L’homme qui parle avec les plantes

Nicholas RoerichVoici l’histoire d’un homme étonnant, paysan et porteur d’un savoir oublié qui fait appel aux éléments, aux forces cosmiques et à des techniques particulières, et qui dans son pays, le Mexique, a été pris au sérieux par des ingénieurs qui ont appliqué ses stupéfiantes méthodes de culture. Avec des résultats à grande échelle tout aussi stupéfiants…

Les lobbys industriels étant ce qu’ils sont, peut-on s’étonner que des décennies plus tard l’omerta soit toujours dominante sur ces techniques en harmonie avec la vie, qui permettraient de fournir une nourriture saine et abondante à toute la planète ?

A la demande de Yvo Perez Barreto je suis obligé de retirer le film car je n’avais pas vu qu’il était encore commercialisé par « Magique Trotter« . Je vois avec lui si peux obtenir un extrait significatif de son film. En attendant, sachez que vous pouvez vous le procurer ici et en voici un court extrait…

Extrait : L’homme qui parle avec les plantes – 3mn 08″ 

Source : http://www.urantia-gaia.info (en cas de copie, merci de respecter l’intégralité du texte et de citer la source).

A propos Le Passeur

Nomade sur le chemin...
Ce contenu a été publié dans 06- Tous les articles, 08- Vidéos, 09- Permaculture, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

246 Responses to L’homme qui parle avec les plantes

  1. kings dit :

    Bonjour, j’ai mis a disposition le livre et le documentaire en entier sur http://kings.ciki.me/?p=96

    le savoir n’est rien sans le partage.

  2. Margelle dit :

    et voici un message reçu aujourd’hui, daté du 23/02/14… pour qu’un film portant sur les dangers des pesticides puisse sortir en salle :

    « Objet : : Peux-tu faire suivre ? Merci

    Voici une affaire qui nous concerne tous, SANS EXCEPTION ! La sortie en salle du film : « Nos enfants nous accuseront ».

    Pour que ce film soit en salle (film qui dénonce les méfaits de la mauvaise alimentation et des pesticides), il faut qu’un maximum de personnes regardent la bande annonce dans les 2 jours qui suivent.

    C’est le nombre de visites dans les 2 jours qui fera emporter la décision de sa mise en distribution grandes salles.

    Faites le suivre rapidement, s’il vous plaît, à tous vos contacts, merci par avance.

    Voici la bande annonce à visionner et à transmettre :

    http://www.idph-videos.com/nos-enfants-nous-accuseront.htm

    Pour que Monsanto & Consorts ne soient pas leur futur… » »

    Cela semble d’actualité…. aujourd’hui et demain !!!

  3. Jonas 27 dit :

    Bonjour mes amis
    Je sens que tout se matérialisera pour vous mes amis.
    Je pense que c’est Katerina qui disait (pourquoi vouloir contrôler les rêves). Premièrement, je les appellent rêves,pour situer l endroit car là est la vrai réponse a ce qui vient. L inconscience (l oublie)est égal (ici et la bas).
    Il faut amener (la conscience), la bas.Par les transcendance accomplis ici ,nous apportons (la conscience) la bas.
    Ce sont les mondes inversés. Cette machine (le net)a été créer pour lire notre inconscience et maintenant notre conscience. Chaque ligne est (lu ,étudié, observé etc)…
    Il faut trouver un lieux (intouchables) et c est ce qui forme cette étape et bien plus encore. Il n y a pas de contrôle la dedans ,c est le total accomplissements de son potentiel (a chacun).

  4. Marie-Anne dit :

    Et merci à toi aussi, Patricia! ♥
    (Refais peut-être la manip demain, et sinon, on te lira « en-haut », ce n’est pas grave!),
    je t’embrasse aussi de tout cœur!♥♥

  5. Katerina dit :

    Etapes , étapes …
    Merci Jonas
    Catherine

  6. Jonas 27 dit :

    Hahahahahaha!!!!
    Sans vouloir tourner le fer dans la plait,j’adore la synchronicité entre ce plantage monstre des commentaires (sans vouloir manquer de respect a ceux qui font tout pour rétablir la situation)et cette nouvelle étape ou il faut apprendre a sentir les courants.Tout est indispensable .

  7. Patricia dit :

    Recoucou Marie-Anne,

    Je vois que cela n’a pas fonctionné malgré vos claires explications….ce n’est pas grave !
    Merci pour ton aide et ta Présence.

    Patricia

  8. Patricia dit :

    Merci beaucoup Marie-Anne pour tes indications qui m’ont été précieuses puisque tu vois …cela a marché !! je n’avais pas validé certainement !

    Ton visage m’apparait aussi doux et tendre que celui de mon imagination ! ♥♥

    je t’embrasse,

    Patricia

  9. Katerina dit :

    Je suis de tout cœur avec ceux et celles qui ont des problèmes de connection .
    ☼☼☼
    Catherine

  10. Eve Lyne dit :

    Dans le silence et la solitude on entend plus que l’essentiel.
    Bonne année à tous. ♥

    • Bergelle dit :

      Magnifique message Eve Lyne, que je crains de ne pas trop respecter, même si je l’entends parfaitement… Tu fais si bien de le rappeler… ♥♥

  11. Patricia dit :

    @ Thau,
    Je me retrouve encore en haut…je te jure que je ne fais pas dans la provoc inconsciente…,mais z’ai tout bien fait comme tu l’as dit pourtant.
    Nouvel essai…
    Après…
    Je reste connectée en silence, c’est ce que je comprends, c’est bien aussi ♥♥

    Amicalement,
    Patricia

    • Thau dit :

      Ne nous quitte pas
      Je t´inventerai
      Des mots insensés
      Que tu comprendras
      Je te raconterai
      L´histoire de ce roi
      Mort de n´avoir pas
      Pu te rencontrer
      Ne nous quitte pas….

      et essais de changer de mot de passe ça mange pas de pain!

      • Patricia dit :

        @ Thau
        Coucou me revoilou !
        Merci beaucoup Thau pour ton humour …j’adore !
        J’avais déjà changé mon mot de passe mais quand j’ai vu que cela ne marchait pas, une part en moi s’est imposée en disant ‘ t’es vraiment trop nulle » et je suis repartie dans ma cabane au fond du jardin (où il n’y a personne!).
        Après je me suis passé la petite vidéo d’Isabelle Padovani sur les M.A.I ( multiples aspects intérieurs) et ai repris mon élan !
        http://www.youtube.com/watch?v=2dFUJSTWQxM

        Néanmoins, je pense que de faire des breaks dans les échanges nous aident, comme le dit Eve Lyne, à prendre de la distance pour mieux regarder et comprendre ce qui se rejoue à l’intérieur de nos émotions ou sur d’autres plans.

        Je suis contente de te, de vous retrouver ♥ !
        Si ce message se retrouve encore en haut…ben…c’est qu’il est en haut!

        Chaleureusement,

        Patricia

        • Thau dit :

          Yes! ton com. est bien placé…tu peux faire un break l’esprit tranquille 🙂

        • Margelle dit :

          Et bien voilà, Patricia, tu as raison, et je voulais aussi faire un break !! mais j’ai fini (oui, ok, je sais, je suis un peu lente !) à comprendre le message du Passeur, alors à priori, je redeviens Margelle, YOUPII !! et maintenant, silence radio ! on va voir combien de temps ? mais j’essaie, promis !
          Bises à toutes et tous ! 🙂

    • Marie-Anne dit :

      Patricia, moi, je suis allée dans la colonne « fonctionnalités » ci-contre à gauche, j’ai tapé sur « connexion », et, comme je n’étais plus sûre de mon mot de passe 🙂 , j’ai suivi la procédure pour en changer ( je suppose que pour ceux qui s’en souviennent, il y a moyen de le changer directement sur son propre profil, de valider, puis de revenir sur le site); je suis donc arrivée sur mon profil, l’ai validé et suis retournée sur Urantia Gaia. ( n’oublie pas de valider)

  12. Patricia dit :

    ♫♫♪♥☻☼♪♪♥

  13. Marie-Anne dit :

    Comment, ça, Soleil Bleu, tu t’es « juste connectée »?
    ( euh, on n’est pas déjà connectés (sur Internet, of course), à partir du moment où nos messages arrivent sur le site du Passeur et où notre nom et notre adresse-mail sont donnés?
    Il y a autre chose à faire?)
    Merci d’avance pour ta réponse! 🙂

    • Soleil Bleu dit :

      En fait, c’est parce que justement mon nom n’apparaissait plus que j’ai tenté de me connecter, mais pas possible, il fallait que je change mon mot de passe. Je l’ai donc changé, ensuite je me suis connectée et tout est rentré dans l’ordre.
      Mais j’ai vu plus bas que Cécile a seulement changé son mot de passe et désormais tout va bien 😉

      • Le Passeur dit :

        Merci de l’info, c’est ce que j’avais suggéré dès le début mais ça n’a pas marché pour Margelle, il reste donc bien à faire de même à ceux qui ont ce problème avec les commentaires.

        • Soleil Bleu dit :

          A vrai dire c’est même encore un peu plus alambiqué que ça !!
          J’en donne les détails ultimes pour Margelle, afin qu’elle essaye avec son ancien (mais toujours vivant) pseudo 😉

          Mon mot de passe n’étant pas reconnu, j’ai donc fait les démarches pour en créer un autre, et à partir du message que j’ai reçu sur ma boite mail, j’ai rentré….le MÊME ancien mot de passe qu’il ne reconnaissait pas, et là ! il l’a accepté comme s’il était inédit ????? J’ai pu alors me connecter sans problème et poster à nouveau à la bonne place.

          • Bergelle dit :

            Merci Soleil Bleu ! Je reste bloquée, car depuis que j’ai reprogrammé Bergelle, et du coup en haut du site, j’ai une barre avec inscrit « salutations, Bergelle », comme s’il attendait quelque chose d’autre (mais quoi ?) et dans les fonctionnalités, je n’ai plus ni inscription ni connexion…. j’ai sûrement une manip à faire, mais je ne voudrais pas me déconnecter !!! Le Passeur essaie de voir…. mais puisque Bergelle va… je reste reliée…

            • Le Passeur dit :

              Mais non, tout ça est normal, tu n’as pas accès à la connexion ou l’inscription parce que tu es déjà inscrite et que tu es connectée. Et tes messages sont bien attribués sous ceux à qui tu t’adresses.

      • Marie-Anne dit :

        Merci, Soleil Bleu,
        Je me suis reconnectée et j’ai changé mon mot de passe.
        On va voir si ça marche!

        • Marie-Anne dit :

          Ah, mais c’est ma photo (un peu déformée vers le bas d’ailleurs) qui réapparaît!).
          Je vais voir ce que je peux faire!

          • Soleil Bleu dit :

            ha ha ha ! Quelle franche rigolade dans toutes ces pérégrinations qui donnent des résultats inattendus 🙂 🙂 🙂
            2014 commence joyeusement !

  14. Marie-Anne dit :

    En ce qui concerne le livre de  » l’homme qui parle aux plantes », Soleil Bleu, je suis heureuse que le lien t’aie intéressé.
    Je ne suis pas sûre qu’il y ait là le livre dans son intégralité, mais, on y trouve déjà, au moins, de nombreux extraits!
    Je suis bien d’accord avec toi qu’on ne peut vraiment pas compter sur les lobbys de
    l’agroalimentaire,…reste, effectivement, l’ouverture des consciences! 🙂
    Très amicalement à toi!

    • Soleil Bleu dit :

      C’est juste que 231 pages, certes limitées dans le format largeur, ça devient un livre pour moi 😉
      M’en vais maintenant le déguster dans son intégralité (n’en ai lu qu’un tiers et l’ai vite recopié dans son intégralité tant les textes ou vidéos de même style sont vites censurées ou disparaissent de la toile ).
      Merci encore et très belle année 1014 pour toi 🙂

  15. Bergelle dit :

    @ Jonas, je commence à intégrer ce que tu entends par « transcendance »… super belle avancée… je crois que le mot que tu emploies « transparence » nous y conduit…
    J’entends bien également les précisions que tu donnes sur ton rêve (qui n’en est pas un) et qui nous parle de la vie… et je veux bien croire que « nous », « moi » ne sommes pas trop à l’aise avec de fortes vibrations… Dame, il faut s’accoutumer aux grosses lames, aux projections de lave, et rentrer dans l’oeil du cyclone… mais en effaçant la peur, on a une chance d’y arriver. En tout cas je ne compte pas sur le mental pour nous y aider ! Merci Jonas pour ta réponse si chaleureuse.
    @ Spot, j’aime beaucoup ton interprétation de « Margelle », je m’y sens très bien…
    @ Soleil Bleu : oui, je crois que nous sommes sur la même ligne de vie… avec des tempéraments bien différents, c’est ça qui est étrange et beau…..
    et bises à toutes et tous…..

    Margelle ♥

  16. Katerina dit :

    ☼☼☼
    Bonne année Marie Anne .
    Catherine

  17. Soleil Bleu dit :

    Alors Margelle, je garde l’empreinte de ce nom qui s’allie bien avec celle de ta perception de nos mondes 🙂
    Et puis en écrivant Bergelle, je penserai Margelle, alors…..
    En passant….une si belle loyauté dans le dernier com que tu as adressé à Jonas m’a montré une figure « impeccable » de l’Amour Vrai, et je te remercie de m’avoir fait vibrer en résonnance à son/ton expression ☼♥☼…

  18. Marie-Anne dit :

    PS: Jonas, il semblerait que le jumelage entre Guanajuato et Québec ne soit pas très actif, si l’on en croit cet article:

    http://www.lapresse.ca/le-soleil/actualites/la-capitale/201209/06/01-4571850-quebec-fait-le-menage-dans-ses-jumelages.php

  19. Marie-Anne dit :

    Bonjour, mon cher Jonas,

    Concernant le Pays des Sept luminaires, je ne peux pas t’en dire beaucoup plus que ce que j’ai déjà dit ci- dessous ( loin ci-dessous, dans les tous premiers commentaires sur « l’homme qui parle avec les plantes »- commentaires du 15 et du 16 décembre, je crois).
    J’avais été rechercher quelques indications sur internet.
    Concernant le jumelage avec le Québec, si tu tapes sur ton moteur de recherche certains mots-clés
    ( comme : Guanajuato; Guanajuato jumelage Québec), tu devrais trouver des informations;
    concernant le Pays des 7 luminaires, tu peux taper :  » la Hoya de cintora misterioso « : tu devrais tomber sur plusieurs articles en espagnol avec traduction française
    (approximative) possible.
    Et puis, puisque tu sembles en connexion particulière avec ces lieux, tu peux aussi demander à ton Cœur toutes les informations adéquates pour toi: elles t’arriveront sûrement au bon moment.
    Voilà, mon ami; de tout cœur avec toi!

  20. Marie-Anne dit :

    À Katerina,

    Merci, Catherine; je suis tout à fait en accord avec ce que tu nous dis.
    De tout coeur: Excellente nouvelle année à toi! <3

  21. Katerina dit :

    Merci Marie Anne ,

    Il est possible de vivre en paix et de montrer aux autres que c est possible .
    Non pas en enseignant mais en étant .
    Cela demande d apprendre , et d explorer notre intériorité .
    Je ressens ce que tu dis .
    Amitiés et de tout cœur avec vous tous .
    Catherine

  22. Bergelle dit :

    Soleil Bleu, à ce petit jeu de colin maillard, j’ai changé mon pseudo… mais ça n’a rien changé au fait que je me retrouve malgré tout en haut !!! et que très peu (j’en ai repéré 3) arrivent, grâce à leurs ondes subtiles (!!!) à se maintenir là où ils le souhaitent… il ne nous reste plus qu’à pratiquer l’humilité et à essayer de « subtiliser » (enfin à peu près.. ) nos vibrations… 🙂 … mais peut-être que le Passeur arrivera à nous éthériser ????? 🙂
    Signé Margelle, Bargelle, Bergelle… (tu choisis celui que tu préfères…. ) 🙂

  23. Marie-Anne dit :

    Bonjour, Jonas et Mar/bergelle,

    Belle Joie à vous et à tous! 🙂

    Jonas, je viens de lire le récit de ton rêve et votre échange de commentaires, à Margelle et à toi, et voici, en vrac,peut-être,… et de manière incomplète, probablement, ce que cela m’a inspiré pour le moment:

    La violence, si l’on remonte progressivement son fil, a sûrement pour origine, dans un premier temps, une intense colère et une intense frustration, contre soi finalement
    ( puisqu’en fait, nous projetons autour de nous et sous forme d’éléments d’apparence extérieure, les conditions de cette colère et de cette frustration).

    La question, pour moi, n’est plus tant de savoir d’où vient cette violence (en fait due à la croyance de notre séparation d’avec l’Amour et de la perte pour nous de cet Amour, ce qui nous fait voir l’extérieur et l’autre ( voire nous-mêmes) comme un ennemi);
    non, la question est surtout maintenant, je pense, de comprendre pourquoi nous en sommes encore à devoir (dans certains cas) avoir à faire avec cette violence (régulièrement ou épisodiquement, selon les cas).
    Oui, qu’avons-nous encore à apprendre de cette violence?

    Pour moi, l’une des principales compréhensions qu’a à effectuer le violent, c’est qu’il est en fait …innocent et que tout dépend de l’amour compréhensif qu’il se donnera.
    Je ne dis pas que cet « ancien violent apparent » a fait, en agissant violemment, est « bien », ni qu’il faut le laisser faire; je dis que cette violence, il doit en comprendre
    l’origine profonde, et comprendre que cette violence n’est pas lui, mais qu’elle est seulement le résultat d’une terrible illusion qui lui fait croire:
    -qu’il doit se battre en permanence contre tout pour son bien -être et pour sa survie;
    -que tout lui est hostile ( y compris lui-même),
    -qu’il est seul et séparé de tout, et surtout rejeté par l’Amour!
    – etc, etc,…
    Le jour où cet être comprend qu’il est Vie et que le « reste » du monde et les  » autres », c’est lui aussi; le jour où il comprend qu’il n’est pas réellement séparé , ni du reste , ni de l’Amour (Amour qu’il est sous ses oripeaux dans l’expérience 3D), ce jour- là, tout peut commencer à changer:

    car, au sein-même de l’illusion (et de son obscurité artificiellement exagérée et densifiée), il a amené un début de Lumière de Compréhension et d’Amour.
    Bien sûr, cet être n’en est qu’au début de sa « remontée »; tout ne change pas en une seconde ( sauf peut-être dans certains cas? Ou à partir d’un certain moment?).
    Mais, de manière générale ( et pour le moment), cet être se retrouve comme nous, dans le rêve de Jonas: c’est-à-dire, qu’il se retrouve entouré de ces « monstres » qui sont une projection de ses peurs et de celles de tout le collectif humain dont il fait partie.
    Il doit alors apprendre à rester centré sur son Coeur, en confiance et sans se laisser distraire; il doit apprendre donc, à rester centré sur cet Amour et cette Unité qu’il ne veut plus perdre de vue et dont il accueille désormais, en conscience la Lumière.

    Très souvent, il rechutera; mais il apprendra aussi de ces chutes, car tant qu’il y a chute, c’est qu’il y a encore un peu à éclaircir, à ajuster, à nettoyer ou à intégrer.
    Et ensuite, il s’en relèvera, plus fort, jusqu’à ce que sa Lumière augmentant dans son Cœur (qu’il n’a pas oublié d’ouvrir de plus en plus à Elle), il rayonne cette Lumière partout en lui et autour de lui.
    C’est ce rayonnement qui englobe, illumine et transmute les monstres fantoches!

    Lorsque j’explique cette façon de voir les choses ( qui n’engage que moi, bien évidemment, mais que je partage avec qui résonne avec elle), je me fais souvent traiter, au mieux de douce et brave rêveuse, au pire, …de Bisounours!

    A mes yeux, ceux qui voient en moi cette rêveuse pathologique, pourraient être comparés à cette personne qui dit, en substance, dans le rêve de Jonas, « qu’entourés de monstres et qu’hors du calme et de la lumière, nous ne pourrons jamais réussir à faire jaillir la Lumière de nos Cœurs! »
    Et pourtant, si, nous le pouvons, même si c’est difficile: ces monstres sont une illusion, et puis, c’est notre rôle (un de nos rôles actuels) de faire jaillir la Lumière dans ce monde illusoire, basé sur la séparation, le manque artificiel d’Amour et la peur!

    Quand aux dates et aux chiffres, mieux vaut ne pas s’y attarder: ils sont peut-être des repères approximatifs, des probabilités ou des moyennes, mais sûrement pas des vérités indéboulonnables.
    De même pour les prophéties: je crois qu’elles sont le plus souvent des avertissements ( « positifs ou négatifs ») de ce qui pourrait se passer sur certaines lignes que nous choisirions, mais en aucun cas, des futurs figés et obligatoires.
    À nous de jouer pour en éviter certaines et pour faire fleurir celles que notre cœur appelle (de toutes façons, les prophéties anciennes sont toutes à revoir.
    Créons donc notre futur avec notre Cœur, sans nous soucier du reste!).

    Donc de tout cœur à vous, Jonas, Margelle ( et aux autres, bien sûr!!!)! <3 <3 <3

    • Jonas 27 dit :

      Bonjour ma bonne amie MARIE ANNE .
      Je te souhaite une bonne année 2014 remplie d ombre de lumière fusionné et (surtout), non orienté. Ayant vécu ce rêve (qui n en est pas un),je vais t expliquer ce qui résonnait en moi(nous).
      ce n était pas un lieu ou vous vous sentiez a l’aise (vibrations intense). Ces monstres n étaient pas des projections de mes peurs(seulement).C était plutôt comme un dévoilement de se qui reste quand on ne transcende pas une peur et c’est la au est (la vrai) illusion d ou cette phrase (ça ne va pas fonctionner(les doutes___les monstres).Ce quil y avait autour de nous ‘nous appartenait collectivement alors l illusion était très forte. Ici (dans cette réalité),nous essayons d expliquer cette vision et (les monde inversé), s entrecroisent dans ,un tourbillon (intense). Nous co,co,co,co,co etc……créons ,maintenant, il faut l,utiliser.

      • Jonas 27 dit :

        Marie Anne j,aimerais que tu m,explique un peu plus ce que tu disais sur les sept luminaires et les correspondances entre le Québec et le Mexique.Le plus de détails serait apprécié.Ce message ressonne particulièrement en moi(clefs).
        Merci mon amie ,tu es très importante pour moi, tu le sais bien!!!

  24. Soleil Bleu dit :

    Ben le voilà revenu !!!!
    C’est finalement drôle ce petit jeu de cache-cache 🙂

  25. Soleil Bleu dit :

    Mes interactions avec le site deviennent de plus en plus hasardeuses.
    J’avais fait un com pour Jonas, celui-ci était en attente de validation. Je reviens sur le site, et celui-ci a tout bonnement disparu.
    Est-ce bien normal tout ça ???? 🙁
    Si non, (et j’crois que c’est non) quelqu’un a une idée de ce qui se passe ? Et donc de ce qu’il faudrait que je fasse ?

  26. Soleil Bleu dit :

    Merci Jonas de tes bons vœux.

    Continue d’orienter ton/nos regards vers cette « lumiombre » que nous avons avec le temps désappris à regarder et à Accepter comme étant LA couleur, Le son, La résonnance, Le lieu et principe ultime d’accomplissement de la grande réconciliation d’avec Soi et la Paix de nos mondes.
    Que l’Energie des étoiles, de la lune, du soleil, de tes/nos Esprits totem, te/nous fassent chevaucher les lignes du temps et ouvrent nos cœurs à la compréhension de l’harmonie à l’œuvre dans cet immense champ/chant de la Création.
    In lakech mon ami, par delà le visible qui nous cache encore en partie la fréquence d’Amour Universel inscrite en toute chose, mais que nous apprenons petit à petit à ré-écouter, à re-sentir et à re-connaitre comme Principe d’Unité duquel nous avons pris Vie, avec lequel nous gardons un lien d’appartenance infaillible, la Conscience pâle ou ardente mais vivante à jamais de cette co-naissance en Je, Lui, Nous, du et en UN.
    Que la clarté de ton aube Jonas s’allie à celle des millions d’autres qui se lèvent à l’horizon de cette nouvelle année 2014 et soutiennent Urantia Gaïa dans les efforts que lui demande sa propre re-naissance.

    • Jonas 27 dit :

      Wow!!!Comment rajouter mes pauvres mots après de tels chef d oeuvres.
      On te laisserait écrire un article sur ce thème et se serait un des plus grandiose que l’on aurait lu.
      Je t aime et bonne année a toi.

  27. Bergelle dit :

    Cher Jonas ! Ta réponse me donne une joie de la taille d’un gratte ciel !
    tu as raison de ne pas être chagrin, nous avançons, nous progressons… Oui ta réponse était une projection, et c’est si beau de le reconnaître ! Oui elle m’a également apporté ta version des choses… et j’en tire profit. Il y a toujours une part de vrai qui se glisse dans tout. Et il y a une part que je reconnaissais absolument… Mais bien sûr je me devais de te répondre de ma place…. pour que nous avancions ensemble, si tu l’acceptais… et tu l’as fait et je trouve cela merveilleux; Je me faisais d’ailleurs la réflexion que j’avais ma part de responsabilité quand je t’ai décerné un rôle d’éveilleur… cela pouvait effectivement t’amener plus loin que le rôle que je te proposais. Ce qui n’a pas manqué !! J’en suis donc responsable, et je devais reprendre mon pouvoir ! Je me disais également que si tu le voulais bien, tu allais rentrer mieux dans la maîtrise dont Marie-Anne te parlait « une fois »… Je me disais que le pouvoir cela s’exerce, cela s’apprend… et c’est essentiel de s’y confronter… nous avons tous à nous exercer…. et trouver notre pouvoir à sa « juste » place….
    Je rajoute que si tu n’avais pas accepté ma réponse, j’aurais stoppé l’expérience… mais non, nous pouvons continuer… 🙂
    Avec tout mon amour, Jonas….

  28. Jonas 27 dit :

    Bonne et heureuse année a tous et a toute .
    L’an passé a pareil heure ,je me souvient d’avoir lu les articles et les commentaires et ce que je ressentais ,c’étais la confusion.
    Celle d’être passé droit devant cette date butoir(21 -12-2012) et celui d’être devant le néan.
    Il sait passé beaucoup de choses en cette annés 2013 avec la fusion de l’ombre et de la lumière (accepté a part égal et non orienté).
    La transcendance a fait naître et renaître et elle continuera a jamais.
    Cette année apporte avec elle ,un nouveau courant que je ne suis pas le seul a sentir mais,comme pour la précédente ,il y aura des éclaireur qui baliseront leur passage.
    C’est aasez simple !!!
    Toute cette force qu’a fait naître la transcendance (((DOIT SERVIR)))!!!
    Il est temps d’agir en tant que (((CO-CRÉATEUR EN PUISSANCE))) et comme dirait une amie très cher ((((((((((((RIEN NE L’ARRËTERA)))))))))))))

  29. Thau dit :

    Meilleurs voeux à toutes et tous!

    Une approche complémentaire à celle résumée dans la vidéo
    Vu dans « Les Chroniques d’Arcturius »

    Fraternellement

    Masanobu Fukuoka et l’agriculture du non-agir

    Masanobu Fukuoka est un des pionniers de l’agriculture « du long terme » (sustainable). Il aime dire de lui qu’il n’a aucune connaissance hormis celle contenue dans ses livres, dont La révolution d’un seul brin de paille (Chez Trédaniel – Editions de la Maisnie, 1983) et The Natural Way of Farming, démontrant ainsi qu’il ne manque pas de sagesse.. Sa méthode d’agriculture ne nécessite pas de labour, pas de fertilisants ni de pesticides, pas de désherbage ni d’élagage ainsi que très peu de travail! Il accomplit tout cela (y compris des rendements élevés) grâce à une extrème précaution dans la détermination de la période de semis tout comme dans le choix des combinaisons de plantes (polyculture). En résumé, il a élevé l’art du travail avec la nature à un très haut degré de raffinement..
    Il décrit comment on peut appliquer ses méthodes d’agriculture naturelle aux zones désertiques de la planète, et ceci sur la base de son expérience en Afrique en 1985.
    Biographie
    Microbiologiste de formation, il s’est spécialisé en phytopathologie, avant de commencer à douter des progrès apportés par l’agriculture scientifique. Il abandonne alors son poste de chercheur et part cultiver sa ferme familiale sur l’île de Shikoku. Dès lors, il consacre sa vie à développer une agriculture plus conforme à ses convictions, qu’il qualifiera d’agriculture naturelle. Ses recherches, inspirées de ses racines culturelles zen, taoïste, shinto, bouddhisme, vont dans le sens d’une unification spirituelle entre l’Homme et la Nature. A partir des années 1980, ses travaux rencontrent progressivement une reconnaissance mondiale, et il multiplie les conférences et rencontres internationales. Sa ferme devient un lieu d’échange sur ses pratiques pour des experts et curieux venus du monde entier.
    Il est l’auteur de la Révolution d’un seul brin de paille qui raconte et théorise son expérience en agriculture naturelle. Sa pratique inspire en grande partie la permaculture de Bill Mollison et David Holmgren, malgré des différences philosophiques notables, l’agriculture naturelle étant basée sur le non-agir et le refus du savoir scientifique et rationnel.
    En laissant faire la nature, et en limitant au maximum les interventions humaines nécessaires, il réalise que le rendement de sa production de riz est meilleur qu’en agriculture classique. Même sans apport extérieur, sa méthode d’agriculture a pour principal effet d’enrichir le sol plutôt que de l’épuiser.

    Selon lui, l’esprit de discrimination, qui frappe l’ensemble de nos sociétés, a touché aussi l’agriculture productiviste moderne, et en explique les dérives. L’esprit de non-discrimination permet à l’homme attaché à la nature de la percevoir comme un tout non différentiable. Le sūtra du cœur, qu’il cite, essence du bouddhisme zen, résume l’esprit et la pratique de cet ancien chercheur en pathologies des plantes. Sa référence à Dieu sera plus marquée dans son dernier livre. Son premier ouvrage offre un éclairage simple et clair sur l’évolution de l’agriculture japonaise et mondiale.
    En 1988 il a reçu le Ramon Magsaysay Award, souvent considéré comme équivalent au prix Nobel en Asie pour ses travaux et services rendus « à l’Humanité ».
    Beaucoup de travail a été fait pour adapter la méthode Fukuoka aux conditions de l’agriculture européenne, entre autres les recherches des français Marc Bonfils et Claude Bourguignon, du travail de Emilia Hazelip, qui au cours de nombreux stages en France, en Espagne, et aux États-Unis, ont repris les fondamentaux du travail de Fukuoka.
    Les quatre principes de l’agriculture naturelle (permaculture) de Masanobu Fukuoka /extrait de La révolution d’un seul brin de paille
    1- NE PAS CULTIVER, c’est-à-dire ne pas labourer ou retourner la terre. Pendant des siècles les agriculteurs ont tenu pour établi que la charrue était essentielle pour faire venir des récoltes. Cependant, ne pas cultiver est le fondement de l’agriculture sauvage. La terre se cultive elle-même, naturellement, par la pénétration des racines des plantes et l’activité des microorganismes, des petits animaux et des vers de terre.
    2- PAS DE FERTILISANT CHIMIQUE OU DE COMPOST PREPARE. [Pour fertiliser, M. Fukuoka fait pousser une légumineuse en couverture du sol, le trèfle blanc, remet la paille battue sur les champs et ajoute un peu de fumier de volaille (à la suite de la construction d’une route entre son poulailler et ses champs, ses volailles ne pouvaient plus se balader dans ses cultures. Il a été contraint à cet apport.] Les hommes brutalisent la nature et malgré leurs efforts ils ne peuvent pas guérir les blessures qu’ils causent. Leurs pratiques agricoles insouciantes vident le sol de ses aliments essentiels et l’épuisement annuel de la terre en est la conséquence. Laissé à lui-même, le sol entretient naturellement sa fertilité, en accord avec le cycle ordonné de la vie des plantes et des animaux.
    3- NE PAS DESHERBER, NI MECANIQUEMENT, NI AUX HERBICIDES. Les mauvaises herbes jouent leur rôle dans la construction de la fertilité du sol et dans l’équilibre de la communauté biologique. C’est un principe fondamental que les mauvaises herbes doivent être contrôlées, non éliminées.
    4- PAS DE DEPENDANCE ENVERS LES PRODUITS CHIMIQUES. [Mr Fukuoka fait pousser ses récoltes de céréales sans produit chimique d’aucune sorte. Sur quelques arbres du verger il a occasionellement recours à une émulsion d’huile de machine pour contrôler la cochenille (insect scales). Il n’utilise pas de poison persistant ou à large spectre, et n’a pas de « programme » pesticide] Depuis le temps que les plantes faibles se sont développées, conséquence de pratiques contre nature telles que le labour et la fertilisation, la maladie et le déséquilibre des insectes sont devenus un grand problème en agriculture. La nature, laissée seule, est en parfait équilibre. Les insectes nuisibles et les maladies des plantes sont toujours présents, mais n’atteignent pas, dans la nature, une importance qui nécessite l’utilisation de poisons chimiques. L’approche intelligente du contrôle des maladies et des insectes est de faire pousser des récoltes vigoureuses dans un environnement sain.
    Pratique de l’agriculture naturelle…
    « Mes champs sont peut-être les seuls au Japon à ne pas avoir été labourés depuis plus de vingt ans, et la qualité du sol s’améliore à chaque saison. J’estime que la couche supérieure riche en humus, s’est enrichie sur une profondeur de plus de douze centimètres durant ces années. Ce résultat est en grande partie dû au fait de retourner au sol tout ce qui a poussé dans le champ sauf le grain.» M. Fukuoka
    Culture
    Quand le sol est cultivé on change I’environnement naturel au point de le rendre méconnaissable. Les répercussions de tels actes ont donné des cauchemars à des générations innombrables d’agriculteurs. Par exemple quand on soumet à la charrue un territoire naturel, de très solides mauvaises herbes telles que le chiendent et I’oseille arrivent parfois à dominer la végétation. Quand ces mauvaises herbes s’installent, I’agriculteur est confronté à une tâche presque impossible, le désherbage annuel. Très souvent la terre est abandonnée.
    Quand on est confronté à de tels problèmes, la seule solution de bon sens est de cesser en premier lieu les pratiques contre-nature qui ont amené cette situation. L’agriculteur a aussi la responsabilité de réparer les dommages qu’il a causé. La culture du sol devrait être arrêtée. Si des mesures douces comme de répandre de la paille et de semer du trèfle sont pratiquées, au lieu d’utiliser des machines et des produits chimiques fabriqués par I’homme pour faire une guerre d’anéantissement, I’environnement reviendra alors à son équilibre naturel et même les mauvaises herbes génantes pourront être controlées.
    Fertilisant
    Il m’arrive de demander en causant avec des experts de la fertilité du sol : « Si un champ est laissé à lui-même, la fertilité du sol augmentera-t-elle ou s’épuisera-t-elle? ». D’ordinaire ils hésitent et disent quelque chose comme : « Bien, voyons. Elle s’épuisera… » Non, ce n’est pas le cas si I’on se souvient que si I’on cultive le riz pendant longtemps dans le même champ sans engrais, la récolte se stabilise alors autour de 24 quintaux à I’hectare. La terre ne s’enrichit ni ne s’épuise.
    Ces spécialistes de réfèrent à un champ cultivé et inondé (culture du riz – MD). Si la nature est livrée à elle-même la fertilité augmente. Les débris organiques animaux et végétaux s’accumulent et sont décomposés par les bactéries et les champignons à la surface du sol. Avec I’écoulement de I’eau de pluie les substances nutritives sont entraînées profondément dans le sol pour devenir nourriture des microorganismes, des vers de terre et autres petits animaux. Les racines des plantes atteignent les couches du sol plus profondes et ramènent les substances nutritives à la surface. Si vous voulez avoir une idée de Ia fertilité naturelle de la terre, allez un jour vous promener sur le versant sauvage de la montagne et regardez les arbres géants qui poussent sans engrais et sans être cultivés. La fertilité de la nature dépasse ce que I’on peut imaginer. C’est ainsi.
    Rasez la couverture forestière naturelle et plantez des pins rouges du Japon, ou des cèdres, pendant quelques générations et le sol s’épuisera et s’ouvrira à I’érosion. Par ailleurs, prenez une montagne improductive à sol pauvre d’argile rouge et plantez-la en pins ou en cèdres avec une couverture du sol en trèfle et en luzerne. Comme I’engrais vert [note 1] allège et enrichit le sol, mauvaises herbes et buissons poussent sous les arbres, et un cycle fertile de régénération commence. Il y a des cas où le sol s’est enrichi sur une profondeur de dix centimètres en moins de dix ans.
    Pour faire pousser les récoltes également, on peut arrêter d’utiliser des fertilisants préparés. Dans la plupart des cas une couverture permanente d’engrais vert et le retour de toute la paille et de la balle sur le sol seront suffisants. Pour fournir de I‘engrais animal qui aide à décomposer la paille, j’avais I’habitude de laisser les canards aller en liberté dans les champs. Si on les y laisse aller quand ils sont canetons, pendant que les plantes sont encore toutes petites, les canards vont grandir en même temps que le riz. Dix canards vont pourvoir à tout le fumier nécessaire sur un are et aideront aussi à contrôler les mauvaises herbes.
    J’ai fait cela de nombreuses années jusqu’à ce que la construction d’une route nationale vienne empêcher les canards de traverser pour aller aux champs et revenir à la basse-cour. Maintenant j’utilise un peu de crottes de poule pour aider à décomposer la paille. Sur d’autres terres, canards ou autre petit bétail sont encore possibles.
    Ajouter trop d’engrais peut causer des problèmes. Une année, juste après le repiquage du riz, je louai un demi hectare en champs fraîchement plantés de riz pour une période d’un an. Je vidai toute I’eau des rizières et procédai sans fertilisant chimique, répandant simplement une petite quantité de crottes de poule. Quatre champs poussèrent normalement. Mais dans le cinquième, quoi que j’y fisse, les plants de riz poussèrent trop épais et furent attaqués par la brunissure (blast disease). Quand je questionnai le propriétaire à ce sujet, il dit qu’il avait utilisé ce champ tout I’hiver comme dépôt de fumier de poules.
    En utilisant de la paille, de I’engrais vert et un peu de fumier de volaille, vous pouvez obtenir de hauts rendements sans ajouter de compost ni de fertilisant du commerce. Depuis plusieurs dizaines d’années maintenant, je reste tranquille à observer la démarche de la nature pour faire pousser et fertiliser. Et tout en observant, je fais de magnifiques récoltes de Iégumes, d’agrumes, de riz et de céréales d’hiver, cadeau pour ainsi dire de la fertilité naturelle de la terre.
    Venir à bout des mauvaises herbes
    Voici quelques points clef à se rappeler dans la manière d’agir avec les mauvaises herbes.
    Dès qu’on arrête de cultiver, la quantité de mauvaises herbes décroît nettement. Les variétés de mauvaises herbes dans un champ donné vont de même changer.
    Si I’on sème pendant que la moisson précédente mûrit encore, ces semences germeront avant les mauvaises herbes. Les mauvaises herbes d’hiver ne Ièvent qu’après la moisson du riz, mais à cette époque-là, les céréales d’hiver ont déjà pris une tête d’avance. Les mauvaises herbes d’été ne Ièvent qu’après la moisson de I’orge et de I’avoine, mais le riz est déjà en train de croitre avec vigueur. En calculant les semailles de sorte qu’il n’y ait pas d’intervalle entre la succession des cultures on donne aux graines semées un sérieux avantage sur les mauvaises herbes. Si I’on recouvre entièrement le champ de paille juste après la moisson, on coupe court momentanément à la germination des mauvaises herbes. Le trèfle blanc semé avec les semences, en couverture du sol, aide aussi à garder les mauvaises herbes sous contrôle.
    L’habituelle voie d’action sur les mauvaises herbes est de cultiver le sol. Mais lorsque vous le cultivez, les graines enfouies profondément dans le sol qui n’auraient jamais germé autrement, sont remontées à la surface et vous leur donnez une chance de germer. De plus, dans ces conditions, vous donnez I’avantage aux variétés à germination et croîssance rapides. Ainsi pourriez-vous dire que I’agriculteur qui essaye de contrôler les mauvaises herbes par la culture du sol, sème littéralement les graines de sa propre infortune.
    Contrôle des « maladies »
    Il faut dire qu’il y a encore des personnes qui pensent que si elles n’utilisent pas de produits chimiques leurs arbres fruitiers et leurs champs de céréales vont dépérir sous leurs yeux. En réalité c’est en utilisant ces produits chimiques que les gens ont préparé à leur insu les conditions par lesquelles cette peur non fondée peut devenir réalité.
    Récemment des pins rouges du Japon ont souffert de sérieux ravages dûs à une irruption d’hylobie de l’écorce (charançon du pin = pine bark weevils). Les forestiers utilisent maintenant des hélicoptères pour essayer d’arrêter les ravages par des pulvérisations aériennes. Je ne nie pas que ce soit efficace à court terme, mais je sais qu’il doit y avoir un autre moyen.
    Les chancres de I’hylobie, selon les dernières recherches, ne sont pas une infestation directe mais continuent I’action de parasites médiats. Les parasites procréent à I’intérieur du tronc, bloquent le transport de I’eau et des éléments nutritifs, et causent éventuellement le dépérissement et la mort du pin.
    La cause profonde, naturellement, n’est pas encore clairement discernée.
    Les parasites se nourrissent d’un champignon qui se trouve à I’intérieur du tronc de I’arbre. Pourquoi ce champignon s’est-il mis à proliférer ainsi à I’intérieur de I’arbre? Est-ce que le champignon a commencé à se multiplier après que le parasite eût déjà fait son apparition ? Ou bien est-ce que le parasite a paru parce que le champignon était déjà Ià ? Cela se résume par la question : qui vint le premier : le champignon ou le parasite ? Qui plus est, il y a un autre microbe dont on sait très peu de chose, qui accompagne toujours le champignon, et un virus toxique pour le champignon. Les effets s’enchaînant en tous sens, la seule chose dont on soit absolument sûr est que les pins dépérissent en nombre inhabituel.
    On ne peut pas savoir quelle est la cause véritable du chancre du pin, ni les conséquences profondes du « remède ». Si I’on intervient à I’aveuglette cela ne peut que semer les graines de la prochaine grande catastrophe. Non, je ne peux pas me réjouir, sachant que les ravages directs de I’hylobie ont été résolus par des vaporisations de produits chimiques. Utiliser des produits chimiques agricoles est la manière la plus absurde de traiter des problèmes tels que ceux-là, et ne conduira qu’à de plus graves problèmes dans I’avenir.
    Les quatre principes de I’agriculture sauvage – (ne pas cultiver, pas d’engrais chimiques ni de compost préparé, pas de désherbage par labour ni herbicide et pas de dépendance chimique)- obéissent à I’ordre naturel et conduisent au réapprovisionnement de la richesse naturelle. Tous mes tâtonnements ont suivi cette ligne d’idée. C’est le coeur de ma méthode pour faire pousser Iégumes, céréales et agrumes.
    Agriculture au milieu des mauvaises herbes
    Une grande variété d’espèces de mauvaises herbes poussent avec le grain et le trèfle blanc dans ces champs. La paille de riz répandue sur le champ I’automne dernier est déjà décomposée en riche humus. La moisson atteindra environ 59 quintaux à I’hectare .
    Hier, quand le Professeur Kawase, qui fait autorité sur les herbes de pâturage, et le Professeur Hiroe, qui fait des recherches sur les plantes anciennes, virent la fine couche d’engrais vert dans mes champs, ils appelèrent cela une magnifique oeuvre d’art. Un agriculteur local qui s’était attendu à voir mes champs complètement recouverts de mauvaises herbes fut surpris de voir I’orge poussant si vigoureusement parmi les nombreuses autres plantes. Des experts techniques sont également venus ici, ont vu les mauvaises herbes, vu le cresson et le trèfle qui poussent partout, et sont partis en hochant la tête d’étonnement .
    Il y a vingt ans, quand j’encourageais I’utilisation d’une couverture du sol permanente dans les vergers, il n’y avait pas un brin d’herbe visible dans les champs ou les vergers dans tout le pays. En voyant des vergers comme les miens les gens arrivèrent comprendre que les arbres fruitiers pouvaient très bien pousser parmi toutes sortes d’herbes. Aujourd’hui les vergers couverts d’herbes sont communs au Japon et ceux qui ne le sont pas sont devenus rares.
    C’est la même chose pour les champs de céréales. Riz, orge et avoine peuvent pousser avec succès tandis que les champs sont couverts de trèfle et de mauvaises herbes tout au long de I’année. Revoyons plus en détail le programme annuel des semailles et moissons de ces champs. Début octobre, avant la moisson, on sème à la volée du trèfle blanc et des céréales d’hiver de variété à croîssance rapide parmi les tiges du riz finissant de mûrir [note 2]. Le trèfle et I’orge, ou I’avoine, Ièvent et poussent de deux centimètres et demi à cinq centimètres pendant le temps qu’il faut au riz pour être prêt à moissoner. Pendant la moisson du riz, les semences levées sont foulées par les pieds des moissonneurs, mais récupèrent en un rien de temps. Quand le battage est accompli la paille de riz est répandue sur le champ.
    Seed bomb
    « En un jour il est possible de faire assez de boulettes d’argile pour ensemencer environ deux hectares. Je trouve que là où les boulettes sont couvertes de paille, les semences germent bien et ne pourissent pas même les années de pluie
    Quand le riz est semé en automne et laissé découvert, les semences sont souvent mangées par les souris et les oiseaux ou bien elles pourrissent au sol et c’est pourquoi j’enferme les semences de riz dans de petites boulettes d’argile avant de semer. La semence est étalée sur un plateau ou une panière que I’on secoue dans un mouvement de va-et-vient circulaire. On la saupoudre d’argile finement pulvérisée et on ajoute de temps en temps une fine buée d’eau. Cela forme de petites boulettes d’environ un centimètre de diamètre. Il y a un autre procédé pour faire les boulettes.
    – On fait d’abord tremper dans I’eau pendant plusieurs heures la semence de riz décortiqué. On la retire et on la mélange à de I’argile humecté tout en foulant des pieds ou des mains. Puis on presse I’argile à travers un tamis en grillage de cage à poule pour le séparer en petites mottes. On doit laisser sècher les mottes un jour ou deux, ou jusqu’à ce qu’on puisse aisément les rouler en boulettes entre les paumes. Idéalement il y a une graine par boulette. En un jour il est possible de faire assez de boulettes pour ensemencer environ deux hectares.
    Selon les conditions j’enferme quelquefois les semences des autres céréales et des Iégumes dans des boulettes avant de semer. De mi-novembre à mi-décembre c’est le bon moment pour semer à la volée des boulettes contenant la semence de riz parmi les jeunes plants d’orge ou d’avoine, mais on peut aussi les semer à la volée au printemps . On étend sur le champ une fine couche de fumier de volaille pour aider à décomposer la paille et les semailles de I’année sont terminées.
    En mai les céréales d’hiver sont moissonnées. Après le battage toute la paille est répandue sur le champ.
    On fait alors entrer I’eau qu’on laisse stagner pendant une semaine à dix jours. Ceci provoque un affaiblissement des mauvaises herbes et du trèfle et permet au riz de lever à travers la paille. Durant juin et juillet la pluie suffit ; en août on fait passer de I’eau courante à travers le champ une fois par semaine sans la laisser stagner. Maintenant la moisson d’automne approche. Tel est le cycle annuel de culture du riz/céréales d’hiver par la méthode naturelle. Les semailles et la moisson suivent de si près le modèle de la nature qu’on peut considérer qu’elles suivent leur processus naturel plutôt qu’une technique agricole.
    Cela ne prend qu’une heure ou deux à un agriculteur de faire les semailles et de répandre la paille sur un are. A I’exception de la moisson on peut faire pousser seul les céréales d’hiver, et pour le riz deux ou trois personne suffisent en n’utilisant que les outils japonnais traditionnels. Il n’y a pas méthode plus facile, plus simple, pour faire pousser le grain. Elle comporte à peine plus que semer à la volée et répandre la paille, mais il m’a fallu plus de trente ans pour atteindre cette simplicité.
    Cette manière de travailler la terre s’est développée conformément aux conditions naturelles des îles japonaises mais j’ai le sentiment que la méthode naturelle du travail de la terre pourrait aussi être appliquée dans d’autres régions et pour d’autres cultures indigènes. Dans les régions où I’eau n’est pas aisément disponible on pourrait faire pousser le riz des montagnes, par exemple, ou d’autres grains tels que le sarrasin, le sorgho ou le millet. Au lieu du trèfle blanc une autre variété de trèfle, la luzerne, la vesce ou le lupin peuvent se révéler meilleures couvertures du champ. L’agriculture sauvage prend une forme distincte, conformément aux conditions particulières de la région où elle est appliquée.
    Pendant la transition vers cette sorte d’agriculture, un peu de désherbage, de compostage ou d’élagage peuvent être nécessaires au début mais ces mesures seront graduellement réduites chaque année. Finalement ce n’est pas la technique de culture qui est le facteur le plus important, mais plutôt I’état d’esprit de I’agriculteur.
    Agriculture avec de la paille
    On pourrait considérer que répandre de la paille est plutôt sans importance alors que c’est le fondement de ma méthode pour faire pousser le riz et les céréales d’hiver. C’est en relation avec tout, avec la fertilité, la germination, les mauvaises herbes, la protection contre les moineaux, I’irrigation. Concrétement et théoriquement, I’utilisation de la paille en agriculture est un point crucial. Il me semble que c’est quelque chose que je ne peux pas faire comprendre aux gens.
    Répandre la paille non-hachée
    Le Centre d’Essai d’Okayama est en train d’expérimenter I’ensemencement direct du riz dans quatre vingt pour cent de ses champs expérimentaux. Quand je leur suggérai d’étendre la paille non-hachée, ils pensèrent apparemment que cela ne pouvait pas être bien, et firent les expériences après I’avoir hachée dans un hachoir mécanique. Quand j’allai voir I’essai il y a quelques années, je vis que les champs avaient été divisés en ceux utilisant la paille non-hachée, hachée et pas de paille du tout. C’est exactement ce que je fis pendant longtemps et comme la non hachée marche mieux, c’est la non-hachée que j’utilise. M. Fujii, un enseignant du Collège d’Agriculture de Yasuki dans la Préfecture de Shimane, voulait essayer I’ensemencement direct et vint visiter ma ferme. Je lui suggérai de répandre de la paille non-hachée sur son champ. Il revint I’année suivante et rapporta que I’essai avait raté. Après avoir écouté attentivement son récit, je m’aperçus qu’il avait posé la paille de manière rectiligne et ordonnée comme le mulch d’un jardin japonais. Si vous faites ainsi, les semences ne germeront pas bien du tout. Les pousses du riz auront du mal à passer au travers de la paille d’orge ou d’avoine si on la répand de façon trop ordonnée. Il vaut mieux la jeter à la ronde en passant, comme si les tiges étaient tombées naturellement.
    La paille de riz fait un bon mulch aux céréales d’hiver, et la paille de céréales d’hiver est encore meilleure pour le riz. Je veux que cela soit bien compris. Il y a plusieurs maladies du riz qui infesteront la récolte si on applique de la paille de riz fraîche. Toutefois ces maladies du riz n’affecteront pas les céréales d’hiver, et si la paille de riz est étendue en automne, elle sera tout à fait décomposée quand le riz germera au printemps suivant. La paille de riz fraîche est saine pour les autres céréales, de même que la paille de sarrazin, et la paille des autres espèces de céréales peut être utilisée pour le riz et le sarrazin. En général la paille fraiche des céréales d’hiver telles que le froment, I’avoine et I’orge ne doit pas être employée comme mulch pour d’autres céréales d’hiver parce que cela pourrait provoquer des dégats par maladie .
    La totalité de la paille et de la balle restant après avoir battu doit retourner sur le champ.
    La paille enrichit la terre.
    Eparpiller la paille maintient la structure du sol et enrichit la terre au point que le fertilisant préparé devient inutile. Ceci est lié bien entendu à la non-culture. Mes champs sont peut-être les seuls au Japon à ne pas avoir été labourés depuis plus de vingt ans, et la qualité du sol s’améliore à chaque saison. J’estime que la couche supérieure riche en humus, s’est enrichie sur une profondeur de plus de douze centimètres durant ces années. Ce résultat est en grande partie dû au fait de retourner au sol tout ce qui a poussé dans le champ sauf le grain.
    Pas besoin de préparer de compost.
    II n’est pas nécessaire de préparer de compost. Je ne dirai pas que vous n’avez pas besoin de compost – seulement qu’il n’est pas nécessaire de travailler dur à le faire. Si on laisse la paille étendue à la surface du champ au printemp ou en automne et qu’on la recouvre d’une mince couche de fumier de poule ou de crottes de canard, en six mois elle se décomposera complètement. Pour faire du compost par la méthode habituelle, I’agriculteur travaille comme un fou sous le soleil brûlant, hachant la paille, ajoutant de I’eau et de la chaux, retournant le tas et le tractant jusqu’au champ. Il se donne toute cette peine parce qu’il pense que c’est une « meilleure voie ». Je préférerais voir les gens éparpiller de la paille, de la balle ou des copeaux sur leurs champs .
    En voyageant sur la ligne de Tokaïdo à I’ouest du Japon, j’ai remarqué qu’on coupe la paille plus grossièrement que lorsque j’ai commencé à parler de la répandre non coupée. I1 faut que je rende justice aux agriculteurs. Mais les experts d’aujourd’hui continuent à dire qu’il est préférable de n’utiliser que tant de tonnes de paille à I’hectare. Pourquoi ne disent-ils pas de remettre toute la paille dans le champ ? En regardant par la fenêtre du train, on peut voir des agriculteurs qui ont coupé et répandu environ la moitié de la paille et laissent pourrir le reste à I’écart sous la pluie.
    Si tous les agriculteurs du Japon se mettaient d’accord et commençaient à remettre toute la paille sur leurs champs, le résultat serait qu’une énorme quantité de compost reviendrait à la terre.
    Germination
    Pendant des centaines d’années les agriculteurs ont mis grand soin à la préparation de semis de riz pour faire pousser du plant sain et fort. Ils nettoyaient les petits semis comme s’ils avaient été I’autel des ancètres. La terre était cultivée, du sable et les cendres de balle de riz brûlée étaient répandus tout autour, et une prière était offerte pour que les plants réussissent.
    Il n’est donc pas étonnant que les villageois des environs aient pensé que je n’avais plus ma tête de jeter la semence à la volée tandis que les céréales d’hiver étaient encore sur pied, avec des mauvaises herbes et des morceaux de paille en décomposition éparpillés partout.
    Naturellement les semences germent bien quand elles sont semées directement sur un champ bien retourné, mais s’il pleut il devient boueux, on ne peut pas y entrer et y marcher et les semailles doivent être différées. La méthode sans culture a la sécurité sur ce point, mais par ailleurs elle a I’inconvénient des petits animaux tels que taupes, grillons, souris et limaces qui aiment manger les semences. Les boulettes d’argile enfermant les semences résolvent ce problème.
    Pour semer les céréales d’hiver la méthode habituelle est de semer la semence et de la recouvrir de terre. Si la semence est mise trop profondément, elle pourrira. J’ai autrefois laissé tomber la semence dans de petits trous dans le sol, ou dans des sillons sans les recouvrir de terre, mais j’ai expérimenté beaucoup d’échecs avec les deux méthodes. Depuis peu je suis devenu paresseux et au lieu de faire des sillons ou de faire des trous dans la terre, j’enveloppe les semences dans des boulettes d’argile et je les lance directement sur le champ. La germination est meilleure à la surface où elle est exposée à I’oxygène. J’ai trouvé que Ià où les boulettes sont couvertes de paille, les semences germent bien et ne pourrissent pas, même les années de forte pluie.
    La paille aide à tenir tête aux mauvaises herbes et aux moineaux
    Idéalement, un hectare produit environ quatre tonnes de paille d’avoine. Si la totalité de la paille est étendue sur le champ, la surface sera entièrement recouverte. Même une mauvaise herbe génante comme le chiendent, problème le plus difficile dans la méthode d’ensemencement direct sans culture, peut être maintenue sous contrôle.
    Les moineaux m’ont causé de fréquents maux de tête. L’ensemencement direct ne peut pas réussir sans moyen sûr pour venir à bout des oiseaux et il y a beaucoup d’endroits où I’ensemencement direct a été lent à se répandre pour cette seule raison. Certains d’entre vous peuvent avoir le même problème aves les moineaux et vous comprendrez ce que je veux dire. Je me souviens du temps où ces oiseaux me suivaient et dévoraient toutes les graines que j’avais semées avant même que j’aie pu finir I’autre côté du champ. J’ai essayé les épouvantails à moineaux et les filets, des boîtes de conserve cliquetant sur des ficelles, mais rien n’a vraiment bien marché. Ou s’il arrivait qu’une de ces méthodes réussît, son efficacité ne durait qu’un an ou deux.
    Mon expérience a montré qu’en semant quand la récolte est encore sur pied de telle sorte que la semence soit cachée par les herbes et le trèfle et en répandant un mulch de paille de riz, d’avoine ou d’orge dès que la récolte mûre à été moissonnée, le problème des moineaux peut être résolu avec beaucoup d’efficacité.
    J’ai fait quantité de fautes en expérimentant au cours des ans, j’ai fait I’expérience d’erreurs de toutes sortes. J’en connais probablement plus sur ce qui peut aller mal dans la croissance des récoltes agricoles que personne d’autre au Japon. Quand j’ai réussi pour la première fois à faire pousser du riz et des céréales d’hiver par la méthode de la non-culture, je me suis senti aussi heureux que Christophe Colomb a dû I’être quand il découvrit l’Amérique .
    Fabrication de seeds bombs

    Composition :
    * un mix de graines
    *1/3 de lombricompost
    * 2/3 d’argile
    Etape 1 : mélangez le 2/3 – 1/3 d’argile et de lombricompost
    Etape 2 : Ajoutez y votre mélange de graines
    Etape 3 : Versez de l’eau pour humidifier jusqu’à obtenir une pâte compacte et mélanger
    Etape 4 : Malaxez pour former de petites boules
    Etape 5 : C’est prêt, allez semer !
    Sources:
    http://forum.permacultureweb.fr/
    http://www.citerre.org/fukuokamct.htm
    http://www.neomansland.info/2010/03/green-guerrilla-2-fabriquer-des-bombes-de-graines/
    wikipédia

    http://mili-terre.com

    © 2013, Recherche et transmission par Michel / Arcturius.
    Partager en toute liberté en citant la source et Les Chroniques d’Arcturius

    • Jonas 27 dit :

      Bonjour Thau,
      Je n’ai pas eu le temps de tout lire mais ,ce n’est pas l’important.
      Tu es un ami(précieux),pour tes connaissance(mental),pour ton grand coeur(ta foi),pour ta connection avec la nature(ta spiritualité)et pour ce que tu es (ton être)et les 4 fusionné (ton tout).
      Je t’aime mon ami ,passe un beau temps des fêtes.

    • Cecile dit :

      Merci Thau pour cet article sur Masanobu Fukuoka et l’agriculture du non-agir.
      Voilà qui fait rêver…

    • Soleil Bleu dit :

      Oui, Merci Thau, ai recopié ton com, allié à celui de Marie-Anne ce sont des infos précieuses dont je vais faire profiter ma fille qui me confiait que les insectes ne mangeaient pas les légumes et fruits de leur jardin, ils leur laissent quelques plans en bordure pour qu’ils se nourrissent, et chacun respecte le territoire de l’autre.
      J’ai été émue que ce choix, sans prosélytisme, leur soit si naturel que le résultat leur apparaisse naturellement logique et normal !!!

  30. Bergelle dit :

    Une autre façon de vivre (ou chanter) la violence ! 🙂 🙂

    on n’est pas obligé d’aimer !!! 🙂

    http://www.youtube.com/watch?v=ntyCNQvxCU0

    mais moi, j’aime beau coup…. 🙂
    bises à tous, et bon réveillon (pour les adeptes) à (presque) tous…. 🙂

    • Jonas 27 dit :

      Bonjour bergelle ma bonne amie,
      Je n’ai pas répondu a ta réponse car ,elle résulte d’une projection de ma part mais,je n’en suis pas désolé et je t’explique.
      Ce que tu as écrit m’a été précieux (intérieurement et extérieurement).
      Comme pour le rêve de (toi,moi et Marie Anne),tout était confus et personne ne croyait au pouvoir créateur de cette transcendance .
      J’ai lu ta réponse ,il y a 3 ou 4 jours et j’ai laissé naître même ,si le doûte de n’avoir pas bien agis essayait de se faire un chemin vers mon coeur.
      Cette projection était celle de ma propre violence quand j’étais ado .
      Cela ma amener a explorer une partie enfouis sous la poussière et de file en aiguille jusqu’a ce gros bloc qui m’empêche d’avancer (pour l,instant).
      Même ,si j’était dans lerreur ,il se peut que mes mots font ressurgir quelque chose en toi,si c’est le cas ne l’empêche pas ,il y a tant de réponse dans ces zones d’ombres.
      Si,cela ne fait rien ressurgir en toi,cela aura servit a solidifier (ta vérité) alors,tu vois,il n’y a pas d’erreur(tout est indispensable).
      Si j’ai accepté mes ombres passé et que la vérité(la mienne) en est né ,J,accepterai mes ombres futures et je garderai les yeux ouverts dans les moments difficiles pour facilité leurs (transcendances).
      Bonne année mon amie.

  31. alain thomas dit :

    Mon commentaire était écrit en réponse à celui de Bergelle…

  32. alain thomas dit :

    Oui, la violence est le seul des « maux » que l’on peut maîtriser, chacun, individuellement, pour le bien de notre évolution car ce n’est pas une émotion naturelle.
    Imaginons un instant que chaque fois qu’une pensée violente émerge de notre esprit, nous prenions le recul nécessaire pour l’identifier, alors nous laissons un espace de « temps » pour la regarder… simplement.
    Nous en prenons conscience et ainsi, nous pouvons éviter de prononcer des « mots » qui amèneront à l’acte même de cette violence.
    Imaginons un instant que tous les êtres fassent ce « travail » sur soi.
    Imaginons que pendant une journée, tous les êtres de la terre fassent cet « effort ». Ce sera un premier pas vers la paix universelle.
    Car la violence n’est pas justifiable… elle est fabriquée.
    Ainsi, nous l’éradiquons de notre esprit graduellement.

    La colère est une émotion naturelle qui survient lors de nombreuses circonstances. Elle est positive lorsqu’elle permet de rectifier une anomalie mais elle ne doit pas entraîner de violence. Elle peut être éducative.
    La colère est partie inhérente de notre condition… la violence est inutile. Nous pouvons en faire l’expérience….

  33. Eve Lyne dit :

    Comment ça…(Oh, oh, c’est trop !) nari christine ?
    Le champagne aide à l’émerveillement…
    N’est-ce pas Louisetta ?
    ♪♫♪♫♫ Derrière mon loup…Devinez…♫ devinez…♪♪devinez…♪♫♫♪♫♪♪ Qui je suis ? 😉

  34. Thau dit :

    Salut Jonas,

    « Je suis un loup mais,je ne suis pas (((LE)))loup en fait,il n’y a pas de (((le))) loup,ni (ICI)ni ailleurs et ni en aura plus jamais. »

    Proverbe: « Quand c’est flou c’est qu’il y a un loup »…d’où la disparition de cette sorte de (((loup))) !!!

    Fraternellement

  35. narie christine dit :

    Bonnes fètes à tous et n’abusez pas du champagne (oh, oh, c’est trop !)

  36. Bergelle dit :

    🙂 @ Patricia

    @ Jonas : Tu as traduit à ta façon ce que je disais… merci d’en avoir pris la peine. Excuse moi, le « loupiot » en question est mon compagnon, que je n’ai pas voulu appeler « loup »… fantaisie d’écriture qui peut embrouiller.

    Tu as pris en risque en prenant le parti du conseil. Pour ma part, je ne crois pas qu’un conseil, quel qu’il soit éclaire le chemin de l’autre, surtout s’il éclaire à côté de ses pas, ce qui est souvent le cas.

    Je répondais à ta vision d’une violence prégnante à la rencontre dont tu faisais part. J’évoquais celle à laquelle je suis confrontée et qui me renvoie à la mienne, quand je veux bien la reconnaître… (j’en ai encore beaucoup à reconnaître).

    Je vais préciser là où je souhaitais en venir. La violence existe. Elle fait partie de notre monde actuel. On peut dire qu’elle est à l’origine de la vie (nous ne naissons pas encore dans l’eau, et même….) et qu’elle à la source de la création; Elle ne demande qu’à être transcendée, justement par la création.
    Ce que tu dis de la violence (liée à la peur) provient de ton expérience. C’est en partie juste mais ce n’est pas toute l’expérience. De ce que je ressens la violence provient d’un immense chaos, un désir d’être qui n’a pas encore trouvé de forme, et qui cherche l’harmonie… qui cherche à être reconnu… aimé…
    Ce n’est qu’en plongeant dedans, en la reconnaissant qu’il peut devenir une superbe création.
    Ceci n’est qu’un petit point de vue, tant ce domaine est vaste et ne demande qu’à englober, ou faire émerger l’amour. J’apprends à l’apprivoiser. C’est de toute la vie dont il s’agit.

    Je pourrais en dire encore 1000 fois plus…. c’est si vaste, mais chacun peut en faire le chemin, il en vaut le coup… au bout il y a l’amour et la création… c’est certainement différent pour chacun. L’autre aide en étant là, juste là…. et c’est toujours une grande création que d’être « juste » là….
    Je t’embrasse, mon ami…
    Bergelle

  37. Katerina dit :

    Jonas ,

    Merci .
    Chaque chose en son temps , tu sais bien cela .
    J ai accepté mon role , et les ombres ont été très fortes .
    La patience est mon alliée . Je suis ici maintenant pour quelque chose qui me dépasse . Les barbares s éloignent mon ami .
    Peut etre suis je un loup , franchement je n en ai aucune idée .
    Je t embrasse avec mon cœur .
    Catherine

  38. Katerina dit :

    Merci Bergelle ,

    Ce qui me gene dans cette video est l aspect marchand , tout y est .
    Séminaires , beaux lieux et meme achat d un terrain au Maroc pour créer un jardin paradisiaque . Pourquoi pas d ailleurs .
    J aimerais y croire .
    Le paradis n est pas un lieu , il est en chacun .
    Meme si on n a pas une alimentation parfaite , ce qui est mon cas .
    La pensée est l essentielle , si on peut aussi manger , s habiller … en accord avec la terre c est mieux certainement .
    La démarche d Irène Grosjean est néanmoins noble dans sa recherche d une alimentation saine en accord avec l univers , je souhaite à chacun d y parvenir .
    Elle permet de comprendre également ce qui est au centre de notre biologie , la cellule , cette merveilleuse création , autonome , harmonieuse , parfaite en son essence .
    Pour toutes les interactions entre nos cellules , et si l idée que tout est en relation , il y a les lois de la physique quantique , et pour l instant je crois que l amour relie tout ça .
    Je lis souvent l évangile de Saint Thomas dont tu nous avais indiqué le lien et pense alors à toi .
    De meme , je pense aussi au point Zéro , et donc les vibrations qui nous entoure , les émotions nous font encore des surprises .
    Accepter .
    Le voyage est intérieur , nous le savons tous il me semble ici .
    Je t embrasse
    Catherine

  39. Patricia dit :

    Oups…je voulais envoyer la version sous-titrée en français…je vais la trouver …à bientôt.

  40. Patricia dit :

    Merci Bergelle pour nous transmettre la sagesse d’Irène Grosjean qui dépasse nos pensées « crues » sur bien des sujets!
    Tendrement ,

    http://www.youtube.com/watch?v=XGK84Poeynk

    Patricia

  41. Bergelle dit :

    Katerina, tu poursuis le questionnement, et cela m’enrichit… je pense d’ailleurs que je vais revoir la vidéo pour voir ce qui peut faire réagir. J’ai en tête bien sûr « le point 0 émotionnel » que je ne touche pas toujours, loin s’en faut, mais qui se pointe de plus en plus souvent et sur de plus longues périodes. J’apprécie de me connecter de plus en plus à mes sensations, émotions et les reconnaître.
    Peut-on être en paix face au monde ? belle question… je ne veux pas répondre trop rapidement. Je crois malgré tout qu’on peut être en paix avec sa colère, sa peur, et tous ses désamours… si on les reconnait… et si nous accompagnons la vie, ce qui je crois, est à l’oeuvre chez tous les passants du site…. la vie est multiple et nous sommes loin d’en avoir fait le tour (du non propriétaire ?). Il existe tellement de manifestations… nous avons du mal parfois à accepter les différences affirmées.
    Quant à Irène Grosjean, elle parle d’expériences, d’observations, d’études, ce qui est digne de respect. Ensuite, chacun choisit ses priorités.
    Bien à toi, je t’embrasse

  42. Jonas 27 dit :

    Bonjour mes ami(e)s,
    Merci a (((TOUS))) d’avoir ressentis cette nouvelle étape,comme je l,ai ressentis et beaucoup d’autres sur d,autres site et d’autres dimensions.
    Je suis un loup mais,je ne suis pas (((LE)))loup en fait,il n’y a pas de (((le))) loup,ni (ICI)ni ailleurs et ni en aura plus jamais.
    J’aimerais vous dire que (((le mal))) perd du terrain et que le bien l,emportera mais,la vérité c,est que dans le nouveau monde (personne ne sait)mais tous le ressentent ,comme nous l,avons fait.
    ((((((((((((((((((((((((((((((NOUS SOMMES LÀ)))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))
    et rien ne nous arrêtera !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

  43. Katerina dit :

    Sommes nous capables de tout vivre sans faire de choix ?
    Ou sommes nous capables d etre en paix face à l extérieur , au monde ?
    Et ne pas prendre parti pour les uns ou pour les autres .
    Oui je pense que tu poses la bonne question .
    Je n y suis pas non plus .
    Je ne sais meme pas si un jour je dois y etre .
    Amitiés
    Catherine

  44. Katerina dit :

    Bergelle ,

    Elle parle du diable dans cette video .
    Bien sur l industrie pharmaceutique , les médecins , les hôpitaux etc… ont participé à ce qu il se passe actuellement .
    Et ce qu elle propose comme alternative est intéressant certainement et donne une ouverture sur d autres façons de prendre soin de soi .
    J ai trouvé simplement qu elle était catégorique dans sa façon d exprimer les choses .
    Pour le reste chacun a son ressenti comme tu dis .
    Je posais juste des questions , que je devais me poser .Tu y as répondu et je t en remercie .
    Je t embrasse
    Catherine

  45. Bergelle dit :

    Katerina, à qui poses-tu ta question (diaboliser, opposer) ? (j’avoue qu’elle me fait sourire.)
    Chacun y répond selon son état de conscience ou d’inconscience…
    Chacun sent comme il veut ou comme il sent…. (à condition d’être dans son centre, s’il le peut).
    Pour ma part, (tu vois, je te réponds !) On peut la vivre, ou ne pas la vivre dans la dualité ou non… c’est selon…. nous avons le droit de faire toutes les expériences du monde… si possible en conscience… Tu es libre d’accepter cette proposition ou non… et de respecter celle de l’autre si elle ne te gêne pas… ou alors pourquoi te dérange-t-elle ? En quoi le choix, la démarche de cette femme te gêne ?
    Amicalement,

    Bergelle définitivement… (enfin, peut-être… 🙂 )

    Mais une question subsidiaire est peut-être : sommes-nous capables de tout vivre, sans faire de choix ? j’ai cru comprendre que c’est plutôt illimité…. et à l’heure actuelle je ne me sens pas encore illimitée (à mon grand regret)… et toi ????

  46. Katerina dit :

    Margelle Bergelle ,

    Ne crois tu pas qu il y a opposition entre deux mondes .
    Et dualité du coup .
    Pourquoi , rejeter pour créer .
    Et diaboliser .
    Catherine

  47. Cécile dit :

    Merci Margelle-Bergelle !!!

  48. graffitique dit :

    Merci Bergelle. Belle présentation, vraiment très intéressante 🙂

  49. Bergelle dit :

    Hello, vous tous. Voici pour se reposer des agapes (pour ceux qui en sont adeptes) une « petite » vidéo (1h27) d’une naturopathe, Irène Grosjean, qui prône la « crudité » (le manger cru)… ce qui devrait plaire à Cécile et l’encourager dans sa démarche, si elle la tient toujours !
    C’est juste une illustration de que l’on peut en faire, et je la trouve très « branchante »… elle vit dans le sud… ce qui aide un peu… mais ça vaut toujours le coup de savoir comment nos intestins fonctionnent… et ce qu’elle « concocte » m’a mis l’eau à la bouche… en plus, il paraît qu’elle guérit… voilà, juste une proposition…
    http://lejour-et-lanuit.over-blog.com/article-la-vie-en-abondance-irene-grosjean-121218898.html
    Bises à tous, Margelle-Bergelle

  50. Marie-Anne dit :

    Très beau Noël à toi, chère Tchunka;

    À tous : un beau moment de Paix et de Beauté:

    http://m.youtube.com/watch?v=z75DwIf2Tkw&desktop_uri=%2Fwatch%3Fv%3Dz75DwIf2Tkw

  51. Tchunka dit :

    Bonjour Cher Passeur, chers lecteurs et chers commentateurs. Je vous souhaite une très belle journée de Noel. Si le coeur vous en dit, suivez ce lien pour découvrir quelques instants de bonheur pour célébrer la magie de Noel en famille ou entre amis, une chanson née de nos coeurs d´enfants ce mois ci:
    http://www.youtube.com/watch?v=3jD5mS37-mg&feature=share

    Pour rebondir sur cette sympathique présentation de cet homme qui communique avec les plantes, je souhaite à tous de vivre cette merveilleuse sensation que la nature est bien plus intelligente qu´elle ne le parait de prime abord parce que non dotée d´une voix de type humain. Les Celtes, très proches d´elle se réunissaient sous de vénérables sujets précisément parcequ´ils étaient intégrés comme des êtres à part entière faisant partie du grand tout et communiquant…

    Avec tout mon amour, je vous souhaite de passer de belles fêtes !

    • Jonas 27 dit :

      Bonjour Tchunka,
      Ca faisait un petit bout de temps que je ne t’avais pas lu,j,espère que tout va bien pour toi et tes proches.
      Tu es toujours présente dans mes pensées et je reste convaincu qu,un beau jour ,nous aurons a travailler ensemble.
      J’ai ressentis dans nos première échanges ,ce lien qui nous unis dans nos rôles respectifs et il est toujours présent mais,non transcendé.
      Joyeuse fête et sache que mes plus belles pensées sont avec (((TOI))).

  52. Bergelle dit :

    Jonas, mon ami, je relis la rencontre où nous sommes, Marie-Anne, toi, moi, réunis, entourés d’ombres ou d’intentions menaçantes… que nous sommes amenés à transcender. C’est bien ce que j’ai vécu ce matin, encore… mon loupiot qui porte toute la violence du monde a mal réagi à un de mes propos (j’ ai une part dans cette histoire de violence. Je ne me leurre plus, ou moins). Je me ferme, puis reconnais ma part (phase toujours délicate à opérer)… et le radoucissement s’opère… bien sûr je l’accepte (quand je dis bien sûr, c’est après un temps de discussion interne…)… Voilà, Jonas, ma participation à tes incursions dans la nuit profonde…. que tu éclaires pour nous… avec nous….
    Je t’embrasse.

    • Jonas 27 dit :

      Pardonne moi ,mon ami(Mar ,bar,bergelle),
      Je ne sais pas ce que veux dire(loupiot) mais ,ce n’est pas l,important.
      J’ai porté (toute la violence du monde )et aujourd’hui ,je me rend compte que ,ceux qui sont violent ont très peur.
      Il crit ,il crit (((a l,aide)))et c’est a nous de leur montrer le chemin.
      transparence ,transparence ,voici, ton glaive.
      Ne soit pas en colère sauf ,s’il le faut pour être transparente.
      Tu peux le calmer en donnant (toute) a l,autre mais,cette situation reviendra sans cesse.
      Brise ta prison et il verra la sienne .
      Tu dois trouver(ta facon) d,aller jus

      • Jonas 27 dit :

        jusqu,au bout ,pour voir naître le 9(la transcendance).
        Tu trouvera,je crois en toi mon ami(e).
        Avec toute ma lumiombre.
        Quand les mots ne donnent rien,l,exemple est beaucoup mieux!!!

  53. Katerina dit :

    J ajouterai on pleure parce qu on a peur .

  54. Katerina dit :

    C était comme si ils croyaient que c était impossible d atteindre quelque chose si ce n était pas dans le calme .
    Merci Jonas .
    Je retiens cette phrase sans savoir pourquoi .
    Je ressens fortement des choses au niveau de mon ventre . Toutes les peurs emmagasinées depuis tellement longtemps .
    Cette fois ci , l univers les transmutent et il allège ce poids , cette peur ancrée dans mon corps .
    Alors des ombres , j en ai encore , mais c est pas grave .
    Je t embrasse
    Catherine

    • Jonas 27 dit :

      Un jour(bientôt)Katerina,tu embrassera c,est ombre de t’avoir aidé a naître.
      Plus ,il y a d,ombre et tu es forte.
      Plus ton rôle est important et complexe(quand ,tu l,acceptera).
      Je suis désolé ,ca me brule les lèvres (tu es un loup)!!!
      Je le sais,je le ressent depuis nos premières échanges .
      Quand le temps sera venu ,tu sera!!!
      Avec toute ma lumiombre.

  55. Patricia dit :

    @ Bergelle!

    Cela décoiffe juste un petit peu !

    Tendrement à toi,

    Patricia

    http://www.youtube.com/embed/lrGQEgAmgWk

  56. Katerina dit :

    Margelle avait du sens pour moi , aussi .
    Les mots nous attachent d une certaine façon , ou nous parlent .
    Au delà , tes messages ont la meme résonnance .
    Pour la zone de turbulence , tu crois qu elle vient de l univers ?
    ☼☼☼
    Catherine

  57. Bergelle dit :

    Jonas (j’écris scrupuleusement sous ton com. mais je vais me retrouver tout en haut !)… Merci pour ton message, qui me plait bien, et qui m’embarrasse bien un peu, tu penses….
    clairvoyante ? pas encore vraiment…. tout dépend de ce que tu entends pas là… de plus en plus claire-sentante (!). A force d’attention, je ressens de plus en plus, et cela développe et aiguise les sens… quant à l’aigle, le mien serait un oiseau qui a d’abord commencé par plonger dans ses entrailles (et dans celles des autres)… est-ce que ça te convient ? mais il est vrai qu’à force d’aller fouiller, ce qui n’est pas aisé, ni évident au départ, on aiguise son ressenti, et je parlerais des sens en général. Comme toi, mais de façon moins aigüe et moins affirmée, j’entends souvent ce qui se cache derrière les paroles émises… j’entends autre chose, l’histoire qu’on se raconte – je pense que nous sommes nombreux ainsi -… mais je me méfie de mes projections, qui existent réellement …. aussi je fais très attention, je pense que c’est mieux. Mais il est vrai aussi,que j’ai eu une fois la vision d’une résolution de situation… qui s’est confirmée par la suite…. tout ça sans don avéré au départ, ni aide de substances…. je pense que tes indications me sont précieuses pour affirmer ce qui ne demande qu’à naître….
    Avec tout mon amour…

    • Jonas 27 dit :

      Cher Mar,Bar,bergelle
      C’est vrai que les nom que l,on donnent au choses sont une vrai plait.
      Le spirituel n,a pas besoin d,être nommé mis a part (peut-être)pour guider
      ceux qui sont a d’autre niveaux.
      (Claire sentante ),j,aime bien!!!
      Je ne sais pas ,il y a quelque chose en toi qui ne demande qu’a sortir.
      J’étais avec Toi et Marie Anne sur l,autre fois(dans un rêve).
      Il y avait d’autre personnes que je ne peux reconnaître (pour l’instant).
      Comment puis-je vous reconnaître ,puisque je ne vous ai jamais rencontré.
      Vous porté une emprunte (spécial) comme tout le monde d’ailleurs mais toi et Marie Anne aviez quelque chose a partager ensemble et avec moi et vice versa.
      La scène se déroulais comme ceci(((nous étions en rond ,comme le font les voyants ,autour d’une table ,sauf que nous n’avions pas de tables))).
      C’étais le genre de rencontre pour lequel j,ai demandé un (((OK))).
      Le cercle était fort mais tout autour de nous ,il y avait des vibration violente (presque insoutenable),des zombie,monstre etc…Bref la peur sous toute ces formes.
      Quelqu’un a dit ,ca ne va pas marcher !!!
      J’ai dit ,attendez,c,est normal ,ce que nous sommes ici ,c’est le reflet de ce que nous sommes la bas (en parlant d’ici dans la réalité).
      C’était comme ,s’il croyait que c,était impossible d’atteindre quelque chose ,si ce n,était pas dans le calme(la lumière).
      Je ne sais pas comment ca a finit ,je n,ai pus qu’emporter que cette fraction de l,histoire (pour vous la raconter).
      Ce que je sais en revanche ,c,est que la transcendance (ici) est fait d,ombre et de lumière(au fond des entrailles)et que les forces qu’elle fait naître ,nous les emportons (la bas).
      Quand toute est sombre et que l,état vibratoire n,est pas (((PARFAIT))),il faut regarder et surtout ne pas fermer les yeux ou essayer de se mentir pour créer une illusion de bonheure(paix intérieur).
      J’entend comme toi ,les phrase silencieuse (Steph et Thau) pourrait te dire .
      C’est un don car même quand tu te trompe ,tu ne te trompe pas (tout est indispensable ,tu verra).autrement dit ,quand tu te trompe,il fallai que tu te trompe(c,était prévu)et la force naît chez l,autre personne pour qui tu te trompe et tu comprend.
      Si j,ai accepté mon ombre passé ,j,accepte mon ombre futur (car je l,ai choisis).
      L,immobilité causé par la peur crée une prison(illusion)qu’il faut apprendre a dépasser (transcender).
      Je t’aime mon amie

      • Jonas 27 dit :

        je voulais rajouter que je me suis rendu compte ,il y a quelque jours que j,avais une ombre.
        Ca faisait plus d’un ans que je n,avais pas regardé mon ombre.
        C’est assez pour croire que l,on est mort et qu,on ne le sais pas .
        Bien en réalité,je suis mort mais,je suis revenu a la vie.
        Je ne suis pas Jésus ,,,,,,,,,,,,
        Je suis Jésus,nous le sommes tous et vous savez pourquoi .
        A l’éveil nous nous accetons étant une partie d’un tout(Dieu)
        Le chiffre 8 l,infinit =le divin.
        Avec la transcendance nous nous acceptons étant en partie (Le christ ,le chiffre 9 le nouveau monde =Jésus.
        Si c’est trop sérieux pour vous ,vous pouvez accepter votre ombre et être (((PETER PAN)))!!!
        Bonne soirée mes ami(e)s!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

  58. Bergelle dit :

    Katerina, (je m’en tiens à la 1ère écriture, sûrement attachée à l’empreinte !)… plusieurs choses… qui me touchent… changer d’identification… Margelle avait du sens pour moi (l’héroïne d’un de mes contes)… Bergelle me lance dans le vide du non sens… (j’ai essayé de redevenir Margelle, mais la technique en a décidé autrement, aussi je laisse béton)… mais c’est une excellente expérience pour décoincer de l’ego. Ca fait toucher une partie inexplorée, et je le fais avec plaisir… Merci pour l’autre message…. il me semble que nous entrons dans une nouvelle zone de turbulence, et que nous y allons en confiance… Alors tout va bien… c’est ok… ok, la vie…
    et merci Passeur pour ton aide indéfectible !

  59. Patricia dit :

    Coucou Jonas! ♥

    J’adore ce que tu écris là !

    Patricia

  60. Katerina dit :

    ☼☼☼
    Margelle ,

    Nous avons à vivre tout .
    Réveillez et faire vivre nos blessures , c est avoir confiance dans l univers pour qu il les transforme , en bonté , joie , paix .
    J aime beaucoup ton message .
    Catherine

  61. Katerina dit :

    Ce soir , j ai envie de vous dire que c est possible .
    Que la vie est réellement une merveille , qu elle nous aime .
    Meme si pour moi c est encore timide , je ressens que c est réellement parfait .
    Et d une grande beauté .
    C est juste là en chacun et chacune .
    Je vous embrasse
    Catherine

  62. graffitique dit :

    Johann Sebastian Bach: Concertos For Oboe & Oboe D’Amore : http://www.youtube.com/watch?v=tOc6I7rxAO8
    Enjoie ..

  63. Jonas 27 dit :

    Pardonné moi mes ami(e)s mais,
    moi j’aime bien tout ce cafouillage .
    Que tout sois mêler (les réponses au commentaires en haut ou il devrait être en bas
    témoignent du miracle qui se produit).
    Il n’y a pas de hasard ,pas plus qu’il n’y a d’accident.
    L,ordre établit commence a laisser place au courant de la vie qu’il faut (sentir).

  64. graffitique dit :

    C’est un peu comme si nos identités se dissolvaient dans l’un.
    MBargelle, tu es la pemière ?
    Félicitation pour ce saut réussi 🙂

  65. Bergelle dit :

    Merci la Vie !

  66. Bergelle dit :

    j’essaie mon nouveau nom… 🙁 (j’en ai marre de leurs cafouillages)

  67. Bargelle dit :

    Flûte, je dois re-écrire mon message !! j’essaie de me rappeler..
    Stéphanie, ton témoignage me touche. Il est beau. J’apprécie l’échange entre Jonas et Katerina, je pense qu’il ouvre des portes. La Vie est TOUT, nous y avons accès par bouts, plus ou moins grands… qu’importe, si nous savons qu’une part plus grande est à notre portée, si nous le voulons bien.. avec l’aide des cris des uns qui viennent toucher nos fermetures, nos blessures, nos cicatrices… pour les réveiller et les faire vivre… je m’exprime mal, je veux dire que nous avons à vivre tout….

    Synchronicité, une amie, accidentée de la vie, m’a envoyé la photo d’une tapisserie qu’elle vient de finir : le baiser du loup !!!! Sa tendresse m’a bouleversée…. et je sens la vie qui vient, la fenêtre qui s’ouvre…
    Il y a le TOUT qui existe, le Peu que l’on vit, mais qui est beaucoup si nous le vivons… en entier. Merci la Vie !

    • Jonas 27 dit :

      Merci (mar)(bar)(ber)gelle,
      Malgés tout ces changement ,tu es toujours la même(ton essence).
      Tu as une belle vision des choses ,je le sens très fortement.
      Est-tu claire-voyante???
      Ton rôle a raport beaucoup avec ta vision ,peut-être est tu un aigle(très haut degrés de spiritualité)=guide.
      J’avais envie de te dire le fond de ma pensé (voila)!!!
      Je t’aime mon amie.

  68. Margelle dit :

    Stéphanie, (j’essaie sous ton com, sinon je change la donne). Quel beau témoignage. Et cet échange avec Jonas et Katerina m’apparaît précieux. Je suis d’accord pour le TOUT, seul cela compte… et nous avons à repousser nos limites, du plus que nous pouvons, mais cela chacun seul peut le faire. Sauf que le cri de l’un peut réveiller les fermetures, les blessures, les cicatrices… que nous pouvons soigner, guérir.. par le miracle du don.
    Très belle synchronicité : je reçois ce jour la photo d’une tapisserie « le baiser du loup » ! envoyée par une amie accidentée de la vie. Je le reçois avec une tendresse qui me bouleverse… quelque chose de la vie est en marche… la vie qui est TOUT… et que nous ne vivons que peu… même si c’est déjà beaucoup… ouvrons les fenêtres de la VIE !!!
    Merci à toi Stéphanie,

  69. Katerina dit :

    ☼☼☼ Stéphanie

  70. Katerina dit :

    Personne n est mieux que personne .
    Tous ne vivront pas le miracle comme toi .
    J ai vécu un miracle parce que je suis là , que mon corps ascensionne via mes chakras . Et j ai juste laissé faire .
    Ensuite chacun est libre .
    Tout est là .
    Lacher pour ascensionner et démanteler l égo .
    Je t embrasse
    Catherine

  71. Stéphanie dit :

    Merci mon précieux ami pour tes mots qui sont clairs et vibrants. Ils témoignent de ta force (intérieure) et d’une infinie sagesse ! Je suis très émue en te lisant et aussi émerveillée. Certains passages résonnent particulièrement en moi, ces derniers temps, avec ma sœur nous parlons beaucoup du fait qu’enfant nous nous sentions comme des ET sur ce monde …

    J’ai la chance d’avoir toujours eu une très forte connexion à la terre, à travers mon amour pour les animaux, les végétaux, la mer, la montagne, la magie des éléments. Mon cœur a toujours été émerveillé, a toujours vibré intensément face à la beauté de cette planète. C’est ce qui m’a préservé de plonger dans des enfers (comme toi), ce qui m’a donné la force de supporter toute la laideur et les iniquités que les hommes ont engendré sur cette sphère. Je me sens aussi à moitié ET, à moitié terrienne, c’est probablement de là que me vient « mon obsession » pour le métissage, fusionner les deux parts en nous.

    Je pense que nous avons tous en nous cette prédisposition à sentir les courants puisque nous sommes tous les enfants de Gaia (notre cœur est connecté au sien). Tous les êtres vivants de cette planète sont nos frères, nous appartenons au règne des animaux (dans le sens nobles du terme) de part notre corps physique/biologique (qui nous vient de notre Mère la Terre). Il est aussi temps de retrouver la mémoire en ce qui concerne nos origines galactiques … Nous sommes à moitié ET, nous venons des étoiles, c’est la connexion avec le Père.

    Pour les tsunamis, tremblements de terre, et les oiseaux, c’est exactement ça ! La connexion (fusion) nous permet de recevoir les informations (signes) avant que le phénomène physique ne se produise. C’est le vrai sens de ne faire qu’UN, nos consciences sont reliées et inter-connectées.

  72. SPOT dit :

    Pat- ode, (ode)
    merci,
    Des vagues de silence projettent l’écume d’une confidence qui s’échoue sur le rivage de notre conscience, quelque chose d’invisible qui s’exprime avec cette lumière qui brille quelque part aux alentours de notre intimité.
    C’est peut être une machine à remonter le temps de notre filiation solaire, une déclaration qui se propage depuis la nuit des temps.
    http://www.youtube.com/watch?v=3xiFBCLX4e0

    • Patricia dit :

      A Spot, l’étoile filante qui traverse mon rêve…Merci de me reconnaître…

      Quelles que soient les interférences sur les ondes, nous sommes toujours connectés par l’Amour, tissu intersidéral de nos cœurs, et voguons ensemble, unis, en direction de la Source qui est en nous.

      Mon cœur est si délicatement en Joie !

      ♥♥♥

      Patricia

  73. Katerina dit :

    Jonas ,

    Merci .
    Tu as des connexions que je n ai pas . Certainement grace à tes origines .
    En lisant ton histoire , je comprends sa complexité . Nos origines nous mettent devant des contradictions des paradoxes .
    Ton courage est grand .
    Ta foi aussi .
    Et ton intelligence qui te permet d écrire et d etre aujourd hui .
    Et tu sais qu il t a fallu surmonter ses épreuves pour témoigner , aider .
    Je suis occidentale , j ai vécu en ville , expérimenter ce monde , et moi aussi j ai du faire face à mon égo : entre rois , révolutions , écrivains philosophes …que de souffrances …
    Je suis néanmoins beaucoup dans la nature , dès que je peux , meme si ce n est qu un chemin quelques arbres et la montagne au loin .
    Je vais aussi régulièrement dans la montagne .
    Un arbre m a sauvé la vie .
    Tout est dans la nature , tout .
    L énergie vitale , le silence , la vie , la beauté , tout .
    La spiritualité est partout , partout oui .
    Car tout est spirituel .
    Nous ne pouvons sélectionner ce qui l est et ce qui ne l est pas .
    Et pendant une éclipse de soleil , les oiseaux vont se coucher , il n y a plus un bruit et il fait froid .
    Je suis d accord avec toi en ce qui concerne la pollution , la terre sait et elle agit .
    Je ne me souviens pas avoir parlé avec toi cette nuit , mais je n ai pas encore compris les reves .
    Il y a des connexions qui dépassent mon imagination , elles sont en train de se faire sur terre et nous retrouvons nos mémoires .
    Dieu existe et ce n est ni le mal ni le bien .
    Nous renaissons .
    Je t embrasse mon frère .
    Catherine

    • Jonas 27 dit :

      Merci Katerina(Catherine),
      Le gros du message c’est que de ces 4 connection naît ce que nous sommes vraiment(le tout).
      Peu on ces 4 connections,les connaissent et les acceptent.
      Un coeur fermé est souvent emputé de son être(enfant blesser) .
      L’être ,la foi,la spiritualité et le mental (tous inter-relier) en souffrance pour les transcendance future qui mène au force pour accomplir le dessin.
      On ne peux pas dire a quelqu’un lequel chemin prendre ,il est différent pour chacun.
      On ne peut que donné des clefs et on en recoit en retour.
      Je ne suis pas mieux que personne ,je suis tout simplement plus impliquer a cause de ce miracle qui sait produit.
      Je crois que tous sont appelé a vivre ce miracle.
      Avec toute ma lumiombre

  74. Eve Lyne dit :

    Très chouette ce que tu dis, Jonas :
    Quand on cherche Dieu, on le trouve !
    Merci à toi ♥

  75. Patricia dit :

    Waouh !!! Merci sincèrement Monsieur Spot !

    Je suis souvent Pat..aude… mais sachez que je vous aime de tout mon cœur !

    Patricia

  76. SPOT dit :

    Ce matin je m’éloigne un peu du champ de bataille (mental), mon regard ne perçoit presque plus la cime des pins recouverte d’une épaisse brume nuageuse qui descend doucement comme une avalanche au ralentie; les reliefs escarpées des collines environnantes ne laissent apparaitre aucune résistance.
    Tout semble figé, même les rafales de cette houle qui fait fléchir par intermittence les branches captive de la pluie battante.
    Je perçois des scintillements sonores dans les oreilles, mais c’est peut être une perspective d’élargissement sensoriel, éprouvé dans l’ici et maintenant^^et cela semble s’établir quand le mental ne trouble plus la limpidité du regard.
    Et puis la campagne est plus présente dans l’observation paisible, et pourtant cet environnement et là, toujours dans cet espace impavide qui se détache de ma
    Présence.
    Doucement sur la pointe des pieds, les pensées s’effacent comme des intrus décalées^^ un sentiment indéfinissable ressuscite dans la profondeur du regard.

    Une autre envie de partage, http://www.youtube.com/watch?v=dwUzQ-MAEtI

    • Jonas 27 dit :

      Merci Spot,je trouve ton lien très intéressant qui est (pour moi) de la première connection qui essais de tous les englober mais tellement bonne et porteuse de clef.
      Ce que je préfère c’est le chemin(la connection) des chakras .Il décris bien ce que j,essais de dire depuis toujours (ce n’est pas le coeur qui mène (tout),ni le cerveau,ni les autre ,c’est le tout.
      Tout est indispensable!!!

  77. Katerina dit :

    Jonas ,

    Pourquoi penser que les animaux survivent . Evidemment .
    Ils ne survivent pas , ils vivent tout simplement .
    J ai cette idée après ton message qu ils suivent peut etre le magnétisme sans se poser de question , en toute confiance .
    Magnétisme ou ligne temporelle?
    C est à dire Dieu finalement , et tu me dis que je n ai pas développé de spiritualité , sans doute , sans doute aussi que ce n était pas le moment .
    Donc , les animaux seraient le reflet ou la preuve que Dieu existe .
    Peut etre au delà de l incarnation .
    Alors oui nous pouvons faire aussi confiance à notre magnétisme , à la vie , à notre nature .
    Je n y suis pas mais j y pense .
    Comme le lacher prise est difficile n est ce pas ?
    Retrouver notre nature dans ce monde falsifier relève de l exploit .
    Heureusement Nous sommes accompagnés .
    Des fois j aimerais laisser la terre aux animaux , aux plantes , au ciel au soleil .
    Mais si nous sommes là , c est que la vie nous y invite .
    Je t embrasse fraternellement
    Catherine

    • Jonas 27 dit :

      Oui Katerina ,
      Les courants ,(il y en a beaucoup et nous n,en percevons que très peu).
      Le magnétisme ,je n’y avait pas pensé !!!
      C’est troublant ce matin a mon réveil ,je me sentais fatigué d’avoir discuter toute la nuit (sur un autre plan).
      Je ne veux rien t’imposer mais,je sais que c’est avec toi que je discutais.
      Je le sais car,tu arrive avec un message qui décris (((TOUT)))mes questionnement d’hier avant mon couché.
      La preuve ,je vais te la donner avec la fluidité de ma réponse (c,est normal ,si on sait parlé ,cette nuit).

      ((((((((((((((((((((((((((((((((((l’origine))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))
      C’est le feu ou le noyau terrestre (pour la terre) et pour nous le nombrils.
      D,ou le magnétisme, le mouvement de la fusion originel (du feu, dans l,eau,dans la terre et finalement dans l,air).Donc ,tout ces mouvement (courant) sont inter-connecté entre eux mais pas dans un ordre pré-établi .

      Quand j’étais jeune ,j’étais sure que nous ne venions pas de la terre (une sorte de cancer planétaire implanté par une autre race E.T )tentant de s’adapté au élément terrestre (une sorte de E.T).J’aimais beaucoup les animaux au point de souhaiter que tout les hommes disparaissent.Je me disait que si l’homme ne foulait la terre ,elle aurait resté verte et parfaite a jamais.J’étais comme tout mes amis de la (SOCIÉTÉ)et puis j,ai découvert mon autre côté(Amérindien ou INNU) et ma perception a changé .Deux mondes ,deux réalité,comme si deux mondes s’avaient entre-choqué.Je me suis dis ,je suis a moitié E.T et a moitié terrien.Je me suis rangé du côté de la nature mais,les (VRAI) Innu ou Gardien de la terre avait presque tous disparu(assimilation) et je me suis rendu compte que certain blanc comme mon beau père avait plus de respect pour la nature que mon propre père Innu.J’ai décidé de n’être plus rien(un drogué airant dans les limbes)!!!mais,dans cette phrase ,il n’est resté que le mot (((ÊTRE)))Quand tout est détruit et qu’il ne reste plus rien ,c’est assez bizarre mais,le chemin apparaît .J’aurais pus rester dans cette lumière apaisante (l’être) et ne rien faire pour (MON)bien être mais,je devais comprendre (l’ego) et ses souffrance ,son rôle et qui il était (MOI).Puis j,ai cherché ma foi car je l,avais déja eu avant d’en être décu .Quand on cherche vraiment (DIEU),on le trouve.Il m’a guérit de la drogue a jamais alors ,ai-je besoin vraiment d’explique le comment du pourquoi de ma foi.Couper de la source du (tout) comment faire pour se ressourcer .La réponse est assez simple (la nature).Tu es couper(je crois) de la nature ,puisque tu habite en ville (comme moi) alors comment faire???
      Je parle ici d’un degrés de spiritualité très élevé.
      Elle partout et t’entour constament dans chacune des invention de l,homme (fusion).
      Le mots pollution est un piège posé par les (M),pour (TENTÉ) de nous maintenir dans une illusion de désespoir mais,dans le mot désespoir ,il y a beaucoup d’espoir (des ,espoir).
      Le vrai mot pour pollution ,c’est fusion non re -divisé.
      Tout ce qui se fusionne peut être séparé avec l,effort alors,il y a beaucoup plus de solution que l,on ne le pense.
      C’est a nous de faire les choses.
      Cette connection aide a faire car,la spiritualité vient de notre mère (Gaia) jusqu’au pied de l,humain comme l’innu nomade qui migrait ,comme les animaux.
      Peut-être que l’être humain aussi peut suivre les courants et que le futur (les transport ,la nourriture,les décisions,les communications etc)…en dépende .
      Tu sais quand ,un tshunamie approche les oiseaux passe a tout vitesse dans le ciel
      ,imagine ,si nous pouvions aussi !!!
      Gaia ,nous invite depuis toujours mais ,il y a une bonne raison que nous le percevions qu’aujourd,hui ,bientôt nous serons.
      Je t’aime mon amie.

  78. Margelle dit :

    réponse à Jonas

  79. Margelle dit :

    Et tu nous proposes un très beau chemin…. je sens de belles découvertes s’annoncer… je crois qu’effectivement tu peux aider à intégrer ces forces en énergie vitale… on sent bien que tu en as fait l’expérience. Expérience qui semble arriver à point nommé pour un partage… car cela paraît couler tout naturellement…
    ♪♫ loup y es-tu ? entends-tu ? ♪♫ il y a de la joie qui monte….

  80. Katerina dit :

    Oui Jonas , oui .
    Certainement .
    Mais tu vois comme c est compliqué .
    Nous avons été éloignés de ces connaissances , enfin je parle pour moi .
    Bien sur de nombreuse fois dans ma vie , j ai aussi échappé à des accidents , grace certainement à mon instinct .
    Oui nous interprétons ce que vivent les animaux avec notre esprit , avec ce que nous connaissons .
    Peut etre suis je en train de retrouver un instinct moins dénaturé , je ne sais pas .
    Et si les esprits de la nature viennent à moi pour mon bien etre , j accepterai évidemment .
    Je t embrasse
    Catherine

  81. Margelle dit :

    Pierrot, je crois qu’ici il s’agit essentiellement d’un enseignement sur l’écoute. La personne qui parle a besoin d’une autre qui écoute. Il s’agit peut-être d’un moment de la communication, qui évoluera par la suite, une fois cette étape bien établie. As-tu remarqué que la qualité d’écoute de l’un augmente la capacité de la parole de l’autre ? La largeur de bande de l’écoute augmente la hauteur de la parole. Et avant de parler on doit écouter…. Je ne sais pas si j’ai bien compris ta remarque, toi qui vis beaucoup avec la nature. Mais là j’ai surtout ressenti un échange entre une « entité » nature et l’homme qui se reconnecte avec elle, qui reconnaît qu’il ne sait pas tout… et fait preuve d’une très belle et très grande humilité… Au vu des résultats, il semble plus grand d’être humble que de croire savoir (ce que font je crois un peu trop nos congénères que je n’appelle pas des frères….).

  82. Patricia dit :

    Cher Thibou, Chère Katerina,

    Je vous rejoins dans vos derniers commentaires…
    Je ressens que tout est un flot…à tous les niveaux… c’est là pour être partagé… Oui Thibou, l’ego seul retient, ne pas résister à ce flot, être avec le changement…
    Nous vivons dans un monde spirituel mais nous avons une conception matérielle de cette vie spirituelle…
    l’Univers ne divise pas, il multiplie…
    C’est à partir de la gravité ( poids dans la densité, poids dans nos pensées, poids dans nos souffrances ) que toutes choses commencent à se séparer, à se diviser et à s’individualiser.

    Amen ! …( je plaisante)

    Patricia

  83. Margelle dit :

    Les animaux refont leur apparition !!! Cette nuit j’ai rêvé d’une flopée de renards, qui se multipliaient à qui mieux mieux, il y en avait partout, dans tous les coins, et d’un lapin, pour qui je craignais un peu, mais qui s’est fait tellement gros qu’il a impressionné les renards, qui sont restés cois et l’ont respecté…
    (Le loup reste invisible…)
    Merci Thibou pour ta retransmission de Corinne Sombrun. Cela m’a fait très plaisir de revoir cette vidéo (écourtée)…. Elle dégage de si belles vibrations… et enseigne beaucoup…
    Amitiés

    • Jonas 27 dit :

      Le loup reste peut-être invisible ,parce qu’il n’est pas ton guide mais ,tu semble capter son appelle quand même (l,important).
      Ton rêve est d’une très grande beauté ,je dirais qu’il parle d’abondance et de transcendance ou du moins (de la force qui naît grâce a elle.
      Ce qui me dit que tu es sur le bon chemin(le tien) avec tes propres réponses et c’est un très belle exemple pour ceux qui ne comprenne rien (pour l,instant) au monde animal et a ses guides.
      Un mot a retenir c’est (subtile).
      Il y a surement un guide animal pour toi dans ce rêve ???

  84. Jonas 27 dit :

    Il est 1 h17 du matin (ici) au Québec mais je ne m’endors pas .
    Je suis assez excité par ce que nous vivons et j’en ai eu la preuve ,nous ne sommes pas les seuls a avoir sentis ce changement fréquence (troisième connections).
    Le mouvement est globale.
    Il se peut que certain d’entre vous êtes rendu dans ces lieux (((MAGIQUE))) et(((SPIRITUEL))).
    Vous vous réveillerai avec la sensation d’avoir rencontré des centaines d,êtres et d’avoir eu des échange enrichissantes.
    J’ai envie de prononcé un mot en particulier et c’est
    ((((((((((((((((((((((((((((((GAIA)))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))
    Je lis souvent le mot (Urantia)
    J’aimerais lire le mot((((((((GAIA)))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))
    Merci a tous ceux qui on répondu a cette appelle de
    ((((((((((((((((((((((((((((((GAIA)))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))
    Entendez-vous ((((((((((((BOUM’BOUBOUM)))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))
    C’est le coeur de ((((((((((GAIA)))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))
    qui bat pour nous alors,que notre coeur aussi bat pour elle.
    Il y aura de grand mouvement pour les Femme (des changement qui dépasse l,imaginaire et qui sont (((INDISPENSABLE))).
    Pourquoi ce connecter avec le spirituel ???
    Pour le respect de notre mère a tous et pour les femmes.
    Que vos rêves vous mênent a l,endroit ou vous auriez toujours due (((ÊTRE)))
    ((((((((((((((((((((((((((((((en son saint)))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))

    • Thibou dit :

      Waow, ce que tu dis ici me parle directement au cœur Jonas !!!! Oui je sens aussi cet appel de GAIA et je me rends compte que je ne le conscientise pas assez, pas en passant uniquement par l’ego bien entendu mais en essayant de le ressentir sur une bande plus large de ma conscience (plus large que les œillères du mental).
      Merci de ton message, je tâcherai d’avoir plus souvent GAIA dans ma tête et dans mon cœur !
      Concernant ton autre message plus bas me répondant directement, alors là je dois bien dire que tu m’as également laissé sur les fesses !
      Très honnêtement, cela faisait un moment que je ne regardais plus les commentaires du site car je savais que ça me prendrait un temps que je n’avais pas à gaspiller avec l’arrivée de notre petit garçon dans notre famille. L’organisation se stabilisant, j’ai eu plus envie de revenir voir ce que les autres lecteurs exprimaient et dernièrement j’ai eu l’impression d’avoir plusieurs synchronicités qui m’ont poussé à exprimer mon ressenti sur le mouvement en aïkido suite à la vidéo sur Nassim Haramein, m’entrainant moi et ma grande langue à échanger régulièrement.
      De tes interventions, je me souvenais que j’étais en partie en accord avec toi, en partie je ne voyais pas toujours où tu voulais en venir, plus de petites divergences de points de vue avec Le Passeur. Mais là sur ce sujet, ce que tu as exprimé avec les animaux totems a fort résonné en moi et je ne peux nier qu’en continuant à te lire, je me retrouve dans ce que tu dis et comment tu le dis. Comme je ressens que notre vision des choses converge, je perçois un effet miroir entre nous 2.
      Je n’aurais jamais cru dire ça mais puisque je me force à refuser de croire au hasard : je te reconnais également mon frère ! :_D
      Je nous souhaite de nous apporter mutuellement beaucoup ! Ton histoire de clef/cadenas m’a fait rire car je pense très bien comprendre là où tu veux en venir (et si je me plante au moins ça me parle et c’est bien là l’essentiel)
      D’après ce que j’ai compris tu es Amérindien, ça pourra peut-être paraître bête mais c’est une culture avec laquelle je me sens avoir beaucoup d’affinités ainsi qu’une réelle tendresse.
      Bien d’accord avec toi que nous sommes tous des élèves et des professeurs (je sais de quoi je parle) du grand Tout.
      Pas grand chose à rajouter de plus hormis que je suis très heureux de cette connexion enfin révélée !!!
      Namaste

  85. pierrot dit :

    Je remarque qu’il parle beaucoup à la forme passive.
    On découvre ceci parce qu’on y a été autorisé.
    Alors il est où notre libre arbitre?
    Pouvons nous provoquer ce que l’on désire ?

    • pierrot dit :

      Alors cobaye ou cocréateur ?

    • Thibou dit :

      Je comprends tout à fait ton raisonnement Pierrot, peut-être que le libre arbitre est de soi-même s’autoriser à croire à ce genre de possibilités. Recevoir une autorisation n’engage pas automatiquement une personne à en faire usage.
      De même, provoquer ce que l’on désire, je pense qu’il faut savoir distinguer si ce que l’on désire vient de notre égo et de son envie de rester seul au contrôle (ou d’en avoir l’impression) ou bien si cela vient de notre être profond et de son envie d’évoluer.
      A ce titre, me vient en tête le documentaire Le Secret dont j’ai seulement vu la bande annonce et qui à mon goût se plante sur l’utilisation de la Loi d’Attraction : a quoi te servent une belle maison, une grosse voiture, un compte en banque bien garni si ta vie reste vide ? Les gens riches ne sont pas nécessairement heureux, j’aurais tendance à les trouver névrosés (même si certains doivent être bien dans leurs baskets)
      Et puis ne pourrait-on pas envisager un autre type que la logique d’Aristote (c’est soit l’un, soit l’autre) ? Tout comme en physique quantique où un photon ou un proton sont onde ET particule, ne serions-nous pas aussi cobaye ET cocréateur ?
      Il y a là un paradoxe évident dans notre logique pourtant j’ai l’intime conviction que l’existence EST paradoxale, elle peut être tout l’un ou tout l’autre voire les 2 en même temps. On ne peut avoir de certitudes à son égard, les certitudes sont pour les religions.
      « God has no religion » – Gandhi
      Namaste

      • Katerina dit :

        Thibou ,

        L abondance , ce n est pas la loi d attraction . Les gens pensent en général que l abondance , c est l argent et tous les biens que cela procurent . On peut voir le vide à tous les niveaux de la société .
        Néanmoins , nous n avons pas à vivre dans la pauvreté .
        Pauvreté , richesse , dualité .
        Tout est disponible à tout le monde , nous ne sommes pas des enfants de Dieu pour souffrir encore et encore .
        Si en notre intériorité nous n agissons pas au dépend de l autre , tout est là pour chacun et chacune .
        Les gens semblent bien parce qu ils ne savent pas , mais jusqu à quel point .
        Amitiés
        Catherine

  86. Thibou dit :

    Mince ! J’aurais dû me dépêcher de regarder ça, ça a l’air très intéressant mais bon, ça ne sera que d’autant plus de justice que d’apporter un soutien financier, une juste rétribution à ce documentaire !

    En ce qui me concerne, j’adore passer du temps dans la nature mais j’ai encore du boulot pour lui renvoyer l’ascenseur ! Il y a ceci dit une exception dans ma vie : mon cyclamen !
    On a vraiment pas la main verte à la maison, on est même capable d’achever des bambous alors que tout le monde nous dit que c’est super simple à entretenir.
    Un jour, un couple d’amis nous offre un cyclamen en pot, quelques temps après leur passage je voyais la pauvre plante dépérir (on pense pas toujours à arroser…) et j’ai refuser de la voir en si piteux état !
    Je lui ai trouvé une belle place près d’une fenêtre, lui remontant un coin de rideau (il se trouve que je lui ai trouvé « par hasard » l’exposition au soleil qui convient aux cyclamens), je l’ai arrosé et je lui ai envoyé de l’Amour, mes 2 mains de part et d’autre du pot. A chaque fois, je sens cette connexion entre nous, ces petits chatouillis intérieurs et ça me réjouit !
    Depuis elle se porte très bien et je rends jalouse ma belle-mère qui, pourtant entretenant très bien ses orchidées, n’a jamais réussi à garder un cyclamen !
    Je pense même que je pourrais lui donner un nom !
    Les plantes sont bien plus sensibles et conscientes que l’on ne voudrait le croire, il serait bon de s’en rappeler plus souvent !
    Namaste

  87. marie christine dit :

    Cette video me projette dans le futur (un futur qui est présent dans toute sa potentialité) .
    J’imagine une société future où tous les règnes ne réagissent plus que par l’amour, où ni l’argent ni le pouvoir ni les biens matériels ni les institutions ne sont plus les garants de la survie et de la sécurité .
    Quand suffisamment d’humains aimeront les animaux, l’esprit de ceux-ci réagira et donnera d’autres directives aux espèces . On peut supposer qu’ils cesseront de se sacrifier, d’obéir, de servir toutes les cruautés, qu’ils auront des comportements devenus incompréhensibles et déstabilisants pour ceux qui les exploitent .
    Pareil pour les végétaux . On peut supposer que lorsque les plantes seront respectées par un nombre suffisant d’humains, l’esprit de leurs espèces leur indiquera l’heure de leur libération. Ainsi, elles ne produiront, ne se développeront et ne se multiplieront que dans les conditions idéales de l’amour qu’elles ressentent, et ne réagiront plus aux autres traitements . Et, comme c’est le cas pour José Carmen, l’homme de coeur aura accès aux connaissances scientifiques nécessaires pour allier les forces divines aux forces terrestres par l’intermédiaire de l’énergie universelle .
    Quant aux minéraux (dont nous connaissons déjà les capacités extraordinaires), ils s’éveilleront eux aussi et collaboreront avec toute leur puissance car ils sentiront que nous aurons retrouvé le sens du sacré à leur égard .
    Les grands lobbies mondiaux qui détiennent nos vies entre leurs mains en exploitant la nature avec des manipulations génétiques et produits chimiques n’obtiendront plus de résultats . L’univers ne répondra plus car lui aussi sera libéré de la force magnétique de l’Ombre . L’abondance changera de camp . Ils seront condamnés à aimer, condamnés à la bienveillance, au respect, à la générosité, à la pureté d’intention, à la foi . Ils n’auront PAS LE CHOIX .
    Utopie ? Peut-être pas ! Mais il faut être patients . La terre ne s’est pas faite en un jour, comme on dit .

  88. Jonas 27 dit :

    Dans le monde spirituel(connection avec la terre),j’ai trouvé jusqu’a maintenant 4 guide .
    Ce chemin n,est pas facile car même si on reconnaît un animal comme un guide ,ca ne veut pas dire que nous l,acceptons.
    C’est le cas de mon (((LOUP)))guide car ,j,en ai peur.
    Tu peux amener un loup et en faire un chien mais ,il finira par te morde car,on ne peux enlever la forêt du loup.
    Je me sen prêt a l,accepter en tant que guide et je vais lui demander de m,aider dans cette nouvelle étape (((rassembler)))les autres loups.
    Je demande a tout ceux qui voudront expérimenter cette nouvelle étape (sans peur) de me dire (((OK))).
    C’est une visite de ces lieux que j,ai visité et que j,ai pus me rappeler .
    Il n,y a rien a faire (ni concentration,ni prière,aucune planification)le temps n,existe pas ).
    Les rencontres peuvent être fait (pour moi demain et pour d,autre dans 6 semaine),il seront vécu quand même en même temps.
    Il n’y a que le (((OK)))qui compte (((la volonté))).
    Avec toute ma lumiombre!!!

    • Stéphanie dit :

      Bonjour mon ami,

      J’interviens ici aux yeux de tous pour confirmer que je connais aussi mes 4 guides animaux (par rêves, visions (mentales et avec mes yeux physiques), méditations, rencontres dans ce monde physique. Je les ai rencontrés avant de rentrer en contact avec toi sauf pour le dernier (l’oiseau). On ne peut donc pas penser que je suis sous ton influence ou que je suis un chemin qui n’est pas le mien.

      Comme toi, il m’a fallu beaucoup de temps (40 ans) pour accepter le guide animal qui se manifeste depuis mon enfance. Je suis une amoureuse des animaux et le seul qui me terrifiait c’était lui (ironique la situation) … mais lorsque notre conscience est limitée nous passons à côté de l’essentiel … Je suis heureuse que tu te décides à l’accepter et à aller au-delà de la peur. C’est exactement ce que j’ai fait avec mon serpent et j’ai découvert que non seulement il est une partie de moi, mais c’est aussi un puissant protecteur comme un gardien, au-delà de l’illusion (la peur) il n’y a que l’Amour canalisé par le cœur.

      Ton loup va t’aider à accomplir ta mission … Je réponds ici à ton appel parce que l’un de mes guides est justement un loup …

      Je t’embrasse de tout cœur mon ami.

      • Jonas 27 dit :

        Merci du fond du coeur ma belle amie!!!
        Tu vas beaucoup nous apporter car ta connection spirituel est très élevé (tu ma déja tant apporté)!!!
        Tu as aussi ce loup rassembleur en toi et je l,aprécie grandement .
        Ce sera magique ,relient et surtout,,,,,,,,(((SURPRENANT)))!!!

    • Margelle dit :

      Jonas, ta proposition semble arriver à pic. Pile poil ! C’est une histoire de synchronicité. Ce n’est pas pour rien que je t’ai répondu dernièrement. Je vis avec un loup 🙂 ! j’aimerais en faire un chien, mais ce n’est pas possible ! quand quelque chose ne va pas dans l’ordre qu’il sent être cosmique (il ne s’agit pas de son petit être personnel) il hurle, c’est plus fort que lui…. pas plus tard qu’hier…. j’ai demandé de l’aide pour ramener un peu de raison dans l’histoire, et c’est le mot « volonté » qui est apparu ! Aussi je tente l’aventure que tu proposes…. parce que je me sens embarquée dans l’histoire, et que je pense l’avoir choisie ! Moi je me sens plutôt coyotte, chacal ou hyène, l’avenir dira si tous ces animaux peuvent faire cause commune ! Je n’ai pas d’animal totem, ni guide… c’est plutôt du direct….
      Alors OK pour la volonté…. que j’ai le désir de renforcer…

      Je pense effectivement que l’expérience menée par José Carmen (et sûrement d’autres, inconnus à ce jour), est affaire d’implication totale de tout l’être en entier : coeur, cerveau, tripes, cellules… je ne crois pas que cela soit le lot courant, actuellement… et que c’est sans doute pour cette raison que cela reste une expérience isolée…. pas seulement un histoire de lobbys…

      • Thau dit :

        Homo homini lupus…

        • Margelle dit :

          ça me dit quelque chose, mais quoi ?????

          • cecile dit :

            L’homme est un loup pour l’homme.
            Amitiés,

            • Margelle dit :

              Merci Cécile !! 🙂
              Thau, crois-tu « judicieux » de retranscrire, sans les transformer, les adages des siècles passé ???? 🙁
              Je dirais plutôt (tu le traduiras en latin) :
              l’homme est une ménagerie pour l’homme !
              Eh oui, il-elle peut être un perroquet, une biche, un poussin, un coq, une hyène, un vautour, etc.. en bref toutes le créatures du monde (sans oublier les plantes et les minéraux). Nous portons tout en nous….

        • Jonas 27 dit :

          Peut-être!!!
          Il y a une bonne raison pour lequel (le loup) revient aujourd’hui en moi et pas quand j,étais dans la tourmente(drogue et violence).Je crois que (homo homini lupus )en est (était)une.

          Meurt puis,trouve ton être(le corbeau),ton ego(le goéland),ta foi(l,épaulard) et aujourd’hui ta spiritualité(le loup).

          Mes explication au sujet de mon trajets sont en mouvement car,j,en apprend un peu plus a chaque jours ,rien ne stagne .

          Quand on ma testé ,J’ai eu le choix entre croire en la race humaine ou me choisir (j’ai pris les deux choix )et il sait passé un miracle (la transcendance).

          Je crois (EN CHAQUE ÊTRE HUMAIN)!!!
          Je ne crois pas que chaque être humain n’est que (BIEN).
          Je crois que nous avons (TOUS)notre part d’ombre mais qu’il faut l,accepter s,il on veut voir ce que l,on est vraiment (ombre et lumière)=DES PHEONIX !!!

    • Thau dit :

      Jonas, c’est vrai les loups chassent en meute…mais Minerve (ma chouette) me hulule à l’oreille qu’une fois la meute constituée…les problèmes commencent car il n’y a qu’un couple dominant (les alphas)…c’est souvent le cas chez les prédateurs sociaux ces problèmes de hiérarchie …Quid des meutes de l’astral???
      Fraternellement

      • Margelle dit :

        Tu as raison Thau, ou plutôt tu n’as pas tout à fait tort ! 🙂
        Nous sommes sûrement confrontés à nos animaux intérieurs, puisque animaux nous sommes….

        • Jonas 27 dit :

          Je ne veux pas te contredire ma belle amie mais,je crois que c’est plutôt (((LA PEUR)))de ces animaux .
          Quand les animaux tue,il le font pour ce nourrir ,il ne font pas souffrir leur victime .
          Ce sont nos yeux qui voit le mal ou il n’y a que (((L’ÉTERNEL)))!!!

          • Margelle dit :

            Sans te contredire Jonas, Thau parlait de la « dominance » (?) qui existait entre les individus d’une meute…. elle existe bel et bien, mais je crois également qu’elle est acceptée… en tout cas elle fait partie de la vie de groupe… Laborit (entre autre) en parle bien (choix entre la soumission ou la fuite, sans meurtre). Mais je n’ai pas encore eu l’occasion de vivre en meute, alors ??? j’en suis aux hypothèses et aux « rumeurs »… ai-je envie de me « soumettre » ? plutôt la fuite… je pense que ta proposition va faire bouger les lignes…
            Je viens de lire que le coyote boit l’énergie solaire pour nourrir sa glande pinéale.. pas beau ça ?

            • Jonas 27 dit :

              Sans te re-contredire ma belle amie (que j,aime),je sais ce que Thau (mon ami) dit mais,ce que moi je parle c,est de (NOTRE)perception erroné et orienté du monde animal.Tu parle aussi de choix en disant la soumission ou la fuite ,c,est le piège
              ,il y a toujours le troisième (les deux fusionné).Ce qu’il y a de bien dans le nouveau c’est qu,il est 9=la transcendance=fin du piège éternel.
              Je ne parle pas de meutes de loups ,j,appelle simplement le loup en chacun .
              Il n,y a pas de règle,pas de maître,que des courant dans cette danse éternel.
              Mon ami (Glandeuf parle de cette pleine lune et du courant qui vien du centre (la source)jusqu,au soleil alors boit mon amie,il semblerai que tu as un grand rôle a jouer ici.Ne te laisse plus soumettre par les deux choix et tu sera a ton plein potentiel.

              Prend deux minute pour penser a(il n,y a pas de meneur ,que des menés).
              Nous n,avons pas commencé que nous essayons d,organiser dans le moule de l,ancien monde.
              Merci Margelle.

              • Margelle dit :

                oui, Jonas, Stéphanie et les autres branchés… ce que j’avais écrit a fait son chemin cette nuit, et j’en arrivais à vos avis. (Heureusement que rien n’est définitif et que tout évolue et se transforme). Oui, je redevenais presque vierge, et découvrais que j’avais tout à apprendre (wouaouh)… et qu’en même temps j’avais à découvrir, me reconnecter (ou me connecter) à cette force instinctive qui fait voir (réellement voir) les forces, sans se défendre, en toute confiance… quel beau parcours à entamer. Et avec vous en plus, les amis !
                Se débarrasser de ses oripeaux…♫
                JOIE.. ☼☼☼

              • pierrot dit :

                Oui la voie du milieu ni dirigé ni dirigeant 🙂

      • Jonas 27 dit :

        Ce message ci est un peut plus dure a déchiffrer (mon frère )alors pardonne moi ,si je comprend tout de travers.
        Je vais quand même essayer de répondre car ,je sens qu,il est riche en réponses.En passant ,je sens vraiment tes forces revigorées.Le problème c’est qu,on a tendance a orienté un peu (trop souvent).Tu ma déja demandé qu,est-ce que je voulais dire par (orienté).(Pour moi,ca veut dire (voir le nouveau monde avec les yeux de l,ancien monde) alors,si comme dans ton exemple ,on voit les loups comme des prédateurs féroces ,sans pitié et hiérarchisés ,tout ce que ce guide peut apporter c,est de la peur et des doutes.
        (SI)(SI)(SI)(SI)(SI)(SI),,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,
        Si ,on avait tout faut sur les loups et autres animaux et que c’était a cause de notre non acceptation animal que nous avions tenté d,expliquer des comportement (animaux) qui était plus simplement
        Des courant ,de l,instinct ,du respect!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
        SI,c’étais le cas ,il faudrait leur demander de l,aide (guidance).
        Je respect les enseignement de ta chouette ,comme tu respect mon corbeau mais(peut-être)doit -tu demander a un autre de tes guides animal de nouveau enseignement ,pour cette nouvelle étape (si tu le veux).
        Quid des meutes de l,astral ,je ne sais pas ce que tu veux dire mais,l,important c,est qu,il n,y a rien de cette perception éroné des loups dans cette expérience assez simple.J’ai dit astral mais ,c,est parce que je n,ai pas d,autres mots pour décrire ces lieux ,ce n’en n’est peut-être pas .Je les appelle (les mondes inversé).
        Nous parlerons bientôt du temps qui n,existe pas ,a la prochaine mon ami (très heureux de te parler)!!!

        • Marie-Anne dit :

          Bonjour, Jonas,
          Je n’ai aucune idée de qui sont mes animaux-guides – si ce n’est que j’ai une forte affinité avec les félins que j’aime beaucoup et dont j’ai beaucoup rêvés).
          Ce qui est curieux c’est que les animaux que tu cites (corbeau, goéland et orque), je les ai rencontrés à plusieurs reprises en rêve, dans des circonstances très très particulières, très initiatrices!
          Seul le loup, animal noble que j’apprécie beaucoup , ne s’est pas souvent manifesté à moi( ni dans ma vie dite  » réveillée », ni dans mes rêves, ou assez peu ( du moins que je m’en souvienne- à une exception notable, lors d’une rencontre en rêve avec un loup noir et un loup beige- le loup noir étant fort jaloux du loup beige, mon grand ami, au point de vouloir le tuer!
          Je l’en empêcherai en me jetant entre eux deux et en regardant le loup noir au plus profond des yeux, faisant appel de toutes mes forces à toute sa sagesse!
          Et c’est le loup noir que j’épouserai!!! 🙂 🙂 !!!

          Je ne sais pas si à ce compte-là, je pourrais participer à ta meute, mon cher Jonas, mais qui sait? 🙂
          En fait, je me sens de toutes les meutes, loups ou pas loups; de tous les grands solitaires aussi,,loup ou pas loup!
          Qu’est-ce que tu peux faire avec ça? 🙂 🙂

          Je t’embrasse, mon ami

          • Jonas 27 dit :

            Merci Margelle,
            Tu as quelque choses d’extra-ordinaire en toi et c,est ta((( perception))) .A chaque fois que tu m’écris mes mémoires oubliées me hurle (((écoute !!!tu ne te rappelle de rien???))).Pour l’instant ,c,est tout ce que j,ai mais ,c,est très prometteur .Merci d’être la!!!

          • Jonas 27 dit :

            Pour Thau ,Cécile et Marie Anne .
            Je vais parler (du temps qui n,existe pas).
            Je suis venu (ici)sur le site ,il y a un moment (en 2012).Une journée en 2012 ,je suis entré en transe et j’ai pus voir nos chicane de 2013 et ce qui ce passerait (les changements).C’etait un peu comme regarder un film de 2013 en 2012.C’est transe que je faisais ,je les faisait dans des états de consommation de drogue d,une intensité mortel.Quand la drogue ma quittée ,j,ai du faire le deuil de ces états de transe intense (pas facile le teste).J’ai connu l,univers du subtile et la vie est une drogue beaucoup plus puissante .Ces rêves sont apparues .Je ne devrais pas les appeler (rêves)car,il y a une grande différence entre un rêve et ces états (d’être qui voyage).
            Nous avons (tous) des petite béquille (cigarette,vin ,bière etc)…mais,il n,empliflit en rien nos pouvoirs .Il y a des souffrances a transcender pour lâcher ces béquille qui nous diminue .
            Ces deux mondes sont inter-connectés ,ce que l,on est ici ,on l,apporte là-bas,(peur,doutes,haines) mais,heureusement le contraire est aussi vrai(force,courage,sagesse).

            Lors de ces visites ,j,étais avec vous même,si en temps réel nous n,avons pas encore commencé ces visites.
            Marie-Anne ,tu es très présente dans ces visites ,je pourrais dire des phrase que tu as dites même,si tu ne les a pas encore prononcé.

            Tout ca ,pour vous dire que le temps n’existe pas et que nous avons(aurons)accès a beaucoup pour l,accomplissement de nos rôles respectifs et globales.

            Cécile et Thau ,je ne veux pas vous coller un (OK)dans la bouche mais,je vous ai rencontré aussi et beaucoup d’autre.

            Je ne mentirai a personne ,au début a cause des peurs et des idées préconcus ,il y a des lieux turbulent mais avec l’expérience des autres nous aurons accès a des lieux ,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,Il n’y a pas de mot et avec ces visites (le tout) prend son sens.

            • Thau dit :

              Salut Jonas,

              Je dois être un peu bouché…tu nous demandes un « ok » pour des recontres sur un « autre plan » pendant notre sommeil ? C’est bien ça?
              Mais en même temps tu nous dis que tu nous rencontres tous régulièrement…il semble donc qu’il n’y ait pas besoin d’accord préalable ou bien nous te l’avons déjà donné sur « cet autre plan »…???
              Mais bon si tu veux un accord ici écrit no problémo (((((((((OK)))))))!!!!!
              En revanche ce qui m’intéresserait, serait de conserver trâce des ces « voyages noctures dans une autre réalité » car chez moi l’effaceur auto. est particulièrement performant le matin au réveil …
              Fraternellement

              • Jonas 27 dit :

                Bonjour Thau,
                Je me disais que je n,avais pas besoin de ton (Ok)mais en même temps avec ce que j,ai vu des voles de corps par les (M),j,aime mieux que chacun décide de ce qu,il décide.
                J’ai recu cette réponse (la volonté)!!!
                C’est ta volonté qui va te mener et pas moi .
                Pour les explications sur le temps (qui n,existe pas),on va mettre de l,ordre la dedans quand on aura des réponses (c,est compliqué),je préfère que chacun trouve ces réponses.
                Pour l,effaceur auto,il y a des raison et la première (c,est toi qui le programme).De l,autre côté ,tu as une image de ton tout(tes peurs ,tes forces,etc)…si tu as peur ,tu peux être un simple pantin et si tu transcende souvent tes peurs (ici)avoir l,allure d,un guerrier invincible. Tu existe autant la bas ,qu’ici et tu essais aussi de te laisser de traces (au réveil ou pas)selon ce que tu veux.L,inconcience efface beaucoup alors,il faut élever sa concience de son (tout).Merci d’être la mon ami.

            • Cécile dit :

              Jonas, Thau,
              Je crois que nous ne savons pas toujours ce que nous faisons dans nos rêves, et peu importe ; on ne contrôle pas tout et c’est très bien comme ça.
              Il est très possible que nous travaillions déjà ensemble sans toujours (pour ma part et celle de Thau) en être conscients. Je sais qu’il y a des gens dans mon entourage proche avec qui c’est le cas, alors pourquoi pas avec vous, d’Urantia ? Dans ce cas, comme le dit très bien Thau, pas besoin de mon accord : si je ne l’avais pas donné à un autre niveau, cela ne se ferait pas, de toute façon.
              Et on ne m’ôtera pas de l’idée que nos échanges sur Urantia ne sont en rien le fruit du hasard. L’important, comme l’a dit ailleurs le Passeur, n’est pas de créer une communauté dans cette réalité puisqu’elle existe déjà sur un autre plan, et la méditation proposée par Marie-Anne voici quelques semaines l’a amplement démontré.
              Donc, même si nous sommes loin géographiquement, c’est bien comme ça. Laissons faire nos âmes, elles savent mieux que nous…
              Astalement vôtre,

              • Cécile dit :

                Et cela s’adressait aussi à toi chère Marie-Anne !

              • Jonas 27 dit :

                Bonjour Cécile ,le but ce n,est pas de contrôler c,est de suivre les courants qui ne reste jamais stagne .Le courant(les signaux)me porte a avancer dans ce domaine (les mondes inversés ).J’ai donné les raison du (OK) a Thau un peu plus hauts ce sont les mêmes pour tous(le respect).Je me souviens de ce que tu racontais sur les gris mais ,n,est pas peur ,ils ont perdu leurs pouvoirs ,ce ne sont que des illusions qu,il nous faut transcender.Se rapeller ,c,est prendre concience de nos pouvoir(dons).Le (OK),ce n,est pas a moi que tu le dis ,c,est a toi.Ce n,est pas de créer un communauté mais ,c,est peut-être de la reconnaître (les pionniers) (rien n,est orienté,tout est en mouvement).Je ne sais pas tout mais,j,en saurai plus ,ca c,est sure!!!

        • Stéphanie dit :

          J’adore votre conversation mes amis … Je voulais juste rajouter que les guides animaux ne sont pas des animaux biologiques (physiques) mais que ce sont « des esprits » liés à la Conscience de la Terre. Tous les chamanes vous le diront, ils nous guident, nous protègent … lors de voyages dans d’autres états de conscience. C’est une réalité !!! mais bien sûr, il faut le vivre pour le croire.

          • Thibou dit :

            C’est troublant même comme conversation ! Il y a à peine 1 semaine ou 2, je me suis recueilli en moi-même près d’un étang, en demandant de l’aide pour répondre à questions « existentielles » et à ma grande surprise un loup m’est apparu.
            D’autres animaux me sont déjà apparus à d’autres moments mais s’il y a bien un domaine que je rêve d’explorer plus « sérieusement » c’est bien le voyage chamanique et je me considère comme très novice et en besoin de guidage.
            J’ai repéré des stages animés par Gilles Wurtz et je n’attends qu’une seule chose, c’est de pouvoir m’organiser dans ma vie de papa/époux pour pouvoir y assister.
            Je pense aussi que les animaux de pouvoir ne sont que des représentations de qualités, des enseignants qui ne veulent que notre bien et celui des autres. Je pense que la notion de dominance est quelque chose de beaucoup moins pervers qu’elle a pu le devenir chez l’humain et qu’il est plus ici histoire de respect et d’ordre naturel des choses (qui dépasse de loin toutes nos conceptions mentales).
            De plus, j’ai le sentiment que chaque animal, même s’il est commun à différentes personnes, reste particulier à chaque individu, lui conférant des enseignements très précis le concernant uniquement. A partir de là, l’idée de dominance n’est plus relevante puisqu’il ne s’agit plus de comparer mais d’intégrer chacun avec son morceau de puzzle à un dessin plus large que soi.
            Je sais bien que nous n’avons jamais eu l’occasion d’échanger, Jonas, mais j’ai envie de te dire OK, on verra ce qu’on verra ; )
            Amitiés

            • Katerina dit :

              A tous et toutes ,

              Transcender notre part animal me semble plus sage .
              Chaque règne a sa raison d etre sur terre et je ne vois pas l intérêt de mélanger tout ça .
              Par son intelligence et ses connaissances , l etre humain veut etre tout en meme temps .
              Et si les animaux faisaient la meme chose , deviennent humains ?
              Je suis aidée par la nature , je n ai pas envie d exercer de pouvoir sur elle .
              Ni elle sur moi .
              Elle m enseigne néanmoins et si je comprends le message alors peut etre je vivrai un jour en totalement harmonie avec elle .
              Affectueusement
              Catherine

              • Thibou dit :

                Je ne pense pas que l’on puisse transcender sa part animale sans l’avoir acceptée. Au-delà même de la transcendance, je pense que l’acceptation de ta nature animale te connecte à une partie de toi, qu’il n’y a donc pas de raison de croire l’abandonner mais plutôt considérer qu’on l’englobe en nous-même. Ce serait un vrai manque que de se couper de cela je trouve.
                Il n’y a pas que les bas instincts dans le règne animal, certes ils agissent par instinct mais pas avec perversité, je repense encore à des photos de guépards, qui câlinent une petite antilope puis la laissent repartir car ils sont repus et ne ressentent pas la nécessité de tuer une proie.
                A titre tout à fait personnel, je pense qu’intuition et instinct sont intimement liés. Les animaux sont capables de se connecter à la Source pour effectuer des tâches communes, on a vu des essaims d’abeilles ou des nuées d’oiseaux réagir plus vite ensemble que le temps d’information est nécessaire à toucher tous les individus du groupe.
                Pas si bêtes ; )
                Par ailleurs les esprits, animaux totems ne sont pas à prendre pour de simple esprits d’animaux avec les valeurs que nous humains voulons bien leur donner.
                Ces entités sont des enseignants et ont pris la forme d’animaux pour rentrer en contact avec les 1ers chamanes pour ne pas les effrayer. (c’est ce qu’en dit Gilles Wurtz dans son livre Le Chamanisme Celtique et dont je trouve le propos pertinent)
                Je ne pense pas qu’il faille tant les voir comme de simples animaux mais bien comme des esprits de la Nature, grands frères protecteurs, et c’est nous petits humains qui sommes les élèves.
                Ce sont les qualités qu’ils véhiculent qui font d’eux ce qu’ils sont.
                Je pense qu’il y a une hiérarchie qui s’impose mais les lois de l’Amour sont telles qu’il est impossible d’abuser du pouvoir qui nous est conféré car cela nécessiterait de perdre ce pouvoir en le dévoyant.
                J’avais lu un article très intéressant dernièrement, je ne me rappelle plus le nom de son auteur, un philosophe il me semble, qui parlait du sens de « faire autorité ».
                Faire autorité c’est être un référent pour les autres par le savoir qu’il peut nous conférer, ne pourrait-on dire de Nassim Haramein que « c’est une autorité en physique quantique » ; ) ? (joke inside)
                Il y a assez automatiquement je trouve une attitude humble à avoir et une confiance très naturelle à apporter à nos animaux totems, ils n’ont pas l’ego tordu des humains, je ressens qu’ils sont là pour nous aider, nous enseigner. C’est une opportunité de progresser dans laquelle je me sens déjà concerné. L’avenir dira si je me trompe ou pas mais voici plus ou moins le fond de ma pensée sur le sujet,
                En toute amitié
                Thibault

              • Katerina dit :

                Thibou ,

                Alors j ai du accepter de transcender ma part animal .
                Je ne confère aucune supériorité ou infériorité aux animaux .
                Je n ai pas non plus cette connaissance , ancestrale me semble t il .
                Il y a toujours tout de meme une façon de regarder les animaux avec notre vision humaine . Nous interprétons leurs comportements avec nos connaissances . Font ils la meme chose en regardant les humains ?
                En ce qui concerne le chamanisme , je reste perplexe , tout en respectant évidemment .
                Je sais que des personnes souhaitent s initier .
                Chacun son chemin .
                Amitiés
                Catherine

              • Jonas 27 dit :

                Bonjour Katerina,
                Premièrement ,tu as le droit a ton opinion mais,ce va rester qu’un opinion et non(ta vérité) jusqu,au jour ou tu repoussera les(tes) limites(qui n,existe pas).Pourquoi toujours ces notions de contrôle qui reviennent.Parce que cette connection n,existe (Peut-être)pas en toi et tu essais de l,expliquer avec ton élément(air) le mental qui ne peux expliquer (TOUT).Ce que tu vois comme un comportement animal ,est vu avec ton mental et décris logiquement mais ,reste quand même assez loin de ce qui est (spirituel).Le contraire est aussi vrai .Je me sert de mon mental pour (essayer) d’expliquer ce qui ne peut qu’être vécu.Tu sens la limite entre les deux (spiritualité ,mental)et ce ne sont que deux des 4 élément pour fusionner.Si on divise l’ensemble des humain en 4 (mental 25%,foi 25%,énergie 25%, et 25 % spirituel)nous obtenons 100% du savoir mondial .Je ne crois pas que 25% de la population hallucine peut importe le savoir qu’il pratique.Tous nos concept sont érroné sur les animaux et aussi sur les éléments .Tu es très haute au niveau (énergie ou être) mais beaucoup moins au niveau (spirituel) ,cela reste ton (un) choix , amoins que tu choisisse la transcendance aller au dela de ???
                Merci pour ta belle réponse qui nous fait (tous) avancer !!!

              • Katerina dit :

                A Thibou et Jonas ,

                Je vous aime , nous avançons certainement .
                Les liens de l homme et de la nature sont complexes , j ai certainement à y voir plus clair . Merci car vous m y aider .
                Tous nos concepts sont erronés sur les animaux et sur les éléments . Oui Jonas et je n ai pas la vérité .
                Ce que je comprends , c est qu il faut retrouver la source , aussi dans nos liens avec la nature .
                Si je garde une part animal en moi , instinct , survie , je ne serai pas heureuse me semble t il .
                Mais cette part n est elle pas celle qui a été déviée depuis des millénaires mise au service de mon égo .
                Compliquée et je n ai pas la solution je laisse faire .
                L esprit de la nature c est autre chose pour moi .
                J ai certainement à apprendre encore .
                Et puis je suis plutôt une enfant de la ville .
                Pour le chamanisme , c est surtout ma non connaissance et certaines expériences de vie qui m ont indiquée qu il fallait etre très clair pour utiliser ces forces là .
                Comme je l ai déjà écrit beaucoup de gens en ce moment se croit chamanes .
                J essaie également de ne pas juger les hommes du désastre écologique qu ils ont occasionné .
                Le sujet est vaste et nous concerne tous .
                Il y a chez les animaux de réel comportement d amour , comme tu le dis Thibou .
                Je vous embrasse
                Catherine

            • Stéphanie dit :

              Merci Thibou pour ce partage ! Je me trouve en parfaite résonance avec tes propos au sujet des guides animaux.

              Je ne suis pas chamane, cependant, si nos guides animaux se manifestent à nous spontanément, c’est qu’il y a une sorte de reliance très forte entre nos âmes et « ses esprits » ou « entités enseignantes ». Nous avons peut-être été chamane dans d’autres vies ou plus simplement nous avons sans doute vécu de nombreuses vies parmi les peuples qui vivent en symbiose avec Gaia.

              La notion de respect est comme tu le soulignes primordiale … et l’intuition et l’instinct sont bien liés. L’homme a toujours tendance à se croire supérieur aux animaux, cela me semble une vraie hérésie ! J’ai toujours considéré les animaux (physiques) comme de grands enseignants … alors, tu imagines à quel point je suis profondément honorée d’être « contactée » par ces « esprits » qui ont un « enseignement » extrêmement riche à nous transmettre.

              Je t’embrasse chaleureusement.

              • Jonas 27 dit :

                Bonjour ma belle ami(Katerina)
                A vouloir avancer ,(nous avancons)!!!

                Oui!!!Tu m,apporte ,(en réponse et aussi en questionnement).
                (Moi et toi),nous y sommes ,les raison de notre attirance (de l,être) commence a être plus claire (le comment du pourquoi)???Qui a dit que les animaux survie ???Nous appliquons notre vision des choses au animaux.Il font partie du (tout) et il l,accepte (il vit).Pense a ces petit oiseau (les moineaux) ou les banc de poisson ,comment font -il pour tourner tous en même temps dans la même direction.Y-a t’il un leader (notre vision) qui hurle(a droite,en haut!!!en bas!!!!non,non en haut!!!!!).Les courants ,tous en question de sentir (le tout).Cette science(si on peut lappeller ainsi )appliqué a l,être humain et au décision quotidienne ,ca change la vie.Ex=Mon garcon a fait un cauchemard hier,il disait en pleurant(j’ai rêvé qu’on avait enlevé ma soeur )!!!Je me suis levé et même si ca changeait le cour(planifier) de ma journée ,j,ai gardé ma fille a la maison.Ex=J,ai faillit mourir l,an passé dans un accident d’automobile.Je regardais les flocons tomber dans le pare-brise et je me disait que j,étais protèger car ,je ne conduisait pas avec ma logique mais plutôt avec le sens des flocons qui tombait du ciel obliquement.Un voiture est apparue au loin puis,plus rien le noir total.Elle est ré-apparue en dérapage 360 degrés sur ma voie et j,ai fais une manoeuvre d’instinct que je n,aurais jamais pus faire logiquement.Les jeunes qui me suivait mon demandé (comment j,avais pus faire pour l,évité (troisième connection).Cette connection est utile pour (avancer).La santé physique en dépend et le sort de l,humanité.Quand chacun aura reconnu cette partie en lui(elle),il y aura un grand respect pour la nature et pour les femme.Soit patiente pour tes guides ,tu es dans cette discussion et ce n,est pas un hasard ,tu va les voir quand le temps sera venu (dans la réalité ,en rêve ou en souvenir).

            • Jonas 27 dit :

              Merci Thibou ,
              pour ta réponse .
              Je n’ai pas grand chose a rajouter car ,tes explication son limpide .Tu as bien compris,tu as demandé et tu as été répondu et cela s,applique au autres formes de guidances .Je suis heureux que tu me parle car ,tu es une clef pour moi et moi un cadenas pour toi et vice versa(je te reconnais).
              Tes réponses arriveront en temps et lieux ,nous ne les recevons pas en même temps .Elle arrive au rythme de tes transcendance (tu le sentira).Il n’y a pas d,enseignant entre nous (Alpha),nous sommes (TOUS) des élèves du grand (TOUT).Je suis heureux de te (re)connaître mon frère.

          • Thibou dit :

            Katerina : « chacun sa route, chacun son chemin » disait le poète (poète) ; )
            A toi de te laisser porter par ton ressenti de ce que tu sens bon pour toi, ce avec quoi tu te sens en phase et je respecte tout à fait ton point de vue !
            Je ne sais pas ce que les animaux se disent en nous voyant « ils sont fous ces humains » peut-être ! ^^ En tous les cas, je sais ce que mon chat se dit quand il me voit : « donne moi à manger ! » : D
            Le chamanisme est un sujet qui me fascine, c’est vraiment par là que je suis rentré dans un nouveau paradigme, le documentaire de Jan Kounen, D’Autres Mondes a changé ma vie !
            Après tu peux jeter un œil au récit de Corinne Sombrun, elle a un parcours incroyable (même si je n’ai toujours lu aucun de ses livres)
            http://www.youtube.com/watch?v=Ym0kIECFi0U

            Stéphanie : en ce qui me concerne, je pense (et c’est ce que j’en ai lu aussi) que nous sommes liés à nos animaux totems dès notre naissance. Comme nous décidons de nous incarner pour une ou des raisons particulières, recevoir (ou plutôt se souvenir par l’expérience) d’enseignements précis, nos liens se créent naturellement avec nos animaux totems. L’existence étant bien fichue, on irait pas demander à un prof de ski de nous donner des cours de langues.
            Tout le monde est relié à un animal totem, c’est une chose naturelle, tu peux être honorée de recevoir leur enseignement mais comme tout un chacun. Le fait que tu sois suffisamment ouverte pour les écouter est définitivement une qualité chez toi.
            Bises à toutes les 2 !

            • Katerina dit :

              Merci Thibou pour ton message .
              Il y a juste beaucoup de tendances actuellement .
              J ai aussi regardé quel était mon animal totem .
              Pourquoi pas d ailleurs s inspirer de leurs comportements .
              Amitiés
              Catherine

            • Thibou dit :

              Oui trouver sa voie n’est jamais simple, je te souhaite de te faire confiance et de trouver celle qui te sied le mieux.
              Je te conseille aussi de regarder la vidéo du lien que j’ai mis, c’est juste 13 min avec une oratrice que j’ai trouvé agréable et qui raconte son histoire avec le chamanisme, moi ça m’a bluffé !
              En ce qui concerne son animal totem, j’ai vu des sites qui te le donne selon ta date de naissance, je ne suis pas convaincu que cela fonctionne comme ça, ici je pense que c’est encore une histoire de se faire confiance, de le laisser se manifester à toi par des signes qui pourraient même paraître anodins ou bien de te souvenir d’événements particuliers car il s’est peut-être bien déjà manifesté à toi !
              Que cela te donne des pistes ou une voie à suivre, c’est toujours une histoire de se faire confiance et c’est bien tout ce que je te souhaite ! (et à moi aussi ^^)
              En toute amitié
              Thibault

        • pierrot dit :

          Et les autres loups sont homosexuels. Comme quoi l’homosexualité est naturel.

  89. Jonas 27 dit :

    Je ne commente pas ce genre de vidéo d’habitude mais,ce lieux ,je l,ai visité (en astral).
    Les détails sont parfaitement parfait ,tellement que j,aimerais savoir si quelqu,un a visité ces lieux en temps réel (sur la terre) ,pour comparer???

    • Cécile dit :

      Jonas,
      Pour ma part, je ne crois pas, bien que cela m’arrive parfois de voir des lieux avant de m’y rendre. En revanche, j’ai vécu une expérience un peu dans la même veine, bien que différente.
      J’avais été très marquée par un passage de « Solutions locales pour un désordre global », le film-documentaire-manifeste de Coline Serreau, où l’on voyait un grand potager en cercle avec des arbres autour et un point d’eau au centre. Quelques mois plus tard je me suis rendu compte que j’avais réalisé la même chose (en plus modeste !) chez moi.
      Mon cerveau gauche me dit « Tu as reproduit ce que tu as vu ». Mon cerveau droit me dit « Tu savais que dans un proche avenir tu serais appelée à réaliser un jardin sur un plan similaire, donc cela t’a marqué ».
      La première explication s’inscrit dans la loi de causalité liée à la linéarité apparente du temps. La seconde s’inscrit dans d’autres lois qui m’échappent, où le temps ne coule pas dans le même sens que je le perçois en général, et où les logiques linéaires se téléscopent.
      Laquelle de ces deux explications est la bonne ? Les deux, peut-être ? Qui sait dans quelle « direction temporelle » nous explorons ce vaste monde ?
      Bien à toi,

  90. chimène dit :

    Tout ceci me fait penser à Findhorn avec EIleen Cady et son mari, des résultats identiques avec la communication avec les esprits de la nature …

    Gratitude le Passeur pour tout ce que tu transmets, j’ai confiance en l’humain et en sa capacité de rebondir en décréant ce qu’il a lui même créer.

    Vive la vie et l’amour

    Nelly

  91. Jonas 27 dit :

    Pourquoi ,la version complète a été retiré ???

  92. Thau dit :

    Ci-dessous un petit résumé trouvé sur la toile maintenant que le doc. complet a du être retiré…

    NB: un bon « film-docu » au cinéma en ce moment en France « il était une forêt » où les moyens d’échanges d’info. entre les arbres des forêts tropicales sont clairement explicités.
    Voir bande annonce sur youtube
    Fraternellement

    « Deux cinéastes français, Yvo Perez Barreto et Marie Ange Baratier, ont fait la découverte de ce paysan hors du commun lors d’un tournage documentaire sur la médecine traditionnelle au Mexique. Yvo Perez Barreto est né au Pérou, à Lima. Auteur, réalisateur, conférencier, il a voyagé dans le monde entier avec sa caméra pour montrer comment les connaissances issues des traditions millénaires peuvent contribuer à apporter des solutions aux problèmes de santé que rencontrent nos mondes industrialisés.
    Ce documentaire et un livre racontent l’histoire incroyable de Don José Carmen, qui leur a expliqué sa méthode : « Les plantes ont une vie comme n’importe quelle personne, n’importe quel animal, n’importe quelle chose. Il faut apprendre à les connaître, les traiter avec douceur, elles le comprennent, elles savent. » Il ajouta : « Je ne crois pas aux fertilisants chimiques parce qu’ils brûlent la terre. Pour moi, le meilleur fertilisant, c’est la conversation avec les plantes. La terre s’alimente avec les déchets de la dernière récolte. »

    Les fonctionnaires du Ministère de l’agriculture se rendirent sur place. Se refusant à croire la théorie de Don José, il prélevèrent des échantillons de la terre de son potager. Hélas, ces analyses ne donnèrent aucun résultat qui pourrait expliquer ces récoltes géantes.
    Du coup, ils l’invitèrent à cultiver selon sa méthode, dans un autre lieu, la vallée de Tamaulipas. Cette terre, très différente de celle qu’il travaillait dans son village, donna les mêmes résultats. Habituellement, la production d’oignons dans cette vallée atteignait les 8 tonnes à l’hectare. Don José Carmen se mit à parler aux plantes, calcula les vents, l’intensité solaire, sans jamais irriguer les sillons. Il donnait à boire à ses plantes comme à n’importe quel être humain. Résultat, il obtint 150 tonnes d’oignons à l’hectare, et un certificat des fonctionnaires, éberlués.
    Pour lui, les plantes peuvent nous apprendre comment les cultiver. Il communique avec elles, il dit aussi utiliser l’énergie temporelle, d’une autre dimension, suivant ses propres mots.

    Don José Carmen Garcia Martinez qui, avec son amour pour les plantes, les paroles qu’il leur adresse et d’anciennes recettes aztèques, réussi donc à cultiver des légumes géants. Il a produit ainsi des choux de 45 kg, des pieds de maïs de 5 m. de haut, des feuilles de blette de 1,5 m. de long, 7 à 8 courges par pied contre 1 à 2 habituellement.
    L’Université d’agronomie de Chapingo au Mexique, sous l’autorité du Pr. Nicolas Cerda, spécialiste des sols, a comparé les résultats de Don José Carmen avec ceux obtenus par les méthodes de l’Université sur des terrains contigus. Parmi les savoir-faire de Don José, on note : Cultiver sans pesticides et multiplier jusqu’à dix fois la production agricole; utiliser 700 g de fertilisant par hectare, au lieu des 500 kg habituels dans l’agriculture intensive; cultiver sur terres salées; créer de nouvelles plantes résistantes aux maladies, non transgéniques…
    La qualité nutritive et la saveur de ses légumes ont été confirmées par Jean Marie HUVAC, Maître de Conférences du Laboratoire de Biologie Végétale Appliquée au Muséum D’histoire Naturelle de Paris.

    Don José sait également planter des arbres pour attirer la pluie en choisissant minutieusement les essences des arbres qu’il va planter, dans un tracé polygonal. Cette expérience faite avec l’Université de Chapingo est concluante. Hélas, elle a été menée alors que le recteur de l’Université allait prendre sa retraite, et le premier geste du nouveau recteur a été de couper tous ces arbres.
    Un extrait du rapport officiel relate ces résultats : Parcelle située dans le désert du Vizcaino où il n’avait pas plu depuis plusieurs années. Une fois la plantation terminée par Don José Carmen, il s’est mis à pleuvoir à verse vingt-quatre heures après que le dernier arbre eut été planté. Quant à la parcelle située dans l’état d’Oaxaca et qui clôturait le circuit des trois zones, avant même que la plantation soit achevée, il s’est mis à pleuvoir en abondance comme sur les deux autres sites.
    Les précipitations mesurées sur chacun des sites ont couvert une zone de trente kilomètres autour des zones reboisées selon les indications de Don José Carmen.

    Don José Carmen est persuadé que c’est grâce à la communication qu’il a établie mentalement avec les plantes qu’il a obtenu ces résultats. Pour lui, le secret c’est l’amour, qui lui donne cette main verte. Son livre donne des tas de recettes qui peuvent révolutionner l’agriculture, si on remet l’amour à la place du profit…
    « Au début, j’ai commencé à m’asseoir auprès des plantes et je me suis mis à les observer. Puis, je leur ai demandé de m’aider. Je suis convaincu que les plantes ont une forme d’intelligence qui leur permet de communiquer avec nous, il suffit de les écouter.
    Notre Univers est une grande machine et la Création est comme un grand computer, avec des informations qui vont et viennent. Quand on plante, il faut être précis, dans le détail, pour qu’une fois la dernière pièce assemblée, toute l’information parte de la plante vers l’Univers. »

    C. Béranger

    – en complément :

    L’ESPRIT DES PLANTES – INTELLIGENCE VEGETALE
    LA FORCE CACHÉE DES PLANTES : Championnes de la communication
    LA FORCE CACHÉE DES PLANTES : Comme des bêtes !
    LES MOISSONS DU FUTUR : Comment l’agroécologie peut nourrir le monde
    7 MILLIARDS SUR TERRE : Comment tous se nourrir sans détruire la planète ?

    • Stéphanie dit :

      Merci Passeur et merci Thau pour ce complément d’information, je n’ai malheureusement pas eu le temps de visionner le film. J’admire le travail de Don José Carmen qui est centré sur le cœur (c’est le secret). Je suis aussi émerveillée par la communication entre les différents règnes et les êtres vivants qui peuplent cette planète. C’est ce qui me passionne dans la vie.

      Le film « Il était une forêt » Luc Jacquet est une pure merveille … J’espère avoir l’occasion de le visionner et je te remercie pour l’information.

      Je t’embrasse fraternellement.

  93. Quintus dit :

    Ah Ben nous.. on à déjà ça en France. Nous avons une jardinière fabuleuse de navets GÉANTS et de courges etonnantes à l’Élysée et à Matignon. Mais ceux là, on ne les à pas plantés à 20cm de profondeur mais au moins à 1m.

  94. Katerina dit :

    Mon ombre me dit en voyant cette vidéo : ce n est pas possible !
    Mon ombre c est tout ce que j ai appris : sciences biologiques , biochimiques …
    Mais comment est ce possible : comment comment …
    Quels atomes , quelles réactions chimiques …
    Effacer ces doutes , et s en remettre totalement à la nature et au cosmos avec toutes les forces qui sont là . Cesser d expliquer avec nos concepts normatifs .
    Retrouver cette force de la nature , simple en meme temps .
    Merci Passeur pour cette vidéo , c est cela qu il faudra certainement vivre et expérimenter, pour la terre , les hommes .
    Faut il essayer tout de meme de comprendre , je me pose la question .
    Affectueusement
    Catherine

  95. Jonas 27 dit :

    Nous y sommes les amis,
    L’éveil
    La transcendance
    la terre
    Il y a beaucoup plus dans cette simple vidéo que dans beaucoup d,article ,bien souvent trop orienté et j,en remercie (((humblement)))le passeur.
    J’ai fait ce rêve ,il y a deux mois environ que j,avais partagé avec mes amis(Thau et Stéph).
    Je me suis rendu au Mexique et je décrivais cette tranché montagneuse (a 6 minute vingt)du vidéo et sur le dessus le centre de recherche très avancé .
    tout ceci c’est passé au même moment ou je vous demandais (vous tous) si vous connaissiez les voyage astral.
    Je parlais de ces lieux ou l,on pouvais partager en toute sécurité ce que nous ne pouvons partager (ici=sur le net).
    Tout est bien réel ,c,est lieux existe et je vous y ai rencontré ,il faut maintenant s,aider a se rapeller au réveil (c,est ce que je crois).
    Mon message n,est pas claire et ca ne me dérange pas ,ca doit être ainsi !!!
    Rien est orienté (toute est fusion) comme pour le cuire et l,argent qui ne peuvent s,allier mais pourtant.
    Il faut sentir (le tout).
    Ombre et lumière ,c’est très important!!!
    J’ai eu accès a ce que décris José carmen (être observé) le 20 mai 2012.
    J’ai en moi beaucoup d,info pour la création de moyen de transport (intérieur et extérieur).
    Nous avons (tous)des rôles a jouer) comme José ,il faut seulement (pour y parvenir),lacher l,ancien monde(une seule polarité)et fusionner (en nous et entre nous).
    Je suis désolé mais même si on est lumière ,on a pas accès a (son tout) .
    Votre vrai pouvoir se trouve dans votre fusion (ombre et lumière=votre vérité non orienté).
    J’ai accès a d,autre dimension ,vous pouvez avoir accès a d,autre dimension en toute sécurité,il suffit de se (vouer) a son propre chemin de transcendance(non orienté).
    Je suis un ancien drogué (inculte) ,regardez moi aujourd’hui !!!
    Mes proches on de la difficulté a me suivre et je les ai (tous) aider a mieux se comprendre ,comment est-ce possible???,,,,,,,,,,,,,,,La transcendance!!!
    Ce savoir a été mit en moi ,pour une raison (mon rôle),vous aurez tous droit a votre partie de réponse globale ,si vous abandonnez vos idée préconcus.
    Vous êtes tous des pheonix ,il vous faut (tous)mourir (intérieurement)a vous même ,pour renaître de vos cendres.
    Bravo encore Passeur!!!

    • Margelle dit :

      Jonas, je suis tellement heureuse de te lire ! Je suis entièrement en accord avec ce que tu dis. Ce qui est sûr c’est que ce que tu décris provient de la faculté d’aller vivre et reconnaître nos zones d’ombres et de lumières, les deux mêlées. C’est difficile à énoncer et parfois à reconnaître, sans doute à s’y retrouver. C’est là que la peur peut agir en tant que frein. Elle fait partie du chemin, elle aussi. Il faut la voir et la faire parler. Je ne vais pas parler aussi bien que tu le fais mal 🙂 mais je ressens très bien ce que tu veux exprimer et j’y sens une vérité plus vaste que ce que tu peux transmettre. Cela se passe au-delà des mots. Je retiens essentiellement ta phrase : »Votre vrai pouvoir se trouve dans votre fusion (ombre et lumière=votre vérité non orienté) ». Pour cela il n’y a pas de carte, pas d’indications…. juste faire face au vide…. à son vide innommé.

    • Katerina dit :

      Oui Jonas .
      Renaitre , c est accepté de renaitre .
      En unifiant notre ombre et notre lumière .
      Heureuse de te lire .
      Je ne fais pas de voyages astraux consciemment , mais je ne sais pas où mon esprit va quand je dors .
      Je t embrasse .
      Catherine

  96. Marie-Anne dit :

    Remarquable!
    Merci, Passeur pour cette vidéo!

     » L’homme qui parle avec les plantes »: oui; mais surtout, dirait-on:  » l’homme qui encourage les relations conscientes, fécondes, intelligentes et respectueuses entre Homme- Terre-et Cosmos », …et qui les prouve à sa manière, via une agriculture abondante, extraordinaire, non- polluante et à moindre coût!

    Il est effectivement édifiant de voir que les travaux de J.Carmen ( tiens, JC ! 🙂 ) aient donné de bons résultats dès 1973, mais que la possibilité d’une agriculture abondante, et surtout, intelligente, non-polluante et peu coûteuse trouve toujours si peu d’écho en 2013!

    • Marie-Anne dit :

      Dommage que le film ait dû être retiré!
      Il y a quelques extraits que j’aurais voulu réécouter:
      – celui qui concerne les cratères du Pays des 7 Luminaires, à Guanajuato ( vallée de Santiago) et leur correspondance avec la Grande Ourse ( j’avais noté qu’à l’entrée du site, une pancarte indiquait: « cratères du Pays des 7 Luminaires ( Grande Ourse): radars cosmiques; centres électromagnétiques puissants qui rivalisent avec les pyramides d’Egypte » !!!

      – les extraits concernant la pluie, que José Carmen dit pouvoir faire tomber ( et, il l’a fait), à la fois en plantant des arbres, et en utilisant ces fameux disques faits d’un certain alliage ( disques qui attireraient l’énergie qui vient de l’espace, car, selon J.C., pour provoquer la pluie, il faut « l’énergie temporelle d’une autre dimension »).

      – et l’extrait concernant ces fameux disques enterrés, capteurs et accumulateurs
       » d’énergie de l’espace » !

      En tous cas, je pense que tout ceci mérite plus d’investigations et, de toutes façons, en ce qui concerne le maniement des forces cosmo-telluriques, il faudra à l’Homme une grande sagesse et une meilleure connexion avec tout le reste !
      Tout ceci dépasse largement l’aspect purement « nutritionnel » actuel de l’humanité (qui devrait un jour se nourrir de Prana, non?):
      les plantes et l’eau semblent jouer un rôle capital aux yeux de José Carmen et de ses  » informateurs cosmo-telluriques « ( rôle plus capital encore que ce que nous imaginons, me semble-t-il) .

      En attendant, 🙂 , voici 1 lien qui pourra compléter les renseignements donnés par Thau:

      gardiabacqueraphael.e-monsite.com/pages/lutter-contre-la-faim/homme-qui-parle-aux-plantes.html

      ( je vérifie l’adresse)
      Amitiés à tous (et notamment à Quintus, Spot et Graffitique qui semblent en pleine forme! 🙂 )

        • Margelle dit :

          C’est dense et complet, il explique tout… et je n’en suis qu’au 1/4 de la lecture !!

        • Margelle dit :

          Suite de lecture (mi-parcours).. oui c’est complet et retrace tout le documentaire… avec beaucoup de précisions supplémentaires. J’en retire que ce qu’il fait n’est pas donné à tout le monde, il évoque le thème astral et des dons acquis antérieurement. De plus cela demande une disponibilité, un engagement, une attention, et je ne sais quelles autres qualités encore (quelque chose de l’ordre de la virginité, de la très grande simplicité)… Vu ces conditions, cela ne m’étonne pas qu’il n’ait pas fait beaucoup d’émules à ce jour, malgré ses résultats…. Tout le monde n’est pas José Carmen…

        • Soleil Bleu dit :

          Un grand Merci Marie-Anne pour le lien qui permet de visionner l’intégralité du livre « l’homme qui parle aux plantes », j’ai commencé à le lire, passionnant et tout simplement extraordinaire ! Je crains hélas que le lobbying de l’agroalimentaire ne lui laisse aucune chance de faire des émules tant leurs objectifs sont en divergence avec les siens.
          A nous donc, étincelles de Vie, de planter les graines d’un tel Savoir 🙂

    • Marie-Anne dit :

      Bonjour à tous,
      Intriguée et attirée par ce « Pays des 7 Luminaires » que Jonas dit avoir visité dans un autre état de conscience (si j’ai bien compris), j’ai fait quelques recherches sur internet.
      Voici ce que j’ai appris ( entre-autres et si ma traduction est bonne):

      C’est à Valle de Santiago, dans l’état de Guanajuato, que ce trouve ce  » Monde des 7 Merveilles », ces 7 cratères volcaniques dont on parle dans le film de Yvo Perez Baretto.
      C’est un endroit, petit en surface, mais grand en légendes et en mystères!
      Selon la légende, ces 7 cratères principaux seraient comme le témoin, la signature du retour des anciens Dieux à leur lieu d’origine (la Grande Ourse?).
      Ces Dieux, dans un passé lointain, auraient vécu longtemps avec les gens , et, à leur départ, ces Dieux auraient fait tomber une pluie de météores qui aurait imprimé , dans la Terre, l’empreinte de la constellation d’où ils venaient (la Grande Ourse).

      Les études astronomiques ont effectivement indiqués que, tous les 1040 ans, la constellation de la Grande Ourse est parfaitement alignée sur cette région.

      Il paraît aussi que cette zone des 7 cratères présente un très fort magnétisme; et, à cause de la forte énergie particulière qui y est emmagasinée, cet endroit fut sans doute, autrefois, utilisé pour diverses cures.
      Les gens qui visitent cet endroit disent d’ailleurs tous se sentir en meilleure forme et rechargés en énergie!
      Il paraît aussi qu’il est très courant, là-bas, de voir des objets volants survoler rapidement le site.
      Dans 2? grottes situées dans les pentes de l’un de ces cratères (la Hoya de cintora?), on peut également voir des peintures rupestres représentant des humanoïdes vêtus d’une sorte de combinaison spatiale ( et peut-être aussi sortant de leur vaisseau? À vérifier).
      Une des légendes pré-hispaniques parle d’un être très sage ayant habité l’endroit : un être très sympathique, à la peau blanche, aux cheveux jaunes et au corps semblant nu mais très brillant (et qui aurait disparu, un jour, dans une flamboyante lumière?).

      Pour plus de renseignements sur l’endroit ( ou pour une meilleure traduction pour ceux qui lisent l’espagnol), on peut taper  » la Hoya de Cintora misterioso » sur son moteur de recherche.
      On devrait y voir la mention d’un article intitulé:  » la Hoya de Cintora misterioso;
      Volcanico o radar cosmico de communicacion humono extraterrestre ».

      Évidemment, Valle de Santiago n’est pas le seul lieu étonnant d’Amérique latine, loin de là !
      Mais il est venu à nous, alors,…. 🙂

      Pour nos amis québéquois: il y a, si j’ai bien retenu), un jumelage entre Guanajuato et Québec!
      ( et pour nos amis français, il y a jumelage avec Avignon; pas de jumelage avec une ville belge!)

      Amitiés à tous

      • Stéphanie dit :

        Coucou Marie-Anne,

        Merci pour ces informations que je trouve vraiment extraordinaire … Je n’ai pas vu la vidéo et je ne connais pas le lieu, mais je sais (par expérience directe) que ce que dit Jonas à propos des rêves et de ce lieu (qu’il a bien visité en rêve) est très sérieux. Il nous en a parlé (à moi et à Thau) le 30 octobre … De plus, les infos que tu as trouvé sur le net coïncident parfaitement avec « certaines expériences » qu’il a vécu. C’est comme un gigantesque puzzle qui se met en place. Il faut rester ouvert (de coeur et d’esprit) et cueillir les signes. Rien n’est impossible!

  97. Louisetta dit :

    Excellent! Merci cher passeur!

  98. marie christine dit :

    C’est GEANT (si je puis dire) .
    Notre planète a un avenir .
    Puissions-nous tous devenir des José Carmen, et tous les scientifiques être ouverts d’esprit comme celui-là, comme Nassim Haramein et d’autres . Heureusement, ils sont de plus en plus nombreux .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *