 seule.

            Sur internet, on a pu voir la décoration de la maison qu’il vend à Paris. Il aurait dit :  » C’est un lieu de méditation pour moi. »

            Néchin ?
            Pas top la maison de l’extérieur, et un bled à l’opposé de St Germain.
            Commencerait-il une nouvelle vie, en passant par la case : densité humaine au km2 faible ?

            Il ne parlera jamais new-âge. Si son corps le laisse vivre.
            Mais, il a une telle expérience libertine des pauvres et des riches de ce monde, qu’il peut avec la nouvelle ère participer à la juste distribution de l’argent.

            En ces temps de fête, les financements populaires sont hyper sollicités.
            Je me suis fait un résumé aujourd’hui:
            – médecine
            – population précaire: nourriture, logement
            – enfance
            – école des pays pauvres
            ….
            – associations ou fondations pour l’écologie

            – églises et ses dérivés
            – musées, cultures… en fin de liste.

            Nouvelle ère ?
            Seront créées de nouvelles associations, écoles, entreprises etc… par les éveillés.
            Et ces éveillés ne savent pas attirer l’argent, n’ont pas d’argent.

            Alors, possible que les financements comprendront tantôt la valeur d’échanges du travail des vrais éveillés.

          • Margelle dit :

            J’aime la gratuité…. Et toi ?

          • Nada dit :

            Bonjour Margelle.

            La gratuité est à 95 % un acte faux.
            Les commerciaux le savent très bien.

            C’est aussi un acte d’échanges de vie en vie.

            Elle n’est pas la solution aux problèmes des financements.

          • Margelle dit :

            oui, quand je disais gratuité, je pensais échange, mais surtout arrêt du bénéfice au détriment de l’autre… Les commerciaux ? ça fait longtemps que je les considère comme des dinosaures de la planète !! Mais nous en sommes sûrement encore là, pour beaucoup ! Ce n’est pas mon monde, c’est tout…

          • Nada dit :

            Bonjour CB.
            Si un jour, tu lis de nouveau par ici.

            Je suis saturé par l’affaire G.D. Ce n’est pas de mon monde quotidien tous ces millionnaires qui se cachent. Je n’ai pas choisi de m’ y incarner.
            De plus, célèbre ou pas, c’est sa liberté.
            Tous ces gens oublient qu’il est d’abord un acteur de la Culture.
            Pas un patron des grands lobbies, qui acceptent la valeur du smic pour survivre. Smic d’où se calculent les autres salaires.

            Que de haines, de jalousies, de méchancetés, de défoulements des frustations!
            La dernière, celle de Cohn-Bendit sur BFM TV.
            Franchement, personne n’est clair sur l’argent.
            Et G.D a involontairement amené à la surface les tabous et nos confusions sur l’abondance.

            Il va falloir que nos « guides » décident enfin de nous clarifier le système financier terrestre, dont nous dépendons tous.

            Mais, soit happé par les news, soit autre chose, je lis de plus en plus d’articles divers. Comme si une énigme se cachait ds cette affaire.

            La RUSSIE est elle-même une énigme.
            Les pays de l’est sont si peu connus et nous subissons tant de propagandes depuis la guerre froide.

            Perso, j’aime la Russie. Je voulais même apprendre le russe au lycée.
            Je suis ému par les Choeurs de l’Armée rouge, par la culture russe, etc…
            Mais que G.D disent que c’est une grande démocratie.
            Où sont les démocraties ds le monde ?
            Ne voir ni polices, ni militaires, ni services secrets dans les rues n’est pas la preuve d’être en démocratie.

            Les journaux dévoilent de plus en plus son patrimoine.
            Il sait attirer et investir l’argent.
            Cà, c’est l’un des pouvoirs du chakra sexuel.

            Mais, ayant lu des noms de ses partenariats amicaux ds les investissements, je doute qu’il maîtrise ces afflux monétaires. Qu’il soit libre ds ses décisions des ingérences malsaines.

            En clair, je doute qu’il soit dans la maîtrise de son chakra sexuel de plus en plus actif.
            Maîtrise et équilibre qu’il obtenait par les jeux de son verbe d’acteur, de sa nourriture, de son épicurisme, de sa masse corporelle. Qu’il défoulait par ses violences, par ses excès d’alcool.

            Il devient un exemple humain à observer.

            Car, la nouvelle ère sera aussi celle d’un chakra sexuel libéré et actif dans l’équilibre divin.

        • marie christine dit :

          Bonjour Nada,
          Un passage intéressant de la Mère dans « Education » (1972). Toujours d’actualité !

          Un professeur : Douce Mère, jusqu’à quel point considères-tu qu’il est du devoir d’un professeur d’imposer la discipline ?

          -La Mère : Empêcher les élèves d’être irréguliers, grossiers ou négligents, est de toute évidence indispensable ; les méchancetés malveillantes et nuisibles ne peuvent être tolérées .
          Mais en règle générale et d’une façon absolue, les professeurs doivent être un exemple vivant et constant des qualités exigées des élèves ; discipline, régularité, bonnes manières, courage, endurance, patience dans l’effort s’enseignent bien plus par l’exemple que par des mots .
          Un enfant doit cesser d’être méchant parce qu’il apprend à avoir honte d’être méchant ; non pas par peur d’une punition (quand il est arrivé là, alors il peut faire encore un progrès de plus et apprendre le bonheur d’êytre bon) .
          Dans le premier cas, il fait un vrai progrès .
          Dans le second, il descend d’un échelon de plus dans la conscience humaine, car la peur est une dégradation de la conscience .

          – Douce Mère, comment apprendre aux enfants à organiser la liberté que Tu nous donnes ici ?

          – Les enfants ont tout à apprendre .
          En même temps, à mesure qu’ils grandissent, ils doivent découvrir en eux-mêmes quelle est la ou les choses qui les intéressent le plus et qu’ils sont capables de bien faire . Il y a les facultés latentes qu’il faut développer . Il y a aussi celles que l’on peut découvrir .
          Il faut apprendre aux enfants à aimer surmonter les difficultés, que cela donne une valeur spéciale à la vie ; et lorsque l’on sait le faire, cela détruit à jamais l’ennui, et donne un intérêt tout nouveau à la vie .

          – Douce Mère, hier tu as écrit : « Il y a les facultés latentes qu’il faut développer. Il y a aussi celles que l’on peut découvrir » . Quel est le rôle du professeur dans la découverte des facultés de l’enfant ?

          – Le professeur ne doit pas être un livre qui se lit à haute voix, le même pour tous, sans distinction de nature et de caractère . Le premier devoir du professeur est d’aider l’élève à se connaître lui-même et à découvrir de quoi il est capable .
          Pour cela il faut observer ses jeux, vers quelle activité il va naturellement et spontanément et aussi ce qu’il aime à apprendre, si son intelligence est éveillée, quelles sont les histoires qui lui plaisent, quelles sont les activités qui l’intéressent, quelles sont les réalisations humaines qui l’attirent .
          Il faut que le professeur découvre à quelle catégorie appartient chacun des enfants dont il a la charge . Et si, après une observation attentive, il découvre deux ou trois enfants exceptionnels qui ont soif d’apprendre et qui aiment le progrès, il devra les aider à utiliser leurs énergies dans ce but en leur donnant la liberté de choix qui favorise le développement individuel .

          – Douce Mère, est-ce que tu veux dire que la liberté de choix doit être donnée seulement aux enfants exceptionnels ? Et les autres ?

          – J’ai dit de donner la liberté de choix aux enfants exceptionnels parce que pour eux c’est tout à fait indispensable si on veut vraiment les aider à se développer pleinement .
          Naturellement on peut donner cette liberté de choix à tous les enfants, et en somme c’est un bon moyen de trouver leur vraie nature .
          A tous il faut apprendre la joie de bien faire ce que l’on fait, que ce soit un travail intellectuel, artistique ou manuel et surtout la dignité de tout travail quel qu’il soit, s’il est fait avec soin et habileté .

          – Douce Mère, pour les enfants exceptionnels, crois-Tu que l’on doive tourner leurs énergies vers leur talent spécial ou vaut-il mieux les diriger vers un développement total ?

          – Cela dépend exclusivement de l’enfant et de ses capacités .

          – Douce Mère, comment distinguer les catégories d’enfants ?

          – En les regardant vivre .
          Pour pouvoir classer les enfants il faut connaître leur caractère en observant leurs habitudes et leurs réactions .
          Le professeur ne doit pas être une machine à réciter des leçons, il doit être un psychologue et un observateur .

          – Douce Mère, comment peut-on aider un élève à se connaître lui-même ? Pour cela n’est-il pas nécessaire qu’on ait soi-même atteint un certain niveau de conscience supérieure ?

          – Ah oui, certainement !
          L’attitude du professeur doit être une volonté constante de progrès non seulement pour savoir toujours mieux ce que l’on veut enseigner aux élèves, mais surtout pour être un exemple vivant pour leur montrer ce qu’ils peuvent devenir .
          (Après une méditation de cinq minutes .)
          Le professeur doit être le vivant exemple de ce qu’il demande aux élèves de devenir .

          – Douce Mère, est-ce la seule manière d’enseigner aux élèves à se connaître eux-mêmes ?

          – C’est la seule bonne manière . N’est-ce pas, un professeur qui leur dit : « Il ne faut pas mentir », et qui ment ; « Il ne faut pas se mettre en colère », et qui se met en colère ; quel serait le résultat ? Les enfants non seulement perdront confiance dans le professeur, mais aussi dans ce qu’il enseigne .

          -Douce Mère, que veux-tu dire exactement par « catégories d’enfants » ? Est-ce que ces catégories tiennent compte seulement de leur caractère ou aussi de leurs intérêts ?

          – Les catégories de caractère .
          Pour juger des possibilités d’un enfant, les notions morales ordinaires n’ont guère d’utilité . Les natures révoltées, indisciplinées, entêtées, cachent souvent des qualités que l’on n’a pas su utiliser . Les indolents peuvent aussi cacher de grandes possibilité de calme et de patience .
          C’est tout un monde à découvrir et les solutions faciles ne sont guère utiles . Il faut que le professeur soit encore plus travailleur que l’élève pour savoir discerner et utiliser au mieux les caractères .

          – Douce Mère, si les enfants veulent faire un travail pratique dès l’âge de 9 ans dans les branches de l’électronique ou de la technologie, faut-il les encourager ?

          – Oui, bien sûr .

          – Douce Mère, est-ce qu’on doit punir un enfant ?

          – Punir ? Qu’est-ce que tu veux dire par punir ? Si un enfant fait du bruit dans la classe et empêche les autres de travailler, il faut lui dire de se mieux conduire, et s’il continue, vous pouvez le mettre hors de la classe . Ca, ce n’est pas une punition, c’est une conséquence naturelle de ses actions . Mais punir ! punir ! vous n’avez aucun droit de punir . Etes-vous le Divin ? Qui vous a donné le droit de punir ?
          Chaque acte a ses conséquences bonnes ou mauvaises, mais l’idée de récompense et de punition est une idée purement humaine et qui ne correspond pas du tout à la façon d’agir de la Conscience de Vérité . Si la Conscience qui régit le monde agissait selon les principes humains de punition et de récompense, il y aurait longtemps qu’il ne resterait plus d’hommes sur la terre .
          Quand les hommes seront assez purs pour transmettre les vibrations divines sans les déformer, alors la souffrance sera abolie dans le monde . C’est le seul moyen .

          – Douce Mère, à propos des catégories pour l’école, doit-il y avoir aussi des catégories similaires pour l’éducation physique ?

          – Pour les exercices physiques tout dépend des corps et de leurs possibilités . Les exercices faciles et qui ne fatiguent pas peuvent être donnés à tous .
          Ensuite tout dépend des corps, de leur force, de leur santé, de leur résistance à la fatigue, etc …
          Il faudrait donner les exercices suivant les possibilités et le classement des enfants devrait être suivant ces possibilités . C’est une question d’expérience et d’observation .

          – Douce Mère, peux-tu nous écrire quelque chose sur la discipline ?

          – La discipline est indispensable à la vie physique . Le bon fonctionnement des organes est basé sur une discipline . C’est justement quand un organe ne se soumet pas à la discipline générale du corps que l’on tombe malade .
          La discipline est indispensable au progrès . C’est seulement quand on s’impose une discipline rigoureuse et éclairée qu’on peut se soustraire à la discipline des autres .
          La suprême discipline est la soumission intégrale au Divin et de ne rien permettre ni dans ses sentiments ni dans ses activités . Jamais rien ne doit échapper à cette soumission . C’est la discipline suprême et rigoureuse .

          – Douce Mère, quelle attitude doit-on prendre envers la discipline imposée dans une vie en communauté ?

          – La vie en communauté doit nécessairement avoir une discipline pour que les plus faibles ne soient pas brimés par les plus forts ; et cette discipline doit être respectée par tous ceux qui veulent vivre dans cette communauté .
          Mais pour que cette communauté soit heureuse il faut que cette discipline soit fixée par celui ou ceux qui ont la plus grande largeur d’esprit, si possible celui ou ceux qui sont conscients de la Présence Divine et lui sont soumis .
          Pour que la terre soit heureuse, le pouvoir devrait être entre les mains seulement de ceux qui sont conscients de la Volonté Divine . Mais pour le moment cela est impossible parce que le nombre de ceux qui sont VRAIMENT conscients de la Volonté Divine est minime, et qu’ils n’ont nécessairement pas d’ambition .
          A vrai dire, quand le temps sera venu pour cette réalisation, elle prendra place tout naturellement .
          Le devoir de chacun est de s’y préparer aussi complètement qu’il le peut .

          – Douce Mère, les élèves, surtout les adolescents, se plaignent souvent qu’ils doivent faire même les exercices physiques qu’ils n’aiment pas et qu’ils ne trouvent pas intéressants . Peux-tu répondre à cela, Mère ?

          – On n’est pas sur terre pour faire son bon plaisir mais pour progresser .
          Les exercices physiques sont faits non pour vous amuser ou satisfaire vos caprices, mais comme une discipline méthodique pour développer et fortifier le corps .
          La vraie sagesse est de prendre plaisir à tout ce que l’on fait comme un moyen de progresser . La perfection est difficile à obtenir et il y a toujours beaucoup de progrès à faire pour y arriver .
          Rechercher le plaisir est certainement le meilleur moyen de se rendre malheureux .
          Si vous voulez vraiment la paix et le bonheur, que votre préoccupation constante soit :
          « Quel progrès dois-je faire pour pouvoir connaître et servir le Divin ? »
          Ca (rechercher le plaisir est certainement le meilleur moyen de se rendre malheureux), c’est une vérité absolue . Cela affirme que si vous voulez satisfaire votre petit ego, vous êtes sûr d’être malheureux . Sûr ! Dire : « Oh, ça m’ennuie ; oh, je dois faire mon bon plaisir ; oh, celui-là n’est pas gentil avec moi ; oh, la vie ne m’apporte pas ce que je demande . Ouha !!! »
          « Est-ce que je suis ce que je dois être ?
          Est-ce que je fais ce que je dois faire ?
          Est-ce que je progresse autant que je dois ? »
          Alors ça devient intéressant . Voilà !
          « Qu’est-ce qu’il faut que j’apprenne dans mon prochain progrès ? Quelle est mon infirmité qu’il faut que je guérisse ? Quel est mon défaut qu’il faut que je surmonte ? Quelle est ma faiblesse qu’il faut que je fasse disparaître ? » Voilà !
          Et puis naturellement, à l’instant suivant : « Comment être capable de comprendre et de servir le Divin ? » Voilà ! »

          « Il faut avoir vécu ce que l’on veut enseigner .
          Pour parler de la conscience nouvelle, laissez-la pénétrer en vous pour vous révéler ses secrets . Car alors seulement, vous pourrez en parler avec compétence .
          Pour jaillir dans la conscience nouvelle, la première condition est une modestie mentale suffisante pour être convaincu que tout ce que l’on croit savoir n’est rien en comparaison de ce qui reste à apprendre . Tout ce que l’on a appris extérieurement ne doit être qu’un échelon pour permettre de s’élever vers les connaissances supérieures .
          Bénédictions . »

          • Margelle dit :

            Ce texte est magnifique, merci Marie-Christine de nous l’avoir communiqué…

          • Nada dit :

            Bonjour Marie-Christine.

            Je te remercie de poster ce texte que je ne connaissais pas.
            Ecrit en 1972.
            – à cette époque, le professeur avait encore sa place respectée dans la communauté. De nos jours, il devient l’esclave de l’institution, de la communauté, des parents et des élèves. C’est-à-dire, qu’il n’est plus libre dans sa classe. Il doit obéir et travailler de plus en plus dans sa vie privée, pour satisfaire les désirs de tous. Il négocie les maux de ce monde. Il doit agir et être en bon vip = la forme domine le fond.
            Or, je continue de penser qu’une classe est un espace alchimique sacré du fait des actions pédagogiques entre le prof et le groupe d’élèves.
            Le sacré ne tolère pas le mensonge dans la découverte des ressources humaines.
            Le problème est que tous s’en mêlent et que tous y transfèrent leurs utopies et leurs frustations. Donc, cet auteur!

            – « Pour que la terre soit heureuse, le pouvoir devrait être entre les mains seulement de ceux qui sont conscients de la Volonté Divine . »
            Bien belle phrase, mais arrogante. Tant d’églises, tant de cultes affirment faire la volonté divine!

            – Cette mère ne parle que du prof.
            Le prof n’est pas le responsable de l’éducation.
            Les responsables seront toujours les parents et la famille de l’enfant.
            Le prof est responsable de l’élève quelques heures par jour, quelques semaines par année.
            Le prof est responsable de l’intégration des Programmes vers la culture, qui inclut sans clivages le physique, le manuel, l’intellectuel. C’est sa feuille de route.

            – On parle d’Education nationale, car en 1905, l’état a réalisé l’instruction obligatoire de tous à la lecture, à l’écriture et au calcul.
            100 ans plus tard, cette instruction primaire n’est pas acquise pour tous, alors qu’elle l’était avant la société de consommation et de libertés des années 1970.
            Il suffit de parcourir des forums spirituels pour voir des phrases avec 90% d’erreurs. Sur ces forums se retrouvent ceux qui se sont éveillés à leur âme, au-delà du mental.
            On devrait peut-être parler d’éducation mondiale de nos jours. Chaque état étant responsable de la langue orale et écrite de son territoire, de ses particularités culturelles des patrimoines.
            C’est ce qu’internet fera, avec la responsabilité des parents, des familles et des profs.

            – un problème à cela est que la majorité des familles construisent leurs existences dans un univers cloisonnés par leurs repères sécurisants.
            S’ouvrir aux choses du monde est encore un acte refusé. C’est plus confortable.
            Alors qu’aujourd’hui, grâce à internet, tous peuvent le faire.
            Avant, les êtres qui commençaient à se poser des questions trouvaient des choix de réponses en entrant dans une librairie, en assistant à une conférence, en participant à un stage. Il fallait un déplacement physique et des sous.

            Donc, pour l’éducation, tous les parents peuvent devenir responsable de leurs choix en s’ouvrant sur les choses de ce monde, via internet tranquillement de chez soi.
            Mais, l’état ou l’église restent les référents choisis.
            Et ainsi, pour la majorité des élèves, c’est eux qui choisissent l’orientation professionnelle…

    • Marie-Anne dit :

      En tous cas, Marie-Christine, il semble que les rêves soient riches et particulièrement annonciateurs et libérateurs, ces derniers jours!
      J’en éprouve plein de gratitude
      Je t’embrasse

      • marie christine dit :

        Oui Marie-Anne !
        Je crois que les 20, 21 et 22 ont été très « secouants » intérieurement et pourtant si ordinaires en apparence … Et avec un besoin de manger plusieurs fois par jours !
        Les heures de sommeil semblent en effet être très riches en « activité » …
        Je suis toujours heureuse de te lire, Marie-Anne, ainsi que tous . Toutes les expériences sont très intéressantes .
        Je vous embrasse .

  15. dominique dit :

    arrivée ce soir sur Carnac … une dom … Kin Batz … le passeur … une rencontre ?
    infinité, unicité et merveilleuses transmissions.
    Soyez béni 🙂

  16. acacia dit :

    Merci Passeur de nous avoir donné ce texte.
    Tu témoignes par là de cette justesse d’attitude dont tu parles : ramener à soi (et pour tous) ce que l’on contacte et ne pas déserter la place. Même lorsque les effets d’une grande transition nous invitent au silence intérieur.
    L’image que tu as choisie, celle de cet être entourant de ses bras la Terre comme on serre contre soi un enfant, me semble te représenter en ces jours mieux que jamais.
    Merci pour toutes ces balises proposées pour que chacun fasse meilleure route.
    Que La Paix et La Lumière t’accompagnent.
    Qu’elles accompagnent chacun de nous en ce parcours qui se poursuit.
    ♥ ♥ ♥

  17. Salvia dit :

    A part te dire merci, cher Passeur, je n’arrive à émettre le moindre commentaire.
    Ici le silence, musique de mon coeur, me semble beaucoup plus juste.

  18. Lunesoleil23 dit :

    J’ai commencé à le lire , très beau partage pour ce connecter aux sources divines pour grandir en conscience vers l’amour infini…
    Et oui il n’y a rien à gagner sur terre, tout est en soi , par l’énergie pure de l’esprit , qui nous faut empêcher de tourner en rond comme le Poisson dans son bocal …. 🙂
    Ça fait de 10ans que je suis sur ce chemin et plus on avance plus le mental se bonifie de l’intérieur à conquérir la quête du Graal , toujours à l’intérieur pour y puiser l’indicible…. Toujours à l’intérieur pour s’enrichir de lumière éternel … Toujours de l’intérieur que tout mon être retrouve son identité originelle ….. Aum …..

  19. Thau dit :

    Bonsoir à tous,
    Mes amis ayez pitié de ce pauvre Thau qui ne comprend rien :
    – au fait que notre système solaire traverse une ceinture de photons?
    – que la biologie de nos cellules (de tous les êtres vivants?) se modifie ?
    – que la lumière se transforme?
    Expliquez moi tout ça!
    Par avance merci.
    Fraternellement

    • Salvia dit :

      Thau,
      y a-t-il quelque chose à comprendre? L’essentiel n’est-il pas de vivre le mieux l’instant présent?
      Je suis comme toi, je ne comprends que peu de choses, mais je me dis que d’autres savent mieux, expliquent mieux, et j’accueille ce qui parle à mon coeur, et non à mon cerveau qui ressemble plutôt à un « cerveau-lent » 🙂 !
      Je ne suis pas astrophysicien, je ne sais pas faire des expériences complexes, des tests, et lorsque certains ici donnent des explications qui me semblent compliquées et pour lesquelles je n’ai aucun moyen de contrôler l’exactitude, je les lis, éventuellement, et je passe à autre chose.
      Acceptons de ne pas toujours comprendre, acceptons de comprendre ce qui nous permet d’avancer, sans nous attrister à l’idée que d’autres savent plus et mieux (?) que nous.
      Ma réponse n’en est pas une à ton questionnement, je voulais tout juste te dire que tu n’es pas seul dans ce cas 🙂

    • acacia dit :

      Cher Thau.
      C’est très simple… 🙂
      Notre système solaire traverse une ceinture de photons parce que c’était l’heure qu’il le fasse.
      La biologie des cellules se modifie parce que c’est son rôle de s’adapter à tout changement.
      La lumière se transforme parce qu’elle est vivante et que là elle est en cours d’amplification.
      Et voilà 😉
      Laisse donc faire tes cellules au rythme de la lumière et passe une très belle journée
      ♥♫

    • Margelle dit :

      Bonjour Thau, Je ne suis pas scientifique, je manque de bases, et pourtant ces notions me passionnent, aussi j’écoute, j’essaie d’entendre et de ressentir. Et ne serait-ce que de savoir que d’autres notions que celles que je connais existent, que d’autres les ressentent, cela m’ouvre des horizons nouveaux, et me donne de la joie… Je crois aussi que cela aide mon corps -et mon esprit- à s’ouvrir plus grand… Et surtout j’accepte de ne pas comprendre…. et il y en a des masses et des multitudes de choses que je ne comprends pas… mais quelle importance ?
      J’espère que d’autres avanceront plus loin dans les explications ! 🙂
      En revanche je crois que tu es scientifique… mais de quel type ? 🙂

    • Thau dit :

      Merci Acacia, Salvia, Margelle, pour vos com.
      Mon commentaire reprenait 3 arguments touchant la réalité physique de notre monde, développés dans le texte du Passeur, et qui ne sont à ce jour pas vérifiés d’où mes demandes d’explications.
      S’il s’agit de réalités tangibles on est en droit d’essayer de comprendre car on se situe dans le mesurable, l’observable, le quantifiable.
      Quand il s’agit de ressentis ou d’expériences intérieures c’est tout à fait différent on est dans le subjectif et je suis très heureux de pouvoir m’enrichir du vécu des personnes hypersensibles ou hyper-intuitives qui témoignent sur ce site.
      J’espère que ces qq mots clarifierons mes interrogations.
      Fraternellement

      • Margelle dit :

        Oui, voilà qui est plus clair !! Et j’apprécie ta démarche scientifique…

      • graffitique dit :

        Je ne ferais, Thau, que résumer un point de vue car tes interrogations sont aussi les miennes.
        D’autres donneront sur tes questions des réponses mieux qualifiées, je l’espère 🙂

        Il y a des choses qu’on peut observer, mesurer dans la sphère du tangible, et il est plus confortable de pourvoir d’y référer. Ça dépend de l’état d’avancement actuel de nos technologies, sans présumer de la façon dont elle évolueront.
        Il y a aussi ce qu’on ne peut ni observer ni mesurer en l’état actuel de nos moyens de perceptions.
        Ensuite, en ce qui concerne nos observations, il y a l’interprétation qui peut en être faite, toute relative. Partant de là se posent des questions de portée philosophique, métaphysique, méthodologique ou autre.

        La science ne peut plus se focaliser dans chaque domaine de façon spécialisée, elle doit donc aussi s’interroger sur elle-même, à la lumière des autres objets et modalités de l’expression humaine.
        Sa démarche est aussi constituée de processus intuitifs et créatifs, de corrélations apparamment (a priori?) sans fondement logique.
        Quand l’esprit cherche, il prend ce qu’il peut, se donne une liberté au-delà de toute rationalité, réservant à plus tard les processus critiques de compréhension, mise en ordre, tris, vérifications, rejets etc. L’imagination et la subjectivité fait évidemment partie de ces processus.
        C’est pourquoi il trouve parfois en chemin autre chose que ce qu’il cherche.
        La recherche fondamentale a subi un certain nombre d’attaques au point d’être actuellement, dans de nombreux cas, menacée de disparition. (Remplacée en cela par la recherche dite « appliquée », laquelle est implicitement reconnue comme asservie aux mécanismes de pouvoir : marketing, profit, finance, spéculation. C’est pourquoi elle se garde de faire quelque découverte majeure, et d’ailleurs son financement est plus souvent d’origine privée que public…)

        Ce n’est pas pour autant que doivent être considérées comme vraies les affirmations que répéteraient tout un chacun, même si l’on a confiance dans certaines personnes.

        Nous devons juste avoir conscience de tout ceci, rester ouverts mais aussi patients car de plus en plus de choses sont déjà observées, et bien des spécialistes s’opposent encore sur l’interprétation et conséquence. Bien des résistances sont elles, parfaitement perceptibles jusqu’au déni pur et simple.

        Je relis ce texte du Passeur, ainsi que les liens qui y sont rappelés.
        Je sais évidemment que je n’y trouverai pas forcément de certitude rassurante (sauf mon ressenti personnel), même en corroborant certaines choses avec d’autres sources « scientifiques ».
        Je sais aussi que la conscience n’est pas le savoir ni la pensée.
        Je sais aussi que pour le déni, il est déjà trop tard… cependant les doutes circulent aussi dans tout ceci, et que c’est sûrement une bonne chose qu’ils prennent place dans toute cette « création ».

      • pierrot dit :

        regardes le film vivre de lumière, c’est expliqué

        • Thau dit :

          Rien que le titre de ce film me consterne…quand je pense à la situation de tous les êtres humains qui ont faim sur cette terre!
          NB: la réponse « c’est la voie qu’ils ont choisit etc… » ‘n’est pas non plus,pour moi, recevable.
          Bonnes fêtes à tous

    • Jonas 27 dit :

      Bonjour cher Thau,
      J’aimerais essayer de te répondre dans mes mots.Comprendre n,ait pas vraiment important .L’important c’est que tu recherche ,ta vérité est la mienne et la leur,avec toute ma lumiombre.

      • Thau dit :

        Bonjour Jonas 27,
        La vérité est commune, c’est exact car elle est unique. Le pb c’est plutôt que personne ne la connait. Les chemins pour s’en approcher varient à l’infini….cela se voit quelques fois sur ce site comme partout ailleurs…
        J’apprécie bcp ce que tu écris, ta grande sincérité et ta volonté farouche de te tourner vers la lumière (on va dire ça comme ça…)
        Joyeuse Fêtes en Famille

  20. nancy dit :

    Merci, merci tous, que la lumière soit, je vous aimes,
    vibrons enfants de la fratrie,
    le jour de gloire est arrivé!

  21. Margelle dit :

    C’est immense et je souris !!!!!
    Message de paix, de confiance, d’amour.
    Merci à toi, merci à vous, merci à nous.

  22. alain thomas dit :

    Tout est en mouvement permanent.
    La vie est précieuse.
    L’homme suit son chemin.
    Le mystère prédomine.
    Un jour viendra où le soleil s’éteindra.
    Un astéroïde frappera la Terre comme il y a 65 millions d’années.
    Une ère glaciaire modifiera l’existence.
    Les hommes s’entretueront.
    Le pouvoir prendra sa mesure.

    En ces temps exacerbés, les extrêmes se révéleront.
    Les énergies positives et négatives s’affronteront dans l’harmonie.
    Vu du ciel, les fourmis que nous sommes progresseront.
    Pendant ce temps-là, l’homme évoluera.

    Où sont les êtres stellaires ?
    Qui sont-ils ?
    Que veulent-ils ?
    Pouvons-nous les aider ?
    Peuvent-ils quelque chose pour nous ?
    A quoi bon ?
    Pour quoi faire ?

    Ascensionner ne serait-il pas être dans le mouvement… simplement ?
    Ascensionner ne serait-il pas évoluer dans l’amour ?

    • acacia dit :

      Bonjour Alain Thomas
      Absolument en accord avec tes deux dernières phrases.
      Pour ce qui précède je ne sais pas. Je crois bien qu’aujourd’hui ça m’est assez égal.

      • alain thomas dit :

        Oui ça m’est égal aussi.
        C’est un peu ce que je voulais dire en fait en posant les questions.
        Quelle importance, pour ceux qui ne sont pas concernés.
        Quand je dis pas concernés, je veux dire « ceux qui n’ont pas fait l’expérience ».
        Bien à toi

    • Stéphanie dit :

      Bonjour Alain Thomas,

      Te lire est toujours une grande joie !

      Ce que tu dis ici est visionnaire et je partage pleinement, en particulier, tes deux dernières phrases. Ce texte du Passeur est très juste et divinement bien écrit, c’est un messager de la Vérité (enfin, la mienne car je sais que tout cela est subjectif ou n’est qu’une question de regard).

      Ce qui m’intéresse depuis toujours c’est l’Amour Vibratoire ou Inconditionnel et la reconnexion à l’unité. Mon job, ma mission, ma tâche dans cette incarnation c’est précisément cela, le reste ne m’intéresse guère.

      Je n’ai pas d’idée préconçue sur les êtres stellaires, ce n’est pas là où se porte mon attention. J’ai déjà parlé ici de mes rêves sur les tsunamis, j’ai un autre rêve récurrent celui des nos lignées stellaires qui arrivent dans les cieux avec leurs vaisseaux de lumière, je ressens une grande joie et je dis « ils arrivent », et le rêve se termine. Là encore, je suis persuadée que beaucoup de personnes de part le monde font ce genre de rêve.

      Durant l’émission italienne « Mistero » consacrée au 21.12.12, le journaliste évoque le fait que de nombreuses personnes de diverses cultures rêvent de tsunamis et demande une explication aux scientifiques. Ces derniers ne répondent pas exactement à la question, mais disent que de tout temps il y a eu des tsunamis puisque la terre est un être vivant. Une autre personne qui s’occupe de choses plus ésotériques dit que ces gens sont hypersensibles et surtout sont connectés à la terre. Cette explication résonne en moi puisque depuis mon enfance j’ai une grande capacité à ressentir les énergies, et les interconnections entre les différents règnes.

      Je me suis alors demandée pourquoi je fais ces rêves sur ces stellaires qui reviennent, quel est le lien avec moi ? Pour l’instant je n’en sais rien, et je me dis que simplement il s’agit de l’inconscience collective qui s’exprime dans mes rêves.

      • alain thomas dit :

        Bonjour Stéphanie,
        Le rêve a une signification bien sûr mais laquelle ?
        Alors comme toi, c’est bien la « mission » qui m’intéresse.
        Pour le reste, tout n’est qu’expériences et chacun a les siennes.
        Ici, nous en faisons état, chacun, une façon de donner aux autres des indices pour qu’ils avancent ou qu’ils réfléchissent.
        Seule l’expérience permet d’ascensionner, si le coeur est grand ouvert.
        L’expérience, c’est le nouveau, dans un coeur grand ouvert.
        La mission, c’est l’autre… toujours l’autre.
        Soi n’est pas important parce que tout simplement, au moment où l’on donne, on reçoit.
        C’est la loi.
        Alors vois-tu Stéphanie, tous ces jours passés avec vous depuis ces longs mois, j’ai expérimenté pas mal de choses à l’intérieur de moi. J’y ai puisé de l’amour, toujours de l’amour et puis des pensées, pas forcément maîtrisées, des pensées du mental parce que c’est comme ça.
        Si nous nous évertuons à les reconnaître, simplement, c’est déjà un grand pas, et si nous ouvrons notre coeur, alors parfois, une intuition nous traverse. C’est cette intuition qu’il faut capter et partager.
        L’intuition à elle seule est une expérience extraordinaire, c’est une aventure prodigieuse dans les profondeurs de la sagesse.
        A toi beaucoup de tendresse Stéphanie.
        Une pensée pour ton mari et pour ta fille.

  23. zuisabelle dit :

    Merci à vous tous !
    Je vous aime, je vous aime, je vous aime ! ! !

  24. Ambre dit :

    Resonance, c’est un mot « clef »…;)
    Merci..

  25. Marie-Anne dit :

    Ps: magnifiques illustrations! Merci

  26. Marie-Anne dit :

    Merci Passeur pour ce texte remarquable à tous points de vue; et merci de rester fidèle au poste malgré les « énergies » qui poussent beaucoup d’entre-nous, ces jours-ci, au retrait et au recentrage, loin des discussions parfois trop égotiques.
    A bientôt; très amicalement à toi et à tous et… excellent nouveau cycle à nous tous, M-A

  27. Conrad dit :

    enfin le grand jour,celui du renouveau pour ceux et celles qui croient à toutes les transformations quand on se laisse aller…mon intérieur pogné pas les défits de toutes sortes se place en mode « pause » de tout coeur avec vous tous,je pense que tout est possible…je suis nouveau mais sans regret du passé et émerveillé du présent et confiant du futur…merçi Passeur pour ton souffle de vie…

  28. Liliane dit :

    il y 2 mois, je quittais ma Bretagne natale où j’avais accompli un retour d’1 an, sans doute afin de boucler sereinement le passé familial, pour retourner dans le sud, sans savoir où j’allais « atterrir », avec peu de ressources financières, mais guidée par cette intime conviction / foi que l’Univers ne nous laisse jamais tomber quand on est sur son axe (fameuse « légende » personnelle de Coelho).
    Le « hasard » (qui ne l’est pas) m’a envoyé vers les Alpes de Hautes Provence, et je vis depuis 1 mois dans un petit hameau avec ce que j’avais « demandé » : un paysage magnifique, des animaux au grand coeur (chien, chats et poules), une maison « écologique », une propriétaire sympa et qui travaille dans l’économie sociale et solidaire … Quel cadeau !
    Reste juste à valider que « je le vaux bien » pour y développer le regroupement de « bâtisseurs » de l’ère nouvelle et trouver les moyens de pérenniser (ou pas ?) cette aventure…
    En résumé, continuer à cultiver la confiance et conscience du grand Tout. çà, c’est le « job » de 2013 !

    « Le plus souvent ce langage se présente sous forme de géométries en mouvement où la lumière et les couleurs communiquent avec nous, activant ou amplifiant le processus de transmutation que nous vivons tous ».

    Sur les photos prises depuis 15 jours à l’endroit où je vis, sur différents angles et à différents endroits, je découvre une sorte d’avion lumineux, en triangle, allant du bleu au rose, très vibratoire.
    Cherche pas à « comprendre », juste en accueille l’énergie très pure.
    Merci, une fois encore, Passeur, pour ce message porteur.
    Je vous souhaite à tous un excellent passage.

    • stephanie dit :

      Merci Liliane pour ce témoignage vibrant de lumière et d’énergie positive, il me va droit au cœur !

      Je t’embrasse fraternellement.

      • Liliane dit :

        Merci à toi, Stéphanie, et à tous, ici, qui m’aidez par vos écrits à poursuivre mon chemin de paix et de joie, même si parfois encore l’ombre – pas plus tard qu’aujourd’hui ! – essaie de me barrer le chemin.
        Je t’embrasse aussi, de mon coeur à ton coeur.

    • pierre dit :

      les alpes de haute provence détiennent de belles énergies….dans la région de sisteron notamment, avec l’ancienne théopolis…

  29. graffitique dit :

    « Merdre ! dit Ubu, et le Roi est mouru ! »

  30. Annie dit :

    MERCI, merci d*’être* là passeur.
    Bon nouveau monde à TOUS et à TOUTES VIES.
    In-lakesh
    A Laken
    Annie

  31. Nans dit :

    Juste quelques mots pour rendre hommage à la sincérité et l’intégrité dont vous faites preuve.
    Merci tout simplement d’être là Le Passeur, d’être vous même chaque jour.
    Salutations du coeur.

  32. Pascale dit :

    Bonjour passeur.
    J’aime beaucoup votre article qui me renvoie a mes sorties nocturnes , j’ai des souvenirs parfois flous parfois plus précis ,par exemple le matin je me réveille et je me surprends a repeter mentalement (la courbe scalaire) bien sur je n’en ai aucune idée sauf après m’être documentée mais cela reste très éloigné de moi,il y a aussi la présence de Platon que je n’ai pas étudié dans cette vie.
    Dans les micro réveils je me vois enseigner un cinquième élément que nous ne maîtrisons pas encore sur terre c’est l’éther .
    Parfois j’approche des lions qui acceptent mes caresses tout cela dans une simplicité absolue.dans la vie de tous les jours il n’est pas facile de trouver un équilibre dans tout cela mais de plus en plus je comprends que laisser faire le mouvement et se laisser bercer par lui est salutaire avant je croyais que j’étais anormale maintenant j’accepte et tout est mieux.
    Encore merci pour tous vos articles si biens mis en lumière
    Pascale

  33. Brigitte dit :

    Bonjour «  »Passeur » »même ton « nom » est magnifique , je mets rarement un petit mot mais là, ici et maintenant merci à toi, pour nous montrer une route infiniment belle, merci à toi pour tous tes messages…

    Bonne et belle journée

  34. Anne B dit :

    Coucou les fin du mondistes …..oui il se passe des choses du côté du corps , digestion , pointes au coeur , panne de sommeil ! Des sourires des mots des regards montrent clairement une douce et fraiche , tendre nouvelle énergie émergente.Enfin les scientifiques font passer les infos de lumière , gourmande de ce qu’il se passe ,même si je me demande tout le temps si je fais bien ce qu’il faut …Belle énergie lumineuse à tous

    • Sylvain B. dit :

      Bonjour Passeur, Anne B, et tout le monde qui lit ces lignes.

      Ton commentaire Anne B. me fait réagir concernant les ressentis du corps.
      Je ressens effectivement une sensation assez étrange depuis deux jours, avec une douleur/pointe au coeur et une digestion assez difficile.
      D’autres personnes ressentent-elles cela ?

      En tous les cas, la lumière que je reçois ce matin me semble « réellement » chaude, douce et magnifique.

      Bon chemin à vous tous !

      • graffitique dit :

        Bonjour
        Le coeur depuis quelques semaines, presque deux mois. Sans douleur ni inquiétude.
        La tête aussi, mais comment être sûr… échauffement intense sous la boîte ce matin, sans douleur.
        Un peu partout en fait 🙂 oreilles, yeux, abdomen, etc.
        Les antennes planquées lol

    • Mza dit :

      Bonjour a tous et toutes,

      Je réagis aussi concernant les ressentis corporel aujourd’hui.
      Ce matin je suis sorti face au soleil lors de son lever (vers 8h45 heure française) et j’ai eu de drôles se sensations, que je n’avais jamais ressenties : comme les percussions sur tout le corps a rythme régulier. Ce n’était pas très agréable. Pour imager un peu mieux, c’est comme si j’étais debout au bord de l’océan immergé jusqu’à la taille et que les vagues venaient me percuter le torse, en moins puissant bien entendu mais ça s’en rapproche bien…

      Bizarre, vous avez dit bizarre ?

  35. Dioex dit :

    Tant de justesse, de maitrise et d’expérience dans ces mots. Ou focalisons nous notre esprit? De quels plans recevons nous les énergies qui transmutent notre corps de lumière et augmente le magnétisme.
    Devenir une borne humaine de la grille géomagnétique de la Terre, les oiseaux et tous les animaux venant se repérer dans l’espace temps et écouter sagement la parole de celui qui aide son prochain, qui augmente sa lumière, amène une grande paix intérieur.
    Lorsque vos efforts de magnifier votre soi et d’enflammer le pouvoir cosmique du cœur atteint un certain niveau, la nature vous reconnais et vous accepte. Elle vous aime et vous l’aimez et elle vous accompagne de son énergie dans vos décisions.
    Malheureusement dans notre société cet état d’esprit et ce pouvoir magnétique d’attraction de l’énergie et des évènements est une déviance. Alors que c’est ce qu’il y a de plus naturel. Le test simple est celui de la boussole, quand près de vous ou entre vos mains c’est l’axe électromagnétique du cœur qui décide de l’axe magnétique nord sud c’est bingo. Puissance électromagnétique fois 1000 par rapport à la norme. et au delà.
    Ce qui est énorme c’est qu’un vrai maitre garde toujours la même sagesse,la même douceur,la même compréhension,la même empathie et le même état d’esprit en permanence, son énergie et la quantification biophotonique et électronique de son corps augmente sans cesse. Éveillé ou endormis.
    Mais un esprit dragon qui comprend le modèle de société et le respecte reste souvent endormis volontairement car a un certain niveau d’énergie, l’influence sur autrui est trop importante.Il reste à un niveau médium d’énergie sinon l’induction électromagnétique est trop puissante provoque des « effets secondaires énergétiques » que la personne n’est pas forcement prête à accepter et à comprendre.
    Quand il y a une bonne résonance avec une personne, elle rayonne l’énergie qu’on lui donne et elle aussi acquiert par induction le niveau du maitre. La loi est simple, plus on est puissant, plus on donne, règle de base de l’électromagnétisme. Plus une personne est sensible et préparée, plus les effets sont grands. Pas de limite de distance. Là ou va l’esprit va l’énergie. L’intention.
    Aujourd’hui,comme c’est le 21 décembre j’ouvre un œil pour surveiller, l’œil gauche qu’un épervier est venu réactiver les yeux dans les yeux à 4 mètres alors que je me baladait en voiture il y a 2 jours.
    Quand l’énergie est trop élevée, les 2 champs en résonance pulse à la même fréquence et des vagues d’énergie deviennent visible et le miroir d’obsidienne se crée entre les 2 personnes. Donc il faut faire attention à ce que l’on fait, sur qui on porte son attention et dans quel but ainsi que les éléments de la nature qui suivent sa volonté.
    L’énergie solaire reste a un faible niveau, l’atmosphère terrestre est toujours en mode humain. Aujourd’hui le soleil est au plus bas. Plus qu’à écouter les soubresauts de la conscience collective humaine. Elle existe mais elle ne s’est pas encore trouvée.
    Les conditions énergétiques sont théoriquement les meilleurs aujourd’hui, au solstice d’hiver. faut voir.

    By Passeur, merci pour ton post

      • Dioex dit :

        Pourtant 1633, 1634 et 1635 sont des taches solaires de bonnes tailles a fort potentiel énergétique, mais elles restent inexpressives.
        Les mayas ont raison depuis déjà plusieurs mois, c’est un changement de soleil, il n’y a qu’à regarder la courbe du cycle solaire actuel pour le constater.

        http://www.swpc.noaa.gov/SolarCycle/sunspot.gif

        Jupiter, le pace maker du cerveau gauche du système solaire se deconecte du soleil car le champ magnétique de la Terre est devenu trop faible pour servir de bon transmetteur vers le soleil. Car tout simplement la fréquence de la Terre se trouve dans un creux énergétique de la planète Jupiter. Contrairement à Saturne pour qui la fréquence de la Terre est la fréquence de prédilection. Le pace maker du cerveau droit du système solaire reste actif et influent ,par affinité de fréquence électromagnétique. Ce graphique le montre très bien.

        http://fr.wikipedia.org/wiki/Fichier:Radio_emissions_of_Solar_System_planets-fr.svg

        Donc reprise et pic de l’activité solaire et sismique lorsque la Terre reviendra de l’opposition avec Saturne. Là le phénomène est inverse, plus notre champ s’affaiblit, plus le potentiel d’induction électromagnétique de Chronos, Saturne augmente. Le dieu du temps prévisible qui revient tous les 378,0944 jours.

        Ce qui se passe au niveau électromagnétique interplanétaire est tout à fait comparable à ce qui se passe entre les êtres bioélectriques de la planète. Quand un animal blessé vient de lui même et se couche pour recevoir des soins, c’est encore bingo. il a naturellement confiance. L’amour pour Gaia est une très douce et apaisante énergie.

        Plus l’intensité du champ magnétique terrestre diminue, plus les affinités de résonance naturelle et de transmission d’énergie lumière entre les astres et les hommes se dévoilent. La vraie nature de chacun se dévoile et les affinités diverses et variées s’attirent de plus en plus fort. Sur les chemins de la vie des hommes et de celles des planètes du système solaire.

        Avec une station orbitale relais entre la Terre et Jupiter, on pourrait contrôler l’activité solaire sous l’égide de ce dieu et réactiver une période climatique tempérée au lieu de glaciaire qui nous attend si on tombe dans un minimum des taches solaires durable. la science et la raison pourrais faire quelque chose pour ce problème. De même qu’endiguer et accumuler l’énergie de Saturne est également possible. Les fréquences sont connues. C’est connu mais tout cela implique un changement de paradigme dans la science pour accepter que la terre fait partie du système solaire et que l’électromagnétisme interplanétaire existe,le comble de l’évidence. Donc l’astrologie, ce qui donnerait des crises d’urticaire à plus d’un professeur des universités.

        Il est pourtant tout à fait logique et naturel que la Terre et son environnement stellaire et planétaire proche interagissent par électromagnétisme en plus du lien gravitationnel qui les unis au barycentre du système solaire.

        Bon 21/12/2012, à plus.

        • graffitique dit :

          Merci de ces lumineuses précisions Dioex.
          Bon 21-12 2012 et suite.

        • Soleil Bleu dit :

          Trés chouette ton article Dioex ! Et je crois en avoir ressenti pour une fois toutes les dimensions.
          Merci

          • Dioex dit :

            Merci Soleil Bleu, c’est l’impression que j eu ,que c’étais clair et compréhensible, en gros, lol.
            C’est intéressant ce qu’il s’est passé hier soir, il y a effectivement eu des soubresaut de la conscience collective et des synchronismes solaires associés sous la forme d’éruption solaire.
            Expérience intéressante mais la conscience globale n’est pas encore unifiée. C’est ce qu’il s’est passé peu avant minuit temps universel soit 1 heure du matin en France avec l’éruption de classe C qui a été le plus fort.
            Il y a eut une onde française et de notre créneau horaire vers 23h00 UT mais moins puissante que celle qu’il y a eut 1 heure plus tard.
            Vu le niveau d’activité solaire actuel, c’est significatif

            http://www.youtube.com/watch?v=6uhYYkQLS_o

            Pas mal le transit de Venus vu de Saturne à la fin de la vidéo. La question que tout le monde se pose, est ce que les ondes de conscience humaine ont précédées ou pas les éruptions solaires?

            Mystère?????????????

            Il faudrait avoir de l’expérience de l’écoute de la musique des sphères terrestre et solaire et pouvoir placer ces évènements dans le temps pour le dire.

            Et également pour faire la distinction d’un rayon de synchronisation de quelques minutes provenant de sagitarius A avec les variations d’énergie des 2 sphères de plasma suscitée.

            Plus les flux de lumière des frères et sœurs d’âme connecté à son champ de conscience, plus les conditions atmosphérique locale, plus les conditions du nombre de cœur humains au mètre carré dans les parages, plus l’influence lunaire exacte par rapport à son cycle, plus l’influence de ses propres émotions sur son propre niveau d’énergie.
            Qui est capable de sentir et de discriminer avec précision tout ces différents flux d’énergie lumière, de les placer à un instant t et d’en déterminer l’intensité énergétique et les effets sur les différents chakras?
            Pas facile mais possible
            Tout ce que je constate c’est que le soleil a parlé,lol, le cœur du système solaire s’est exprimé plusieurs fois par son coté féminin cohérent qui nous a envoyé sa lumière. Quelque chose a fait réagir les taches solaires, on le voit bien sur les images de Soho. C’est ce que j’attendais par rapport à ce que j écris hier,c le niveau d’expressivité des taches solaires qui me servais de critère de jugement.
            Quand des millions de mégatonnes d’énergie de notre étoile s’exprime c toujours une information pertinente à plusieurs niveaux.

            by SB, à plus

          • Dioex dit :

            Ça y est j capté, désolé pour la réponse un peu arrogante et évasive.

            C’est ce que je disais, c’est le passage de témoin de Jupiter+Saturne à Saturne seul maitre du cycle solaire.

            Car la seule planète géante à pouvoir utiliser la Terre comme antenne relais pour influencer l’électromagnétisme solaire et le cycle des taches solaires est Saturne.

            Le 21 décembre 2012, Les 3 planètes au dessus des pyramides de Gizeh le 3/12/2012, Mercure,Venus et Saturne étaient alignées ,notamment Saturne et Venus avec le transit saturnien de Venus.

            De ce coté là du soleil il y a eut des éruptions solaires et des CME alors que de notre coté, le couple Jupiter/Terre a tout juste excité la tache solaire 1635.

            Tant que l’intensité du champ magnétique terrestre ne remonteras pas sur les fréquences jupitériennes, Jupiter sera déconnecté du cycle solaire.

            Après faut voir les effets du rapprochement de Jupiter avec Saturne et les retrouvailles orbitales prévues pour 2020.

            La magnétosphère de Jupiter va jusqu’à l’orbite de Saturne, c’est à dire 5 fois la distance Terre/Soleil.

            Donc un affrontement cosmique Terre/Jupiter vs Mercure/Venus/Saturne a eu lieu le 21/12/2012, on a perdu,lol

            http://www.youtube.com/watch?v=6uhYYkQLS_o

            Ère glaciaire

            Pour les autres type d’énergie c’est trop difficile

            Des réjouissances solaires et sismiques nous attendent bientôt, l’énergie va remonter en flèche.Et tout ceux qui on fait la sensibilisation à l’énergie au cours de cette période du solstice d’hiver, au moment ou l’effet photoélectrique est le plus bas, sentiront une réelle différence lorsque le cycle solaire se relancera à l’approche de Saturne.
            Contrairement à l’année dernière, pas d’accélération du cycle solaire par le couple Terre/Jupiter en 2012.C’est en soi qu’il fallait trouver l’énergie. Les mayas écrasent nos scientifiques,lol

            by

  36. sophie dit :

    l ancien n existe plus!!l expérience de séparation est terminé..retour à l unité en soi pour la faire rayonner sur cette belle planète..tout est bien,tout est juste…que le meilleur soit pour chacun dans cette oeuvre commune de l Amour création….merci à tous

  37. Relience dit :

    Ressentis 21/12/2012 :

    Jour attendu, jour entendu, jour tend tant de temps.

    L’instant présent, l’an d’instinct intuitif natif du monde onirique révèle son cirque… La relève est à l’appel de tes lèvres.
    Tu te lève.

    Jour d’ouverture au mille merveille mère à la mer y veille à toiture riche en verdure verte vers la terre au feu de cent mille lieu en ce milieu.

    Jour d’espérance où la lance perce les experts enfin prêt à rentrer en transe dans cette mouvance, cette danse.

    Jour dense, intense, rayonnant le don divin du sien, matin tin d’éveille veillant à tant de ronronnement en soi sans soi.

    Jour lourd charnel au delà du réel surnaturel, naturel éternel, vole enfin de ses propres ailes, le commencement de la fin, la fin du commencement sentiment de ciment éclatant ce clan tant étincellent.

    Merci étincelle à la ficelle de celle qui file le déroulement lent ici et maintenant au delà du temps.

    RELIENCE

  38. Roge1326 dit :

    Le Passeur…Laurent… L UN se reflète dans l’Humilité, la Simplicité de votre grande Générosité Unifiée. Merci à Vous deux et Merci à TOUS pour vos Clins d’Yeux commentaires…et Il en est ainsi !

  39. Danielle Maire dit :

    Tant de douceur se dégage de ces mots. Merci, le Passeur.

  40. Max dit :

    Merci Le Passeur
    je suis passé sur le grill cette nuit et je n’arrive plus à dormir.
    Chouette encore un super article qui donne du baume au cœur
    Max

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *